Forum Thailande Info

TOURISME => Tourisme en Thailande => Discussion démarrée par: Rugby15 le septembre 11, 2009, 12:15:17 pm

Titre: BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Rugby15 le septembre 11, 2009, 12:15:17 pm

Vivre a Bangkok - Tout ce qu’il faut savoir.

http://www.movethailand.com/blog-thailande/2009/09/vivre-a-bangkok-tout-ce-quil-faut-savoir/

Voilà un salon qui doit être pas mal.

Organisé par l’Hopital Bumrungrad de Bangkok, Living in Bangkok 2009 est un salon portant sur tout ce dont vous avez besoin pour bien vivre a Bangkok.

“Des ecoles aux piscines, des magasins aux services, des assurances aux lieux de culte, la 11e Edition du LIVING IN BANGKOK de l’hopital Bumrungrad International vous aidera a trouver le meilleur de Bangkok.

Plus de 70 exposants de produits, services, et d’activites pour les expatries et leur famille, reunis en un seul et meme endroit. Et c’est gratuit.

Venez nous rendre visite, Samedi 12 Septembre, de 10h a 17h a l’hopital Bumrungrad International. Navette disponible depuis la station de BTS Nana, Exit 1. Pour plus d’infos visitez notre site web ou appelez nous au 02 667 1000.”

Living In Bangkok 2009
Bumrungrad International Hospital Bangkok
Sukhumvit soi 3
Bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le septembre 11, 2009, 01:59:21 pm

J'adore Bangkok pour quelques jours mais honnêtement, je n'aimerai pas y vivre: trop de bruits, de polution, de gens et surtout pas assez d'espaces verts...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 19, 2011, 02:33:34 pm
Gavroche.fr (18 avril 2011)


Bangkok : Respirez, c'est pollué !


Les lieux où les niveaux de pollution sont les plus sévères se situent aux intersections de Din Daeng et de Lat Phrao, ainsi que dans plusieurs autres quartiers où les embouteillages sont quotidiens, comme celui de Sathon.

Un plan de réduction des émissions est donc désormais à l'étude pour tenter d’améliorer un brin la situation.

Le ministère souhaite travailler main dans la main avec la mairie de Bangkok pour lancer un grand plan de gestion de la pollution, d’ici à 2016.


C'est vrai que cette ville est pénible de par sa circulation et de ce fait sa pollution...      :(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le avril 20, 2011, 08:51:03 am

Qu'ils commencent déjà par supprimer les tuk tuk ultra polluants et bruyants...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 26, 2011, 12:23:15 pm
Gavroche.fr


Thaïlande : Bangkok, ville suspendue ?



La ville de Bangkok (BMA) dit vouloir dépenser 15 milliards de bahts (356,2 millions d'euros) pour construire, d’ici à quatre ans, la Super Skywalk Station, en l’occurrence un passage piétonnier surélevé couvrant une cinquantaine de kilomètres au cœur de la capitale, suivant le tracé des voies express surélevées existantes.

Une première partie de 16 kilomètres devrait permettre de relier à pied le soï Nana au soï Baring, mais aussi les quartiers de Phaya Thai, Ramkhamhaeng et WongWien Yai.

Début des travaux prévu en mars, pour un montant de 5,2 milliards de bahts (123,5 millions d'euros).

Une seconde tranche, d'une distance de 32 kilomètres, couvrira les zones de Ratchadamri, Silom, Sathon, Phetchaburi, Ramkhamhaeng, Ekamai, Thong Lor, Phaholyothin, Thon Buri et Bang Wa.

Abritée d’un toit, la Super Skywalk Station permettra logiquement aux piétons de se protéger du soleil et de la pluie, tout en étant reliés à de multiples stations de BTS, centres commerciaux et autres tours de bureaux.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le avril 27, 2011, 03:18:13 pm

Il y en a déjà un petit bout de 2 kilomètres qui va de World Center jusqu'à Siam Paragon, c'est vraiment très pratique...  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 26, 2011, 10:32:50 pm
http://news.autojournal.fr/news/1443864/taxi-Samsung-Taxamera-Porsche-Boxster



Un taxi Porsche Boxster à Bangkok   (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Surpris/G_04BI%7E1.GIF)



A Bangkok, ce Porsche Boxster sert à la promotion d'un nouveau téléphone portable Samsung.


Les habitants de la capitale thaïlandaise ont eu la surprise de croiser un taxi Porsche Boxster. Dans sa livrée biton jaune et vert, la sportive allemande sert en réalité à la promotion d'un nouveau téléphone portable -l'un des best seller du moment- A bord, le chauffeur vous renseigne sur le dernier Samsung… Découvrez la vidéo ci-dessous.

Pour mémoire, l'entrée de gamme Boxster est équipée d'une motorisation six cylindres à plat 2.9 litres de 255 chevaux. L'exercice du 0 à 100 km/h est réalisé en 5,9 secondes


http://www.youtube.com/watch?v=4np8THtCweM&NR=1
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: DocTournesol le juillet 28, 2011, 07:11:40 pm
Si je devais vivre un jour en Thaïlande, je ne crois pas que je choisirai Bangkok comme point de chute.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: yann le juillet 29, 2011, 02:02:44 am
Ma famille habite un quartier Musulman de Bangkok sur SUKUMVIT 49/14. C'est situé grosso merdo entre le MRT SUKUMVIT et PHETCHABURI, Bangkok plein centre sur une carte.

Nous avons donc nos habitudes quelques mois dans l'année dans le secteur que je trouves vraiment agréable.

Il y a une vie de quartier, tout le monde se connait, cela fait très village. Les rues ne sont pas encombrés, on se déplace plus facilement à pied qu'en véhicule. Nous laissons souvent les enfants se balader aux alentours de la maison mais ils sont toujours revenus, damned.

Petit choc des cultures la première fois ou mon épouse m'a emmené dans le quartier, on m'a clairement fait comprendre que les Américains n'était pas bien venu ici hahaha. Moi, Yann le Breton me prendre pour un américain, y'a failli avoir bagarre hahaha. Il a fallu que mon épouse fasse le tour du quartier avec moi une fois ou deux en me présentant à tout les commerçants et habitant (ou presque...) pour avoir mon titre de séjour validé... évidemment, aujourd'hui, je suis un enfant du quartier hahaha...

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juillet 29, 2011, 07:56:50 am

Des photos très vivantes !... Merci Yann  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: stommy le juillet 29, 2011, 02:57:20 pm
Citer
Qu'ils commencent déjà par supprimer les tuk tuk ultra polluants et bruyants...

oh non Manu ! t'es pas sérieux ?
touchez pas aux tuk-tuk  >:(

c'est une des images qu'on tous les touristes lorsqu'on évoque la Thaïlande.
Un des côtés "amazing" de la Thaïlande.

et question pollution y'a de quoi faire avant d'éradiquer les tuk-tuk. T'as quand même plus de gaz dans la tronche avec les bus et les camions qui, de plus, sont largement supérieur en nombre  >:(

vous l'aurez compris : J'ADORE les tuk-tuk  :-*
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: casamui le juillet 29, 2011, 04:44:44 pm
 :clap
Chouettes photos Yann.
Stommy, j'ai eu souvent des sueurs froides dans des tuk tuk il y a quelques années; Particulièrement à Bangkok d'ailleurs...(cf la pub avec Pierce Brosnan http://www.dailymotion.com/video/x61q5x_tuktuk_fun ,).
Je prends les transports en commun désormais. Le pire, dans la catégorie sueurs froides restant le moto taxi.
Mais tu as raison, le tuk tuk est l'une des images de la Thailande. Le camion ou le bus qui pue aussi...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 31, 2011, 11:12:23 pm
http://www.20minutes.fr/economie/764552-gratte-ciel-bangkok-poussent-malgre-craintes-bulle-immobiliere



BANGKOK - Les gratte-ciel de Bangkok poussent malgré les craintes de bulle immobilière...   (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Surpris/G_04BI%7E1.GIF)



Avec ses 314 mètres, ses appartements et son centre commercial, le MahaNakorn s'élèvera bientôt au-dessus des autres gratte-ciel de la capitale thaïlandaise, dans un paysage urbain transformé par les promoteurs qui fait craindre la formation d'une bulle immobilière.



Décrite sur des forums en ligne comme ayant l'air "d'avoir été mangée par des termites géantes" ou comme un symbole du "chaos de Bangkok", la tour de 77 étages, de quelque 445 millions d'euros, sera la plus haute de la ville une fois terminée en 2014.

"Je n'avais pas prévu de construire l'immeuble le plus haut, je voulais juste quelque chose d'unique, quelque chose d'intéressant", explique Sorapoj Techakraisri, responsable de PACE Development, qui a posé la première pierre en juin.

"Quand l'économie va mieux, les immeubles grimpent plus haut", poursuit-il.

La capitale thaïlandaise a bien changé depuis dix ans, lorsqu'elle était parsemée de squelettes de béton et d'acier abandonnés, victimes de la crise financière asiatique de 1997.

Avec la reprise, des immeubles toujours plus nombreux se bousculent dans les quartiers prisés, rivalisant de publicités qui promettent une vie de rêve, dans un anglais souvent approximatif.

L'économie du pays semble désormais solide, avec une croissance de 7,8% l'an dernier malgré les manifestations de masse du printemps 2010 qui avaient paralysé le centre de Bangkok pendant deux mois.

Et la Banque de Thaïlande a décrit 2010 comme l'"année dorée de l'immobilier": une forte demande de logements encouragée par de faibles taux d'intérêt et l'augmentation de la confiance des consommateurs a provoqué une vague de nouvelles constructions.

Résultat, le nombre de logements a augmenté de 13,6% à Bangkok, à son plus haut niveau depuis 1997, selon le rapport annuel de la Banque, qui s'inquiète de certains aspects de ce développement.

La demande a ainsi ralenti après l'expiration en juin 2010 de mesures pour encourager les achats immobiliers.

Et les promoteurs ont eu recours à des stratégies risquées en poussant des acheteurs au "pouvoir d'achat insuffisant" à signer, a noté la Banque.

Assurant n'avoir pour l'instant pas détecté de bulle immobilière, la Banque de Thaïlande a malgré tout pris des mesures pour inciter à la "prudence" et "maintenir la stabilité économique". Notamment en rendant plus chers les emprunts importants.

Mais pour le promoteur Sorapoj, les craintes sont exagérées. "Je ne suis pas inquiet concernant l'offre excessive. Le nouveau gouvernement fera tout ce qu'il peut pour empêcher une bulle", a-t-il indiqué, à quelques jours de l'entrée en fonction du gouvernement issu des élections du 3 juillet.

L'Agence pour les affaires immobilières, spécialisée dans la recherche dans le secteur, n'est pas si optimiste.

Selon elle, en juillet 2011, Bangkok et sa banlieue comptaient 135.000 appartements, bureaux et autres propriétés non vendues. Et quelque 100.000 autres devraient être mises sur le marché l'an prochain.

"Je dois mettre en garde contre la bulle" qui approche, souligne son président Sopon Pornchokchai, qui craint qu'elle n'"explose" en cas d'événement économique ou politique majeur.

Pour Kobsidthi Silpachai, économiste chez Kasikorn Bank, la Thaïlande est malgré tout dans une meilleure situation aujourd'hui qu'en 1997, et l'impact d'une possible bulle devrait ainsi être limité.

"Cela affecterait certainement les industries liées à l'immmobilier comme l'acier et le ciment. Mais cela n'affectera pas d'autres secteurs".

En attendant, sur les forums, les Thaïlandais sont partagés sur le design pixellisé en spirale du MahaNakorn, réalisé par l'architecte allemand Ole Scheeren, célèbre pour le siège de la télévision centrale chinoise à Pékin.


Malgré tout, Sorapoj espère que sa tour, bien loin du record de hauteur de la Burj Khalifa qui culmine à 828 mètres à Dubaï, ouvrira une nouvelle ère pour les ambitions architecturales de la capitale.

"Nous n'avons pas seulement des temples, mais les gens ne se rendent jamais compte que Bangkok est aussi développée".
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 15, 2011, 12:16:15 pm
http://thailande-fr.com/actu/12963-bangkok-subventionne-les-embouteillages



BANGKOK subventionne les embouteillages    


Une incitation fiscale à acheter…une voiture ! Il fallait y penser. A la lumière des embouteillages apocalyptiques et quotidiens que connaît Bangkok, la dernière annonce du gouvernement laisse perplexe.   (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Reflexion/U_THIN%7E1.GIF)
 

A première vue cela saute aux yeux, même pour un simple touriste de passage: la Thaïlande, et en particulier sa capitale, a besoin de plus de voitures, beaucoup plus si l’on se fie aux intentions du nouveau gouvernement.
 
Le ministre de l’industrie Wannarat Charnnukul a annoncé lundi une aide gouvernementale à l’achat d’une première voiture consistant en un remboursement de taxes à hauteur de 100.000 baths (environ 2400 euros). Une somme assez conséquente en Thailande ou le salaire moyen tourne souvent aux alentours de 10000 à 12000 baht par mois. Par ailleurs cette aide profitera à tout le monde sans distinction de revenu, mais uniquement pour les primo-acquéreurs qui devront conserver leur véhicule pendant au moins cinq ans sans le revendre. Le versement de la prime est prévue au bout de 12 mois de possession du véhicule.

Contrairement au plan initial, qui ne concernait que les voitures écologiques et les utilitaires, le plan retenu concerne les voitures de tourisme avec un moteur de moins de 1500 cc et les utilitaires.

Par ailleurs, les remboursements ne seront accordés qu’aux véhicules dont la valeur d’achat est inférieure à 1 million de baths. Enfin, seuls les véhicules assemblés localement seront éligibles à l’aide.
 
Le plan commencera le 16 septembre 2011 et prendra fin le 31 décembre 2012.

 
Le gouvernement espère générer la vente de 500.000 voitures supplémentaires grâce à ce plan, dont le coût est quant à lui estimé à 150 millions de baths.
 
Le plan, une des promesses électorales du parti Pheu Thai, soulève des réticences dans l’opposition.
 
« Qui en bénéficie ? L’argent dépensé dans ce programme suffirait à construire une nouvelle route de transit. Est-il vraiment nécessaire d’utiliser l’argent du contribuable pour aider une industrie automobile qui est déjà florissante? »
 
s’est interrogé Korn Chatikavanij, leader adjoint du parti démocrate et ancien ministre des finances.
 

Certes, le plan ne concerne pas uniquement la capitale, mais alors que Bangkok connaît peut-être les pires embouteillages du monde, une qualité atmosphérique dégradée et conserve des bus qui ressemblent à des pièces de musée, l’arrivée de nouvelles voitures subventionnées par le gouvernement apparaît comme une fausse bonne idée.

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: casamui le septembre 15, 2011, 04:46:30 pm
Ca fait penser aux primes diverses et variées, proposées en France par le gouvernement, pour soutenir le marché automobile, et payées par l'ensemble des contribuables. Inutile et contreproductif à mon sens. Mais bien utile pour ceux qui décident d'en profiter.
Line, tu pourras peut-être en profiter de cette prime ?
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le septembre 23, 2011, 10:31:13 am

Prouesse de haut vol à Bangkok !


Bouygues Thaï continue d’enchaîner les performances de haut vol sur le chantier de The River. Fin 2010, les équipes avaient déjà amené le plus grand coffrage glissant jamais réalisé par le Groupe à 231 mètres de haut, au sommet de la plus grande tour de l’ensemble résidentiel de The River.

Au mois de juillet, les collaborateurs de Bouygues Thaï ont relevé le challenge de fabriquer à l’horizontal la coiffe métallique de la tour, de 120 tonnes, à partir de relevés topographiques des supports bétons construits.

Cette prouesse technique, réalisée par l’atelier de Chaudronnerie de Bouygues Thaï, est une très belle illustration de notre savoir-faire en production propre. La minutie de la préparation des méthodes et la qualité de la coordination ont ensuite permis aux équipes Travaux de réaliser la pose de la coiffe métallique en un temps record d’à peine 10 jours.

Surplombant Bangkok, la tour principale de The River culmine désormais à sa hauteur finale de 258 mètres, ce qui fait d’elle la plus haute tour d’habitation réalisée à ce jour par Bouygues Construction.

Jean-Jacques Largent
Directeur chez Bouygues Thaï

Copyright picture : Pongsak Kongyoo
Picture : The River, un ensemble résidentiel de 210 000 m² au bord du fleuve Chaopraya

http://blog.bouygues-construction.com/4/high-wire-feat-in-bangkokprouesse-de-haut-vol-a-bangkok/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: casamui le septembre 23, 2011, 03:16:15 pm
Oui, l'air de rien, il s'agit bien d'une prouesse technologique; Les tours se banalisent et on n'y fait plus attention, et pourtant c'est énorme de construire ce genre de bâtiments.
Bon, je n'y habiterais pas, malgré la vue. Je ne pourrais pas vivre en ville. Et encore moins perché à 280 m.
Chapeau quand même.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le novembre 08, 2011, 09:27:28 am

Voilà un problème autrement plus grave que celui des inondations pour la capitale...


CLIMAT - La capitale thaïlandaise s'enfonce au dessous du niveau de la mer...

Les inondations exceptionnelles qui frappent Bangkok pourraient n'être qu'une répétition générale d'un avenir difficile, lorsque le changement climatique rendra plus vulnérable encore une capitale qui s'enfonce inexorablement, préviennent les experts. Si rien ne change, « dans 50 ans (...) la majorité de Bangkok sera en dessous du niveau de la mer », prévient ainsi Anond Snidvongs, expert du changement climatique à l'université Chulalongkorn de Bangkok.

En cause bien sûr, l'élévation d'ici 2050 de 19 à 29 centimètres du niveau du Golfe de Thaïlande, à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale thaïlandaise. Le fleuve Chao Phraya, qui la traverse et déborde régulièrement, subira le même sort. Mais à ce phénomène s'ajoute l'affaissement de la mégalopole, causé par l'extraction massive des eaux souterraines pour l'industrie et la consommation de ses habitants, 12 millions aujourd'hui. Selon une étude de la Banque mondiale (BM), la Banque asiatique de développement (BAD) et la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), la capitale s'enfonçait de 10 cm par an à la fin des années 1970. Grâce aux mesures du gouvernement pour protéger les nappes phréatiques, le rythme est descendu à moins d'un centimètre par an et devrait encore ralentir de 10% chaque année, affirme le rapport. Mais Anond conteste le chiffre et évoque un rythme toujours « alarmant » de 1 à 3 cm.


Un cinquième de la capitale noyé

Quelle que soit la réalité, « il n'y a pas de retour en arrière possible, (la ville) ne va pas s'élever à nouveau », note David McCauley, un expert de la BAD. Résultat, l'OCDE a classé Bangkok en 2007 parmi les dix villes au monde les plus à risques en terme de nombre de personnes et de biens exposés aux inondations d'ici 2070. La Banque mondiale évoque pour sa part un risque d'inondations multiplié par quatre d'ici 2050.

Bangkok possède un système complexe de protections, combinant digues, canaux, écluses et stations de pompage. Un arsenal qui n'a pas empêché depuis deux mois les milliards de mètres cubes d'eau venus du nord, après une mousson particulièrement abondante, de noyer plus d'un cinquième de la capitale. En cause notamment, une urbanisation galopante. La superficie à protéger augmente, « donc (l'eau) a moins de place où aller », note ainsi François Molle, expert en gestion de l'eau à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), pour qui il ne fait aucun doute que «Bangkok boira la tasse».


« La seule question est de savoir quand »

La Thaïlande et sa capitale, construite sur une plaine inondable, doivent donc se pencher sur l'aménagement du territoire. En clair, réfléchir au déménagement de certaines usines ou lotissements les plus menacés. Voire de toute la ville. « Il pourrait être approprié pour les gens qui veulent être au sec 24 heures par jour et 365 jours par an de créer une nouvelle ville (...). Il y a plein de terres dans ce pays » qui a déjà plusieurs fois déplacé sa capitale au cours des siècles, envisage Anond. « Pour rester où elle est, la ville devra mieux se protéger » et « investir massivement dans de nouvelles défenses dans les 10 à 20 prochaines années », estime de son côté Robert Nicholls, ingénieur de l'université britannique de Southampton, qui compte sur le désastre en cours pour provoquer une réaction.

Les coûts engagés seront très élevés. La BAD a chiffré à 10 milliards de dollars par an, au minimum, les investissements structurels nécessaires pour s'adapter au changement climatique en Asie-Pacifique. Mais alors que l'attention de tous est focalisée sur les inondations, une menace opposée plane sur la Thaïlande. La seconde face d'une même médaille. «Le vrai risque pourrait être la sécheresse», relève Jerry Velasquez, directeur régional de l'organe de l'ONU chargé de la Stratégie internationale de prévention des catastrophes (UNIDSR). « Comment trouver l'équilibre entre trop d'eau tous les 20, 30 ou 40 ans, et une sécheresse qui peut arriver tous les 5 ans? Vous avez besoin d'un système de gestion de l'eau très performant ».


2011 AFP
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Bip Bip le novembre 08, 2011, 06:51:33 pm

je suis d'accord avec toi Manu c'est bien grave que les inondations et on ne peut rien changer à la nature
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 09, 2011, 12:05:31 am

c'est vrai que c'est dramatique ce qui va se passer dans une quarantaine d'années et où iront les 12 millions de bangkokois (et peut-être +) qui habiteront encore cette ville ?  Et que peut-on faire, rien...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: casamui le novembre 09, 2011, 03:34:44 am
Ca ne sera pas la première fois qu'une capitale....cesse d'être une capitale.
Deux solutions: des travaux pharaoniques (comme en Hollande), longs et très coûteux pour protéger Bangkok et ses habitants, ou...déplacer la capitale et ses habitants. Les deux options sont possibles, aussi stupide cela puisse t-il paraître.
Je ne parierai sur aucune des deux pour l'instant, mais tout le monde s'accorde à dire que Bangkok s'enfonce, et que la situation va empirer au cours des 30 ans à venir. Des mesures devront donc être prises, un jour ou l'autre.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le décembre 07, 2011, 09:32:59 am

Comment bâtir une ville qui résiste aux inondations ?


BANGKOK, 6 décembre 2011 (IRIN) - Moins d’un an après la désignation de Bangkok comme "modèle de référence" par la Stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations Unies (UNISDR), dans le cadre de la campagne onusienne 2010-2015 « Rendre les villes résilientes », les pires inondations que le pays ait connu en un demi-siècle ont sévèrement mis à l’épreuve cette distinction.

IRIN a demandé à des spécialistes de quelle façon les 3 000 villes qui se trouvent comme Bangkok – avec ses voisins du delta – à très basse altitude, peuvent améliorer leur résilience.


Décider les priorités

La première étape est d’élaborer un schéma directeur qui inclue les prévisions de développement, les priorités et les points vulnérables de la ville, a indiqué Adri Verwey, expert en inondations urbaines à Deltares, un groupe d’experts hollandais spécialisé dans la gestion de l’eau.

« Les villes doivent décider le niveau de sécurité voulu et choisir les zones qui ont le plus besoin de protection, » a t-il dit.

Aux Pays-Bas, où 26 pour cent du territoire est en dessous du niveau de la mer, les villes caractérisées par une forte densité de capital humain et économique sont construites pour résister à une inondation survenant une fois tous les 10 000 ans, tandis que les zones intérieures, rurales et peu peuplées, doivent être capables de résister à une inondation survenant tous les 1 250 ans.


Construire en terrain plus élevé

Le manque d’équilibre du développement constitue le point faible de l’urbanisme dans de nombreux pays asiatiques. Mais le cas de la Thaïlande est plus extrême, en ce sens que le pays a concentré toute son énergie sur le capital économique et politique, a dit Anisur Rahman, spécialiste de l’aménagement du territoire au Centre asiatique pour la prévention des catastrophes (ADPC) à Bangkok.

« Avec une meilleure planification, le développement du pays attacherait davantage d’importance aux autres villes [environnantes], de façon à pouvoir diluer la pression, tout particulière ment en cas de situation catastrophique comme celle d’aujourd’hui. »

Au lieu de permettre l’installation de nouveaux commerces et usines dans Bangkok et dans sa banlieue, les investissements futurs devraient être transférés vers des zones moins développées, mais situées à une altitude plus élevée », a ajouté M. Rahman.

Les législateurs du parti thaïlandais au pouvoir ont soumis une motion parlementaire proposant de transférer la capitale dans la province de Nakhon Nayok, une région vallonnée située à une altitude plus élevée.


Gestion des ressources aquatiques

« Stocker et détourner », ainsi se résument les stratégies de maîtrise des inondations, a déclaré Takeya Kimio, conseiller invité auprès de l’Agence japonaise de coopération internationale de Bangkok (JICA).

« Stocker » signifie construire plus de réservoirs et de bassins de rétention pour retenir l’eau en amont et « détourner » suppose de développer suffisamment de canaux et de chenaux à mi-parcours et en aval, pour transporter l’excédent d’eau vers la mer.

Pour ce qui est des villes qui s’enfoncent lentement et sont menacées par l’élévation du niveau de la mer, les gouvernements doivent réguler les ressources aquatiques, a expliqué Nat Marjang, maître de conférences à l’Université Kasetsart de Bangkok.

« Avant que la loi qui réglemente l’extraction d’eau de la nappe phréatique [en Thaïlande] ne soit mise en application, beaucoup d’usines creusaient leurs propres puits pour extraire de l’eau pour les usages industriels. Ceci a fortement contribué à la subsidence des sols. »

Bangkok s’enfonce de 30 mm tous les ans, selon l’Administration métropolitaine de Bangkok.

En outre, le niveau de la mer monte de 25 mm annuellement, ce qui signifie que la ville pourrait se retrouver sous 50 cm, voire un mètre d’eau d’ici 2025.


Le rôle du secteur privé

Le secteur privé doit être directement impliqué dans la gestion des inondations, a dit Jerry Velasquez, coordonnateur régional de l’UNISDR Asie-Pacifique.

« Ce que nous attendons des entreprises, ce n’est pas seulement la responsabilité sociale et l’argent, mais leur engagement actif. Cela pourrait être tout simplement la construction de digues autour de leurs usines, le choix du bon emplacement pour construire leur usine et la préparation de plans d’urgence pour faire face aux catastrophes. »

La Fédération des industries thaïlandaises a estimé que les pertes pour les sept zones industrielles les plus sévèrement touchées, pourraient atteindre 13 milliards de dollars et concernent, selon les médias locaux, 891 usines et 460 000 travailleurs.


Ré-évaluer le système de contrôle des inondations

Malgré l’important réseau d’infrastructures de contrôle des inondations déjà en place à Bangkok, les experts affirment qu’il n’a pas réussi à suivre le rythme intensif de l’urbanisation et du développement de la ville.

Entre 1985 et 2010, le pourcentage de la population thaïlandaise vivant en zone urbaine est passé de 26,8 à 34 pour cent, soit 10,5 millions de citadins supplémentaires, selon les dernières perspectives de l’urbanisation mondiale de l’ONU.

De nombreux responsables pensent que la digue de Sa Majesté le Roi, qui traverse du nord au sud la partie est de Bangkok, est capable de préserver la ville des inondations. Mais M. Verwey a indiqué que celle-ci n’était censée résister qu’à un volume de précipitations annuelles normal, et non à une inondation qui arrive une fois tous les 50 ans, comme celle de cette année.

En conséquence, les stations de pompage sont tombées en panne sous la pression de l’eau.

Pour M. Verwey, les pays vulnérables aux inondations doivent être mieux préparés.

« Je suis impressionné par la vitesse à laquelle les sacs de sable ont été entassés et la vitesse à laquelle s’est faite la distribution de nourriture et d’eau [en Thaïlande], mais on ne peut pas toujours résoudre les problèmes avec des sacs de sable… Il est choquant de voir combien les gens étaient peu préparés à l’inondation. C’est comme si le phénomène des inondations avait été complètement oublié en Thaïlande,” a dit M. Verwey.

Selon le gouvernement, les inondations de 1995 avaient fait plus de 400 victimes et affecté près de quatre millions de personnes.

Investir dans la prévention des inondations est un « choix calculé », a indiqué M. Kimio de la JICA. « Il n’existe que deux options, réduire le rythme du développement ou investir davantage dans le contrôle des inondations, » a t-il ajouté.

Depuis les années 1980, le risque de pertes économiques dues aux inondations dans les pays de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (l’OCDE) a augmenté de plus de 160 pour cent, devançant la croissance du PIB par habitant, selon l’UNISDR.

Selon un récent rapport de la Banque mondiale, neuf des 10 plus grandes villes côtières sujettes aux inondations en 2070 se trouveront en Asie. Bangkok en fait partie.

D’après ONU-HABITAT, l’Asie compte plus de la moitié des villes des pays en développement les plus vulnérables aux inondations.


http://www.irinnews.org/fr/reportfrench.aspx?reportid=94408
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le décembre 08, 2011, 09:47:08 am

Bangkok inondée, une constante dans l'histoire !


Il ne manque pas de savants esprits pour expliquer que les inondations de Bangkok ne sont dues qu'au réchauffement climatique ou aux initiatives malheureuses d'anciens dirigeants qui ont voulu moderniser la capitale thaïlandaise en comblant des canaux pour y faire passer des rues. Des éléments d'information consultables dans quelques ouvrages classiques, essentiellement en langue thaïe, nous montrent toutefois que les inondations à Bangkok ont loin d'avoir un caractère exceptionnel.

Un ouvrage français publié il y a 140 ans parle de Bangkok comme d'une ville "semi-aquatique, dont la grand rue est un fleuve" (O. Sachot, Pays d'Extrême Orient, Paris, 1871, p. 73). Bangkok est de fait à moins de 40 km à vol d'oiseau du golfe de Thaïlande et est située à 0,5-1,5 mètre au-dessus du niveau de la mer et a longtemps connu une importance subsidence. Mais la ville en a connu plus d'une douzaine d'importantes inondations depuis qu'elle est devenue capitale du royaume à la fin du XVIIIe siècle.

Depuis que Bangkok est devenue la capitale du Siam en 1782, les inondations majeures ont de fait été relativement fréquentes. En 1785, la construction du palais royal était à peine achevée, lorsqu'en décembre la capitale connut ses premières graves inondations. L'esplanade royale fut sous 4,2 m d'eau et le palais Chakkrawat Phiman, résidence du roi, sous plus de 2 mètres. Une large partie de la plaine centrale fut touchée et le prix du riz devint exorbitant. Tellement que le roi décida de puiser dans ses entrepôts pour en vendre à la population à un prix abordable.

Sous le roi suivant, en 1819, le 28 octobre, l'eau dépassa les 3 mètres sur l'esplanade royale et atteint les 2 mètres au niveau du palais royal. Comme la fois précédente le cours du riz grimpa rapidement et la population dut restreindre sa consommation.

Sous le troisième roi de la dynastie de Bangkok, le 4 novembre 1831, l'eau atteint la côte des 2,5 mètres sur l'esplanade royale. Tout le pays fut dévasté et 60 % de la récolte de riz fut perdue.

Sous le règne suivant du fameux roi Mongkut (1851-1868), le Siam connut deux inondations : le 25 novembre 1859, ce ne fut pas trop grave puisqu'il n'y eut que 20 cm d'eau au niveau du palais, mais les annales ont noté que les vergers autour de Bangkok furent gravement touchés ; mais en novembre 1867, de nouvelles inondations touchèrent la capitale.

Sous le règne particulièrement long du roi Chulalongkorn (1868-1910), deux nouvelles inondations eurent lieu, en novembre 1879 et en décembre 1897. Bangkok ne fut pas la région la plus touchée : dans certains districts de la province méridionale de Trang, après 20 jours et 20 nuits de fortes pluies, on mesura jusqu'à 6 m d'eau ce qui entraîna la mort de nombreux habitants.

En octobre-novembre 1917, sous le règne suivant, les inondations touchèrent l'ensemble de Bangkok ; pendant un mois complet la population dut se déplacer dans les rues en barque ; les vergers et potagers des environs de Bangkok furent dévastés ; une décennie fut nécessaire pour qu'ils retrouvent leur état du début de l'année 1917.

Vingt-cinq ans plus tard, de la fin du mois de septembre au 30 novembre 1942, Bangkok connut les plus graves inondations de son histoire. La totalité de la ville fut sous les eaux, restant seuls émergés les ponts les plus élevés. Certaines rues furent sous plus de 2 m d'eaux pendant 46 jours. L'université Chulalongkorn était transformée en vaste lac. Toutes les rues s'étaient transformées en canaux sur lesquels circulaient des barques et des canots à moteur.

Pour ces dernières décennies, Bangkok connut de sérieuses inondations en 1974, 1980, 1983 et 1995. En 1980, le quartier de l'université Ramkhamhaeng, au nord-est, fut sous les eaux pendant de nombreuses semaines, la marine avait toutefois construit des pontons et passerelles et un système de bateaux taxis desservait les diverses facultés transformées en îles. En 1983, même la station balnéaire de Pattaya fut inondée. Ce sont donc les quatorzièmes inondations importantes que connaît Bangkok en 229 ans en comptant celles de cette année.

Cela fait en moyenne, une fois tous les 16 ans, et depuis 1995... 16 années se sont effectivement écoulées. Doit-on absolument tenter de trouver des causes exceptionnelles ? Le réchauffement climatique entraîne – dit-on – des pluies de Moussons plus abondantes. Certes, mais la Thaïlande a sans doute connu ces dernières années davantage de périodes de sécheresse que d'inondation.

Les anciens canaux comblés pour faire place à des rues de la capitale auraient-ils pu éviter ces inondations ? En fait, moins de vingt canaux dans le centre de Bangkok furent transformés en rues. Or il reste officiellement aujourd'hui 1395 canaux sur le territoire contrôlé par le gouvernorat de Bangkok. La subsidence de Bangkok est un phénomène très sérieux. A partir des années 1970, les villages de lotissement avant d'être raccordés au réseau de distribution de l'eau courante (ce qui est actuellement le cas de 91 % des Bangkokiens) et certaines industries comme la brasserie pompaient l'eau du sous-sol de la capitale.

En 1981, la subsidence annuelle était à Bangkok en moyenne de 4 cm. Vers 1999, c'était ainsi 2 millions de m3 d'eau qui étaient pompé annuellement entraînant un affaissement du sol pouvant aller jusqu'à 12 cm par an. Encore dans les années 1990, quand je devais faire un trou dans mon jardin – situé dans le quartier du marché de Chatuchak – je trouvais généralement l'eau à moins de 50 cm. Depuis, la situation s'est heureusement stabilisée après des mesures énergiques prises par les gouvernements.

Si les inondations sévères furent relativement fréquentes à Bangkok, leurs conséquences étaient bien entendu très différentes lorsque la majorité de la population habitait des maisons flottantes ou des maisons sur pilotis et que le pays était peu urbanisés et quasiment sans industrie. En 1942 ceux qui habitaient des "compartiments chinois" d'un seul niveau souffrirent infiniment plus que les familles des villages urbains situés le long des canaux, comme celui de Ban Khrua que j'ai beaucoup étudié, qui disposaient toutes d'embarcations. Si les inondations de 2011 resteront certainement parmi les plus dramatiques de ces deux derniers siècles, avec plus de 500 morts pour l'ensemble du pays, il est donc important de relativiser et l'étude de l'histoire de Bangkok nous aide à prendre le recul nécessaire.


http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/07/bangkok-inondee-une-constante-dans-l-histoire_1614028_3232.html
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 07, 2012, 07:53:11 pm
http://pattayathailande.com/le-gouvernement-veut-faire-un-marche-de-nuit-a-chatuchak/


Ouverture d'un marché de nuit à Chatuchak   


Le ministre des Transports Charupong Ruangsuwan vient d'annoncer la semaine dernière que le marché de Chatuchak à Bangkok ouvrira prochainement également la nuit, sans précision de date

D'après les médias thaïlandais, l'emplacement qui va également être doté de systèmes d’air conditionné, pourra ainsi augmenter de façon significative sa fréquentation.

Pour rappel, le marché de nuit le plus célèbre de la capitale, le Suan Lum Night Bazar (quartier de Lumpini) avait fermé ses portes en décembre 2010.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le février 09, 2012, 06:18:24 pm

Le problème, c'est que le marché de Chatuchak est un peu loin des zones de résidences des touristes à Bangkok, et cela même si une ligne de métro y conduit... A mon avis, la majorité des étrangers resteront le soir sur les marchés de trottoires de Silom, Sukhumvit et Patpong...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 24, 2012, 08:16:27 pm
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E8FO12F20120424


Bouygues va construire trois tours à BANGKOK


Bouygues Construction a annoncé mardi la signature d'un contrat de près de 100 millions d'euros avec le promoteur thaïlandais Noble Development pour réaliser trois tours résidentielles haut de gamme et un immeuble de bureaux à Bangkok.

Le projet, d'une surface totale de 157.000 m², est situé dans le quartier commercial très prisé de Ploenchit, a précisé le groupe de BTP dans un communiqué.

"Les trois tours résidentielles, de 14, 47 et 52 étages (soit 180 mètres), accueilleront près de 1.450 logements, du studio au 3 pièces.

L'immeuble de bureaux comptera quant à lui trois étages", a indiqué dans un communiqué Bouygues Construction, filiale BTP du groupe diversifié Bouygues.

Les travaux démarreront au troisième trimestre 2012 et dureront près de trois ans et demi.

Entre 2003 et 2006, la filiale du groupe français, Bouygues Thaï, a livré deux projets de villas et un hôtel 5 étoiles pour Noble Development, promoteur spécialisé dans les projets résidentiels.   
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mai 11, 2012, 09:11:33 am

Même si cette mesure fut prise pour des raisons de politique populiste, on ne peut pas nier son efficacité.

Bravo donc pour la reconduite de cette excellente initiative.  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 24, 2012, 11:41:37 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9305578-actualites__du_14_au_20_mai_2012_.html


Mesures sévères contre les courses de rue


Les autorités ont declarés une vrai guerre aux courses illégales de voitures et motos qui transforment parfois la capitale en dangereux circuit.

Tout le monde (les coureurs, les spectateurs, les parents et les magasins spécialistes en accesoires qui jouent parfois aux « sponsors » sera desormais punissable.

La police Metropolitaine aura a cet egard un rôle important a jouer puisque c'est elle qui devra mettre fin aux courses, qui sont non seulement dangereuses pour le public et les personnes aux alentours mais qui sont souvent l'occasion de paris, de lieux de prostitution et d'échanges de narcotiques en tous genre…

Les spectateurs et les passagers pourront devoir faire face à 3 mois de prison ou une amende allant de 2.000 a 10.000 baht, voir les deux...

Les parents qui n'ont pas empêché leurs enfants de participer a ces courses pourront eux devoir faire face a 3 mois de prison et 30.000 baths d'amende ou bien les deux…

Les revendeurs d'accessoires pourraient quant à eux etre inculpés de violation des lois industrielles et de promotion de courses illégales...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: lolo le mai 31, 2012, 06:24:51 am
Vivre à Bangkok, je l'ai fait deux semaines.
C'était vraiment une très belles expériences  !
La voilà en images :

https://vimeo.com/39369866

J'espère que vous aimerez  :smile
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le mai 31, 2012, 09:26:36 am

Merci Lolo, très belles images...  :clap

Mais tu sais, et je sais, que Bangkok n'a rien d'aussi idylique que ce que tes beaux clichés peuvent laisser supposer !...  :What?
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: lolo le mai 31, 2012, 04:12:15 pm
Oui j'ai voulu montrer un aspect idylique en effet !
Je suis fleur bleue  :-*
Mais disons que je ne me suis pas promené là où ça dérange.
C'était ma volonté.
Merci pour le commentaire en tout cas !
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 22, 2012, 01:36:45 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9359830-actualites


Les canaux de Bangkok plus propre...  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/aplausos.gif)  


Sukhumbhand Paribatra, le gouverneur de la capitale a annoncé que  plus de 80 % des canaux et des fosses de 18 quartiers avaient été "dragués" et nettoyés, expliquant l'importance de la gestion des eaux (et des déchets) et la responsabilité de chacun dans ce domaine... en particulier pour les habitants en amont de Bangkok car ces derniers seront les garants de la propreté qui reduira ainsi les effets néfastes...

Pour ce qui est des écluses, le Gouverneur a dit que leur reconstruction avance doucement parce que de nombreux résidents refusent de permettre l'accès aux zones réservées.

La BMA (Bangkok Metropolitan Administration) continue malgré tout d'entrer en contact avec la population afin que les digues soient elles aussi finies fin juillet comme prévu...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 27, 2012, 01:23:09 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/divers/100522-un-nouveau-night-bazaar-a-bangkok


 :announce   Un nouveau "night bazaar" à Bangkok


Situé sur Charoen Krung, au bord du Chao Phraya, Asiatique the Riverfront compte devenir le point de rendez-vous nocturne des Bangkokois et touristes.

Il est facilement reconnaissable. À une dizaine de minutes au Sud de Saphan Taksin, le nouveau bazar de nuit de Bangkok longe le Chao Phraya. « Nous offrons 300 mètres de balades au bord du fleuve, c’est unique à Bangkok », dit fièrement Napat Charoenkul, l’homme qui a conceptualisé ce nouveau projet.

L’Asiatique s’est installé sur les vestiges d’un entrepôt détenu par une entreprise danoise pendant 120 ans.

Sous le règne du roi Chulalongkorn, il s’agissait du plus grand port de la ville. « Ces constructions sont rares en Thaïlande et dans le reste du monde aussi », insiste Napat Charoenkul, qui a tenu à préserver son architecture.

Plus de 1 500 petites boutiques se succèdent dans les différents entrepôts. La moitié vient de l’ancien night bazaar de Suam Lun, qui a fermé au début de l’année dernière. Certains propriétaires de stands à Siam Square, Pratunam et Chatuchak occupent les places restantes.

À l’inverse du marché de Chatuchak, les allées entre les échoppes offrent une large place pour se balader.

Le directeur de projet et son équipe ont  souhaité aménager un espace de vie, où les gens viennent se promener, visiter les magasins et aussi s’arrêter pour manger un morceau ou boire un verre. Une série de restaurants se succèdent le long des nombreux passages. Mais la majorité se trouve au bord du fleuve Chao Phraya. Et la palette est variée: cuisine thaïe traditionnelle, fusion, asiatique, occidentale ou encore différentes chaînes de fast-food. On y trouve même un restaurant français.

Comme l’explique Napat Charoenkul, l’Asiatique ne cherche pas seulement à attirer des touristes mais souhaite aussi drainer une clientèle thaïlandaise et expatriée. « Nous comptons réveiller cette zone de Bangkok, endormie depuis de si nombreuses années ».

Pour ce faire, tous les chemins mèneront au nouveau night bazaar : par la route ou l’eau.

L’Asiatique a mis en place une navette gratuite depuis le ponton de Saphan Taksin, tous les quarts d’heure. Et de l’autre côté, un parking attend les motorisés.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu (de Chiang Mai) le juin 28, 2012, 09:28:29 am

J'avoue ne jamais y aller... Trop touristique...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 05, 2012, 10:27:31 pm
http://asie-info.fr/2012/09/04/thailande-les-taxis-ne-pourront-plus-refuser-le-client-58818.html


 :announce   Bangkok : les taxis ne pourront plus refuser le client


Les taxis de Bangkok, jusqu’alors relativement libres sur le choix de leurs clients  :o , sont, depuis le 1er septembre, passibles d’une amende s’ils disent non à une course...

Celui qui ne s’est jamais retrouvé coincé à Bangkok, aux heures de pointe, sous une pluie battante, attendant désespérément qu’un taxi daigne accepter de le conduire à un important rendez-vous, ne peut pas comprendre le sens de la nouvelle amende adoptée par la police de la capitale thaïlandaise.

Jusqu’ici, les chauffeurs de taxis avaient l’art et la manière d’embarquer ou non le client lorsqu’ils se sentaient en position de force (pluie, heure tardive, destination isolée, état du trafic, voire réputation sur l’état du trafic de la destination).

Selon le Bangkok Post, depuis le 1er septembre, les mauvaises habitudes des taxis doivent changer avec l’instauration d’une pénalité pour les chauffeurs qui refuseront de prendre un passager.

Les usagers mécontents n’auront plus à écrire pour se plaindre auprès du département des transports de la ville mais pourront se rendre directement au commissariat le plus proche, s’adresser à un policier sur place ou téléphoner au 1197 en indiquant le numéro d’immatriculation du véhicule ainsi que l’heure et l’endroit du litige.

Si l’infraction est avérée, le taxi en question sera arrêté et soumis à une amende de 1000 bahts (25 euros) sur-le-champ.

Les taxis ne voient pas, on pouvait s’y attendre, cette mesure d’un bon œil. Président d’une association professionnelle, Udon Khanti, interrogé par le Nation, considère que l’amende est trop élevée et que les taxis devraient avoir le droit de refuser un passager, notamment si le chauffeur se sent menacé ou en possible danger.

L’un de ses collègues, Weerapong Butkaew, explique quant à lui que lorsque le moment de ramener la voiture au garage approche, il ne peut accepter que des petites courses, afin d’éviter de payer une pénalité à la centrale des taxis...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 15, 2012, 01:31:19 pm
http://asie-info.fr/2012/09/14/thailande-provinces-centre-inondations-59917.html


Une info. à prendre avec des pincettes...   :)


Le centre, dont Bangkok, menacé par la montée des eaux    ???


Les inondations pourraient affecter certains quartiers de Bangkok d’ici sept à dix jours...

Les provinces riveraines du fleuve Chao Phraya et situées en aval du barrage-réservoir Chao Phraya construit à Chai Nat doivent s’attendre à être inondées, à cause des fortes pluies qui devraient tomber jusqu’au 17 septembre et du volume d’eau plus important libéré par le réservoir.

Le Département royal de l’irrigation a particulièrement averti les provinces de Chai Nat, d’Ang Thong, d’Ayutthaya et de Pathum Thani. Selon le département, le niveau d’eau en aval du barrage atteindra une hauteur entre 25 et 50 centimètres.

Déjà le 13 septembre, le fleuve a débordé de son lit et inondé certains quartiers du district Muang d’Ang Thong, ainsi que le district Sam Khok de Pathum Thani. Certains districts de la province d’Ayutthaya, qui avait été inondée pendant plusieurs semaines l’an dernier, sont affectés par la montée des eaux depuis le début de septembre.

Sujarit Khunthanakulwong, chef du département d’ingénierie hydraulique de l’université Chulalongkorn estime que certaines parties de Bangkok seront touchées par les inondations d’ici sept à dix jours, à cause des fortes pluies qui vont tomber jusqu’au 17 septembre.

Mais cette mise en garde est relativisée par l’universitaire Seree Supratid, très consulté par les médias thaïlandais, lequel assure que les bonnes protections anti-inondations dont bénéficie la capitale devraient fortement limiter la montée des eaux.

Cité par le quotidien Bangkok Post, il affirme que le risque principal provient des fortes pluies. Au pire, le drainage des eaux pourrait prendre cinq à six heures dans certains quartiers.

La cheffe du gouvernement Yingluck Shinawatra, en visite le 13 septembre dans le centre-ville de Sukhothai soudainement inondé le 10 septembre, a assuré que les eaux seront totalement drainées « dans deux jours ».

Distribuant des kits de secours aux habitants, elle s’est déclarée confiante, selon le quotidien The Nation, que « la situation allait rapidement retourner à la normale ».

Et bien tant mieux si tout se passe au mieux cette année, car les pluies de mousson, malheureusement personne n'y peu rien ...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: letirailleur le septembre 15, 2012, 01:36:01 pm
Je peux dire que pour le moment Udonthani n'a pas été touché par les pluies et que cette année elles sont plutot rares.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 16, 2012, 01:38:46 pm
http://pattayathailande.com/un-million-de-cameras-pour-espionner-les-futurs-criminels-de-bangkok/
septembre 2012



Un million de caméras pour espionner les futurs criminels de Bangkok   


Un ambitieux projet de lutte contre le crime prévoit d’inonder les rues de Bangkok avec 1.000.000 caméras de surveillance dans les trois ans.


Les résidents devront payer entre 100 et 200 bahts par mois pour aider à financer le projet « Miracle Eyes », selon le journal PDN...  :o


Je me demande vraiment si les habitants vont être contents de participer financièrement tous les mois à ce projet... Pas très normal tout çà... :(

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le septembre 17, 2012, 03:47:56 pm

sujet inondations 2012

La construction des digues se poursuit au nord de Bangkok !

Les résidents de Nakhon Sawan, dans une course contre la montre contre les inondations, tentent d’ériger des barrières  pour se protéger d’un débordement de la rivière Ping. Les fortes pluies  de mousson devraient se poursuivre jusqu’à lundi sur  la plupart des régions en Thaïlande.

Nakhon Sawan est situé à environ 250 kilomètres au nord de Bangkok, et marque le point de confluence de deux fleuves majeurs, le Ping et le Nan. Ces deux rivieres convergent à Nakhon Sawan pour former le fleuve Chao Phraya qui coule au sud de Bangkok et se jette dans le golfe de Thaïlande.

Les barricades peuvent à certains endroit atteindre parfois 5,5 mètres de haut. L’édification tourne à plein régime dans plusieurs régions, particulièrement dans la ville de Nakhon Sawan où la catastrophe de 2011 a fait des dégâts considérables.

Après le désastre de l’an passé, les habitants de Nakhon Sawan et les riverains ressentent le besoin d’ériger ces barrières pour se protéger tout comme à Bangkok

http://thailande-fr.com/actu/21106-la-construction-des-digues-se-poursuit-au-nord-de-bangkok#.UFbJ3I0aPtA
voir vidéo lien cité ci dessus
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Bip Bip le septembre 17, 2012, 05:10:19 pm

ils ont raison pour les digues mais pas trop pressés les Thais cool ils auraient pas pu les finir avant que la mousson  revienne
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le septembre 17, 2012, 05:35:54 pm

ils ont raison pour les digues mais pas trop pressés les Thais cool ils auraient pas pu les finir avant que la mousson revienne


Les thaïs ne changent pas leurs habitudes , ils vivent au jour le jour .
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 18, 2012, 06:03:26 pm

En attendant, qu'est-ce qu'il pleut à Bangkok... En ce moment, c'est des trombes d'eau tous les jours... Quand je pense qu'il fait beau à Chiang Mai, je suis content de rentrer demain...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le octobre 04, 2012, 03:30:30 pm

Le programme de bus gratuits prolongé de six mois !

Le programme de bus et trains gratuits subventionnés  par le gouvernement thaïlandais sera prolongé jusqu’au 31 mars a annoncé le porte-parole du gouvernement Sansanee Narkpong.

Le programme qui devait expirer le 30 septembre, couvre 800 autobus publics sur 73 lignes à Bangkok et dans la région métropolitaine.

Le gouvernement thaïlandais a subventionné la société de transport en commun de Bangkok (Bangkok Mass Transport Company) à hauteur de 1.5 milliards de baht (environ 37,5 millions d’euros) pour étendre le bénéfice du transport gratuit aux personnes à faible revenu.

Pour info = Pas climatisé et en piteux état ils permettent de traverser la ville gratuitement ou pour 7 à 12 baht (version payante)

http://thailande-fr.com/actu/21335-le-programme-de-bus-gratuits-prolonge-de-six-mois#axzz28J912GRA

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le octobre 11, 2012, 08:07:27 pm

La fièvre du condo reprend à Bangkok !

Après une courte pause l’année dernière marquée par la catastrophe des inondations, la fièvre du condo a repris de plus belle à Bangkok depuis le début de l’année 2012.

Trois fois plus de projets à Bangkok qu’à Jakarta.

Le nombre de projets immobiliers, en particulier les condominiums, dans la capitale thaïlandaise est le plus élevé de tous les pays de l’ASEAN : il s’est lancé en 2012 trois fois plus de projets à Bangkok qu’à Jakarta, qui se classe au deuxième rang, selon les chiffres du Real Estate Information Centre (REIC).

Au cours des neuf premiers mois de cette année, le nombre de nouveaux condominiums disponibles à Bangkok a augmenté de 42 % en glissement annuel.

Selon le Centre d’information Immobilier (REIC), la flambée actuelle est causée par plusieurs facteurs en même temps: les phénomènes météo récents qui ont provoqué des inondations dans certaines zones urbaines, en particulier dans les zones de lotissements de maisons individuelles, ainsi qu’un changement dans les modes de vie urbains marqué par une plus grande importance de l’accès aux transport en commun. Autant de facteurs qui ont poussé les habitants de Bangkok à s’intéresser davantage au marché du condominium.

En gros on passe d’un modèle dominant pavillon + voiture à condo + BTS, plus adapté à la croissance de mégapole comme Bangkok.

Quatre endroits sont particulièrement concernés par l’abondance de condominiums:  Huay Kwang, Chatuchak, la partie Est de Sukhumvit Road – Bangna de Bangkok, la province de Chonburi et la zone balnéaire de Hua Hin.

Une demande de logements qui pourrait augmenter avec la Communauté économique de l’ASEAN en 2015

Plus de condominiums sont encore dans les cartons des développeurs, car les investisseurs voient la demande de logements augmenter rapidement à Bangok à l’avenir, en particulier après la formation de la Communauté économique de l’ASEAN en 2015.

Cette nouvelle communauté économique des 10 pays membres de l’Asean rendra en effet beaucoup plus facile l’obtention d’un visa pour la Thaïlande pour les ressortissants des neuf autres pays, dont certains comme l’Indonésie ou les Philippines ont une population très importante.

La marché du condominium a maintenant pris le pas sur les ventes de maisons individuelles, qui était traditionnellement le mode de vie préféré des habitants de Bangkok: le condo représente en 2012 70 % des parts de marché du logement. Le ratio des acheteurs et spéculateurs est de  2 pour 1 selon la Thai Appraisal Association

Actuellement les prix de de l’immobilier en Thaïlande augmentent raisonnablement d’environ 5% par an et il n’y a aucun signe d’une bulle immobilière
selon Sophon Pornchokchai, président de la Thai Appraisal Foundation.

« Les condominiums finis sont le plus souvent occupés par les propriétaires eux-mêmes. Ce qui est un signe que le marché n’est pas dans une phase spéculative, mais si les achats spéculatifs venaient à l’emporter ce ne serait pas un bon signe. «

http://thailande-fr.com/bangkok/21430-la-fievre-du-condo-reprend-a-bangkok#axzz28zV5nRqs
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 19, 2012, 01:10:35 pm
http://asie-info.fr/2012/10/18/thailande-quand-les-bangkokois-retournent-a-la-terre-511860.html


Quand les Bangkokois retournent à la terre   (http://img4.hostingpics.net/pics/964171image00331.gif) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=964171image00331.gif)


Certains habitants de la capitale thaïlandaise ne supportent plus les affres de la vie urbaine et font un retour à la terre à la faveur des week-ends.

Embouteillages, inondations de saison des pluies, stress… Certains Bangkokois n’en peuvent plus et désertent la mégapole thaïe de 10 millions d’habitants dès qu’ils le peuvent pour s’adonner à l’agriculture à la campagne, écrit le Wall Street Journal du 16 octobre.

Wiroj Suksanunee, un informaticien d’une société d’assurances, a ainsi dépensé en 2011 la modique somme de 3.700 bahts (120 dollars) pour apprendre en trois jours à planter du riz organique avec la Fondation Khao Kwan, dans la province de Suphanburi, dans le centre de la Thaïlande.

À présent, quand arrivent les week-ends, il saute dans un bus pour aller planter du riz sur le lopin de terre familial, à Singburi, à deux heures de route de Bangkok...  :D

« Cet environnement compétitif à Bangkok m’ennuie à mourir. On y dépense de l’argent pour tout, comme acheter de la nourriture », regrette l’homme de 32 ans. « Et le riz est de piètre qualité. Mes chiens à Singburi en mangent du meilleur ».

La terre est devenue très tendance à Bangkok, une mode qui fait chic.

Une émission intitulée « Je serai un riziculteur » a fait un vrai malheur à la télévision l’année dernière. Pour redécouvrir ses racines rurales, on y apprenait comment acheter un bon terrain, planter des graines et récolter son riz.

Depuis, la demande est montée en flèche pour les formations-éclair à la riziculture chez Khao Kwan, qui signifie « l’esprit du riz ». Plus de 500 personnes se sont inscrites au cours depuis 2010, et d’autres organisations ou agriculteurs privés offrent des services similaires.

« Les citadins veulent se débarrasser de leur façon de vivre matérialiste », explique Anunya Hongsa, la directrice de Khao Kwan. « Vivre et travailler dans une grande ville est fatiguant et désagréable, et ils se battent pour trouver le bonheur ici ».

« Être un paysan du week-end vous libère du stress, et ce n’est pas très difficile », s’enthousiasme Chonlathep Pandam, un agent administratif hospitalier qui a réussi son retour à la terre à Sukhothai, dans le centre-nord de la Thaïlande, en plantant du riz organique et en dégageant des bénéfices.


Sans commentaires... si ce n'est qu'il y a des paysans qui se passeraient bien de travailler dans les rizières...  ???
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 26, 2012, 02:04:07 pm
http://asie-info.fr/2012/10/26/bangkok-velos-autos-512276.html


A Bangkok, à vélo, on dépasse les autos  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Sport_et_loisirs/velo1.gif)


L’administration municipale de Bangkok lance le 28 octobre un projet de stations de location de bicyclettes dans la capitale thaïlandaise... (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Surpris/0006.gif)

Ils sont verts, élégants et écologiques.  :D Ce sont les nouveaux vélos de Bangkok, dont une centaine vont être mis, le 28 octobre, à disposition des citadins dans deux stations de location de la capitale, l’une devant le complexe commercial Chamjuree Square, à la station de métro souterrain Sam Yan, et l’autre près du nœud du métro aérien à Siam.

Calqué sur le système parisien Velib, le projet thaïlandais permettra aux Bangkokois as du guidon de pouvoir, après avoir payé un abonnement annuel de 300 bahts, louer un vélo dans l’une des stations pour un tarif très bas, à charge de le restituer ensuite à n’importe quelle autre station.

Les premières quinze minutes seront gratuites, puis le tarif sera progressif : 10 bahts pour 45 minutes, 20 bahts pour trois heures et 100 bahts pour la journée...

D’ici à quatre mois, l’administration métropolitaine de la capitale compte avoir installé 50 stations avec un total de 330 bicyclettes, moyen astucieux pour déjouer les embouteillages célèbres de la mégapole.

L’obstacle majeur constitue l’absence de pistes cyclables qui rend les trajets en vélo particulièrement dangereux dans une ville sillonnée par près de 7 millions de voitures. Les rares pistes cyclables sont, le plus souvent, dessinées sur les trottoirs et les cyclistes doivent jouer des coudes avec les piétons et les colporteurs pour se frayer un chemin.

Quelques centaines de bicyclettes vont-elles permettre de faire une différence ? Misons sur l’avenir, car, comme chacun sait, Bangkok ne s’est pas faite en un jour...  :wonder


Il y en un qui va être content s'il apprend çà, c'est le petit père Delanoë...  :huhu

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le octobre 27, 2012, 03:20:16 pm

Les taxis de Bangkok dans le top 10 mondial !

Récemment, les taxis de Bangkok ont été élus 5ème meilleurs taxis d’après une enquête mondiale réalisée par Hotels.com un site web de réservation d’hôtels.

L’étude a eu lieu dans 29 pays différents afin d’évaluer les taxis de plusieurs villes d’envergures mondiales sur divers critères tels que la propreté des véhicules, le coût, la qualité de conduite, le sens de l’orientation, l’amabilité, la sécurité ou encore la disponibilité.


