Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...  (Lu 100398 fois)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #25 le: octobre 22, 2013, 07:07:31 pm »

Citer
   

Quant aux 500 bahts dont tu parles, Malco, rafraîchis- mois la mémoire... Est-ce que on ne versait pas déjà 500 bahts, il y a au moins 10 ans, je crois à la sortie du territoire


Oui Line , à l'époque fallait payer 500 bahts à la sortie du territoire , maintenant aussi mais c'est inclus dans le billet d'avion .

Voilà c'est officiel à partir du 15 janvier une nouvelle taxe de 500 bahts pour ceux qui arriveront par voie aérienne , et par voie terrestre ce sera 30 bahts par jour .
IP archivée
@+ Malco

letirailleur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1076
  • Mon blog: http://udonthani-en-isan.over-blog.com
    • Le blog de Patrick en Thailande
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #26 le: octobre 23, 2013, 08:06:54 am »

Oui, en 2005, je me rappelle que l'on payait cette taxe au départ de Thaïlande.
IP archivée
Il vaux mieux etre vieux et vigoureux que jeune et inactif

http://udonthani-en-isan.over-blog.com

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #27 le: octobre 25, 2013, 08:50:57 am »


Apparemment, c'est presque confirmé !...


La Thaïlande va augmenter ses taxes aéroportuaires

Le conseil d'administration de l'entreprise chargée de l'exploitation des aéroports de Thaïlande, Airports of Thailand (AoT), a convenu de la nécessité d'augmenter de 100 baths (environ 3 dollars US) la taxe aéroportuaire pour les passagers des vols intérieurs et internationaux, a déclaré jeudi le président d'AoT, Sita Divari.

La taxe de départ passera de 100 à 200 bahts pour les vols intérieurs et de 700 à 800 bahts pour les vols internationaux, a précisé M. Sita.

L'augmentation doit encore être approuvée par les autorités aéronautiques et de transport.

Lorsqu'ils seront approuvés, les nouveaux droits s'appliqueront à tous les aéroports exploités par AoT.

Cette nouvelle attaque au portefeuille des touristes intervient alors que le gouvernement vient de décider l'instauration d'une nouvelle taxe que les touristes doivent verser à leur arrivée dans les aéroports et aux postes frontaliers terrestres.

Le gouvernement envisage de faire payer aux étrangers une taxe d'entrée de 500 baths à partir de janvier 2014. (1 dollar US équivaut à environ 31 bahts)


http://french.china.org.cn/foreign/txt/2013-10/25/content_30397505.htm
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #28 le: octobre 25, 2013, 05:07:16 pm »



Je viens de lire une suite qui veut bien dire ce qu'elle veut dire... :o


La Thaïlande pourrait elle perdre un de ces attraits principaux ? Est- ce le début d'une taxation plus généralisée dans les années a venir ?

En réalité, il semblerait que la Thaïlande ne veut plus ce tourisme de masse, comprenant les fameux backpackers... qui ont pourtant fait la réputation du pays, mais se dirigent de plus en plus vers un tourisme de luxe...

C'est ce qu'a egalement déclaré le Ministre de la Santé :

"il est maintenant temps pour nous d'avoir des touristes/tourisme de qualité"...
 .

Il apparaît pourtant que l'industrie du tourisme et les acteurs locaux, ne sont pas vraiment d'accord avec cette proposition de loi, expliquant que le pays serait encore un peu plus "fragilisé" par un manque de confiance des voyageurs... et vous, qu'en pensez vous ?  :-[



Faire comme on dit "un tri" à l'entrée dans le pays,  çà peut quelquefois ne pas être mal, mais que le touriste devienne une machine ATM, çà risque à mon avis de  desservir le pays...  ???
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #29 le: octobre 27, 2013, 08:04:06 am »


Si par "tourisme de qualité", les Thaïlandais entendent voyages organisés pour Chinois ou Russes, permettez-moi de rigoler...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #30 le: octobre 31, 2013, 08:20:48 am »


La Thaïlande va taxer les touristes

Les étrangers entrant en Thaïlande pour plus de trois jours seront soumis à un prélèvement de 12 euros à compter de début 2014.

C’est une décision qui n’émane pas du ministère du tourisme mais de la santé. Pour alimenter un fonds destiné à couvrir une partie des dépenses de santé des touristes en Thaïlande, le gouvernement devrait imposer, à compter de début 2014, une taxe de 500 baths (12 euros) pour tous les étrangers séjournant en Thaïlande pendant au moins trois jours.

Les visiteurs restant moins de trois jours ou entrant par voie terrestre ne se verraient imposer qu’à hauteur de 30 bahts par jour (0,7 euro).
16 millions d'euros d'impayés chaque année.


Cette décision a été prise pour pallier les impayés des touristes blessés ou tombés malades pendant leur séjour en Thaïlande. Chaque année, ils s’élèveraient à 700 millions de bahts, soit 16 millions d’euros.

Le pays, qui a enregistré l’an dernier l’arrivée de 22 millions de touristes, peut, avec cette nouvelle mesure, espérer récupérer plus de 250 millions d’euros.


http://www.lechotouristique.com/article/la-thailande-va-taxer-les-touristes,58425
IP archivée

COCONUT PILOT

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 177
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #31 le: octobre 31, 2013, 01:54:15 pm »

un peu le principe de la taxe de sejour de nos mairies
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #32 le: octobre 31, 2013, 11:07:50 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-21-au-28-octobre-2013


du nouveau...


