Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour  (Lu 34427 fois)

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #25 le: novembre 11, 2011, 12:04:57 pm »

De toute façon cette remarque ne s'adaptait pas à la majorité des principaux intervenants de ce forum puisque nous faisons tous vivre d'une manière ou une autre, et dans le respect d'autrui, une ou plusieurs Familles de ce pays que ce soit à travers nos périples ou nos activités professionnelles.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #26 le: novembre 11, 2011, 02:19:27 pm »


De toute façon cette remarque ne s'adaptait pas à la majorité des principaux intervenants de ce forum puisque nous faisons tous vivre d'une manière ou une autre, et dans le respect d'autrui, une ou plusieurs Familles de ce pays que ce soit à travers nos périples ou nos activités professionnelles.


bien parlé, Olivier, et c'est vrai que vous tous ici, les expatriés, remplissez votre rôle avec amour et efficacité...   :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #27 le: novembre 11, 2011, 05:25:20 pm »


De toute façon cette remarque ne s'adaptait pas à la majorité des principaux intervenants de ce forum puisque nous faisons tous vivre d'une manière ou une autre, et dans le respect d'autrui, une ou plusieurs Familles de ce pays que ce soit à travers nos périples ou nos activités professionnelles.


Tout à fait d'accord avec toi Amjo... Il ne faut pas que les gens du forum se sentent particulièrement visés lorsque nous faisons des remarques...

Il y hélas d'autres forums où les combats et les engueulades entre membres sont d'une grande violence...

Jusqu'à présent, sur Thailande Info, nous avons toujours tous réussi à discuter, et même à nous opposer, dans la courtoisie et le respect...

Et c'est cela qui est génial ici !

 :clap
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Re : Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #28 le: novembre 11, 2011, 06:06:20 pm »


Jusqu'à présent, sur Thailande Info, nous avons toujours tous réussi à discuter, et même à nous opposer, dans la courtoisie et le respect...


effectivement, nous ne sommes pas sur un ring, et l'impolitesse et de par ce fait le manque de respect n'ont pas leur place sur notre forum. et je sais que c'est l'avis de beaucoup de forumeurs ici...  :D
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #29 le: novembre 11, 2011, 07:44:49 pm »



Jusqu'à présent, sur Thailande Info, nous avons toujours tous réussi à discuter, et même à nous opposer, dans la courtoisie et le respect...


effectivement, nous ne sommes pas sur un ring, et l'impolitesse et de par ce fait le manque de respect n'ont pas leur place sur notre forum. et je sais que c'est l'avis de beaucoup de forumeurs ici...  :D


 :clap :clap  +1. C'est un forum de partage et le respect des autres est une règle essentielle. Il n'y a aucune raison que cela change.

J'ai, moi-même, heurté Seanbad sur un autre topic, et je m'en suis voulu de n'avoir pas respecté cette règle.
Continuons, donc, dans cette voie que nous apprécions tous. :smile
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #30 le: novembre 11, 2011, 09:53:10 pm »

Le problème est que chacun à sa notion de ces valeurs, par exemple je n'ai pour ma part toujours pas compris l'éviction de Rudy. Il a certes dit ce qu'il avait sur le coeur mais n'a pas été impoli, le commentaire sur le "parlé belge" manquait tout autant de tact.
Mais bon il est vrai que l'on peut néanmoins exprimer son opposition aux opinions d'autrui, y compris celles de manu, mon intervention précédente et cette dernière en sont le criant exemple
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #31 le: novembre 11, 2011, 10:25:35 pm »

