Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?  (Lu 15649 fois)

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« le: février 12, 2012, 07:45:08 pm »


KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?


Kanchanaburi se trouve à 130 kilomètres à l’Ouest de Bangkok. Elle fut bâtie à la fin du XVIIIe siècle par le roi 1er comme une place forte destinée à barrer la route aux envahisseurs birmans dont les armées franchissaient depuis des siècles la frontière au col des 3 pagodes.

Personnellement, je n’y étais pas retourné depuis plus de 10 ans, voilà donc mon compte rendu de la petite semaine que je viens d’y passer.

Disons le tout net, je ne fais pas parti des « grands fans » de cette ville et de la région qui l’entoure et j’avoue être plus que surpris lorsque je lis parfois certains messages de forumeurs internet qui osent la comparer à la région nord, tellement plus riches en sites naturels, historiques et religieux !

Il y a encore 10 ans, Kanchanaburi ne bénéficiait pas d’un réel tourisme de masse… Les choses ont hélas bien changé. Il est devenu aujourd’hui devenu impossible de visiter les sites majeurs de la région sans avoir des dizaines, voir des centaines de touristes « dans les pattes » (Au secours pour essayer de prendre la moindre photo sans personne dans l’objectif !)… La ville et ses environs ne sont en effet situés qu’à 130 kilomètres de Bangkok (seulement 3 heures de route). Leur visite est devenue idéale pour les millions de touristes étrangers qui ne viennent en Thaïlande que pour séjourner dans la capitale et sur les plages du Sud, mais souhaitent néanmoins voir un bout de jungle, une belle rivière et quelques éléphants… Depuis environ 6 ou 7 ans, le développement intense du tourisme en provenance de Russie, semble avoir un réel impact sur la région qui m’a tout simplement semblée en voie de colonisation. Les russes sont en effet partout : ils sont nombreux, ils sont bruyants et sont surtout sans gêne (j’en ai même vu se promener en maillot de bain, une bière à la main dans un temple !)…

Coté paysage, à part la forêt ombrophile humide du parc Erawan toujours spectaculaire et les belles berges de la rivière Kwaï, les amateurs de beaux panoramas ne tomberont pas des nues. L’essentiel de la région est constituée de grandes plaines plates sur lesquelles poussent, à perte de vue, du tapioca et surtout des cannes à sucre. Quelques reliefs karstiques à la végétation assez rase viennent troubler cette immensité.

Ceci étant dit, passons maintenant les différents lieux en revue :


1/ La ville de Kanchananburi

Petite ville sans charme constituée de grandes artères tracées au cordeau le long desquelles s’alignent les maisons thaïlandaises en parpaings qui ont remplacées las bâtisses sur pilotis en bois de jadis. La seul avenue sympa, la Mae Nam Khwae road est celle qui, comme son nom l’indique, longe la rive orientale de la rivière Kwaï. C’est d’ailleurs dans cette rue que se trouvent presque tous les services réservés aux voyageurs, agences touristiques, guesthouses, restaurants, etc…


Kanchanaburi - Ou se loger ? Ou manger ?

En ce qui concerne le logement en ville, pas mal de petites guesthouses proposent des chambres à différents tarifs. Je vous invite à vous référer à votre guide de voyage. Personnellement, je n’ai pas eu envie d’y dormir, la ville ne présentant pas un caractère assez sympa, et j’ai préféré passer mes nuits dans des hôtels flottants et Resorts installés à l’extérieure de la citée, sur les berges de la rivière Kwaï.
Pour les repas idem, pas mal de petites échoppes et de petits restaurants installés un peu partout, mais rien de transcendant. Préférer ceux ayant des terrasses donnant sur la rivière pour la vue.



2/ Le pont de la rivière Kwaï

Rendu célèbre par le roman de Pierre boulle puis par le film de David Lean (1957), ce pont qui enjambe la Mae Nam Khwae Yai (rivière Kwaï) est la principale attraction de la ville de Kanchanaburi. En réalité, on y reste jamais plus de 20 minutes et les cars de touristes venant quotidiennement de Bangkok y déversent un tel flot humain qu’il est devenu impossible d’y prendre une photo sans une foule bigarrée et bruyante, sauf si, comme je l’ai fais, vous choisissez des angles particuliers (de bas en haut, à partir d’une barque en particulier).


