Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 ... 8 9 [10]
 91 
 le: mai 13, 2019, 09:12:01 am 
Démarré par Manu de Chiang Mai - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Les Chinois sont de retour et les aéroports sont pleins

LE NOMBRE de passagers transitant par les six aéroports exploités par Airports of Thailand (AOT) a atteint 38 millions au premier trimestre de cette année, en hausse de 4,49% par rapport au même trimestre de l’année dernière, en raison principalement du rebond des arrivées en provenance de Chine.

Le président d'AOT, Nitinai Sirismatthakarn, a déclaré s'attendre à ce que le nombre total de passagers augmente de 6 à 7% sur toute l'année.

« Nous avons constaté que le nombre de passagers dans nos aéroports avait augmenté de manière continue au premier trimestre de cette année et avait atteint environ 38,73 millions de personnes, soit une augmentation de 4,49% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Parmi eux, environ 23,19 millions étaient des passagers de vols internationaux, soit une augmentation de 5,30% par rapport au même trimestre de l’année dernière, et 15,53 millions de passagers sur des vols intérieurs, en baisse de 1,20% par rapport au même trimestre de l’année dernière.

"Les Chinois sont en train de revenir, comme en témoigne le nombre plus élevé de passagers empruntant les compagnies aériennes chinoises."

Il a souligné qu'une exigence d'AOT interdisait aux compagnies aériennes d'avoir un taux de retards (départ / arrivée) et annulations de plus de 20%, sinon elles verraient le nombre de leurs prochains créneaux horaires réduit.

« Cela a pour conséquence que de nombreuses compagnies aériennes internationales se font concurrence pour organiser des promotions en évitant les annulations afin de conserver leurs créneaux horaires dans les aéroports d'AOT. Nous prévoyons également que l'industrie du tourisme restera en bonne santé pendant toute l'année et cela entraînera une augmentation du nombre de passagers dans nos six aéroports de 6% à 7%, en hausse par rapport aux 139,52 millions enregistrés l'année dernière," A déclaré Nitinai.

L’aéroport de Suvarnabhumi a vu son nombre de passagers augmenter de 6,22% par rapport au premier trimestre de l’année, à 17,65 millions, suivi de l’aéroport Don Mueang, qui a enregistré une augmentation de 2,8% du nombre de passagers au premier trimestre, à 10,69 millions, et de Phuket Aéroport avec 1,09% à 5,34 millions de passagers.

Le nombre de passagers à l'aéroport de Chiang Mai a également augmenté de 9,26% au premier trimestre pour atteindre 3,21 millions, tandis que l'aéroport de Chiang Rai a enregistré une hausse de 5,52% pour atteindre 806 102 personnes. Pendant ce temps, les passagers à l'aéroport de Hat Yai ont chuté de 4,79% au premier trimestre pour atteindre environ 1,01 million.

Le nombre de vols dans les six aéroports a augmenté de 4,76% au premier trimestre pour atteindre 233 107, dont 127 951 vols internationaux, en hausse de 7,23% par rapport au même trimestre de l’année dernière.

105 156 vols intérieurs ont été effectués, en hausse de 1,90%. L'aéroport de Suvarnabhumi a enregistré le nombre le plus élevé de vols, soit 98 435, en hausse de 6,50% par rapport au même trimestre en 2018, suivi de l'aéroport Don Mueang avec une augmentation de 2,71% du nombre de vols, qui s'est établi à 68 987. Le nombre de vols à l'aéroport de Phuket a également augmenté de 0,68% au premier trimestre pour atteindre 31 463.

Le nombre de passagers empruntant des compagnies à bas coûts a atteint 19,02 millions au premier trimestre de cette année, en hausse de 6,36% par rapport à l’année dernière, dont 8,05 millions de passagers empruntant des liaisons internationales, en hausse de 16,53%. 10,96 millions de passagers supplémentaires ont emprunté des liaisons intérieures, en baisse de 0,04% par rapport au même trimestre de l’année dernière.

