Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...  (Lu 174058 fois)

seanbad

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 104
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #625 le: décembre 01, 2019, 02:59:34 am »

Qu'ils continuent, de nombreux residents vont faire leurs valises pour des pays voisins plus accueillants :What? :What?
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #626 le: décembre 01, 2019, 09:04:48 am »


Qu'ils continuent, de nombreux residents vont faire leurs valises pour des pays voisins plus accueillants :What? :What?


Le problème, c'est que la vie est beaucoup moins agréable et facile dans la plupart des pays limitrophes de la Thaïlande... Essayer de vous faire soigner au Laos, au Cambodge ou en Birmanie !... Idem pour le cinéma, le shopping et bien d'autres choses...

En ce qui me concerne, je ne me vois pas quitter la Thaïlande pour aller vivre dans un autre pays d'Asie du Sud-Est où pourtant j'aime passer des vacances !

 :What?
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #627 le: décembre 10, 2019, 08:02:16 am »


Le Chef de l'immigration demande à ses troupes de ne pas faire fuir les étrangers... et leur argent !

Le chef de l'immigration, le lieutenant-général Sompong Chingduang, a dit à ses subordonnés de ne pas être trop stricts avec les touristes. Ils ne doivent pas avoir peur de la police et doivent venir en Thaïlande.

Il a demandé à ses troupes, hommes et femmes, de faire preuve d'humanité.

Et il a déclaré clairement que la Thaïlande a besoin de l'argent des touristes.

Le lieutenant-général Sompong - également connu sous le nom de Big Oud - était en visite à Mae Hong Son, dans le nord de la Thaïlande. Il y a prononcé un discours qui se répercutera dans le secteur du tourisme.

Ses déclarations semblaient être un adoucissement de la rhétorique sur les "méchants" en la remplaçant par le message "revenez en Thaïlande, nous avons besoin de vous", observe Thaivisa.

La politique vis-à-vis des étrangers est arrivée à un point critique la semaine dernière lorsque les restrictions faites aux Taïwanais ont créé une crise politique à Taïwan puis entre la Thaïlande et Taïwan. Les Thaïlandais sont les bienvenus à Taïwan alors que les Taïwanais se sont vus considérés comme suspects s'ils voulaient venir visiter la Thaïlande. Les politiciens taïwanais ont exigé que le gouvernement se fâche contre les autorités thaïlandaises. Après avoir défendu sa position (les restrictions faites aux Taïwanais ne sont pas pire que celles faites aux autres), la Thaïlande a finalement cédé. Les Taïwanais vont donc revenir en Thaïlande.

Le chef de l'immigration a dit à ses troupes de ne pas être trop zélés (sous entendu avec les ressortissants de pays faciles).

Oui, a-t-il dit, suivez les directives du gouvernement et respectez la loi et les procédures régulières. Mais ne soyez pas trop stricts et n'effrayez pas les touristes et autres visiteurs étrangers.

Il a souligné que l'immigration a un travail à faire en tant que police, mais les agents d'immigration ne devraient pas être un obstacle à l'arrivée des étrangers et devraient faire preuve de professionnalisme avec humanité et compassion.

Les touristes rapportent beaucoup d'argent, a-t-il noté, cette somme est importante pour l'économie locale.



https://forum.thaivisa.com/topic/1137772-immigration-chief-dont-scare-the-tourists-away-by-being-too-strict-we-need-them-and-their-money/?fbclid=IwAR2Y2tl68UEQ27QYjtM77SM8OO78tDbeDBZWtlKeVN4t9Rirb0Ch61Mz83s
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #628 le: décembre 12, 2019, 07:55:14 am »


Un pont entre Koh Samui et le continent pourrait attirer plus de touristes

Lors de la récente visite du ministre du Tourisme, Pipat Ratchakitprakarn, à Koh Samui, un plan visant à relier l'île au continent par un pont a été envisagé.

C'est l'idée de l'hôtelier et designer Wirat Pongchababnapha qui pense que cela stimulera le tourisme. Sa conception inclut une piste cyclable, a-t-il dit.

Un graphique sur "thebangkokinsight" montre une structure de 18 kilomètres coûtant environ 30 milliards de bahts. Le pont partirait du terminal de ferry actuel (Donsak) à Ao Thong Nian, Khanom, Nakhon Sri Thammarat jusqu'à la pointe sud de Koh Samui à Phuaka.

Les médias n'ont mentionné aucun commentaire du ministre. On ne sait même pas si la proposition a été sérieusement discutée.

