Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...  (Lu 153531 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #550 le: février 20, 2019, 11:38:21 pm »


 :announce 


 Les services de sécurité des aéroports considèrent que les durians sont des produits dangereux qu'il est interdit d'embarquer à bord des avions...  :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #551 le: mars 09, 2019, 05:14:27 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


SANTE: eau du robinet non potable... :-[


Dans une liste de 187 pays où il est préférable d'éviter de boire l'eau du robinet, dressée par l'agence touristique Globehunters, figurent par exemple le Brésil, Cuba, l'Indonésie et l'Inde - destinations parmi les plus prisées des Français en 2018.

Également, dans cet inventaire composé à partir des données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, on trouve des pays comme Chypre, la Thaïlande et la plupart des ex-républiques de l'Union soviétique.

En général, l'Afrique, l'Amérique centrale, l'Asie, ainsi que le Proche Orient sont considérées comme les régions où l'eau du robinet n'est pas propre à la consommation.

Par contre, des spécialistes soulignent que l'eau dans ces pays n'est pas sale, mais qu'elle n'est simplement pas potable. Ils expliquent que si une personne la boit, elle peut tomber malade, à cause d'une infection grave, dangereuse pour un organisme humain.

Les pays, où l'eau du robinet est reconnu comme convenable à boire sont les États-Unis, le Canada, le Japon, l'Australie, l'Arabie saoudite, la Corée du Sud et la plupart des pays européens.

Selon les données de l'Organisation mondiale de la santé, près de 842.000 personnes meurent chaque année de diarrhées causées par une eau du robinet impropre à la consommation.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #552 le: mars 14, 2019, 11:23:45 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


TOURISME toujours...  :D


La Thaïlande a reçu le prix de meilleure destination d’Asie à la 53e édition du salon international du tourisme de Berlin (ITB).

Le directeur de l’Office du tourisme de Thaïlande (TAT) a reçu cette récompense décernée par "Go Asia", une plate-forme allemande de promotion des voyages et des loisirs en Asie.

En 2018, quelque 38 millions de touristes étrangers ont visité la Thaïlande, soit un nouveau record avec une progression de 7,54 % par rapport à l’année précédente.

D’après l’Office du tourisme, la Thaïlande a également réalisé durant la même année son record absolu en termes de recettes avec un total de 2.000 milliards de bahts (62 milliards de dollars), soit environ 12% de son PIB.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #553 le: mars 23, 2019, 08:10:19 am »


Les touristes chinois en baisse de 12% en février

La Thaïlande a enregistré une augmentation de 0,17% des arrivées de touristes en février, après une hausse de 4,9% en janvier, a annoncé mercredi le ministère du Tourisme et des Sports.

Les visiteurs en provenance de Chine, principale source de touristes en Thaïlande, ont chuté de 12,3% en février par rapport à l’année précédente, après avoir bondi de 10,3% en janvier.

Les 3,57 millions de touristes ont dépensé environ 192 milliards de bahts en février, en baisse de 0,84% par rapport à l’année précédente.
Le tourisme, locomotive de l’économie

Les touristes chinois sont la principale source de recettes en devises dans un secteur qui représente de 15 à 20% de l’économie et des emplois en Thaïlande.

Les recettes en devises des touristes étrangers représentent environ 12% du produit intérieur brut de la Thaïlande.


La Thaïlande attend 41 millions de touristes en 2019

Le tourisme est désormais installé comme un moteur essentiel de la croissance thaïlandaise, mais la gestion d’un tourisme de masse met sous pression l’environnement et les infrastructures qui ont du mal à suivre cet emballement.



https://www.thailande-fr.com/tourisme/79491-les-touristes-chinois-en-baisse-de-12-en-fevrier
IP archivée

koh-lanta

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 185
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #554 le: mars 24, 2019, 04:11:41 am »


c'est tout l'enjeu, se développer sans tout casser.

Pas facile d’accueillir toujours plus de monde sans devoir tout couper, vendre ou construire à outrance.

Se projeter dans le temps, penser non pas à demain, mais à dans 50 ou 100ans, quitte à passer pour un hurluberlue.

Pourquoi par exemple, ne pas avoir 2 ou 3 capitales, pourquoi toujours 1 seul ? pourquoi tout construire est agglutiner dans la même ville ?

Avec une capitale au sud, une capitale au nord et une capitale au centre.

Toutes ces personnes qui quitte leurs campagne pour partir à Bangkok car tout se passe là-bas pourraient être plus proches ensemble.

La population, la pollution et les bouchons de Bangkok, divisés par 3 .

Des richesses, du travail tout cela redistribué sur l'ensemble du pays.

Ça redonnerais un peu de pep's au petites villes et villages et sa redonnerais surtout un grand bol d'air frais sur Bangkok.

