Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
 21 
 le: avril 21, 2018, 09:17:10 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

1912


1/ Cérémonie à Chiang Mai.

2/ Officiers de Police à Bangkok.

 22 
 le: avril 21, 2018, 08:36:17 am 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par Manu de Chiang Mai

La mode des tenues du passé bat en ce moment son plein en Thaïlande... Voici la Garde Royale sous le régne du roi Rama V.

 23 
 le: avril 21, 2018, 07:49:29 am 
Démarré par Malco - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Carnage du Songkran : les chefs de la police de 4 provinces sont mutés !

Alors que le premier ministre a d'abord félicité les fonctionnaires et que le ministre de l’intérieur dit que les médias devraient en faire plus pour "responsabiliser" les chauffards Thaïlandais, la police fait une modeste auto-critique.

Le chef de police nationale Pol General Chakthip Chaijinda a signé des ordonnances pour que quatre commandants de police provinciaux soient transférés à de nouveaux postes, les accusant de négligence pendant les "sept jours de la mort" de Songkran du 11 au 17 avril.

Les chefs de police : Thiwa Boondamnoen de Bueng Kan, San Phoraksam de Phetchaburi, Thawai Buranarak d'Amnat Charoen et Thipayachan de Saraburi ont été transférés jeudi au Centre des opérations de la police nationale.

Chakthip avait déclaré la veille qu'il était mécontent de la performance de plusieurs chefs de police provinciaux dans la lutte contre le carnage routier pendant Songkran et envisageait leur transfert.

Les quatre provinces ont connu les pires taux (en %) de mortalité du pays et l'augmentation la plus importante des bilans par rapport à l'année dernière.

A Songkran, 418 personnes ont été tuées sur les routes et 3 897 blessées dans 3 724 accidents, en légère hausse par rapport aux 390 morts et 3 808 blessés de l'année dernière dans 3 690 accidents, selon le Centre de sécurité routière.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1034598-swift-punishment-for-four-provinces’-police-chiefs-over-songkran-carnage/

 24 
 le: avril 21, 2018, 07:42:07 am 
Démarré par Line - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Etudiante du samedi... Bon week-end à tous !

 25 
 le: avril 21, 2018, 07:36:31 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Alibaba rachète la Thaïlande ?

Au vu de la couverture médiatique et de l'affection portée par Chan-o-cha à Jack Ma, il est évident que l’évènement est d'importance.

Le géant chinois (et mondial) du commerce électronique, Alibaba Group, s'est engagé à investir 11 milliards de Bt en Thaïlande, ce qui pourrait être bénéfique pour les petits agriculteurs et les entreprises rurales du pays, selon le Premier ministre Prayut Chan-o-cha.

"Jack Ma [co-fondateur et président exécutif d'Alibaba] m'a dit qu'il ne cherche pas seulement des profits parce que [Alibaba] en a déjà assez", a déclaré Prayut après sa rencontre avec le magnat chinois. "Il vise donc à aider les agriculteurs à faible revenu et d'autres personnes utilisant la technologie numérique pour stimuler leur compétitivité sur les plateformes de marché en ligne."

Ma, qui était à Bangkok hier, a également rencontré le vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak avant de signer quatre protocoles d'accord (MOU), marquant le début de l'investissement important d'Alibaba dans le couloir économique de l'Est (CEE) de la Thaïlande (Chonburi - Rayong) et le projet connexe de "Smart City". D'autres accords signés concernaient la promotion du tourisme, l'économie numérique et les programmes de développement des ressources humaines. Le volet agricole n'est, finalement, pas le plus important.

Ma est venu plusieurs fois en Thaïlande et en 2016, il a également rencontré Prayut lors du sommet du G20 dans la ville chinoise de Hangzhou. Cependant, le géant chinois du commerce électronique a fait son premier investissement au sein de l'Asean en Malaisie, soulevant la question : l'initiative «Thaïlande 4.0» du gouvernement Prayut est-elle suffisamment convaincante pour attirer Alibaba ?

M. Prayut a personnellement demandé à Ma d'aider à promouvoir les produits agricoles thaïlandais, notamment l'huile de palme, le riz et le caoutchouc, ainsi que les coopératives, les entreprises communautaires et l'agriculture moderne en utilisant les technologies numériques.

"[Alibaba] gère également des écoles pour le développement des affaires et du commerce électronique qui peuvent aider les PME et les entrepreneurs ruraux", a déclaré M. Prayut, ajoutant que la coopération avec Alibaba avait des avantages mutuels.

La politique du gouvernement thaïlandais est de faciliter le commerce et l'investissement.

En réponse, Ma a dit qu'Alibaba se concentre beaucoup sur l'Asie et qu'Internet est une grande opportunité en Asie. La collaboration avec la Thaïlande inclue le « Aller en Chine », ce qui signifie amener les produits agricoles thaïlandais, tels que le riz et les fruits, sur l'immense marché chinois et le « Aller en Thaïlande » c'est à dire amener plus de touristes chinois en Thaïlande.

« Les protocoles d'accord d'aujourd'hui constituent la première étape de notre engagement à long terme dans ce pays. Nous avons une vision globale de partenariat avec les pays ayant la même conviction dans le futur, la technologie, le commerce électronique, les PME et les jeunes », a déclaré Ma.