Ca n'est peut-être pas le bon endroit pour en parler, mais moi non plus je n'ai pas compris son éviction. Je n'étais pas intervenu ce jour là, et je n'ai pas vu, ni lu, ni compris ce qui s'est passé. J'apprécie Rudy pour ces interventions et sa simplicité. Il est proche du peuple et des gens simples, et défend ses opinions avec pugnacité, mais il m'avait toujours paru correct dans ses posts. Et s'opposer sur certains points de vue permet souvent d'avancer, si tant est que l'on respecte ses contradicteurs, et ça me semblait être le cas. Mais une fois encore, je redis que je n'ai pas vu ce qui s'est passé. Mais il est toujours regrettable de perdre un intervenant de qualité. Et Manu n'a pas forcément ni envie ni besoin de se justifier. J'ai, pour ma part, toujours pu m'exprimer sur ce forum sans que quiconque ne m'agresse pour mon ou mes points de vue. Et je n'ai jamais constaté de réelle polémique sur FTI, c'est d'ailleurs pour cela que j'apprécie la liberté dont nous disposons pour nous exprimer.
Sur Franco-Thaï, j'ai assisté à des agressions gratuites (et Manu en a souvent fait l'objet, particulièrement pendant l'épisode de la révolution rouge), à des polémiques stériles et sans intérêt, et je n'ai posté qu'une vingtaine de messages avant de subir les foudres du webmaster pour une intervention anodine). C'était le premier forum auquel je participais, et cette élimination virtuelle (y compris mes messages et les fils ouverts), brutale et sans appel, m'avait choqué. Ici, rien de tel, les interventions de Rudy restent accessibles même s'il n'est plus qu'invité.
Et je constate, Olivier, que ton nouveau forum se place également dans le registre du partage, de la convivialité et du respect, immense, des intervenants. C'est, comme pour FTI, une vraie garantie de succès et une source de satisfaction et de plaisir pour tous ceux qui y participent.
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #32 le: novembre 11, 2011, 10:34:40 pm »


Je vais essayer de la faire courte et simple...

Tu m'attaques en direct sur mon forum, tu te fais exclure... Tu m'attaque en direct en vrai, tu te fais massacrer...

Voila, c'est clair !

MORE MAJORUM
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #33 le: novembre 11, 2011, 11:39:45 pm »


:clap :clap  +1. C'est un forum de partage et le respect des autres est une règle essentielle. Il n'y a aucune raison que cela change.


re-complètement d'accord... Nous ne sommes pas là pour nous envoyer des vannes et des attaques faites bien sur à bon escient...

Il est clair qu'hier, il y avait un zigoto (et ce n'est pas le premier) qui s'était inscrit que pour rentrer dans le lard à Manu. J'ai eu le temps de lire les 6 ou 7 messages qu'ils avait postés et c'était gratiné. J'ai moi-même pris ma plume, si je puis dire,  et je lui ai répondu sur le ton sur lequel il parlait en mettant un gros accent circonflexe sur son incorrection et son impolitesse... mais Manu, et il a eu raison, a fait sauter tous les messages...

Je pense, Olivier, qu'en tant que webmaster, tu n'apprécieras pas que l'on t'attaques de cette façon et malheureusement ca peut arriver car on a pas que des amis... et tu le sais...

Une chose est sûre, ce n'est pas évident de gérer un forum et je ne voudrais pas le faire...

Ici, c'est un forum d'informations qui  me semble assez complet avec nombre de belles photos et par ailleurs un gros travail de certains (je ne parle surtout pas de moi) afin d'alimenter celui-ci de la manière la plus agréable et surtout afin que l'on puisse découvrir et en retenir quelque chose...  :)

Longue vie à notre forum...    :D
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #34 le: novembre 11, 2011, 11:55:07 pm »

Je crois que c'est très clair. Ayant pour ma part des problèmes pour comprendre où tu places ta frontière entre la critique et l'agression je crois qu'il est préférable que je me fasse discret sur ce forum afin d'augmenter mes chances de préserver ma santé, surtout après cette mise en garde virile. Il vaut mieux être un exclu en bonne santé qu'un opposant handicapé.

Audiatur et altera pars, Audi alteram partem
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #35 le: novembre 12, 2011, 12:04:07 am »



mais, Olivier, il ne me semble que cette remarque n'est pas adressée à toi... Ca fait au moins 5 ans que tu es présent sur les forums de Manu et des discussions il y en a eu pas mal et tu y as toujours participé... Tu ne connais pas encore Manu ?
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #36 le: novembre 12, 2011, 12:16:13 am »


... je crois qu'il est préférable que je me fasse discret sur ce forum ...


Ca serait dommage Amjolianne, tu apportes beaucoup à ce forum.


Il vaut mieux être un exclu en bonne santé qu'un opposant handicapé.


