Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
 21 
 le: août 16, 2019, 11:29:21 pm 
Démarré par Line - Dernier message par Line
http://www.phuket.fr/actualite-phuket/des-magasins-a-touristes-populaires-attrapes-vendant-des-pates-de-curry-surchargees-de-conservateurs-8071


Des magasins à touristes populaires attrapés vendant des pâtes de curry surchargées de conservateurs...  :hang


Deux associations de protection des consommateurs ont dénoncé deux magasins de souvenirs et d’alimentation thaïe de Phuket qui vendent des pâtes de curry de poisson surchargées en conservateurs.

La Fondation pour les Consommateurs, ConsumerThai.org (ici) et le Réseau des Consommateurs du Sud (ici), ont révélé la nouvelle dans un rapport de tests de produits réalisés dans 15 magasins du sud, à Chumphon, Surat Thani, Krabi et Phuket.


Les tests de qualité ont identifié que la pâte de curry Gaeng Tai Pla vendue dans le magasin Khun Mae Ju de Thepkrasattri Rd à Thalang contenait 1190.45mg/kg d’acide sorbique, et que la pâte de curry Gaeng Tai Pla vendue dans le magasin Mae Kui de Rassada-nusorn Rd au nord de Phuket Town contenait 1107.64mg/kg d’acide sorbique, a expliqué Mme Monrudee Po-in, de la Fondation pour les Consommateurs.

Les deux magasins sont des magasins de souvenirs très populaires auprès des touristes, et souvent des cars de touristes s’y arrêtent pendant leurs excursions à Phuket.

Mme Monrudee a fait remarquer que la limite légale d’acide sorbique est de 1,000mg/kg, comme l’a déterminé le Ministère de la Santé Publique (MOPH) dans sa notice N°389/2018.

Cette même règle limite la concentration en acide benzoïque à 500mg/kg, a t elle ajouté.

Toutefois, Mme Monrudee rappelle que les précédents tests réalisés dans ces deux magasins ne montraient pas de niveaux élevés de conservateurs.

Chalom Ketjinda, du Réseau des Consommateurs du Sud a également indiqué que la pâte de curry vendue par Gaeng Tai Pla n’avait pas besoin de contenir de conservateurs, et a appelé les producteurs à arrêter d’en utiliser dans leurs produits.

Proifon Theera-ampornpan, propriétaire du magasin Mae Kui, a répondu à ce rapport en déclarant “Nous avons ouvert ce magasin il y a longtemps et vendons une grande variété de produits. Nous avons un certificat de commercialisation légal et produisons nos propres produits en respectant les règles d’hygiène de la Municipalité de Phuket Town et du Bureau Provincial de Santé Publique de Phuket.

“Des officiels viennent régulièrement examiner nos produits et nous donner des suggestions sur la manière d’améliorer nos produits. Nous avons confiance en nos produits car nous suivons toujours les recommandations des officiels” dit elle.

“Je suis perplexe [quant aux niveaux illégaux d’acide sorbique constatés] car les officiels de la Santé Publique n’ont jamais trouvé de conservateurs dans nos produits, mais cette fois cela a été constaté par d’autres organisations” a t elle ajouté.

“Nous demanderons aux officiels de la santé d’examiner nos produits une nouvelle fois car nous sommes certains que nous n’ajoutons pas de conservateurs dans nos produits” dit elle.

 22 
 le: août 16, 2019, 10:53:38 pm 
Démarré par Line - Dernier message par Line
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/village-francophone/110491-tha-lande-trangers-la-guerilla-contre-les-formulaires-tm30-et-tm-28-se-poursuit


Etrangers :La «guérilla» contre les formulaires TM30 et TM 28 se poursuit...

La lettre quotidienne «Français à l'étranger» publiée par l'Union des Français de l'étranger (UFE) ( que vous pouvez retrouver ici ) vient de se faire l'écho du mécontentement  suscité en Thaïlande par les formulaires TM30 et TM 28 dont Gavroche a récemment parlé longuement. Confirmation de notre sondage auprès de nos lecteurs: ces nouvelles réglementations, souvent mal expliquées et mal comprises, sont devenues un sujet de débat prioritaire dans la communauté française.