Le ministre du Commerce, Sonthirat Sonthijirawong, a déclaré que le ministère souhaite promouvoir des plateformes de commerce électronique pour permettre aux agriculteurs et autres producteurs thaïlandais de vendre en Chine, citant le Thai Flagship Store sur le site Tmall.com d'Alibaba. D'autres produits thaïlandais seront en vente sur Tmall.com, le plus grand marché en ligne de Chine qui atteint plus de 1,4 milliard de consommateurs.

En outre, le ministère de l'Industrie travaillera avec le géant chinois du commerce électronique pour utiliser l'Alibaba Business School comme plate-forme pour la formation des entrepreneurs thaïlandais.

Saowaruj Rattanakhamfu, chercheur qui a mené une étude sur le projet CEE, a déclaré que l'investissement de Ma dans la CEE pourrait également attirer d'autres investisseurs étrangers dans la région.

Elle s'est dite préoccupée par les compétences des Thaïlandais en TIC ( Technologies de l'information et de la communication ). "Il existe environ 170 établissements d'enseignement et 430 programmes d'études liés aux TIC, mais les diplômés ne sont pas suffisamment qualifiés pour les emplois ou ne répondent pas aux exigences de l'industrie", a-t-elle déclaré.

"Jusqu'à présent, nous ne savons pas quelles universités sont bonnes dans le domaine spécifique des TIC", a-t-elle déclaré. D'autant que la technologie évolue rapidement et que les universités ne brillent pas par leur performance.

En s'inspirant de l'expérience d'autres pays, le gouvernement thaïlandais, des universités et des entreprises privées peuvent organiser conjointement six mois de recyclage pour ces diplômés, en particulier dans les technologies telles que l'intelligence artificielle, a-t-elle ajouté. Sous entendu : sinon il faudra faire venir la main d’œuvre de Chine.

En attendant d'avoir des Thaïlandais formés, le gouvernement pourrait assouplir les conditions d'octroi du SMART visas pour les spécialistes qui gagnent un salaire mensuel de 200 000 Bt pour rester quatre ans en Thaïlande. Par exemple, ceux qui ont un revenu de 100 000 Bt pourraient également obtenir un SMART visa, mais seulement pour un séjour de trois ans, a-t-elle dit.

Prinya Hom -anek, président d'ACIS Professional Centre Co, dans le secteur de la sécurité de l'informatique, a déclaré que le gouvernement se soucie  des investisseurs étrangers géants, comme Ma, mais n'a pas encore créé un environnement propice à l'investissement pour les start-ups technologiques locales. De nouvelles réglementations facilitatrices n'ont pas encore été mises en place. Les entrepreneurs informatiques thaïlandais préfèrent toujours enregistrer leurs entreprises à Singapour, où il est beaucoup plus facile de faire des affaires liées à l'informatique, a-t-il déclaré.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1034455-alibaba-group-announces-investment-plans-in-thailand/?tab=comments#comment-12909578

 26 
 le: avril 21, 2018, 07:31:10 am 
Démarré par Malco - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Personnellement, j'ai Netflix mais je ne risque pas de regarder les séries thaïlandaises... elles sont tellement nulles !

 27 
 le: avril 21, 2018, 07:27:51 am 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Ah oui, pas de bol !...  :What? :huhu

 28 
 le: avril 21, 2018, 02:06:22 am 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par Malco
Citer
       

Un touriste britannique âgé d'une soixantaine d'années est décédé d'une crise cardiaque en regardant des filles dans un gogo bar situé dans le Soi Cowboy à Bangkok.
       

Il y avait longtemps qu'il avait pas vu des filles lui , triste pour lui .....

 29 
 le: avril 21, 2018, 01:42:27 am 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par SUDOKU

pas de pot !   :SHY


FAITS DIVERS - Un touriste britannique âgé d'une soixantaine d'années est décédé d'une crise cardiaque en regardant des filles dans un gogo bar situé dans le Soi Cowboy à Bangkok.

Selon les témoins, il était assis et jouait avec un bâton en mousse avant de tomber face contre terre. Les secouristes n'ont pu que constater la mort.

Selon l'une des filles qui travaillait sur place, "l'homme était comme tout le monde. Il était assis à côté de la scène et s'amusait".

Le corps va faire l'objet d'une autopsie. L'ambassade de Grande-Bretagne a été prévenue.

 30 
 le: avril 21, 2018, 01:28:15 am 
Démarré par Malco - Dernier message par SUDOKU

Les meilleures séries thaïlandaises comme Hormones seront disponibles dans le monde entier grâce à Netflix !

Netflix Inc, leader mondial du divertissement sur Internet, et GMM Grammy, société de divertissement multimédia thaïlandaise, ont conclu un accord de licence multi-titres qui permet à Netflix de diffuser plus de 700 heures de contenu, principalement des séries.

L'accord comprendra certaines des séries cultes GMM Grammy les plus populaires telles que Hormones, Bad Genius et O-Negative.

"Nous croyons que les bonnes histoires voyagent. Le spectre diversifié du contenu de GMM Grammy trouvera une audience mondiale sur le service Netflix, où nos membres de 190 pays découvriront de nouvelles intrigues en provenance de Thaïlande », a déclaré Erika North, directrice des originaux internationaux chez Netflix Asia-Pacific.

Les séries de GMM Grammy sont sociétales et racontent la vie des adolescents thailandais de manière intelligente et sensible. Même en VO et difficile à trouver, elles avaient déjà séduit des jeunes du monde entier car les problèmes de l'adolescence sont universels. On est donc très loin des séries historiques en vogue "de nos jours".



https://tech.thaivisa.com/thai-tv-content-go-worldwide-netflix/28348/

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10