C'est indiscutable Amjo, mais je ne crois pas non plus que cette remarque virile t'était destinée, elle l'était plus vraisemblablement pour le zigoto d'hier, que je n'ai pas vu non plus d'ailleurs (décidemment je ne vois pas grand chose).
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #37 le: novembre 12, 2011, 08:34:58 am »


Les dernières évolutions de la situation à Bangkok... Le centre de la ville n'est toujours pas inondé (voir la carte) mais le risque demeure...


Qui croire en Thaïlande ?

Difficile de se faire une idée précise de ce qui se passe en Thaïlande en ce moment, et en particulier à Bangkok où des informations contradictoires circulent abondamment. La TAT, responsable de la promotion du tourisme, multiplie les communiqués rassurants et martèle que la grande majorité des destinations les plus populaires de la Thaïlande au nord et au sud, y compris Phuket, Ko Samui, Krabi, Chiang Mai, Chiang Rai et Sukhothai n’ont pas été inondées.

Mais cette détermination n’empêche pas le gouverneur de Bangkok de considérer de son coté que les inondations sont loin d’être terminées, que 800 .000 Thaïlandais sont toujours avec de l’eau jusqu’à la taille dans leur maison, et attendent patiemment que l’eau veuille bien s’évacuer vers la mer avec une lenteur exaspérante.

« Plus de 800.000 résidents de Bangkok restent dans leurs maisons dans les quartiers où le niveau de l’eau a atteint 80 centimètres et plus »,

a indiqué le gouverneur dans une interview à la télévision nationale.

« Les gens refusent de partir car ils croient que les inondations ne menacent pas leur vie ».

Le gouvernement lui même n’est plus très sur de savoir si le centre de Bangkok sera ou non inondé. Pas plus tard qu’aujourd’hui le FROC (l’organisme gouvernemental de lutte contre les inondations) a admis qu’il ne pouvait  pas dire avec certitude si la zone de Victory Monument et la route de Rama 2 (la dernière route ouverte partant de Bangkok vers le sud), serait finalement inondés ou pas.


Dans le Froc: une impuissance non dissimulée

Le constat d’impuissance du gouvernement a au moins le mérite de la sincérité: il ne cherche pas à dissimuler son ignorance par un optimisme de façade.

Le directeur du Froc, le ministre de la Justice Pracha Promnok, a déclaré qu’il était très difficile d’évaluer la situation des inondations en ce moment car l’eau se déplaçait aussi à travers les égouts de la ville de manière souterraine. La zone de Victory Monument est considéré comme un de centres névralgique de la capitale, d’où partent de très nombreux bus, et Rama Road 2 est le principal et dernier axe routier restant sec au sud de Bangkok.

Les rivalités entre le gouvernement et l’opposition démocrate qui dirige Bangkok ont abouti à pas mal de retard dans la mise en place des dernières mesures destinées à protéger la capitale: un lot de 14 pompes supplémentaires destinées à désengorger le nord de Bangkok n’a été mis en service que depuis 48 heures.

Les autres destinations touristiques populaires dans la région centrale, comme Pattaya et Hua Hin, n’ont également pas été affectées par les inondations.

« A Bangkok même, vous pouvez constater que le cœur de la ville, où la majorité des touristes sont logés est au sec. »

a déclaré M. Suraphon Svetasreni, gouverneur de L’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT). Mais cette constatation n’intéresse pas beaucoup les voyageurs en l’absence d’une prédiction fiable pour les jours et les semaines qui viennent.

Or aujourd’hui personne n’est capable d’affirmer clairement que le centre de Bangkok sera bien durablement épargné par les inondations. Les cafouillages répétés du gouvernement, et l’emballement médiatique qui accompagne invariablement toutes les catastrophes naturelles ont crée en ce moment une ambiance d’incertitude très défavorable au tourisme.

Ensuite ou commence et ou finit le centre de Bangkok ? Le building de Thai Airways a les pieds dans l’eau dans le quartier de Chatuchak et le BOI lui même (Board of Investment) a été obligé de déménager pour échapper aux eaux montantes. Le discours actuel revient à dire que tout va bien à Paris centre, alors que la Défense, Neuilly et le Kremin Bicetre et 50% de l’ile de France sont sous 50 cm à 2 mètres d’eau depuis trois mois. Pour preuve que le problème est loin d’être réglé, le bilan continue de s’alourdir quotidiennement et a atteint hier les 529 morts.