L'aéroport Don Mueang affiche le nombre le plus élevé de passagers des compagnies aériennes low-cost, soit 10,57 millions au premier trimestre de cette année, une augmentation de 3,74% par rapport au même trimestre de l'année dernière, suivi de 2,49 millions par l'aéroport de Phuket, en hausse de 4,34%; et l’aéroport de Suvarnabhumi à 2,37 millions, en hausse de 27,57% par rapport au même trimestre de l’année dernière.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13867-les-chinois-sont-de-retour-et-les-a%C3%A9roports-sont-pleins/

 92 
 le: mai 13, 2019, 09:08:42 am 
Démarré par Line - Dernier message par Manu de Chiang Mai
CHINE


Concours d'entrée aux Beaux Arts à Pékin !...  :hang

 93 
 le: mai 13, 2019, 09:03:36 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

OUF !... 1ere pluie de la saison à Chiang Mai !... Mais la température ne veut toujours pas baisser !

 94 
 le: mai 13, 2019, 09:02:28 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Qui veut acheter des durians ?...  :What? :huhu :huhu

 95 
 le: mai 13, 2019, 08:56:58 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

La Junte prépare la liste des sénateurs en vue de l'approbation royale

DE NOMBREUX MEMBRES du Cabinet et de l'Assemblée législative nationale (ANL) qui aspirent à devenir sénateurs devraient démissionner prochainement, le chef de la junte préparant les nominations au sénat pour approbation royale d'ici la fin de la semaine.

Le Conseil national pour la paix et l'ordre (NCPO), au pouvoir, présentera sa liste de 250 sénateurs nommés d'ici vendredi, a déclaré le vice-Premier ministre Wissanu Krea-ngam.

Il a déclaré que les futurs sénateurs devraient d'abord quitter leurs postes actuels au gouvernement et au NCPO avant que la liste puisse être soumise à l'approbation royale.

Parmi les membres du Cabinet qui devraient être nommés sénateurs figurent le vice-premier ministre général Chatchai Sarikulya, le ministre de l'Education nationale Teerakiat Jareonsettasin, le ministre de la Justice ACM Prajin Juntong, le ministre du Travail Pol Général Adul Sangsingkeo, le vice-ministre de la Défense général Chaichan Chang-mongkol et Le ministre de l'Environnement, le général Surasak Karnjanarat.

Somchai Sawangkarn, de l'ALN, a refusé hier d'estimer le nombre de membres de l'Assemblée qui démissionneraient pour devenir sénateurs. Selon les spéculations, de nombreux membres de l’ALN présenteront leur démission aujourd’hui, lorsque l'assemblée nommée par la junte se réunira pour la dernière fois.

Dans le même temps, la Commission électorale (CE) devrait annoncer aujourd'hui les résultats des élections générales du 24 mars pour les députés de circonscription.

Les résultats des députés "à la proportionnelle" devraient être annoncés demain, bien qu'une source de la CE ait déclaré hier que la commission n'avait pas encore achevé son action en justice concernant les plaintes contre plusieurs candidats s'attendant à être élus, dont le chef du parti Future Forward, Thanathorn Juangroongruangkit.

Thanathorn est accusé d'avoir détenu des actions dans une entreprise de médias tout en se présentant à l'élection, ce qui est interdit par la loi.

Les commissaires électoraux doivent se réunir aujourd'hui à 10h30 pour finaliser la liste des députés de circonscription. Cet après-midi, ils organiseront une conférence de presse pour annoncer au moins 95% des députés de circonscription, comme l'exige la loi.

Également demain, la Cour constitutionnelle doit déterminer si l'article 128 de la loi sur les élections des députés est en conflit avec la Constitution. La question est de savoir s'il y a un seuil minimum "à la proportionnelle", par exemple 5 % pour les élections européennes, ou si les micro partis peuvent obtenir des sièges.

La cour devrait obtenir aujourd'hui les procès-verbaux des réunions de l'Assemblée de rédaction de la Constitution concernant la clause en question. L'affaire avait été portée devant les tribunaux par le médiateur.

