Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 ... 8 9 [10]
 91 
 le: avril 14, 2018, 01:32:12 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par SUDOKU


La rubrique médecine :  le conseil du jour... !   :huhu  :huhu

 92 
 le: avril 14, 2018, 01:21:06 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par SUDOKU

Nouveaux partis politiques : 98 demandes, 15 retenus !

Quinze groupes de personnes ont reçu le droit de se déclarer comme nouveaux partis politiques près de six semaines après l'ouverture de l'enregistrement.

Neuf groupes, pas nécessairement les mêmes que les 15 groupes déjà mentionnés, ont reçu la permission du Conseil national pour la paix et l'ordre (NCPO) de se rassembler (toute réunion de plus de 5 personnes est toujours interdite par la junte). 30 groupes avaient demandé la permission de tenir une réunion, a déclaré  Pol Colonel Jarungwit Phumma de la commission électorale.

L'officiel a indiqué que les groupes doivent être clairs et détaillés dans leur demande de se rassembler : informations sur le lieu et le calendrier par exemple, s'ils veulent avoir une chance d'être autorisés à tenir une réunion.

La CE, accueille les groupes candidats à devenir parti politiques depuis le 2 mars. L'agence reçoit également les demandes de permission au NCPO pour tenir des réunions alors que l'interdiction des activités politiques est toujours maintenue par la junte.

Au 3 avril, 98 partis ont demandé à être enregistrés, selon les CE.

Une lettre d'acceptation sera envoyée aux groupes ayant été acceptés comme partis. Ils pourraient alors mener des activités, telles que l'inscription des membres et la collecte des frais d'adhésion, mais pas les réunions. Tant qu'ils ne parviennent à attirer 500 membres et un million de Bt dans les six mois suivant la réception de leur lettre d'acceptation, leur statut de parti politique légitime ne sera pas définitivement approuvé.

Jarungwit a indiqué que la lettre d'acceptation serait émise selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Seulement 15 groupes ont été approuvés pour former un parti en raison de l'examen approfondi de la demande, dont la vérification des qualifications des membres fondateurs, a-t-il dit.

Par ailleurs, le leader des chemises rouges Nattawut Saikua a déclaré que le groupe de coordination du Front uni pour la démocratie contre la dictature avait permis à tous ses dirigeants de choisir le parti qu'ils souhaitaient rejoindre à l'approche des élections.

Nattawut a déclaré que tant que ces partis défendaient les valeurs démocratiques et ne soutenaient pas la dictature, les dirigeants des chemises rouges étaient libres de se joindre à eux.

Si l'on résume : 98 groupes ont demandé à être enregistrés comme parti politique. 15 ont été approuvés. On ne sait pas si le seul parti anti-junte a été accepté.

Par ailleurs, 30 groupes ont demandé à se réunir, 9 ont obtenu la permission.

Les 9 groupes ne sont pas forcément parmi les 15 partis autorisés.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1033543-fifteen-new-political-parties-get-approval/

 93 
 le: avril 14, 2018, 01:11:07 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par SUDOKU


un début de Nouvel an  thaïlandais déplorable !!!   :What?   :hang


 SONGKRAN - Le bilan des deux premiers jours de la semaine meurtrière de Songkran sur les routes thaïlandais affiche 99 morts et 1.085 blessés, provoqués par 1.026 accidents ! 


Selon Arkhom Termpittayapaisith, le ministre des Transports, 43% des accidents sont imputables à la conduite en état d'ébriété et 24% à des excès de vitesse. Les motos ont été impliquées dans 79% des accidents qui ont eu lieu, dans la grande majorité des cas, dans une ligne droite.

La province de Chiang Rai a enregistré le plus grand nombre d'accidents (38) et de blessés (41). Les provinces de Buri Ram, Nakhon Ratchasima et Phetchabun enregistrent cinq décès chacune.

La circulation est moins dense aujourd'hui. Selon le Col ​​Sirichan Ngathong, porte-parole adjoint du "National Council for Peace and Order" (junte), les forces de l'ordre ont dressé 38.546 PV, retiré 4.628 permis de conduire et mis en fourrière 940 motos et 535 véhicules de conducteurs ivres.


 94 
 le: avril 14, 2018, 12:59:12 am 
Démarré par Malco - Dernier message par SUDOKU

un début de Nouvel an  thaïlandais déplorable !!!   :What?   :hang


SONGKRAN - Le bilan des deux premiers jours de la semaine meurtrière de Songkran sur les routes thaïlandais affiche 99 morts et 1.085 blessés, provoqués par 1.026 accidents ! 