En ce qui concerne l’amabilité, aucun problème à condition de savoir parler thaï. 99% des chauffeurs de taxi à Bangkok ne parlent pas anglais, et lorsqu’on est touriste, il est toujours recommandé de sortir avec l’adresse de l’hôtel écrite en thaï (une carte de visite suffit) pour éviter les mauvaises surprises au retour.

Bon nombre de chauffeurs travaillant à Bangkok viennent en fait de la province et ne sont pas toujours expert en circulation dans la capitale: il est toujours préférable de savoir en gros où on va pour éviter les détours inutiles.

Les taxis de Bangkok en terme de coût sont sans surprise classés en 1ère place, mais reste à savoir ce qu’il en est de leur position sur le critère de la qualité de conduite…

Londres arrive en tête de liste des villes où il est bon d’utiliser le taxi comme moyen de transport, suivi par New York et Tokyo, Shanghai et Bangkok.

Mais l’avis général au sujet de la capitale thaïlandaise nuance le résultat de cette étude: la réputation des chauffeurs de taxi de Bangkok semble s’être dégradé ces derniers temps – ils refusent de plus en plus de passagers ou d’utiliser le taximètre au profit de la négociation. Mais pour quelles raisons?

D’après les chauffeurs, le prix élevé du carburant les découragerait d’accepter des courses peu rentables.

Jusqu’alors relativement libres sur le choix de leurs clients, depuis le 1er septembre les chauffeurs sont désormais passibles d’une amende s’ils refusent une course. En effet, le prix du GNV (Gaz naturel pour véhicules) a été fixé pour augmenter par palier de 0,50 baht tous les mois depuis à partir de janvier 2012 jusqu’en décembre 2012, mais le conseil de la politique nationale en matière d’énergie a gelé les prix durant les 3 mois précédant le 15 août afin notamment de réfréner l’augmentation du coût de vie en Thaïlande.

Jusqu’à présent, la subvention du gouvernement thaïlandais sur les carburants a permis de conserver les prix du GNV suffisamment bas, mais elle pourrait bientôt s’essouffler…

Selon le Bangkok Post, les mauvaises habitudes des taxis doivent changer avec l’instauration d’une pénalité pour les chauffeurs qui refuseront de prendre un passager. Les usagers mécontents n’auront plus à écrire pour se plaindre auprès du département des transports de la ville, mais pourront se rendre directement au commissariat le plus proche, s’adresser à un policier sur place ou téléphoner au 1197 en indiquant le numéro d’immatriculation du véhicule ainsi que l’heure et l’endroit du litige.

Si l’infraction est avérée, le chauffeur de taxi en question risque une amende de 1000 bahts (25 euros)

a coopérative de taxi Siam a déclaré que si l’État ne peut pas continuer de soutenir le maintien du prix du GNV alors le prix de la course devra être revu à la hausse. Le ministre des Transports semble être en accord avec la coopérative en ce qui concerne la mis à jour des tarifs, mais le conseiller du ministre du Transport, Chinnawat Haboonpard, a affirmé que le déclin du salaire des exploitants de taxis relève beaucoup plus du nombre de taxis en circulation que de la hausse du coût de la vie. Il a déclaré que la ville de Bangkok a réellement besoin de 35 000 taxis sur les 100 000 actuellement en circulation!

20 000 des 100 000 taxis de Bangkok en circulation ne sont pas déclarés, cela signifie moins d’obligations de rendre des comptes, et des passagers plus exposés au danger.

Le prix des courses augmentera inévitablement en Thaïlande à mesure que l’économie du pays se renforcera, mais la règlementation devrait évoluer elle aussi. En effet, les taxis inutiles engorgeant les rues devraient être au moins supprimés et de manière à se que les conducteurs puissent retrouver un autre emploi.

Il est facile de comprendre la triste situation des chauffeurs de taxi, mais il est tout aussi évident de reconnaitre que le GNV a été subventionné trop longtemps.

En définitive, les résidents de Bangkok souhaiteraient simplement pouvoir se rendre d’un point A à un point B en taxi plus rapidement et avec moins de tracas, et je pense que la majorité d’entre eux seraient près à payer un peu plus pour améliorer le réseau…

http://thailande-fr.com/bangkok/21584-one-taxi-in-bangkok#axzz2ATzkeATU


Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 28, 2012, 01:23:58 pm

Passé 21H00, en centre-ville de Bangkok (donc exceptions faites des aéroports), il est presque impossible de trouver un taxi qui accepte une course en mettant son compteur !... Les chauffeurs annoncent un tarif et si le client le refuse, ils n'acceptent pas la course !...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le novembre 01, 2012, 04:25:54 pm
Bangkok, la capitale des gratte-ciels !


Un rapport publié au début de cette année par la Barclays Bank montrait qu’il existe une coïncidence troublante entre la construction de gratte-ciels et les les crises économiques. Si c’est vraiment le cas, la Thaïlande a quelques soucis à se faire.

Selon la banque d’investissement britannique, il existerait une «corrélation malsaine» entre la construction de gratte-ciel et les krachs financiers. Le rapport cite comme exemple la construction de l’Empire State Building à New York en 1930, ainsi que des tours Petronas à Kuala Lumpur en 1997 et Burj Dubaï à Dubaï en 2010, qui ont été suivies par des crises économiques. A Bangkok, le plus haut immeuble de la ville la Baiyoke Tower 2 fut terminée juste avant le début de la crise asiatique de 1997 qui commença par un effondrement de la devise thaïlandaise.

Comme d’autres villes asiatiques en plein développement, Bangkok a choisi un mode d’urbanisme axé sur la hauteur, pour de raisons économiques et d’urbanisme, mais aussi comme symbole de son dynamisme économique. Les gratte-ciels font partie intégrante du paysage de la capitale thaïlandaise au même titre que les temples.

Leur nombre est tellement important qu’une étude datant de 2009 réalisée par le CTBUH (Conseil sur les grands immeubles et l’habitat urbain) avait montré que Bangkok était la sixième plus haute agglomération du monde en additionnant la hauteur de tous les immeubles de plus de 100 mètres, respectivement derrière Shanghai, Dubaï, Tokyo, New-York et l’indétrônable Hong Kong.

Pas moins de 355 bâtiments de plus de 100 mètres de hauteur avait étés recensés dans l’étude alors que Paris, seconde plus haute ville d’Europe, n’en comptaient que 78.

L’aspect frappant de la physionomie de Bangkok est le nombre de gratte-ciels et non pas leur taille.

Il n’y a en effet aucun gratte-ciel géant comme dans d’autres villes asiatiques qui dépasse les 350 mètres puisque la tour Baiyoke 2 et ses 304 mètres restera le toit de Bangkok au moins jusqu’en 2014.

Le deuxième aspect marquant est qu’on peut trouver de très hauts immeubles un peu partout dans cette immense ville, parfois de manière complètement isolés et sans aucune logique d’harmonie urbaine.

Deux des gratte-ciels les plus emblématiques de la ville sont l’Empire Tower et la State Tower

Le premier est le sixième bâtiment le plus haut de la ville, le plus grand et le plus haut des immeubles de bureaux. Juste à côté de la station BTS Chong Nonsi et du pont pour piéton en forme d’arche, cet immeuble est le symbole du dynamisme économique de la ville. Quant à la State Tower, elle est encore la troisième plus haute tour de la ville. Longeant la Chao Phraya River, elle est connue pour abriter sur son toit le restaurant et bar Sirocco. La réputation du bar s’est accentuée avec le tournage récent du film hollywoodien « Very Bad Trip 2 »

Un symbole du boom des années 1990

La construction de beaucoup de gratte-ciels a eu lieu durant la très forte période de croissance qu’a connu le pays depuis les années 80. La fin de cette époque prospère a vu la construction de la tour Baiyoke Tower 2 qui fut terminée juste avant le début de la crise asiatique de 1997.

Si celui-ci est le plus haut gratte-ciel de Bangkok, le plus haut hôtel d’Asie du sud-est et propose aux visiteurs la plus belle vue sur la ville, on peut se poser des questions quant au choix de son emplacement au milieu d’un quartier populaire avec un marché bondé et un accès, même en voiture, loin d’être pratique.

D’autres  immeubles des années 80 et 90 ont été construits dans la précipitation et cumulent souvent les mêmes défauts : immeubles trop proches les uns des autres, design très pauvre ou emplacement isolés.

Si beaucoup de bâtiments de cette époque sont quelconque architecturalement parlant, deux au moins tirent leur épingle du jeu, à savoir l’immeuble robot et l’immeuble éléphant. De style moderne, l’immeuble robot, situé sur l’avenue d’affaires Sathorn, représente effectivement un robot !

Conçu par le célèbre architecte thaïlandais Sumet Jumsai et terminé en 1986, il est le siège de la banque UOB. L’originalité du bâtiment lui a valu d’être désigné comme l’un des 50 bâtiments les plus emblématiques du XXe siècle par le Musée d’Art Contemporain de Los Angeles. Quant à l’immeuble éléphant, situé à l’intersection Ratchayothin au nord de Bangkok, il représente ce qu’on peut deviner être un éléphant géant, l’animal symbole du pays. Les architectes n’ont pas fait dans la dentelle, ce qui a le mérite d’offrir des opinions extrêmes sur l’esthétisme du projet : tantôt original pour les uns, tantôt de très mauvais goût voire hideux pour les autres.

Le renouveau des années 2000

Après la crise de 1997, des progrès ont été faits par la ville en termes d’urbanisme et les projets de gratte-ciels ont été beaucoup mieux pensés, que ce soit au niveau du design, de l’emplacement ou de la valeur énergétique. Les hauts immeubles sont mieux concentrés sans être entassés et se construisent le plus souvent proche des transports publics comme le BTS et MRT, ainsi que proche des futures lignes en construction.

Si la crise financière de 2008 a pu freiner quelques projets, la tendance est à la reprise puisque les projets audacieux abondent et donnent au marché des condominiums une certaine vitalité. Parmi les plus beaux projets de tours d’habitations construites jusqu’ici dans la ville, « The Met » sur Sathorn Road fait figure de tête d’affiche avec ses récompenses reçues pour l’audace de son architecture. Quant au « The River », 2ème plus haut gratte-ciel de Bangkok tout juste terminé, au bord de la Chao Phraya River, l’intérieur y à été dessiné par le cabinet d’architecture français J+H Boiffils.

Le projet Mahanakhon, la plus haute construction de Bangkok en 2015

Si la plus haute construction de Bangkok à l’horizon 2015 devrait être la tour de radiodiffusion du groupe MCOT culminant à 369 mètres, mais essentiellement grâce à son antenne, le projet architectural le plus attendu de la capitale reste le gratte-ciel dénommé Mahanakhon. Les travaux ont débuté en 2011 et devraient se poursuivre jusqu’à fin 2014.

Cette tour sera à usage multiple avec un hôtel de 150 chambres, une résidence de luxe gérée par le groupe Ritz-Carlton, un centre commercial et un restaurant/bar sur le toit. La tour culminera à 314 mètres et se situe à deux pas de la station BTS de Chong Nonsi, en plein quartier d’affaires. Le design bluffant de cette tour à l’allure de pixels géants, dessiné par le célèbre architecte allemand Ole Scheeren, fera à n’en pas douter de Mananakorn l’un des symboles de Bangkok pour le futur.

http://thailande-fr.com/bangkok/21648-les-grate-ciels-de-bangkok#axzz2Ax8Nd4qN
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 10, 2012, 07:54:54 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9607904-



Negociations quant tu nous tiens ... (http://img15.hostingpics.net/pics/674329heureux.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=674329heureux.jpg)

Bangkok Land, un des plus importants promoteurs immobiliers de la capitale, a annoncé les négociations en cours avec le Ministère des Transports, pour la courte extension de la future ligne rose du réseau du MRT allant de Chaengwattana Road a Muang Thong Thani, ceci dans le but de ... desservir son complexe immobilier "Impact"... :o

Le président de la compagnie a ainsi proposé le 30 octobre de financer la moitié des travaux, alors que l'opérator thaïlandais demande plus précisément que sa société finance l'ensemble du projet, soit 1,2 milliard de baths - environ 30 millions d'€...  ::)

En cas d'échec des négociations, le promoteur a déjà prévu une solution alternative : la connexion de son complexe à la ligne rose grâce a un monorail pour un coût estimé a 600 millions de baths, des travaux qui de toute manière ne débuteraient qu'après la mise en service la nouvelle ligne, d'ici 5 a 10 ans...   

Par ailleurs, le président du BTS/SKYTRAIN, a fièrement annoncé les bons résultats de la société, le trafic de passagers ayant augmenté de 17 % sur une année, en particulier grâce a l'ouverture de nouveaux centres commerciaux qui jalonnent toute la ligne.  

Il a également annoncé la création pour la fin de l'année de 2 nouvelles stations qui s'appelleront Bang Chan et Bang Wa et qui prolongeront la ligne de Silom vers le sud-est de la capitale ...(http://img15.hostingpics.net/pics/981447cool.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=981447cool.jpg)

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 14, 2012, 08:18:05 am

Il y a à mon avis un impératif: il faudrait que des lignes de BTS de Bangkok desservent le quartier du Palais Royal et le Chao Praya... Incroyable que le quartier le plus touristique de la capitale ne soit pas relié au reste du réseau !...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 18, 2012, 08:15:53 am

Sumet Jumsai Na Ayudhaya, Architecte à Bangkok


Sumet Jumsai Na Ayudhaya est l’un des architectes thaïlandais les plus connus et les plus respectés du 20e siècle dont l’originalité des œuvres est caractérisée par des formes structurelles audacieuses,  des couleurs et l’humour. A travers son architecture – et l’intégration de l’architecture classique thaïe – il laissé une impression indélébile dans le paysage de son pays natal.

Né le 30 Mars 1939, Sumet a passé une grande partie de sa jeunesse en Europe, effectuant sa scolarité en Angleterre et en France. Il a poursuivi ses études à l’Université de Cambridge, en Angleterre, ou,plus tard, il est professeur au Département d’Architecture.

Les travaux de Sumet Jumsai ont été présentés dans diverses publications et expositions internationales, y compris la Biennale de Venise en 1996. Ses principales œuvres architecturales comprennent l’École de Bangkok pour les aveugles (1971), le Complexe technologie de l’énergie à l’Institut asiatique de technologie (1981-83), Ban Saray Mer Resort Condominium Village (1982), la Banque de l’Asie du bâtiment (1986), le Musée de la Science (1977), et la fantasque édifice Elephant Tower si controversée (1997). Sans aucun doute, sa meilleure réalisation et la plus connue est la Banque de l’Asie du bâtiment (acquis par la United Overseas Bank en 2005), dit  « Robot Building » sur Sathorn Road.

Dr Sumet Jumsai a été nommé Artiste National en 1998. Il est bien connu comme un travailleur passionné, social un peintre et un écrivain. Il a joué un rôle particulièrement actif dans la conservation architecturale en Thaïlande depuis les années 1960. Il est également un auteur avec plusieurs titres à son actif, peut-être le plus connu étant « Naga: Cultural Origins in Sian and The West Pacific ».


Robot Building

Le Robot Building de 20 étages est l’un des derniers exemples du modernisme architectural à Bangkok. Sumet l’a conçu pour refléter la modernisation et l’informatisation des services bancaires, en s’appuyant sur un robot jouet de son fils pour l’inspiration initiale. Il l’a décrit comme «post-high-tech » et « une partie de nos vies quotidiennes, un ami, nous-mêmes, » ouvrant la voie à l’amalgame du 21e siècle de l’homme et la machine. L’aspect robotique de l’immeuble est apporté par une paire d’yeux de six mètres, qui sert de fenêtres avec des grilles, une paire d’antennes sur le toit pour les télécommunications, et des écrous en verre et béton armé sur les côtés du bâtiment.

Le Robot Building a été choisi par le Musée d’Art Contemporain de Los Angeles comme l’un des 50 bâtiments originaux du 20e siècle. Sumet a également reçu un prix du Chicago Athenaeum Museum of Architecture and Design, le premier prix du genre décerné à un architecte thaïlandais.


http://www.expatriation-en-thailande.com/thailandais-celebre-sumet-jumsai-na-ayudhaya-architecte-a-bangkok/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 09, 2012, 11:53:45 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9660652-


:announce   Réouverture prochaine de "Siam Center"   


Comme d'habitude les réouvertures se font rarement aux dates prévues...  :D

C'est ainsi qu'après quelques mois de travaux/rénovations, après quelques désagréments dus au passage "obligatoire" derrière par les parkings, Siam Center vient d'annoncer qu'il devrait réouvrir ses portes en début d'année prochaine, en principe le 11 janvier 2013.

C.Chutrakul, PDG de Siam Piwat, et propriétaire de Siam Paragon, Siam Center et Siam Discovery a expliqué qu'il avait  dépensé quelques THB1,800 millions depuis juillet afin que les lieux deviennent une référence en matière de nouvelles technologies, de mode, d'art et de divertissements et que dès le 12 janvier, les visiteurs auront tout le loisir d'apprécier cette restructuration et pourront découvrir les magasins novateurs particulièrement bien décorés présentant les marques Internationales...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 11, 2012, 09:40:31 am

Je ne m'étais pas rendu compte que le Siam center avait fermé !   :hang
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 21, 2012, 11:17:07 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9679671-


BANGKOK, capitale mondiale du livre... (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Surpris/G_04BI%7E1.GIF)


Bangkok capitale mondial du ...  livre, et oui, vous avez bien lu, et c'est la United Nation Educational ainis que la Scientific and Cultural Organization qui ont choisit Bangkok pour ce titre en raison des efforts qu'a fait la ville vers une plus grande  alphabétisation.

La capitale devra donc "assumer" son titre à partir du 23 avril prochain qui sera baptisé par l'UNESCO: "World Book and copyright Day"

A cette occasion la capitale a déjà des tas de projets en tête afin de promouvoir l'évènement et la lecture car malheureusement, jusqu'ici, le thaïlandais qui vit a Bangkok ou dans sa périphérie,  ne lit en moyenne qu'un à cinq livres par an, un chiffre que les responsables de l'évènement veulent faire passer a dix livres par an des 2013...

 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 22, 2012, 07:56:04 am

Effectivement, la Thaïlande s'est donnée 10 ans pour faire en sorte que les Thaïlandais se mettent à lire... Mais ce n'est pas gagné. Une étude menée il y a 2 ans constatait que chaque année, un Thaïlandais dépense 300 bahts en achat de livres (moyenne nationale)...

Ce même Thaïlandais dépense 1000 bahts par mois en achat d'alcool ! :hang
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 02, 2013, 08:34:04 am

Thaïlande: quand la survie se cache dans les poubelles !


BANGKOK - Depuis des décennies, Nom Prom-on et son mari font les poubelles de Bangkok. Mais si par le passé ils trouvaient à peine de quoi survivre, un nouveau système d'échange des déchets recyclables contre de la nourriture leur a permis d'améliorer leur quotidien.

Quand nous avons faim, nous pouvons trouver des détritus à échanger contre du riz, du détergent, du savon et d'autres choses, explique la grand-mère de 61 ans, qui doit également nourrir ses petits-enfants.

Bouteilles, cannettes, papier... Nom et Rai se lèvent tôt pour être les premiers à dénicher les meilleurs déchets de la capitale thaïlandaise. Sur leur vieille moto à laquelle est attaché un chariot rempli d'ordures, ils se dirigent ensuite vers un magasin où l'argent n'a pas cours pour échanger leurs trouvailles contre des biens de première nécessité.

Une boutique originale, mais aussi une coopérative créée par deux anciens fouilleurs de poubelles, Peerathorn Seniwong et sa femme Buarin.

Nous avons réfléchi à comment aider les pauvres, et nous avons pensé aux déchets. Toutes les maisons ont des déchets, explique Peerathorn.

En vendant en gros à des usines de recyclage, la coopérative obtient de meilleurs prix. Et les profits sont redistribués à ses membres, sous forme d'assurance vie ou en les aidant à payer les factures médicales.

Désormais, quelque 800 personnes participent au système: 35 familles de fouilleurs d'ordures mais aussi des habitants de ce quartier de l'est de Bangkok qui ont entendu parler de la coopérative et viennent échanger leurs déchets.

Peerathorn, ancien garde de sécurité et moto-taxi, a eu cette idée après avoir vécu six années sous un pont d'autoroute.

Parfois, nous devions acheter à crédit des choses comme la sauce de poisson ou le riz, se rappelle sa femme Buarin.

Mais les gens nous regardaient de haut parce que nous sommes pauvres et ils se demandaient s'ils récupèreraient leur argent. Donc on a ouvert notre propre magasin.

Quelques euros par jour

-----------------------

Sauce de poisson, riz, oeufs, nouilles instantanées, dentifrice et lessive sont parmi les produits les plus demandés par les membres, explique Buarin, précisant que 20 à 30 personnes viennent au magasin chaque jour.

Au total, plusieurs centaines de milliers de Thaïlandais vivent des poubelles, gagnant 200 à 300 bahts par jour (4,90 à 7,35 euros), selon l'Institut d'emballage et de recyclage pour un environnement durable, qui forme les membres de la coopérative en matière d'hygiène et de tri.

Environ un quart des 15 millions de tonnes d'ordures produites chaque année dans le royaume est recyclé, et beaucoup plus grâce à ces petites mains qu'aux efforts de tri sélectif des consommateurs.

Et la coopérative en a inspiré d'autres. L'Institut espère ainsi la création de quelque 80 magasins sans argent dans le pays d'ici fin 2013.

Le projet attire également l'attention de visiteurs du Japon, de Singapour ou du Mexique qui viennent voir comment le système fonctionne.

Un succès qui reflète le changement des mentalités concernant les ordures, estime Gloyta Nathalang, directrice Communication et Environnement chez Tetra Pak Thaïlande, qui opère l'unique usine de recyclage d'emballages carton pour boissons du pays.

Recycler n'est plus un mot étrange. Tout le monde est conscient que le recyclage peut aider le monde d'une façon ou d'une autre. Donc les gens en sont conscients et veulent faire plus. Mais ce dont nous avons besoin maintenant, c'est de la mise en place d'un système, explique-t-elle.

Peerathorn, lui, est fier de ce qu'il a accompli depuis ses années dans la rue. La collecte des ordures lui a procuré un bon apport de revenu, assure-t-il. Et des horaires de travail flexibles.

C'est mieux de travailler comme fouilleur de poubelles parce que je n'ai pas à être l'employé de quelqu'un. Personne ne me dit quoi faire.


(©AFP / 02 janvier 2013 02h11)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 03, 2013, 08:47:16 pm

J'avais zappé ce message qui est absolument superbe et pourtant si triste...  :'(

Bravo à ces personnes, qui ayant connu la rue et la grande misère...  :(  font tout pour aider et améliorer le sort de leur prochain, principalement en leur donnant de quoi se nourrir...   :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 04, 2013, 05:28:14 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9698622


Bangkok plus "pratique" ...      (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/cligne-oui-491.gif)


La Bangkok Metropolitan Administration a pour projets de remettre à neuf et de changer l'ensemble de la signalisation routière (mais aussi d'informations diverses) à travers la capitale dans le but d'être prête et en avance pour l'entrée dans la communauté économique de l'ASEAN de 2015

J.Sumpaopol, responsable du projet a déclaré que les panneaux seraient tous dans deux langues : thaïlandais et anglais, avec une amélioration de la lisibilitée afin d'être plus simple à lire et plus attrayant pour les visiteurs...   

Il existera 3 catégories:

- les panneaux devant faire appliquer les lois auront des lettres noires sur un fond blanc,

- les panneaux d'avertissements auront aussi des lettres noires mais sur un fond jaune,

- alors que les signes de direction vers les postes de police, les hôpitaux, grands magasins, et les temples auront des lettres blanches sur un fond bleu ou vert.

Dans un second temps, les panneaux implantés sur les trottoirs (le plus souvent indiquant les accès à diverses attractions) seront également changés .

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 07, 2013, 08:56:25 pm
http://asie-info.fr/2013/01/05/thailande-le-trafic-de-bangkok-ne-va-pas-sarranger-515852.html


Le trafic ne va pas s’arranger à Bangkok


La congestion des voies de circulation dans la capitale thaïlandaise devrait continuer, et même s’aggraver, au cours des cinq prochaines années... ???

Avec l’arrivée de plus d’un million de nouvelles voitures à Bangkok, conséquence directe du projet «acquéreur première voiture», et un réseau routier déjà saturé, les cinq prochaines années devraient être particulièrement embouteillées, écrit le Bangkok Post du 1er janvier 2013.

Le ministre des Transports de la Thaïlande, Chadchat Sittipunt, a indiqué que 4 des 5 nouveaux projets de chemins de fer électriques seront lancés cette année entre janvier et septembre: une fois terminés, ils offriront davantage d’alternative à la circulation routière. Mais ils ne seront pas achevés avant 2017.

D’ici là, le gouvernement changera probablement son fusil d’épaule, passant de l’encouragement de la population à acheter des voitures à des mesures visant à réduire le nombre de véhicules particuliers.

«Il est possible que le gouvernement commence à faire payer les automobilistes pour utiliser les routes du centre de Bangkok», a indiqué le ministre...   :What?

Bangkok possède une capacité d’accueil de 1,6 million de véhicules. Or, en 2012, plus de 7 millions de véhicules immatriculés avaient été inventoriés dans la Cité des Anges, selon l’Administration métropolitaine de Bangkok.


Je ne crois vraiment pas que j'aimerais vivre à Bangkok...  :(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le janvier 23, 2013, 03:30:45 pm

Les quartiers chauds sous haute surveillance !


La police de Bangkok a mis en place des caméras de vidéosurveillance CCTV dans certains lieux de fête et de divertissement de la capitale  dans le cadre d’une campagne visant à rehausser la sécurité dans plusieurs quartiers touristiques de Bangkok.

Les quartiers équipés en premier sont parmi les plus fréquentés par les touristes : Soi Cowboy, Patpong, Khao San Road et Nana Plaza. La police de Phuket a également confirmé dimanche au Bangkok Post qu’une zone de sécurité à Patong a été mise en place.

Le commissaire de police du quartier de Thong Lor, Chumpol Pumpuang a expliqué que son poste de police a rejoint cette campagne il y a deux mois, et a depuis suspendu de grandes banderoles à l’entrée de Soi Cowboy déclarant en anglais qu’il s’agit d’une zone de sécurité.

Les caméras de vidéosurveillance sont bien cachées et difficilement détectables (sur les toits des établissements, ou dissimulées sous des abris). Les caméras peuvent être contrôlées à partir du poste de police de Thong Lor et le policier de service peut également voir la retransmission en direct sur son téléphone.

« Nous avons installé 10 caméras sur 150 mètres le long de la rue et je peux voir la vidéo en direct à partir de mon téléphone portable, et il y a deux autres caméras, une à chaque extrémité de la rue », a-t-il dit.

Les videurs mis à contribution

« Je recrute des agents de sécurité de chaque lieu de divertissement pour les former », a déclaré Pol Col Chumpol Pumpuang . « Nous leur donnons des connaissances de base sur la loi et nous les entraînons aux arts martiaux. Les volontaires sont maintenant équipés pour les bagarres et pour aider les personnes en danger. Une fois qu’ils ont fini leur formation, nous leur donnons une veste et une casquette rouge avec « sécurité touristique » inscrit dessus. «

Une membre du personnel d’un bar de Soi Cowboy qui s’est identifiée comme Mod, a déclaré que le Projet de Zone de Sécurité avait amélioré la sécurité et la coopération entre les bars.

« Jusqu’à présent, la principale différence que nous constatons, c’est qu’il n’y a plus de mendiants qui viennent dans le Soi et qu’il n’y a a plus personne qui vient vendre des fleurs », dit-elle. « Les gens se sentent plus en sécurité. »

Un programme qui vise à rétablir l’image de la Thaïlande en tant que destination sûre

La mort d’un jeune touriste britannique tué par balle lors de la célébration du Nouvel An sur l’île touristique de Koh Phangan était le dernier d’une série de crimes contre les étrangers qui ont laissé beaucoup de questions sans réponses au cours des 12 dernier mois.

En juin 2012 deux Québécoises, âgées de 20 et 26 ans, ont été trouvées mortes dans leur chambre d’hôtel, dans des circonstances  assez floues. La police thaïlandaise n’a pas voulu enquêter sur un acte criminel, pour s’en tenir à la thèse d’ un empoisonnement accidentel. Le même mois une australienne faisant partie d’un groupe d’agent de voyage était mortellement poignardée à quelques mètres de son hôtel à Phuket.

En octobre 2012, une néerlandaise de 19 ans avait été violée à Ao Nan dans la région de Krabi le soir de son anniversaire. Le principal suspect a été remis en liberté car selon la police « il avait diné avec la victime le même soir, donc ça ne pouvait pas être un viol ».

Cette mise en place de caméras de vidéosurveillance et d’agents de sécurité dans les lieux touristiques de Bangkok permet donc de tenter de redonner à la Thaïlande une image de tranquillité et de sécurité sérieusement écornée par plusieurs crimes en 2012.

Le royaume est aussi le pays qui possède le plus haut taux de propriétaires d’armes à feu dans toute l’Asie avec 15,6 armes pour 100 personnes, et un nombre de jeunes portant des armes à feu qui a augmenté de 32 pour cent au cours des neuf dernières années.

Plusieurs fait divers ont ainsi relancé le débat sur la sécurité en Thaïlande et sur le contrôle des armes à feu. Les touristes ne sont d’ailleurs pas les seuls en cause : au mois d’aout 2012 un sénateur a « accidentellement » tué sa secrétaire avec un pistolet Uzi lors d’un dîner.

http://thailande-fr.com/actu/22840-bangkok-sous-video-surveillance#.UP-aCSfa3Lo
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 27, 2013, 11:23:08 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9725518


Bangkok attire les industries vertes


Natureworks, qui se considère comme le premier fournisseur mondial de biopolymères avec ses fibres et plastiques Ingeo àbase de PLA, a retenu Bangkok pour l'implantation de sa première base régionale en Asie-Pacifique.

« Dans de nombreuses régions d'Asie, notamment la Chine, la Coree, le Japon et Taiwan, en Amérique du Nord et en Europe, Ingeo aide déjà des marques à baisser de l'empreinte carbone de leurs produits en matière plastique et fibres, tout en donnant à leurs sociétés une meilleure stabilité au niveau des prix des matières premières.

Ainsi, l'ouverture de notre siège social asiatique est une initiative importante pour apporter plus de support à nos clients actuels et lancer Ingeo auprès du plus grand nombre »

Rich Weber sera le directeur commercial pour cette région Asie/Pacifique, et Viboon Pungprasert le directeur général de Nature works Asia Pacific Limited.

Le choix de Bangkok n'est sans doute pas le fruit du hasard car depuis fin 2011, Natureworks est détenu à parité par l'Américain Cargill et le groupe pétrochimique thaïlandais PTT Chemical qui est entré à cette date dans le capital.

PTT avait investi à l'époque 150 millions de dollars pour permettre notamment la construction d'un deuxième site de production dédié à la fabrication d'Ingeo en Thaïlande, site qui devrait ouvrir ses portes en 2015...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 31, 2013, 02:16:38 am
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/101205-des-velibs-a-bangkok


Des Vélibs à Bangkok !  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Sport_et_loisirs/velo1.gif)


 Dans une ville où les embouteillages font partie du patrimoine, le deux-roues, très à la mode en ce moment chez les Bobos thaïlandais, vont-t-il détrôner l'incontournable voiture ?

C'est le pari que vient de faire la ville de Bangkok, qui lancera, des février 2013, le « Vélib thaïlandais ». Cinquante stations et 330 vélos de location seront proposés aux Bangkokois.

Gratuit les 15 premières minutes. Il vous en coûtera ensuite 10 bahts les 45 minutes suivantes, 25 bahts pour trois heures et 100 bahts la journée, assurance inclue. Les paiements se font à l’aide d’une carte électronique disponible sur internet ou aux stations.

Les utilisateurs doivent avoir plus de 18 ans et s’enregistrer avec leur carte d’identité ou leur passeport. Ils paieront 320 bahts (220 bahts d’adhésion et 100 bahts de crédit sur l’utilisation des vélos).

Comme à Paris, les vélos peuvent être rendus à n’importe quelle station. Un système GPS permet de suivre leur trace et une amende de 500 bahts par jour, plus la location, sera infligée pour tout non retour de l’engin. Les stations fonctionnent de 6h à minuit.

Ces dernières années, la Ville de Bangkok a souvent tenté de promouvoir l’usage des vélos dans la capitale. Mais ses initiatives n’ont jamais été couronnées de succès et les bandes cyclables largement ignorées.

Les vélibs siamois pourraient bien inverser cette tendance et convaincre les Bangkokois...  ;)
                             
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2013, 08:52:08 am

Avec la pollution à Bangkok, il est déjà difficile de supporter un trajet en moto... Alors en vélo, cela risque d'être chaud !...

Quoiqu'il en soit, j'apprécie ce genre d'initiative mais je doute que cela fonctionne bien, connaissant l'aversion que les Thaïlandais ont pour l'effort physique en général...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 31, 2013, 01:11:06 pm

Enfin, personnellement, je trouve que c'est déjà très risqué de rouler en vélib à Paris, alors qu'il y a pas mal de pistes cyclables alors, je n'imagine même pas à Bangkok avec le trafic qu'il y a...  >:(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 04, 2013, 01:55:21 pm
http://www.lejournaldepattaya.com/LE%20JOURNAL%20DE%20BANGKOK.htm


Safari World et les belugas        


Le Département des pêches est prêt de donner l'autorisation d'importer six baleines bélugas de  Russie si Safari World  améliore ses installations de bassin.

Le plan du zoo d'importer des baleines a déclenché des protestations de militants de la faune qui soutiennent que le maintien des mammifères marins en captivité en Thaïlande tropicale pourrait les tuer...

A noter qu'une licence d'importation avait été accordée  à cette entreprise pour quatre bélugas il y à dix ans. Un seul survit à ce jour...  :'(

(http://img15.hostingpics.net/pics/808743400fe864DEFAULT.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=808743400fe864DEFAULT.jpg)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 20, 2013, 08:08:49 am
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9768115


Bangkok pourrait devenir la poubelle de l'ASEAN !  :What?


C'est sans doute un peu exagéré, mais ... attention car les déchets restent l'un des cauchemars des habitants et du gouverneur de la capitale.

C'est l'un des plus gros problèmes auquel est (et surtout sera) confronté Bangkok dans la prochaine décennie. En effet, selon un récent article publié dans un quotidien, la gestion des déchets est catastrophique, à telle point que des prévisionnistes semblent vouloir dire que si rien n'est fait, Bangkok deviendrait la capitale la plus "puante" de tous les pays du sud est asiatique...  >:(

Apparemment, Bangkok produit plus de déchets par habitant que la plupart de ses voisins,  mais ce sont surtout les installations qui sont obsolètes pour faire face aux ordures. 

Sur les 9.745 tonnes d'ordures produits tous les jours, seulement 12 % sont effectivement recyclés, le reste s'accumule dans des décharges ou dans les rues de la ville.

Les universitaires et les politiciens veulent montrer l'exemple et proposent que chacun commence par recycler ses propres ordures, en faisant un tri et en allant les déposer dans des décharges spécialement mises en place,  et qui feraient la différence entre les produits biodégradables et ceux qui ne le sont pas !


Vraiment sympa.    :o
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 20, 2013, 08:37:06 am

Je suis étonné de lire cela car à mon avis, les Thaïlandais n'ont aucune conscience citoyenne concernant les déchets... Encore hier, je courrais sur une petite piste derrière la lac Tao à Chiang Mai et je suis tombé sur une décharge sauvage en pleine nature qui n'était pas là il y a encore quelques semaines... Un type avait du décharger 2 ou 3 camions de déchets...

 :(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 21, 2013, 06:50:18 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9768115-


Bangkok s'enfonce plus vite que prévu !  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/bleu-triste-1238.gif)


C'est ce que vienne de constater le satellite Taichote, premier sattelite d'observation thaïlandais qui vient de démontrer que la capitale s'enfonce à un rythme encore plus rapide que les experts avaient imaginer.

Et alors que les gouvernements précédents ont investi des milliards de bahts dans des projets de remblai visant à empêcher la capitale de s'enfoncer trop rapidement dans la mer, les données de Thaichote inquiètent et apportent surtout la preuve que la plupart de ses digues et travaux sont des échecs...  :(

(http://img15.hostingpics.net/pics/969761artimage921070201302213554396.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=969761artimage921070201302213554396.jpg)

De bien mauvaises nouvelles lorsque l'on sait que la catastrophe de 2011 a toutes les chances de se répeter dans la prochaine décennie... comme l'a récemment déclaré Anon Sanitwong, directeur du GISTDA.

il faut donc réagir au plus vite, soit en créant des villes satellites, soit en déménageant la capitale ailleurs comme cela avait déjà été envisagé, de construire des villes flottantes comme c'est le cas aux Pays-Bas, etc...

Dans tous les cas, ne pas rester immobile et arrêter de penser que cela n'arrivera plus !
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 25, 2013, 07:56:35 am
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9768115-


 :announce   Nouvelle annonce d'augmentation des prix du BTS


Cela semblait inéluctable : cà fait déjà plusieurs mois que c'est au programme, et ce ne sont pas les divers ajustements faits depuis quelques temps qui allaient changer les choses...

Non, ils étaient juste là pour cacher la décision de la BTSC, la société exploitante du Skytrain, d'augmenter ses tarifs...

Un plan d'action relancé en raison dit-on de la future pénurie d'énergie annoncée pour avril prochain, ce dont se défend la société, qui parle d'une augmentation indépendante (qui pourrait avoir lieu entre avril et juin prochain) a cette situation.

Cette société souligne également que le tarif actuel mis en place en 2005 peut être augmenté comme l'y autorise la loi du moment que la hausse ne dépasse pas 25 % du prix actuel, et qu'elle soit annoncée au moins 30 jours avant la date effective.

Les tarifs pourraient ainsi passer à 18 baths minimum jusqu'à 51 bath maximum...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 28, 2013, 09:12:08 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9778362-


BANGKOK ET SA REGION


Nouveau plan d'ampleur


 Le Gouvernement vient d'annoncer par l'intermédiaire du Ministère des transports qu'un plan d'envergure (on parle même de 50 milliards de baths ) allait être engagé afin de réaliser la construction du plus long pont suspendu de Thaïlande.

Il fera 1.120 m de long entre les provinces de Samut Prakarn et Samut Sakhon au dessus du Chao Praya et de la rivière Tha Chin !

La construction de ces 6 voies pourrait commencer d'ici 3 ans et serait terminé 3 ans plus tard.

On sait déjà que le projet devrait ressembler au Golden Gate de San-Francisco et pourrait bien décongestionner quelque peu la circulation dans cette partie de la ville, car les deux ponts actuels (Bhumibol et Kanchanapisek) atteignent désormais leur limite...

En effet, les embouteillages devraient ainsi progresser de 20% environ si rien n'est fait...

Reste qu'une étude d'impact environnemental devrait être faite (mais qui fera l'étude ? ) ainsi qu'un appel d'offres aux entrepreneurs .

Le gouvernement a déjà estimé que les nombreuses expropriations des terres... devrait coûter 7 milliards de baths supplémentaires...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 03, 2013, 08:57:08 am

Un nouveau pont, super !... Mais toujours pas de nouvelle des travaux pharaoniques qui devraient être engagés pour lutter contre les inondations qui ont lieu annuellement durant la saison des pluies !...

 :hang
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: COCONUT PILOT le mars 05, 2013, 07:29:16 pm
justement tu pourra venir en ville malgre les inondations
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 06, 2013, 08:32:00 am

justement tu pourra venir en ville malgre les inondations


 :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 30, 2013, 09:39:32 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9895192-


Les prochains tarifs du BTS des le mois de juin


C'est en effet au mois de juin prochain qu'entreront les nouveaux tarifs en vigueur (+ 15 / 42 baths) pour le skytrain. On en reparlera...


(http://img11.hostingpics.net/pics/307626309914325892834206979309896356n.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=307626309914325892834206979309896356n.jpg)


En attendant, contrairement au tableau ci-dessus affiché, les tarifs qui étaient de 40 baths maximum pourront passer à 56 baths... C'est dans tous les cas le BMA qui décidera de ceci prochainement avec l'augmentation du réseau actuel.

Pour information, le trajet entre les stations de Saphan Thaksin et Talat Phlu est toujours gratuit, profitez-en...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le avril 30, 2013, 11:07:11 pm
Citer


pourront passer à 56 baths...

 

Pour les thais ça va devenir cher pour eux .
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 02, 2013, 01:21:41 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9895192-



Pollution dans l'air 



Les chiffres sont tombés… et Bangkok est donc la 13° ville la plus polluée en Asie, Pekin et Baoji étant les deux villes les plus à risque, selon une étude basée sur la quantité de PAHS dans l'air...  >:( >:( >:(



Selon le Directeur du Centre NIDA pour la recherche et le développement de la prévention et de la gestion des catastrophes :

« En moyenne, la quantité de PAHs dans la capitale est 2,2 fois plus élevé que la limite de sécurité et il faut absolument que le gouvernement appelle tout le monde à se servir plus des transports en commun, afin de réduire au maximum cette pollution »

Le centre avait étudié les risques de cancer dus au PAHS sur des échantillons prélevés dans sept stations de surveillance de la qualité de l'air a Bangkok entre 2006 et 2009.

Nous ne pouvons qu'imaginer ce que l'augmentation du trafic dans la capitale depuis 2009 a entrainé d'autant que 80% des substances cancéreuses seraient dues aux rejets d'échappements des véhicules …

Bangkok aurait donc une moyenne de 554 picogrammes / m3 d'air (la limite de sécurité étant de 250 picogrammes) mais des taux bien plus élevés, de l'ordre de 990 picogrammes /m3 ont été relevés du côté de Din Daeng, soit près de 4 fois la norme  !

Les dangers de cancers sont donc bien réels même si les habitants de Pekin sont eux bien plus en danger avec un taux de 24.600 picogrammes / m3, soit 98 fois plus élevé que la norme de sécurité... !


Donc, sauve qui peut ...  >:(  De toutes façons,  personnellement ce n'est vraiment pas une ville où j'aimerais vivre, pollution ou pas... :(
 

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le mai 23, 2013, 01:51:15 pm


Attention  !  Si vous garer votre véhicule dans les rues de Bangkok !


Il a fallu moins de 3 minutes à ces dépouilleurs, digne d’une équipe de mécaniciens de F1, pour escamoter les 4 roues de cette voiture, garée devant le domicile d’un habitant de Bangkok ... !!!

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0_3sCQYYycI
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 28, 2013, 08:34:38 am

Thaïlande : Bangkok est la destination la plus prisée au monde en 2013


Selon la troisième édition du Global Destination Cities de MasterCard, Bangkok, en Thaïlande, est la destination la plus prisée au monde. La capitale thaïlandaise devance Singapour, New-York, Londres et Paris dans ce classement.

En 2013, Bangkok, capitale de la Thaïlande, est la destination la plus prisée au monde, selon l'étude Global Destination Cities Index dévoilée par MasterCard ce lundi 27 mai 2013.

Le Top 5 est complété par Londres, Paris, Singapour et New-York. En 2012, c'était la capitale britannique qui figurait en tête du classement.

Les auteurs de l'étude note une "prédominance de la région Asie/Pacifique", en 2013, selon un communiqué. Sur les 132 villes en lice, 42 sont asiatiques. Ainsi, Kuala Lumpur, Hong-Kong, Séoul, Shanghai et Tokyo figurent elles aussi dans le Top 10.

La capitale japonaise a d'ailleurs connu une croissance de 20 % de sa fréquentation en 2012, après un repli équivalent en 2011 à la suite du tremblement de terre et du tsunami qui a frappé Fukushima.

En Europe, c'est Londres qui est la mieux classée. Elle est suivie de Paris, Istanbul, Barcelone et Milan. Istanbul affiche de tels taux de croissance qu'elle pourrait passer devant Paris d'ici 2016.

En Amérique du Sud, c'est Mexico qui est la destination préférée. Mais c'est Lima, au Pérou, qui affiche le taux de croissance le plus élevée, suivi de Sao Paulo, au Brésil.

Au Moyen-Orient, Dubaï écrase la concurrence. Et en Amérique du Nord, New-York conserve, sans surprise sa première position. Dans cette région, Toronto grimpe sur la 4e marche et affiche une connectivité aérienne qui devrait lui permettre de poursuive son ascension dans les années à venir.


http://www.tourmag.com/Thailande-Bangkok-est-la-destination-la-plus-prisee-au-monde-en-2013_a59426.html
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 06, 2013, 01:21:13 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10007825-


Petits changements à venir sur le Chao Praya ...


La compagnie qui s'occupe des navettes Express sur la Chao Praya vient d'annoncer officiellement l'augmentation des tarifs de 2 baths des le mois 2 juillet prochain.
 
Le directeur de l'entreprise a une fois de plus expliqué que si les tarifs n'augmentaient pas un minimum, l'entreprise allait supporter une perte de quelques 16 millions de baths au cours de l'année.

L'entreprise devrait également proposer en contrepartie un programme d'amélioration des services avec plus de fréquences de navettes et un créneau horaire plus important.
 

Evidemment, çà nous semble dérisoire pour nous 2 bahts...  ???,  mais çà a certainement une grande importance pour des gens qui gagnent 4000 bahts/mois...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le juin 06, 2013, 02:15:12 pm
Citer

Evidemment, çà nous semble dérisoire pour nous 2 bahts...  ,  mais çà a certainement une grande importance pour des gens qui gagnent 4000 bahts/mois... 


Oui tout est relatif line .  8)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 07, 2013, 08:02:23 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10110737


BANGKOK plus propre... enfin presque...


La Capitale a une fois de plus décidé de s'associer a une grande "fête" mondiale, celle de la Journée Mondiale sans voiture, prévue pour le 22 Septembre prochain... ouf ! un peu d'air... (http://img15.hostingpics.net/pics/240109images.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=240109images.jpg)


D'après le porte parole, en plus d'utiliser le vélo comme moyen de transport principal, la ville a décidé de designer le périmetre autour de Rattanakosin comme une zone sans voiture, aucun véhicule (privé ou transport en commun) ne pourront passer ce jour la...   

Le Thai Cycling for Health Association emmènera un groupe de Sanam Luang jusqu'a Central Word, à l'intersection de Ratchaprasong dans le but de promouvoir le vélo comme un moyen de transport plus sain et plus durable...  (http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Sport_et_loisirs/velo1.gif)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 11, 2013, 12:44:56 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10110737


La congestion peut elle prendre fin ?


C'est vraiment la question récurrente pour de nombreux Bangkokiens/nes qui se demandent comment la circulation peut un jour diminuer et laisser place à un air plus sain ...


L'aggravation du trafic dû aussi en raison des nombreux travaux en cours dans presque tous les quartiers, reste l'un des principaux problèmes pour les habitants de Bangkok.

Une récente étude menée par l'université Pundit Dhurakij, financée par la BMA qui a d'ailleurs reçu des compliments des habitants, pour la mise en place des caméras de surveillance et l'amélioration des programmes alimentaires dans les écoles secondaires, ainsi que l'amélioration de l'éclairage dans de nombreuses zones qui auraient déjà permises de diminuer la petite délinquance notoirement, vient de révéler que :

-  les déchets, les ordures ménagères, la pollution, la propreté de l'eau de consommation, les inondations et même la sécurité (même si les problèmes de drogues restent une des préoccupations à laquelle les autorités doivent s'attaquer) sont relégués au second plan  !

Plus grave, le BTS (comme les taxis et meme les bus) reste au final la "chasse gardée" de ceux qui ont les moyens de l'utiliser, car le prix de base à 15 baths ne permet pas à chacun de la prendre au quotidien, et comme de leur côte les politiciens de tout bord confondu que ce soit, semblent avoir "accepté" la chose, rien ne semble vraiment prêt à changer...  :(
 


Quelle galère çà doit être de vivre dans cette ville tout au long de l'année...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 17, 2013, 01:52:29 pm
http://www.thailande-infos.net/actualite-thailande/bangkok-meilleure-destination-nocturne-asie/428287/


BANGKOK ÉLUE MEILLEURE DESTINATION NOCTURNE D’ASIE...   :smile


Agoda, premier moteur de recherche d’hôtels dans la région Asie-Pacifique, a publié dernièrement le top 10 des villes qui bougent le plus en Asie une fois la nuit tombée. Ce classement est basé sur les évaluations de quelques 113 000 répondants, tous clients du célèbre service de réservation en ligne.

Les voyageurs ont jaugé la vie nocturne des principales destinations asiatiques sur une échelle allant de 1 à 5 ( 1 étant une vie nocturne inexistante et 5 une vie nocturne trépidante).

Bangkok, capitale thaïlandaise, connue pour ses nombreuses options shopping, ses clubs et pubs à l’ambiance électrique et ses innombrables stands street food / restaurants ouverts toute la nuit, a remporté tous les suffrages en décrochant la première place de ce top très spécial.

Les médailles d’argent et de bronze ont été, quant à elles, décrochées par Dubaï. Calme le jour, la ville devient complètement folle une fois la nuit tombée  et Boracay / Caticlan – pour ses établissements en plein air et ses bars de plages animés aux Philippines.

Le Royaume de Siam compte deux autres destinations dans le top 6 de la sélection avec Pattaya et sa très coquine Walking Street (4ème place) ainsi que Phuket, la Perle d’Andaman, et son secteur très animé de Patong (6ème place)...  ;)

Entre Pattaya et Phuket, à la 5ème place, on retrouve la ville très branchée de Tokyo.

Les 7ème, 8ème, 9ème et 10ème places sont respectivement occupées par Hong Kong, Macao, Taipei et enfin Bali.


Vous êtes d'accord ou pas ?    :D

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 26, 2013, 12:41:00 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10148808-


Pour les amoureux de la capitale...  :D


Nouveau centre commercial ... (http://img15.hostingpics.net/pics/611465cool2.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=611465cool2.jpg)


C'est un tout nouveau marché qui est en construction au sud-ouest de la ville "grâce" la JSP Property Co. puisque l 'entreprise est en train de construire un centre commercial géant dans le plus pur style .... chinois pour la modique somme de 267 millions de dollars à la périphérie de la capitale...

Surnommé Sampeng 2, ce bâtiment destiné à un capitalisme sans vergogne...  (http://img15.hostingpics.net/pics/39039688gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=39039688gg.jpg)    abritera plus de 1.000 vendeurs qui présenteront toutes sortes de collections  (bijoux, vetements, chaussures, décorations, etc...,) tout en provenance de l'Empire du Milieu... même si certaines articiles devraient être produits dans des usines locales thaïlandaises.

D'après le directeur des travaux, les acheteurs ne seront pas déçus.

Il y a aura même un marche flottant d'inspiration thaïlandaise  :D  sur un lac d'eau douce construit sur mesure....  sur lequel les marchands, pour tenter de garder un brin d'authenticité déjà perdu depuis longtemps, vendront leur produits à bord de barques avant de venir servir les clients à terre (comme cela se fait déjà autour de Nonthaburi ).
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 27, 2013, 08:28:21 am

Perso, je traine surtout à Siam Paragon qui est mon centre commerciale préféré... En bon consommateur compulsif, j'irai quand même faire un tour dans ce nouveau magasin...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le juillet 31, 2013, 02:38:57 pm

Bangkok sacrée « Meilleure ville du monde 2013 »


Pour la deuxième fois, Bangkok a été reconnue « Meilleure ville du monde 2013 » par le prestigieux magazine américain « Travel and Leisure ».

La capitale thaïlandaise a été également désignée « Meilleure ville d’Asie » tandis que Chiang Mai prend la 3ème place dans cette catégorie.

La cérémonie de remise des prix s’est tenue à New-York 18 juillet dernier en présence du maire de Bangkok.

Ces prix sont décernés sur la base de différents critères : culture, traditions, gastronomie, shopping, accueil des habitants, satisfaction des touristes...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 23, 2013, 01:21:56 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10203613-actualites__du_15_aout_au_25_aout_2013_.html

Je crois que s'appelle un coup de gueule...    :juju


C'est quoi ce délire ?   (http://img15.hostingpics.net/pics/841773pascontent.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=841773pascontent.jpg)
 

Alors que depuis quelques temps, la capitale semblait prendre la bonne direction en matière de Green trafic's, Il semble que les pistes cyclables n'atteindront jamais leur objectif...   

Une fois encore, l'ambiguïté entretenue par le Royaume sur les problèmes d'environnement s'avère flagrante.

Au grand dam des piétons (aussi touchés par le problème)  et des cyclistes, l'Administration Métropolitaine de Bangkok (BMA) a récemment érigé des panneaux d'affichage en plein milieu des pistes cyclables et des trottoirs de la capitale...    :What?    obstruant le passage des utilisateurs !!!   
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 25, 2013, 08:46:12 am

De retour de Singapour et actuellement à Bangkok, j'ai effectivement vu un ou deux de ces panneaux... C'est à y rien comprendre : construire des pistes cyclables pour les obstruer ensuite, c'est quand même d'une stupidité incroyable...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 28, 2013, 06:22:51 pm
http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10221772-actualites__du_26_au_31_aout_2013_.html


Les nouveaux "jardins" de la capitale...  (http://img4.hostingpics.net/pics/681484heureux.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=681484heureux.jpg)


Trois fois par semaine, Patsakorn.Th employée au sein de Energaaia est à l'origine d'une culture bien particulière, celle qui consiste à faire pousser des algues sur les toits de Bangkok.

Une algue qui double de volume en 24h00 chrono. Une algue particulièrement à la mode chez nous,  car très nutritive (en particulier en matière de protéines) et entourée de nombreux "bienfaits" pour la sante, (même si elle n'est pas parfaite et pose aussi soucis aux personnes atteintes par exemple de la goutte, car elle augmente l'acide urique),  autant que pour la planète, puisque si on compare à la viande, la quantité d'eau utilisée est infiniment moindre...

De quelle algue sagit il ?

- de la Spiruline évidement, de plus en plus considérée comme un super-aliment par de nombreux experts et qui ne cesse d'avoir du succès sur la planète entière.

Une nouveauté dont l'histoire remonte pourtant à plusieurs siècles, d'autant plus qu'elle pousse naturellement au Mexique, et que les Incas en mangeaient déjà à l'époque. Elle est présente également sur les bords du lac Tchad en Afrique.

Ici, sur les toits de la capitale, la Spiruline aiderait  ... ? même à lutter contre contre  le  Dioxyde de carbone...  :D

La proximité évidente des cultures au sein même de la capitale permet entre autre, de livrer la clientèle en quelques heures seulement.

Après avoir été récoltée,  l'algue est transportée en laboratoire ou elle est rincée, puis essorée dans une machine à laver spéciale. Elle est ensuite tassée à la main car aucune machine n'est encore capable pour l'instant de travailler la substance gluante et épaisse.

Selon le patron de Energaiia, la Spiruline serait l'aliment idéal des végétariens et des végétaliens. L'algue est aussi remplie d'antioxydants et l'entreprise assure être  la seule au monde à produire de la Spiruline fraîche, qui serait la meilleure pour la santé...

Une seule ombre au tableau : elle doit être consommée dans les trois semaines suivant sa récolte . Des études sont actuellement en cours pour augmenter ces délais et ainsi exporter à l'étranger plus facilement.

Quelques "chefs" de Bangkok ont déjà commencé à élaborer des recettes à base de Spiruline, notamment le chef de l'Oyster Bar (une excellente adresse pour tous ceux qui veulent manger des huîtres et autres fruits de mer vraiment "top qualité"), qui en ajoute régulièrement dans ses pâtes à la couleur verte et qui assure ainsi augmenter leur valeur nutritionnelle, tout en proposant une alternative aux protéines animales...  (http://img4.hostingpics.net/pics/655534tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=655534tlchargement.jpg) 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 11, 2013, 01:40:33 pm
http://pattayathailande.com/la-police-voudrait-voir-moins-de-vieilles-voitures-a-bangkok/


La Police voudrait voir moins de vieilles voitures à Bangkok...   :-\


Le chef adjoint de la police métropolitaine envisage de demander au gouvernement de limiter l’âge des véhicules autorisés à circuler sur les rues de Bangkok, dans le cadre des efforts visant à résoudre les problèmes de circulation dans la capitale.

Les voitures de plus de 10 ans à Bangkok pourraient être interdites, et celles entre 7 et 10 ans seront taxées plus lourdement, selon le Bangkok Post.


Ah...!  Si demain, notre cher gouvernement décide de faire pareil ici, étant donné que la moyenne d'âge de nos voitures est de 8,3 ans, on va aussi tout d'un coup super bien rouler...   8)  Vous me direz, tant que çà roule, pourquoi changer...  :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 31, 2013, 08:34:27 am

Par rapport à la France, j'ai pourtant l'impression que le parc automobile thaïlandais est plutôt récent...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le novembre 02, 2013, 05:15:37 pm

Bangkok face au changement climatique !


Un sol qui s’enfonce, des côtes victimes de l’érosion et de la montée du niveau de la mer : un cocktail détonnant qui, dans les prochaines décennies, devrait faire de Bangkok, la capitale thaïlandaise, l’une des villes les plus menacées au monde par les inondations.

Si la situation est inquiétante dans les provinces du bord de mer, la capitale ne manque pas d’atouts pour se protéger. D’autant que les autorités commencent à prendre conscience du problème.

Dans ce documentaire le témoignage d’un ingénieur visionnaire qui a construit un immeuble pour résister aux inondations futures de Bangkok.

Selon un récent rapport de la Banque mondiale, neuf des 10 plus grandes villes côtières sujettes aux inondations en 2070 se trouveront en Asie. Bangkok en fait partie.

Malgré l’important réseau d’infrastructures de contrôle des inondations déjà en place à Bangkok, les experts affirment qu’il n’a pas réussi à suivre le rythme intensif de l’urbanisation et du développement de la ville.

Entre 1985 et 2010, le pourcentage de la population thaïlandaise vivant en zone urbaine est passé de 26,8 à 34 pour cent, soit 10,5 millions de citadins supplémentaires, selon les dernières perspectives de l’urbanisation mondiale de l’ONU.

http://www.thailande-fr.com/bangkok/26586-bangkok-face-au-changement-climatique

http://www.youtube.com/watch?v=axA7CxEg8pY
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 03, 2013, 11:12:02 am

Un chouette article sur Siam Paragon à Bangkok, ici :

http://www.expatriation-en-thailande.com/siam-paragon-luxe-en-thailande/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le novembre 03, 2013, 11:22:13 am
Je suis aller plusieurs fois au Siam Paragon et rien à dire le top pour ceux qui recherche un magasin de luxe . Ce qui m'a impressionner c'est les restos .
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 04, 2013, 09:04:36 am

Honnêtement, c'est à Siam Paragon que je fais mes courses à Bangkok (vêtements, parfums, etc...). J'aime bien aussi les restos (surtout pour le midi), les salles de cinéma et même le grand aquarium que j'ai visité plusieurs fois...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 04, 2013, 07:28:38 pm

j'adore...   :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le novembre 05, 2013, 11:55:36 am
Vers une augmentation des loyers pour expatriés à Bangkok .
.
Les loyers des appartements et des condominiums pour expatriés sont susceptibles d’augmenter à Bangkok dans les prochaines années, selon l’agence immobilière CBRE Thaïlande.

Le nombre d’expatriés a augmenté sensiblement à Bangkok au cours de la dernière décennie, mais le nombre d’appartements de deux et trois chambres n’a pas suivi la demande de manière significative.

