Forum Thailande Info

CULTURE => Culture Thailandaise => Discussion démarrée par: Line le août 26, 2009, 04:16:58 am

Titre: NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 26, 2009, 04:16:58 am

et pouf pouf... On recommence sur ce nouveau forum avec la recette la plus connue des Farangs...   (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/0008.gif)


AOUT 2009


PAD THAI


Ce plat de nouilles simple et savoureux est apprécié dans toute la Thaïlande et connu dans le monde entier. Pour réaliser une version plus luxueuse, on peut employer des crevettes fraîches : faites simplement frire quelques crevettes décortiquées dans le wok avec les échalottes, puis passez à la suite de la recette.


INGREDIENTS

- 1 bonne poignée de nouilles de riz fines sèches ;
- 1 cuillère à soupe de sucre de palme;
- 1 cuillère à soupe de sucre blanc;
- 1 cuillère à soupe d'eau de tamarin;
- 2 cuillères à soupe de sauce de poisson;
- 1 petite botte de ciboulette chinoise;
- 1 cuilloère à café d'huile;
- 2 échalottes rouges, grossièrement découpées avec 1 pincée de sel;
- 1 oeuf;
- 50 g de tofu figé, frit et coupé en cubes de 0,5 cm;
- 1 cuillère à soupe de crevettes séchées, rincées et essuyées;
- 1 cuillère à café de radis blancs salés et découpés en morceaux, rincés et séchés;
- 1 pincée de poudre de piments rôtis;
- 1 poignée de pousses de soja;
- 1 cuillère à soupe de cacahuètes rôties écrasées;
- 1 quartier de citron vert;
- 1 cuillère à café de poudre de piments rôtis supplémentaire.


PREPARATION

Trempez les nouilles dans l'eau pendant 2 heures jusqu'à ce qu'elles soient molles. Egouttez-les.
Faites cuire doucement le sucre de palme et le sucre blanc avec l'eau de tamarin et la sauce de poisson pendant 1 à 2 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient dissous.
Tranchez la presque totalité de la ciboulette chinoise en longueurs de 2 cm, mettez-en un peu de côté - tranchée en longueurs de 5 cm - pour la garniture.
Faites chauffer l'huile dans un wok à feu moyen et faites frire les échalottes jusqu'à ce qu'elles soient odorantes et commencent à se colorer.
Cassez l'oeuf dedans, baissez le feu et remuez.
Incorporez le tofu, les crevettes séchées et le radis blanc, puis ajoutez les nouilles.
Montez le feu et sautez le tout pendant environ 1 minute, en laissant les nouilles se colorer un peu.
Ajoutez la sauce préparée auparavant et la pincée de poudre de piments rôtis,  laissez ensuite mijoter pendant encore 30 secondes à 1 miute, en rajoutant de l'huile si nécessaire.
A la fin, ajoutez l'essentiel des pousses de soja et la ciboulette chinoise et laissez cuire pendant 30 secondes supplémentaires, jusqu'à ce qu'elles fanent.
Vérifiez l'assaisonnement : les nouilles doivent être sucrées, acides et salées.
Placez-les sur une assiette et couvrez-les avec les pousses de soja et la ciboulette chinoise mises de côté.
Servez avec les cacahuètes rôties écrasées, le quartier de citron vert et la poudre de piments rôtis sur le côté de l'assiette.


BON APPETIT A VOUS TOUS (http://www.icone-gif.com/gif/smileys/manger/chef-cuisinier-29425.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le août 26, 2009, 07:35:46 am

Le truc bien Line, c'est que tu vas pouvoir remettre à jours tes presque 2 ans de recette !...  :D

Sinon, le riz frit (pad thai), j'adore mais je crois que j'en ai un peu trop mangé... hé hé...  :D

Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: banedon le août 26, 2009, 08:02:00 am
J'attend avec impatience le Tomyam aux crevettes...MIAM! :P
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 08:56:39 pm
Soupe de Bangkok (Koawteaw Nua)

Ingrédients :

    * 200 gr. de filet de bœuf émincé en fines tranches (1,5 cm).
    * 75 gr. de vermicelles de riz.
    * ½ cuillerée à café de poudre aux 5 parfums.
    * 2 cuillerées à soupe de nam pla (sauce de poisson).
    * 3 cuillerées à soupe de sauce de soja claire.
    * 1 cuillerée à café de sucre fin.
    * 75 gr. de pousses de soja.
    * 4 tomates cerises coupées en deux.
    * ½ tasse de feuilles de coriandre grossièrement hachées.
    * 1 oignon de printemps coupé en fines rondelles.
    * 1 cuillerée à soupe d’ail frit.
    * 1 cuillère à soupe d’huile végétale.
    * 1 litre de bouillon de bœuf.
    * 2 racines de coriandre avec leurs tiges.
    * 2 feuilles de bergamote coupées en deux.
    * 3 petits piments rouges finement émincés.

Préparation de la recette :

    * Faire tremper les vermicelles pendant 10 minutes dans de l’eau tiède.
    * Verser le bouillon dans une casserole, ajouter les racines et tiges de coriandre et la poudre aux 5 parfums. Porter à ébullition ensuite baisser le feu (moyen).
    * Ajouter le nam pla (sauce de poisson), la sauce de soja, les piments et le sucre. Bien mélanger.
    * Ajouter en dernière minute les pousses de soja, les tomates, les vermicelles, les feuilles de bergamote et les tranches de bœuf.
    * Laisser cuire 1 à 2 minutes (pas plus).
    * Verser dans une soupière (ou dans des bols individuels) et garnir avec les feuilles de coriandre, les rondelles d’oignon de printemps et d’ail frit.

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 08:57:47 pm
Soupe de poisson aigre et pimentée

Ingrédients :

    * 1 filet (250 gr.) de poisson à chaire ferme émincé en tronçons.
    * 50 gr. de champignons de paille (petit champignons asiatiques) ou de champignons de Paris coupés en deux.
    * 12 tomates-cerise coupées en deux.
    * 2 feuilles de bergamote.
    * 2 morceaux de galanga (3 cm).
    * 2 bâtons de citronnelle coupés en tronçons.
    * 2 échalotes finement émincées.
    * 1 racine de coriandre écrasée.
    * 1 poignée de feuilles de coriandre.
    * 4 oignons de printemps émincés.
    * 10 feuilles de basilic doux (Horapa).
    * 2 (ou plus) piments rouges émincés très finement.
    * 2 piments séchés entiers.
    * 1 cuillerée à soupe de pâte de piments pour Tom Yam (Tom Yum Chili paste).
    * 1 cuillerée à soupe de sauce de poisson.
    * 2 cuillerées à soupe de jus de citron vert.
    * 10 cl. d’huile végétale pour cuisson.
    * 3 cuillerées à soupe de farine de riz.
    * 50 cl. de bouillon de volaille.
    * Sel

Préparation de la recette :

    * Placer les morceaux de poisson dans un bol avec une cuillerée à soupe de jus de citron vert et un peu de sel. Bien mélanger.
    * Ajouter la farine de riz et veiller à ce que les morceaux de poisson soient bien enrobés uniformément.
    * Dans un wok, faire chauffer l’huile à bon feu.
    * Ajouter le poisson et faire frire jusqu’à ce qu’il obtienne une belle couleur dorée.
    * Retirer le poisson et le laisser reposer sur du papier absorbant.
    * Dans une casserole, faire chauffer le bouillon de volaille à feu moyen.
    * Ajouter la pâte de piments, le restant de jus de citron vert, les feuilles de bergamote, les échalotes, le galanga, la citronnelle, la racine de coriandre et les piments rouges.
    * Laisser frémir durant une minute.
    * Ajouter les champignons et les tomates. Laisser cuire jusqu’à ce que les champignons soient tendres.
    * Ajouter le poisson frit, le basilic et laisser cuire encore une minute.
    * Ajouter la sauce de poisson, les oignons de printemps, la moitié des feuilles de coriandre et les piments séchés.
    * Laisser bouillir un tout petit instant et couper la source de chaleur.
    * Servir en garnissant la soupe avec le restant des feuilles de coriandre.

(http://img213.imageshack.us/img213/6269/soupethai200x129yv5.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:01:34 pm
Soupe Thaï aux crevettes épicée (tom yam kung)

Ingrédients :

    * 4 grosses crevettes crues
    * 3 tasses à thé de bouillon de poule
    * 200 grammes de champignons coupés en deux (het fang ou het hunu)
    * 1 tige de citronnelle (takrai)coupée en petits morceaux
    * 5 rondelles de galanga
    * 4 cuillerées à soupe de jus de citron
    * 3 cuillerées à soupe de nam plaa (sauce au poisson)
    * 5 ou 6 petits piments forts verts écrasés (et non broyés) au pilon (piments thaïlandais ou "phrik keng nhoo")
    * 2 ou 3 feuilles de makrut (citron vert)


Préparation de la recette :

    * Préparer les crevettes en enlevant la carapace du corps et de la tête. Laisser la queue et couper les pattes. Faire une incision le long de la partie inférieure du corps.
    * Faire bouillir le bouillon de poule.
    * Ajouter la citronnelle, la galanga, les champignons, les piments et les feuilles de makrut.
    * Assaisonner avec le jus de citron et la sauce au poisson.
    * Faire bouillir pendant environ 3 minutes.
    * Goûter et rectifier éventuellement l'assaisonnement.
    * Faire cuire les crevettes pendant 2 à 3 minutes environ dans cette préparation.

(http://img291.imageshack.us/img291/3955/tomyamkungzm7.th.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:09:29 pm
Soupe de langoustines parfumée à la citronnelle

Ingrédients :

    * 3 cubes de bouillon de légumes (Knorr Finesse par exemple)
    * 7,5 dl d'eau
    * 150 g de langoustines
    * 300 g de tomates pelées
    * 2 cuillères à soupe de lait de coco
    * 25 cl de crème fraîche
    * 65 g d'oignons blancs
    * 65 g d'échalotes hachées
    * 1 cuillère à soupe d'ail haché
    * 65 g de citronnelle fraîche et hachée
    * 2 cuillères à soupe de gingembre frais haché
    * 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche hachée
    * 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
    * 1 cuillère à soupe de sucre semoule

Préparation de la recette :

    * Faites chauffer l’huile d’olive dans une cocotte à fond épais. Lorsqu’elle est bien chaude, faites revenir la citronnelle, les oignons, les échalotes, le gingembre et l’ail pendant 5 minutes.
    * orsque les oignons sont devenus transparents, versez le bouillon, les tomates et le sucre. Assaisonnez de sel et de poivre. Portez à ébullition et continuez la cuisson à feu moyen, à petits frémissements pendant 20 minutes.
    * pendant ce temps décortiquez les langoustines
    * Retirez le bouillon du feu et, lorsqu’il est refroidi, mixez-le jusqu’à ce qu’il soit bien lisse. Filtrez éventuellement.
    * u moment de servir, réchauffez la soupe, plongez-y les langoustines, laissez frémir 5 minutes puis incorporez le lait de coco et la crème fraîche. Saupoudrez de coriandre ciselée. Servez bien chaud.

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:10:37 pm
Soupe Thaïlandaise au lait de coco

Ingrédients :

    * 4 blancs de poulet
    * 200 g crevettes roses cuites
    * 2 canettes lait de coco
    * 2/3 échalottes
    * 5 champignons de Paris
    * 1 citron vert
    * ciboule
    * coriandre fraiche
    * citronelle
    * gingembre
    * 2 gousses d'ail
    * 1 piment vert

Préparation de la recette :

    * Dans un grand wok, faire revenir à feu moyen les échalottes dans un peu de beurre.
    * Pendant ce temps, couper les blancs de poulet et les champignons en lamelles.
    * Ajouter les deux canettes de lait de coco, puis l'ail écrasé, un petit morceau de gingembre coupé en lamelles, la citronelle, la ciboule, le piment vert coupé en quatre, sel, poivre. Laisser cuire 5 minutes.
    * Ajouter le poulet et les champignons.
    * A la fin, ajoutrer le jus d'un citron vert, la coriandre et quelques crevettes roses déjà cuites.

(http://img185.imageshack.us/img185/9581/soupeaulaitdecocorx2.th.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:11:48 pm
Soupe Tom Kha Gai (soupe épicée au poulet et lait de noix de coco)

pour 2 personnes

Ingrédients :

    * 200 g de filet de poulet, découpé en lannières
    * 100 g de champignons de paille (straw mushrooms)
    * 2 citronnelles
    * 5 cm de galanga (racine de la famille du gingembre à utiliser par défaut sinon)
    * 3 feuilles de citron vert thaï déchirées en morceaux (à défaut, des feuilles de citron vert)
    * 3 cuillère à soupe de jus de citron vert
    * 4 cuillère à soupe de nuoc mam (fish sauce)
    * 1/2 cuillère à soupe de sucre
    * 4 tasses de lait de coco
    * 3 à 6 petits chilis rouges broyés

Préparation de la recette :

    * Verser le lait de coco dans une casserole, ajouter la citronnelle, le galanga et les feuilles de citron thaï.
    * Amener doucement à ébullition.
    * Ajouter le poulet, les champignons, le jus de citron, le nuoc nam et le sucre.
    * Faire chauffer à feu doux sans couvrir pendant 10 minutes.
    * Ajouter ensuite les chilis en remuant fréquemment.
    * Retirer du feu et servir.

(http://img237.imageshack.us/img237/5449/soupetomkhagaipo9.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:12:21 pm
Salade Thaie du Sud (Yam Salat Khaek)

pour 2 personnes

Ingrédients :

    * 2 piments rouges séchés, épépinés et trempés dans de l'eau froide.
    * 1/4 de cuillérée à café de sel.
    * 2 échalotes finement émincées.
    * 1 cuillérée à café de poudre de curry indien.
    * 4 œufs cuits durs.
    * 50 gr. de cacahuètes grillées.
    * 40 cl. de lait de coco.
    * 3 cuillérées à soupe de sauce de poisson.
    * 2 cuillérées à soupe de sucre.
    * 5 cl. de jus de tamarin.
    * 1 concombre.
    * 3 tomates.
    * 1 belle pomme de terre.
    * Quelques feuilles de laitue.
    * 100 gr. de germes de soja.
    * 1 oignon.
    * 1 cuillérée d'huile végétale.

Préparation de la recette :

    * Dans un mortier, réduire en purée le sel, les piments, le curry, les cacahuètes et les échalotes.
    * Ajouter les jaunes des œufs durs dans la préparation et bien mélanger.
    * Chauffer 20. cl de lait de coco dans un poêlon.
    * Lorsque l'huile du lait de coco apparaît à la surface, ajouter la pâte aux piments, bien mélanger et laisser cuire quelques instants.
    * Ajouter le reste de lait de coco, la sauce de poisson, le sucre et le jus de tamarin.
    * Réserver cette sauce dans un bol.
    * Laver les légumes, peler l'oignon et le concombre et les émincer en rondelles.
    * Enlever le cœur des tomates et les couper en rondelles.
    * Nettoyer les germes de soja.
    * Peler et couper la pomme de terre en tout petits cubes.
    * Couper les blancs des œufs durs en demi rondelles
    * Chauffer l'huile dans une poêle et y faire revenir les cubes de pomme de terre jusqu'à ce qu'ils soient croustillants et dorés.
    * Placer les feuilles de laitue dans un plat de service, ajouter le concombre, l'oignon et les tomates ainsi que le soja, es cubes de pomme de terre et les œufs durs.
    * Accompagner la salade avec la sauce.

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:13:20 pm
Salade de riz au porc et ananas (Khao Yam Pak)

pour 2 personnes

Ingrédients :

    * 350 gr. de riz thaï au jasmin.
    * 250 gr. de porc émincé.
    * 1 cuillerée à soupe de sauce soja claire.
    * 4 piments rouges finement émincés.
    * 1 petit ananas frais émincé.
    * 2 cuillerées à soupe de sauce de poisson.
    * 3 cuillerées à soupe de jus de citron vert.
    * 1 cuillerée à soupe d’huile végétale.
    * 2 gousses d’ail finement émincées.
    * 2 cuillerées à soupe de feuilles et tiges de coriandre émincées.
    * 2 bâtons de citronnelle finement émincés (cœur).

Préparation de la recette :

    * Cuire le riz et laisser refroidir.
    * Dans un wok, faire chauffer la sauce soja et faire sauter le porc jusqu’à ce qu’il soit cuit.
    * Dans un petit bol, mélanger intimement les piments rouges, le jus de citron vert, la sauce de poisson, l’huile végétale, l’ail, la citronnelle et la moitié de la coriandre.
    * Dans un grand bol, mélanger le riz, le porc, l’ananas et la préparation. Bien mélanger.
    * Dresser les feuilles de laitue sur un plat de service, ajouter la salade de riz et garnir avec le restant de coriandre.

(http://img180.imageshack.us/img180/9802/saladederizauporcetananht4.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:15:00 pm
Crevettes thaï

pour deux personnes

Ingrédients :

    * 20 grosses crevettes
    * 1 orange à jus
    * 4 cl de vin blanc
    * 100g de beurre
    * 1 feuille de citronnelle
    * 20g de gingembre frais
    * 1dl d'alcool de coco
    * pâte de curry :
    * 1 cc de poivre en grains
    * 2 cc de cumin en poudre
    * 1 petit oignon
    * 1 gousse d'ail
    * 2 petits piments frais
    * 1 cc de curcuma
    * 1 feuille de curry
    * 1 cc de sel
    * 1 citron vert
    * 1 bouquet de coriandre
    * 2 cs d'huile

Préparation de la recette :

    * Prélevez la moitié du zeste du citron, et coupez-les en fins bâtonnets.
    * Lavez le coriande et effeuillez-le.
    * Pelez l'ail et l'oignon et coupez-les en morceaux puis passez-les au mixeur.
    * Ajoutez le citron, les feuilles de coriandre et le reste des épices.
    * Pelez le gingembre puis râpé-le.
    * Faites chauffer une noix de beurre dans une casserole, ajoutez la pâte de curry, le vin, le jus d'orange, le gingembre et la citronnelle puis portez à ébullition pendant 2 minutes.
    * Incorporez avec l'aide du fouet le reste de beurre.
    * Décortiquez les crevettes et faites les cuire à la vapeur pendant 2 minutes.
    * Disposez-les sur une assiette avec la sauce bien chaude.

(http://img514.imageshack.us/img514/7223/crevettestahcp0.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:16:08 pm
Crevettes Siam

Ingrédients :

    * 20 grosses crevettes
    * 1 orange à jus
    * 4 cl de vin blanc
    * 100g de beurre
    * 1 feuille de citronnelle
    * 20g de gingembre frais
    * 1 dl d'alcool de coco
    * Le curry :
    * 1 petit oignon
    * 1 gousse d'ail
    * 2 petits piments frais
    * 1 CC de poivre noir en grains
    * 2 CC de galanga
    * 1 cc de curcuma
    * 1 cc de curry
    * 1 cc de sel
    * 1 citron vert
    * 1 bouquet de coriandre
    * 2 CS d'huile

Préparation de la recette :

    * Préparez la pâte au curry.
    * Prélevez la moitié du zeste du citron et coupez-la en fins bâtonnets.
    * Lavez les brins de coriandre puis effeuillez-les.
    * Mettez dans le mixeur, les feuilles de coriandre, l'oignon et l'ail pelez et coupez en 4, les zestes de citron.
    * Ajoutez les épices et mixez jusqu'à obtention d'une pâte.
    * Pelez le gingembre et râpez-le.
    * Dans un Wok (ou dans une casserole), faites chauffer une noix de beurre, la pâte de curry, le vin blanc, le jus d'orange, le gingembre et la citronnelle.
    * Portez à ébullition pendant 2 minutes et incorporez hors du feu en fouettant le beurre, gardez au chaud.
    * Décortiquez les crevettes et laissez-les cuire 2 minutes à la vapeur.
    * Servez bien chaud avec la sauce dans une saucière.

(http://img355.imageshack.us/img355/6731/crevettessiamac8.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:16:40 pm
Gambas au thé vert

pour 2 personnes

Ingrédients :

    * 1 c.s. de feuille de thé vert
    * 225 ml d'eau bouillante
    * 1,5 c.s. d'huile de sésame
    * 500g de gambas fraiches
    * 1 c.s. de saké ou Xérès
    * 1 c.c. de curry

Préparation de la recette :

    * Placez les feuilles de thé dans un verre-mesureur résistant à la chaleur et versez dessus de l'eau bouillante
    * Laissez-le infuser pendant 15 minutes
    * Dans une poêle, faites chauffer l'huile jusqu'à ce qu'elle soit très chaude
    * Ajoutez les gambas, le curry et le saké ou le xérès et laissez-les cuire à feu vif pendant 1 minute en remuant sans arrêt
    * Ajoutez le thé et environ la moitié des feuilles de thé, et laissez cuire encore 1 minute
    * A l'aide d'un écumoire, retirez les gambas de la poêle et posez-les sur un plat de service chaud
    * Faites réduire de cuisson à feu vif jusqu'à obtention de 150 ml
    * Versez-le sur les gambas au travers d'une passoire et servez immédiatement

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:22:04 pm
Po Pia Thot (Nems)

pour 3 personnes

Ingrédients :

    * 2 c. à s. d’huile
    * 1 c. à s. d’ail pilé
    * 250 de porc haché
    * 2 tasses de carottes râpées
    * 2 tasses de céleri écrasé
    * 60 cm3 de sauce de poisson (Nam Pla)
    * 1 c. à s. de sauce Maggi
    * 2 c. à s. de sucre
    * une pincée de poivre blanc
    * 1 tasse de haricots verts
    * 20 crêpes pour nems
    * 2 jaunes d’œuf
    * 3 tasses (750 cm3) d’huile pour friture

Préparation de la recette :

    * Chauffer une grande poêle, ajouter l’huile, l’ail et le porc, et faire cuire le porc à point.
    * Ajouter les carottes, le céleri, les sauces, le sucre et le poivre.
    * Cuire une minute à grand feu afin que la sauce réduise.
    * Laisser refroidir et ajouter les haricots verts.
    * lacer une crêpe à plat et y déposer 2 c. à s. du mélange dans le bas, vers soi.
    * Rouler l’ensemble, rabattre les bords et enduire de jaune d’œuf.
    * Répéter ainsi avec le reste.
    * Chauffer l’huile et y faire frire les rouleaux jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
    * Servir avec une sauce aigre-douce.

(http://img225.imageshack.us/img225/8638/nemsthaikq9.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:23:01 pm
Poulet au curry (Khaeng Paa Kai)

pour 2 personnes

Ingrédients :

    * 500 gr. de blanc de poulet émincé.
    * 3 cuillérées à soupe de sauce de poisson (Nam Pla).
    * 30 cl. de bouillon de volaille.
    * 4 aubergines thaïes moyennes coupées en 4.
    * 4 piments séchés émincés en fines lamelles.
    * 3 feuilles de lime (bergamote) très finement émincées.
    * 2 noix de coco.
    * 1 cuillérée à soupe d'huile végétale.
    * 3 cuillérées à soupe de pâte de curry de la jungle.

Préparation de la recette :

    * Percer les noix de coco et récolter le jus dans un pichet.
    * A l'aide d'une machette, couper les noix de coco en deux afin de confectionner 4 bols.
    * A l'aide d'une cuillère, retirer la chair de la noix de coco.
    * Ajouter une demi-tasse de chair de noix de coco dans le pichet contenu le jus et réserver dans le réfrigérateur.
    * Réserver une demi-tasse de la chair de noix de coco et conserver le reste pour une autre recette.
    * Chauffer un wok à feu moyen et ajouter l'huile.
    * Ajouter la pâte de curry et remuer jusqu'à ce qu'elle dégage ses arômes.
    * Ajouter le poulet, mélanger et ensuite ajouter les autres ingrédients (y compris la chair de noix de coco) sauf les feuilles de lime et le bouillon de volaille.
    * Laisser cuire en remuant jusqu'à ce que le poulet se colore.
    * Ajouter le bouillon de volaille et couvrir. Laisser cuire jusqu'à ce que le poulet et les aubergines soient cuits.
    * Remplir les 4 bols en noix de coco avec le curry et les garnir avec les feuilles de lime.
    * Servir avec du riz thaï parfumé au jasmin et le jus de noix de coco frais comme boisson (optionnel).

(http://img291.imageshack.us/img291/3905/pouletcurry01wm5.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:23:57 pm
Poulet au lait de coco

pour 4 personnes

Ingrédients :

    * 2 jeunes poulets de ferme, vidés, d'environ 500 g chacun
    * 3/4 de litre de lait de coco
    * 4 cuillerées à soupe d'huile de coco
    * 3 grosses gousses d'ail
    * 1 petit tubercule de gingembre
    * 1 gros oignon
    * 1 cuillerée à soupe de sel
    * 2 cuillerées à soupe de cumin
    * 2 cuillerées à soupe de coriandre en poudre
    * 2 cuillerées à café de cannelle
    * 1 cuillerée à café de clous de girofle en poudre

Préparation de la recette :

    * Hacher finement ail et gingembre.
    * Découper l'oignon en tranches.
    * A l'aide d'un hachoir, découper chaque poulet en 4 morceaux, chair et os restant ensemble.
    * Faire quelques incisions dans les parties les plus charnues.
    * Dans une casserole à fond épais, faire chauffer l'huile de coco sur grand feu.
    * Ajouter l'oignon, le faire revenir 3 minutes, jusqu'à ce qu'il soit légèrement bruni.
    * Verser dans la casserole 1 tasse d'eau puis incorporer ail, gingembre, sel, cumin, coriandre, cannelle et girofle.
    * Laisser mijoter pendant 20 minutes, jusqu'à ce que la sauce commence à s'épaissir.
    * Ajouter dans la casserole les morceaux de poulet et laisser cuire 5 minutes.
    * Y verser ensuite le lait de coco, couvrir et faire cuire 30 minutes en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que la chair des poulets peut facilement se détacher des os.
    * Dresser la viande dans un plat, en servant la sauce séparément.

(http://img122.imageshack.us/img122/4650/pouletaulaitdecocoef3.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:25:04 pm
Omelette aux crevettes

pour 2 personnes

Ingrédients :

    * 150 g de pousses de soja
    * 4 champignons de Paris frais
    * 100 g de petites crevettes fraîches décortiquées
    * 4 cuillerées à soupe d'huile d'arachide
    * 4 oeufs

Pour la sauce :

    * 1 verre de consommé de poulet
    * 2 cuillerées à soupe de sauce de soja
    * 1/2 cuillerée à café de sel
    * 1 cuillerée à soupe de maïzena

Préparation de la recette :

    * Rincer les pousses de soja dans le d'eau froide et jeter les cosses qui remonteraient à la surface.
    * Egoutter les pousses puis les sécher avec des serviettes en papier.
    * Sécher les crevettes avec du papier absorbant.
    * Hacher sommairement les champignons.
    * Délayer la maïzena dans 2 cuillerées à soupe d'eau froide.
    * Sur feu vif, faire chauffer une poêle pendant 30 secondes.
    * Y verser 1 cuillerée à soupe d'huile et, en secouant la poêle, faire chauffer 30 secondes.
    * Régler à feu moyen, ajouter les crevettes, les faire sauter 1 minutes, jusqu'à ce qu'elles soient légèrement rosées et fermes.
    * Les mettre ensuite à refroidir sur une assiette.
    * Dans un saladier, bien battre les œufs. Ajouter ensuite crevettes, pousses de soja et champignons.
    * Faire chauffer à nouveau la poêle 30 secondes à grand feu.
    * Ajouter 1 cuillerée à soupe d'huile d'arachide et, après avoir secoué la poêle, régler à feu doux.
    * Ajouter 4 cuillerées à soupe du mélange d'œufs.
    * Laisser cuire 1 minute, jusqu'à ce que le mélange soit légèrement bruni.
    * Retourner cette crêpe et faire cuire encore 1 minute.
    * Ensuite, mettre la crêpe de côté, sur un plat préalablement chauffé, et la maintenir au chaud, en la couvrant d'une feuille d'aluminium.
    * Avec le reste du mélange, confectionner ainsi d'autres crêpes.
    * Ajouter, par crêpe, 1 cuillerée à café d'huile d'arachide dans la poêle, et les empiler sur le plat.
    * Dans une petite casserole, porter à ébullition le consommé de poulet.
    * Ajouter sauce de soja, sel, puis maïzena délayée. Laisser cuire 1 minute en tournant continuellement.
    * Pour servir, couvrir chaque crêpe de sauce.

(http://img174.imageshack.us/img174/8175/omeleteauxcrevettesce6.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:25:29 pm
Boeuf a l'huile de coco

pour quatre personnes

Ingrédients :

    * 600 g de contre-filet de bœuf (ou de rumsteck)
    * 1 cuillerée à café de sel
    * 2 cuillerées à soupe de sucre roux
    * 1 oignon
    * 4 gousses d'ail
    * 1 petit tubercule de gingembre
    * 1 cuillerée à café de curcuma
    * 2 cuillerées à café de cumin
    * 10 cuillerées à soupe d'huile de coco

Pour la sauce :

    * 50 g de cacahuètes épluchées et concassées
    * 2 cuillerées à soupe de sucre
    * 1 cuillerée à soupe de tamarin râpé
    * 1 piment haché
    * 1 cuillerée à soupe de crème d'anchois
    * 1/2 verre d'huile de coco

Préparation de la recette :

          o Râper finement oignon, ail et gingembre.
          o Découper le bœuf en cubes de 3 cm de côté.
          o Dans un grand saladier, mélanger intimement bœuf, sel, sucre, oignon, ail, gingembre, curcuma et cumin.
          o Laisser mariner 30 minutes.
          o Dans une petite casserole, mélanger intimement tous les ingrédients pour la sauce et faire cuire sur feu doux jusqu'à obtention d'une sauce épaisse.
          o Embrocher les morceaux de bœuf. Les faire griller au barbecue environ 10 minutes.
          o Lorsque la viande est saisie régulièrement, l'enduire, à l'aide d'un pinceau à pâtisserie, d'un mélange de deux parts d'huile de coco et d'une part d'eau.
          o Pour servir, disposer les brochettes sur un grand plat, autour du bol de sauce.

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:26:23 pm
Poulet cuit au sel

pour 4 personnes

Ingrédients :

    * 1 jeune poulet prêt à cuire d'environ 1 kg
    * 4 ou 5 kg de sel marin en grain

Pour la sauce

    * 1 ciboule (ou 2 échalotes)
    * 1/2 cuillerée à café de gingembre en poudre
    * 3 branches de persil
    * 1 cuillerée à soupe de vermouth blanc
    * 1/2 cuillerée à café de sel
    * 3 pincées de poivre
    * 1 verre d'eau

Préparation de la recette :

    * Essuyez le poulet extérieurement et intérieurement avec des serviettes en papier; ou suspendez-le dans un endroit frais et aéré entre une heure et deux heures.
    * Ficelez soigneusement le cou du poulet pour le rendre étanche.
    * Hachez sommairement la ciboule et le persil.
    * Mélangez dans une tasse tous les éléments de la sauce.
    * Mettez le poulet le croupion en l'air dans un saladier, versez la sauce à l'intérieur puis recousez soigneusement l'orifice.
    * Mettez le sel dans une marmite en terre ou en fonte (ou dans un faitout épais) qui soit légèrement plus grande que le poulet.
    * Chauffez à feu modéré en retournant souvent avec une cuiller jusqu'à ce que le sel devienne très chaud (environ 45 mn).
    * Enlevez une partie du sel en laissant une couche de 5 cm d'épaisseur au moins au fond de la marmite.
    * Posez le poulet à plat sur cette couche puis recouvrez-le entièrement de sel chaud en tassant légèrement.
    * Couvrez la marmite hermétiquement (au besoin, mettez un linge sous le couvercle puis posez un objet lourd sur le couvercle). Laissez cuire 45 mn sur feu doux.
    * Sortez alors le poulet, débarrassez-le de tout le sel. Enlevez le fil de couture et recueillez le jus.
    * Laissez-le refroidir légèrement puis découpez-le.
    * Le jus sera présenté dans un ravier.

(http://img86.imageshack.us/img86/9936/pouletcuitauseldi8.th.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:27:11 pm
Porc au curry vert

pour deux personnes

Ingrédients :

    * 5 dl. de lait de coco, allongé d'un dl d'eau.
    * 1 à 2 cuillerées à soupe de pâte de curry vert.
    * 500 gr. porc en fines lamelles.
    * 250 gr. de petites aubergines thaïes coupées en 2 ou en 4.
    * ½ tasse de petits pois.
    * 2 feuilles de lime.
    * 2 cuillerées à soupe de sauce de poissons.
    * 2 cuillerées à café de sucre de palme (ou sucre brun).
    * ½ à 1 tasse de feuilles de basilic sacré (kaprow).
    * 2 piments rouges.

Préparation de la recette :

    * Ne pas secouer la boîte de lait de coco avant de l'ouvrir, de cette façon, la crème reste au-dessus.
    * Verser environ les 2/3 de tasse de cette crème dans une poêle de taille moyenne et faire chauffer de feu moyen à feu vif.
    * Faire réduire jusqu'à légère ébullition jusqu'à ce que l'huile de coco commence à se séparer de la crème.
    * Ajouter le curry et faire cuire dans la crème de coco quelques minutes jusqu'à ce que le parfum se dégage.
    * Ajouter alors le reste de lait de coco. Amener à ébullition et ajouter le porc découpé.
    * Faire bouillir à nouveau puis baisser le feu et laisser cuire 5 à 10 minutes à découvert avant d'ajouter les aubergines et les petits pois.
    * Laisser mijoter quelques minutes encore, ajouter les feuilles de lime.
    * Assaisonner selon le goût avec la sauce de poissons.Ajouter le sucre et les piments.
    * Continuer à cuire tant que les aubergines et petits pois ne sont pas tendres.
    * Ajouter les feuilles de basilic et cuire encore une minute.

(http://img529.imageshack.us/img529/617/porcaucurryverteo5.th.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:27:58 pm
Brochettes de poulet dans une marinade d'épices

pour 4 personnes

Ingrédients :

    * 6 blancs de poulet
    * 1 cuillère à s. d'ail haché
    * 2 cuillère à s. de gingembre en poudre
    * 1 cuillère à s. de bulbe de citronelle hachée
    * 1 cuillère à s. de thym
    * 3 cuillère à s. d'huile d'olive
    * 1 cuillère à s. de sauce soja
    * 1 cuillère à c. de curry
    * 1 citron vert
    * sel, poivre

Préparation de la recette :

    * Dans un grand plat mettez tous les ingrédients avec l'huile d'olive, la sauce soja et le jus de citron vert.
    * Coupez les blancs de poulet en longues lanières, déposez-les dans la marinade. Laissez au frigo 3 heures.
    * Piquez les lanières de poulet sur les pics en bois.
    * Faites les griller au barbecue 10 minutes en les retournant plusieurs fois. Salez, poivrez.

(http://img410.imageshack.us/img410/1714/d310938akq6.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:28:58 pm
Côtes de porc à la Thaïlandaise

pour quatre personnes

Ingrédients :

    * 8 côtes de porc très fines (dans le filet)
    * 4 gousses d'ail
    * 3 cuillères à soupe de sucre
    * 3 cuillères à soupe de sauce de soja
    * brins de menthe fraîche
    * 4 cuillères à soupe d'huile pour frire

Préparation de la recette :

    * Dégraisser la viande. Hacher l'ail très finement.
    * réparer la marinade : mélanger la sauce de soja, le sucre et l'ail dans un plat creux. Ajouter les côtes de porc et bien les enrober de marinade. Réserver pendant 1 heure.
    * Faire chauffer l'huile dans une poêle. Secouer légèrement la viande et la faire frire 2 minutes de chaque côté.

(http://img147.imageshack.us/img147/5961/301696ug9.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:29:52 pm
Satay Ayam (poulet sauce cacahuètes)

pour deux personnes

Ingrédients :

    * 800 g de poulet (aiguillettes par exemple)
    * 1 grosse gousse d'ail hachée
    * 3 cuillères à soupe de gingembre haché
    * 10 cl de sauce soja
    * 15 cl de lait de coco
    * 3 cuillères à soupe de miel
    * 6 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes
    * 1 cuillère à soupe de curry
    * 1 cuillère à café de cumin
    * 1 cuillère à café de curcuma
    * 1 cuillère à café de citronnelle
    * des brochettes

Préparation de la recette :

    * Faire tremper les brochettes (si elles sont en bois) pendant 5 minutes. Couper le poulet en petits morceaux.
    * Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients pour obtenir une sauce et ajouter le poulet. Laisser mariner au moins 4 heures.
    * Embrocher les morceaux de poulet sur les brochettes et les déposer sur la grille du four. Cuire la sauce restante 2 minutes au micro-ondes et la mixer s'il reste des morceaux. Ajouter un peu de lait de coco si nécessaire pour obtenir une sauce nappante.
    * préchauffer le four 180°c si possible en combinant chaleur et gril faire cuire 5 minutes retourner les brochettes et cuire encore 3 minutes
    * servir les brochettes avec la sauce et les cacahuètes

(http://img156.imageshack.us/img156/5477/311750cf8.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:31:18 pm
Salade de Papaye Verte (som tam)

pour une personne

Ingrédients :

     * 1 papaye verte
     * 2 carottes
     * Tomates cerises
     * 1 cs de cacahuètes grillées et écrasées
     * 1 gousse d'ail
     * 2 petits piments thaï
     * 1 cs de nuoc mam
     * 1 cs de jus de citron vert
     * 1 cs de pâte de tamarin
     * 1 cs de sucre de palm
     * Feuille de coriandre

Préparation de la recette :

Faites griller vos cacahuètes au four à sec.
Epluchez la papaye verte. Coupez-la en deux et enlevez toutes les petites billes.
Epluchez les carottes.
Râpez la papaye et les carottes. J'utilise un instrument acheté à Bangkok mais je suis presque certaine que vous le trouverez chez Tang. Il est à mon goût plus pratique qu'une râpe traditionnelle et puis je fais de super spaghetti avec et pas seulement de papaye ou de carotte mais aussi de courgette.
Dans un saladier, écrasez au pilon les piments.
Ajoutez le sucre, le nuoc mam et le citron vert, mélangez toujours au pilon.
Coupez la gousse d'ail et ajoutez-la dans le saladier, réduisez-la en purée à l'aide du pilon.
Ajoutez la pâte de tamarin et les cacahuètes. Mélangez tous les ingrédients.
Vous allez peut être trouvé qu'il n'y a pas beaucoup de sauce par rapport à la quantité de crudités, ne vous inquiétez pas, ce n'est pas la quantité qui compte pour cette recette mais la puissance des parfums.
Ajoutez une petite quantité de papaye et carotte râpée.
Mélangez avec une cuillère et écrasez au pilon, puis ajoutez encore et encore jusqu'à obtenir une salade mélangée.
Le pilon permet d'écraser légèrement la chair des crudités et de les parfumer un peu plus.
Dressez vos assiettes.
Vous pouvez ajouter les tomates cerises dans le saladier mais je préfère les déposer autour de l'assiette pour rafraîchir la bouche et apprécier encore plus les parfums de cette salade thaï.
Vous décorez avec quelques feuilles de coriandre ciselées et les thaïs ajoutent des crevettes coupées.

(http://storage.canalblog.com/99/72/34692/6546779_p.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:32:56 pm
Emincé de boeuf à la thaï

voici les proportions pour 3 ou 4 pers ( tout dépends de votre appétit )

Ingrédients :

    * 1 carotte
    * 1 gros oignon
    * 2 oignons nouveaux
    * un peu de coriandre
    * sel et poivre
    * 1/2 concombre
    * 2 paquet de nouilles de riz
    * 4 gousses d'ail fraîches
    * 3 cuil à s de nuoc nam ( sauce de poissons)
    * 4 cuil à s de sauce soja claire
    * 7 à 8 cuil d'eau
    * 500gr de tournedos
    * 2 c à s d'huile
    * 1pincée de sucre
    * 1 petit piment rouge
    * 1 morceau de gingembre

Préparation de la recette :

découper la viande en lamelles fine
couper le concombre en deux et l'egrener,ensuite le couper en fines lamelles
peler et couper la carotte en fines lamelles, ainsi que l'ail et les oignons nouveaux, et le gros oignon
mettre l'huile dans le wok et rôtir la viande, saler et poivrer, les enlever de la poêle et ajouter la carotte, ensuite le concombre, l'ail ,l'oignon, râper le gingembre dans le wok, laisser cuire quelques min pour que les légumes restent croquants, et ajouter les sauces et l'eau
mettre les nouilles dans un plat avec de l'eau boullante salée et laisser gongler comme indiqué sur le paquet, et remettre le tout dans le wok pour réchauffer
parsemer de coriandre et d'oignons nouveaux

(http://apu.mabul.org/up-mini/apu/2008/01/15/img-nwqh65shwya.jpg)

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 29, 2009, 09:34:21 pm
Curry de patate douce au lait de coco (curry thaïlandais)

Pour 4 personnes

Préparation:
25 min

Cuisson:
20 min

Ingrédients :

    * 2 grosses patates douces
    * 1 bâton de citronnelle
    * 1 cuil. à soupe d'huile
    * 2 cuil. à soupe rases de pâte de curry rouge
    * 40 cl de lait de coco
    * 2 cuil. à soupe de sauce de poisson (fish sauce ou nuoc nam)
    * Le jus d'un citron vert
    * 1 cuil. à soupe rase de sucre roux
    * Huile végétale
    * 1 demi bouquet de coriandre fraîche


Préparation de la recette :

Pelez les patates douces, coupez-les en cubes, lavez-les puis mettez-les dans une casserole.
Couvrez d'eau froide, salez puis portez à ébullition.
Faites cuire sur feu moyen jusqu'à ce que les cubes soient tendres (environ 7 minutes).
Egouttez et réservez dans un grand bol recouvert d'un film étirable.

Retirez les extrémités du bâton de citronnelle ainsi que la première couche.
Fendez le bâton en deux, écrasez-le avec le plat de votre couteau afin de libérer l'arôme puis coupez chaque morceau en deux dans le sens de la longueur.
Faites chauffer 1 cuil. à soupe d'huile dans une cocotte en fonte ou dans une sauteuse.
Faites revenir la pâte de curry avec 1 cuil. à soupe de lait de coco, pendant 1 minute.
Ajoutez 2 cuil. à soupe de lait de coco et remuez pendant 2 minutes, sur feu entre moyen et vif.
Continuez à ajouter le lait de coco petit à petit, tout en remuant.
Ajoutez la citronnelle, la sauce de poisson, le jus de citron et le sucre.

