Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: HORS SUJET : le JAPON  (Lu 37605 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13933
Re : HORS SUJET : le JAPON
« Réponse #125 le: février 02, 2019, 03:31:12 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Exportation d'acier vers la Thaïlande....

La Fédération japonaise du fer et de l'acier (JISF) a annoncé jeudi 31 janvier que ce pays avait exporté 5,9 millions de tonnes de produits d’acier vers la Thaïlande en 2018, en hausse de 5,2% sur un an, ce qui est supérieur au volume d'acier exporté vers la République de Corée et la Chine - les deux plus gros consommateurs d'acier japonais au cours de ces deux dernières décennies.

L'acier est le quatrième produit d'exportation du Japon après les automobiles, les semi-conducteurs et les pièces automobiles. Le Japon, deuxième exportateur mondial d’acier après la Chine, en a expédié 36,5 millions de tonnes à l'étranger l'année dernière.

La Thaïlande a consommé plus d'acier que les autres pays de l'Asie du Sud-Est, les industries de l'automobile, de l'électronique grand public et des machines représentant respectivement 19,0%, 8,7% et 6,6% de la consommation totale d'acier, selon l’Institut de fer et d’acier de l’Asie du Sud-Est.

L'accord de partenariat économique entre le Japon et la Thaïlande, entré en vigueur en 2007, a également stimulé les expéditions d'acier japonais en Thaïlande, permettant aux produits d’acier japonais d'être exempts de droits de douane en 2018.

Dans le même temps, la forte demande de l'Asie du Sud-Est a également soutenu les exportations japonaises d'acier, ses expéditions dans la région représentant 35% du total mondial, a déclaré le JISF. (VNA/CVN)
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : HORS SUJET : le JAPON
« Réponse #126 le: février 06, 2019, 08:57:56 am »


Le Japonais Line débloque 182 millions de dollars pour miser sur le paiement mobile

En Asie, continent «mobile-first» par excellence, le paiement mobile ne suit pas forcément les mêmes courbes de croissance dans tous les pays. Si la Chine fait office de référence absolue en la matière, avec un marché du m-commerce en plein essor et des solutions comme WeChat Pay et Alipay utilisées quotidiennement par les Chinois pour faire leurs courses, la donne est différente au Japon, où le paiement en espèces est encore largement majoritaire.

Or à l’orée des Jeux Olympiques de 2020 qui se dérouleront à Tokyo, le gouvernement nippon veut profiter de l’événement planétaire pour basculer dans une ère encore plus numérique, et donc impulser par ricochet une transition vers une société «cashless». Et dans ce cadre, Line, en tant que principale application de messagerie de l’archipel avec plus de 50 millions d’utilisateurs enregistrés, pourrait contribuer à cette évolution. Line semble en tout cas croire en cette vision puisque la société japonaise a décidé d’injecter 182 millions de dollars dans son activité de paiement mobile.


Line à la relance après une année 2018 laborieuse

Cette enveloppe sera intégralement dédiée à Line Pay, son service de paiement mobile directement intégré à l’application de messagerie, à l’image de son pendant chinois WeChat. Dorénavant, Line et Line Pay ne constitueront plus qu’une seule et même entité. Line a simplement indiqué que cette opération lui octroyait «des fonds nécessaire pour ses activités futures», sans entrer dans les détails.

Toujours est-il que cet investissement doit permettre à l’entreprise de redresser la barre après une année 2018 difficile, où elle a subi de lourdes pertes. La société a en effet concédé une perte de 53 millions de dollars malgré des revenus en hausse de 24%, à 1,89 milliard de dollars. Il faut dire que les efforts de Line pour créer du contenu autour de sa plateforme de messagerie se sont avérés coûteux, avec notamment un jobboard, une plateforme proposant des mangas et un service e-commerce parmi ses activités développées.


Percée d’envergure dans le secteur bancaire et financier

Dans ce contexte, Line Pay doit être l’un des moteurs de croissance de Line pour doper les revenus de la société nipponne. Outre le Japon, Line est également présent en Thaïlande, à Taïwan et en Indonésie, qui sont les trois marchés les plus importants de l’application en matière de nombre d’utilisateurs après l’archipel nippon. A ce jour, Line revendique 165 millions d’utilisateurs actifs mensuels, bien loin du milliard de WeChat, l’application détenue par Tencent, en Chine, et 40 millions d’utilisateurs inscrits à Line Pay. Selon Bloomberg, 94% des smartphones japonais sont équipés de l’application Line.

Ces derniers mois, Line a multiplié les partenariats dans le paiement mobile. La société s’est notamment associée avec WeChat pour permettre aux commerçants japonais qui utilisent déjà Line Pay d’effectuer directement des transactions avec WeChat Pay. Une manière de simplifier les paiements des touristes chinois au Japon. Line s’est également allié à Visa pour lancer une carte de crédit permettant d’effectuer des paiements chez les commerçants du monde entier acceptant Visa. Au-delà du paiement mobile, Line s’intéresse à plus large échelle au secteur bancaire et financier. La société étude ainsi la possibilité de proposer des prêts, des assurances et d’autres services adossés à sa propre cryptomonnaie. Line songe même à déployer une néobanque au Japon.



https://www.frenchweb.fr/le-japonais-line-debloque-182-millions-de-dollars-pour-miser-sur-le-paiement-mobile/346321?fbclid=IwAR0VjW6vEknf7KQsJHi4XrgLdC-Habw_3iI2KcWuptapvZYIzH8dxs7NGkQ
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13933
Re : HORS SUJET : le JAPON
« Réponse #127 le: février 13, 2019, 04:11:13 pm »

https://www.lepoint.fr/insolite/japon-apres-un-vol-de-bonsais-le-sos-d-un-jardinier-12-02-2019-2292871_48.php


Japon : après un vol de bonsaïs, le SOS d'un jardinier...  :hang

Au total, sept bonsaïs d'une valeur estimée à plus de 7 millions de yens ont été subtilisés. Mais l'homme craint surtout qu'ils ne meurent.

Catastrophe pour un spécialiste japonais de la confection de bonsaïs.

Seiji Iimura vient de lancer un véritable SOS après le vol de plusieurs de ces arbres miniatures qui ont l'apparence des grands. Parmi les spécimens multiséculaires de grande valeur, on trouvait notamment un genévrier noueux de 400 ans.

« C'est le trésor de notre famille, des pièces que je n'aurais jamais vendues, même contre 10 millions de yens [80 000 euros] », a déclaré à l'Agence France-Presse Seiji Iimura, jardinier de bonsaïs de cinquième génération qui entretient un jardin à Kawaguchi, dans la préfecture de Saitama en banlieue de Tokyo.

L'art traditionnel du bonsaï, perpétué et porté à la perfection au Japon, trouve ses racines en Chine. Il consiste à cultiver en pot un arbuste en lui donnant, par différentes techniques, l'allure d'un arbre de grandes dimensions qui aurait traversé les décennies et subi maintes intempéries.

Au total, sept bonsaïs d'une valeur estimée globalement à plus de 7 millions de yens ont été subtilisés à Seji Iimura le mois dernier.

« Bien sûr, je déteste la personne qui les a volés, mais je veux lui dire : S'il vous plaît, arrosez-les et, s'il vous plaît, prenez soin d'eux », a poursuivi Seji Iimura. « Je serais triste s'ils mouraient », a, de son côté, écrit son épouse Fuyumi sur Facebook, puisque ces bonsaïs ont été élevés « comme nos enfants », ajoute-t-elle.


3 000 bonsaïs dans son jardin

Seji Iimura s'occupe de quelque 3 000 bonsaïs dans son jardin de 5 000 mètres carrés, pour le bonheur visuel des passants.

« Malheureusement, nous avons dû renforcer la sécurité en installant des caméras après le vol », regrette-t-il. « Vous savez, le bonsaï est une nature miniature. Regarder un bonsaï, c'est comme traverser une montagne tout en étant à la maison », souligne Seji Iimura.

Beaucoup de bonsaïs japonais sont exportés. En 2018, le Japon a expédié à l'étranger pour environ 12 milliards de yens (96 millions d'euros) d'arbres, de bonsaïs et de fleurs en pot, contre 4,5 milliards de yens il y a une dizaine d'années.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : HORS SUJET : le JAPON
« Réponse #128 le: avril 01, 2019, 08:38:28 am »


Et voici la saison des cerisiers au Japon 2019 !
IP archivée

koh-lanta

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 185
Re : HORS SUJET : le JAPON
« Réponse #129 le: avril 04, 2019, 05:44:32 am »

Merci beaucoup manu, mon prochain voyage en famille  :clap
IP archivée