Il y avait environ 65.000 expatriés avec des permis de travail à Bangkok en 2013 (chiffres du deuxième trimestre), selon la Division du contrôle du travail des étrangers du ministère de l’Emploi. Cela représente une augmentation de 10% en glissement annuel par rapport à 2012, et n’inclut pas les diplomates ou les personnes ayant des permis de travail pour des sociétés hors de Bangkok mais vivant à Bangkok.


«Depuis le début des années 1990, il y a eu très peu d’augmentation des loyers pour les logement résidentiels pour expatriés, mais cela pourrait changer au cours des prochaines années », a déclaré M. James Pitchon, directeur général de CBRE Thaïlande.

Beaucoup d’expatriés viennent à Bangkok avec leurs familles.

Les familles expatriées veulent généralement se loger dans un nombre limité d’endroits qui comprennent le quartier de Sukhumvit (soi 1 à 63 coté impair et 2 à 42 coté pair), Lumpini et certaines parties de Silom et Sathorn. Ces locataires ont en général besoin de deux ou trois chambres à coucher.


Or il y a eu très peu de nouveaux appartements de ce type dans les constructions récentes dans ces quartiers :  l’offre a augmenté  de presque 80% au cours des cinq dernières années, mais la majorité de cette nouvelle offre est constituée de studio et une pièce.

Une pénurie d’appartements de deux ou trois pièces dans certains quartiers de la capitale

CBRE estime que le marché est presque au stade où il y a une pénurie, ou au moins un choix limité d’appartements et de condominiums, de deux et trois pièces pour expatriés dans ces quartiers.

Cela signifie que pour la première fois en près de 20 ans CBRE prévoit que les expatriés vont devoir augmenter leur budget pour leur hébergement. Le taux d’occupation actuel dans les zones expatriés de Bangkok les plus demandées est maintenant de 70 à 90% pour ce ce type de copropriétés, propriétaires occupants ou locataires.

CBRE estime qu’il y a environ 22.000 unités de condominiums en construction dans les zones pour expatriés, mais seulement 30% d’entre elles seront du type de deux ou trois chambres à coucher, le reste étant des studios et des logements d’une chambre.

Source : http://www.thailande-fr.com/bangkok/26666-vers-une-augmentation-des-loyers-bangkok




Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: koh-lanta le novembre 05, 2013, 03:13:29 pm
petit HS

Mais cette vidéo sur 7 jours à Bangkok est superbe, pas de commentaires inutile.
C'est uniquement filmé à Bangkok, cela donne un bon avant-gout   :smile .
je me suis régalé hier soir à la regarder .


http://youtu.be/ff-fp14hl98
Titre: Re : Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Tango974 le novembre 05, 2013, 07:27:17 pm

petit HS

Mais cette vidéo sur 7 jours à Bangkok est superbe, pas de commentaires inutile.
C'est uniquement filmé à Bangkok, cela donne un bon avant-gout   :smile .
je me suis régalé hier soir à la regarder .


http://youtu.be/ff-fp14hl98



C'est exactment ça !

ça fait plaisir de réentendre tous ces bruits auxquels nous sommes déjà habitués
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Tango974 le novembre 05, 2013, 07:41:33 pm
En tout cas ... faire 7 jours de shopping center autour de centralworld .... c'est pas trop cool

mais bon ... je vais pas critiquer !!
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: koh-lanta le novembre 09, 2013, 01:47:45 am
 :huhu pas faut .

mais les son et les couleurs sont là, dommage y'a pas les odeurs par internet
 :smile

mais cela donne un bon aperçu de Bangkok pour ce qui ne connaissent pas je trouve .



Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 09, 2013, 09:19:15 am
http://www.lejournaldepattaya.com/LE%20JOURNAL%20DE%20BANGKOK.htm

un scoop très utile quoi qu'on en dise...    (http://img15.hostingpics.net/pics/924252bbb.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=924252bbb.jpg)


Bangkok. Le temple du Bouddha couché investit dans ... les toilettes


Deux millions de personnes ont visité le wat Pho depuis le début de l'année. Tous ces visiteurs ont des besoins qu'ils ne pouvaient assouvir que dans des toilettes médiocres.

Pour élever le bien-être physique des visiteurs au niveau des secours spirituels déjà disponibles, le Wat Pho investira 40 millions de baths pour déployer les dernières technologies dans trente salles de toilettes...   (http://img15.hostingpics.net/pics/745141cool2.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=745141cool2.jpg)

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 10, 2013, 08:54:42 am

Incroyable de se dire que de nos jours, il faut dépenser 40 millions de bahts pour installer des toilettes...

Notre monde est vraiment devenu fou !
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le décembre 10, 2013, 02:27:08 pm

Incroyable de se dire que de nos jours, il faut dépenser 40 millions de bahts pour installer des toilettes...
Notre monde est vraiment devenu fou !



+1 complètement dingue!
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le décembre 10, 2013, 11:33:04 pm

Incroyable de se dire que de nos jours, il faut dépenser 40 millions de bahts pour installer des toilettes...

Notre monde est vraiment devenu fou !



Hé bé , en plus ils seront payant à ce tarif .
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 13, 2013, 05:49:10 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/102515-bangkok-fin-des-taxis-sauvages-a-l-aeroport


Bangkok : fin des taxis sauvages à l’aéroport ?


L’aéroport de Suvarnabhumi a mis en place une nouvelle mesure pour empêcher les taxis non homologués d’embarquer des passagers lors de la dépose de clients au niveau des départs.

L’aéroport propose un service réglementé de taxis publics au niveau des arrivées afin de garantir la sécurité des passagers et d’éviter les abus fréquents de taxis sauvages cherchant à surcharger des touristes peu regardants.

Des tourniquets ont ainsi été installés au niveau des départs pour empêcher les passagers venant de débarquer de leur avion de monter dans les taxis qui viennent de déposer leurs clients.

De nombreux habitués avaient recours à cette astuce pour ne pas payer la surcharge de 50 bahts (1,2 €) imposée au départ de l’aéroport...  :o

Le directeur de Suvarnabhumi a ajouté qu’un projet était en cours afin « d’installer un système automatique de tickets qui permettrait non seulement d’éviter aux passagers empruntant les taxis publics de faire la queue sur le trottoir, mais aussi d’indiquer leur destination et la taille de taxi voulue ».
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 13, 2014, 01:56:25 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-10-au-16-fevrier-2014


Bientôt de nouveaux bus


La BMTA a fait savoir qu'elle comptait acheter 3.183 autobus fonctionnant au gaz (NGV) au mois de mai prochain...

1.524 d'entres eux seront climatisés et certains devraient être en capacité d'accueillir à bord des personnes handicapées, y compris en fauteuil roulant...   :clap

Ces véhicules, dont les premiers devraient être délivrés d'ici la fin de l'année, seront mis en place sur plus d'une centaines de routes principales de la capitale.

De nombreuses lignes devraient aussi être modifiéesr en raison des conditions de circulation et afin d'éviter certains ponts et autres désagrements.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 14, 2014, 07:56:10 am

Bonne chose... Quand tu vois les vieux bus qui circulent à Bangkok, tu te demandes comment certains peuvent encore rouler... Et bonjour le taux de polution...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 22, 2014, 08:31:39 am
http://www.lejournaldepattaya.com/LE%20JOURNAL%20DE%20BANGKOK.htm


Financement bouclé pour l'aérotrain de Bangkok


 La Mass Rapid Transit Authority de Thaïlande s'est vue allouée un prêt de 2,44 milliards d'euros destiné à financer la construction de trois lignes d'aérotrains à Bangkok.
 
Cette enveloppe de 2,44 milliards d'euros servira en grande partie à financer la construction de la ligne Pourpre qui reliera Bang Yai à Bang Sue ; 1,01 milliard sera consacré à la réalisation de la ligne Bleue reliant Hua Lamphong à Bang Kae et Bang Sue à Tha Phra ; enfin 360 M€ pour la ligne Verte de Bering à Samut Prakan. 
 
Les trois lignes ferroviaires sont déjà en cours de construction.

Le coût total de la ligne Pourpre est estimée à 8,45 milliards d'euros, celui de la ligne Bleue à 1,23 milliard et la ligne Verte est évaluée à 380 M€
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 04, 2014, 08:22:12 am

Les fantômes de Bangkok

Krung Tep (Bangkok), cité des anges et des fantômes. Si les premiers restent invisibles, les seconds, eux, errent jours et nuits dans les vestiges de la crise financière de 1997, ces immenses tours abandonnées, surnommées « ghost tower » dans la capitale.

Au cours des années 90, la Thaïlande a connu un boom économique sans précèdent. En l’espace de quelques années, Bangkok est devenue une métropole en construction. Partout dans la capitale, les tours que l’on connait aujourd’hui commencent à percer le ciel, financées en partie par des capitaux de Hong-Kong et Singapour.

En l’espace de quelques mois Bangkok devient un immense chantier et compte des milliers de mètres carré inoccupés. De nombreux propriétaires se retrouvent endettés auprès des banques, elles même financées par des capitaux étrangers en quête de rendement rapide.

En juillet 1997, le baht chute brutalement et déclenche une crise économique sans précèdent qui s’étend rapidement à l’ensemble de l’Asie du Sud-Est et entraine une crise généralisée des marchés financiers des pays émergents.

Les constructions s’arrêtent, laissant dans Bangkok nombre de tours vides à moitié construites.
Aujourd’hui trop fragiles à retaper et trop chers à démolir, ces buildings font partie du paysage urbain de Bankok, spectres de la crise de 1997.
Le Sathorn Unique

Parmi ces tours gigantesques, Sathorn Unique est de loin la plus imposante. Avec ses 55 étages de fer et de béton, elle surplombe le fleuve du Chao Praya dans le quartier de Sathon.

La tour dégage une atmosphère oppressante, liée à son aspect post-apocalyptique étrange. Pour certains locaux, elle serait hantée par des fantômes (Pii comme les surnomment les thaïs), d’où le nom de « ghost tower ».

Difficile d’accès elle n’attire aujourd’hui plus que quelques curieux avides d’exploration urbaine. Pourtant si l’ascension de la cinquantaine d’étages n’est pas de tout repos, entre passage dans le vide, obscurité et grincements oppressants, l’accès au sommet de l’immeuble et sa vue magnifique sur la cité des anges valent toutes les peines du monde.


En savoir plus sur http://www.thailande-fr.com/bangkok/30274-les-fantomes-bangkok#s3YKTLvHgM1p1Vms.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 08, 2014, 11:32:31 am

j'avais zappé ce post assez incroyable... quel gâchis...   :(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 08, 2014, 11:43:12 am
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-5-au-15-mai-2014


Aide aux personnes handicapées...   


Dès le mois d'août, des services de vans seront mis en place pour les personnes handicapées, à mobilité réduite, et pour les personnes âgées, dans toute la capitale...   :clap

Ce sont plus de 20 véhicules qui seront mis en service et seront capables d'accueillir des fauteuils roulants a bord (une dizaine de places de parking sont déjà aménagées pour recevoir les fauteuils).

Une des principales raisons semble être les résultats d'une étude faite par les autorités compétentes et qui montre que la population passera très prochainement à 8.5 millions de personnes âgées, sur les 70 millions que compte le royaume soit un peu moins de 10% de la population active.

Ce chiffre devrait faire encore un pas en avant dans les dix prochaines années en passant a 20% !

Et bien, on ne peut que réitérer un grand bravo...  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 24, 2014, 01:15:32 pm
http://www.lejournaldepattaya.com/LE%20JOURNAL%20DE%20BANGKOK.htm

Encore un grand coup de ménage... (http://smileys.surlatoile.org/repository/Divers/nettoyage-pas-contente.gif)


Bangkok. Le régime en place veut laver plus blanc les transports publics...  :D


Vaste programme qu'entreprend le lieutenant-général Theerachai Nakawanich.

On retrouve pêle-mêle dans ce dossier, les mini-vans, les taxis et moto-taxis pour des sujets comme les abus de tarifs, les illégaux, les protections obligatoires de fonctionnaires véreux.

Le tarif de ces protections commence à 3.000 bahts par mois pour un moto taxi, jusqu'à 100.000 bahts pour une société de mini van...  :o

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 10, 2014, 01:17:28 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-7-au-14-juillet-2014


Vous êtes prévenus, alors venez participer...   (http://img4.hostingpics.net/pics/146278jjj.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=146278jjj.jpg)


C'est quelque peu à l'avance que le BMA a annoncé une fois encore une journée sans voiture dans la capitale le 22 septembre prochain dans le but de promouvoir les déplacements en transports en commun.

Cette journée se tiendra sous le thème « Share the Road » afin d'encourager chacun à partager les voies de circulation avec les autres et en particulier les vélos en remplacement de la voiture, l'objectif global étant bien entendu de réduire la pollution atmosphérique (la plus dangereuse étant quasi invisible) et les embouteillages.

Des pins commémoratifs seront vendus auprès du BMA au prix de 50 baths qui permettront à tous ceux qui le porte de bénéficier de la gratuité du BTS, du MRT, des bus ou encore des bateaux taxis !

Les porteurs du pins (qui seront vendus un peu partout dans la capitale) pourront également louer des vélos gratuitement le 22 septembre de 6h00 du matin a minuit .

Cette campagne est devenue indispensable pour sensibiliser les Thaïlandais à la congestion et à l'augmentation du taux de particules dans l'air qui augmente dangereusement depuis 5 ans,  d'autant que si l'on en croit les chiffres du Ministère des Transports, le nombre de véhicules immatriculés dans la capitale depuis le début de l'année est estimé a 8 millions de voitures alors même que la vitesse limite autorisée n'a cessé de baisser depuis 2011...

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 13, 2014, 08:33:34 am

Bangkok (un peu) moins chère pour les expatriés

Bangkok est devenue une ville un peu moins chère pour les expatriés (ceux qui vivent avec des dollars), selon les résultats d’une enquête de Mercer LLC sur les villes les plus chères du monde.

La capitale de la Thaïlande a chuté du 66e au 88e rang dans l’enquête 2014 de 211 villes dans le monde, qui mesure le coût comparatif de plus de 200 articles et services, comme le logement, le transport, la nourriture, les vêtements, et les loisirs.

Le classement tient compte des fluctuations des devises par rapport au dollar américain et de l’impact de l’inflation sur les biens et services en utilisant New York comme base de référence.

En Asie, Bangkok (88) a chuté de vingt-deux places depuis l’année dernière, en grande partie à cause de la baisse du baht thaïlandais par rapport au dollar.

A titre de comparaison Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, se classe 115e, suivie par Jakarta en Indonésie qui est classé 119e, et chute de quarante-huit places par rapport à 2013. Hanoi augment de trois points de classement à 131 tandis que  Karachi, Pakistan (211) reste la ville la moins chère de la région pour les expatriés.


Quatre des 10 villes les plus chères sont en Asie.

La ville la plus chère d’Asie, Hong Kong (3), est montée de trois places depuis le classement de l’année dernière. Singapour (4) est la deuxième ville la plus chère dans la région, et gagne une position sur l’an dernier, suivie par Tokyo. Shanghai (10) est la prochaine ville asiatique sur la liste, suivie par Pékin (11), Séoul (14), et Shenzhen (17).

« Les villes japonaises ont chuté dans le classement cette année en raison de l’affaiblissement du yen par rapport au dollar américain », a déclaré Mme Constantin-Métral.

« Cependant, les villes chinoises ont bondi dans le classement, y compris Shanghai, Beijing et Shenzhen, en raison du renforcement du yuan chinois. »


Les villes australiennes ont enregistré des baisses parmi les plus spectaculaires dans le classement de cette année, en raison de la dépréciation du dollar australien par rapport au dollar américain.

Sydney (26), reste la ville la plus chère pour les expatriés, et  Melbourne en Australie (33) a chuté de dix-sept places tandis que Perth (37) est tombée de dix-neuf points.

Mumbai (140) est la ville la plus chère de l’Inde, suivie par New Delhi (157) et Chennai (185). Bangalore (196) et Kolkata (205) sont les villes indiennes les moins chères du classement.



http://www.thailande-fr.com/bangkok/31096-bangkok-moins-chere-les-expatries
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 01, 2014, 01:24:41 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-14-juillet-au-30-juillet-2014


NCPO encore et toujours...  :D


Le Conseil national pour la Paix et l'Ordre a décidé de maintenir la gratuité des trains (pour les 3ème classe) et des bus pour encore 6 mois (janvier 2015) afin de continuer la politique d'aide aux plus démunis...

Par ailleurs, alors que le NCPO avait "gelé" nombre de projets d'infrastructures,  il y a quelques semaines, il est désormais question d'améliorer la logistique interurbaine dans la capitale, et d'améliorer également nombre de routes nationales ou encore pour le transports par les bateaux-taxis ou dans le domaine de l'aérien.

De plus, un autre plan d'urgence semble malgré tout avoir été déclenché concernant le rail avec un début des travaux l'année prochaine qui pourrait durer jusqu'en 2020, et qui permettrait à 6 grandes lignes principales de voir leur voies "doublées", le tout sur une distance de 887 km et pour un budget de 127.47 milliards de bahts !

Par ailleurs, les compartiments "spéciaux filles" commenceront bien des le 1er août prochain a être mis en service...

Ils seront réservé aux femmes et aux enfants sur trois lignes (Bangkok – Chiang Mai, Bangkok - Ubon Ratchathani, Bangkok – Nong Khai et Bangkok – Sungai Kolok) avec des trains express.

Les wagons seront des wagons lits avec climatisation et en deuxième classe.

Cette décision a été prise suite au vol et au meurtre de la jeune fille de 13 ans qui avait été violée et jetée par la fenêtre par un contrôleur ivre en  début de mois...


Enfin, personnellement, et çà ne me regarde pas...  ;) mais je trouve cette séparation des femmes et des hommes dans les trains est aberrante et ridicule et çà me rappelle vraiment des pays où je n'aimerais pas vivre...  :( 

Et de plus, çà va changer quoi au contrôleur responsable de ce crime ? Il n'y aura plus de contrôleur... ?
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 02, 2014, 08:32:59 am

C'est vrai Line, d'autant plus que la Thaïlande, ce n'est pas l'Inde !... Les femmes ici ne se font pas harceler !...

Mais il faut reconnaître que le viol de la fillette de 13 ans dans un train il y a quelque temps a marqué les esprits (justement parceque ce n'est pas fréquent en Thaïlande !)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 04, 2014, 02:08:22 pm
http://www.thailandee.com/blog/index.php/category/thailande-infos


:announce   Bientôt des kiosques taxi automatiques à l’aéroport de Bangkok... 


23 millions de bahts ont été investis par les aéroports de Thaïlande pour installer huit kiosques de taxi automatiques à partir du 31 août dans le but de réduire les temps d’attente des passagers.

Les kiosques seront pleinement opérationnels d’ici le 31 août aux portes 4 et 7 au le rez de chaussée de Suvarnabhumi.

« Ce nouveau système permettra de réduire le temps d’attente des passagers actuellement de 45 secondes à 20 minutes à seulement 5 à 10 secondes » a indiqué le colonel Boonchoo Klinsakorn, un conseiller militaire sur le projet.

Une fois que les kiosques informatisés seront opérationnels, les passagers entreront dans les cabines pour choisir leur véhicule et aller à l’emplacement indiqué par le kiosque.

Pour l’instant on ne sait pas si une présence humaine sera là pour aider les clients à utiliser les assistants automatisés.

Après, il faudra probablement plus de 10 secondes pour commander un taxi avec ces kiosques automatiques même pour un habitué…
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 05, 2014, 08:21:08 am

Alors ça, on peut être sûr que cela va être un gros bordel !...  :What?
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 06, 2014, 10:39:32 pm
Alors ça, on peut être sûr que cela va être un gros bordel !...  :What?

oui, j'ai bien peur aussi...   :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 06, 2014, 10:52:44 pm
http://www.thailandee.com/blog/index.php/category/thailande-infos


Spectacles de danse thaïlandaise gratuits en août à Bangkok...    :clap

   
Le Khon (Thaï : โขน) est la forme la plus stylisée de danse thaïlandaise.

l est effectué par des troupes de danseurs, l’histoire étant racontée par un chœur sur le côté de la scène.

La chorégraphie suit les modèles traditionnels. La plupart des spectacles de Khon représentent des épisodes du Ramakien. Les costumes sont dictés par la tradition, avec les démons de couleur portant des masques.

C’était à l’origine un spectacle exclusivement royal.

Il s’agit d’une excellente occasion pour vous de découvrir cette forme traditionnelle de danse théâtrale qui existe en Thaïlande depuis de nombreuses générations.

“The Royal Khon Performance: Wisdom of The Kingdom” commence aujourd’hui au centres commerciaux Central Chidlom et Central Embassy et ce jusqu’au 12 août 2014.

L’événement mettra en vedette l’histoire de Khon à travers des photos et une exposition de masques, de costumes, de bijoux et d’autres ornements et accessoires.

Les spectacles gratuits auront lieu tous les samedis et dimanches à 17 heures et le 12 Août à 14 heures et 17 heures.
 


Supers ces spectacles de Khon, j'adore, mais dépêchez-vous car je croyais que c'était pendant tout le mois d'août, mais non... :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 07, 2014, 08:25:46 am

Du khon gratuit, c'est génial... mais il va y avoir du monde !...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 15, 2014, 12:50:48 pm
http://www.thailandee.com/blog/index.php/category/thailande-infos


Thaïlande: la chasse aux mauvais taxis est lancée !   (http://img4.hostingpics.net/pics/626209pasc.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=626209pasc.jpg)


Les autorités thaïlandaises ont lancé hier leur campagne contre les taxis qui ne respectent pas les règles. Il y a plus de 160 000 taxis en service dans les rues de Bangkok et on estime que 10 à 20 % d’entre eux ne possèdent pas de licence...  :(

Qui voyage régulièrement à Bangkok, a déjà vu un taxi redémarrer après lui avoir indiquer sa destination. Ce n’est pas que vous désirez vous rendre dans un quartier mal famé, non, me concernant, c’était pour aller au terminal de bus de Mochit, c’est juste que le chauffeur n’a pas envie d’y aller...   :huhu    Or il n’a pas le droit de refuser une course.

Après, il y a parfois la bataille pour qu’il déclenche son compteur, là aussi obligatoire. Bref, la réputation des taxis de la capitale thaïlandaise n’est, depuis des années, pas très bonne.

Une hotline pour dénoncer les « mauvais » taxis a même été mise en place (le 1584).

De nombreuses plaintes envers les chauffeurs de taxis ont été recensées ces derniers mois. Près de 24.000 entre octobre et juillet. En effet, certains d’entre eux n’acceptent pas les passagers thaïlandais en faveur des étrangers qui sont plus nombreux à accepter les courses sans compteur et font souvent des trajets plus longs, refusent de mettre le meter (compteur) et demandent un prix excessif.

Pour mettre un terme à tout cela, les contrôles seront fréquents durant les 3 prochains jours, surtout dans les zones des stations de bus et des centres commerciaux où le trafic est important. Les contrevenants pourraient faire face à une amende de 1.000 bahts, ou risquer de voir leur permis taxi révoqué.

Après, annoncer à l’avance l’opération et ne la tenir que 3 jours, ne sera probablement pas très efficace. Il est facile d’avoir un comportement irréprochable pendant 3 jours surtout si ça permet de continuer à enfreindre les règles ensuite…  ;D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: COCONUT PILOT le août 15, 2014, 04:29:44 pm

jamais vraiment eu de probleme avec les taxi ils connaissent pour la pluppart tres bien leur boulot , et que quand ils te refusent une course , ils ont raison tu ne devrait pas y aller pour eviter de perdre du temps, ou trouver un autre moyen de t y rendre plus rapide
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 16, 2014, 08:35:04 am

+1... Personnellement, je n'ai jamais eu de problème avec un taxi de Bangkok...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le août 16, 2014, 02:16:58 pm

+1... Personnellement, je n'ai jamais eu de problème avec un taxi de Bangkok...


Pareil pour moi aussi , jamais eu des problèmes .
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 17, 2014, 08:57:38 am

Arnaque au taxi, arnaque à la carte bleue, etc... Il y a toute une série de légendes urbaines qui ont été créées et véhiculées par le Guide du Routard à une époque...

Le temps faisant, ces légendes se sont transformées en réalités... mais ce sont des âneries !...

Bien sûr, il peut arriver en Thaïlande de tomber sur une personne malhonnête, comme partout dans le monde, mais cela arrive finalement assez rarement...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 04, 2014, 07:24:49 pm

je n'avais pas vu ta réponse, Manu, mai je suis complètement d'accord avec toi...  :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 04, 2014, 07:46:31 pm
http://www.thailandee.com/blog/

Les hôtels de Bangkok dans le top 10 des plus propres du monde...   (http://img11.hostingpics.net/pics/255516cool.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=255516cool.jpg)


Voici un nouveau classement que je ne connaissais pas: celui des villes du monde avec les hôtels les plus propres. Etabli par le portail Hotel.info, il fait apparaître Bangkok en 9 ème position.

C’est le Wall Street Journal qui a révélé ce classement basé sur 6 millions d’avis et notes de 0  à 10 et place les hôtels de Tokyo comme les plus propres du monde devant leurs homologues de Warsaw et Séoul. Les hôtels de Bangkok, 9èmes donc, sont suivis par ceux de Berne.

(http://img11.hostingpics.net/pics/980658classement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=980658classement.jpg)

Le classement liste également les 10 villes avec les hôtels les plus sales et là, c’est moins drôle, on retrouve Paris, 6ème ville du monde où les hôtels sont les plus sales...  (http://img11.hostingpics.net/pics/767737pascontent.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=767737pascontent.jpg)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 05, 2014, 08:31:36 pm

pas beaucoup de réaction concernant notre bonne capitale qui se paye le luxe d'être la 6ème ville du monde où les hôtels sont les plus sales...  :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 06, 2014, 09:16:16 pm

Je ne comprends pas, ils ont oublié Singapour... C'est pourtant la ville la plus propre du monde... Et de loin...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 07, 2014, 04:19:23 pm

Je ne comprends pas, ils ont oublié Singapour... C'est pourtant la ville la plus propre du monde... Et de loin...


oui effectivement, c'est bizarre... je ne connais pas mais j'en ai toujours entendu parler...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le septembre 07, 2014, 05:30:10 pm

Je ne comprends pas, ils ont oublié Singapour... C'est pourtant la ville la plus propre du monde... Et de loin...



Exact Manu j'y suis aller plusieurs fois et en effet c'est très très propre rien à dire , donc ceci dit c'est un peu comme le fameux Tripadvisor .  :-\
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 11, 2014, 08:40:13 am

Personnellement, je n'ai jamais vu une ville aussi propre que Singapour... Et j'y étais encore il y a peu de temps...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 11, 2014, 08:20:43 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-septembre-2014


On va respirer dans la capitale...   (http://img4.hostingpics.net/pics/491639tlchargement.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=491639tlchargement.jpg)


L'administration métropolitaine de Bangkok (BMA) vient d'annoncer une nouvelle journée sans voitures le dimanche 21 septembre, dans le but de stimuler les transports en commun plutôt que la voiture particulière.

Le BMA s'est fixe l'objectif à long terme d'accroître l'utilisation des transports en commun à 57 % et de réduire a 30 % l'utilisation des véhicules particuliers d'ici a 2029...

Pussadee Tamthai a informé les médias que la BMA et ses partenaires organiseront également un parcours à vélo au départ de Sanam Luang jusqu'à Silom Road.

La "manifestation" devrait voir au moins 20.000 vélos...  8)

Une journée de sensibilisation sera d'ailleurs organisée tous les mois (voir une fois par semaine !) pour promouvoir le vélo en ville...   :-\


Faire du vélo à Bangkok, non merci...   (http://img4.hostingpics.net/pics/228990peurpeur.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=228990peurpeur.jpg)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le septembre 11, 2014, 08:41:33 pm
Citer
       

Faire du vélo à Bangkok, non merci... 
             


Sans voiture pourquoi pas .  8)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 25, 2014, 10:19:54 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-septembre-2014


Une ville nouvelle ?    (http://img11.hostingpics.net/pics/476416surpris.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=476416surpris.jpg)


Certainement pas... Cependant, après le Car Free Day qui aura lieu ce week-end, la BMA vient d'annoncer une fois encore la refonte de nombreuses rues de la capitale avec entre autres, les zones de RamIV, Rama VI, Sathorn Road, Sukhumvitn, etc... qui vont se voir plus "propres" et plus "neuves" !   8)

Dans le même temps, la police Royale augmentera l'éclairage des rues et installera de nouvelles caméras de surveillance (CCTV) dans 283 « zones dangereuses » pour renforcer le sentiment de sécurité et réduire le taux de criminalité.

La mise en place du dispositif prendra environ 2 mois, car ce sont pas loin de 50.000 caméras qui vont être ajoutées ...   :o

La police entends également déployer plus de patrouilles dans les zones dangereuses pour réduire les vols et agressions corporelles.


Et ben mazette... quand on lit cet article, on a l'impression qu'on est dans le Bronx...    (http://img11.hostingpics.net/pics/871914peurpeur.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=871914peurpeur.jpg)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 29, 2014, 09:34:01 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Bangkok: hausse du prix des taxis et métros en vue...   :(


Les tarifs du métro de Bangkok seront gelés jusqu’à la fin de l’année avant une augmentation l’année prochaine tandis qu’une hausse des tarifs des taxis est prévue dés novembre pour faire face à une augmentation des coûts de la vie et de l’énergie.

Le ministre des Transports a convaincu la Bangkok Metro Plc (BMCL) de geler ses tarifs jusqu’au 31 décembre. Mais le 1er Janvier, les tarifs du MRT, le métro de Bangkok, vont augmenter de un à deux bahts.

La BMCL avait la possibilité d’augmenter ses tarifs le 3 juillet dernier, mais le Conseil national pour la paix et l’ordre avait demandé un délai jusqu’à jeudi prochain.

La dernière série de négociations tarifaires a abouti à un accord qui prévoit donc de reporter la hausse des prix à l’année prochaine. Ce retard coûtera à l’opérateur environ sept millions de bahts par mois, soit 42 millions de bahts en tout.

Le ministre des Transports a également confirmé que les tarifs des taxi devraient augmenter mais pas avant qu’une étude sur la nouvelle structure de prix de l’énergie ait été achevée. A priori, début de octobre.

Le tarif de départ de 35 bahts (qui comprend la prise en service et les deux premiers kilomètres de la course) ne changera pas.

L’augmentation concernera la partie variable de la course. Cette hausse, réclamé par les chauffeurs est justifiée par l’augmentation du coût de la vie et de l’énergie. Elle devrait être comprise entre 8% et 11%..
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 30, 2014, 09:11:53 am

L'ancien gouvernement en avait déjà mis un coup !

La dernière fois que je suis passé à Bangkok, j'avais été étonné par la forte hausse du prix des tickets de BTS... Je me suis même demandé comment le "Thaïlandais de la rue" allait pouvoir suivre ?!...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 30, 2014, 11:13:51 am

L'ancien gouvernement en avait déjà mis un coup !
La dernière fois que je suis passé à Bangkok, j'avais été étonné par la forte hausse du prix des tickets de BTS... Je me suis même demandé comment le "Thaïlandais de la rue" allait pouvoir suivre ?!...



exact, et je me suis fait la même réflexion lorsque j'ai séjourné à Bangkok en mai dernier...  et d'ailleurs, on s'aperçoit très vite en faisant les comptes, que lorsque que l'on est 3 ou 4 personnes, çà revient moins cher de prendre un taxi que de prendre les transports en commun...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: COCONUT PILOT le septembre 30, 2014, 06:45:08 pm
pas faut mais aux heures de pointes les taxis sont impossible sur certaines destinations
et aux heures de pointe metro et aerien sont hyper bondé
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 20, 2014, 08:34:22 am
http://www.thailandee.com/blog/


:announce   Nettoyage de Khao San Road en vue

Dans la série, la junte en Thaïlande aime faire le ménage, aujourd’hui marque le début de la campagne de « nettoyage » de Khao San Road pour « rendre les trottoirs aux piétons ». C’est ce que nous révèle le Bangkok Post.

Khao San Road est la rue la plus populaire auprès des voyageurs et surtout des routards qui visitent Bangkok. Son côté chaotique et coloré en fait probablement le charme.

Selon la BMA (Bangkok Metropolitan Administration), de nouveaux règlements comprennent une garantie d’un espace d’au moins 1m sur les trottoirs pour les piétons et que les étals de fortune doivent être rangées tous les soirs après la fermeture du marché.

Une action qui n’est pas du goût de tous et qui devrait pénaliser quelques vendeurs qui gagnaient ici les maigres revenus leur permettant de vivre...

Une résistance de ces derniers n’est pas à exclure même si l’incidence de ce plan de « ménage » sur les vendeurs, les entreprises ou le paysage visuel de la rue n’est pas encore bien clair. 

A trop vouloir « ranger » et ordonner, le risque est de faire perdre son âme à cette rue emblématique de Bangkok que l’on vient justement voir pour ce côté petit bazar de rue où stands de souvenirs se mélangent avec stands de vêtements, de pad thai ou insectes grillés ect… (réflexion de l'auteur)  :)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 29, 2014, 09:20:26 am
http://www.thailandee.com/blog/


Combats de Muay Thai gratuits au MBK de Bangkok... 


Les amateurs de Muay Thai, la boxe thaïlandaise, vont être contents. Les Fight Nights du MBK seront de retour dans le grand centre commercial de Bangkok. Dans 10 jours, aura lieu le 1er combat.

Le premier combat, que vous pouvez regarder gratuitement dans l’arène spéciale installée devant le MBK, est prévue pour le mercredi 5 Novembre 2014.

Si c’est comme la saison dernière, vous pourrez assister à des combats chaque mercredi soir de 18h à 20h30. Rien d’officiel pour l’instant mais plus d’informations seront bientôt disponibles sur leur page Facebook.

Pour se rendre au MBK, la station de métro aérien la plus proche est BTS National Stadium. Vous pouvez aussi marcher depuis BTS Siam.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 31, 2014, 07:32:12 am
http://www.thailandee.com/blog/


Bangkok 8ème ville du monde où les femmes se sentent le moins en sécurité dans les transports publics...  :What?


D'après une étude de la fondation Thomson Reuters, la capitale thaïlandaise est la 8ème ville au monde où les femmes se sentent le moins en sécurité dans les transports publics. C’est vrai que je suis un homme mais ce résultat m’étonne pour ne pas dire me choque ! D’autant que Bangkok arrive avant Paris classée 11ème...

Pour sonder le sentiment d’insécurité que ressentent les femmes dans les transports publics du monde, la fondation a réalisé une étude en ligne auprès de 6 300 femmes de plus de 18 ans , 380 par ville pour les 16 plus grandes capitales mondiales.

Résultat : Bangkok serait la huitième ville avec les transports les moins sûrs pour les femmes  et Paris la onzième.

Voici le classement des villes où les femmes se sentent le moins en sécurité dans les transports publics

Bogota, Colombie
Mexico City
Lima, Pérou
New Delhi, Inde
Jakarta, Indonesie
Buenos Aires
Kuala Lumpur, Malaisie
Bangkok
Moscou
Manille, Philippines
Paris
Séoul, Corée du Sud
Londres
Pékin
Tokyo
New York

Différentes sujets ont été abordés auprès des sondées: voyager seule la nuit, risque d’être harcelée verbalement et physiquement, confiance dans l’intervention des autres passagers, confiance dans les autorités locales pour enquêter.

L’étude qui conclue également que c’est en Asie que les femmes sont les moins assurées d’être secourues. À Séoul, par exemple 90% des sondées pensent que personne n’interviendrait. Paris arrive en 3ème position avec 85% des parisiennes sont persuadées que personne ne leur viendrait en aide.

Une étude bien bancale car pour établir un tel classement, de manière fiable, il faudrait ne pas se contenter de 16 villes dans le monde et interroger des usagères qui ont déjà emprunter les transports de toutes les capitales de l’étude sinon comment juger de manière fiable que l’une est moins « sûre » qu’une autre.

Je suis persuadé que nombre de nos lectrices ont voyagé à la fois en RER ou avec la RATP et dans les transports de Bangkok, qui viendra dire qu’on se sent moins en sécurité à Bangkok. Pas moi ! Mais je suis un homme…


Je suis super étonnée tout comme l'auteur de cet article car entre autres, on sait tous ici que voyager dans les RER parisiens est devenu presque "un  acte de courage" à partir de 21 heures ...  :(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 31, 2014, 08:47:40 am

Je suis très étonné par cette étude... J'aimerai savoir sur quels éléments s'appuie cette étude ?...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 06, 2014, 08:50:14 am
http://siamlife.blog4ever.com/article-2


Un peu de civisme s'il vous plait  !    (http://img4.hostingpics.net/pics/981349dubitatif.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=981349dubitatif.jpg)


Le PM et général Prayut Chan-O-Cha a inauguré hier le projet «Ville propre pour des citoyens heureux» au parc Lumphini.

Un projet a été lancé  à l'occasion du 87ème anniversaire de sa Majesté le Roi en collaboration avec le Ministère de l'Environnement et le Ministère de l'Intérieur.

Ce projet vise entre autres à encourager le public à devenir plus "propre" au cours du mois prochain ... même si l'objectif est évidemment sur le long terme, car le général Prayut a dit que les déchets étaient devenus un véritable problème, que l'heure était grave, et que la principale cause de ce problème était les gens eux mêmes  !

Il a donc expliqué que le principe des "3 R" (Réduire, Réutiliser et Recycler) devra être respecté par chacun afin de réduire la quantité de déchets que genère chacune des municipalités.

Par ailleurs, les officiers du Département de la Marine (avec la participation du BMA (Bangkok Metropolitan  Administration) se sont mis au travail entre le pont Rama I et Pinklao, afin de nettoyer les déchets le long du Chao Praya, à l'occasion de la campagne environnementale "Clean up the world" mise en oeuvre par les Nations Unies.

Le programme vise à préserver l'environnement en évitant de déverser des déchets dans la rivière mais aussi afin de faire prendre conscience à chacun des dégâts qu'il engendre par ses propres actions.

Parallèlement , c'est aussi la volonté de Sa Majesté la Reine Sirikit qui veut protéger les rivières et canaux a travers tous le pays .
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 10, 2014, 05:15:58 pm
Chttp://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/103653-thailande-comment-rendre-le-trottoir-aux-pietons-a-bangkok


Comment rendre le trottoir aux piétons à Bangkok ?    (http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_29230768gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=29230768gg.jpg)


La campagne est lancée ! Les vendeurs doivent rendre les trottoirs aux piétons, ce qui en soi est plutôt une bonne idée (des trottoirs pour piétons...), en espérant que le stade suivant sera de les réparer pour éviter tous les dangers qu’ils représentent (trous, obstacles...).

La réorganisation se fera à Silom d’abord, mais comme il faut trouver des emplacements pour reloger tous ces vendeurs, le plan présenté pour Bangkok envisage de rentre piétonnières le week-end les avenues Silom et Yaowarat.

Des architectes urbains ont réfléchi à la question et sont parvenus à un compromis sur l’usage des espaces publics à l’intersection de Ratchaprasong et Chidlom.

Selon Smith Obaya-wat, ancien président de l’Association des Architectes siamois et initiateur du projet, pour rendre les trottoirs accessibles aux piétons, aux vendeurs et aux handicapés, une solution possible serait d’obliger les vendeurs à présenter leurs marchandises dans des boîtes verticales, et non plus sur des tables qui s’étendent indéfiniment...

L’infrastructure des trottoirs doit aussi être modifiée afin d’être accessible à la population de tout âge, en prenant en compte les handicapés.

Avec le support financier du secteur privé, ils espèrent commencer prochainement à redéfinir le paysage urbain avec ce projet pilote intitulé Siyaek Jaidee (« heureux » carrefour)...   :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 11, 2014, 08:32:35 am

Silom, Sukhuvit, etc; sans les vendeurs, ce ne sera plus Bangkok... J'espère tout de même que le gouvernement ne va pas nous transformer Bangkok en Singapour city, ville certes propre mais d'une insipidité et d'un manque de charisme affligeant...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le novembre 15, 2014, 04:33:08 pm

Nouveaux uniformes pour les moto-taxis à Bangkok !


A partir de la semaine prochaine, les moto-taxis à Bangkok commenceront à recevoir de nouveaux uniformes pour remplacer leurs gilets oranges, qui leur sont vendus par des intermédiaires.

Depuis le mois de juillet dernier, le gouvernement thaïlandais a commencé une campagne pour venir à bout de la « mafia » des motos taxi règne depuis longtemps sur les 5700 stations de Bangkok.

L’enjeu est loin d’être négligeable car actuellement il y a plus de 100.000 conducteurs de taxi moto recensés dans Bangkok, et plus de 5700 points de service de taxi-moto enregistrés à travers la capitale.

La première étape de ce projet de réorganisation du service de moto-taxi après a été l’enregistrement de tous les motards qui exercent cette profession auprès du ministère des transports depuis le mois de septembre.

Les responsables du ministère des transport terrestre ont délivré à chaque motard enregistré une carte ou figure le nom, le numéro de permis de conduire, et le numéro de gilet du conducteur. Ils ont aussi demandé aux moto-taxis en service de cesser de payer « les frais de protection » à des personnes influentes ou mafias qui occupent le terrain depuis longtemps.

La deuxième étape devrait commencer la semaine prochaine avec la distribution de nouveaux uniformes qui rendent visible l’identité du chauffeurs et son numéro d’enregistrement.

La prochaine étape sera de s’ assurer que tous les taxis motos affichent des plaques d’immatriculation jaunes pour montrer qu’ils ont été approuvés par le ministère, tandis que ceux avec une plaque d’immatriculation noire seront verbalisés.

En outre, les informations concernant le conducteur du moto-taxi (identité et PC) , la plaque et l’uniforme devront correspondre, ce qui devrait à terme exclure la possibilité du prêt ou de la location de gilet, aujourd’hui très répandue.

http://www.thailande-fr.com/actu/31471-nouveaux-uniformes-les-moto-taxis-bangkok


Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 26, 2014, 04:46:49 pm
http://www.thailandee.com/blog/


La Thaïlande bat le record du plus d’elfes de Noël rassemblés en un lieu...    (http://img4.hostingpics.net/pics/576739images.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=576739images.jpg)

En Thaïlande, ils aiment bien battre des record du Guinness Book et en général ils font ça à Bangkok devant le Siam Paragon.

Approche de Noël oblige, le record battu hier a un rapport avec la fête du monsieur barbu bedonnant habillé tout en rouge : record du plus  grand nombre d’elfes de Noël rassemblés en un lieu.

Enfin, record du plus d’enfants déguisés en elfes parce que les elfes du Père Noël, ça existe pas mais chut….    :juju


https://www.youtube.com/watch?v=lu8dsjoW5-o


Mardi, près de 2000 élèves thaïlandais, 1776 pour être exact, avec des fausses oreilles pointues et en costumes d’elfes ont donc battu ce record détenu jusque là par des écoliers britanniques qui étaient 11000 en 2013. Homologué à 1762 elfes, les Thaïlandais ont donc pulvérisé le record anglais.

Quatorze étudiants ont été disqualifiés pour avoir omis de porter leurs oreilles. Nul doute qu’ils se les ont fait tirer ensuite les oreilles...    ;)   
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le novembre 27, 2014, 03:25:13 pm

INFO


Bangkok : Les motocyclistes à l'amende

Fini les passe-droit concernant les motocyclistes dans les rues de Bangkok.


La sanction est tombée comme un couperet le mercredi 19 novembre 2014. En effet, à partir de ce jour, la police métropolitaine à décidé de prendre le problème à bras le corps et de mettre un frein aux nombreuses exactions commises par les motocyclistes. En premier lieu, celle de rouler en toute impunité sur les trottoirs et les passages pour piétons, afin de rétablir la sécurité pour les passants.

 Cette opération très médiatisée à fait suite à d'innombrables plaintes de la part des piétons, révoltés devant l'attitude à la fois désinvolte et dangereuse des conducteurs de 2-Roues qui n'ont que faire de la sécurité routière.

 La campagne intitulée «trottoirs sécurisés, conduite prudente» se veut dissuasive et particulièrement exemplaire. Tout motocycliste pris en flagrant délit sera, dorénavant, de suite arrêté et condamné.

 Depuis mercredi dernier, les contrevenants sont passibles d'une amende allant de 400 bahts à 1,000 bahts.

 Au premier jour de la mise en place de cette campagne, la Police Royale aurait déclaré plus de 700 arrestations et condamnations à l'amende.

 La Police Royale aurait également conseillé aux piétons de filmer ou de photographier les «coupables» à l'aide de leurs Smartphones, en vue de les envoyer aux autorités compétentes, afin de les retrouver, les pourchasser et de les punir. L'objectif étant de rendre les trottoirs et les passages pour piétons aux passants en toute sécurité.

 Dans un premier temps, la répression aurait été centrée aux alentours des bouches de métro, du «Sky Train», des écoles et le long des principaux axes routiers tels que «Paholyothin Road» et «Sukhumvit Road».

 La campagne devrait se poursuivre sans relâche avec plus d'effectifs dans chacun des 88 commissariats de Police de Bangkok, dans le but de mettre en place au moins un poste de contrôle et de faire appliquer la loi.

 La Police Royale espère en même temps que cette campagne permettra de réduire les vols à la tir, tout autant que les accidents.

 Alors, poudre aux yeux ou véritable prise de conscience ?

 Sources : Thai TBS et Kohlidays (http://on.fb.me/1jBo42a)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 28, 2014, 07:14:54 am

Encore une bonne mesure prise par le nouveau gouvernement...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 11, 2014, 01:42:53 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Le Bangkok Street Show, c’est bientôt !    (http://img4.hostingpics.net/pics/558600jjj.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=558600jjj.jpg)


Grand festival de performances, le Bangkok Street Show accueille artistes de rue et autres amuseurs publics pour offrir des spectacles de musique, théâtre, danse, jonglage, etc… Un moment de fête, de partage et de convivialité dans la capitale thaïlandaise.

Créé en 2008, son entrée est gratuite. Ce festival de Bangkok se déroule chaque année sur un week-end en décembre totalisant plus de 30 artistes venus du monde entier.

Au programme de la manifestation en plein air la plus populaire de Bangkok, mime, clown, jonglage, l’acrobatie, modelage de ballons, contorsions, spectacles pyrotechniques, avaleurs de sabres, marionnettes, etc…

Il y a un coin performances avec des scènes fixes et des artistes ambulants. Chaque groupe d’artistes tourne pour proposer un spectacle de 20-25 minutes sur les différentes scènes.

Cette année, le Bangkok Street Show se déroulera dans le parc Lumpini, les 12 et 13 décembre 2014.

Vous pouvez retrouver le programme du festival sur son site officiel : www.bangkokstreetshow.com. Un rendez-vous qui devrait plaire à vos enfants ! 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 20, 2014, 01:58:38 pm
http://www.thailandee.com/blog/


 :announce    Le BTS roulera jusqu’à 2h du matin le 1er janvier


Comme chaque année, le BTS, le métro aérien de Bangkok prolongera exceptionnellement son service jusqu’à 2h du matin, le 1er janvier. Histoire de vous permettre de rentrer chez vous après le compte à rebours de la nouvelle année. C’est la Bangkok Mass Transit System Public Co. Ltd qui l’a annoncé hier.

Par contre, essayez d’avoir pris vos billets à l’avance car il risque d’y avoir la queue surtout aux stations Siam et Chidlom, proches de la plus grande fête du Réveillon de Bangkok, celle du Central World.

Des guichets seront ajoutés pour diminuer l’attente mais mieux vaut quand même prévoir car passé 2h, vous serez bons pour rentrer en taxi, tuk-tuk voir pun pun bike...   :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 21, 2014, 09:02:28 am

S'il pouvait prolonger cette mesure à tous les autres jours de l'année, cela serait vraiment bien !
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 28, 2014, 08:06:02 pm

Bangkok a aussi sa Walking Street !

Bonne nouvelle pour tous les amoureux des marchés de nuit et Walking Street (à la mode traditionnelle pas à la mode Pattaya), Bangkok a sa Walking Street depuis dimanche dernier. Silom Raod qui devient piétonne et se transforme en grand marché chaque semaine.

La première Silom Walking Street a eu lieu le dimanche 21 Décembre 2014 et devrait se tenir chaque dorénavant chaque semaine (sauf le week-end du Nouvel An). La Walking Street s’étend de Sala Daeng Intersection, en face du Lumpini Park, à l’intersection de Narathiwat. La route est fermée dés la mi-journée, mais le marché n’ouvre officiellement qu’à 15h et se poursuit jusqu’à environ 21 heures.

Cette Walking Street possède plus de 1 000: nourriture, artisanat et autres produits locaux, spectacles de rue. Bref, une nouvelle attraction touristique qui saura aussi (surtout?) séduire les Thaïlandais chaque dimanche soir à Bangkok.

Si le succès est au rendez-vous, d’autres rue de Bangkok pourraient devenir des Walking Streets un jour par semaine. Reste à voir si elle détrônera la Sunday Walking Street de Chiang Mai dans nos coeurs ;)

Pour vous rendre à la Silom Walking Street à Bangkok en transports:  prendre le BTS et descendre à Silom ou prendre le MRT et s’arrêter à Sala Daeng.


http://www.thailandee.com/blog/index.php/4970-walking-street-bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 29, 2014, 01:57:04 am
http://www.thailandee.com/blog/


Le musée des contrefaçons à Bangkok   (http://img15.hostingpics.net/pics/30781543gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=30781543gg.jpg)


A Bangkok, comme dans toutes les capitales, il y a de très nombreux musées mais sans contrefaçon celui qui propose le plus de « faux », c’est le musée des Contrefaçons...   :D   

Les contrefaçons sont très présentes sur les marchés en Thaïlande mais aussi dans certains grands centres commerciaux avec des stands ou boutiques de copies de logiciels ou DVD dont les emballages ne laissent pas une seconde penser que vous achetez une version officielle.

L’expression « Same same… but différent » que les marchands vous répondent en deux temps lorsqu’ils voient que vous avez bien compris que leur produit est une copie est devenue si culte qu’on en fait des T-Shirts et des mugs.

C’est donc finalement assez logique que Bangkok ait son musée de la contrefaçon. Ce qui est amusant par contre c’est que c’est un cabinet d’avocats qui a créé le Bangkok Museum of Counterfeit Goods. Dans Yannawa district, le musée est exploité par Tilleke & Gibbins, un important cabinet d’avocats indépendant avec des bureaux en Thaïlande et au Vietnam spécialisé dans la propriété intellectuelle.

Le musée possède une impressionnante collection de produits contrefaits et piratés accumulés dans son travail pour le compte de clients internationaux.

L’endroit se veut pédagogique et vous apprend notamment à repérer vous-mêmes les faux. Aujourd’hui, le musée abrite plus de 4.000 produits.

Un millier de visiteurs viennent chaque année visiter le lieu. Mais attention, si le musée de Bangkok connaît un trop large succès, nul doute qu’il sera copié !

Le musée est situé dans le  cabinet d’avocats Tilleke & Gibbins. Il est ouvert au public le lundi  de 14h à 17 h et le jeudi  de 10h à 7h, les visiteurs doivent réserver  24 heures à l’avance.

Visitez le site du musée ou appelez 02 653 5546 pour plus d’informations.

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 29, 2014, 09:50:32 am

Bangkok au top pour fêter le Nouvel An

Un récent sondage réalisé par un site de réservation d’hôtel en ligne a classé au premier rang la capitale de la Thaïlande comme la destination préférée des vacanciers pour profiter des célébrations du Nouvel An.

Avec 13,60 % des voix, Bangkok a été choisi comme destination de réveillon la plus populaire de 24 villes à travers le monde.

Les autres villes qui ont figuré dans les cinq premières places pour fêter le Nouvel An sont Hong Kong (10,77 %), Bali (10,62%), Tokyo (9,45 %), et Singapour (7,97 %).

En Europe, Paris (5,35%) et Londres (4,11%) arrivent en tête des meilleures destinations.

L’enquête a également révélé que la majorité des lecteurs préfèrent célébrer le Nouvel An avec leurs familles ou leurs  proches (78 %), tandis que 18 % préfèrent le faire avec des amis. Seulement quatre pour cent préfèrent rester seul.

Le sondage a été réalisé auprès de 7000 voyageurs qui préparent un voyage pour le Nouvel An.


http://www.thailande-fr.com/tourisme/31935-bangkok-au-top-pour-feter-le-nouvel
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 07, 2015, 08:27:50 am

Confirmation...


Bangkok Thailande dans le Top 10 des meilleures destinations pour le Nouvel An !

Différents classements de popularité sortis cette semaine montre que la Thaïlande a plus que la jamais la cote auprès des voyageurs. Bangkok fait partie du Top 10 des meilleures destinations pour fêter le Nouvel An d'après Tripadvisor tandis que le Royaume est le pays n°1 sur Le Guide du Routard

Le plus grande agence de voyages sur Internet, Tripadvisor.com, a indiqué la semaine passée que Bangkok était classée à la 10e position des meilleures destinations pour fêter le Nouvel An et à la 1ere place parmi les villes asiatiques, en raison de ses prix attractifs. Dominé dans l'ordre par Londres, New York et Paris, ce classement mondial a été réalisé par Tripadvisor d'après le nombre de recherches que son site Internet a enregistré pour chaque ville pour la période allant du 27 décembre au 4 janvier.

Très populaire auprès des étrangers, la capitale est classée troisième destination préférée pour le Nouvel An par les Thaïlandais qui lui préfèrent ​Chiang Mai et ​Hua Hin pendant les fêtes de fin d'année. L'Autorité du Tourisme thaïlandais (TAT) prédit un taux d'occupation des hôtels du pays compris entre 70% et 80 % sur la période.


http://www.categorynet.com/communiques-de-presse/tourisme/bangkok-thailande-dans-le-top-10-des-meilleures-destinations-pour-le-nouvel-an-20150105225174/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 24, 2015, 01:41:39 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-15-au-31-janvier-2015


Des progrès...


C'est après une longue bataille face à l'Administration, que les personnes handicapées ont annoncé avoir gagné après que la Cour Suprême ordonne à la BMA

- de mettre en place des ascenseurs et autres installations  dans 23 stations de BTS afin qu'ils puissent enfin avoir recours aux services du skytrain !


C'est marrant mais dans chaque pays, les gens ne savent pas faire... Bien triste tout de même devoir se battre pendant des années pour obtenir ce qui devrait couler de source...   :'(
 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 25, 2015, 02:09:32 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-15-janvier-2015


Tous à vélo ! 


Le PM général Prayut Chan-o-Cha s'est déclaré confiant quant au projet de pistes cyclables qui doit être mis en place dans le quartier historique de Rattanakosin  de la capitale, qui devra apporter un plus aux habitants du quartier alors que l'objectif principal est d'encourager les Thaïs à se tourner vers le vélo au lieu de prendre leur voiture, ce qui permettra d'alléger la circulation et les problèmes de pollution de plus en plus importants et grave pour la santé de chacun.

La BMA  a déjà décidé d'améliorer les 12 pistes cyclables qui totalisent pour le moment 8 km, alors que la seconde phase consistera a effectuer des travaux sur 5 autres pistes pour un total de 10 kilomètres.

Il existe à ce jour 31 pistes "officielles" au sein de la capitale mais le gouvernement projette également une prochaine piste du côté de Thon Buri le long du Chao Phraya.

Le général Prayut a annoncé que ces travaux allaient certainement déranger de nombreux riverains mais qu'il fallait être patient et penser en tout premier lieu à l'intérêt général et au futur de la ville, assurant que ce projet changerait la communauté et apporterait du bonheur aux résidents...   :D


Bon courage aux cyclistes dans cette ville, et même avec des pistes cyclabes, pas confiance du tout...     (http://img4.hostingpics.net/pics/303651surpris.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=303651surpris.jpg)

 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 28, 2015, 07:43:51 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-15-au-31-janvier-2015


:announce   Bus gratuits pour encore 6 mois   


Le cabinet a approuve ce matin la prolongation de la gratuité des bus (en ville) et des trains (en 3° classe) qui avait débuté en 2008 lorsque Samak Sundarajev  était premier Ministre, pour encore six mois (soit jusqu'au 31 juillet 2015), pour tous les petits revenus qui bénéficient d'une carte de transport électronique.

Une disposition qui devrait coûter quelques 2 milliards de baths.

La BMA mettra ainsi a disposition quelques 300 bus sur 73 itinéraires différents pendant que les chemins de fer proposeront 172 trains.
 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 30, 2015, 03:33:29 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Fête de la Francophonie à l’Alliance Française demain


C’est devenu un événement en Thaïlande incontournable pour les amoureux de la francophonie, la Fête de la Francophonie à l’Alliance Française de Bangkok samedi 31 janvier 2015 de 8h à 16h.


(http://img4.hostingpics.net/pics/773129fetefrancophonie.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=773129fetefrancophonie.jpg)

Cette fête annuelle célèbre la langue française et les cultures francophones avec la participation des ambassades francophones de Bangkok, d’établissements scolaires et de nombreux partenaires.

Le thème choisi pour l’édition 2015 est « Sauvons la planète », en référence à la conférence mondiale sur le climat qui va se tenir en France à la fin de l’année.

Activités ludiques et culturelles, projection de documentaires, tournoi de pétanque et tombola, seront quelques unes des animations de cette journée placée sous le signe de la francophonie.

Il y aura également un concert live à partir de 14h.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 31, 2015, 05:57:26 pm

Les chauffeurs de Taxi de l'aéroport de Suvarnabhumi exigent des frais de bagages

La colère gronde parmi les chauffeurs de Taxi qui œuvrent à l'aéroport de Suvarnabhumi à Bangkok. En effet, une grande partie d'entre eux suggèrent que les touristes qui arrivent à capitale avec de nombreux bagages, et qui désirent utiliser un Taxi avec un compteur, devraient payer des frais de bagages.

La plupart des chauffeurs de Taxi seraient échaudés par les nouvelles exigences formulées par les autorités thaïlandaises quant à l'obligation d'allumer leur compteur au départ de chaque course. Il est vrai que les Taxis de Bangkok (mais aussi ceux d'ailleurs dans le pays) n'ont pas bonne réputation. Suite à de nombreuses plaintes proférées par des clients locaux et étrangers sur le fait que ceux-ci leur imposaient des tarifs exorbitants et "oubliaient" d'allumer leur compteur. Dés lors, le Gouvernement a du sévir pour mettre fin à ces exactions.

Depuis, pour beaucoup de Taxis travaillant à l'aéroport de Suvarnabhumi, la frustration serait grande et ils se sentiraient lésés par cette "chasse aux sorcières".

Aussi, les représentants des chauffeurs de Taxi de l'aéroport Suvarnabhumi se seraient entretenus avec le Ministère des Transports Terrestres pour expliquer leur situation qui serait, d'après eux, assez précaire du, notamment, à l'augmentation des coûts, et afin de trouver un terrain d'entente.

La solution qu'ils proposeraient serait la limitation du nombre de passagers dans un véhicule et la création d'une charge de bagages.

Le barème se définirait comme suit : un bagage de moins 15 kg serait gratuit. Les passagers transportant de 2 à 4 bagages, se verraient gratifier d'un tarif de 30 bahts par bagage. A partir du cinquième et sixième bagages, il en coûterait 50 bahts pour chacun d'eux. Par la suite, le montant serait de 80 bahts par bagage.

En réponse à la grande majorité des clients qui se plaindraient d'un mauvais service de la part des Taxis de l'aéroport de Suvarnabhumi, en matière de conduite imprudente, de tarifs exorbitants ou de comportement limite, les chauffeurs rétorqueraient des tarifs qui n'auraient pas bougé depuis 20 ans, le coût du carburant de plus en plus cher, mais aussi l'attitude insupportable de certains clients qui seraient de plus en plus exigeants et viendraient en nombre dans un seul véhicule, avec plusieurs bagages chacun, afin de payer moins cher. De plus, 75% des chauffeurs de Taxi seraient propriétaires de leurs véhicules et verseraient des acomptes mensuels pour pouvoir rembourser leurs prêts.