Goûtez et ajoutez éventuellement plus de citron, de sucre et de nuoc nam (il doit y avoir un équilibre entre l'amer (citron), le salé (sauce de poisson) le sucré et le piquant).
Ajoutez les cubes de patate douce, mélangez, baissez le feu puis laissez mijoter pendant 5 minutes en couvrant.
Retirez les morceaux de citronnelle et servez le curry avec la coriandre ciselée.

Bonne Appétit
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le août 30, 2009, 12:15:25 am
merci mais c est juste quelques copier/coller de mon blog et de la mise en page  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le août 30, 2009, 12:37:02 pm

Merci, Kabouce, il est vrai que notre ancien forum comptait un an et demi de recettes !...

Là tu renfloues notre nouveau forum...  :clap
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: banedon le août 31, 2009, 06:59:44 pm
Merci Kabouce, tout ceci donne faim...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le septembre 05, 2009, 08:53:56 pm
très sympa. toutes ces recettes, Kabouce... (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Divers/cuisinier-06.gif)


SEPTEMBRE 2009


CURRY AU PORC ET AU POIVRE VERT (geng muu prik thai orn)


C’est un curry extraordinaire : la pâte ne contient ni ail, ni échalotes rouges, mais une quantité inhabituelle de cumin et pas de pâte de crevettes – et ne devrait donc pas fonctionner…
Erreur, il s’agit bel et bien d’un curry fortement parfumé par la citronnelle et le cumin. Il est assez gras, car il faut beaucoup de crème de noix de coco séparée pour éviter que la pâte ne soit trop piquante et âcre.
Le curry doit être bien assaisonné pour être sûr qu’il y ait un bon équilibre entre le pimenté de la pâte et le sel.
Les grains de poivre vert frais sont un composant essentiel : ils complètent le curry et sans eux, ce dernier est vraiment diminué.
Une préférence : blanchir 2 fois le porc en partant d’une eau froide avant de le braiser dans le lait de noix de coco. Cela donne à la viande une subtilité riche et nette.


INGREDIENTS

- 150 g de jarret de porc désossé ;
- 2 tasses de lait de noix de coco ;
- Des chutes de citronnelle (provenant de la confection de la pâte) ;
- 1 pincée de sel ;
- 1 tasse et demie de crème de noix de coco ;
- 1 cuillère à café de sucre de palme ;
- 2 cuillères à soupe de sauce de poisson ;
- 2 cuillères à soupe de grains de poivre vert ;
- 3 feuilles de combava coupées en morceaux ;
- 1 poignée de feuilles de basilic sacré ;
- 1 piment long rouge, égrené, en julienne.

La pâte :
6 à 10 piments longs rouges séchés, égrenés, trempés et égouttés ;
1 grosse pincée de sel ;
6 cuillères à soupe de citronnelle hachée menu ;
1 cuillère à soupe de zeste de combava finement râpé ;
2 cuillères à soupe de racine de coriandre grattée et hachée menu ;
1 cuillère à café de graines de coriandre rôties ;
1 cuillère à café de graines de cumin rôties.


PREPARATION

Tout d’abord, préparez la pâte.
Lavez le porc.
Dans une casserole, portez le lait de coco à ébullition. Ajoutez le porc, les chutes de citronnelle et le sel .
Ajoutez de l’eau pour couvrir, si nécessaire.
Faites mijoter jusqu’à ce que le porc devienne tendre – environ 30 minutes – puis laissez refroidir dans le bouillon.
Quand il est froid, enlevez-le, mettez le bouillon à part, puis parez et tranchez la viande en morceaux de 1 cm.
Séparez la crème de noix de coco à feu moyen, et faites frire la pâte dans l’huile de noix de coco jusqu’à ce qu’elle soit odorante (cela ne prend que quelques minutes car tous les ingrédients de la pâte sont secs), puis assaisonnez avec le sucre de palme et la sauce de poisson.
Ajoutez le porc. Mouillez si nécessaire avec un peu de bouillon mis de côté.
Finissez le curry avec les ingrédients restants et vérifiez l’assaisonnement : il doit être pimenté et salé, aromatisé par le basilic et relevé du fait de la présence de poivre.



BON APPETIT  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/g-faim.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le octobre 03, 2009, 10:50:04 pm
OCTOBRE 2009


SALADE DE PAPAYE VERTE AVEC DU PORC SUCRE CROUSTILLANT  
                   (som dtam malakor gap muu warn grop)
  (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier010.gif)


Ce plat est l’un des plus appréciés du répertoire thaï. Il s’agit d’un en-cas consommé sur le marché ou d’un plat pour le déjeuner venant du Nord-Est, mais qui s’est avéré être si délicieux qu’il est dorénavant consommé partout en Thaïlande et est devenu un plat de référence. On emploie parfois de la sauce de poisson fermenté pour assaisonner la papaye plutôt que de la sauce de poisson. On peut également incorporer un morceau de citron vert à la pâte avant d’ajouter la papaye verte.

La méthode traditionnelle pour découper une papaye verte en morceaux est assez simple. Le fruit vert et dur est pelé avec un couteau aiguisé, puis tenu dans une main tandis que l’on découpe et entaille la chair avec l’autre, avant de l’ôter sous forme de tranches. Une méthode plus moderne et pratique consiste à utiliser une mandoline.


INGREDIENTS  

- 3 gousses d’ail pelées ;
- 1 pincée de sel ;
- 4 à 6 piments oiseau ;
- 1 cuillère à soupe rase de cacahuètes grillées ;
- 2 cuillères à soupe de crevettes séchées ;
- 1 tranche de citron vert – en option ;
- 4 tomates cerise coupées en quartiers ;
- 2 haricots serpent coupée en longueur de 1 cm ;
- 1 tasse de papaye verte coupée en morceaux ;
- 2 cuillères à soupe de sucre de palme ;
- 1 cuillère à soupe de jus de citron vert ;
- 1 cuillère à soupe d’eau de tamarin ;
- 1 à 2 cuillères à soupe de sauce de poisson.


Le porc sucré croustillant
. 1 tasse de sucre de palme ;
. 1 demi-tasse de sauce de soja sucrée (kecap manis) ;
. 3 cuillères à soupe de sauce d’huîtres ;
. 1 pincée de sel ;
. 1 pincée d’anis étoilé moulu – en option ;
. 200 g de collier de porc ;
. de l’huile de friture.


PREPARATION

Préparez le porc croustillant sucré un jour à l’avance.
Faites un sirop en faisant cuire doucement le sucre de palme avec la sauce de soja, la sauce d’huïtres, le sel et l’anis étoilé (si vous en employez) jusqu’à ce que l’ensemble ait passablement réduit – environ 3 minutes.
Soyez attentif – le sucre et la sauce d’huîtres brûlent facilement.
Laissez refroidir.
Couper le porc en morceaux de 5 cm par 2 cm et faites-les mariner toute une nuit dans un sirop.
Faites sécher sur une grille pendant une journée jusqu’à ce que le porc soit presque sec.
Pour la salade, pilez à ail avec le sel et les piments à l’aide d’un pilon et d’un mortier.
Ajoutez les cacahuètes et les crevettes séchées et continuez à piler pour obtenir une pâte grossière.
Ajoutez le citron vert, si vous en utilisez, puis ajoutez les tomates cerise et les haricots  dans le mortier et réduisez-les doucement en purée.
Ajoutez la papaye verte et écrasez-la légèrement.
Assaisonnez avec le sucre de palme, le jus de citron, l’eau de tamarin et la sauce de poisson.
Faites frire le porc dans beaucoup d’huile sur un feu moyen jusqu’à ce qu’il prenne une couleur acajou et devienne odorant, puis servez-le accompagné de la salade.


BON APPETIT      (http://www.icone-gif.com/gif/fleurs/fleurs_tournesol/tournesol001.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le novembre 04, 2009, 09:07:46 am
NOVEMBRE


POISSON FRIT ET SAUCE AUX TROIS SAVEURS (pla tort sahm rot)  


Ingrédients

1 cuillère à soupe d'huile:
1 demi-tasse de sucre de palme;
2 à 3 cuillères à soupe d'eau;
2 cuillères à soupe d'eau de tamarin;
1 cuillère à soupe de sauce de poisson;
1 sébaste ou 1 grondin - environ 400 g
1 cuillère à soupe de sauce de poisson ou de sauce de soja légère;
De l'huile de friture;
2 piments longs rouges frits;
1 poignée de feuillesde basilic sacré oude basilic thaï frites.

La pâte :
1 cuillère à soupe de racinede coriandre grattée et hachée menu;
1 pincée de sel;
3 piments longs rouges ou verts, égrenés et grossièrement découpés;
4 gousses d'ail pelées;
3 échalottes rouges pelées.


Préparation

Tout d'abord, préparez la pâte : piles grossièrement les ingrédients en les ajoutant un par un, à l'aide d'un pilon et d'un mortier, jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Faites frire la pâte dans une cuillère à soupe d'huile pendant plusieurs minutes jusqu'à ce qu'elle soit odorante.
Assaisonnez avec le sucre de palme, puis ajoutez 2 à 3 cuillères à soupe d'eau et laissez mijoter jusqu'à ce que l'ensemble réduise encore.
Vérifiez l'assaisonnement : la sauce doit être sucrée, acide, pimentée et salée.
Faites mariner le poisson dans la sauce de poisson ou de soja légère pendant 10 minutes seulement.
Egouttez-le et faites-le frire jusqu'à ce qu'il soit croustillant.
Pour servir, nappez le poisson avec la sauce, broyez les piments et saupoudrez-les sur le poisson avec le basilic.


BON APPETIT  :smile
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le décembre 02, 2009, 02:44:16 pm

DECEMBRE 2009


NOUILLEZ DE RIZ ET PORC AVEC UN JUS DE VIANDE EPAISSI (raat nar muu)


Il s’agit de mon plat de nouilles préféré. Le plat est au mieux quand les nouilles sont colorées auparavant dans un wok bien assaisonné avec du soja noir et un peu d’huile ; si elles commencent à coller, aspergez les côtés de quelques cuillères à soupe d’huile supplémentaires et remuez énergiquement.
Parfois, le porc est mariné dans un peu de sauce d’huîtres avant d’être cuit. Si le brocoli est vieux, il doit être blanchi avant d’être ajouté au bouillon en train de cuire, sans cela le porc sera dur au moment ou le brocoli sera cuit.
Si on le souhaite, on peut utiliser du calamar ou du poulet coupés en tranches à la place du porc.


Ingrédients

- 1 bonne poignée de nouilles de riz larges fraîches ;
- 1 cuillère à soupe de sauce de soja sucrée (kecap manis) ;
- 4 cuillères à soupe d’huile ;
- 2 gousses d’ail hachées avec 1 pincée de sel ;
- 50 g de filet de porc  coupé en tranches ;
- 1 demi-tasse de bouillon ;
- 1 tasse de brocoli chinois jeune haché menu ;
- 1 cuillère à soupe de haricots jaunes de soja en sauce rincés ;
- 1 cuillère à soupe de soja noire ;
-  1 cuillère à soupe de soja légère ;
- 1 cuillère à soupe de farine de tapioca, mélangée avec 1 cuillère à soupe d’eau.


Préparation

Frottez les nouilles avec la sauce de soja sucrée et laissez-les sécher environ 10 minutes.
Faites chauffer 2 cuillères à soupe d’huile dans un wok, sautez les nouilles jusqu’à ce qu’elles soient colorées, puis enlevez-les et gardez-les au chaud.
Dans une petite marmite – ou dans le wok une fois nettoyé – faites chauffer les 2 autres cuillères à soupe d’huile et faites frire l’ail jusqu’à ce qu’il se décolore.
Ajoutez le porc et laissez frire jusqu’à ce que l’ail soit doré.
Ajoutez le bouillon et le brocoli, puis assaisonnez avec les haricots jaunes de soja et les sauces de soja noire et légère.
Laissez mijoter un moment.
Ajoutez la farine de tapioca mélangée à l’eau et remuez.
Une fois que le mélange a épaissi, servez aussitôt (la sauce commence à se séparer après environ 1 minute), en le versant sur les nouilles.


A servir avec :
- de la sauce de poisson ;
- de la poudre de piments rôtis ;
- du sucre blanc ;
- des piments longs rouges coupés en tranches et trempés dans le vinaigre.


BON APPETIT  (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier017.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le décembre 02, 2009, 05:48:44 pm

MIAM !...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 07, 2010, 11:26:03 pm

JANVIER 2010

Cat n'étant pas rentrée de FRANCE pour poster quelques petites recettes en thaï, voici un plat du jour tout simple  :)


LISERON D'EAU FRIT AVEC DES HARICOTS JAUNES DE SOJA, DE L'AIL ET DES PIMENTS (pak bung fai dtaeng)



Ce plat simple peut être amélioré avec un peu de pâte  de crevettes et quelques petites crevettes fraîches, ou avec du canard rôti (ou poulet) et du tofu fermenté.

A Phitsanulok, les marchés de nuit ont fait de ce plat leur spécialité, servi de manière originale : un serveur muni d'une assiette traverse la rue et le cuisinier éjecte le plat du wok, qui traverse la rue en volant pour atterrir dans l'assiette - la plupart du temps...



INGREDIENTS

- 2 gousses d'ail pelées;
- 1 pincée de sel;
- de l'huile de friture;
- 200 g de liseron d'eau;
- 3 cuillères à soupe de haricots jaunes de soja en sauce rincés;
- 1 piment long rouge écrasé;
- 1 pincée de sucre blanc;
- 1 demi-tasse de bouillon;
- 2 cuillères à soupe de sauce de soja légère.


PREPARATION

Ecrasez l'ail avec le sel.
Faites chauffer un wok, ajoutez l'huile et jetes-y le liseron d'eau, l'ail, les haricots jaunes de soja, le piment et le sucre.
Quand le liseron d'eau est fané, ajoutez le bouillon et assaisonnez avec la sauce de soja.
Servez.


BON APPETIT   (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/splatter_sm_wht.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le janvier 08, 2010, 09:26:55 am

MIAMMMMMMMMM... Les Liserons d'eau, j'adore ça...

Souvent, les touristes ne pensent pas à en commander avec leur riz et c'est bien dommage...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le février 02, 2010, 04:32:26 am
FEVRIER 2010

Demain, 2 février, c'est la Chandeleur  et le jour de la Chandeleur, on mange des crêpes...  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/0081.gif)  miam... miam...


Petit rappel :

La Chandeleur, autrefois "Chandeleuse", se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Son nom vient du mot "chandelle".

A l’origine, à l’époque des Romains, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape Gélase 1er décide de christianiser cette fête qui deviendra la célébration de la présentation de Jésus au temple. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, selon une technique précise. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l’église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé. Un dicton de Franche-Comté dit d’ailleurs :

Celui qui la rapporte chez lui allumée
Pour sûr ne mourra pas dans l’année

Ce cierge béni est censé avoir d’autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versée sur des œufs à couver en assurent une bonne éclosion. Et aussi que sa flamme protège de la foudre si on l’allume pendant l’orage.

Entre temps, une autre tradition a vu le jour : celle des crêpes. Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le jour de la chandeleur, le blé serait carié pour l’année. On dit d’ailleurs :

Si point ne veut de blé charbonneux
Mange des crêpes à la Chandeleur



CREPES AUX CREVETTES ET GINGEMBRE


INGREDIENTS (pour 4 personnes)

Pour la pâte à crêpes :
- 2 oeufs;
- 125 g de farine fluide;
- 10 cl de lait de coco;
- 15 cl de bière;
- 15 g de beurre fondu;
- 2 c. à soupe d'huile pour la cuisson.

Pour la garniture :
- 250 g de queues de crevettes crues décortiquées;
- 1 tige de citronnelle;
- 20 g de gingembre frais;
- 2 gousses d'ail;
- 4 petits oignons frais;
- 8 brins de coriandre;
- 2 c. à soupe de nuoc-mâm;
- 2 pincées de sucre;
- 1 c. à soupe d'huile.


PREPARATION

Préparez la pâte à crêpes.
Laissez-la reposer 1 h puis procéder à la cuisson des crêpes.
Fendez la tige de citronnelle pour dégager le bulbe tendre.
Hachez-le avec le gingembre et l'ail.
Faites revenir ce hachis 2 à 3 mn à la poêle dans l'huile chaude.
Ajoutez les crevettes.
Faites-les cuire 3 mn en retournant sans cesse.
Assaisonnez de nuoc-mâm et de sucre.
Hors du feu, incorporez les oignons émincés et la coriandre ciselée.
Répartissez sur chaque crêpe chaude.
Pliez et servez aussitôt.


BON APPETIT  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/0045.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le février 03, 2010, 06:49:36 pm

MIAM...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 01, 2010, 03:25:31 pm

MARS 2010


KANA MOO GROB
(Kan lan au porc croustillant)



Cette espèce de chou, connue en Thaïlande sous son nom chinois, kan lan, est appréciée pour ses tiges fermes. Si vous n'en trouvez pas, essayez les tiges de brocoli.
Les légumes sont souvent cuits avec un peu de viande, de volaille ou de fruits de mer, pour donner plus de goût et introduire des éléments de consistance différente.


INGREDIENTS

- 1 kg de kai lan ou 500 g de tiges de broccoli;
1 cuil. à soupe d'huile;
1 cuil. à soupe d'ail finement haché;
300 g de porc croustillant, coupés en dés;
4 cuil. à soupe de sauce d'huître;
1/4 cuil. à café de sel;
1/4 cuil. à café de poivre blanc en poudre;
1 cuil. à café de sucre;
12,5 cl. de bouillon de poulet.


PREPARATION

Jetez les feuilles et l'extrémité dure des tiges.
Pelez les tiges tendres et coupez-les en morceaux de 5-8 cm de long.
Faites chauffer l'huile dans un wok. Quand elle est bien chaude, faites revenir l'ail jusqu'à ce que l'arôme se dégage, puis mettez le chou et le porc.
Mélangez bien et ajoutez tous les assaisonnements avec le bouillon.
Mélangez à nouveau soigneusement pour bien chauffer le tout et servez aussitôt.

Astuce :

le porc rôti, avec une couche de viande, une fine couche de gras et une peau craquante et dorée, forme un merveilleux contraste avec les légumes, tant par le goût que par la consistance.


BON APPETIT    (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier052.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mars 03, 2010, 02:31:22 pm

Tiens, une recette que je ne connais pas...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le mars 04, 2010, 11:46:20 am
Le porc aux choux c'est bon mais ça file des gaz. Un cadeau empoisonné ta recette Line !   :huhu
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Cat le mars 27, 2010, 12:34:53 pm
Bon comme promis, je vous confie une recette (extraite de mon bouquin de cuisine) qui marche du feu de Dieu en France et donc ici car tres facile!!!!

Moules a la citronelle

Pour 4 personnes
Preparation : 15mn
Cuisson 6mn
Facile

2 litres de moules
2 tiges de citronelle coupees en morceaux de 3cm
5 feuilles de combava coupees en 4
3 oignons rouges coupes en 4
5 ou 6 feuilles de basilic citron
30cl de bouillon de porc (ou cube dilue dans de l'eau chaude)
1/2 cuilleree a cafe de sel
1 verre de vin blanc sec


Nettoyez et grattez soigneusement les moules

Dans une grande marmite, disposez en couche superposees la citronelle, le combava, les oignons rouges et les feuilles de basilic. Salez. Mouillez avec le bouillon de porc et le vin de blanc.
Posez les moules sur le dessus.
Couvrez et faites cuire sur feu vif pendant 5 a 6mn.

Voila, super simple et delicieux!
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 27, 2010, 01:54:35 pm

J'adore... super, Cat   :smile
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Cat le mars 27, 2010, 03:17:24 pm
Merci Line,

J'en ai d'autres mais mon imprimante/scanner a declarer "forfait".......et j'en ai marre de la reparer pour rien!
J'abandonne ou j'en achete une autre! Je ne suis pas decidee.
Des que tu viens en Thailande, je te confie mon bouquin si bien que tu pourras exploiter les superbes photos de mon amie Isabelle Rozenbaum (cela dit juste sur le forum)  ainsi que les recettes.
Mon editeur est gentil mais vend les (nos) droits a un tarif tel que nous ne pouvons le faire traduire ici et au Japon.
Je m'en tape.............c'est mon cote revolutionnaire! Il m'agace car on ne progresse pas.
Avec d'autres photos, les recettes m'appartiennent.
Je te fais confiance...

Cat


Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 27, 2010, 03:52:27 pm

Des que tu viens en Thailande, je te confie mon bouquin si bien que tu pourras exploiter les superbes photos de mon amie Isabelle Rozenbaum (cela dit juste sur le forum)  ainsi que les recettes.
Je te fais confiance...
Cat



Je te remercie, Cat, et suis très touchée...
Tu peux avoir confiance, je ne faillerai pas à certaines règles que je me suis toujours imposées dans la vie de tous les jours...  :-*
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Cat le mars 27, 2010, 04:05:20 pm
J'ai vraiment un joli livre...............je serais ravie de te le confier et voir les photos persos que tu feras des recettes, cela m'interesse grandement. Je ne veux pas trahir mon amie Isabelle Rozenbaum mais je suis des plus curieuses et des plus interessees de savoir comment tu les traduiras, toi!
J'adore les challenges.
Puis, c'est surement hors sujet (comme d'hab avec moi), j'ai des recettes francaises tout a fait applicables et pas cheres en Thailande......
Bon, je t'embrasse et attends mes photos de double hibiscus!
A bientot.
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 30, 2010, 12:37:42 pm

Bon, je t'embrasse et attends mes photos de double hibiscus!
A bientot.




je n'ai pas oublié, Cat, ton double hibiscus mais je ne vois toujours pas comment est cette fleur... (dans ma tête, je ne vois que l'hibiscus simple) mais je vais chercher  :)

Bises
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Cat le mars 30, 2010, 01:24:30 pm
[img]

N'etant pas tres douee avec les subtilites de mon ordi..........j'espere que tu auras la photo.
Je sais qu'il existe d'infinies couleurs mais nous avons toujours les memes sur internet....
De plus certains cuisinent leurs petales en salade!
Amusant....

Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Cat le mars 30, 2010, 01:31:45 pm
"Habituellement incorporée à des préparations culinaires ou séchée pour être infusée, la Fleur d'Hibiscus a pris un autre chemin lorsqu'un soir d'été 98, Lee Etherington a, par un heureux hasard, fait immerger une de ces fleurs dans sa coupe de champagne.

Voyant ses pétales se déployer sous l'effet des bulles, il eut une révélation !

Depuis, il commercialise ces petites fleurs pourpres dans leur sirop, qui agrémentent cocktails et mets dans le monde entier"



J'espere que tu auras la photo.....
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 30, 2010, 04:36:53 pm
Cat, je ne vois pas ta photo...

Le plus simple est que tu cliques sur Parcourir en-dessous. Tes images s'ouvrent, tu cliques dans celle que tu souhaites et tu fais Ouvrir (la référence va paraître dans Joindre) et ensuite tu cliques sur Soumettre et le tour est joué...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Cat le mars 31, 2010, 08:24:11 am
Merci Line pour les conseils.....
J'espere que tu pourras avoir la photo !!!!
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 31, 2010, 01:15:54 pm

Merci, Cat, je vois très bien ta photo et j'ai tout compris, donc je vais chercher...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mai 02, 2010, 03:33:20 pm

MAI 2010



NOUILLES THAIES AU CRABE, AUX CREVETTES ET A LA PUREE DE PIMENTS (kanom jin nahm prik)    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/0059.gif)



INGREDIENTS

- 3 tasses de crème de noix de coco;
- 2 cuillères à soupe de haricots mingo rôtis et moulus;
- 2 cuillères à soupe de purée de piments;
- 3 cuillères à soupe de sucre de palme;
- 2 cuillères à soupe d'eau de tamarin;
- 3 cuillères à soupe de sauce de poisson;
- 100 g de crevettes crues hachées;
- 50 g de chair de crabe cuite;
- 3 cuillères à soupe de poire à peau de serpent acide ou mangue verte coupée en morceaux;
- 2 cuillères à soupe de jus de combava;
- 1 combava coupé en deux;
- 1 cuillère à soupe d'échalottes frites;
- 1 cuillère à soupe d'ail frit;
- 2 rouleaux - environ 100 g - de nouilles de riz kanom jii fraîches.


LA PATE

- 3 échalotes rouges non pelées;
- 4 gousses d'ail non pelées;
- 2 tranches de galanga hachées menu;
- 1 pincée de sel;
- 2 racines de coriandre grattées et hachées menu;
- 1 cuillère à café en pâte de crevettes rôtie.


PREPARATION  

Tout d'abord, préparez la pâte : faites rôtir les échalotes, l'ail et le galanga.
Quand, ils ont suffisamment refroidi pour être manipulés, pelez les échalotes et l'ail.
Pilez progressiovement tous les ingrédients de la pâte à l'aide d'un pilon et d'un mortier, en les ajoutant un par un, jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Portez la crème de noix de coco à ébullition et ajoutez la pâte, les haricots mungo et la purée de piments.
Laissez cuire quelques minutes, puis assaisonnez avec le sucre, l'eau de tamarin et la sauce de poisson.
La sauce doit avoir un goût fumé, ruche et sucré-salé.
Ajoutez les crevettes hachées et remuez pour empêcher de s'agglutiner.
Quand, elles sont cuites (environ 5 minutes), ajoutez le crabe, la poire à peau de serpent ou la mangue verte, le jus de combava et le combava.
La sauce doit maintenant voir un goût acide, salé, sucré bien que légèrement amer.
Versez-la dans un bol, saupoudres avec les échalotes et l'ail frit et servez en accompagnement des nouilles.


BON APPETIT...  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/chef-cuisinier-29425.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mai 02, 2010, 04:42:24 pm

YA BON !

Merci Line...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juin 05, 2010, 09:24:57 pm
la recette du mois...  (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier003.gif)


JUIN 2010


PLA SAMLEE DAD DEOW  (POISSON FRIT A LA SALE DE MANGUE)


La saveur aigre des mangues vertes, mêlées à d'autres épices, fait ressortir le goût du poisson frit. On peut utiliser n'importe quel espèce de poisson à chair blanche et ferme.


INGREDIENTS

- 1 petit poisson d'environ 300 g (daurade ou colin par exemple etc...);
- 50 cl d'huile;
- 350 g de mangue verte, coupée en allumettes;
- 3 cuil. à soupe d'échalottes émincées;
- 5 piments-oiseaux verts ou rouges, hachés;
- 1 cuil. à soupe de sucre de palme concassé;
- sauce de poisson à volonté;
- jus de citron vert à volonté;
- 1/4 de tasse de noix de cajou grillées pour décorer.


PREPARATION

Nettoyez et écaillez le poisson en enlevant la tête.
Coupez dans le sens de la longueur par en-dessous et ôtez l'arête centrale ainsi que les autres arêtes.
Séchez soigneusement et réservez.
Mélangez tous les autres ingrédients. Goûtez et ajoutez un peu de sauce de poisson si ce n'est pas assez salé.. Si ce n'est pas assez acide, ajoutez du jus de citron.
Faites frire le poisson dans l'huile bouillante.
Dès qu'il est bien doré et croustillant, sortez-le, égouttez-le, puis servez avec la garniture de mangue disposée au centre, après avoir éparpillé dessus les noix de cajou grillées.


BON APPETIT    :smile 
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le juin 07, 2010, 02:00:45 pm
Je connais pas ce plat là. Thanks Line.
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: letirailleur le juin 09, 2010, 09:15:48 am
Bonjour Line
En reprenant toutes tes recettes, je n'ai pas trouvé celle du crabe cuit dans du lait de coco et présenté dans la noix elle même. Aurais tu QQ chose la dessus. Je crois que ce plat s'appelle Ho Mok Mapao ON ?
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juin 09, 2010, 06:08:20 pm

Bonjour Line
En reprenant toutes tes recettes, je n'ai pas trouvé celle du crabe cuit dans du lait de coco et présenté dans la noix elle même. Aurais tu QQ chose la dessus. Je crois que ce plat s'appelle Ho Mok Mapao ON ?



Bonjour Patrick,

je vais chercher dans tous mes bouquins de cuisine thaïe et je mets la recette si j'ai quelque chose...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: letirailleur le juin 09, 2010, 06:11:11 pm
Merci Line
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juin 10, 2010, 04:56:40 pm

Bonjour Line
En reprenant toutes tes recettes, je n'ai pas trouvé celle du crabe cuit dans du lait de coco et présenté dans la noix elle même. Aurais tu QQ chose la dessus. Je crois que ce plat s'appelle Ho Mok Mapao ON ?




non, désolée, Patrick, je n'ai pas cette recette... Je n'ai que les "crevettes mijotées dans la crème de noix de coco ou lon gung".

Si tu la veux, tu me le dis  :D
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: letirailleur le juin 11, 2010, 09:27:49 am
Merci Line
Je te reponds non pour la recette des crevettes
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juin 12, 2010, 04:27:19 pm

Patrick, je t'ai trouvé tout de même ceci...  :)


Soupe de crabe au lait de coco et champignons noirs


INGREDIENTS

- 250 g de crabe en morceaux (ou de chair de crabe) en boîte
- 1 boîte de lait de coco
- 1 gousse d'ail hachée
- 1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
- 1 cuillère à soupe de citronnelle hachée
- 250 ml d'eau ou de bouillon de poulet
- 75 g de champignons noirs séchés
- feuilles de coriandre
- piment d'Espelette


PREPARATION

Réhydrater les champignons dans un peu d'eau tiède 15 minutes puis bien les presser.
Faire suer l'ail, le gingembre et la citronnelle dans un peu d'huile végétale SANS COLORATION
Ajouter les champignons et suer quelques minutes à peine.
Ajouter le lait de coco et le bouillon.
Saler et poivrer généreusement.
Porter à ébullition
Ajouter le crabe et laisser frémir doucement 20 minutes environs.
Servir avec une pincée de piment d'Espelette et quelques feuilles de coriandre fraîches.


Est-ce que cela te convient ?     :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: letirailleur le juin 13, 2010, 09:57:35 pm
Désolé Line, ce n'est pas cette recette. La prochaine fois que j'en mange, je fais une photo du plat.
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juillet 03, 2010, 06:48:19 am
JUILLET 2010


KAO TOM MAD (Bananes au riz gluant)


Une combinaison intéressante de riz gluant, de haricots noirs et de bananes.


INGREDIENTS

- 300 g de riz gluant, trempé dans de l'eau pendant une heure,
- 2 tasses de crème de coco;
- 4 cuil. à soupe de sucre ;
- 1 pincée de sel ;
- 200 g de haricots noirs secs, trempés pendant 1 nuit, puis cuits à l'eau jusqu'à ce qu'ils soient tendres ;
- 4 petites bananes coupées en 2 dans le sens de la longueur;
- 8 morceaux de feuille de bananier ou d'aluminium d'environ 15X 25 cm.


PREPARATION  

Mélangez le riz gluant,   trempé et égoutté, avec la crème de coco, le sucre et le sel, et portez à ébullition, de préférence dans une poêlle anti-adhésive.
Laissez mijoter en remuant fréquemment, jusqu'à ce que le riz soit tendre et que tout le lait de coco soit absorbé. Comptez environ 15 mn. Laisssez refroidir.
Prenez un morceau de feuille de bananier et disposez un peu de riz mélangé à 1 cuillerée à café de haricots.
Posez dessus une demi-banane, puis de nouveau du riz et des haricots.
Pliez la feuille et attachez avec soin.
Répétez l'opération jursqu'à épuisement des bananes.
Cuisez à la vapeur pendant 15 mn, laissez refroidir et servez sans la feuille.



BON APPETIT...     (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/1035971793_gif.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juillet 03, 2010, 08:27:40 am

Un dessert succulent... J'adore...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le août 04, 2010, 02:23:38 am
AOUT 2010    (http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/poulet/poulets001.gif)



POULET DU SUD MUSULMAN   (gai goria)



Ce plat peut-être préparé avec du foie, du poisson ou même de gros clams à la place du poulet. Vous devez commencer la préparation un jour à l'avance.



INGREDIENTS :

- 1 poulet ouvert en deux, un petit poulet ou des poussins - environ 400 à 500 g.
- 2 tasses de crème de noix de coco.
- 2 cuillères à soupe de sucre de palme;
- 2 cuillères à soupe de sauce de poisson.
- 1 cuillère à soupe d'eau de tamarin.


LA PATE :

7 piments longs rouges séchés, égrenés, trempés et égouttés.
- 1 cuillère à soupe de racine de coriandre grattée et hachée menu.
- 5 cuillères à soupe d'échalotes rouges hachées menu.
- 5 cuillères à soupe d'ail haché menu.
- 5 cuillères à soupe de gingembre haché menu.
- 5 cuillères à soupe de noix de coco râpée.
- 1 grosse pincée de sel.
- 2 cuillères à soupe de cacahuètes rôties - en option.


LA MARINADE :

- 1 cuillère à soupe d'ail haché menu.
- 1 cuillère à soupe d'échalotes rouges hachées menu.
- 1 grosse pincée de sel.
- 1 cuillère à soupe de gingembre haché menu.
- 1 cuillère à café de racine de coriandre grattée et hachée menu.
- 1 grosse pincée de poivre blanc moulu.
- 4 cuillères à soupe de crème de noix de coco.



PREPARATION :

Pour faire la pâte, étalez les piments découpés, la racine de coriandre, l'échalote, l'ail, le gingembre et la noix de coco dans un endroit chaud pour les faire sécher pendant une journée.
Pour la marinade, écrasez l'ail, l'échalote, le sel, le gingembre, la racine de coriandre et le poivre pour obtenir une pâte, puis ajoutez la crème de noix de coco.
Coupez la poitrine du poulet en deux et aplatissez-la, en enlevant les os en excès.
Lavez-la et séchez-la, puis faites-la mariner toute la nuit.
Le jour suivant, pilez tous les ingrédiebnts de la pâte ensemble jusqu'à  obtenir un mélange homogène.
Faites chauffer 2 tasses de crème de noix de coco et lorsqu'elle est bien séparée, ajoutez la pâte et faites la frire jusqu'à ce qu'elle soit odorante, en remuant constamment à feu doux.
Assaisonnez avec le sucre, la sauce de poisson et l'eau de tamarin, le goût doit être riche, fumé, salé et sucré.
Faites griller le poulet jusqu'à ce qu'il commence à se colorer et que la marinade dégage une odeur indiquant qu'elle est cuite.
Plongez le poulet dans le curry à la noix de coco et mettez-le à nouveau à griller.
Répétez plusieurs fois de manière à ce que le poulet cuise lentement  et que son nappage de curry caramélise et forme une croûte.



A SERVIR AVEC :

- du gingembre mariné;
- des brins de coriandre;
- des oeufs cuits à la vapeur;
- un plat-condiment au concombre.



BON APPETIT    (http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/cuisinier/gas_cuisinier02.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le septembre 06, 2010, 02:35:51 pm

SEPTEMBRE 2010    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/a-table.gif)



MIMOSA D'EAU SAUTE AVEC DU PORC ET DES CACAHUETES  (Pat pak grachet)



INGREDIENTS

- 1 cuillère à soupe d'huile;
- 1 gousse d'ail hachée avec 1 pincée de sel;
- 2 tasses de mimosa d'eau nettoyé ou de choy sum;
- 3 cuillères à soupe de bouillon;
- 50 g de gras de porc haché ;
- 1 pincée de sucre semoule;
- 1 à 2 cuillères à soupe de soja légère;
- 1 cuillère à soupe de cacahuètes rôties.



PREPARATION

Faites chauffer un wok.
Ajoutez l'huile, l'ail et le mimosa d'eau ou le choy sum.
Sautez le tout jusqu'à ce que l'ail soit doré et que les feuilles soient fanées.
Mouillez avec le bouillon, baissez le feu et laissez mijoter un moment.
Ajoutez le porc, en remuant pour l'empêcher de s'agglutiner.
Assaisonnez avec le sucre et le soja, puis ajoutez les cacahuètes et servez.
Cette poêlée doit avoir un goût de noisette, légèrement acide et salée.



BON APPETIT     :smile
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le septembre 06, 2010, 04:21:24 pm

Tiens, une recette que je ne connais pas... Ca a l'air bon !
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le octobre 08, 2010, 01:15:58 pm
OCTOBRE 2010    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/chef-cuisinier-29425.gif)


KRATHONG THONG (Coquilles de poulet)

Les délicates coquilles, fines et croustillantes, se font dans un moule en cuivre spécial appelé krathong. Mais on peut utiliser des fonds de tartes en pâte brisée ou même celle des bouchées à la reine.


COQUILLES :

-1/2 tasse de farine de riz;
- 6 cuil. à soupe de farine;
- 4 cuil. à soupe de lait de coco liquide;
- 2 cuil. à soupe de fécule de tapioca;
- 1 jaune d'oeur;
- 1/4  cuil. à café de sel;
- 1/4  cuil. à café de bicarbonate de soude;
- 1 l d'huile d'arachide ou de maïs.


GARNITURE

- 2 cuil. à soupe d'huile d'arachide ou de maïs;
- 4 cuil. à soupe d'oignon coupé en petits cubes;
- 200 g de porc ou de poulet cuit, finement haché;
- 104 de tasse de grains de maïs;
- 2 cuil. à soupe de carotte coupée en petits dés;
- 2 cuil. à soupe de sucre;
- 1/4 de cuil. à café de sauce de soja épaisse;
- 1/2 cuil. à café de sel;
- 1/2 cuil. à café de poivre blanc;
- feuilles de coriandre piour décorer;
- 1 piment rouge cioupé en fines lanières.


PREPARATION

Commencez par faire les coquilles en mélangeant tous les ingrédients dans un bol, sauf l'huile.
Faites chauffer l'huile, puis trempez-y le moule pour le chauffer.
Trempez ensuite le moule dans la pâte et replongez-le dans l'huile.
Laissez frire 5 minutes environ pour faire dorer la pâte,  puis secouez pour détacher la coquille du moule.
Posez-la sur du papier absorbant pour l'égoutter.
Répétez l'opération pour faire 20-25 coquilles.

Préparez ensuite la garniture.
Mettez l'huile dans un wok chaud et faites revenir 2 minutes l'oignon avec le porc ou le poulet.
Ajoutez le reste des ingrédients et laissez cuire pendant environ 3 mn, jusqu'à ce que les légumes comment à devenir tendres.
Laissez refroidir, puis répartissez la préparation dans les coquilles.

Décorez avec les feuilles de coriandre et le piment.


Astuce : si vous utilisez un krathong, assurez-vous qu'il est bien chaud avant de le plonger dans la pâte ; celle-ci doit adhérer au moule au moment ou vous le replongez dans l'huile.


BON APPETIT    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/cuisine_56.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le octobre 09, 2010, 12:10:11 pm
Ca a l'air gouteux, ces amuses-bouches ! Thanks Line
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le octobre 10, 2010, 09:14:29 am

Oui mais j'aime pas trop le maïs...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le octobre 18, 2010, 06:13:00 am
Petit additif qui a bien sa place dans ce post...    :smile.

Les piments thaïlandais        (http://www.icone-gif.com/gif/legumes/piment/piment005.gif)


Avez-vous déjà essayé de manger très pimenté? Attention, vous pourriez devenir un intoxiqué de ces diables de petits piments...


Le mot n’est pas trop fort car les piments contiennent un composé chimique, la capsaïcine qui produit cette sensation de brûlure. La capsaïcine se concentre surtout dans les pépins et dans les parties blanchâtres à l’intérieur des piments. La présence de cette molécule provoque la sécrétion d’endorphine (molécule proche de la morphine).  Cet antidouleur naturel donne la sensation d’une légère euphorie que le consommateur de piments recherchera, d’où on peut parler d’une sorte de dépendance ou d’accoutumance à la longue.

Donner du piment à la vie, n’est pas un vain mot en Thaïlande. Les prouesses sexuelles sont seulement une des vertus bienfaitrices attribuées aux ardents petits piments dans la vie sociale thaïlandaise. Les piments sont utilisés dans les rites religieux, dans la médecine, dans la torture (eh oui !) et bien entendu dans la cuisine depuis des siècles. Le piment est l’épice la plus populaire en Thaïlande et ses vertus curatives ne sont plus à démontrer (dilatation des vaisseaux sanguins pour éviter les maladies cardio-vasculaires, favorise la digestion des féculents, augmente les sucs gastriques et donc facilite la digestion, le piment contient des antioxydants qui réduisent les risques de cancer, ses feuilles sont utilisées comme cataplasme, etc.). A contrario, certaines études démontrent que les gros mangeurs de piments (plus de 20 piments quotidiennement) augmentent les risques de développer un cancer de l’estomac.  


La cuisine thaïe et les piments : une longue histoire d’amour épicé

La consommation de piment en Thaïlande est la plus élevée parmi tous les pays asiatiques et probablement au monde. Seules quelques régions de Chine (Hunan et Sichuan) et quelques régions indonésiennes en consomment encore plus…. La Thaïlande produit la seconde variété de piments les plus forts et les plus piquants au monde (après les habanero mexicains) et sont appelés Prik Kee Noo, littéralement « crottes de souris »  faisant allusion à leur très petite taille. Qu’ils soient verts ou rouges, ces piments dégagent une force et une chaleur extraordinaires. La variété rouge est plus épicée et plus colorée mais manque un peu de goût tandis que la variété verte a un goût plus fruité et est (très) légèrement moins piquant. Inutile de dire que ces piments sont les préférés des Thaïlandais.

Une récente étude réalisée à Bangkok (en 2005) indique qu’un restaurant typique thaï utilise environ 3,5 kilos de piments par jour pour environ 220 convives. Ce qui représente environ 16g de piments par plat. Énorme…

Ceci englobe bien entendu toutes les variétés de piments depuis les « crottes de souris » jusqu’aux grands piments rouges et verts qui sont moyennement piquants. Mais en fait, la quantité de piments ingurgités est encore plus conséquente si on inclut ceux contenus dans les diverses pâtes de curry, pâtes de piments et les nombreuses sauces. Parmi les plats classiques de la cuisine thaïe qui contiennent le plus de piments frais et crus, les salades tiennent le haut du pavé : Som Tam (salade de papaye), Yam Neua (salade de bœuf), Yam Woon Sen (salade de vermicelles), etc.