Selon Arkhom Termpittayapaisith, le ministre des Transports, 43% des accidents sont imputables à la conduite en état d'ébriété et 24% à des excès de vitesse. Les motos ont été impliquées dans 79% des accidents qui ont eu lieu, dans la grande majorité des cas, dans une ligne droite.

La province de Chiang Rai a enregistré le plus grand nombre d'accidents (38) et de blessés (41). Les provinces de Buri Ram, Nakhon Ratchasima et Phetchabun enregistrent cinq décès chacune.

La circulation est moins dense aujourd'hui. Selon le Col ​​Sirichan Ngathong, porte-parole adjoint du "National Council for Peace and Order" (junte), les forces de l'ordre ont dressé 38.546 PV, retiré 4.628 permis de conduire et mis en fourrière 940 motos et 535 véhicules de conducteurs ivres.

 95 
 le: avril 13, 2018, 09:07:02 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai
VIETNAM


Circa 1900


1/ et 2/ Brodeurs au Tonkin.

3/ Brodeuses à Hanoï.

 96 
 le: avril 13, 2018, 09:00:04 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

1908


1/ 2/ et 3/ Déraillement d'un train consécutif à la collision avec un éléphant.

4/ Le gouverneur de Chantaburi et sa famille.

 97 
 le: avril 13, 2018, 08:54:15 am 
Démarré par Line - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Les soldats thaïlandais aussi font la sieste... Bon, ils ont du pas mal crapahuter !...  ;)

 98 
 le: avril 13, 2018, 08:51:32 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Un membre important d'un groupe d'insurgés a été abattu lors d'une confrontation avec l'armée

PATTANI: Un membre important du groupe d'insurrection Runda Kumpulan Kecil (RKK) a été abattu lors d'une confrontation avec l'armée dans cette province frontalière située le plus au sud.

La mort de Sobueri Jehe, 36 ans, a été confirmée mercredi par le porte-parole du Commandement des opérations de sécurité intérieure (Isoc), le colonel Thanavee Suvannarat, lors d'un point de presse.

Le colonel Thanavee a indiqué que huit policiers effectuaient une patrouille de routine à Khao Toom, dans le district de Yarang, à Pattani, lorsque trois hommes ayant eu une conversation sur le bord de la route ont éveillé leur suspicion mardi.

Il a dit qu'un policier avait approché les hommes et demandé à vérifier leur identité. Deux d'entre eux ont ouvert le feu et se sont enfuis dans une plantation de caoutchouc tandis que l'autre s'est enfui à moto.

La patrouille a poursuivi des deux à pied qui ont ouvert le feu. La police a répondu, la fusillade s'est terminée avec trois policiers blessés et les deux suspects morts. Deux pistolets de 9 mm et une grenade M-67 ont été trouvés près des corps, a déclaré le Col Thanavee.

Il a déclaré que l'un des hommes décédés a été identifié plus tard comme étant Sobueri, une figure importante du groupe RKK, et recherché par les autorités thaïlandaises.

L'autre suspect, Yusoh Jehlong, 32 ans, avait trois mandats d'arrêt contre lui, a déclaré le Col Thanavee.

"Sur la base de leurs dossiers, il est clair qu'ils ont causé, dans le passé, la perte de la vie des fonctionnaires de l'Etat et de civils", a déclaré le colonel.

Selon lui, la Cour provinciale de Pattani avait approuvé 18 mandats d'arrestation distincts pour Sobueri, qui avait été détenu quatre fois auparavant pour des violences dans la province. Il n'a pas dit pourquoi Sobueri avait été libéré à chaque fois.

Des images de caméras de vidéosurveillance avaient prouvé plus tôt que Sobueri était derrière le meurtre horrible de Sunisa Boonyen, une enseignante qui a été abattu dans sa voiture le 28 octobre 2016.

Le commandant de la quatrième région de l'armée, le lieutenant-général Piyawat Nakwanich, a par la suite présenté ses condoléances à la famille des deux hommes décédés, affirmant que la police avait réagi de manière appropriée après avoir été la cible des premiers tirs.

