Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...  (Lu 56288 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14439
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #75 le: septembre 09, 2019, 09:51:20 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/histoire/110598-thailande-france-333-ans-apres-l-ambassade-de-kosa-pan-un-heritage-controverse?


333 ans après l'ambassade de Kosa Pan, un héritage controversé...

Mais qui était vraiment Kosa Pan, l'ambassadeur du roi de Siam à la Cour de Versailles où il arriva en 1686, après avoir transité par le port de Brest ? Qui était ce dignitaire plus connu en Thaïlande sous le nom de Ok-phra Wisut Sunthon, que l'on va retrouver tout au long de cette année 2019, pour le 333ème anniversaire de sa mission diplomatique ? Ami des français et du grand roi Louis XIV ? Ou au contraire diplomate inquiet de la convoitise française sur le royaume de Siam ?

C'est un anniversaire symbolique, mais ambivalent, que la France et la Thaïlande entendent commémorer ensemble tout au long de l'année 2019, pour fêter le 333ème anniversaire de l'ambassade siamoise dirigée par Kosa-Pan en 1686. L'homme, c'est une évidence, a joué un rôle clef dans l'établissement des relations diplomatiques entre les deux royaumes. Son ambassade à Versailles fut, à ce titre, la pierre angulaire des liens franco-thaïlandais qui perdurent toujours.


L'histoire et la propagande

Mais attention: l'histoire est une science qui requiert objectivité et attention. Or, à son retour au Siam, Kosa Pan hésita sur la ligne à suivre. Il ne fut pas un ardent partisan de la présence française. Il s'aligne même un temps sur la faction anti-française de la cour du Roi Naraï, dirigée par le prince Petracha. Ce dernier, qui renversa le Roi Naraï, le nomma d'ailleurs ensuite ministre des Affaires étrangères et du Commerce...


Gare aux révélations gênantes

L'autre facette controversée de Kosa Pan est l'avantage qu'il cherche à tirer, de retour au Siam, de ses bonnes relations avec les français. Au point qu'en 1700, le diplomate et ministre fut accusé d’avoir des affinités avec les français et subit l'un des supplices les plus douloureux qui soit: l'ablation du nez à coup de sabre. La version officielle affirme qu'il se suicida ensuite. Une chose est sûre: les historiens qui s'exprimeront sur Kosa Pan, lors du colloque prévue dans le cadre des commémorations, devront faire preuve de précautions sur cet héritage controversé.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #76 le: octobre 01, 2019, 08:33:20 am »


Chiang Mai : Découvertes de squelettes humains âgés d'au moins 1000 ans

Des responsables du bureau des beaux-arts ont fouillé le site archéologique de Wiang Tha Kan, dans le district de San Pa Tong, province de Chiang Mai. On a retrouvé jusqu'à 23 squelettes humains et le squelette d'un cheval. On pense qu'ils ont au moins mille ans.

Les squelettes ont été retrouvés derrière un Chedi au temple Tha Kan, à Ban Klang, San Pa Tong. L'ancienne ville de Wiang Tha Kan était une forteresse du royaume Hariphunchai. (donc môn https://fr.wikipedia.org/wiki/Hariphunchai) il a plus de 1400 ans. Vingt-trois squelettes ont été retrouvés à deux mètres de profondeur. Tous les squelettes étaient orientés vers l'ouest et le nord-ouest. Ils étaient couchés sur le dos, les genoux pliés.

Mme Nongchanai Tharaksa, archéologue du bureau des beaux-arts à Chiang Mai, membre de l'équipe de fouilles, a déclaré qu'il s'agissait de leur deuxième fouille. La première fouille a eu lieu en 2012 et des squelettes de chevaux et d'êtres humains avaient également été retrouvés.

Cette deuxième excavation a été entreprise dans la même zone. Les squelettes seront soumis à des tests ADN afin de déterminer leur âge approximatif.

Les squelettes appartiennent à des hommes et à des femmes et à un enfant de moins de deux ans. On pense qu'ils ont plus de mille ans et la zone aurait pu être un cimetière. Cependant, les rfonctionnaires ne peuvent pas dire s’ils sont morts à la suite d’une guerre ou d’une épidémie.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14582-chiang-mai-d%C3%A9couvertes-de-squelettes-humains-%C3%A2g%C3%A9s-dau-moins-1000-ans/?fbclid=IwAR0zZi0rdamRURSRpm84G-x7s07EVADik8hubBEDk7NE9lo6KOfvk9tLW1M
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #77 le: décembre 06, 2019, 07:23:11 am »


THAÏLANDE - FRANCE: Deux pays unis le 30 novembre pour célébrer la première ambassade siamoise

Le 18 juin 1686, l’envoyé royal Kosa PAN posait un nouveau jalon dans la riche histoire des relations entre la France et la Thaïlande en atteignant la côte bretonne.Le samedi 30 novembre 2019, un dîner a été offert par l’Ambassadeur de France en Thaïlande, M. Jacques Lapouge, dans les jardins de la Résidence de France. En voici le récit photo !