Pour aider les Taxis, une première hausse des tarifs avait ainsi eu lieu il y a quelques mois, mais pour la plupart des chauffeurs de Taxi de l'aéroport de Suvarnabhumi, ce ne serait pas suffisant pour gagner leur vie correctement. La plupart d'entre eux rétorqueraient que la récente augmentation des tarifs aurait été calculée sur la base d'un turnover de 14 courses en moyenne par jour de travail (soit en moyenne 12 heures), alors qu'en général, les Taxis feraient 4 courses en moyenne. D'où leur souhait de charger les bagages supplémentaires.

Cependant, la frustration serait montée d'un cran après la réunion avec le Ministère des Transports Terrestres. En effet, les représentants des Taxis de l'aéroport Suvarnabhumi n'auraient toujours pas reçu de réponse à leurs revendications de la part des autorités.

De leur côté, les chauffeurs des vans-Taxis qui travaillent à l'aéroport de Bangkok menaceraient d'arrêter leur travail si le Gouvernement n'accéderait pas à leur demande d'augmenter leurs tarifs de 50 bahts à 100 bahts, sous prétexte que leurs véhicules nécessiteraient une plus grosse quantité de carburant.

Le Conseil d'Administration de l'aéroport de Suvarnabhumi aurait répondu favorablement à leur demande en considérant qu'ils allaient examiner le problème, du fait que leurs dépenses seraient plus élevées qu'un véhicule normal.

Sources : Coconuts Bangkok et Kohlidays (http://urlz.fr/1mUL)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 10, 2015, 02:41:22 pm

Excellent !...

BANGKOK - La police, "planquée" devant le MBK Center, le National Stadium, le Siam Square et le Grand Palace a verbalisé, avec l'aide de complices, 21 chauffeurs de taxi qui refusaient de prendre des passagers. Certains chauffeurs racontaient qu'ils n'avaient pas assez d'essence. Tous ont été convoqués au commissariat pour payer une amende. Le général de police Jakkapetch Petchploinin rappelle que les taxis qui sont en service (lumière allumée) doivent prendre en charge tous les clients qui se présente. En cas de refus, il demande aux passagers de faire une vidéo pour dénoncer les infractions.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le février 21, 2015, 06:08:54 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Bangkok vue du ciel    (http://img11.hostingpics.net/pics/531175jjj.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=531175jjj.jpg)


On a tous déjà fait ou rêvé de faire un tour dans  l’effervescence de Bangkok à bord d’un tuk-tuk mais voir la capitale thaïlandaise depuis le ciel c’est plus rare et tellement moins terre à terre.

C’est ce que nous propose Fabien Mouret dans ce petit clip de Bangkok filmée par un drone...   :D

Le film de 3 minutes 58 est le résultat du montage de séquences filmées dans différents quartiers de Bangkok à 7h du matin.


https://www.youtube.com/watch?v=hd1JqKZw2vE


Vues sur le Chao Phraya, les klongs,  le BTS qui traverse des quartiers plus ou moins modernes, l’autoroute, les condos avec piscines, le MBK, le Central World, Terminal 21, le parc de Lumphini…

Pour les amateurs de données techniques, Fabien Mouret a utilisé un DJ Phantom 2 avec une Gopro black hero 3.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 21, 2015, 06:13:08 pm

Chouette vidéo... On n'a pas l'habitude de voir Bangkok sous cet angle !...  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mars 01, 2015, 07:58:39 pm


En Thaïlande, chasse aux marchands ambulants sur les trottoirs de Bangkok .

Ils font l'exotisme des rues de Bangkok, avec le bric-à-brac de leurs étals ambulants allant de la soupe de nouilles aux sex toys. Mais les autorités ont décidé de faire place nette sur les trottoirs de la capitale, menaçant tout un pan de l'économie informelle, pourvoyeur de milliers d'emplois.

Impossible de pousser un landau sur un trottoir de Bangkok sans avoir à zigzaguer entre les vendeuses de brochettes, noix de coco ou T-shirts de contrefaçon, qui font le côté provincial de la vibrante mégalopole d'Asie du Sud-Est, malgré ses plus de douze millions d'habitants et ses gratte-ciel.

«Vous pouvez considérer que ça fait partie du charme de Bangkok. Mais le charme de Bangkok doit être accompagné d'un peu d'ordre», assure Vallop Suwandee, conseiller pour la municipalité de Bangkok.

«Nettoyage» de l'image de la Thaïlande

Cette opération «retour des trottoirs aux piétons» coïncide avec une politique plus générale de «nettoyage» de l'image de la Thaïlande depuis le coup d'Etat de mai 2014.

Cela s'est traduit par l'interdiction des vendeurs de rue, au moins dans certaines rues symboliques, comme Khao San Road, le quartier des guesthouses prisées des routards et paradis jusqu'ici des vendeurs de CD piratés et sacs imitant les marques de luxe.

La police assure que les milliers de marchands ambulants de Bangkok resteront «autorisés à vendre», à conditions d'accepter les règles: se replier sur des rues moins fréquentées et ouvrir seulement en soirée.

Mongkol Moradokpermpun fait partie des 3.000 vendeurs du marché de Khlong Thom, dans le centre historique de Bangkok. Le marché avait jusqu'à ce dimanche pour déménager, à plusieurs kilomètres de là. «S'ils ne changent pas d'avis, des milliers de personnes vont souffrir. Cela va avoir un impact sur nos affaires. Chaque famille aura des problèmes», dit celui qui est vendeur de boissons ambulant depuis 30 ans, tout en préparant du café pour ses clients.

«Je ne peux plus payer les frais de scolarité de mes enfants», se lamente aussi Juttigan Jitcham, vendeuse de nouilles à Silom, le quartier des affaires de Bangkok, qui fait partie de la dizaine de secteurs de la ville visés. L'interdiction de vendre de jour a divisé par deux ses revenus mensuels, avance cette femme de 30 ans.

La junte s'attaque plus largement au secteur informel, avec des opérations sporadiques, très médiatisées, contre la drogue ou les jeux d'argent. Car le secteur informel des étals de rue rime aussi avec bakchichs aux forces de l'ordre, réputées pour leur corruption.

L'été dernier, un officier militaire a ainsi été inculpé pour avoir extorqué des fonds à des vendeurs de rue de Patpong, quartier chaud de la capitale thaïlandaise, synonyme de gogo-bars et étals divers.

Une rigueur similaire a été imposée dans des stations balnéaires comme Phuket, dans le sud, où les plages sont désormais vidées de leurs cantines ambulantes et loueurs de chaises longues.

Politique superficielle

Narumol Nirathron, professeure à l'université Thammasat de Bangkok, s'inquiète d'une opération superficielle, sans souci d'offrir à ces marchands des lieux de vente alternatifs adaptés.

«Il y a des gens qui ne sont pas prêts à être déplacés en si peu de temps. Le trottoir n'est pas seulement là pour les piétons mais aussi pour que certaines personnes puissent y gagner leur vie», explique-t-elle, alors que la Thaïlande a un taux de chômage quasi nul, notamment grâce à cette économie informelle.

Selon la mairie de Bangkok, quelque 20.000 vendeurs de rue sont enregistrés. Ils seraient 400.000 selon une étude datant de 2000. Et la tendance serait à la hausse. Si certains s'en sortent plutôt bien par rapport à des ouvriers d'usine, nombre d'entre eux viennent des campagnes du nord et du nord-est et vivent dans des conditions difficiles, dans des bidonvilles, certains en plein centre-ville.

Cette masse de travailleurs suscite l'agacement des habitants de Bangkok, jusque sur Facebook où une campagne en faveur de ce «nettoyage» a reçu près de 8.000 «like». La politique de déplacement des vendeurs de rues menée par Singapour dans les années 1980 est citée en exemple. Une rigueur difficilement applicable à Bangkok.

«Les représentants des autorités viendront et nous nous cacherons. Et quand ils partiront, nous reviendrons», explique un marchand de rue, souhaitant rester anonyme, tablant sur un relâchement de la rigueur ambiante.
Source + vidéo de cet article

>> http://www.20minutes.fr/monde/1551846-20150301-thailande-chasse-marchands-ambulants-trottoirs-bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: koh-lanta le mars 01, 2015, 09:00:19 pm
Dommage, c'est ce qui faisait le charme de certaine rue .
Mais je peux comprendre l'agacement des riverains .

Il doit y avoir une solution moins drastique tout de même .

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 02, 2015, 08:17:36 am

Espérons seulement que Bangkok ne perdra pas son charme... Même si je reconnais que certains boulevards comme Sukhumvit ou le haut de Silom (quartier de Patpong) avaient besoin d'un sérieux coup de nettoyage...


Les marchands ambulants sur les trottoirs de Bangkok traqués

Ils font l'exotisme des rues de Bangkok, avec le bric-à-brac de leurs étals ambulants allant de la soupe de nouilles aux sex toys. Mais les autorités ont décidé de faire place nette sur les trottoirs de la capitale, menaçant tout un pan de l'économie informelle, pourvoyeur de milliers d'emplois.

Impossible de pousser un landau sur un trottoir de Bangkok sans avoir à zigzaguer entre les vendeuses de brochettes, noix de coco ou T-shirts de contrefaçon, qui font le côté provincial de la vibrante mégalopole d'Asie du Sud-Est, malgré ses plus de douze millions d'habitants et ses gratte-ciel. "Vous pouvez considérer que ça fait partie du charme de Bangkok. Mais le charme de Bangkok doit être accompagné d'un peu d'ordre", assure Vallop Suwandee, conseiller pour la municipalité de Bangkok.

Cette opération "retour des trottoirs aux piétons" coïncide avec une politique plus générale de "nettoyage" de l'image de la Thaïlande depuis le coup d'Etat de mai 2014. Cela s'est traduit par l'interdiction des vendeurs de rue, au moins dans certaines rues symboliques, comme Khao San Road, le quartier des guesthouses prisées des routards et paradis jusqu'ici des vendeurs de CD piratés et sacs imitant les marques de luxe. La police assure que les milliers de marchands ambulants de Bangkok resteront "autorisés à vendre", à conditions d'accepter les règles: se replier sur des rues moins fréquentées et ouvrir seulement en soirée.

Mongkol Moradokpermpun fait partie des 3.000 vendeurs du marché de Khlong Thom, dans le centre historique de Bangkok. Le marché avait jusqu'à ce dimanche pour déménager, à plusieurs kilomètres de là. "S'ils ne changent pas d'avis, des milliers de personnes vont souffrir. Cela va avoir un impact sur nos affaires. Chaque famille aura des problèmes", dit celui qui est vendeur de boissons ambulant depuis 30 ans, tout en préparant du café pour ses clients. "Je ne peux plus payer les frais de scolarité de mes enfants", se lamente aussi Juttigan Jitcham, vendeuse de nouilles à Silom, le quartier des affaires de Bangkok, qui fait partie de la dizaine de secteurs de la ville visés.

L'interdiction de vendre de jour a divisé par deux ses revenus mensuels, avance cette femme de 30 ans. La junte s'attaque plus largement au secteur informel, avec des opérations sporadiques, très médiatisées, contre la drogue ou les jeux d'argent. Car le secteur informel des étals de rue rime aussi avec bakchichs aux forces de l'ordre, réputées pour leur corruption.

L'été dernier, un officier militaire a ainsi été inculpé pour avoir extorqué des fonds à des vendeurs de rue de Patpong, quartier chaud de la capitale thaïlandaise, synonyme de gogo-bars et étals divers. Une rigueur similaire a été imposée dans des stations balnéaires comme Phuket, dans le sud, où les plages sont désormais vidées de leurs cantines ambulantes et loueurs de chaises longues.


Politique superficielle

Narumol Nirathron, professeure à l'université Thammasat de Bangkok, s'inquiète d'une opération superficielle, sans souci d'offrir à ces marchands des lieux de vente alternatifs adaptés. "Il y a des gens qui ne sont pas prêts à être déplacés en si peu de temps. Le trottoir n'est pas seulement là pour les piétons mais aussi pour que certaines personnes puissent y gagner leur vie", explique-t-elle, alors que la Thaïlande a un taux de chômage quasi nul, notamment grâce à cette économie informelle.

Selon la mairie de Bangkok, quelque 20.000 vendeurs de rue sont enregistrés. Ils seraient 400.000 selon une étude datant de 2000. Et la tendance serait à la hausse. Si certains s'en sortent plutôt bien par rapport à des ouvriers d'usine, nombre d'entre eux viennent des campagnes du nord et du nord-est et vivent dans des conditions difficiles, dans des bidonvilles, certains en plein centre-ville.

Cette masse de travailleurs suscite l'agacement des habitants de Bangkok, jusque sur Facebook où une campagne en faveur de ce "nettoyage" a reçu près de 8.000 "like". La politique de déplacement des vendeurs de rues menée par Singapour dans les années 1980 est citée en exemple. Une rigueur difficilement applicable à Bangkok. "Les représentants des autorités viendront et nous nous cacherons. Et quand ils partiront, nous reviendrons", explique un marchand de rue, souhaitant rester anonyme, tablant sur un relâchement de la rigueur ambiante.


http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2236050/2015/03/01/Les-marchands-ambulants-sur-les-trottoirs-de-Bangkok-traques.dhtml
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le mars 12, 2015, 06:31:46 pm

Bang Kachao, un poumon vert au coeur de Bangkok !


Besoin de faire un break avec l'ambiance survoltée de Bangkok ? Pas forcément besoin de prendre l'avion ou de faire quatre heures de bus. Bang Kachao est un îlot de verdure à quelques encablures de la station de métro Klongtoei. Il suffit de traverser la rivière pour y accéder.

Situé le long du Chao Phraya , Bang Kachao est un véritable îlot de verdure au milieu du paysage urbain. Surnommé "le poumon vert de Bangkok", pour sa végétation mais aussi pour sa forme singulière, facilement repérable sur Google Map.

(http://img11.hostingpics.net/pics/961918nasamap.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=961918nasamap.jpg)

Bang Kachao est assez facilement accessible, pour peu qu'on connaisse le chemin. Il suffit de prendre le bus 72 jusqu'à son terminus, ou le métro jusqu'à Klong Toey.

De là, il faudra vous renseigner auprès des passants ou prendre le moto taxi pour trouver l'embarcadère. Celui-ci est tout petit et caché au fin fond d'une ruelle.

La traversée en bateau ne dure que quelque minutes et coûte 10 bath. En fait, si venir à Bang Kachao est un peu long, le tout ne coûte pas très cher... surtout si vous prenez le bus !

A votre arrivée, on vous proposera de louer un vélo. Je ne peux que vous conseiller d'en prendre un : la location ne coûte que 100 bath la journée, et le parc est vraiment plus intéressant à vélo puisqu'il est très grand.

Tom travaille à la location de vélos du parc. Il affirme que malgré son aspect tranquille est préservé, la péninsule reste un haut lieu touristique :

"En semaine, nous ne recevons pratiquement que des touristes. Et le parc est littéralement pris d'assaut durant le week-end."

Après quelques minutes de pédalage, on tombe sur ce qui fait tout l'intérêt de l'île : une fine piste en béton qui s'enfonce dans la végétation. Bang Kachao est sillonné par ces petits chemins.

Souvent, ils ne comportent pas de garde corps, donc autant dire qu'il est nécessaire de rouler droit pour ne pas terminer dans le décor.

Sans compter qu'on croise de temps en temps des locaux en scooter : concentration et agilité sont alors de rigueur pour éviter de finir dans le fossé.

Mais ceux-ci doivent avoir l'habitude de croiser des touristes maladroits, puisqu'ils s'arrêtent pour laisser passer la plupart du temps.

En empruntant ces chemins, on a vite l'impression d'être perdus dans la campagne thaïlandaise. Il est facile de se retrouver seul au milieu des arbres et si vous avez de la chance, vous pourrez même voir des varans et des tortues. Les oiseaux sont nombreux et variés, et leurs chants totalement captivants.

Mais ces balades en pleine nature ne sont pas le seul intérêt de l'île. On y trouve plusieurs lieux à visiter. Ceux-ci sont facilement trouvables puisque ce sont les seuls indiqués en anglais sur le panneaux de signalisation.

La "Bangkok tree house" par exemple, est un hôtel éco responsable, accessoirement l'édifice le plus haut de l'île.

Au détour d'un chemin, on peut tomber sur des temples : il y en a plus d'une quinzaine, disséminés un peu partout dans le parc. Bang Kachao comporte aussi un grand marché très coloré et festif. En basse saison, il n'est fréquenté que par des thaïs.

Bang Kachao est l'endroit idéal pour prendre une dose de verdure en plein coeur de la capitale thaïlandaise. Mais il est plus intéressant si possible d'y aller en semaine, pour pouvoir profiter pleinement de son côté paisible.


http://www.thailande-fr.com/bangkok/33452-bang-kachao-poumon-vert-en-plein-coeur-de-bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le mars 12, 2015, 06:36:00 pm

2 de +    8)

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mars 13, 2015, 05:48:02 pm

c'est tout de même superbe... qui aurait pu penser trouver un si bel endroit de verdure comme çà en plein coeur de la ville...  8)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 14, 2015, 09:26:10 am

Thaïlande : La ville de Bangkok "fait le ménage" autour des khlongs

Les autorités de la ville de Bangkok ont entamé une campagne d’expulsions d’habitants illégaux sur neuf des principaux canaux de Bangkok en vue de développer de nouveaux services de bateaux, améliorer l’irrigation et prévenir de futures inondations

L’Administration de la Métropole de Bangkok (BMA) a "engagé le nettoyage de neuf grands canaux à Bangkok" en expulsant plus de 200 familles installées – illégalement - le long du Khlong Lat Phrao, annonçait la semaine dernière le Bangkok Post. La BMA aurait en projet de développer de nouveaux services de bateaux, améliorer le système d’irrigation et réduire l’impact de futures inondations, selon le Vice-gouverneur de Bangkok Adisak Khantee, cité par le quotidien en langue anglaise.

Le ministère de développement social et de la sécurité humaine (MSDH) doit coopérer avec la marine et le ministère de l’intérieur pour  expulser puis reloger les familles expulsées, a précisé M. Adisak.

Un test de service de transport de passagers par voie fluviale sur Khlong Phasi Charoen avait été un succès, selon la BMA qui évoque plus de 2.300 passagers transportés par jour.

Suite de l'article ici : http://www.lepetitjournal.com/bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mars 30, 2015, 09:10:19 am
Serez-vous capable de vous lever aussi tôt ?  8)

Bangkok : Le parc Lumpini à 4h30 du matin .

J’avais remarqué à l’entrée du parc Lumpini qu’il ouvrait à 4 h 30 le matin. Intrigue – Qui allait au parc au milieu de la nuit ? – j’ai décidé d’y être à l’ouverture un jour de semaine ordinaire.

Suite >> http://www.expatriation-en-thailande.com/bangkok-le-parc-lumpini-a-4h30-du-matin/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 30, 2015, 09:17:50 am

C'est très simple, le Parc ouvre très tôt pour que les habitants de Bangkok puissent aller fair leur footing avant d'aller travailler...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 01, 2015, 03:02:08 pm

Bang Saen est la station balnéaire idéale pour se relaxer près de Bangkok.

Bangkok, est une ville immense avec une vie trépidante et des embouteillages intenses et polluants qui ne plaisent pas forcément à tout le monde. Il est vrai que beaucoup de gens se sentent étouffés par ce grouillement de population et de voitures qui anime la capitale. Pour ces gens là, il y a toujours des solutions.

Par exemple, Il y a les parcs comme le Lumpini Park, mais vous pouvez aussi sortir de la ville et allez manger un plat de fruits de mer en bord de mer.

Sinon Bang Saen est l’endroit idéal pour s’évader et profiter d’une station balnéaire calme et encore assez traditionnelle.
Une plage à Bangkok ?

Eh ! Oui !

Tout comme Paris, Bangkok à sa plage.

En effet, situé à 85 km au sud de Bangkok, Bang Saen est la station balnéaire la plus proche de Bangkok. Elle est animée le week-end essentiellement par la population du nord de la province de Chonburi, mais aussi par les étudiants de l’université qui se situe dans la ville.

C’est une ville assez jeune où il fait bon venir se détendre le week-end et prendre du bon temps autour de plats de fruits de mer frais, tous plus délicieux les uns que les autres.


Comment se rendra Bang Sean ?

Ce n’est pas forcément facile de se rendre dans cette ville, car c’est une ville pas trop connue. Cependant il s’offre à vous plusieurs solutions.

    En Taxi :

Ceci est la solution la plus chère, mais aussi la plus pratique. Bangkok- Bang Saen vous coûtera entre 800 et 1000 Baht.


    En voiture :

Si vous avez une voiture et que vous voulez vous rendre à Bang Saen pour quelques jours, alors voici la façon la plus facile pour y accéder.

Prenez Bang Na-Chon Buri Motorway. Avant d’arriver dans la province de Chonburi, tournez à droite en direction de Bang Sai, puis prenez la route qui va directement à la plage.


    En bus :

Par bus la meilleure solution pour vous sera de prendre un bus de Ekamai pour aller à Pattaya et de changer à Nong Mon Markets , vous trouverez un bus qui ira directement à la gare des bus de cette station balnéaire.


    En mini-van :

Vous pouvez aussi prendre un mini-van à Victory Monument pour y accéder. Il y a aussi quelques mini vans qui partent de la station près de Century Plaza.
À voir

L’une des choses à visiter de cette ville est l’Institut de Sciences Marines « Institute of Marine Science Aquarium and Museum  » pour découvrirez la faune et la flore aquatique de cette région de la Thaïlande.

Adresse : Burapha University, 169 Long-Hard Bang Saen Rd


Où se loger ?

Si vous cherchez un logement sur Bang Saen vous trouverez toute une gamme d’hôtels allant de la simple guest House aux hôtels de luxe.

Voici quelques hôtels que j’ai testés pour vous et qui sont assez bien.


Le Casa Bang Saen Hotel

Adresse :13/14 Long-hard Bang Saen road Soi 1, T. Saen Suk, Muang, Chonburi


Bird Guest House – Soi 2

adresse :49/99 Moo 13 Bang Saen (Soi2) Tumbon Sansuk Amphur Muang, 2010 Bangsaen


Des vacances à la ville

Vous pouvez donc préparer vos maillots de bain et allez faire trempette sur cette plage sympathique.

Ne vous attendez pas aux plages paradisiaques que vous pouvez trouver dans le sud ou sur les îles, mais tout de même c’est un endroit convivial et qui reste encore traditionnel qui vous permettra de changer d’atmosphère surtout s’il y a longtemps que vous êtes à Bangkok.


http://www.visapourbangkok.com/bang-saen-plage-thailande-bangkok/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 03, 2015, 09:58:03 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-avril


 :announce   Avant fermeture ...


C'est (peut-être) l'occasion de faire des affaires, puisque Siam Discovery organise une grande vente avec des remises allant jusqu'à 90 % et avant fermeture pour rénovation en mai.

Ainsi 4 milliards de baths vont être investit pour refaire une beauté (après son ouverture il y a 18 ans déjà !) au centre commercial afin de le rendre plus attirant face aux acheteurs et surtout face à une concurrence de plus en plus grande dans le monde des "Malls" qui fleurissent un peu partout.

Le responsable des travaux à déjà avertit qu'il allait entièrement changer la forme du bâtiment, les services, la gestion, et la taille des magasins,bref, un big lifting sans pour autant révéler quoi que ce soit sur le nouveau concept, promettant simplement de livrer quelque chose qui n'existe pas encore en Thaïlande.

Le centre commercial offre donc des tarifs canons à partir du 23 Avril jusqu'au 5 Mai prochain, il sera ensuite fermé à partir du 6 Mai jusqu'à début 2016...  8)

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 15, 2015, 10:38:40 am
http://www.thailandee.com/blog/


Nouvel embarcadère pour lier navettes sur les klongs et Airport Link


J’avoue au niveau des transports en commun à Bangkok, ne pas être encore très familier des navettes sur les klongs et pourtant, c’est une façon dépaysante de se déplacer dans la capitale thaïlandaise. Et en plus bientôt, elle permettra de se rendre à l’aéroport de Suvarnabhumi. Une connexion est annoncée entre l’Airport Rail Link et le service de bateaux sur les klongs...

En effet, un fonctionnaire du ministère des Transports a annoncé qu’un nouvel embarcadère sera construit sur Khlong Saen Saep pour relier le service de bateau du canal avec l’Airport Link.

La construction démarrera le mois prochain. Une fois achevée, la liaison entre la route fluviale et l’Airport Link se fera au niveau de la station Ramkhamhaeng. L’airport Rail Link et le métro qui relie l’aéroport Suvarnabhumi à Bangkok au centre ville.

Après, je ne dis pas que ces navettes fluviales sont les plus pratiques à prendre avec des valises ;)

Le service de bateaux Khlong Saen Saep débute à 5h30 et se termine à 20h30 en semaine et à 19 h le week-end.

La construction de ce nouveau quai fait partie du plan du ministère des Transports pour relier les services de bateau de Bangkok avec d’autres modes de transport.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: chipougwen le avril 15, 2015, 01:25:29 pm
j'adore prendre les navettes sur les klongs.
Ce que j'aime beaucoup moins c'est y monter ou en descendre : le chauffeur laisse 5 secondes maximum pour que tout le monde descendent et moi, je n'ai pas la souplesse d'une Thaïlandaise !!
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 25, 2015, 08:59:45 am

j'adore prendre les navettes sur les klongs.
Ce que j'aime beaucoup moins c'est y monter ou en descendre : le chauffeur laisse 5 secondes maximum pour que tout le monde descendent et moi, je n'ai pas la souplesse d'une Thaïlandaise !!



 :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 25, 2015, 11:24:56 am
http://www.lejournaldepattaya.com/JOURNAL-DU-25-04-2015.htm


Un siècle de « Thainess » au Talat Khlong Suan Roi Pi


Partout où vous voyagez, les souvenirs les plus marquants que vous conservez sont ceux qui rendent un lieu unique et restituent son âme. Un parfum, un son ou une envolée de couleurs peuvent évoquer un peuple et sa culture.

En Thaïlande, les marchés animés où les gens se réunissent pour travailler, jouer, faire des achats et des rencontres, sont imprégnés de l’essence de la nation... :D

Si vous êtes à la recherche d'une part de « Thainess », rendez-vous au Chachoengsao Talat Klong Suan Roi Pi (le marché de cent ans). A courte distance de la capitale, il vous fait remonter le temps.

Le marché de 100 ans s’est établi où les gens avaient l’habitude de prendre les bateaux à destination de Bangkok. Au bord de l’eau, les maisons de commerce en bois de teck datent du règne du roi Rama V le Grand.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 08, 2015, 08:53:21 am
http://www.forumthailandeinfo.com/index.php?action=post;topic=97.175;last_msg=40394


LA GHOST TOWER, NOUVEAU SITE À LA MODE DE BANGKOK...  (http://img11.hostingpics.net/pics/476579contente.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=476579contente.jpg)


Plus connue sous son surnom de "Ghost Tower", la Sathorn Unique Tower est une tour de 50 étages laissée à l’abandon qui fait le bonheur des touristes et des explorateurs urbains.

Deux jeunes pratiquant le Parkour ont récemment mis en lumière sur Internet cet édifice hors du commun

Commencée avant la crise économique asiatique, la construction de cette tour qui devait accueillir des condominiums avait été abandonnée en 1997 alors qu’elle était achevée à 80%...  :o

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 12, 2015, 07:55:38 am
http://www.thailandee.com/blog/


Bangkok perd sa place de meilleure destination du monde...  ???


Ces quatre dernières années, la capitale de la Thaïlande avait été élue meilleure destination du monde par les lecteurs du magazine américain Travel & Leisure. Mais ça c’était avant…  :D

Dans le palmarès 2014 qui vient d’être révélé par l’équipe du magazine, plus de Bangkok à la première place. Pire, plus de Bangkok dans le top 10...

Une dégringolade impressionnante qui doit s’expliquer par la situation politique tendue en 2014 en Thaïlande et plus particulièrement à Bangkok et le coup d’état qui en a découlé fin mai.

Après quelques semaines de règles strictes notamment de couvre-feu la nuit, le pays avait petit à petit retrouvé son attrait auprès des touristes mais c’est probablement de ce côté qu’il faut chercher les explications de cette sortie de Bangkok du Top 10 des meilleures destinations du monde du magazine Travel & Leisure.

Nul doute que la capitale thaïlandaise y retrouvera rapidement une place.

C’est donc maintenant Kyoto au Japon qui se trouve en haut de la liste, suivi par Charleston aux Etat-Unis, Florence en Italie, Siem Reap au Cambodge, ville voisine des temples d’Angkor et Rome.

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 19, 2015, 07:04:16 pm

Bangkok Vert : location de vélos gratuits...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: chipougwen le mai 20, 2015, 01:28:27 pm
bonne initiative... mais faire du vélo à Bangkok, je ne sais pas si j'oserais
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 20, 2015, 02:48:27 pm

bonne initiative... mais faire du vélo à Bangkok, je ne sais pas si j'oserais


Moi non plus , avec tout ces cyclistes qui se font écrabouiller en province bonjour à Bangkok , tu vois toi les touristes louer ces vélos à Bangkok ?? faudra le camion balai comme au tour de France .  :huhu :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le mai 20, 2015, 03:47:25 pm

bonne initiative... mais faire du vélo à Bangkok, je ne sais pas si j'oserais


+1 je ne m'y risquerais pas !!!   :What?
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: chipougwen le mai 21, 2015, 03:03:17 am
mais d'un autre côté si les touristes français les utilisent, ça me donnera du travail ... je rapatrie pour Inter Mutuelle Assistance.
Plus il y a de bléssés en Thailande, plus j'y vais  !!!   ;D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 21, 2015, 03:23:29 am

mais d'un autre côté si les touristes français les utilisent, ça me donnera du travail ... je rapatrie pour Inter Muteulle Assistance.
Plus il y a de bléssés en Thailande, plus j'y vais  !!!   ;D



Tu vas avoir du boulot , bon courage  .  :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: chipougwen le mai 21, 2015, 03:47:15 am
plus je viens sur Bangkok, plus je suis contente
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 23, 2015, 09:08:07 am
http://www.thailandee.com/blog/


 :announce   Traverser le Chao Phraya à Bangkok coûtera plus cher en août


Le département de la marine a indiqué qu’il travaillait a une mise à jour les taux des ferries Chao Phraya. Ainsi traverser le fleuve à Bangkok devrait coûter plus cher dans quelques mois.

Il est vrai que les 3 bahts actuellement demandés pour emprunter un bac qui vous emmène d’une rive à l’autre, entre le Wat Pho et le Wat Arun par exemple, sont loin d’être excessifs...  :D

Les 15 bahts que coûte le Chao Phraya Express sont aussi très abordables.

Les tarifs révisés pour les ferries du Chao Phraya et les bateaux du canal Saen Saeb refléteront les augmentations de salaires des employés, les coûts de carburant et la quantité de passagers utilisant les différents services de ferry, selon le chef du département Chula Sukmanop.

Bref, ils répercuteront la hausse des coûts de fonctionnement.

Selon le chef du Département de la marine, les tarifs de ferry-boats varient selon les endroits.

Les  tarifs recueillies à quai avec un nombre élevé de passagers sont normalement inférieurs à ceux avec moins de passagers afin de permettre aux opérateurs de ferry avec moins de passagers de rester rentables et de pouvoir mettre de côté suffisamment de budget pour investir dans l’amélioration de leurs services et des infrastructures.

Les nouveaux tarifs devraient être annoncés en août prochain (2015).

La hausse devrait être très faible.

Nous vous les communiquerons dés qu’ils auront été officialisés.

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 24, 2015, 08:42:47 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Snow Town, nouvelle attraction à Bangkok en juillet...  :D


J’ai coutume de dire qu’en Thaïlande, il y a tout pour tous les types de vacances sauf de la neige mais ça c’était avant ! Bangkok accueillera bientôt une nouvelle attraction touristique appelée Snow Town (ville de la neige).

Destiné à ceux qui ont jamais connu un climat froid, Snow Town Bangkok et ouvrira au 5ème étage de Gateway Ekamai le 1er Juillet prochain.

Ce parc à thème sur la neige est le premier du genre en Asie du Sud-Est. A priori, rien à voir avec ce qu’a fait Dream World.

La neige artificielle fera 30 à 40 cm d’épaisseur. Vous pourrez y profiter d’activités comme faire du snowboard et des batailles de boules de neige.

L’emblème du parc sera un mignon ours polaire avec une écharpe (ben oui faut pas prendre froid). Et tout un marketing de produits dérivés est déjà disponible.

Vous pourrez donc maintenant faire des batailles de boules de neige à Bangkok et vivre la dureté et le froid de l’hiver mais que pour quelques heures. Nul doute que l’attraction aura du succès car beaucoup de Thaïlandais n’ont jamais eu l’occasion de voir et surtout de toucher de la neige en vrai...

Le parc à thème couvrira une superficie de 3000 mètres carrés.

Nous n’avons pas encore d’informations sur les tarifs.

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 24, 2015, 09:47:05 pm
Perso j'irais pas à Bangkok pour faire des batailles de boules de neige .  :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 27, 2015, 09:13:44 am

Perso j'irais pas à Bangkok pour faire des batailles de boules de neige .  :huhu


complètement d'accord avec toi, Malco...   :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 28, 2015, 08:18:49 am

Les amis, la Snow town n'est pas conçue pour les touristes occidentaux mais pour les Thaïlandais qui n'ont jamais vu la neige !
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 28, 2015, 09:35:35 am

Les amis, la Snow town n'est pas conçue pour les touristes occidentaux mais pour les Thaïlandais qui n'ont jamais vu la neige !


Je suis certain que des touristes vont y aller en disant """" on a jouer à la neige à Bangkok """" .  :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 29, 2015, 05:05:05 pm
http://www.thailandee.com/blog/


Ouverture de la ligne de métro Bangkok – Nonthaburi prévue pour mars 2016...   8)


Le calendrier et la durée des cycles d’essai de la ligne violette de Bangkok à Nonthaburi (Purple Line) seront raccourcies afin que le nouveau chemin de fer électrique puisse être mis en service dés mars prochain, a annoncé le ministre des Transports Prajin Juntong , il y a quelques jours.

Le gouvernement a demandé au Japon de fournir des trains de sorte que les séries de tests puissent commencer en décembre au lieu de mi-2016 comme initialement prévu.

La période d’essai serait également réduite de six à quatre mois, de sorte que la ligne violette puisse commencer à fonctionner à la fin du mois de mars de l’année prochaine.

La Purple Line aura coûté 60 milliards de bahts et va prolonger la voie existante du métro de Bangkok, la Ligne bleue qui s’étend de Hua Lamphong à Bang Sue sur 21km.

La nouvelle portion élevée de la Purple Line prolongera le service de 23 km avec 16 stations entre le district de Bang Sue à Bangkok et le district de Bang Yai à Nonthaburi dans le nord-ouest de la capitale.

Le ministre des Transports a ajouté que son ministère demanderait également l’approbation du Cabinet en juin prochain pour le projet Orange Line (Rama IX-Min Buri), la Pink Line (Khae Rai-Min Buri) et la Yellow Line (Lat Phrao-Samrong).

Bref, comme on vous l’annonçait (voir article), le réseau des métros de Bangkok va s’agrandir de manière significative dans les prochaines années.

A l’horizon 2029, ça devrait ressembler à ça :

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 11, 2015, 02:08:40 pm
http://www.lejournaldepattaya.com/JOURNAL-DU-11-06-2015.htm


Bangkok/Soi 38, le temple de la street food  menacé de fermeture


C’est la fin d’une époque… L’une des destinations les plus connues pour se restaurer dans la rue à Bangkok, le Soi 38 Sukhumvit (BTS Tonglo), va être remplacée d’ici peu par un projet de logements...
 

Les vendeurs de stands et les restaurateurs ont en principe jusqu’à février prochain pour quitter leurs emplacements actuels.

 Mais la fin de cette zone consacrée à la nourriture thaïe, bien connue des habitants de la capitale, pourrait s'avérer être plus proche…


Et on construit et on construit... et dans toutes les villes importantes...


Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 18, 2015, 09:01:00 am

Immobilier Bangkok : le meilleur placement sur cinq ans après Jakarta

Le vin, les diamants, Bangkok, les voitures de collection, l'art, Dubaï et Jakarta : voici les investissements qui ont le plus rapporté de 2009 à 2015, selon un rapport de Knight Frank sur la richesse dans le monde.

En 2009, il fallait investir à Bangkok, à Jarkarta, dans l'art contemporain ou dans une voiture de collection : le placement immobilier dans la capitale thaïlandaise est 4e des meilleures performances sur cinq ans du classement Knight Frank sur la richesse dans le monde.

Selon le rapport annuel publié par Knight Frank, "The Wealth Report 2015", Bangkok, avec une hausse de 75%, dépasse largement les marchés où les prix étaient déjà élevés en 2009, comme Tokyo, Paris Hong Kong ou Los Angeles.

Seuls New York et Londres enregistrent de très bonnes performances (+50 et +52%) dans les marchés occidentaux immobiliers traditionnellement recherchés par les investisseurs.

Singapour et Paris déçoivent avec une progression respective de 13% et 16%, à peine 2 et 3% par an.

Les chiffres de Knight Frank représentent cependant une moyenne qu'il faut prendre comme un indicateur, pas comme le résultat d'une performance mesurable avec précision.


Bangkok : un marché difficile à valoriser

Le rapport est aussi sous-titré "The global perspective on prime property and wealth", c'est à dire "Une perspective mondiale sur l'immobilier haut de gamme et la richesse".

Il s'agit donc d'une estimation qui se rapporte au marché du luxe neuf dans le centre ville de Bangkok, qui a effectivement beaucoup augmenté ces dernières années.

Les prix demandés dans les projets neufs haut de gamme atteignent maintenant facilement les 200.000 baht au mètre carré dans Sukhumvit et 250 à 300.000 dans le CBD (Sathorn, Silom). Les 10.000 USD au mètre carré ne sont dont plus très loin....

Mais si vous avez acheté un studio de 30 m2 à Bangna, votre investissement n'a peut être pas augmenté de 75% en cinq ans....

Car une des caractéristiques du marché immobilier à Bangkok réside dans le fait que les prix des immeubles anciens n'évoluent pas du tout au même rythme que dans le neuf, et de façon assez contrastée selon les quartiers.

Dans la plupart des cas sur les marchés immobiliers dans les pays occidentaux développés, il est possible d'évaluer une propriété immobilière en utilisant un prix moyen au mètre carré en fonction de son quartier et de sa situation. Mais ce n'est clairement pas le cas à Bangkok.

Dans le quartier de Sukhumvit par exemple, à quelques centaines de mètres de distance, un appartement dans un immeuble ancien peut être vendu à 60.000 baht le m2, tandis qu'un lot vendu neuf ou sur plan peut facilement atteindre les 200.000 baht.


Une certaine opacité sur les prix réels de vente

Difficulté supplémentaire pour se faire un avis précis du marché : contrairement à la France, les prix de ventes réels de l'immobilier ne sont pas des données publiquement disponibles en Thaïlande, même si cette information est recueillie par le cadastre thaïlandais (Land Department) lorsque le transfert de propriété a lieu.

Les données utilisées dans la plupart des études et articles sont donc celles communiquées par les agences à partir des prix demandés par les vendeurs, qui ne reflètent pas toujours les vrais prix du marché.


Read more at http://www.thailande-fr.com/immobilier/35420-immobilier-bangkok-le-meilleur-placement-sur-cinq-ans-apres-jakarta#QGMH9PQZLpIXZr88.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 03, 2015, 12:40:15 pm

 :announce   Ikea annonce l'ouverture d'un nouveau magasin à Bangkok, dans le centre commercial Central WestGate qui sera lancé le mois prochain à Nonthaburi.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 05, 2015, 08:22:47 am

Perso, je ne suis pas fana des meubles IKEA... D'autant plus qu'en thaïlande, on peut acheter de magnifiques véritables meubles de bois...  :)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 08, 2015, 07:54:02 am

Bangkok, capitale mondiale des « shopping malls »

Toujours plus ! On se demande jusqu'où pourra aller la folie du shopping à Bangkok. Dans la capitale thaïlandaise, il est impossible de résister à une séance de magasinage.

Certains sont pourtant désespérément vides, comme le Central Embassy qui vise l'hyper luxe,  mais peu importe, il s'en ouvre un nouveau quasiment tous les 6 mois.

Dernier en date : EmQuartier, un ensemble pharaonique de trois bâtiments reliés par des passerelles et desservis par le BTS Phrom Pong, en face de l'Emporium.... un autre shopping mall, mais aux dimensions plus humaines.

EmQuartier accueille, dans un froid glacial comme il se doit, ce que ses promoteurs décrivent comme "la cascade végétale la plus haute construite par l'homme en Asie du Sud-Est».

La section de restaurant ouverte récemment dans ​​les étages les plus élevés s'enroule autour d'un jardin suspendu qui apporte un semblant d'ambiance naturelle, au centre de ce monstre de verre et de béton entièrement consacré au culte de la consommation.

Pourtant EmQuartier, la dernière réalisation du groupe Mall, n'est pas le plus grand Shopping Mall de Bangkok : le titre appartient à Central World construit par son principal rival, Central Group, qui est la plus importante entreprise de vente au détail en Thaïlande.

La famille Chirathivat, qui contrôle le groupe de distribution et d'immobilier Central est la troisième plus grosse fortune de Thaïlande avec un patrimoine évalué à 12,3 milliards de baht.

Central World, desservi par la station de BTS Chitlom reçoit 150 000 visiteurs par jour, composés à 80% de Thaïs, et 20% de touristes.


Le culte de la consommation

Que vous soyez en quête de produits « très haut de gamme », ultra branchés, super funky, classiques ou hyper spécialisés, Bangkok collectionne les immenses centres commerciaux (« malls ») et peut contenter toutes les envies et tous les budgets.

Généralement, ils possèdent une partie « magasins » (regroupant supermarché, vêtements, électronique et autres articles sur plusieurs étages) et une zone dédiée aux prestataires de services (téléphonie mobile, banques, etc.).

Véritables temples de la consommation, ils sont conçus pour que vous achetiez, mangiez et vous divertissiez sur place de 10h à 22h. Voici quelques adresses auxquelles il vous sera peut-être difficile de résister.


Central World, le plus géant

- « CentralWorld », le plus grand mall de Thaïlande, et l’un des plus grands du monde, s’étale sur 830 000 m2 regroupant plus de 500 enseignes (dont Zara, Miss Sixty, Timberland…), 100 restaurants et cafés, 15 cinémas, une patinoire sur glace, une zone dédiée aux enfants (Genius Planet Zone), des méga-stores (Toys ‘R’ Us, Supersports, etc.), un food court, un hypermarché et un immense esplanade à ciel ouvert où se tiennent de nombreux événements dont le compte à rebours du Nouvel An. .
Vêtements de marque, gadgets high-tech, librairies, mobilier design, épicerie d’importation, banques, salons de beauté... Il y a de quoi faire.
A l’Intersection Ratchaprasong, en face de Gaysorn et d'Erawan
Stations BTS : Chidlom, Siam

- « Siam Paragon » abrite plus de 250 magasins et fournit principalement des articles de luxe. Hôte de marques internationales de la mode couture comme Hermès, Louis Vuitton, Prada et Versace, il propose aussi du prêt à porter haut de gamme, des voitures de sport, les dernières nouveautés hi-tech, de la décoration d’intérieur mais aussi le plus grand aquarium d'Asie du Sud-Est (Siam Ocean World Aquarium), un Cineplex de 16 salles et une sélection complète de cuisine du monde pour se restaurer.
Rama 1 Road, Pathumwan
Station BTS : Siam

- Rénové en 2013, « Siam Center » offre plus de 200 enseignes dont les boutiques de certains des plus brillants designers locaux et des couturiers thaïlandais de renom. La nouvelle décoration des lieux livre une atmosphère pleine de fraîcheur mêlant nature et technologie. Parmi les beaux labels thaï à découvrir : Jaspal pour ses tenues chics, Lyn Around et ses robes de rêve, les jeans skinny et les tee-shirts de Baking Soda, sans oublier les créations très originales de Fly Now III, Kloset et Greyhound Original.
Rama 1 Road, Pathumwan
Station BTS : Siam


MBK, le plus populaire

- Aussi connu des touristes que des locaux, « MBK » déploie quelques 2 000 points de vente sur 7 étages et 89 000 m2.
Paradis de la diversité des produits et des prix bon marché (ici, la négociation se pratique), il est notamment couru pour les téléphones mobiles, le matériel photo, les jeux vidéo, les bagages, le street wear et les ornements en or. Il est doté également de 2 food courts, d’un cinéma multi salles et karaoké et d’une zone de jeux électroniques.
Intersection Pathumwan, diagonalement à l'opposé du Siam Discovery Centre
BTS : National Stadium


Terminal 21, le plus cosmopolite

- « Terminal 21 » rassemble environ 600 boutiques sur neuf étages, un Cineplex, un supermarché marché gastronomique et un court food avec toutes sortes de plats thaïlandais et internationaux appétissants. Mais ici au-delà du shopping, c’est le concept qui s’apprécie : ce mall place plusieurs villes du monde sous un meme toit au Coeur de Bangkok.

On déambule de Tokyo à Londres ou encore d’Istanbul à San Francisco en passant par Paris et Rome. Dans le même bâtiment, Grande Centre Point Sukhumvit a des allures d’aéroport avec son réseau d'escaliers mécaniques, ses tableaux d’affichage électronique et le personnel d’accueil vêtu d’uniformes d’hôtesses de l'air.
Sukhumvit Road (entre les Soi 19 et 21)
Station MRT : Sukhumvit
Station BTS : Asok (accès direct via Skywalk)

- Le « Pantip Plaza » est « La Mecque » de la technologie. Le mall tout entier est dédié à l'informatique, aux gadgets hi-tech et à l’image. Sur plusieurs étages il propose ordinateurs et accessoires, pièces de toutes sortes, imprimantes, caméras et appareils photos numériques, lecteurs MP3, PDA, etc. La diversité des produits et les prix attirent les amateurs, cependant mieux vaut préférer les articles originaux un peu plus chers aux copies trop bon marché parfois proposées.
Petchaburi Road, à l’opposé du Pratunam City Complex
Station BTS : Chidlom


Read more at http://www.thailande-fr.com/bangkok/32704-bangkok-capitale-mondiale-des-shopping-malls#eZe5HeaEkgWB6z29.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 23, 2015, 09:14:39 am

Vu à Bangkok !


Une pancarte vient d'être placè à l'entrée de Khao san Road... c'est fort, non ?!...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le juillet 23, 2015, 01:01:50 pm
Citer
       
Une pancarte vient d'être placè à l'entrée de Khao san Road... c'est fort, non ?!...           


Amazing Thaïlande .  :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le juillet 23, 2015, 08:20:23 pm
Un nouveau rapport alerte le gouvernement sur l’affaissement du sol de la capitale thaïlandaise. D’ici à quinze ans, si le phénomène s’accentue, la métropole devrait sans doute être déplacée.

Le gouvernement doit prendre des mesures d’urgence pour éviter que Bangkok ne soit sous les eaux d’ici à quinze ans, avance un rapport présenté au Conseil national de réformes (Parlement), indique le quotidien Bangkok Post.

Source et suite de cet article >>> http://www.courrierinternational.com/article/thailande-bangkok-coule-t-il
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 23, 2015, 11:02:28 pm

et oui, c'est prévu malheureusement depuis un moment, c'est très très moche... :'(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le juillet 24, 2015, 02:03:21 am

et oui, c'est prévu malheureusement depuis un moment, c'est très très moche... :'(


Par contre ce que je ne comprends pas c'est qu'il y  a encore des acheteurs pour des condominium ou investisseurs dans des hôtels ??
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 24, 2015, 08:26:16 am

Thaïlande. Bangkok coule-t-il ?

Un nouveau rapport alerte le gouvernement sur l’affaissement du sol de la capitale thaïlandaise. D’ici à quinze ans, si le phénomène s’accentue, la métropole devrait sans doute être déplacée.

Le gouvernement doit prendre des mesures d’urgence pour éviter que Bangkok ne soit sous les eaux d’ici à quinze ans, avance un rapport présenté au Conseil national de réformes (Parlement), indique le quotidien Bangkok Post.

“L’usage excessif et prolongé de l’eau souterraine dans certaines zones dépourvues d’accès à un réseau d’eau et le poids des hauts immeubles accélèrent l’enfoncement”, précise le quotidien. La métropole, construite sur une zone de canaux et d’anciens marécages, se situe “entre 0,5 et 2 mètres” au-dessus du niveau de la mer. La ville compte 700 immeubles de plus de 20 étages et 4 000 entre 8 et 20 étages.

Witthaya Kulsomboon, qui dirigeait le commission parlementaire à l’origine du rapport, recommande la mise en place d’un comité spécial présidé par le Premier ministre pour suivre le dossier. “Les solutions doivent être mises en place de manière urgente et seront très coûteuses, et le déplacement de la capitale devra peut-être être envisagé.”

Un des membres du Parlement plaide pour la construction d’un mur afin de protéger la ville et les provinces avoisinantes de la montée du niveau de la mer, qui se situe à une trentaine de kilomètres. Un tel mur pourrait s’étendre sur près de 300 kilomètres entre la province de Chonburi et celle de Prachuap Khiri Khan, et coûterait l’équivalent de 13 milliards d’euros.


http://www.courrierinternational.com/article/thailande-bangkok-coule-t-il
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 27, 2015, 09:07:34 am

Khao San Road, incontournable ou piège à touristes ?

Khao San Road a longtemps été le rendez-vous privilégié des routards en transit à Bangkok. Mais aujourd'hui que reste t-il vraiment du quartier mythique des années 70 ?

Le quartier a conservé pour l'essentiel sa renommée dans le monde entier, et reste très fréquenté par les voyageurs à cause de ses nombreuses maisons d'hôte (guest houses), et petits hôtels bon marché.

Mais en fait il est maintenant tout à fait possible de trouver ce type d'hébergement dans d'autres quartiers de Bangkok.

Le seul véritable avantage de Khao San Road, c'est la proximité des lieux touristiques et de la rivière : Wat Pho et le Grand Palace sont accessibles à pieds ou à distance de tuk-tuk (pensez à négocier le prix de la course AVANT).

Avec 2313 avis sur Tripadvisor, le site maintient assez honorablement son rang de lieu "incontournable" de Bangkok. Khao San est tout de même classé n° 77 sur 434 choses à voir/à faire à Bangkok : le mythe perdure, mais il est quand même sérieusement écorné.

On trouve de plus en plus de commentaires franchement négatifs, tant sur le comportement des touristes qui fréquentent Khao San, que sur l'accueil des Thaïlandais.

"Que des vieux blancs avec des prostituées ou des jeunes européens déchirés, en tout cas le vendredi soir. Je suis dégoûtée. Fuyez !"

note Sophie M. d'Ermenonville.

mais pour Nicolas P, au contraire Khao San reste un lieu incontournable de Bangkok

"Rendez vous des routards. On y trouve tout (bars, Resto, shopping, massage,..) jusque très tard le soir. Ambiance sympas. Pour le shopping il faut négocier, beaucoup négocier,... ça fait partie du plaisir."


Enfer ou Paradis ? Tout dépend de ce que vous cherchez

En fait tout dépend de ce que vous attendez de votre voyage en Thaïlande. Si vous y allez  pour faire la fête pour pas cher avec bière, musique techno à fond, bars à filles etc... : vous ne serez pas déçu par Khao San.

Par contre si vous partez en Thaïlande pour découvrir la culture locale, pour l'exotisme, le calme et la méditation : Khao San n'est probablement le meilleur endroit pour vous, mais une nuit peut vous simplifier la vie, le temps de trouver mieux ailleurs, ou de planifier votre voyage.


Read more at http://www.thailande-fr.com/tourisme/35717-khao-san-road-incontournable-ou-piege-a-touristes#8I2PHj2xi8pKpZo1.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 10, 2015, 04:46:09 pm
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/la-police-arrete-plus-de-400-jeunes-motards-734


La police arrête plus de 400 jeunes motards


A Bangkok, la police et les soldats ont intercepté plus de 850 jeunes motocyclistes tôt hier (9 Août) et ont arrêté 411 jeunes qui ont afflué à Vibhavadi Rangsit Road et une station d'essence à Saraburi pour un rassemblements qui a alarmé les automobilistes.

Un membre du groupe de motard dans la zone de Vibhavadi Rangsit a dit qu'ils se sont rencontrés hier matin pour un « voyage de charité», mais la grande taille du groupe inquiète les automobilistes et les policiers qui étaient à la recherche pour des courses de rue, interdites par le Conseil national pour la paix et Ordre (NCPO).

Environ 30 policiers ont encerclé les motards qui avaient rempli les voies express près de l'intersection Bang Khen. Ils ont détenu 227 hommes et 31 femmes. Il y avait 59 adolescents, dont certains âgés de moins de 18 ans, y compris leurs passagers.

Des motos modifiées pour la course illégale ont été saisies en vertu d'une ordonnance rendue par le chef NCPO et le Premier ministre Prayut Chan-o-Cha, en vertu de l'article 44 de la charte provisoire.

"Nous ne cherchons pas à provoquer des troubles", a déclaré Wutthichai Phetkaeo, 27 ans, dont le groupe était de voyager de la cascade Wang Takhrai à Nakhon Nayok.

La plupart des motards dans le groupe sont de Nonthaburi et font partis de "Thurian Non Kan Yao", ou "long stem Nonthaburi durian".

M. Wutthichai a dit que le voyage de Nakhon Nayok, était le deuxième rassemblement du groupe après avoir parcouru plus tôt cette année, de la plage de Bang Saen à Chon Buri, pour amasser des fonds afin d'aider les victimes du tremblement de terre au Népal du 25 Avril. Ils ont soulevé B50,000 et les ont envoyé à Channel 3 TV qui supervisait les opérations de secours, M. Wutthichai a dit...

Mais la police a arrêté des membres du groupe en disant que certains roulaient d'une façon dangereuse, et avaient modifié leurs motos pour la course.

Les accusés âgés de plus de 18 ans feront face à des accusations de la Cour pénale, a déclaré le chef de la police nationale, Pol Lt Gen Prawut Thawornsiri.

Ceux qui ont violé les lois de la circulation ont été accusés de conduite sur des voies express qui sont habituellement réservées pour les voitures, la vitesse au-delà des limites légales, et de ne pas avoir conduis sur la voie de gauche.

Dans Saraburi, 153 sur un groupe de plus de 500 motocyclistes ont également été arrêtés et condamnés à une amende car ils ont été trouvés en train de violer les lois de la circulation, a déclaré le lieutenant-colonel Pol Samran Noithung, chef adjoint du poste de police de Muang Saraburi.

Nipha Malai, 22 ans, un autre membre du groupe de durian, a déclaré qu'elle et ses amis s'était rencontré à la station d'essence dans le district de Muang pour le voyage à Nakhon Nayok, pour amasser des fonds pour le Wat Phra Phutthabhat Namphu à Lop Buri, connu pour son travail avec les malades du sida...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 17, 2015, 01:15:10 pm

EVENEMENT 

All for 'Mom"    (http://img11.hostingpics.net/pics/732226heureux.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=732226heureux.jpg)


Le prince Maha Vajiralongkorn, âgé de 63 ans, a montré le chemin au premier groupe de cyclistes qui participaient à l'opération "Roule pour maman", en hommage à sa mère, la reine Sirikit.

Les cyclistes étaient tous vêtus de bleu, la couleur officielle de la reine, laquelle est hospitalisée tout comme son époux.

Depuis mercredi dernier, date à laquelle la reine célébrait son 83ème anniversaire, les T-shirt bleus sont nombreux dans les rues de la capitale...


P.S. "All for Mom ou Bike for Mom" a été accepté dans le Guinness Book des Records comme la plus grande balade à vélo du monde avec 146,266 cyclistes...  :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le août 22, 2015, 12:59:25 pm
Une belle vidéo vivre à Bangkok en 1977 .  8)
.
https://www.youtube.com/watch?v=xjcmECfHj6w&feature=youtu.be
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le août 22, 2015, 09:35:20 pm

Une belle vidéo vivre à Bangkok en 1977 .  8)
.https://www.youtube.com/watch?v=xjcmECfHj6w&feature=youtu.be



belle vidéo !  8)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 23, 2015, 09:48:57 am

Vidéo très très sympa !... Un autre époque... La guerre du Vietnam vient de finir, les Khmers rouges sont au Cambodge voisin, la guerre fait rage en Birmanie, il y a moins de deux millions de touristes annuels en Thaïlande et pourtant, Bangkok est un Paradis... :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: COCONUT PILOT le août 23, 2015, 02:33:56 pm

Une belle vidéo vivre à Bangkok en 1977 .  8)
.
https://www.youtube.com/watch?v=xjcmECfHj6w&feature=youtu.be



on allait dans une guest house " chez charlie " juste au debut de rama 4 a 2 pas de hua lanpong
dans le fond ca n a pas tant change que ca
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le août 25, 2015, 09:32:00 pm

+ 1 très sympa ! 1977 une autre époque où c'était pas mal partout !!!
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 26, 2015, 09:01:08 am

L'extrait d'un blog : la vie à Bangkok... Intéressant...


Vivre à Bangkok

Bonjour ! Aujourd’hui j’accueille Romain du blog La Thaïlande et l’Asie pour nous parler de la vie d’expatrié à Bangkok, en Thaïlande. Cette ville accueille beaucoup de voyageurs de passage lors de leur voyage en Asie du Sud Est mais aussi beaucoup d’européens désireux de s’expatrier dans un pays où la vie est moins chère.

Je suis sûre que cet article qui décortique un peu la vie à Bangkok et donne des bons plans pour votre visite vous plaira autant qu’à moi. Bonne lecture !


Salut Romain, peux-tu te présenter rapidement et nous dire ce qui t’a amené à partir vivre à Bangkok il y a 6 ans déjà ?

Et bien, je m’appelle Romain, j’ai 31 ans. Je suis diplômé dans l’audiovisuel, mais ce n’est évidemment pas ça qui m’a emmené en Thaïlande (encore que, ça aurait pu, l’industrie cinématographique et plutôt active ici). Après un premier voyage en Thaïlande, j’y rencontrais ma future femme. Après 2 ans d’aller-retour entre la France et la Thaïlande, je décidais de poser mes valises ici. Une des raisons étant qu’à l’époque, on était en plein début de crise (en 2008) et je me disais que c’était l’occasion de me lancer dans une « aventure » unique.


Quelles sont les raisons qui te poussent à ne pas considérer un retour en France ?

La conjecture économique d’abord et puis le contexte social en France, la montée du FN, cette impression de ras le bol et de pessimisme ça rend déprimant… Après soyons honnête, dans un certain futur, je ne suis pas contre revenir en France, ça reste ma patrie. Bangkok est appréciable pour son côté « vivant », on trouve de tout à toute heure, il se passe toujours quelque chose.

Je suis passée quelques jours à Bangkok lors d’un voyage en Thaïlande et en fan des grandes villes, j’ai adoré ! Deux « clichés » me viennent à l’esprit quand je pense à cette ville : Kao San Road (pas glorieux, j’y ai passé 1 ou 2 soirée, j’avoue) et les stands de street food à tous les coins de rue (miam miam !!) ! Après y avoir vécu si longtemps, quels sont les « clichés » qui pour toi caractérisent cette ville ?

