Forum Thailande Info

TOURISME => Tourisme en Thailande => Discussion démarrée par: Line le décembre 03, 2010, 08:09:49 pm

Titre: HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le décembre 03, 2010, 08:09:49 pm
(Cour.Intern)


Une statue pour dire NON à la Thaïlande et la Chine      (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Surpris/3d-surpris-non.gif)  


En dévoilant début novembre une sculpture du roi Anouvong, symbole de la résistance aux envahisseurs, le petit pays semble adresser à ses voisins un message d'indépendance.


L'érection d'une statue du roi Anouvong à Vientiane, la capitale laotienne, peut être vue comme une contestation directe de la suprématie du voisin thaïlandais ou comme un message fort appelant le régime en place à résister aux tentatives de domination tous azimuts.

 Il est étonnant que le régime marxiste-léniniste laotien ait choisi un ancien roi -  plutôt qu'une icône du communisme ou un héros contemporain - pour incarner sa volonté de renforcer l'image nationale. Peut-être est-ce parce que les Laotiens vénèrent les figures royales et n'honoreraient jamais un homme du peuple.

Ce n'est la première statue de roi à Vientiane. Y trônent déjà celles de Setthathirat, qui déplaça la capitale de Luang Prabang à Vientiane il y a 450 ans [face à la menace d'une invasion birmane], et de Sisavang Vong, qui joua un rôle central dans l'indépendance du pays par rapport à la France.

 La toute nouvelle statue d'Anouvong, elle, rappelle la lutte courageuse contre les conquérants siamois [ou thaïlandais] qui fut livrée sous son règne, de 1805 à 1828. Le roi Anouvong monta sur le trône alors que le royaume du Lan Xang faisait partie du royaume du Siam. C'est après une visite à Bangkok, où il constata la dureté du traitement infligé aux prisonniers, qu'il décida de secouer le joug.

S'il perdit sa bataille contre le Siam, Anouvong fut érigé au rang de héros national et devint une légende pour le peuple lao, tandis qu'il n'était qu'un rebelle aux yeux des Thaïlandais.

 L'armée du Siam mit à sac Vientiane, entraînant par la suite le déclin du royaume de Lan Xang.


Le Parti révolutionnaire populaire lao, au pouvoir, a érigé cette statue à la mémoire de ce grand roi, 182 ans plus tard, et pour marquer le 450e anniversaire de la capitale. Haute de huit mètres, elle est tournée vers l'ouest et au-delà duMékong, vers la Thaïlande. Le roi tient dans sa main gauche une épée et a le bras droit tendu à l'horizontale. Pour les autorités, la statue, qui présente Anouvong comme un roi courageux qui ne céda jamais à l'emprise siamoise, vient rappeler aux Laotiens que leur pays a besoin d'un dirigeant de sa trempe.

De fait, le Laos est un tout petit pays encadré de grands voisins : la Thaïlande au sud et à l'ouest, le Vietnam à l'est et le géant chinois au nord. Pour survivre, il doit maintenir un savant équilibre entre ces puissances.

Aujourd'hui, la Chine submerge le Laos de bourses, d'aides financières, de prêts à taux préférentiels et d'investissements [afin notamment d'exploiter ses ressources naturelles]. Parallèlement, l'emprise vietnamienne sur le parti au pouvoir au Laos est elle aussi difficile à éviter, en raison de l'histoire commune de ces deux pays dans leur conquête de l'indépendance.

Quant à la Thaïlande, elle est pour ainsi dire une sœur de sang du Laos, qu'elle influence par ailleurs depuis longtemps en termes tant économiques que sociaux et culturels.


Espérons donc que le roi Anouvong parvienne à aider les valeureux Laotiens à protéger leur petit pays contre la puissance écrasante de ses grands voisins    (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/U_THIN%7E1.GIF)
Titre: Re : LAOS : une statue pour dire NON à la Thaïlande et la Chine
Posté par: Line le mai 30, 2011, 01:03:21 pm

20 minutes.fr  (Créé le 24/05/2011 à 15h38 -- Mis à jour le 24/05/2011 à 18h13


PLANETE


LE LAOS MISE SUR L'ECO-TOURISME


Pour faire découvrir son territoire le pays communiste veut s'appuyer sur son immense Parc national, sa richesse culturelle et sa diversité ethnique..


Loin du tourisme de masse de son voisin thaïlandais, le pays communiste mise sur l'éco-tourisme pour faire découvrir ses richesses et assurer leur pérennité.

Sur les 220.000 hectares du parc national de Nam Ha, où vivent encore gibbons, éléphants et autres léopards au milieu des bambous géants, des villages ont élu domicile au bord de la rivière Namtha, affluent du Mékong.

Attirés par cette beauté sauvage et la richesse culturelle des nombreuses minorités ethniques de la province de Louang Namtha, dans l'extrême nord du pays, les touristes sont de plus en plus nombreux. De 20.000 en 1999 à près de 250.000 en 2010, selon les chiffres officiels.
 
En s'ouvrant aux visiteurs étrangers dans les années 1990, le pays a vite compris que le secteur "serait une bonne opportunité pour développer l'économie", raconte Steven Schipani, qui a participé à la mise en place de cette stratégie comme consultant pour l'Unesco. Mais les autorités avaient «également conscience que le tourisme, s'il n'est pas correctement géré, peut avoir de nombreuses conséquences négatives», ajoute l'Américain, aujourd'hui chargé des programmes de tourisme en Asie du Sud-Est pour la Banque asiatique de développement.
 
Le pouvoir, qui a notamment créé 20 parcs nationaux sur 14% du territoire, a ainsi tenté d'éviter les files d'autocars climatisés et les complexes hôteliers en béton.
 

«Comparé à la Thaïlande, c'est sans aucun doute plus authentique»
 

Le parc de Nam Ha, grâce à un partenariat avec l'Unesco lancé en 1999, a servi de modèle à un système dans lequel les autochtones sont acteurs à part entière. Plusieurs dizaines de villages ont signé des contrats avec des agences de la région pour assurer l'accompagnement, l'entretien des sentiers, la découverte de la cuisine traditionnelle et l'hébergement pour la nuit. Le tout pas plus de deux fois par semaine, et pour huit touristes au maximum. En échange, ils reçoivent plus d'un tiers du prix des treks, indique Chittaphong Chanthakhoune, responsable d'agence.

Des centaines de projets suivent aujourd'hui ce modèle, permettant au Laos d'éviter certaines dérives de ses voisins, où les tours-opérateurs emmènent des groupes visiter des villages sans même consulter les habitants.
 
Cet éco-tourisme «ne sera viable que si les deux parties comprennent ce qui est important pour l'autre», insiste Adrian Schuhbeck, de la coopération allemande
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS, une statue pour dire NON à la Thaïlande et la Chine
Posté par: Line le juillet 09, 2011, 10:05:43 am
http://www.air-journal.fr/2011-07-08-la-premiere-compagnie-privee-du-laos-va-decoller-532566.html


La première compagnie privée du Laos va décoller


Phongsavanh Airlines, première compagnie aérienne privée du Laos, devrait voler à partir de septembre au plus tôt, selon l’un de ses porte-parole.
 
La première liaison devrait être celle entre Vientiane et Bangkok, capitale de Thaïlande.

Un autre vol entre Hanoi, capitale du Vietnam et Siem Reap au Cambodge est aussi attendu, une route qui sera en dure compétition avec Vietnam Airlines, qui relie les deux villes 3 fois par jour, et Lao Airlines, compagnie aérienne nationale du Laos.

L’objectif est de desservir dans un premier temps les dix pays qui composent l’ASEAN (l’Association des Nations d’Asie du Sud Est), l’Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Brunei, Vietnam, Myanmar, Cambodge et bien sûr le Laos.
 
Selon le porte-parole de la nouvelle compagnie Viphasouk Saysanavongphe, Phongsavanh Airlines sera une compagnie aérienne « Premium low cost », c’est-à-dire possédant une classe Affaires en sus de la classe économique.

Elle commencera son service avec 3 Boeing 737-400s, acquis sur le marché de l’occasion.

Avec la concurrence sur le réseau choisi, Phongsavanh Airlines s’avouera « heureuse avec 80 à 100 passagers par vol pour commencer ».
 
La première compagnie privée laotienne a aussi acquis 3 jets régionaux (et six en option), les Superjet 100 du Russe Soukhoï, livrables seulement en 2012, un appareil mieux configuré pour un faible trafic passagers car pouvant embarquer de 75 à 100 passagers.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juillet 31, 2011, 01:09:56 pm

Et l'Armée vietnamienne qui dément... Mort de rire !


L'armée accusée de trafic de bois au Laos par une ONG, Hanoï dément !


BANGKOK - Une ONG de défense de l'environnement a accusé jeudi l'armée vietnamienne de jouer un rôle pivot dans le trafic de bois brut venu du Laos, activité lucrative qui menace les forêts dont dépendent des millions de Laotiens.

Il n'y a pas de trafic de bois ou d'abattage au Laos de la part de l'armée Vietnamienne, a immédiatement démenti la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Nguyen Phuong Nga, assurant que son pays était très attentif à la protection des forêts.

Le rapport de l'Agence d'investigation sur l'environnement (EIA) publié jeudi dénonce le rôle pivot joué par l'armée vietnamienne et en particulier par la Compagnie de coopération économique (COECCO), propriété de l'armée, dans le trafic de bois.

L'armée vietnamienne doit être exclue des opérations d'abattage au Laos, a réclamé Faith Doherty, responsable du secteur forêt de l'ONG basée à Londres.

Les forêts, dont la population majoritairement rurale continue à dépendre pour son alimentation, couvraient dans les années 1940 quelque 70% du territoire laotien. Mais ce pourcentage est tombé à 41% en 2002, selon l'EIA, qui craint une chute à 30% d'ici 2020.

L'interdiction d'exportations de bois brut décidée par Vientiane est ignorée de façon flagrante, a ajouté Faith Doherty. Notamment grâce à la corruption généralisée dans l'administration laotienne en charge des forêts, selon le rapport.

En juin, le Premier ministre laotien Thongsing Thammavong avait ordonné aux autorités de renforcer les mesures contre ce trafic, selon le quotidien officiel Vientiane Times, qui avait noté le rôle des responsables corrompus dans l'augmentation du commerce illégal de bois.

Selon l'EIA, au moins 500.000 m3 de bois, d'une valeur de plus de 150 millions de dollars, passent chaque année la frontière entre le Laos et le Vietnam. Les produits transformés, notamment des meubles, sont ensuite exportés vers les Etats-Unis et l'Union européenne malgré leurs législations interdisant les importations de bois illégal.

Le Vietnam, qui a pris des mesures sur son territoire, a quasiment annexé des parties du Laos pour nourrir son industrie de transformation du bois en plein boom, a souligné Julian Newman, de l'EIA, notant toutefois que beaucoup d'entreprises vietnamiennes utilisaient du bois certifié.


Agence France Presse - 28 juillet 2011
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le février 13, 2012, 07:21:36 pm
http://www.europe1.fr/International/Laos-enquete-sur-des-ventes-de-bebes-935377/février 2012


LAOS : enquête sur des ventes de bébés...    :'(


Les autorités laotiennes enquêtent sur un ancien responsable du ministère de la Justice qui aurait vendu des bébés à des adoptants américains, australiens et canadiens, selon Radio Free Asia (RFA).

Le retraité est accusé d'avoir recherché dans des zones rurales et pauvres des bébés dont les parents ne voulaient pas et d'avoir obtenu des papiers d'adoption.

Il aurait ensuite vendu les enfants, âgés de un à deux ans, à des couples étrangers pour des sommes allant jusqu'à 5.000 dollars, a précisé le site internet de RFA, citant des responsables laotiens. Ces faits sont passibles de 3 à 5 ans de prison.

Les adoptions des bébés concernés ont été gelées en attendant le résultat de l'enquête, a-t-il ajouté. Selon l'ambassade américaine à Vientiane, les autorités ont suspendu toutes les adoptions internationales depuis le 9 janvier. "Elles n'ont pas donné de raison précise", a indiqué un porte-parole, indiquant qu'une suspension avait déjà eu lieu de 1994 à 2008.

Le Laos est classé au niveau deux -- sur trois -- dans le rapport 2011 du Département d'Etat américain sur le trafic d'êtres humains.

Selon ce document, les autorités font des "efforts importants" pour lutter contre ce trafic, mais aucun responsable local ou national n'a jamais été puni dans un pays où la corruption constitue la grande faiblesse du système judiciaire...  :(

Le parlement laotien a approuvé en 2007 un plan d'action national contre le trafic d'êtres humains, mais il n'a jamais été signé par le bureau du Premier ministre, selon Washington. Les autorités de Vientiane n'étaient pas joignables lundi pour confirmer l'information...


Assez lamentable... (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Messages/0023.gif)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Bip Bip le février 14, 2012, 06:04:45 pm

je suis d'accord avec Line il en a toujours qui se font de l'argent sur le dos des pauvres gens, avec des gosses c'est lamentable comme tu dis
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mars 29, 2012, 09:00:09 am

Luang Prabang est une des plus belles petites villes d'Asie du sud-est car le temps s'y est arrêté... Des temples, des maisons françaises du début 20ème siècle, le fleuve Mekong, la rivière Nam Khan, bref, un véritable passage obligé pour un futur touriste au Laos...


Luang Prabang, une des plus belles villes d'Asie du sud-est


Luang Prabang (lao : ຫລວງພຣະບາງ) est une ville du nord du Laos, actuelle capitale de la province de Luang Prabang. Luang Prabang fut formellement la capitale royale du Lan Xang (royaume du million d'éléphants) du XIVe siècle à 1946. La capitale effective fut Vientiane à partir de 1563, puis, après la séparation du royaume de Luang Prabang et du royaume de Vientiane, le titre de capitale du Lan Xang fut disputé entre les deux villes.

C'est un port fluvial situé sur le Mékong, 210 kilomètres en amont de Vientiane. Enchâssée dans un environnement montagneux, le climat y est plus frais et la difficulté d'accès lui a permis de garder son aspect originel et typique. Peu peuplée, environ 70 000 habitants, elle s'est ouverte au tourisme depuis les années 1990 et est inscrite à l'inventaire des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995.


Quelques photos :

1/ Luang Prabang, une ville où le temps s'est arrêté...

2/ Petite fille au détour d'un temple...

3/ Des garons de temple (dek wat) au travail...

4/ Le "Sim" de style Lan Xang du Wat Sipohouttabaht...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Bip Bip le avril 02, 2012, 03:27:09 pm

très belle ville Luang Prabang merci manu pour la description et on en en prend plein la vue avec les photos   :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le avril 02, 2012, 04:51:12 pm


oui, magnifique... (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/aplausos.gif) j'aime beaucoup la photo avec les moinillons...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mai 12, 2012, 03:21:01 pm
http://asie-info.fr/2012/05/12/environnement-les-surprises-de-vientiane-53655.html


Environnement : les surprises de Vientiane


Après avoir ajourné un projet de barrage hydroélectrique, le Laos pourrait geler les projets miniers comme le suggère un ministère.

Le développement économique du Laos repose essentiellement sur l’exploitation de ses ressources naturelles. Ce qui pose de graves problèmes environnementaux.

Jusqu’à présent, Vientiane se montrait peu sensible aux arguments des opposants à ses projets économiques. Les temps sont-ils en train de changer ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais deux nouvelles semblent indiquer que le gouvernement peut évoluer sur cette question.

Vientiane a, en effet, annoncé le 10 mai la suspension de la construction du barrage de Xayabury sur le Mékong.


Les autorités attendent les résultats des études d’impact du projet sur la faune et la flore de la région, avant de se prononcer.