Douce illusion je sais, mais,  AMAZING Thaïlande, alors qui sais !  ;D
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #555 le: mars 30, 2019, 08:07:37 am »


Augmentation du tourisme en janvier, février, mars 2019

Les touristes étrangers venant par voie aérienne et par voie routière sont respectivement en croissance de 4,5%, et 26,2%. Le nombre de visiteurs asiatiques est en hausse de 7,5% en un an alors que celui des visiteurs européens, en hausse de 6,1%.

Au cours des trois derniers mois, le nombre de touristes en provenance de la plupart des marchés a augmenté, notamment celui de République de Corée (24,1%), du Japon (8,3%), de Chine (37,8%), de Taïwan (Chine) (26%), de Thaïlande (49,3%), de Singapour (0,7%), et de Malaisie (11,1%).
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #556 le: avril 03, 2019, 08:11:45 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


TOURISME


Les chiffres d'arrivées de touristes étrangers dans les deux aéroports de Bangkok au cours du premier trimestre 2019 sont mauvais.

Cela concerne notamment les Français, qui sont passés de 21.150 en 2018, à 16.674 (- 11.71%). Les Chinois sont en recul de 12.36 %, ce qui constitue un sinistre majeur.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3405
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #557 le: avril 18, 2019, 02:00:07 am »



Maya Bay restera fermée pendant « 4 ou 5 ans » !


La célèbre plage de la baie de Maya restera interdite aux visiteurs pendant des années, a annoncé mercredi un responsable du parc national.

Vorapot Lomlim, chef du parc national de Phi Phi, a déclaré aux journalistes que l'endroit mythique, devenu célèbre dans le monde entier grâce au film hollywoodien «The Beach» en 2000, avait besoin de temps pour que son écologie se remette complètement des dommages consécutifs aux foules de touristes.

"Maya Bay doit rester fermée jusqu'à ce que la nature soit complètement rétablie", a déclaré Vorapot. "Nous prévoyons que cela prendra quatre à cinq ans."

Depuis que Maya a été fermée il y a près d'un an, des créatures marines telles que des requins de récif et des crabes fantômes sont revenues sur l'île, a déclaré Worapot. Il a ajouté que plus de 23 000 coraux plantés par les responsables de la marine l'année dernière ont commencé à se développer.

Maya Bay, dans l'archipel des Phi Phi au large de la côte de Krabi, a attiré des centaines de milliers de visiteurs ces dernières années - un boom touristique qui s'est transformé en cauchemar pour les défenseurs de l'environnement.

Les experts ont été consternés de voir le corail décimé par les bateaux et la nature locale piétinée par les touristes. Lorsque le gouvernement a ordonné la fermeture de l'île pour une période de répit, les autorités ont indiqué que près de 50% de ses coraux étaient morts.

M. Vorapot a déclaré que son équipe continuerait de surveiller l’environnement de l’île grâce à des enregistreurs de données installés dans la région.

 
http://www.khaosodenglish.com/news/2019/04/17/maya-bay-to-stay-closed-for-4-5-years/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #558 le: avril 19, 2019, 08:54:46 am »


La pollution en Thaïlande peut-elle être un frein au Tourisme ?

La pollution sévit à nouveau dans le nord de la Thaïlande. Et il faut espérer que le pays trouve dès que possible une solution à la pollution de l’air qui sévit non seulement sur Bangkok mais également dans le nord de la Thaïlande. C’est un fléau qui touche la plupart des pays industrialisés certes, cependant, la part du tourisme dans le PIB du Royaume est là-bas considérable.


Des milliers de visiteurs annulent leurs séjours

Le smog, longtemps signalé par les habitants du nord de la Thaïlande, s’est aggravé au point d’affecter le secteur du tourisme. Les réservations d’hôtels dans les provinces populaires de Chiang Mai et de Chiang Rai ont considérablement diminué. Ce sont des dizaines de milliers de visiteurs qui préfèrent se tourner vers d’autres destinations. Le gouverneur de l’office du tourisme thaïlandais, Yuthasak Supasorn, a déclaré que ce problème concernait principalement les visiteurs locaux.


Une chute d’au moins 20 % des réservations

Un représentant de la Fédération des Industries de Chiang Rai a déclaré que la pollution de l’air cette année était « particulièrement grave ».
Il a indiqué que les réservations de chambres d’hôtel dans le pays avaient chuté de 20 % par rapport à 2018, ajoutant que de nombreux touristes avaient préféré se tourner vers le sud du pays.


Une qualité de l’air mauvaise

Ces derniers jours, la qualité de l’air était « mauvaise » à Chiang Mai et « très mauvaise » à Chiang Rai, selon le site Web AirVisual. Dans de nombreuses provinces du nord, notamment Phayao et Mae Hong Son, la situation est la même. La détérioration de la qualité de l’air a amené le Premier ministre Prayuth Chan-Ocha à se rendre dans la région.


Quelles sont les causes de cette pollution ?

Ce problème a été largement attribué aux incendies de forêt. Mais également et surtout les feux provenant des terres agricoles aussi bien en Thaïlande que dans les pays voisins.