Un des « clichés qui me vient tout de suite en tête, c’est les fameux canaux, c’est ce qui donna à Bangkok la réputation de « Venise de l’Est », malheureusement de moins en moins vrai, car outre les nombreux canaux bouchés pour en faire des rues, ceux restant sont, pour la plupart, innavigables.

Après c’est difficile de définir un « cliché » spécifique à la ville car comme ton exemple de la street food, c’est quelque chose que l’on trouve partout en Thailande. Si en fait, les taxis de toutes les couleurs, s’il y a bien d’autres taxis dans d’autres villes il n’y a pas ce mélange de couleurs très variées comme il y a à Bangkok. Peut-être un autre serait le marché de Chatuchak, que beaucoup connaissent.


Est-ce nécessaire de maîtriser la langue locale lorsqu’on envisage un séjour prolongé à Bangkok ?

Tout dépend le contexte du séjour en question, si cela reste purement touristique je ne pense pas que cela soit vraiment nécessaire. Sinon oui, avoir des bases de la langue est toujours utile pour éviter d’éventuelles situations embarrassantes faute de compréhension mutuelle.

Il y a t-il une grosse communauté d’expatriés ? Prends-tu de la distance vis à vis de cette communauté ou apprécies-tu leur compagnie dans cette ville si dépaysante ?

Il y a aurait quelque chose comme 400 000 expatriés en Thaïlande, toute nationalité confondue. Pour les français, nous sommes près de 10 000 (enregistrés officiellement auprès du registre des français établis à l’étranger). J’ai un cercle d’amis essentiellement francophone je dois avouer… La raison principale étant le besoin de parler ma langue natale, c’est peut-être une forme de « lâcheté » face à la difficulté de sympathiser avec des locaux (ce qui est moins facile dans une grande ville à mes yeux, comparé à ceux vivant à la campagne le rapport humain est différent)


Peux-tu nous donner une idée du coût de la vie ?

Concrètement, la vie à Bangkok est certainement plus chère qu’en province (sauf certains coins dans le sud), selon son mode de vie les dépenses varient largement, mais en gros, un plat coûte en moyenne 60 Bahts (1 €40), avec une petite bouteille d’eau, c’est 10 Bahts en plus, globalement, on peut s’en sortir pour moins de 2 € le repas (mais bon en général, c’est tellement bon qu’on se contente rarement d’un seul plat…)

Pour un appartement, selon le quartier et le type (condo vs appartement simple ou autre) les prix peuvent varier du simple ou double mais, en gros, pour un petit appart de 35 m² avec une chambre il faut compter 13 000 bahts soit environ 300 €. Enfin moi qui conduis, l’essence est plutôt chère ici, car à 38 bahts, c’est tout de même 0,9 € / litre.


Dans quel quartier vis-tu ? Quel quartier conseillerais-tu à un futur expatrié à Bangkok ?

Actuellement je vis en fait dans la ville voisine de Bangkok, Nonthaburi (pratiquement à la limite). J’ai déménagé 5 fois depuis que je vis ici… mais je suis resté dans le quartier Ari pendant près de 3 ans et c’est un quartier que je recommande volontiers. C’est près du métro aérien (le fameux skytrain) et il y a plein de restaurants sympa, le tout sans le côté « sur-occidentalisé » que sont des quartiers comme Silom ou Sukhumvit.


Et pour les touristes, dans quel quartier conseilles-tu de poser ses valises ?

Bang Lamphu, c’est en fait le même quartier que Khao San mais il y a suffisamment de rues dans le coin pour éviter de se retrouver dans Khao San elle même. Sinon il y a le quartier Thewet à côté. Le tout reste pratique car à proximité avec les principaux lieux de visites que sont le trio Grand Palais / Wat Pho / Wat Arun pour ne citer que ses lieux. Sachant que la plupart des lieux de visites dans Bangkok sont dans la partie appelé « Koh Rattanakosin ».


Bangkok c’est aussi la proximité avec les plages de rêve du sud de la Thaïlande… As-tu souvent l’occasion de voyager ? Quels sont tes 3 coups de coeur voyage dans ce pays ?

Proximité… Ça dépend quelles îles ! Celles à l’est du pays oui, mais celles du sud ne sont pas vraiment à côté, le pays étant tout en longueur. J’essaye de voyager régulièrement, mais au final, c’est un peu comme quand on est en France, on a tendance à pas voyager tant que ça « intra-muros » mais on cherche à voir autre chose. Dans mon cas, c’est pareil, je visite régulièrement les pays d’Asie et il y a donc encore pleins d’endroits que je ne connais pas encore en Thaïlande.

Mes coup de coeur en Thailande à ce jour sont le parc national de Sam Roi Yod près de Hua Hin, ces pics rocheux en bord de mer, ces grottes et ces temples, le top ! Ensuite je dirais la région de Krabi, superbe avec sa plage de Railey et ses falaises, villages de pêcheurs etc… et enfin la région de Nan, pour ses gens très accueillant et le calme des montagnes.

Mes coups de coeur en Asie du Sud Est : le Mont Bromo sur l’île de Java en Indonésie, peut être à égalité avec le Kawah Ijen (autre volcan de l’île). Après j’ai beaucoup apprécié Mui Né au Vietnam, ce côté un peu désertique mais en bord de mer, de très chouette paysages. J’aime aussi les paysages comme à Vang Vieng et Thakhek au Laos, assez similaire au paysage du parc national de Sam Roi Yod, j’adore ce côté montagnes à « pics », pour ça je rêve de voir Guilin !


Quel est ton quartier préféré pour sortir un soir entre amis ?

Principalement je vais à Ratchathewi, il y a là une série de bars juste au pied du skytrain (Coco Walk). Sinon à Sukhumvit Soi 11, quartier Ari aussi, parfois même vers Khao San, qui possède son lot d’animation (mais c’est parfois un peu too much). Pour le côté plus boite de nuit il y a RCA.


As tu un restaurant préféré ?

Difficile à répondre… Vu qu’ici aller au restaurant, c’est très commun (en France, c’est plus occasionnel), j’estime être allé dans au moins 200 restaurants rien qu’à Bangkok ! Mais si je dois définir des préférences, je dirai le Greyhound Café à Villa Ari, l’AMB pour ses délicieux burgers, toujours vers Ari. Sinon j’aime beaucoup manger à Food Loft, pas vraiment un restaurant, ça utilise le système dit des « food court », une sorte de « cantine » où l’on peut choisir divers plats en fonction de ses envies. Excellent rapport qualité/prix.


… Un bar préféré ?

Il y a le Cheap Charlie à Sukhumvit 11, le Black Swan à Asok, sinon à Ratchathewi, je vais dans un bar français qui s’appelle l’Aventure.


Et pour finir, un super bon plan à partager avec nous ?

Une balade à vélo à Bang Kachao pour voir un peu de natures (en dehors des quelques parcs publics à Bangkok, trop peu nombreux), cela fait partie de la province voisine à Bangkok, mais il suffit juste de traverser la rivière. Puisqu’on parlait de restaurant tout à l’heure, si vous aimez les fruits de mer et le poisson, je vous conseille le Bangkok Sea View, un restaurant sur pilotis posé sur la mer (uniquement accessible en bateau), l’occasion aussi de découvrir une facette unique de Bangkok, celle déserte de toutes habitations avec des marais salants et des mangroves !


La suite et les photos, ici : http://www.venividivoyage.com/vivre-bangkok/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 26, 2015, 11:51:13 am

Très belle ville cette mégapole à tous points de vue mais je ne suis pas sûre que j'aimerais y habiter à l'année...  mais y passer quelques jours, c'est super...  :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 30, 2015, 08:39:57 am

D'ailleurs, voilà une jolie vidéo sur Bangkok :

https://www.youtube.com/watch?v=UREdFi72aww


 :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 08, 2015, 08:13:59 am

VIDEO. Thaïlande : une boule de feu traverse le ciel de Bangkok

Une étrange boule de feu a été aperçue dans le ciel ce lundi matin à Bangkok, en Thaïlande. Le phénomène qui reste mystérieux a été observé par de nombreux habitants dans plusieurs endroits de la capitale de ce pays. Cette boule de feu pourrait provenir de débris spatiaux après leur entrée dans l'atmosphère terrestre.

Cette énorme boule de feu qui traverse le ciel avant de disparaître a pu être filmée par de nombreux habitants de Bangkok vers 8 h 45. Le phénomène aurait également été visible dans l'ouest du pays, près de la frontière birmane, rapporte le Malaymail. Très impressionnés, de nombreux Thaïlandais ont partagé ce moment très rarissime sur les réseaux sociaux.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 09, 2015, 01:22:46 am
VIDEO. Thaïlande : une boule de feu traverse le ciel de Bangkok

étrange...  :D 
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 12, 2015, 09:00:14 am

“Bangkok reste la destination préférée des Français !"

Selon le palmarès dressé le 31 juillet par le comparateur de voyages Skyscanner, la capitale thaïlandaise conserve son statut de destination de prédilection pour les Français dans la catégorie Villes. C'est l'Espagne qui remporte la mise côté Pays.

Le classement Skyscanner résulte de l’analyse de plusieurs millions de recherches effectuées sur son site par les internautes entre février et juin 2014 puis février et juin 2015. Les résultats sont classés par villes les plus demandées et pays les plus demandés.

Le charme de ses marchés flottants et sa vie nocturne sont parmi les atouts qui permettent à Bangkok de se maintenir en tête du classement.
La mégapole thaï et New York sont les deux villes préférées des Français pour passer des vacances.”
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 18, 2015, 08:41:28 am

Un musée de la corruption s'ouvre à Bangkok

Les Thaïlandais entretiennent une relation complexe avec ce fléau qui gangrène la politique.

Des statues grandeur nature de fonctionnaires cupides rappelant des scandales récents, d sculptures de sacs remplis d'argent liquide, des peintures de corrompus derrière des barreaux...: bienvenue au coeur du «Musée de la corruption thaïlandaise» qui vient d'ouvrir à Bangkok.

«La Thaïlande est un pays avec une culture du clientélisme... plusieurs générations ont déjà été confrontées à la corruption et les gens se sont habitués», explique à l'AFP Mana Nimitmongkol de l'Organisation de lutte contre la corruption, qui a conçu l'exposition.

Les Thaïlandais entretiennent une relation complexe avec ce fléau qui gangrène la politique, le système juridique et le monde des affaires du royaume qui se place à la 85e place sur 175 pays au classement de Transparency International sur la perception de la corruption.

« Nous voulions créer ce musée pour raconter aux tricheurs que les choses qu'ils ont faites sont mauvaises. Ils seront enregistrés dans l'histoire de la Thaïlande et le peuple thaïlandais ne pourra jamais oublier ni leur pardonner », ajoute-t-il.


Des millions pour la police

Les sculptures et statues renvoient en effet à des cas concrets de l'histoire thaïlandaise. Au milieu d'une pièce, le buste d'un homme avalant des dizaines de piliers de construction a pour titre « le délicieux repas des postes de polic e». Il y a quelques années plus de 160 millions de dollars ont été dépensés pour la construction de près de 400 postes de police - qui n'ont jamais vu le jour.

L'enquête a pointé du doigt Suthep Thaugsuban, qui était vice-premier ministre au moment où le contrat a été attribué.

Ce dernier fut l'un des meneurs de la fronde l'an passé contre le gouvernement de Yingluck Shinawatra, qui est, elle aussi, personnifiée dans le musée derrière un sac de riz. Ses opposants politiques l'accusent de corruption pour la mise en place d'un système de subventions aux riziculteurs qui lui vaut aujourd'hui un procès.

Par cette exposition, les organisateurs espèrent créer un électrochoc dans le public. «Chaque sculpture illustre un cas national de corruption qui me perturbe car chacun a causé d'énormes dégâts», explique Tatpitcha Khanumsee, 19 ans, impressionné par l'exposition.

En prenant le pouvoir en mai 2014, la junte thaïlandaise a promis de lutter contre la corruption et de poursuivre en justice les personnes corrompues.


http://www.20min.ch/ro/news/insolite/story/Un-mus-e-de-la-corruption-s-ouvre---Bangkok-24113494
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 21, 2015, 09:48:28 pm

curieux tout de même...  ???
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 11, 2015, 10:45:40 am

Un article amusant...


Que faire à Bangkok sous la pluie ?

http://vivre-en-thailande.com/que-faire-a-bangkok-sous-la-pluie/4771/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 19, 2015, 08:41:45 am

Article sympa !


10 temples insolites, ou carrément bizarres, à Bangkok

La Thaïlande est pays à 95% bouddhiste : c'est du moins la version officielle. Mais cela n’empêche pas le bouddhisme de cohabiter avec d'autres croyances, parfois un peu éloignées de l'enseignement de Siddhārtha Gautama.

La découverte des temples en Thaïlande est infini tant le pays regorge de joyaux. Le bouddhisme thaï, empreint d'animisme, peut être très folklorique et surprenant.

Bangkok abrite certains de ces temples hors du commun. Pour preuve, découvrez notre liste de dix temples insolites.

Les translittérations du thaï vers le français pouvant être discutables, les noms des temples sont aussi écrits en thaï de manière à les trouver plus simplement sur Google Maps.

Tout l'article, ici : http://www.thailande-fr.com/bangkok/36483-10-temples-insolites-a-bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 19, 2015, 09:13:50 am
10 temples insolites, ou carrément bizarres, à Bangkok

à voir ces temples insolites... sympa.   :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 25, 2015, 09:33:45 am

Bangkok, les salles de gym en plein air

Quel curieux paradoxe de parler de « salles » de gym et de l’associer « à plein air » et pourtant, Bangkok regorge de multiples lieux où l’on peut pratiquer cette bizarrerie sémantique.

Que ce soit les parcs, les cimetières, les espaces verts, les petites places, il est fréquent de trouver de petits endroits où l’on peut pratiquer une activité sportive. Beaucoup sont couverts mais entièrement ouverts aux 4 vents. Parfois un grillage sert de séparation ou de protection entre un dedans et un dehors somme toute relatif.

Ceux qui ont un toit contiennent tout un panel d’altères, d’appareils à musculation plus ou moins sophistiqués, de vélos, de glaces et pour les mieux lotis de tapis roulants. Pour ceux qui se trouvent totalement à l’extérieur, un coin « activité physique » est réservé aux sportifs du soir et du matin. En pleine journée, la fréquentation est moindre en raison de la chaleur.

Dans ces espaces ouverts, on trouve généralement tout un ensemble d’appareillages plus ou moins en bon état et plus ou moins artisanal. Ainsi dans le petit parc de Thomburi, protégé par la jupe en béton du BTS, un petit bout du parc concentre tout un appareillage digne d’un professeur Tournesol. A base de matériaux de récupération (altères fabriquées avec des ustensiles de chemin de fer, engins de traction construits grâce à des câbles et une potence récupérée dans un chantier de construction navale), tout ce matériel est à disposition gratuitement pour toute personne motivée par des exercices physiques. On a même installé deux grands miroirs afin que le sportif puisse observer sa gestuelle ou ses muscles bandés par l’effort consenti.

La plupart du temps, ces salles de gym sont gratuites. On y voit aussi bien les hommes que les femmes, que les jeunes adolescents et les personnes d’âges avancés. Ce sont des lieux très sociables, où l’on vient aussi bien pour pratiquer du sport afin de s’entretenir ou d’évacuer les stress, que des espaces où l’on se retrouve entre amis ou connaissances avant de rentrer chez soi.

Bangkok étant une cité dense et où les zones vertes sont rares, chaque lieu qui dispose un tant soit peu d’espaces loin de toutes voitures est donc investi, que ce soit les parcs ou les cimetières. Chose apparaissant pour un occidental quelque peu surprenant, on s’époumone, on pousse quelques cris d’effort, non loin de silencieux caveaux et de famille venant se recueillir.

Salle de gym en plein air, activités physiques dans un cimetière, nous sommes ici dans un éloge du paradoxe …


http://theo-courant.com/bangkok-les-salles-de-gym-en-plein-air/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le octobre 25, 2015, 11:29:07 am

Bangkok, les salles de gym en plein air

Quel curieux paradoxe de parler de « salles » de gym et de l’associer « à plein air » et pourtant, Bangkok regorge de multiples lieux où l’on peut pratiquer cette bizarrerie sémantique.




paradoxal est bien le mot...  :D   mais il est vrai que la Thaïlande regorge de paradoxes...  ;)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le octobre 27, 2015, 04:53:45 pm

En Thaïlande, une rare cité ouvrière en forme de Lego géant de containers !

En quelques jours, une drôle de construction, sorte de Lego géant de containers, est sortie de terre à Bangkok. Rare projet de logement salubre pour une poignée des millions de travailleurs immigrés précaires qui bâtissent les immeubles de Thaïlande.

Ces containers jaunes, récupérés auprès de compagnies de transport maritime locales, ont été savamment empilés les uns sur les autres, sur ce chantier situé à 30 minutes du principal port industriel de Bangkok.

Des escaliers ont été ajoutés pour créer des coursives et de petites fenêtres ont été percées dans la tôle.

Rapidement, près de 800 ouvriers en bâtiment ont pris possession des lieux, hissant des frigos à travers les coursives et posant leurs maigres affaires : matelas à fleurs dépliable et ventilateur, indispensable dans ces containers où la chaleur est suffocante alors que la température extérieure oscille entre 30 et 40°C toute l'année.

Dans un pays sans histoire de cités ouvrières ni réelle politique sociale, cette initiative d'un entrepreneur en travaux publics est inhabituelle. Des millions de travailleurs immigrés originaires des pays voisins comme le Cambodge, le Laos ou la Birmanie s'entassent habituellement dans des logements de fortune, dortoirs ou cabanes à même le chantier. Certains dorment aussi dans de vieux containers isolés.

"Nous avons récupéré ces containers au port et les avons transformés en habitations. Nous voulons montrer que nous sommes soucieux des conditions de vie de nos travailleurs", assure à l'AFP Sukit Tampapanna, responsable du groupe immobilier The Trust Condo.

Le groupe a déjà démonté et remonté son village de containers sur plusieurs chantiers ces dix dernières années. Celui auquel il s'attaque aujourd'hui à Bangkok est un immeuble d'appartements de luxe censé être fini dans trois ans.

D'ici là, les 800 ouvriers de ce chantier titanesque vivront dans ces chambres rudimentaires mais propres et isolées de la pluie, avec un toit recouvrant l'ensemble.

Argent envoyé au pays -

"Je ne suis pas vraiment malheureux ici. Je m'amuse bien à Bangkok, je suis libre", explique Dam, soudeur laotien de 30 ans, qui aime jouer de la guitare après le chantier.

Il est logé gratuitement, ce qui lui permet d'envoyer une large partie de ses 400 bahts quotidiens (moins de dix euros) à sa famille de riziculteurs au Laos.

La plupart des ouvriers habitant ici viennent du Cambodge, poussés en Thaïlande par la misère dans leurs campagnes.

Ils forment avec les Birmans le gros de la main-d'œuvre immigrée employée en Thaïlande aux tâches les plus dures, dans des conditions critiquées par Bruxelles et Washington : construction, mais aussi industrie de la pêche et ramassage de fruits.

Dans le village de containers visité par l'AFP, des travailleurs vivent seuls, d'autres en famille.

Ici, tout le monde est en règle, assure Surachai Piyasomboon, le gérant de la cité ouvrière, alors que de nombreux travailleurs restent illégaux dans le pays.

Les baraques de chantier ressemblent habituellement plus en Thaïlande à des camps volants de fortune. Il n'est pas rare de voir, sur les chantiers du centre-ville, du linge séchant sur des fils tendus entre des poutrelles ou des mères lavant leur bébé dans des bassines, une fois leur journée d'ouvrière en bâtiment terminée.

Mais dans les containers de The Trust Condo, si le confort reste très spartiate, les ouvriers disent apprécier la propreté et l'organisation des lieux.

Des ouvriers font leurs ablutions à toute heure, s'aspergeant le corps avec de l'eau puisée dans les bassins installés dans l'espace "salle de bain".

Les ouvrières portent un sarong de tissu pendant leur toilette, afin de préserver leur intimité.

Le soir, des joueurs de cartes boivent de la bière fraîche achetée à la petite épicerie du "village".

D'autres se font griller des calamars au jus de citron sur un brasero improvisé, recréant une atmosphère de quartier, surprenante dans ce village de containers posé au milieu d'une zone en travaux.

Inspections difficiles

L'Organisation internationale du travail (OIT) déplore l'absence d'accès aux logements ouvriers par les inspecteurs du travail sur les chantiers de Thaïlande.

"Les inspecteurs ne peuvent vérifier les lieux de vie que s'ils sont indiqués dans le contrat de l'ouvrier", ce qui est rarement le cas, explique Max Tunon, représentant de l'OIT en Asie.

L'OIT mène une étude sur les conditions de vie des ouvrières sur les sites de construction en Thaïlande et a noté des plaintes de harcèlement, liées à la promiscuité dans ces logements collectifs sans salles de bain séparées.

Dans plusieurs pays d'Europe (Grande-Bretagne, Pays-Bas, France...), des containers ont été transformés en habitations pour faire face à la pénurie de petits logements à bas prix, en particulier pour les étudiants.

Mais en Thaïlande, le projet reste isolé, dans une société très inégalitaire, habituée à l'idée de bidonvilles de migrants jusqu'au cœur des villes, cachés derrière des palissades de tôle ondulée.

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/En-Thailande-une-rare-cite-ouvriere-en-forme-de-Lego-geant-de-containers-2015-10-27-1373248

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 30, 2015, 08:26:36 am

Le banco des super riches sur Bangkok

La marché de l'immobilier de super luxe ne connait pas la crise à Bangkok : au contraire le montant moyen des transactions a augmenté de plus de 30%, passant de 42 à 63 millions de baht.

Dans le jargon financier anglo saxon, on les appelle HNWI, pour High Net Worth Individuals, que l'on pourrait traduire approximativement en français par , « individus à fortune nette élevée ».

Plus concrètement : ceux qui se trouvent à la tête d'actifs équivalant à au moins 1 million de dollars US, sans compter leur résidence principale et les biens de consommation.

Depuis cette année, c'est en Asie qu'ils sont le plus nombreux, juste devant les Etats Unis, et les riches d'Asie investissent lourdement dans l'immobilier - c'est une des caractéristiques des économies émergentes.

Une caractéristique que l'on retrouve assez nettement sur le marché thaïlandais, en particulier à Bangkok.


La crise, quelle crise ?

Selon l'agence CBRE le marché actuel du super luxe à Bangkok est en pleine forme : le top des 100 transactions résidentielles à Bangkok indique une tendance surprenante à la hausse des valeurs à partir de 2014, passant de 42 millions de baht à 63,3 millions en moyenne.

La transaction la plus chère en 2015 pour une unité de condominium a atteint la somme record de 247 millions de baht (environ 6,3 millions d'euros).

Selon les registres de vente de CBRE, le top 10 des transactions à Bangkok se situe entre 100 et 247 millions de baht, suivies de 60 millions à 90 millions de baht pour les 10 suivantes.

Bien sur, ces opérations ne représentent qu'une poignée de ventes dans le total du marché résidentiel à Bangkok, mais elles démontrent que la Thaïlande reste un choix privilégié pour les super riches.


Une clientèle en majorité locale

La majorité des acheteurs pour ces biens immobiliers sont des Thaïlandais : ils représentent 81% des  transactions sur le secteur du très haut de gamme.

62 % de ces achats immobiliers sont pour leur propre usage, et le reste, 38 % à des fins d'investissement.


La plupart de ces transactions concernent de grandes unités avec au moins deux chambres : les acheteurs considèrent ces biens comme une alternative à la vie en maisons individuelles traditionnelles dans un quartier périphérique de Bangkok.

La tendance pour la vie en copropriété dans les condominiums a clairement pris le dessus au cours des cinq dernières années, créant une demande importante pour des unités situées dans le CBD (quartier central d'affaires).

L'évolution de la société thaïlandaise vers des familles plus réduites, et moins adaptées à de grandes maisons individuelles a joué un rôle clé dans cette évolution.

Cette tendance a commencé avec la jeune génération qui souhaite s'éloigner du système familial de vie commune dans de grandes maisons avant le mariage.

Elle est suivie aussi par une génération plus âgée, qui envisage également la vie dans un condominium du centre ville comme une alternative, à condition de pouvoir acquérir un appartement spacieux dans un développement bien situé .


Quel type de biens sont concernés ?

Une ventilation des transactions montre que 73 % des biens sont des appartements an copropriétés, tandis que les 27% sont des villas de luxe dans le quartier d'affaires (CBD).

Pour les ventes de copropriétés, la plupart sont des projets neufs hors-plan, tels que Marque Sukhumvit, Tela Thonglor, Magnolias Waterfront Residences @ ICONSIAM, Nimit Langsuan, Four Seasons Private Residences Bangkok et Les Résidences Ritz-Carlton, Bangkok.

Certaines opérations à forte valeur ajoutée concernent aussi un petit nombre des reventes de copropriétés existantes à L'Infinity, Domus, Le Parc Chidlom et The Sukhothai Residences.

A noter que les grandes unités de trois et quatre chambres à coucher, ou penthouses, ne représentent que 4% du total du marché du centre-ville.

Les familles traditionnelles thaïlandaises et chinoises qui ont investi leur fortune dans l'achat de terrains dans le passé, s'orientent maintenant davantage vers l'investissement dans des immeubles en copropriété.

Dans le marché actuel, où les terrains constructibles sont devenus inabordables et rarement disponibles dans le centre ville, ces investisseurs déplacent leur investissement vers l'immobilier résidentiel.


Read more at http://www.thailande-fr.com/bangkok/36563-le-banco-des-super-riches-sur-bangkok#pw3tT0iIdKbEWaOH.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 01, 2015, 08:56:01 am
http://www.thailandee.com/blog/


Une voie spécifique pour les téléphones portables sur les trottoirs thaïlandais...   :What?


La jeunesse thaïlandaise est accro aux téléphones portables, enfin plutôt aux réseau sociaux. Ils ont tant de mal à décrocher qu’une initiative étonnante a vu le jour en Thaïlande: après les pistes cyclables sur les trottoirs, la voie réservée aux utilisateurs de téléphones portables... :D Avec la signalétique qui va avec...  :o

C’est près de la Kasetsart University que ce drôle de trottoir avec sa file pour ceux qui n’utilisent pas leur portable et sa file pour les accros au smartphones a été mis en place. 

Le but est éviter les collision entre piétons téléphoneurs et piétons aux mains et oreilles libres. Après, je serais étonné de voir les smartphones addicts qui seraient du mauvais côté de la chaussée risquer une amende...  ;)

Va-t-on vers une généralisation ? Parce que si on doit mettre des pistes cyclables et des voies smartphones ou non-smartphones partout, il faudra agrandir les trottoirs !  ;D

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 08, 2015, 08:18:00 am

Nouveaux tarifs pour les motos-taxis

Le gouvernement a annoncé cette semaine que les tarifs appliqués aux trajets en moto taxi seront uniformisés pour l'ensemble de la Thaïlande.

Selon l'annonce faite par le ministère des Transports, les tarifs pour les premiers 2 kilomètres ne pourront pas dépasser 25 bahts, et toute distance supplémentaire entre 2 et 5 km par la suite, sera facturé à hauteur de 5 bahts pour chaque kilomètre.

Une course de 3 kilomètres devrait donc normalement revenir à 30 baht.

Une tarification de 10 bahts par kilomètre est prévue pour les distances parcourues au delà de 5 km et jusqu'à 15 km.

Toutes les distances supérieures à 15 kilomètres devront être négociées au cas par cas, mais ne doivent pas dépasser 150 bahts.

Ormsin Chiwapruek, le vice-ministre des transports par intérim, a déclaré que les nouveaux taux deviendront effectifs 60 jours après leur publication dans la Gazette royale, d'ici la fin de l'année.


Read more at http://www.thailande-fr.com/actu/37070-nouveaux-tarifs-pour-les-motos-taxis#3Bkby8TObpA2GHy9.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le novembre 17, 2015, 10:18:24 pm

Le BTS prévoit deux stations supplémentaires en 2016 !

il est prévu d'ajouter en 2016 deux nouvelles stations au service de métro aérien de Bangkok (BTS) pour soulager l'encombrement des stations existantes.

Contrairement à ce qui a déjà été fait les années précédentes, il ne s'agit pas d'extensions sur les lignes existantes : les nouvelles stations seront intercalées entre celles existant déjà avec la première prévue pour Sathorn Road.

La première station supplémentaire sera Sueksa Wittaya, entre les stations Chong Nonsi et Surasak, sur Sathorn Road, près de Sathorn Soi 12. Le coût estimé est de 450 millions de bahts, et la construction devrait commencer en 2016.

La seconde station sera Sena Ruam, entre les stations Ari et Saphan Kwai. Elle sera construite lorsque la première sera achevée.


http://i0.wp.com/www.thailande-fr.com/wp-content/uploads/2015/11/BTS-carte.png
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 20, 2015, 08:44:20 am

Ce qui serait vraiment bien, c'est qu'une station du BTS puisse desservir le Sanam Luang et le Palais royal de Bangkok...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le novembre 24, 2015, 05:42:46 pm
une première... !!! 


Respirez le bon air de Bangkok !   :What?

Oui, vous avez bien lu: l'air de Bangkok est plutôt bon pour votre santé, comparé à d'autres grandes villes dans le monde. La capitale de la Thaïlande figure parmi les capitales du monde les moins polluée.

Ce n'est pas une blague apparemment, mais comparée aux autres grandes capitales mondiales, Bangkok figure parmi celles où la qualité de l'air est la meilleure.

Selon une étude publiée par Nature, plus de trois millions de personnes dans le monde meurent prématurément chaque année à cause de la pollution extérieure.

Mais selon les données compilées par le site www.aph.com qui a comparé 28 villes et leur indice de qualité de l'air (IQA) au cours du mois d'octobre 2015.


L'air de Bangkok ? Pas si mauvais en vérité

Bangkok, la capitale de la Thaïlande figure parmi les grandes villes du monde les moins polluée.

L'étude de mentionne pas où ont été prises les mesures de qualité de l'air, mais celle-ci varie énormément selon les quartiers de Bangkok. La pollution de Bangkok étant surtout due à la circulation automobile.

L'indice de qualité de l'air est basé sur les polluants atmosphériques qui ont des effets néfastes sur la santé humaine et l'environnement.

Donc les voyageurs devraient en tenir compte si ils veulent éviter des villes trop polluées avec un niveau élevé d'IQA.


voir tableau dans le lien :  http://www.thailande-fr.com/sante/37420-respirez-le-bon-air-de-bangkok
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le novembre 24, 2015, 05:52:21 pm
Comme quoi , j'en suis étonné .  8)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 30, 2015, 01:29:06 pm

Comme quoi , j'en suis étonné .  8)



franchement étonnée car c'est assez irrespirable à Bangkok...   :(
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le novembre 30, 2015, 01:34:28 pm
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/la-restauration-des-trottoirs-a-bangkok-sans-marches-illegaux-dessus-1185


La restauration des trottoirs à Bangkok sans marchés illégaux dessus... 


L'Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a annoncé aujourd'hui que le marché de Bang Lampoo sera la prochaine cible où vendeurs ambulants devront laisser la place au plan de la ville pour faire le lifting du lieu.

Il y a plus de 500 vendeurs ambulants au marché Bang Lampoo qui ont continué à occuper illégalement les trottoirs pour ériger leurs étals de fortune comme commerce.

Il a été dit que Bang Lampoo est parmi plusieurs marchés de trottoir dans la conduite qui doit être évacués en début d'année prochaine.

Ils comprennent le marché Huay Kwang, le marché Pak Klong et le marché Saphan Phra Pok-Klao.

Selon les responsables de la ville, le marché Huay Kwang est déjà en cours et le travail est déjà à moitié fait.

Le porte-parole du gouvernement le Maj Gen Sansern Karwkamnerd aujourd'hui a demandé de comprendre et la coopération des fournisseurs, afin que le peuple retourne au bonheur et à la beauté des lieux de leurs origines...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 14, 2015, 09:07:03 am

Concert à Bangkok

Nouvelle saison "Concert in the park". L'orchestre symphonique de Bangkok jouera gratuitement tous les dimanches soir dans le parc Lumpini a compter du 13 décembre (dimanche prochain) jusqu'au 21 février.

Début du concert a a 17:30 dans le kiosque près de la sortie Nord.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 14, 2015, 06:31:25 pm
Concert à Bangkok

belle idée...  gratuit et assis parterre, sympa.  :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 22, 2015, 12:19:54 pm

Le prix du terrain atteint 13.194 dollars par m² dans le centre de Bangkok

Un nouveau record pour le prix d'un terrain dans le centre de Bangkok (CDB) a été franchi dans le quartier de Chidlom (centre ville de la capitale) avec une transaction effectuée à 13 194 USD par mètre carré.

Selon l'agence immobilière CBRE Thaïlande, la demande pour les terrains à construire dans le centre des affaires de Bangkok (CBD) ne faiblit pas, malgré une conjoncture économique morose.

Un nouveau record pour le prix d'un terrain dans le centre de Bangkok (CDB) a été franchi dans le quartier de Chidlom (centre ville de la capitale) pour 2,3 milliards de THB ou 63,9 millions USD (1,9 millions de THB par carré wah ou 13 194 USD par mètre carré) pour construire un immeuble de condominiums de grande hauteur.


Un nouveau magasin IKEA dans la grande banlieue de Bangkok

Selon les informations publiées par l'agence CBRE, IKEA et un certain nombre de partenaires non divulgués ont acheté un site de 900 rai (144 hectares), à Rangsit, dans la province de Pathum Thani,  pour y construire un nouveau méga centre de distribution.

La province de Pathum Thani est située à 20 kilomètres environ au nord de Bangkok, au delà de Nonthaburi.

CBRE Thaïlande annonce également que le Clover Hôtel Singapour a acheté le Glow Hôtel de Bangkok (95 chambres) sur Sukhumvit 16 pour un prix de plus de 400 millions de THB ou 11 millions de dollars (plus de 4,4 millions de THB par chambre ou 126 000 USD). L'hôtel est en construction et presque terminé.

"La croissance économique reste lente en Thaïlande, mais la demande pour les principaux sites de Bangkok dans le quartier des affaires  (CBD) continue d'être forte, même avec un nombre limité de sites."


Nouvelle taxe sur les successions effective en 2016

La nouvelle taxe sur les successions a été annoncée à compter du mois de février 2016. Seuls seront concernés les bénéficiaires héritant de plus de 100 millions de baht en actifs immobiliers, trésorerie, actions et véhicules et non sur la valeur totale de la succession du défunt.

Le taux sera de 5% pour les parents en ligne directe et 10% pour les autres.


Source: Thaïlande investissement MarketView Q3 2015


Read more at http://www.thailande-fr.com/immobilier/37774-le-prix-du-terrain-atteint-13-194-dollars-par-m%c2%b2-dans-le-centre-de-bangkok#DQxcOvp8i60VMX6q.99
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 27, 2015, 02:48:56 pm

Bangkok, shopping dans un Mall nouvelle génération : L’ Emporium

Bangkok est une des villes dans le monde qui recèle une des plus grandes quantités de centres commerciaux. Cette course insensée vient d’accoucher du tout dernier Mall nouvelle génération : L’Emporium.

Ouvert depuis quelques mois, l’ Emporium tape un grand coup sur la concurrence. Comme ses rivaux, il présente les habituelles grandes marques de vêtements, de sportwear, d’appareils électro et de téléphonie. Il a également plusieurs restaurants et traiteurs. Bref, rien de neuf sous les tropiques pourrions-nous dire au premier abord. En fait, si ce Mall se nomme Emporium ce n’est pas pour rien… En effet, ce dernier reprend le terme emporium à son origine antique, celui d’être un ensemble constitué de plusieurs quais et d’entrepôts. L’Emporium ce n’est donc pas un centre commercial mais 3.

Au cœur de cet ensemble, on trouve le BTS, avec d’un côté l’ Emporium Shopping Complex, de l’autre The Helix Quartier qui rejoint grâce à des passerelles The Waterfall Bangkok, shopping, magasinage dans un Mall nouvelle génération : L’ EmporiumQuartier. Tout cet ensemble est dans un cadre mélangeant tout à la fois un style  fashion et modernité. Une modernité incarnée par le choix des matériaux, un éclairage bien spécifique et l’apport de touche végétale tout à fait remarquable. De nombreux murs végétaux viennent marquer les espaces, donnant un peu de fraîcheur et apportant un peu de couleurs. Le clou du spectacle est sans aucun doute la grande cascade et son immense mur végétal.

L’autre avantage de ce Mall par rapport à ses concurrents du centre-ville – Siam Center – est qu’il a, juste à ses pieds, un parc. Idéal, pour attendre quelqu’un, pour se reposer, lire ou tout simplement s’écarter un peu de l’agitation du centre commercial et du quartier. C’est le gros plus de ce Mall, un lieu où l’on n’est pas obligé de consommer !


Informations pratiques

- Pour se rendre à L’Emporium, MRT station Phrom Phong Station. Le centre se trouve sur Sukhumvit Road.

- Ouvert de 10h00 à 22h00.


http://theo-courant.com/bangkok-shopping-dans-un-mall-nouvelle-generation-l-emporium/
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le décembre 29, 2015, 01:16:34 pm
http://www.thailandee.com/blog/index.php/7631-reouverture-du-suan-lum-night-bazaar-a-bangkok


Réouverture du Suan Lum Night Bazaar à Bangkok...  8)


Beaucoup l’ont regretté lorsqu’il a fermé, il y a 5 ans, le Suan Lum Night Bazaar, qui a été longtemps le marché de nuit de Bangkok le plus sympa, vient de renaître de ses cendres. Il a ouvert hier dans sa nouvelle version.

Si le « Lum » dans le nom était là pour Lumphini, le parc à côté duquel se trouvait l’ancien marché, c’est cette fois-ci dans le district de Chatuchak qu’il s’est installé. Pas très loin de la station MRT Lat Phrao à l’intersection Ratchada-Lat Phrao dans un cadre différent de l’original puisque entouré d’hôtels, condos et restaurants et plus d’un parc.

L’on peut craindre que ce nouvel avatar du Suan Lum ait un peu perdu du côté populaire que beaucoup aimaient dans sa version originale.

Pourtant, sur ses 125.000 mètres carrés il devrait accueillir à terme en plus d’un centre commercial, 1.800 magasins proposant des produits OTOP, de objets d’art et artisanaux, de la mode, des ornements et de la nourriture.

La plupart des anciens vendeurs pourraient aussi y prendre place. Il y aura également de la magie et des spectacles de cabaret, un centre de fitness, une salle de boxe et un parc aquatique…. et un Mc Do.

S’il a ouvert hier, ce n’est qu’en février que devrait avoir lieu l’inauguration officielle du marché qui pour l’instant est loin d’avoir accueilli tous ses magasins.

Le Suan Lum Night Bazaar Ratchadaphisek sera ouvert tous les soirs de 16h à minuit.

Le Suan Lum Night Bazaar orginal avait fermé en 2011, soit 10 ans après son ouverture, après que son contrat de bail avec le Crown Property Bureau ait expiré.

Le Suan Lum Night Bazaar Ratchadaphisek ambitionne d’attirer beaucoup de visiteurs et notamment de visiteurs étrangers et de retrouver l’engouement de son prédécesseur. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

Et si la promesse de retrouver l’ambiance de l’ancien marché de nuit de Lumphini est tenue, c’est un vrai cadeau de Noël pour tous les nostalgiques du Suan Lum Night Bazaar. Après quand on fait sa liste au Papa Noël, on a pas toujours exactement ce que l’on a demandé. ..

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le décembre 29, 2015, 09:35:28 pm
Le nouveau système de check in automatique à Survanabhumi Airport .  8)
.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 09, 2016, 09:05:25 pm

Le nouveau système de check in automatique à Survanabhumi Airport .  8)

.

attend, Malco, quest-ce que c'est encore ce bazar, je n'avais pas vu...  ???
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le janvier 09, 2016, 09:10:14 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-31-janvier-2016


Première bonne nouvelle 2016...


En effet, depuis hier les prix des navettes sur le Chao Phraya a diminué de ... 1 bath (à chaque "stop") en raison de la baisse des prix des carburants. C'est une décision prise en collaboration avec la société et le Ministre des transports

Désormais les nouveaux tarifs (toujours selon la distance parcouru) s'établissent comme cela :

- 8-12 Baths pour les bateaux sans drapeaux
- 14 bahs pour les bateaux avec des drapeaux orange
- 10-30 baths pour les bateaux avec des drapeaux verts
- 19-29 baths pour les bateaux avec les drapeaux jaunes.

Par ailleurs, le Ministère a prévu que la consommation d'énergie dans le pays devrait augmenter cette année, alors que les prix mondiaux du pétrole continuent de baisser.

Le Ministre à annoncer que l'an dernier,la consommation moyenne de carburant a augmenté de 4,2 %, soit 600.000 litres/ jour.

La demande pour le GPL a quant à elle diminué de 5,4% l'an dernier après qu'il est connu une augmentation....

En 2016, la consommation devrait augmenter de 3% par rapport à l'année dernière, une prévision en parallèle avec celle de la croissance du PIB projeté de 3-4%...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 03, 2016, 08:41:26 am

1600 pandas vont s’installer à Bangkok en mars !

Non, ce n’est pas un des signes annonçant l’apocalypse mais Bangkok va se voir envahir par 1600 pandas qui vont s’installer dans la capitale thaïlandaise d’ici un mois.

Ce ne seront pas des vrais pandas, mais les sculptures de l’exposition « 1600 Pandas » par l’artiste français Paulo Grangeon qui s’installeront à Bangkok en mars après avoir été voyagé à travers le monde pour sensibiliser à la préservation de l’environnement et des espèces.

Les 1.600 sculptures de panda, qui ont chacun leurs propres expressions et personnalités, seront exposées à Bangkok au mois de mars et avril, selon une annonce faite hier. Et un petit photo montage (voir plus haut) a été diffusé pour vous donner une idée de ce que ça pourrait donner.

Leur escale de 2 mois à Bangkok fait partie de leur tournée mondiale, qui a été lancé en 2008 par WWF-France et l’artiste afin de sensibiliser le public à la protection des pandas et à la nécessité de préserver la nature et la diversité des espèces.

Le nombre de pandas de cette exposition représente les 1.600 pandas qu’il reste encore à l’état sauvage à travers le monde.

Même si la photo diffusée récemment montre les sculptures au Sanam Luang, le parc devant le temple du Wat Phra Kaew, il n’a pas encore été annoncé officiellement où les pandas seront exposés.

Le Sanam Luang serait parfait pour de beaux selfies avec le chedi doré du temple le plus emblématique de Bangkok et il est assez grand pour accueillir l’exposition mais rien ne dit que ce ne sera pas finalement ailleurs que les pandas prendront place (infos sur : https://www.facebook.com/1600PandasMY).
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le mars 07, 2016, 04:55:58 pm


Les cabines téléphoniques de Bangkok bientôt aux abonnés absents !


À Bangkok, l'heure de la retraite a sonné pour les cabines téléphoniques : devenues obsolètes à l'heure de la téléphonie mobile universelle, elles encombrent le paysage urbain.

La porte parole de la ville Bensai Keeyapaj a annoncé que plus de 4400 cabines allaient être progressivement retirées des trottoirs de la capitale.

Les services publics de la ville de Bangkok vont peu à peu démanteler ces infrastructures vieillissantes, en commençant par celles qui ont cessé de fonctionner il y a longtemps et celles qui encombrent les trottoirs, gênant le passage des piétons.

Les cabines construites sans permis, et donc illégales, seront quant à elles immédiatement démontées.

Un démantèlement qui va de pair avec le développement du réseau mobile

Depuis 2009, plus de 20 000 cabines obsolètes ont été supprimées dans Bangkok, selon Phuwadol Samankongsak du département des travaux publics. Ces suppressions découlent de l'arrivée des téléphones portables et d'un réseau mobile performant en Thaïlande.

Au début des années 2010, la très forte concurrence entre les nombreux opérateurs présents sur le marché du mobile thaïlandais avait permis de faire chuter les prix des abonnements, et ainsi de démocratiser l'utilisation du téléphone portable.

Ainsi en 2012 le pays comptait déjà 84 millions d'abonnements mobiles, pour 68 millions d'habitants.

Courant 2013 le gouvernement avait également entrepris d'étendre le réseau 3G, autour de Bangkok principalement, et de créer 350 000 points d'accès wi-fi, dans le but de déployer un réseau internet mobile performant et de faciliter les connexions au réseau.

Une deuxième vie pour les cabines ?

D'autres détails concernant les suppressions des cabines téléphoniques seront annoncés après une rencontre entre des dirigeants de la ville de Bangkok et les compagnies téléphoniques TOT PLC et True Corporation, les deux entreprises détentrices des cabines.

On pourrait penser de nouvelles fonctions pour certaines cabines, à conditions qu'elles soient en bon état et qu'elles ne gênent pas les piétons.

À Londres l'année passée, certaines des célèbres Red Telephon Boxes avaient été réhabilitées en point de recharge pour les appareils numériques.

Autre exemple, à New-York il y a un mois, d'anciennes cabines téléphoniques ont été transformées en point d'accès wi-fi gratuit et libre d'accès.


http://www.thailande-fr.com/bangkok/45025-bangkok-4000-cabines-telephoniques
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 10, 2016, 03:17:37 pm

Bangkok, découvrez la coulée verte !

En plein cœur de Bangkok, une coulée verte permet de relier le parc Lumpini au quartier d’Asok. Découverte d’un bout de chemin sans voiture.

Évidemment dans l’idéal une coulée verte c’est un bout de chemin sur une ancienne voie ferrée avec de la végétation, arboré où viennent se blottir quelques oiseaux égarées et insectes rescapés d’une campagne oubliée. La ville est tout autour et le citadin aime se promener le weekend pour échapper à une circulation omniprésente.

La coulée verte de Bangkok c’est presque ça… sauf que nous ne suivons pas une vielle voie ferrée, mais un bon vieux khlong avec ses effluves délicates et piquantes. Du vert de la nature, il y a surtout ici que du béton teint en vert et du sentier, nous passons à une artère bien large. Alors oui c’est moins romantique, c’est moins charmant, mais c’est quand même bien pratique et même sympathique. Car à Bangkok il est toujours bon de se couper un peu de la circulation et notamment du bruit de celle-ci.

La coulée verte part du parc Lumpini au quartier d’Asok, est un joli raccourci que l’on peut emprunter à pied comme en vélo. Culminant à une dizaine de mètres au-dessus des ruelles et des khlongs, on peut apercevoir la vie locale et quelques bâtiments religieux comme la Holy Redeemer Church, une église catholique avec une architecture similaire au temple bouddhiste thaï.

Dès 17h00, quand la chaleur se fait moins forte, la coulée verte se transforme en terrain de jeu pour les enfants et en piste pour les vélos et autres joggeurs.

C’est aussi l’autre aspect sympathique de cette coulée verte, d’offrir à tous les joggeurs une alternative à la traditionnelle boucle autour du parc Lumpini. En effet, on peut rejoindre très facilement le parc Benjakiti et son lac. Là on trouve toutes les agrées pour compléter ses exercices physiques et parachever sa musculature d’apollon !


Source: http://theo-courant.com
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mars 10, 2016, 10:45:16 pm

Bangkok, découvrez la coulée verte !

En plein cœur de Bangkok, une coulée verte permet de relier le parc Lumpini au quartier d’Asok. Découverte d’un bout de chemin sans voiture.


extra cette coulée verte... jamais vue  :D   mais c'est vrai que çà surprend dans une mégapole telle que Bangkok...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mars 10, 2016, 11:44:01 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/105326-bangkok-les-bus-pollueurs-resteront


BANGKOK : les bus pollueurs resteront... >:(


La Ville de Bangkok (BMTA) a décidé de renoncer à son plan d’achat de bus au gaz naturel (NGV), préférant consacrer le budget à la réparation des vieux bus polluants qui sillonnent la capitale thaïlandaise et à la location de quelques bus électriques.

Si le quotidien anglophone Bangkok Post, qui publie cette information, ne donne pas les raisons exactes de cette décision.

Elle vient après des années de tergiversation, d’imbroglio et de malversations autour de l’enveloppe globale de 13 milliards de bahts destinée à remplacer le parc de vieux bus crachant leur fumée noire à la tête des motocyclistes et des piétons...  :(

Sur les 3138 bus au gaz naturel prévus, seuls 489 ont été livrés.

La BMTA a annoncé que les poubelles actuellement en circulation seront retapées pour un coût estimé à 800 000 bahts par véhicule et un sursis de 15 ans, a souligné Ormsin Chivapruck, le ministre député aux Transports, qui soutient cette décision.

Bangkok, ville verte ?  ;)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le mars 24, 2016, 05:21:03 pm
Attentats en Belgique L’ambassade de France met ses drapeaux en berne jusqu’au vendredi 25 mars 2016 inclus, en hommage à la mémoire des victimes des attentats commis à Bruxelles et en soutien à la Belgique frappée par le terrorisme !

Egalement sécurité renforcée à Bangkok après les attentats terroristes de Bruxelles !


Quand est ce qu'on va nettoyer la terre de toutes ces pourritures !!!
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mars 29, 2016, 09:14:37 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BREVE


BANGKOK - Une centaine de vendeurs de rues ont manifesté devant Government House pour demander de l'aide au Premier ministre, Prayut Chan-o-cha.

La municipalité veut les chasser du marché aux fleurs de Pak Khlong Talad à la fin du mois...
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le avril 01, 2016, 10:45:56 am
Français Ensemble Club de Pattaya


BANGKOK


La police, qui veut mettre fin à l'activité des hôtels clandestins et autres guesthouses non déclarées, s'attaque depuis hier à Khaosan et autres quartiers appréciés des routards, dans le souci de renforcer les mesures de sécurité durant la période de Songkran.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 04, 2016, 03:36:39 pm

Bangkok: menacé, le quartier chinois veut conserver son âme . Ce serait dommage moi qui adore ce quartier de Bangkok .

Voilà près d'un siècle que Thanuan vit au cœur des ruelles animées du quartier chinois de Bangkok, l'une des rares zones de la ville qui échappe encore aux immenses centres commerciaux et aux gratte-ciel. Mais plus pour longtemps.

Une nouvelle ligne de métro va bientôt traverser ce quartier historique, engendrant inévitablement une profonde transformation de cette zone chaotique mais pittoresque.

L'emplacement est idéal pour en faire une nouvelle zone immobilière prisée, à deux pas du fleuve Chao Phraya.

"Nous ne pouvons rien faire", explique Thanuan Amnueilap, 92 ans, attablé à l'un des stands de nouilles qui envahissent les ruelles du quartier de Charoen Chai.

Il habite à deux pas de l'emplacement de la future station de métro qui devrait ouvrir en 2018 et reliera le quartier à celui du centre moderne de Bangkok, non loin de là.

Environ 60 familles vivent ici depuis des générations et redoutent d'être expulsées. Des dizaines de maisons dans le bas de la rue ont été rasées pour permettre le passage du métro. Et le prix des terrains a augmenté de 20% en cinq ans.

Thanuan et ses voisins sont particulièrement menacés puisqu'ils habitent sur une parcelle détenue par un organisme de charité dirigé par le gouverneur de Bangkok, un descendant de la famille royale.

"S'ils veulent que nous partions, nous y serons forcés", confie Thanuan, de retour devant sa modeste maison.

L'organisme dirigé par le gouverneur a refusé de répondre aux questions de l'AFP. Depuis que les plans du métro sont connus, il ne propose plus que des baux pour une durée d'un mois.


- Maisons de marchands chinois -

Le quartier s'est développé au XVIIIe siècle, quand des foules de marchands d'origine chinoise l'ont investi et transformé en centre pour le commerce.

Il est l'un des plus anciens et importants centres de la diaspora chinoise, dont beaucoup de membres ont fui la famine du sud de la Chine et sont arrivés par bateau avec de maigres économies en poche.

Leur dialecte, le Teochew, peut encore être entendu au hasard des ruelles.

Une partie d'entre eux a fait du chemin: certains hommes d'affaires à la tête des plus grosses entreprises de Thaïlande sont issus de ce quartier.

Parmi eux figure Charoen Sirivadhanabhakdi, qui détient et dirige le conglomérat TCC Land, propriété notamment de la bière Chang.

Il vient de racheter plusieurs petites échoppes vendant des pièces détachées automobiles et des instruments de musique.

Rien n'a encore été dévoilé des plans pour cette zone de Woeng Nakhon Kasem, mais les habitants craignent de voir surgir un centre commercial: Charoen en possède déjà plusieurs dans la ville.

Incapables de surenchérir face aux milliardaires, les résidents tentent néanmoins de sauver l'âme de leur quartier.

Sirinee Urunanont, 45 ans, a pris les devants et transformé son petit magasin en un micro-musée consacré à l'opéra chinois, populaire dans le quartier. "Nous devons montrer aux gens pourquoi nous voulons conserver cette zone", estime-t-elle.

Protéger les bâtiments historiques de Chinatown, c'est la mission que s'est donnée depuis des années Yongtanit Pimonsathean, professeur d'architecture à l'Université Thammasat.

"En Thaïlande, tout est axé sur la préservation des temples, mais rien sur les propriétés privées", explique-t-il dans un bureau débordant de cartes répertoriant les trésors du quartier.

Seuls 26 bâtiments du quartier sont classés au patrimoine historique, fait valoir le gouvernement thaïlandais. Or selon Yongtanit, près de 7.000 bâtiments privés du quartier mériteraient d'être protégés.

Le plus grand défi, sera, d'après lui, de faire entendre la voix des résidents face aux promoteurs immobiliers.

Les communautés de Bangkok ont dû mal à préserver leur art de vivre et leurs spécificités. De nombreuses rues de la capitale thaïlandaise, dont certaines dans le quartier chinois, ont été vidées de leurs typiques petits stands de rue vendant toutes sortes de brochettes ou de bols de nouilles, au grand dam des habitants et des touristes.

D'après les plans de la ville de Bangkok, le nouveau quartier chinois comptera parcs verdoyants et fontaines bien alignées, loin du fatras actuel.

Pour sauver son quartier, Sirinee et son groupe ont envoyé des dizaines de lettres de pétition aux autorités. Mais jusqu'ici, "cela n'a eu aucun effet", se désole-t-elle.

http://information.tv5monde.com/en-continu/bangkok-menace-le-quartier-chinois-veut-conserver-son-ame-105464
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 06, 2016, 11:46:03 am
Bangkok: menacé, le quartier chinois veut conserver son âme . Ce serait dommage moi qui adore ce quartier de Bangkok .


c'est moche çà...  ???   moi aussi, j'aime vraiment bien les quartiers comme celui-ci et d'ailleur à Paris, j'habite à côté du quartier chinois (13ème) et j'en suis ravie...  :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 06, 2016, 12:44:50 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/105472-bangkok-plus-de-pollution-dans-le-klong-saen-saep-d-ici-2018


BANGKOK Plus de pollution dans le klong Saen Saep d'ici 2018 ?


La Ville de Bangkok espère nettoyer en deux ans les eaux polluées et nauséabondes du klong Saen Saep, qui relie le fleuve Chao Praya à la rivière Bang Prakong en traversant la capitale thaïlandaise.

La dépollution de la voie navigable et le réaménagement de ses berges permettraient d’embellir le canal et de dynamiser son attractivité touristique.

Plus de 100 000 usagers empruntent chaque jour le klong Saen Saep, moyen rapide d'éviter les artères souvent congestionnées de la ville.

Le transport en navette fluviale est apprécié des riverains, qui, il y a encore quelques décennies, pouvaient laver leur linge ou prendre un bain dans le canal. Mais la couleur de ses eaux a bien changé depuis son ouverture en 1840.

L’industrialisation y est pour beaucoup, puisque la pollution du klong est essentiellement liée aux eaux usées rejetées par les usines, mais aussi par les hôpitaux et les condominiums qui se trouvent sur ses rives.

Les pouvoirs publics se sont penchés sur le problème en 2013, en évoquant d’abord le détournement, puis l'assainissement des eaux non traitées du canal.

En 2015, sept milliards de bahts ont été alloués à la ville de Bangkok (BMA) et à la province de Chachoengsao pour nettoyer les 72 kilomètres de canal pollué. Le projet devait être achevé en 2017.

Amorn Kitchawengkul, gouverneur adjoint de Bangkok, a récemment annoncé dans le Bangkok Post qu’une nouvelle tentative de réhabilitation du canal serait menée jusqu’en 2018.

La qualité des eaux rejetées dans le klong sera désormais mesurée, avec notamment une évaluation de leur teneur en matières organiques biodégradables.

A l'issue de ce contrôle, les usines qui ne respecteront pas la norme devront améliorer leur système d'assainissement, faute de quoi leurs opérations seront suspendues...


Quelle bonne idée...  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 06, 2016, 01:16:41 pm
Citer
       

Quelle bonne idée...         


Oui , +1 .  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le mai 07, 2016, 08:18:58 am

Super projet...  :clap
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le mai 13, 2016, 08:05:16 am
http://www.lesechos.fr/week-end/voyages/voyages/021916843954-destin-royal-sur-la-chao-phraya-1221457.php


Destin royal sur la Chao Phraya...


Quand le Mandarin oriental, le plus célèbre hôtel de Bangkok, fête son 140e anniversaire, il s’agit forcément d’un événement.

Cent quarante années au bord de la Chao Phraya, la « rivière des rois », à regarder passer les long tail-boats, les lourdes barges en provenance d’Ayutthaya, et à être un acteur majeur de la métamorphose radicale de l’une des plus exaltantes capitales d’Asie.

Puisque, comme nous l’expliquait déjà le prince de Lampedusa, il est nécessaire que « tout change si nous voulons que rien ne change », les propriétaires de l’Oriental – ainsi appelait-on cet hôtel autrefois – ont donc toujours veillé à rester à l’avant-garde de leur époque.

Dès ses origines, c’est-à-dire dès 1876, le premier établissement de luxe du pays s’attire les faveurs des plus grands.

En décembre 1890, le roi de ce qui était encore le Siam visite l’hôtel et décide sur-le-champ d’y accueillir le futur tsar Nicolas II de Russie.

Ainsi débuta une liste interminable de têtes couronnées, de chefs d’État et de célébrités, tous sous le charme du palace.

Nijinsky y a dansé dans la salle de bal en 1916 et Mick Jagger y a fait plus d’une fois la fermeture du Bamboo Bar. Les géants de la littérature l’ont également adopté. Ainsi le capitaine Joseph Conrad découvre les lieux après avoir mené l’Otago dans le port de Bangkok en 1888, Somerset Maugham y situe ses crises de malaria dans Un gentleman en Asie et John le Carré a achevé l’écriture de Comme un collégien au sein de ses murs aujourd’hui tendus de soie.

Cette année vient de s’achever la rénovation la plus spectaculaire du Mandarin Oriental depuis les années 1950 :

- l’aile des écrivains et l’aile du jardin ont été entièrement réaménagées, permettant la création de douze nouvelles Garden Suites de 80 mètres carrés chacune, en duplex.

Le résultat est ultra raffiné, avec de grandes baies vitrées sur la rivière et une lumière traversante magique en fin de journée.

Quant à la Grand Royal Suite, elle occupe désormais 600 mètres carrés, soit tout le premier étage de l’aile des écrivains, et retrouve le balcon originel du bâtiment. Les plus beaux tissus, les plus beaux marbres et une collection exceptionnelle de photos de la famille régnante de Thaïlande ont été choisis pour en faire un lieu réellement d’exception. Royal, sans conteste.