Les restaurants de Bangkok et des autres régions touristiques de Thaïlande qui reçoivent surtout des visiteurs et touristes étrangers limitent fortement cette dose de piments afin de ménagers les délicates papilles gustatives des Farangs (nom donné à tous les occidentaux). Les plats sont préparés alors de manière différente en utilisant d’autres condiments, herbes et épices aussi gouteux et aux arômes aussi puissants que les piments (feuilles de lime, coriandre, ail séché, etc.), mais nettement moins piquant.

Le piment est employé sous beaucoup de formes dans la cuisine thaïe. Outre son utilisation comme condiment frais, consommé cru ou sauté, le piment se retrouve dans la plupart des pâtes de curry et autres Nam Prik. Il existe des dizaines de variétés de pâtes dans lesquelles les piments sont combinés avec d’autres ingrédients tels que du tamarin, de l’ail, du sucre de palme, de la sauce de poisson, de la pâte de crevettes, des oignons, des échalotes, du galanga, des racines de coriandre, etc.

La quantité de piments et la variété utilisée confèrent à chaque pâte toute sa personnalité. La plupart des sauces contiennent également une bonne part de piments et parmi celles-ci, les plus connues sont la Prik Nam Pla (piments et sauce de poisson) et la Nam Kim Kai (Sweet Chilli sauce). Pour bien préparer un Prik Nam Pla, il faut y mettre des piments rouges pour la couleur et des piments verts pour en augmenter le goût et les arômes. Les piments séchés sont utilisés soit en poudre soit entiers, la plupart du temps dans des plats sautés.


Bon appétit et, au début, à consommer avec modération...  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/a-table.gif) !
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le octobre 18, 2010, 11:35:19 am

Des infos bien interessantes, Merci Line...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le novembre 09, 2010, 08:20:51 pm
NOVEMBRE 2010

SOUPE PIQUANTE AU POULET ET SHITAKES                     (http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/cuisinier/gas_cuisinier23.gif)

INGREDIENTS

- 300 g de blanc de poulet;
- 125 g de shitakés ;
- 125 g de pak shoï (chou chinois) ;
- 80 g de vermicelle de riz ;
- 3 cm de gingembre frais ;
- 1 petit oignon ;
- 1 cube de bouillon de volaille ;
- 1 citron vert ;
- 1 piment rouge frais ;
- 1 cuil. à soupe de nuoc-mâm ;
- 1 cuil. à soupe d'huile.


PREPARATION

Dans une casserole, faire fondre sans coloration, l'oignon et le gingembre émincés dans l'huile chaude.
Ajoutez 1 litre d'eau, le cube de bouillon et porter à ébullition.
Laissez frémir 5 minutes.
Coupez le poulet en lamelles.
Nettoyez et émincez les champignons (shitakés).
Coupez le piment en rondelles et le pak shoï en morceaux.
Plongez ces ingrédients et les vermicelles dans le bouillon et laissez cuire 5 minutes à feu très doux.
Ajoutez le jus de citron et le nuoc-mâm dans la soupe.
Servez chaud dans les bols.



BON APPETIT...        (http://www.icone-gif.com/gif/alimentation/cuisinier/gas_cuisinier09.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le novembre 10, 2010, 12:11:24 pm
C'est quoi ça les shitakes ?
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le novembre 11, 2010, 02:26:31 pm

C'est quoi ça les shitakes ?



mon cher Bruno, des shitakés sont des champignons...   :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le novembre 15, 2010, 11:17:37 am
Merci Line, je connaissais pas !
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Shaka le décembre 16, 2010, 05:33:09 pm

Merci pour ces recettes.

Tous ces plats ont l'air très appétissants, j'ai hâte d'y gouter une fois sur place  :P

Et sans ingredients trop extravagants en plus
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le décembre 19, 2010, 10:46:10 am
DECEMBRE 2010


Ce mois-ci, LA BUCHE DE NOEL est très  tendance... et c'est très bon pour tout le Monde..    (http://www.icone-gif.com/gif/fetes/noel/noel-gif-025.gif)


INGREDIENTS :

180 g de chocolat de couverture
3 cuil. à soupe de café corsé chaud
1 cuil. à soupe de rhum
6 œufs
150 g de sucre
1/4 de litre de crème fleurette
50 g de sucre glace
100 g de cacao en poudre
 

PREPARATION :

- Concasser le chocolat de couverture en menus morceaux (si vous utilisez du chocolat en plaque)... et le faire fondre au bain-marie ou au four à micro-ondes.
 
 _  Lorsqu'il est fondu, ajouter le café... puis mélanger pour lisser.
 
  - Clarifier les œufs.
 
  -  Blanchir les jaunes avec le sucre.
 
  - Ajouter le chocolat fondu.
 
 - Bien mélanger.
 
  - Battre les blancs d'œufs en neige bien ferme avec une pincée de sel.
 
  - Ajouter ces blancs d'œufs à la préparation chocolatée... et les incorporer délicatement à la maryse....jusqu'à l'obtention d'un appareil homogène.
 
  -  Verser cette préparation dans une caisse à génoise préalablement chemisée de papier sulfurisé beurré.
 
  -  Cuire 12 à 15 minutes à 180°C.
 
  -  Au terme de la cuisson... démouler sur un torchon et laisser refroidir.
 
  - Monter la crème fleurette bien froide en crème fouettée.
 
  - Incorporer le sucre glace et le rhum.
 
  -  Retirer la feuille de papier sulfurisé collée au biscuit.
 
  -  Verser la crème fouettée sur le biscuit au chocolat....et la tartiner sur toute sa surface.
 
  -  Rouler le biscuit en partant d'un côté.
 
 -  S'aider du torchon pour le soulever.
 
  -  Une fois le biscuit roulé... parer les extrémités en biseau.
 
 -  Saupoudrer de cacao....sur toute la surface.
 
 -  Dresser sur le plat de service ou un carton à gâteau et décorer avec les sujets de Noël. Réserver au frais jusqu'au moment du dessert.


BON APPETIT...        (http://www.icone-gif.com/gif/fetes/noel/noel-gif-062.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le décembre 30, 2010, 10:56:10 am

Comme je n'étais pas à la maison pour Noël, on va se manger une bonne buche au chocolat ce soir... MIAM !
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 04, 2011, 05:16:08 pm

et une petite galette, ca vous dit.... ?



Préparation : 15 min
Cuisson : 40 min


Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :
- 2 pâtes feuilletées
- 100 g de poudre d'amandes
- 75 g de sucre
- 1 oeuf
- 50 g de beurre mou
- quelques gouttes d'extrait d'amande amère
- 1 jaune d'oeuf pour dorer
- 1 fève !



Préparation :

Disposer une pâte dans un moule à tarte, la piquer avec 1 fourchette.

Mélanger dans un saladier tous les ingrédients (poudre d'amande, sucre, oeuf, beurre mou, extrait d'amande amère).

Etaler le contenu du saladier sur la pâte, y mettre la fève (sur un bord, pour minimiser les chances de tobner dessus en coupant la galette!).

Refermer la galette avec la 2ème pâte, et bien coller les bords.

Dessiner au couteau dessus et dorer au jaune d'oeuf (dilué dans un peu d'eau). Percer le dessus de petits trous pour laisser l'air s'échapper, sinon elle risque de gonfler et de se dessécher.

Enfourner à 210°C (th 7) pendant 30 min environ (surveiller la cuison dès 25 min, mais ne pas hésiter à laisser jusqu'à 40 min si nécessaire).  
  


Si vous voulez, vous pouvez rajouter : si vous voulez , un peu de crème fraîche au mélange pour un côté plus onctueux. Vous pouvez également remplacer tout ou partie de la poudre d'amande par de la poudre de pistache, mais retirez alors la gangue rougeâtre des pistaches avant de les moudre, par exemple en les faisant bouillir quelques minutes et en les retirant à la main (d'accord, c'est long, mais ça vaut le coup!)]  
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le janvier 05, 2011, 06:38:14 pm

Avec Ludo, on a déjà commandé notre galette des rois à Christian notre boulanger de Chiang Mai... MIAM !...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 30, 2011, 03:31:19 pm



avec un peu d'avance car la CHANDELEUR est le 2 février, voici une petite recette
e    :)



Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le janvier 31, 2011, 10:08:24 am

Ca j'adore... Merci Line...  :clap
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: seanbad le février 24, 2011, 03:56:48 pm
Bonjour à tous,
  quelqu'un connait il la recette du khaw pat Merci :announce
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le février 25, 2011, 03:02:32 pm

Bonjour à tous,
quelqu'un connait il la recette du khaw pat Merci :announce




Bonjour seanbad,

tiens, c'est curieux, je suis étonnée qu'elle n'ait pas été postée... je vais rechercher à moins que kabouce  la possède...  (ou quelqu'un d'autre...)   8)  
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: seanbad le février 25, 2011, 08:54:16 pm
Merci de ton aide Line :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le février 26, 2011, 09:08:50 am
Voilà la recette du riz frit aux crevettes (Khao Pad Koong)

Ingredients:

4 tasses de riz cuit.
12 crevettes type tigre
4 œufs
1 oignon émincé
Oignons de printemps (émincés en bâtonnets)
20 fines rondelles de concombre
2 limes
1 petite tasse de feuilles de coriandre
2 cuillères à dessert de sucre en poudre
2 petits piments rouges finement émincés (ou 1/2 cuillère à dessert de piments en poudre).
3 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de sauce de poisson
2 cuillères à soupe d'huile de maïs ou d'arachides
1 gousse d'ail finement émincée
2 tomates coupées en tranches


Préparation :

Chauffer l'huile dans un wok à température moyenne.
Faire sauter l'ail pour le faire brunir.
Ajouter les oeufs battus et mélanger jusqu'à obtenir des oeufs brouillés. Ajouter les crevettes et mélanger bien durant 2 minutes.

Ajouter le riz cuit, les oignons émincés (pas les oignons de printemps) et les tomates.

Mélanger bien et mouiller avec la sauce soja et le sucre.

Enlever du feu et tenir au chaud.
Mélanger la sauce de poisson et les piments.

Ajouter cette sauce au plat et mélanger à nouveau.
Présenter le plat en le garnissant avec les feuilles de coriandre, les rondelles de concombre, les oignons de printemps et des quartiers de lime.

A la gamelle !  :D
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 01, 2011, 02:00:41 pm

ah... je n'avais pas vu que tu avais mis la recette, Bruno    8)   mais tu n'as pas de photo ?
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 02, 2011, 05:58:08 pm
MARS 2011

SOUPE DE POISSON THAIE   (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier025.gif)  si l'un de vous peut me donner le titre en thaï, ce serait sympa...  :D


INGREDIENTS

- Filets de poisson à chair ferme avec la peau;
-75 cl de bouillon de volaille léger (préparé avec 1/2 tablette de tiges de citronelle, 2 gousses d'ail, 2 petits oignons, 3 fines lamelles de galanga (ou de gigembre), 4 tranches d'ananas frais, 80 g de germes de soja, 4 cuillères à soupe de poisson (nuoc-mâm), 4 piments frais, 1 citron, 1 cuil. à café de pâte de piments grillés, 4 brins de coriandre.


PREPARATION

. Rincez, essuyez et coupes les filets de poisson en gros morceaux.
. Fendez les tiges de citronnelle pour dégager le bulbe tendre.
. Coupez les tranches d'ananas en morceaux.
. Ebouillantez les germes de soja
. Rafraîchissez et égouttez-les.
. Fendez les piments.
. Epépinez et émincez-les.
. Rincez, essuyez grossièrement la coriandre.
. Dans une casserole, portez à ébullition le bouillon.
. Ajoutez l'ail, les oignons, les lamelles de galanga, la citronnelle, la sauce de poisson et les piments et laissez frémir 2 minutes.
. Ajoutez les morceaux de poisson.
. Laissez- cuire jusqu'à  ce que la chair soit opaque, environ 3 minutes.
. Ajoutez enfin les morceaux d'ananas et les germes de soja.
. Réchauffez environ 30 secondes.
. Répartissez le jus de citron vert et une pointe de pâte de piments grillés dans 4 bols.
. Versez la soupe.
. Servez aussitôt, parsemé de coriandre.


BON APPETIT     :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 03, 2011, 05:44:23 pm

alors, quiqui écrit mon nom de recette en thaï... ?    :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mars 03, 2011, 06:47:20 pm

C'est tout simplement un "Tom Yam Plaa" ma chère Line...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: pascal le mars 03, 2011, 07:33:25 pm
Hello

En tous cas cela a l'air bien bon ............
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mars 09, 2011, 08:50:28 am
Gavroche

Petit rappel


LES NOUILLES THAILANDAISES


Les nouilles servent de base dans beaucoup de plats de la cuisine thaïlandaise. On les retrouve sous différentes formes et textures, toutes excellentes.
 
 Parmi les différentes nouilles thaïlandaises, celles confectionnées à base farine de riz sont de loin les plus populaires. Comme les Thaïs sont toujours très heureux de voir quelqu’un essayer d'apprendre un peu leur langue, pour passer commande il est préférable d’apprendre la traduction thaïe pour le mot générique « nouille » : Kway-ti-yao.

Petite parenthèse : en général utiliser les bons mots thaïs au restaurant peut franchement aider. Sentant une bonne volonté à essayer de parler et comprendre le thaï, le personnel de n'importe quel restaurant sera attentif au client. Même si le mot est mal prononcé et doit être répété plusieurs fois, ça n’a pas d’importance tant que c’est fait avec le sourire. Ils se montreront très patients et souriants également.


La famille des nouilles de riz est composée principalement de deux variétés :

Kway-ti-yao sen lek est une nouille fine qui blanchit à la cuisson et qui est large d’un ½ cm maximum. Elle est tendre, très agréable au goût et un peu « élastique ». Elle constitue l’ingrédient principal d’un plat très populaire en Thaïlande : le Phad Thai qui étonne les sens gustatifs. En effet, ce plat est épicé avec les piments, fort avec les crevettes séchées et les cacahuètes grillées et pilées, et une sauce subtile lui donne de la douceur et de la saveur. Le Kway-ti-yao sen lek est utilisé également dans beaucoup de soupes de nouilles.

Kway-ti-yao sen yai est une délicieuse nouille très plate et très large, tendre et moelleuse. Notamment utilisée dans le Phad See-ew. Ce plat également typique et apprécié inclus aussi des œufs, du brocoli, une viande au choix. L’ajout de sauce soja donne aux nouilles une couleur brune foncé et un aspect caramélisé.

Voilà une petite idée des nouilles de riz thaïlandaises et leurs utilisations les plus courantes.
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le avril 02, 2011, 08:56:47 am
Beauté/Santé.fr

Petit rappel :

Régime : les vertus des légumes asiatiques    (http://www.icone-gif.com/gif/legumes/poivrons/poivrons004.gif)


L’Asie présente une grande variété de fruits et légumes. Ce continent regorge d’herbes, d’agrumes et d’épices qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Pour varier les plats pendant le régime, essayez les légumes chinois et thaïlandais, vous les trouverez dans les grandes surfaces et sur les marchés de légumes. Voici une sélection de légumes diététiques à consommer sans modération pour rendre la période de régime moins stressante en préparant des plats variés.

Le chou chinois est reconnaissable à sa forme allongée et à sa couleur vert pâle. Ce légume affiche une grande teneur en eau, il perd donc beaucoup de son volume pendant la cuisson, par conséquent, il en faut une certaine quantité. Il existe plusieurs manières de le préparer, mais la méthode la plus diététique est de le sauter au wok ou bien à la vapeur. Il s’avère très délicieux en accompagnement d’un poulet, poisson ou crevettes. Vous pouvez l’intégrer dans votre régime sans problème. Par rapport aux autres plats, il se révèle plus gustatif et moins calorique, sans oublier qu’il contient beaucoup de fibres.

Les champignons noirs séchés sont également de bons alliés pour que la période de régime se passe dans de bonnes conditions. Il suffit de les réhydrater pour obtenir un bon volume et les verser dans une soupe ou encore les hacher pour rehausser le goût d’un plat. Mélangez-les avec du porc maigre et des pousses de bambou et assaisonnez avec une petite quantité de sauce soja. Les germes de soja sont également très bons. Elles sont vendues fraîches ou bien en conserve. Elles sont aussi très faciles à cuire et rapides à préparer.

Quant aux pousses de bambou, elles figurent aussi parmi les légumes préférés. Elles se présentent en conserves en forme de lamelles. C’est un légume diététique à forte teneur en fibres et en minéraux, et à faible apport calorique. Pour le savourer, il faut bien les rincer et les mélanger avec de la viande ou du poisson.

En outre, vous pouvez aussi cuisiner des aubergines, du céleri et de la coriandre, à vous donc de choisir des légumes asiatiques pour rehausser vos plats diététiques.
 
 
Vous êtes au régime ? Privilégiez ces légumes asiatiques pour varier vos plats. Choux chinois, ciboulettes ou champignons, diversifiez vos plats pour un régime réussi


BON APPETIT    :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le avril 12, 2011, 04:07:24 am

avril 2011

Echine de porc à la sauce piquante (KAW MOO YANG)    (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier014.gif)


L'assaisonnement typiquement thaï à base d'ail, de poivre noir et de racines de coriandre est, ici, mélangé avec des sauces chinoises d'huître et de soja pour faire mariner le porc, qui est alors grillé et servi avec une sauce épicée.


INGREDIENTS :

- 600 g d'échine de porc, en un seul morceau.

Marinade =
1 cuil.. à soupe de mélange d'ail, racine de coriandre, grains de poivre pilés ensemble ;
2 cuil. à soupe de sauce d'huître;
2 cuil. à soupe de sauce de soja claire;
1 cuil. de sucre.

Sauce =
2 échalotes finement émincées;
1 cuil. à café de poudre de piment;
1 cuil. à soupe de sauce de poissson;
1 cuil. à soupe de citron vert.


PREPARATION :

. Mélangez ensemble tous les ingrédients de la marinade et laisser macérer la viande pendant une heure environ.
. Pendant ce temps, mélangez les ingrédients de la sauce et réservez.
. Faites griller le porc au charbon de bois ou sur un grill très chaud jusqu'à ce que la viande soit cuite.
. Coupez le porc en diagonale, en tranches fines, et mettez sur un plat de service.
. Servez avec la sauce.

Vous pouvez accompagner ce plat de riz gluant cuit à la vapeur et de concombres en tranches.


BON APPETIT    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Grands_Smileys/emoticone-msn-sourire-respect.gif)      
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le avril 12, 2011, 10:15:57 am

Ca, j'adore...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mai 04, 2011, 01:33:23 pm
MAI 2011
KHAO SOI (SOUPE DU NORD AU POULET ET AUX NOUILLES)    (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cook_checking_pot_md_wht.gif)



Ce plat composé de poulet et des nouilles baignant dans une sauce au jus de viande, un peu comme un curry, est d'origine birmane, très populaire à Chiang Mai et dans les villes du Nord, à l'heure du déjeuner.


INGREDIENTS :

- 1,5 l de lait de coco;
- 300 g de blanc de poulet sans la peau, découpés dans le sens de la longueur en tranches d'1 cm;
- 1 cuil. à soupe de sauce de soja claire;
- 1 cuil. à soupe de sauce de soja épaisse;
- 2 cuil. à café de sel;
- 400 g de nouilles aux oeufs (ba mee);
- huile d'arachide ou de maïs;

Pâte de piments :
- 4 piments séchés, hachés grossièrement;
- 1 cuil. à soupe d'échalotes hachées;
- 2 cuil. à café de gingembre émincé;
- 1 cuil. à café de graines de coriandre;
- un petit morceau de curcuma  frais de la grosseur d'un pois, ou 1/2 cuil. à café de curcuma en poudre.

Garniture :
- 2 cuil. à soupe d'échalotes émincées;
- 1/4 tasse de chou au vinaigre haché;
- 1 cuil. à soupe de piments séchés broyés.


PREPARATION :

Commencez par préparer la pâte de piments en faisant griller tous les ingrédients pendant environ 8-10 minutes jusqu'à ce que leur arôme se dégage, puis pilez pour les réduire en poudre fine.
Faites chauffer 25 cl de lait de coco, ajoutez la pâte de piments et faites frire pendant 2 mn, puis ajoutez le poulet et les sauces de soja. Faites cuire 3 mn, ajoutez le reste du lait de coco et amenez à ébullittion. Laissez bouillir 3 mn, ajoutez le sel, puis retirez du feu.
Faites sauter 100 g de nouilles dans l'huile chaude jusqu'à ce qu'elles soient croustillantes. Retirez et égouttez bien.
Faites cuire le reste des nouilles à l'eau bouillante. Dès qu'elles sont cuite, mais encore un peu fermes, égouttez-les.
Mettez les nouilles cuites à l'eau dans les bols de service et versez par-dessus le mélange de poulet et de lait de coco.
Garnissez avec les nouilles sautées.
Servez en accompagnement des bols d'échalotes émincées, de chou au vinaigre haché et de poudre de piments pour permettre à chaque convive d'en ajouter à volonté.


BON APPETIT   (http://www.icone-gif.com/gif/smileys/content/a_plain.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mai 04, 2011, 03:25:09 pm

Le Khao soi, vrai spécialité de Chiang Mai... J'adore !...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juin 07, 2011, 12:56:09 pm

JUIN 2011


GAENG PED  ( canard rôti au curry )


INGREDIENTS :

1 canard rôti
1/2 tasse de crème de coco;
3 cuil. à soupe de pâte de curry rouge;
50 cl de lait de coco;
2-3 grosses tomates en quartiers;
1 tasse de mini-aubergines ou haricots verts coupés en morceaux d'1 cm;
4 feuilels de bergamote;
2 cuil.à soupe de sauce de poisson;
1/2 cuil. à café de sel;
1 cuil. à café de sucre;
10 feuilles de basilic (horapa);
4 piments rouges ou  verts coupés en lanières.


PREPARATION :

Retirez soigneusement tous les os du canard et coupez la viande en morceaux de la taille d'une bouchée.
Faites chauffer la crème de coco à feu moyen et ajoutez la pâte de curry en remuant bien.
Mettez le canard, remuez et ajoutez le reste de du lait de coco, les tomates, les aubergines, les feuilles de bergamote, la sauce de poisson, le sucre et le sel.
Portez à ébullition, puis retirez rapidement du feu.
Parsemez le tout de feuilles de basilic et de piments rouges ou verts.
Servez avec du riz nature.


Astuce :
la consistance légèrement croquante des toutes petites aubergines ou des haricots verts se marie très bien avec cet ontuaux curry.


BON APPETIT    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/a-table.gif)  
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: aurelie le juin 22, 2011, 05:19:11 pm
Oulala ça a vraiment l´air très appétissant tout ça rachat d´or (http://www.orpostal.fr/rachat-d-or-paris)!! maitenant je ne suis pas sure de réussire tous les plats mais je vais essayer en commencant par les plus simples!lol
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juin 23, 2011, 11:39:12 am

Le gaeng ped, une vraie merveille !... J'en raffole...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juillet 06, 2011, 03:42:30 pm
JUILLET 2011

La salade thaïe à l'ananas et aux crevettes            (http://www.icone-gif.com/gif/fruits/ananas/ananas001.gif)


Ingrédients pour 4 personnes :

•   1 ananas
•   300 grammes de porc cuit
•   18 crevettes
•   250 grammes de soja
•   100 grammes de noix de cajou hachées
•   100 grammes de noix de coco râpées
•   2 échalotes épluchées et coupées en fines lamelles
•   18 feuilles de menthe

Pour la vinaigrette :
•   1 cuillère à café de sucre, de sauce soja et de nuoc-mâm
•   1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
•   2 cuillères à soupe d'huile de sésame et d'huile de tournesol
•   1/2 cuillère à café de sel
•   6 gouttes de Tabasco


Préparation :

1.   Sur une planche, couper le porc en tranches, puis en fines lanières.
2.   Peler et découper l'ananas en 4 dans le sens de la longueur. Ôter le centre et couper les quartiers en lamelles pour obtenir des triangles. Les mettre dans un saladier.
3.   Décortiquer les crevettes. Si elles sont trop grosses, les couper en 2 dans le sens de la longueur.
4.   Dans une casserole, faire bouillir 1/2 litre d'eau et y plonger les crevettes pendant 2 minutes.
5.   Faire de même avec le soja.
6.   Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette.
7.   Dans le saladier contenant l'ananas, y ajouter le soja, le porc, les noix de cajou hachées, la noix de coco préalablement grillée à la poêle, les échalotes et enfin le crevettes.
8.   Assaisonner le mélange et décorer avec les feuilles de menthe. Servir.


BON APPETIT     (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Nature/0008.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juillet 06, 2011, 04:46:54 pm

Encore un délice...  :D
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le août 05, 2011, 01:13:26 pm
http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/et-les-50-meilleurs-plats-du-monde-sont_1017938.html



Et les 50 meilleurs plats du monde sont...    :D


CNN a décerné sa palme d'excellence au curry massaman servi en Thaïlande. Viennent ensuite la pizza napolitaine et le chocolat mexicain.


1. Curry massaman de Thaïlande. "Roi des currys". "Epicé, à la noix de coco, sucré et savoureux."

2. Pizza napolitaine d'Italie.

3. Le chocolat du Mexique. Un produit plus qu'un plat, non?

4. Les sushis du Japon. Pourtant encore ultra-confidentiels il y a 15 ans.

5. Le canard pékinois de Chine.

6. Le hamburger "d'Allemagne".

7. Le penang assam laksa de Malaisie. Un plat de nouilles de riz dans une soupe de poisson chaude et épicée, au tamarin, à la citronnelle, à la menthe, accompagnée de légumes et de pâte de crevettes.

8. Le tom yum goong de Thaïlande. Crevettes, champignons, tomates, citronnelle, galanga,le tout plongé dans un bain de lait de coco.

9. La glace ("des Etats-Unis").

10. Le poulet moamba du Gabon. 


Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: olivier73 le août 05, 2011, 05:01:08 pm
et pour la france rien??
plutôt nul pour la soit dis-ante meilleur bouffe du monde  :hang
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le août 05, 2011, 09:46:32 pm

et pour la france rien??
plutôt nul pour la soit dis-ante meilleur bouffe du monde  :hang




je suis assez d'accord avec Olivier : que la France ne soit pas présente dans les 10 premiers de ce classement,  me semble une abérration...

C'est reconnu dans le monde, c'est tout de même en France que l'on mange le mieux...  

Ca n'empêche pas que j'adore la cuisine thaïe    :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le août 06, 2011, 09:23:42 am

La question est "qui répond à ces questionnaires ?"...

Si on pose cette question aux 3 milliards de Chinois + Indiens confondus, il est tout à fait normal que les plats français n'apparaissent pas !...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le août 13, 2011, 02:14:51 pm


AOUT 2011


GAENG MUSSAMAN  (CURRY MUSSAMAN AU BOEUF)


Les épices comme la cardamome et la canelle ont été introduits en Thaïlande par les marchands indiens musulmans. Les plats qui les contiennent sont appelés curries Mussaman (musulmans).


INGREDIENTS :

- 3 cuil. à soupe de curry Mussaman ;
- 1/2 tasse de crème de coco ;
- 500 g d'aloyau ou de morceaux à braiser ;
- 50 cl de lait de coco ;
- 5 graines de cardamome, grillées ;
- 1 bâton de cannelle d'environ 8 cm ;
- 200 g de pommes de terre pelées et coupées en 1 ;
- 1 cuil. à soupe de cacahuètes non salées, pilées ;
- 10 échalotes ;
- 3 feuilles de laurier ;
- 1 cuil. à soupe de sucre de palme ;
- 1 cuil. à soupe de sauce de poisson ;
- 3 cuil. à soupe de jus de tamarin.


PREPARATION
:

Faites cuire ensemble la pâte de curry et la crème de coco pendant 5 mn, puis ajoutez le boeuf et maintenez la cuisson pendant 8 à 10 mn.
Ajoutez le reste de lait de coco, amenez à ébullition et laissez mijoter pendant 10 mn.
Ajoutez tous les ingrédients restants et faites cuire jusqu'à ce que les pommes de terre et la viande soient tendres.
Servez accompagner de gingembre et de légumes au vinaigre, et de riz.

Astuce : par leur consistance et leur goût, les pommes de terre se marient bien avec ce curry, et sa sauce épicée.


BON APPETIT     (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier036.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le septembre 15, 2011, 03:33:14 pm


SEPTEMBRE 2011


CURRY RUSTIQUE AU POISSON AVEC DES ECHALOTES FRITES (GENG BPA PLA SAI)      (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/chef-cuisinier-29425.gif)


Ce curry épicé vient de Lampang, une cité du Nord de la Thaïlande. A l'origine, elle requiert un silure capturé dans l'une des nombreuses rivières qui parcoure cette région montagneuse, mais presque tous les poissons d'eau douce peuvent être utilisés avec bonheur. Les échalotes frites donnent un délicieux goût et un parfum de noisette au curry. Elles doivent être ajoutées juste au moment de servir, efin de ne pas épaissir le curry.


INGREDIENTS


- de l'huile de friture ;
- 6 échalotes rouges coupées en tranches ;
- une pincée de sucre blanc ;
- 1 cuillère à soupe de sauce de poisson ;
- 1 tasse de bouillon ;
- 100 g de filet de silure, de perche Murray ou de truite, coupées en tranches ;
- 2 cuillères à soupe de pak chii farang (coriandre à longues feuilles) coupés en morceaux.


LA PATE DE CURRY

- 10 à 15 piments oiseau verts ;
- 1 grosse pincée de sel ;
- 1 cuillère à soupe de galanga haché menu ;
- 2 cuillères à soupe de citronnelle haché menu ;
- 1 cuillère à café de zeste de combava finement râpé ;
- 1 cuillère à café de racine de coriandre hachée menu ;
- 3 cuillères à soupe d'échalotes rouges hachées menu ;
- 2 cuillères à soupe d'ail haché menu ;
1 cuillère à café de pâte de crevettes rôtie.


LA PATE A L'AIL


- 2 gousses d'ail pelées ;
- 1 pincée de sel ;
- 3 piments oiseau.


PREPARATION

Tout d'abord, faîtes la pâte de curry, puis faites la pâte à l'ail en pilant les ingrédients à l'aide d'un pilon et d'un mortier jusqu'à ce qu'ils soient en purée.
Faites chauffer l'huile dans un wok et faites-y frire les échalotes jusqu'à ce qu'elles soient dorées ; enlevez-les et mettez les de côté.
Videz toute l'huile à l'exception d'une cuillère, ajoutez la pâte à l'ail et faites- la frire à feu vif, en remuant régulièrement jusqu'à ce qu'elle soit dorée.
Ajoutez la pâte de curry et continuez à laisser frire vif jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment odorante pour provoquer l'éternuement.
Assaisonnez avec le sucre, si vous en utilisez, puis avec la sauce de poisson.
Ajoutez le bouillon et, lorsque celui-ci est à ébullition, ajoutez le poisson.
Laissez cuire doucement jusqu'à ce que cela soit juste cuit - environ une minute.
Finissez avec les échalotes et le pak chii farang. Ce curry doit avoir un goût pimenté et salé, aromatisé par le pak chii farang et rappelant la noisette grâce aux échalotes.



BON APPETIT    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/g-faim.gif)


Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: casamui le septembre 15, 2011, 05:17:07 pm
 :D :D Tu nous mets l'eau à la bouche Line.
J'ai la chance d'avoir une compagne qui aime cuisiner; elle fait sa pâte à curry ou à l'ail elle même. Pareil pour les piments, toujours faits maison.

Parfois, il y a des ratés, comme le montre ces photos.
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Rugby15 le septembre 21, 2011, 11:50:08 am
T'as du brouillard dans ta baraque Casamui ?  ;D
Titre: Re : Re : NOS RECETTES
Posté par: rudy le septembre 21, 2011, 09:03:01 pm

T'as du brouillard dans ta baraque Casamui ?  ;D


je pense plutôt que ce jour là notre ami a mangé au restaurant  :huhu :huhu :huhu
et je n'ose imaginer le fond de la casserole  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le novembre 26, 2011, 01:52:30 pm

OCTOBRE/NOVEMBRE



CREVETTES ET HARICOTS JAUNES DE SOJA MIJOTES DANS LA CREME DE NOIX DE COCO
                                                            (lon dtao jiaw)




Le délicieux goût des haricots jaunes de soja, rappelant la noisette et au goût semblable à un miso, prédomine dans ce lon - essayez de trouver la variété d'un blanc crémeux, plus subtile. Les haricots sont seulement légèrement écrasés dans cette recette, ce qui donne une texture agréable.

Mettez de côté tout le tomalli des têtes de crevettes et faites-le cuire de la manière décrite dans la recette. Dans certaines versions de ce  plat, un piment long rouge séché est réduit en purée et frit avec les haricots jaunes de soja pour approcher la couleur du tomalli et pour ajouter du piquant. Si on le souhaite, on peut ajouter au lon, en même temps que les échalotes rouges coupées en tranches, du gingembre et de la mangue verte coupée en morceaux.


Ingrédients :

- 4 cuil. à soupe de haricots jaunes de soja en sauce ;
- 4 crevettes crues décortiquées, dont on a retiré les veines et le tomalli mis de côté ;
- 1 tasse de crème de noix de coco ;
- 1 cuil. à soupe de sucre de palme ;
- 1 pincée de sel blanc moulu ;
- 1 cuil. à soupe d'eau de tamarin ;
- 1 cuil. à soupe de sauce de poisson ;
- 1 demi-tasse de lait de noix de coco ou de bouillon ;
- 3 échalotes rouges coupées en tranches ;
- quelques tranches de piment long rouge ;
- 1 cuillère à soupe de crème de noix de coco ;
- 1 cuillère à soupe de feuilles de coriandre ;


Préparation :

Rincez les haricots jaunes de soja, égouttez-les, puis écrasez-les légèrement à l'aide d'un pilon et d'un mortier.
Découpez grossièrement les crevettes.
Dans un petite poêle,  séparez la crème de noix de coco à feu moyen, ajoutez les haricots de soja et faites cuire à feu moyen, en remuant régulièrement, jusqu'à ce que les haricots parfument l'air et prennent un goût de noisette.
Ajoutez le tomalli des crevettes et continuez à faire frire jusqu'à ce que le tomalli perde son aspect et son odeur brute d'oeuf.
Assaisonnez avec le sucre de palme, le poivre, l'eau de tamarin et un peu de sauce de poisson, mais faites attention car les haricots jaunes de soja sont déjà assez salés.
Ajoutez les crevettes  et mouillez avec le lait de noix de coco ou le bouillon.
Laissez cuire doucement pendant un bref moment jusqu'à ce que les crevettes soient juste cuite - une minute au moins.
Versez-y  en remuant les tranches d'échalotes et de piment.
Finissez avec la crème de noix de coco et les feuilles de coriandre.


A servir avec plusieurs plats ex : du pla grop (poisson croustillant) etc...


BON APPETIT   (http://www.icone-gif.com/gif/metiers/cuisiniers/cuisinier021.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le novembre 28, 2011, 09:49:51 am

Un pur délice !...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Boby le décembre 03, 2011, 06:27:45 pm
Merci à vous pour ces sublimes recettes....dis moi Kabouce..je croyais qu'il fallait du lait de coco dans la tom yam koung ! c'est dailleur délicat car si il se trouve mis trop tôt et "cuit", ça fait de minuscules "grumeaux", c'est pas joli et c'est moins bon!
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le décembre 05, 2011, 08:40:03 pm


Je connais également cette soupe épicée sans lait de noix de coco, Boby, mais c'est une idée, donc à essayer...   :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le décembre 07, 2011, 02:33:31 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/a-la-bonne-table/1899-gastronomie-une-jeune-cheffe-thai-bientot-championne-du-monde


Gastronomie : une jeune cheffe thaï bientôt championne du monde?    :clap



La jeune cheffe s'est mise à la cuisine par plaisir. Elle est arrivée première au dernier concours Escoffie de Shanghai et participera bientôt à la coupe du monde de ce même challenge.


Pam Pichaya Utharntharm, une jeune chef thaïlandaise de 22 ans, fait gure d’espoir pour la gastronomie au féminin. Elle est parvenue à décrocher la première place du dernier concours Escoffier à Shanghai, après s’être préparée aux côtés d’Hervé Frerard, le chef du restaurant Le Beaulieu à Bangkok.

Fort de ce succès, la jeune femme s’envolera pour Paris en février an de participer à la « Coupe du monde Escoffier ». Le plus surprenant dans ce conte de fée, c’est que la jeune apprentie n’a encore qu’une brève histoire avec la cuisine.

Ce n’est qu’après avoir passé trois ans sur les bancs de l’université Chulalongkorn qu’elle décide de suivre des cours le samedi à l’école Le Cordon Bleu, par pur plaisir. C’est alors qu’elle réalise que sa passion rime avec temps de cuisson.

Une fois son diplôme d’arts de la communication en poche, elle a en tête d’intégrer The Culinary Institute of America, qui demande aux étudiants d’avoir déjà suivi un stage de six mois. Déterminée, « Pammy » parvient à entrer dans les cuisines du Grand Hyatt Erawan Bangkok durant deux mois, avant de rejoindre les fourneaux du Beaulieu pour quatre mois supplémentaires.

Cette dernière expérience fut une vraie révélation : en partageant ses spatules avec le renommé chef Hervé Frerard, elle change d’avis et envisage désormais d’entrer au sein de l’institut Paul Bocuse à Lyon.

Son but n’est pas de devenir célèbre, simplement de rapporter dans ses bagages les secrets de l’authentique cuisine française pour la servir ensuite sur les tables thaïlandaises.


Bravo, Mademoiselle, et bonne chance...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: kabouce le décembre 08, 2011, 01:38:40 pm
bah en faites c est la facon dont la fait ma femme c est pour ca que j ai mis cette recettes voila voila
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 09, 2012, 04:52:55 pm


JANVIER 2012


KAI YAD SAI (omelettes farcies)   (http://img4.hostingpics.net/pics/721645aplain.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=721645aplain.gif)


Ce plat qui est souvent proposé dans les restaurants simples et les vendeurs de rue, est très apprécié à l'heure du déjeuner. L'omelette accompagnée de riz peut aussi être servie avec d'autres plats lors d'un repas principal.


Ingrédients :

- 1 cuil. à soupe d'huile ;
- 100 g de porc haché ;
- 3 cuil. à soupe de tomates coupées en dés ;
- 3 cuil. à soupe de petits pois cuits ;
- 2 cuil. à soupe d'oignon coupé en petits dés ;
- 1/2 cuil. à soupe de sucre ;
- 1 cuil. à soupe de sauce de poisson ;
- 1/4 cuil. à café de poivre blanc en poudre ;
- 1/4 cuil. à café de sauce de soja épaisse ;
- 3 oeufs battus ;
- 3 cuil. à soupe de coriandre hachées ;
- 1 piment rouge émincé.


Préparation :

Faites chauffer la moitié de l'huile dans un wok à feu vif et faites revenir le porc pendant 2 mn.
Ajoutez les autres ingrédients sauf les oeufs et l'huile restante.
Faites sauter jusqu'à cuisson, puis réservez.
Faites chauffer une poële de 15-20 cm de diamètre, mettez de l'huile et versez assez d'oeufs pour recouvrir le fond d'une couche mince.
Faites dorer cette omelette des deux côtés en la retournant à mi-cuisson.
Répétez l'opération jusqu'à épuisement des oeufs.
Pour farcir les omelettes, mettez ue cuillerée de porc haché au milieu, pliez les bords pour en faire un carré.
Mettez sur un plat de service.
Répétez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients.
Décorez avec la coriandre et le piment et servez accompagné de riz.


BON APPETIT      (http://img4.hostingpics.net/pics/823095couverts013.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=823095couverts013.gif)


Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le janvier 09, 2012, 07:12:54 pm

J'adore l'omelette thaïe...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Bip Bip le janvier 10, 2012, 07:13:14 pm

merci Line pour cette bonne recette moi aussi j'adore l'omelette thaie
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 24, 2012, 11:33:52 pm
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-crepes-du-monde-en-fete-toute-la-semaine-


Les crêpes du monde en fête toute la semaine   (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Manger/0081.gif)


Quimper Cornouaille développement fait la fête aux crêpes. Pas qu'aux Bretonnes mais surtout à celles du monde entier. Place aux animations sucrées cette semaine, avec en point d'orgue un week-end salé.


Quimper Cornouaille cuisine cette idée depuis un an : organiser une fête des crêpes du monde à Quimper. L'agence sort l'argenterie et propose un événement gratuit au Chapeau rouge sur deux jours.

Pas moins de 13 pays et territoires de la planète seront représentés. Japon, Mayotte, Pays de Galles, Turquie, Espagne, Colombie, Inde, Chine, Grèce, Russie, Thaïlande, Afrique du Sud et Maroc. Et forcément, un petit quatorzième, mais pas des moindres : la Bretagne.

Des stands aux couleurs de chaque pays nous promettent de passer les frontières gustatives, samedi 28 et dimanche 29 janvier prochains. Dégustation de crêpes du monde et des autres plats traditionnels en général sont au programme.

Cette édition de la fête des crêpes du monde sera la seule. Pour le moment. « Si on doit la refaire, on la ferait dans un autre endroit, a expliqué Marc Andro, vice-président de Quimper Communauté. Mais on ne ferait pas ça forcément l'année prochaine. Notre souhait serait de renouveler ce type de chose. »

Petite vidéo thaïe ci-dessous  :)

http://www.wat.tv/video/crepes-thai-1oiuu_2ihc9_.html
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le avril 09, 2012, 11:57:56 am

AVRIL 2012


GOONG POW (Crevettes grillées au charbon de bois à la sauce sucrée)  (http://img11.hostingpics.net/pics/462683892xlogb.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=462683892xlogb.gif)


Le parfum des crevettes grillées sur un feu au charbon est irrésistible. En Thaïlande, ce plat est fait avec de grosses crevettes d'eau douce, mais on peut les remplacer par des petites écrevisses.