Les fêtes de Songkran au programme

Les Thaïlandais ont célébré la nouvelle année traditionnelle thaïlandaise du samedi 13 au lundi 15 avril 2019. Songkran est fêté à travers tout le pays, et particulièrement à Chiang Mai et à Bangkok. C’est un moment exceptionnel où les visiteurs peuvent participer aux rituels solennels ou prendre part à la frénésie des batailles d’eau.
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3405
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #559 le: avril 25, 2019, 07:11:06 pm »


La Thaïlande et le Cambodge de nouveau reliés par le train !

Après quasiment un demi-siècle d’interruption en raison de la guerre civile, le Cambodge et la Thaïlande ont officiellement rouvert lundi la liaison ferroviaire entre les deux pays

La ligne de chemin de fer reliant le Cambodge et la Thaïlande a été officiellement inaugurée lundi en vue de réduire les temps de trajet et de stimuler les échanges commerciaux entre les deux voisins.

Le Premier ministre cambodgien, Hun Sen, et son homologue thaïlandais, Prayuth Chan-O-Cha, ont assisté à la cérémonie de signature au poste frontière thaïlandais d’Aranyaprathet avant de se rendre ensemble à la ville cambodgienne de Poipet dans un train offert par la Thaïlande.

Les deux hommes - Prayuth vêtu d’une chemise jaune vif en hommage au roi Rama X qui sera couronné le week-end prochain- sont sortis du wagon à Poipet, levant ensemble leurs mains jointes aux acclamations de la foule qui les attendait et agitait des drapeaux des deux pays.

Hun Sen a qualifié leur voyage d '"historique" et a remercié la Thaïlande pour ses efforts "en vue de rétablir le lien ferroviaire entre le Cambodge et la Thaïlande".

Le chemin de fer permettra également d’améliorer les liaisons entre son pays et d'autres voisins du Sud-Est asiatique et de stimuler l'économie et le commerce, a-t-il ajouté.

Le commerce bilatéral entre la Thaïlande et le Cambodge s'élève actuellement à 5,3 milliards d’euros.

L'année dernière, le Cambodge a rouvert le dernier tronçon d'un chemin de fer de 370 km (230 km) reliant la capitale, Phnom Penh, à la frontière thaïlandaise.

La Banque asiatique de développement a financé la reconstruction du lien à hauteur de 11,5 millions d’euros.

Une grande partie des chemins de fer cambodgiens - construits par les Français à l'époque coloniale - ont été endommagés par les années de conflits qui ont dévasté le pays durant la période de la guerre froide.

Le tronçon de 48 kilomètres (30 miles) près de Poipet a été détruit en 1973, tandis que le reste du chemin de fer menant à Phnom Penh a été désaffecté pendant plus de 10 ans en raison de son mauvais état.

Le Cambodge compte plus de 600 kilomètres de lignes ferroviaires s'étendant de sa frontière nord avec la Thaïlande jusqu’à son littoral au sud.



https://lepetitjournal.com/lepetitjournalcom-bangkok-avec-afp-156197
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #560 le: avril 28, 2019, 08:33:44 am »


Baisse rare mais significative du nombre de touristes

L’industrie du tourisme thaïlandaise fait face à l’un de ses plus grands défis, les données récemment publiées faisant apparaître une baisse significative du nombre d’arrivées et des dépenses touristiques.

Selon les données officielles compilées par Bloomberg, le nombre de touristes étrangers en Thaïlande a diminué de 3,5 millions en mars (chiffres qui semblent faux), en baisse de 0,7% par rapport à il y a un an.

Outre le fléchissement du nombre d'arrivées, les dépenses des touristes étrangers ont également diminué de 1,3%, pour s'établir à environ 5,8 milliards de dollars.

Dans un pays où le tourisme représente un cinquième de l'économie, ces chiffres sont significatifs.

La baisse des arrivées de touristes a été alimentée par une baisse des touristes chinois pendant deux mois consécutifs, bien que les arrivées en provenance d'Inde aient considérablement augmenté, + 35%, a déclaré Bloomberg.

"Si les entrées et les recettes touristiques continuent à baisser, cela pourrait représenter un risque supplémentaire pour l'économie, car ce secteur est l'un de ses principaux moteurs", a déclaré Dubergrat Prajaksilpthai, économiste à la TMB Bank à Bangkok.

"Les chiffres fluctuent généralement et pourraient rebondir, nous devons donc attendre et voir."

Plus tôt cette semaine, le gouvernement thaïlandais a annoncé qu'il continuerait à offrir le visa à l'arrivée gratuitement pour les Chinois et les Indiens afin de stimuler le tourisme.

En prolongeant ce programme, les touristes en provenance de Chine, d'Inde et de 19 autres pays et régions peuvent entrer gratuitement en Thaïlande au lieu de payer les 2 000 bahts pour un visa à l'arrivée, à l'aéroport.