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le mai 17, 2016, 01:12:12 pm

"On ne peut plus installer nos boutiques sur le trottoir, qu'à cela ne tienne, on investit la rue" les commerçants

Il n'était plus possible de marcher sur les trottoirs du quartier de Pratunam car les vendeurs de rues s'y étaient installés. La municipalité les a obligés à dégager. Mais la nuit dernière, les commerçants ont répondu en disposants leurs petites échoppes directement sur la rue Petchaburi devant le centre commercial Palladium.

Les internautes mettent en garde les conducteurs qui pourraient avoir des ennuis s'ils renversent les vendeurs, même si ceux-ci sont sur la rue.

La semaine dernière, on a annoncé aux marchands de Silom qu'ils devraient aussi rendre les trottoirs aux piétons.

Les réseaux sociaux sont partagés.

source Coconut
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 01, 2016, 04:02:11 pm

BREVE


BANGKOK - La "Bangkok Metropolitan Administration (BMA)" a accordé un sursis aux vendeurs ambulants de Silom qui pourront rester sur place jusqu'au début du mois d'août...

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le juin 08, 2016, 09:05:15 pm


BANGKOK - La Ratchadamnoen Avenue pavoise pour célébrer les 70 ans de règne du roi de Thaïlande (9 juin)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 09, 2016, 12:01:04 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


pour les gourmands...  :D


Ouverture de la 1ère boutique Ben&Jerry à Bangkok...


 Glaces gratuites pour tout le monde à l'occasion de l'ouverture de la première boutique Ben&Jerry’ à Bangkok le 9 juillet prochain, au Siam Paragon.

Le porte-parole de l'entreprise américaine prévoit une file d'attente monstreuse, ce qui devrait ravir les média et offrir un sacré coup de pub à la marque .. pour pas très cher...

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juin 26, 2016, 07:27:18 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-juin-2016


Déjà un siècle  !    (http://img15.hostingpics.net/pics/28326058gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=28326058gg.jpg)


Hua Lampong, la célèbre  gare de Bangkok,  fête ses 100 ans, la station que l'on peut qualifier d'historique a été officiellement ouvert le 25 Juin, 1916.

Une célébration a donc été organisée par le State Railway of Thailand (SRT) , présidée par le vice-Premier ministre de l’Économie - Somkid Jatusripitak - , un événement montrant au travers d'une vidéo sur l'histoire de la station et une exposition mettant en vedette les locomotives à vapeur et le développement du système ferroviaire à travers le pays.

Une série de timbres à été faite tout spécialement pour cet anniversaire...  8)

Somkid a demandé à la SRT de continuer à améliorer ses services et d'opérer le re-location de la gare en douceur  car les habitudes prises au cours des années, aussi bien auprès des locaux que des voyageurs étrangers seront sans doute longues à perdre...

La gare mythique sera ainsi transféré un peu plus au nord, en sortie de la ville, à Bang Sue en 2019, alors que Hua Lampong deviendra un musée ferroviaire.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 27, 2016, 08:28:27 am

Très intéressant !
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 03, 2016, 04:42:48 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BREVE


 Le "Metropolitan Electricity Authority", en association avec la TOT et la "Bangkok Metropolitan Administration", souhaite débarasser les rues du quartier Victory Monument des cables qui polluent le paysage...


Et bien, bon courage... c'est pas gagné...    :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 04, 2016, 08:08:47 am

Là, il y a du boulot !...  :What?
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le juillet 16, 2016, 01:12:59 pm


BREVE


BANGKOK - Les autorités thaïlandaises ne relâchent pas leurs efforts pour empêcher les terroristes d'agir, notamment dans les gares et les aéroports.


On peut les comprendre...

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Malco le juillet 22, 2016, 01:30:47 pm
Trop fort .  :huhu

Toute la population de Bangkok -sauf les ingénieurs qui ont conçu ces lignes de métro- s'est aperçu qu'il manquait un kilomètre pour rendre la correspondance (entre lignes violette et bleue) possible. Le premier ministre s'en est aussi rendu compte. Les réponses données par les ingénieurs et l'entreprise en charge n'étant pas sérieuses, le Gen Prayut a décidé d'invoquer l'article 44 pour forcer l'entreprise (en fait, c'est la même qui gère les deux lignes Bangkok Expressway and Metro Plc ou BEM ) à réparer l'erreur au plus tôt. Bien sûr, il y a des procédures légales et des signatures à obtenir mais le Gen Prayut Chan-o-cha a donné les délais pour chaque étape et il faudra faire vite!
.
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 02, 2016, 09:42:36 pm

Trop fort .  :huhu
Toute la population de Bangkok -sauf les ingénieurs qui ont conçu ces lignes de métro- s'est aperçu qu'il manquait un kilomètre pour rendre la correspondance (entre lignes violette et bleue) possible. Le premier ministre s'en est aussi rendu compte. Les réponses données par les ingénieurs et l'entreprise en charge n'étant pas sérieuses, le Gen Prayut a décidé d'invoquer l'article 44 pour forcer l'entreprise (en fait, c'est la même qui gère les deux lignes Bangkok Expressway and Metro Plc ou BEM ) à réparer l'erreur au plus tôt. Bien sûr, il y a des procédures légales et des signatures à obtenir mais le Gen Prayut Chan-o-cha a donné les délais pour chaque étape et il faudra faire vite!




j'avais zappé ce message mais c'est pas possible... j'y crois pas...   :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 02, 2016, 09:46:26 pm

BANGKOK - Voici la carte proposée par un restaurant de Bangkok, directement imprimée sur le t-shirt des serveuses...  :huhu 

On attend la version en braille ...  ;)
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: SUDOKU le août 04, 2016, 02:01:20 pm

BANGKOK - Voici la carte proposée par un restaurant de Bangkok, directement imprimée sur le t-shirt des serveuses...  :huhu 

On attend la version en braille ...  ;)



excellent Line tu me donneras l'adresse !!!  :SHY
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 23, 2016, 11:07:39 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


INAUGURATION du MAHANAKHON à BANGKOK...  ::)


Inauguration le 29 août du MahaNakhon (architecte : Ole Scheeren/constructeur Bouygues), qui devient, avec ses 77 étages, la plus haute tour construite en Thaïlande (314 mètres) ...

Dépassant la Baiyok II Tower de 10 mètres, elle est située à proximité de la station Chong Nonsi du SkyTrain (ligne Silom).

Le public pourra assister gratuitement aux deux light-shows, programmés à 19h30 et 20h25...  :D

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le août 30, 2016, 12:47:14 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


HISTOIRE DE... :D


Les 23 rais de terrain cédés par l'ambassade de Grande-Bretagne sur Wireless Road à Bangkok sont proposés au prix de 18 milliards de bahts...   :What?   CBRE (Thailand) aurait signé un contrat d'exclusivité, selon une source qui ne souhaite pas être citée.

Le prix au wah², qui dépasse les 2 millions de bahts, est un peu supérieur au 1.91 million payé par la SC Asset Corporation Plc lors de la cession l'année dernière d'une parcelle située à proximité.

Il y a une dizaine d'année, la même ambassade avait cédé à Central Group un terrain de 9.5 rais situé Phloenchit Road, donc à proximité, au prix de 0.95 million pat wah²...


Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 01, 2016, 12:09:26 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Revenons à la tour du MahaNakton...


Selon le nationaliste Srisuwan Janya, la tour du MahaNakhon building est illégale, car elle a été dessinée par Ole Scheeren, un architecte allemand, alors que l'exercice de cette profession est légalement réservé aux Thaïlandais, ainsi que celle d'ingénieur civil.

"Tout ceci n'est qu'un hérirage du passé", selon Jedkamchorn Phromyothi, qui préside l'Architects Council of Thailand (ACT). "Il est impossible, avec la globalisation mondiale, de ne retenir que les architectes thaïlandais"..

Srisuwan Janya a déposé plainte auprès de l'Office of the Ombudsman hier mercredi, afin que le médiateur se prononce sur la culpabilité d'Ole Scheeren et celle du promoteur, Pace Development.

Les investisseurs étrangers apprécieront...  ???


Peut-être que nos amis thaïs auraient fait mieux...   :huhu
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 03, 2016, 08:23:13 am

Avec ce son et lumière hallucinant, la plus haute tour de Thaïlande a été inaugurée à Bangkok

"One night in Bangkok" chante Murray Head. Lundi 29 août, c'était la nuit de la MahaNakhon Tower, officiellement devenue la plus haute tour de Thaïlande. Et pour cette inauguration, son promoteur immobilier a vu les choses en grand avec un hallucinant son et lumière, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus.

Dans le quartier central des affaires de Silom à Bangkok, la perspective n'est plus la même. Désormais 314,2 mètres et 77 étages surplombent la capitale. La MahaNakhon Tower est même un peu plus grande que la tour Eiffel (300 mètres) et est destinée à servir d'hôtel et de résidences de luxe. Depuis les premiers plans de sa conception en 2009 jusqu'à son ouverture en 2016, il aura fallu attendre sept ans et un changement de concepteur avant de la voir trôner au milieu de Bangkok.

Mais le règne de la MahaNakhon Tower, la tour la plus grande de Thaïlande ne fera pas long feu. L'édifice, qui ressemble à "une image pixelisée en cours de chargement", pour reprendre l'expression de l'article de Business Insider, sera dépassé par la Super Tower (615 mètres) qui verra le jour en 2019.

La vidéo ici: http://www.huffingtonpost.fr/2016/08/31/mahanakhon-bangkok-tour-thailande-video_n_11794484.html
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 07, 2016, 08:35:39 am

Thaïlande: Bangkok noyée sous les déchets plastiques !

Bangkok - Couverts de boue noire malodorante, une trentaine de prisonniers s'affairent. Leur mission' Récurer les canalisations de Bangkok, tâche primordiale en pleine mousson, dans une ville qui peine à gérer les déchets plastiques encombrant son système de drainage.

Ils s'y mettent à trois pour soulever les grosses dalles de béton, faisant fuir au passage des dizaines de cafards. Impossible ensuite de pénétrer entièrement dans ces tuyaux étroits, mais à l'aide de seaux reliés à des cordes, ils raclent le fond du conduit.

"On trouve de tout: de la boue, du sable mais aussi des emballages, des bouteilles de boisson énergisante, des bouteilles de plastique", explique l'un des prisonniers, sous couvert d'anonymat.

A pied d'oeuvre six jours par semaine, ils touchent un salaire et voient leur peine réduite d'une journée par jour travaillé.

"Ce n'est pas trop difficile et ça me permet de retourner plus vite chez moi", ajoute un de ces prisonniers improvisé égoutier.

Une des principales calamités pour ces hommes: les petits restaurants de rue, très prisés des Bangkokais, habitués à acheter tous leurs repas en barquette ou en sac plastique à ces vendeurs de rue.

Le temps des repas emballés dans des feuilles de bananiers est bien loin. Et les supermarchés ne sont pas en reste: un Thaïlandais utilise en moyenne huit sacs jetables par jour (contre 80 par an pour un Français), des cuillères en plastique sont données pour l'achat de yaourts et les clients sont tenus de mettre leurs parapluies mouillés dans un sac jetable en entrant dans les centres commerciaux...

Quotidiennement, Bangkok produit 11.500 tonnes d'ordures, dont plus d'une tonne de plastique, d'après les chiffres officiels, qui progressent de près de 10% par an. Officiellement, moins de 16% est recyclé, même si le tri artisanal par des chiffonniers est très développé.

"Tous les jours nous sortons en moyenne 2.000 tonnes de déchets des canaux", explique Narong Ruengsri, du département en charge du drainage et de l'évacuation des eaux à Bangkok.

Très étendue, la capitale thaïlandaise de 12 millions d'habitants est traversée par plus de 2.400 kilomètres de canaux qui drainent les énormes quantités d'eau s'abattant sur la ville pendant la saison des pluies, entre juin et octobre.


- L'un des plus mauvais élèves -

Le développement exponentiel de la ville rend la tâche de plus en plus dure pendant la mousson.

Il y a encore quelques années, Bangkok, située seulement 50 centimètres au-dessus du niveau de la mer, parvenait plus facilement à évacuer l'eau car 80% des précipitations pouvaient être absorbées par la terre et les nappes phréatiques.

Mais les constructions ont restreint aujourd'hui les espaces libres et 80% des précipitations doivent être drainées par le système d'évacuation. A cette fin, 170 stations de pompage sont déployées dans la ville.

"Au moment de la saison des pluies, nous avons encore plus de déchets qui arrivent puisque la ville est en aval de la rivière", déplore Narong Ruengsri. De nombreux sacs se retrouvent ainsi coincés et endommagent les machines des stations de pompage.

Wijarn Simachaya, directeur du département de contrôle de la pollution au sein du ministère de l'Environnement, estime que les Thaïlandais n'ont pas encore pris conscience du problème. "Nous sommes l'un des plus mauvais élèves dans le monde en terme de déchets rejetés en mer", dit-il.

Dans un récent rapport, l'ONG américaine Ocean Conservancy affirme que cinq pays, tous asiatiques, sont responsables de 60% des déchets plastiques présents dans les océans: la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam et la Thaïlande.

Les gouvernements de ces dernières années ont lancé quelques campagnes notamment en partenariat avec les supermarchés pour inciter les consommateurs à réduire l'usage des sacs plastiques. Mais jamais rien de contraignant. Aussi les Thaïlandais consomment-ils tous les ans plus de plastique.

Pour Srisuwan Janya, de l'association environnementale "Stop global warning", le "gouvernement ne fait pas assez pour lutter contre le développement des déchets plastiques". "En Thaïlande, les entreprises ont fait davantage dans ce domaine que l'État".


http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/thailande-bangkok-noyee-sous-les-dechets-plastiques_1827583.html
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 07, 2016, 05:20:20 pm


CARTOON - Srisuwan Chanya, en King Kong, menace l'architecte allemand qui a dessiné la nouvelle tour de Bangkok : "Pas de talent étranger en Thaïlande !" ... Gaa !

Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Line le septembre 11, 2016, 01:13:10 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Les embouteillages/Bangkok... :(

Les embouteillages de la capitale coûtent 11 milliards de bahts par an selon le Kasikorn Research Center, qui estime que ceux qui vivent à Bangkok ont perdu 35 minutes de plus cette année dans les transports par rapport à l'an dernier. ..

La congestion de la ville modifie le comportement et les habitudes de consommation, ce qui profite, par exemple, aux fast-food et aux ventes en ligne.

Le coût croissant des déplacement pénalise l'épargne et la consommation de proximité.


Infernale cette ville en voiture, je précise... :D
Titre: Re : Vivre à Bangkok
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 14, 2016, 08:27:39 am

Top 5 des meilleurs rooftops de Bangkok

Dans la fabuleuse ville de Bangkok, réputée pour ses rooftops aux vues aussi impressionnantes que spectaculaires, découvrez notre top 5 de ses endroits magiques. Expérience à vivre absolument lors de votre visite dans la capitale Thaïlandaise.


5- Zoom Sky bar et restaurant, Hôtel Sathorn Anantara

Situé au 40 éme étage de l’hôtel dont il couvre la totalité du toit, cet hôtel, propose un bar spacieux où l’on observe la ville à 360°. Le restaurant vous surprendra par l’originalité de la carte sur fond de cuisine Française aux touches Asiatiques. Les délicieux cocktails sont servis avec des amuses bouches que l’on déguste devant un superbe coucher de soleil sur Bangkok.


4- Le Speakeasy, Hôtel Muse

Moins haut que les autres rooftops bar de la ville, le Speakeasy reste un incontournable pour vivre une expérience différente, teintée de petites attentions, avec une cuisine raffinée le démarquant des autres rooftops. Le restaurant offre également une salle de restaurant romantique à souhait.


3- Octave rooftop bar, Mariott hôtel Sukhumit

Sur 3 étages, ce rooftop bar nous permet de choisir entre trois ambiances distinctes: prendre un cocktail au bar lounge au premier étage, dîner dans une ambiance romantique au second et d’enflammer la piste de danse au troisième. Réputé pour accueillir des DJ connus on danse sur le toit de l’hôtel en profitant d’une vue à 360°, expérience magique et souvenirs garantis que seul l’un des meilleurs rooftops de Bangkok peut offrir.


2- Le Sky bar, Hôtel Lebua

Prenant place au 63 éme étage, le Sky bar devrait vous paraître familier, en effet il a servi de lieu de tournage au film Very Bad Trip. On fait d’une pierre de coup en visitant donc un des lieux de tournage du film et on prend un cocktail dans l’un des Sky bar les plus fréquenté de la capitale. Tenue correcte exigée pour ce magique bar tenant à préserver sa réputation et rester fidèle à son image.


1-Le vertigo and Moon bar, Hôtel Banyan Tree

Le bar est situé au 61éme étage de l’hôtel, offrant ainsi une des plus hautes vues de Bangkok. En dégustant un cocktail, vous admirerez la ville à 360° et appréciez le côté calme et relaxant de ce rooftop comptant parmi les plus connus et discrets de Bangkok. Totalement découvert, au style à la fois romantique et cosmopolite, on se délecte des meilleurs champagnes et pourquoi ne pas en profiter pour dîner en hauteur, vivant ainsi une expérience unique et féerique.


- See more at: http://www.thailande-actualite.com/infos/top-5-des-meilleurs-rooftops-de-bangkok-thailande-1473745180131.html#sthash.Ld7OqmCd.dpuf
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 23, 2016, 02:25:24 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Bangkok et "ses embouteillages"...  :(


Diverses mesures sont à l'étude pour résoudre le problèmes des embouteillages à Bangkok, et satisfaire le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwon qui a donné 1 mois aux autorités compétentes pour apporter des solutions.


Cela passe par une répression plus efficace des infractions et la mise en place de procédures pour encaisser les amendes.plus efficacement.

Il n'y a que 2.960 agents de la circulation dans la capitale, dont 1.100 âgés de plus de 50 ans. Un renforcement des effectifs doit notamment permettre de verbaliser les stationnements interdits...


C'est vrai que cette ville est un enfer au point de vue circulation... :(

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 25, 2016, 04:48:10 pm
(http://img4.hostingpics.net/pics/135667heureux.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=135667heureux.jpg)

Le Unicorn café : le temple des licornes en Thailande..


La Thaïlande est réputée pour ses bars insolites rempli de ladyboys et de spots lumineux. Cette fois-ci c’est le café « Unicorn Café » envahi de licornes qui ouvre ses portes au beau milieu de Bangkok...  :D

Vous vous retrouverez dans un univers fantastique entouré de licornes en peluche avec une décoration pastel pour siroter une boisson en mangeant un rainbow cake.

Pour tous les grands enfants, c’est le spot parfait pour des photos insta riches en couleurs girly  et au décor proche de la marque «my little pony »...  ::)

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le septembre 27, 2016, 07:54:25 pm

une bonne nouvelle !!!


Enfin, Bangkok obtient sa première voie d'ambulance!
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Malco le septembre 28, 2016, 01:49:24 am

une bonne nouvelle !!!

Enfin, Bangkok obtient sa première voie d'ambulance!


Hé Sudoku tu crois que cela sera respecter ? @ suivre .  8)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 28, 2016, 04:26:10 pm

Hé Sudoku tu crois que cela sera respecter ? @ suivre .  8)

 

:huhu
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 06, 2016, 12:30:48 pm


FLASH


BANGKOK - Les athlètes thaïlandais qui ont participé aux Jeux paralympiques de Rio ont été reçus à Government House... 


Re-félicitations...   :clap
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 16, 2016, 04:41:26 pm
http://www.24heures.ch/monde/noir-envahit-rues-bangkok/story/10119495


Le noir envahit les rues de Bangkok...

La Thaïlande est en deuil pour une année après la mort de Bhumibol Adulyadej à 88 ans, que beaucoup considérait comme un demi-dieu...


Le jour de l'anniversaire du roi, les Thaïlandais, très attachés aux symboles, portaient du jaune, quand il est tombé malade ils ont adopté le rose, autre couleur royale, depuis sa mort jeudi tout est passé au noir dans les rues de Bangkok... :'(

Dans ce pays d'Asie du Sud-Est, les symboles sont très importants et la dévotion d'une grande partie du peuple envers son roi s'est souvent exprimée par les vêtements. Dans les rues de Bangkok, le jaune était très fréquent le lundi, jour où il est né.

Depuis jeudi, tous les fonctionnaires ont reçu l'ordre de renoncer aux vêtements colorés pour une année et de nombreuses entreprises privées ont demandé à leurs employés d'être habillés de noir pendant au moins un mois. Les journaux et les sites internet ont fait disparaître les couleurs.

Et dans les vitrines, même les mannequins sont passés au noir. Donc forcément dans les magasins, les acheteurs se précipitent sur les stocks de vêtements noirs.


Ruptures de stock ?

Sur un stand de rue à Pratunam, important marché dans le coeur commercial de Bangkok, Somporn Sriwichai a gagné en deux jours beaucoup plus d'argent que ces dernières semaines.

«Je préférerais ne pas avoir à vendre de vêtements noirs», explique cette vendeuse de 45 ans, dont le petit étal regorge normalement de robes d'enfants.

«Mais j'ai peu d'argent et là j'ai de la marchandise que je peux vraiment vendre», reconnaît-elle.

Comme beaucoup de vendeurs de rues, Somporn Sriwichai a toujours suivi les événements royaux pour son stand: chemises et T-shirts jaunes pour l'anniversaire ou le couronnement du roi, le violet pour les journées dédiées aux princesses.

La ruée sur les vêtements noirs fait même craindre un problème de rupture de stocks. Le gouvernement a donc promis de travailler avec les fournisseurs et de réprimer les vendeurs qui chercheraient à en profiter en augmentant les prix.


Attaques sur les réseaux sociaux

«C'est une façon d'afficher nos sentiments pour que tout le monde soit au courant», explique Natthaphon Siriphanurak qui a l'impression d'avoir perdu son père.

«En portant tous la même couleur, nous montrons que nous sommes unis et nous exprimons notre douleur», ajoute-t-il.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes s'en prenaient très violemment à ceux qui n'avaient pas opté pour le noir, allant jusqu'à publier des photos pour que les «coupables» puissent être identifiés.

Le soutien à la monarchie a souvent permis aux Thaïlandais de retrouver une certaine unité, à l'inverse de la politique, qui déchire la société, et là encore il est question de couleurs.

Depuis une décennie, la Thaïlande est très profondément divisée en deux camps: celui des Chemises rouges, mouvement populiste soutien de la famille Shinawatra qui a gagné toutes les élections ces dernières années, et leurs ennemis - les élites royalistes - dits Chemises jaunes.


«Les numéros du roi»

Dimanche outre les vêtements noirs, les Thaïlandais étaient à la recherche d'un autre élément chargé de symbole: les numéros de loterie liés au roi - le 88 pour son âge, le 9 puisqu'il était Rama IX mais aussi le 29, en référence à la plaque d'immatriculation de la voiture qui a transporté son corps de l'hôpital au grand palais vendredi.

«Tout le monde me demande les numéros du roi mais je n'en ai plus du tout. J'ai eu des clients qui les ont achetés par paquets de 10», raconte Supalak Klin-Klan, assise devant sa planche de bois sur laquelle sont posés les derniers tickets à vendre avant le tirage de dimanche après-midi.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 17, 2016, 07:46:48 pm

Mon épouse Nim a gagné avant-hier à la loterie avec le numéro 98 (8 tickets) !...   :What?
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Malco le octobre 17, 2016, 10:37:32 pm

Mon épouse Nim a gagné avant-hier à la loterie avec le numéro 98 (8 tickets) !...   :What?


Et ça gagne beaucoup de sous ?
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 17, 2016, 11:43:40 pm
http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-1-au-30-octobre-2016


Les mesures en cours pour rendre hommage au Roi...


Le ministère du Tourisme et des Sports vient d'annoncer la mise en place de la gratuité de 4 lignes de navettes-bus entre le 17 et le 24 Octobre en hommage au Roi.

Cela concerne les lignes au départ du Natonal Stadium, de Victory Monument (Hôpital Rajavithi), de la la station de BTS Wongwian Yai, et du terminal de bus de Talingchan; Elles permettront aux passagers de se rendre gratuitement à Sanam Luang entre 8h30 et 15h00 avec des bus opérant toutes les heures.

La BMA (Bangkok Metropolitan Administration) a préparer les alentours de Sanam Luang désormais ouvert au public toute la nuit pour ceux qui sont venus rendre hommage au Roi depuis les provinces lointaines et qui ne peuvent pas nécessairement se payer une nuit d’hôtel dans la capitale.

Il n'en reste pas moins qu'il est interdit de faire cuire quoi que ce soit, de se laver ou d'étendre quelque vêtements que ce soit

Le responsable de la sécurité à également déclaré que le Kilawet Building ou le stade Japonais, peuvent également servir d’hébergements confortable pour ceux qui envisagent un séjour prolongé (en tout 100 chambres prévus pour les hommes et les femmes).

Il est nécessaire de s'inscrire auprès de la BMA pour toute réservation, et ce chaque jour...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 18, 2016, 07:28:58 pm

Et ça gagne beaucoup de sous ?


Non, pas lourd !... 2 numéros, cela ne fait que 2000 bahts par billet... Ca nous fera un resto...  :D
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le octobre 21, 2016, 08:52:33 am

Bangkok évince Londres et Paris comme ville touristique la plus prisée

Bangkok a battu Londres en prenant la tête du classement des meilleures destinations touristiques de l’année, selon le classement annuel réalisé par Mastercard paru jeudi.

Bangkok prend cette année la première place du classement MasterCard Index of Global Destination Cities qui répertorie 132 villes, battant Londres, Paris et Dubaï pour devenir la ville la plus visitée par les touristes internationaux.

"Il ne s’agit pas d’un tour de passe-passe. Bangkok est bien placée pour rester encore longtemps la première destination mondiale", a expliqué à Reuters YuwaHedrick-Wong, économiste chez MasterCard.

La Thaïlande espère accueillir le nombre record de 33 millions de visiteurs cette année, grâce à une augmentation du nombre de touristes chinois –qui pourraient atteindre les 10 millions- et Bangkok à elle seule prévoit de recevoir 21,47 millions de touristes internationaux en 2016, juste devant Londres, avec 19,88 millions de visiteurs.

Dans le reste de l’Asie, c’est la ville d’Osaka qui a connu la plus forte croissance du nombre de visiteurs internationaux au cours des sept dernières années, attirant des touristes des pays voisins, spécialement de Chine, Corée du Sud et de la Thailande selon MasterCard.

Le tourisme est l’un des rares secteurs à avoir le vent en poupe en Thaïlande, pays qui doit se battre contre un moral des ménages des plus moroses et une baisse des exportations depuis le coup d’Etat de 2014. La série d’attentats qui a éclaté dans le sud du pays le mois dernier et que la police a attribué à des séparatistes musulmans, semble avoir un impact limité sur le tourisme.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 28, 2016, 05:05:36 pm


BREVE


Réouverture des portes du Grand Palais et du Wat Phra Kheo (temple du Bouddha d'Emeraude) à partir de mardi prochain.

Prix d'entrée : 500 bahts pour les étrangers et gratuit pour les Thaïlandais...  ???

Ce lieu de culte attire autant de monde que les grands magasins parisiens le premier jour des soldes...

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 29, 2016, 04:57:29 pm


J'avoue ne plus savoir ce qui est fermé et ce qui est ouvert...  ??? (voir ci-dessus)...


 La photo diffusée par le Bangkok Post aujourd'hui, qui montre une longue file d'attente devant le Dusit Maha Prasat Throne, ne fait que confirmer nos craintes d'une fermeture du Grand Palais dans les prochains jours, malgré la réouverture des portes du temple au Bouddha d'Emeraude (Wat Phra Kheo)...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 02, 2016, 12:23:17 am
http://www.thailandee.com/blog/index.php/9803-reouverture-du-grand-palais-de-bangkok-aux-touristes


Réouverture du Grand Palais de Bangkok aux touristes...


Le Grand Palais et la Wat Phra Kaew (Temple du Bouddha d’Emeraude) fermés aux touristes après la décès du Roi de Thaïlande le 13 octobre dernier, ont réouvert aux visites ce matin.

Il y a tout de même quelques consignes et conseils pour visiter ces deux monuments alors que les Thaïlandais viennent en nombre rendre hommage à Rama IX dont la dépouille repose dans un des bâtiments du Grand Palais.


Consignes importantes pour visiter le Grand Palais

l’Autorité Touristique de Thaïlande a publié un communiqué avec quelques recommandations;

Il y a deux choses importantes à savoir si vous apprêtez à visiter Grand Palais et Wat Phra Kaew en ce moment :

- il vous est demandé d’avoir votre passeport sur vous. Vous devrez le montrer aux différents points de contrôle pour accéder jusqu’à l’entrée (entre les touristes et la population qui vient rendre hommage au Roi Bhumibol, il y a beaucoup de monde dans ce secteur). Il est également conseillé de ne pas apporter beaucoup d’effets personnels pour faciliter le travail des agents de sécurité (aucun opinel ou couteau).

- Si dans le reste des monuments du pays, ce n’est pas vraiment nécessaire, le Grand Palais abritant le corps du Roi, il est demandé aux touristes, dans la mesure de possible, de porter des vêtements sombres.


Informations pratiques

Le complexe du Grand Palais et du Temple du Bouddha d’Emeraude est ouvert tous les jours aux visites de 8h30 à 15h30 (heure de la dernière entrée mais vous pouvez visiter après cette heure, il faut juste être entré avant 15h30).

Le ticket d’entrée coûte le même prix qu’avant soit  500 THB par personne.

Les touristes et les visiteurs sont invités à entrer et à sortir à la porte de Wiset Chaisri seulement (comme c’était le cas auparavant).
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 17, 2016, 12:58:49 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BREVE


Au lendemain de Loy Krathong, des rameurs vêtus de vêtements traditionnels transportent des reliques de Bouddha le long du Bangkok Yai canal à l'occasion d'un périple qui passe par le Khlong Dan, le Khlong Bangkok Yai et le Khlong Chak Phra jusqu'au Wat Kai Tia dans le district de Taling Chan

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 08, 2016, 09:55:49 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BANGKOK - De nouveaux bateaux seront mis en service sur le Saen Saeb Canal à la fin du mois, plus confortables et offrant une meilleure protection contre les accidents...  :)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 14, 2016, 08:11:44 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BANGKOK - Les autorités du district de Laksi ont décidé de faire pousser des légumes sur les terrains vagues qui bordent la ligne de chemin de fer ... 


Et la pollution... ?  non... ?   (http://img11.hostingpics.net/pics/95718328gg.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=95718328gg.jpg)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 29, 2016, 11:03:07 am

et l'affiche (suite)...  :D

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 31, 2016, 04:18:16 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


 
N'hésitez pas, si vous êtes à Bangkok, à participer sur Sanam Luang à l'hommage rendu au roi Bhumibol.

La cérémonie a été baptisée “Candle of Siam”.


Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 16, 2017, 12:16:35 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BREVE


L'enceinte du Grand Palais, y compris le Wat Phra Kaew (temple du Bouddha d'Emaraude) sera fermée les 20 et 21 janvier. On y célébrera les rituels qui marquent les 100 jours écoulés depuis le décès du roi Rama IX le 13 octobre dernier.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le janvier 21, 2017, 11:08:28 pm

si vous êtes dans le coin, Ne ratez pas célébrations du Nouvel An chinois au Parc Lumpini du 25 au 29 janvier !

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 25, 2017, 05:27:41 pm


Le CentralWorld célébrera le Nouvel An chinois du 24 janvier au 16 février 2017. C'est sans doute une opération très rentable...

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 25, 2017, 05:31:50 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Transports  bus/métro: le billet unique...


Peraphon Thawornsupacharoen, secrétaire permanent adjoint pour les Transports, a annoncé la mise en service prochaine du billet unique, baptisé "maeng moom" (araignée), qui permettra de se déplacer en bus ou en métro à Bangkok.

La Bangkok Mass Transit Authority (BMTA), va lancer un appel d'offres de distributeurs de cartes électroniques.

Le billet unique concernera le BTS Skytrain, le Airport Rail Link, la Purple Line et la ligne de métro Blue Line, ainsi qu'une centaine de bus de la BMTA.

Le lancement devrait progressivement intervenir à partir du mois de juin. Il semble inutile d'espérer un baisse de tarif à l'occasion du lancement du "maeng moom"...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 26, 2017, 05:10:10 pm
Français Ensemble dans le C lub de Pattaya


Plus de précisions sur le Nouvel An chinois... 

Il n'y aura pas de festivités cette année dans les quartier chinois de Yaowarat, à l'exception d'une distribution de dons à des moines et novices. La communauté chinoise de la capitale a pris possession du parc Lumphini dans le cadre du Thailand Tourism Festival (TTF) jusqu'au 29 janvier.

Plusieurs villes n'ont pas modifié le programme des festivités, qui adopteront un ton plus sobre que les autres années en raison du deuil national.

- Pak Nam Pho Chinese New Year, Nakhon Sawan (jusqu'au 1er février).
- Udon Thani Chinese New Year 2017 (du 27 au 31 janvier)
- Chiang Mai Chinatown Festival (les 28 et 29 janvier)
- Pattaya Chinese New Year 2017 (28 janvier)
- Korat Chinese New Year ( Chomphon Road les 28 et 29 janvier)
- Glorious Chinese New Year à Nakhon Ratchasima (The Mall Park jusqu'au 1er février)
- Ratchaburi Chinese New Year 2017 (Ratchaburi National Museum jusqu'au 29 janvier)
- Ancient Capital Miracle Chinese New Year 2017 à Ayutthaya (du 29 janvier au 3 février)
- Phuket Chinese New Year et lOld Town Festival (des 2 au 4 février)

Tous les grands centres commerciaux du pays ont fait de gros efforts pour célébrer le début de l'année du Coq...  :D
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 28, 2017, 01:54:14 pm
http://www.gavroche-thailande.com/evenements/societe/106473-bangkok-les-navettes-fluviales-une-alternative


BANGKOK les navettes fluviales : une alternative ?


Début septembre, la Bangkok Metropolitan Administration (BMA) a mis en place un nouveau service de navettes sur le canal Klong Phadung Krungkasem, allant de la gare Hua Lamphong à Thewet Pier, avec neuf embarcadères connectés à des services de bus ou d’autres ferries.

Quatre bateaux gratuits, d’une capacité de douze passagers, desservent le quartier de Dusit, qui abrite bâtiments du gouvernement et attractions touristiques.

Le succès a été tel que deux bateaux supplémentaires ont été ajoutés et la fréquence des navettes augmentée (toutes les15min, de 6h à 9h et de 16h à 20h les jours de semaine, 20 min le reste du temps et les week-ends).

Un nouvel embarcadère à Thewet (The warat Market Pier) permet aussi la connexion avec le Chao Phraya Express Boat. La ville mise sur le transport fluvial comme alternative dans une ville asphyxiée par trop de véhicules....


Une très bonne idée...  :clap

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 04, 2017, 04:46:21 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/106508-


BANGKOK : des caméras de surveillance mobiles pour réduire les infractions de la route


La Police utilise désormais des caméras de surveillance dans plusieurs endroits de la capitale, afin de détecter et identifier les conducteurs coupables d’infractions. Les contraventions sont envoyées directement à l'adresse du fautif.

Ces caméras mobiles ont également pour objectif d'éviter les « querelles » entre policiers et conducteurs lors des arrestations.

Ce nouveau dispositif, qui s‘applique aussi bien aux motos qu’aux voitures, visent les délits de conduite sur la mauvaise voie, les manoeuvres dangereuses, le non-respect des feux, les excès de vitesse, l'empiètement des voies piétonnes, des trottoirs ou des pistes cyclables…

Les mauvais conducteurs repérés par ces caméras recevront une amende dans leur boîte aux lettres et auront 30 jours pour la régler, au risque de se voir suspendre leur permis de conduire et d'être blacklistés par les compagnies d’assurance.

Quatorze caméras servent déjà d «yeux » à la police de Bangkok. Plus de 300 infractions ont déjà été constatées sur Vibhavadi Rangsit Road en l’espace d’une journée seulement. La plupart de ces infractions concernent des excès de vitesse et l’empiètement de motos sur des pistes cyclables.

Selon le chef adjoint de la police Jirapat Phumjit, ces caméras de surveillance ont à la fois pour but de repérer efficacement les délits sur la route, mais aussi éviter les « querelles » et les tentatives de corruption entre policiers et usagers lors des interpellations.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 08, 2017, 02:34:46 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Le "Bus Rapid Transit (BRT)" ne sera plus qu'un souvenir au mois de mai à Bangkok

Les autorités ont décidé de supprimer ce service fin avril qui existe depuis sept ans, en raison des pertes d'exploitation (200 millions/an) et de la faible fréquentation (25.000 usagers/jour).

Ceci va permettre de rendre une voie à la circulation sur Narathiwat Ratchanakarin Road et Rama III Road...

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 14, 2017, 05:49:09 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


aujourd'hui 14 février...  (http://img11.hostingpics.net/pics/403570542571images.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=403570542571images.jpg)


 Des centaines de couples ont célébré leur mariage à Bang Rak, le quartier de l'Amour...

Le bureau de district a émis au moins 300 certificats de mariage ce matin, portant la mention Bang Rak et daté du jour de la Saint Valentin.

C'est un double gage de longévité pour le couple, selon la croyance populaire... ;)

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 17, 2017, 08:34:18 am

Thaïlande : Joseph Yamdee nommé gestionnaire du futur Mövenpick Residences Ekkamai de Bangkok

Ce jeudi 16 février 2017, Mövenpick Hotels & Resorts annonce la nomination de Joseph Yamdee en tant que gestionnaire en charge du lancement du nouveau Mövenpick Residences Ekkamai à Bangkok (Thaïlande).

Il s'agit de la première résidence du groupe en Asie. Elle ouvrira ses portes au public en mars 2017.

Joseph Yamdee travaille dans le secteur hôtelier de la capitale thaïlandaise depuis 1997. Il a notamment géré le Viva Garden Serviced Resident et collaboré avec les directeurs des Citadines Sukhumvit 8 Bangkok et Sukhumvit 11 Bangkok ainsi qu'au Citadines Sukhumvit 23 Bangkok et au Citadines Sukhumvit 16 Bangkok.


http://www.tourmag.com/Thailande-Joseph-Yamdee-nomme-gestionnaire-du-futur-Movenpick-Residences-Ekkamai-de-Bangkok_a85702.html
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 20, 2017, 07:54:39 am

Les stations de minibus ne seront plus à Victory Monument

A compter du 25 septembre, les minivans qui stationnaient à Victory Monument seront basés à un nouveau terminal, près de Mo Chit. Des navettes transporteront les passagers entre la nouvelle station de minivans et le terminal de bus de Mo Chit.

A noter également que 2000 minivans supplémentaires seront ajoutés aux 1600 actuellement en service. Cela signifie de nombreux nouveaux chauffeurs, espérons qu’ils seront un minimum formés et que le carnage sur les routes thaïlandaises n’empirera pas davantage !


http://fr.onlychaam.com/minibus-plus-a-victory-monument/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le février 24, 2017, 01:54:50 am

Caramba ! Bangkok n’est que deuxième (ville la plus embouteillée au monde) !

Indétrônable Mexico City : une fois de plus la palme d'or des embouteillages revient à la capitale mexicaine, qui devance de peu Bangkok.

Mais que fait la police ? Bangkok a pourtant tout fait pour empirer la circulation  avec notamment des déductions fiscales pour l'achat d'une première voiture sous le précédent gouvernement.

Le gouvernement thaïlandais avait alors remboursé 91 milliards de baht à 1,25 million d'automobilistes dans le cadre d'un programme de remboursement d'impôt pour l'achat d'une première voiture.


300.000 véhicules supplémentaires

Rien qu'à Bangkok, cette mesure avait permis de rajouter près de 300.000 véhicules supplémentaires dans les embouteillages de la capitale.

Les embouteillages de Bangkok représentent une perte d'environ 97 millions de baht (environ 2,5 millions d'euros) de carburant chaque jour en moyenne, soit environ 35 milliards de bahts par an.

Il y aussi un système de bus anarchique qui se distingue par la vétusté et la dangerosité :  la plupart des bus de Bangkok ont été mis en circulation avant la chute de Saïgon.

De nouveaux bus chinois ont bien été achetés récemment, mais ils sont bloqués dans la zone portuaire à cause d'un problème de paiement de taxes douanières.


227 heures supplémentaires dans les embouteillages

TomTom ( TOM2 ) a publié aujourd'hui les résultats du TomTom Traffic Index 2017 , le rapport annuel détaillant les villes du monde avec la plus grande congestion du trafic.

Mexico City conserve la première place avec les automobilistes de la capitale mexicaine qui consacrent en moyenne 66% de temps de voyage supplémentaire bloqués dans le trafic  (+ 7% de points de pourcentage par rapport à l'année dernière), et jusqu'à +101% pendant les périodes de pointe en soirée.

Une perte de temps qui représente 227 heures supplémentaires de temps de déplacement par année.

Viennent ensuite Bangkok (61%), Jakarta (58%), Chongqing (52%) et Bucarest (50%), les cinq villes les plus encombrées du monde.

Classement mondial des villes les plus congestionnées en 2016 (Congestion générale quotidienne - temps de déplacement supplémentaire - population de plus de 800 000 habitants):

1   Mexico   66%   6   Istanbul   49%
2   Bangkok   61%   7   Chengdu   47%
3   Jakarta   58%   8   Rio de Janeiro   47%
4   Chongqing   52%   9   Tainan   46%
5   Bucarest   50%   dix   Pékin   46%


 En regardant les données historiques de TomTom, on constate que la congestion du trafic est en hausse de 23% globalement depuis 2008.

Mais il y a des différences importantes entre les continents. Entre 2015 et 2016, alors que la congestion du trafic en Amérique du Nord n'a augmenté que de 5%, celle de l'Europe a augmenté de 9%.

L'Asie et l'Océanie ont augmenté de 12%, tandis que l'Amérique du Sud est en hausse de 7% et l'Afrique de 15%. C'est une hausse mondiale de 10% sur 2015.


https://www.thailande-fr.com/bangkok/53796-caramba-bangkok-nest-deuxieme-ville-plus-embouteillee-monde
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 03, 2017, 11:09:43 am

Les marchés de nuit de bangkok restent !

Dans le but de conserver à Bangkok son aspect traditionnel, les stands de rues à Khaosan et Yaowarat échappent au couperet qui a entrainé la disparition de ceux de Sukumvit et Siam, entre autres.

La municipalité explique que ces deux marchés-là contribuent au charme et à l'identité de Bangkok.

A Chinatown, les stalles pourront être ouvertes de 18:00 à 00:00.

Quant aux 200 stands de Khaosan, ils pourront restés ouverts jusqu'à 01:00.

La municipalisé fera en sorte que ces deux endroits restent propres et bien organisés. Des officiers seront en charge de cela.

Conserver ou supprimer les marchés de rue de Bangkok? Le débat fait rage depuis 3 ans. Il y a des pour et des contre. Jusqu'à maintenant, les stands ont toujours été interdits et parfois éradiqués, c'est la première fois qu'ils sont officiellement autorisés.


http://www.khaosodenglish.com/news/bangkok/2017/03/02/khaosan-chinatown-street-markets-permitted-stay/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le mars 21, 2017, 12:51:32 am

Les prix de l’immobilier de luxe franchissent de nouveaux sommets à Bangkok !

Les prix de l'immobilier dans le centre ville de Bangkok ont franchi de nouveaux records avec la mise sur le marché d'un immeuble de super luxe au prix de 720.000 baht par mètre carré.

720.000 thaï baht soit environ 19.500 euros du mètre carré c'est le nouveau record atteint pour un appartement de luxe dans le centre de Bangkok : le Sansiri 98 Condo, situé dans le quartier de Wireless Road, a proximité des Ambassades des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Le projet comporte seulement 77 unités, mises sur le marché dans une gamme de prix allant de 70 million à 650 million de baht. Le prix le moins cher se situe à 580.000 baht par mètre carré, et le prix le plus élevé à 720.000 par mètre carré pour une unité entièrement meublée.

Bientôt 1 million de baht par m2 ?

Avec ce niveau de prix de lancement, la barre des 1 million de baht par mètre carré (environ 27.000 euros) ne semble plus impossible, alors qu'il y a à peine cinq ans elle semblait complètement irréaliste.

«Nous croyons qu'une fois le projet lancé, notre prix de départ augmentera de 10%, et ce projet pourrait atteindre les 1 million de baht par mètre carré très bientôt», a déclaré récemment le chef de la direction de Sansiri, Apichart Chutrakul.

Le développement, commencé il y a six ans, est déjà pré-vendu à 50% pour une valeur de 8,7 milliards de bahts.

620.000 baht par m2 pour un condo près de la rivière

Dans un autre quartier de Bangkok situé près de la rivière Chao Praya, le développement immobilier lancé sous la marque du Mandarin Oriental Bangkok a également battu des records avec des prix atteignant les 620.000 baht par mètre carré.

Le projet a été développé par The Icon Siam Superlux Residence Co et est le premier projet immobilier lancé avec la marque Mandarin Oriental en Asie du Sud-Est.

Situé sur la rivière Chao Phraya près de l'hôtel Mandarin Oriental, il se compose de 146 unités de luxe allant de 130 à 230 mètres carrés.

Le directeur général de CB Richard Ellis (Thaïlande), Aliwassa Pathnadabutr, a déclaré que le marché résidentiel de luxe de Bangkok continuait de croître fortement parmi les acheteurs nationaux et étrangers, en particulier pour les unités évaluées autour de 200,000 baht par mètre carré ou plus de 10 millions par logement.

85% d'acheteurs sont thaïlandais

"Environ 85 % des acheteurs pour ce type de produits sont des Thaïlandais, et les 15 autres pour cent sont des étrangers", a t-elle dit.

Les données publiées par l'agence Jones Lang Lasalle montrent aussi que 1 308 unités de condominium de luxe, au prix de plus de 250.000 baht par mètre carré (environ 6750 euros par mètre carré), ont été lancées sur le marché de Bangkok l'année dernière.


https://www.thailande-fr.com/immobilier/54165-prix-de-limmobilier-de-luxe-franchissent-de-nouveaux-sommets-a-bangkok
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le mars 23, 2017, 12:23:13 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BREVE


La municipalité de Bangkok a décidé d'interdire la présence de vendeurs de "street food" à partir du 17 avril le long des Thonglor, Ekkamai et Pridi Banomyong (Phrakanong) Roads.

Pour ces derniers, l'avenir s'annonce incertain. A ce stade, la ville n'a aucune solution à proposer pour les recaser.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le avril 16, 2017, 07:47:34 pm
Français Ensemble dans le Club dePattaya


BANGKOK : des milliers de vendeurs de street food chassés...


La junte militaire chasse des milliers de vendeurs de street food dans quartiers très animés qui occupent depuis des décennies, afin de libérer les trottoirs et mettre de l'ordre.

CNN a pourtant attribué à la capitale thaïlandaise, pour la deuxième année consécutive, la palme des villes dans le monde qui propose la meilleure nourriture de rue.

Le général Prayut Chan-o-cha a semblé sensible à cette marque d'intérêt, selon le porte-parole du gouvernement, le lieutenant-général Sansern.

Cela n'a pas empêché la municipalité d'interdire la présence des vendeurs des Thonglor, Ekkamai et Pridi Banomyong Roads. Ils ont jusqu'au 17 avril pour partir. Les responsables municipaux évoquent des plaintes de riverains ...

Le soi 38 était auparavant la Mecque des gourmets peu fortunés, souvent expatriés, qui vivent dans le quartier à la mode de Thonglor.

Selon les médias locaux, 15.000 vendeurs ont reçu un avis d'éviction.

Il va devenir de plus en plus difficile de déjeuner ou dîner pour 1 ou 2 euros, assis sur un tabouret en plastique posé à même le trottoir à Bangkok, le bol posé sur une table de camping.

C'est pourtant, selon une étude, le quotidien des 2/3 des habitants de la ville...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 17, 2017, 08:39:47 am
Citer

BANGKOK : des milliers de vendeurs de street food chassés...


Pour : cela va éviter un sacré nombre de maux de bide (pas de mesures d'hygiène, non respect de la chaîne du froid, etc.)

Contre : c'est un pan de la Thaïlande traditionnelle que nous aimons qui va disparaître !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: COCONUT PILOT le avril 17, 2017, 01:50:42 pm
Citer

BANGKOK : des milliers de vendeurs de street food chassés...


Pour : cela va éviter un sacré nombre de maux de bide (pas de mesures d'hygiène, non respect de la chaîne du froid, etc.)

Contre : c'est un pan de la Thaïlande traditionnelle que nous aimons qui va disparaître !



je sais pas je n ai eu qu un seul empoisonement en thailande soit dans mon petit resto ( le best namprik)  du matin a chiang mai tenu par une famille tres propres ou j avais pris le petit dejeuner , soit au tiger kingdom ou j avais pris le dejeuner avec mon fils qui etait en visite
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 18, 2017, 09:19:18 am

La plupart des gens disent la même chose : je mange souvent dans la rue en Thaïlande et je n'ai jamais été malade !... Cela n'empêche pas d'attraper des bactéries qui peuvent expliquer de nombreux autres maux qui touchent les voyageurs mais que l'on ne soupçonne pas toujours...

J'ai constaté par l'exemple que les Thaïlandais ne connaissent absolument pas les effets du non respect de la chaîne froid (ils congèlent et décongèlent les aliments plusieurs fois de suite !) ce qui permet aux bactéries de se développer. Ces bactéries peuvent être la salmonelle, le staphylocoque, ou la listeria monocytogenes !...

L'ingestion de ces bactéries peut entraîner une intoxication alimentaire dont les effets varient selon la fragilité de l'individu, pouvant être de la diarrhée, de la fièvre, ou aller jusqu'à la mort pour les cas les plus extrêmes.


Pour conclure, il suffit d'un seul empoisonnement pour tomber très malade... voir mourir !... Il n'est pas nécessaire que cela soit fréquent !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le avril 18, 2017, 12:14:48 pm

Complètement d'accord avec ce qui vient d'être dit par Manu...

Perso, ayant passé ma vie professionnelle en milieu hospitalier,  je suis très intransigeante sur l'hygiène et il est tout à fait hors de question que je mange dans la rue et je regrette de devoir dire que j'ai rencontré et pas qu'une fois des touristes à Chiang Mai, entre autres, malades comme des chiens et obligé de passer par les hôpitaux, après avoir mangé au Night Bazar par exemple...  :( :(  :( :( :( :( :(
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Bip Bip le avril 18, 2017, 08:34:19 pm

et un de + d'accord aussi pour moi_ - bien sûr comme tous çà m'est arrivé au début que je faisais Bangkok et Pattaye de casser une graine dans la rue mais après deux trois avertissements bien corsés style bonne intoxication j'ai arrêté ce délire - je' le laisse au bien courageux  :D
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le avril 19, 2017, 12:53:21 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Nouvelle annonce hier mardi au sujet de la "streetfood"...

La "streetfood" est dans le viseur des autorités dans la capitale thaïlandaise. Il est bientôt fini le temps où, en touriste affamé, on achetait une ou deux brochettes de porc grillé à un vendeur planté au beau milieu d'une rue bondée.

Les vendeurs de rue seront à l'avenir bannis des grandes artères de Bangkok, a annoncé mardi la municipalité de la capitale thaïlandaise, qui poursuit une grande croisade pour faire place nette, au grand dam de nombreux habitants.

Avec leurs étals ambulants qui proposent aussi bien de la soupe de nouilles que des fruits ou des sex toys, ces milliers de vendeurs représentent pour beaucoup le charme de la grise mégalopole d'Asie du Sud-Est. Ils donnent un aspect provincial à cette tentaculaire agglomération de plus de 12 millions d'habitants.

Mais les élites de Bangkok et la municipalité comptent suivre le modèle de Singapour qui, dans les années 80, a nettoyé ses rues des stands ambulants...

"Tous les types d'étals - les vêtements, les produits contrefaits et les stands d'alimentation - seront interdits dans les principales rues de la ville", a expliqué Wanlop Suwandee, conseiller du gouverneur de Bangkok.

"Ils ne seront plus autorisés pour des raisons d'ordre et d'hygiène", a-t-il ajouté.

Les fonctionnaires insistent sur la gêne occasionnée par les vendeurs ambulants de la ville qui bloquent les trottoirs et laissent peu d'espace pour les piétons...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le avril 23, 2017, 01:10:52 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Street food : Bangkok ne bannira pas totalement la cuisine de rue...

Ouf ! Les autorités de la ville de Bangkok ont apporté des précisions au sujet de la nouvelle de l'interdiction de la  cuisine de rue dans la capitale thaïlandaise.

Cette information, révélée hier par le quotidien thaï The Nation, a soulevé l'émoi des amateurs de street food à travers le monde...

Selon un collaborateur du gouverneur de Bangkok, Wanlop Suwandee, cité par CNN, la ville "n'a pas l'intention de bannir la street food de Khao San et Yaowarat Roads (Chinatown)", mais de "prendre des mesures d'hygiène et d'organiser la circulation" dans ces zones.

Il a toutefois confirmé l'interdiction de la cuisine de rue sur les trottoirs des quartiers de Siam Discovery, Siam Center et Silom.

A suivre, donc...  :D
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le mai 04, 2017, 11:42:37 pm

Bangkok reste la destination la plus populaire en Asie-Pacifique !


stercard, avec 9,1 millions et 8,1 millions de visiteurs en 2016 respectivement.

Bangkok reste la destination la plus visitée en Asie Pacifique, suivit de près par Singapour qui attire les touristes les plus dépensiers, selon le classement Mastercard.

Bangkok reste la destination la plus visitée en Asie Pacifique, mais Singapour ne cesse de progresser et continue d’évoluer grâce aux recettes occasionnées par les touristes, qui ont connu un bond de 18,0% avec un total de dépense de 200$ US par jour par visiteur.

Bangkok a enregistré 19,3 millions d’arrivées internationales en 2016 sur les 339,2 millions de visites effectuées sur les 171 destinations Asie-Pacifique répertoriées dans le rapport Mastercard.

Phuket devance Hong Kong

La capitale thaïlandaise conserve donc la tête du classement et la deuxième place revient à Singapour, qui a attiré 13,1 millions de visiteurs.

iennent ensuite Tokyo (12,6 M), Seoul (12,4M), Kuala Lumpur (11,3M), Phuket (9,1M), Hong Kong (8,9M), Pattaya (8,1M) et Osaka (7,4M).

Pattaya en 8e position se rapproche de Hong Kong

    Les destinations thaïlandaises de Phuket et Pattaya sont donc également placées dans le Top Ten du classement Mastercard, avec 9,1 millions et 8,1 millions de visiteurs en 2016 respectivement.

C’est la masse de touristes en provenance d’Asie qui a permis cette progression spectaculaire du tourisme dans la région Asie Pacifique (+9% par an en moyenne depuis 2006).

Selon les résultats de l’indice, 2016 a été une année intéressante pour le tourisme en Asie du Sud Est.

Approvisionné par l’augmentation de la richesse des consommateurs parmi les marchés émergents d’Asie-Pacifique (Beijing, Shanghai, Hong Kong…), l’industrie touristique prospère. C’est la région qui connaît la croissance la plus rapide pour le tourisme international par rapport au PIB.

Les principaux résultats de l’indice ont révélé que la Chine (17,7%) et la Corée du Sud (8,8%) étaient les principaux contributeurs aux dépenses touristiques en Asie-Pacifique.

En fait, ces deux marchés sont également les principaux marchés de Singapour (Chine n ° 1), de Bangkok (Chine n ° 1) et de Tokyo (Corée n ° 1, Chine n ° 2), les principales destinations de la région par les dépenses des visiteurs.

https://www.thailande-fr.com/bangkok/54778-bangkok-reste-destination-plus-populaire-asie-pacifique?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Malco le mai 05, 2017, 02:02:23 am
Perso j'adore Bangkok je m'en lasse pas .  8)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le mai 10, 2017, 03:48:34 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya

Nouveau programme pour la restauration de rue...

Bang Khunthian Chai Thalay Road sera aménagée pour devenir l'une des principales artères de la capitale dédiées à la restauration de rue, selon la Bangkok Metropolitan Administration, qui désire ainsi promouvoir le tourisme.

Amnoy Nimmano, le vice-gouverneur de Bangkok a déclaré hier que la BMA travaillait avec le ministère du Tourisme et des Sports pour développer une nouvelle zone touristique le long de Bang Khunthian Chai Thalay Road, dans le district de Bang Khunthian. Il a été décidé, à l'issue d'une réunion présidée par la ministre Kobkarn Wattanavrangkul, que la zone sera largement consacrée aux fruits de mer.

Cette mesure intervient après la décision de réglementer de manière drastique la restauration de rue dans le quartier historique de Bangkok, notamment Yaowarat et Khao San Road.

Les autorités vont mettre en place un programme de formation, et obligé les commerçant à installé des tuyaux pour d'évacuation des effluents d'évacuation... enfin...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le juin 04, 2017, 08:47:35 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


FOODING (suite)


L’annonce faite par Vallop Suwandee, un conseiller du gouverneur de la capitale, a soulevé une tempête de protestations sur les réseaux sociaux et dans les colonnes des journaux.

«Veulent-ils que Bangkok perde son âme, qu’elle devienne une ville aussi propre, ordonnée et dénuée de vie que Singapour ?» s’interroge un Thaïlandais dans le courrier des lecteurs d’un quotidien local.

«C’est un mode de vie pour les Thaïlandais, les expatriés et les touristes. C’est inhérent à l’identité de Bangkok qui a reçu une reconnaissance internationale à ce niveau.

Cela fait partie de la "beauté chaotique" de la ville», écrit le chroniqueur Suranand Vejjajiva dans le Bangkok Post.

Mais les plus affectés sont bien sûr les tenanciers de ces échoppes...

«Nous sommes évidemment mécontents. Depuis qu’ils ont annoncé notre prochaine disparition, j’essaie d’aménager mon échoppe pour qu’elle occupe moins de place sur le trottoir, pour que les gens puissent circuler»,dit Suraporn, qui tient un étal de soupes aux nouilles et boulettes de viande ou de poisson...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 04, 2017, 01:58:39 pm

L’annonce faite par Vallop Suwandee, un conseiller du gouverneur de la capitale, a soulevé une tempête de protestations sur les réseaux sociaux et dans les colonnes des journaux.

« Veulent-ils que Bangkok perde son âme, qu’elle devienne une ville aussi propre, ordonnée et dénuée de vie que Singapour ?» s’interroge un Thaïlandais dans le courrier des lecteurs d’un quotidien local.



Personnellement, j'adore Singapour !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 10, 2017, 07:47:33 am

Bangkok, la ville aux deux visages

Devenue moderne trépidante et sophistiquée la capitale de la Thaïlande allie avec succès la tradition et la modernité et s’affiche en tant que ville en perpétuelle mutation.

Fondée en 1782 par le premier monarque de l’actuelle dynastie Chakri, la ville de Bangkok est aujourd’hui un centre spirituel, culturel et commercial de la Thaïlande.

Devenue moderne trépidante et sophistiquée la capitale de la Thaïlande allie avec succès la tradition et la modernité et s’affiche en tant que ville en perpétuelle mutation.


Quand le passé s’allie à la modernité

Cependant, Bangkok n’a pas perdu de son authenticité à travers les années, L’héritage culturel et le patrimoine sont encore très présents dans la capitale, c’est ce qui fait de Bangkok une ville vivante et animée.