Le Cambodge, la Thaïlande et le Vietnam s’opposent à la réalisation de cet ouvrage, craignant notamment que celui-ci ne détériore les ressources halieutiques du secteur.

Encore plus surprenant, le ministère du Plan et de l’Investissement laotien demande au premier ministre Thongsing Thammavong de «geler» tout nouveau projet minier, annonce le Vientiane Times (11 mai).

Le docteur Liber Libouapao, directeur de l’Institut national de recherches du Laos, estime qu’une telle décision «n’aura pas d’impact à court terme sur l’économie du pays».

Le secteur minier reste pourtant l’un des principaux moteurs économiques du Laos. Liber estime que cette décision forcerait le gouvernement à promouvoir les investissements dans les domaines, autres que celui des ressources naturelles, tels que l’industrie, le tourisme, la santé et l’éducation.

Reste à savoir si cette proposition pourra résister aux impératifs économiques et à la pression des investisseurs...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mai 14, 2012, 04:10:38 pm
http://asie-info.fr/2012/05/13/le-golf-pro-part-a-la-conquete-du-laos-53509.html


Le golf pro part à la conquête du Laos


La première compétition professionnelle de golf s’est tenue au Laos, dernier bastion en Asie du sud-est à résister à la tentation de la petite balle blanche.


Il n’y avait ni Tiger Woods, ni millions d’euros à la clé pour l’évènement qui s’est terminé le 6 mai 2012 à Luang Prabang : le premier des huit tournois de l’ASEAN PGA Tour n’offrait qu’un total de prix de 61 000 euros, de l’argent de poche pour les stars du circuit...

 Mais le simple fait qu’un sport professionnel prenne pied dans la nation communiste est un -petit- signe de plus de l’émergence d’une élite. Même si le président de la fédération locale de golf s’empresse d’ajouter que si les dignitaires laotiens jouent au golf, c’est par « obligation » pour les rencontres de haut niveau dans la région.

Le Laos a toutefois du chemin à faire avant de rattraper ses voisins tels que la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge ou même la Birmanie : il n’y a que huit parcours de golf dans tout le pays, dont cinq près de la capitale Vientiane, un seul joueur professionnel, aucune école et pratiquement aucun magasin d’équipement.

Tout l’argent doit venir des sponsors, le gouvernement refusant tout investissement dans ce sport. Le parcours de Luang Prabang, sur les rives du Mékong, a par exemple été financé à hauteur de 23 millions d’euros par un magnat du thon sud-coréen.

Le développement d’un « tourisme de riche » est un argument de poids en faveur du golf, d’autant que la compétition était télévisée.

Un des organisateurs expliquait d’ailleurs que les classes moyennes et supérieurs, voyant les images, se diraient « le parcours est plutôt beau et proche d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, allons-y pour le weekend »…

Pour le gouverneur de la région, cité dans le quotidien The Nation, la tenue du tournoi est un excellent outil de relations publiques, le Laos ayant lancé une grande campagne de publicité à l’attention des visiteurs étrangers. Le succès populaire de cette première compétition était lui absolument nul, une seule famille ayant apparemment assisté au spectacle.

On retiendra que la compétition de Luang Prabang a été remportée par la star régionale Thaworn Wiratchant, originaire de Thaïlande comme l’immense majorité des compétiteurs – à l’exception de celui classé deuxième, Jay Baron des Philippines. Daliya Saidara , l’unique joueur pro laotien, a lui raté le cut, comme ses quinze compatriotes…
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mai 21, 2012, 12:26:53 am
http://asie-info.fr/2012/05/20/2011-annee-touristique-mitigee-au-laos-53981.html


2011, année touristique mitigée au Laos


Le nombre de touristes a augmenté dans des proportions moindres l’an passé que les années précédentes. En cause : la récession économique mondiale.

Depuis 1993, le nombre de touristes étrangers au Laos augmente en moyenne de 20% chaque année. Aussi, les dernières statistiques fournies par le ministère de l’Information, de la Culture et du Tourisme suscitent un peu de déception à Vientiane.

Selon ces chiffres, 2,7 millions de visiteurs sont venus dans le pays en 2011, contre 2,5 millions en 2010, soit une hausse de seulement de 8%.

Selon le Vientiane Times, les autorités, qui attendaient 2,8 millions de touristes l’an passé, attribuent ce léger fléchissement à la récession économique mondiale et aux inondations record de la Thaïlande. Ce pays est souvent un point de transit obligé pour les touristes souhaitant se rendre au Laos.

En 2011, les ressortissants des pays d’Asie du sud-est ont représenté 80% des visiteurs au Laos, soit une hausse de 10% par rapport à 2010.

Parmi ces pays, le nombre des touristes vietnamiens a progressé de 30% par rapport à  2010.

En revanche, Chinois et Indiens se sont moins pressés aux portes du Laos avec une baisse respective 7% et 3%.

Le nombre de touristes européens est resté quasiment stable, tandis que celui des Américains a cru de 4%. Vientiane table sur 2,9 millions de touristes en 2012 et 4,2 millions en 2020.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: DocTournesol le mai 22, 2012, 08:56:45 pm
Je ne suis pas certain que les 80% de touristes asiatiques qui visitent le Laos soient des touristes. Je sais que les Chinois en particulier ne vont dans ce pays que pour investir ou marchander.
Titre: Re : Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mai 22, 2012, 09:25:26 pm

Je ne suis pas certain que les 80% de touristes asiatiques qui visitent le Laos soient des touristes. Je sais que les Chinois en particulier ne vont dans ce pays que pour investir ou marchander.


C'est pas faux !
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le juin 20, 2012, 11:31:36 am
http://fr.vietnamplus.vn/Home/La-Tha%C3%AFlande-finance-une-ligne-ferroviaire-vers-le-Laos/20126/23451.vnplus


La Thaïlande finance une ligne ferroviaire vers le Laos


Le gouvernement thaïlandais a accordé une aide et un prêt préférentiel pour financer l’extension de la ligne ferroviaire allant de la frontière lao-thaïlandaise vers le centre de Vientiane, apprend-on de l’Agence de presse lao (KPL).

La vice-ministre laotienne des Finances Viengthong Siphandone et le président de l’Agence thaïlandaise de coopération pour le développement économique avec les pays voisions (NEDA), Acksiri Buranasiri ont signé cet accord, prévoyant le financement de la construction du chemin de fer de la gare de Thanalèng vers le centre de Vientiane

Le chantier se fera sur deux ans. Selon l’agence NEDA, le soutien financier accordé au Laos, soit un montant de 1,65 milliard de bahts, sera utilisé pour construire une ligne ferroviaire de 7,75 kilomètres de long.

L’aide financière de la Thaïlande est faite sous la forme d’une subvention de 495 millions de bahts, ce qui couvre 30% des dépenses liées au projet, le reste étant financé par un prêt à faible taux d’intérêt, soit 1,16 milliard de bahts, remboursable après une période de grâce de 10 ans.

Le projet consiste à étendre la ligne de chemin de fer reliant la province thaïlandaise de Nong Khai à Vientiane. L’objectif est de faciliter les déplacements et le transport de fret à destination de Vientiane.

Selon le chef de la NEDA, le chemin de fer servira également les intérêts de la Communauté économique de l’ASEAN (AEC), en vue de son établissement d'ici 2015. L’enjeu est de promouvoir les investissements thaïlandais au Laos.

Le Laos s’engage à embaucher un entrepreneur thaïlandais et à utiliser 50% des matières premières en provenance de Thaïlande.

En outre, le Laos projette d'exporter les produits de ses mines de potasse par le biais de la Thaïlande, via le port de Laem Chabang, de sorte qu'un nouveau chemin ferroviaire pour le train à grande vitesse en provenance de la Chine traversant le Laos vers la Thaïlande. Ce chemin de fer permettra de réduire les coûts des marchandises.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Bip Bip le juin 20, 2012, 08:59:33 pm
Le Laos n'a pas la mer et le tourisme culturel n'intéresse que très peu de gens. Je suis allé moi-même 2 fois dans ce pays et j'ai adoré.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juin 21, 2012, 08:42:17 am

Tu as raison Bip, J'ai pu constaté qu'en Thaïlande, la plupart des touristes organisent leurs vacances autour des jours ou des semaines qu'ils vont passer sur les plages du sud. Les jours passés dans le centre ou dans le nord sont moins nombreux et pas toujours très motivés. Ils servent plus, dans bien des cas, à se donner bonne conscience et à pouvoir se dire "j'ai aussi vu la Thaïlande traditionnelle".

Le Laos ne possédant pas d'ouverture sur la mer, je doute qu'il puisse augmenter son nombre de touristes de façon conséquente... Néanmoins, il lui reste les Chinois qui sont tellement nombreux qu'ils peuvent malgré tout, faire gonfler les chiffres.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 10, 2012, 01:33:25 pm
http://asie-info.fr/2012/10/10/laos-des-insectes-pour-combattre-la-malnutrition-511350.html

Laos : des insectes pour combattre la malnutrition  (http://img15.hostingpics.net/pics/168001cool.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=168001cool.jpg) 


Un projet prometteur mené au Laos par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pourra-t-il être repris par les autorités ?

Les insectes sont la source de protéines de demain et peuvent faire reculer la malnutrition. C’est en partant de ce postulat que la FAO, en collaboration avec le ministère de la Santé du Laos, a lancé en 2010 dans la capitale Vientiane un projet d’insectes comestibles avec un budget de 475.000 dollars sur deux ans, et destiné à promouvoir la production et la consommation de grillons et autres larves du charançon du palmier, écrit l’agence d’information onusienne Irin.

Le projet, qui doit s’arrêter en 2013, a été bien accueilli dans un pays où, comme dans d’autres d’Asie du Sud-Est, à l’image de la Thaïlande ou du Cambodge, les habitants ont l’habitude de déguster certains insectes en amuse-gueules à l’heure de l’apéritif.

Des techniques d’élevage ont été mises au point avec l’Université nationale du Laos, des « fermes » spécialisées ont vu le jour, et cet engouement pour ce « mini-bétail »... ::) particulier semblait promis à un bel avenir et aurait même pu déferler à terme sur le reste du monde.

Pourtant, il  semble que la FAO n’ait pas pensé ou même souhaité transmettre aux autorités laotiennes tout le savoir-faire tiré de son expérience, et que celle-ci restera à dormir dans des cartons estampillés ONU lorsque l’agence onusienne aura bouclé le projet dans le pays au million d’éléphants.

« Le ministère de la Santé a très peu de données sur le projet d’insectes comestibles car la FAO en est le propriétaire et le corps compétent de ce projet », reconnaît Vansilalom Viengxay, responsable de la division de la nourriture et du contrôle du ministère de la Santé.

Somchit Akkhavon, le directeur-général adjoint du département de l’hygiène et de la prévention du même ministère et directeur de projet pour celui des insectes comestibles, confirme que rien n’a été prévu pour que le gouvernement laotien puisse reprendre le projet lorsque le financement de la FAO s’arrêtera.

« Les insectes comestibles ne sont pas une priorité pour le ministère de la Santé ou le ministère de l’Agriculture. Il est important de garder le savoir et les traditions, mais il n’y a pas de plans pour reprendre le projet. Certaines fermes à insectes pourront peut-être continuer à fonctionner toutes seules, mais d’autres fermeront à cause de la fin du financement », indique-t-il.

Les autorités du Laos ne savent pas si elles participeront au Comité de coordination pour l’Asie de la FAO et de l’OMS (CCASIA) sur les standards alimentaires mondiaux qui se tiendra à Tokyo du 5 au 9 novembre prochain. Cela dépendra des données qu’elles seront capables de présenter sur les insectes comme « produits d’intérêt » de la région pouvant avoir un marché international.

L’entomologie constitue pourtant un espoir réel contre la malnutrition pour les pays en développement et notamment le Laos, où près de la moitié des enfants de moins de cinq ans et 56% des femmes enceintes souffrent d’une anémie causée par un manque de fer, un grave problème de santé publique selon l’Unicef.

Selon la FAO, 100 grammes de sauterelle contiennent 20 grammes de protéines, soit seulement 7 grammes de moins qu’une portion équivalente de bœuf, tandis que 100 grammes de grillon contiennent quatre fois plus de protéines que la même quantité de poulet...  :)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 27, 2012, 01:45:19 pm
http://asie-info.fr/2012/10/26/laos-le-meilleur-taux-de-croissance-en-asie-du-sud-est-512347.html


Laos: le meilleur taux de croissance en Asie du sud-est


Avec un taux d’expansion économique de 8,3% en 2012, le Laos surpasse ses voisins et montre qu’il peut exploiter ses vastes ressources.

Parmi les  pays de l’Asie du sud-est, ce n’est ni la locomotive émergente de l’Indonésie, ni la Birmanie et son ouverture sur le monde, ni encore la Thaïlande, loin d’avoir coulé après ses inondations épiques de l’année dernière, à se trouver en tête des économies locales, mais le Laos.

Petit pays discret dont on entend rarement parler, le Laos affiche toutefois le meilleur taux d’expansion économique de la région en 2012, rapporte le Wall Street Journal du 25 octobre.

D’après le Fonds monétaire international, le pays du million d’éléphants peut se targuer d’un taux de croissance de 8,3% cette année, devant le  Cambodge avec 6,5% et la Birmanie avec 6,2%. Viennent ensuite, dans une même fourchette, l’Indonésie et la Thaïlande.

Malgré son manque de personnel qualifié et les difficultés inhérentes à son réseau routier et ferré, cet ex-pays communiste a su libéraliser son économie dans les années 1980. Depuis, ses revenus n’ont cessé de grimper, écrit le Journal. Les mines, l’hydroélectricité et la construction sont les secteurs porteurs.

Mais le Laos, qui a intégré l’Organisation mondiale du commerce le 26 octobre, ne compte pas en rester là. Ses dirigeants espèrent bien attirer des investissements du secteur de la confection textile, qui a créé des dizaines de milliers d’emplois au Cambodge voisin.

Les bons résultats du Laos pourraient néanmoins être expliqués en partie par des sources de revenus beaucoup moins transparentes, comme les trafics de drogue et de bois...  >:( 

«Il y a soudain beaucoup de cash au Laos», observe A. Barend Frielink, le représentant adjoint de la Banque asiatique de développement à Vientiane. «D’une manière ou d’une autre, un seuil a été franchi. Tous les jours, je vois une nouvelle voiture de sport», ajoute-t-il...  ::)

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le novembre 07, 2012, 02:30:31 pm
http://asie-info.fr/2012/11/06/le-laos-inaugure-le-chantier-du-barrage-controverse-de-xayaburi-512866.html


Le Laos inaugure le chantier du barrage controversé de Xayaburi


Même si les travaux ont débuté depuis longtemps, le 7 novembre marque le lancement officiel du chantier. Vientiane fait ainsi fi de l’avis de ses voisins...

Cette fois, c’est officiel : la première pierre du barrage hydroélectrique de Xayaburi sur le Mékong, situé à 350 km au nord de Vientiane, sera posée le 7 novembre, au lendemain du départ des délégations venues participer au sommet Asie-Europe dans la capitale laotienne. La cérémonie mettra fin à des mois d’allers et retours, tant des autorités laotiennes que du constructeur thaïlandais.

Par voie de presse, chacun a affirmé tour à tour avoir suspendu les premiers travaux de terrassement ou les reprendre, en dépit de nouvelles études exigées fin 2011 par la Commission du Mékong.

Dernière annonce en date, le ministre laotien de l’Energie avait déjà averti en juillet dernier que le projet irait de l’avant après tenu compte des risques mis en avant tant par les voisins du Laos (Vietnam, Cambodge, Thaïlande) que par les écologistes.