Nous publions ici l'article consacré aux formulaires TM30 et TM 28 par la lettre « Français à l'étranger »

En Thaïlande, les résidents étrangers s’insurgent contre certains formulaires de l’immigration qui imposent des obligations lourdes aux détenteurs de visa de un an renouvelable…

Les formulaires TM30 et TM 28 de l’immigration qui agacent tant les résidents étrangers en Thaïlande, ceux titulaires d’un visa d’un an renouvelable (conjoint, retraite…) ou d’un permis de travail, stipulent l’obligation de déclarer à l’immigration tout déplacement en province supérieur à 24 heures et l’obligation pour les propriétaires de logements occupés par des résidents étrangers de déclarer leur départ et leur retour aux autorités en cas d’absence supérieure à 24 heures.


Des fraudeurs à l'amende

C’est surtout cette deuxième obligation qui défraie la chronique sur les blogs et les réseaux sociaux, car en cas de non respect de cette loi, une amende importante est appliquée aux « fraudeurs ». L’obligation de déclarer la présence d’étrangers était jusque-là réservée aux logeurs professionnels (hôtels) mais elle s’étend maintenant aux loueurs privés (Airbnb, etc.).

Ces obligations ne concernent ni les touristes ni les titulaires de visas résidents.

 23 
 le: août 16, 2019, 10:39:20 pm 
Démarré par Malco - Dernier message par Line

Je suis atterré de voir à quel point la plupart des gouvernements de cette planète ne réagissent plus que par la force face aux revendications populaires... Et cela, même dans les démocraties comme la France... Alors imaginez en ce qui concerne la Chine !...

Mais cela n'a-t-il pas toujours été ainsi ?!!!  :What?




+ 1 Manu !!!

 24 
 le: août 16, 2019, 10:37:22 pm 
Démarré par Line - Dernier message par Line

VIETNAM

Quand tu ne sais pas où mettre bébé !...  :What? :hang



J'y crois pas...  :What? :huhu

 25 
 le: août 16, 2019, 10:32:12 pm 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par Line

LAOS

Circa 1880

Le Prince Sarri Budkham de Kengtung et sa famille en vêtement Thaï Lue réfugié à Muang Singh (nord Laos).



Magnifique...   :clap

 26 
 le: août 16, 2019, 01:07:41 pm 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Personnellement, je trouve cela bon mais je mets quand même cet article dans la rubrique parceque le rat, on est pas vraiment habitués !


Du rat en brochette, une collation de plus en plus populaire sur les routes du Cambodge

Près de Battambang au Cambodge, des dizaines de rats des champs, agrémentés d'épices, grillent lentement sur des charbons ardents pour le plus grand bonheur des locaux séduits par cette collation peu onéreuse.

Quand, il y a plus de dix ans, Ma Lis a ouvert son stand sur le bord de la route à une dizaine de kilomètres de Battambang, une petite ville rurale de l'Ouest du  Cambodge, elle vendait quelques kilos de rats par jour.

Aujourd'hui, on lui en achète une vingtaine, l'équivalent d'une soixantaine de gros rongeurs.

Et, pendant le Nouvel An, en avril, ou le festival de l'eau à l'automne, elle peut en écouler 60 kilos quotidiennement.

"Ces rats sont en meilleure santé que le porc et le poulet (...) Ils se nourrissent de racines de lotus et de grains de riz", explique-t-elle en retournant la viande sur le barbecue.

Chaque brochette est vendue entre 0,25 et 1,25 dollar, selon la taille de l'animal. Les rats, véritables fléaux pour les cultures, sont chassés dans les rizières aux alentours.

Chaque après-midi, Chuom Choen, accompagné d'autres chasseurs, pose des pièges en bambou dans des champs de riz à une quinzaine de kilomètres de chez lui.

La nuit, il inspecte les appâts, une lampe torche vissée sur le front, et part au petit matin proposer ses prises aux vendeurs locaux.

"Quand j'ai de la chance, j'attrape 5 kilos de rats par nuit", raconte-t-il, expliquant que ce travail lui rapporte entre 5 et 17,5 dollars par jour. "Les propriétaires des rizières sont heureux qu'on chasse ces rongeurs car ils mangent tout leur riz" et causent d'importantes pertes agricoles.

Sous le régime khmer rouge (1975-1979), les rats étaient recherchés, considérés au même titre que les grenouilles, les tarentules ou les insectes comme un moyen de survie dans un pays soumis à la disette.

Délaissés après la chute de ce régime, ils sont redevenus au goût du jour aujourd'hui.