D’un côté une facette très moderne que l’on discerne à travers son métro aérien, ses centres commerciaux, ses innombrables gratte ciels impressionnants et ses différentes constructions qui sont aujourd’hui, les symboles de la modernité thaïlandaise.

Et de l’autre côté, une ville plus intimiste, traditionnelle et pleine de charme. Une métropole où la vie passe au rythme des traditions et où rien n’a changé depuis des années, comme dans le traditionnel quartier de Thonburi par exemple.

On passe en un instant d’une ville en effervescence qui ne fait jamais de pause, surchargée de circulation, bordée de gratte-ciel et traversée par le métro aérien, aux petits Soi (ruelles) piétonnes où l’on trouve échoppes, restaurants et temples bouddhistes, sans oublier ses marchés flottants ou traditionnels, et ses khlongs, tranquilles canaux qui parcourent toute la ville près desquels s’alignent de vieilles bicoques.

Il est possible de faire une pause de ce tohu-bohu en se rendant dans un des nombreux parcs de la ville, comme celui de Lumpini ou dans l’ancienne maison de Jim Thomson, qui représente un réel havre de paix dans le brouhaha de la ville.

Bangkok n’a donc pas perdu de son authenticité à travers les années et reste une ville de contraste entre construction en béton et quartiers traditionnels. Avec ses marchés nocturnes et ses vendeurs de rue qui servent la soupe épicée tom yum gai.

Malgré le fait que les enjeux de la croissance y soient omniprésents, il est toujours possible en s’y baladant un moment de tomber sur des constructions de l’Asie ancienne.


https://www.thailande-fr.com/bangkok/55080-bangkok-ville-aux-deux-visages
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le juin 17, 2017, 08:34:32 am

Bangkok, la ville aux deux visages

Devenue moderne trépidante et sophistiquée la capitale de la Thaïlande allie avec succès la tradition et la modernité et s’affiche en tant que ville en perpétuelle mutation.


assez extra cette photo...  :clap
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le juin 17, 2017, 08:39:18 am

Lotte Duty Free fait son entrée en Thaïlande...(https://img4.hostingpics.net/pics/652737bravocontent.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=652737bravocontent.jpg)

Lotte Duty Free, le plus grand gérant de magasins hors taxes en Corée du Sud, a annoncé ce vendredi avoir ouvert un magasin dans le centre de Bangkok, son premier sur le marché thaïlandais.

La boutique, située dans le centre commercial Show DC, n’est ouvert aujourd’hui que partiellement et son inauguration complète aura lieu plus tard cette année, a expliqué la société.

Cette ouverture illustre la volonté de Lotte d’accroître sa présence à l’étranger. Lotte est le troisième plus grand gérant de boutiques hors taxes au monde après le suisse Dufry A.G. et l’américain DFS.

Le magasin de Bangkok est le deuxième que Lotte a ouvert à l’étranger cette année après celui à l’aéroport international de Da Nang, au Vietnam, dont l'entrée en service à part entière est prévue pour août prochain, selon l’entreprise. Da Nang est devenue une destination touristique très populaire chez les Sud-Coréens.

Lotte Duty Free gère actuellement sept magasins dans cinq pays étrangers, incluant l’Indonésie, le Japon et les Etats-Unis.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 01, 2017, 12:00:27 pm

Bangkok : la ville la plus gay d'Asie

Ce classement mondial est réalisé par une plateforme allemand Nestpick.

Bangkok est 61ème, un classement modeste car il n'y plus eu de Marche des Fiertés depuis 11 ans et que le mariage pour tous n'y est pas reconnu (quoiqu'il est toléré officieusement) mais l'atmosphère LGBT de Bangkok en fait l'une des villes LGBT les plus ouvertes du monde. On ne parle pas ici des quartiers du centre où l'on trouve des étrangers mais de ceux de la périphérie où des couples LGBT thaïlandais vivent au grand jour sans que cela ne choque personne.

En Asie, le classement cite Tel Aviv (4ème au monde) mais cette ville devrait être classée dans la catégorie Europe comme c'est le cas de ses clubs sportifs.

Hong Kong est 83ème

Shanghai est 89ème et Pékin 100ème alors que l’homosexualité y est illégale et (semble-t-il) réprimée.

Ce sont les USA et le Royaume Uni qui classent le plus de villes dans les 100 premières. Cependant, ce sont, sans surprise, Madrid, Amsterdam et Toronto les villes le plus gays du monde.

Paris 11ème

Montréal "seulement" 12ème

Bruxelles 54ème

Classement :

    Madrid, Spain
    Amsterdam, Netherlands
    Toronto, Canada
    Tel Aviv, Israel
    London, UK
    Berlin, Germany
    Brighton, UK
    Barcelona, Spain
    New York City, USA
    San Francisco, USA

https://www.thaivisa.com/forum/topic/990082-happy-pride-month-bangkok-named-second-best-lgbt-city-in-asia/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 06, 2017, 08:22:13 am

Un très bel article avec de nombreuses photos...


THONBURI “La Croisée des Chemins”

Bangkok a une surabondance d'architectures et d’influences coloniales toutes représentées dans son paysage culturel urbain. En bordure du Chao Phraya, au cœur du quartier de Thonburi, aussi appelé le quartier du vieux port, le temps semble s’être arrêté aux milieux des klongs.

Un voyage initiatique bien loin des principales routes touristiques à travers l’histoire de multiples communautés cohabitant admirablement dans un même univers et représentées par leurs lieux de cultes respectifs. Thaïlandais, chinois, portugais, bouddhistes, taoïstes, catholiques et musulmans trouvèrent là un juste milieu existentiel à l’abri du tumulte bangkokois.

La suite de l'article, ici : https://www.facebook.com/notes/lionel-corchia/thonburi-la-crois%C3%A9e-des-chemins/10155472929277500/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le juillet 13, 2017, 02:18:03 pm
Un très bel article avec de nombreuses photos...
THONBURI “La Croisée des Chemins”

très bien...   :clap
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le juillet 13, 2017, 02:30:18 pm

14 JUILLET A BANGKOK - Françaises, Français, vendredi c’est votre journée !   (https://img4.hostingpics.net/pics/816557dia3820191.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=816557dia3820191.jpg)

Vendredi marquera la 227ème fête de la Fédération, plus communément appelée la fête nationale française. Pour tous ceux qui veulent commémorer la prise de la Bastille à Bangkok, voici une liste (non exhaustive) des événements pour fêter le 14 juillet à 9.400 km de Paris...


Le Bal des Pompiers au Sing Sing Theater

Nostalgique du bal des pompiers de votre enfance ?

Sing Sing met à l’honneur les deux DJs français Fred Canal & Lazykay et promet qu’ils se lâcheront sur la musique de variétés françaises à partir de 20h.
Mais venez dès 19h30, il y aura un stand merguez-frites...   (https://img4.hostingpics.net/pics/265021vacances.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=265021vacances.jpg)


Sympa. manque que les pompiers...  (https://img4.hostingpics.net/pics/432627rigolade.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=432627rigolade.jpg)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juillet 14, 2017, 07:46:37 am

Nostalgique du bal des pompiers de votre enfance ?

Sing Sing met à l’honneur les deux DJs français Fred Canal & Lazykay et promet qu’ils se lâcheront sur la musique de variétés françaises à partir de 20h.



Je fais partie des gens nostalgiques du bal des pompier... Pourtant je suis désolé mais ce n'est pas en utilisant des DJs qui vont mettrent de la musique électronique qu'ont va le faire revivre...

Au bal, on danse à deux : valse, tango, paso doble, Rock'n Roll, etc...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 06, 2017, 08:13:30 am

L’entreprise chinoise de partage de vélos Ofo s’implante en Thaïlande

Ofo, la principale société chinoise de partage de vélos démarre son implantation en Thaïlande avec 6000 vélos à Bangkok.

Ofo, la principale société chinoise de partage de vélos démarre son implantation en Thaïlande avec 6000 vélos à Bangkok.

La Thaïlande est le cinquième marché international pour Ofo, la société de partage de vélos connu pour ses vélos jaunes, après Singapour, les États-Unis, la Grande-Bretagne et le Kazakhstan.

Au total, 6 000 vélos seront mis en service dans la capitale à partir du 1er août, après une période d’essai réussie d’un mois dans une université locale.

Un tour sur un vélo Ofo coûtera 5 baht par 30 minutes, avec un dépôt de 99 baht. Les vélos seront offerts gratuitement pendant les trois premiers mois.

    « La Thaïlande a une population de près de 70 millions et les embouteillages sont devenus un gros problème dans des villes comme Bangkok et Chiang Mai »

a déclaré Cao Xiao, responsable du département Asie-Pacifique d’Ofo.

« En offrant aux utilisateurs de la Thaïlande un service personnalisé, nous espérons que le système de transport dans les principales villes thaïlandaises pourra être amélioré avec nos vélos partagés ».

Ofo a déclaré qu’il avait collaboré avec la plate-forme de paiement électronique Adyen pour permettre aux utilisateurs étrangers d’accéder au service de location. La société a déclaré qu’elle prévoyait de s’implanter dans 20 pays d’ici la fin de 2017.

Après un énorme succès sur le marché intérieur, les entreprises chinoises de partage de vélo accélèrent leurs démarches sur le marché mondial. Plus tôt ce mois-ci, Mobike a annoncé l’entrée en Italie, son quatrième marché à l’étranger après Singapour, la Grande-Bretagne et le Japon.

Plus souples que les systèmes de location dans des villes comme Londres, Paris ou New York, les vélos partagés en Chine se prennent et se déposent n’importe où. Via une application sur smartphone, les millions d’usagers peuvent débloquer les cadenas puis enfourcher le deux-roues sans avoir à se préoccuper de trouver une place. Une fois arrivé à destination, on laisse le vélo où on veut, prêt pour l’utilisateur suivant.


https://www.thailande-fr.com/bangkok/55430-lentreprise-chinoise-de-partage-de-velo-ofo-simplante-thailande
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le août 16, 2017, 12:44:05 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Nouvelle campagne de nettoyage à Bangkok...  8)


Pol Lt Gen Amnuay Nimmano, gouverneur adjoint de Bangkok, a annoncé que la municipalité lancera une nouvelle campagne pour nettoyer les rues de la capitale.

Ceux qui dénonceront des motocyclistes roulant sur les trottoirs, ceux qui jettent leurs ordures dans des espaces publics ou les canaux ainsi que les vendeurs ambulants illégaux recevront en prime la moitié de l'amende infligée aux contrevenants...   (https://img4.hostingpics.net/pics/75321679gg.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=75321679gg.jpg)

Les dénonciateurs doivent fournir la preuve de l'infraction (photos, vidéos), le numéro d'immatriculation du véhicule, ainsi que la date, l'heure et lieu du délit, a déclaré Pol Lt Gen Amnuay...  ???
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le août 16, 2017, 08:35:23 am

Bombardier fournira des monorails en Thaïlande

La ville de Bangkok compte se doter d’un nouveau système de monorail sans conducteur construit par Bombardier Transport, a annoncé la société lundi matin.

Bombardier a conclu deux contrats afin d’équiper la capitale thaïlandaise d’un système Innovia Monorail 300, sur deux lignes du réseau de transport en commun de Bangkok.

Leur valeur n’a pas été divulguée.

Ces ententes, d’une durée de 30 ans, mèneront à la réalisation de deux nouvelles lignes surélevées de monorail pour la Northern Bangkok Monorail Co. Ltd. (NBM) et l’Eastern Bangkok Monorail Co. Ltd. (EBM).
 
Bombardier va concevoir et fournir les composantes électriques et mécaniques des deux lignes de monorail, et livrer un total de 288 voitures, pour un total de 72 rames. Les rames seront construites en Chine par la coentreprise de Puzhen Bombardier Transportation Systems (PBTS).

« Ces emblématiques monorails seront des éléments importants du réseau de transport ferroviaire croissant de Bangkok. Des centaines de milliers de passagers pourront ainsi se déplacer chaque jour plus rapidement et de façon confortable », a affirmé Richard Hunter, président des Systèmes de contrôle ferroviaire et de l’Asie du Sud-Est pour Bombardier Transport.

M. Hunter a également vanté les qualités écoénergétiques et la capacité de négocier des courbes au rayon serré de ce système de monorails.

La nouvelle ligne Khae Rai-MinBuri (rose) fera 35 km, tandis que la ligne Lat Phrao-Samrong (jaune) s’étendra sur 30 km.

« Le contrat porte aussi sur la gestion de projet, l’ingénierie et l’intégration des systèmes, les essais, ainsi que la mise en service des nouvelles rames et des nouveaux systèmes. Les monorails, qui seront exploités dans les parties nord et est de la ville, seront intégrés au réseau de transport existant ; ils pourront atteindre une vitesse de 80 km/h et accueillir plus de 28 000 passagers par heure par direction », précise Bombardier.

La livraison des produits, l’intégration des systèmes et l’installation du système de contrôle ferroviaire seront pilotées par la plaque tournante régionale de Bombardier à Bangkok. Bombardier est présent en Thaïlande depuis vingt ans déjà, et elle y compte actuellement quelque 450 employés.

 
http://www.tvanouvelles.ca/2017/08/14/bombardier-fournira-des-monorails-en-thailande
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le août 19, 2017, 10:42:34 pm
Français Ensemble dans l eClub de Pattaya


Restauration du Wat Arun...   (https://img4.hostingpics.net/pics/120285jjj.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=120285jjj.jpg)


Engagés en 2013, les travaux de restauration du Wat Arun, l'un des stupas les plus célèbres dans le monde, sont en voie d'achèvement.

Le temple, dont la silhouette orne les pièces de 10 baths, compte parmi emblèmes de la Thaïlande et de sa capitale. Il se trouve pourtant du côté de Thonburi, sur l’autre rive du fleuve Chao Phraya.

Le temple porte le nom de la divinité hindoue de l’aube : Aruna.

Il commémore l'arrivée du roi Taksin à Thonburi en 1767. Fuyant la capitale d’alors, Ayutthaya, conquise par les Birmans, Taksin décide d’installer la nouvelle capitale sur les rives du Chao Phraya. L’aube d’une nouvelle ère pour le royaume de Siam.

Il transforme le petit temple en édifice royal. Rama Ier y installe plus tard le Bouddha d'Émeraude, qui se trouve aujourd’hui dans le Wat Phra Kaeo.

Ses successeurs, Rama II et Rama III, feront construire le prang central de 85 mètres de hauteur et 234 mètres de circonférence.

Rama IV couvre les bâtiments des fragments de la porcelaine chinoise offerte par les habitants de la ville, qui abandonneront ainsi l'essentiel de leur vaisselle.

Le Wat Arun est bien plus sobre que le temple du Grand Palais. Le somptueux prang, caractéristique de l’art khmer, représente le mythique mont Meru - la demeure des Dieux - avec à sa base des statues d’apsaras (danseuses divines).

Depuis la terrasse du prang, la vue sur Bangkok et le Chao Phraya est magnifique.

La nuit, illuminé, le "temple de l’aube" se reflète, tel un mirage, dans les eaux noires du fleuve. Il est possible de l’admirer depuis le bar-terrasse de l’hôtel Arun Residence situé de l’autre côte du Chao Phraya.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le août 29, 2017, 01:18:31 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Mise en service du tunnel de drainage de Bang Sue le 6 septembre prochain


La "Bangkok Metropolitan Administration" a annoncé que la mise en service du tunnel de drainage Bang Sue, d'une longueur de 6,4 km et de 5 m de large, interviendra le 6 septembre.

Construit le long du Klong Lat Phrao sur Ratchadaphisek Road, il passe sous le Khlong Bang Sue pour rejoindre le Chao Phraya.

Sa capacité lui permet d'absorber des pluies de 60 mm/h dans les districts de Dusit, Bang Sue, Phaya Thai, Chatuchak, Din Daeng et Huai Khwang (soit 56 km2). Lors des averses d'au moins 100 mm/h, il permettra d'évacuer l'eau deux fois plus vite qu'aujourd'hui.

Les pompes et l'ensemble du système seront testés demain.

Il comprend une station de pompage d'une capacité de 60 m3/hsituée à proximité du Chao Phraya, des systèmes mécaniques et électriques, trois structures de retenue d'eau (sur Ratchadaphisek, Vibhavadi et Kamphaeng Phet Roads).

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le août 31, 2017, 04:26:32 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Travaux sur le Wat Arun terminés...  8)

Les échafaudages qui défiguraient le Wat Arun ont disparu. Le majesteux Temple de l'aube sera ouvert au visiteurs à la fin de l'année, après trois ans de travaux de rénovation.

Le temple porte le nom de la divinité hindoue de l’aube : Aruna.

Il commémore l'arrivée du roi Taksin à Thonburi en 1767. Fuyant la capitale d’alors, Ayutthaya, conquise par les Birmans, Taksin décide d’installer la nouvelle capitale sur les rives du Chao Phraya. L’aube d’une nouvelle ère pour le royaume de Siam.

Il transforme le petit temple en édifice royal.

Rama Ier y installe plus tard le Bouddha d'Émeraude saisi à Vientiane, qui se trouve aujourd’hui dans le Wat Phra Kaeo. Le temple a été presque entièrement reconstruit à partir de 1792 par le roi Rama II, les travaux s'achevant sous Rama III (1824–1851).

Le wat comprend quatre petits prangs à chaque angle, qui abritent des statues de Nayu (la divinité du vent) à cheval. Les points cardinaux sont matérialisés par des mondops. Le très fort taux d'inclinaison des escaliers du prang central atteste de la difficulté d'atteindre les niveaux supérieurs de l'existence.

Autour de la base des prangs, on trouve différentes figures d'anciens soldats et animaux chinois.

Les toits du temple Wat Arun sont ornés de kinaries (femmes-oiseaux aux mains jointes).

La circonférence de la base de la structure est de 234 mètres, et le prang central (stûpa) s'élève à 82 m. Il est surmonté d'un trident à sept branches, mentionné par de nombreuses sources comme le "trident de Shiva ".

Sur la deuxième terrasse, on trouve quatre statues du dieu Hindou Indra chevauchant Erawan.

Dans l'iconographie bouddhiste, le prang central est considéré comme ayant trois niveaux symboliques de bas en haut :

- le Traiphum, qui évoque les trente et un mondes de la réincarnation,
- le paradis Tavatimsa, la sphère des trente-trois dieux, où tous les désirs sont exaucés,
- et le Devaphum, le sommet du mont Meru surmonté de la foudre (vajra), l'arme d'Indra.

Au bord du fleuve se trouvent six pavillons (sala) dans le style chinois. Les pavillons sont faits de granit vert et contiennent des embarcadères.

Ce temple est vraiment l'un de mes préférés...   :clap
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le septembre 05, 2017, 04:19:48 pm

Le ticket commun, BTS, MRT, etc. une nouvelle fois renvoyé aux calendes grecques !

Le projet de système de ticket conjoint et unique "Mangmoom" pour les voyageurs des BTS, MRT, navette aéroport, etc. est retardé après que la régie (MRTA) souhaite qu'il obtienne l'approbation de son conseil d’administration avant de signer un protocole d'accord avec les deux opérateurs de train.

Selon le directeur de l'Office des transports  (OTP) Chaiwat Thongkham, le protocole d'entente devait être signé avec tous les opérateurs (autoroutes urbaines comprises) le 31 août.

Mais la signature du protocole d'entente a été annulée car le MRTA, chargé de la gestion du système de tickets commun, a souhaité demander à son conseil d'administration d'approuver la signature. Ce qui n'est pas encore fait.

Phadej Praditpetch, directeur du Bureau de la gestion conjointe des billets de l'OTP a déclaré que son bureau a négocié avec les 4 opérateurs ferroviaires pour améliorer le système de tickets communs.

Il a déclaré que l'Airport Rail Link et la Purple Line, exploités par MRTA, prévoyait qu'il faudrait 6-7 mois pour le changement de système, soit d'ici mars de l'année prochaine.

Pour la ligne bleue exploitée par BEM et la ligne verte exploitée par BTS, il faudrait 10 mois, a-t-il dit.

Il a déclaré que, après avoir signé le protocole d'entente avec les opérateurs, il faudrait un certain temps pour améliorer, concevoir et installer les systèmes et procéder aux essais.

Cela signifie que le système de tickets conjoints Mangmoom pour Skytrain et le métro (BTS / MRT) pourrait ne pas être prêt en mars 2018 comme prévu. Mais au mieux en juin 2018.

Quand le système sera en place, s'il l'est un jour, les tarifs resteront inchangés pendant une certaine période, a déclaré M. Phadej.
 
En résumé les délais mentionnés ci-dessus sont les plus optimistes à partir d'une signature le 31 aout 2017 or signature, il n'y a pas eu et aucune date n'est avancée pour cette signature.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1000298-one-ticket-system-for-skytrain-and-subway-trains-to-be-delayed/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 06, 2017, 11:07:10 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Uber moto dans la capitale...


Uber va (re)lancer un service de moto à la demande en associant au projet les motorbike taxi de la capitale thaïlandaise.

Les clients pourront commander une course en s'adressant à la borne la plus proche. UberMOTO ne sera qu'un intermédiaire, "un simple robinet".

Le service, lancé dans les quartiers de Sathorn, Silom et Asok, va s'étendre. Le tarif comprendra une prise en charge de 15 bahts, un forfait de 5 bahts/km pour les 5 premiers km parcourus, puis de 10 bahts au delà. Chaque minute de la course sera facturée 1 baht en plus.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 12, 2017, 03:26:57 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Street food à Bangkok : on en reparle...  (https://img11.hostingpics.net/pics/56444571gg.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=56444571gg.jpg)

La presse étrangère publie régulièrement des articles consacrés à la disparition du street food dans les rues de la capitale thaïlandaise. "Bangkok’s famous street foodscape is changing !" titre aujurd'hui le site star2.

Certaines photos étonneront sans doute les prochaines générations, qui vivront dans un décor "aseptisé" proche de celui de Shanghai, Osaka ou Séoul.

Interdire les stands de nourriture ambulants peut être considéré comme un acte hygiénique...

La mesure déjà appliquée dans certains quartiers a provoqué la colère à la fois des marchants, des habitués et des touristes, pour qui l’écosystème de la street food de Bangkok est une source de revenus ou une option pratique et bon marché pour la pause déjeuner, ou même faisant partie du charme de la ville.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 13, 2017, 11:14:36 am

Il est vrai que l'on aime certaines villes pour des raisons différentes... Personnellement, j'adore le côté aseptisé de Singapour et paradoxalement, j'apprécie énormément l'énorme "foutoir" qui régne dans les rues de Bangkok. Je serais pourtant déçu que Bangkok devienne Singapour !...  :(
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Malco le septembre 13, 2017, 01:06:34 pm
Citer
         

j'apprécie énormément l'énorme "foutoir" qui régne dans les rues de Bangkok. Je serais pourtant déçu que Bangkok devienne Singapour !      


Oui moi aussi .

Citer
       

Je serais pourtant déçu que Bangkok devienne Singapour       


Hélas avec le temps je pense que ça deviendra comme à Singapour .
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: COCONUT PILOT le septembre 13, 2017, 05:07:58 pm
pour ce qui est de la street food a bkk , il y a de plus en plus de deception quand meme, malgré de nombreuses perles encore a decouvrir ou plus ou moins secretement gardées
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 14, 2017, 03:58:01 pm

Perso, je ne mange plus de "street food" depuis longtemps donc de ce côté là, pas de problème...  ;)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: COCONUT PILOT le septembre 14, 2017, 05:15:24 pm
D un autre cote je pense qu ils incluent dans la street food les food court des mall et j en connais des tres bien, et de nombreux restaurants ouverts sur la rue
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 15, 2017, 03:49:52 pm

Perso, je ne mange plus de "street food" depuis longtemps donc de ce côté là, pas de problème...  ;)


de même, , et en prenant de l'âge étant de plus en plus à cheval sur l'hygiène et l'asepsie, il y a aussi bien longtemps que je mange plus de street food (sauf vraiment exception si je suis en ballades dans les terres) ...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 15, 2017, 03:56:45 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya

Construction prochainement d'une tour en forme de bougie de 469 mètres...  (https://img11.hostingpics.net/pics/650657surpris.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=650657surpris.jpg)


La "Chao Phraya River Tourism Association" a confirmé la construction d'une tour d'observation en forme de bougie, d'une hauteur de 459 mètres, en bordure du fleuve Chao Phraya, sur un terrain de 6 400 mètres carrés appartenant au Département du Trésor et loué pour une période de 30 ans.

Les pouvoirs publics ont confié la gestion du projet à la "Bangkok Observation Tower Foundation" et la "National Identity Foundation" qui devront mener à bien un chantier dont le coût est estimé à 138 millions de $US. Une cinquantaine d'associations participent au financement.

La tour d'observation ne devrait pas trop d'ombre à la "Rama IX Super Tower", un gratte-ciel de 125 étages qui devrait culminer à 615 mètres de hauteur à l'horizon de 2021...  ::)

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 23, 2017, 01:47:17 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Gratuité de certains transports en raison de la crémation du Roi Bhumibol Adulyadejle 26 octobre 2017


 La "Bangkok Metropolitan Administration" a annoncé la gratuité entre le 25 et le 27 octobre de certains trajets effectués sur les réseaux du BRT et du BTS, ainsi que par deux navettes fluviales, afin d'aider les personnes qui assisteront aux cérémonies de le crémation du défin roi Bhumibol Adulyadej qui aura lieu le 26.

Le BTS sera entièrement gratuit le 26 octobre, et seulement sur certaines prolongations de la ligne jusqu'au 27.

Le bus qui relie Sathon à Ratchapruek sera gratuit du 25 au 27 octobre, ainsi que les navettes fluviales du Klong Padung Krungkasem, de Hua Lampong au marché de Thevarat, et du Klong Phasi Charoen, de Phetkasem 69 à Pratunam Phasi Charoen.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 24, 2017, 12:39:59 pm

Où vont les habitants de Bangkok en vacances en Thaïlande ?

Aujourd’hui, je vais répondre à une question que vous ne vous étiez peut-être pas posée : « Mais où vont les Bangkokiens en vacances en Thaïlande ? ».

C’est intéressant parce que d’une part ça peut vous donner des idées et  surtout parce que le résultat illustre la différence entre ce que recherchent les touristes locaux et ce que recherchent les touristes étrangers. On s’en rend facilement compte lorsque qu’on va dans ces quelques destinations plébiscitées par les Thaïlandais et très peu connues des occidentaux. 


Top10 des destinations où vont les Bangkokiens

Un récent sondage a révélé le Top 10 des endroits où les habitants de Bangkok vont quand ils s’échappent de la capitale pour quelques jours. Le sondage a été réalisé par l’Autorité Touristique de Thaïlande et montre que les habitants de Bangkok voyagent en moyenne 4 fois par an. Voici les 10 endroits où ils vont le plus.

    Chiang Mai 12,27%
    Chonburi 9,33%
    Prachuap Khiri Khan 8,32%
    Nakhon Racthasima 7,81%
    Rayong 6,39%
    Kanchanaburi 5,88%
    Phetchaburi 4,87%
    Ubon Ratchathani 4,46%
    Chiang Rai 3,96%
    Phetchabun 3,96%

On se rend assez vite compte que les destinations « nature » ont la côte. Et voir Chiang Mai en tête n’est pas une surprise. Les Thaïlandais aiment partir à la montagne dans le Nord, rechercher la fraîcheur. Le tourisme local joue beaucoup sur la nature et ses phénomènes saisonniers (floraisons des arbres, culture du riz, camps de tournesol en fleurs…).

Lorsque j’étais dans les magnifiques rizières de Ban Pa Pong Piang, il y a 10 jours, j’étais dans le songthaew qui y mène avec 2 habitantes de Bangkok qui avaient fait l’aller/retour de Bangkok en avion et payé en tout 5.000 bahts chacune pour juste venir passer une nuit là-haut. Et elles étaient ravies !

Les destinations plage plébiscitées sont assez logiquement proche de Bangkok mais là où l’on s’attendrait à voir Hua Hin ou même Pattaya bien placés, on voit Chonburi et Prachuap Khiri Khan arriver en premier.

Et là encore, le comportement à la plage n’est pas le même. Le touriste occidental va lui aller à la plage quand il y a du soleil, parfois faire bronzette et quand le soir arrive délaisser la plage. Alors que les Thaïs c’est justement en soirée quand il fait plus frais qu’il vont venir à la plage.

Je m’intéresse de plus en plus au tourisme local car il permet souvent de découvrir des petits coins de nature incroyables. Et plus il se développe, plus vous avez d’endroits qui émergent.

J’espère que mon apprentissage de la lecture me permettra un jour de décrypter les petits livrets entièrement en Thaï que j’ai récupérés avec pleins de petits coins sympas et d’adresses de homestays ou cafés avec vue incroyables.


https://www.thailandee.com/blog/index.php/11637-ou-vont-les-habitants-de-bangkok-en-vacances-en-thailande
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 29, 2017, 03:08:11 pm
BREVE


La capitale thaïlandaise va enterrer ses câbles, le long de 39 axes importants dans un premier temps, pour des raisons esthétiques et afin d'éviter que des pylônes en béton se brisent et entraînent des dégâts importants. Le gouvernement va allouer un budget de 143 milliards de bahts à l'opération. La fin des travaux est prévue en 2022.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 09, 2017, 04:29:13 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Bangkok : le temple Wat Arun rouvre au public fin décembre...  8)


C'est l'une des icônes de Bangkok : le Wat Arun (Temple de l’Aube), fermé depuis près de 3 ans pour travaux, devrait rouvrir au public à la fin de l'année.

Du 27 décembre au 5 janvier, des célébrations sont prévues pour fêter l'événement avec des expositions retraçant l'histoire du Wat Arun, des spectacles de danses traditionnelles thaïes ainsi que bien d’autres animations.


Plus d'infos sur le net : Office national du tourisme de Thaïlande.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: COCONUT PILOT le octobre 09, 2017, 09:54:28 pm
chiang mai en bonne place

https://www.forbes.com/video/5281529047001/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 19, 2017, 12:22:19 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Bangkok figure à la douzième place des villes les plus dangereuses au monde...  (https://img15.hostingpics.net/pics/908902pascontent.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=908902pascontent.jpg) 


Selon le "Safe Cities Index" établi par la magazine "The Economist" et punlié la semaine dernière, Bangkok figure à la douzième place des villes les plus dangereuses au monde.

L'Asie du Sud-Est se distingue...  :hang

Classement :

Les villes les plus sûres au monde:

- Tokyo, Japon
- Singapour, Singapour
- Osaka, Japon
- Toronto, Canada
- Melbourne, Australie
- Amsterdam, Pays-Bas
- Sydney, Australie
- Stockholm, Suède
- Hong Kong, Chine
- Zurich, Suisse

Les villes les moins sûres au monde:
- Karachi, Pakistan
- Yangon, Birmanie
- Dhaka, Bangladesh
- Jakarta, Indonésie
- Ho Chi Minh-Ville, Vietnam
- Manille, Philippines
- Caracas, Venezuela
- Quito, Équateur
- Téhéran, Iran
- Le Caire, Egypte
- Johannesburg, Afrique du Sud
- Bangkok, Thaïlande
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 13, 2017, 02:46:16 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Bangkok : appel d'offre lancé pour enfouissement des lignes électriques...  8)


La "Metropolitan Electricity Authority (MEA)" va lancer un appel d'offres d'un montant de 4.3 milliards de bahts pour l'enfouissement des lignes électriques de la Ratchadaphisek Road l'année prochaine.

Selon Thepsak Thitaraksa, son gouverneur adjoint, la première tranche d'un longueur de 14.3 km concernera la section comprise entre le carrefour de Ratchada-Lat Phrao et celui de Rama IX.

Les appels d'offre de la seconde tranche de 8.2 km, entre le carrefour de Rama IX et la zone de Khlong Toey, seront lancés début 2019.

L'agence a travaillé en étroite collaboration avec la "Mass Rapid Transit Authority" dans la conception du projet car les câbles passent le long de la ligne de la Blue Line (métro).

Le gouvernement souhaite que toutes les lignes électriques aériennes et tous les câbles de Bangkok, Samut Prakan et Nonthaburi soient enfouis d'ici 2021.

Le projet concerne 39 axes et couvre une longueur de 127 km, pour un coût estimé à 51,7 milliards de bahts.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le novembre 14, 2017, 08:32:59 am

Ne pas oublier quand même que les lignes électriques en hauteur, cela évite les coupures de courant durant les inondations !... Nous l'avons vécu "en live" il y a quelques années à Chiang Mai !...  ;)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 25, 2017, 08:28:39 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya

Dîner à 50 mètres de hauteur...  (https://img15.hostingpics.net/pics/378343contente.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=378343contente.jpg)


Il sera possible de dîner à 50 mètres de hauteur dans le ciel de Bangkok à partir du 20 décembre prochain.

"Dinner in the Sky" proposera à 22 convives, fixés à leur chaise par un harnais de sécurité agréé par société allemande de certification TÜV, de partager un repas gastronomique préparé par les cuisines du Sheraton Grande Sukhumvit.

 Le décollage aura lieu depuis l'Emporium et le Dinosaur Planet - accessibles par la station Phrom du BTS.

Ceux qui voudront tenter l'expérience seront suspendus par une grue européenne à flèche télescopique de 200 tonnes...   :What?  :huhu
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 03, 2017, 05:59:04 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Les pompiers submergés par les reptiles à Bangkok...  :(

Les pompiers locaux sont submergés de demandes pour évacuer des reptiles de centaines d'habitations.

"Ils sont partout", décrit un habitant de la ville. A Bangkok, la présence de plus en plus intrusive des serpents effraie la population, selon un article du New York Times. Pourtant, les habitants de la métropole asiatique sont habitués à côtoyer les reptiles. Pour rappel : l'aéroport principal de la ville, Suvarnabhumi, a été construit sur un lieu appelé "le marais aux serpents".

Mais la situation empire chaque année. La semaine dernière, les pompiers locaux avaient déjà recensé sur l'année 2017 plus de 30.000 appels leur demandant d'évacuer des serpents de domiciles, soit trois fois plus qu'en 2012.

Les histoires de python mordant des habitants aux toilettes se répandent comme une trainée de poudre.

Récemment, les pompiers ont été appelés 173 fois pour des "alertes serpents" sur une journée… pour seulement cinq départs de feu. . Et c'est sans compter les nombreux reptiles tués par des habitants.

 Plusieurs explications à ce phénomène de hausse : l'année a été particulièrement humide, même selon les standards du pays, provoquant des inondations et des crotales nageant dans les rues.

De plus, la tentaculaire métropole continue de s'étendre sur la compagne environnante... et sur les habitats des serpents.

Mais l'article le rappelle : l'être humain perturbe bien plus les serpents que l'inverse. Et sur les 200 espèces de reptiles vivant en Thaïlande, peu sont dangereuses et encore moins s'introduisent dans les maisons pour mordre les habitants.

Par ailleurs, les serpents peuvent s'avérer d'utilité publique, éliminant des rats, notamment à Bangkok où les ordures s'amoncellent...  8)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 14, 2017, 08:04:10 am

 :announce  RAPPEL...  :D


Voici le nom complet de la capitale de la Thaïlande. Interrogation écrite demain ... ;) (traduction :

"La ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du Dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, riche dans l’énorme Palais royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville offerte à Indra et construite par Vishnukarn".
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 24, 2017, 01:56:29 pm


BANGKOK : mieux vaut prévenir que guérir...  ;)


Dans le but de réduire les accidents de la route, les autorités effectueront des tests d'urine aléatoires sur les conducteurs des bus qui partiront de Mor Chit, Ekamai et Southern durant la période des fêtes...  :clap

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 27, 2017, 08:46:44 am
https://www.facebook.com/thailandefr/


Réveillon sous haute surveillance en Thaïlande...

Le regain de tension fait suite à l'arrestation samedi d'un militant islamiste armé en partance pour Bangkok sur un vol de la Thai A.

Vingt mille policiers doivent être déployés dans Bangkok  pour le compte à rebours du Nouvel An, en particulier dans les quatre grands endroits les plus fréquentés de la capitale thaïlandaise pour fêter le réveillon.

Les autorités de sécurité thaïlandaises sont en état d’alerte bien qu’elles tentent de minimiser l’arrestation d’un ressortissant malaisien soupçonné de liens avec des militants de l’État islamique (EI) au Pakistan alors qu’il s’apprêtait à prendre le vol Thai Airways International (THAI) vers Bangkok.

Al Muhd ​​Alfie Kqhyriel, 20 ans, ressortissant malaisien, a été arrêté samedi à l’aéroport international de Jinnah à Karachi alors qu’il embarquait sur le vol TG 342 de Thai Airways à destination de Bangkok.

Les autorités ont saisi quatre pistolets, huit magasins de munitions et 70 balles cachées dans les bagages et les chaussures du passager.

“Sa destination finale n’était pas la Thaïlande mais la Malaisie, il devait se rendre en Thaïlande juste pour le transit vers la Malaisie”, a indiqué une source dans une unité de renseignement militaire.


Sécurité renforcée pour le Nouvel An

Les quatre principaux sites pour assister au compte à rebours du Nouvel An 2018 sont :

- CentralWorld à l’intersection Ratchaprasong, Khao San Road au large de Ratchadamnoen Road, Asiatique sur Charoenkrung Road et le Crystal Design Center sur Pradit Manutham Road, selon le général de division Montri Yimyaem, chef adjoint du Bureau de la police métropolitaine.

CentralWorld, où une bombe a explosé pendant le compte à rebours du Nouvel An 2006, devrait être le lieu le plus fréquenté avec au moins 125 000 fêtards, soit 25 000 de plus que l’année dernière.

115 points de contrôle de sécurité seront mis en place à travers la capitale, et sur toute la Thaïlande 50 000 militaires, policiers et volontaires civils seront déployés pour renforcer la sécurité et mener des patrouilles conjointes, selon le chef adjoint de la police nationale, Pol Gen Chalermkiat Sriworakhan

Malgré la mise en place de mesures de sécurité plus strictes cette année, le ministre du Tourisme et des Sports, Weerasak Kowsurat, a demandé lundi au public de surveiller les activités suspectes et de les signaler aux autorités.


La Malaisie nouvelle base arrière de l’Etat Islamique

Les services de renseignement de Malaisie s’inquiètent en ce moment du retour des militants malaisiens de Raqqa, Irak et Marawi, aux Philippines, où l’Etat islamique a été battu.

Le ministre adjoint de l’Intérieur Nur Jazlan Mohamed a déclaré que les combattants de l’EI fuyaient déjà l’Irak et la Syrie pour reconstruire leurs capacités à créer un État islamique, dans un des pays de l’Asie du Sud-Est, surtout  la Malaisie, les Philippines et l’Indonésie...  >:(
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 05, 2018, 08:26:05 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Le Grand Palais...  (https://img15.hostingpics.net/pics/628458content3.jpg) (https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=628458content3.jpg)


Le Grand Palais de Bangkok dépasse la Tour Eiffel, les grandes pyramides d'Egypte et le Colisée de Rome dans la liste des 50 sites touristiques les plus visités du monde publiée par le magazine leader du Voyage, "Travel and Leisure".

Ces résultats sont basés soit sur la vente de billets pour les visiteurs ou les estimations de visites provenant des gestionnaires de l'attraction, des organismes gouvernementaux et des rapports de l'industrie et des médias. Dans la plupart des cas, l'étude a adopté les données 2013.

Le Grand Palais de Bangkok attire 8 millions de visiteurs par an ce qui en fait la 8ème attraction la plus visitée en Asie et la 40ème dans le monde.

Le trio de tête de cette liste est constitué par le Grand Bazar d'Istanbul en Turquie (91,25 millions de visiteurs), le Zocalo à Mexico (85 millions) et Times Square à New York City (50 millions).

Le Grand Palais de Bangkok, construit en 1782, est l'un des sites patrimoniaux les plus vénérés de Thaïlande. Ce fut la résidence officielle et le siège du gouvernement pour les monarques de la dynastie Chakri durant plus de 150 ans.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 12, 2018, 10:01:54 am
http://www.lepoint.fr/monde/a-bangkok-la-chasse-a-l-anarchie-des-fils-electriques-11-01-2018-2185564_24.php

A Bangkok, la chasse à l'anarchie des fils électriques...  :hang


C'est une photo classique que prennent les touristes de passage à Bangkok: l'enchevêtrement des câbles électriques au-dessus des trottoirs de la capitale thaïlandaise.

Eléments pittoresques de la ville, ils donnent souvent lieu à des scènes cocasses, avec des employés chargés de leur maintenance jouant les équilibristes pieds nus dessus, à plusieurs mètres au-dessus du sol.

Et il n'est pas rare de voir des camions y rester accrochés, obligeant leurs conducteurs à grimper sur le toit pour se libérer...  :(

Mais ce folklore est bientôt terminé: pour rendre les rues plus nettes et pour éviter les coupures de courant dues aux chutes de câbles, les autorités ont décidé de les enterrer, comme cela se fait dans de nombreux pays.

De larges tronçons de la rue Sukhumvit, l'immense artère centrale qui traverse les quartiers commerciaux et touristiques, ont ainsi vu leurs fils électriques disparaître ces dernières semaines.

"C'est une rue commerçante, il y a des hôtels et des étrangers qui vivent par ici. Quand ils verront comme la rue est belle, ils se passeront le mot", espère Prasonk Kumpradit, un responsable de la compagnie d'électricité publique.

Le projet d'enfouissement était dans les tuyaux depuis des années, mais beaucoup estiment que des commentaires négatifs de Bill Gates dans un post sur Facebook en 2016 ont soudain donné à ce dossier un coup d'accélérateur.

Effaré lors d'une visite à Bangkok par les noeuds de fils électriques surplombant les trottoirs de la capitale thaïlandaise, il avait lui aussi pris en photo le phénomène, l'imputant de façon erronée aux branchements sauvages d'habitants fraudeurs. Il avait ensuite effacé le post.

Jusqu'à présent, 1.184 poteaux électriques ont été retirés de trois des plus grandes rues de la ville. Et au cours des cinq prochaines années, les autorités prévoient de retirer les câbles de 39 autres rues, ce qui représentera un total de 127 kilomètres de réseau.

Une goutte d'eau, sur un réseau qui compte plus de 3.000 kilomètres pour Bangkok et sa région. Les autorités ne cachent pas que le centre de Bangkok est leur priorité.

"Le principal avantage de ce système est la sécurité. Une fois que les câbles seront souterrains, le problème des perturbations pouvant causer des pannes aura disparu", ajoute Prasonk.

La junte au pouvoir depuis un coup d'Etat en mai 2014 a plus largement entrepris de nettoyer les rues de Bangkok, dans un grand plan qui vise aussi à se débarrasser des vendeurs de rue, qui vendent gadgets ou nourriture à chaque coin de rue.

La décision de s'attaquer aux vendeurs de rue, symboles d'une "street food" qui séduit habitants comme touristes, a suscité une levée de combat. Mais peu de Bangkokiens regretteront les noeuds de câbles qui pendent, parfois dangereusement, au-dessus de leurs têtes dans la rue.

"Retirer ces fils est une très bonne idée. Cela rend la ville plus propre, plus claire et plus plaisante", estime ainsi Sukanya Phuangdech, femme au foyer de 45 ans.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le janvier 12, 2018, 04:22:49 pm
http://www.lepoint.fr/monde/a-bangkok-la-chasse-a-l-anarchie-des-fils-electriques-11-01-2018-2185564_24.php

A Bangkok, la chasse à l'anarchie des fils électriques...  :hang


y a du boulot !!   :huhu
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le janvier 27, 2018, 01:39:43 am

Chatuchak sans argent liquide mais avec des parkings et de vraies toilettes !

La destination touristique la plus populaire pour le shopping à Bangkok, le célèbre marché Chatuchak, entamera en juin la première de multiples mutations de l'année en assurant le paiement sans argent liquide. Il est à noter que nombreux sont les touristes Chinois et dans ce pays l'argent liquide est en passe de disparaitre.

La compagnie des chemins de fer nationaux, qui gère le marché du weekend, projette d'introduire le "sans cash".

Les acheteurs pourront se procurer plusieurs articles avec une simple carte ou un code QR.

Occupant une zone de 11 hectares, Chatuchak est reconnu comme l’un des plus grand marchés du monde avec plus de  1 000 étalages répartis en 27 sections, vendant de tout, des plantes aux antiquités, aux vêtements, aux livres, nourriture, décoration pour la maison et animaux domestiques.

Des milliers d’acheteurs thailandais se ruent au marché les samedis et dimanches qui est une aussi des grandes attractions pour les touristes.

La société des chemins de fer dépensera plus de 100 millions de bahts cette année pour améliorer le marché.

Sur l’agenda, le parking automatisé, disponible dès la fin de la présente année.

En plus de ces deux améliorations, on prévoit une application mobile, annuaire virtuel des petits étalages par catégorie pour faciliter le repérage aux acheteurs.

Pour l’avenir on espère pouvoir permettre aux détaillants d’exporter leurs produits à l’étranger.

Le marché sera aussi équipé plus tard dans l’année de toilettes climatisées aux tarifs de dix bahts autour du marché proprement dit. On négocie actuellement avec des constructeurs pour l’édification de ces toilettes.

Pour l’instant il n’y a que des WC non climatisés  à deux bahts. Le projet devrait être prêt dès le mois de mars.


https://www.thestar.com.my/news/regional/2018/01/26/bangkoks-chatuchak-market-to-go-cashless/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 30, 2018, 02:17:45 pm


BANGKOK - On enterre les câbles, on bousille les trottoirs ...  :hang
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le février 04, 2018, 01:31:00 am

Soirée romantique Saint-Valentin à l'Alliance !

La fête des amoureux la plus populaire au monde arrive à grands pas. Savez-vous comment célébrer la Saint-Valentin à Bangkok ?

Les origines de la Saint-Valentin sont encore méconnues et les avis divergent. Ce qui est clair en revanche c’est qu’elle est aujourd’hui la fête des amoureux la plus populaire au monde. On la célébre dans de nombreux pays dont en Thaïlande.

Traditionnellement on offre des fleurs et des chocolats à son amoureux ou son amoureuse mais une belle manière de fêter la Saint-Valentin et faire plaisir à son ou sa chérie est de lui organiser une soirée romantique.

Comment passer une soirée Saint-Valentin romantique et originale à Bangkok ?
 
La France est considérée comme le pays romantique par excellence. Sa littérature, sa chanson, son architecture, son cinéma, ses célébrités ont largement contribué à cette réputation au fil du temps. Au point que les étrangers perçoivent le français comme LA langue de l’amour.

Pour faire honneur à cette réputation, l’Alliance Française vous propose une soirée romantique « à la française » le 14 février 2018. Elle débutera à 19h avec un concert sous le patronage d’Isabelle Garachon.

La remarquable chanteuse à la voix pure et puissante, Mouron, accompagnée du talentueux pianiste anglais Terry Truck, vous interpretera les chefs-d’oeuvres de la chanson d’amour française. De Trénet à Piaf, Aznavour à Barbara, Gainsbourg à Renaud, Brel à Souchon, Ferré à Bécaud… l’amour est chanté en français pour la Saint-Velentin.


http://afthailande.org/fr/soiree-romantique-saint-valentin-bangkok/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 06, 2018, 08:44:37 pm


 :announce  BANGKOK - Nouvelle alerte à la pollution à Bangkok cette nuit, dans l'est de la ville et le centre ville (Sathon-Silom-Rama IV)...   :(
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 09, 2018, 08:48:46 am

Bangkok atteint un niveau de pollution alarmant

D’après les services de surveillance de la pollution, les particules fines atteignaient à la mi-journée un taux de 72 à 95 microgrammes par mètre cube d’air dans la capitale thaïlandaise. Un taux au niveau alarmant, bien plus élevé que la moyenne de 10 microgrammes par mètre cube d’air que juge acceptable l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Certaines écoles de la capitale étaient fermées jeudi. « Nous avons averti les personnes les plus vulnérables, dont les patients malades, (…) les personnes âgées et les enfants. Nous leur avons conseillé de ne pas sortir », a déclaré la directrice générale adjointe du département du contrôle de la pollution, Suwanna Tiansuwan. Selon elle, l’absence de vent ces derniers jours a permis à la pollution de s’accumuler dans l’air ambiant.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/climat/article/2018/02/08/bangkok-atteint-un-niveau-de-pollution-alarmant_5253756_1652612.html#0g9I2Iec7qFlBW3r.99
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 13, 2018, 05:56:22 pm

Bangkok atteint un niveau de pollution alarmant

D’après les services de surveillance de la pollution, les particules fines atteignaient à la mi-journée un taux de 72 à 95 microgrammes par mètre cube d’air dans la capitale thaïlandaise. Un taux au niveau alarmant, bien plus élevé que la moyenne de 10 microgrammes par mètre cube d’air que juge acceptable l’Organisation mondiale de la santé (OMS).



dramatique...  :'(
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 13, 2018, 08:36:35 pm

Non mais quelle connerie !  >:(


Bangkok, la ville où l'on se couche avec les poules... C'est à dire de bonne heure !

BANGKOK - C'est vendredi soir. Un groupe d'amis sort du Havana Social soi Nana à 1h du matin et partage un taxi vers un bar de Thonglor qui n'ouvre qu'au milieu de la nuit. Au lieu de trouver un DJ et des corps enfiévrés, ils tombent sur un "Désolé, nous sommes fermés."

Le couvre-feu de minuit sur la vie nocturne dans la partie la plus cosmopolite de la ville est de retour. Depuis plus de deux semaines, la police impose des horaires de fermeture stricts à Thonglor et à Ekkamai, envoyant des fêtards désespérés d'une porte verrouillée à l'autre.

Le colonel Khajonphong Jitphakpoom de la police de Thonglor a déclaré que l'ordre était descendu d'en haut : le chef de la police de la ville Chanthep Sesavej.

Ce n'est pas la première fois que la police rappelle qu'il faut se coucher tôt. L'année dernière, elle l'a prouvé avec un raid militaire dans une discothèque de Khaosan Road remplie de drogues et de mineurs. Le chef du commissariat du coin (au sens propre du terme) et plusieurs de ses officiers ont été suspendus.

La répression actuelle a commencé juste après que des noms de policiers de haut rang ont été trouvés dans un registre à l'intérieur d'un bordel de jeunes filles mineures et / ou étrangères. Le propriétaire, Kampol Wirathepsuporn, reste en fuite (il a eu le temps de fuir comme s'il avait été prévenu). Des révélations ont conduit l'ancien chef de la police nationale à admettre qu'il avait reçu des millions de bahts de «prêts» de la part de Kampol.

Cela dit, le lieutenant-général Chanthep, chef de la police de la ville affirme que la police ne fait, ces temps-ci, que "suivre la loi".

"Regardez les lois", a déclaré Chanthep mardi. "Les établissements avec permis situés dans les zones de divertissement peuvent ouvrir jusqu'à 2h du matin. Ceux qui ont un permis en dehors des zones de divertissement peuvent ouvrir jusqu'à 1h du matin, et ceux sans permis peuvent ouvrir jusqu'à minuit. "

Et il a raison. Seuls Patpong, RCA et des parties de Ratchadapisek Road - où se trouvent les plus grands sites du commerce du sexe - sont des zones de divertissement désignées en vertu de la loi.

Tous les bars et boîtes de nuit de Thonglor? Ils sont officiellement des restaurants. Donc c'est minuit.

Lorsqu'on lui a demandé quand la police allait reculer, Chanthep n'a pas répondu, répétant seulement que ses officiers appliquaient la loi (sic!).

En temps normal, la police ferme les yeux et les établissements ferment à 2 heures du matin. On parle ici des pubs, des bars et des discothèques de Thonglor et Ekkamai, sans parler des endroits tels que T-Rex, Mixx ou Cheers qui restaient ouverts jusqu'à l'aube.

C'est une bonne nouvelle pour des villes Dubaï beaucoup plus permissive en ce qui concerne les fêtards.
 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1024885-why-bangkok’s-fun-is-ending-at-midnight-again/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 14, 2018, 01:51:57 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BANGKOK : de pire en pire...   :(


Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha veut réduire le nombre de particules en suspension dans l'air de Bangkok en provoquant des pluies artificielles. Munissez-vous donc d'un parapluie la semaine prochaine, même en l'absence de nuages.

 :announce  Le "Pollution Control Departmente a émis plusieurs bulletins d'alerte en quelques jours, pour signaler la présence de 94 microgrammes par mètre cube d'air dans certains quartiers de la capitale, bien au-delà du seuil maximal admis de 50 microgrammes.

"Je ne veux pas que les gens paniquent", a déclaré le général Prayut mardi, ajoutant que la Thaïlande n'est pas la seule confrontée au problème. D'autres pays ont du mal à y faire face".

Le "Department of Royal Rainmaking and Agriculture Aviation" étudie les conditions d'intervention au début de la semaine prochaine. Il a effectué un vol de reconnaissance au dessus du district d'Ongkharak (province de Nakhon Nayok), au nord-est de Bangkok.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Malco le février 15, 2018, 03:11:44 am
Va falloir qu'ils prennent des mesures et très vite ...
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le février 18, 2018, 07:58:57 am

Pollution automobile : Bangkok envisage la circulation alternée … en 2029

Les autorités thaïlandaises ont pris la mesure des graves problèmes de pollution atmosphérique, qui a atteint des niveaux dangereux pour les habitants de la capitale.

Les autorités thaïlandaises ont pris la mesure des graves problèmes de pollution atmosphérique, qui a atteint des niveaux dangereux pour les habitants de la capitale, tout en promettant de lancer des mesures pour s’attaquer au problème.

Parmi les mesures envisagées figurent un changement de carburant automobile à partir de 2023 et la circulation alternée en 2029.

Le secrétaire permanent du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, M.Wijarn Simachaya, a révélé que la pollution de l’air à Bangkok était principalement causée par les voitures et le secteur des transports. Les données d’enregistrement automatique ont montré qu’il y avait jusqu’à 9,8 millions de véhicules sur les routes de Bangkok.

Suwanna Jungrungrueng, secrétaire générale adjointe de BMA, estime pour sa part que près de 10 millions de voitures circulent en fait à Bangkok, soit quatre fois plus que la capacité routière de la capitale thaïlandaise, et que quelque 500 000 nouvelles voitures sont immatriculées chaque année.

L’indice de qualité de l’air (AQI) en temps réel de Bangkok, basé sur la norme de l’Environmental Protection Agency des États-Unis, rapporté sur  le site aqicn.org montre que le niveau de PM2,5 à Bangkok atteignait 165 hier soir, ce qui était malsain pour tout le monde , en particulier pour les groupes vulnérables tels que les enfants, les personnes âgées et les malades.


https://www.thailande-fr.com/bangkok/60614-pollution-automobile-bangkok-envisage-circulation-alternee-2029
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le février 27, 2018, 01:36:36 am

"Fermons tous les marchés illégaux" mais personne ne sait où ils sont..!  :What?  :wonder

BANGKOK - L'hôtel de ville a déclaré une nouvelle vague de répression : cette fois, sur les marchés non enregistrés.

La déclaration de guerre du gouverneur Aswin Kwanmuang est survenue après que des résidents de l'est de Bangkok ont endommagé le pickup d'une cliente la semaine dernière. L'incident est devenu une sensation nationale, et ce matin certains vendeurs ont été vus en train de démonter leurs étals à la veille de l'ultimatum d'Aswin.

Mais alors que tout le monde connaît maintenant ces marchés médiatisés, les responsables municipaux ont dit qu'ils ne savaient pas où se trouvaient les autres marchés illégaux ni combien il y en avait.

Le principal responsable de la santé de Bangkok, dont le département est chargé d'inspecter les marchés de frais, a déclaré que chaque bureau de district, ou khet, tient ses propres registres des marchés légaux et illégaux dans leur juridiction. Il n'y a pas de base de données centrale.

Aswin, qui a été nommé par la junte au poste le plus élevé en 2016, a déclaré aux journalistes en fin de semaine dernière que la moitié des quelque 1000 marchés de Bangkok sont illégaux. Il a dit que le nombre était une estimation et a donné aux 50 districts seulement sept jours pour déterminer le nombre exact.

Même le responsable des règlements d'urbanisme n'a aucune idée.

"Ce que le gouverneur a dit était une information dont il a entendu parler. Ce n'est pas 100% fiable. Il faut vérifier ", a déclaré Sakchai Boonma, directeur du département de l'urbanisme.

Les responsables du bureau de district ont déclaré vendredi qu'ils avaient déjà commencé à travailler pour comprendre l'ampleur du problème.

"Nous n'avons pas encore d'informations. Nous sommes sur le point de convoquer une réunion pour une inspection ", a déclaré le directeur du bureau du district de Chatuchak, Pokkrong Polamuang.

Pokkrong a déclaré que les inspections sont effectuées régulièrement, mais a refusé de préciser ce que cela signifiait.

Le directeur du bureau du district de Thawi Watthana, Samornrat Attanit, a donné un chiffre précis: Il y a dix bâtiments de marché correctement enregistrés dans son quartier, dont l'un n'a pas de permis. Samornrat a déclaré que les propriétaires de bâtiments sont en train de déposer des demandes d'autorisation.

Il y a aussi quatre ou cinq «marchés quotidiens» qui apparaissent certains jours dans les rues, mais les fonctionnaires du district ne les poursuivent pas parce qu'ils n'occupent pas une structure permanente, a-t-elle dit.

"nous ne pouvons pas leur donner de permis puisqu'ils ne sont pas abrités dans des bâtiments", a déclaré Samornrat. "Ils vendent des choses comme des légumes et de la nourriture dans les zones résidentielles. Mais ils ne sont pas une nuisance publique. "

Le gouverneur Aswin s'est engagé à fermer les marchés illégaux du quartier des "tantes" d'ici mardi. Les marchés sont restés ouverts pendant le week-ends, mais ce lundi matin des vendeurs ont été vus en train de plier bagages et de quitter les bâtiments.

Sakchai, le responsable de l'urbanisme, a déclaré que les bâtiments commerciaux non enregistrés sont "très communs" à Bangkok, avec un laxisme variable dans chaque khet. Il a raconté une expérience personnelle : il allait inspecter ce qui était classé comme une zone résidentielle et a découvert une grande usine fonctionnant sans permis.

"Chaque bâtiment à Bangkok nécessite un permis ... mais après avoir obtenu les permis, certaines personnes ont transformé leurs bâtiments en quelque chose d'autre", a déclaré Sakchai.

Le problème est peut-être plus grave dans le district de Lat Krabang, où des structures enregistrées comme maisons ont été transformées en dortoirs, hôtels et même dépôts logistiques après l'ouverture de l'aéroport de Suvarnabhumi à proximité, a précisé M. Sakchai.

Alors, comment les gens peuvent-ils savoir que le marché qu'ils fréquentent est illégal? L'urbaniste a dit que c'était presque impossible.

"Il n'y a aucun moyen de savoir, sauf à trouver leur bureau, y aller et demander à voir un permis ", a déclaré Sakchai. "Pour les gens ordinaires, c'est très difficile."
 


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026716-bangkok-city-hall-declares-war-on-illegal-markets-–-doesn’t-know-where-they-are/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Malco le février 27, 2018, 02:14:36 pm
Citer
         

"Fermons tous les marchés illégaux" mais personne ne sait où ils sont..."         


Amazing Thaïlande .....  :huhu
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le mars 02, 2018, 02:20:08 am


Il reste encore quelques SDF à Bangkok et ils / elles se prostituent pour vivre de 8 à 83 ans !!!  :hang


Le côté miteux de Bangkok - où le sexe avec une personne de 83 ans ou un jeune garçon est possible pour 300 baht !

Thai Rath a parlé d'un côté miteux du commerce sexuel qui existe de plus en plus (de moins en moins ?) dans les rues de la capitale.