Par ailleurs, le premier ministre a rejeté l'idée du ministre de l'économie d'allouer 1500 bahts (à dépenser dans des commerces dédiés) à tous les touristes Thaïlandais qui visiteraient leur propre pays.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13816-baisse-rare-mais-significative-du-nombre-de-touristes/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #561 le: mai 09, 2019, 10:47:38 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Pénurie d'eau à Koh Larn...  :(


La Marine Nationale a livré 100 000 litres d'eau sur l’île de Koh Larn où l'on ne trouve plus une goutte alors que 10 000 touristes arrivent chaque jour et 56 familles vivent sur l’île.

On ne sait pas si la Marine devra assurer d'autres livraisons. On ne sait pas si la montagne à ordures est toujours sur l’île.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #562 le: mai 13, 2019, 09:12:01 am »


Les Chinois sont de retour et les aéroports sont pleins

LE NOMBRE de passagers transitant par les six aéroports exploités par Airports of Thailand (AOT) a atteint 38 millions au premier trimestre de cette année, en hausse de 4,49% par rapport au même trimestre de l’année dernière, en raison principalement du rebond des arrivées en provenance de Chine.

Le président d'AOT, Nitinai Sirismatthakarn, a déclaré s'attendre à ce que le nombre total de passagers augmente de 6 à 7% sur toute l'année.

« Nous avons constaté que le nombre de passagers dans nos aéroports avait augmenté de manière continue au premier trimestre de cette année et avait atteint environ 38,73 millions de personnes, soit une augmentation de 4,49% par rapport au même trimestre de l'année dernière. Parmi eux, environ 23,19 millions étaient des passagers de vols internationaux, soit une augmentation de 5,30% par rapport au même trimestre de l’année dernière, et 15,53 millions de passagers sur des vols intérieurs, en baisse de 1,20% par rapport au même trimestre de l’année dernière.

"Les Chinois sont en train de revenir, comme en témoigne le nombre plus élevé de passagers empruntant les compagnies aériennes chinoises."

Il a souligné qu'une exigence d'AOT interdisait aux compagnies aériennes d'avoir un taux de retards (départ / arrivée) et annulations de plus de 20%, sinon elles verraient le nombre de leurs prochains créneaux horaires réduit.

« Cela a pour conséquence que de nombreuses compagnies aériennes internationales se font concurrence pour organiser des promotions en évitant les annulations afin de conserver leurs créneaux horaires dans les aéroports d'AOT. Nous prévoyons également que l'industrie du tourisme restera en bonne santé pendant toute l'année et cela entraînera une augmentation du nombre de passagers dans nos six aéroports de 6% à 7%, en hausse par rapport aux 139,52 millions enregistrés l'année dernière," A déclaré Nitinai.

L’aéroport de Suvarnabhumi a vu son nombre de passagers augmenter de 6,22% par rapport au premier trimestre de l’année, à 17,65 millions, suivi de l’aéroport Don Mueang, qui a enregistré une augmentation de 2,8% du nombre de passagers au premier trimestre, à 10,69 millions, et de Phuket Aéroport avec 1,09% à 5,34 millions de passagers.

Le nombre de passagers à l'aéroport de Chiang Mai a également augmenté de 9,26% au premier trimestre pour atteindre 3,21 millions, tandis que l'aéroport de Chiang Rai a enregistré une hausse de 5,52% pour atteindre 806 102 personnes. Pendant ce temps, les passagers à l'aéroport de Hat Yai ont chuté de 4,79% au premier trimestre pour atteindre environ 1,01 million.

Le nombre de vols dans les six aéroports a augmenté de 4,76% au premier trimestre pour atteindre 233 107, dont 127 951 vols internationaux, en hausse de 7,23% par rapport au même trimestre de l’année dernière.

105 156 vols intérieurs ont été effectués, en hausse de 1,90%. L'aéroport de Suvarnabhumi a enregistré le nombre le plus élevé de vols, soit 98 435, en hausse de 6,50% par rapport au même trimestre en 2018, suivi de l'aéroport Don Mueang avec une augmentation de 2,71% du nombre de vols, qui s'est établi à 68 987. Le nombre de vols à l'aéroport de Phuket a également augmenté de 0,68% au premier trimestre pour atteindre 31 463.

Le nombre de passagers empruntant des compagnies à bas coûts a atteint 19,02 millions au premier trimestre de cette année, en hausse de 6,36% par rapport à l’année dernière, dont 8,05 millions de passagers empruntant des liaisons internationales, en hausse de 16,53%. 10,96 millions de passagers supplémentaires ont emprunté des liaisons intérieures, en baisse de 0,04% par rapport au même trimestre de l’année dernière.