Une taxe qui dérange...


Visiblement l'augmentation de la taxe de 100 baths qui devait entrer en vigueur, suite à la demande de l'AOT (Aéroport de Thaïlande), pourrait très bien ne pas voir le jour, ou tout au moins sera reportée..., puisque la proposition devrait être rejetée par le ministère des Transports.

C.Sittipunt a affirmé que son Ministère doit avant tout déterminer la perte financière réelle pour AOT, qui devra se "consoler" (le cas échéant) en trouvant de nouvelles solutions ...

Pour le ministre des Transports, AOT est une entreprise assez rentable et ses performances financières indiquent qu'il n'est nullement besoin d'augmenter les taxes au départ, que ce soit au niveau national ou international...


Tout comme chez, le gouvernement change d'idée comme de chemise... faudrait un peu réfléchir avant de parler... 
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #33 le: novembre 02, 2013, 11:41:05 am »


Un changement stratégique vers une focalisation envers l’Autorité du Tourisme de Thaïlande .
.
Krabi Riviera Co Ltd, l'un des principaux exploitants de villas de vacances de luxe en Thaïlande, souhaiterait annoncer un changement important concernant la stratégie marketing en lien avec l'Autorité du Tourisme en Thaïlande (TAT) pour 2014. Le TAT a révélé qu'il ne fera pas la promotion du tourisme à Phuket et pour plusieurs autres destinations touristiques bien établies l'année prochaine, au lieu de cela, l'accent sera mis sur les destinations touristiques les moins développées telles que Krabi et Phang Nga.


La plage d'AoNang à Krabi

Le TAT a révélé qu'il ne fera pas la promotion du tourisme à Phuket et pour plusieurs autres destinations touristiques bien établies l'année prochaine, au lieu de cela, l'accent sera mis sur les destinations touristiques les moins développées telles que Krabi et Phang Nga.

Chanchai Doungjit, le directeur du bureau du TAT à Phuket, a expliqué les raisons de ce changement de stratégie. Tout d'abord, il permettra au TAT de concentrer ses efforts marketing sur les régions qui ont besoin de soutien dans le développement de leurs revenus provenant du tourisme. Deuxièmement, ce changement de stratégie permettra à Phuket de bénéficier d'un peu de répit pour répondre à un certain nombre de questions telles que la pollution de l'eau ou la congestion routière et laissera également du temps pour apporter des améliorations à son système de transport public. Nous pouvons espérer que ces améliorations permettront à l'île d'être mieux placée dans l'avenir pour attirer les visiteurs à la recherche d'une destination de vacances plus haut de gamme.

Depuis les années 1980, la plus grande partie de Phuket a été développé pour répondre aux besoins des nombreux touristes qui affluent sur l'île chaque année. En effet, avec plus de 3 millions de visiteurs par an, il n'est pas surprenant d'apprendre que les recettes du tourisme sont devenus le plus gros contributeur à l'économie de Phuket. Au cours des dernières années, une grande partie de ces recettes fut utilisée pour débuter l'amélioration de l'infrastructure de Phuket, qui a donné lieu à de meilleures routes, de meilleurs hôpitaux et l'amélioration d'autres services publics. Cependant, avec un nombre toujours croissant de touristes, il semble naturel que les autorités de Phuket cherchent un équilibre entre les avantages du tourisme et la préservation de la beauté naturelle de l'île, elle-même à l'origine de ces nombreux visiteurs.

Les provinces pittoresques de Krabi et Phang Nga ont déjà beaucoup à offrir aux touristes. Les deux provinces sont situées à côté de la magnifique côte d'Andaman et la région a maintenu une atmosphère thaïlandaise caractéristique, malgré son attrait pour les vacanciers. Phang Nga Bay se compose de plusieurs îles fascinantes et d'un parc national créé en 1981 pour protéger et maintenir son paysage karstique spectaculaire. Les îles Similan, l'une des principales destinations de plongée en Thaïlande, sont également situées dans la province de Phang Nga.

La province de Krabi est aussi colorée et vibrante, ses nombreuses attractions peuvent répondre à tous ceux qui cherchent à la fois aventure et détente. Les touristes peuvent partir pour un trekking à dos d'éléphant, faire de l'escalade ou de la plongée sous-marine par exemple. Il y a également d'exceptionnelles plages pour ceux qui cherchent à passer des vacances pour se détendre. De plus, Krabi Riviera Co Ltd offre une excellente sélection de villas de vacances qui conviendront aux couples, familles ou groupes d'amis. Toutes les villas de Krabi Rivera offrent un confort 5 étoiles et comprennent piscines privées, service d'un concierge personnel et d'autres services gratuits de premier ordre. Le site est également disponible en anglais http://www.krabivilla.com et en russe http://www.krabivillas.ru.

Le TAT a beaucoup fait cette année pour s'assurer que la stratégie marketing de la Thaïlande est à jour et pertinente. Le TAT a annoncé son intention de se concentrer sur certains marchés de niche plutôt que de simplement encourager le tourisme de masse. Ce dernier changement d'orientation témoigne d'une approche réfléchie et respectueuse de la commercialisation des nombreuses attractions de ce beau royaume.