Les médias ont dit que la situation du tourisme à Samui, Koh Phangan et Koh Tao était désastreuse. Un pont vers l'île principale pourrait aider les autres îles.

À l'heure actuelle, il n'y a que deux ferries en service le jour et un hors-bord de nuit. Les vols sont chers, ont-ils dit.

Les données de 2018 montrent qu'il y avait eu 2 651 500 visiteurs à Samui, ce qui représentait 43% de tous les visiteurs de Surat Thani.

Les touristes ont dépensé 64 milliards de bahts, soit 63% du total provincial de Surat Thani.

Les Thaïlandais représentaient 40% des visiteurs, les étrangers 60%.

Un autre partisan de l'idée du pont est le directeur de l'hôpital de l'île, le Dr Khamrop Decharatanawichai, qui a déclaré que cela aiderait à transporter les malades lorsqu'ils doivent être rapatriés sur le continent.

Entre 2017 et 2019, environ 350 patients par an ont dû être transférés à l'aide du ferry de jour. D'autres ont été transférés la nuit en hors-bord mais les hautes vagues ont souvent posé des problèmes. Le trajet pourrait durer de 5 à 6 heures et un pont aiderait car chaque minute compte avec les malades, a-t-il déclaré.



https://forum.thaivisa.com/topic/1138140-tourism-downturn-bridge-between-koh-samui-and-mainland-could-bring-in-more-tourists/?fbclid=IwAR1MA73cWgAGUAo9fjUNwvUhDpKWxxM5gTIulJq5sxs1kOqiYb4MHooR2WM
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #629 le: décembre 12, 2019, 08:09:33 am »


Un "pass" annuel donne accès à 64 musées du pays pour 299 bahts. Sans double tarification.

Si vous en avez assez de vous promener sans but dans les centres commerciaux, pourquoi ne pas enrichir vos week-ends dans les musées du vieux quartier de la capitale, ou admirer des merveilles de l'aviation peu connues avec un laissez-passer coutant 299 bahts accessible à tous.

Le hall d'exposition Rattanakosin à Phra Nakhon et le musée de la Royal Thai Air Force à Don Muang ne sont que deux exemples de musées participant à l'opération Thailand Museum Pass, qui est valable pour une entrée illimitée dans 64 musées à travers le pays pendant un an, à partir de la date d'achat.

Le laissez-passer est vendu au public dès décembre pour 299 bahts. Le prix s'applique à tout le monde, alors voici une chance d'échapper à la tristement célèbre double tarification pour les étrangers. Par exemple, le musée d'art illusoire "Paradise de Chiang Mai" facture 300 bahts pour les adultes étrangers, 180 bahts pour les Thaïlandais, tout en étant gratuit pour les détenteurs d'un pass...

Le pass comprend également des réductions dans certaines boutiques de souvenirs et cafés de musée.

Il y en a pour tous les goûts : des grandes attractions qui plaisent à la foule comme le Musée Siam, où les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur l'histoire du peuple thaïlandais à travers des expositions interactives, jusqu'aux petites institutions spécialisées indépendantes telles que le musée philatélique Sam Sen Nai, où les collectionneurs de timbres peuvent regarder de plus près les premiers timbres jamais émis dans le pays.

Les esthètes peuvent apprécier les peintures de la Queen’s Gallery ou les sculptures du Bangkok Sculpture Museum. Au Parusakawan Palace, explorez l'évolution de la police thaïlandaise tout en parcourant le bâtiment de style victorien.

Ou si votre carrière rêvée est le journalisme d'investigation, flairez quelque chose de louche au Musée Anti-Corruption, situé juste en face du Siège du Gouvernement (oui, vraiment).

Le pass comprend également l'accès aux musées en dehors de la capitale. Détendez-vous dans la brise en vous promenant dans le vaste parterre de fleurs d'hiver au jardin Mae Fah Luang à Chiang Rai.

Voyagez dans le temps et rencontrez des espèces de dinosaures découvertes en Thaïlande au Centre de recherche sur les fossiles de Phu Wiang à Khon Kaen. Offrez-vous des émotions fortes au musée Ripley's Believe It or Not à Pattaya.

Pour entrer dans les musées participants, montrez simplement le laissez-passer physique ou numérique sur votre téléphone aux portes d'entrée. Le laissez-passer peut être acheté en ligne ou dans les 64 musées et magasins 7-Eleven participants (à partir de janvier) à travers le pays. https://www.museumthailand.com/en/musepass

La liste complète des musées participants peut être consultée en ligne. https://www.museumthailand.com/en/museumpass
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #630 le: décembre 13, 2019, 08:29:07 am »


Plus de touristes, moins de dépenses pour les fêtes

Plus de vacanciers se rendront en Thaïlande pour faire leurs adieux à 2019 par rapport à la même période l'an dernier. Mais ils devraient dépenser moins par personne, a déclaré jeudi un haut responsable du tourisme.