La qualité de l’eau du robinet à Bangkok commence à se dégrader sérieusement (eau jaunâtre à la forte odeur de chlore), l’approvisionnement en eau potable et en denrées alimentaires est toujours problématique, et les problèmes sanitaires liées aux inondations commencent à se faire sentir. La ville de Bangkok, a décidé d’engager 2.000 éboueurs supplémentaires pour ramasser les tonnes d’ordures qui s’amoncellent dans les zones inondées inaccessibles, même s’ils ont remplacé, par endroits, leurs habituels camions par des bateaux.


La prudence du Ministère des Affaires étrangères

A Bangkok, les quartiers les plus au nord et à l’ouest sont particulièrement touchés. La situation est susceptible de s’aggraver dans les jours à venir, en dépit des mesures prises par les autorités thaïlandaises pour contenir l’avancée des eaux.

Les districts du nord et du nord-est de la capitale, où le niveau des eaux peut être élevé par endroit (plus de 50 cm) : Sai Mai, Bang Khen, Don Mueang, Lak Si, Chatuchak, Ban Sue, Khlong Sam Wa, Min Buri, Nhong Chok et Lat Krabang,

L’ouest de la capitale, très touché : Bang Phlat, Thawi Wattana, Thonburi

Dans certains districts du centre de Bangkok, des débordements du fleuve Chao Praya peuvent avoir lieu : Phra Nakhon (Palais royal) et Prompat Sattruphai (quartier chinois).

Environ un quart de la capitale thaïlandaise est désormais affecté, à des degrés divers, et les répercussions sont de plus en plus importantes sur les transports urbains et le fonctionnement des services publics. Il est par ailleurs parfois difficile de se procurer de l’eau en bouteille et certaines denrées alimentaires de base, en raison de la forte demande des habitants de la capitale. Ces difficultés d’approvisionnement pourraient s’étendre à d’autres provinces. Des pannes de courant pourraient aussi avoir lieu dans certains quartiers, perturbant notamment l’accès aux distributeurs d’argent

Il est donc recommandé d’éviter tout déplacement non essentiel à Bangkok. Les ressortissants français présents dans la capitale sont invités à la plus grande prudence et à s’informer régulièrement de l’évolution de la situation en consultant les médias locaux, le site Conseils aux voyageurs et le site de l’ambassade de France en Thaïlande.


La situation à Bangkok selon l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT)

Sur toute la grande agglomération de Bangkok (1 568 km2), les inondations ont touché les banlieues est et ouest, la rive ouest du fleuve Chao Phraya et des quartiers du nord de la ville.

Dans le centre de Bangkok, commerces, sociétés, hôtels et sites touristiques fonctionnent normalement, notamment : Khao San Road, Phetchaburi Road, Ploenchit/Chidlom, Pratunam, Rama 1 Road, Rama 4 Road, Ratchaprasong (Central World), Sathorn, Siam Square/MBK/Siam Paragon, Silom/Surawongse, Sukhumvit Road/Emporium, Yaowarat (Chinatown).

Compte tenu de l’évolution rapide de la situation dans la capitale, le TAT recommande aux visiteurs de bien se renseigner auprès de différentes sources avant de décider de visiter Bangkok actuellement.

Le BTS (skytrain) et le MRT (métro) fonctionnent normalement. Dans certaines stations de métro, quelques entrées sont fermées à titre préventif. Les visiteurs sont priés de vérifier auprès du BTS et du MRT l’état actuel de leurs opérations. Les taxis et les tuk tuk circulent mais le nombre de véhicules en service est restreint. Des lignes de bus MBTA sont déroutées ou suspendues en raison des inondations, les services de bateau express sur le fleuve sont interrompus de même que la plupart des activités touristiques le concernant.


http://thailande-fr.com/actu/14962-qui-croire-en-thailande


Carte : Sur cette carte du site bangkokgis.com enregistrée aujourd'hui, les zones en jaune:10 à 30 cm d'eau, en rouge plus de 30cm. Il est clair que l'eau est maintenant très proche du centre, même si pour l'instant les barrages et les pompes tournent à plein régime pour l'envoyer dans les canaux et vers la mer.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #38 le: novembre 12, 2011, 08:41:26 am »


ETAT DES ZONES TOURISTIQUES EN THAILANDE : situation le 12 novembre 2012

Même si la situation est grave à Bangkok, elle demeure normale dans toutes les autres zones touristiques du pays, la petite ville Ayuthaya exceptée (elle est située à 50 kilomètres au Nord de Bangkok !)...
 