Les opposants au projet redoutent l’impact de ce barrage de 820 mètres de long et de 32,6 m de haut sur les ressources halieutiques en aval.

«La communauté internationale ne devrait pas laisser le gouvernement laotien s’en tirer face à une violation aussi flagrante de la loi internationale», a réagi le 6 novembre dans un communiqué Ame Trandem, directrice du programme Asie du sud-Esst de l’ONG International Rivers.

«Nous appelons les pays donateurs du Laos et les gouvernements de Thaïlande, du Vietnam et du Cambodge à faire preuve de fermeté.»

Pour International Rivers, fervent opposant au projet, l’ouvrage d’une capacité de 1.285 MW mettra en péril le développement de la région, en menaçant les moyens de subsistance et les emplois de millions de personnes.

Pour l’heure, l’ONG peut compter sur le soutien des Etats-Unis, dont le département d’Etat a répété le 5 novembre avoir demandé un moratoire tant que des études d’impact supplémentaires ne seraient pas conduites.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le novembre 10, 2012, 05:02:21 pm
http://asie-info.fr/2012/11/07/le-laos-prend-le-train-en-marche-512852.html


Le Laos prend le train en marche


Seul pays de la région à être dépourvu de voies ferrées, le Laos a signé coup sur coup deux contrats. L’un avec la Chine, l’autre avec la Malaisie.

Au temps de la colonisation, les Français avaient construit des lignes au Vietnam et au Cambodge. Mais point au Laos, hormis sept kilomètres environ à la frontière avec le Cambodge afin de faire transiter des cargaisons incapables de franchir sur le Mékong les puissantes chutes de Khone (voir photo).

Il a fallu ensuite attendre 2009 et l’inauguration d’une extension sur le sol laotien en direction de Vientiane de la voie qui s’arrêtait jusque-là dans la ville frontalière thaïlandaise de Nong Khai.

Depuis, un projet de train à grand vitesse financé par la Chine a bien été annoncé avant d’être abandonné.

Mais, fin octobre, Soulivong Dalavong, ministre laotien des Mines et de l’Energie, a annoncé la conclusion d’un nouvel accord avec la Chine qui s’engagerait, à hauteur de 7 milliards de dollars, à financer une voie ferrée de 418 km entre Vientiane et la frontière chinoise, rapporte le Wall Street Journal.

Finies cependant les ambitions de grand vitesse : les trains de passagers circuleront à 160 km/h et ceux de marchandises à 120 km/h. Le chantier, qui pourrait faire l’objet d’une inauguration officielle en marge du sommet Asie-Europe, devrait s’achever en 2017.

Parallèlement à celui-ci, le groupe malaisien Giant Consolidated Ltd construira la ligne Savannakhet – Lao Bao, un tronçon de 220 km reliant la Thaïlande au Vietnam, écrit le Star.

L’entreprise malaisienne a en effet remporté l’appel d’offre de 5 milliards de dollars, en vertu duquel elle pourra exploiter la ligne électrifiée à deux voies pendant 50 ans. Giant Consolidetad Ltd avait signé dès 2008 un accord avec le gouvernement laotien sur la faisabilité du projet.

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 14, 2012, 08:14:51 am

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours entendu parler de la construction d'une ou plusieurs lignes ferroviaires qui devraient traverser le Laos pour désenclaver la Chine vers le Sud mais rien n'a jamais abouti. Trop d'intérêts politiques, financiers et géopolitiques s'opposent...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le décembre 14, 2012, 03:58:13 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9668983


:announce   Ventiane plus souvent   :D 


C'est effectivement une bonne nouvelle pour tous puisque la compagnie Bangkok Airway's devrait très bientôt offrir des vols tout au long de la journée au départ de Suvarnabhumi,  entre les deux capitales,  alors qu'il n'existe actuellement qu'un seul vol avec un départ à 8h15 et un retour a 10h10, le tout a un tarif de 5.920 baths aller-retour.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le janvier 18, 2013, 05:17:08 pm
http://asie-info.fr/2013/01/18/zizanie-diplomatique-autour-du-barrage-de-xayaburi-au-laos-516398.html


Zizanie diplomatique autour du barrage de Xayaburi au Laos


Le Vietnam et le Cambodge continuent de s’opposer au projet dont ils redoutent l’impact sur l’environnement. Vientiane persiste et signe.

Les tensions sont montées d’un cran au dernier jour, le 17 janvier, d’une réunion entre les quatre Etats membres de la Commission du Mékong (Cambodge, Laos, Thaïlande, Vietnam) à Luang Prabang, écrit le Cambodia Daily.

Phnom Penh et Hanoi n’ont cessé ces derniers mois de contester la décision du Laos de poursuivre la construction, débutée en novembre, du barrage de Xayaburi sur le Mékong. Ils exigent qu’un consensus soit atteint entre les quatre pays, comme le stipule l’Accord du Mékong de 1995, avant que le projet ne soit mis en œuvre.

Mais, selon les minutes de la réunion obtenues par le Cambodia Daily, le Laos campe sur ses positions. «Après six mois, tout ce que vous pouvez faire c’est enregistrer les divergences et c’est la fin de la procédure», a déclaré Viraphonh Viravong, vice-ministre laotien de l’Energie et des Mines, faisant référence au processus de consultation prévu par l’accord de 1995. «Nous sommes engagés du côté du développement d’une hydroélectricité durable.»

Le Cambodge et le Vietnam tiennent, pour leur part, à ce que la consultation se poursuive.

Leur faisant écho, plusieurs organisations environnementales estiment que le Laos a transgressé l’accord de 1995. Les bailleurs de fonds de la Commission, dont l’Australie, les Etats-Unis et la Banque asiatique de développement, pensent eux aussi que la période de six mois de consultation est trop courte.

Pour l’ONG International Rivers, fervent opposant au projet, l’ouvrage d’une capacité de 1.285 MW, long de 820 mètres et haut de 32,6 m, mettra en péril le développement de la région, en menaçant les moyens de subsistance et les emplois de millions de personnes...  >:(

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 08:54:49 am

En attendant le petit reportage que je vais vous faire bientôt sur mon dernier séjour au nord du Laos, voici déjà une photo de la rivière Nam Ou. J'ai pris ce cliché le 28 janvier 2013 à 30 kilomètres au nord de Luang Prabang.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:33:34 pm

Requiem au Nord Laos

Ils ont massacré la forêt !

Voilà, je suis de retour d’une semaine passée au nord du Laos. Que de changements depuis mon dernier séjour dans la région, il n’y a pourtant que trois ans ! Sur une bande de plus de 100 kilomètres longeant la frontière de Chine, la forêt primaire a presque totalement disparu, remplacée par des plantations d’hévéas, de cannes à sucre et de bananiers. Le gouvernement laotien a en effet décidé de louer la majeure partie des territoires situés dans la région de Muang Sing a de grandes sociétés chinoises qui exploitent cette zone afin d’alimenter une population toujours plus nombreuse et avide de matières premières diverses. Au résultat, les cadres du Pathet Lao (Parti communiste laotien) et les hommes d’affaires locaux s’enrichissent considérablement, les sociétés chinoises font des bénéfices énormes et les cultures vivrières, ainsi que la jungle dont la plupart des populations locales tiraient partie dans le passé, ont presque totalement disparues du paysage. Même la ZNP (Zone Nationale protégée) de Luang Nam Ta a vu sa surface forestière amputée de presque 5000 hectares !

Dans un souci d’uniformisation des citoyens laotiens (cher aux communistes !), la plupart des villages habités par les minorités ethniques vivant en altitude (les Akha, les Yao et les Hmong principalement) ont du déplacer leurs villages dans les vallées. Leurs us et coutumes ancestraux ont été abandonnés et les vêtements traditionnels ne sont plus portés que leur Jour de l’An et lors de quelques rares fêtes ponctuelles (sans mon imprimante portable qui me permet d’offrir des photos, il m’aurait été impossible de convaincre la moindre personne de bien vouloir revêtir son costume de tradition !). Evidement, le gouvernement peut clamer sa victoire dans la lutte contre l’opium (le «papaver somniferum pousse en effet à une altitude de plus de 1000 mètre). En rapprochant les villages, il a pu leur donner aux « Lao sougn » (lit. « les Laos du haut » – C’est le nouveau nom donné aux membres des tribus montagnardes) un accès aux grands axes routiers, à l’électricité et aux écoles primaires, ce qui a considérablement changé leur mode de vie ancestrale. Evidemment, les grandes sociétés laotiennes et chinoises qui exploitent les plantations ont surtout gagné une main d’œuvre très bon marché (les ouvriers agricoles ne touchent jamais plus de 80 euros par mois et dans de nombreux cas, ne sont employés que durant les saisons de récoltes) et disponible presque qu’en permanence, puisque leurs occupations passées en lien directe avec la forêt ombrophile et les champs d’altitude ne sont plus à l’ordre du jour.

En conclusion, je ne conseillerai pas la visite de cette région du nord Laos au voyageur lambda. La monotonie des paysages où s’enchainent les plantations à perte de vue,  risque de rapidement blaser même les plus passionnés (et dieu sait que j’en suis un !) et le contact avec les locaux, à moins de parler le thaï et de bien comprendre la langue laotienne, s’avère des plus difficiles. L’abandon du port de la tenue traditionnelle par les minoritaires ethniques et la standardisation des habitations sur le modèle laotien ont par ailleurs tendance à rendre de moins en moins attractif la visite des villages, ce qui est pourtant le but principal d’un séjour dans cette région.


Et maintenant, quelques photos de la régions de Muang Sing

(Milles excuses, j'ai du les alléger pour le Web. Elles ont donc perdu en qualité !... Vous pouvez voir plusieurs de ces clichés avec une meilleure définition sur ma page Facebook):

1/ Autour de Muang Sing, la forêt primaire a été remplacée par les plantations d'hévéas (arbre à caoutchouc), de bananiers et de cannes à sucre.

2/ et 3/ Plantation d'hévéas.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:36:34 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :

4/ Plantation de bananiers

5/ Marche dans les plantations de pastèques
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:40:54 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :

6/ Chargement de cannes à sucre dans un camion chinois par la main d'oeuvre Akha.

7/ La coupe de la canne à sucre, un travail d'une grande dureté qui aux Antilles étaient, dans le passé, réservé aux esclaves... Il est vrai que le "Kha" de Akha signifie esclave en ancienne langue taï... Les hommes d'affaire laotien s'en seraient-ils souvenus ?!!...

8/ Une jeune Akha mange un bout de canne à sucre coupé par maman.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:41:23 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Le village Akha Puli de Ban Paya Louang

1/ Au premier plan, ne des dernières maisons Akha traditionnelles... Au second, une maison de type laotien qui remplace ces dernières.

2/ Il est devenu presque impossible de croiser une Akha en costume traditionnel.

3/ Quelques vieilles personnes portent encore la coiffe ("ucheu") et le costume traditionnel Akha Puli.

4/ Une jeune fillette Akha.

5/ Nous sommes invités à une cérémonie "d'entrée dans la vie" d'un jeune Akha.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:41:32 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Le village Akha Puli de Ban Paa Kha

1/ Au village de Ban Pha Kha, plusieurs Akha Puli nous font la joie de revêtir leur tenue traditionnelle. Notre petite imprimante portable y est pour beaucoup et nous avons la joie de leurs offrir quelques photos.

2/ Jeune femme Akha Puli

3/ Jeune garçon Akha Puli

4/ Fillettes Akha Puli

5/ Sacré frimousse ce petit Akha
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:41:39 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Village Yao de Ban Sai Lek

1/ Arrivée au village Yao. là encore, plus beaucoup de maisons traditionnelles.

2/ Une fois de plus, nous sommes invités à la cérémonie d'inauguration d'une maison. Danses des jeunes Yao, repas au gras de porc et liserons d'eau, et surtout, un paquet de verres de Lao Khrao (alcool de riz) à ingurgiter !

3/ 4/ et 5/ De jeunes Yao
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:41:46 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Le village Lolo de Ban Nang Boua

1/ Les maisons à un étage comme en Chine d'où les Lolo sont arrivés il y a seulement huit ans.

2/ Je commence par une petite blague pour détendre l'atmosphère.

3/ une jeune Lolo.

4/ Des adolescentes Lolo en grande tenue de tradition.

5/ une vieille Lolo en costume traditionnel quotidien.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 02:41:53 pm

Photos de la région de Muang Sing (Suite) :

Le village Thaï dam (Thaï noir) de Ban Nang Boua (jumelé avec le village Lolo du même nom)

1/ Les Thaï dam de Ban Nang Boua sont les même que l'on trouve au Vietnam, dans la région de Dien Bien Phu. Ils sont de très habiles tisserands.

2/ une vieille Thaï dam.

3/ et 4/ Au repas, ce midi, un beau rat de rizière.

5/ L'adorable famille thaï dam qui a eu la gentillesse de nous accueillir dans sa maison.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le janvier 31, 2013, 07:54:14 pm

en attendant que l suite arrive bravo Manu photos splendides !  :clap :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Bip Bip le janvier 31, 2013, 08:03:47 pm

très beau clichés manu et les portraits très réalistes bravo bravo bravo  :clap  c'est un beau pays le Laos je l'ai déjà fait deux fois et j'y retlournerai avant qu'il n'y ait plus d'arbres du tout   :hang
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le janvier 31, 2013, 11:27:09 pm


MAGNIFIQUE...  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/c074.gif)  CES PHOTOS, MANU
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 01, 2013, 07:59:43 am

Le Laos entre dans l’OMC


Le 26 octobre, lors de la réunion du conseil général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), les pays membres ont approuvé l’entrée du Laos en leur sein. Ce pays du Sud-est asiatique devrait ainsi faire son arrivée parmi eux en 2013, après de longues négociations débutées en 2007. L’Union européenne a salué cet évènement.

Longtemps enclavé, le Laos devrait devenir un pays à suivre, ne serait-ce qu’au regard des chiffres qui caractérise son économie. En effet, la croissance de son produit intérieur brut (PIB) devrait être cette année de l’ordre de 8,3 %, (7.9% prévus pour 2013) soit la plus forte de toute l’Asie du Sud-Est.

C’est en suivant le modèle d’« ouverture au marché et contrôle politique par le biais d’un système rigide de parti-Etat », comme ses voisins vietnamiens et chinois que le Laos a assuré son décollage économique.

Dirigé depuis 1975 par le Parti Communiste, des réformes économiques de grande ampleur ont déjà été entamées : introduction en Bourse des entreprises d’Etat, modernisation de l’administration. De plus, le pays a su profiter de ses ressources « humaines » (le tourisme, appuyé par un grand patrimoine architectural et anthropologique) comme de ses ressources naturelles (mines, forêts, eau). Le Monde rapporte ainsi que le barrage de Nam Theun 2, construit par EDF au centre du pays, représenterait 8 % des recettes budgétaires du pays en 2013 et que 90 % de l’énergie générée par le barrage est vendue à la Thaïlande, rapportant 80 millions de dollars par an à l’Etat laotien.

Entre 2001 à 2011, le PIB par habitant (produit intérieur brut) est passé de 1630 à 2700 dollars (1255 à 2078 euros). Le Laos est désormais classé par la Banque mondiale au rang de pays à « revenus intermédiaires de la tranche inférieure » et pourrait accéder, d’ici à 2020, au statut des pays « à revenus intermédiaires ». Toujours selon la Banque mondiale, les investissements étrangers ont grimpé de 300 millions de dollars en 2005 à 1,5 milliard en 2011. 80 % de ces investissements sont néanmoins orientés vers les secteurs hydroélectrique et minier.
Aidé de bailleurs de fonds étrangers, le Laos multiplie les projets d’infrastructures de transports (aéroports, routes, chemins de fer) nécessaires à son développement. Lancé sur de bons rails, il reste encore au régime de Vientiane à garder le rythme de ses efforts pour conserver celui de sa croissance. Un travail qui passera obligatoirement par le développement de l’industrie et des services.