Selon le gouverneur de la Tourism Authority of Thailand, Yuthasak Supasorn, au moins 546 000 touristes arriveront en Thaïlande pour la Saint-Sylvestre, en légère hausse par rapport à 520 000 visiteurs en 2018. Le gouvernement a prévu plusieurs plans de relance visant les touristes nationaux.

"Nous prévoyons une augmentation d'environ 5 à 10% du nombre de touristes visitant la Thaïlande pendant la haute saison de ce mois-ci", a déclaré Yuthasak dans une interview. "Cependant, ils devraient dépenser moins."

Il a attribué ce phénomène à la flambée du baht. La devise a augmenté d'environ 10% par rapport au dollar américain au cours des derniers mois, nuisant beaucoup aux exportations et au tourisme.

Mais le gouverneur a déclaré que les dépenses des touristes augmenteraient probablement malgré tout, grâce aux fêtes du 31 à minuit organisées par les autorités touristiques à travers le pays.

"Le pays reste l'une des principales destinations mondiales pour le passage à l'année nouvelle", a déclaré Yuthasak.

Les événements de cette année se tiendront non seulement dans des destinations majeures comme Bangkok, Chiang Mai et Phuket comme d'habitude, mais également dans des provinces comme Korat, Udon Thani et Chiang Rai dans le cadre des efforts du gouvernement pour diffuser le tourisme vers des destinations moins populaires, a-t-il ajouté.

Bien qu'il existe des plans de relance économique pour les touristes nationaux comme le programme "Voyagez en Thaïlande avec 100 bahts", Yuthasak a déclaré qu'il n'y avait pas de plans pour des programmes similaires à offrir aux touristes étrangers.

"Ils s'intéressent plus à nos merveilles naturelles qu'aux prix", a-t-il déclaré.

Mercredi, le ministre du Tourisme, Pipat Ratchakitprakan, a également déclaré que la flambée du baht au cours des derniers mois continue de nuire à l'industrie touristique thaïlandaise. Il a estimé que le tourisme génèrerait 3040 milliards de bahts de revenus cette année, un peu moins que l'objectif de 3200 milliards de bahts.

Suthirawat Suwanawat, directeur de l'aéroport de Suvarnabhumi, a déclaré que l'aéroport s'attendait à moins de vols que l'année dernière en raison des travaux de maintenance en cours sur la piste est de l'aéroport, ce qui a réduit le nombre maximal de vols par heure de 68 à 34.

Il a déclaré que 200 000 passagers étrangers arriveront dans la capitale chaque jour de décembre à février.



http://www.khaosodenglish.com/news/business/2019/12/12/more-tourists-less-spending-for-2019-new-years-eve-season/?fbclid=IwAR1eMgUJOdzX7NSHJEl3_I3dLHOMdBV2CnuFzlwmQzHVzX1Berfrc-4bKyU
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #631 le: décembre 14, 2019, 08:03:17 am »


Festivals de nourritures de rue à Yaowaraj, Silom et Khaosan ce week-end

BANGKOK - Certaines parties du quartier animé de Chinatown seront fermées à la circulation et transformées en marché en plein air pendant le week-end.

Le vice-gouverneur de Bangkok, Sakoltee Phattiyakul, a déclaré que deux voies sur Yaowaraj Road seront transformées en "rue piétonne" afin de laisser la place à des vendeurs de nourriture de rue vendredi et samedi de 17h à minuit.

Dimanche, les voitures seront interdites sur toutes les voies entre les intersections de Chalermburi et Ratchawong de 19h à minuit, où 40 autres vendeurs de rue seront autorisés à s'installer dans la rue.

En plus de Chinatown, les Bangkokiens et les touristes pourront parcourir Silom Road dimanche de midi à 22h et se régaler de nourriture de restaurants célèbres de la capitale. Il y aura également des marchands vendant des articles fabriqués à Bangkok, des produits folkloriques OTOP et de l'artisanat.

Le marché en plein air sur Silom Road se répétera tous les troisièmes dimanches de chaque mois jusqu'en mai dans le cadre des efforts du gouvernement pour attirer plus de touristes et stimuler l'économie, a déclaré Sakoltee.