S'adressant à un expert des sans-abri, les journalistes ont indiqué que dans certains quartiers, 60% des prostituées dans la rue étaient «âgées». Les enfants étaient également disponibles pour quelques centaines de bahts.

Beaucoup de sans-abri de Bangkok offrent des services sexuels pour tous les gouts - comme ceux qui veulent avoir des relations sexuelles avec des femmes enceintes et des personnes mentalement déficientes.

Thai Rath a interrogé Atchara Sorawaree d'une agence de protection pour les sans-abri qui a fourni des statistiques surprenantes.

Elle a indiqué que le nombre de sans-abri à Bangkok enregistré en 2017 était de 3 630 personnes composées de 2 203 hommes et 1 427 femmes.

C'est extrêmement peu comparé aux statistiques de pays plus riches comme les USA ou l'Angleterre. Ce nombre est exactement le même que celui de Paris

Il s'agit d'une augmentation de 175 par rapport à 2016, les autorités estimant que les facteurs économiques sont à blâmer.

Les gens dans les rues sont classés ainsi : les vagabonds permanents, les sans-abris temporaires, les alcooliques et les malades mentaux entre autres.

Il y a même 20 étrangers enregistrés (on imagine des occidentaux et non des Birmans).

Parmi les zones fréquentées par les SDF figurent Phra Nakorn avec 624, Ban Seu 304, Chatujak 252 et Pathumwan avec 220.

Beaucoup de gens sont dans la rue depuis des dizaines d'années - certains y vivent puis y meurent.

Beaucoup ont été abandonnés lorsqu'ils étaient enfants et ont fini dans la rue (malgré les nombreuses et excellentes campagnes des services sociaux), a déclaré Atchara, qui a ensuite décrit une situation alarmante dans la zone du centre-ville de Rattanakosin où les SDF se prostituent.

Elle a dit qu'il y a 800 - 1000 personnes qui vendent des rapports sexuels dans le quartier et 60% sont classées comme âgées. Elle distribue des préservatifs et les connait bien.

La femme la plus âgée a 83 ans et vend encore son corps. La plus jeune fille a 12 ans.

L'homme le plus âgé se vend à 46 ans et le plus jeune n'a que 8 ans. Ils demandent de 300 à 1000 baht par prestation, a-t-elle dit.

Certaines des prostitués ne sont pas des SDF mais de femmes de militaires recevant 30 000 bahts par mois de leurs maris. Elles le font car elles se sentent abandonnées.

Tandis que d'autres prostituées étaient même des fonctionnaires de province venant vendre leur corps à Bangkok pour tenter d'obtenir de l'argent pour payer une dette liée à leur carte de crédit pouvant aller jusqu'à 2 millions de baht.

Les clients peuvent espérer des expériences sexuelles bizarres comme avoir des relations sexuelles avec des femmes enceintes ou des femmes ou hommes malades mentaux ou malades d'une autre manière.

Atchara a déclaré qu'il était temps que les autorités reconnaissent la situation et mettent en place un zonage pour encadrer la prostitution afin de protéger ceux qui se livrent à de telles activités.

Elle a décrit une situation où beaucoup de sans-abri sans parents ou amis mourraient simplement dans les rues de Bangkok et étaient nettoyés comme des ordures. Idem partout dans le monde.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1027175-bangkoks-seedy-side-where-sex-with-an-83-year-old-and-a-young-boy-is-available-on-the-street-for-300-baht/

 
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le mars 08, 2018, 03:50:18 am

BANGKOK - Ladprao    :o ???
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le mars 25, 2018, 08:08:28 am

Est-ce qu'on peut laisser la clim ?... C'est ça qui consomme le plus... :hang


Ce soir à 20:30, Bangkok éteint la lumière

Les Thaïlandais sont invités à se joindre aux autres 7 000 villes de 178 pays à travers le monde pour éteindre les lumières pendant une heure ce samedi afin de marquer l'Heure de la Terre 2018, le plus grand événement environnemental mondial attirant l'attention sur le réchauffement climatique.
 
La participation à l'événement d'une heure qui se déroule de 20h30 à 21h30 est considérée comme un exercice de sensibilisation au changement climatique et à la nécessité de protéger l'environnement.

L'administration métropolitaine de Bangkok a récemment annoncé qu'elle éteindrait les lumières de 6 monuments emblématiques: le temple du Bouddha d'émeraude, le Grand Palais, le temple de Dawn, le Giant Swing, le pont Rama 8 et le Golden Mound.

Tous les bâtiments gouvernementaux sont invités à se joindre au secteur privé, aux collectivités et aux particuliers pour participer à l'événement.

Cette année marquera la 11ème année de participation de Bangkok.

On estime que la capitale pourrait économiser jusqu'à 1 953 mégawatts d'électricité, ce qui équivaut à réduire de 1 016 tonnes les émissions de CO2 dans l'environnement, ce qui représente une économie de 7 680 000 thb.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1030383-bangkok-to-join-“earth-hour-2018”-this-saturday/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le mars 31, 2018, 11:08:56 pm


Le Sirocco & Sky Bar à Bangkok ! 8)


Situé au 63ème étage de la State Tower, à l'angle de la Silom Road, le Sirocco & Sky Bar est sans doute l'endroit le plus apprécié de ceux qui veulent graver dans leur mémoire le plus beau panorama nocturne de la capitale thaïlandaise.. !


Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le avril 28, 2018, 07:47:13 am

Le soleil est à son zénith ce midi, à Bangkok !

Les Bangkokiens seront en mesure de voir le soleil à sa position la plus élevée - 90 degrés au-dessus de leurs têtes où les ombres seront minimum - à 12h16 le 27 avril, ce jour !, a déclaré un haut fonctionnaire du ministère de la Science et de la technologie (NARIT).

Cette date, cependant pourrait ne pas être le jour le plus chaud de l'année, en raison de divers facteurs, a déclaré le fonctionnaire.

Le soleil a été au zénith sur la Thaïlande depuis le 4 avril, a déclaré Supareuk Kareuhanont, du service académique astronomique NARIT. Ce phénomène a été observé dans le district de Betong à 12h18 le 4 avril. Le soleil continue de monter graduellement jusqu'à ce qu'il puisse être observé à l'extrémité nord du pays dans le district Mae Sai de Chiang Rai à 12h17 le 22 mai.

Lorsque le soleil est au zénith, la zone affectée reçoit le pic d'énergie solaire. Mais cela ne signifie pas nécessairement que la température sera la plus élevée, a déclaré Supareuk. D'autres facteurs, notamment la pluie, les nuages, l'influence de la mousson et l'accumulation de chaleur dans l'atmosphère, pourraient affecter l'intensité.

Les pays de la zone tropicale de l'Asie du Sud-Est, y compris la Thaïlande, voient le soleil au plus près du zénith deux jours par an au maximum.

Le soleil ne sera plus à son zénith à Bangkok avant le 16 août à 12h22.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1035546-see-the-sun-at-its-bangkok-overhead-zenith-april-27-at-1216pm/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le mai 14, 2018, 05:13:39 pm

La municipalité veut récupérer le Centre Culturel de Siam pour en faire un "espace de travail pour étudiants" !   :What? :hang


Le directeur du plus grand centre culturel du centre-ville vient de révéler que la municipalité désire le reprendre pour le transformer en espace de travail – ce qui serait de bien mauvais augures et un énorme retour en arrière dans une ville où l'art et la culture populaires et novateurs ne sont bien venus.

Le lendemain, le gouverneur de Bangkok a avoué vouloir prendre le contrôle du centre et en faire un espace de travail, le directeur rétorquant que l’avenir du centre, qui a maintenant dix ans, serait dès lors une véritable catastrophe.

« Le BACC est l’orgueil des habitants de Bangkok et des Thaïs. Il est étrange de voir que l'on vient perturber une institution qui marchait si bien depuis si longtemps. Je suppose que c’est un lieu où n’importe quoi peut arriver. Ni le gouverneur ni ses gens ne sont élus pour ce mandat. »

Mais le gouverneur de Bangkok a précisé que son administration voulait mettre la main sur l’administration du centre afin d’en faire un espace de travail pour les étudiants qui y feraient leurs devoirs et s’y adonneraient à la lecture.

« L’administration actuelle est pleine d’inconvénients, notamment par manque de tables et de chaises. Chaque année la ville vient en aide au BACC pour 40 millions de bahts (ce qui est très peu). Si nous administrons nous-mêmes ces sommes, nous devrions développer le centre dans le bon sens. »

Ce gouverneur a été installé au pouvoir par la junte à la suite du scandale du gouverneur précédent élu et convaincu de corruption.

Le ministre de la culture et du tourisme pourrait tenter de gérer le centre en augmentant le nombre des commerces afin de faire affluer des revenus, mais cela dénaturerait la vocation du Centre. Les autorités de l’Hôtel de ville se réuniront mardi prochain pour en discuter.

Le directeur du centre avoue que les administrateurs ne l’ont pas encore contacté, n’ayant appris leur projet que par les médias. Il sait que la ville a déjà planifié l’achat de 2 000 tables et chaises pour transformer le centre en salle d’études.

« Ils montrent ainsi qu’ils voient le centre d’une façon toute différente. Il s’agit d’un centre d’art et de culture, pas une salle d’études relevant du secteur privé. C’est bien le seul endroit de Bangkok où vous pouvez assister à des séminaires et des concerts, voir des expositions et vous asseoir gratuitement dans le même édifice. Si le projet s’avère exact, les étages des expositions du septième au neuvième étage seront occupés par des tables et des chaises. Le centre n’a pas été construit pour ça . »

Le centre a déjà été le lieu d’expositions provocantes, du type qui ne convient pas aux coulisses du pouvoir. Depuis le coup d'état de 2014, ses alentours ont été des lieux de ralliement des forces pro-démocratiques.

Quant aux 40 millions de la ville que le gouverneur prétend avoir donnés au centre, le directeur prétend à son tour que ces chiffres sont inexacts, certaines années ayant vu des montants importants offerts par la ville, d’autre années n’ayant rien reçu.

 Les sommes les plus importantes reçues pour la gérance du centre, entre 75 et 90 millions par année, ont été données par des bienfaiteurs ou des mécènes. « Certaines années, nous faisons des profits que nous mettons en réserve. Autrement, nous ne pourrions pas survivre. »

Il a aussi révélé que le contrat d’utilisation du terrain signé en 2011 n’expire pas avant 2021.

Le monde des arts a exprimé sa consternation à l’annonce de cette nouvelle. On trouvera des discussions sur le sujet à #YourBACC et à <change.org> pour signer une pétition s’opposant au projet.

 D'ailleurs, on apprend que les artistes demandent à Prayut de limoger le gouverneur de Bangkok.


http://www.khaosodenglish.com/news/bangkok/2018/05/12/the-city-actually-wants-to-turn-bacc-into-a-coworking-space/

Ce centre culturel est situé en plein quartier de malls, de luxe (les Siam et Paragon) et populaires (MBK). Sa création avait été un acte courageux de la part des pouvoirs publics contre les puissances de l'argent. Le m², à cet endroit, vaut des millions.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le mai 28, 2018, 09:14:39 am
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Grand projet à Bangkok : travaux de la gare centrale...


C'est sans doute le projet le plus important en cours de construction en Thaïlande, et peu d'articles lui sont consacré.

Les travaux de la gare centrale de Bang Sue d'environ 30 milliards de bahts, qui remplacera celle de Hua Lamphong, sont achevés à moitié.

Desservie par la Red Line en cours de construction, la méga station d'une superfice de plus de 240 000 m², située à proximité de carrefour de Bang Sue sur la Thoet Damri Road, sera le hub de tout le trafic ferroviaire de la capitale, notamment celui des futurs TGV, notamment celui du "Eastern Economic Corridor" qui reliera les trois aéroports internationaux proches de Bangkok, celui actuellement à l'étude en direction de Chiang Mai, et celui confié aux Chinois jusqu'à Nong Khai, à la frontière avec le Laos.

La correspondance entre les TGV et la Red Line a été optimisée.

La gare centrale de Bang Sue comprendra quatre niveaux, dont trois construit en surface et un sous-sol sera réservé au parking de 1.624 places. Cela sera la plus grande gare d'Asie du Sud-Est.

Le premier étage, climatisé, sera le hall d'accès. Le deuxième étage comprendra douze voies, huit destinées au grandes lignes, et quatre à celles de banlieue et de la Red Line. Le troisième étage sera réservé aux TGV.

La "Japan International Cooperation Agency (Jica)", qui devrait logiquement financer pour une large part, construire et exploiter les TGV du "Eastern Economic Corridor" et de Chiang Mai, est chargée du plan d'aménagement des terrains qui entourent la future gare.

On sait que l'entreprise nippone pressentie pour prendre en charge l'ensemble du projet exige des garanties financières sous forme de lotissements situés aux abords de toutes les gares des deux lignes concernées.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le mai 29, 2018, 08:29:25 pm

Les serpents expulsés, les chats paresseux, Bangkok est donc envahi de rats !

La politique consistant à capturer des serpents dans les zones résidentielles de Bangkok et à les déplacer vers la campagne est responsable de l'explosion de la population de rats.

Quelque 5 500 pythons ont été expulsés hors de Bangkok depuis le début de l'année dernière et un expert en environnement a dit que cela signifiait qu'il y avait au moins un million de rats qui courraient dans la capitale (ce qui ne serait pas tant que cela).

Il y a aussi de la nourriture en abondance et on reproche aussi aux chats de ne prendre trop de RTT.

Thai Rath (ça ne s'invente pas) a enquêté sur les rats et a rapporté que l'année dernière, 4 519 pythons et quelques autres serpents ont été récupérés à Bangkok.

Le district de Yanawa dans le sud-est de la ville en comptait le plus avec 786 suivis de Hua Mark avec 627 et Bang Khun Thian 608.

Au cours des quatre premiers mois de l'année 2018, 881 pythons et 18 varans ont été attrapés, pour être exfiltrés.

L'expert en environnement Suphasorn Pathumratanathan a déclaré que depuis le début de l'année 2017, environ 5 500 prédateurs de rats avaient été déplacés hors de la ville.

On pouvait s'attendre à ce qu'ils mangent 600 000 rats pendant cette période. Il n'est donc pas étonnant que la population de rongeurs de la ville soit maintenant au moins d'un million.

Les chats sont trop choyés ces jours-ci et ne font la grève du rat.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1039640-bangkok-overrun-by-a-million-rats-lack-of-snakes-and-lazy-cats-to-blame/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le juin 02, 2018, 01:34:31 pm

Un bel exemple de manque de réflexion de la part des autorités thaïlandaise... Lorsque tu casses un maillon de la chaîne alimentaire (à fortiori le prédateur du haut de la chaîne), tout se dérégle et les animaux n'ayant plus de prédateur commencent à pulluler !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le juin 06, 2018, 03:42:59 pm

Un bel exemple de manque de réflexion de la part des autorités thaïlandaise... Lorsque tu casses un maillon de la chaîne alimentaire (à fortiori le prédateur du haut de la chaîne), tout se dérégle et les animaux n'ayant plus de prédateur commencent à pulluler !



bien sûr, tous les animaux ont un rôle à jouer, indéniable...  :)


SAUF UN, dont je n'ai pas encore trouvé son rôle dans la chaîne alimentaire mise à part me piquer... LE MOUSTIQUE  :huhu
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le juin 19, 2018, 01:02:39 am

La plage de Bangsaen Nnoyée par les déchets !   :What?  :hang

Non loin de Pattaya, la plage de Bangsaen, dans la province de Chonburi, s’adresse principalement aux touristes domestiques est devenue une poubelle à ciel ouvert, le maire de la région a publié hier des photos de la plage jonchée de déchets, rapporte le site coconuts.co/bangkok .

Narongchai Khunpleum, maire du district de Saensuk a écrit qu’il n’était pas inhabituel que les ordures se retrouvent à terre, mais le problème s’aggrave considérablement pendant la saison des pluies.

« Je pense que seulement 15 à 20% des visiteurs de Bangsaen ont la conscience de préserver l’environnement, à en juger par le comportement communément observé », a-t-il déclaré.

La mauvaise gestion des déchets doit être résolue au niveau national car la Thaïlande (le 20ème pays le plus peuplé du monde) est le sixième contributeur de déchets mondial de l’océan, selon Greenpeace.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le août 01, 2018, 11:28:15 pm


La nouvelle "gare routière" des minibus de Chatuchak ouvre aujourd'hui !


Les fonctionnaires des transports de Thaïlande ont salué le nouveau "dépôt" de minibus à Chatuchak comme promettant une expérience moderne et conviviale.


Ils espèrent que la mauvaise réputation des minibus sera vite oubliée.

À partir de minuit, la nuit dernière, toutes les opérations des minibus ont été transférées de la gare routière Mor Chit 2 à la nouvelle «Minibus Station (Chatuchak)».

La nouvelle "gare routière" se trouve sous la voie express de Srichai.

Elle sera opérationnelle de 3h à 22h chaque jour.


Thaivisa note que les autorités thaïlandaises se sont efforcées d'améliorer les opérations des minibus. La gare routière est neuve et les véhicules sont mieux contrôlés avec des appareils tels que le GPS.

Beaucoup avaient peur des minibus à la suite de rapports concernant la conduite dangereuse des chauffeurs et de plusieurs accidents graves impliquant ces véhicules.

L'ouverture du nouveau dépôt est une bonne nouvelle, surtout après des articles négatifs publiés lorsqu'une descente de police au Monument de la Victoire d'où partaient les minibus dans le passé, avait permis de saisir des douzaines d'armes illégales dans les minibus (armes à feu et machettes).

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1050863-state-of-the-art-minivan-station-in-bangkok-opens-for-business-today/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le août 11, 2018, 09:23:01 pm


Bras de fer à Khaosan !


Compromis entre les marchands de rue et la municipalité.

Les premiers pourront installer leurs stands sur le trottoir de 16h à minuit. Ils obtiennent gain de cause sur le lieu et le principe mais doivent réduire un peu les heures d'ouverture.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le août 16, 2018, 04:12:15 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


La circulation à Bangkok : un enfer... :hang


Le général Prayut a ordonné à la police de prendre des mesures drastiques pour réduire les embouteillages à Bangkok. Il préconise d'utiliser des technologies qui permettent de contrôler et gérer la circulation, en particulier pendant les heures de pointe.

Il s'est exprimé lors d'une visite à la "Traffic Police Division’" en demandant à tous les postes de police de la capitale de suivre les instructions du centre de contrôle intégré de la circulation.

Il souhaite le recours aux technologies qui permettent d'évaluer la situation de manière plus précise que celle qui consiste à observer les écrans de contrôle, et la collaboration de chercheurs universitaires pour optimiser la gestion des données.

Il a menacé de prendre des sanctions disciplinaires à l'encontre des postes de police "négligents" si les embouteillages ne sont pas en diminution dans les trois mois.

Toutes les administrations concernées (Metropolitan Police, Expressway and Rapid Transit Authority, State Railway of Thailand et Bangkok Mass Transit Authority notamment) doivent participer à l'effort demandé.

Le général Prayut a demandé au général Chaktip Chaijinda, chef de la police nationale, de réduire le nombre de déplacements des membres du gouvernement qui perturbent trop souvent la circulation.

Le Premier ministre et son entourage sont montés à bord du Skytrain à la station du National Stadium à Bang Wa. C'était son premier voyage dans un train de banlieue depuis 10 ans.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le août 21, 2018, 08:50:34 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Bail du JJ Green Market non renouvelé...


Le général Achin Kwan Muang, gouverneur de Bangkok, a annoncé le non renouvellement du bail du JJ Green Market géré par la société V-Multimedia Co., Ltd, situé non loin du célèbre marché de Chatuchak (Week-end Market).

Les terrains seront récupérés par la Queen Sirikit Park.

Ils permettront de réunir le Chatuchak Park d'une superficie de 155 rai, le Queen Sirikit Park qui couvre 196 rai, et Wachirabenchatat Park (State Railway Public Park - Suan Rod Fai Park) qui s'étend sur 375 rai, en un seul espace unique - baptisé Suan Chatuchak Park, ou Utthayan Suan Chatuchak - d'une superficie totale de 727 rai, le plus grand de Bangkok.

La fin des travaux d'aménagement est prévue à l'horizon de 2020.

Le projet a été initié en 2001 par le "Office of His Majesty's Principal Private Secretary (OMPPS)".
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le septembre 03, 2018, 06:55:21 pm

Thaïlande: Bangkok coule et pourrait être en partie submergée d'ici à 2030!!! :hang

La mégapole de plus de dix millions d’habitants « s’affaisse aujourd’hui d’un à deux centimètres par an et risque de subir des inondations très importantes dans un futur proche »…

C’est un véritable scénario catastrophe. Montée du niveau de la mer, érosion du rivage, urbanisation galopante… Bangkok, qui accueille du 4 au 9 septembre la réunion préparatoire de la COP-24, la prochaine conférence de l’ONU sur le climat, s’enfonce inexorablement et pourrait être en partie submergée d’ici à 2030.

Construite sur des terres marécageuses à 1,5 mètre au-dessus du niveau de la mer, la mégapole de plus de dix millions d’habitants « s’affaisse aujourd’hui d’un à deux centimètres par an et risque de subir des inondations très importantes dans un futur proche », relève Tara Buakamsri, directeur de Greenpeace Thaïlande.

« Près de 40 % de la ville pourrait être inondés »
Lors des grandes inondations de 2011, plus d’un cinquième de la ville avait été submergé. Les zones périphériques avaient été particulièrement touchées, tandis que le quartier des affaires avait été épargné grâce à des digues dressées à la hâte.

Un scénario qui est amené à se reproduire de plus en plus fréquemment. « Près de 40 % » de la ville pourrait être inondés dès 2030, selon des prévisions de la Banque mondiale, qui classe la mégapole comme l’une des plus menacées d’Asie, avec Jakarta.

Victime de son développement frénétique

Bangkok, « ville obèse sur un squelette d’enfant » selon l’expression du géologue Thanawat Jarupongsakul, est d’abord victime de son développement frénétique : le poids des gratte-ciel, qui ne cessent de grimper dans la cité en perpétuelle transformation, contribue à son engloutissement progressif.

Et « les nombreux canaux qui traversaient la capitale, appelée autrefois la Venise de l’Orient, ont en partie disparu, recouverts par l’important réseau routier. Ils constituaient pourtant un bon système de drainage naturel », relève Suppakorn Chinvanno, expert sur le climat à l’Université Chulalongkorn de Bangkok.

vidéo en suivant le lien

https://www.20minutes.fr/planete/2329391-20180902-video-thailande-bangkok-coule-pourrait-etre-partie-submergee-2030
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 04, 2018, 10:40:22 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Khao San Road n'est plus qu'une rue comme les autres...

Khao San Road, qui attirait les routards du monde entier depuis de nombreuses décennies, n'est plus qu'une rue comme les autres durant la journée. La disparition des vendeurs ambulants, le jour, a entraîné celle des touristes. Il était pourtant agréable d'y flâner l'après-midi...

La municipalité a engagé, depuis quelques années, le gentrification progressive du centre-ville de Bangkok.

Les vendeurs de street-food ont été chassés de nombreuses rues, bordées d'immeubles récents. Certains marchés appartiennent à l'histoire.

Quel intérêt demande Thai Rath ? Sans doute d'écarter du quartier historique de la capitale la faune des étrangers qui picolent et sèment le désordre durant la journée.

Les vendeurs à la sauvette de produits contrefaits, de faux papiers et d'autres spécialités locales devront s'adapter aux nouveaux horaires.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 05, 2018, 07:50:18 am

Je ne suis plus allé à Khao San Road depuis 15 ans et déjà à l'époque, la rue n'avait plus rien de sympa !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 10, 2018, 08:45:20 pm
https://www.opnminded.com/2018/09/10/bangkok-lemergence-du-street-art-asiatique.html


BANGKOK : l'émergence du street asiatique...

À Bangkok : la forme d’art a longtemps été méprisée et mal comprise par les habitants. Mais vu que la qualité de l’œuvre continue de s’améliorer, en plus des événements visant à promouvoir l’art public, les habitants de Bangkok commencent à réaliser ce qu’est «le Street Art».

’organisation BUKRUK est l’une des causes responsables de ce changement de perception. En 2013 et en 2016, elle a organisé son Festival des arts urbains en ville. Les événements ont réuni des graffeurs thaïlandais et internationaux pour ajouter une couleur au paysage urbain de Bangkok.

De nombreuses œuvres importantes de ces événements subsistent, attirant des touristes et des résidents locaux dans certaines parties de la ville qu’ils n’auraient peut-être pas pris la peine de visiter.

En plus des événements spéciaux, des artistes thaïlandais résidents tels qu’Alex Face, Bon et Bonus TMC contribuent également à mettre davantage en lumière la scène street art émergente de Bangkok.

Ci-dessous quelques exemples de ces réalisations...  :D

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 10, 2018, 08:49:21 pm

d'autres...  ;)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 14, 2018, 07:50:16 am

Je ne suis un grand admirateur des Tags mais dans ce cas précis, il faut avouer que ces peintures sont plutôt bien trouvées !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le septembre 14, 2018, 07:05:01 pm
http://www.lepoint.fr/insolite/a-bangkok-des-pompiers-reconvertis-en-chasseurs-de-serpents-14-09-2018-2251133_48.php


A Bangkok, des pompiers reconvertis en chasseurs de serpents... :wonder

Cette caserne de pompiers de Bangkok n'a pas éteint d'incendie depuis trois mois. En revanche, les appels à l'aide pour capturer des serpents sont devenus quotidiens.

En 2017, les pompiers de cette mégalopole de plus de dix millions d'habitants ont reçu plus de 34.000 appels concernant ces reptiles, soit deux fois plus qu'en 2014.

Il s'attèlent à la tâche comme, dans d'autres pays, leurs collègues viennent retirer les nids de guêpes.

Mais les soldats du feu thaïlandais tentent de sensibiliser la population aux risques d'une campagne trop systématique d'éradication: la plupart sont utiles à l'écosystème des villes, où ils se révèlent de redoutables chasseurs de rats, et ne sont même pas venimeux. Sur les 200 espèces recensées en Thaïlande, seule une trentaine le sont.

Ce jour-là, une couleuvre s'est invitée dans une maison de la banlieue nord de Bangkok. Avec de simples gants, Suraphong la maîtrise en quelques instants.

Des interventions comme celle-ci, ces pompiers en font des dizaines chaque mois.

"Là-dedans il y a douze pythons qu'on garde à la caserne" avant de les remettre à une université qui se charge ensuite de les relâcher dans la campagne, explique le pompier, en montrant une cage où les reptiles dorment enlacés. L'un d'eux avait avalé un chat.

Bangkok ne cesse de grossir et des zones qui étaient encore des rizières il y a quelques années se retrouvent bétonnées. Il n'est pas rare d'y voir des couleuvres écrasées sur la chaussée ou d'autres espèces dans les arbres, même en centre-ville où les maisons avec jardins sont légions.

Même l'école française de Bangkok a été confrontée au printemps à un afflux de serpents, notamment de cobras, poussant l'administration à écrire aux parents avant la fête de fin d'année pour les appeler à la vigilance.

Mais en Thaïlande, aujourd'hui, les morts par morsures de serpents sont exceptionnelles.

En janvier 2018, une enfant thaïlandaise est décédée dans son sommeil après avoir été mordue par un cobra, mais le drame, largement relayé à la télévision, s'était produit à la campagne, dans la province de Surat Thani, dans le sud du pays.

Les dernières données du ministère de la Santé recensent 1.753 morsures en Thaïlande en 2016, le plus souvent à la campagne. Et toutes ces victimes ont pu recevoir un traitement approprié, le pays étant doté d'un centre anti-venin de référence, géré par la Croix-Rouge.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le septembre 27, 2018, 08:24:27 am

Bangkok en tête de l’Indice Mastercard des villes les plus visitées au monde

Cette année encore, Bangkok reste en tête de l’Indice Mastercard des villes les plus visitées au monde. Avec 20 millions de visiteurs internationaux qui passent au moins 24 heures à Bangkok, la ville reste au premier rang devant Londres (19,83 millions de visiteurs) et Paris (17,44 millions).

Avec une forte croissance prévue de 9,6 % en 2018, il est peu probable que Bangkok soit dépassée dans l’indice. En général, les visiteurs passent 4,7 nuits dans la capitale thaïlandaise et y dépensent en moyenne 173 dollars par jour.

Les 10 premières villes les plus visitées au monde sont : Bangkok, Londres, Paris, Dubaï, Singapour, New York, Kuala Lumpur, Tokyo, Istanbul et Séoul.

Le Top 10 mondial des villes les plus visitées
   
https://www.thailande-fr.com/bangkok/64268-bangkok-en-tete-de-lindice-mastercard-des-villes-les-plus-visitees-au-monde

Les prévisions pour 2018 indiquent une croissance générale, Istanbul s’attendant à la plus forte hausse du nombre de visiteurs.
537 dollars par jour à Dubaï

Dubaï reste la ville la mieux classée en termes de dépenses avec en moyenne 537 dollars par jour en moyenne.

Dubaï est rejoint dans le Top 10 par plusieurs nouveaux venus comme La Mecque, en Arabie Saoudite, qui débute à la deuxième place, Palma de Majorque, en Espagne, et Phuket, en Thaïlande.

Parmi les villes les plus visitées, Istanbul affiche les dépenses quotidiennes les plus faibles, avec seulement 108 dollars en moyenne.

Classement des villes en fonction des dépenses
   
https://www.thailande-fr.com/bangkok/64268-bangkok-en-tete-de-lindice-mastercard-des-villes-les-plus-visitees-au-monde
 
L’Indice Mastercard classe les villes en fonction du nombre total d’arrivées des visiteurs internationaux, des nuits passées et des dépenses de ceux-ci. Il donne ensuite des prévisions de croissance du nombre de visiteurs pour l’année suivante.

Ces prévisions sont basées sur la moyenne des prévisions touristiques au niveau national et sur les données mensuelles réelles de 2018 au niveau de la destination.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le octobre 10, 2018, 11:36:51 pm
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/culture/109104-biennale-bangkok-capitale-de-l-art-contemporain


BIENNALE: Bangkok, capitale de l’art contemporain...


Le pari est audacieux. A partir du 18 octobre et jusqu’au mois de février 2019, Bangkok entend s’affirmer comme capitale montante de l’art contemporain sous toutes ses formes.

Pour la première fois de son histoire sur une aussi longue période, la «cité des anges» accueillera une biennale ouverte à toutes les formes d’expression de l’art actuel : danse, sculpture, environnements virtuels... Pour tous nos lecteurs boulimiques de culture, Gavroche suivra ce festival sans précédent.

C’est officiel : la première biennale artistique de Bangkok (Bangkok Art Biennale, BAB 2018), intitulée « Beyond bliss », nous emmènera « au-delà du bonheur ».

C’est en tout cas ce qu’affirme son directeur artistique, Apinan Poshyananda.

Celui-ci promet, à compter du 18 octobre de nombreuses expositions, installations et performances qui animeront la métropole et lui donneront, à nouveau, un air de «Venise de l’Orient».

Pour l’événement les organisateurs de la BAB n’ont pas lésiné sur les moyens : 75 artistes, dont 35 thaïlandais, exposeront dans vingt sites répartis dans toute la ville.

Parmi les artistes retenus figureront, entre autres, Marina Abramovic Huang Yong Ping, Yoshitomo Nara…

Le festival laissera également s’exprimer des talents émergents sur la scène de l’art contemporain.

Un autre festival artistique vient de s’achever, la Bangkok Biennal (du 1er juin au 30 septembre 2018), sorte de festival « off  pour artistes ou galeristes. Leur événement avait été programmé dans l’ignorance de la biennale grand format qui va démarrer ces prochains jours.

Les sites majeurs de la capitale ont été mobilisés pour l’occasion : l’artiste chinois Huang Yong Ping exposera ainsi ses sculptures monumentales au Wat Pho.

Un jeu de lumières et de miroirs sera déployé sur le Wat Arun par l’artiste thai  Sanitas Pradittasnee…

Le Bangkok Art and Culture Centre, mais aussi les grands centres commerciaux seront de la partie, puisque la créatrice japonaise Yayoi Kusama prévoit d’envahir le Siam Paragon avec ses citrouilles psychédéliques !

Avis aux amateurs d’art contemporain : Bangkok est désormais, si vous ne le saviez pas «The place to be» !
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 07, 2018, 05:06:17 pm
https://pattayathailande.com/apple-ouvre-son-premier-applestore-a-bangkok-ce-10-novembre/


Apple ouvre son premier Applestore à Bangkok ce 10 novembre...


Le géant Apple, qui vaut plus de 1 billion de dollars, a décidé de faire les choses en grand pour son premier magasin en Thaïlande et son deuxième en Asie du sud.

Venant s’ajouter à la liste des 504 magasins à travers le monde, il sera situé dans le nouveau centre commercial de Iconsiam sur le Choa Phraya River.

Ce gigantesque centre commercial ouvrira ses portes un jour avant l’AppleStore.

Pour son premier magasin au pays du sourire, la pomme a décidé d’innover en termes d’architecture. Avec près de 2 000 mètres carrés de surface et une devanture tout de verre, ce nouveau bâtiment à l’aspect innovant s’inscrit dans la modernité et l’art contemporain.

Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le novembre 17, 2018, 11:14:26 pm


Une plancher de verre est inauguré à 314 m de hauteur au King Power MahaNakhon !


Attention ne pas confondre le MahaNakhon ouvert il y a 2 ans et le SiamIcon inauguré la semaine dernière

BANGKOK - Le plus haut gratte-ciel du pays (ou 2e ?) possède désormais un bar sur le toit et les passerelles transparentes les plus hautes du royaume.

Le Skywalk de MahaNakhon, situé à 314 mètres dans le gratte-ciel King Power MahaNakhon, est ouvert au public aujourd'hui.

Les passerelles sont situées aux 74ème, 75ème et 78ème étages. Le 74ème étage est une plate-forme d'observation intérieure qui propose des regards en réalité augmentée sur les attractions touristiques de Bangkok.

Le 75ème étage a un ascenseur en verre qui mène au toit et une terrasse d'observation extérieure au 78ème étage.

Rendez-vous au dernier étage et montez sur le plateau en verre, un sol transparent offrant une vue époustouflante. The Peak, une plate-forme offrant une vue à 360 degrés. Prenez un verre pour calmer vos nerfs dans ce qui est présenté comme le plus haut bar sur le toit (rooftop) de Thaïlande.

MahaNakhon Skywalk est ouvert au public tous les jours de 10h à minuit. Le bâtiment MahaNakhon est situé sur Narathiwas Road, BTS Chong Nonsi.

Billets pour le skywalk? Ils sont répartis sur deux niveaux: les billets de 850 bahts donnent accès au 74ème étage, tandis que si vous payez 1 050 billets bahts vous avez accès aux trois étages (74ème, 75ème et 78ème).

King Power MahaNakhon, anciennement MahaNakhon, a ouvert ses portes en 2016 et est devenu le plus haut gratte-ciel. Il dépasse de 10 mètres la tour Baiyoke II pour devenir le plus haut bâtiment, avec une hauteur de 314 mètres. L'achèvement de la super tour Rama IX (615 mètres) rendra MahaNakhon tout petit.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1068983-bangkoks-tallest-building-opens-skywalk/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 22, 2018, 03:36:00 pm
http://www.laquotidienne.fr/bangkok-se-paie-un-temple-a-2-milliards-e-pour-ses-touristes/?fbclid


Bangkok se paie un temple à 2 milliards € pour ses touristes...  ::) ::) ::)

Bangkok est la ville la plus visitée au monde.

C’est un peu normal car la plupart des touristes du pays arrivent via cette mégalopole. Cependant, elle offre aux visiteurs des centaines de lieux de visites. Les restaurants ne se comptent plus. Et désormais, la capitale du Royaume de Siam, peut ajouter à son palmarès, qu’elle devient la capitale incontestée du shopping en Asie.

Si vous êtes allés à Bangkok, vous êtes sûrement passés par les grands magasins comme Siam Paragon, Siam Discovery, MBK, Terminal 21…Ils sont maintenant minuscules, comparés au nouveau temple de la consommation qu’est IconSiam qui vient d’ouvrir ses portes. Il se situe au bord du fleuves Chao Phraya, presque face à l’hôtel Oriental.

Un énorme complexe de plus de 700 000 m²

IconSiam comprend 2 immeubles d’habitation de grand luxe (Magnolias Waterfront Residences et The Residences at Mandarin Oriental, Bangkok) et deux centres commerciaux (Iconsiam et Iconluxe). La surface totale serait de 750 000 m². Les promoteurs auront dépensé près de 2 milliards d’euros.

Plus de 7 000 marques sont présentes

Iconsiam regroupe les marques de luxe les plus connues au monde, ainsi que des magasins phares, des magasins emblématiques venant du monde entier. Plus de 7 000 grandes marques mondiales et thaïlandaises seront présentes, pour la plupart pour la première fois, avec de nouveaux concepts et des produits spéciaux exclusivement chez Iconsiam.

On y trouvera par exemple, Takashimaya, l’un des grands magasins japonais. Son magasin de sept étages, qui s’est ouvert dans IconSiam, servira potentiellement d’illustration de la façon dont les sites d’achats traditionnels peuvent survivre en se joignant à d’autres entreprises plus ou moins importantes.



Iconsiam offre le meilleur du shopping et du divertissement avec ses musées, ses cinémas. L’architecture des deux complexes de vente s’inspire des valeurs culturelles et des croyances liées à la rivière Chao Phraya, y compris le « krathong » et le « baisri ». Le bâtiment IconSiam est un bâtiment très moderne qui imite la manière dont un krathong est plié, traduisant les signatures du design traditionnel thaïlandais en interprétations moderne. Quelques vues pour vous donner une idée : https://youtu.be/1dKnoIpezVc

Un musée accueillera des expositions itinérantes

Le « River Museum Bangkok » : C’est la première fois qu’un musée de classe mondiale est construit en Thaïlande, capable d’accueillir d’importantes expositions itinérantes. L’ouverture est prévue pour juillet 2019.

Un lieu pour laisser s’exprimer les provinces de Thaïlande

Le « SookSiam » : Il s’agit du premier espace de cocréation en Thaïlande permettant aux communautés locales des 77 provinces thaïlandaises de réunir leurs capacités créatives et de créer une plate-forme commerciale et un espace culturel.

L’art sera présent au sein du complexe

Le « Art Synergy Phenomenon » abritera des chefs-d’œuvre de plus de 100 artistes de toutes disciplines, allant d’artistes locaux de toutes les régions de la Thaïlande, y compris des artistes nationaux, ainsi que des artistes de renommée internationale de différents pays.

IconSiam va être relié bientôt au système de transport monorail de Bangkok. On ira faire un tour dans les prochaines semaines et vous en saurez davantage.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le novembre 27, 2018, 04:32:55 pm
https://www.thailandee.com/blog/index.php/14283-fermeture-programmee-de-la-gare-dhua-lamphong?



Fermeture programmée de la gare d'HUA LAMPHONG...

La gare centrale de Bang Sue, qui doit remplacer Hua Lamphong en tant que principale et plaque tournante du transport ferroviaire  thaïlandais, sera opérationnelle d’ici janvier 2021.

C’est en tout cas, ce qu’a annoncé le gouverneur par intérim de la Société nationale des chemins de fer de la Thaïlande (SRT).

En fait, la construction de la gare sur plusieurs étages devrait être achevée en novembre 2019 actuellement 60% des travaux sont réalisés) et l’installation du système de signalisation devrait être d’ici mi-2020. Un test grandeur nature sera alors effectué en juin 2020.

Contrairement à ce qui avait été annoncé au début du projet, après l’achèvement de la construction de la nouvelle gare, Hua Lamphong ne devrait plus devenir un musée mais rester en service comme gare ferroviaire pour l’extension du projet de train électrique Red Line reliant Phaya Thai, Makkasan, Hua Mak et Hua Lamphong.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: SUDOKU le décembre 09, 2018, 12:02:03 am

Payez le BTS avec votre téléphone dans 6 stations !

BANGKOK - Les banlieusards peuvent désormais utiliser leurs téléphones intelligents pour payer leur trajet BTS par QR code dans six stations de métro aérien BTS, a annoncé l’opérateur jeudi.

Le système est actuellement à l'essai aux stations Siam, Ari, Chong Nonsi, Samrong, Paknam et Kheha, dans le but de l'étendre à toutes les stations d'ici le mois prochain, selon le chef du BTS, Surapong Laoha-Unya.

Anat Arbhabhirama, l'un des dirigeants de l'entrepriseBTS.QRCODE-que payer pour des billets en espèces constituait un inconvénient pour les utilisateurs et l'entreprise. Il a ajouté que ce changement permettrait à l'opérateur de gagner du temps en termes de traitement des transactions en espèces.

À l'instar des distributeurs automatiques de billets que l'on trouve dans certaines stations, il existe maintenant deux machines automatiques qui prennent des pièces de monnaie et des codes QR dans les six stations, dont deux sur la nouvelle extension de Samut Prakan ouverte aujourd'hui.

Les passagers peuvent scanner le QR code affiché avec leur smartphone via LINE ou leur application de banque commerciale pour payer des billets aller simple.

Jusqu'à présent, seules quelques stations BTS sont équipées de machines pouvant accepter à la fois des pièces et des billets. Souvent, les usagers qui n'ont pas assez de pièces de monnaie pour un ticket doivent faire la queue pour obtenir la monnaie d'un préposé, puis refaire une autre queue pour payer le ticket !!!!!!



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1071982-use-qr-codes-to-pay-bts-fares-at-these-6-stations/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 18, 2018, 08:20:08 am

Bangkok la tête dans les étoiles, et bientôt les pieds dans l’eau ?

D'un coté Bangkok pousse en hauteur vers des sommets toujours plus élevés, mais de l'autre elle s'enfonce inexorablement.

Toujours plus haut ! Avec l’ouverture de l’observatoire du Mahanakhon qui culmine à 314 mètres, Bangkok confirme son appétit pour la hauteur.

La plus haute terrasse d’observation de Bangkok de Thaïlande offre une vue panoramique spectaculaire sur la ville depuis l’immeuble le plus haut de Bangkok, aux 74 e , 75e et 78 e étages du bâtiment King Power Mahanakhon.

D’un coté Bangkok pousse en hauteur vers des sommets toujours plus élevés, mais de l’autre elle s’enfonce inexorablement.

Par endroit le coulage atteindrait près de 2cm par an au fur et à mesure que les sous-sols marécageux sont asséchés sous la pression de l’urbanisation sauvage de la capitale.

Selon la banque d’investissement britannique Barclays Bank , il existerait aussi une « corrélation malsaine » entre la construction de gratte-ciel et les krachs financiers.

Le rapport cite comme exemple la construction de l’Empire State Building à New York en 1930, ainsi que des tours Petronas à Kuala Lumpur en 1997 et Burj Dubaï à Dubaï en 2010, qui ont été suivies par des crises économiques.

A Bangkok, le plus haut immeuble de la ville, la Baiyoke Tower 2, fut terminée juste avant le début de la crise asiatique de 1997 qui commença par un effondrement de la devise thaïlandaise.

Cette tour à usage multiple comprend un hôtel de 150 chambres, une résidence de luxe gérée par le groupe Ritz-Carlton, un centre commercial et un restaurant/bar sur le toit.


Mahanakhon, une réalisation architecturale ambitieuse

La tour culmine à 314 mètres et se situe à deux pas de la station BTS de Chong Nonsi, en plein quartier d’affaires. Le design bluffant de cette tour à l’allure de pixels géants, dessiné par le célèbre architecte allemand Ole Scheeren, fait à n’en pas douter du Mananakorn l’un des symboles de Bangkok pour le futur.

Comme d’autres villes asiatiques en plein développement, Bangkok a choisi un mode d’urbanisme axé sur la hauteur, pour des raisons économiques et d’urbanisme, mais aussi comme symbole de son dynamisme économique.

Les gratte-ciels font partie intégrante du paysage de la capitale thaïlandaise au même titre que les temples.

Leur nombre est tellement important qu’une étude datant de 2009 réalisée par le CTBUH (Conseil sur les grands immeubles et l’habitat urbain) avait montré que Bangkok était la sixième plus haute agglomération du monde en additionnant la hauteur de tous les immeubles de plus de 100 mètres, respectivement derrière Shanghai, Dubaï, Tokyo, New-York et l’indétrônable Hong Kong.

Pas moins de 355 bâtiments de plus de 100 mètres de hauteur avait étés recensés dans l’étude alors que Paris, seconde plus haute ville d’Europe, n’en comptaient que 78.

L’aspect frappant de la physionomie de Bangkok est le nombre de gratte-ciels et non pas leur taille.

Il n’y a en effet assez peu de gratte-ciel géant comme dans d’autres villes asiatiques qui dépassent les 350 mètres.

Seuls le Mahanakhon avec 314 mètres et la tour Baiyoke 2 et ses 304 mètres franchissent

Le deuxième aspect marquant est qu’on peut trouver de très hauts immeubles un peu partout dans cette immense ville, parfois de manière complètement isolés et sans aucune logique d’harmonie urbaine.

Deux des gratte-ciels les plus emblématiques de la ville sont l’Empire Tower et la State Tower.

Le premier est le sixième bâtiment le plus haut de la ville, le plus grand et le plus haut des immeubles de bureaux. Juste à côté de la station BTS Chong Nonsi et du pont pour piéton en forme d’arche, cet immeuble est le symbole du dynamisme économique de la ville.

Quant à la State Tower, elle est encore la troisième plus haute tour de la ville. Longeant la Chao Phraya River, elle est connue pour abriter sur son toit le restaurant et bar Sirocco. La réputation du bar s’est accentuée avec le tournage récent du film hollywoodien « Very Bad Trip 2 »


Un symbole du boom des années 1990

La construction de beaucoup de gratte-ciels a eu lieu durant la très forte période de croissance qu’a connu le pays depuis les années 80. La fin de cette époque prospère a vu la construction de la tour Baiyoke Tower 2 qui fut terminée juste avant le début de la crise asiatique de 1997.

Si celui-ci est le plus haut gratte-ciel de Bangkok, le plus haut hôtel d’Asie du sud-est et propose aux visiteurs la plus belle vue sur la ville, on peut se poser des questions quant au choix de son emplacement au milieu d’un quartier populaire avec un marché bondé et un accès, même en voiture, loin d’être pratique.

D’autres  immeubles des années 80 et 90 ont été construits dans la précipitation et cumulent souvent les mêmes défauts : immeubles trop proches les uns des autres, design très pauvre ou emplacement isolés.

Si beaucoup de bâtiments de cette époque sont quelconque architecturalement parlant, deux au moins tirent leur épingle du jeu, à savoir l’immeuble robot et l’immeuble éléphant.

De style moderne, l’immeuble robot, situé sur l’avenue d’affaires Sathorn, représente effectivement un robot ! Conçu par le célèbre architecte thaïlandais Sumet Jumsai et terminé en 1986, il est le siège de la banque UOB.

L’originalité du bâtiment lui a valu d’être désigné comme l’un des 50 bâtiments les plus emblématiques du XXe siècle par le Musée d’Art Contemporain de Los Angeles.

Quant à l’immeuble éléphant, situé à l’intersection Ratchayothin au nord de Bangkok, il représente ce qu’on peut deviner être un éléphant géant, l’animal symbole du pays. Les architectes n’ont pas fait dans la dentelle, ce qui a le mérite d’offrir des opinions extrêmes sur l’esthétisme du projet : tantôt original pour les uns, tantôt de très mauvais goût voire hideux pour les autres.


Le renouveau des années 2000

Après la crise de 1997, des progrès ont été faits par la ville en termes d’urbanisme et les projets de gratte-ciels ont été beaucoup mieux pensés, que ce soit au niveau du design, de l’emplacement ou de la valeur énergétique.

Les hauts immeubles sont mieux concentrés sans être entassés et se construisent le plus souvent proche des transports publics comme le BTS et MRT, ainsi que proche des futures lignes en construction.

Si la crise financière de 2008 a pu freiner quelques projets, la tendance est à la reprise puisque les projets audacieux abondent et donnent au marché des condominiums une certaine vitalité. Parmi les plus beaux projets de tours d’habitations construites jusqu’ici dans la ville, « The Met » sur Sathorn Road fait figure de tête d’affiche avec ses récompenses reçues pour l’audace de son architecture.

Quant au « The River », 2ème plus haut gratte-ciel de Bangkok tout juste terminé, au bord de la Chao Phraya River, l’intérieur y a été dessiné par le cabinet d’architecture français J+H Boiffils.



https://www.thailande-fr.com/bangkok/67536-les-grate-ciels-de-bangkok-2
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le décembre 28, 2018, 03:15:24 pm
https://www.masculin.com/evasion/14688-passerelle-verre-bangkok-


Une passerelle en verre à 300m au-dessus du vide à Bangkok...


Un panorama à couper le souffle en haut de la plus haute tour de Thaïlande.

Cette terrasse en verre domine la ville à 314 m de haut. Elle est située au dernier étage de l'étonnant gratte-ciel King Power MahNakhon à Bangkok. En 50 secondes, un ascenseur vous permet d'arriver au 74ème étage. Quelques mètres supplémentaires et vous arrivez sur une plateforme en verre offrant une vue imprenable sur la ville. Vous pouvez même boire un verre dans le plus haut bar rooftop de Thaïlande.

Une vue impressionnante sur Bangkok

La tour King Power MahaNakhon était déjà là plus haute tour de Thaïlande. Elle abrite désormais le plus haut bar du pays. Elle a récemment ouvert une passerelle en verre qui domine la ville à 314 m d'altitude. La vue est tout simplement imprenable.

78 étages au-dessus de la ville

Le plus haut gratte-ciel de Bangkok vous permet déjà d'atteindre le 74ème étage en 50 secondes. Vous pouvez alors profiter d'une aire d'observation intérieure qui offre une vue panoramique et une expérience de réalité augmentée pour découvrir les principales attractions touristiques de Bangkok.

Au 75ème étage, un autre ascenseur vitré vous emmène jusqu'au au toit et à la terrasse dont le sol est en verre. Vous êtes au 78ème étage de la tour. Encore quelques marches et vous atteignez "The Peak", la pointe, le sommet, une plateforme transparente vertigineuse.

La King Power MahaNakhon, une tour déjà emblématique

La King Power MahaNakhon est ouverte depuis 2016. Elle était déjà bien connue pour son architecture originale conçue par l'architecte allemand Ole Scheeren. Ce gratte-ciel semble entouré d'un ruban de pixels donnant l'impression que la tour se casse.

En accueillant cette plateforme transparente à l'automne 2018, elle augmente encore sa notoriété, devenant la tour la plus haute du pays. Elle est ouverte tous les jours de 10 heures à minuit. Alors, prêt à en prendre plein les yeux ?
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le décembre 29, 2018, 08:42:54 am

Il faut que j'aille voir cela !...  ;)
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 12, 2019, 08:26:04 am

Bangkok reste la ville la plus visitée du monde. Phuket et Pattaya sont populaires également

BANGKOK est classée première destination du monde en terme de nuitées (pour la troisième année consécutive). Phuket et Pattaya sont également dans le top 20 mondial (12e et 18e respectivement), faisant de la Thaïlande le seul pays avec trois villes parmi les 20 premières destinations mondiales , selon le rapport 2018 de Mastercard GDCI.

L’index mondial des villes visitées Mastercard GDCI a été publié plus tôt ce mois-ci.

La Mastercard GDCI 2018 classe 162 villes en termes de nombre total de visiteurs étrangers ayant passé une nuit et de montant dépensé par les visiteurs.

Bangkok, célèbre dans le monde entier pour la nourriture et la culture, se classe au troisième rang en terme d'argent dépensé par les visiteurs pour la nourriture et les boissons avec 3,38 milliards de dollars américains, soit 20,6% du budget des visiteurs. Palma de Majorque, en Espagne, est arrivée à la deuxième place avec 3,78 milliards de dollars, derrière Dubaï, aux Émirats arabes unis, avec 5,94 milliards de dollars.

Singapour et Londres figurent également dans le top 10 des villes où les touristes dépensent beaucoup en aliments et boissons, mais les voyageurs consacrent un pourcentage moins élevé de leur budget de voyage à la nourriture dans ces villes.

En terme de dépenses liées au shopping, le top 3 est Londres, Séoul et Johannesburg. Les visiteurs y dépensent au moins 40% de leur budget de voyage en shopping.

Bangkok, également un paradis du shopping de renommée mondiale, se classe au sixième rang de cette catégorie, les visiteurs ayant dépensé 3,75 milliards de dollars en achats, soit environ 23% de leur budget de voyage.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1077635-3-thai-spots-among-top-20-destinations/
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 14, 2019, 06:05:10 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


BANGKOK : troisième place du "Mastercard's Global Destination Cities Index...


La capitale thaïlandaise décroche la troisième place du "Mastercard's Global Destination Cities Index (GDCI) 2018" pour ce qui concerne les dépenses de nourriture et de boisson, la sixième en se limitant aux achats.

'indice classe 162 villes en fonction du nombre de touristes étrangers ayant passé une nuit ou plus, et de leur dépenses en 2018.

Bangkok arrive en tête du palmarès pour la troisième année consécutive, qui inclut Phuket (12ème) et Pattaya (18ème) dans le top 20 mondial

Les touristes qui visitent la capitale thaïlandaise consacrent environ 23% de leur budget au shopping. Cela représente une dépense globale de 3,75 milliards $US
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Manu de Chiang Mai le janvier 25, 2019, 08:13:01 am

Les habitants de Bangkok sont les moins heureux de Thaïlande

Plus riches mais trop stressés, les habitants de Bangkok sont les moins heureux de Thaïlande.

Si le revenu moyen des bangkokiens reste le plus élevé du pays, les familles vivant à Bangkok sont les moins heureuses de la Thaïlande.

Les longues heures de trajet, le manque de communication entre les membres de la famille et la pollution semblent être autant de freins au bonheur dans la capitale. Ailleurs, les problèmes financiers en sont la première cause.

En moyenne, une famille vivant à  Bangkok gagne environ 29 300 Bt par mois, soit beaucoup plus que les familles des autres provinces.

Le niveau de bien-être y est cependant le plus bas. Sur une échelle de 1 à 5, le bien-être des familles à Bangkok n’est que de 3,59.


Plus heureux et plus pauvres dans le nord

Les familles du Nord marquent 3,74 au classement du bien-être alors que leurs revenus sont estimés à 14 300 Bt par mois.

Pour les familles du Sud, qui semblent être les plus heureuses, elles obtiennent une moyenne de 3,84 sur l’échelle du bien-être et gagnant environ 20 200 Bt par mois.


Ces résultats, tirés de l’étude intégrative sur la famille thaïlandaise ont été publiés cette semaine et soulignent l’importance de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

L’étude a utilisé neuf indicateurs pour déterminer le bonheur familial, à savoir les relations, les rôles et les devoirs, la situation économique, l’autosuffisance, la cohésion de la communauté, le développement spirituel, l’éducation, les soins de santé et une vie équilibrée.

La situation économique a obtenu le score le plus bas, reflétant que la plupart des gens ont généralement besoin d’une forme d’aide financière.

« Ils veulent une subvention mensuelle pour les personnes âgées, une aide financière pour les bébés et un soutien pour les funérailles », a-t-il déclaré.un  responsable du bureau du district de Pathumwan à Bangkok.


https://www.thailande-fr.com/societe/74537-les-habitants-de-bangkok-sont-les-moins-heureux-de-thailande
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le janvier 27, 2019, 08:01:30 pm
Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Des drones pulvérisant de l'eau à Bangkok...


Les autorités métropolitaines de Bangkok ont eu recours à l’usage des drones pour pulvériser de l’eau atomisée et des produits spéciaux afin de tenter de réduire la pollution de l’air qui a atteint des seuils critiques dans la mégapole.

Une flottille de drones a été déployée pour atomiser de l’eau et répandre un composant chimique non nocif dans l’atmosphère afin d’alourdir les particules fines en suspension dans l’air et faire ainsi baisser le niveau de pollution.

Le taux élevé de particules fines en suspension dans l’air (PM2,5) a atteint des niveaux dangereux pour la santé dans la capitale, poussant les autorités sanitaires à lancer des alertes rouges.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 08, 2019, 11:51:05 pm
https://www.laquotidienne.fr/bangkok-un-tourisme-entre-couronnement-et-elections-2/?


Bangkok, un Tourisme entre Couronnement et Élections...


Bangkok va être le théâtre de plusieurs évènements en Thaïlande. Certains pourront avoir une influence sur le tourisme en 2019 dans le Royaume de Siam !

Cérémonie de couronnement début Mai

Le « nouveau » roi, âgé de 66 ans et connu sous le nom de Rama X de la dynastie Chakri, sera couronné lors d’une cérémonie qui se tiendra du 4 au 6 mai prochain.

Plus précisément, le couronnement aura lieu le 4 mai avec une audience accordée à la famille royale, aux conseillers privés et aux membres du Cabinet.

Le lendemain, une cérémonie « conférera le nom royal » conformément aux traditions régissant la monarchie.
Puis le 6 mai, le roi tiendra une « grande audience » avec des membres du public et des diplomates au Grand Palais.

Elections et protestations

Des centaines de personnes sont descendues dans les rues plusieurs fois pour reprocher au gouvernement militaire son souhait de remettre les élections générales prévues le 24 février à plus tard.

C’est la cinquième fois que la junte militaire, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État sans effusion de sang en 2014, retarde les élections et empêche le pays de revenir à la démocratie.

Les élections reportées pour cause de couronnement ?

L’interdiction des activités politiques et des rassemblements de plus de cinq personnes a été levée à la fin du mois de décembre, ce qui était le principal indicateur de la tenue des élections.

Mais les espoirs électoraux ont de nouveau été anéantis au début du mois de janvier lorsque l’armée n’a pas promulgué le décret officiel qui officialise la date des élections.

Le vice-Premier ministre Wissanu Krea-ngam a indiqué que le scrutin serait reporté car il pourrait interférer avec les rituels et les préparatifs du couronnement du roi. Dans tous les cas, la nouvelle constitution va bénéficier largement au maintien du pouvoir militaire.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 13, 2019, 03:19:48 pm
Français Ensemble fans le Club de Pattaya


BANGKOK : le "MahaNakhon Skywalk" est situé aux 74ème, 75ème et 78ème étages de la tour.

Ouvert tous les jours de 10h à minuit. La tour MahaNakhon est située sur Narathiwas Road, à hauteur de la station BTS Chong Nonsi.

Le billet à 850 bahts donne accès au 74ème étage, et celui à 1.050 bahts aux trois niveaux.
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: Line le février 25, 2019, 02:51:16 pm

 :announce Petit rappel


BANGKOK - Voici le nom complet de la capitale de la Thaïlande. Interrogation écrite demain ... (traduction :

"La ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du Dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, riche dans l’énorme Palais royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville offerte à Indra et construite par Vishnukarn".
Titre: Re : BANGKOK : y vivre ou y passer des vacances...
Posté par: koh-lanta le février 25, 2019, 10:04:12 pm
Bon rappelle Line  :huhu , ça me fait toujours rigoler quand je demande à mon épouse de me le dire ... La ville des anges est bien plus facile à retenir.

850bht pour me payer la peur de ma vie !!  :hang, salette, jamais de la vie !!  les pieds sur terres, pas ailleur  :What?  :hang

Par contre j'ai lu sur le forum, qu'une nouvelle passerelle avait ouvert, proche de Doi Suthep, dans les jardin de la reine, avec une vue sur la canopée, là, pourquoi pas !  ;D