A l’initiative du Ministère des Affaires Étrangères de Thaïlande, ce 333ème anniversaire sera célébré pendant presque une année à travers des conférences académiques, l’édition d’un livre historique, des expositions artistiques, des projections cinématographiques et un concert baroque. Des événements se tiendront également en France à l’initiative de l’Ambassade du Royaume de Thaïlande à Paris.

Le samedi 30 novembre 2019, un dîner a été offert par l’Ambassadeur de France en Thaïlande, M. Jacques Lapouge, dans les jardins de la Résidence de France.
Etaient notamment présents pour témoigner de leur attachement à la relation franco-thaïlandaise M. Pornpetch Wichitcholchai, Président du Sénat, M. Wissanu Krea-Ngam, Vice-Premier Ministre, et M. Vijavat Isarabhakdi, Vice-Ministre des Affaires Etrangères.

A cette occasion, un buste à l’effigie de Kosa Pan réalisé par l’Association Thaïlandaise des Professeurs de Français a été présenté aux invités, dont M. Fortuné Pellicano, Adjoint au Maire de Brest.

En effet, la statue sera installée prochainement dans la cité brestoise où débarqua l'ambassadeur du Siam voici 333 ans, en route pour Versailles.


http://www.gavroche-thailande.com/actualites/histoire/111050-tha-lande-france-deux-pays-unis-le-30-novembre-pour-celebrer-la-premiere-ambassade-siamoise?fbclid=IwAR3M5_RuxCWONUknKy1mr9ahsqTUkF_heUW_vN88V7VpNPat1DouYMKn0ho
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #78 le: janvier 01, 2020, 08:09:39 am »


Les statues des chefs de la révolution de 1932 seront déboulonnées

LOPBURI - Les monuments commémoratifs de deux dirigeants de la révolution qui a renversé la monarchie absolue il y a 87 ans doivent être retirés de la vue du public, a déclaré samedi un héritier de l'un des deux hommes.

Après avoir honoré les visiteurs d'une base d'artillerie dans la province de Lopburi pendant des décennies, les statues de Phraya Phahol Pholphayuhasena et du maréchal Plaek Pibulsongkram seraient envoyées dans un musée, selon un fils de Phahol Pholphayuhasena.

Le major Puttinart Paholpolpayuhasena a déclaré que le commandant de la base lui avait téléphoné vendredi soir et l'avait informé qu'une nouvelle statue représentant le défunt roi Bhumibol serait installée à la place du mémorial de son père.

"Il a dit que les statues précédentes devaient faire place à la nouvelle statue", a déclaré Puttinart.

L'unité militaire, qui porte le nom de Phahol Pholphayuhasena, sera également renommée base roi Bhumibol sur instruction du monarque actuel, a déclaré Puttinart, citant le commandant.

Phahol Pholphayuhasena et Pibulsongkram ont joué un rôle crucial dans le coup d'État du 24 juin 1932 qui a mis fin à la monarchie absolue et a ouvert la voie à un régime démocratique.

De nombreuses reliques qui rappelaient la révolution ont disparu ces dernières années. Une plaque célébrant la révolution a été remplacée en 2017 par une autre plaque faisant l'éloge de la monarchie. En décembre 2018, un monument marquant la défaite d'une contre-révolution ultraroyaliste a été démantelé du jour au lendemain. La commémoration publique du coup d'État de 1932 est également découragée. Etc. Etc.

S'exprimant dans une interview, Puttinart a déclaré que le commandant de la base l'avait assuré que les deux statues seraient installées dans un musée militaire et non détruites.

"Il a dit que le corps d'artillerie considérait les deux hommes comme leurs pères", a déclaré Puttinart. « Ils traiteraient les statues avec le plus grand respect.»

A suivre.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14942-les-statues-des-chefs-de-la-r%C3%A9volution-de-1932-seront-d%C3%A9boulonn%C3%A9es/?fbclid=IwAR3jfHdjblfryrgck2Sp7IdgmF-mOJ1QkG2uAUzPhapn_ZCrgYu6J0UrNA0
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #79 le: janvier 10, 2020, 08:35:53 am »


1941 - Combat entre un Morane-Saulnier français et d'un Curtiss thaïlandais

Magnifique peinture réalisée par Stan Hajek pour la marque "Super Hobby": combat entre un Curtiss Hawk III thaïlandais et un Morane-Saulnier MS 406C français de l'escadrille 2/596 lors du conflit qui opposa les deux pays en 1940-41.

La rencontre se déroule au-dessus du Mékong, sur la frontière entre le Laos et la Thaïlande.

Le Morane porte sur la dérive l'insigne au phénix - emblème de l'impératrice d'Annam ayant accepté d'être la marraine de l'escadrille : c'est celui de la 2/596. Insigne proposé par le lieutenant Alfred Horvatte, l'un des premiers brevetés parachutistes (n°4 !) et instructeur du groupe d’infanterie de l’Air n° 1 devenu un très bon pilote de chasse.
IP archivée