"Nous continuerons à être les défenseurs de la loi et à offrir un traitement équitable à tous", a déclaré le lieutenant-général Piyawat.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/11666-un-membre-important-dun-groupe-dinsurg%C3%A9s-a-%C3%A9t%C3%A9-abattu-lors-dune-confrontation-avec-larm%C3%A9e/

 99 
 le: avril 13, 2018, 08:46:48 am 
Démarré par Malco - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Et si la Thaïlande commençait tout simplement par obliger les futurs conducteurs à aller à l'auto-école, bref à apprendre à conduire !...  :What?


Un bracelet électronique pour les chauffards qui conduisent en état d'ivresse

Les chauffards ivres peuvent être détenus pendant 15 jours ou recevoir des bracelets électroniques.

Dans le but de mettre fin au fléau récurrent des accidents de la route et au grand nombre de morts pendant les longues vacances de Songkran, le gouvernement met en place des mesures plus strictes, notamment une détention immédiate de 15 jours ou l'utilisation de bracelets de surveillance électronique.

La Thaïlande est connue pour le nombre élevé d'accidents de la route, avec un pic tragique lors des périodes de fêtes tels que Songkran. En 2017, Songkran a enregistré un nouveau record de 3 690 accidents, contre 3 447 en 2016 et 3 373 en 2015.

Le secrétaire général du Bureau de la Justice, Sarawut Benjakul, a déclaré hier que 5 000 bracelets électroniques étaient prêts pour les  personnes dont le taux d'alcoolémie sera de 50 à 250 mg / kg (0,5 à 2,5 g). Le dispositif les empêchera de sortir entre 22h et 5h du matin pendant les longues vacances.

Pour mémoire, les statistiques disent que durant le Songkran les accidents arrivent surtout entre 17:00 et 19:00 car les gens commencent à boire beaucoup plus tôt que d’habitude. A 22:00, les poivrot sont déjà ivres morts. Le dispositif n'est en rien une punition.

La mesure sera expérimentée ce Songkran à Don Muang et Phra Nakhon Nua - connu pour avoir le plus grand nombre de cas de conduite en état d'ébriété dans la capitale, a-t-il dit.

Pour mémoire, Bangkok est parmi les provinces les plus sûres car la plupart des Thaïlandais partent pour la province et on y roule moins vite qu'ailleurs.

Ceux qui ont un taux d'alcool au moment de l'arrestation au-dessus de 251mg (+ de 2,5 g) seront enfermés pendant 15 jours à la prison centrale de Pathum Thani, sans sortie sous caution, a déclaré le juge de Don Muang Court, Prasert Lopradit.

Après 15 jours de détention ou de bracelet électronique, les juges pourraient envisager d'imposer une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an si les délinquants n'avaient pas de remords (gageons qu'ils auront tous des remords) et s'ils avaient tendance à recommencer à boire.

Pendant ce temps, le chef du bureau de la police métropolitaine, le général Charnthep Sesawet, a promis de renforcer la sécurité à 11 endroits désignés pour les célébrations de Songkran du 11 au 18 avril et a mis en place 137 barrages pour assurer la sécurité publique.

Les 11 sites de Songkran sont: le parc Lumpini, la route de Silom, la route de Khao San, le festival Na Na Songkran 2018, Patpong-Thaniya, CentralWorld, Siam Square, Chokchai Road 4, Royal City Avenue (RCA) et Songkran Music Festival 2018 sur Rama IX.
Les forces de l’ordre patrouilleront pour répondre rapidement en cas d'incidents.

Charnthep a également exhorté les fêtards de Songkran à porter des vêtements décents, à s'abstenir d'utiliser des pistolets à eau à haute pression, à éviter l'abus de drogues et d'alcool.

Par ailleurs, hier, l'autoroute Mitraparp, dans la province de Nakhon Ratchasima, était chargée par un grand nombre de véhicules de vacanciers se rendant à l'Isaan pour célébrer Songkran dans leur ville natale.

Quelques embouteillages à Pak Chong, Si Kiew.

De nombreux migrants légaux se sont présentés aux frontières pour passer le Nouvel An chez eux.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1033408-drink-drivers-face-electronic-monitoring-tags-this-songkran/?tab=comments#comment-12884727

 100 
 le: avril 13, 2018, 08:35:18 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Ca commence aujourd'hui !...  ;D


Nouvel An Thaï : Où et comment célébrer Songkran en Thaïlande

Cette année le gouvernement a décidé d’ajouter un jour de congé supplémentaire (le 12 avril) et les Thaïlandais profiteront donc de cinq jours complets de vacances, du 12 au 16 avril.