Par ailleurs, le vice-Premier ministre Wissanu a déclaré hier que la junte et le gouvernement se rencontreraient aujourd'hui pour discuter de la révocation des ordonnances publiées par la junte, mais qui n'étaient plus considérés comme nécessaires. Certaines de ces ordonnances ont été émises dès 2014, a-t-il noté.

Le Premier ministre, le général Prayut Chan-o-cha, qui est également chef du NCPO, a déclaré que puisque la cérémonie de couronnement est terminée et que le gouvernement et la junte ne se sont pas réunis depuis longtemps, le moment était bien choisi pour tenir une discussion, a souligné Wissanu. . Ils examineront l'utilisation des pleins pouvoirs - article 44 pour supprimer ces ordonnances, elles-mêmes promulguées grâce aux pleins pouvoirs, a-t-il ajouté.

En fait, une réunion de la junte tenue le 30 avril avait déjà pris des décisions sur certaines questions.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13864-la-junte-pr%C3%A9pare-la-liste-des-s%C3%A9nateurs-en-vue-de-lapprobation-royale/

 96 
 le: mai 13, 2019, 08:44:54 am 
Démarré par Line - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Rapide recrudescence de la syphilis

Alarme déclenchée alors que des cas de «syphilis» montent en flèche

Les médecins considèrent que la SYPHILIS s'invite encore une fois dans la société thaïlandaise.

Bien que curable, cette maladie sexuellement transmissible peut devenir fatale si les patients ne reconnaissent pas leur infection et perdent ainsi une chance d'obtenir un traitement en temps opportun.

Le centre Bangrak IST, qui relève du département de contrôle des maladies, a récemment averti sur sa page Facebook que le nombre de cas de syphilis augmentait à un rythme inquiétant.

«Il a explosé», a déclaré Dr Thanyanan Kangvalpornroj du centre.

Elle a ajouté que la syphilis était présente chez les deux sexes et chez les personnes de tous les âges.

"On la trouve chez les nouveau-nés parce que leurs mères sont infectées et ne sont pas au courant de leur infection", a déclaré la médecin.

Elle a expliqué que dans les première et deuxième phases de la syphilis, les symptômes pouvaient disparaître sans traitement, mais qu'ils devenaient graves lorsque la maladie atteignait sa troisième phase.

Selon Thanyanan, le plus grand groupe de patients atteints de maladies sexuellement transmissibles sont les adolescents des lycées et des universités. Peu de temps après que le centre a sonné l'alarme, il a été signalé qu'une fille de moins de 15 ans avait contracté la syphilis alors qu'elle était enceinte. Son partenaire a également moins de 15 ans.

«En soignant les femmes enceintes, j'ai moi-même détecté un cas de syphilis chaque semaine», explique la médecin.

Souvent les patients ayant contracté la syphilis sont également séropositifs.

Les Thaïlandais auraient peut-être baissé la garde au cours des dernières années dans un climat de moindre peur face au sida / VIH.

Les médecins conseillent vivement d'éviter les comportements sexuels à risque et l'utilisation du préservatif.

La syphilis peut être guérie, mais seulement si l'infection est détectée et le traitement administré à temps.

En outre, il est conseillé aux couples de se soumettre à des tests de dépistage des maladies sexuellement transmissibles avant de se marier ou d'avoir un bébé.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13878-rapide-recrudescence-de-la-syphilis/

 97 
 le: mai 13, 2019, 08:32:52 am 
Démarré par Manu (de Chiang Mai) - Dernier message par Manu de Chiang Mai

J'ai peur que cela soit la porte ouverte à tous les abus !


L'exportation d'éléphants est à nouveau légale

Les éléphants et les produits liés aux éléphants peuvent à nouveau être exportés de Thaïlande en vertu d'une nouvelle réglementation du ministère du Commerce, ce qui peut susciter une controverse sur le point de savoir si elle enfreint la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).

Cependant, le Département de la conservation des parcs (DNP) insiste sur le fait que le nouveau règlement sera suffisamment strict pour prévenir les abus potentiels des trafiquants d’espèces sauvages.