Le havre des routards Khaosan Road sera également fermé le lundi de 17h à 2h du matin. Une scène sera installée devant le poste de police de Chana Songkhram, où les fêtards pourront assister à des spectacles traditionnels comme le khon, le muay thai et même des démonstrations de cuisine thaïlandaise.

Des événements similaires pourraient être étendus à d'autres quartiers comme Khlong San si ces initiatives s'avéraient un succès, a déclaré le vice-gouverneur.



http://www.khaosodenglish.com/life/events/2019/12/13/yaowarat-silom-and-khaosan-roads-to-hold-street-fairs-this-weekend/?fbclid=IwAR0b3xtAopbP1vOAxGOYkdFr-OvvA8ysLIJLTdCTgpxrQD5yif6c8Tx3DxY
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #632 le: décembre 20, 2019, 07:55:36 am »


La Thaïlande veut plus de primo-visiteurs car ils dépensent plus

La Thaïlande tente de s'accomoder des mauvais chiffres du tourisme (causés par la hausse de la devise) en ciblant davantage les voyageurs qui visitent le pays pour la première fois, car ils dépensent plus. En effet, quand on connaît déjà un pays, on utilise quelques "trucs" pour dépenser moins.

"Les primo-visiteurs dépensent de 10% à 20% de plus que les touristes réguliers et en même temps, nous pouvons construire une nouvelle base de clients", a déclaré mardi Yuthasak Supasorn, gouverneur de la Tourism Authority of Thailand.

L’objectif de l’agence d’État est d’augmenter le nombre de primo-visiteurs à plus de 10 millions en 2020, soit environ un quart des arrivées, contre 10% actuellement. TAT concentre ses efforts de marketing sur des régions telles que l'Asie centrale, l'Europe de l'Est et l'Amérique latine.

L'année prochaine, les objectifs sont : un record de 41,8 millions d'arrivées générant 2220 milliards de bahts (73 milliards de dollars) de recettes, les deux en hausse d'environ 5% par rapport à 2019.

Le tourisme, le moteur économique thaïlandais, a bégayé cette année alors que la hausse de 7,6% du baht par rapport au dollar a fait de la nation asiatique une destination plus coûteuse.

Thaivisa en français note que ce qui fait la force de la Thaïlande, c'est que le pays est facile à vivre et que les touristes, s'y sentant chez eux, reviennent volontiers. Les autorités peuvent chercher de nouveaux touristes mais devraient aussi chouchouter les visiteurs habituels en les incitant à revenir car, au fil des années, ils dépensent énormément dans le pays.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14893-la-tha%C3%AFlande-veut-plus-de-primo-visiteurs-car-ils-d%C3%A9pensent-plus/?fbclid=IwAR0nz7FZTUkzePR5WG1WKFHjNih7kvwBLCDA9gPXf9IyAsCcPGY9-qHa-lQ
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #633 le: décembre 24, 2019, 09:39:48 am »


TOURISME: Phattalung, province-phare de ce nouvel an 2020

Phatthalung est une province peu visitée du sud de la Thaïlande, riveraine de Songkhla et de Trang et surtout connue pour son lac intérieur, le Tale Noi, qui regorge d'espèces d'oiseaux rares. D'ordinaire à l'écart des principaux circuits touristiques du royaume, elle vient d'être choisie par l'Office du Tourisme comme l'une des provinces phares pour les célébrations du nouvel an 2020. Loin de Phuket, Pattaya ou Hua Hin, rendez vous à Phatthalung, incarnation de la Thaïlande rurale authentique.

Cette année, L'Office du Tourisme de Thaïlande organise ses festivités traditionnelles dans six destinations alternatives aux habituels «blockbusters»: Sukkhothai, Kalasin, Lop Buri, Ratchaburi, Sa Kaeo et Phatthalung, en plus de Bangkok. Ces destinations seront surtout mises en valeur pour le public thaïlandais.

TAT prévoit qu'au cours de la nouvelle année du 28 décembre 2019 au 1er janvier 2020, les Thaïlandais effectueront 3,16 voyages touristiques nationaux et généreront 1,18 milliard de bahts de revenus pour l'économie locale.


Six destinations valorisées par TAT

Les activités du nouvel an de TAT dans six destinations devraient produire 225 000 visites dans les régions, générant 500 millions de bahts.

Phatthalung, perle du nouvel an

A noter: «l'Amazing Thailand Countdown 2020» à Phatthalung (30 décembre 2019 au 1er janvier 2020) au Coliseum Intersection.