Source : http://www.categorynet.com/communiques-de-presse/tourisme/un-changement-strategique-vers-une-focalisation-envers-l’autorite-du-tourisme-de-thaïlande-20131030212111/
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #34 le: décembre 02, 2013, 08:25:51 am »


Tant que les manifestations demeurent circonscrites à quelques boulevards du centre de Bangkok, pas d'inquiétude... En tout cas, le nord du pays reste parfaitement calme... Tous les Thaïs avec qui j'ai parlé ici à Chiang Mai en ont même carrément marre de ces événements politiques à répétition...


La Thaïlande n'inquiète pas trop les voyagistes !

Les tour opérateurs suisses ne sont pas préoccupés par les manifestations qui agitent la Thaïlande. Le pays reste une destination de choix pour des vacances durant l'hiver.

Pour les voyagistes suisses, la Thaïlande reste une destination de choix pour des vacances durant l'hiver. Les manifestations qui agitent de plus en plus fortement le pays ne les inquiètent pas trop, tout en recommandant de suivre les conseils de prudence du DFAE.

Kuoni, Hotelplan et Tui Suisse, principaux tour-opérateurs helvétiques, se montrent encore plutôt rassurants. Les manifestations et actes de violence qui montent en puissance ont essentiellement pour théâtre des zones et quartiers gouvernementaux de Bangkok, ont-ils fait valoir à l'ATS.

Selon eux, il n'y a pas d'inquiétudes à avoir pour les touristes qui se trouvent à Bangkok ou dans le reste du pays. Et les stations touristiques restent sûres. Les troubles actuels arrivent toutefois au mauvais moment, alors que des vacances en Thaïlande durant la mauvaise saison séduisent un nombre croissant de Suisses.


Destination en vogue

Hotelplan évoque ainsi une croissance continue de la demande depuis deux ans, et actuellement elle s'inscrit dans le haut d'un taux à un chiffre - soit proche de 10% - par rapport à l'année dernière.

Chez Tui Suisse, les réservations ont même augmenté d'une année à l'autre à un taux à deux chiffres, a dit à l'ATS son porte-parole Roland Schmid. Actuellement, entre 300 et 400 de ses clients séjournent en Thaïlande. Une progression qu'évoque aussi le porte-parole de Kuoni, Julian Chan.


Prudence tout de même

Les voyagistes n'en suivent pas moins avec attention l'évolution de la situation, afin de pouvoir informer leur clientèle à temps si elle venait à dégénérer. Jusqu'ici, les annulations ou changements de destination restent aux niveaux habituels, disent-ils.

« Nous n'attendons pas de baisse pour les voyages vers la Thaïlande, pour autant que la situation ne s'aggrave pas », précise Prisca Huguenin-dit-Lenoir, porte-parole d'Hotelplan.

Pour l'heure, les aéroports de Bangkok et de Phuket Phuket fonctionnent normalement. En cas de problèmes, comme il y a bientôt quatre ans, des mesures seraient immédiatement prises, assurent les voyagistes. Ils relèvent qu'au fil des années, ils ont dû gérer d'autres situations délicates, et ont affiné leurs stratégies en la matière.


Perturbation de trafic possible

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), sans se montrer alarmiste, recommande pour sa part une certaine prudence. Sur son site internet, il souligne le côté imprévisible des manifestations. Il se réfère à des sources des services de sécurité thaïlandais, qui ont à de nombreuses reprises évoqué des risques d'attentats ou de sabotages possibles dans tout le pays.

Le DFAE précise que des perturbations du trafic importantes, y compris aérien international peuvent être possibles. Il rappelle qu'en cas de perturbation du trafic, il est très difficile à l'Ambassade de Suisse à Bankgok - voire impossible selon la situation - d'aider les ressortissants suisses à quitter le pays ou à poursuivre le voyage.

En tout état de cause, le DFAE conseille aux touristes de suivre les indications des autorités locales, de prévoir suffisamment de temps et de moyens financiers, de rester en contact avec leur voyagiste et d'éviter les manifestations et autres rassemblements de foules.


Des morts

Durant les semaines écoulées, l'agglomération de Bangkok a connu les manifestations anti-gouvernementales les plus résolues depuis le printemps 2010. A l'époque, elles avaient causé la mort de plus de 90 personnes, et fait des centaines de blessés.

Dimanche, des manifestants antigouvernementaux ont réussi à pénétrer à l'intérieur d'un club de sport de la police de Bangkok où se trouvait la première ministre. Le siège du gouvernement était aussi sous la menace des manifestants d'opposition alors que les premiers incidents de rue meurtriers ont fait deux morts.


http://www.20min.ch/ro/economie/news/story/10620438
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #35 le: décembre 08, 2013, 08:41:56 am »


Situation en Thaïlande

Quelqu'un m'a posé la question récemment en ce qui concerne la situation quotidienne en Thaïlande...