- Le Nord est maintenant bel et bien entré dans la saison froide, ce qui se traduit par des ciels très bleus, du soleil et des températures allant de 20 à 30 degrés la journée (c'est la meilleure saison en l'occurence pour faire des photos !)...

- Dans le Sud, l'année est plutôt clémente et les précipitations inférieures à celles des années précédentes en cette saison...


- Aéroport International de Bangkok (Suvarnabhumi) : Non inondé
- Bangkok touristique : Non inondée (sont inondées la rive Ouest du Chao Praya et la banlieue Nord)
- Ayuthaya : inondée
- Kanchanaburi : non inondée
- Sukhothai (Ancient city) + Sri Satchanalai : non inondée
- Lampang : non inondée
- Lamphun : non inondée
- Chiang Mai : non inondée
- Chiang Rai : non inondée
- Pai : non inondée
- Mae Hong Son : non inondée
- Pattaya : non inondée
- Ko Samet et Ko Chang : non inondées
- Ko Samui : non inondée
- Ko Tao : non inondée
- Ko Phan Ghan : non inondée
- Phuket : non inondée
- Ko Phi Phi : non inondée
- Krabi : non inondée
- îles Similan : non inondées

...
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #39 le: novembre 12, 2011, 01:10:56 pm »

 

et bien tant mieux POUR NOS AMIS THAIS, même à Ayuttaya, tout s'arrange...   8)


LES ELEPHANTS PARTICIPENT AU NETTOYAGE APRES LES INONDATIONS


http://fr.euronews.net/nocomment/2011/11/11/les-elephants-participent-au-nettoyage-apres-les-inondations-en-thailande/
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #40 le: novembre 12, 2011, 02:20:42 pm »

En effet j'avais vu ça hier , très original mais très efficace avec l'aide des éléphants .  8)
IP archivée
@+ Malco

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #41 le: novembre 15, 2011, 11:28:49 am »


Ce matin, à la télévision thaïlandaise, les journalistes annonçaient que l'eau dans les banlieues de Bangkok, était descendu de 30 centimètres à 1 mètre, en fonction des zones... Bonne nouvelle !...


ETAT DES ZONES TOURISTIQUES EN THAILANDE : situation le 15 novembre 2012

- Aéroport International de Bangkok (Suvarnabhumi) : Non inondé
- Bangkok touristique : Non inondée (sont inondées la rive Ouest du Chao Praya et la banlieue Nord)
- Ayuthaya : inondée
- Kanchanaburi : non inondée
- Sukhothai (Ancient city) + Sri Satchanalai : non inondée
- Lampang : non inondée
- Lamphun : non inondée
- Chiang Mai : non inondée
- Chiang Rai : non inondée
- Pai : non inondée
- Mae Hong Son : non inondée
- Pattaya : non inondée
- Ko Samet et Ko Chang : non inondées
- Ko Samui : non inondée
- Ko Tao : non inondée
- Ko Phan Ghan : non inondée
- Phuket : non inondée
- Ko Phi Phi : non inondée
- Krabi : non inondée
- îles Similan : non inondées

...
IP archivée

Narbetai

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #42 le: novembre 15, 2011, 12:55:23 pm »

Bangkok il y a quelques jours
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #43 le: novembre 15, 2011, 07:01:34 pm »


Belle photo Narbetai, précise juste que cette photo n'est pas prise dans le centre de Bangkok...

Les gens font vite l'amalgame... Issy les Moulineaux ou Ivry ne sont pas pas les Champs Elysées, le Sacré Coeur ou le quartier Saint Michel !...