Deux jours de spectacles de lumière, décorés avec des articles de pêche locaux et un arbre de Noël géant fabriqué à partir de matériaux locaux. Les activités quotidiennes incluront un cercle de danse traditionnel «mortier d'or», des spectacles culturels et des concerts de musique, des tirages au sort et des jeux, des démonstrations de cuisine et une foire de vente d'artisanat local et de cuisine thaïlandaise.

La cérémonie d'ouverture, le 30 décembre 2019, comprend une « Norah Parade » (Phatthalung est le berceau de la tradition de danse folklorique Norah du sud de la Thaïlande). Le compte à rebours du 31 décembre 2019 comprend des spectacles de danse folklorique et de tambour Pone de Norah et un tunnel d'éclairage. Le jour de l'an 2020 commencera par une cérémonie de remise d'aumônes bouddhistes et le public présent, surtout les jeunes, pourra nourrir les buffles d'eau.



http://www.gavroche-thailande.com/actualites/tourisme/111150-thailande-tourisme-phattalung-province-phare-de-ce-nouvel-an-2020?fbclid=IwAR0GFiXGrdUWLJOhiLMEknE9JmwHRxIx0P0fU3WH7W4TUoO_onj8UMg2zNk
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #634 le: décembre 24, 2019, 09:42:51 am »


Les parcs nationaux en Thaïlande, c'est compliqué !
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #635 le: décembre 25, 2019, 08:41:05 am »


Personnellement, j'ai fais la liste de tous les endroits où les touristes chinois se concentrent et je n'y mets plus jamais les pieds !  ;)


Coup de froid sur le tourisme chinois en Thaïlande et dans le reste de l’Asie du sud-est !

La guerre commerciale menée par Trump contre la Chine est responsable de la baisse du nombre de touristes chinois en Thaïlande et dans les autres pays d’Asie du sud-est.

Les autorités thaïlandaises et les personnes touchées par la récession se tordent les mains alors que l’essor et la croissance du tourisme au Pays du Sourire ont connu leur premier revers de fortune depuis deux décennies.

Mais ce n’est pas seulement en Thaïlande.


Où sont les touristes chinois ? !

Ce n’est pas comme si les touristes allaient soudainement ailleurs.

Selon les analystes de l’industrie qui compilent des informations pour Bloomberg, cela se produit dans toute l’Asie.

Il semble que l’angoisse intérieure concernant les défis économiques de la Chine et l’affaiblissement du yuan provoquent des grondements dans toute la ceinture de l’Asie du Sud-Est.

L’augmentation des revenus au cours de la dernière décennie a alimenté les intentions de voyage des Chinois de la classe moyenne.

Soudain, ils sont devenus le plus grand marché de voyages à l’étranger au monde.


Le nombre total de voyages au départ de la Chine a plus que doublé, passant de 57 millions en 2010 à 131 millions de voyages en 2017.


Quand la Chine éternue, le reste de l’Asie prend froid

Le boom des voyages chinois vers l’étranger au cours des 5 à 10 dernières années, qui a entraîné une augmentation considérable du nombre de touristes dans toute l’Asie du Sud-Est, est maintenant en marche arrière, selon Bloomberg.

Ce déclin du nombre de voyageurs en provenance du plus grand marché source du monde est devenu une douloureuse leçon pour les nations du Sud-Est telles que la Thaïlande et l’Indonésie qui sont devenues trop dépendantes de la première économie d’Asie.

Kampon Adireksombat, directeur des études économiques et financières de la Siam Commercial Bank à Bangkok, affirme que la baisse des arrivées et des dépenses des Chinois se fait sentir dans toute la région.

“Il y a toujours un risque de concentration lorsqu’on s’appuie sur un seul marché, et de nombreux pays pourraient ne pas être en mesure de trouver un substitut à la croissance assez rapidement”.

Le marasme devrait se prolonger jusqu’en 2020 si la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis continue de peser sur l’économie chinoise.

Les circuits en mandarin, les menus chinois dans les restaurants, les bus touristiques dédiés aux Chinois et les files d’attente spéciales pour l’immigration chinoise se sont multipliées de Danang à Yogyakarta, de Phuket à Ho Chi Minh Ville.

Les voyageurs se sont pressés dans les points chauds touristiques de l’Asie du Sud-Est, attirés par leur proximité et leurs cultures exotiques.

Les voyagistes, les promoteurs, les hôtels et les détaillants ont réagi et se sont mis à l’œuvre.

La demande a été soudaine et tous voulaient s’assurer de pouvoir obtenir leur part du gateaux chinois.


Ceux qui ont misé trop gros sur le tourisme chinois se retrouvent en difficulté

Le ralentissement du nombre d’arrivée de touristes chinois menace maintenant l’industrie du tourisme de l’Asie du Sud-Est.

Pour les investisseurs, le personnel, les propriétaires, les personnes qui ont acheté des bateaux d’excursion, les entreprises qui ont construit de nouveaux parcs à thème – dans certains cas, les retombées seront catastrophiques.

Pour ceux qui ont trop misé sur le cheval de course du tourisme chinois, les pertes seront dramatiques.

Dans de nombreux pays qui ont connu une forte augmentation du nombre de touristes venant de Chine au cours de la dernière décennie, il en résulte une offre excédentaire de chambres d’hôtel, en particulier en Indonésie, en Thaïlande et au Vietnam.

Les entreprises et les gouvernements locaux ont versé des millions de dollars dans l’expansion des centres de villégiature, des hôtels, des infrastructures et des installations de voyage.

En Thaïlande, l’expansion des aéroports est devenue un souci constant pour les voyageurs au cours de la dernière décennie.

Le groupe hôtelier thaïlandais Central Plaza Hotel Group a signalé un ralentissement de son activité hôtelière au deuxième trimestre 2019 en raison de la baisse de la demande chinoise.

Le taux d’occupation de ses propriétés thaïlandaises a chuté de 7 % au cours du trimestre, et l’opérateur basé à Bangkok dispose de 2 040 chambres, prêtes à s’ajouter à son portefeuille existant de 6 678 chambres.

Ce n’est qu’un des grands groupes hôteliers qui ont ajouté des chambres qui resteront désormais vides.

Mais une partie du développement est maintenant achevée ou presque, et a été approuvée avant le début du ralentissement.

Bangkok prévoit également un nouveau Ritz Carlton en 2023 dans le cadre d’un développement de 3,9 milliards de dollars, tandis que Hilton gérera deux hôtels dont l’ouverture est prévue pour 2022.

A Phuket, un lieu de prédilection pour les mariages en bord de mer et la plongée sous-marine, il y aura 18 % de chambres d’hôtel supplémentaires d’ici 2024, selon le cabinet de conseil C9 Hotelworks.

Au cours des deux dernières décennies, la croissance annuelle du nombre de touristes venant en Thaïlande a été en moyenne de 7 à 12%, année après année.

Maintenant, les arrivées internationales en Thaïlande n’ont augmenté que de 2 % cette année, ce qui n’est pas une catastrophe mais certainement un ralentissement.

Et la croissance n’a pas été limitée à la Thaïlande.

A Singapour, les opérateurs de casinos Las Vegas Sands et Genting Singapore ont annoncé une expansion de leurs centres de villégiature de 9 milliards de dollars US au début de l’année, suite au succès du film hollywoodien “Crazy Rich Asians“.

Marriott International a 140 hôtels en projet dans la région, et prévoit de plus que tripler son portefeuille d’ici 2023 aux Philippines.

Les voyageurs chinois sont devenus le plus grand groupe de visiteurs en Malaisie, ajoutant 403,7 milliards de dollars US au PIB malaisien en 2019.

Ces grands promoteurs ont parié sur le fait que la récession serait de courte durée et que les touristes reviendraient éventuellement lorsque le sentiment de ” croissance ” de l’économie mondiale reviendrait.

En Thaïlande et aux Philippines, le tourisme a augmenté pour représenter plus de 20 % de leur PIB, soit le double de la moyenne mondiale, en entraînant une dépendance malsaine à l’égard de l’argent touristique capricieux.

Mais après chaque boom, il y a un ralentissement.

A ce stade, il n’y a pas eu de “crack”, car la baisse du nombre de touristes chinois dans la région est remplacée par de nouveaux marchés émergents.

Mais les pays de l’Asie du Sud-Est tentent maintenant de diversifier leurs efforts de sensibilisation pour réduire leur dépendance à l’égard d’un ou deux marchés clés.

La Thaïlande a supprimé les frais de visa pour les touristes indiens au début de cette année et les compagnies aériennes et les hôteliers essaient de stimuler les liaisons entre les deux pays.

De nouvelles compagnies aériennes sont en cours de préparation et sont prêtes à ajouter des vols.

Le Vietnam, où les touristes chinois ont représenté un tiers des 15 millions de visiteurs étrangers l’année dernière, met en place des bureaux de promotion du tourisme au Royaume-Uni et en Australie, tandis que des vols directs entre l’Inde et le Vietnam sont prévus.

Mais, jusqu’à présent, le remplacement d’autres marchés n’a pas permis de combler le vide laissé par les Chinois. Enfin, pas encore en tout cas.

L’autre mise en garde sur toute cette morosité, et un avertissement aux prophètes de malheur qui pensent que le tourisme dans des pays comme la Thaïlande est ” fini “… la guerre commerciale sera terminée à un moment donné, le baht thaïlandais baissera par rapport aux autres devises, des changements seront faits en réaction à la baisse des chiffres.

Les plages de Phuket seront toujours là, Da Nang aura toujours un beau temps et Angkor Vat n’ira nulle part.

Après chaque coucher de soleil, il y a un autre lever de soleil.



https://toutelathailande.fr/news/coup-de-froid-sur-le-tourisme-chinois-en-thailande/?fbclid=IwAR0ZVINGJzclObaqBtuvJ2LxBDILdLQ0Ky1zTo0LAx0-fSW-hIOlpRyQuNQ
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #636 le: décembre 28, 2019, 08:31:23 am »


Encore une bonne raison de ne plus aller à Koh Samui, Koh Tao et Ko-Phangan !... Entre les Russes et les Chinois, bienvenue en Thaïlande !   :hang


KOH SAMUI: vols directs de Russie jusqu’ à Surat Thani pour booster le tourisme.... Ohhh

Une nouvelle série de vols entre la Russie et l'aéroport international de Surat Thani a débuté le 27 décembre avec la compagnie charter Nordwind Airlines.

Les touristes russes auront des vols directs en évitant le monopole à l'aéroport de Koh Samui.

Ils peuvent ensuite se rendre à Koh Samui, Koh Tao et Ko-Phangan depuis l'aéroport international de Surat Thani dans le district de Phunphin par voie terrestre et ferry. L'aéroport se trouve à 21 kilomètres à l'ouest de la ville de Surat Thani.

Les vols saisonniers se poursuivront jusqu'à la fin avril et devraient sensiblement augmenter le nombre de touristes.....indispensables dans les îles du golfe de Thaïlande.

Les vols partiront de Moscou, Krasnoïarsk et Novossibirsk.

Actuellement Bangkok Airways jouit du monopole pour les vols vers Koh Samui à des prix bien au-dessus des tarifs pour des itinéraires similaires de la même longueur autour de la région.

Les analystes ont blâmé le monopole et le coût élevé des voyages à Samui pour le malaise de l'île ces dernières années.



https://thethaiger.com/hot-news/tourism/direct-russian-flights-into-surat-thani-start-with-uptick-for-samui-koh-tao-ko-phangan
IP archivée

PHILGOOD

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 572
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #637 le: décembre 28, 2019, 06:26:59 pm »


Encore une bonne raison de ne plus aller à Koh Samui, Koh Tao et Ko-Phangan !... Entre les Russes et les Chinois, bienvenue en Thaïlande !  :hang


Entièrement d'accord avec toi Manu, Les Russes et les Chinois sont les pires touristes que j'ai pu croiser en Thaïlande de par leurs comportements ! D'ailleurs les Thaï ne les portent pas trop dans leurs coeurs non plus à ce qu'on m'a dit, mais avec le tourisme ils n'ont pas trop le choix que de subir !...
Amicalement,
Philgood ...  :hang :What? :smile


IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #638 le: décembre 29, 2019, 08:38:39 am »


Thaïlande : année record pour le tourisme

Le secteur touristique thaïlandais a établi un nouveau record en accueillant 39 millions de touristes étrangers en 2019, contre 38 millions l'an passé.

Le ministre thaïlandais du Tourisme et des Sports, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré que le Royaume restait l'une des destinations préférées des voyageurs mondiaux.

Il a indiqué que les derniers jours de 2019, 140.000 touristes devraient arriver chaque jour, portant le nombre total d'étrangers à 39,6-39,8 millions d'ici la fin de l'année.

Cette année, l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) s'attend à une croissance de 4% tant en nombre de touristes qu’en recettes, correspondant à 39,7 millions de touristes étrangers et 1,96 billion de bahts (64,9 milliards de dollars).

La TAT prévoit que le nombre de touristes atteindrait 40,8 millions en 2020 et générerait 2,02 billions de bahts, soit une hausse annuelle respectivement de 2,5% et 3%.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #639 le: janvier 04, 2020, 08:50:39 am »


Thaïlande: 3,2 billions de Bat en revenus touristiques en 2020

Selon le dernier rapport de l'Office du tourisme de Thaïlande (TAT), le pays s’attend à percevoir à 3,18 billions de bahts de recettes touristiques globales en 2020, soit une augmentation de 4% en glissement annuel.

En détail, cela inclut 2,02 milliards de bahts pour le marché des touristes internationaux et 1,16 billion de bahts pour celui des touristes nationaux.

Les perspectives pour 2020 sont légèrement supérieures aux chiffres enregistrés 2019 : cette année le secteur du tourisme thaïlandais devrait générer 3,06 billions de bahts (augmentation de 4% par rapport à 2018), dont 1,96 billion de bahts (en hausse de 4%) pour 39,77 millions de touristes internationaux (également en hausse de 4% ) et 1,10 billion de bahts (en hausse de 3%) pour 167 millions de voyages intérieurs (en hausse de 1%).

La Thaïlande a accueilli son 39 millionième touriste le 27 décembre 2019.

En 2020, l'Office du tourisme de Thaïlande (TAT) prévoit une croissance des touristes internationaux en Thaïlande en provenance de plusieurs marchés, dont les pays CLMV (Cambodge, RDP lao, Myanmar et Vietnam), la Malaisie, les Philippines, l'Indonésie, la Corée du Sud, Taïwan, l'Inde, l'Espagne, Europe de l'Est, Israël et États-Unis.

Les marchés chinois, singapouriens et moyen-orientaux montrent des signes de reprise. Parallèlement, les marchés japonais, hongkongais, européens, scandinaves, australiens et latino-américains devraient rester stables ou afficher une croissance lente.

Yuthasak Supasorn, directeur de TAT, a déclaré: «l'objectif de TAT pour 2020 est basé sur plusieurs facteurs favorables, allant des mesures de relance du gouvernement, des stratégies de marketing ciblées de TAT et des promotions des destinations émergentes, de nouvelles routes aériennes et des perspectives positives des touristes internationaux en Thaïlande, marchés sources. TAT se prépare également à surmonter plusieurs défis, notamment les effets de la guerre commerciale sino-américaine, la hausse des taxes à la consommation au Japon et le Brexit. Le fort baht thaïlandais, les Jeux olympiques d'été de Tokyo 2020, l'Exposition universelle de 2020 à Dubaï et les régimes de visa de relance des concurrents des pays ont également été pris en considération lors de l'élaboration de nos stratégies de marketing touristique. »



https://www.businesstravel.fr/thailande-32-billions-de-bat-en-revenus-touristiques-en-2020.html?fbclid=IwAR2vLCWWlwiD5ERUmICZrO37_mcwVHDeTQCc24-BRI07G3WfEZaa1Q4mv7M

IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17024
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #640 le: janvier 05, 2020, 08:25:24 am »


Problèmes touristiques en 2020 : les analystes ont trouve un nouveau bouc émissaire : l’Euro 2020 de football.....  :huhu

Les principaux analystes thaïlandais ont trouvé un nouveau bouc émissaire à blâmer pour les problèmes touristiques du pays: l’Euro 2020 de football.....

Kasikorn institut de recherche a déclaré que le tournoi était un nouveau défi face au tourisme thaïlandais.

Il semble que les Européens vont fuir la Thaïlande en faveur de l’Europe pour l’Euro qui se tiendront à travers ce continent en milieu d'année.

Ceux qui pensent que les Thaïlandais devraient baisser leurs prix sont déçus car les analystes ont déconseillé cette stratégie.

D'autres problèmes détaillés par l'analyse étaient l'économie mondiale et le fait que les gens voyageaient généralement moins.
Puis il y a eu la situation instable au Moyen-Orient et le prix du pétrole.

Ils ont prédit que les visiteurs étrangers augmenteraient de 2 à 3 % en 2020. Il s'agit de la croissance la plus lente en 6 ans.

La faible augmentation serait en grande partie due aux voisins asiatiques qui vont visiter la Thaïlande.

Ils dépensent moins que les européens, ceux de l'Océanie et du Moyen-Orient, ont déclaré les analystes, ce qui signifierait moins d'augmentations de dépenses aussi.

Ils ont prédit que la plupart des dépenses iraient sur de nouvelles expériences plutôt que des biens.

Les dépenses seraient en hausse de 1,4 % à 2,5 % ou 1,97 à 1,99 billion de bahts.

Ils ont conseillé à l'industrie de ne pas s'engager dans une guerre des prix, mais plutôt de se concentrer sur la qualité, une meilleure technologie et la diversification.
IP archivée