Adul Chotinisakorn, du Département du commerce extérieur, a déclaré que le ministère du Commerce avait levé l'interdiction de 2009 et avait publié le 10 avril une nouvelle réglementation régissant l'exportation des éléphants domestiqués et de leurs produits.

La réglementation en matière d'exportation devrait être approuvée cette année, a-t-il déclaré, et respectera des conditions strictes pour garantir que cela n'enfreint pas l'accord CITES ou d'autres lois sur la conservation des animaux.

« Les éléphants et leurs produits ne peuvent être exportés qu’à des fins de recherche, à des fins diplomatiques ou pour des échanges entre instituts universitaires et musées», a-t-il déclaré.

« Nous avons soigneusement rédigé ce règlement en étroite collaboration avec les agences concernées et pouvons nous assurer que les éléphants thaïlandais exportés seront bien pris en charge par des experts dans un bon environnement lorsqu'ils seront à l'étranger.»

Il a ajouté que, selon le nouveau règlement, le DNP serait responsable de la vérification et de l'approbation des permis d'exportation.

« Nous sommes conscients que l’envoi d’éléphants thaïlandais à d’autres pays est une question très délicate. Nous veillerons donc à ce que les décisions prises en la matière soient soigneusement prises en compte, l’intérêt national étant la priorité absolue», a-t-il ajouté.

Seuls les éléphants domestiques enregistrés peuvent être exportés.

Les agences gouvernementales et les instituts universitaires seront autorisés à exporter les animaux et les produits connexes en vertu du nouveau règlement, il est ainsi très improbable que cette règle puisse être utilisée par les trafiquants d'espèces sauvages.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13886-lexportation-d%C3%A9l%C3%A9phants-est-%C3%A0-nouveau-l%C3%A9gale/

 98 
 le: mai 13, 2019, 08:27:49 am 
Démarré par Malco - Dernier message par Manu de Chiang Mai

En faillite, Sept chaînes de la TNT vont cesser d'émettre

Les opérateurs de sept chaînes de télévision numérique en difficulté ont rendu aujourd'hui leurs licences à l'autorité de régulation, le Conseil national de la radiodiffusion et des télécommunications (NBTC), ramenant ainsi le nombre de chaînes de télévision numériques encore actives en Thaïlande de 22 à 15.

Des lettres exprimant l’intention de se retirer de la télévision numérique terrestre ont été soumises à la NBTC par cinq opérateurs, à savoir Bright TV, MCOT, News Network Corporation, Voice TV, Nation Multi-media Group et BEC World.

Les 7 chaînes qui cesseront d'émettre en août sont Bright TV 20, la famille MCOT Channel 14, Spring News 19, Voice TV 21, Springs 26, Channel 28 SD et Channel 13 Family.

Le secrétaire général de la NBTC, Takorn Tanthasith, a déclaré aujourd'hui que les opérateurs, qui ont restitué les licences, doivent soumettre à la NBTC leurs rapports de performance financière pour l'exercice 2018 et pour la période allant du 1er janvier au 11 avril de cette année dans un délai de 60 jours.

Il a ajouté que les opérateurs doivent informer leur public 30 à 45 jours avant de quitter les ondes.

En ce qui concerne la compensation à verser aux opérateurs, Takorn a estimé que le montant total devrait s'élever à environ 38 milliards de bahts, montant que la NBTC espère tirer de la mise aux enchères du spectre de 700 MHz, qui devrait générer environ 80 milliards de baht.

Le secrétaire général de la NBTC a également rappelé aux opérateurs leur obligation d'indemniser les employés licenciés, ajoutant que le Premier ministre Prayut Chan-o-cha avait exprimé sa préoccupation à ce sujet.

En ce qui concerne les trois opérateurs de téléphonie mobile, à savoir True Corporation, DTAC et AIS, Takorn a déclaré avoir envoyé ses lettres le 7 mai pour accepter des facilités de paiement de leurs droits de licence à la condition qu'ils participent, le 14 mai, aux enchères du spectre de 700 KHz.