A noter qu'aujourd'hui, mon agence avait un groupe de 10 clients à Bangkok qui ont pu faire leur visite du centre historique dans des conditions normales !...
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #44 le: novembre 15, 2011, 11:23:19 pm »


c'est vrai que cette photo est bien réussie...   :)
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #46 le: novembre 16, 2011, 08:04:08 am »


Je note un chiffre dans ce texte... Durant les inondations, 16 000 personnes de Bangkok se sont réfugiés dans les centres dévacuation... sur 12 millions d'habitants !...
Je note également que c'est le delta du Chao Praya et l'Est de la Thaïlande qui ont été inondés, comme tous les ans !... La vraie différence est l'importance de la quantité d'eau qui est supérieure à celle des autres années... Certains Thaïlandais vivent ce drame tous les ans, et d'habitude, cela se fait à l'insu des médias !... Bien triste...



Thaïlande: l’eau descend, la colère monte !


Les eaux des inondations commencent à refluer dans certains quartiers à Bangkok, mais trop lentement pour les habitants qui pour certains vivent depuis plusieurs mois dans les eaux sales et polluées, mélange insalubre de résidus d’eau de pluie et de déchets en provenance des canaux.

Il semble que le centre de la capitale de la Thaïlande, Bangkok, soit définitivement épargné par les inondations, même si des ordres d’évacuation sont encore lancés chaque jour dans des quartiers de la ville.

Dans les quartiers du centre de la capitale, l’eau potable est de retour sur les rayons des supermarchés mais est encore rationnée à deux bouteilles par client. Les autorités estiment qu’environ 16 000 habitants se sont réfugiés dans les 163 centres d’évacuation mis en place à Bangkok. Dans certaines régions du nord du pays, le grand nettoyage a commencé, notamment la province d’Ayutthaya qui abrite plusieurs zones industrielles.
La colère des habitants de Bangkok

Dans deux quartiers de Bangkok, l’un au nord et l’autre au sud, la colère des habitants de Bangkok a abouti à une destruction partielle des digues qui protègent le centre ville.

Au nord de la ville dans le quartier de Don Mueang proche de l’ancien aéroport de Bangkok,une brèche de 10 mètres à été ouverte dans une digue longue de 15 kilomètres  pour faire baisser le niveau d’eau plus rapidement.  Un accord a été conclu avec le directeur FROC (Centre gouvernemental de lutte contre les inondations) Pracha Promnok et le gouverneur de Bangkok Sukhumbhand Paribatra pour ne pas colmater la brèche ouverte par un groupe d’habitants en colère qui ont enlevé de force des gros sacs de sable pesant chacun 2 tonnes et demie.

« La solution doit servir d’exemple pour de futurs conflits afin que les gens travaillent avec le BMA (Mairie de Bangkok) et le FROC avant prendre des décisions irréfléchies. Je veux que toutes les parties et les personnes affectées travaillent ensemble et trouvent des solutions raisonnables »,

a déclaré M.Sukhumbhand.

Une situation similaire existe au sud de la ville, où une digue protège la route de Rama II, seul accès encore viable vers le sud à partir de Bangkok.

Les rivalités entre le gouvernement et l’opposition démocrate qui dirige Bangkok ont abouti à pas mal de retard dans la mise en place des dernières mesures destinées à protéger la capitale et sont devenues aujourd’hui un enjeu politique.

La qualité de l’eau du robinet à Bangkok est redevenue normale, même si la Premier ministre a recommandé de la faire  bouillir avant de la consommer. L’approvisionnement en eau potable a repris au compte goutte dans certains quartiers, et le réseau de distribution de produits alimentaires reste perturbé pour certains articles.

Les problèmes sanitaires liées aux inondations commencent à se faire sentir et la ville de Bangkok, a décidé d’engager 2.000 éboueurs supplémentaires pour ramasser les tonnes d’ordures qui s’amoncellent dans les zones inondées inaccessibles, remplaçant parfois leurs habituels camions par des bateaux.


Un lourd bilan humain et économique

Un total de 562 personnes sont mortes et deux personnes sont portées disparues dans les inondations qui ont frappé plusieurs provinces de Thaïlande depuis plus de trois mois, selon la dernière estimation du  Département de prévention des catastrophes.