Ingrédients :

- 3 grosses crevettes d'eau douce ou écrevisses
feuille d'aluminium ou feuille de bananier

Sauce :
- 2 cuil. à soupe d'eau;
- 1 cuil. à soupe de sucre;
- 1/2 cuil. à café de sel;
- 1 1/2 cuil. à soupe d'ail haché;
- 1/2 cuil. à soupe de piments hachés;
- 1 cuil. à café de coriandre fraîche hachée;
- 2 cuil. à soupe de citron vert.


Préparation :

Commencez par préparer la sauce.
Faites chauffer l'eau et le sucre dans une casserole à feu doux, en remuant jusqu'à dissolution du sucre.
Diminuez le feu, ajoutez le sel et remuez bien.
Retirez du feu et laisser refroidir, puis ajoutez les autres ingrédients et mélangez de nouveau soigneusement.
Nettoyez les crevettes et enveloppez chacune d'elles dans une feuille d'aluminium ou une feuille dfe bananier.
Faites griller sur un feu de charbon de bois très chud pendant envoron 12 mn.
Servez avec la sauce.


BON APPETIT    :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le avril 09, 2012, 04:03:28 pm

Un délice, j'en ai mangé hier soir !
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le mai 31, 2012, 10:23:25 pm

MAI 2012


CHU CHEE GOONG LAI ( crevettes sautées au piment)


C'est un genre de curry, où les crevettes sont cuites dans une sauce épicée au jus de viande et au lait de coco ; la basilic ajoute une saveur particulière. Utilisez de grosses crevettes tigrées (environ 12 au kilo) ou des plus petites.


Ingrédients :

- 400 g de crevettes tigrées;
- 12,5 cl de crème de coco;
- 2 cuil. à soupe de pâte de curry rouge;
- 65 cl de lait de coco;
- 3 cuil. à soupe de sauce de poisson;
- 2 cuil. à soupe de sucre de palme concassé;
- 2 feuilels de bergamote  coupées en lanières;
- basilic (horapa) ou feuilles de coriandre;
- 3 piments rouges, coupés en fines lanières.


Préparation :

Décortiquez les crevettes et jeter la tête et la queue.
Incisez le dos et retirer le filament noir.
Faites chauffer la crème de coco, ajoutez la pâte de curry et faites cuire en remuant jusqu'à ce que l'arôme se dégage.
Ajoutez le lait de coco et, quand il bout, mettez les crevettes.
Laissez mijoter 15 mn.
Assaisonnez à volonté avec la sauce de poisson et le sucre de palme.
Disposez les crevettes sur un plat et décorez avec les feuilles de bergamote, le basilic et les piments.


BON APPETIT   :)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juin 01, 2012, 08:22:38 am

Très bonne recette... Les recettes de crevettes en Thaïlande sont souvent réussies... On les mange aussi souvent avec une sauce pimentée, la "nam prik sam lod"...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le septembre 22, 2012, 08:35:34 pm

SEPTEMBRE 2012


Salade Thaie aux pétales de fleur de bananier


Pour 8 personnes


INGREDIENTS

- 4 fleurs de bananier
- 1 blanc de poulet
- 5 grosses crevettes roses cuites
- 1 citron
- 2 échalotes
- 2 c. à soupe de noix de coco râpée
- 2 c. à soupe de lait de coco
- 2 c. à soupe de cacahuètes grillées hachées
- 1 endive
- 1 c. à soupe de Nuoc Man
- 1 c. à soupe de Nam Prik Phao (pâte de piment)
- 3 c. à soupe de sauce au tamarin
- huile d’arachide
- coriandre fraîche et persil.


PREPARATION

Épluchez et hachez les échalotes, faites les frire sans trop de coloration pendant 2 mn Déposez-les sur du papier absorbant pour les sécher. Réservez.
Dans une poêle, chauffez un peu d’huile et faites-y cuire le blanc de poulet sans le faire trop dorer. Épongez-le dans du papier absorbant puis taillez-le en lanières. Pressez le citron.
Décortiquez les crevettes et hachez-les.
Prélevez les pétales de fleur de bananier après avoir supprimé les pétales abîmés. Gardez 8 beaux pétales, lavez-les, séchez-les, mettez-les à tremper dans un mélange jus de citron et eau. Coupez en 4 dans le sens de la longueur le reste des fleurs. Retirez l’intérieur et coupez la fleur en lanières, faites-les tremper dans le mélange citron-eau.
Mélangez dans une grande jatte les différentes sauces, la moitié des échalotes, la noix de coco. Ajoutez l’endive émincée, les lanières de poulet et les crevettes hachées. Mélangez.
Séchez les lanières de pétales et les pétales entiers. Ciselez l’herbe. Ajoutez au contenu de la jatte le lait de coco et les 2/3 des cacahuètes. Mélangez. Ajoutez les lanières de pétales.
Disposez le mélange dans les feuilles entières, parsemez des échalotes, du reste des cacahuètes et d’herbes ciselées.
Servez.

(http://img15.hostingpics.net/pics/211273gifbonappc3a9tit93.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=211273gifbonappc3a9tit93.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 22, 2012, 08:51:25 pm

Sublime, un de mes plats favoris... La salade de fleurs de bananier est néanmoins très rare dans les restaurants car la fleur doit être fraiche... Si personne ne la commande dans la journée, c'est poubelle !...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le octobre 27, 2012, 07:44:13 pm

OCTOBRE 2012

CURRY DE CREVETTES A L'ANANAS A LA THAILANDAISE  (http://www.icone-gif.com/gif/fruits/ananas/ananas001.gif)


Plat pour 2 personnes

INGREDIENTS

- 250 g de gambas fraîches ou de grosses crevettes chinoises ou autres (congelées);
- 1 cuil. à soupe de sauce de soja ;
- 2 cuil. à café de maïzena ;
- 2 cuil. à soupe d'huile d'arachide ;
- 2 gousses d'ail émincées ;
- 1-2 cuil. à café de pâte de curry verte thaïlandaise ;
- 200 g d'ananas frais épluché et coupé en morceaux ;
- 2 dl de lait de coco (en boîte)
- 1/2 cube de bouillon de poisson ou de poulet ;
- 1 cuil. à soupe de sauce de poisson thaïlandaise (nam pla)
- sel, poivre ;
- 1 cuil. à soupe de coriandre finement ciselée.


PREPARATION

Laisser décongeler éventuellement les gambas.
Décortiquez-les en laissant intacte la queue.
Incisez légèrement le dos pour retirer le boyau noir.
Mélangez les gambas avec la sauce de soja et la maïzena.
Faites chauffer l'huile dans un wok ou un faitout.
Faites-y sauter les gambas en remuant jusqu'à coloration (pendant environ une minute et demi).
Retirez- les à l'aide d'une écumoire.
Puis, faites revenir doucement l'ail avec la pâte de curry pendant 2 minutes.
Ajoutez l'ananas et faites cuire en remuant pendant 1 minute.
Ajoutez le lait de coco, le cube de bouillon réduit en miettes et la sauce de poisson et portez à ébulittion.
Laissez bouillir pendant 2 minutes.
Salez et poivrez le curry et garnissez de la coriandre.
Servez aussitôt la salade thaïlandaise par exemple avec du riz.


BON APPETIT      (http://img15.hostingpics.net/pics/991011images.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=991011images.jpg)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 28, 2012, 08:23:05 am

Un must...  :smile
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: COCONUT PILOT le décembre 02, 2012, 06:55:06 pm
la fleur de bananier me fait penser au petits artichaux violet du sud
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 06, 2013, 02:28:03 pm

HORS SUJET


6 JANVIER : EPIPHANIE

une petite pensée pour nos amis expat. qui ont la chance de connaître un boulanger français et qui se régaleront ce jour avec la fameuse galette des Rois...  (http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/47688340.gif)

Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: letirailleur le janvier 06, 2013, 05:20:47 pm
Line, j'ai le bol, le verre et le cidre. Pas la galette. Comment je fais. :huhu
Tu me mets l'eau a la bouche.
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 07, 2013, 01:00:59 am
 

:wonder il ne reste qu'une solution, Patrick... Tu planques ton verre, ton bol et ton cidre et tu attends que je t'envoie le 5 janvier prochain la recette pour faire ta galette toi-même pour le 6...   :huhu


mais, attends, que je suis sotte, j'ai déjà mis la recette l'an dernier à la page 4...  donc, tu n'as plus qu'à...   ;)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le janvier 14, 2013, 10:34:09 pm

Je m'aperçois que bien sûr,  l'autre imbécile de hacker qui a piraté en partie notre forum, il y a quelques mois, a fait sauter bien évidemment quelques unes des recettes...  >:(  Donc, je poste celle-ci, ne me souvenant pas si je l'avais déjà mise ou pas ici...   :D


JANVIER 2013

PLA NUEA ORN  (Poisson de rivière à la sauce pimentée)  (http://img15.hostingpics.net/pics/492720tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=492720tlchargement.jpg)


On utilise, en général, un poisson d'eau douce pour ce plat, mais un bon poisson de mer à chair blanche, peut faire l'affaire.


INGREDIENTS

- 1 poison entier d'environ 1 kg ou 2 poissons plus petits;
- 150 g de piments rouges séchées, trempés dans de l'eau et épépinés;
- 100 g d'ail épluché;
- 100 g d'échalotes épluchées;
- 1 cuil. à soupe de pâte de crevettes;
- 1 l. d'huile
- sauce de poisson à volonté;
- 1 cuil. à café de sucre;
- 10 feuilles de bergamote ciselées très finement.


PREPARATION

Ecaillez et nettoyez soigneusement le poisson, en laissant la tête au besoin.
Faites des incisions d'une profondeur d'1 cm le long du dos de chaque poison pour la décoration.
Hachez le piment, l'ail et l'échalote, et incorporez-les à la pâte de crevettes.
Cuisez à la poêle dans 3 cuillerées à soupe d'huile jusqu'à ce que l'arôme ne ségage, puis ajoutez la sauce de poisson et le sucre.
Séchez soigneusement le poisson, puis faites-le cuire dans la friture.
Dressez-le sur un plat de service nappé de sauce.
Parsemez de bergamote et servez aussitôt.


BON APPETIT   (http://img15.hostingpics.net/pics/862015tlchargement1.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=862015tlchargement1.jpg)

Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le février 17, 2013, 08:18:39 am
Pour fêter le Nouvel An chinois, je vous propose ce moi-ci une petite recette chinoise...(http://img15.hostingpics.net/pics/928395images.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=928395images.jpg)


FEVRIER 2013


SOUPE PEKINOISE PIQUANTE


Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 100 à 150 g d'escalopes de poulet par personne, coupées en fines tranches puis en petits morceaux d'1 cm de long
- 1/2 de ciboulette thaïe de préférence
- 1 paquet de tofu (environ 200 g) coupé en fines tranches, elles-mêmes coupées en fines lamelles
- 1 petit paquet de champignons noirs qu'on met à tremper dans de l'eau tiède environ 1/2 heure
- 1 grosse boîte de pousses de bambou coupées, on coupe ces pousses en fines lanières
- du sel
- 1 pincée de glutamate (facultatif)
- un peu de vinaigre blanc
- de la sauce soja noire
- de la purée de piments
- de l'huile de sésame
- de la fécule de pomme de terre (française si possible)

Préparation :

Dans un grand faitout, on fait bouillir 3 litres d'eau.
Pendant ce temps, dans un grand bol, on met 1 pincée de sel, le glutamate, le vinaigre, de la sauce soja noire, de la purée de piments (selon son goût), un peu d'huile de sésame et on mélange.
Quand l'eau bout, on ajoute le poulet. On met les légumes, sauf la ciboulette. Puis on ajoute la préparation du grand bol. Attention ! on met le tofu en dernier.
On ajoute une petite giclée de vinaigre et un peu de fécule de pomme de terre délayée dans un peu d'eau (pour épaissir le jus).
On arrête le feu, on met une giclée d'huile de sésame et on ajoute la ciboulette.
Cette soupe ne cuit pas très longtemps, à feu très vif, environ 5 minutes.


(http://img15.hostingpics.net/pics/28086027ba.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=28086027ba.jpg)

Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le juillet 07, 2013, 07:42:50 pm

JUILLET 2013


Friture de porc au gingembre à la thaïlandaise


Le gingembre donne un parfum délicieux à ce plait thaïlandais.


Ingrédients :

- 1/2 cuil. à soupe d'huile d'arachide;
- 2 gousses d'ail finement hachées;
- 200 g d'escalope de porc non panée, coupée en fines lanières;
- 50 g de champignons découpés en languettes;
- 40 g de racine de gingembre épluchée et finement hachée;
- 2 cuil. à soupe de sauce de soja;
- une pincée de sucre;
- 1 cuil. à soupe de sauce de poisson thaïlandais (nam pla);
- 1 piment rouge finement émincé;
- 1 échalote finement émincé;
- poivre.


Préparation :

Faites chauffer l'huile dans un wok.
Faites frire l'ail pendant 2 minutes et ajoutez la viande.
Faites dorer en remuant.
Ajoutez les champignons t le gingembre et faites-les sauter pendant 2 minutes en remuant.
Ajoutez la sauce de soja, le sucre, la sauce de poisson, le  poivre et 2 cuillerées à soupe d'eau chaude et portez le tout à ébullition.
Garnissez le plat de l'échalote et poivrez.
Servez avec du riz basmati.


BON APPETIT   (http://img15.hostingpics.net/pics/333653tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=333653tlchargement.jpg)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 07, 2013, 09:36:07 pm

Je confirme, c'est un délice... Merci Line !
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le octobre 27, 2013, 03:23:06 pm


OCTOBRE 2013

aujourd'hui, un dessert...   (http://img15.hostingpics.net/pics/866493heureux.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=866493heureux.jpg)


RIZ GLUANT BLANC SUCRE (kao niaw muun)



Cette recette classique est la base du dessert le plus populaire de Thaïlande, le riz gluant.

Faites la crème de noix de coco sucrée pendant que le riz cuit à la vapeur, car dès que les grains sont cuis, ils doivent être immédiatement couverts avec la crème.

Souvent, on ajoute une feuille de pandanus nouée pour parfumer un peu plus le riz.

Le bol est ensuite couvert, voire emballée dans une serviette, et laissé à reposer dans un endroit chaud pour que le riz absorbe la crème.

Ocasionnellement, le riz est mangé seul, et quelquefois, assez bizarrement, avec des crevettes ou du poisson séchés.

Plus souvent, il est consommé avec un fruit tropical comme le jaque ou l'anone, l'accompagnement le plus populaire étant la mangue.

Souvent, le dessert est garni avec des haricots mungo jaunes rôtis et moulus ou des graines de sésame.


INGREDIENTS

- 2 tasses de riz gluant blanc;
- 2 tasses de crème de noix de coco;
- 2 tasses de sucre semoule;
- 1 grosse pincée à 2 cuillières à café de sel.


PREPARATION

Faites tremper le riz toute la nuit.
Le jour suivant, égouttez-le, rincez-le et faites le cuire jusqu'à ce qu'il soit tendre, environ 20 minutes.
Veillez à ce que le riz ne soit pas empilé trop haut au centre, pour qu'il cuise de manière homogène : testez des grains prélevés de l'endroit le plus épais.
Pendant ce temps, remuez la crème de noix de coco avec le sucre et le sel jusqu'à ce qu'il soient bien mélangés.
Quand le riz est cuit, enlevez-le du cuit-tout vapeur et versez dessus la crème de noix de coco préparée.
Remuez pour bien incorporer le tout puis couvrez et mettez de côté 15 minutes dans un endroit chaud avant de servir, tel quel ou accompagné de tranches de fruits frais et nappé avec de la crème de noix de coco sucrée.


(http://img15.hostingpics.net/pics/385555images2.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=385555images2.jpg)

Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: SUDOKU le octobre 29, 2013, 12:54:21 am

merci Line !  8)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 29, 2013, 08:30:35 am

Je ne suis pas un énorme fan des gateaux au riz gluant mais bon !... Merci Line...
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Line le février 13, 2014, 06:30:14 pm

FEVRIER 2014


(http://img4.hostingpics.net/pics/26695035369.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=26695035369.jpg)

qui dit Nouvel an chinois, dit recette chinoise exceptionnelle ce mois-ci, et de + copiée sur un journal que nous, les femmes, affectionnons particulièrement chez nos coiffeurs favoris   :D


(http://img4.hostingpics.net/pics/644252recettechinoise.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=644252recettechinoise.jpg)


(http://img4.hostingpics.net/pics/890121images2.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=890121images2.jpg)
Titre: Re : NOS RECETTES
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 14, 2014, 08:04:12 am

Les beignets de crevettes servis avec une petite sauce au miel, j'adore !...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 19, 2014, 08:57:11 am

Les Thaïlandais quatrième plus gros buveurs du monde !

La Thaïlande occupe la quatrième place sur la liste des plus gros buveurs d’alcool du monde, selon Euromonitor, le cabinet d’études de marché basé à Londres.

L’entreprise qui fournit des rapports et des études de marché aux entreprises a étudié 44 pays :  les Thaïlandais occupent la quatrième place des plus gros buveurs d’alcool au monde, suivis de près par la Corée du Sud, la Russie et les Philippines.

Les Sud-Coréens, qui sont en tête de liste, boivent plus d’alcool que les Russes, les Américains et les Britanniques combinés.

La consommation d’alcool de la Corée du Sud est presque entièrement dû à la consommation d’un alcool de riz fermenté, le Soju, très appécié des Coréens.

L’étude a été publiée juste après les «sept jours dangereux» du Festival de Songkran dont le bilan s’élève à 322 morts et 3225 blessés.

36% des accidents ont été attribué à une consommation excessive d’alcool.


-------------------------------------------------


Les Coréens, plus gros buveurs d'alcool au monde !

Ce ne sont finalement pas les Russes, mais les Sud-Coréens, qui sont les plus grands consommateurs mondiaux d’alcools forts. C’est ce qui ressort d'une analyse d’Euromonitor qui a examiné les habitudes de consommation de spiritueux de 44 pays.

Les Sud-Coréens boivent un total de 13,7 verres de spiritueux par semaine (un verre étant défini comme contenant l'équivalent de 44 millilitres d’alcool). Malgré leur réputation de gros buveurs, les Russes n’arrivent qu’en seconde position dans ce triste classement, avec une moyenne de 6,3 verres par semaine, à peine la moitié, donc.

L'impressionnante consommation d'alcool sans précédent de la Corée du Sud peut être entièrement attribuée à la popularité du Soju, une boisson spiritueuse coréenne à base de riz, et qui représente 97% de toutes les ventes de spiritueux dans le pays. Il permet de préparer « la bombe », un mélange de soju et de bière, que l’on consomme collectivement à l’unisson sur les injonctions « Un seul coup » ou « Culs de verre en l’air ».

Les Sud-Coréens partagent une caractéristique avec les Anglais : ils pratiquent le « binge drinking », c'est-à-dire qu’ils boivent de très grandes quantités d’alcool le plus rapidement possible pour se saouler. Durant les nuits de weekend, les rues coréennes offrent le même spectacle que les rues anglaises : des quantités de jeunes gens abrutis par l’alcool, errant saouls ou vomissant à qui mieux mieux.

Beaucoup de Sud-Coréens pensent qu’une des meilleures méthodes pour se faire des amis au travail consiste à se saouler ensemble. « Qui boit le plus, travaille le mieux », affirme même un adage local dans ce pays qui est l’un de ceux où l’on travaille le plus. « Dans une société avec une mentalité collective très forte, les gens ne sont pas préparés pour dire non lorsqu’on les force à boire », explique Chang Ki-hwun, un officiel de la Fondation Coréenne de recherche sur l’alcool.

Un autre des problèmes du pays est que le soju est extrêmement bon marché : une bouteille de 360 millilitres ne coûte que 1.200 won, soit environ 75cents d’euro, dans les magasins ouverts en continu.

En outre, les producteurs n’hésitent pas à faire appel à de jeunes athlètes célèbres, comme la championne de patinage artistique Yuna Kim, pour en faire la publicité. De plus, il est assez fréquent que des célébrités se vantent des quantités qu’ils sont capables d’ingurgiter.



Photo :  Nombre de verres de spiritueux par semaine

(1 verre = 44 millilitres)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 01, 2014, 09:05:42 pm
Les Thaïlandais quatrième plus gros buveurs du monde !

ah oui, quand même...  ???   mais là, je joue les hypocrites  :D  car on le sait tous et pas de discrimination, filles et garçons, c'est du pareil au même... quest-ce qu'ils aiment çà... (http://img15.hostingpics.net/pics/658592boissonChiangMai.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=658592boissonChiangMai.jpg)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 01, 2014, 09:20:43 pm


En attendant que je poste une nouvelle recette, ce qui ne saurait tarder, je mets cet article qui n'est pas inintéressant...  :D

Pour le moment, je n'ai jamais entendu parler de ce fruit de mer dans les assiettes thaïes, mais peut-être qu'un jour, çà sera de mode comme dans déjà d'autres pays en Asie...
  (http://img15.hostingpics.net/pics/886524images13.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=886524images13.jpg)



La méduse, un plat de luxe en Asie   


Les Asiatiques en raffolent ! Chaque année, 500 000 tonnes de méduses sont pêchées en Asie comme n’importe quel autre fruit de mer.

Les recettes varient selon les régions et les pays.

Dans la province du Guangdong, en Chine, on mélange les méduses avec du saumon cru, des fruits et des légumes.

Au Vietnam, il est possible de déguster une salade de papaye aux crevettes, méduses et porc.

« Les Chinois apprécient particulièrement le côté légèrement croquant et la sensation de fraîcheur sur le palais de la méduse », explique Chen Zhao, propriétaire du restaurant Les Jardins de Mandchourie, à Paris.

Il se souvient que lorsqu’il a repris le fonds de commerce en 2005, on lui a déconseillé de la mettre à la carte, « mais, pour moi, il n’y avait pas de raison qu’un Européen ne puisse pas apprécier un plat qu’un Chinois affectionne »...  (http://img15.hostingpics.net/pics/858071smiley127.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=858071smiley127.gif)


Et quelques photos :
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 02, 2014, 08:36:42 pm

Dix espèces de méduses sont pêchées de façon régulière dans les eaux thaïlandaises afin d’être exportées vers la Chine, la Corée du Sud ou le Japon, pays dont les populations consomment en grandes quantités ce genre d’animaux. Les Thaïlandais, en particulier dans le sud du pays, ne dédaignent pas en manger, cuites au barbecue (mougata) ou en salades (yam).
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 18, 2014, 07:45:26 pm

AOUT 2014


NOUILLES THAIES AU CRABE, AUX CREVETTES ET A LA PUREE DE PIMENT (kanom jin nahm prik)   (http://img4.hostingpics.net/pics/605232tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=605232tlchargement.jpg)


Ingrédients :

- 2 tasses de crème de noix de coco;
- 3 cuillères à soupe de haricots mungo rôtis et moulus;
- 2 cuillères à soupe de purée de piments;
- 3 cuillères à soupe de sucre de palme;
- 2 cuillères à soupe d'eau de tamarin;
- 3 cuillères à soupe de sauce de poisson;
- 100g de crevettes crues hachées;
- 50g de chair de crabe cuite;
- 3 cuillères à soupe de mangue verte coupée en morceaux;
- 2 cuillères à soupe de jus de combava;
- 1 combava coupé en deux;
- 1 cuillère à soupe d'échalottes frites;
- 1 cuillère à soupe d'aïl frit;
- 2 rouleaux - environ 100g - de nouilles de riz kanom jin fraïches.


La pâte :

- 3 échalotes rouges non pelées;
- 4 gousses d'aïl non pelées;
- 2 tranches de galanga hachées menu;
- 1 pincée de sel;
- 2 racines de coriandre grattées et hachées menu;
- 1 cuillère à café de pâte de crevettes rôtie.


Préparation :

Tout d'abord, préparez la pâte : faites rôtir les échalotes, l'ail et le galanga ; quand, ils ont suffisamment refroidi pour être manipulés, pelez les échalotes et l'ail.
Pilez progressivement tous les ingrédients de la pâte à l'aide d'un pilon et d'un mortier, en les ajoutant un par un, jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Portez la crème de noix de coco à ébullition et ajoutez la pâte, les haricots mungo et la purée de piments.
Laissez cuire quelques minutes, puis assaisonnez avec le sucre, l'eau de tamarin et la sauce de poisson.
La sauce doit avoir un goût fumé, riche et sucré-salé.
Ajoutez les crevettes hachées et remuez pour les empêcher de s'agglutiner.
Quand, elles sont cuite (environ 5 minutes), ajoutez le crabe, la mangue verte, le jus de combava et le combava.
La sauce doit maintenant avoir un goût acide, salé, sucré bien que légèrement amer.
Versez-la dans un bol, saupoudrez avec les échalotes et l'ail frit et servez en accompagnement des nouilles.


(http://img4.hostingpics.net/pics/948094images.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=948094images.jpg)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 15, 2014, 08:56:23 am

Boulangerie. Il fait des croissants pour le roi de Thaïlande

Le maître boulanger Alexandre Fonteneau, 28 ans, a passé l'été en famille à Machecoul. Le reste de l'année, il vit en Asie, après un passage par Dubaï ou l'Egypte.


Comment avez-vous été amené à confectionner des croissants pour le roi de Thaïlande ?

Depuis un an, je suis chef boulanger-pâtissier dans un hôtel cinq étoiles à Hua-Hin, ville de Thaïlande où résidait le roi avant son hospitalisation à Bangkok. Pendant plusieurs mois, j'ai fabriqué des croissants chaque jour pour lui et son entourage.

Je suis logé à l'hôtel où je travaille. Nos macarons et le savoir-faire français en général sont très appréciés. Je travaille 10 heures par jour avec des horaires variables pour 2 100 € par mois. J'apprécie la vie là-bas. Elle y est moins chère et il y a moins de contraintes qu'en France. Les paysages sont superbes et je peux faire de la plongée sous-marine sur la côte.


Quel est votre parcours professionnel ?

À Machecoul, j'ai fait six ans d'apprentissage en boulangerie et en pâtisserie jusqu'au brevet professionnel. Ensuite, j'ai travaillé au Pouliguen et en Corse. Je voulais utiliser mon métier pour bouger et découvrir d'autres pays. J'ai travaillé dix-huit mois à Dubaï : 12 h par jour à partir de minuit dans un grand hôtel pour diriger des personnels venant du Bangladesh, du Sri Lanka et d'Egypte... C'est un pays très cosmopolite avec des quartiers distincts pour chaque nationalité. J'y ai appris à m'exprimer en anglais avec mes collègues de travail.

Ensuite, après des vacances à Bali, j'ai eu envie de partir en Asie et j'ai trouvé ce poste en Thaïlande où l'anglais est indispensable.


Est-ce que ce parcours a changé votre regard sur La France ?

J'ai rencontré des gens de nationalités, de langues et de religions différentes et c'est très enrichissant. Des pays où l'Assedic, la Sécu et les retraites n'existent pas. En France, on se plaint facilement sans se rendre compte de la chance que l'on a. En Thaïlande, beaucoup de gens survivent sans se plaindre, pourvu qu'ils aient à manger et un toit pour dormir. Et les enfants prennent en charge leurs parents âgés.


Quels sont vos projets ?

J'aimerais avoir un logement indépendant pour vivre avec ma compagne à Hua Hin. Et, un jour, ouvrir ma propre boulangerie. C'est mon rêve depuis que je suis enfant. Mais je ne sais pas encore dans quel pays !


http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/boulangerie-il-fait-croissants-pour-roi-thailande-12-09-2014-159049
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 16, 2014, 02:40:41 am

Boulangerie. Il fait des croissants pour le roi de Thaïlande

Le maître boulanger Alexandre Fonteneau, 28 ans, a passé l'été en famille à Machecoul. Le reste de l'année, il vit en Asie, après un passage par Dubaï ou l'Egypte.



tout à fait intéressant, super Mr Fonteneau, bravo...  çà fait vraiment plaisir de savoir que c'est  un boulanger français qui fait les croissants pour sa Majesté le Roi...    :clap
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 03, 2014, 08:47:29 am

Thaïlande: le robot goûteur qui sait distinguer les bons plats des mauvais

Pour analyser les plats traditionnels et attester de leur authenticité, le Comité du Délicieux Thaïlandais a présenté... un robot. Une manière pour le moins innovante de défendre le patrimoine culinaire national.

Pour éviter de débattre des heures sur l'authenticité d'un restaurant thaïlandais, mieux vaut se fier... à un robot. C'est ainsi que le Comité du Délicieux Thaïlandais vient de présenter une "langue mécanique" qui analyse en quelques instants les spécialités qui lui sont présentées, et qui leur donne une note d'authenticité, selon le New York Times.

L'ex-Première ministre, Yingluck Shinawatra, avait créé ce comité car elle était choquée par la piètre qualité des restaurants thaïlandais à travers le monde. Depuis, un putsch militaire lui a fait perdre le pouvoir, mais le Comité du Délicieux Thaïlandais, lui, a survécu.

Derrière la machine, l'idée est que les restaurants qui se prétendent thaïlandais ont tendance à ne pas respecter les recettes traditionnelles de plats comme le curry vert ou le nam phrik kapi.


Les restaurateurs ménagent les palais étrangers

Certains restaurateurs veulent éviter de "brutaliser" les clients avec des plats trop épicés, d'autres ne peuvent pas se procurer de produits frais qui ne poussent qu'en Thaïlande, comme le tamarin.

Lors de la présentation du robot, un journaliste lui a fait goûter un plat préparé pour le Club des correspondants étrangers de Bangkok. Verdict, 78 sur 100, alors que l'authenticité n'est avérée qu'à 80. "Peut-être qu'ils ne respectent pas les recettes car ils cuisinent pour des étrangers", s'est excusé un des créateurs du robot.

Un label, le Thai Select, a déjà été créé il y a deux ans pour mettre en avant les meilleurs restaurants Thaï à travers le monde, comme le rappelle Slate.


http://www.bfmtv.com/culture/un-robot-cree-par-le-gouvernement-thailandais-pour-identifier-les-currys-837848.html
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le octobre 10, 2014, 07:55:20 am

tiens, j'avais zappé ce message tout à fait extra...   ;D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le octobre 10, 2014, 08:10:40 am
http://siamlife.blog4ever.com/octobre-2014

et ce post concerne tous les pays qui ont la chance de pouvoir manger des oeufs...   :)

 :announce   Attention aux oeufs !!!

Ce n'est pas la première fois que nous en parlons mais il semble bien que les différents avertissements des services incriminés ne fassent pas grand chose de concret, puisque une fois encore le Ministre de la Sante explique, que malgré les recommandations faites de manger des oeufs pour là santé...  :D 

. il faut absolument les manger CUITS car le fait de manger des oeufs crus peut entraîner de graves problèmes de santé (en particulier des intoxications pouvant être graves)...

Le deuxième vendredi du mois d'octobre est désormais déclaré comme, attachez vous bien ... la journée mondiale des oeufs !    :huhu

Selon le docteur Rajata.R, l'oeuf contient environ 7 grammes de protéine ainsi que de la  vitamine B et d'autres minéraux essentiels, ce qui est excellent pour équilibrer avec les protéines animales, mais il demande de ne pas manger d'oeufs crus susceptibles d'être contaminés avec des micro-organismes.

Pour lui, les enfants peuvent manger des oeufs des l'age de 6 mois (jaune d'oeuf écrasé mélangé avec du riz), puis à partir de l'adolescence. Chacun devrait manger au moins un oeuf par jour alors que les adultes peuvent en consommer entre 3 et 5 par semaine (sauf pour ceux atteints de cholestérol qui ne devront pas dépasser 2 oeufs par semaine).
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 09, 2014, 09:09:33 am

Pour faire plaisir aux Bretons...


Un restaurant thaïlandais à Brest

Il a ouvert mi-novembre rue de la 2e DB : Thaï Phuket est le seul restaurant de la cité du Ponant à proposer une cuisine 100 % dédiée aux saveurs du pays du sourire éternel.

Au cœur de Brest, à deux pas de la rue Jean-Jaurès, une nouvelle enseigne : Thaï Phuket. Avec un tel nom, pas de doute possible : ici, la Thaïlande est à l’honneur. « Nous sommes le seul restaurant thaïlandais de Brest, assure Yurong Zhang, qui a créé l’établissement. Je l’ai appelé Phuket car il s’agit d’une grande ville près de la mer, dans le sud de la Thaïlande, où j’ai de la famille. » Yurong Zhang n’a rien d’une novice dans la restauration. « À Paris, pendant dix ans, j’ai tenu deux restaurants. C’était une belle aventure, ça marchait bien mais j’ai éprouvé le besoin de trouver un peu plus de calme : j’ai des amis ici à Brest, ils m’ont convaincue et je ne le regrette pas car la gens sont vraiment sympas. Nous avons fait deux soirées d’ouverture, c’était convivial. Les voisins nous ont bien accueillis. »

Charmée par Brest, Yurong Zhang se dit contente du lancement de son établissement. « Nous n’avons pas encore fait beaucoup de publicités. Beaucoup de clients nous disent que le restaurant leur a été récommandé. Notre atout, je pense, est d’être les seuls à proposer une cuisine 100 % thaïlandais, préparée par trois cuisiniers thaïlandais, dont deux ont longtemps travaillé à Paris. »


La cuisine

100 % thaïlandaise donc. « Une cuisine fine, avec les saveurs du pays, préparée avec des légumes frais, de la viande fraîche. Notre poisson, notamment le tilapia, vient directement de Thaïlande pour que l’on retrouve, ici, son goût vraiment particulier. Et bien entendu, tout est fait maison. »
Parmi les plats très demandés, les phad thaï, pâtes de riz servies dans un wok avec des petits légumes et des cacahuètes, sautées soit aux crevettes, au poulet ou
végétarien.
Mais aussi le keang khiao wane kaï, poulet au curry vert, aubergines et mini maïs
La carte comprend une vingtaine d’entrées, une quinzaine de plats et autant de desserts.


Les formules

En plus de la carte.

Le midi : plat,  9,90 euros ; entrée + plat ou plat + dessert, 11,90 euros ; entrée + plat + dessert : 13,90 euros.
Le soir : plat,  11,50 euros ; plat + dessert, 15,90 euros ; entrée + plat, 18,90 euros ; entrée + plat + dessert : 22,90 euros.
Le menu change tous les jours.

L’établissement propose également des plats à emporter (-10 % par rapport aux tarifs du restaurant). « Un service de livraison à domicile est envisageable par la suite en fonction de la demande, annonce Paul-Antoine Raphenne, responsable de salle. Nous savons déjà le faire. Nous proposons également un service traiteur pour les écoles, les entreprises… »


La salle

Une vaste salle d’une capacité d’une centaine de couverts, dont une mezzanine pouvant accueillir les groupes jusqu’à trente personnes. Comme dans tous les restaurants et les commerces en Thaïlande, un portrait du roi, Rama IX, trône en bonne place. Le mobilier (tables et chaises), les lampions et les décorations viennent également de Thaïlande.


Pratique

Thaï Phuket, 23-25 rue de la 2e DB à Brest.
Ouvert tous les jours de 11 h 30 à 14 h 30 et de 18 h à 22 h 30.
Tél. 02 98 43 00 00.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 09, 2014, 03:36:44 pm

à l'air bien ce resto. à tester à l'occasion si l'un d'entre vous passe par là...  :D   néanmoins, c'est une bonne idée de l'avoir créé car marre des crêperies en Bretagne...     ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le janvier 23, 2015, 01:00:16 am
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/gastronomie/103889-paul-est-en-thailande


aujourd'hui, nous parlons de pain...   :D


Paul est en Thaïlande !  (http://img15.hostingpics.net/pics/161375jjj.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=161375jjj.jpg)


La boulangerie française aux 500 enseignes dans le monde a ouvert sa première boutique à Bangkok. D’autres devraient suivre à raison d’une à deux ouvertures par an.

« Maison de qualité fondée en 1889 » : la devise incrustée sur la devanture vient rappeler que Paul est né certes il y a bien longtemps, dans une petite rue de Lille, mais qu’il perpétue aussi une tradition familiale depuis… 125 ans ! Une manière de dire aux Thaïlandais, comme aux autres, que vous n’entrez pas chez n’importe quel boulanger du coin...

Chez Paul, que vous soyez à Paris, Dubaï, Tokyo, New York ou Bangkok, vous mangerez toujours la même célèbre baguette Charlemagne ou le pain au six céréales.

Des pains spéciaux faits avec des farines maison importées exclusivement de France et des recettes de fabrication et de cuisson jalousement gardées par une armada de boulangers-pâtissiers, tous formés en France, supervisés par des maîtres boulangers de la maison Paul, garants de la qualité des produits de chaque enseigne.

Quatre millions de clients chaque mois rien qu’en France…

« Tous les produits que vous retrouvez ici à Bangkok sont les mêmes partout dans les 31 pays où nous sommes présents, insiste Jean-Pierre Erba, directeur du bureau Asie-Pacifique et Inde basé à Singapour. Les tests que nous faisons avant de nous implanter dans un pays ont montré que les goûts de nos clients sont très uniformes au niveau mondial. »

Car si Paul est connu partout dans le monde – 4 millions de clients chaque mois rien qu’en France… – pour la qualité de son pain, de sa viennoiserie (croissants – 65 B, pains au chocolat, brioches, cramiques, tartes au sucre, éclairs…) et de ses pâtisseries (tartes aux fruits – 175 B, moelleux, mille-feuilles, tartelettes…), l’enseigne propose également une restauration sur place.

Salon de thé et café-croissant à toute heure bien sûr, mais aussi des plats boulangers dans la pure tradition française. Du snack (tourte provençale - 260 B, omelette complète - 290B, sandwiches - 230 à 290 B, croque-monsieur 290 B, tartine champignons -290B) aux spécialités du chef (dorade poêlée - 480 B, cuisse de poulet rôtie – 390 B, pièce de bœuf - 600 B, gratin de macaroni - 450 B…), les recettes sont simples et les ingrédients de première qualité.

Déjà présent dans la région à Singapour, aux Philippines, et en Indonésie, Paul, qui a confié la franchise en Thaïlande à BakeHouse (une filiale du géant des télécommunications True Corporation), ouvrira d’autres enseignes à Bangkok, mais aussi probablement à Pattaya, Phuket et Hua Hin.

« Notre objectif est raisonné, précise Jean-Pierre Erba. Nous n’ouvrirons pas plus d’une à deux boutiques par an. »

Si les provinciaux devront patienter avant de pouvoir franchir les portes des fameuses devantures en bois noir, le succès déjà rencontré par l’enseigne à Bangkok promet de beaux jours à Paul, toujours contrôlée par la famille Holder (Ladurée, Château Blanc…) et qui porte la tradition française partout dans le monde.


Très bon pain tout comme au Fournil de Pierre...   :clap 
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 24, 2015, 02:54:26 pm

FEVRIER 2015
ce mois-ci, qui dit Nouvel an chinois, dit recette chinoise...   (http://img4.hostingpics.net/pics/649951POSTE20155.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=649951POSTE20155.jpg)

POULET AU CITRON


Ingrédients (pour 6 personnes)

- 750 g de blanc de poulet;
- 200 g de Maïzena;
- 30 cl d'huile de tournesol.

Pour la marinade :
- 2 gousses d'aïl pelées et hachées;
- 1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé;
- 2 cuillères à soupe de sauce soja;
- 2 cuillères à soupe de vin de Shaoxing.

Pour la sauce au citron :
- 1 cuillère à café de Maïzena;
- le jus de 2 citrons,
- 10 cl de bouillon de volaille;
- 4 gouttes d'huile de sésame;
- 4 cuillères à soupe de sucre semoule.


Préparation

Coupez les blancs de poulet en fines lamelles.
Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la marinade puis plongez-y le poulet pendant 1 heure minimum.
Egouttez- les lamelles de poulet et roulez-les dans la Maïzena.
Faites chauffer l'huile de tournesol dans un wok puis faites frire le quart des lamelles de poulet 5 minutes environ à feu vif jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.
Egouttez-les à l'aide d'une écumoire et posez-les su du papier absorbant.
Renouvelez l'opération avec le reste du poulet.
Débarassez le wok de son huile de cuisson puis versez tous les ingrédients de la sauce au citron.
Faites chauffer en remuant jusqu'à ce que la sauce épaississe.
Incorporez le poulet à cette sauce et mélangez.
Servez la préparation très chaude accompagnée d'un riz nature.
(http://img4.hostingpics.net/pics/430592nhrxxw9x.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=430592nhrxxw9x.gif)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 26, 2015, 03:38:07 pm

Délicieux...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mars 09, 2015, 08:51:42 pm
http://www.thailandee.com/blog/

La saison chaude est arrivée en Thaïlande    :hot   alors, rafraîchissez-vous et régalez-vous...   :D



Glace maison minute façon thaïe


Non, cet article n’est pas vraiment une recette de cuisine juste le partage d’une vidéo qui vous montre comment les vendeurs de rues en Thaïlande font des glaces maison instantanées. Plutôt ingénieux… comme d’habitude !


https://www.youtube.com/watch?v=97Mav5XaxA8


Le principe est simple.

On dispose quelques fruits frais sur un bloc de glace, on arrose le tout de lait concentré puis on écrase et hache avec des spatules. On mélange, on étale pour que ça refroidisse et fige… Et à la fin, on a une jolie crème glacée minute.

Des petits procédés comme ça, il y en a plain en Thaïlande. Les vendeurs de rues sont ingénieux.

Ils font vraiment partie du folklore de la Thaïlande, c’est pour ça que les opérations récentes pour limiter leur présence dans les rues de Bangkok fait mal au coeur.

Il offrent à manger et parfois même tout un spectacle.

C’est bon pour le tourisme, c’est bon pour l’économie même si beaucoup ne sont aps déclarés (ils paient des bakchichs) et c’est bon pour les papilles ! (bon c’est vrai c’est un peu moins bon pour marcher sur les trottoirs sans encombres... )  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: chipougwen le mars 09, 2015, 09:33:41 pm
et en plus c'est joli, on dirait un petit bouquet de fleurs ^^
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mai 26, 2015, 09:05:04 am
http://www.thailandee.com/blog/index.php/page/2


MAI 2015
Gambas thaïes gingembre coco citron vert    (http://img11.hostingpics.net/pics/129644crevettesgifsanimes884688.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=129644crevettesgifsanimes884688.gif)


Une petite recette thaïlandaise rapide pour cuisiner un aliment phare de l’alimentation en Thaïlande: la gambas.