Je tiens à préciser qu'à part le quartier centre de Bangkok (n'oubions-pas que Bangkok est une gigantesque mégalopole de 11 millions d'habitants !), la Thaïlande est parfaitement calme. Le Sud et Kanchanaburi où est actuellement mon épouse pour le business, et le Nord où j'habite ne souffre d'aucune manifestation et les activités tousristiques se déroulent normalement !
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #36 le: décembre 08, 2013, 09:12:49 am »

Oui même ici en France beaucoup de gens viennent me voir ( comme si j'étais une agence de voyage  :huhu ) et me pose la question >> vous croyez que c'est raisonnable ou possible de partir dans ce pays ? je leur dit donner moi votre billet d'avion je vous enverrai une carte postale , c'est fou ce que les gens peuvent paniquer pour si peu .
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #37 le: décembre 10, 2013, 08:57:28 am »


En France, il y des manifestations toutes les semaines, et même parfois des affrontements (voir "bonnets rouges en Bretagne récemment")... Et cela n'empêche pas les touristes étrangers de venir...

Etonnant qu'en Thaïlande, des manif bloquant un unique quartier de Bangkok puissent effrayer les touristes à ce point...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #38 le: janvier 10, 2014, 08:33:21 am »


Thaïlande : le blocus de Bangkok ne devrait pas affecter le tourisme !

Le ministère du tourisme de Thaïlande ne prévoit pas de perturbations pour les touristes, lundi 13 janvier 2014, alors que les opposants au gouvernement s'apprêtent à bloquer une partie du centre-ville de Bangkok. Il est toutefois conseillé d'éviter certains secteurs ce jour-là.

Lundi 13 janvier 2014, les manifestants anti-gouvernementaux se réuniront en masse dans le centre-ville de Bangkok.

Les manifestations devraient se dérouler de manière pacifique et ne devraient que légèrement impacter la vie des touristes, annonce le Tourism Authority of Thailand (TAT).

Il leur est simplement recommandé d'éviter les rues et les sites proches du tracé des manifestations.

Les "hôtels, spas, restaurants, centre de loisirs, cinémas, centres de congrès, centres commerciaux", etc. seront ouverts, ajoute la TAT et les transports publics devraient fonctionner normalement (métros, ferries, taxis, etc).

Tous les aéroports desservant la capitale seront opérationnels mais les voyageurs devront prévoir un laps de temps supplémentaire pour se rendre à l'aéroport, en raison de probables embouteillages sur les routes ce jour-là.


Dès le 10 janvier, un centre d'assistance pour les passagers sera mis en place à l'aéroport international Suvarnabhumi, au niveau du hall des départs, au 4ème étage.

De son côté, le Ministère des Affaires Etrangères français recommande aux voyageurs "d’éviter tout déplacement inutile dans ces lieux" et "d’éviter tout rassemblement et toute manifestation qui pourraient dégénérer et devenir violents".

Dans ses Conseils aux Voyageurs, il rappelle les vingt points de rassemblement qui devraient être concernés par les manifestations. Il s'agit de :

- le carrefour d’Uruphong (quartier ministériel)
- le carrefour de Charoenpol (avenue Rama IV)
- la quartier de Hua Lamphong (Rama IV - où se trouve la gare de Bangkok)
- le quartier de Bang Rak (où se trouve l’Ambassade)
- le quartier de Silom (où se trouve le centre commercial Central Silom - Rama IV)
- le quartier de Sam Yan (Rama IV)
- le carrefour de Phaya Thai (centre commercial de MBK)
- le quartier de Ratchatewi (Avenue Petchaburi)
- la place du monument de la Victoire (Victory Monument)
- la place du Siam (Siam Square - Rama I)
- le carrefour de Way
- la quartier de Din Daeng
- le quartier de Pratunam
- le carrefour de Ratchaprasong
- le parc Lumpini
- la rue Klong Toei
- le carrefour d’Asoke (où se trouve le centre commericial Terminal 21),
- l’avenue Ratchadamnoen (quartier ministeriel)
- le carrefour de Phetchaburi
- l’avenue Yaowarat (le quartier chinois).


"Les rassemblements se concentreraient d’abord dans sept parties de la ville : Pathumwan (où se situe le Bangkok Art and Culture Center), Ratchaprasong, Lumpini, Asok, Monument de la Victoire, Lat Phrao et Chaeng Wattana.

Des marches seraient aussi organisées, notamment dans le quartier de Thon Buri.

Ces points recouvrent l’étendue des quartiers commercial et financier de Bangkok (à partir des avenues de Petchaburi et de Rama I sur laquelle se trouvent les grands centres commerciaux de la capitale - Siam Paragon, Central World, MBK…), ainsi que ceux de Bang Rak, China Town et du quartier ministériel (Avenue de Ratchadamnoen)."



http://www.tourmag.com/Thailande-le-blocus-de-Bangkok-ne-devrait-pas-affecter-le-tourisme_a64085.html
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #39 le: janvier 15, 2014, 05:10:47 pm »


26,7 millions : nouveau record pour le tourisme en Thaïlande


La Thaïlande continue d’attirer davantage de touristes du monde entier chaque année. Avec 26,7 millions de visiteurs en 2013, le royaume enregistre un nouveau record et une progression de 19,6% par rapport à 2012. La Thaïlande a accueilli un total de 26.735.583 de visiteurs en 2013, dépassant l’objectif initial de 26,1 millions,  ce qui représente une augmentation de 19,6 % par rapport aux 22,3 millions de touristes recensés en 2012.

Selon M. Thawatchai Arunyik, gouverneur de TAT.