Mais il existe des chevaux de Troie porteurs de risques : « La situation des banques, sous-capitalisées et grevées de créances douteuses, constitue un élément de risque majeur », déclare la Coface, agence spécialisée dans l’assurance-crédit à l’exportation.

Le pays reste marqué par un autoritarisme politique marqué et une opacité prononcée qui caractérise le domaine économique : lois peu ou non appliquées, un manque de personnel qualifié, une gestion opaque des procédures de marchés publics et une préférence nationale implicite.


http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article7285
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le février 10, 2013, 11:26:16 am
http://asie-info.fr/2013/02/09/au-laos-un-festival-de-lelephant-se-prepare-516712.html


Au Laos, un festival de l’éléphant se prépare   (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Animaux/emoticones-msn-elephant.gif)


Le célèbre festival de l’éléphant de Sayaboury sera financé par les autorités locales.

Selon des informations du Vientiane Times, écrit TTRWeekly, la prochaine édition du festival de l’éléphant, qui se tiendra du 17 au 19 février dans la province de Sayaboury, dans l’ouest du Laos, non loin de la frontière avec la Thaïlande, ne sera pas organisée cette année par l’association française ElefantAsia mais par les autorités locales.

L’événement sera tiendra dans le district éponyme de Sayaboury, et non plus dans ceux de Hong Sa et Pak Lai. Cette unité de lieu, espèrent les autorités, facilitera l’organisation, et permettra une meilleure information auprès du public.

Les autorités ont alloué pas moins d’un milliard de kips (126.000 dollars) pour le festival, une somme dépensée principalement pour les concours et les spectacles d’éléphants.

Plus d’une soixantaine d’éléphants sont attendus avec leurs cornacs. Les autres attractions comprendront des animations culturelles, ainsi qu’un spectacle son et lumière.

Bounphak Inthapanya, le gouverneur du district de Sayaboury, a indiqué que les hôtels et restaurants s’étaient préparés à l’événement. « Nous avons fourni des formations à leur personnel, donc nous pensons qu’ils seront à même d’offrir de bons services », a-t-elle affirmé.

L’année dernière, l’évènement avait attiré 10.000 visiteurs, pour la plupart des Laotiens, ainsi qu’un millier de touristes venant principalement de Thaïlande...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 11, 2013, 09:13:16 am

Petit rappel...


Le tourisme au Laos

Le tourisme est un enjeu majeur pour le Laos, dont il représente l'une des principales sources de devises1 avec l'hydroélectricité. Il ne s'y est ouvert que depuis 1990, mais celui-ci progresse de plus de 20 % par an : en 2010, le pays a accueilli plus de 2,5 millions de touristes, très majoritairement originaires de la zone Asie-Pacifique, pour un revenu de plus de 380 millions de dollars. L'objectif du gouvernement est de faire du Laos une destination de réputation mondiale en termes de tourisme durable.


Historique

Le Laos ne s'est ouvert au tourisme qu'en 1990, année où il a accueilli 14 400 visiteurs. Ce nombre a atteint 346 460 dès 1995, 1 095 315 en 2005 et 2 513 028 en 2010, soit une augmentation annuelle de 20,67 % sur 20 ans, à peine interrompue par une légère décrue après 20012, conséquence des attentats du 11 septembre 2001. Les revenus du tourisme ont progressé en conséquence, de 2 250 000 dollars en 1991 à 381 669 031 en 2010. Le gouvernement prévoit que le tourisme rapportera en 2020 plus de 620 millions de dollars au pays. Dans le même temps, la durée moyenne de séjour est passée de 3 jours et demi en 1993 à 7 jours en 2010 (12 jours et demi prévus pour 2020).

Ces chiffres traduisent l'amélioration de l'offre touristique, en qualité et en quantité. Le nombre de chambres est passé de 13 666 en 2004 à 30 284 en 2010. 7972 se trouvent à Vientiane et 3314 dans la province de Vientiane, dont plus de la moitié à Vang Vieng.

 
Provenance

Depuis 1990, les touristes en provenance de la zone Asie-Pacifique représentent toujours au moins 80 % des visiteurs (89,93 % en 2010). Les européens ne comptent que pour 7,09 % et les américains au sens large seulement 2,68 % ; la part de ces deux groupes est légèrement décroissante depuis 1999. Celle des visiteurs originaires d'Afrique et du Moyen-Orient n'a dépassé 1 % qu'en 2002, un autre effet des attentats du 11 septembre. En 2010, ils ne représentent que 0,30 % des visiteurs7.

Les touristes les plus nombreux au Laos sont ceux des pays limitrophes : la Thaïlande (1 517 064 visiteurs en 2010), le Viêt Nam (431 011) et la Chine populaire (161 854). Les européens sont 178 140, dont les français, anciens colonisateurs, 44 844 et les britanniques 37 272. Les américains au sens large sont 67 291, dont la majorité provient des États-Unis (49 782).

Ces chiffres se reflètent dans les points d'entrée dans le pays : les plus utilisés sont le pont de l'amitié lao-thaïlandaise (Vientiane, 719 347 touristes en 2010) et le deuxième pont de l'amitié lao-thaïlandaise (Savannakhet, 688 416 touristes)9, empruntés majoritairement par les thaïlandais. Le troisième point d'entrée, avec 182 316 touristes, est Dane Savanh, le poste-frontière de l'Est de la province de Savannakhet, emprunté principalement par les vietnamiens. L'aéroport international de Wattay, à Vientiane, se situe en quatrième position, avec 158 713 arrivées de touristes en 2010.

Ce classement pourrait être modifié par l'ouverture en novembre 2011 du troisième pont de l'amitié lao-thaïlandaise à Thakhek, qui pourrait détourner une partie de la clientèle des 2 autres ponts.

 
Provinces et sites visités

Les provinces les plus visitées sont Vientiane-capitale (995 150 touristes en 2010), suivie par la province de Savannakhet (918 683 touristes). L'importance de cette province, située dans le sud et apparemment moins « touristique », s'explique probablement par la présence de deux points d'entrée faciles, le deuxième pont de l'amitié lao-thaïlandaise et le poste-frontière de Dane Savanh, ainsi que par celle du casino « Savan Vegas » de Savannakhet, construit spécifiquement pour la clientèle thaïlandaise (les jeux d'argent sont interdits en Thaïlande).

La troisième province la plus visitée, celle de Vientiane, n'a reçu que 353 874 touristes en 201010. Elle n'est pas frontalière et donc à peu près hors de portée des 70 % de touristes classés par le gouvernement comme touristes régionaux, ou « day-trippers » : ceux-ci ne viennent au Laos que pour une journée et repartent le soir, contrairement aux 30 % de touristes classés comme internationaux, qui viennent de plus loin et restent souvent longtemps.

La province la moins visitée est celle de Sékong, la plus pauvre et enclavée du pays, avec seulement 21 356 touristes en 2010.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Tourisme_au_Laos
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 19, 2013, 07:56:08 am

Don de matériels scolaires aux écoliers au Laos

Cela fait des années que mon ami Kéo (Lamphou Keomanivanh) qui servait en ma compagnie à la Légion Etrangère a créé sa propre structure afin d'aider les écoliers du Laos.

Après avoir fondé, plusieurs écoles de toutes pièces dans la région de Vientiane, il continue son action en compagnie de quelques rares bénévoles et était récemment au village de Ban Na Khang Xang (Tha Khèk Laos) où il a organisé une grande distribution de matériel scolaire.

BRAVO KEO !  :clap :clap :clap


PS : pour ceux que cela intéresse, Kéo est joignable sur Facebook :  lamphou.keomanivanh@facebook.com
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 07, 2013, 08:25:28 am

Le Laos et la Thaïlande renforcent leur coopération


Le Laos et la Thaïlande ont discuté des mesures destinées à renforcer leur coopération multiforme lors de la 18 e réunion de la Commission mixte pour la coopération lao-thaïlandaise tenue la semaine dernière à Prachuap Khiri Khan, Thaïlande.

L'introduction d'un visa de tourisme à entrée unique et les liaisons ferroviaires entre le Laos et la Thaïlande figuraient parmi les points clés de la discussion lors de cette 18 e réunion. Les deux pays engageront des pourparlers sur les liaisons ferroviaires transfrontalières et l'introduction d'un visa touristique unique au cours d'une réunion de cabinet à Chiang Mai le mois prochain, selon le journal Bangkok Post. Les deux pays coopéreront également sur la délimitation des 14 zones frontalières et ont convenu de mettre en place un nouveau passage frontalier permanent.

Le Laos et la Thaïlande ont installé 204 marqueurs le long de 676 km de frontière terrestre entre les deux pays, soit 93% de leur frontière terrestre commune totale. Si la bordure du fleuve est incluse, la frontière commune est d'environ 1 835 km de long. Jusqu'à présent, environ 37% de la frontière commune totale a été délimitée, a fait savoir l’Agence de presse lao (KPL).

La réunion, à laquelle ont assisté le vice-Premier ministre et ministre laotien des Affaires étrangères Thongloun Sisoulith et son homologue thaïlandais, Surapong Tovijakchaikul, faisait suite à des projets de coopération entre les deux pays dans divers domaines. Les principaux points convenus étaient la démarcation de la frontière et le passage frontalier temporaire utilisé, au lieu-dit Phou Du de la province thaïlandaise d’Utttaradit, en tant que un poste permanent.

Les deux pays ont convenu d'accélérer la construction du 4 e pont de l'amitié lao-thaïlandaise, qui reliera la province de Bokèo au Laos avec la province de Chiang Rai en Thaïlande. Le pont devrait s’ouvrir en septembre de cette année. La réunion a également porté sur les questions relatives à un projet de construction d'un 5 e pont de l'amitié lao-thaïlandaise entre la province lao de Bolikhamxay et celle thaïlandaise de Bung Kan.

En outre, les deux parties ont convenu de promouvoir les investissements mutuels par la tenue de foires commerciales et d'affaires de façon à promouvoir le commerce, les investissements et le tourisme entre les deux pays.

La Thaïlande est le plus grand partenaire commercial du Laos. En 2012, la valeur des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 4,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 26,5% par rapport à 2011, selon un communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères.

En 2012, la Thaïlande a été le troisième plus important investisseur étranger au Laos avec neuf projets d'une valeur de 346 millions de dollars. Les dirigeants des deux pays ont convenu d'encourager les entreprises thaïlandaises à mener davantage d’opérations au Laos dans un proche avenir.

Les deux parties se sont également entendues sur la coopération touristique et la nécessité de s'engager dans de nouveaux pourparlers concernant le développement et la promotion de ce secteur. Les deux parties ont décidé de coopérer plus étroitement afin de lutter contre le commerce illégal d'amphétamine, dans le cadre des efforts visant à édifier une ASEAN sans drogue en 2015. - AVI


http://fr.vietnamplus.vn/Home/Le-Laos-et-la-Tha%C3%AFlande-renforcent-leur-cooperation/20134/29507.vnplus
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 10, 2013, 08:04:25 am

Une plantation d'hévéas naissante près de Muang Sing, Nord Laos... En face, c'est la Chine...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 26, 2013, 10:06:09 pm

Je pense pouvoir humblement dire que durant ces 30 dernières années, il m'a été donné d'accomplir le tour du Monde... Il me faut avouer que peu de pays m'ont ému comme le Laos... Jeune Akha Puli au village - Ban Prabat Noï
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le mai 27, 2013, 03:28:33 pm

émouvante cette fillette ! très beau portrait manu
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 29, 2013, 09:29:52 pm

Jeune Akha Jinjo - Ban Prabat Noï (frontière de Chine)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 30, 2013, 08:59:06 am

Un petit petit du Manu en action... J'aime bien la dynamique de cette photo prise par mon épouse...

Village Akha Pouli sur la frontière de Chine (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 30, 2013, 09:12:46 pm

Enfants Yao - Village de Ban Sai Lek (frontière de Chine)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 24, 2013, 02:50:38 pm

Vendeuses de rues à Luang Prabang...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 25, 2013, 07:48:43 am

Une Lahu noir (Lahu dam)... Vers Vieng Poukhra (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 20, 2013, 08:38:48 am

Laos et Thaïlande s’accordent sur la démarcation frontalière


Le Laos et la Thaïlande viennent de sceller un accord sur l'ordre du jour de la prochaine réunion de la Commission frontalière lao-thailandaise afin de s’entretenir sur la démarcation frontalière entre les deux pays, a rapporté l’Agence de presse lao (KPL).

L'accord a été conclu lors d'une réunion de hauts fonctionnaires travaillant au sein de la Commission de la frontière lao-thailandaise, qui s'est tenue du 1er au 3 mai à Bangkok, durant laquelle les deux parties ont approuvé les principes et l'ordre du jour de la 9 e réunion prévue en août à Bangkok.

L'accord conclu par les hauts fonctionnaires sur le contenu de la prochaine réunion permettra d’ouvrir une nouvelle ère pour les enquêtes frontalières et les activités de démarcation, qui a été inactif pendant six ans, a indiqué le ministère laotien des Affaires étrangères dans un communiqué.

L’enquête sur la frontière lao-thailandaise ainsi que le projet de délimitation, qui a débuté en 1997, ont permis d’installer 204 bornes frontalières sur 676 km, soit une réalisation de 93% des travaux de démarcation.

En ce qui concerne les limites de l'eau, les deux parties mettent en place une nouvelle carte du Mékong pour être utilisée comme référence essentielle pour transférer les lignes frontalières d'une carte créée conjointement par la France et le Siam, sur un nouveau plan établi.

À cet égard, la réunion a convenu que les deux parties vont adhérer à l'accord franco-siamois du 25 août 1926, la carte de l’échelle 1/25 000 des frontières le long du Mékong établi conjointement par la France et le Siam 1929-1931.

Selon le communiqué, l'achèvement de l'enquête sur la frontière lao-thailandaise et du projet de délimitation contribuera à faire de la frontière commune des deux pays celle de paix, d'amitié et de coopération pour la prospérité et la confiance mutuelle, aidera à promouvoir le commerce et l'investissement, et facilitera le transport transfrontalier entre les deux pays.

http://fr.vietnamplus.vn/Home/Laos-et-Tha%C3%AFlande-saccordent-sur-la-demarcation-frontaliere/20135/30542.vnplus
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 20, 2013, 08:39:33 am

Akha Puli - village de Ban Paa Ka (district de Muang  Sing)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 16, 2013, 08:51:14 am

Jeune garçon Lolo - Ban Nang Boua (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le août 16, 2013, 03:22:08 pm

adorables enfants...  :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 19, 2013, 09:55:19 am

Fillette Lolo - Ban Nang Boua (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 01, 2013, 08:11:02 am

Jeune-Akha - Ban-Prabat-Noi (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 23, 2013, 08:35:18 am

La Thaïlande aide le Laos à développer ses infrastructures

Le gouvernement laotien vient de signer accord avec la Thaïlande pour des prêts concernant deux projets d'infrastructure, l'un relatif à l'amélioration des routes et l'autre pour l'approvisionnement en eau, a rapporté l’Agence de presse lao (KPL).

L'accord a été conclu entre le ministère des Finances et l'Agence de coopération pour le développement économique des pays voisins de la Thaïlande (NEDA) lors d'une cérémonie qui s'est tenue le 18 septembre à Vientiane.

Le projet d'alimentation en eau impliquera l'amélioration des infrastructures dans les provinces d’Oudomxay, de Xayaboury, de Bokèo, de Savannakhet et de Champassak pour un montantt de 310 millions de Bahts.