Ingrédients:

- 600g de gamabs ou de crevettes moyennes ou grandes
- huile d’olive
- un citron vert
- gingembre
- lait de coco
- ail
- sauce soja
- coriandre fraîche
- poivre

Préparation de la marinade:

Pour la marinade, versez dans un bol, l’équivalent de le jus d’un citron vert avec 4 cuillères à soupe d’huile d’olives ainsi que 30 grammes de gingembre râpé, une gousse d’ail écrasée et émincée et 2 cuillères à soupe de sauce soja.

Mélangez, ajoutez 650 g de gambas entières (lavées et séchées), mélangez et laissez mariner pendant minimum 4 heures (idéalement une nuit).
Cuisson
Sortez les gambas de la marinade en les égouttant et garder la sauce de votre marinade.
Faîtes sauter les gambas à la poêle à feu vif ou la plancha jusqu’à qu’elles prennent une coloration et que la chair soit cuite (environ 2-3 minutes).
Poivrez et ajouter le jus de la marinade. Faîtes cuire à feu très vif jusqu’à ébullition pendant 30 secondes.
Retirez les gambas mais gardez votre jus. Ajoutez-y du lait de coco (10cl) et continuez de cuire une petite minute en diluant bien le lait de coco jusqu’à obtenir une sauce homogène. Si vous aimez les plats épicés vous pouvez ajouter un peu de curry.
Mettez la sauce obtenue dans un bol à part ou versez la directement sur les gambas servies dans chaqu assiette.
En général, on leur ajoute un peu de coriandre fraîche hachée sur le dessus des gambas pour la décoration et pour le goût.


(http://img11.hostingpics.net/pics/596717tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=596717tlchargement.jpg)


Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 19, 2015, 05:30:32 pm

Du foie gras en Thaïlande...


Dominique Duprat conquiert le Japon avec Delpeyrat et le chef étoilé Guy Martin

Cet Essec de 46 ans déploie Delpeyrat et sa marque Sarrade, destinée aux restaurateurs, en Asie. Après le Japon et désormais Taïwan , il veut aussi conquérir avec ses foies gras la Thaïlande et le Vietnam.

Guy Martin, reçu en star à son arrivée au mythique Capitol Hotel Tokyu qu'hantèrent notamment les Beatles. Guy Martin, homme de l'art du dîner de gala concocté pour 200 VIP tokyoïtes. Guy Martin en première ligne encore pour la décoration par l'ambassade de France, en présence du Tout-Tokyo, d'Harumi Osawa, icône du French Food Culture Center (FFCC). En choisissant de s'attacher le chef étoilé et propriétaire du Grand Véfour comme ambassadeur, Dominique ...


http://www.lefigaro.fr/decideurs/nomination/2015/06/17/33002-20150617ARTFIG00144-dominique-duprat-il-conquiert-le-japon-avec-delpeyrat-et-le-chef-etoile-guy-martin.php
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 26, 2015, 09:53:17 am

Juste un petit bémol sur cet article. j'ai souvent vu le laap préparé par des femmes...  ;)


Le laap du Laos et de la Thaïlande

Spécialité du Laos et du Nord de la Thaïlande, le laap est une salade composée de viande émincée agrémentée de petits oignons, menthe et coriandre, le tout baignant dans le citron et assorti d'une quantité variable de piments rouges. Elle augmente dangereusement au fur et à mesure qu'on s'éloigne des centres urbains.


Un des rares plats préparés par les hommes

Le plat se décline avec du porc (laap muu), du poulet (laap gai) ou encore du poisson. Une surprenante version au sang frais de buffle (laap saa) est réputée pour ses vertus médicinales et aphrodisiaques. C'est l'un des rares plats préparés par les hommes, qui émincent la viande à l'aide de larges couteaux. Sa longue préparation et les prix des ingrédients en font un mets de choix des fêtes de village.
 

A la carte des restaurants de Bangkok

Consommé largement par les ouvriers migrants, les meilleurs laap se trouvent dans des petites échoppes de rue qui ne paient pas de mine et qui servent aussi salade de papaye (som tam) et riz gluant. Mais surfant sur la vague récente de « glamourisation » de la culture folklorique, certains établissements branchés le proposent. Le laap figure désormais au menu de certains restaurants de la classe moyenne de Bangkok.


http://www.ouest-france.fr/le-laap-du-laos-et-de-la-thailande-3582035
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 24, 2015, 08:33:24 am

Intéressant: la comparaison entre les différentes cuisines asiatiques...


Hao, Vietnamienne et magicienne des épices de Thaïlande

La Thaïlande mais aussi le Laos, le Vietnam, l’Inde, la Corée et même le Japon. À Éghezée, le Tamarin fait le tour des saveurs de la fascinante Asie.

Tablier fuchsia et baskets bleues: la lumineuse cheffe du Tamarin, Hao Chu Bich, 47 ans, secoue sur le feu la lourde poêle où la magie de la cuisine asiatique se sublime dans les vapeurs de cuisson. Au Tamarin, c’est comme ça, les clients cherchant à s’attabler n’ont pas d’autre choix que de croiser le sourire éclatant de Hao, chaleureuse Vietnamienne soucieuse de célébrer les saveurs de l’Asie. Pas seulement celles de la Thaïlande de ses voyages récents (à Bangkok et Pattaya) mais aussi celles du Vietnam de son enfance, qu’elle a quitté avec ses parents, en 1979, pour s’établir en Belgique, déjà réputé pour la qualité de son accueil.

Hao aime cuisiner et bosser, deux actions qui en font une restauratrice pointue, à cheval sur le caractère frais des produits, idéalement issus des circuits courts, et sur l’authenticité des goûts, pleins et entiers. On la rencontre au terme d’un coup de feu, devant un pinot gris de Bretagne. Si le restaurant décline une carte d’inspiration asiatique, la cheffe se déclare ouverte d’esprit à m mélanger les épices, à bousculer les recettes des plats typiques et à innover. C’est ainsi qu’on peut y déguster, dans un décor plutôt sobre, moins clinquant qu’un restaurant thaïlandais classique, du bœuf japonais (le wagyu), du canard à l’indonésienne mais aussi, plus inattendu, du canard à la moutarde à l’ancienne et au sirop d’érable artisanal, une audace résultant d’un séjour de 6 mois sur l’île d’Orléans à Québec.

La cuisine de Hao est métissée comme le couple qu’elle forme avec Pierre Leleu, un pur Namurois avouant avoir le beau rôle dans cette affaire de famille tournant très bien. Lui, le fourneau l’inspire peu, il préfère faire les courses et la comptabilité, ou déguster un puissant Jack Daniel’s de sa collection, ce whiskey qui a aussi les honneurs de la carte. Au Tamarin, on peut déguster des scampis à la Jack Daniel’s.

Sublimée, la cuisine d’Hao ne se repose jamais sur ses lauriers. Chaque jour, elle pense à la réinventer, en quête permanente de nouveaux assemblages. Hao, aidée de ses deux filles, Kelly et Jade, loue la fine cuisine du pays de son enfance. «La cuisine chinoise est grasse et gluante. La thaïlandaise est plus aigre-douce, ou plus piquante. Tandis que la vietnamienne se veut plus naturelle, plu sobre, moins édulcorée, respectant davantage le goût des légumes. Donc moins calorique aussi». Le Tamarin a ouvert fin décembre 2007, avec l’ambition claironnée de revisiter l’Asie. « Ici, au Fourneau, même si je travaille beaucoup, je suis heureuse conclut Hao, car je suis fier de ce que nous faisons et comme nous le faisons ».


http://www.lavenir.net/cnt/dmf20150821_00690930
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le novembre 10, 2015, 10:04:00 pm

Le dangereux penchant des Thaïlandais pour le sucré !

Les Thaïlandais aiment le sucre, ils ajoutent du sucre dans presque tous les aliments ou boissons qu'ils consomment quotidiennement.

Une étude a révélé qu'un Thaï moyen consomme environ 26 cuillères à café de sucre par jour. Vingt-six cuillères à café c'est environ 104 grammes de sucre, et c'est aussi quatre fois plus que la quantité recommandée par l'OMS de 6 cuillerées par jour.

26 cuillères à café de sucre par jour

Selon ce sondage, la plupart des Thaïlandais consomment du sucre sans le savoir dans des boissons gazeuses (9 cuillères à café par portion), le thé vert (13 cuillères à café), et le café (10 cuillères à café), a déclaré le Dr Sutha Jiaramaneechotechai, directeur adjoint du Département de la santé.

Une grande partie des sucres consommés aujourd'hui sont «cachés» dans les aliments transformés. Par exemple, 1 cuillère à soupe de ketchup contient environ 4 grammes (environ 1 cuillère à café) de sucre. Une canette de soda contient jusqu'à 40 grammes (environ 10 cuillères à café) de sucre.

Une culture alimentaire avec un penchant pour la douceur

De nombreux Thaïlandais ont un penchant pour les goûts sucrés et ajoutent du sucre à leur plats traditionnels favoris.

Résultat, la Thaïlande est maintenant en deuxième position des pays de l'Asean pour la prévalence de l'obésité.

A titre d'exemple, un facteur clé dans l'introduction de la pizza en Thaïlande a été l'ajout de quantités supplémentaires de sauce tomate (qui est riche en sucre).
1,4 million d'enfants obèses

Selon les statistiques du ministère de la Santé publique environ 1,4 million des 17,6 millions d'enfants thaïlandais sont obèses parce qu'ils manquent d'exercice, et passent trop de temps assis à regarder la télévision ou jouer à des jeux sur ordinateur.

Le directeur général adjoint du Département de la Santé, le Dr Sutha Jienmaneechotchai a déclaré que le ministère envisageait maintenant de réglementer les promotions publicitaires sur les boissons gazeuses et les thés verts en raison de leur forte teneur en sucre.

http://www.thailande-fr.com/sante/37019-le-dangereux-penchant-des-thailandais-pour-le-sucre
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 01, 2015, 01:28:41 pm

ce que les jeunes Thaïllandais consomment de plus en plus...   :(


 En Asie, après avoir vu passer le sandwich Noir pour le Halloween de Burger King en Chine, c'est au tour des restaurants McDonald's Thaïlande de s'y mettre.

Et pour fêter l'évènement, c'est Snoopy qui est à l'honneur...  :-\



https://www.youtube.com/watch?v=lcxD7LsWem0
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 13, 2016, 05:53:00 pm
(http://img15.hostingpics.net/pics/184173e9d8b4b1.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=184173e9d8b4b1.gif)


Après le succès de sa première édition, l’événement Goût de France / Good France revient en 2016 pour célébrer la gastronomie française.

C’est ainsi que, le 21 mars prochain, plus de 1.000 chefs, sur les 5 continents, proposeront un diner largement inspiré de mets emblématiques de la cuisine française, offrant ainsi à déguster des recettes, traditionnelles ou avant-gardistes, à la découverte des saveurs.

En Thaïlande, ce sont 14 chefs qui mettront à profit leurs talents, en proposant des menus aux accents résolument français, mais aussi, pour certains, d’influence thaïlandaise au travers desquels s’expriment les goûts partagés pour la gastronomie, le « bien-manger », et la convivialité liés aux arts de la table...

Dans le souci de promouvoir une gastronomie à la fois saine et gourmande, les menus privilégieront une cuisine allégée en matière grasse, sucre et sel, privilégiant les légumes et les céréales issus de l’agriculture raisonnée.

La liste des restaurants participants est disponible sur le site de  Goodfrance .
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le mars 17, 2016, 04:53:34 pm

Prix Jeune Talent Cuisine Escoffier International 2016 !

 
Panuvit Khaokeow, représentant la Thaïlande, a remporté le Prix Jeune Talent Cuisine Escoffier International 2016, organisé à Strasbourg.    :clap

C'est le premier Asiatique à recevoir cette récompense !   

Il a devancé Camille François, (2e - Pays France, délégation Grand Sud-Ouest), Camille Vanini (3e - Pays Suisse), Déborah Dupont (4e ex-æquo - Pays Catalan et Occitan), Bronte Dunlap (4e ex-æquo- Pays États-Unis), Jessi Verwerft (4e ex-æquo - Pays Benelux) et Francesco Porino (4e ex-æquo - Pays Italie).

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 31, 2016, 08:30:02 am

Précisons que même si quelques thaïs mangent encore du pad thaï (les écoliers à l'école par exemple), ils demeurent assez minoritaires... Lorsqu'un Thaïlandais passe une commande dans un resto de rue, son choix se porte presque toujours sur un autre plat (kway tio, kranom chin, pad khapao, khao man gaï, yam, som tam, ba mi nam, pad siou, etc.)... Le pad thaï est de nos jours surtout consommé par les touristes étrangers...


Cuisine de Thailande, le Pad Thaï, des origines à l’assiette

Véritable emblème national, le Pad Thaï est le plat thaïlandais le plus connu à travers le monde. Retour sur l’histoire d’un plat, qui n’a finalement pas grand chose de thaïlandais!

Le Pad Thaï (ผัดไทย), littéralement “nouilles sautées façons thaïlandaise”, est un plat composé de nouilles de riz, d’oeufs, de tofu jaune, de crevettes sêchées, de sauce de poisson, de pousses de soja et de chili. Tous des ingrédients utilisés pour la plupart, sauf le chili, dans la cuisine chinoise. Et pour cause, certains remonteraient l’origine de ce plat au royaume d’Ayutthaya (1351-1767). A l’époque, la capitale est un véritable centre économique, point de rencontre des commerçants internationaux, les cultures se mélangent, des communautés s’installent et propagent leurs habitudes.

Pad Thaï pourrait être une adaptation du “Pho Xao” vietnamien ou des “Kiaw tiao”, nouilles sautées chinoise. Mais en ce temps là, on ne parle pas encore de Pad Thaï. Il faudra attendre les années 1940 et la conséquence de différents facteurs, économiques, mais aussi nationalistes, qui prévalent à l’époque dans la politique du gouvernement pour voir apparaître ce plat indissociable de la cuisine thaïlandaise.


Développer un sentiment de “Thaïness”

En 1938, le maréchal Phibun Songkhram, alors premier ministre et dictateur militaire de la Thaïlande, lance une vaste campagne de modernisation du pays tout en mettant en place un régime inspiré du fascisme européen basé sur une propagande ultranationaliste. Le gouvernement impose comme langue nationale la langue parlée à Bangkok, change le nom de Siam en Thaïlande (pays des libres), incite la population à adopter le vêtement occidental, change le premier jour de l’année pour le caler au calendrier européen (1er janvier au lieu du 1er avril)...

Avec la seconde guerre mondiale, la Thaïlande se retrouve en pleine crise économique. Etant l’un des plus gros exportateurs de riz, le gouvernement décide de combler le déficit en exportant davantage et en incitant la population à consommer plus de nouilles de riz. Les nouilles étant déjà très populaire et toujours dans une volonté de développer un sentiment nationaliste, ce que le maréchal appelle la “thaïness”, il décide de créer un plat national, le “Pad Thaï”, il distribue la recette un peu partout dans le pays et pousse les vendeurs de rues à le proposer à la population. Très vite le plat s’impose comme un des basiques de ce qu’on peut appeler la nourriture “fast food” en Thaïlande.

Aujourd’hui, il est presque impossible de répertorier le nombre de restaurants qui en servent, tout comme de faire le compte des nombreuses variantes. Chaque chef a sa recette secrète et si le plat est très simple, ce n’est pas pour autant facile de trouver un “bon” Pad Thaï.


http://www.thailande-actualite.com/infos/cuisine-de-thailande-le-pad-tha%C3%AF-des-origines-%C3%A0-lassiette-1443008750133.html
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le mars 31, 2016, 03:24:10 pm

Bon à savoir intéressant cet article !
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 14, 2016, 08:31:53 am

Cette année encore, un de mes restaurants préférés à Chiang Mai, le MIX vient d'être nommé meilleur restaurant de Thaïlande !
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le mai 16, 2016, 12:24:08 am

ALERTE


Agriculture. Relents toxiques dans les cuisines thaïlandaises !    :What?


Les denrées vendues sur les marchés thaïlandais contiennent pour beaucoup des substances chimiques en trop grosse quantité. Deux études tirent la sonnette d’alarme et le Bangkok Post en appelle à une réaction des pouvoirs publics.
 
Des saucisses gorgées de conservateurs chimiques (nitrite de sodium, ou additif E250, en premier lieu) alors que 300 000 tonnes sont consommées chaque année en Thaïlande.

Des fruits et légumes – y compris certains estampillés “bio” – contenant pour plus de la moitié un niveau de résidus chimiques supérieur au plafond toléré.

Ce sont là les résultats de deux études indépendantes qui mettent en lumière l’emploi immodéré d’additifs ou d’engrais dans l’industrie agroalimentaire du royaume et, en creux, la négligence des autorités.

Une négligence qui indigne le Bangkok Post. Dans son éditorial du 7 mai, le quotidien rappelle en effet que la Thaïlande s’est évertuée à se positionner comme “la cuisine du monde”.

Et, pourtant, “notre précieux héritage culinaire et son potentiel comme moteur de croissance et de développement sera réduit à néant si les autorités ne se réveillent pas et ne prennent pas des mesures dignes de ce nom en matière de santé alimentaire”. 

D’ailleurs, en matière de santé, les agriculteurs thaïlandais sont certainement plus menacés encore que les consommateurs.

Près d’un tiers d’entre eux risquent de développer des troubles médicaux liés à leur exposition à des pesticides ou engrais chimiques,  toujours selon le Bangkok Post, qui cite des chiffres officiels. Le nombre de paysans souffrant de telles maladies a déjà quadruplé entre 2010 et 2014.

http://www.courrierinternational.com/article/agriculture-relents-toxiques-dans-les-cuisines-thailandaises
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mai 20, 2016, 07:12:57 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-31-mai-2016


Une vérité qui fait mal... (http://img15.hostingpics.net/pics/379053triste.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=379053triste.jpg)


On s'en doutait tous un peu, mais là, c'est désormais officiel (ou presque...)...

La plupart des fruits et légumes que vous consommez en Thaïlande seraient bourrés de pesticides et autres engrais chimiques qui non seulement sont mauvais et cancérigènes pour la santé, mais en plus contribuent à faire mourir les sols de manière certaines, ce qui avec les aléas météorologiques rencontrés au cours de ces dernières années n'est pas la meilleur des nouvelles ....

Une des coordinatrices d'une association anti-pesticides avertit qu'après avoir analyser de 138 échantillons (de manière aléatoire afin d'obtenir un plus grand panel) de fruits et légumes à Bangkok, Udon Ratchathani et à Chiang-Mai, les résultats sont catastrophiques :

- le chou, le concombre, les tomates, le chou frisé, les lentilles, les aubergines,  les poivrons rouges et même les herbes comme le basilic sont contaminés à des doses largement supérieures (pus de 46 % des produits  échantillonnés) à celles autorisées...  >:(

C'est malheureusement également le cas des délicieux fruits que vous consommez comme la pastèque, les mangues, la papaye, le magnifique fruit du dragon, la goyave, etc...

Pire encore, dans plus de 25 % des échantillons dit Bio , des résidus de pesticides ont également été retrouvés mettant en évidence les manquements des autorités responsables de la santé des citoyens !

Les analyses ont également démontrés que des pesticides/engrais déjà interdits étaient pourtant retrouvés dans les fruits et légumes testés et vendus sur les marchés !

Pour les mangeurs de viandes, attention, car là encore, et en particulier dans les fameuses saucisses (sur une quinzaine de marques testées, seule une ne contenait pas de nitrates ou nitrites ), de nombreux produits chimiques ont été trouvés...

Les responsables d'association demandent ainsi au Ministère de l'Agriculture, à la Food and Drug Administration et à tous les organismes impliqués de se réunir au plus vite et de remanier l'ensemble des filières, en particulier le Bio qui, alors qu'il est déjà difficile d'en faire comprendre l'utilité aux consommateurs, perdra à n'en pas douter toute légitimité puisqu'il y aura encore plus "tromperie" sur la marchandise !

On n'oubliera pas non plus que de récentes études ont révélés que les enfants vivant sur et autour des fermes ou les rizières sont présentes (je rappelle au passage que le riz, rarement "propre" est la céréale qui absorbe le plus les pesticides !) connaissent des expositions aux pesticides particulièrement élevés, y compris si on les compare aux autres pays comme les Etats Unis pourtant gros consommateurs, une situation qui s'est considérablement dégradée depuis l'an  2000  !


(http://img15.hostingpics.net/pics/326348mlml.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=326348mlml.jpg)

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juin 07, 2016, 10:13:31 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-juin-2016


Attention à ce que vous cueillez/manger... :-[


Avec l'arrivée de la saison des pluies les autorités sanitaires mettent en garde le public d'être particulièrement prudent dans le choix des champignons qu'ils sont susceptibles de ramasser car nombres d'entre eux s’avèrent être toxiques, et ce serait les plus facilement trouvables !

Le Ministère de la Santé publique à expliqué que pendant la saison de mai à novembre (autrement dit durant la mousson), il y a souvent une augmentation du nombre de cas de maladie et de décès causés par la consommation de ces champignons vénéneux, en particulier dans le Nord et le nord -Est du pays.

Le docteur Apichai explique cela par la recrudescence des champignons qui poussent plus facilement à ce moment de l'année et au manque de connaissances précises sur la façon de tester si certains champignons sont dangereux pour la consommation.

La grande variété qui pousse dans le royaume entraîne souvent à des graves confusions qui dans le meilleur des cas n’amèneront que des étourdissements, des nausées ou des vomissements, mais parfois aussi la mort !

Il a ajouté que tous ceux qui ingurgitent des champignons toxiques doivent se forcer rapidement à vomir autant que possible pour réduire la propagation du poison et se rendre aussitôt que possible dans un hôpital sans oublier de rapporter un exemple du champignon concerné...

Désormais un test efficace existe pour identifier tous les types de champignons, même ceux qui ont jamais été enregistrés, et que d'ici peu il pourrait même exister un "kit" permettant au public de la faire soi-même.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juin 10, 2016, 12:41:42 pm
http://www.leparisien.fr/laparisienne/cuisine/un-palace-de-bangkok-presente-ses-eclairs-aux-parfums-thailandais-09-06-2016-5869355.php


Le chef pâtissier français de l’hôtel "The Peninsula Bangkok", Nicolas Pelloie a confectionné un élégant coffret cadeau qui propose sept éclairs raffinés aux couleurs vives et acidulées. Sept éclairs, sept saveurs exclusives, qui se déclinent autour du thé et des fruits du Pays des Sourires.

Chaque recette est inspirée de la culture thaïlandaise
A chaque jour son éclair, autour d’une couleur symbolique et de sept arômes thaïlandais naturels...   :clap

Ses créations seront présentées le  22 juin prochain, lors de la Journée Nationale de l’Eclair...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 11, 2016, 08:12:43 am

Sympa, j'irai les goûter lors de mon prochain passage à Bangkok...  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 07, 2016, 12:42:52 pm

La face cachée du fameux Pad Thaï


L’origine du Pad Thaï

Pour beaucoup d’occidentaux, le Pad Thaï est le symbole de la cuisine thaïlandaise. Pour Plan Cooks, ce plat est une de ces recettes qui mérite de prendre un peu de notre temps pour bien expliquer son origine. Son nom complet « kway teow pad thai » nous donne déjà une idée que ce plat a été influencé par la culture chinoise.

Les mots «kway teow» signifient littéralement «bande de gâteau de riz », se référant aux nouilles avec lesquelles se prépare le plat. Si tu les cherches dans un marché, les nouilles sont également connues sous l’appellation de « sen lek ». Passons maintenant à l’époque de la Seconde Guerre mondiale, afin de mieux comprendre les raisons de sa création.


Le Pad Thaï est né de l’idée nationaliste et autarcique d’un militaire.

À la fin des années 40, le Premier ministre de la Thaïlande, Phibunsongkhram, a lancé son plan pour consolider et faire connaître l’identité de son pays dans le monde. Il a premièrement changé le nom du royaume de Siam pour Prathet Thai, d’où Prathet signifie «pays» et le mot thaï signifie «libre» dans le langage thaï. Signifiant donc textuellement « Pays des hommes libres ». Puis, par la force des choses, une traduction anglaise « Thaï » « Land »  qui donnera Thaïland puis Thaïlande en français.

Ne nous perdons pas, nous devons reconnaître que Phibun tenta de forger une identité forte de la Thaïlande afin d’être reconnu en Occident. Après avoir renommé le pays, il crée ensuite une campagne visant à promouvoir la consommation des produits nationaux dans le but de freiner l’influence culturelle de la Chine.

C’est alors que Phibun organisa un concours dans lequel il offrait une récompense à celui qui inventerait un plat de nouilles authentiques avec des ingrédients indigènes purs qui se distinguerait des plats d’origine chinoise. La recette gagnante fut celle qui se composait des nouilles de riz local (celles de blé étant d’origine chinoise), avec des ingrédients de la cuisine thaïlandaise qui activent les saveurs du palais. C’est-à-dire le sucré (sucre de palme), le salé (sauce de poisson), l’aigre (tamarin) et l’épicé (piment fort). 

Le mot pad signifie « sauté » en thaï, donc si nous revenons au début de l’article nous savons maintenant que la traduction littérale serait quelque chose comme : « nouille de riz sautée à la thaïe » d’où son premier nom kway teow pad thai.


La recette

Comme toutes bonnes recettes populaires, la saveur finale a autant de versions qu’il existe de palais pour y goûter. Pour l’instant, nous partageons avec toi la recette apprise lors d’un cours de cuisine à Chiang Mai à l’école ASIA SCENIC. Si tu n’as pas lu cet article, voici ta chance, tu peux t’organiser un cours de cuisine à tes propres goûts en lisant l’article: cours de cuisine à Chiang Mai.


Ingrédients :

    2 c / s d’huile végétale Canola, tournesol, etc.
    1 gousse d’ail hachée finement
    ½ piment haché sans pépins si tu aimes ton pad thai bien relevé
    75 g de tofu en dés
    50 g de viande de poulet
    1 œuf
    1 c / t de sucre
    2 c /s de sauce de poisson
    3 c /s sauce aux huîtres
    200 g de nouilles de riz
    2 c / s d’eau
    2 c /s de sauce tamarin
    100 g de pousses de soja
    50 g de ciboulette ou partie verte des oignons verts
    ½ carotte coupée en juliennes


Préparation :

    À feu moyen, ajouter l’huile et couvrir avec elle la surface du wok que tu vas utiliser.
    Vérifier la température de l’huile en ajoutant un morceau d’ail. Quand il commence à faire des bulles, il est temps d’ajouter le reste de l’ail et le piment fort.
    Laisser frire l’ail jusqu’à ce qu’il commence à changer de couleur. C’est alors le moment d’ajouter les morceaux de poulet. Bien remuer les ingrédients jusqu’à ce que le poulet soit uniforme et blanc.
    Ajouter l’œuf dans le wok sans le mélanger.
    Ajouter les assaisonnements; sucre, sauce de poisson et sauce aux huîtres.
    Mélanger et diviser l’espace de cuisson en deux parties.
    Ajouter les nouilles de riz asséchées, mais préalablement hydratées dans l’eau froide pendant 15 minutes.
    Ajouter l’eau et la sauce de tamarin.
    . Augmenter la chaleur en ajoutant le liquide
    Faire cuire les nouilles dans le liquide.

(NOTE: Les nouilles sont prêtes quand nous pouvons couper avec la cuillère ou la spatule sans difficulté)

    Mélanger le tout.
    Ajouter le reste des légumes.
    Éteindre le feu, mélanger les ingrédients et servir.
    Ajouter les arachides hachées au goût et la poudre de chili.
    Déposer un quartier de lime pour le presser juste avant de manger.

Le Pad Thai, est une recette avec une origine très intéressante comme tu peux le constater puisque son objectif était d’unifier les saveurs d’une nation et les faire connaître. Nous devons être honnêtes, la campagne de promotion fut un succès. Comme tu t’en doutes sûrement il y a des milliers de restaurant Thaïlandais dans le monde, c’est l’une des gastronomies ethniques des plus populaires. Petite question au passage, combien de restaurants servant le Pad Thai  connais-tu? Ce n’est pas un plat considéré inconnu et marginal quand il y a plus de 7 millions de résultats qui sortent quand tu cherches pad thaï sur Google. Nous ne savons pas pour toi, mais pour nous ce sont ces  petites histoires qui nous font voir la nourriture avec un regard différent. En espérant te surprendre à nouveau par la face cachée derrière la recette, nous te laissons sur ces sages paroles.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 09, 2016, 10:16:34 pm


une affaire de goût...  (http://img4.hostingpics.net/pics/31891330gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=31891330gg.jpg)

La chaîne d'informations américaine CNN considère que Bangkok est la deuxième ville au monde à proposer le meilleur street-food, après Marrakech ... Bali complète le podium.

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 10, 2016, 08:34:09 am

Effectivement, la cuisine de la rue ("street food") est excellente en Thaïlande même si ce n'est pas ma cuisine préférée en Thaïlande...

Attention toutefois au non respect de la chaîne du froid (en particulier avec les fruits de mer) et aux conditions d'hygiène parfois moyennes. Vous avez j'espère remarqué que les échoppes de rue n'ont en général pas de réfrigérateur et pas de lavabos et d'eau courante (les légumes et fruits couverts de pesticides ne sont pas toujours correctement lavés !).
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 09, 2016, 05:07:33 pm
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/apprecie-jusqu-a-l-amertume-2332


Apprécié jusqu’à l’amertume... (http://img4.hostingpics.net/pics/662542tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=662542tlchargement.jpg)


Momordica Charantia, aussi connue sous le petit nom de ‘melon amer’, est une vigne très répandue en Asie, en Afrique et dans les Caraïbes, et est un fruit comestible très apprécié pour son gout extrêmement amer.

En thaï, on l’appelle Mara (มะระ).

Le melon amer est l’une des deux variétés de courge les plus prisées en Thaïlande, l’autre étant la courge chinoise.

Les Thaïs la font bouillir (le plus souvent) pour le transformer en un genre de dip à tremper. Mais il y a aussi un certain nombre de personnes qui ne préfèrent pas en manger, malgré sa très haute valeur nutritive, à cause de son gout amer.

Bien qu’il soit très très amer et pas le fruit le plus agréable à manger, le melon amer est extrêmement sain.

Les principes actifs melon amer peuvent remplacer l’Insuline qui inhibe les enzymes causant l‘hydrolyse des glucides comme la ‘a-amylase’ et la ‘a-glucosidase’. Il peut aider à soigner le diabète. D’autres études ont montré que l’eau extraite du melon amer est capable d’inhiber la formation de cellules cancéreuses dans de cas de cancer du sein...

Manger les feuilles de cette plante sous forme de soupe ou sautées est un remède permettant d’éviter ou de soigner les rhumes et les allergies alimentaires.

Un autre avantage, il soulage les reflux gastriques et les indigestions. C’est aussi un remède naturel contre les divers maux de ventre.

Pour continuer avec ses bienfaits, le melon amer est plein de vitamines C, qui aide votre corps à se reconstituer et permet de réduire l’acné.

Cela aide également à adoucir la peau.

On dit qu’il est bénéfique et aide à traiter les diabètes de type II, les calculs rénaux, le faible taux de cholestérol, le cancer du pancréas, les pertes de poids inquiétantes, favorise la digestion et enfin est une formidable source de vitamine K.

Le melon amer est disponible partout à travers le royaume, sous forme de fruit mais aussi de thés, de jus, en poudre et même en capsules...  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 13, 2016, 11:02:17 pm
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/snake-fruit--aussi-bizarre-que-son-nom-2356


Snake fruit, aussi bizarre que son nom... (http://img4.hostingpics.net/pics/55265412gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=55265412gg.jpg)


Snake fruit, le ‘fruit serpent’, ou comme on l’appelle en thaï “salak”, est, tout comme le durian et beaucoup d’autres fruits tropicaux, est une des spécialités naturelles de l’Asie du sud-est.

Salak est également appelé snake fruit à cause de sa peau rougeâtre et écailleuse, qui ressemble à s’y méprendre à une peau de reptile.

Ce fruit est très populaire aux Philippines, en Thaïlande, à Singapour, en Indonésie et en Malaysie. C’est un fruit de taille et d’apparence similaire à celles d’une figue.

Salak (Salacca zalacca) provient d’une espèce de la famille des palmiers (Arecaceae) originaire de Java et Sumatra, qui se cultive maintenant partout dans le sud de la Thaïlande.

Le palmier a Salak est très court et possède des palmes pouvant atteindre jusqu’à 6 mètres de long, chacune ayant une tige de deux mètres environ et hérissée d’épines d’une quinzaine de centimètres.

Le fruit pousse en petits bouquets à la base des palmes.

La plupart des variétés de snake fruit ont, lorsqu’ils sont murs, une peau sombre et une apparence de bulbe effile à une extrémité.

On l’épluche très facilement en cassant la pointe pour trouver sous la peau un fruit juteux a la chair blanche et crémeuse. D’apparence, il ressemble énormément à une gousse d’ail épluchée avec en plus un noyau foncé, dur, et pas appétissant du tout.

Certaines variétés sont plus sèches et ont une chair ‘feuilletée’ tandis que d’autres sont plus juteuses.

Bien que l’extérieur soit écailleux et (un peu) rugueux comme un cactus, l’intérieur est doux comme le miel, acidule comme l’ananas et extrêmement juteux. Son gout est sucre et très légèrement acide, et sa texture rappelle (un peu) celle de la pomme.

Salak peut être sucre ou acide, selon les variétés. Certaines espèces sont meilleures que d’autres donc le mieux est de toutes les gouter.

Les Thaïs aiment plonger le salak dans un mélange de sucre et de sel, mais il reste meilleur nature.

Le snake fruit contient énormemments de nutriments:  vitamine C, protéines, carbohydrates, fibres, calcium, phosphores, fer, bêta-carotène, thiamine et est très bon pour l’organisme...  8)

On ne le trouve peut être pas dans tous les food truck en bord de route mais les marchés de produits locaux et les supermarchés en ont des étals remplis lorsque c’est la saison...

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 19, 2016, 01:05:32 am
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/saveur-locale-moonseed-en-forme-de-c--ur-2386


Saveur locale : moonseed en forme de cœur...  :D


La Thaïlande est réputée pour la saveur unique de ses plats traditionnels, mélange d’épices et d’herbes. Non seulement, ils aromatisent votre cuisine, beaucoup d’herbes thaïes possèdent également des propriétés médicinales.et thérapeutiques.

Parmi les herbes thaïes remarquables, boraphet (บอระเพ ็ด), scientifiquement connue comme Tinospora cordifolia, ou plus communément moonseed en forme de cœur, est une plante liane de la famille des Menispermaceae et est indigène des régions tropicales de l’Inde, de Myanmar et du Sri Lanka.

Ses tiges, racines et feuilles sont très souvent utilisées dans la médecine ayurvédique.

Les lianes sont gris noires, rondes, large et granuleuses. Les douces feuilles vertes sont taillées en forme de cœur et peuvent mesurer entre 8 et 10 centimètres.

Ses fleurs sont généralement d’un vert jaunâtre et de forme arrondie. Les fleurs, jaunes ou rouges, sont également utilisées comme plante médicinale appelée wormwood.

Tinospora cordifolia contient beaucoup d’éléments chimiques bons pour le corps, ayant des effets antioxydants ou renforçant le système immunitaire.

Non seulement ça, mais on peut aussi l’utiliser pour traiter la fièvre ou la variole. En plus, Tinospora cordifolia est aussi utile pour traiter les infections urinaires et certaines maladies sanguines.

On a aussi découvert que cette herbe pouvait aider à traiter des cas de diabète, même s’il n’y a pas encore de résultats scientifiques avères.

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 07, 2016, 08:48:51 am

Du rhum fabriqué en Thaïlande

Pour ceux que cela intéresse, il existe une distellerie de rhum dans l'est de la Thaïlande (Isan)

Voici le lien vers le site internet: http://www.issan-rum.fr/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le octobre 29, 2016, 09:04:33 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Consommation...


Les Thaïlandais dégustent de nombreux insectes et larves depuis des générations. Les Européens vont pouvoir en faire autant à partir de 2018, grâce à l'adoption de nouvelles règles par l'Union européenne (UE), dans le prolongement des mesures déjà appliquées en Belgique, en Hollande et au Danemark...  :(

La Thaïlande dispose de 20.000 fermes spécialisées dans l'élevage des insectes.

Massimo Reverberi, co-fondateur d'une société basée à Bangkok qui produit des pâtes à base de farine de cricket, pense que certains produits s'exporteront bien comme les grillons qui sont consommés dans de nombreux pays depuis de nombreuses années.

Cela sera plus difficile pour les scorpions, selon lui...  :D

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 30, 2016, 08:31:06 am

Attention à l'histoire des protéines dans les insectes !!!...

Lors de la rédaction de mon dernier livre "Réponses à toutes vos questions sur la Thaïlande", j'ai travaillé avec le premier spécialiste des insectes de Thaïlande (qui dirige également le Zoo des insectes de Chiang Mai; il est l'auteur de nombreux ouvrages).

Les insectes contiennent en moyenne entre 7 et 21 grammes de protéines pour 100 grammes de matière organique (cela varie en fonction des espèces). Un steack de boeuf contient 20 grammes de protéines pour 100 grammes de matière ce qui est équivalent. Mais le problème est le poids (en fait la masse) des insectes.

Par exemple, une fourmi de taille moyenne pèse 15 milligrammes ce qui veut dire que pour avoir la même quantité de protéines que dans un steack de 100 grammes, il vous faut consommer 6666 fourmis !!!...

Pour avoir l'équivalent d'un steack de boeuf de 250 grammes (soit 50 grammes de protéines), il vous faut manger environ 16 665 fourmis, ce qui est tout à fait impensable lors d'un repas !...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 30, 2016, 08:31:34 am

D'ailleurs, puisque l'article parle des grillons, revenons sur cet insecte...

Un grillon pèse 270 milligrames en moyenne. Pour avoir l'équivalent en vitamines et protéines d'un steak de boeuf de 250 grammes, il vous faut manger 926 grillons... Vous imaginez cela lors d'un repas... Impensable !!!
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 30, 2016, 08:32:20 am

Enfin, j'ajouterais qu'il ne faut pas oublier que les 2,5 milliards de personnes qui consomment des insectes régulièrement sont les plus pauvres d'entre les pauvres de notre planète !...

Je vais vous expliquer un truc: cette histoire du "c'est bon les insectes pour la santé" et toute la publicité qui tourne autour de cela depuis quelques années est encore une énorme magouille montée par les plus riches pour que les plus pauvres, dont le niveau de vie s’élève progressivement dans de nombreux pays, n'aient pas envie de consommer les meilleurs aliments (viande de boeuf, etc.) que nos braves nantis se réservent depuis des décennies (on ne pourra pas en produire pour tout le monde !).

Il se trouve en effet qu’à chaque fois que des êtres humains élèvent leur niveau de vie, ils se tournent vers des aliments plus riches (en Thaïlande par exemple, la consommation de viande de bœuf a été multipliée par 200 % en 30 ans !). Alors, on fait confiance à la bêtise des gens, on leur enfonce dans le crane que les insectes, c’est aussi bon que le bœuf, le veau ou le canard, on fait des beaux articles et de belles émissions à la télévision ventant les qualités nutritives de nos copains insectes qui pullulent partout et l’on imagine que pas un idiot ne sera capable de prendre sa calculatrice et de constater que l’équivalent nutritif REEL d’un steack de Charolais, c’est un peu plus de 16 000 fourmis ou presque qu’un millier de grillons !!!...

Bref, manger 15, 20, 30 insectes lors d'un repas, c'est nul au niveau nutritionnel. Il en faut plusieurs centaines, voire des milliers (en fonction de l'espèce), pour faire un repas équilibré...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le octobre 30, 2016, 05:29:09 pm

Bref, manger 15, 20, 30 insectes lors d'un repas, c'est nul au niveau nutritionnel. Il en faut plusieurs centaines, voire des milliers (en fonction de l'espèce), pour faire un repas équilibré...



évidemment, facile à comprendre  :D ... très intéressant tout çà Manu et bien de le rappeler...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 01, 2016, 08:31:26 am

La Thaïlande et le vin

La Thaïlande est le 15e pays le plus touristique au monde. Les touristes "haut de gamme" russes, chinois, australiens ou européens poussent la consommation de vin dans le pays, au même titre que les expatriés.

Les Thaïlandais apprécient de plus en plus le vin surtout les jeunes ayant voyagé et les populations aisées. Le vin reste une boisson chère par rapport au niveau de vie local. Un vin du Nouveau Monde peut se trouver à 300 baths (8 €). Il est difficile de trouver un vin français à moins de 600 baths.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le novembre 19, 2016, 11:00:22 pm
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/les-ananas-premium-de-phuket-vendus-en-moins-d-une-heure-2799


Les ananas premium de Phuket vendus en moins d’une heure...


PHUKET : Une centaine d’ananas premium (poussant à Phuket) se sont vendus pour 1,543 bahts chacun en moins d’une heure et en prévente.

Les ananas seront prêts pour la récolte en Février l’an prochain et ont déjà été vendus dans le cadre du Festival de l’Ananas de Phuket 2017, a annoncé le gouverneur Chokchai Dejamornthan lors d’une conférence de presse au restaurant Tu Kab Khao de Phuket Town.

“Comme nous le savons tous, les ananas sont un emblème de Phuket, tout comme le batik, le lait de chèvre et la langouste. Ces produits sont tous proposés par Pracha Rath Rak Samakkee pour permettre de booster l’agriculture de la province” dit le gouverneur Chokchai.

Pracha Rath Rak Samakkee Phuket a été créé le 31 Mars cette année, en tant que corporation soutenue par le gouvernement pour développer et promouvoir les forces de la province comme le tourisme l’agriculture et les produits locaux, sous la bannière One Tambon One Product (OTOP).