"C'est délicieux. C'est comme du poulet ou du bœuf", relève un client, Yit Sarin, en buvant une gorgée de bière.



https://www.lecourrier.vn/du-rat-en-brochette-une-collation-de-plus-en-plus-populaire-sur-les-routes-du-cambodge/621467.html

 27 
 le: août 16, 2019, 12:18:50 pm 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

La croissance économique au plus bas depuis 4 ans et demi

La croissance économique de la Thaïlande a ralenti en avril-juin par rapport aux trois mois précédents. En rythme annuel, c'est le plus faible de tous les trimestres depuis quatre ans et demi, en raison du ralentissement de la demande mondiale et des tensions commerciales, a révélé Reuters.

Les exportations, l’un des principaux moteurs de la croissance thaïlandaise, ont continué de se contracter, tandis que le tourisme et l’activité intérieure ont ralenti et que les dépenses publiques ont été freinées par la formation tardive du gouvernement après les élections de mars.

Les prévisions moyennes de 12 économistes étaient de 2,4% de croissance annuelle, ce qui serait la plus faible depuis le dernier trimestre de 2014. Le rythme en janvier-mars était de 2,8%.

Pour la croissance trimestrielle corrigée des variations saisonnières, la prévision médiane était de 0,7% au deuxième trimestre, par rapport à 1,0% au premier trimestre.

"Une demande extérieure plus faible a commencé à se répercuter sur la demande intérieure", a déclaré Sarun Sunansathaporn, économiste à la Bank of Ayudhya, qui prédit une croissance annuelle de 2,1%.

Charnoon Boonnuch, économiste Nomura à Singapour, a déclaré que l'économie "reste vulnérable face à toute escalade des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine et au risque d'une sécheresse tenace".

Les prévisions concernant la croissance de l’ensemble de l’année 2019 sont de 3,0%, soit un ralentissement par rapport au 4,1% enregistré l’année dernière, le meilleur taux en six ans.

La deuxième économie de l’Asie du Sud-Est est fortement tributaire du tourisme et les arrivées n’ont augmenté que de 1,1% au deuxième trimestre. Les Chinois, la plus grande source de touristes, sont venus moins nombreux.

Au deuxième trimestre, les exportations ont diminué de 4,2% par rapport à l'année précédente. La baisse des exportations, en plus de la guerre commerciale, est due au baht trop fort. En raison d'arrivées de fonds, il s'est renforcé de 5,5% par rapport au dollar cette année, ce qui en fait la devise la plus performante d'Asie.

Le gouvernement présentera un important plan de relance plus tard ce mois-ci, a déclaré le ministre des Finances, Uttama Savanayana.

La semaine dernière, la banque centrale a également abaissé de manière inattendue son taux directeur pour la première fois depuis avril 2015, affirmant que la croissance pourrait manquer ses prévisions cette année. La plupart des économistes s'attendent à un assouplissement accru des politiques de BOT plus tard cette année.

Le Conseil national de développement économique prévoit, de son côté, une croissance économique de 3,3% à 3,8% cette année, avec des exportations en hausse de 2,2%. Mais ces prévisions seront revues à la baisse lundi.

Au deuxième trimestre, l’investissement privé a reculé de 2,8% par rapport à l’année précédente, tandis que la croissance de la consommation avait ralenti pour s'établir à 3,3%, selon les indices de la banque centrale.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14378-la-croissance-%C3%A9conomique-au-plus-bas-depuis-4-ans-et-demi/?fbclid=IwAR3km8gHNGE87ey2ZDRJocCTeTjs3QFbbs09dcix_13I0OBBelKzcDHsaRg

 28 
 le: août 16, 2019, 10:05:26 am 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par Manu de Chiang Mai
LAOS


Circa 1880


Le Prince Sarri Budkham de Kengtung et sa famille en vêtement Thaï Lue réfugié à Muang Singh (nord Laos).

 29 
 le: août 16, 2019, 09:24:47 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai
VIETNAM


Circa 1900


1/ Rue des Pavillons noirs à Hanoï.

2/ Camp des tirailleurs tonkinois à Kien-An.

 30 
 le: août 16, 2019, 09:15:43 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

1903


1/ Tracteur à vapeur à Chiang Mai.

2/ Barque sur un klong (canal) à Bangkok.

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10