Le développement de l'approvisionnement en eau est considéré comme une priorité pour améliorer les résultats de la santé au Laos et occasionnera une différence considérable pour les moyens de subsistance des personnes vivant dans les zones rurales.

En attendant, le volet de la construction routière impliquera la modernisation d'une route entre les districts de Khob et de Xienghone, province de Xayaboury qui relie la province Bokèo pour un montant de 1,390 millions de Bahts.

Ce projet vise à améliorer la route entre la frontière du Laos et de la Thaïlande via les provinces de Xayaboury et de Bokèo. Il est en ligne avec la politique du gouvernement lao d'amélioration du réseau routier avec les pays voisins et de se connecter aux corridors économiques de la région du Mékong.

La mise à niveau de la route facilitera à la fois les mouvements locaux et transfrontaliers, les transports et le commerce et stimulera l'économie de la région. Il est également prévu de donner une forte impulsion au tourisme dans les provinces de Bokèo et de Xayaboury.

De plus en plus de touristes thaïlandais viennent dans la région, notamment la zone économique spéciale du district de Tonpheung et la réserve naturelle populaire de Bokèo. Aujourd'hui, des minibus remplis de ressortissants thaïlandais peuvent être vus dans les provinces de Xayaboury et de Bokèo, où ils vont visiter les marchés, se détendre dans les hôtels et dépenser leur argent dans des établissements locaux.

En 2011, 2,7 millions de touristes ont visité le Laos ; ce nombre est passé à 3,4 millions en 2012. Le gouvernement s’attend à atteindre 3,7 millions d'arrivées de touristes en 2015, ce qui générerait environ 500 millions d’USD de recettes.

L e réseau routier dans la province de Bokèo fait partie du corridor économique Nord-Sud de la sous-région du Mékong, qui relie la Thaïlande à la province chinoise du Yunnan, via le Laos. – VNA


http://fr.vietnamplus.vn/Home/La-Tha%C3%AFlande-aide-le-Laos-a-developper-ses-infrastructures/20139/34812.vnplus
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 30, 2013, 08:10:05 am

Jeunes Akha Puli - Village de Ban Paa Ka, un des villages les plus isolés du nord Laos...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: banedon le octobre 17, 2013, 07:50:14 am
Crash d’un avion au Laos: au moins 44 morts, dont sept Français

Un avion de la compagnie publique laotienne Lao Airlines s’est abîmé mercredi dans le Mékong au Laos,provoquant la mort de tous ses passagers et membres de son équipage, soit au moins 44 personnes dont sept Français et cinq Thaïlandais, ont annoncé des responsables officiels.
«Je peux maintenant confirmer que, selon nos informations, les 44 personnes (présentes) à bord ont été tuées», dont cinq Thaïlandais, a déclaré Sek Wannamethee, porte-parole du ministère thaïlandais des Affaires étrangères.


Un responsable de l’ambassade du Laos au Vietnam ayant requis l’anonymat a confirmé que toutes les personnes transportées par l’appareil avaient péri.

Lao Airlines a fait mention de l’accident dans un communiqué sur sa page Facebook, mais indiqué qu’il y avait 49 personnes à bord de l’avion (44 passagers plus les cinq membres de l’équipage).

En revanche, si la compagnie aérienne a noté qu’il n’y avait «pas pour le moment d’informations sur des survivants», elle n’a confirmé aucun décès.

«Lao Airlines prend toutes les mesures nécessaires pour coordonner et envoyer des équipes de secours sur le site de l’accident dans l’espoir de trouver des survivants, et en même temps pour informer les familles des passagers», a-t-elle ajouté, présentant ses condoléances aux proches des victimes.

Paris a annoncé de son côté la mort d’au moins sept Français.

«Je viens d’apprendre avec une vive émotion et beaucoup de tristesse la catastrophe aérienne qui s’est produite dans le sud du Laos et dans laquelle au moins sept de nos compatriotes ont perdu la vie», a déclaré le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius dans un communiqué, précisant avoir demandé aux services de l’ambassade de se rendre sur place.

Abîmé dans le Mékong

Un responsable de l’ambassade de Corée du Sud à Bangkok, cité par l’agence de presse Yonhap, a affirmé que trois Sud-Coréens figuraient également au nombre des personnes tuées.

Selon une liste non officielle de passagers obtenue par l’AFP, au moins la moitié sont des étrangers, dont également des personnes venant d’Australie, de Taïwan, des Etats-Unis, de Chine, du Canada, du Vietnam, et de Malaisie.

L’avion qui assurait le vol QV301 avait quitté la capitale laotienne Vientiane à 14H45 (07H45 GMT) et devait atterrir un peu plus d’une heure plus tard à Pakse, ville prisée des touristes située dans la province de Champasak, dans le sud du Laos.

Mais il s’est abîmé dans le Mékong peu avant son atterrissage. «Alors qu’il se préparait à l’atterrissage, l’appareil a fait face à des conditions météo extrêmes», a précisé Lao Airlines.

Sur des photos diffusées par la télévision thaïlandaise, on pouvait voir l’appareil en partie immergé dans ce fleuve, avec ce qui ressemblait à des corps sur les rives.

Un porte-parole du constructeur ATR en France a précisé à l’AFP qu’il s’agissait d’un ATR72, qui peut transporter jusqu’à 70 passagers. Lao Airlines dispose d’une flotte de six ATR, a-t-il ajouté.

Créée en 1976, Lao Airlines a une flotte d’ATR, d’Airbus A320 et d’avions chinois MA60, volant sur des lignes intérieures et desservant aussi la Chine, la Thaïlande, le Vietnam et le Cambodge.

La compagnie a transporté environ 900.000 passagers en 2012 contre 500.000 en 2010, avait indiqué il y a quelques mois le quotidien officiel Vientiane Times, précisant qu’elle comptait dépasser le million cette année.

Le Laos a connu 29 accidents d’avion mortels depuis les années 1950, a précisé le réseau Aviation Safety Network, dont les statistiques montrent que la sécurité s’est largement améliorée ces dernières années.

Le précédent accident avait eu lieu en 2000 lorsqu’un appareil de Lao Aviation -ancêtre de Lao Airlines- s’était écrasé dans les montagnes reculées du nord-est de ce pays, provoquant la mort de huit personnes.

Le Laos, sous influence de ses puissants voisins chinois et vietnamien, a depuis 1975 un régime communiste à parti unique. Il s’est timidement ouvert ces dernières années, attirant de plus en plus de touristes.

Selon le Vientiane Times, 3,3 millions de touristes ont visité ce pays en 2012, soit 22% de plus que l’année précédente.

AFP.   
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: letirailleur le octobre 18, 2013, 08:46:02 am
Je ne sais pas si c'est la bonne photo, car d’après les infos, l'avion est au fond du Mekong.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le octobre 18, 2013, 08:59:19 am

Je ne sais pas si c'est la bonne photo, car d’après les infos, l'avion est au fond du Mekong.


Non c'est pas la bonne photo , aux dernières nouvelle l'avion et bel et bien au fond du Mékong . Très difficile pour les plongeurs de faire des recherches car du courant violent en ce moment à cause de la crue , et seulement 7 corps ont été remontés mais non identifiés ça va être très difficile de retrouver les autres corps dans des conditions comme ça surtout avec des courants violent du Mékong .

Voir le vidéo https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qX55uX4hzYw
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 18, 2013, 12:51:27 pm

flûte alors, j'ai copié cette photo sur le Net postée au-dessous de l'article... j'enlève ce message...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le octobre 18, 2013, 01:21:20 pm

Les secours ont récupéré 17 corps après l'accident mercredi d'un avion de Lao Airlines qui s'est abîmé dans le Mékong au Laos avec 49 personnes à bord, dont sept Français, selon les autorités laotiennes.

L'ATR 72-600 de la compagnie publique laotienne, qui assurait un vol entre Vientiane, la capitale, et Pakse, ville touristique dans le sud du pays, s'est écrasé mercredi après-midi.

Il a été englouti par le fleuve, ne faisant a priori aucun survivant dans ce qui serait la plus grave catastrophe aérienne au Laos depuis un demi-siècle.

Le ministre laotien des Transports Sommad Pholsena, qui s'est rendu sur les bords du Mékong, a annoncé à la presse vendredi matin la découverte de 17 corps au total. "Nous devons enquêter sur les causes de l'accident, mais au premier abord, je pense qu'il a été provoqué par le mauvais temps", a-t-il ajouté.

Des dizaines de bateaux -- navire militaire laotien, bateaux de bois ou zodiacs, certains avec des plongeurs, sillonnaient vendredi le Mékong à la recherche de l'appareil et des victimes.

Mais le Mékong est "très profond et avec un fort courant à cet endroit après des pluies importantes", a expliqué le directeur général du Département de l'Aviation civile Yakua Lopangkao cité par le quotidien officiel Vientiane Times.

"Ils n'arrivent pas à trouver le fuselage de l'avion. Ils connaissent le lieu de l'accident mais ils ne trouvent pas le fuselage parce que l'appareil s'est brisé en petits morceaux qui se sont éparpillés. Et le courant est très fort", a confirmé vendredi à l'AFP Soubinh Keophet, membre d'une équipe de secours.

"Nous avons parcouru 50 kilomètres sur le fleuve et trouvé quatre corps hier", dont un à 30 kilomètres du lieu de l'accident, a ajouté l'ancien footballeur de la sélection nationale laotienne, en retirant une jambe de l'eau.

Les corps retrouvés ont été emmenés dans un temple chinois de Pakse, en attendant de pouvoir être identifiés.

Selon la liste officielle fournie par la compagnie, il y avait à bord 44 passagers (seize Laotiens, sept Français, six Australiens, cinq Thaïlandais, trois Sud-Coréens, trois Vietnamiens, un Américain, un Chinois, un Malaisien et un Taïwanais) ainsi que cinq membres d'équipage. Le pilote était cambodgien.

Le constructeur franco-italien ATR a précisé que cet ATR 72-600, biturbo-propulseur de 68 à 74 sièges, avait été livré en mars.

Le Laos a connu 29 accidents d'avion mortels depuis les années 1950, selon le réseau Aviation Safety Network, dont les statistiques montrent qu'aucun d'entre eux n'avaient provoqué autant de victimes que celui de mercredi.

Le précédent accident avait eu lieu en 2000 lorsqu'un appareil de Lao Aviation -ancêtre de Lao Airlines- s'était écrasé dans les montagnes du nord-est du pays, tuant huit personnes

Source : http://fr.news.yahoo.com/accident-davion-au-laos-17-corps-retrouvés-052213143.html
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 20, 2013, 08:54:11 am

Non, ce n'est pas la bonne photo car l'avion est toujours sous les eaux du Mékong. D'ailleurs, la police thaïlandaise participe aux recherches qui s'avèrent très difficiles, le fleuve étant en crue
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 20, 2013, 08:56:07 am

Allez, un peu de fraicheur...

Voici la tenue d'une universitaire laotienne... Comme en Thaïlande, elle porte une chemise blanche mais la jupe noire est ici remplacé par le "Sin" (sarong) traditionnel... ce qu'entre nous, je trouve très beau???
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 23, 2013, 09:26:18 pm

je n'avais pas vu cette photo... jolie jeune fille...  :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 23, 2013, 09:34:37 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-21-au-28-octobre-2013


Les premières pièces du puzzle...


Des plongeurs ont remonté hier après-midi une première partie du fuselage de l'ATR 72-600 de Lao Airlines qui s'est écrasé la semaine dernière non loin de Pakse, mais ils n'ont toujours pas retrouvé les boites noires...

Une section d'environ 10 m de long (apparemment le milieu du fuselage, alors que la queue de l'appareil où devrait se trouver les deux boites noires n'est toujours pas remontée) a été enfin retiré des eaux du Mékong, sur laquelle on pouvait distinguer le logo de la compagnie et le numéro d'immatriculation de l'appareil.

Le directeur de l'aviation civile laotienne Y.Lopangkao a declaré que les recherches se poursuivaient dans les eaux troubles du fleuve qui à ce niveau semble avoir une profondeur de 7 a 12 m.

On apprends aussi que les batteries des boites noires ont une autonomie d'environ 1 mois avant qu'il soit impossible de les retrouver.

Une fois que ce sera fait, les restes de l'appareil devraient être rapatriés en France afin d'être inspectés à la loupe par les experts spécialisés sur les ATR72.

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le novembre 04, 2013, 07:55:38 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-novembre-201321-au-31-octobre-2013


Les boîtes noires sont retrouvées


Les équipes de recherche qui travaillent depuis des jours à la frontière laotienne ont enfin retrouvé (alors que le signal avait été repéré par l'équipe du BEA Français il y a maintenant une semaine de cà ...), les deux boîtes noires de l'avion de la compagnie laotienne,  qui s'est écrasé le 16 octobre dernier, la première ayant été retrouvée  avant hier matin...

"Désormais,  les boîtes noires vont êtres décortiquées par les experts,  avant qu'un rapport ne soit soumis au gouvernement, et que les boîtes ne soient envoyées en France pour analyse".

Pour le moment, la compagnie d'assurances est en train d'évaluer les différents niveaux d'indemnisation demandées,  alors qu'une somme de 39 millions de kips (environ 5.000 $) a été versée  à chacune des familles des 49 victimes, afin de couvrir les frais funéraires...  :'(

A ce jour, 6 corps n'ont pas encore été retrouvés ou identifiés (2 sont Laotiens, 3 Francais et 1 Australien).
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 11, 2013, 08:47:30 am

That Phum Phuk (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 02, 2013, 08:33:44 am

Etonnant !

Ces fillettes laotiennes qui, tous les jours, pour se rendre à l'école, doivent franchir une rivière en tyrolienne !...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 06, 2013, 09:00:29 am

Une rue à Luang Prabang, une de mes villes préférées en Asie...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 15, 2013, 09:13:49 am

Femmes Lahu à Vieng Poukhra (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 22, 2013, 09:26:53 am

Une scène de vie toute simple comme je les aime... Marché à Muang Sing (Nord Laos- frontière chinoise).
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 03, 2014, 09:10:38 am

Dramatique...


Au Laos, une déforestation massive et silencieuse

La nationale 18 déroule son ruban d’asphalte à travers les hauteurs vertigineuses d’une jungle épaisse qui moutonne vers la frontière vietnamienne. A progresser ainsi dans les confins du Laos, on imagine mal que cette petite nation enclavée d’Asie du Sud-Est, d’à peine 7 millions d’habitants, est en train de battre tous les records de déforestation dans une région où les forêts primaires sont de plus en plus menacées.

Les experts internationaux estiment qu’entre les années 1940 – au temps du protectorat français – et le début des années 2000, la couverture forestière du pays est passée de 70 % à 41 %. Pire : selon certains spécialistes, les zones les plus denses où les forêts sont restées inviolées ne représenteraient guère plus de 3 % du territoire.

La province méridionale d’Attapeu est l’une des plus touchées. Ce n’est ici un secret pour personne, relèvent consultants et membres d’ONG – tous requérant l’anonymat tant le sujet est sensible dans ce pays au régime muselant toute liberté d’expression –, que la déforestation illégale se poursuit à un rythme soutenu en raison de la collusion d’entreprises contrôlées par les militaires laotiens, d’un côté, et vietnamiens, de l’autre.


DES EXEMPTIONS OBTENUES DE MANIÈRE DOUTEUSE

Le Laos a beau avoir interdit en 2004 l’exportation de bois brut et imposé un système de quotas d’abattage dans des zones précisément délimitées, tout indique que lesdits quotas ne sont pas respectés et que les entrepreneurs violent à loisir les réglementations.