«Ces statistiques sont la preuve que malgré les facteurs difficiles, notamment les manifestations politiques en cours à Bangkok, la Thaïlande reste une destination touristique populaire et accueillante « .

La Chine en tête avec 4,7 millions d’arrivées

Selon les dernières données du ministère du Tourisme et des Sports, en 2013, six pays d’Asie-Pacifique ont contribué pour plus d’un million d’arrivées de visiteurs.

La Chine arrive  largement en tête du tableau avec 4,7 millions d’arrivées (+68,8%), suivie par la Malaisie à 2,99 millions de touristes en hausse de 17,3%.

La Russie continue sa spectaculaire progression avec 1,73 millions d’arrivées (+32%), le Japon à 1,53 million de touristes (+11,2%), la Corée du Sud à 1,29 millions d’arrivées(+11,48%), et l’Inde à 1,04 million (+3.61%).

L’Asie de l’Est reste de loin le plus grand contributeur avec 16,09 millions d’arrivées soit (+28,5%), ce qui représente un 60,2 % de l’ensemble des visiteurs en Thaïlande .

L’Europe est le deuxième plus grand marché de la Thaïlande en terme de tourisme, mais loin derrière l’Asie, avec 6,3 millions de visiteurs, une augmentation de 11,6%, suivie par l’Asie du Sud 1,34 millions d’arrivées (+4,63%) et les Amériques à 1,17 million de touristes en hausse de 8%.

In 2014, TAT a prévu une affluence de 28 millions d’arrivées de touristes internationaux.

Le nombre de visiteurs arrivés en par les aéroports internationaux de Thaïlande à Suvarnabhumi et Don Mueang  a atteint un total de 16 989 458 en 2013, soit une augmentation de 16,6 % par rapport à 2012.

http://www.thailande-fr.com/tourisme/27878-267-millions-nouveau-record-pour-le-tourisme-en-thailande
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #40 le: janvier 18, 2014, 09:03:08 am »


Les derniers chiffres... Merci sudoku...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #41 le: février 13, 2014, 08:17:06 am »


CP LA THAÏLANDE RESTE POPULAIRE   

Le cap des 100.000 visiteurs belges atteint et dépassé.

Le fait que la Thaïlande fasse de temps en temps la une de l'actualité en raison de troubles politiques ne semble manifestement pas avoir d'impact sur la popularité du pays. Les chiffres et les statistiques du nombre de voyageurs en 2013 confirment que la Thaïlande reste une destination de choix.

Les vacanciers belges continuent à choisir la Thaïlande, dans le sud-est asiatique, comme pays de vacances. Le Ministère du Tourisme de Thaïlande signale qu'en 2013, le cap des 100.000 visiteurs belges a été atteint, grâce à une augmentation de 7,15 % par rapport à l'année précédente. Bangkok Airport enregistre même une augmentation de 15,28 % du nombre de passagers belges. Les chiffres relatifs à Bangkok sont étonnamment bons, compte tenu des actions de protestation qui se concentrent dans la capitale. Cela prouve que Bangkok est une destination appréciée pour y faire escale ou visiter la ville.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #42 le: mars 02, 2014, 09:31:33 am »


Thaïlande : le pays du sourire figé ?

Epilation laser, lipoplastie, botox et autres injections rajeunissantes, tel pourrait être l’avenir du tourisme thaïlandais. C’est en tout cas le thème de la nouvelle campagne  lancée par l’autorité thaïlandaise du Tourisme (TAT)  pour promouvoir le tourisme médical dans le royaume.

« Thailand Extreme Makeover » : c’est donc le nom de code de la campagne promotionnelle qui a pour but de placer la Thaïlande comme un haut lieu du tourisme médical dans les années à venir.

« Cela s’intègre dans la politique du gouvernement afin de promouvoir la Thaïlande comme une plaque tournante du tourisme médical en Asie. »

déclare Thawatchai Aranyik président de la Tourism Autorithy of Thailand.


Un concours pour gagner une opération

Pour attirer les clients et développer le secteur, la campagne utilise une technique pour le moins surprenante.

Un « jeu concours » est organisé avec à la clé 3 séjours de chirurgie esthétique offert. Pour y participer, il suffit de répondre à un simple questionnaire internet et d’envoyer quelques photos. L’opération ayant surtout pour but de créer une immense base de données de clients potentiels pour de futures démarches commerciales des hôpitaux et autres cliniques. Mais nul ne doute que ce « jeu concours » attirera un nombre conséquent d’internaute.

Les femmes du monde entier sont invitées à prendre part au « Thailand Extreme Makeover »

affiche le site internet de la campagne.

L’ambition mondiale de la Thaïlande sur le sujet est par ailleurs pleinement assumée.

Et la Thaïlande a les moyens pour satisfaire à de tels objectifs. Nombres d’hôpitaux dans Bangkok proposent des standards d’hygiènes et de qualité de soin équivalents voir supérieurs aux instituts européens. Le pays peut aussi faire valoir des tarifs intéressants avec des prix jusqu’à 50% plus bas qu’en Europe sur certaines prestations.

La Thaïlande peut aussi mettre en avant son personnel médical compétent et les nombreux services disponible dans ses structures.