L'aéroport Don Mueang affiche le nombre le plus élevé de passagers des compagnies aériennes low-cost, soit 10,57 millions au premier trimestre de cette année, une augmentation de 3,74% par rapport au même trimestre de l'année dernière, suivi de 2,49 millions par l'aéroport de Phuket, en hausse de 4,34%; et l’aéroport de Suvarnabhumi à 2,37 millions, en hausse de 27,57% par rapport au même trimestre de l’année dernière.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13867-les-chinois-sont-de-retour-et-les-a%C3%A9roports-sont-pleins/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #563 le: mai 14, 2019, 10:06:12 am »


Avertissements aux voyageurs du Quai d'Orsay : le sud de la Thaïlande est en rouge

     
Voyage - Conseils aux voyageurs du Quai d'Orsay : indispensable pour la sécurité à l'étranger www.diplomatie.gouv.fr


Suite à la prise d’otage de deux touristes au Bénin, rappelons que, avant tout voyage dans une zone à risque dans le monde, il est impératif de s’informer de la situation sécuritaire, mais aussi sanitaire et climatique, dans le pays de destination à l’aide de la rubrique Conseils aux voyageurs mise à jour quotidiennement par le Ministère des Affaires étrangères. C’est d’ailleurs l’une de nos sources privilégiées au Routard pour vous tenir informé de la sécurité dans les pays du monde.

Il existe sur ce site de référence quatre niveaux de vigilance : normal (vert), vigilance renforcée (jaune), déconseillé sauf raison impérative (orange) et formellement déconseillé (rouge). Les zones en orange et en rouge doivent tout simplement être évitées.

Un voyageur informé en vaut deux et il est donc plus que recommandé de consulter ce site avant le départ.

A ce jour, les zones à risque sont :

- En Europe : la vigilance est recommandée en Ukraine, la Crimée est déconseillée tout comme la zone frontalière avec la Russie. La Géorgie, l'Arménie et l’Azerbaïdjan (zones frontalières avec la Russie) et la Turquie présentent des régions à risque et déconseillées.

- En Afrique : seule la partie nord du Maroc reste en vert. De la Mauritanie à l’Egypte, la quasi-totalité de l'Afrique du Nord est déconseillée. Le reste du continent est au moins en vigilance renforcée, tandis que les zones formellement déconseillées se trouvent dans le centre du continent (Mali, Niger, Nigeria, République Centrafricaine, Tchad, Soudan, Congo, Somalie, Burkina Faso, zone frontalière au Bénin...).

- Au Moyen Orient,  seuls le Qatar, les Émirats, le Koweit et le sultanat d’Oman sont sûrs.

- En Asie, l’Afghanistan, l’Est de l’Inde, le Pakistan, le Cachemire, le Brunei, le Sri Lanka, une partie de la Birmanie, l'extrême sud de la Thaïlande, la Corée du Nord et le sud des Philippines sont déconseillés.

- Dans les Amériques, seuls le Canada et les Etats-Unis sont en vert. Une partie du Mexique est en rouge, tout comme des régions du Venezuela et de la Colombie. Les autres pays sont au moins en vigilance renforcée à part l'Argentine et l'Uruguay

Cette situation est susceptible d'évoluer quotidiennement. Elle est mise à jour dans les Conseils de sécurité du Quai d'Orsay.

https://www.routard.com/actualite-du-voyage/cid138082-conseils-aux-voyageurs-du-quai-d-orsay-indispensable-pour-la-securite-a-l-etranger.html



L'ambassade de France écrit :

Zones formellement déconseillées : extrême sud et frontière birmane nord-ouest

A l’extrême sud, les voyages sont formellement déconseillés dans les provinces de Narathiwat, Pattani, Yala et Songkhla, où perdure une insurrection séparatiste.

La zone frontalière avec la Birmanie au nord-ouest est formellement déconseillée, à l’exception du poste frontière de Mae Sai (Thaïlande, province de Chiang Rai) / Tachileik (Birmanie, État Shan), déconseillé sauf raison impérative.


Zones déconseillées sauf raison impérative :

La majeure partie de la frontière avec la Birmanie est déconseillée sauf raison impérative. Cette recommandation inclut les points de passage ouverts aux étrangers, en raison des risques de brigandage transfrontalier et de l’existence de nombreux trafics. Le franchissement de la frontière hors des points de passage autorisés est illégal et peut entraîner de graves conséquences (disparition de plusieurs ressortissants français) :

    Mae Sai (Thaïlande, province de Chiang Rai) / Tachileik (Birmanie, État Shan),
    Mae Sot (Thaïlande, province de Tak) / Myawaddy (Birmanie, État Kayin),
    Phu Nam Ron (Thaïlande, province de Kanchanaburi) / Htee Kee (Birmanie, région de Tanintharyi),
    Ranong (Thaïlande, province de Ranong) / Kawthaung (Birmanie, région de Tanintharyi).

Il est recommandé de consulter l’onglet Sécurité de la fiche Conseils aux voyageurs Birmanie.

Les zones de Phanom Dong Rak et Sao Thong, Chai, à la frontière cambodgienne, sont également déconseillés sauf raison impérative, en raison des tensions frontalières.

Dans le sud du pays, les provinces de Satun et de Phatthalung sont également déconseillées sauf raison impérative en raison de possibles débordements de l’insurrection séparatiste de l’extrême sud.