Songkran est un passage obligé pour ceux qui voyagent en Thaïlande et apprécient le côté « sanuk » (joyeux) des Thaïlandais: à la fois grande fête religieuse et réunion familiale traditionnelle, la fête du nouvel an thaï est aussi l’occasion d’une gigantesque bataille d’eau, très arrosée si l’on peut dire et pas seulement avec de l’eau….

Pour fêter Songkran, il est difficile de faire dans la demi-mesure : soit vous restez chez vous cloîtré avec suffisamment de provisions pour tenir le temps des festivités, soit vous sortez « équipés » pour l’occasion, c’est à dire vêtu en conséquence et prêts à vous faire copieusement arroser à tous les coins de rues.


« Sawadee Pee Mai »

« Sawadee Pee Mai » qui signifie « Bonne nouvelle Année » est la phrase clef à connaître pour célébrer Songkran en Thaïlande pour souhaiter la bonne année aux Thaïlandais dans leur langue. Prononcée avec le sourire, cette phrase pourra vous permettre de vous tirer des situations les plus périlleuses.

Le métier de journaliste pas toujours facile… surtout le jour de Songkran en Thaïlande. Bon on essaie de garder le sourire quand même…

Cette année le gouvernement a décidé d’ajouter un jour de congé supplémentaire (le 12 avril) et les Thaïlandais profiteront donc de cinq jours complets de vacances, du 12 au 16 avril (le 13 avril est la date qui marque traditionnellement le nouvel an thaïlandais).

On s’attend à ce que les Thaïlandais effectuent eux-mêmes jusqu’à 3 millions de déplacements et dépensent près 10 milliards de baht au cours de ces cinq jours de vacances.

Avant de devenir une gigantesque bataille de pistolets à eau en plastique fluorescents, Songkran est avant tout une fête traditionnelle et familiale.


Song Nam Phra

Songkran est par conséquent le moment où l’on doit rendre hommage au Bouddha en l’arrosant d’eau parfumée : c’est la cérémonie dite de Song Nam Phra que les Thaïlandais effectuent chez eux, où lors de processions publiques.


Rot Nam Dam Hua

Une autre cérémonie très répandue durant Songkran est celle de Rot Nam Dam Hua, qui consiste à rendre hommage aux aînés. Pendant ce rituel qui se déroule en principe le premier jour de Songkran, les plus jeunes versent de l’eau parfumée à la rose et au jasmin dans les paumes ou sur les pieds de leurs parents, en signe d’humilité et pour demander leur bénédiction.

Pour les Thaïs, Songkran est donc avant tout une période de réunion familiale, où toute la famille se rend au temple pour faire de bonnes actions (mérites) et observer les traditions.

C’est un moment privilégié pour les familles qui parcourent de longues distances pour se réunir et passer du temps ensemble, effectuer les mérites traditionnels dans les temples et partager des moments entre proches.

Vous remarquerez si vous êtes à Bangkok que la ville se vide progressivement au moment de Songkran, au fur et à mesure que les nombreuses personnes qui travaillent dans la capitale, mais sont en fait originaires de la province, rentrent chez eux pour rejoindre leur famille.

Pour les touristes, c’est l’occasion unique d’assister à des rituels empreints de respect mais aussi de participer à de folles batailles d’eau dans les rues des villes et des villages de toute la Thaïlande.

Songkran en général on adore ou on déteste : certains restent placardés chez eux, alors que d’autres en profitent pour se joindre à la douce folie qui s’empare de la Thaïlande pendant trois  ou quatre jours.

Voici donc un bref tour d’horizon des festivals Songkran en Thaïlande en 2018.


Songkran à Bangkok

A Bangkok la plus grande bataille d’eau se tient en général à Khao San Road bien que Silom Road, l’esplanade de Central World, et la rue piétonnière de RCA (pour les amateurs de gros sound system) vers Petchaburi Road soient aussi très arrosées.


Célébration du Grand Songkran 2018 au parc Lumpini (12-15 avril):

La célèbre image de Phra Buddha Sihing du Musée national sera présentée lors d’un défilé au parc Lumpini – cette tradition n’a lieu qu’une fois par an (habituellement à Sanam Luang).

Il y a aussi une cérémonie d’aumône collective pour marquer le début du Nouvel An thaïlandais, ainsi que la tradition thaïlandaise d’être béni par les aînés ou par Rot Nam Dam Hua.


Songkran Wisutkasat (12-13 avril)

La célèbre fête de Songkran Wisutkasat se déroule à Bangkok depuis 1931 sur Wisutkasat Road (sous le pont Rama III) est surtout connue pour être à l’origine du concours Miss Songkran en Thaïlande.