L’esthétique est un marché très lucratif

La popularité des interventions chirurgicales varie selon le pays avec le Brésil, les États-Unis, la Chine, le Mexique, et le Japon étant les cinq pays dominants en ce qui concerne les cinq interventions les plus pratiquées.

En Asie, le secteur a déjà généré 4,4 milliards de dollars en 2012. En 2011, on estimait à plus de 4 millions le nombre d’individus concernés par le tourisme esthétique et les projections pour 2015 font état de 20 millions de personnes touchés par le phénomène.

Le leader incontesté en Asie est la Corée du Sud qui compte 1250 chirurgiens esthétiques enregistrés à l’ISAPS (http://www.isaps.org/) contre seulement 265 en Thaïlande.

La nouvelle tendance esthétique en Corée du Sud ? La chirurgie du sourire. Une opération qui pousse à l’extrême les canons de beauté en promettant un rictus éternellement figé.

La Thaïlande souhaite ainsi se payer une part de ce gâteau, et profiter de son voisin chinois dont la demande ne cesse de croître. Les Chinois ont consommé 1.050.000 procédures esthétiques en 2010, le troisième marché mondial après les Etats-Unis (3.105.246) et le Brésil (1.447.213) .

Le royaume avait déjà lancé une politique similaire (bien que moins « agressive ») au début 2009 en se rapprochant des services de santé européen afin de promouvoir son savoir-faire, mais de toute évidence elle n’était pas satisfaite du résultat.

Ainsi nouvelle stratégie pour relancer son économie durement touché par 3 mois de crise, ou bien réelle volonté de percée dans un secteur en expansion ?  Une chose est sûr un nouveau type de tourisme risque bien de se développer dans le pays.


En savoir plus sur http://www.thailande-fr.com/sante/29108-thailande-nouvel-eldorado-du-bistouri#S2ZsT5yuedHebQHL.99
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #43 le: mars 04, 2014, 08:37:05 am »


Voyage en Thaïlande, un point sur la situation

THAILANDE- Malgré les manifestations dans le pays et à Bangkok, les principaux sites touristiques de la capitale thaïlandaise restent ouverts au tourisme et les aéroports fonctionnent correctement.

Depuis de nombreuses semaines déjà, les manifestations secouent la capitale thaïlandaise. Les opposants au régime demandent la démission de la première ministre. Le quai d'Orsay conseille donc aux voyageurs de ne pas fréquenter les lieux des rassemblements et manifestations et de rester vigilants. Les principaux sites de rassemblement sont les carrefours de Pathumwan, Ratchaprasong, Silom (Lumpini Park), Asoke, le complexe du gouvernement (Chaeng Wattana Road) ainsi que sur l'avenue Ratchadamnoen (près du monument de la Démocratie) et à Phitsanulok Road (près de Government House).


Les voyages en Thaïlande et à Bangkok sont maintenus.

Tous les aéroports du pays fonctionnent normalement. Les autorités conseillent aux touristes de se rendre au moins 4 heures avant s'ils doivent partir des aéroports de Suvarnabhumi et de Don Mueang. Tous les transports en commun circulent normalement. Seules quelques difficultés de circulation dues aux manifestations peuvent entraver votre voyage.

Concernant les sites touristiques de la capitale, l'office du tourisme précise que ces derniers sont ouverts au public. Notamment le Temple du Bouddha d'émeraude, le Grand Palais et le Temple de l'Aube. Tous les commerces, restaurants, hôtels sont ouverts. Seules les heures d'ouverture peuvent changer d'une zone à l'autre.

Pour aider les touristes et leur apporter assistance si besoin, l'administration thaïlandaise a mis en place des numéros :
-deux numéros de téléphone (1155 et 1672) afin de répondre aux questions des touristes
-des centres d'informations au stade national de Hua Mak, dans les aéroports de Bangkok (Suvarnabhumi et Don Muang), dans les principales stations du métro aérien, BTS (Phaya Thai, Saphan Taksin)
-en cas d'urgence, des navettes reliant les aéroports au centre-ville de Bangkok avec des points de rassemblement au niveau des hôtels « Eastin Grand Sathorn », « Impérial Queen's Park Hotel, Sukhumvit 22 » et « Twin Towers »
-une fréquence accrue des trains reliant l'aéroport de Don Muang et le centre-ville ainsi que du métro aérien « Airport Link » reliant l'aéroport de Suvarnabhumi et le centre-ville.


http://www.easyvoyage.com/actualite/voyage-en-thailande-un-point-sur-la-situation-13609
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #44 le: mars 06, 2014, 05:34:33 pm »


Bangkok : retour à la normale dans la capitale Thaïlandaise

En 2013, la Thaïlande a accueilli 26,7 millions de touristes !


L'office de tourisme de Thaïlande annonce un retour au calme, après les manifestations anti-gouvernementales qui ont paralysées une partie de Bangkok depuis mi-janvier.

Retour à la normale à Bangkok, après les manifestations anti-gouvernementales qui ont secoué la capitale de la Thaïlande, depuis janvier.

Les manifestants ont décidé de se regrouper sur un point unique dans la ville.

L'office de tourisme du pays précise dans un communiqué de presse : "Le calme est revenu dans les principales rues et les quartiers commerçants de Bangkok après que les manifestants de l’opposition aient décidé de lever la plupart des barrages lundi dernier et de se réunir en un point unique autour du parc Lumpini.