3/ Le cimetière militaire des Alliés et le musée d’Histoire

La visite de ce lieu situé au centre de Kanchanaburi (au sud de Mae Nam Khwae Road) fut pour moi un vrai moment d’émotion (Ayant moi-même perdu des amis au combat, peut-être suis-je particulièrement sensible à ce genre d’endroit ?). C’est là que reposent les corps de 1800 prisonniers britanniques, Néo-Zélandais et Hollandais, qui trouvèrent la mort dans les camps de prisonniers japonais (j’y suis resté 40 minutes, certaines personnes n’y passent que 5 minutes !).
Le musée d’Histoire attenant est très intéressant et bien fait pour ceux qui s’intéressent à cette période (compter entre 30 minutes et 1 heure de visite).


4/ La rivière Kwaï

C’est la principale raison qui fait affluer les touristes dans la région. Les agences de Bangkok organisent cette excursion en 2 ou 3 jours : déplacement en bus 45 places, nuit(s) passé(es) dans un hôtel flottant (ils sont installés sur des radeaux amarrés à la berge de la rivière), visite des sites principaux de la région. Chaque jour, plus de 100 bus partent pour la rivière Kwaï qui, du coup, est devenu une véritable autoroute touristique. La rivière en elle-même, est toujours aussi belle avec ses berges bordées de reliefs karstiques ou de forêts, mais les hôtels flottants et Resorts sont maintenant implantés tous les 500 mètres. Un véritable va et vient permanent de bruyantes pirogues à gros moteur de voiture (« long tails ») charrie les milliers de touristes vers les débarcadères des hôtels qui vont de la simple guesthouse-radeau au 5 étoiles… Et toujours partout, des Russes !...


5/ Les villages Môn

Les Môn sont un des peuples les plus anciens de Thaïlande où ils avaient implantés leurs cités-états bien avant l’arrivée des Thaïs. De nos jours, plusieurs villages Môn, en provenance du Myanmar (Birmanie) sont installés le long de la rivière Kwaï. Il est possible d’en visiter un ou deux (il suffit de demander une pirogue à votre hôtel). Même si les Môn, qui fournissent l’essentiel du personnel des hôtels-radeaux, ont subit une véritable assimilation, ils conservent néanmoins leurs maisons de bois et bambous ainsi que leur traditions et tout particulièrement leurs danses et leurs chants (Les hôtels à 4 ou 5 étoiles proposent souvent le soir un spectacle de danse môn).


6/ La « Hell fire pass » (la passe des Feux de l’enfer)

Tristement célèbre, c’est sur ce col que les prisonniers Australiens, Néo-Zélandais et Britanniques creusèrent un corridor de presqu’un kilomètre à travers la roche avec des moyens dérisoires sous la surveillance de geôliers japonais n’hésitant pas à utiliser tous les sévices possibles pour avoir un rendement maximum… 70 % d’entre eux payèrent de leur vie cet exploit… Aujourd’hui, un beau mémorial, un petit musée ainsi qu’un chemin balisé permettent de visiter ce site étonnant. Encore une fois hélas, le flot de touristes est incessant et même en arrivant sur place à 8H30 du matin, il m’a fallu foncer pour éviter un groupe d’une quarantaine de Russes qui venait juste de débarquer de son bus !


7/ Le parc national Erawan

La plus belle excursion à faire dans la région mais ce ne sera possible que si vous prévoyez de séjourner au moins 4 ou 5 jours dans la province (si vous restez moins de temps, vous n’aurez pas le temps de faire les autres excursions qui prennent déjà au moins 2 jours). Le parc se situe en effet à 3 heures de Kanchanaburi et vous devrez bien rester 2 jours sur place si vous désirez faire de la randonnée et bien sûr vous détendre aux chutes d’eau qui font partie des plus belles du pays.


8/ Le temple aux tigres de Kanchanaburi - A BOYCOTER IMPERATIVEMENT !

Ce temple abrite un trafic de tigres avec des braconniers du Laos. Plusieurs félins sont déjà morts et certains portent des signes évidents de maltraitance. La CWI (« Care for the Wild International » a enquêté. Vous pouvez lire leur rapport complet ici :

http://www.forumthailandeinfo.com/index.php?topic=4.30


9/ Les excursions à dos d’éléphant

Comme je le disais plus haut, les touristes étrangers qui ne vont pas dans le nord de la Thaïlande mais souhaitent néanmoins voir des éléphants n’ont pas d’autres option que de se rendre à Kanchanaburi où les camps d’élevage pullulent. Il y en a pour tous les budgets et tous les gouts. Cela va de la petite structure avec deux ou trois pachydermes jusqu’à la grande ferme où se succèdent quotidiennement des centaines de touristes avides d’assister à un show d’éléphant et de faire une ballade de 20 à 30 minutes sur le dos de cet animal. Je vous conseille seulement de bien vous renseigner auprès de l’agence qui vous vend la prestation.