Suite : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/01/02/au-laos-une-deforestation-massive-et-silencieuse_4342147_3216.html
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le janvier 03, 2014, 11:49:16 pm
Hélas bien dramatique , le fric que le fric qui compte .
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 15, 2014, 09:21:08 am

Jeune Yao - Ban Sai Lek (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le janvier 15, 2014, 05:05:26 pm

superbe cliché !  :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 03, 2014, 09:14:47 am

Les Khamu

Les Khamu (ou Khmou) appartienne à la famille ethnolinguistique austro-asiatique dont le langage dérive du mong et du khmer. En 1995, on estimait leur nombre à 500 975 au Laos (11 % de la population - ce chiffre a peu évolué !), ce qui fait d'eux le groupe le plus important de la famille mon-khmer. Premiers habitants du Laos, ils vivaient dans les vallées avant l'arrivée des Lao du sud de la Chine au XIe siècle. Les Lao qui peuplaient dans les vallées et cultivaient la rizière inondée les repoussèrent dans les zones montagneuses. Depuis, les Khamu s'adonnent à la culture sur brûlis, exploitant principalement le maïs, le riz sec et les légumineuses.

Certaines population Khamu vivent également en Chine, au Vietnam et en Thaïlande.


Photo : Khamu à Vieng Poukra (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le février 07, 2014, 02:01:30 pm

super, Manu, je n'avais jamais entendu parler de cette ethnie...  :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 03, 2014, 08:38:22 am

Petite baignade aux cascades de Tat Kuang Si près de Luang Prabang (Nord Laos).
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 08, 2014, 09:04:03 am

Jeune femme Lahu noir - Région de Vieng Poukhra (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le mars 11, 2014, 03:46:13 pm
Au Laos, un village lutte pour préserver la forêt sacrée .

Aidé par l'ONG Speri, en lien avec le CCFD-Terre solidaire, le village laotien de Long La a mis la forêt primaire au coeur de son développement. Et il fait des émules. Une victoire à l'heure où la déforestation bat son plein. Reportage avec de belles photos .
.
http://www.lavie.fr/actualite/monde/au-laos-un-village-lutte-pour-preserver-la-foret-sacree-10-03-2014-50752_5.php

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 15, 2014, 08:33:43 am

Les toitures à Luang Prabang, l'une des plus authentiques villes d'Asie du sud-est... En haut, le Mékong...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mars 15, 2014, 02:04:06 pm

superbe cette photo de Luang Prabang...    :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le mars 15, 2014, 03:15:01 pm

superbe cette photo de Luang Prabang...    :clap


Oui +1 .  8)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 03, 2014, 08:14:15 am

Essilor international : inaugure son site de production de verre au Laos

Essilor International inaugure une nouvelle usine de production près de Savannakhet, au Laos. Cette installation s'inscrit dans la stratégie du groupe visant à optimiser sa capacité industrielle pour répondre aux besoins de correction visuelle de toutes les populations partout dans le monde. L'usine laotienne contribuera à la croissance en renforçant l'offre de milieu de gamme. Elle vise ainsi à répondre à la demande croissante des classes moyennes, notamment dans les marchés émergents.

Cette usine sera dédiée à la production de verres finis en polycarbonate, pour lesquels la demande des consommateurs est en croissance de 4-5% par an. Dans une première phase, le site emploiera 250 personnes. Il pourra produire 20 millions de verres par an à pleine capacité. Il permettra ainsi au Groupe de fournir à ses grands clients des produits en polycarbonate compétitifs. Désormais, Essilor dispose de plus de 450 laboratoires de prescription et d'usines de production en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et dans les Amériques.

L'usine laotienne bénéficie de synergies avec le site de production d'Essilor à Bangkok (Thaïlande), référence industrielle pour la production de verres en polycarbonate depuis 2000, où ont été formées les équipes du Laos. L'usine, qui représente un investissement initial de 14 millions de dollars, a été créée sur un site de 60.000 m2 dans une zone économique de la province de Savannakhet, province qui offre des avantages logistiques importants grâce à des transports routier et aérien efficaces.

Outre le développement industriel, le projet comprend également le développement des compétences. A Savannakhet, Essilor a en effet mis en place un centre de formation professionnelle destiné à aider les ouvriers locaux à perfectionner leurs compétences afin de mieux répondre aux nouveaux besoins industriels.


http://bourse.challenges.fr/news.hts?urlAction=news.hts&idnews=FPS140402_20573262&numligne=1&date=140402&source=FPS
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 05, 2014, 08:28:54 am

Une jeune Lolo récemment arrivée de Chine... Muang Sing (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le avril 06, 2014, 01:14:08 pm

j'aime beaucoup cette photo...   :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le avril 30, 2014, 03:36:45 pm

Luang Prabang enregistre 2 millions de visiteurs !


Luang Prabang a enregistré plus de 2 millions de visiteurs nationaux et étrangers au cours des douze derniers mois, avec une production estimée à plus de 146 millions de dollars à titre de revenus

Selon le gouverneur de Luang Prabang. M. Khampheng Saysompheng attribue l'afflux croissant de visiteurs nationaux et étrangers à la nature, la culture et l'histoire ainsi que le développement du tourisme de la province a fait au cours des dernières années.

Plus de 100 sites touristiques auraient été enregistrés, y compris la TVA Xiengthong, Vat Phusy, Chomsy Stupa, Tham Ting, Vat Visoun, et Musée national.

Celles-ci sont classées en 50 sites culturels touristiques, 51 sites touristiques naturels, et neuf sites touristiques historiques.

Luang Prabang a été inscrite au patrimoine mondial par l'UNESCO en Décembre 1995, nommé dans les dix destinations touristiques d'Asie en 2007, a reçu le du Prix Voyage d'or par le magazine Voyage Anglais Wonderlust en 2005 et nommé Haut Ville par le même magazine en 2012.

http://englishnews.thaipbs.or.th/luang-phabang-records-2-million-visitors/mercredi30avril2014
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 30, 2014, 09:24:06 pm

Peux être la plus belle ville d'Asie... Normal !
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le mai 17, 2014, 05:42:58 pm
Un avion transportant des responsables clés du gouvernement laotien s'est écrasé samedi matin , faisant au moins cinq morts , des diplomates laotiens .
https://fr.news.yahoo.com/crash-davion-au-laos-cinq-responsables-dont-ministre-082726403.html
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 30, 2014, 08:27:14 am

Jeune Akha Puli - Ban Paya Louang (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mai 30, 2014, 09:31:31 am

mignon ce bébé...   :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 16, 2014, 08:11:42 am

Secret !... Village Yao de Ban Sai Lek (nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 22, 2014, 08:09:32 am

Aujourd'hui, petite baignade aux cascades de That Kuang Si (nord Laos)...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: PHILGOOD le juin 22, 2014, 05:48:39 pm
Magnifique ! Ca donne envie d'aller s'y baigner !...
Amicalement,
Philgood ...  :smile
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 25, 2014, 09:13:14 am

Photo d'un copain photographe laotien...

Jeune femme laotienne, la grande classe !

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le juillet 25, 2014, 04:36:17 pm

beaucoup de classe cette jolie jeune femme ...  :)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 30, 2014, 09:20:03 am

Vu au Laos :

Un bien drôle d'autel des esprits dédié au Che...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 06, 2014, 09:27:41 am

Le Vat Sisakhet de Vientiane

Le Vat Sisakhet est le plus vieux temple de Vientiane (Laos). Il fut édifié entre 1819 et 1824 sur l'ordre du roi Anouvong. Chaque année, le roi y recevait le serment de fidélité des fonctionnaires.

C'est la seule construction de Vientiane à avoir été épargnée par les Siamois lors du sac de la ville en 1827, probablement en raison du style typiquement thaï dont s'étaient inspiré ses bâtisseurs. En effet, le sanctuaire à nef unique s'élève au centre d'une cour entourée d'une galerie, disposition inspirée de l'architecture thaïe. L'activité religieuse s'y est poursuivie tout au long du XIXe siècle malgré la désertion de la ville.

Ce monastère comprend un ensemble de bâtiments bien conservés :

- le ho tai, bibliothèque où étaient déposés les manuscrits ;
- les kouti, logements des religieux, bonzes et novices ;
- les deux that ou stûpa, monuments funéraires ou commémoratifs ;
- le cloître, abritant une riche collection de statues de Bouddha ;
- le sim, sanctuaire dont les peintures murales sont les plus anciennes de Vientiane.

La pagode a un superbe plafond à caissons et des murs décorés de fresques polychromes représentants des scènes de la vie du Maître. Le grand bouddha assis est protégé par un génie de la Terre, ainsi que les deux bouddhas debout en bronze, personnifiant le roi.

Le sanctuaire est entouré d'un cloître percé de quatre portes à pignons. Celui-ci abrite de nombreux statues de bouddhas de style laotien (en terre cuite, bronze, bois), datant du XVe siècle au XIXe siècle. Un amas de statuettes endommagées et à moitié fondues lors de l'incendie de 1828 s'offre à la curiosité du public.

La bibliothèque, de style birman, contenait des manuscrits d'une valeur inestimable, détruits pendant le sac de la cité.


Restauration

Le programme des travaux pour le 450e anniversaire de Vientiane, célébré en novembre 2010, comprend la restauration du Vat Sisakhet :

- toît (faîtage et tuiles) ;
- façades, escaliers, portes et fenêtres, dallage, statues extérieures, enceinte et ses quatre portes ;
- bibliothèque.

Cette restauration s'accompagne de nouveaux aménagements : allées piétonnes, jardins paysagés, illuminations, réseau d'eau et toilettes


Photos : la cour, le sim, le cloître et les nombreux Bouddhas du Vat Si Sakhet.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le août 07, 2014, 11:43:31 pm

extraordinaire ce wat, vraiment comme j'aime...   :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 27, 2014, 08:26:13 am

Laotienne en tenue traditionnelle...  :)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le août 27, 2014, 12:43:48 pm

très jolie cette jeune femme laotienne...    :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le septembre 11, 2014, 08:38:41 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-septembre-2014


Le Bio arrive chez les voisins...  (http://img4.hostingpics.net/pics/123525bon.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=123525bon.jpg)


Problèmes de santé oblige, le Laos connait un regain d'intérêt pour l'agriculture biologique et pour assurer l'approvisionnement nécessaire pour les consommateurs locaux, un groupe  de construction vient d'investir dans ce mode de production qui utilise la technologie hydroponique, en particulier dans le petit village de Phoukham, dans la banlieue de Vientiane.

Un des responsables du groupe a expliqué que le projet d'agriculture biologique a été lancé fin 2013.

Nous avons commencé par planter 6 différents types de salades (des laitues) en fonction de leurs feuilles, lisses, crépues, blanches, vertes, etc...

On pouvait alors fournir environ 20 kg de légumes par jour, principalement pour le marché de  That Luang Square mais les clients sont venus de plus en plus nombreux et il a fallu élargir l'activité en augmentant le nombre de cultures plantées.

Actuellement, ils en sont a 10 sortes différentes avec des laitues, des choux, des céleris, de la coriandre, de la menthe, etc... et ce sont désormais entre 35 et 40 kg par jour qui sont distribués...  (http://img4.hostingpics.net/pics/237080jjj.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=237080jjj.jpg)

La laitue bio de la ferme est vendue entre 25 000-30 000 kip / kg, le chou autour de 20.000-25.000 kip le kilo, le reste entre 15.000-20.000 kip / kg.

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 12, 2014, 09:17:37 am

Laotienne en costume traditionnel...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 14, 2014, 08:03:02 am

vraiment très jolie...   ;)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 15, 2014, 07:54:45 am

Vente de pousses de bambou le long d'une route au nord Laos...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 15, 2014, 08:26:44 am

sympa cette photo    :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le octobre 15, 2014, 08:29:53 am

sympa cette photo    :D


+1 , belle photo .
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 10, 2014, 08:40:06 am

Jeunes Akhas à l'entrée du village de Ban Paya Louang près de Muang Sing (Nord Laos)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le novembre 12, 2014, 08:24:56 am

je n'avais pas vu cette très jolie photo de petits    :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 19, 2014, 08:59:28 am

Universitaires au Laos... Avec leut beau "sin" brodé en bas, plus sages que les étudiantes thaïlandaises...  ;)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le novembre 20, 2014, 04:46:36 pm

sages et bien jolies!!!    :SHY
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le novembre 20, 2014, 05:15:54 pm

sages et bien jolies!!!    :SHY


Comment tu sais qu'elles sont sages .  :huhu
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 13, 2015, 09:29:47 am

Une émission sur le Laos passe sur ARTE samedi...

Les trésors de l’Asie du Sud-Est

Laos, le pays des éléphants

samedi 17 janvier à 15h10 (43 min)

Rediffusion lundi 26.01 à 18h15

Déjà diffusé lundi 12.01 à 19h00

Les origines du Laos actuel remontent à l’ancien empire Lan Xang du XIVe siècle, le "pays au million d’éléphants". Dans la capitale Vientiane brillent les stupas dorés, gigantesques monuments à la gloire de Bouddha.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 07, 2015, 09:55:11 am

Chez les Lanten au nord Laos... Une photo qui aurait pu être prise en 1950...  :)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mars 07, 2015, 12:45:46 pm

Chez les Lanten au nord Laos... Une photo qui aurait pu être prise en 1950...  :)


juste très belle cette photo qui paraît d'un autre temps...   :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mars 18, 2015, 11:40:24 pm

une jolie photo postée par une copine sur FB   
il s'agit de la chanteuse laotienne Moukdavanh entourée par les danseuses laotiennes    :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le mars 18, 2015, 11:44:20 pm
Joli groupe , j'aime bien les habits .  :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le mars 24, 2015, 09:36:03 am
Quelle honte .


Pattes d'ours et viande de tigre au menu des touristes chinois au Laos .

Scandaleux : un complexe touristique du Laos propose au menu de ses restaurants des espèces menacées issues de trafics illégaux.
COMMERCE. Un complexe touristique dans le nord du Laos, frontalier de la Chine, fait recette auprès des touristes chinois en proposant pattes d'ours et viande de tigre, a dénoncé une ONG le jeudi 19 mars 2015. Ces derniers visitant ce complexe ouvert dans la province de Bokeo, dans la région du Triangle d'Or, "peuvent librement acheter des produits issus d'espèces menacées", dénonce Environmental Investigation Agency (EIA), basée à Londres, dans un rapport.

Un complexe en pleine expansion

Ces espèces menacées (tigres, léopards, éléphants, ours...) arrivent dans ce complexe à travers un réseau de contrebande en provenance d'Asie et d'Afrique. Ils sont ensuite directement proposés sur les menus des restaurants. Selon l'EIA, sur son site internet, le nouveau "business" est de montrer un ours ou un reptile vivant en cage qui sera ensuite proposé à la carte. Le Laos joue sur la croyance que la viande ou les os d'animaux rares peuvent se révéler des aphrodisiaques ou des médicaments naturels. L'EIA appelle ainsi les autorités laotiennes à mettre fin à ce commerce d'animaux dans cette Zone économique spéciale dominée par les investissements chinois. En effet, cette région du Laos est réduite à "une extension de la Chine", avec panneaux en mandarin, heure de Pékin de rigueur et flots d'employés chinois, dénonce l'organisation, qui appelle aussi Pékin à agir pour tarir cette demande de produits animaux favorisant le trafic.  Malheureusement, le nombre d'animaux ne cesse d'augmenter au fur et à mesure que ce complexe se développe.