“Ces fruits premiums ont été sélectionnés en tant qu’ambassadeurs. Nous allons promouvoir le festival de l’ananas – si vous êtes à Phuket à ce moment, vous devrez participer et manger de l’ananas” poursuit le gouverneur Chokchai.

La mascotte sera un enfant appelé ‘Ya-Nad’, ce qui signifie ananas en dialecte du sud.

Le projet ananas a été pensé en Juillet, a un moment ou seulement 50 ananas présentaient les critères de qualité méritant un prix plus élevé.

Interrogée sur la justification d’un tel prix, Orasa Tosawang, de Pracha Rath, indique que c’est une composante de la stratégie marketing visant à promouvoir l’identité de Phuket comme source de produits agricoles de qualité.

“La province de Nonthaburi, par exemple, propose des durians vendus 210,000 bahts  :( , après la décision du gouverneur de Nonthaburi de créer une campagne de promotion du durian. Cette campagne a mis cette province sous le feu des projecteurs et elle est devenu célèbre à travers tout le pays – pourquoi n’aurions-nous pas un ananas a 1,500 bahts ?” dit Mme Orasa.

Le gouverneur Chokchai a également suggéré de mélanger les ananas de Phuket avec le riz de Maha Sarakham.

“Normalement, le riz coute 20 bahts le kilo, nous l’avons proposé à 500 bahts le kilo. Il est certifié par le ministère du commerce comme la variété la plus aromatique, et cela a été prouvé scientifiquement” explique-t-il.

“Donc nous prendrons les meilleurs ananas au monde et les combineront avec le meilleur riz au monde, pour créer le meilleur ‘pineapple fried rice’ du monde. Nous le vendront ici , au restaurant Tu Kab Khao”

Le prix du produit fini sera fixe ultérieurement.

Wirachai Pranveerapaibool, directeur exécutif de Pracha Rath Rak Samakkee Phuket, a expliqué que 100 de ces fruits seront choisis parmi des millions d’ananas cultivés sur une surface de 2,200 rai à Phuket chaque année.

“Les 100 ananas, mais aussi d’autres ananas de Phuket seront disponibles en Février, la meilleure période de l’année pour la pousse des ananas, et nous pouvons vous assurez d’une qualité exceptionnelle. Cela sera à la même époque que le nouvel an chinois” dit M. Wirachai.

 Combien seriez-vous prêt à payer pour un ananas ? Nous avons posé la question a des touristes de Phuket Town.

Il a décrit la principale qualité de l’ananas de Phuket, le gout l’arôme la texture et a ajouté que le prix de 1543 baths   :What?  a été obtenu en ajoutant 1000 baths a la surface de l’ile, 543 kilomètres carrés

‘’Les 100 ananas seront numérotés et vendus avec un certificat du département de l’agriculture’’ nous dit M. Wirachai.

M. Wichai Sae-Tan, le président de l’association des cultivateurs d’ananas de Phuket a expliqué que l’ananas devait être choyé pendant 18 mois.

‘’Il y a environ 50 à 60 cultivateurs d’ananas, dont 20 font partie de notre association. Nous cherchons tous à produire des fruits de grande qualité ‘’ dit il a Phuket Gazette. ‘’Pour ce projet, nous choisirons 25 ananas parmi les produits des quatre meilleures fermes d’ananas..
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 20, 2016, 08:16:03 am

Et moi qui ne peut plus manger d'ananas depuis mon overdose de ce fruit à Mayotte...  :What?
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 25, 2016, 08:23:38 am

On trouve souvent des patates douces sur les marchés thaïlandais... Comparaison avec la pomme de terre classique.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le novembre 25, 2016, 05:52:20 pm

On trouve souvent des patates douces sur les marchés thaïlandais... Comparaison avec la pomme de terre classique.


EXTRA les patates douces...  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 13, 2016, 09:00:39 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


AGRICULTURE 


De nombreuses plantations de Siamese Ruby Pomelos du sud du royaume sont menacées en raison des inondations qui sévissent depuis plus de 10 jours.

Certains arbres sont déjà pourris dans la province de Nakhon Si Thammarat. Le pays exporte pour 1 milliard de bahts de pomelos chaque année...  :(

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 19, 2016, 08:22:20 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Une nouvelle fraise...  (http://img11.hostingpics.net/pics/626500jjj.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=626500jjj.jpg)


Les chercheurs de la Naresuan University de Phetchabun ont mis au point une fraise très parfumée et riche en anthocyane...  :)

Les anthocyanosides sont présents dans un certain nombre de végétaux tels que myrtille, mûre, cerise, raisin noir, orange sanguine, aubergine ...

Leur activité anti-oxydante laisse supposer que leur apport par l'alimentation pourrait jouer un rôle bénéfique dans la santé humaine, notamment dans le domaine des risques cardiovasculaires...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 23, 2016, 08:55:21 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Consommation : quelques conseils...  ;)


Bûche de Noël achetée au BigC de Pattaya Klang. Un goûter à 259 bahts ! Parfait. Le boulanger tient le magasin à bout de bras...

Au fond, 5 litres de jus de mangue (75%) acheté chez Makro : 239 bahts. Imbattable. Les gosses ont leurs vitamines tous les jours.

L'iraignée de mer surgelée est à 700 bahts/kg chez Makro, 1.590 bahts/lg chez BigC. A priori les mêmes.

Moralité : faites vos courses de réveillon chez Makro. C'est vraiment beaucoup moins cher sur de très nombreux produits et la fraîcheur est au top. Il n'est pas nécessaire "d'avoir la carte"...

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 25, 2016, 09:07:29 am
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/gastronomie/106366-gastronomie-le-club-prosper-montagne-se-developpe-en-thailande


Gastronomie : Le Club Prosper Montagné se développe en Thaïlande... (http://img11.hostingpics.net/pics/732001bon.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=732001bon.jpg)


Trait d'union des professionnels des métiers de bouche, le club gastronomique Prosper Montagné compte dans ses rangs des professionnels mais aussi des gastronomes avisés. Parmi les professionnels, 65 % d'entre eux sont Meilleur Ouvrier de France (MOF) dans leur catégorie. Le Club poursuit l'action de Prosper Montagné et continue de transmettre le savoir et sa pratique à haut niveau en appliquant sa devise : « On ne fait du bon qu'avec du très bon ».

C'est au cours d'un dîner raffiné aux saveurs thaïlandaises concocté par Chef Nooror Somany-Steppé que s'est déroulée la cérémonie des intronisations, orchestrée par Jean-Claude Boudet, délégué général du Club pour la Thaïlande.

Parmi les nouveaux intronisés figurent :

-Jérémy Cayron, chef exécutif du Sofitel Sukhumvit
-Christophe Maillard, chef exécutif du Novotel Siam (Compagnon du Tour de France et membre de l'Académie Culinaire)
-Sandra Steppé, professeur à la Cooking School Blue Elephant
-Alain Leroy, propriétaire du restaurant l'Indigo
-Yvon Blandin, boucherie Gargantua (ancien restaurateur étoilé Michelin)
-Nicolas Loreau, directeur des restaurants du Centara Grand à Central World
-Grégory Sire, gastronome, directeur commercial d'Art de la Table à Bangkok
-Arnaud Leveau, gastronome, DRH du groupe Airbus à Bangkok
-Pascal Robinet, gastronome, directeur de Noetrib au Luxembourg

2017 verra d'ailleurs de nouveaux événements afin d'amplifier cette dynamique qui s'inscrit avant tout dans une démarche de qualité...

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le janvier 14, 2017, 08:46:20 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Gastronomie... (http://img11.hostingpics.net/pics/262744tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=262744tlchargement.jpg)


 Les plats thaïlandais à base de fruits de mers sont souvent inégalables lorsqu'ils ne sont pas trop pimentés. On en trouve partout. C'est l'un des must du street-food.

Attention toutefois à la fraîcheur des produits, pas toujours garantie, surtout quand il fait chaud. Les Thaïlandais utilisent très peu les produits surgelés...

Pour ne pas prendre de risques, qui peuvent avoir des conséquences redoutables pour votre santé et accessoirement vos finances, nous conseillons d'acheter ce genre de produits au rayon "poissons" de chez Makro...   :D

Il vous suffira ensuite de faire venir une cuisinière chez vous...  (http://img11.hostingpics.net/pics/222879images1.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=222879images1.jpg)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: COCONUT PILOT le janvier 14, 2017, 05:20:11 pm
ces 2 la ne feront pasque la cuisoine chez moi  :clap
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Malco le janvier 14, 2017, 10:16:30 pm

ces 2 la ne feront pas que la cuisine chez moi  :clap


La vaisselle et le ménage .  :huhu
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 25, 2017, 08:02:03 am

Café ou Caca ?

INSOLITE - 1.100 dollars (870 euros) le kilo de café, c’est un peu chérot. Sauf que le Black Ivory est tiré du caca d’éléphant.

Ce précieux nectar est raffiné naturellement par des pachydermes thaïlandais. Ces derniers boulottent de l’arabica soigneusement sélectionné à 1.500 mètres d’altitude. Une fois rejetés par les voies naturelles, les grains digérés sont recueillis à la main par les mahouts, puis séchés au soleil. Pendant la digestion, les enzymes de l’éléphant cassent les protéines du café, lui ôtant son amertume.

Il faut environ 10.000 grains pour obtenir 1 kg de Black Ivory. La production, ultraconfidentielle (50 kg en 2012), se fait à la Golden Triangle Asian Elephant Foundation (GTAEF).
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 02, 2017, 12:59:50 pm

Café ou Caca ?

INSOLITE - 1.100 dollars (870 euros) le kilo de café, c’est un peu chérot. Sauf que le Black Ivory est tiré du caca d’éléphant.


il paraîtrait qu'il est vraiment excellent... mais je ne suis pas suffisamment amatrice de petit noir pour payer aussi cher...  :D  Je crois que c'est devenu un peu une histoire de snobisme cette consommation aussi insolite...  ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 02, 2017, 01:08:46 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Mc Thaï...


 MC Thaï, le master franchisé de Mc Donald's, va investir entre 1 et 1.1 milliard de bahts dans le royaume.

Ce budget sera notamment consacré à l'ouverture de 20 à 25 nouveaux restaurants cette année, pour moitié des "drives".

Le premier établissement de l'année 2017 a ouvert dans le "1st Avenue Zhulian community mall" à Bang Bua Thong.

McDonald's vise prioritairement le Grand Bangkok et les grandes villes situées en amont.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 12, 2017, 02:19:42 pm

JOLIE INFO. (http://img11.hostingpics.net/pics/406516tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=406516tlchargement.jpg)


Le bananier sauvage (Musa balbisiana - กล้วยตานี) est une espèce sauvage originaire d'Asie du Sud. Il est l'un des ancêtres des bananiers cultivés.

Le bananier sauvage pousse en touffes, avec un feuillage luxuriant et grandit de manière plus droit que la plupart des bananiers cultivés...

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 13, 2017, 07:54:54 am

Ah oui, le fameux bananier sauvage...  :What? :huhu
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le février 14, 2017, 10:11:56 pm

Bangkok - Emporter son café boran !

ll existe assurément le style occidental d’un café grande ou tall que l’on vous sert dans un mug estampillé par cette chaîne internationale vous séduisant grâce à d’alléchants cookies, muffins et autres scones parfumés. Et l’on se laissera aller vers cet excès gourmand en prenant une pause trop longue ; autant s’affaisser sur le canapé, feuilleter les pages politiques du Bangkok Post et pianoter un mail anodin sur son smartphone : le mal est fait !

Le café que l’on voulait sobre, fort, authentique et autant que possible peu onéreux ; cette boisson-là, ce petit breuvage véritable, il faut aller le chercher ailleurs, loin des grandes avenues et des department stores ; on le déniche au coin d’une ruelle, dans le dédale d’un marché couvert ou lors du passage impromptu d’un marchand ambulant.

Pour commander ce café traditionnel et joliment appelé kafè boran, on se doit de prononcer en thaï et dans les tons kafè neung thoung sans oublier la formule de politesse Khrap ou Khaa, honorant ainsi le tenancier.

Pour quelques bahts à peine, il se fera un plaisir de servir à un client VIP un doux café sans l’embarras d’un quelconque gâteau absolument absent de sa carte. Un café traditionnel, 100 % local, souvent glacé, que l’on emportera servi avec attention dans une petite poche en plastique après l’étrange tour de passe-passe auquel l’adroit vendeur se sera livré devant nos yeux.

Car pour distiller une énième fois un noir concentré de café dans une marmite d’eau bouillante au travers d’un long filtre en toile en forme de chaussette, ce n’est pas des tuyauteries d’un percolateur que ce jus-là sortira, mais de la délicate manipulation de tasses dépareillées, d’ustensiles moyenâgeux, de grains broyés et de conserves de lait concentré, sans oublier l’énorme bac isotherme bleu, infinie réserve de glace ; le tout dans l’étroitesse d’un stand minuscule.

Il y en aura pour le nez et les papilles. L’odeur du café, d’abord forte, se sera fondue à celle du lait sucré ; la poignée de glaçons, qui sous le chaud mélange craquera, atténuera à peine le velouté.

Une note d’un arabica Doi Chaang pas si relevé que cela, une touche de caramel et d’épices venant piquer la langue : ce café boran aura le goût des hauts plateaux du Nord, il arrivera à point, bien frappé.

Et quand ce café aux couleurs locales se présentera à votre bouche, ce sera en tenant par le petit doigt un élastique qui supporte en yo-yo cette bourse et au travers d’une paille qu’il faudra le siroter. .. !!!

Lors des dernières aspirations, on tentera d’extraire des cubes de glace disloqués une ultime goutte noyée dans ce reste de marc de café.

Le vendeur s’est déjà éclipsé, la température remonte progressivement pour atteindre de nouveau 35°C ; profiter sans scrupules de cet instant ; alors, sous prétexte de se débarrasser d’autres pièces abandonnées dans le porte-monnaie, on se rapproche spontanément de la ruelle voisine à la recherche d’un autre café boran.


http://www.gope-editions.fr/post.php?p=33
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 26, 2017, 08:08:45 pm

 :announce

Juste un rappel... 


Le riz est l'aliment de base de plus de la moitié de la population mondiale et un aliment clé dans 17 pays d'Asie-Pacifique, 9 pays d’Amérique du Nord et du Sud, et 8 pays africains.

Le riz représente 20% de la consommation de nourriture dans le monde, contre 19% pour le blé et 5% pour les autres céréales.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: jean louis le mars 02, 2017, 07:06:27 pm
Bonjour ,
pour ceux que cela intéresse , voici un site avec des produits européens  :huhu
http://delishop.co.th/home/
J'ai souvenir que quelqu'un cherchait VICHY CELESTINS ..... Ils en vendent ....
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mars 02, 2017, 11:38:01 pm

Bonjour ,
pour ceux que cela intéresse , voici un site avec des produits européens  :huhu
http://delishop.co.th/home/
J'ai souvenir que quelqu'un cherchait VICHY CELESTINS ..... Ils en vendent ....



bonjour et merci jean-louis,  oui, effectivement quelqu'un ici (je crois seanbad) avait posé la question concernant la Vichy Célestin...  :)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: seanbad le mars 04, 2017, 03:21:21 am
Merci Line, effectivement un ami ,m'avait indiqué ce site .Merci encore :What? :What?
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 20, 2017, 07:41:35 am

La Thaïlande rêve d'une place de choix sur le marché halal

Un premier hôtel destiné aux touristes musulmans, des usines halal? la Thaïlande bouddhiste cherche à se faire une place sur la carte des pays prisés par les musulmans pour leurs vacances et leurs achats.

A l'intérieur d'une sombre salle de l'hôtel cinq étoiles Al Meroz, dans la banlieue de Bangkok, un vieil homme avec une fine barbe récite des versets du Coran. A son côté, un jeune homme attend nerveusement l'arrivée de sa future femme.

Soudain il se détend, la jeune femme vient d'apparaître, vêtue d'une robe blanche qui brille et d'un foulard assorti. La cérémonie peut commencer. Ces derniers mois, plus d'une douzaine de mariages ont été célébrés à Al Meroz, le premier hôtel entièrement halal de la capitale thaïlandaise.

Le pays attire principalement des touristes en quête de plages, de fêtes alcoolisées ou de tourisme sexuel bon marché. Mais la Thaïlande attire aussi de plus en plus de visiteurs venus des pays musulmans du Moyen-Orient et d'Asie.

"Vu qu'il y a 1,5 milliard de musulmans dans le monde, je pense que c'est un très bon marché", explique Sanya Saenboon, le directeur général de l'hôtel.
L'établissement qui a ouvert ses portes l'an passé affiche sa différence : il ne sert pas d'alcool et la piscine, située au dernier étage, ainsi que la salle de sport, ont des créneaux pour les hommes et d'autres pour les femmes. Par ailleurs, les articles de toilette sont exempts d'alcool ou de graisse animale.
Pour Sanya, tout cela offre aux visiteurs une véritable "tranquillité d'esprit".

Malgré une décennie d'instabilité politique, la Thaïlande accueille de plus en plus de touristes : leur nombre a plus que doublé en 10 ans, passant de 13,8 millions de visiteurs en 2006 à un record de 32,5 millions en 2016.

Les arrivées de touristes occidentaux sont restées stables. Mais les Chinois sont environ neuf fois plus nombreux qu'il y a 10 ans - 8,7 millions en 2016, contre moins d'un million 10 ans plus tôt - et les touristes venus des pays majoritairement musulmans du Moyen-Orient et d'Asie, deux fois plus nombreux au bas mot: 6 millions en 2016, contre 2,63 millions 10 ans plus tôt.


- 'La Thaïlande en avance' -

"La Thaïlande est en avance", explique Fazal Baharden, fondateur du Crescent Rating, une organisation située à Singapour qui évalue les pays les plus accueillants pour les voyageurs musulmans, dont fait partie la Thaïlande.

Le pays "a vu que le marché des consommateurs musulmans était un segment intéressant à exploiter", explique-t-il, en précisant que les touristes musulmans y viennent principalement pour le tourisme médical et les centres commerciaux...

M. Baharden estime qu'en 15 ans, le nombre de voyageurs musulmans dans le monde a quasiment été multiplié par six, passant d'environ 25 millions par an en 2000 à 117 millions en 2015.

Et en Thaïlande, l'industrie touristique peut s'appuyer sur le développement de la nourriture halal dans le pays.

La junte au pouvoir dans le pays depuis 2014 veut faire de la Thaïlande l'un des cinq plus grands exportateurs de produits halal d'ici 2020.

La famille de Lalana Thiranusornkij a ainsi transformé les trois usines de sa marque KCG Corporation en production halal pour accéder aux marchés indonésien, malaisien et du Golfe. "Dans le passé, nous utilisions de la gélatine de porc, mais nous avons changé ça pour une fabrication à base d'algues", explique-t-elle.

Pour le Dr Winai Dahlan, fondateur du Halal Science Centre à l'Université Chulalongkorn de Bangkok, rien de surprenant à voir la Thaïlande se positionner dans ce secteur. Quelque 5% des Thaïlandais sont musulmans et, en dehors du sud en proie à une insurrection, cette minorité est bien intégrée dans la majorité bouddhiste.

"Il y a 15 ans, il y avait seulement 500 usines avec la certification halal. Aujourd'hui, il y en a 6.000", explique-t-il. Au cours de la même période, le nombre de produits certifiés halal fabriqués en Thaïlande a bondi de 10.000 à 160.000.

AFP


http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/la-thailande-reve-d-une-place-de-choix-sur-le-marche-halal-19-03-2017-6776313.php
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le avril 03, 2017, 01:35:23 am


CONSOMMATION...  (http://img15.hostingpics.net/pics/756041oeufsouriant14485401.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=756041oeufsouriant14485401.jpg) 


Les Thaïlandais ont consommé en moyenne 240 oeufs en 2016, contre 220 en 2015. Les autorités espèrent porter le chiffre à 300 oeufs en 2018.

Les patients souffrant d'hypertension artérielle et ceux qui ont un taux élevé de cholestérol ne devraient manger qu'un œuf par semaine, selon les médecins...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 03, 2017, 08:08:42 am

­SPÉCIALITÉ SINO-THAÏ : SOUPE DE PATES AUX WONTONS

Temps :­ 20 minutes.­­


Ingrédients pour 2 personnes :­

• 4 gousses d'ail­­­
• 4 tiges de cébette (jeune oignon)
• 6 tiges de coriandre
• 1/2 cuillère à café de poivre blanc (en grains)
• 150g de porc­­ haché, de crevettes décortiquées (ou un mix des 2) ou d'escalope de poulet
• 300g de nouilles de riz larges (plates)
• 1 oeuf
• 150g de Pak Choï (chou chinois)
• 2 cuillères à soupe de sauce soja
• 1 cuillère à soupe de sauce d'huître
• 1,5 cuillère à café de sucre blanc
• 2 cuillères à café de farine de tapioca
• 1 paquet de feuilles à raviolis (chinois)
• 1 pincée de sel
• 1 cuillère à café de sauce de poisson
• Poivre blanc (en poudre)
• Huile

Ingrédients pour le bouillon de porc (ou de poulet) :

• Quelques os de porc
• De l'eau
• 1 tige de citronnelle
• 3 gousses d'ail
• 1 cuillère à café de poivre blanc (en grains)
• 1 gros oignon


Préparation du bouillon :

- Remplissez d'eau une casserolle au deux tiers, plongez-y les os et allez doucement jusqu'à ébullition. Laissez mijoter à feu doux pendant 40 minutes. Enlever l'écume.
- Rajoutez la citronnelle coupée en morceaux grossiers, l'oignon et l'ail également coupés et le poivre blanc écrasé. Laissez mijoter pendant encore 40 minutes.
- Enlevez les os. Filtrer le bouillon au chinois et le mettre de côté.


Préparation :­­­

- Plongez les nouilles de riz dans un bol d'eau tiède pendant 30 minutes. Si les nouilles sont fraiches, sautez cette étape.

- Faite frire 2 gousses d'ail dans un peu d'huile.

- Pilez ensemble 2 gousses d'ail, le poivre blanc (en grains) et les 4 tiges de coriandre préalablement ciselées.

- Déposez la pâte ainsi obtenue dans un mixeur. Ajoutez-y le porc (les crevettes ou le poulet), l'oeuf, 1 cuillère à café de sucre blanc, 1 cuillère à soupe de sauce d'huître, 2 cuillères à café de farine de tapioca et 1 cuillère à soupe de sauce soja. Mixez le tout jusqu'à obtenir la texture d'une farce.

- Préparation des wonton : déposez 1 bonne cuillère à café de farce au centre d'une feuille à raviolis. Prennez les 4 angles de la feuille et pincez-les fortement ensemble, la farce à l'intérieur sert de colle naturelle. Répétez l'opération jusqu'à épuisement de la farce.

- Coupez la base du Pak Choï et séparez-le en feuilles. Plongez-les dans une casserole d'eau bouillante pendant une minute. Retirez-les et placez-les directement dans les bols destinés au service. Maintenir l'eau à ébullition et plongez-y les wonton pendant 1 minute 30. Retirez-les en prenant soin de bien les égoutter et placez-les aussi dans les bols.

- Dans une autre casserole faite chauffer votre bouillon de porc (ou de poulet). Ajoutez-y 1 cuillère à soupe de sauce soja, 1 pincée de sel, 1/2 cuillère à café de sucre blanc, 1 cuillère à café de sauce de poisson et du poivre blanc (en poudre). Plongez-y les nouilles de riz. Éteignez le feu à l'ébullition.

- Pour des "wonton SOUP with noodle" : Versez la casserole de bouillon et les nouilles dans les bols où sont disposés les wonton et les feuilles de Pak Choï.

- Pour des "wonton DRIED with noodle" :

Égouttez les nouilles en conservant le bouillon. Versez les nouilles dans les bols où sont disposés les wonton et les feuilles de Pak Choï. Servez le bouillon dans des coupelles à part.

- Dans les bols, saupoudrez d'ail frit et des tiges de cébette ciselées. Salez, poivrez et pimentez selon vos goûts. Servez­ chaud !
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le avril 24, 2017, 03:44:46 pm
http://www.thailandee.com/blog/


BANGKOK VA AVOIR SON GUIDE MICHELIN DES RESTAURANTS FIN 2017


Bonne nouvelle pour les amateurs de bonne cuisine, le fameux guide Michelin et ses étoiles va sortir une édition consacrée à Bangkok d’ici la fin de l’année. La scène culinaire bangkokienne est très variée et compte quelques très grands restaurants.

Le guide Michelin Bangkok sera publié dans une édition bilingue thaïlandaise et anglaise (désolé pas de français) et sera disponible dans une version imprimée et numérique.

Le Guide sera promu conjointement avec l’Autorité Touristique (TAT) qui le présentait en grandes pompes hier, toute heureuse de le voir débarquer à Bangkok.

Ce sera le premier guide Michelin (rouge) consacré à la Thaïlande. Sa première édition se concentrera uniquement sur Bangkok mais d’autres villes pourraient être rapidement ajoutées dans les prochaines éditions. On pense notamment à Chiang Mai, autre grande destination culinaire en Thaïlande.

 Tout le suspens est de savoir qui va décrocher les étoiles…  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 25, 2017, 08:46:23 am

BANGKOK VA AVOIR SON GUIDE MICHELIN DES RESTAURANTS FIN 2017


Super nouvelle !...  :clap
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 13, 2017, 08:49:15 am

En Thaïlande, quand le poulet solaire devient populaire

Pas de toque ni de tablier mais un masque de soudure: voilà l'équipement de Sila Sutharat quand il cuisine. Pour son petit restaurant de bord de route, ce Thaïlandais a mis au point un grill solaire, grâce à un millier de miroirs.

Avant l'arrivée des premiers clients pour le repas de midi, l'homme de 60 ans s'active: il installe le poulet dans une grille et positionne l'assemblage de miroirs pour que la réflexion du soleil soit parfaite.

"Au départ, les gens disaient que j'étais devenu fou. Pour eux, faire cuire le poulet de cette façon était impossible", explique-t-il près des quelques tables installées en plein air, à Petchaburi, une ville à deux heures au sud de Bangkok.

Mais Sila Sutharat a remporté son pari et est aujourd'hui bien connu dans sa région et même au-delà... de plus en plus de visiteurs de passage viennent tester ce poulet solaire.

"Nous mangeons ici depuis longtemps, c'est délicieux", affirme Thanyarat Kaewpaleuk, attablée devant son assiette de poulet et de riz. "Son poulet est gras, il n'est pas brûlé et ne sent pas le charbon", ajoute-t-elle.

Et d'après le cuisinier, il ne lui faut que 12 minutes pour cuire de grosses cuisses.

L'idée d'utiliser des miroirs lui est venue un jour, en observant le reflet du soleil dans les vitres des véhicules passant toute la journée devant sa gargotte.

"Un bus est passé, le soleil brillait et quand il a frappé la vitre avant du véhicule, j'ai pris le reflet du soleil sur le visage", se souvient-il.

"C'était chaud. Alors j'ai pensé qu'avec la chaleur du reflet du soleil sur une vitre, je pouvais l'utiliser comme énergie", ajoute celui qui a dès lors cessé d'utiliser ses barbecues à charbon.

"Je me suis dit que si j'utilisais l'énergie solaire, je pourrais économiser beaucoup et que cela diminuerait aussi la pollution", ajoute le restaurateur.

La Thaïlande est la deuxième plus grosse économie d'Asie du Sud-Est après l'Indonésie. Et le deuxième plus gros consommateur d'énergie de la région, selon des données du gouvernement américain datant de 2013.

La Thaïlande est un investisseur de premier plan dans les énergies renouvelables et le pays prévoit de faire passer la part des carburants propres de 12% à 25% ces cinq prochaines années.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime que le pays pourrait toutefois faire bien mieux, grâce à son ensoleillement et sa position géographique.


http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/en-thailande-quand-le-poulet-solaire-devient-populaire-12-05-2017-6941808.php
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mai 16, 2017, 08:23:30 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Gastronomie : Hor Mok Curry Steamed Seafood ...


Ces petits flans de poisson au curry rouge (Hor Mok), cuits à la vapeur, sont juste magiques...  :D

Ils sont parfaits pour un buffet d’été entre amis ou pour un brunch parfumé.

Ils peuvent être mangés chauds, tièdes ou froids.


J'essaierai de trouver la recette... :)

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juin 12, 2017, 09:53:59 pm
https://www.facebook.com/QuotidiendeThailande/photos/a.320056538125711.1073741828.319726r


FOODING/Une affaire de goût...   :huhu


D’après les représentations graphiques, ce qu’on reproche à ce fruit, c’est son odeur. ..  :(

Il n’est pas rare non plus, pendant la saison estivale, d’entendre que des gens meurent par overdose de durian. Pourtant, ce fruit reste l’un des préférés des Asiatiques...

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juin 24, 2017, 08:39:18 am
http://www.20minutes.fr/insolite/2092927-20170623-thailande-


Thaïlande: ses gâteaux en forme de crotte de chien se vendent comme des petits pains...  :huhu

Chaque mois, cette Thaïlandaise de 30 ans vend un millier de ses pâtisseries ressemblant à des étrons et qui lui ont valu une renommée nationale, voire internationale...

Wilaiwan Mee-Nguen, une employée de bureau thaïlandaise de 30 ans, est devenue la star des réseaux sociaux et des médias de son pays grâce aux gâteaux en forme de crotte de chien qu’elle confectionne sur son temps libre à son domicile de Bangkok ( Thaïlande).

Commercialisés sous la marque « Wilaiwan », les pâtisseries sont vendues 25 bahts chacune (moins de 70 centimes d’euro).

La Thaïlandaise indique en vendre environ un millier chaque mois...  ;)


Une idée qui fait suite à la demande d’un client

Celle qui se spécialisait initialement dans la préparation de gâteaux de tous aspects a eu l’idée de sa fameuse création grâce à un de ses clients « qui voulait un gâteau avec une forme inhabituelle », raconte l’intéressée.

Cette dernière a alors mis la main sur un moule en forme de chien, qui lui a ensuite inspiré sa fameuse pâtisserie en forme d’étron pour compléter l’ensemble.


Une base de lait de coco et de gélatine

« C’est bizarre, personne d’autre ne fait des gâteaux en forme de crotte. […] Il y a des gens qui aiment et d’autres qui n’aiment pas », commente la pâtissière amateur, qui a accepté de révéler que son gâteau-caca très réaliste et à la consistance surprenante est réalisé à base de lait de coco et de gélatine.

Une recette et un aspect qui ont permis à Wilaiwan Mee-Nguen de se faire remarquer par ces concitoyens, mais aussi par les médias internationaux puisque la trentenaire a notamment été interviewée par la télévision japonaise...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juillet 03, 2017, 10:05:12 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya

Guide Gault et Millau ...  (https://img4.hostingpics.net/pics/851221cool2.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=851221cool2.jpg) 


L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a conclu un partenariat avec Gault et Millau, l'influent guide gastronomique français, pour éditer un supplément bilingue sur la Thaïlande qui sera publié avec l'édition Gault et Millau Belux 2018.

Ce supplément de 60 à 70 pages, en français et en néerlandais, permettra de connaître la scène gastronomique florissante du Royaume et les restaurants vantés par la critique, les principales destinations touristiques, les expériences locales thaïlandaises et les hôtels de grand standing.

Cette publication spéciale sera distribuée fin 2017 avec une diffusion initiale de 35 000 exemplaires et un objectif de cinq millions de lecteurs..

Le guide gastronomique Gault & Millau a été fondé en 1965 par les célèbres critiques Henri Gault et Christian Millau.

Il note les restaurants sur 20 en se basant sur la qualité de la nourriture. Il existe maintenant des guides Gault & Millau aux Pays-Bas, en Belgique et au Luxembourg, en Suisse, en Allemagne et en Pologne, au Canada et en Australie, et bien sûr en France.

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 15, 2017, 08:44:42 am

Un intéressant fait de société...


Le rythme des fermetures de restaurants s’accélère alors que les Thaïlandais mangent davantage chez eux !

Le président d'une association de restaurateurs thaïlandais dépeint un futur bien sombre pour les restaurants de petite et moyenne taille car l’économie est toujours au ralenti et la concurrence est féroce.

Ladda Samphaothong, du Restaurant Business Trade Association, a prédit que 2 300 restaurants fermeront définitivement cette année.
Comparé à "seulement" 1 000 fermetures sur l'ensemble de l'année dernière.


Elle a déclaré que le ralentissement de l'économie signifie que les Thaïlandais mangeaient moins (à l'extérieur) et elle a également accusé la loi -migrants qui a renvoyé de facto les travailleurs étrangers, bons clients car ne possédant pas de cuisines, chez eux.

Également mentionnés comme facteurs aggravants : les restaurants sous franchises appartenant à des étrangers (on ne parle pas de migrants ici mais de multinationales comme KFC et Pizza Hut) qui ont été contraints de faire des offres qui se refusent pas (2 pizzas pour le prix d'une), ainsi que l'émergence croissante de services de commande / livraison en ligne.

L'Isaan est la région la plus touchée avec 700 fermetures ces 6 derniers mois, 300 dans le nord et 300 ailleurs.

Ce total de 1 300 fermetures en six mois devrait augmenter jusqu'à 2 300 à la fin de l'année.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/992429-more-than-twice-as-many-restaurants-set-to-close-in-2017-as-thais-eat-out-less/

--------

Chacun peut s'amuser à trouver d'autres raisons à cette tendance lourde.

Tout d'abord, il n'est pas certain que les restaurant de grande taille ou chers s'en sortent mieux.

Peut-être le mode de vie des Thaïlandais changent. Le soir, ils trouvent peut-être plus de plaisir à se retrouver chez eux pour regarder un série en mangeant un plat acheté dans la rue ou cuisiné à la maison car, dans le même temps, le confort des logements s'améliore.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 15, 2017, 08:47:46 am

Non aux importations de porcs et poulets américains ! déclarent les producteurs locaux !

Les producteurs thaïlandais de porcs et de poulets, qui s'opposent à la possibilité d'importations de viande de porc et de poulet en provenance des États-Unis, ont exprimé leurs inquiétudes quant à la sécurité alimentaire et à l'impact négatif sur la chaîne d'approvisionnement agricole de la Thaïlande.

Après avoir remis une lettre au ministre du commerce thaïlandais, Surachai Sutthitham, président de l'Association des éleveurs, a déclaré: "La Thaïlande ne devrait pas accepter le porc américain, car l'utilisation de ractopamine chez les porcs américains est contre les lois thaïlandaises. Nous demandons au gouvernement de la fermeté sur l'interdiction du porc importé contenant de la ractopamine pour la sécurité des consommateurs et pour protéger la stabilité économique agricole du pays ".
 

+++

Parenthèse

La ractopamine est un médicament (numéro CAS : 97825-25-7), qui est aussi utilisé comme additif bêta-agoniste aux porcs ou à d'autres animaux élevés pour leur viande afin d’obtenir de la viande plus maigre et plus protéinée. Comme tous les bêta-agonistes, cette molécule dégrade les qualités organoleptiques de la viande en réduisant la teneur en graisse intramusculaire. Cet additif est interdit dans plus de 160 pays dont l'ensemble de l'Union Européenne, de la Chine et de la Russie.

 

Et donc la Thaïlande.

+++

Prasert Anuchiracheeva, un autre responsable agricole, a déclaré: "La pression des États-Unis sur la Thaïlande pour que nous importions du poulet américain est un risque élevé de contamination de la grippe aviaire en Thaïlande. Le pays est débarrassé de la grippe aviaire depuis plus de 10 ans."

Plusieurs pays, y compris les États-Unis, sont toujours victimes d'épidémies de grippe aviaire. Dont la France.

Si la Thaïlande ouvre ses portes aux poulets importés des États-Unis, les agriculteurs thaïlandais peuvent souffrir d'une baisse des prix de la viande de poulet et les agriculteurs qui cultivent du maïs et autres pour l'alimentation animale peuvent également être impactés.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/992455-producers-urge-ban-on-importation-of-us-chicken-and-pork/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Malco le juillet 15, 2017, 02:33:29 pm
Citer
       

Non aux importations de porcs et poulets américains ! déclarent les producteurs locaux !      


Ils ont raison +1 .
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juillet 18, 2017, 08:02:53 pm
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_l-appetit-des-thailandais-pour-la-soupe-d-ailerons-de-requin-decime-les-populations?id=9662727


L'appétit des Thaïlandais pour la soupe d'ailerons de requin décime les populations...  >:(

Plus de la moitié des Thaïlandais ont déjà consommé de la soupe d'ailerons de requins et comptent bien continuer à en manger malgré un déclin "alarmant" de la population des squales, ressort-il d'une enquête de l'ONG de conservation de la nature WildAid publiée mardi.

Selon ce rapport, quelque 100 millions de requins sont tués dans le monde chaque année. Parmi ceux-ci, 73 millions de sélachimorphes terminent dans des assiettes de soupe, contribuant pour 98% au déclin des populations mondiales de squales enregistré depuis 2002.

Chute de 50% en Chine

En raison de la forte demande pour ce mets en Asie, conditionnée par de fausses croyances en ses vertus pour la santé et au statut social que sa consommation confère, les requins sont péchés dans l'unique but de se faire arracher leurs ailerons avant d'être rejeté dans la mer.

Sans leurs nageoires, ces poissons sont condamnés à mourir...  :'(

Selon l'étude WildAid, la Thaïlande est le premier exportateur mondial d'ailerons de requins, avec quelque 22.467 tonnes expédiées entre 2012 et 2016. La principale destination de cette "marchandise" est Hong Kong, par laquelle transitent les cargaisons en route vers la Chine, où la soupe d'ailerons de requin a été inventée il y a plusieurs siècles sous la dynastie Ming.

Bien que la consommation de ce plat a chuté de 50 à 70% en Chine grâce à de nombreuses campagnes de sensibilisation, la popularité de cette soupe est demeurée intacte en Thaïlande.

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 20, 2017, 08:18:16 am

L'appétit des Thaïlandais pour la soupe d'ailerons de requin décime les populations...  >:(


Là, je me permets d'émettre un très gros doute sur cette étude... En 30 de Thaïlande dont presque 20 ans sur place, je n'ai jamais vu un Thaïlandais consommer de la soupe de requin...

A part peut-être quelques restaurants sino-thaïs très concentrés à Bangkok, je n'ai jamais vu non plus de restaurants en proposer à leur carte !...

Néanmoins, je suis d'accord sur le fait qu'il faut faire cesser cette pêche au requin qui débarasse nos océans de l'élément principal de la chaîne alimentaire marine, mais la consommation du squale est surtout le fait des Chinois !
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juillet 20, 2017, 03:36:19 pm

L'appétit des Thaïlandais pour la soupe d'ailerons de requin décime les populations...  >:(


Là, je me permets d'émettre un très gros doute sur cette étude... En 30 de Thaïlande dont presque 20 ans sur place, je n'ai jamais vu un Thaïlandais consommer de la soupe de requin...

A part peut-être quelques restaurants sino-thaïs très concentrés à Bangkok, je n'ai jamais vu non plus de restaurants en proposer à leur carte !...

Néanmoins, je suis d'accord sur le fait qu'il faut faire cesser cette pêche au requin qui débarasse nos océans de l'élément principal de la chaîne alimentaire marine, mais la consommation du squale est surtout le fait des Chinois !




complètement d'accord avec Manu, je n'ai vu en 17 ans de Thaïlandais (aise) qui mangeait ce genre de mets...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 01, 2017, 05:52:42 pm
http://www.ulyces.co/news/en-thailande-les-kebabs-de-crocodile-se-vendent-a-tour-de-bras/


En Thaïlande, les kebabs de crocodiles se vendent à tour de bras...  (https://img4.hostingpics.net/pics/635445triste.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=635445triste.jpg)


1,2 million de crocodiles sont élevés en captivité dans plus de mille fermes réparties dans toute la Thaïlande, où l’on trouve certains des plus grands complexes du genre au monde.

La viande de crocodile est vendue jusqu’à 300 bahts le kilo (7,60 €). .. :(

Les chiffres du Ministère du Commerce thaïlandais indiquent que l’industrie du cuir de crocodile a subi des pertes de plus de 60 % de ses profits en 2016, aussi l’essor du marché de la viande de croco est-il accueilli avec joie...    :What?

Les reptiles sont abattus après trois ans, et chaque partie de l’animal est utilisée pour la consommation.

Le sang et la bile sont notamment vendus sous forme de pilules dont les prix atteignent jusqu’à 1 000 € le kilo.

La plus grande ferme du pays, Sri Ayuthaya, totalise plus de 250 000 € de bénéfices nets par mois...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Malco le août 01, 2017, 07:12:29 pm
Citer
           

En Thaïlande, les kebabs de crocodiles se vendent à tour de bras...         


Paraît que c'est très bon ? à suivre .
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 01, 2017, 08:21:09 pm

Les kebabs, je ne sais pas, mais les steaks de crocodiles, c'est super bon !
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Malco le août 01, 2017, 08:42:52 pm

Les kebabs, je ne sais pas, mais les steaks de crocodiles, c'est super bon !


Ok , quand j'aurais l'occasion je vais goûter ça .  8)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 07, 2017, 05:12:13 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


et  bien,  qu'en voilà des bonnes choses... (https://img4.hostingpics.net/pics/375833images1.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=375833images1.jpg)


Les produits Carrefour arrivent en force dans les rayons des magasins Top's (Central Group). C'est beaucoup moins cher que les produits Casino vendus dans les BigC.


- La pizza : 135 bahts
- Les bâtonnets de poisson : 135 bahts...


Bon appétit :D

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 17, 2017, 01:37:43 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


7 plats thaïlandais classés dans la liste des "Meilleurs plats du monde"... (https://img4.hostingpics.net/pics/630153tlchargement.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=630153tlchargement.jpg)


Sept plats thaïlandais figurent dans la dernière liste des « Meilleurs plats du monde » établie par CNN Travel World sur la base des votes de 35 000 lecteurs via un sondage sur Facebook.

Les spécialités honorées sont Tom Yum Kung (4ème), Phat Thai (5ème), Som Tam Papaya Salad (6ème), Massaman Curry (10ème), Green Curry (19ème), Chicken Fried Rice (24ème) et Mu Nam Tok ou salade de porc hachée épicée (36ème).