Pour se rendre sur l’île de Koh lipe et au parc national de Tarutao, il convient d’utiliser les voies maritimes depuis l’île de Koh Lanta ou la ville de Krabi.

 

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/thailande/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #564 le: mai 15, 2019, 11:42:31 pm »


Avertissements aux voyageurs du Quai d'Orsay : le sud de la Thaïlande est en rouge

     


 

en espérant que les touristes seront suffisamment raisonnables  et respecteront de façon drastique ces recommandations "vitales"...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #565 le: mai 16, 2019, 08:23:21 am »


Le problème, c'est que le Quay d'Orsay donne souvent de très mauvaises indication ou trop tard... De plus, fixer des frontières entre zones dangereuses et zones non dangereuses est totalement impossibles (les terroristes se déplacent !)

Par ailleurs, rares sont les touristes qui consultent Le site du Quay d'Orsay avant de partir !... Savez-vous par exemple que le sud de la Thaïlande est classé en rouge (la guerre dans les provinces de Pattani-Yala a fait 7000 morts depuis 2001 !) et pourtant, il ne viendrait à l'idée de personne de ne plus aller en vacances à Phuket, Kho Lanta ou dans les Similans (lieux pas si éloignées que cela des zones de guerre !)

 :hang
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #566 le: mai 16, 2019, 11:39:03 am »


La SCB propose une carte de débit prépayée pour les touristes

Dernière initiative visant à concrétiser une société sans argent liquide en Thaïlande, la Siam Commercial Bank s'est associée à The Mall Group et à VISA pour présenter la carte SCB M VISA PREPAID TOURIST, une carte de débit rechargeable offrant plus de commodité aux visiteurs étrangers en Thaïlande lors des paiements. La Chine est déjà un pays quasiment sans cash et on peut imaginer que les touristes chinois seront attirés par cette carte.

Jamaree Ketrakool, de la SCB a révélé que le produit SCB M VISA PREPAID TOURIST offrira des privilèges aux touristes étrangers visitant la Thaïlande et y faisant leurs achats. La carte peut être émise après une demande simple nécessitant uniquement le passeport du demandeur à Emporium, dans les centres commerciaux EmQuartier, le grand magasin Paragon ou les kiosques de change de la SCB à l’aéroport Don Muang.

La carte de débit sera valide cinq ans après son émission, ce qui permettra aux titulaires de l’utiliser chaque fois qu’ils reviendront en Thaïlande. Cette carte est gratuite et peut être rechargée dans n’importe quel centre ad-hoc situé dans les centres commerciaux du groupe Mall, avec un montant minimal de 100 bahts. Les titulaires de carte ne devront pas s’inquiéter des taux de change puisque la recharge et les dépenses seront effectuées en bahts thaïlandais. Ils recevront, par ailleurs, des points et des réductions accordés par le groupe Mall et d’autres privilèges de la part de VISA dans 200 pays du monde.

La SCB a pour objectif d’émettre 50 000 cartes et de faire en sorte que les visiteurs utilisant cette carte dépensent au total 600 millions de bahts en un an.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13918-la-scb-propose-une-carte-de-d%C3%A9bit-pr%C3%A9pay%C3%A9e-pour-les-touristes/?fbclid=IwAR2nJ9-o6yGHMAos5dFUgdh5ksND-DpSoXJrovv-Bp12fv7R9J9-Aze7NN8
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : TOURISME en Thaïlande : les îles, les chiffres, toutes les infos...
« Réponse #567 le: mai 19, 2019, 08:08:23 am »


Visa Thaïlande : l’e-Visa de tourisme disponible à partir du 17 juin

A partir du 17 juin 2019, toutes les demandes de visa de tourisme pour la Thaïlande devront être effectuée en ligne sur le service de visa en ligne www.thaievisa.go.th

Maintes fois annoncée et reportée, la possibilité de déposer une demande de visa en ligne pour la Thaïlande est une nouvelle fois reportée au mois de juin 2019.

Contrairement a ce que nous avions annoncé dans notre précédent article sur le e-Visa en Thaïlande, le nouveau système de réservation et de visa en ligne pour la Thaïlande ne sera pas disponible pour le 13 mai 2019, mais sa mise en service est reportée au 17 mai.

L’annonce publiée sur le site de l’Ambassade de Thaïlande en France, consultable plus bas, indique également que le service consulaire continuera d’accepter les demandes de visas sur rendez-vous jusqu’au 13 juin 2019.

Rappel : la convocation de rendez–vous en ligne doit être imprimée et présentée impérativement lors de votre dépôt de dossier. Sans cela, la demande sera directement refusée.


Nouveau système de demande de visa à partir du 17 juin

Les demandeurs de visas qui souhaitent séjourner plus de 30 jours en Thaïlande (visa de tourisme), devront, à partir du 10 mai, dans un premier temps effectuer leur inscription sur le site www.thaievisa.go.th et régler les frais de visa en ligne

Citer

*** À partir du 17 juin 2019, l’Ambassade lancera le système de demande de visa électronique ou  « E-visa » pour toutes les demandes de visa.