PROPAGATION. Un phénomène similaire est constaté dans le nord de la Birmanie voisine, où certaines villes sont devenues de véritables marchés ouverts pour la vente d'animaux rares, le sexe et les jeux d'argent destinés aux visiteurs chinois. En Thaïlande ou au Vietnam voisins, des animaux victimes de trafiquants les destinant au marché chinois sont régulièrement saisis. Mais les défenseurs des animaux soulignent qu'il ne s'agit que d'une fraction infime de ce commerce illégal.
Source : http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20150320.OBS5068/pattes-d-ours-et-viande-de-tigre-au-menu-des-touristes-chinois-au-laos.html
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mars 24, 2015, 03:21:37 pm
coucou, Malco

même sujet mis hier par Manu dans le topic "Les animaux en Thaïlande..." pas grave vaut 2 fois qu'une...   :huhu
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le mars 24, 2015, 03:40:13 pm

coucou, Malco

même sujet mis hier par Manu dans le topic "Les animaux en Thaïlande..." pas grave vaut 2 fois qu'une...   :huhu



Oups j'avais pas vu . @+  :huhu
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 25, 2015, 08:00:56 am

Au Laos, la majorité des femmes portent encore le "sin" (sarong laotien) : c'est tout simplement superbe !... Dommage qu'il ait été abandonné en Thaïlande !
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le mars 25, 2015, 10:43:36 pm

c'est vrai que ces tenues sont magnifiques et font une très jolie silhouette...  :D   
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 10, 2015, 09:31:36 am

Premières sélections pour le concours de Miss Laos 2015...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le avril 10, 2015, 02:23:34 pm

çà promet manu !  :SHY
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le avril 10, 2015, 06:24:47 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Le Nouvel An traditionnel au Laos sera moins fun qu’en Thaïlande...  :-\


Pi Mai Lao, entendez le Nouvel An Laotien, sera beaucoup moins amusant cette année que les autres. En effet les autorités ont décidé de mettre le hola sur le côté festif de l’événement. Bref, mieux vaut venir en Thaïlande pour le Nouvel An traditionnel (13-15 avril)...

Les autorités de Vientiane vont frustrer les fêtards du Nouvel An Laotien avec une obligation de fermeture des lieux de divertissement à 23 h et l’interdiction des jeux d’eau sur les rives du Mékong.

Le siège de la police a prévenu les propriétaires de restaurants, bars et lieux de divertissement qu’ils devront fermer à 23 h du 14 au 16 avril lorsque le Laos célébrera sa version de Songkran... ???

Seront aussi interdits: l’alcool au volant (et ça c’est tant mieux !), les feux d’artifice, les  éclaboussures de couleurs ou d’eau sale sur les autres, et d’«errer dans vêtements étriqués » dans les temples ou dans les endroits bondés.

« Le public est encouragé à promouvoir la culture fine et à célébrer Pi Mai Lao dans l’esprit de nos belles traditions», a déclaré chef de la Préfecture de Police de Vientiane.

Jouer sur les bords du Mékong, sans la permission des autorités ou «sans la présence des responsables de la sécurité » a également été interdit.

Comme les responsables thaïlandais, les autorités laotiennes interdiront également de circuler dans des camionnettes ou pickups chargées de réservoirs d’eau.

Bref, pour jouer à Songkran, vous serez mieux en Thaïlande même si la vente d’alcool devrait aussi y être interdite pendant le festival... ;)

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 11, 2015, 09:31:34 am

Paradoxalement, je trouve le Songkran au Laos beaucoup plus sympa qu'en Thaïlande car beaucoup plus traditionnel... Les processions en vêtement coutumiers sont par exemple plus nombreuses et dans les campagnes, cette fête demeure vraiment "bon enfant"...

 :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 14, 2015, 08:50:48 am

Jeune laotienne à Luang Prabang.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 17, 2015, 08:24:26 am

Election de Miss Luang Prabang pour le Nouvel An bouddhiste...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le avril 17, 2015, 03:46:26 pm

jolies miss !   :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 17, 2015, 08:26:24 am

Fabrication des célèbres "Kranom chin", les nouilles de riz, dans un village du nord Laos (Ban Siri Huang - Frontière chinoise).

La photo sur Facebook : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153432730969066&set=a.221450579065.164348.741404065&type=1&theater
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 17, 2015, 09:08:22 am

Au Laos, des « cocons de bambou » promeuvent l’écotourisme

Des logements sphériques en bambou suspendus à des arbres au milieu de la forêt Laotienne, voici le surprenant projet d’écotourisme développé par la « Cole Company » qui pourrait voir le jour sur le site de « Nam Et-Phou Louey Biodiversity Conservation Area », au nord du Laos. Une manière de originale de voyager « vert », de manière plus sensible aux valeurs écologistes, en vue de contrer l’industrie classique du tourisme.

Porté par des valeurs écologistes en vogue, l’écotourisme connait un développement croissant à travers le monde. Plus qu’un simple phénomène de mode, il est le témoin d’une conscience grandissante dans l’esprit des voyageurs, de plus en plus soucieux d’allier découverte naturelle et respect de l’environnement.

Dans le nord du Laos, la « Cole Company » mise sur cette forme de tourisme « éco-friendly » pour bâtir des logements sphériques dans l’un des derniers sanctuaires du tigre en Indochine. Ces structures librement inspirées par le nid des oiseaux et des insectes devraient être construites non loin du « Nam Poung village » et fournir à ces habitants quelques précieux emplois et la promesse d’un tourisme durable et propre pour leur région. En dehors de l’aspect pédagogique de l’expérience, les structures sont conçues pour réduire l’impact à son stricte minimum. Oubliez le luxe des palaces, ici, le visiteur fait des sacrifices sur son confort au profit de respect des lieux visités.

Ces logements non conventionnels permettront aux visiteurs qui le veulent de s’octroyer une immersion en pleine nature tout en profitant du spectacle qu’offre à voir la faune et la flore locale. Construit en bambou et en bois, le « cocon » devrait comprendre une base solide en panier tissé, garantissant aux locataires un peu d’intimité. Le tissu utilisé est voulu, quant à lui, léger et hermétique afin de protéger l’ensemble de la pluie tandis qu’un moustiquaire empêchera les attaques sournoises de ces démons volants.

En plus de ces chambres à coucher flottantes qui pourront accueillir deux personnes, le projet inclura un point d’observation, surélevé, également construit en bambou et en bois, qui devrait leur permettre d’observer le paysage et qui sait, d’apercevoir nombres d’espèces ayant pour résidence cette zone de la forêt.

Un projet « vert » en adéquation avec ce que recherche une frange toujours plus importante de voyageurs en matière de respect environnemental et qui pourrait même donner un léger coup de pouce à l’économie locale. En effet, de nombreuses régions arrivent aujourd’hui à survivre grâce au tourisme. Malheureusement une grande partie des visiteurs actuels amènent avec eux un impact environnemental non négligeable. Assainir le tourisme semble donc un compromis vital pour de nombreuses régions sous-industrialisées.


https://mrmondialisation.org/des-cocons-de-bambou-promeuvent-lecotourisme/
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 21, 2015, 08:35:05 am

Jeunes laotiennes rentrant de l'école (Vieng Poukhra - Nord Laos)

Ma photo sur facebook : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153515650884066&set=a.221450579065.164348.741404065&type=1&theater
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 07, 2015, 08:43:06 am

Brumes matinales dans un village Akha Puli près de Vieng Poukhra (nord Laos).

Ma photo sur facebook : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153551960159066&set=a.221450579065.164348.741404065&type=3&theater
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 08, 2015, 08:48:20 am

Ambiance... Village Lolo à 5H00 du matin (Muang Sing - Nord Laos).
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 08, 2015, 08:50:03 am

superbe cette photo matinale...   :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 31, 2015, 09:38:44 am
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/visuel/2015/10/30/les-derniers-elephants-du-laos_4800380_3244.html#EGLefl93PbFpGdxR.99


Les derniers éléphants du Laos


Le pays du « million d’éléphants » en compterait désormais moins d’un millier.

Pour sauver l’animal pilier de la culture laotienne, un hôpital a vu le jour...   :clap

Et en novembre et décembre, une caravane d’éléphants va sillonner le Laos pour sensibiliser la population...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 27, 2016, 09:21:10 am

Janvier 2016... Du jamais vu au Laos...  :hang
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Malco le janvier 27, 2016, 09:30:01 am
Ouf , incroyable ça .... ils doivent être déboussolés ces gens ..
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 04, 2016, 07:44:14 pm

Les Lolo du Laos

Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez retrouver un intéressant article concernant le peuple Lolo sur Lao-mag que j'ai eu le privilège de pouvoir illustrer...

http://lao-mag.com/lolos-aussi-au-laos/
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le juillet 15, 2016, 01:36:16 pm

Ambassade de France au Laos

Attentat de Nice: le Ministère des Affaires étrangères a mis en place un numéro d'urgence si vous cherchez a avoir des nouvelles d'un proche:

0033 1 43 17 56 46

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 07, 2016, 09:12:50 am

Pour les Jeux Olympiques de Rio, le Laos aligne 6 athlètes cette année...  :)
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 08, 2016, 08:26:07 am

Les concurrentes au titre de Miss Laos...  :SHY
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le février 17, 2017, 08:41:28 pm

Les concurrentes au titre de Miss Laos...  :SHY



jolies !  :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 10, 2017, 08:50:29 am

Le Laos communiste, plaque tournante du trafic de drogue en Asie du Sud-Est

Depuis l'arrestation spectaculaire d'un parrain de la drogue laotien à Bangkok en janvier, le Laos, petit pays communiste coincé entre la Chine et la Thaïlande, et plaque tournante du trafic de drogue en Asie du Sud-Est, sort de l'ombre.

Le régime autoritaire laotien se serait bien passé de la publicité faite par l'interpellation en plein aéroport de Bangkok, devant des touristes médusés et les caméras des télévisions thaïlandaises, du millionnaire Xaysana Keophimpa.

Cet homme clef du trafic de drogues de synthèse en Asie du Sud-Est, surnommé "monsieur X" par les enquêteurs, vivait jusqu'ici en toute impunité au Laos, entre voitures de luxe et festivités.

En Thaïlande, où ce quadragénaire se rend fréquemment, il fréquente également les fêtes de la haute-société, ce qui vaut aujourd'hui à plusieurs célébrités d'être inquiétées pour possible blanchiment d'argent à son profit.

Pays où règne corruption et opacité, le Laos est aussi une bonne base arrière pour les trafiquants de par sa position géographique, au coeur du fameux "Triangle d'Or": il est en effet facile d'accéder de là aux laboratoires clandestins de Birmanie voisine où est produite la méthamphétamine, ensuite écoulée sur les marchés voisins, en Thaïlande ou en Malaisie.

Si l'ambiguïté des autorités laotiennes sur ce dossier est flagrante, certains trafiquants bénéficiant de protections, l'arrestation de "Monsieur X" a marqué un tournant. Et plusieurs autres figures de ce trafic régional ont été arrêtées depuis, certains au Laos.

Parmi eux: Sisouk Daoheoung, célébrité laotienne de second plan connu pour son amour des belles fêtes, des voitures de luxe et des chevaux de course, qui a été arrêté en avril.

"Sur la base de l'analyse du téléphone et du compte Facebook de Xaysana, il est clair que Sisouk et lui sont amis... Leurs groupes (de trafiquants) sont connectés", a expliqué à l'AFP Supakit Srijantranon, haut-responsable de la police thaïlandaise.


- addiction en hausse -

Les trafiquants laotiens ont misé sur le développement constant de l'addiction aux méthamphétamines en Asie du Sud-Est, des ouvriers malaisiens aux noceurs de Bangkok ayant besoin de recharger leurs batteries pour des raisons différentes.

Les chiffres du Bureau de contrôle des narcotiques de Thaïlande leur donnent raison: rien qu'en Thaïlande, entre octobre 2016 et avril 2017, la Thaïlande a saisi 74 millions de pilules de "yaba", littéralement "drogue qui rend fou", surnom donné à ces cachets qui se vendent moins de sept euros.

Et sur une population de 67 millions, 1,3 million sont des consommateurs de drogue, selon les estimations du Bureau de contrôle des narcotiques.

"Les drogues détruisent tout. Elles affectent notre pays, notre société, notre peuple", martèle son secrétaire général, Sirinya Sitdhichai, interrogé par l'AFP sur la politique coup de poing lancée contre les réseaux laotiens.

Le phénomène de consommation de "yaba" en Thaïlande est tel qu'une grande majorité des quelque 290.000 prisonniers de Thaïlande (un des taux d'incarcération les plus élevés au monde) y purgent de longues peines pour trafic de drogue, y compris pour les petits trafiquants.

Trois groupes de trafiquants liés au Laos sont dans le viseur des polices de la région, qui ont confisqué des dizaines de millions de dollars de biens, entre hôtels, voitures et même une écurie de chevaux de course au Laos, celle de Sisouk.

Restent dans la nature plusieurs hommes clefs de ce trafic, notamment Usman Salameang, un Thaïlandais qui se cachait au Laos selon les sources interrogées par l'AFP. "C'est le dernier gros bonnet que nous essayons d'arrêter", explique Sirinya.

Par le passé, le Laos communiste a plutôt eu tendance à nier le problème du trafic de drogue. Mais le nouveau Premier ministre, Thongloun Sisoulith, envoie des signaux de fermeté. L'an dernier, le Laos a annoncé avoir saisi au total un record de près de 21 millions de pilules de yaba.

Mais Jeremy Douglas, de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), souligne que si des têtes du trafic sont tombées, "le crime organisé derrière" reste intouché, soulevant la question d'un nettoyage en profondeur du système, qui pourrait remonter jusqu'à des responsables du régime ayant protégé les trafiquants pendant des années.

AFP
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 16, 2017, 08:17:48 am

Un bouvier et ses vaches - Ban Siri Houa - Nord Laos

Ma photo sur Facebook : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10155374098874066&set=gm.1238640952921736&type=3&theater
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 19, 2017, 07:46:04 am

A Vientiane, le touriste s’emmerde et l’entrepreneur français s’éclate !

Un petit texte illustré de nombreuses photos à lire ici: http://www.travelplugin.com/vientiane-emmerde-touriste-entrepreneur-francais/
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 28, 2017, 08:47:15 am

Une très belle collection de timbres laotiens sur les ethnies minoritaires.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le juillet 29, 2017, 05:20:26 pm

Une très belle collection de timbres laotiens sur les ethnies minoritaires.



absolument superbes ces timbres...   :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le août 14, 2017, 04:23:11 am
http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20170812-apaisement-entre-le-laos-le-cambodge-apres-une-crise-frontiere


Apaisement entre le Laos et le Cambodge après une crise à la frontière... (https://img15.hostingpics.net/pics/176524bravocontent.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=176524bravocontent.jpg)

Le Laos et le Cambodge annoncent avoir réglé leur différend frontalier, ce samedi 12 août. Le ton était monté ces derniers mois entre les deux pays qui avaient même déployé des troupes à la frontière.

Il aura fallu un déplacement en urgence du Premier ministre cambodgien au Laos voisin pour mettre fin à la crise. Ce samedi, le cambodgien Hun Sen a rencontré son homologue laotien et c'est au cours d'une conférence de presse conjointe que les dirigeants ont annoncé avoir résolu le différend entre leurs deux pays.

Laos et Cambodge affirment qu'ils rappellent immédiatement les militaires déployés de part et d'autre d'un secteur contesté de leur frontière.

La crise avait débuté en avril dernier, autour de la construction d'une route dans une zone disputée. Le Laos avait alors déployé une trentaine de soldats. Et la situation s'est envenimée cette semaine lorsque le Cambodge a décidé à son tour d'envoyer des troupes. Et qu'il a lancé un ultimatum aux dirigeants laotiens.

Mais c'est la démarche diplomatique menée en parallèle qui semble avoir porté ses fruits. Le chef du gouvernement cambodgien parle d'un « grand succès » pour les deux nations.