Un gros nettoyage a eu lieu dans les principaux carrefours occupés le weekend dernier afin de dégager les routes bloquées."

En janvier 2014, la Thaïlande a accueilli un total de 2 319 821 touristes internationaux, soit une augmentation de 0,06 % par rapport à janvier 2013. L’Office National du Tourisme de Thaïlande a prévu une affluence de 28,1 millions d’arrivées de touristes internationaux pour 2014.

En 2013, la Thaïlande a accueilli 26,7 millions de touristes, une progression de près de 20% par rapport à 2012.

http://www.tourmag.com/Bangkok-retour-a-la-normale-dans-la-capitale-Thailandaise_a65375.html
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #45 le: mars 08, 2014, 09:11:36 am »


Je remets ce texte dans cette discussion sur le tourisme...


Thaïlande: la déferlante des touristes russes

Oubliés les habituels Allemands et les Anglais: pour la première fois dans l’histoire du tourisme thaïlandais, les Russes ont pris la tête du classement des visiteurs européens dans le royaume.
 
Avec 1,01 million de touristes l’année dernière, la Russie a désormais dépassé l’Allemagne, le Royaume Uni et la Corée du Sud, même si elle reste loin derrière les Malaisiens, Chinois et Japonais. Un chiffre qui a plus que doublé depuis 2010, selon les données publiées par la Tourism Authority of Thailand, les Russes représentant désormais plus d’un visiteur étranger sur vingt, soit 5,3% des 19,8 millions de touristes arrivés en Thaïlande l’année dernière.
 
Deux raisons sont avancées par ATOR Analytical Service pour expliquer cette flambée. Les Russes se sont, depuis le printemps arabe de 2011, détournés de pays comme l’Égypte, une de leurs destinations privilégiées. Les vols vers l’Afrique du Nord n’étant plus rentables,  les compagnies aériennes ont du coup augmenté leur offre en direction de Bangkok, et Aeroflot, UTair et surtout Transaero proposent à la haute saison des vols depuis sept aéroports russes.
 
Mais cet afflux n’est pas sans conséquence. A Pattaya par exemple, selon le ministère du Tourisme un tiers des étrangers présents dans la station balnéaire seraient de nationalité russe. Le quartier chaud de la ville affiche d’ailleurs de plus en plus de caractères cyrilliques. Les rumeurs les plus diverses circulent sur une prétendue mainmise de la mafia russe sur les « activités » locales, au point apparemment de faire fuir les autres nationalités. Les hôteliers et restaurateurs semblent eux s’en moquer, profitant à plein du pouvoir d’achat de ces visiteurs – en attendant qu’ils jettent leur dévolu sur les plages de Phuket…


http://asie-info.fr/2012/04/02/thailande-la-deferlante-des-touristes-russes-2-51867.html
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #46 le: mars 13, 2014, 08:31:59 am »


La crise profite à Chiang Maï

La crise politique que connaît la Thaïlande depuis maintenant quatre mois profite paradoxalement aux villes du nord du pays où se retrouvent les touristes qui esquivent la capitale.


Les voyageurs s’échappent de Bangkok

A Bangkok, le  Tourism Authority of Thailand (TAT) a enregistré une baisse d’environ 7% du nombre d’arrivées de voyageurs par rapport à l’année dernière sur le premier trimestre 2014, soit à peu près depuis le début du Shutdown. Ce n’est pas le cas de Chiang Mai qui connaît une augmentation significative de ses revenus dus au tourisme. Au vu de la situation actuelle dans la capitale, nombreux sont ceux qui préfèrent contourner Bangkok et se diriger soit vers le sud du pays et ses îles paradisiaques soit vers le nord réputé pour son climat, ses montagnes et son ambiance farniente.

Adam et Laïla, deux touristes américains ont décidé de partir de Bangkok après les attaques à la grenade du 23 février. « Notre guesthouse était juste à côté de et nous avons vraiment pris peur quand nous avons entendu les explosions, nous sommes partis dès le lendemain pour Chiang Mai et nous partons à Pai demain.»


Un sursaut économique dans le nord de la Thaïlande

Dans la province de Chiang Maï, l’activité touristique semble en effet un peu plus intense. Hôtels qui affichent souvent complet, bars et restaurants en effervescence. Alors que la saison touche à sa fin, les voyageurs sont toujours nombreux à se diriger vers le nord.
Et ce sont les professionnels du tourisme qui sont les premiers à se réjouir, non sans un certain sentiment de culpabilité, face à ce bond de l’activité touristique du fait de la crise.

Dans la vieille ville de Chiang Maï, Chanon Somanchai, manager de la guesthouse Julie nous confirme une certaine hausse de son activité :

« Par rapport à l’année dernière notre recette du mois de février est en effet en légère augmentation. Nous avions peur que la crise politique nous touche particulièrement mais au final c’est plutôt le contraire. Beaucoup de touristes arrivent directement dans le nord pour éviter les troubles politiques de Bangkok »

Du côté des agences de voyage, l’activité ne faiblit pas non plus. Suluck Tishasri, le responsable de l’agence AYA à Pai et à Chiang Maï s’étonne que « les voyageurs affluent encore en nombre, alors que le festival des fleurs est passé » (NDLR: festival qui marque la fin de la haute saison).