Les inondations continuent de prévaloir dans 22 provinces, touchant 5.148.327 personnes, a indiqué le Département dans un communiqué publié aujourd’hui.

Les provinces inondées sont Nakhon Sawan, Uthai Thani, Chai Nat, Singburi, Angthong, Ayutthaya, Lopburi, Saraburi, Suphanburi, Nakhon Pathom, Pathum Thani, Nonthaburi, Samut Sakhon, Samut Prakan, Ubon Ratchathani, Si Sa Ket, Roi Et, Kalasin, Chachoengsao, Nakhon Nayok, Prachinburi et Bangkok.

Dans son message vidéo envoyé au Sommet de l’APEC la Premier ministre, qui avait décidé de rester en Thaïlande, a cité les récentes inondations comme les pires de toute l’histoire thaïlandaise. Yingluck Shinawatra s’est pourtant montrée optimiste en déclarant que les mesures de réparation et d’assistance mises en place pourraient permettre la reprise des opérations dans les 45 jours dans les zones industrielles inondées.

Des prêts bonifiés pour un montant allant jusqu’à 8,3 milliards de dollars américains sont prévus pour les PME, les entrepreneurs et les industriels.


http://thailande-fr.com/headline/15130-thailande-leau-descend-la-colere-monte
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #47 le: novembre 23, 2011, 12:34:22 am »

http://www.businesswire.com/news/home/20111121005736/fr



Le Coca-Cola System fait un don de plus de 2 millions USD pour les victimes des inondations en Thaïlande     :clap



Le Coca-Cola System a consacré plus de 2 millions USD pour le programme « Reunite to Relieve and Rebuild Thailand »
(Se Réunifier pour secourir et reconstruire la Thaïlande), une initiative de secours aux victimes des inondations dévastatrices en Thaïlande.

Dans le cadre de ces 2 millions USD, la fondation Coca-Cola fera un don d'un million USD à Habitat for Humanity Thailand pour reconstruire les écoles et les maisons. Par ailleurs, la société s'associe à la Croix-Rouge Thaï et à Habitat pour mobiliser des groupes de bénévoles, établir et gérer des cuisines mobiles et fournir des bouteilles d'eau et de la nourriture.

Le Coca-Cola System s'engage à fournir 5 millions de bouteilles d'eau aux organisations humanitaires dont près d'un million sont attribuées au soutien de la Croix-Rouge Thaï depuis que les inondations ont commencé cette année.

D'ici la fin du mois de novembre, plus de 100 000 repas auront été distribués aux victimes des inondations par le biais du partenariat entre la société et la Croix-Rouge Thaï. The Coca-Cola Company a annoncé un partenariat international étendu avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge cette année.

Pour davantage sensibiliser et inciter la participation du public au soutien de la Croix-Rouge Thaï et Habitat for Humanity Thailand, la publicité commerciale pour toutes les marques de Coca-Cola a été momentanément interrompue jusqu'à la fin du mois de novembre.

Au lieu de cela, les spots publicitaires TV et radio ainsi que les publicités imprimées ont été redirigés pour encourager le public à participer au programme « Reunite to Relieve and Rebuild Thailand » et à collecter des fonds et rassembler des bénévoles pour la Croix rouge Thaï et Habitat for Humanity Thailand pour aider, dans l'immédiat, à secourir les victimes des inondations et à reconstruire.

Les spots TV auraient touché 75 % du public thaï et recruté plus de 3 000 bénévoles à ce jour. Alors que les eaux reculent, ces bénévoles aideront Habitat for Humanity Thailand, à nettoyer, réparer et reconstruire des centaines d'écoles, d'abris et de maisons à travers quatre provinces.

Tous les associés de la Société en Thaïlande sont sains et saufs, mais nombre d'entre eux risquent de perdre encore leurs maisons inondées. Près de 1 500 associés de Coca-Cola System en Thaïlande ont vu leurs maisons inondées et ont été relogés. La Société continuera à fournir des secours et de l'aide aux habitants de la région.
 



Bravo, Messieurs...     :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #48 le: novembre 25, 2011, 09:33:51 am »


L'eau part, mais les immigrés birmans restent vulnérables !