Tous les dossiers de demande déposés physiquement à l’Ambassade ne seront plus possible après le 14 juin 2019. Voici les renseignements préparatoires qui peuvent vous aider à comprendre le processus d’E-visa ***

Source : Ambassade de Thaïlande en France




Visa Thaïlande : les limites du nouveau e-Visa de tourisme

En réalité il ne s’agira pas d’un e-Visa, mais d’un nouveau système de réservation et de paiement en ligne qui demandera ensuite quand même un rendez-vous et un déplacement à l’Ambassade.

Alors que le principal intérêt du visa électronique, comme le pratiquent de nombreux pays tels que l’Inde, le Vietnam ou encore le Myanmar, est précisément d’éviter aux voyageurs le déplacement physique à l’Ambassade.


Questions fréquemment posées sur l’E-visa thaïlandais (Etape I)

Qu’est ce que l’E-visa thaïlandais (Etape I) ?

Visa électronique (Etape I), ou l’E-visa, est une forme de demande de visa qui oblige le demandeur à remplir les informations nécessaires, télécharger les documents et payer les frais de traitement de visa en ligne sur le site internet www.thaievisa.go.th.

Sous le système d’E-visa, (Etape I), les demandeurs de visa sont toujours obligés à déposer le passeport et récupérer le visa à l’Ambassade.


Pourquoi l’E-visa ?

L’E-visa thaïlandais sera proposé aux touristes souhaitant visiter la Thaïlande pour les meilleures expériences de leur voyage.

Les demandeurs de visa peuvent, étape par étape, remplir le formulaire de demande de visa, payer en ligne et prendre un rendez-vous pour déposer le passeport à l’Ambassade facilement. Cela veut dire qu’il faudra moins de temps pour préparer les dossiers et moins de temps d’attente à l’Ambassade.

L’E-visa actuel (Etape I) sera le début du prochain système d’E-visa où les résultats de l’approbation du visa vous seront communiqués directement en ligne.


Y a-t-il d’autres pays qui utilisent l’E-visa ?

Oui, plusieurs à présent. La demande d’E-visa dans beaucoup de pays développés, y compris la France, est devenue électronique depuis des années.


Est-ce que toutes les Ambassades thaïlandaises et les bureaux consulaires par tout dans le monde utilisent déjà l’E-visa ?

Non, pas encore. Afin d’essayer et évaluer les aspects variés, le Ministère thaïlandais des Affaires étrangères a choisi, pour l’instant, certains bureaux pilotes pour tester l’E-visa.

Etant la première Ambassade choisie, l’Ambassade Royale de Thaïlande en Beijing a démarré le système E-visa le 15 février 2019. Les autres Consulats en Chine vont suivre fin avril 2019 ou début mai 2019.

Le troisième groupe d’Ambassades à utiliser l’E-visa sera l’Ambassade de Thaïlande à Paris et à Londres le 17 juin 2019.


Effectivement, si tout se passe bien, l’objectif final est que toutes les Ambassades et Consulats puissent utiliser l’E-visa.


Comment peut-on demander l’E-visa ?

Pour résumer, tout ce que vous avez à faire est de :

- Aller sur thaievisa.go.th et créer un compte d’utilisateur
- Utiliser votre compte pour remplir le formulaire de demande, télécharger des pièces demandées, prendre un rendez-vous pour déposer le passeport et payer en ligne.
- Après avoir déposé le passeport, l’Ambassade commencera à étudier votre dossier.
- Les demandeurs vont recevoir une notification par courriel une fois la décision est prise. Vous pouvez également faire le suivi de votre demande de visa en allant sur votre compte sur thaievisa.go.th


Quand est-ce que l’on peut commencer la demande d’E-visa ?

Vous pouvez créer votre compte d’utilisateur, dès maintenant, sur www.thaievisa.go.th. Le système sera ouvert pour la demande le 17 juin 2019. Si vous réussissez de  finaliser la demande le jour même, vous pourriez déjà déposer votre passeport à l’Ambassade le 18 juin 2019.
Après avoir effectué le paiement en ligne, y a-t-il une garantie pour l’obtention de visa?

Non, le paiement est des frais pour le traitement des dossiers. Si votre dossier n’est pas complet ou fautif, l’Ambassade réserve son droit de refuser votre demande, et les frais de traitement de votre dossier ne seront pas remboursés.

Les termes et les conditions sont indiqués sur « Déclaration » que vous avez besoin de signer avant déposer votre passeport.

Ceci, néanmoins, n’a aucune différence par rapport au système actuel. Même si vous avez réglé des frais de visa et déposé votre passeport au guichet a l’Ambassade, votre demande pourra toujours être rejetée.


S’il vous plait….j’ai vraiment besoin visa en urgent. Est-il encore possible d’en demander un directement à l’Ambassade, sans utiliser l’E-visa ?

Malheureusement, il n’y aura pas d’exception. Tout le monde doit faire la demande par le service d’E-visa. Sans compléter votre demande et votre paiement en ligne, l’Ambassade n’aura pas de droit même pour commercer à étudier votre demande. Le système ne nous permet pas.
Est-ce que le délai d’obtention de visa sera plus court avec l’E-visa ?

Théoriquement oui, mais cela dépend principalement de vous et de nombre des autres demandeurs.

A présent, notre démarche de demande de visa peut être divisé en deux phases :

- La 1ère phase est le délai d’attente entre la prise d’un rendez-vous en avance et le dépôt de votre passeport à l’Ambassade. Normalement, cela peut prendre quelques jours comme quelques semaines pour la haute saison.
- La 2ème phase est le délai d’attente pour récupérer le passeport après avoir déposé à l’Ambassade. Pour l’instant, cela prend 3 jours ouvrés.

Nous espérons que les 2 phases seront plus courtes grâce à l’E-visa pour les raisons suivantes :

- La possibilité d’avoir des gens qui ne se présentent pas à leurs rendez-vous (sans annuler leurs rendez-vous) sera réduite, car le rendez-vous pris par l’E-visa est possible, uniquement, après avoir réglé les frais de visa, contrairement à aujourd’hui où la prise de rendez-vous est sans frais. La réduction des rendez-vous « non-utilisé » veut dire plus rendez-vous disponibles, donc moins de temps pour le délai de la 1èrephase en moyen.
- Le fait que les demandeurs de l’E-visa doivent payer en ligne les frais de visa en avance et n’ont pas de possibilité d’être remboursés, doit les motiver à mieux préparer leurs dossiers. Actuellement, l’équipe du service des visas mettent énormément de temps à traiter les demandes qui ne sont pas complètes ou mal préparées, souvent refusant les demandes même avant le paiement. Normalement, l’E-visa va réduire le nombre de ce gendre de demande, et l’Ambassade va pouvoir se concentrer à accorder les « bonnes » demandes de visa. Ceci aidera à réduire le temps pour le délai de la 2ème
- Grâce à l’E-visa, vous pouvez faire le suivi de votre demande quand vous voulez via votre compte. Vous pouvez récupérer votre visa, une fois accordé, à l’Ambassade, peut-être, en moins de 3 jours ouvrés.

Nous devons attendre et voir si notre hypothèse se révèle être correcte, toutefois, vous pouvez nous aider en bien préparant le maximum votre demande !


Peut-on toujours passer par l’agence pour la demande d’E-visa ?

Oui. La procédure de demande reste à peu près la même. Les agences doivent créer un compte d’utilisateur (en tant d’agence), recevoir une autorisation de l’Ambassade et vous représenter à la suite.
Peut-on toujours demander le visa auprès du Consulat Honoraire thaïlandais à Lyon ?

Le Consulat Honoraire thaïlandais à Lyon va fermer ses portes le 15 juin 2019, et désormais, l’Ambassade sera le seul endroit en France pour faire votre demande de visa. Sachez que la fermeture du Consulat n’a rien à voir avec l’arrivée de l’E-visa.
Le site internet de l’E-visa existe uniquement en anglais. Que faire si je ne comprends pas ? Et la version française sera-t-elle disponible bientôt ?

Pour les raisons techniques, le site internet de l’E-visa est uniquement, pour l’instant, en anglais. L’Ambassade a fait remonter notre souci concernant le problématique de la langue auprès du Ministère thaïlandais des Affaires étrangères. Nous espérons que la version française sera disponible prochainement.

Pour le moment, pour faciliter la demande d’E-visa pour les demandeurs qui ne maîtrisent pas suffisamment l’anglais, vous pouvez utiliser le manuel en langue française qui se trouve en haut à gauche de la page d’accueil. Dans ce manuel, nous avons fourni autant de traductions des menus et des champs que possible. Malgré tout, veuillez noter que vous devriez toujours remplir toutes les informations en anglais.

(Veillez noter que la demande d’E-visa en Chine est aussi en anglais, et le site internet pour demander le visa pour la France en Thaïlande est disponible uniquement en anglais également).


Après la mise en œuvre de l’E-visa, pourquoi le dépôt et le retrait de passeport à l’Ambassade sont-ils toujours obligatoires ? Peut-on obtenir le visa en ligne ? Cela m’aidera vraiment car j’habite loin de Paris.

Il est vrai que l’avantage réel de l’E-visa est d’obtenir le visa en ligne. Néanmoins, suite aux problèmes techniques et juridiques, il est toujours obligatoire de coller la vignette de visa sur votre passeport qui est une preuve de votre obtention de visa pour la Thaïlande.

(Veuillez noter également que la plupart des pays qui utilise l’E-visa, y compris la France, vous demande également de déposer le passeport à l’Ambassade pour coller la vignette de visa dessus).

Source : Ambassade Thaïlande en France


https://www.thailande-fr.com/visas/82992-visa-thailande-nouveau-report-pour-le-visa-de-tourisme-2
IP archivée