Le festival traditionnel a lieu chaque année depuis plus de 70 ans et plusieurs autres activités culturelles ont lieu lors de l’événement.


Songkran Phra Pradeang, Samut Prakan (20-22 avril)

Les festivités se déroulant à l’hôtel de ville de Phra Pradaeng, sont l’une des façons les plus fascinantes de célébrer un Songkran près de Bangkok, avec un décalage de quelques jours.

Phra Pradaeng est l’endroit où les gens locaux observent les cérémonies de Mon de façon traditionnelle, et leurs traditions du Nouvel An sont très différentes de celles que l’on trouve dans le reste de la Thaïlande.

Pour commencer, les célébrations se déroulent un peu plus tard, avec un éventail d’activités culturelles, y compris une spectaculaire procession florale, un défilé du peuple Mon dans leurs costumes traditionnels colorés, un défilé de Miss Songkran et le concours de beauté Mister et Miss Songkran.

Les touristes locaux et étrangers sont invités à célébrer Songkran de manière exotique avec les éléphants dans le site du parc historique d’Ayutthaya, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Plusieurs activités culturelles seront également organisées telles que verser de l’eau sur les images sacrées du Bouddha, construire une pagode de sable et participer à des danses traditionnelles thaïlandaises avec les habitants.


Mon Songkran d’Ayutthaya (13-15 avril)

Le peuple Mon a ses propres traditions quand il s’agit de célébrer Songkran et beaucoup d’entre eux peuvent être vus dans le district Bang Pa-in d’Ayutthaya où des activités auront lieu autour du temple de Wat Thong Bo.

L’un des aspects les plus inhabituels de la cérémonie du lundi est la baignade des images locales de Bouddha qui se fait via de longues pipes en bambou.
Songkran dans la région du Nord

 
Paweni Pi Mai Muang Chiang Mai Songkran Festival 2017 (12-15 avril)

Les célébrations les plus connues de Songkran dans toute la Thaïlande se déroulent dans la ville de Chiang Mai, au nord du pays. Ici, vous trouverez un merveilleux équilibre entre l’amusement à base d’eau et les cérémonies sacrées qui montrent l’importance religieuse de ce festival pour le peuple Lanna.

A Chiang Mai, Songkran est souvent appelé Paweni Pi Mai Muang . Les points culminants incluent la procession de l’image de Phra Buddha Sihing de Chiang Mai ainsi que la baignade et la participation à un défilé amenant du sable et des griffes de Sali (le Bodhi tree) aux temples, événements culturels et spectacles. Il y a aussi beaucoup de savoureuse cuisine du Nord à savourer sur le marché rétro Thai Lanna.


Festival de Salung Luang Songkran à Lampang (du 9 au 13 avril)

Découvrez la tradition Lanna de Songkran à Lampang, au parc Khelang Nakorn sur la route Tha Kraw Noi. Profitez d’un grand défilé appelé la procession de Salung Luang ainsi que les concours Miss et Mister Songkran, des concours de voitures tirées par des chevaux floraux, des spectacles culturels et de nombreuses représentations locales.


Songkran dans la région du Nord-Est


Nouvel An Thaïlande-Laos, Nakhon Phanom ( 13-15 avril)

Organisé chaque année à Nakhon Phanom avec des activités à Laan Phanom Naga dans le district de Muang, l’événement est basé sur les traditions de sept tribus qui sont installées dans cette région.


Grand Songkran Isan Nong Khai (13-15 avril)

Pendant ce festival, les visiteurs ont la chance de baigner l’image très vénérée du Bouddha Luang Por Phra Sai qui défile le long de la route Jenjobtid, à la fontaine Naga, sur la Prachak Road et enfin au Wat Pho Chai le Temple Royal dans le district de Mueang.

Cette procession de Luang Por Phra Sai est tenue une fois par an seulement pour que les fidèles thaïlandais et laotiens rendent hommage à cette image sacrée du Bouddha.
Les visiteurs auront la chance de faire des mérites en donnant de la nourriture aux moines locaux et assisteront à la cérémonie au cours de laquelle la pagode principale de Wat Tong Bo est couverte de tissu sacré.


https://www.thailande-fr.com/culture/61620-nouvel-an-thai-ou-et-comment-celebrer-songkran-en-thailande

Pages: 1 ... 8 9 [10]