Bangkok - Quand les inondations ont atteint Bangkok, Tha Gay, un jeune Birman, a été licencié et a perdu son statut de travailleur immigré. Comme des milliers de ses compatriotes, il est aujourd'hui à la merci de trafiquants d'êtres humains en tous genres.

J'ai tout perdu dans les inondations. Mon travail, mes papiers, ma maison, raconte-t-il à l'AFP.

Il y a quelques semaines, l'homme de 23 ans, qui travaillait dans la construction, a été arrêté et renvoyé de l'autre côté de la frontière. Il a immédiatement emprunté 16.000 bahts (380 euros) pour un passeur qui l'a ramené à Bangkok, où il vit désormais dans un refuge avec d'autres immigrés.

Sans travail, sans papier et sans un sou. J'ai cherché du travail, mais comme je n'ai pas de papiers, personne ne veut me prendre. Je n'ai rien, lâche Tha Gay, dont le nom a été changé pour raisons de sécurité.

Son histoire est loin d'être isolée. Près de 100.000 Birmans sont retournés chez eux, de leur plein gré ou non, en raison des inondations historiques qui ont frappé leur pays d'accueil depuis juillet.

La législation thaïlandaise interdit aux immigrés enregistrés de quitter la province où ils travaillent, même pour fuir devant l'avancée des eaux. Beaucoup ont donc été arrêtés par les services de l'immigration, puis expulsés.

Et alors que certains tentent de revenir, ils offrent une proie facile pour les trafiquants d'être humains, selon experts et défenseurs des droits de l'Homme.

Au total, près de 60.000 des immigrés birmans qui ont quitté le pays étaient sans papiers et ont probablement été expulsés, estime Claudia Natali, de l'Organisation internationale des migrations (OIM) à Bangkok.

Et ceux qui sont restés dans les zones inondées ont été largement exclus des opérations de secours, s'est inquiétée l'ONU la semaine dernière.

Les quelque deux millions de travailleurs birmans, cambodgiens et laotiens sont indispensables à l'économie du royaume. Mais une grande partie d'entre eux sont présents illégalement sur le territoire, et sont déjà en tant normal victimes d'exploitations en tout genre.

Mais les inondations ont aggravé la situation, à un tout autre niveau, relève Sunai Phasuk, de Human Rights Watch, pour qui les autorités n'ont pas fait grand chose pour les aider.

Je ne pense pas que leur situation va s'améliorer lorsque des millions de dollars seront mis dans la reconstruction, si on en juge par l'action du gouvernement pendant les inondations.

Pour les autorités, la priorité est en effet de relancer les usines à l'arrêt forcé depuis des semaines, et non de lancer une nouvelle vague d'immigration.

Jusqu'ici, nous n'avons aucune information suggérant que les entreprises manquent d'employés (...). Je ne pense pas qu'il y aura de problème de manque de main d'oeuvre ni que cela aura un impact sur le rétablissement des parcs industriels ou la reconstruction, a indiqué le ministre du Travail Phadermchai Sasomsab à l'AFP.

Pour les expulsés qui veulent revenir, ou les nouveaux qui espèrent profiter des efforts de reconstruction pour trouver du travail, le seul chemin est le trafic d'êtres humains, selon Andy Hall, expert des migrations à l'université Mahidol.

Les trafiquants et les passeurs sont très heureux avec les inondations. Ca a été un véritable pactole pour eux, renchérit une travailleuse sociale birmane basée à Bangkok.

Tha Gay, lui, se rappelle avec horreur de son voyage de retour vers la capitale thaïlandaise. Nous étions douze entassés à l'arrière d'un pick-up, les gens gémissaient, pleuraient, vomissaient. Je voulais juste mourir, raconte-t-il.

S'ils m'expulsaient aujourd'hui, je ne reviendrais pas.


(©AFP / 24 novembre 2011 08h10)
IP archivée

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : ETAT DES ZONES TOURISTIQUES : inondations au jour le jour
« Réponse #49 le: novembre 25, 2011, 06:50:23 pm »

Témoignage  poignant et terrible ! Ca montre bien la condition des travailleurs Birmans en Thaïlande et la présence, une fois encore, des rapaces en tout genre qui profitent de la situation. Ca fait mal au coeur. :o
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie