Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Le pognon des Thaïlandais !  (Lu 10949 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14438
Re : Le pognon des Thaïlandais !
« Réponse #25 le: février 18, 2019, 08:03:27 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


ENDETTEMENT...  :hang


Les ménages thaïlandais croulent sous une montagne de dettes qui freine leur consommation, alors qu'ils sont confrontés à l'instabilité économique.

Leur endettement est passé de 77,9% du PIB à la fin de l'année 2017, à 78% au troisième trimestre de l'année dernière. En valeur absolue, cette dette est passée de 12,1 milliards de bahts à 12,56 milliards de bahts, selon la Banque de Thaïlande ... qui est préoccupée.

Les autorités et le grand public ont encore en mémoire les effets de la crise financière asiatique de 1997 provoquée par le fardeau de la dette.

La croissance de la dette des ménages est en partie imputable au financement d'achats d'automobiles, selon Titanun Mallikamas, secrétaire du "Monetary Policy Committee (MPC)" de la banque centrale.

Les prêts immobiliers et personnels ont également progressé, ce qui compromet un peu plus les perspectives de consommation des ménages.

"Le MPC semble préoccupé par le niveau d'endettement des ménages, comme en témoigne la hausse du taux directeur de la BoT qui veut préserver la stabilité financière", selon Amonthep Chawla, responsables des études au sein de CIMB Thai Bank.

"Les banques commerciales n'ont pas encore augmenté leurs taux"

Les concessionnaires ont vendu 1,042 million de véhicules neufs (+19,5% ) en 2018, ce qui constitue en record au cours de cinq dernières années.

Les effets de la prime pouvant atteindre 100 000 bahts offerte par le gouvernement de Yingluck Shinawatra à ceux qui achetaient pour la première fois une automobile avait permis aux constructeurs de vendre 1,436 million de véhicules en 2012.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3469
Re : Le pognon des Thaïlandais !
« Réponse #26 le: mai 08, 2019, 10:18:38 pm »


L'endettement élevé des ménages thaïlandais est un problème majeur pour l'économie, assure le patron de la banque centrale !

L'endettement élevé des ménages thaïlandais reste un problème majeur pour son économie, a déclaré mardi le gouverneur de la banque centrale.

Les banques devraient se concentrer sur le service de la dette des emprunteurs, plutôt que sur les garanties, a déclaré Veerathai Santiprabhob à la presse après avoir signé un protocole d'accord avec les banques sur un programme de "cliniques du surendettement" visant à résoudre les problèmes de surendettement des ménages.

Comparé aux pays ayant des revenus similaires, le ratio de la dette par rapport au produit intérieur brut de la Thaïlande est le plus élevé, a-t-il déclaré.

Le niveau était de 78,6% à la fin de 2018, d'après les données de la banque centrale.

L'endettement élevé est un facteur contrecarrant les réductions de taux d'intérêt. La banque centrale devrait maintenir le taux directeur inchangé mercredi.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13875-lendettement-%C3%A9lev%C3%A9-des-m%C3%A9nages-tha
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3469
Re : Le pognon des Thaïlandais !
« Réponse #27 le: août 13, 2019, 09:18:16 pm »


Les Thaïlandais surendettés encore plus jeunes !

Les Thaïlandais, de nos jours, sont endettés dès le plus jeune âge et ils le restent jusqu'à la retraite.

Une étude de la Banque de Thaïlande indique que les Thaïlandais s’endettent dans la vingtaine et ont tendance à emprunter davantage à mesure qu’ils vieillissent.

Il n’est donc pas surprenant que la dette des ménages thaïlandais augmente régulièrement, atteignant 78,6% du produit intérieur brut (PIB) du pays, ou 12 800 milliards de Bt au quatrième trimestre de l’année dernière, selon les chiffres officiels.

En comparaison, les dettes des ménages thaïlandais représentaient en moyenne 49,89% du PIB entre 1991 et 2008. Entre 2008 et 2012, ce chiffre a augmenté de 12,8% par an en passant de 56% à 77%.

La Thaïlande fait désormais partie des dix pays dont les ménages sont les plus endettés dans le monde et se trouve au troisième rang de l'endettement des ménages parmi 29 pays asiatiques.

 Même lorsque la situation économique est mauvaise, les gens ne peuvent pas résister à la tentation de consommer et cherchent donc des emprunts pour satisfaire leurs désirs.

Un rapport de la Banque de Thaïlande indique que les Thaïlandais s'endettent dans les premières années de leur vie active. La moitié des personnes âgées de 30 ans ont une dette personnelle ou une dette de carte de crédit. Un cinquième des débiteurs âgés de 29 ans frôlent la délinquance (financière).

De plus, les Thaïlandais sont endettés pour une période plus longue. Ils ont tendance à emprunter davantage lorsqu'ils approchent l'âge de 30 ans, pour leur première maison ou leur première voiture, entre autres. Cependant, quand ils ont remboursé d'anciennes dettes, ils continuent à emprunter davantage tout au long de leur vie professionnelle.

Par conséquent, leur situation n'est jamais apurée même lorsqu'ils prennent leur retraite. Les Thaïlandais âgés de 60 à 69 ans ont une dette moyenne de 453 438 Bt et les personnes âgées de 70 à 79 ans ont une dette de 287 932 Bt.

Les Thaïlandais ont davantage de dettes personnelles, la dette médiane moyenne par personne est passée de 70 000 Bt en 2010 à 150 000 Bt en 2016, a rapporté la Banque de Thaïlande. La tendance révèle la fragilité des finances des ménages thaïlandais. En outre, près de 16%, soit 3 millions de Thaïlandais, ont des paiements de dette en retard d'au moins 90 jours.

Pris au piège du cycle des dettes, ces personnes n’ont pas assez d’épargne pour satisfaire leurs besoins et n’ont pas suffisamment de connaissances financières ou de discipline en matière de dépenses.

Outre le ralentissement de l’économie, les débiteurs sont également tentés d’emprunter davantage à cause des promotions proposées par des institutions financières, lesquelles se font concurrence pour trouver des emprunteurs.

Par exemple, certaines institutions financières ont précédemment proposé des prêts hypothécaires qui permettaient aux emprunteurs de solliciter un montant de prêt supérieur à la valeur de leur garantie.

La Banque de Thaïlande a récemment mis en place des mesures de prudence pour obliger les institutions financières à évaluer la capacité de chaque emprunteur à rembourser un prêt. Par exemple, la banque centrale impose une limite au ratio prêt / valeur pour les prêts hypothécaires et un resserrement des prêts auto afin de garantir des pratiques de prêt responsables.

En fin de compte, tout dépend de la capacité des emprunteurs à adapter leur niveau de vie à leurs moyens financiers. Même lorsque les emprunteurs sont rejetés par les institutions financières, il existe toujours la possibilité d’emprunter auprès des usuriers.

Attention toutefois au "karma du crédit", car les emprunteurs peuvent obtenir facilement de l'argent de ces prêteurs illégaux, mais l'argent emprunté est assorti de taux d'intérêt exorbitants.

https://forum.thaivisa.com/topic/1117413-thais-borrow-early-and-get-trapped-in-a-cycle-of-debt/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)