Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...  (Lu 48781 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14438
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #75 le: septembre 09, 2019, 09:51:20 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/histoire/110598-thailande-france-333-ans-apres-l-ambassade-de-kosa-pan-un-heritage-controverse?


333 ans après l'ambassade de Kosa Pan, un héritage controversé...

Mais qui était vraiment Kosa Pan, l'ambassadeur du roi de Siam à la Cour de Versailles où il arriva en 1686, après avoir transité par le port de Brest ? Qui était ce dignitaire plus connu en Thaïlande sous le nom de Ok-phra Wisut Sunthon, que l'on va retrouver tout au long de cette année 2019, pour le 333ème anniversaire de sa mission diplomatique ? Ami des français et du grand roi Louis XIV ? Ou au contraire diplomate inquiet de la convoitise française sur le royaume de Siam ?

C'est un anniversaire symbolique, mais ambivalent, que la France et la Thaïlande entendent commémorer ensemble tout au long de l'année 2019, pour fêter le 333ème anniversaire de l'ambassade siamoise dirigée par Kosa-Pan en 1686. L'homme, c'est une évidence, a joué un rôle clef dans l'établissement des relations diplomatiques entre les deux royaumes. Son ambassade à Versailles fut, à ce titre, la pierre angulaire des liens franco-thaïlandais qui perdurent toujours.


L'histoire et la propagande

Mais attention: l'histoire est une science qui requiert objectivité et attention. Or, à son retour au Siam, Kosa Pan hésita sur la ligne à suivre. Il ne fut pas un ardent partisan de la présence française. Il s'aligne même un temps sur la faction anti-française de la cour du Roi Naraï, dirigée par le prince Petracha. Ce dernier, qui renversa le Roi Naraï, le nomma d'ailleurs ensuite ministre des Affaires étrangères et du Commerce...


Gare aux révélations gênantes

L'autre facette controversée de Kosa Pan est l'avantage qu'il cherche à tirer, de retour au Siam, de ses bonnes relations avec les français. Au point qu'en 1700, le diplomate et ministre fut accusé d’avoir des affinités avec les français et subit l'un des supplices les plus douloureux qui soit: l'ablation du nez à coup de sabre. La version officielle affirme qu'il se suicida ensuite. Une chose est sûre: les historiens qui s'exprimeront sur Kosa Pan, lors du colloque prévue dans le cadre des commémorations, devront faire preuve de précautions sur cet héritage controversé.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16486
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #76 le: octobre 01, 2019, 08:33:20 am »


Chiang Mai : Découvertes de squelettes humains âgés d'au moins 1000 ans

Des responsables du bureau des beaux-arts ont fouillé le site archéologique de Wiang Tha Kan, dans le district de San Pa Tong, province de Chiang Mai. On a retrouvé jusqu'à 23 squelettes humains et le squelette d'un cheval. On pense qu'ils ont au moins mille ans.

Les squelettes ont été retrouvés derrière un Chedi au temple Tha Kan, à Ban Klang, San Pa Tong. L'ancienne ville de Wiang Tha Kan était une forteresse du royaume Hariphunchai. (donc môn https://fr.wikipedia.org/wiki/Hariphunchai) il a plus de 1400 ans. Vingt-trois squelettes ont été retrouvés à deux mètres de profondeur. Tous les squelettes étaient orientés vers l'ouest et le nord-ouest. Ils étaient couchés sur le dos, les genoux pliés.

Mme Nongchanai Tharaksa, archéologue du bureau des beaux-arts à Chiang Mai, membre de l'équipe de fouilles, a déclaré qu'il s'agissait de leur deuxième fouille. La première fouille a eu lieu en 2012 et des squelettes de chevaux et d'êtres humains avaient également été retrouvés.

Cette deuxième excavation a été entreprise dans la même zone. Les squelettes seront soumis à des tests ADN afin de déterminer leur âge approximatif.

Les squelettes appartiennent à des hommes et à des femmes et à un enfant de moins de deux ans. On pense qu'ils ont plus de mille ans et la zone aurait pu être un cimetière. Cependant, les rfonctionnaires ne peuvent pas dire s’ils sont morts à la suite d’une guerre ou d’une épidémie.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14582-chiang-mai-d%C3%A9couvertes-de-squelettes-humains-%C3%A2g%C3%A9s-dau-moins-1000-ans/?fbclid=IwAR0zZi0rdamRURSRpm84G-x7s07EVADik8hubBEDk7NE9lo6KOfvk9tLW1M
IP archivée