True et AIS ont posé comme condition de se réserver le droit de se retirer de la vente aux enchères si le prix de réserve est trop élevé, tandis que le DTAC a déclaré qu’il devait attendre une audience publique sur le spectre de 700 MHz.

Takorn a insisté sur le fait que la NBTC ne modifierait pas le prix de réserve, fixé à 25 milliards de bahts, et que les trois opérateurs ont le droit de ne pas participer à l'appel d'offres sans encourir d'amende.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13893-en-faillite-sept-cha%C3%AEnes-de-la-tnt-vont-cesser-d%C3%A9mettre/

 99 
 le: mai 13, 2019, 08:23:37 am 
Démarré par Line - Dernier message par Manu de Chiang Mai

Je suis de retour du Laos... Je reprends donc notre belle série !...  ;D


Etudiante du lundi... Bonne semaine à tous !

 100 
 le: mai 11, 2019, 11:14:29 pm 
Démarré par Rugby15 - Dernier message par SUDOKU

Le coût du ramassage des ordures sera multiplié par 4 pour les Bangkokiens : 80 bahts par mois !

Les ménages de Bangkok devront débourser 80 Bt par mois pour la collecte des ordures à partir du 1er octobre, conformément à la nouvelle réglementation de la ville.

Les frais sont quatre fois plus élevés que les 20 bahts actuels, car ils couvriront les coûts d'élimination des déchets en plus des frais de collecte.

Les frais de ramassage des ordures imposés aux entreprises augmenteront également en fonction de la quantité et du type de déchets.

Selon le projet de règlement approuvé par le conseil municipal, les ménages produisant moins de 20 litres d’ordures paieront 40 Bt pour la collecte et 40 Bt pour l’élimination par mois.

Le gouverneur de Bangkok examine actuellement la réglementation.

Chayawuth Siriyuthwattana, qui préside un panel spécial chargé d'examiner le règlement, a déclaré qu'un sondage organisé auprès de 3 095 Bangkokiens a révélé que plus de 70% des sondés étaient d'accord pour payer pour l'élimination des eaux usées, des ordures et des déchets toxiques.

Le comité a recommandé que l'Administration métropolitaine de Bangkok mette à jour sa réglementation de 2003 en ce qui concerne les paiements destinés aux éboueurs ou aux opérateurs privés, en conformité avec la nouvelle règle. Le panel a également exhorté la ville à rendre la collecte de taxes plus efficace en lançant un système de paiement électronique et à former le personnel afin qu'il puisse expliquer les nouveaux tarifs aux citoyens.

Dans le nouveau système, les ménages avec moins de 20 litres d'ordures par jour paient 80 Bt par mois, tandis que ceux produisant plus de 20 litres mais moins de 500 litres par jour paient 135 Bt par mois (collecte de 65 Bt et élimination de 70 Bt). Les calculs sont fondés sur une unité, une unité dans ce cas étant 20 litres.

Le tarif mensuel pour les entreprises et les grandes maisonnées produisant plus de 500 litres mais moins d'un mètre cube passera de 2 000 à 5 100 Bt (2 250 Bt pour la collecte et 2 250 Bt pour l'élimination), tandis que ceux qui produisent plus qu’un mètre cube de déchets par jour paieront des frais de collecte de 3 250 Bt et des frais d’élimination de 3 500 Bt.

Par ailleurs, le nouveau droit de collecte de déchets toxiques pour une occasion spécifique est de 3 000 Bt pour des distances inférieures à 10 kilomètres, avec 15 Bt supplémentaires pour chaque kilomètre supplémentaire. Le taux ponctuel actuel est de 2000 thb.

https://forum.thaivisa.com/topic/1099559-bangkok-monthly-garbage-fees-to-quadruple-as-new-disposal-cost-added/

Actuellement, il n'existe pas vraiment d'élimination des déchets en Thaïlande. On ne sait donc pas à quoi serviront les "frais d'élimination" car la municipalité n'a pas communiqué sur une éventuelle mise en place de structures d'élimination de déchets. Il est possible que les 80 bahts (une somme très faible au demeurant) servent surtout pour la collecte.

Pages: 1 ... 8 9 [10]