La réputation mondiale de la gastronomie thaïlandaise se vérifie une fois encore.

Cette année, l’Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) a conclu un partenariat avec Michelin pour publier un Guide Bangkok ainsi qu'avec Gault et Millau pour publier un guide bilingue Thaïlande dans l'édition Gault et Millau Belux 2018.

En mai 2018, la Thaïlande accueillera la Conférence de l'OMT sur le Tourisme Gastronomique.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 30, 2017, 10:17:45 am

En Thaïlande, les insectes s’attaquent à la haute cuisine

En Thaïlande, les insectes sont considérés comme un « plat du pauvre », généralement consommé dans les campagnes. Mais ils commencent à faire leur chemin sur les tables des élites de la capitale, soucieuses de suivre cette tendance mondiale de la gastronomie.

« Je viens de manger des noix de Saint-Jacques surmontées de vers de bambou et un filet de poisson avec une sauce aux œufs de fourmi. C’était délicieux », témoigne Ratta Bussakornnun, 27 ans, qui travaille dans le secteur des cosmétiques. Cette Bangkokienne de naissance est arrivée un peu par hasard dans le restaurant « Insects in the backyard » (« Des insectes dans l’arrière-cour »), qui vient d’ouvrir à Chang Chui, une friche artistique de Bangkok où se pressent les « hipsters » de la capitale, entre boutiques de vinyles et de designers de mode locaux.

 
Des raviolis à la punaise

Le chef de « Insects in the backyard », Thitiwat Tantragarn, qui a travaillé aux États-Unis, a élaboré son menu en mélangeant recettes locales comme la sauce aux œufs de fourmi et influences occidentales comme les raviolis à la chair de punaise d’eau géante. « La punaise d’eau géante a un goût de crabe, d’où mon idée de la préparer en raviolis, avec une sauce au safran », explique-t-il, dans le jardin du restaurant, décoré de plantes carnivores. Avec comme leit-motiv de « créer une harmonie » entre le goût de l’insecte et les autres ingrédients.

Paradoxalement, alors que la Thaïlande produit chaque année des tonnes de criquets destinés à être mangés en snacks par ses citoyens, la gastronomie thaïlandaise utilise assez peu les insectes, bien moins que le Cambodge voisin. Quand ils ne sont pas mangés tels quels, juste grillés, les insectes apparaissent parfois dans la confection de sauces, comme de la pâte de piment au criquet.


Préjugés

Mais l’engouement des chefs en Occident pour les insectes, avec livres de cuisine spécialisés et chefs réputés convertis, n’a pas atteint les cuisines thaïlandaises. « Mon but, c’est de changer l’attitude des clients, de leur montrer que les insectes sont délicieux, et que combinés à d’autres aliments, ce n’est pas dégoûtant », explique Thitiwat, qui peine pour l’heure à remplir sa salle de restaurant.

Contrairement à de nombreux Bangkokiens des classes aisées, Ratta ne snobe pas les vendeurs ambulants d’insectes, dont les clients habituels sont plutôt, sur les marchés de la ville, les travailleurs venus de régions rurales du pays, notamment du nord et du nord-est, nostalgiques des vers et criquets frits de leur enfance. « La nourriture est bien présentée, cela donne une impression de sophistication », loin des étals d’insectes sur le marché où les insectes grillés sont servis à la pelle, comme des cacahuètes ou des bonbons en vrac, analyse-t-elle.

Car si les nutritionnistes s’accordent pour souligner l’intérêt des insectes, certains rêvant d’y voir une source de protéine alternative à la viande qui serait moins nocive pour l’environnement, le principal défi, en Occident comme à Bangkok, est de faire oublier leurs préjugés aux consommateurs.
Connotation sociale

En Thaïlande, s’ajoute une difficulté supplémentaire : dans ce pays très clivé entre riches et pauvres, ruraux et pauvres, « manger des insectes, cela a une connotation sociale » de « plat du pauvre », explique Massimo Reverberi, Italien produisant des pâtes à base de farine de criquet en Thaïlande, destinées à l’exportation. Pas facile du coup pour « Insects in the backyard » de trouver son public à Bangkok, même si certains restaurants incorporent déjà des insectes à leur carte, dont les pâtes de Massimo Reverberi.

Pour Regan Suzuki Pairojmahakij, une Canadienne à l’origine de « Insects in the Backyard » avec des partenaires thaïlandais, ce n’est pas l’argument nutritionnel ou environnemental qui fera changer les mentalités, mais le fait que des chefs se mettent à « créer de la haute cuisine » à base d’insectes. 

 
« Version classe »

Ania Bialek, professeure d’anglais de 30 ans habitant à Bangkok, a voulu « tester la version classe » des insectes qu’elle avait déjà goûtés, comme de nombreux touristes, dans le quartier des routards de Bangkok, Khaosarn road, où les vendeurs ambulants d’insectes s’aventurent. Elle se dit particulièrement séduite par le tiramisu aux vers à soie du chef Thitiwat, qui « ajoutent du croquant » à la crème. « Mais je ne cuisinerais pas moi-même des insectes », dit-elle, sceptique quant à leur généralisation dans l’alimentation mondiale.

Pourtant, le phénomène émerge, notamment en Europe et aux États-Unis, avec des start-up commercialisant chips, suppléments alimentaires et même hamburgers aux insectes, comme en Suisse, dans les supermarchés Coop depuis fin août.


https://parismatch.be/lifestyle/food/69343/thailande-gastronomie-rendre-insectes-a-mode
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le août 30, 2017, 03:44:58 pm

bon sang, des raviolis à la punaise, c'est chaud quand même...  (https://img11.hostingpics.net/pics/62710984gg.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=62710984gg.jpg) 
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 05, 2017, 08:14:07 am

La surprise du chef : un scorpion dans le dessert

Si vous vous êtes déjà arrêté sur l'autoroute en Thaïlande dans les magasins de souvenirs, il est probable que vous avez goûté au "khao lam", un dessert populaire à base de riz cuit et servi dans un tube de bambou.

L'utilisateur de Facebook Kondee Riyapan a partagé des photos de son khao lam  samedi, mais au lieu des garnitures habituelles comme la crème de noix de coco ou les haricots rouges, il a trouvé un scorpion qui farcissait son riz.

Kondee a dit qu'il a acheté le khao lam lors du festival bouddhique annuel dans sa ville natale de Nakhon Sri Thammarat, et a partagé la photo comme un avertissement pour que les gens soient plus prudents. Surtout s'ils sont végan.

Comme le khao lam est très populaire en Thaïlande, les photos du dessert fourré au scorpion ont fait un buzz important dans le pays.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1000161-not-so-sweet-thai-man-finds-scorpion-in-popular-rice-dessert/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 08, 2017, 03:36:07 pm

La surprise du chef : un scorpion dans le dessert

tout de même, çà doit faire un choc...  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 08, 2017, 03:41:45 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Loi votée en 2017 concernant l'alimentation des jeunes enfants mise en service...

La loi votée en 2017 qui encadre la commercialisation et interdit la publicité du lait en poudre et des aliments pour bébés et jeunes enfants (Control of Marketing of Infant and Young Child Food Act) est entrée en vigueur aujourd'hui.

Les commerçants ne pourront plus attirer les clients avec des remises, des coupons de réduction et des lots promotionnels.

Le personnel médical, infirmiers de la Santé publique devront promouvoir l'allaitement maternel.

Selon Piyasakol Sakolsatayadorn, ministre de la Santé publique, ces mesures répondent au code international en la matière (International Code of Marketing of Breast-milk Substitute), reconnu par la Thaïlande depuis 1981.

La nouvelle loi concerne les substituts du lait maternel et les produits alimentaires destinés aux nourrissons et enfants de moins de 12 mois. Elle encadre strictement la publicité des produits alimentaires consommés par ceux de moins de 3 ans.

Il sera interdit, désormais, d'inciter les maternités à promouvoir, sous quelque forme que cela soit, la consommation de lait pour bébés, sauf nécessité médicale.

Les hypermarchés devront changer leurs habitudes. BigC ne pourra accorder de "coupons" les jours de promotion en intégrant le prix du lait en poudre dans le montant du ticket. C'est déjà le cas pour l'alcool...  ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 16, 2017, 08:32:42 am

Une loi absurde dans la mesure ou l'alcool de riz que les masses populaires surconsomment n'est pas touché alors que le vin que les Thaïlandais ne consomment pas est la principale victime de l'augmentation.


Suspense : les nouveaux prix des cigarettes et des boissons alcoolisées connus demain

Les nouveaux taux d'imposition pour les cigarettes et les boissons alcoolisées entrent en vigueur demain et pour les fumeurs et les buveurs, le suspense est grand. Combien devront-ils débourser pour assouvir leur plaisir / vice ?

Certains suggèrent que le prix du tabac et de l'alcool sera presque doublé, alors que ceux qui aiment le vin devront passer à autre chose qu'ils pourront se permettre.

Le porte-parole du gouvernement, Sansern Kaewkamnert, reste bouche cousue.

Savait-il et ne voulait rien dire ou bien ? La hausse des taxes a été largement critiquée car elle est confuse pour le public. Beaucoup ont dit que le problème a été mal traité.

La taxe sur les cigarettes passerait de 3 bahts pour chaque cigarette à 5 bahts. Donc augmentation du paquet de cigarette de 40 thb.

La taxe sur les spiritueux devrait passer de 160 baht la bouteille à 312 thb.

Les taxes sur la bière pourraient passer de 41 baht à 78 baht. On imagine que c'est au litre.


Mais le vin, au moins d'après les prévisions devait être la principale victime. D'une taxe de 225 thb, on passerait à 1400 bahts (la bouteille ?). Si c'était le cas, ce serait bien évidemment totalement stupide puisque, de toutes les boissons alcoolisées, le vin est la moins mauvaise pour la santé et c'est la boisson que les Thaïlandais prisent le moins, cela ne punirait que les quelques étrangers qui ont bon gout...

Comme personne n'a rien compris au nouveau système mis en place (en français : usine à gaz), il faudra partager nos informations demain. Merci de faire le tour des commerces et de nous dire DEMAIN.

Le gouvernement veux garantir la bonne santé de la population mais semble avoir relativement épargné le plus dangereux de tous les tord-boyaux : l'alcool de riz.

Résultat des courses demain. Il peut y avoir un certain délai car les commerçants auront peut-être encore des stocks de bouteilles qu'ils ont achetés avec l'ancien système de taxe et sur lesquels ils ne répercuteront pas les nouvelles taxes.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1002318-its-a-wait-and-see-game-smokers-and-drinkers-will-discover-tax-fate-on-saturday/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le septembre 16, 2017, 11:23:02 pm

Une loi absurde dans la mesure ou l'alcool de riz que les masses populaires surconsomment n'est pas touché alors que le vin que les Thaïlandais ne consomment pas est la principale victime de l'augmentation.

Suspense : les nouveaux prix des cigarettes et des boissons alcoolisées connus demain



ah oui complètement absurde cette loi  (https://img11.hostingpics.net/pics/88838781gg.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=88838781gg.jpg)   attendons demain pour savoir à quelle sauce nous allons être mangé, nous  les fumeurs et amateurs de ce délicieux nectar que nous appelons vin...  ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 17, 2017, 07:56:54 am

En tout, j'ai encore acheté du vin hier, pas d'augmentation particulière...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 18, 2017, 09:02:36 am

Taxes sur l'alcool. Communiqué du gouvernement

Il s'agit du Dpt des taxes sur l'accise. L'accise (prononcé Aksiz, en phonétique \ak.siz\ ) est une taxe qui porte sur une quantité et non sur une valeur : ainsi la taxe sur les alcools consiste à prélever n euros par hectolitre d'alcool vendu. Au contraire, une taxe ad valorem porte sur la valeur d'un bien ou d'un service, comme la TVA.

La forte hausse sur l'alcool et le tabac est effective immédiatement annonce The Nation

Publiés dans la Gazette royale ce jour,

Taxe sur la bière : 22 % du prix de détail et 430 thb par litre d'alcool. Pour une bière à 6 %, on a litre d'alcool avec 16 litres de bière. Dans 16 litres de bière, on a 48 bouteilles de 33 cl. Ainsi la taxe est de 9 thb / petite bouteille Pour l'accise. Il faut ajouter les 22 % de taxe. Pour une boite à 40 thb, cela fait 9 thb. Total accise + taxe = 18 thb.
 
Pour les vins issus de raisin, le taux d'imposition est de 1500 thb par litre d'alcool pour une bouteille de vin n'excédant pas 1 000 thb. Pour un vin à 13 %, on a un litre d'alcool avec 8 litres de vin. Dans 8 litres de vin, on a 11 bouteilles de 75 cl. Ainsi la taxe est de 136 thb / bouteille.

Les vins dont la bouteille coute plus de 1000 thb seront taxés à 20 % et 1500 thb par litre d'alcool. Une bouteille à 2000 thb sera taxée à 400 thb + 136 thb pour l'accise = 536 thb.

Pour les vins fabriqué à partir de raisins mélangés avec d'autres fruits, le taux est de 10 % du prix et de 150 thb par litre d'alcool. Vous avez remarqué que de nombreux vins bas de gamme ne prétendent plus être du vin mais des boissons issus de fruits. C'est une ruse pour payer moins de taxe. Il faut les gouter tous pour savoir ceux qui sont buvables. Pour un faux vin à 13 % qui couterait 500 thb la bouteille, on aurait 50 thb de taxe (10 %) et 14 thb d'accise soit 64 thb.

Le taux d'imposition des spiritueux blancs (vodka) est de 2 % du prix de détail et de 515 thb par litre d'alcool. On a un litre d'alcool avec 2,2 litres de vodka soit environ 3 bouteilles. Ainsi, sur une bouteille de vodka à 800 thb la taxe est de 16 thb et l'accise de 170 thb (515 / 3), soit 186 thb.

Alors que pour d'autres types de spiritueux, le taux est de 20 % du prix de détail et de 255 thb par litre d'alcool. Sur un whisky local (40 °) à 300 thb, la taxe est de 60 thb et l'accise de 85 thb soit 145 thb.
 
Le taux d'imposition des cigarettes est de 20 % du prix de détail pour un paquet ne dépassant pas 60 thb et 1,20 thb par cigarette. Pour un paquet à 50 thb, cela fait 10 + 24 thb = 34 thb.

Le taux d'imposition sur les paquets de cigarettes qui coutent pus de 60 thb est de 40 %. Pour un paquet à 80 thb, cela fait 32 thb. Bizarre. Peut-être The Nation a oublié les 24 thb.

Pour les cigares : 10 % du prix + 1,2 thb du gramme

En vigueur le 16 septembre 2017 jusqu'au 30 septembre 2019.

Source: Département de l'accise

Il conviendrait de vérifier la traduction du thaï à l'anglais réalisée par The Nation. Il conviendrait de dire si ces nouvelles taxes s'ajoutent aux anciennes ou les remplacent.

Tout ce qui est en italique sont mes propres calculs basés sur ma compréhension du texte, merci de dire vous comprenez de la même façon et si vous arrivez aux mêmes totaux.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1002508-sharp-tax-hike-on-alcohol-and-tobacco-effective-immediately/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 18, 2017, 09:05:25 am

Sondage : les Thaïlandais plutôt favorables à la hausse des prix du tabac et l'alcool, par ailleurs modérée

Les taxes divulguées hier remplacent les précédentes et ne s'ajoutent pas. Ainsi les nouveaux prix ne seront pas beaucoup différents de ceux que nous connaissons.

L'infographie du Nation le montre et on peut même ajouter que les 110 thb de plus pour les bouteilles de vin ne concernent que celles qui, au départ, coutent plus de 1000 thb. On le sait bien, on trouve du très bon vin dans les grandes surface françaises pour 15 €. Le prix des vins qui coutent moins de 1000 thb ne devrait pas beaucoup changer. Le prix des bières importées qui atteignent des sommes prohibitives (abbayes belges par exemple) devrait baisser très légèrement.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1002604-cigarettes-alcoholic-drinks-to-cost-more/


-----------------------------------


Un sondage publié par l'Institut national de l'administration du développement (NIDA, 1250 personnes, méthode échantillon) indique que la majorité des personnes interrogées approuvent l'augmentation des taxes et accise.

Cependant, la plupart des répondants ont estimé que les taxes plus élevées n'empêcheraient pas les gens de boire et de fumer.

39,92% approuvent les nouvelles taxes, alors que 20,88% sont en désaccord.

Près de 70% s'inquiètent du fait que les nouvelles taxes seront facteur d'inflation généralisée, tandis que 18,08% n’éprouvent pas cette crainte.

La plupart des répondants (45,20%) ont déclaré que l'augmentation des taxes ne pouvait pas réduire le nombre de consommateurs, alors que 27,92% estimaient que le nombre de consommateurs baisserait légèrement et 16,64% ont déclaré que le nombre de consommateurs baisserait de manière importante.

Question mal posée : le but n'est pas de faire baisser le nombre de consommateurs mais de faire baisser la consommation de chacun.

En ce qui concerne l'impact des nouvelles taxes sur l'économie, 34,40% considèrent qu'il n'y aura pas d'impact, alors que 12,80% craignent un impact considérable sur les points de vente et les lieux de divertissement nocturnes.

 
http://englishnews.thaipbs.or.th/nida-poll-says-majority-agreeing-higher-tax-booze-cigarettes/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le octobre 18, 2017, 12:54:12 am

Le pandan, l’herbe asiatique -si verte- que vous connaissez forcément !

Longtemps resté une denrée exotique, l’avocat est désormais omniprésent en Occident, avec des restaurants entiers qui lui sont dédiés et un flot constant de photos à sa gloire sur les réseaux sociaux. Jusqu’à l’overdose ? Selon Nigella Lawson, le pandan serait en passe de prendre sa place.

Le pan-quoi ? Originaire d’Asie, cette herbe parfumée aux allures de plante d’intérieur fait partie intégrante de la cuisine de Thaïlande, de Malaisie, d’Indonésie ou encore aux Maldives. En cause, sa vibrante couleur verte, qui agrémente les plats en beauté, mais aussi et surtout ses saveurs complexes, qui font que les feuilles de pandanus, pandan pour faire joli, sont surnommées « la vanille d’Asie ».

Alliée de taille

Et s’il faut en croire la chef britannique Nigella Lawson, ses délices seraient en passe de conquérir l’Occident, détrônant de ce fait l’avocat omniprésent.

J’ai constaté que de plus en plus de personnes se servaient du pandan en cuisine aux Etats-Unis. Comme pour tout, ce n’est qu’une question de temps avant que la tendance ne traverse l’Atlantique.

Et sachant que les ventes d’avocats ont augmenté de 30% en Grande-Bretagne après que Nigella ait vanté leurs mérites dans son émission culinaire, le pandan peut s’attendre à voir remonter sa cote de popularité.

En Belgique, on y goûte dans les restaurants thaïlandais, où il est servi sous forme de cake aérien à l’irrésistible couleur verte, ou sous forme de poulet pandan, délicates papillotes où la viande cuit dans la feuille pour lui procurer tendresse et saveurs.

Sans oublier les traditionnelles crêpes de coco au pandan, à savourer en marge d’Europalia qui met cette année l’Indonésie à l’honneur.

Et pour tester à la maison, on se le procure sous forme de feuilles fraîches ou d’arômes dans les supermarchés asiatiques...!


https://parismatch.be/lifestyle/food/82481/le-pandan-lherbe-asiatique-qui-pourrait-detroner-lavocat-dans-les-cuisines
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 23, 2017, 10:21:43 am

La Thaïlande entre en 'Guerre contre le sucre' avec une taxe sur les boissons sucrées

La Thaïlande a imposé des taxes sur le sucre susceptibles d'atteindre 9 millions de dollars US. Le département de l'Agriculture des États-Unis a déclaré vendredi que l'un des principaux producteurs d'édulcorants se joint à une liste croissante de régions appliquant de telles taxes.

Le gouvernement thaïlandais a mis en place sa toute première taxe sur le sucre sur les boissons afin de réduire sa consommation, selon le rapport publié sur le site internet de l'USDA, citant les estimations de l'industrie pour les impacts potentiels sur les fabricants américains comme PepsiCo Inc, Coca-Cola Co et Dr Pepper Snapple Group Inc.

Les gouvernements du monde entier ont mis en balance l'introduction de taxes sur les boissons sucrées afin d'endiguer les épidémies de santé, y compris le diabète et l'obésité. L'Organisation Mondiale de la Santé, qui a soutenu les prélèvements, a déclaré au début du mois que l'obésité des enfants et des adolescents avait décuplé en quatre décennies.

Une poignée de régions aux États-Unis ont voté en 2016 pour mettre en œuvre des taxes sur les boissons sucrées, mais l'industrie a remporté une victoire ce mois-ci lorsque l'un d'eux ( le comté de Chicago ) a voté pour l'abrogation.

La Thaïlande a progressé avec la taxe sur le sucre le mois dernier parmi une série d'autres taxes sur les produits, y compris certaines boissons alcoolisées et cigarettes qui devraient générer 12 milliards de baht (360 millions de dollars) de revenus.

Auparavant, les boissons importées étaient taxées à un taux de 20%. Le nouveau système réduit cela à 10%, mais ajoute d’autre taxes sur les boissons avec plus de 6 grammes de sucre par 100 millilitres, a indiqué l'USDA dans son rapport.

La Thaïlande est le troisième producteur de l'édulcorant après le Brésil et l'Inde.

Pour lire l’article complet, rendez-vous ici: http://bit.ly/2zCbFfz

Source :

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1007897-thailand-enters-war-on-sugar-with-tax-on-sweetened-beverages/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 09, 2017, 09:01:21 am

Guide Michelin Thaïlande : les occidentaux peuvent-ils juger la cuisine thaïe ?

Les grands chefs thaïs et les gourmets se sentent modestes, réservés mais curieux de l’arrivée tant attendue du Guide Michelin prévue pour le mois prochain dans la capitale.

Le 6 décembre sortira le premier Guide des restaurants de Bangkok. Les chefs des restaurants les plus fréquentés s’entendent pour maintenir les standards les plus avantageux, recommandant au personnel d’être vigilant et de porter la plus grande attention au plus petit détail au cas où un « inspecteur » passerait. « Ils ne s’identifient jamais », avoue Nooror, chef du restaurant haut-de-gamme de l’Eléphant Bleu, parlant de ces inspecteurs anonymes du Michelin.  Elle a recommandé à son personnel d’être très vigilant sur les fourchettes tombées d’une table d’un dîneur – ce pourrait être le signe d’un test sur la qualité du restaurant. Récemment un Occidental accompagné d’une Thaïe dînant au célèbre restaurant ont avoué travailler pour  le non moins célèbre Guide français.

« Nous n’espérons pas des étoiles mais voir reconnaître que tout est bon. »

Au JOK Kitchen, une table modeste du Quartier Chinois, il faut normalement réserver 20 jours à l’avance. On n’y reçoit que 20 personnes à la fois. On peut imaginer l’émotion du chef lorsqu’il entend le mot « Michelin », même si ce restaurant a déjà la reconnaissance de la BBC et du National Geographic pour l’excellence de sa cuisine.

La parution de ce Guide est le 6e en Asie après celui du Japon, de la Corée du Sud, de Singapour, de Chine et de Hong Kong. Mais contrairement à la mésaventure du Guide pour le Japon il y a dix ans – snobé par les chefs nippons qui prétendaient que les étrangers manquaient d’expertise pour évaluer la cuisine du Soleil Levant – les Thaïs sont beaucoup plus réceptifs…

A Bangkok, les préposés sont plus ouverts aux Occidentaux, particulièrement aux Français, en matière de reconnaissance de la cuisine thaïe. Ils estiment que la venue de ce Guide sera une véritable flambée pour la cuisine thaïe et une véritable élévation de ses standards internationaux déjà reconnus.

Le TAT (Tourist Authority of Thailand) s’est associé au Guide Michelin pour 144 millions de bahts afin d’assurer une édition pendant cinq ans, d’abord sur Bangkok, puis sur toute la Thaïlande. Le but en est d’informer les amateurs de cuisine thaïe, de hausser le profil des restaurants et de ressourcer l’économie du pays.

Cette association du TAT et du Guide Michelin est reconnue par tous les chefs interrogés comme bénéfique.

Les établissements ont un bel avenir s’ils sont cités dans le Michelin.


http://www.khaosodenglish.com/life/food/2017/11/07/thai-chefs-starry-eyed-michelin-guide-bangkok/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le novembre 10, 2017, 08:51:33 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Une bonne adresse à PARIS...  8)


On file en Thaïlande… à Montmartre ! Dans le quartier le plus touristique de Paris, fuyez les adresses attrape-nigauds pour vous réfugier à la « Brasserie Thaï », nichée dans une petite rue escarpée.

A la carte, les épices twistent élégamment les classiques de la cuisine thaïlandaise : bo bun, pla pad prik, khao pad, pad thaï etc.

Dans la bouche, les papilles frétillent face au joli mélange de saveurs.

Service attentionné et petit prix viennent couronner une adresse qui deviendra vite l’une de nos préférées dans ce coin…

La Brasserie Thaï - 5 rue Poulbot, 75018 Paris


Que du bon apparemment, mais j'irai tester... :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 27, 2017, 03:33:45 pm

Beaucoup de légumes contiendraient trop de pesticides !

Plus de 60% des cinq « légumes populaires » vendus sur les marchés locaux contiennent un niveau excessif de résidus chimiques nocifs, selon un test effectué par le Réseau thaïlandais d'alerte aux pesticides (PAN-Thaïlande), une organisation non gouvernementale travaillant sur la sécurité alimentaire.

La découverte provient de tests récents sur 150 échantillons de neuf légumes et six types de fruits collectés en août sur neuf marchés de Bangkok, Chiang Mai, Khon Kaen, Pathum Thani, Ratchaburi et Songkhla, trois grands détaillants et quatre supermarchés.

Les légumes et les fruits sélectionnés pour les tests sont :

- Cinq légumes populaires: Khana (chou chinois); Tua Fak Yao (haricots longs); Prik Dang (piment rouge); Bai Kaprao (feuilles de basilic); et Kalam Pree (chou)

- Quatre légumes locaux populaires: Bai Bua Bok (hydrocotyle, plante aquatique utilisée pour la cuisine); Cha-om (plante grimpante); Tam Lueng (courge de lierre); et Sai Bua (tige de lotus)

- Six fruits: raisin, papaye, banane, noix de coco, ananas et fruit du dragon

Prokchol Ousap, coordinateur du PAN Thaïlande, a déclaré lors d'une conférence de presse vendredi (24 novembre) que 64% des cinq échantillons de légumes populaires contenaient des résidus chimiques dépassant la limite maximale de résidus (LMR).

Pour les échantillons de légumes locaux et de fruits, 43% et 33% d'entre eux (respectivement) contenaient des résidus chimiques dépassant la limite de LMR.

Mme Prokchol a déclaré que les tests ont également trouvé des résidus d'herbicides dans jusqu'à 55% d'un total de 76 échantillons de légumes et de fruits.

Les herbicides trouvés comprennent le paraquat, qui a été détecté dans 38 échantillons; le glyphosate (6 échantillons) et l'atrazine (4 échantillons).


Citer

Petite parenthèse Wiki pour le paraquat

Le paraquat est dangereux par sa forte toxicité aiguë par ingestion, même à faible dose. Il est à l'origine de controverses notamment aux Antilles.

- Atteinte digestive caustique, avec diarrhée pouvant conduire à des risques de déshydratation en cas d’ingestion importante.
- Atteinte rénale de type insuffisance rénale fonctionnelle (réversible).
- Si ce premier cap difficile est surmonté, une fibrose pulmonaire irréversible s’installe, aboutissant à une mort douloureuse par hypoxie en quelques jours ou semaines (aucun antidote connu).
- L’absorption cutanée après des contacts prolongés avec des solutions concentrées peut suffire à provoquer la mort par fibrose pulmonaire.

Selon l'ONG Nicaraguayenne Fundacion Nica Global, le paraquat serait une des origines d'une épidémie d'insuffisance rénale chronique concernant notamment les planteurs de canne à sucre et atteignant directement plus de 2 500 travailleurs.



 
Kingkorn Narintarakul, de BioThai, qui a conjointement mené les tests, a déclaré que le réseau avait déjà soumis les résultats aux agences concernées, notamment le Bureau national des produits agricoles et des normes alimentaires, le Département de l'agriculture, le Bureau de la protection des consommateurs et la Protection des consommateurs.

Les agences ont promis de se pencher sur le problème, a-t-elle dit.

Mme Kingkorn a ajouté que le réseau envisageait de poursuivre le ministère de l'Agriculture pour n'avoir pas protégé les consommateurs en autorisant l'utilisation du paraquat pendant six années de plus malgré la proposition du ministère de la Santé publique d'interdire le désherbant en raison de ses risques sanitaires.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1013055-weed-killer-residues-found-in-popular-vegetables-and-fruits/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 05, 2017, 07:20:50 am


GUIDE


Lancement, dans quelques heures du Guide Michelin consacré à la Thaïlande ...   :clap
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 07, 2017, 08:43:24 am


GUIDE MICHELIN (suite)


Pas de trois étoiles dans le premier guide Michelin consacré à Bangkok.

Le restaurant indien Gaggan, le restaurant français Le Normandie (Mandarin) et le restaurant européen Mezzaluna (State Tower) ont décroché deux étoiles...  (https://img15.hostingpics.net/pics/809541images.png) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=809541images.png)

Le restaurant de rue Jay Fai (https://youtu.be/d3A4g-RjdmE), a été récompensé d'une étoile pour des plats tels que l'omelette au crabe et au curry. Son fameux "seafood noodle" est facturé plusieurs centaines de bahts ...

Obtiennent également une étoile :

- Bo.Lan, Nahm, Paste, Saneh Jaan, Savelberg, Suhring, Chim by Siam Wisdom, Elements, Ginza Sushi Ichi, J’aime by Jean-Michel Lorain, L’atelier de Joel Robuchon, Sra Bua by Kiin Kiin, Suhring, et Upstairs at Mikkeller...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 08, 2017, 10:54:55 am

Guide Michelin (suite)  :D


GASTRONOMIE - Pas de restaurant 3 étoiles en Thaïlande ...

La route est encore longue !  ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 08, 2017, 07:01:21 pm

La Street Food thaïlandaise entre dans le guide Michelin

A 70 ans Jai Fai, figure renommée de la cuisine de rue thaïlandaise vient de recevoir une étoile au guide Michelin, lors du lancement de la première édition de Bangkok.

Jay Fai, ou Auntie Fai, règne sur sa cuisine depuis plus de trente ans dans le centre du vieux Bangkok, où elle sert de succulentes portions de nouilles aux crevettes et au crabe, cuites au feu de bois.

A 70 ans elle vient de recevoir une étoile au guide Michelin, lors du lancement de la première édition de Bangkok.

Elle est la seule dans cette catégorie à avoir reçu une étoile, aux cotés d’autres restaurants comme Le Normandie, situé dans l’hôtel de luxe Mandarin Oriental, ou Gaggan un des restaurants les plus réputés de Bangkok, qui a remporté la première place dans la prestigieuse liste des 50 meilleurs restaurants asiatiques deux années de suite.

Ouvert tous les jours dans la vieille ville de la capitale thaïlandaise, à proximité du temple Golden Mount qui domine Bangkok, le restaurant de Jai Fai (voir carte plus bas) a été l’une des 17 étoiles récompensées par Michelin après des mois d’inspections secrètes.

Chawadee Nualkhair, un blogueur de rue basé à Bangkok, a déclaré: “Jay Fai est comme la reine de la nourriture de rue thaïlandaise. Elle aurait pu faire n’importe quoi avec sa notoriété: une chaîne de restaurants, d’autres restaurants de rue, un établissement secondaire chic, mais elle ne l’a pas fait. Elle est restée dans  son shophouse en plein air avec ses deux woks. Je suis content qu’elle ait enfin une reconnaissance. ”

Jay Fai est aussi connue pour son look excentrique avec ses lunettes de ski pour se protéger les yeux des projections d’huile bouillantes en provenance des woks géants qu’elle manipule avec dextérité dans son minuscule shophouse.

Très attendu, le guide Michelin de Bangkok arrive plusieurs mois après que les autorités ont semé le doute sur la scène culinaire locale, après avoir annoncé subitement qu’ils interdiraient les stands de cuisine en plein air dans les rues principales de la capitale pour des raisons d’hygiène et de sécurité.

Le plan n’a cependant été que partiellement appliqué suite au tollé qu’il a provoqué dans de nombreux quartiers de Bangkok.

La capitale thaïlandaise rejoint donc Singapour, Shanghai, Séoul, Hong Kong, Kyoto, Osaka, et Tokyo en tant que capitales alimentaires asiatiques jugés dignes du fameux guide rouge de la compagnie française de pneus, publié pour la première fois à l’intention des automobilistes français en 1900.


https://www.thailande-fr.com/actu/59239-street-food-thailandaise-entre-guide-michelin
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 15, 2017, 08:19:08 pm

CONSOMMATION - Les Thaïlandais ont consommé en moyenne 240 oeufs en 2016, contre 220 en 2015.  :hang

Les autorités espèrent porter le chiffre à 300 oeufs en 2018.

Les patients souffrant d'hypertension artérielle et ceux qui ont un taux élevé de cholestérol ne devraient manger qu'un œuf par semaine, selon les médecins.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le décembre 17, 2017, 09:40:14 pm

Une tendance culinaire saine : le jacques fait le buzz !

Il fait le buzz et pour cause : le jacques, fruit bien connu des tables réunionnaises, possède des propriétés indéniables pour la santé. Cultivé en Thaïlande, en Malaisie et à La Réunion, il fait partie des grandes tendances alimentaires du moment. À consommer... sans modération !

Depuis quelques temps, un fruit bien connu des Réunionnais fait le buzz sur Internet. Sur certains sites, on lui prête des vertus hors du commun.

Il serait extrêmement efficace dans la lutte contre le cancer et pourrait bien être le super fruit de demain ! Des pouvoirs prodigieux : mais rendons à César ce qui est à César et à Jacques ce qui est... eh bien, à Jacques.

Ce que l'on note d'abord avec ce fruit pouvant peser jusqu'à 40 kilos, c'est son odeur. Un détail peu agréable, mais dérisoire face à tous les atouts que possède ce produit.

Originaire du sud de l'Inde où il est surnommé "le fruit du pauvre", il pousse aussi au Brésil et dans les îles tropicales, comme La Réunion.


- Un "super fruit" qui pourrait éloigner les virus -

Source de nombreuses protéines végétales, il est aussi riche en sucres lents, fibres, potassium et fer. Une composition qui permettrait de lutter contre le cancer du côlon.

Sa texture fibreuse peut même se rapprocher de celle du poulet ou du porc. Un bon substitut pour les végétariens (et les autres).

On prête également à ce "super fruit" le pouvoir d'éloigner virus, bactéries et de protéger notre organisme contre les infections.

Et on le mange comment ? Il peut être consommé vert ou à maturité. Les graines peuvent être grillées ou bouillies. Mais c'est bien sûr lorsqu'il est vert que les Réunionnais le préfèrent : il peut ainsi être mangé en kari.

Attention ! Il s'agit de le cuisiner rapidement ou de le congeler immédiatement pour éviter qu'il ne s'oxyde et perde son goûts.

Pour le kari ti jacques, rien de plus simple, il suffit de l'accommoder à la viande. Saucisses et boucané ont l'habitude d'ailleurs d'être mariés avec ce super-fruit.



http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2017/12/17/fruits-jacques,73905.html
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 18, 2017, 08:53:02 am

c'est du lourd...  :huhu   bonjour pour l'odeur...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 19, 2017, 08:50:31 am

Encore une mesure qui n'a aucun sens !... Tous les pays qui, dans l'histoire, ont mis en place des mesures dures de prohibition de l'acool n'ont fait qu'encourager les trafics illégaux... Rappelons-nous les Etats-Unis dans les 1930 et son paroxysme !... 

:hang


TOUS LES BEER GARDENS ONT ÉTÉ DÉCLARÉS ILLÉGAUX - ENCORE une fois...

Un responsable d'un organisme de réglementation de l'alcool, Mr NIPON a déclaré lundi que son agence poursuivait les célèbres "Beer Garden" ( jardins à bière ) en plein air de Central World Plaza pour avoir enfreint les lois sur la publicité. Une association commerciale a nié l'allégation de Nipon.
 
"Les Bier garden  eux-mêmes sont contre la loi. Nous devons agir », a déclaré M. Nipon dans une interview. "C'est parce que la forme même des Bier Garden est le marketing événementiel. Parce que, laissez-moi vous demander, qui ouvrirait des Bier Garden sans but?"
 
Le commentaire de Nipon est venu après qu'il ai  inspecté, accompagné de policiers et de fonctionnaires, les "beer garden" jeudi soir au centre commercial du centre-ville. Ils sont mis en place chaque année par les grands brasseurs de marques telles que Chang, Leo et Singha, et présentent généralement de la musique live dans une ambiance festive.
 
Après l'inspection, Nipon a porté plainte contre les organisateurs du Bier Garden pour avoir violé l'article 32 d'une loi de 2008 interdisant les tentatives pour « encourager » la consommation d'alcool. S'ils sont  reconnus coupables, les contrevenants encourent une amende maximale de 500 000 baht.
 
Mais Thanakorn Kuptajit, président de l'Association thaïlandaise des boissons alcoolisées, a déclaré que les "Bier Garden" ne tombent pas sous la section 32 parce qu'ils vendent des boissons, mais qu'ils n'en font pas la promotion : "Nous pensons que ce n'est pas illégal", a-t-il déclaré. "Est-ce que ces Bier Garden  ont un permis de vente d'alcool? Pour autant que je sache, ils l'ont. Depuis qu'ils ont obtenus des licences, leurs actions sont légales. "
 
Nipon a également dit qu'il prévoit de prendre des mesures similaires contre d'autres Bier Garden : "Nous avons déjà tenu une réunion avec la police. On leur a dit que nous ferions la même chose partout au pays ", a t-il déclaré . "La police a dit que nous pouvions demander l'intervention de toute unité locale si nous voyons une infraction n'importe où."
 
Rappel : en 2015, les Bier Garden  ont déjà été la cible de poursuites sous le prédécesseur de Nipon, Samarn Futrakul, qui avait menacé de poursuites judiciaires  les mêmes conglomérats de la bière :ThaiBev et Boonrawd.  Samarn avait finalement reculé après que le président de la junte, Prayuth Chan-ocha, a pris son contre-pied  en  le réprimandant publiquement pour  avoir attaqué une industrie comptant pour des milliards de bahts.
 
On ne sait pas si le régime militaire soutiendra ou découragera la campagne de Nipon. Pour le moment, les accusations n'ont été portées que contre les organisateurs du "Bier Garden" au lieu des deux grands brasseurs .
 
NDT : La loi interdit la promotion et la publicité de l'alcool sous toutes formes.
 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1016405-all-the-beer-gardens-have-been-declared-illegal-–-again/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le décembre 25, 2017, 08:53:32 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Lancement du guide bilingue Tasty Thaïlande... (https://img15.hostingpics.net/pics/445397images13.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=445397images13.jpg)


 Après le Michelin, le Gault et Millau ! L'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT), en partenariat avec Gault et Millau, vient de lancer le guide bilingue Tasty Thailand en supplément du nouveau guide Gault et Millau Belux édition 2018.

Le supplément Tasty Thailand compte 70 pages et est imprimé en français et en hollandais.

Il présente la gastronomie florissante du royaume, les restaurants acclamés par la critique thaïlandaise et belge ainsi que les plus fameux restaurants de rue de Bangkok. Il devrait atteindre cinq millions de lecteurs.

Le guide Gault et Millau a été fondé par les critiques gastronomiques Henri Gault et Christian Millau en 1965. Il note les restaurants sur 20. L’édition Belux est tiré à 35 000 exemplaires.

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 25, 2017, 02:17:24 pm

Infos viticulture en Thaïlande

La viticulture en Thaïlande est une activité marginale dans l'économie du pays s'étendant sur moins de 4.000 hectares, localisée essentiellement dans trois régions variant de 110 à 530 mètres d'altitude.

Le vin a été introduit en Thaïlande par les Français dans la seconde moitié du XVIIe siècle 2. Il a fallu attendre les années 1950 pour que la culture et la production vinicole se développe dans le pays, à l’initiative d'un projet royal.

Ce n'est qu'en 1995, que le premier vin thaïlandais, le Château de Loei fondé par Chaijudh Karnasuta est vendu localement et exporté tant en Europe qu'au Japon. En 2004, l'Association des vins thaïlandais (Thai Wine Association) est créée afin de promouvoir la qualité des vins produits à partir de raisins locaux.

Le pays ne compte qu’une douzaine de cépages utilisés en production : Chenin Blanc, Colombard, Malaga Blanc et Viognier sur les cépages de blanc et Black Queen & Pokdum, Cabernet Sauvignon, Dornfelder, Grenache, Pinot Noir, Sangiovese, Shiraz/Syrah et Tempranillo sur les rouges.

En 2014, la production thaïlandaise atteint à peine 12 millions de litres. Le pays produit majoritairement des vins rouges, ainsi que quelques vins blancs. Il produit également une faible quantité de vins mousseux.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le janvier 13, 2018, 09:39:24 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


 La Thaïlande est la paradis des fruits... :D 


Ils sont plus sucrés qu'en Europe, et beaucoup moins chers ...  8)

Certains sont de saison, d'autres vendus toute l'année. Le meilleur endroit pour les acheter ? Le marché, aux premières heures du jours. Voici une liste des fruits les plus vendus :

- Mangue (Mamuang), Mangoustan (Mang Kut), Chom Pu, Ramboutan (Ngo), Durian (Thurian), Litchi (Lin Chi), Noina, Sapodilla (LaMut), Goyave (Farang), Papaye (Malako), Banane (Kluaï), Ananas (Sapparot), Noix de coco (Ma-phrao), Jaque (Khanun), Pastèque (Taeng Mo), Pamplemousse (Som O), Fraises, Oranges, Citrons...
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: chipougwen le janvier 13, 2018, 04:01:34 pm
Et surtout ils sont murs!!!!
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le janvier 15, 2018, 08:52:12 am
https://www.bibamagazine.fr/lifestyle/cuisine/une-vendeuse-de-rue-de-bangkok-veut-rendre-son-etoile-michelin-73774


Une vendeuse de rue de Bangkok veut rendre son étoile Michelin...