Laos et Cambodge assurent qu'ils vont désormais travailler à la délimitation de leurs 540 km de frontière commune, source de frictions récurrentes entre les deux pays...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 17, 2017, 08:10:48 am

La route de l'école au Laos... Pas simple...
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le septembre 17, 2017, 04:31:17 pm

La route de l'école au Laos... Pas simple...


oui, comme tu dis Manu, pas simple du tout... je pense que perso, j'irai souvent à l'eau... :D
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 03, 2017, 09:07:14 am

Belle histoire du jour : un pauvre Laotien gagne 24 millions de bahts à la loterie thaïlandaise

Un Laotien vivant avec une Birmane a remporté le gros lot à la loterie nationale. Les quatre billets de Noi Phromsorn, 28 ans, avec le numéro 533726 ont rapporté jusqu'à 24 millions de bahts à l'ancien ouvrier d'un moulin.

Noi a déclaré aux journalistes de Thai Rath qu'il revenait d'un voyage au Laos avec sa femme birmane. Ils rendaient visite à son ancien patron dans un moulin à Manorom, province de Chainat.

Il se demandait s'il pouvait obtenir du travail quand un vendeur de billets de loterie est passé à moto. Le vendeur est parvenu à le persuader d'acheter les quatre billets, même s'il ne pouvait pas vraiment se le permettre.

Il a choisi ce numéro parce que cela signifiait quelque chose pour lui et il a essayé de persuader ses amis d'investir avec lui mais personne n'était intéressé.

À la fin, il a franchi le pas et a acheté les quatre billets - il n'aurait jamais pu croire que cela le mènerait à une telle joie, a-t-il dit.

Maintenant, il discute avec sa femme de leur avenir : retourner au Laos ou rester en Thaïlande ?

Hier, Noi était au poste de police de Hang Nam Sakhorn où il a présenté son billet comme preuve, une pratique courante en Thaïlande avant une visite au bureau de la loterie pour obtenir son lot. Peut-être la peur de se faire voler le ticket avant de récupérer le chèque ?

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1009496-stay-in-thailand-or-go-home-laotian-mans-dilemma-as-he-wins-24-million-on-the-lottery/
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 21, 2017, 09:03:31 am

Miss Laos 2017
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le novembre 21, 2017, 09:17:28 am

Miss Laos 2017



jolie Miss...   :clap
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 15, 2017, 05:19:43 pm

Gouvernement communiste !...  :huhu :huhu :huhu


En 5 ans, les valeurs de corruption au Laos s’élèvent à 480 milliards de kips.

Selon l’organisation lao du Contrôle de l’Etat pour la lutte contre la corruption, depuis 5 ans. L’organisation lao du Contrôle de l’Etat pour la lutte contre la corruption a découvert une perte de 480 milliards de kips, due à la corruption des fonctionnaires lao à travers tout le pays.

L’organisation a pu retrouver et identfier la somme de 337 milliards de kips, reste plus qu’à mettre la main sur les 142 milliards restant. La plupart de ces corruptions viennent de grands projets de l’Etat.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 27, 2017, 08:12:52 am

L’UE soutient le secteur de l’éducation au Laos.

Selon le ministère de l’Education et des sports de la RDP Lao, l’Union européenne (UE) accordera une subvention de 62 millions d’Euros ou 570 milliards de kips pour la période 2018-2020 dans le cadre du projet « Sector Budget Support », afin de soutenir la politique du gouvernement dans le secteur d u développement de l’éducation.

Cette aide est destinée à promouvoir l’application du plan de développement de l’éducation et du sport, et à soutenir la mise en œuvre des objectifs de développement durable dans ce domaine. Le secteur de l’éducation est très important pour la promotion, le développement et la création des ressources humaines lao, et également pour le renforcement des capacités et des compétences afin qu’elles puissent contribuer activement au développement socio-économique du pays.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 07, 2018, 09:24:55 am

Arbre généalogique de la famille royale du Laos
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 01, 2018, 01:05:03 pm

Vientiane produit 300 à 350 tonnes de déchets par jour.

La gestion des déchets est importante pour l’environnement des grandes villes comme Vientiane.

Selon l'Autorité d’administration et de développement urbain de Vientiane (VUDAA), plus de 100 tonnes par jour ne sont pas ramassées par les services de voirie, en raison du manque d’équipements et de main-d’œuvre. « La quantité de déchets rejetée par la capitale augmente de plus en plus, à mesure que la population s’accroît, observe le vice-président de la VUDAA, M. Phoudone Méksavanh.

L’exode rural vers la capitale est la principale cause de cette évolution. La VUDAA est l’une des sept agences publiques et privées responsables du ramassage des ordures à Vientiane.

Sur les 350 tonnes de déchets produits chaque jour dans la capitale, seules 220 tonnes sont ramassées et déposées sur la décharge du kilomètre 32. Le reste est plus ou moins géré par la population, qui les brûle ou les enterre.

Nous manquons de moyens, qu’il s’agisse de bennes à ordures ou aussi de personnel, car les conditions de travail difficiles suscitent peu de candidatures, ce qui nuit à l’efficacité de notre travail ».
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 31, 2018, 08:12:52 am

Miss Vientiane 2017 !...  :What?
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 10, 2018, 09:01:06 am

L'Unesco inscrit la musique laotienne du khen au patrimoine immatériel de l'humanité

L'art de cet orgue à bouche traditionnel du Laos vient d'être reconnu par l'organisation des Nations unies. C'est lors d'une conférence de presse organisée le 2 avril à Vientiane - la capitale du Laos - que le ministère laotien de l'Information, de la Culture et du Tourisme a annoncé la nouvelle.

On en trouve la trace dans En avant la zizique, sous la plume de Boris Vian. « Khon: instrument de la famille des orgues à bouche, le khon est apparu il y a fort longtemps en Extrême Orient », explique l'auteur de L'Écume des jours. « Le premier khon connu date du VIe siècle. Est-ce à dire qu'il n'y avait pas de khons avant cette époque? Rassurez-vous, il y en avait, bien sûr… Les khons sont éternels. » Derrière ce trait d'humour, Boris Vian évoque un instrument plus connu aujourd'hui sous le nom de khen. Et qui sera encore plus célèbre demain.

L'Unesco, par le biais du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, a inscrit douze nouveaux éléments sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Parmi ceux-ci, « la musique du khen du peuple lao ».

Le khên ou khen est un instrument polyphonique important dans l'histoire de la musique et celle du peuple laotien. L'orgue à bouche est fabriqué avec des tubes de bambou de longueurs variables, chacun équipé d'une anche en métal ; il ressemble à une flûte de pan géante. Le joueur souffle dans l'instrument par l'intermédiaire d'une poche à air et le son produit est fonction de la taille du tuyau. En 2005, l'Association des arts du khen a été créée et divers festivals sont organisés pour promouvoir et améliorer la renommée de cet instrument.

Le ministre laotien de l'Information, de la Culture et du Tourisme, Bosengkham Vongdara, a souligné que la reconnaissance de l'Unesco de la musique du khen du peuple laotien en tant que patrimoine culturel immatériel de l'humanité était «une illustration de l'efficacité de la politique constante du parti et du gouvernement laotiens dans la gestion, la sauvegarde, la préservation et la valorisation des patrimoines nationaux.»

« La reconnaissance de l'Unesco permettra au peuple laotien d'être encore plus motivé dans la préservation de ses patrimoines culturels, historiques et naturels, contribuant à l'amélioration de sa vie culturelle et à la sensibilisation des jeunes générations au patriotisme et à la préservation des traditions », a-t-il ajouté.

La cérémonie de célébration de l'inscription de «la musique du khen du peuple lao» sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité sera organisée le 11 avril à Vientiane.



http://www.lefigaro.fr/musique/2018/04/05/03006-20180405ARTFIG00009-l-unesco-inscrit-la-musique-laotienne-du-khen-au-patrimoine-immateriel-de-l-humanite.php
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 14, 2018, 07:48:14 am

AUTOROUTE PLUS CHER QU'EN FRANCE. NANTES PARIS 384 Kms pour 32.32 €. VIENTIANE VANGVIENG 110 Kms à 4 000 Kips/km = 440 000 Kips = 44 €


Début des travaux de l’autoroute Vientiane-Vangvieng en fin d’année.

Les travaux de construction d’une autoroute à péage entre la capitale Vientiane et le district de Vangvieng, province de Vientiane, commenceront fin 2018. Durée des travaux : trois ans.

Les autorités étudient actuellement les modalités de dédommagement des personnes impactées par le projet. 64 villages de quatre districts sont susceptibles d’être affectés par le tracé de l’autoroute.

La construction de cette autoroute, dont le coût est estimé à 1,3 milliard de dollars, est financée grâce un projet de coopération lao-chinois. La Chine possède 95% des actions.

L’autoroute d’environ 110 kilomètres à partir du village de Sikeut, dans l’arrondissement de Sikhottabong, au district de Vangvieng, nécessitera le forage d’un tunnel de 875 mètres sous la montagne de Pha et la construction de 45 ponts pour une longueur totale de 2408 mètres.

Le tarif du péage sera de 4000 à 5000 kips par kilomètre. L’autoroute à péage Vientiane-Vangvieng est la première phase du projet d’extension du réseau autoroutier du Laos à partir de la capitale dans lequel est prévue la liaison du district de Boten, dans la province de Xayaboury.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: SUDOKU le juillet 24, 2018, 11:23:24 pm

Laos. Un barrage s’effondre, des centaines de personnes portées disparues !   :hang


Un barrage hydroélectrique en construction dans le district du Sanamxay, au sud-est du pays, s’est effondré, hier, lundi 23 juillet. Ce mardi matin, l’agence de presse officielle laotienne annonce plusieurs morts et des centaines de disparus.

 Cinq milliards de mètres cubes d’eau ont été libérés. Un barrage hydroélectrique en construction dans le district du Sanamxay, dans la province d'Attapeu, au sud-est du Laos, s’est effondré lundi soir.

La catastrophe a fait « plusieurs morts et des centaines de disparus », précise, mardi matin, l’agence de presse officielle du régime communiste.

Des milliers de personnes sont également à la rue à cause des inondations provoquées. « Plusieurs maisons ont été détruites », d'après l'agence.

Plusieurs dizaines de barrages sont actuellement en construction au Laos, qui exporte la majeure partie de son énergie hydroélectrique vers les pays voisins, notamment en Thaïlande.

Depuis plusieurs années, des organisations environnementales expriment leurs inquiétudes quant aux ambitions hydroélectriques du Laos, notamment l'impact des barrages sur le Mékong, sa flore et sa faune, les populations rurales et les économies locales qui en dépendent.

Un projet de plus d'un milliard de dollars

Le barrage de la province d'Attapeu, un projet de plus d'un milliard de dollars, est en cours de construction depuis 2013.

Il est développé par Xe Pian-Xe Namnoy Power Company (PNPC), une coentreprise formée par la société thaïlandaise Ratchaburi Electricity Generating Holding, l'entreprise coréenne Korea Western Power et la compagnie publique laotienne Lao Holding State Enterprise.

D'une puissance de 410 mégawatts, il devait commencer à fournir de l'électricité à partir de 2019, d'après le site de PNPC. Et 90% de l'énergie produite devait être exportée vers la Thaïlande, le reste étant distribué localement.

https://www.ouest-france.fr/monde/laos/laos-un-barrage-s-effondre-des-centaines-de-personnes-portees-disparues-5894035
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le juillet 26, 2018, 04:31:43 pm
https://www.rtl.fr/actu/international/un-barrage-s-effondre-au-laos-17-corps-retrouves-des-centaines-de-disparus-7794220418


Un barrage s'effondre au Laos : 26 corps retrouvés, des centaines de disparus... :'( :'( :'(

Les secouristes laotiens recherchent envore des centaines de personnes après l'effondrement d'un barrage hydroélectrique la veille. 26 corps ont été pour l'heure retrouvés.

Les recherches se poursuivent dans des conditions difficiles, pour espérer retrouver plusieurs centaines de personnes après l'effondrement d'un barrage hydroélectrique au Laos, dimanche 22 juillet.

Pour l'heure, 26 corps ont été pour l'heure retrouvés et les opérations de secours promettent d'être difficiles dans cette zone isolée.

"Il y a 131 disparus", tous laotiens, a déclaré le Premier le ministre laotien Thongloun Sisoulith mercredi soir, tandis que l'agence de presse officielle KPL de cet État communiste très fermé avait jusqu'ici évoqué "des centaines de disparus", dont cinquante dans le seul village de Ban Mai...

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le juillet 27, 2018, 10:57:50 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


LE LAOS : suite...  :'(


L'UNICEF travaille avec le gouvernement de la République démocratique populaire lao et ses partenaires de développement, pour fournir un soutien et des services essentiels à environ 6 331 personnes, dont des enfants, touchées par les inondations dans la province d'Attapeu (au sud du Laos).

« Nous sommes profondément attristés par les nouvelles d'Attapeu. Il est impératif de répondre aux besoins humanitaires urgents et d'assurer la sécurité des enfants et des familles qui ont été déplacés à cause des inondations », a déclaré Octavian Bivol, représentant de l'UNICEF en RDP lao.

« Selon une évaluation effectuée par le gouvernement, plus de 1 300 familles ont besoin de tentes de toute urgence ainsi que d'autres articles non alimentaires tels que des kits familles et des kits d'hygiène personnelle. »

Sous la direction du Ministère du travail et des affaires sociales, du Comité national de prévention et de lutte contre les catastrophes et en coordination avec d'autres institutions des Nations unies, l'UNICEF apporte une aide immédiate à environ 1 500 familles en fournissant de l'eau, des installations sanitaires et des produits d'hygiène qui atteindront ces communautés dans les 24 à 48 heures à venir.

L'UNICEF travaille en étroite collaboration avec les autorités locales et d'autres partenaires pour déterminer les besoins les plus urgents et déploie une équipe pour soutenir les efforts de secours immédiats au cours des prochaines heures et des prochains jours.

Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 10, 2018, 08:43:06 am

Il y a quelques jours, la chaîne ARTE a diffusé "Laos, les sirènes du tourisme", un intéressant reportage sur l'arrivée des touristes occidentaux dans le village de Muang Ngoi... A voir lorsque l'on s'intéresse à ce pays...

https://www.arte.tv/fr/videos/080502-000-A/laos-les-sirenes-du-tourisme/
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Line le octobre 24, 2018, 10:53:25 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Les Laotiens célèbrent Boun Ok Phansa,..

Les Laotiens célèbrent Boun Ok Phansa, la fin du carême Bouddhiste, qui se déroule au 8ème mois du calendrier lunaire. Cette journée marque aussi la reprise des fêtes (notamment des mariages) qui traditionnellement s’interrompent durant les 3 mois de carême qui coïncident avec la saison des pluies.

Le matin, le moment des offrandes est très suivi par les Laotiens. La quête sera donc plus fournie qu’à l’ordinaire, et les Laotiens auront eu à coeur de préparer des petits plats pour les bonzes de leur pagode. Ils marqueront ainsi la fin du carême, et la reprise du cycle des activités.

Le soir, tous les temples (et les maisons) sont illuminés par les milliers de bougies et de lampions de toute forme et de toute couleur confectionnés des jours durant par les bonzes et les Laotiens à l’aide des matériaux locaux, majoritairement le bambou et le papier Saa (écorce de mûrier).

Chacun aura à coeur d’exposer ses constructions nautiques qui viendront le lendemain parsemer le Mékong dès la tombée de la nuit.
Titre: Re : HORS SUJET : LAOS
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 29, 2018, 08:37:58 am

Hôtesse de la Cie Lao Airline en tenue traditionnelle... La classe !...  ;D