Pourtant bien que le tourisme soit en hausse dans le nord du pays, la Thaïlande subit une baisse générale des revenus issus du tourisme depuis le début de la crise politique et si la situation persiste la première moitié de l’année, le royaume risque d’enregistrer une perte d’environ 90 milliards de bahts.


En savoir plus sur http://www.thailande-fr.com/tourisme/29274-la-crise-profite-chiang-mai#T3k9PgK46tGPts6J.99
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #47 le: mars 20, 2014, 09:27:17 am »


Thaïlande : le gouvernement veut faire revenir les touristes !

Le gouvernement thaïlandais a annoncé mardi la levée de l'état d'urgence à Bangkok, face à la baisse de la mobilisation des manifestants. Espérant ainsi faire revenir les touristes dans la capitale.

La Thaïlande retrouverait-elle enfin un peu de paix ? La fin de l'état d'urgence, mis en place il y a deux mois par la très contestée Première ministre Yingluck Shinawatra, vient en tout cas d'être décrétée par le gouvernement. Il entrera en vigueur dès mardi soir à minuit. Les raisons de cette décision sont multiples : "Les manifestations se sont calmées et les manifestants sont sur un seul site", a affirmé son secrétaire général Suranand Vejjajiva.

Mais avant tout, les autorités du pays veulent rassurer investisseurs et touristes, qui avaient évité la capitale ces derniers mois, et "améliorer le climat économique, notamment dans le secteur du tourisme", a affirmé Suranand Vejjajiva.

Selon les chiffres de la chambre de commerce de Bangkok, le pays a perdu entre 5 et 12,5 millions d'euros par jour depuis le début des troubles, le 31 octobre dernier. Le Conseil du Tourisme du pays avance pour sa part une perte pour le secteur de 462,5 millions d'euros.

"Les touristes ne sont pas concernés"

Pourtant, les Français ne semblent pas être refroidis par ces tensions politiques. "Les touristes ne sont pas concernés", expliquait il y a quelques semaines à metronews le Syndicat des entreprises du tour operating (CETO). "Certains de nos clients s'interrogent mais les réservations pour février-mars sont maintenues", affirmait pour sa part l'agence de voyage Asia.

Une sortie de crise, donc, mais l'état d'urgence est néanmoins remplacé par une Loi de sécurité intérieure (ISA), déjà adoptée fin 2013, qui permet l'instauration d'un couvre-feu ou des fouilles. Les voyageurs n'ont toutefois pas trop de souci à se faire : même à Bangkok, ils peuvent continuer à circuler librement depuis le début des heurts .


http://www.metronews.fr/info/la-thailande-veut-faire-revenir-les-touristes/mncr!Kjz8XDBl9mitc/
IP archivée

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 847
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #48 le: mars 20, 2014, 07:09:40 pm »


ils ont enfin compris qu'avec leurs conneries ils font fuir les touristes les Thaïs et qu'on aime leur pays  et surtout leurs femmes !!   : :SHY je plaisante les copains  :huhu
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : TOURISME en Thaïlande
« Réponse #49 le: mars 25, 2014, 08:55:39 am »


La Thaïlande, destination bistouri à petits prix

Envie de vous refaire une nouvelle jeunesse ? Botox, liposuccion, rhinoplastie ou épilation laser, la Thaïlande pourrait bien être la nouvelle destination tendance pour toutes opérations de chirurgie plastique à petits prix.

A côté de ses plages paradisiaques et de ses temples chargés d'histoire, la Thaïlande pourrait bien devenir prochainement un haut lieu du tourisme médical. C'est en tout cas le thème de la nouvelle campagne, "Thailand Extrem Makeover", lancée par l'autorité thaïlandaise du tourisme (TAT) pour promouvoir le tourisme dans le royaume.

Pour attirer les voyageurs, la campagne invite les touristes du monde entier à participer à un concours-réalité avec à la clé un séjour de chirurgie esthétique d'une valeur de 5000 dollars. Pour tenter votre chance, c'est très simple, il vous suffit de remplir un formulaire, d'envoyer quelques photos et d'avoir entre 25 et 45 ans. Mais attention, en vous inscrivant vous acceptez par la même occasion d'être filmées pendant votre séjour et surtout lors des différentes étapes de transformation de votre corps, ces vidéos seront postées au fur et à mesure sur internet, ainsi vos amis ne perdront pas une miette du changement qui s'opère sur vous !

Mr. Thawatchai Arunyik, directeur de la TAT explique : "la campagne Thailand Extrem Makeover est un concours-réalité qui n'a pas que pour but d'informer les gens comme quoi la Thaïlande est une destination de choix pour le tourisme médical en vue de l'excellence de sa qualité et de ses facilités médical, mais plutôt pour montrer qu'en Thaïlande, tout le monde peut y trouver son compte, il y a un tourisme pour tous".

Si la qualité des services médicaux proposés en Thaïlande est indéniable, on peut plutôt se poser des questions sur ce concours, plus que de promouvoir le pays, l'opération a surtout pour but de créer une base de données de clients potentiels pour de futures démarches commerciales des hôpitaux et autres cliniques.


http://www.rtl.be/pourelle/Article/la-thailande-destination-bistouri-a-petits-prix-284548.htm
IP archivée