Le guide Michelin est une institution en matière de gastronomie : depuis plus d'un siècle, il recense les meilleurs restaurants du monde auxquels sont attribués la distinction suprême : la fameuse étoile.

Ses réalisateurs s'intéressent depuis maintenant quelques années au marché asiatique, et c'est la capitale thaïlandaise, Bangkok, qu'ils ont récemment décidé de mettre à l'honneur avec un guide qui lui est spécialement consacré.

Parmi les établissements de la ville qui ont été distingués, un en particulier a retenu l'attention : il s'agit d'un restaurant de « street-food », autrement dit une cantine de rue typique, qui a reçu une étoile.

Le « stand » plutôt rudimentaire appartient à Jay Fai, 72 ans, baptisée « la reine de l'omelette au crabe et au curry ».

Seulement voilà, quelques semaines après avoir reçu la récompense prestigieuse, la principale intéressée souhaite... la rendre !

Bien que les queues de clients affamés s'étendent sur plusieurs dizaines de mètres, la vendeuse de rue n'en peut simplement plus de cette attention « non-souhaitée » et « loin d'être bienvenue »...

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 16, 2018, 07:54:08 am

C'était courru d'avance... On ne donne pas une étoile à un restaurant de rue !...  :What?
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le janvier 17, 2018, 03:18:07 pm

Gastronomie


peut-être ne connaissez-vous pas la fleur d'aïl ?  Et bien voilà...    :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: chipougwen le janvier 17, 2018, 03:33:34 pm
merci Line!!! Je me suis toujours demandé ce que c'était... un peu comme l'ail des ours chez nous?
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le janvier 25, 2018, 04:50:06 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


et aussi avec du fromage...   :D


L’artiste italien Daniele Barresi sculpte les fruits, les légumes et le fromage avec facilité afin de révéler des fleurs ou des créatures au coeur de la chair.

Les Thaïlandais apprécieront...  ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 10, 2018, 05:08:12 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Petit rappel : le pad thaï :D


Le pad thaï a été créé sous le régime du maréchal Plaek Phibunsongkhram et reflétait à l'époque le nationalisme thaï. Ce plat est devenu célèbre depuis la Seconde Guerre mondiale.

Facile à cuisiner et bon pour la santé, aujourd'hui, n’importe qui quelle que soit sa nationalité peut apprécier cette spécialité culinaire emblématique du Pays du Sourire.

Les nouilles sont faites à partir de riz, le même grain que celui utilisé pour le porc grillé au riz, le poulet au riz, le riz croustillant et le riz refroidi.

Les Thaïs aiment les nouilles Chan qui tirent leur nom de la province de Chanthaburi.

Connue non seulement pour ses délicieuses nouilles, Chanthaburi est également célèbre pour ses bijoux et tapis traditionnels ainsi que ses durians.

Les graines germées proviennent de petits haricots verts ronds. Les Thaïs apprennent à faire germer les graines dans leurs écoles élémentaires où leur sont également enseignés la danse classique thaï, la musique classique thaï, la danse royale thaïlandaise et le tambour thaï.

La sauce est faite à base de tamarin. Originaire d'Afrique, le tamarin pousse en abondance sur les terres fertiles de la province de Phetchabun, dans le nord de la Thaïlande.

Pour les locaux, le tamarinier est un arbre sacré. Il permet d’éloigner les mauvais esprits tels le fantôme volant, le fantôme incandescent, le fantôme affamé et même Dracula.

Le pad thaï n’est pas complet sans crevettes séchées. Les bonnes crevettes séchées proviennent du sud de la Thaïlande connu pour sa belle barrière de corail.

Il y a aussi du tofu dans le pad thaï. Il suffit de le couper en dés, de le mélanger et de le faire frire avec des radis doux et des œufs.

Le pad thaï se sert normalement dans une assiette mais si vous préférez l'authenticité, dégustez-le servi sur une feuille de bananier garnir de quelques fleurs de bananier.

Les troncs de bananier sont également utilisés pour la Fête de Loi Krathong, pour nourrir les porcs et aussi pour pratiquer le Muay Thaï.


BON APPETIT   ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 11, 2018, 08:04:10 am

Thaïlande: les géants de la malbouffe à l’oeuvre

La première fois que j’ai mis le pied en Thaïlande, c’était en août 2000. A l’époque, il fallait se lever de bonne heure pour croiser un(e) obèse. Malheureusement, la mondialisation a fait son oeuvre et ses effets pervers se font sentir dans la population. Certes, on n’en est pas encore au stade des Etats-Unis mais on voit davantage de personnes en surpoids, et plus inquiétant des enfants, qu’on en voyait lors de mon premier séjour. La fast food s’étend comme une pieuvre et n’a pas épargné la Thaïlande dont la cuisine est pourtant l’une des plus raffinées au monde.


Les principales chaînes de fast food

McDonald’s est la chaîne la plus connue. Elle est créée en 1952 par Ray Kroc qui  rachète les droits d’une petite entreprise de hamburgers fondée en 1937 par Richard et Maurice McDonald. En 2013, l’enseigne servait 69 millions de clients par jour. Je n’ai pas le nombre de hamburgers mais il y a de quoi avoir une « bonne »  indigestion ;-). Et en 2015, ce ne sont pas moins de 36 525 « restaurants » disséminés dans le monde.

La chaîne s’implante en Thaïlande dans les années 1980 et compte autour de 240 établissements, principalement installés à Bangkok et dans les zones touristiques.

KFC pour Kentucky Fried Chicken. La recette du poulet frit du Kentucky n’a plus grand chose à voir avec ce qu’elle était à l’origine. Je ne pense pas que la grand mère du fondateur, le colonel Harland Sanders, utilisait les saletés qu’on trouve aujourd’hui. Notre brave colonel, qui n’était pas militaire, a eu l’idée du concept en 1939 et a ouvert le premier KFC en 1952 dans le Kentucky qui n’en demandait certainement pas tant.

En 2003, PETA (People for Ethical Treatment of Animals) lance la controverse en dénoçant les conditions d’élevage et d’abattage des poulets, engraissés artificiellement à coup de médicaments, égorgés puis plongés encore conscients dans l’eau bouillante. En 2008, c’est au tour du chanteur Moby, végétarien, de dénoncer les pratiques de KFC dans le clip de la chanson Disco Lies, issue de l’album Last Night.

La Thaïlande compte près de 600 enseignes dont plus de 140 à Bangkok.

Burger King naît en 1954 à Miami, Floride, et compte aujourd’hui 13 000 points de vente dans 88 pays. En Australie, ils s’appellent les Hungry Jacks. En 2007, plusieurs ONG dénoncent le géant américain de négligences vis-à-vis de ses fournisseurs et ainsi de participer à la déforestation en fermant les yeux sur leurs pratiques.


Les méfaits de la fast food - Impact sur la santé des consommateurs

La nourriture servie dans ce type de restauration est trop grasse, trop sucrée, contient trop de conservateurs. Vous avez certainement déjà entendu parler des perturbateurs endocriniens. On ne les trouve pas que dans les shampooings et les dentifrices! L’effet le plus visible est l’obésité qui gagne du terrain dans tous les pays du monde qui se sont mis à la sauce américaine.

En 2004, sort un documentaire édifiant de Morgan Spurlock, destiné à montrer à ceux qui en douteraient encore que se nourrir chez McDo et consorts n’est vraiment, mais vraiment, pas bon pour la santé. Il s’est engagé à ne consommer que de la nourriture servie par McDonald’s pendant 30 jours. Il y a laissé sa santé! Vous pouvez voir le film  Super Size Me en streaming.

Et que boit-on la plupart du temps pour accompagner son repas ? Du Coca bien sûr ou un autre soda mais le résultat n’est pas meilleur. Pour savoir comment réagit l’organisme, je vous invite à lire l’article suivant:

https://dailygeekshow.com/apprenez-ce-qui-arrive-dans-votre-corps-30-minutes-apres-avoir-bu-du-coca-cola/


Impact environnemental

Ne rêvez pas, la nourriture servie dans ce type de restaurants ne provient pas d’élevages qui pensent au bien-être animal avant de penser gros sous. C’est du travail à la chaîne du début jusqu’au moment où le client achète son Big Mac. On fait rarement du local, la majorité des ingrédients vient parfois de très loin.

Vous l’avez sans doute remarqué aussi, quand vous consommez de la fast food, vous achetez plus d’emballage que de nourriture. Emballage qu’on retrouve dans la nature, aux abords des routes, dans un joli sentier de forêt, ce qui a le don de mettre en rogne. Comment font les gens chez eux? Ils balancent tout au milieu du salon.


Le concept

Les géants de la fast food ne vendent pas de la nourriture, ils s’en moquent complètement. Heu, on s’en était un peu douté quand même. Ils vendent des steaks ou du poulet parce que les gens auront toujours besoin de se nourrir mais ils auraient pu vendre n’importe quoi d’autre. Ce qu’ils vendent, c’est un modèle économique qui rapporte gros.

Le concept repose sur les redevances des franchisés: pourcentage sur le CA pour le droit à l’utilisation de la marque, pourcentage sur le CA et revenus locatifs des murs et des terrains.

Ces gens-là sont des financiers. Que leurs clients aient du diabète, de l’hypertension, des maladies chroniques, qu’ils deviennent obèses est le dernier de leurs soucis. Et je doute qu’ils mangent dans leurs propres restaurants.

Pensez-y avant d’attaquer votre prochain Big Mac ou autre joyeuseté. Si vos papilles sont en émoi, il n’en va pas de même pour votre organisme qui envisage ce que vous allez lui servir sous un autre oeil.

Et franchement, quand on voyage, déguster la cuisine locale surtout quand elle est aussi bonne qu’en Thaïlande fait partie de la découverte. La culture passe aussi par l’assiette!

 

Sources: slate.fr, DocteurBonneBouffe, Wikipédia, dailygeekshow.com, youtube
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: COCONUT PILOT le février 13, 2018, 09:37:20 am
Plus que les chaînes  de fast food je trouve que l abus de sucre et de sel dans les restaurant et aussi les familles est un facteur de mal santé + tout ce qui est frit en particulier le poulet frit a tout les coin de rue. + La qualité de tous les produits industriels poulet poisson crevette légumes !!!
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 14, 2018, 02:19:18 pm
http://www.ledauphine.com/savoie/2018/02/12/le-chef-savoyard-etoile-de-bangkok


Le Savoyard Arnaud Dunand-Sauthier compte deux étoiles au Michelin... à Bangkok...   :clap

Arnaud Dunand-Sauthier, 35 ans, parcourt le chemin qu’il avait secrètement imaginé, alors qu’il était encore élève à l’école Jacques-Prévert de Bissy.

Aujourd’hui à Bangkok, en bordure du fleuve Chao Phraya, dans le plus grand palace de la capitale, l’un des plus beaux du monde, neuf restaurants proposent les cuisines du monde à la clientèle fortunée.

Depuis cinq ans à la tête du restaurant Le Normandie, fer de lance de la gastronomie française, le chef français Arnaud Dunand-Sauthier est dans son fief, à son aise. Son équipe de dix cuisiniers et trois pâtissiers, il l’a formée puis accompagnée vers l’excellence.

« Lorsque je suis arrivé ici à Bangkok au Mandarin Oriental, j’ai bousculé les habitudes, restructuré le restaurant et l’équipe, puis j’ai organisé l’approvisionnement depuis la France, en privilégiant la qualité des produits. »

La cuisine du restaurant Le Normandie a des arguments pour séduire les palais les plus fins. « Nous élaborons une cuisine française contemporaine axée sur l’utilisation des meilleurs produits français. »

Et les responsables du Michelin ne s’y sont pas trompés en attribuant deux étoiles au Normandie. « C’est une fierté d’être distingué par le Michelin et d’être reconnu pour la qualité de ce que l’on offre aux clients. »

Au rang de ses clients les plus célèbres, figurent des rois et des princes, des hommes politiques de tous les pays ou des artistes, chanteurs, acteurs.

Le lien avec la Savoie, le jeune chef veut le préserver à sa manière dans l’élaboration de plats. « Cuisiner un lavaret aux herbes sauvages est un clin d’œil à la Savoie, à mon pays... »

Il lance aussi des invitations : « J’invite les chefs étoilés savoyards à me contacter pour faire des dîners à quatre mains sur Bangkok et à mettre encore un peu plus de Savoie en Thaïlande. »  ;)
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le février 22, 2018, 07:26:45 pm

On pourra manger pour trois fois rien à Suvarnabhumi !

L'aéroport de Suvarnabhumi ouvrira un nouveau "coin-repas à bas prix" dans l'enceinte de l'aéroport le mois prochain, a annoncé jeudi une cadre de l'aéroport, Dalad Asavet. Elle a déclaré que ce nouvel endroit s'ajouterait au food court déjà existant : le Magic Food Point à l'intérieur du bâtiment des passagers (tout en bas, porte 8).

Elle a dit que le nouvel endroit où déjeuner et diner sera situé à l'extérieur du bâtiment des passagers sur 100 à 120 mètres carrés.

Le nouveau coin aura de petites boutiques vendant des aliments au prix de 30 thb et plus par plat. On comprend que cela ressemblera à un marché odinaire avec des stands.

Les passagers devront sortir du bâtiment des passagers et se diriger vers le poste de police de Suvarnabhumi.

Le nouvel endroit pourrait accueillir environ 150 à 200 passagers en même temps et sera prêt en mars.

L'aéroport augmentera également de 50 mètres carrés la surface du food court actuel Magic Food Point au rez-de-chaussée afin de pouvoir accueillir plus de passagers, a ajouté Dalad.

Elle a dit que la zone agrandie du coin Magic Food Point serait prête à temps pour Songkran en avril. Le Magic Food Point s'appellera Airport Street Food.

Les informations sur les magasins d'alimentation à bas prix seront également ajoutées aux kiosques électroniques de l'aéroport, a-t-elle ajouté.

Bien souvent les passagers se plaignent des prix élevés des restaurants de l'aéroport car ils ne savent qu'il existe le food court du niveau 1. Il faut ajouter que la nourriture servie n'est pas la même.

Dalad a ajouté que l'aéroport attendait les prix médians des aliments que lui procurera l'Ombudsman (médiateur) pour s'assurer que les magasins de l'aéroport n'augmentaient pas les prix de plus de 25 % par rapport à ceux pratiqués dans les centres commerciaux.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026166-suvarnabhumi-to-get-low-price-food-corner-next-month/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 24, 2018, 12:44:33 pm

si vous aimez la cuisine de la rue...  :D  ;)

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le février 27, 2018, 05:19:03 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya



Le 4ème Asian Organic Gourmet Festival aura lieu à Bangkok du 22 au 25 mars prochain...  :D

Le luxueux 137 Pillars Suites & Residences situé à Sukhumvit Soi 39, accueille le 4ème Asian Organic Gourmet Festival consacré à la gastronomie, au vin et au bien-être.

Du 22 au 25 mars, l'hôtel réunira les meilleurs conseillers en bien-être, une sélection de grands chefs et quelques-uns des meilleurs producteurs de vin, pour quatre jours de plaisir organique luxueux.

Se déroulant pour la première fois à Bangkok, l’Asian Organic Gourmet Festival (AOGF) révélera l'importance d'acheter des produits locaux, de préparer des aliments sains sans perdre de saveur et d'associer la cuisine fine au bon vin.

Cette année, le chef Javier Rodriguez de Santiago del Estero, au nord de l'Argentine, le chef Colin Chung d'Hawaii et le chef Peter Van Es d'Australie, se rendront à Bangkok spécialement pour cet événement et rejoindront le chef Anchalee Ponrungsit et l'équipe culinaire de 137 Pillars Suites & Residences.

Pour les invités qui auront la chance d'avoir une réservation confirmée, le point culminant sera le dîner de gala quotidien au Nimitr, au 27ème étage, où la créativité individuelle des chefs brillera.

Les chefs invités partageront également leur expérience et leur talent culinaire durant des cours de cuisine spéciaux qui auront lieu vendredi et samedi à partir de 11h.

Il y aura aussi beaucoup d'activités amusantes pour toute la famille tout au long de chaque journée.

En marge du Asian Organic Gourmet Festival, un marché fermier se déroulera sur la pelouse du Jamjuree, au rez-de-chaussée de l'hôtel, entre 11h00 et 20h00.

Le samedi sera la Journée du bien-être durant laquelle notamment Judith Coulston-Geissman animera un cours de « la nutrition comme médicament » et se joindra au chef Anchalee pour un cours de cuisine Wellness.

Des œuvres d'art uniques ainsi que d'autres produits de luxe seront chaque jour vendus aux enchères.

L’événement se terminera sur un buffet-brunch de Gala le dimanche qui aura lieu au Bangkok Trading Post à partir de 11h30.

Cette année, l’événement caritatif Asian Organic Gourmet Festival soutiendra la Fondation Beaumont qui a été créée pour aider les communautés dans le besoin en Thaïlande et fournir une éducation gratuite aux enfants des zones rurales.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 08, 2018, 12:43:47 pm

Un arrière-goût de pesticide dans la cuisine thaïlandaise

Selon deux études menées la semaine dernière par le Thai-Pesticide Alert Network (Thai-Pan), et la Fondation pour les consommateurs (Fondation for Consumers), un nombre important d’aliments vendus sur le marché thaïlandais, dont les aliments étiquetés bio, contiendraient des quantités de substances chimiques trop importantes.

Alors que la Thaïlande ne cesse de vanter les mérites de sa cuisine comme moyen de promouvoir le tourisme, le royaume est touché par un scandale alimentaire inquiétant.

Deux rapports publiés par le Thai-Pesticide Alert Network (Thai-Pan), et la Fondation pour les  consommateurs (Fondation for Consumers) contiennent des révélations alarmantes qui touchent sérieusement au domaine de la santé publique.


Des saucisses gorgées de conservateurs chimiques

La fondation pour les consommateurs a révélé suite à un test effectué aléatoirement que trois marques sur 15 de saucisses contenaient un taux très élevé de nitrite de sodium.

Dans l’alimentaire, le nitrite de sodium est un additif alimentaire réputé avoir une influence cancérigène sur de nombreux organes.

Selon, les normes de l’organisation des Nations Unies, le taux de Nitrite de sodium doit être limité à 80 milligrammes par kilo de viande.

Le rapport de la fondation pour les consommateurs déplore que les trois marques de saucisses aient un taux bien plus élevé. Or les saucisses sont un aliment très populaire en Thaïlande. Les Thaïlandais en consomment environ 300 000 tonnes  par an.


La cuisine du monde a du plomb dans l’aile

Dans son éditorial le Bangkok Post exige une réaction des pouvoirs publics. Selon eux, la Thaïlande ne peut pas se vanter d’être la « cuisine du monde » et faire face à de tels rapports sur la sécurité alimentaire :

“notre précieux héritage culinaire et son potentiel comme moteur de croissance et de développement sera réduit à néant si les autorités ne se réveillent pas et ne prennent pas des mesures dignes de ce nom en matière de santé alimentaire”. 

Dans un éditorial très critique le Bangkok Post dénonce « La cuisine toxique du monde » et l’inaction des pouvoirs publics dans le domaine de la sécurité alimentaire.


Un bio pas très logique

Le Thai-Pesticide Alert Network a lui aussi grâce à des tests d’échantillons de fruits et légumes révélé que 46,6 % contenaient des résidus toxiques dangereux, c’est à dire avec des taux supérieurs aux normes internationales

Un quart de ces produits échantillonnés sont certifiés comme biologiques, ou organiques, ce qui exclut en principe l’utilisation de pesticides et de produits chimiques.
La place de l’agriculture biologique en Thaïlande

Depuis quelques années, l’agriculture biologique prend une place de plus en plus importante au sein du royaume, mais l’absence de contrôle public sur les normes à respecter rend son implantation compliquée, voire dans certains cas peu crédible.

Selon Chutima Bunyapraphasara, secrétaire permanente du ministère du commerce :
   
« La population est de plus en plus concernée par les risques qu’implique la consommation de nourriture industrielle utilisant des produits chimiques »

À Bangkok, il existe des exploitations 100% bio où les fertilisants utilisés sont entièrement naturels.

Pour le moment 7405 fermes biologiques ont été recensées en Thaïlande pour un total de 35 058 hectares cela équivaut donc à 0,21% du territoire.

La Thaïlande se classe en 8e position des pays d’Asie ayant la plus grande surface utilisée pour le bio.


Le bio pour les Thaïlandais aisés et les expatriés

Dans le royaume, la nourriture biologique ne concerne pas l’ensemble de la population.

Les consommateurs sont souvent minoritaires et selon une enquête de l’International Food and Agribusiness Management Association, le profil type est une femme de plus de 35 ans, mère de famille, cultivée et ayant un niveau de vie aisé.

Les plus concernés sont les expatriés et surtout les Américains, Européens et Japonais. Ce sont notamment les plus informés sur les risques de l’agriculture industrielle.


https://www.thailande-fr.com/societe/46318-arriere-gout-de-pesticide-bio-thailandais


Photos : pourcentages de pesticides dans les fruits et légumes produits en thaïlande. L’étude de Thaipan a porté sur 10 légumes et six fruits, examinés dans 138 échantillons collectés en Thaïlande. Pour les fruits, seule la pastèque a été trouvée sans traces de pesticides.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 23, 2018, 07:30:08 am

Gastronomie : les nids d'hirondelles, le mets raffiné de la Thaïlande

Les nids d'hirondelles sont une spécialité thaïlandaise très en vogue, très chère aussi. En Asie, on lui prête toutes les vertus.

En Thaïlande, la province de Pattani a misé sur des centaines et des centaines d'oiseaux. On y rassemble, dans de grands bâtiments, des volatiles qui ressemblent à des hirondelles, mais qui sont en fait des martinets. La raison de ces investissements, ce sont les nids de ces oiseaux. Les martinets les fabriquent avec leur salive qui se solidifie en séchant et devient blanche. Toutes les deux semaines, ils sont récoltés délicatement.
Des produits de luxe

En Asie, ces nids d'oiseaux sont des produits de luxe, utilisés comme ingrédient dans la haute gastronomie. Le prix de base pour la matière brute est de 1 000 euros par kilo. Les nids partent dans toute l'Asie. Avant, ils passent par des laboratoires de nettoyage pour enlever minutieusement les plumes et le sable. Dans les restaurants, ils seront transformés en dessert ou en soupe sucrée. Pour les Chinois, ces nids d'oiseaux auraient de nombreuses vertus.

la vidéo, passionnante, se trouve dans la page liée :

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/art-culture-edition/gastronomie-les-nids-d-hirondelles-le-mets-raffine-de-la-thailande_2717102.html
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le avril 24, 2018, 12:00:14 am
Le durian : bientôt un met de luxe !   :huhu

Le prix du durian thaïlandais a augmenté sur les marchés de gros des provinces de Chanthaburi et de Rayong, à la suite de la vente en ligne de 80.000 fruits par Alibaba.

Le durian de catégorie A est passé de 65/70 baht à 78 bahts le kilo, et celui de catégorie B de 55 à 65 bahts le kilo.

Boonruang Prathum, qui exploite un verger de durians à Chanthaburi, a indiqué que des représentants du marché en ligne Tmall d'Alibaba ont visité son exploitation pour s'assurer de la qualité de sa production.

Il espère vendre au détail ses fruits 110 bahts du kilo, et considère que la hausse est durable.

Il craint que certains exploitants de vergers coupent leurs fruits trop tôt pour empocher l'argent, ce qui affectera la qualité des produits et portera préjudice à l'image du durian thaïlandais dans son ensemble.
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mai 10, 2018, 07:42:28 am

Info : peut-être ne le savez-vous pas ... ?  :D


Goong Ob Woonsen ! happy En thaïlandais, Woonsen désigne ces vermicelles transparentes à base de farine de haricots mungo.

Ils sont très appréciés particulièrement pour leur texture ferme et leur apparence translucide...  :D
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mai 13, 2018, 09:18:14 am
https://lepetitjournal.com/bangkok/el-mercado-ouvre-son-epicerie-de-quartier-sur-suan-phlu-bangkok-230279


Fromage, baguette et saucisson sont désormais disponibles à foison sur Suan Phlu. Et le vin arrive le mois prochain... :D  Français à vos bérets ! ;)

Les fins gourmets et autres amateurs de produits européens vivant sur Sathorn à Bangkok vont apprécier: El Mercado, le marché des Chefs, vient de lancer sur Suan Phlu sa deuxième épicerie de quartier.

El Mercado Grocery & Wine est une ravissante petite épicerie de quartier qui propose toutes sortes de produits de consommation courante (autour de 250 références) auxquels s'ajoutent des produits frais –essentiellement fromages et charcuteries- importés principalement de France et d'Espagne.

N’oublions pas l'incontournable pain d'Amantee et ses viennoiseries, ainsi des pâtisseries renversantes faites maison (Tarte tatin, Mille-feuilles, etc.). Il y a également des fruits et légumes, importés et locaux.

Située entre le soi 1 et le marché de Suan Phlu, cette boutique propose des produits frais pré-coupés et conditionnés mais aussi à la coupe.

"Nous sommes en soft opening jusqu'au 21 mai c'est-à-dire que nous sommes ouvert de 11h à 20h et du lundi au samedi mais après le 21 nous serons ouverts tous les jours même le dimanche, de 8h à 22h", nous confiait mercredi Axel Aroussi, co-fondateur d’El Mercado.

Mais ce n’est pas tout ! "A partir de juin ouvrira juste au-dessus de l’épicerie un Bar à vin avec ventes de vin au détail et possibilité de consommer sur place fromage et charcuterie plus quelques salades, dessert, café, etc.", ajoute l’entrepreneur français qui a lancé El Mercado avec grand succès en 2015 avec son épouse Griselda Gras.

Outre la qualité des produits, une autre caractéristique d’El Mercado est l’engagement écologique et social.

Même si l’enseigne ne le revendique pas à tout bout de champ, il suffit de devenir client pour s’en rendre compte et apprécier, à commencer par les poches en papier recyclable qui remplacent les infernaux sacs plastiques, ou encore le fait de pouvoir faire remplir à souhait sa bouteille de vinaigre ou d'huile d'olive.


Bon à savoir aussi, les épiceries El Mercado proposent leurs viennoiseries, sandwiches et salades à moitié prix après 17h tous les jours.

El Mercado Grocery & Wine
GP House, Suanphlu Soi 1-3, Bangkok
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le mai 16, 2018, 11:28:19 am
https://www.thailandee.com/blog/


Guide rouge Michelin sur Phuket et Phang Nga...  8)


Le Guide Michelin Bangkok, Phuket et Phang Nga 2019 sortira à la fin de l’année, en décembre, dans le même format bilingue thaïlandais et anglais que la première édition,  en version papier et version numérique.

La conférence de presse annonçant la version 2019 et donc seconde édition du guide gastronomique en Thaïlande, a eu lieu hier en présence de hauts responsables thaïlandais et des dirigeants de Michelin.

M. Yuthasak Supasorn, gouverneur de l’Autorité Touristique de Thaïlande (TAT), évidemment ravi, a déclaré:

« Avec Bangkok, Phuket et Phang Nga sont deux autres destinations gastronomiques fantastiques en Thaïlande et il est naturel que le Guide Michelin 2019 soit étendu pour couvrir les trois.

Le tourisme gastronomique est l’un des éléments principaux de notre nouveau concept de communication «Open to the New Shades» et nous sommes ravis d’avoir une référence aussi respectée que Michelin pour nous aider à promouvoir la Thaïlande en tant que destination culinaire de classe mondiale. »

Le guide Michelin de Bangkok, Phuket et Phang Nga 2019 couvrira les lieux culinaires allant des restaurants gastronomiques aux meilleurs stands de nourriture de rue.

Espérons que si un restaurant de Street Food se trouve étoilé, son sort soit plus enviable que celui qui a reçu une étoile à Bangkok dans l’édition 2018 et qui depuis demande à ce qu’on la lui retire (l’afflux de clients supplémentaire malgré une hausse des prix significative pour essayer d’en dissuader est ingérable et le restaurant trop petit).

Les saveurs de la cuisine locale de Phuket et la culture variée de l’alimentation ont fait d’elle la première ville de Thaïlande, mais aussi la région de l’ASEAN, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses délices gastronomiques. Et évidemment, ce n’est qu’n des nombreux atouts de l’île la plus touristique de Thaïlande.

De même, Phang Nga, au nord de Phuket, connue pour sa baie qui offre des paysages magnifiques, a une culture et tradition culinaire tout aussi riche. Les amateurs de fruits de mer s’y régaleront.

Le Guide Michelin Bangkok 2018 comptais 98 restaurants thaïlandais, asiatiques et internationaux, dont 28 stands de street-food thaïlandais, avec des restaurants deux étoiles et une étoile et des restaurants Bib Gourmand dans la sélection.

On verra combien l’édition 2019 comptera d’établissements… et quelle(s) nouvelle(s) destination(s) pour 2020. Je ne serai pas étonné d’y voir Chiang Mai…

Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Malco le mai 16, 2018, 01:33:39 pm
Citer
     

Je ne serai pas étonné d’y voir Chiang Mai…      


Obliger que Chiang Maï y soit .
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le juin 01, 2018, 12:10:00 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Dégustation du "roi des fruits" par les astronautes : un projet...  :D

À l'avenir, les astronautes pourraient déguster le "roi des fruits" en orbite.

L'agence de recherche spatiale du gouvernement thaïlandais a l'intention d'envoyer en juillet des durians cuits dans l'espace, dans le cadre de ses recherches permettant de produire des aliments thaïlandais adaptés à la consommation en apesanteur.

Ammarin Pimnoo, de la "Geo-Informatics and Space Technology Development Agency (GISTDA)" a présenté le projet "Thai Food to Space".

Les durians prêts à être expédiés ont été produits par les sociétés privées Daily Food Ltd. et Signature Marketing Co. Ltd.

Elles ont choisi la variété Monthong, sans doute la plus délicieuse de Thaïlande.

Pour accentuer l'aspect "Thainess" du projet, les emballages des durians présentés aux médias portaient la mention "Space Elephant". Très subtil.

Napasorn Jongjittanon, de l'agence GISTDA, a précisé que les durians seront envoyés à la dérive de l'atmosphère terrestre par une fusée américaine dont on ignore l'identité.

L'objectif de GISTDA est de collecter des informations sur les changements d'aspect du fruit et de son emballage à son retour sur terre. L'agence prévoit également d'envoyer, dans le même vol spatial, du riz violet thaïlandais, un produit très tendance.

Tout ceci est complètement extravagant. Merci à Coconuts de nous avoir livré ce moment de franche rigolade ...  :huhu
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: SUDOKU le juin 22, 2018, 12:23:30 am

Meilleurs restaurants du monde. Italie, Espagne et France. Gaggan à Bangkok est 5e !

Le restaurant indien inventif Gaggan, sur Langsuan Road à Bangkok, a été classé cinquième des 50 meilleurs restaurants du monde. Le restaurant thaï "Nahm" au Metropolitan Hotel de Bangkok est 49e.

Le  "World's 50 Best Restaurants" a donné cette année la première place à « Osteria Francescana » à Modène, en Italie, dirigée par le chef Massimo Bottura. Son utilisation de produits locaux plait aux amateurs qui cherchent à découvrir les saveurs italiennes traditionnelles. C'est la deuxième fois que le restaurant reçoit le prix, après 2016.

La deuxième place est allée à "El Celler de Can Roca" à Gérone, en Espagne, qui est célèbre pour ses desserts et vins. Ce restaurant a pris la première place à deux reprises en 2013 et 2015.

Troisième : “Mirazur” à Menton, France .

 
https://www.theworlds50best.com/

Gaggan 6500 thb ++ par tête, sans les vins !!
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 19, 2018, 07:55:28 am

Attention aux contrefaçons dangereuses : du Johnny Walker et des analgésiques

Des responsables de l’accise ont démantelé jeudi dans le sud de la Thaïlande une usine qui préparait du faux whisky de marques Johnny Walker Red et Black.
 
Les fonctionnaires ont qualifié le whisky de "très dangereux" pour les consommateurs. Il devait être vendu à Bangkok et ses environs, ainsi qu'à Hat Yai.
 
L'homme derrière la contrebande est un étranger. Il y a deux ans, dans une affaire similaire, le coupable était Malaisien.
 
Le raid a eu lieu dans le sous-district de Khuanlang à Hat Yai, Songkhla.
 
Deux femmes qui ont été arrêtées alors qu'elles s'apprêtaient à remplir des bouteilles ont essayé de brûler de faux timbres d'accise et de les jeter.
 
Sriwat Jaichanalert, 40 ans et Amornrat Jaimongkhonwongsa, 20 ans, recevaient des fûts de 25 gallons d'alcool déjà préparé, les mettaient dans des bouteilles, ajoutaient des étiquettes et des sceaux d'accise et se chargeaient de la livraison.
 
Pour cela, elles étaient payées respectivement 30 000 et 15 000 bahts.
 
Sriwat a déclaré qu'elle ne connaissait pas l'identité de leur patron.
 
Un agent des accises a déclaré que l’homme responsable de l’opération était un étranger et que le faux alcool était très dangereux pour les consommateurs.
 
Les deux femmes seront poursuivies de même que le propriétaire de l’entreprise.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12994-attention-aux-contrefa%C3%A7ons-dangereuses-du-johnny-walker-et-des-analg%C3%A9siques/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 19, 2018, 11:42:51 am

Les oranges thaïlandaises sous antibiotiques ne sont pas bonnes pour la santé !

Alerte sur l'utilisation d'amoxicilline dans les orangeraies thaïlandaises.

Les responsables du ministère de la santé ont reçu pour instruction de contrôler les pharmacies et les fabricants d'antibiotiques susceptibles d'avoir distribué de l'amoxicilline dans les exploitations agricoles - qui serait largement utilisée dans les orangeraies du nord et du centre du pays - car cela pourrait entraîner une pharmacorésistance, voire des allergies mortelles chez l'homme, ainsi que la contamination de l'environnement.
 
Un rapport récent a mis en évidence l'utilisation de longue date d'injections d'amoxicilline dans des orangers, trois à quatre fois par an, pour traiter la maladie du dragon jaune provoquée par une bactérie transmise par des insectes psylle, et a révélé que les producteurs d'oranges ne réalisaient pas le danger. Le secrétaire permanent du ministère de la Santé publique, le docteur Sukhum Kanchanapimai, a déclaré vendredi que les abus devaient cesser.

Maladie du dragon jaune : La maladie du dragon jaune, ou 黃龍病 (Huanglongbing, HLB) en chinois, est une maladie bactérienne mortelle des agrumes. Elle est répandue en Asie et en Afrique. L'agent pathogène est transmis par des insectes vecteurs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_du_dragon_jaune

Psylle : « Psylle » est un nom vernaculaire désignant diverses espèces d'insectes hémiptères de la super-famille des Psylloidea, classés dans plusieurs genres et familles différents. On peut aussi bien dire le ou la psylle car le terme est un substantif masculin ou féminin1. Ces petits insectes suceurs et sauteurs, qui ressemblent à des mini cigales, sont proches des pucerons et des cochenilles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Psylle_(insecte)

La Food and Drug Administration (FDA) et le Département des sciences médicales ont commencé à enquêter dans les juridictions concernées.

Le secrétaire général de la FDA, le Dr Surachoke Tangwiwat, a déclaré que son agence avait demandé aux bureaux de la santé provinciaux de vérifier dans les orangeraies la distribution d'amoxicilline aux producteurs d'oranges et de veiller à ce que la vente d'antibiotiques se fasse en pharmacie par les pharmaciens.

L'agence a également averti les fabricants d'antibiotiques de distribuer des antibiotiques aux pharmacies et non directement aux agriculteurs, sous peine de poursuites.

Cette mauvaise utilisation de l'amoxicilline - qui est l'un des antibiotiques les plus utilisés pour traiter les infections chez l'homme et doit être prescrite par les pharmaciens - peut entraîner une contamination de l'environnement, en particulier au niveau des sources d'eau.

L’exposition secondaire des consommateurs à ces médicaments peut entraîner des réactions graves, voire mortelles, chez les personnes allergiques aux antibiotiques. L’exposition directe des agriculteurs à de tels médicaments peut entraîner des réactions allergiques, a déclaré Supanai, un expert.

Il a dit que les fermes n'utilisaient probablement pas de capsules d'antibiotiques mais un format de poudre chimique, ce qui pourrait entraîner leur dispersion. Bien qu'aucune recherche n'ait été réalisée pour confirmer la présence d'antibiotiques dans les orangeraies, il a déclaré que la précaution raisonnable était de mettre un terme à une telle utilisation.

Le ministère de la Santé publique devrait vérifier les conditions physiques des agriculteurs ainsi que des échantillons de sol et d’eau pour étudier la possibilité d’une contamination, tandis que les agriculteurs devraient adopter les directives relatives à l’agriculture biologique, a déclaré Supanai.

Supanai a également demandé instamment à l'autorité de contrôler la vente de produits chimiques (utilisés dans la fabrication d'amoxicilline) aux agriculteurs, ces substances étant également considérées comme des médicaments dangereux. La vente du médicament par des non-pharmaciens a enfreint la loi, de sorte que les vendeurs et les fabricants pourraient être tenus pour responsables.

Supanai a conseillé aux personnes allergiques à l'amoxicilline d'éviter toute consommation d'oranges alors que les personnes non allergiques devraient s'abstenir de consommer une quantité importante et laisser un intervalle de sept jours deux "dégustations".


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12997-les-oranges-tha%C3%AFlandaises-sous-antibiotiques-ne-sont-pas-bonnes-pour-la-sant%C3%A9/?fbclid=IwAR0opMtP5owaFchh4WimTG9toX4veQ4vfNvbC3dcMUrhqOdW3S43642hAZU
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 21, 2018, 08:34:40 am

Les poissons et crevettes d'élevage sont aussi bourrés d'antibiotiques. Les experts demandent des mesures.

Appel à l'action pour mettre fin à l'utilisation d'antibiotiques pour les poissons et crevettes. Les craintes de résistance aux médicaments grandissent.

Certains éleveurs saupoudrent leurs stocks de poissons et de crevettes de médicaments antibiotiques dans des paniers flottants, soit dans des étangs fermés, soit dans des cours d’eau naturels. Cette pratique pose le double risque de résistance aux médicaments et de pollution de l’environnement, ont déclaré lundi des experts de l’Université de Chulalongkorn.
 
Niyada Kiatying-Angsulee, experte en pharmacie de l'université, a rapporté que de tels abus d'antibiotiques dans le secteur de la pêche avaient été signalés dans diverses régions de Thaïlande, notamment dans des paniers flottants dans des rivières.

Elle a exhorté les autorités à contrôler et à mettre un terme à cet usage abusif d'antibiotiques et de médicaments. La pratique a pour but de prévenir les maladies dans les élevages d'aquaculture, selon certains éleveurs.

« C’est inquiétant, car des études ont montré qu’il y aura 10 millions de décès [humains] liés à la pharmacorésistance chaque année en Thaïlande au cours des trois prochaines décennies (une erreur dans les chiffres ? c'est peut-être 10 millions en tout et non par an) si rien de concret n’était fait pour enrayer ce problème dès à présent», a expliqué Niyada.

Par ailleurs, le secrétaire permanent du ministère de la Santé publique, le Dr Sukhum Kanchanapimai, a confirmé lundi qu'il avait déjà chargé la Food and Drug Administration et le département des sciences médicales du ministère de se joindre aux bureaux de la santé provinciaux pour vérifier si les vergers d'orangers avaient utilisé de l'Amoxicilline. Lire article d'hier.

« La question de la résistance aux médicaments est une affaire nationale qui doit être traitée globalement [en agissant sur tous les facteurs]», a déclaré Sukhum.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13002-les-poissons-et-crevettes-d%C3%A9levage-sont-aussi-bourr%C3%A9s-dantibiotiques-les-experts-demandent-des-mesures/
Titre: Re : NOS RECETTES... Et la nourriture en Thaïlande...
Posté par: Line le novembre 30, 2018, 09:13:18 pm
https://swing-feminin.com/deuxieme-etoile-michelin-au-guide-michelin-de-thailande


Deuxième étoile Michelin au Guide Michelin de Thaïlande pour le COMO METROPOLITAN BANGKOK...


Le restaurant Nahm au COMO Metropolitan de Bangkok est fier d’annoncer qu’il a reçu une étoile Michelin du Guide Michelin Thaïlande pour la deuxième année consécutive.

Le Nahm est dirigé par le chef Pim Techamuanvivit depuis mai 2018 et ses nouveaux plats sont restés fidèles à sa vision originale de la cuisine thaïlandaise authentique, tout en maintenant un intérêt renouvelé pour des relations plus étroites avec les agriculteurs et les producteurs d’aliments artisanaux en Thaïlande. Les produits les plus exceptionnels figurent sur le menu.

Les plats emblématiques du nouveau menu du chef Pim incluent des entrées telles que le crabe bleu nageur, la coriandre et l’ail cueilli sur des craquelins de riz aux arachides, ainsi que le miang de homard, le poulet, la mangue verte et les herbes servies sur des feuilles de ThongLang.

Les plats sont tout aussi originaux : Riz Ember-grillé avec des pétales de fleur de porc et de fleur de bananier Sampran et du poisson assaisonné croustillant. Un autre grand favori est le pigeon de Chiang Mai mélangé avec des herbes et des Alliums croquants, servi avec des légumes frais.

Le restaurant bénéficie d’un espace chaleureux aux couleurs miel, inspiré de la période d’Ayutthaya du XIVe au XVIIIe siècle en Thaïlande, d’où la structure texturée de colonnes en brique rouge rouille, rappelant les temples d’Ayutthaya et les écrans en bois fabriqués à la main. Tous les détails de la conception ont été réféchis, y compris la vaisselle.

La sélection triée sur le volet comprend des bols Benjarong de l’artisan thaïlandais ‘Pinsuwan Benjarong’ et des assiettes en céladon du fabricant local “Mengrai Kilns”.

Le Guide Michelin prend en compte tous les éléments qui impactent sur l’expérience du restaurant, y compris le service. Ce prix fait donc également honneur au personnel hautement qualifié de COMO.