10/ Le parc historique de Prasat Muang Singh

Je ne m’y suis pas rendu cette fois par manque de temps. Ce petit ensemble de constructions religieuses khmères datant du XIIIe siècle paraitra évidement un peu terne pour ceux qui ont eu la chance de visiter les exceptionnels temples situés en Isan (Prasat Phimai, Prasat Meuang Tam et Phrasat Phanom Rung en particulier). C’est tout de même l’occasion d’une sympathique sortie à thème historique, dans cette région qui en manque cruellement, hormis tout ce qui concerne la Seconde Guerre Mondiale bien sûr. Ce temple est situé à 43 kilomètres de route de Kanchanaburi (comptez entre une heure et une heure trente de route).


11/ Le « train de la mort »

Pour la majorité des touristes,  c’est devenu une habitude, avant de prendre le bus qui les ramènera à Bangkok, d’effectuer un petit tronçon de l’ancienne voie ferrée qui reliait dans le passé Bangkok à la Birmanie (celui qu’empruntaient les troupes japonaises combattant les forces alliées). Ce trajet qui dure environ 1H30 est vraiment agréable et conclut bien la visite de la région. Un train tiré par une locomotive d’un autre âge traverse la campagne puis longe durant un petit quart d’heure la rivière Kwaï (photo sympas à prendre !). Grand moment final, le passage sur un des derniers ponts de bois construit par les prisonniers des Japonais (pont bien sûr largement restauré depuis !).



Et maintenant quelques photos de la région de Kanchanaburi :


1/ Le pont de la rivière Kwaï

2/ Le cimetière militaire des Alliés

3/ La rivière Kwaï

4/ Un des nombreux hôtels flottant sur la rivière kwaï

5/ Relief karstique sur une berge de la rivière et pirogue « long tail » qui sert de taxi aux touristes

6/ Maison môn traditionnelle
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #1 le: février 12, 2012, 07:50:20 pm »


Photos région de Kanchanaburi (suite):


7/ Une jeune môn préparant le repas

8/ Spectacle de danses môn à l’hôtel

9/ La « Hell fire pass » (la passe des Feux de l’enfer)

10/ les magnifiques chutes Erawan

11/ Eléphants et touristes le long de la rivière Kwaï

12/ Le train actuel qui suit l’ancien parcours du « train de la mort »
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #2 le: février 12, 2012, 07:51:31 pm »


Photos région de Kanchanaburi (suite):


13/ A perte de vue s’étendent les champs de cannes à sucre qui ont fait dans le passé la richesse de la région

14/ Champs de tapioca près de Kanchanaburi

15/ Les plaines de la région sont toutes cultivées

16/ Vue de la rivière Kanchanaburi du haut de la voie ferrée
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12974
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #3 le: février 13, 2012, 07:59:45 am »


magnifique reportage, Manu...   :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #4 le: février 13, 2012, 07:11:19 pm »


Merci les amis et je peux vous dire que ce n'a pas été facile de faire des photos pas trop mauvaises... Entre les milliers de touristes et les paysages de plaines à perte de vue...  :o

Je dois avouer que mes photos ne sont pas vraiment réaliste puisqu'à chaque fois, j'ai fais en sorte d'attendre l'instant ou aucun touriste n'était dans l'objectif
IP archivée

kabouce

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 203
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #5 le: février 13, 2012, 11:26:32 pm »

ma contribution























 :)
IP archivée
C'est s'aimer bien peu que de haïr quelqu'un, Mais c'est haïr tout le monde, que de n'aimer que soi.
Vivement la retraite

kabouce

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 203
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #6 le: février 13, 2012, 11:34:59 pm »

desoler pour la qualiter mais j ai du les reduire ....
IP archivée
C'est s'aimer bien peu que de haïr quelqu'un, Mais c'est haïr tout le monde, que de n'aimer que soi.
Vivement la retraite

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12974
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #7 le: février 14, 2012, 08:27:55 am »


Belles photos, kabouce...  :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 853
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #8 le: février 14, 2012, 06:42:15 pm »


très intéressant reportage manu et très belles photos manu et kabouce  :clap
IP archivée

brigitte

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 787
  • Qui n'aime pas les animaux, n'aime pas les hommes
Re : KANCHANABURI et sa région, c’est comment ?
« Réponse #9 le: février 22, 2012, 04:46:26 am »

Manu,
Super reportage et belles photos aussi de Kabouce  :clap on en prend plein les yeux  :wonder
IP archivée