Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande  (Lu 173035 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande
« Réponse #550 le: septembre 13, 2019, 08:17:10 am »


Cultiver de la ganja en Thaïlande est -presque- possible mais elle ne doit contenir que très peu de THC

La culture du ganja à la maison est sur le point d'obtenir le feu vert. Mais ceux qui pensent que ce sera un moyen facile de se défoncer devront peut-être réfléchir à deux fois.

Les plantes qui peuvent être cultivées et la quantité de THC qu'elles contiennent sont susceptibles d'être strictement réglementées afin de se conformer aux normes relatives à la marijuana à des fins médicales.

Le THC est le tétrahydrocannabinol - le produit chimique responsable des effets psychotropes du cannabis (ce qui vous fait planer)

Les plantes psychotropes peuvent contenir environ 30% de THC en poids sec; les proportions autorisées en Thaïlande ne seront qu'une fraction de cela.

Les personnes qui bafouent les lois en vigueur risquent toujours d'être poursuivies, note Thaivisa.

Le parti Bhum Jai a proposé d'autoriser la population thaïlandaise à cultiver jusqu'à six plants par famille.

Le week-end dernier, ils ont organisé un groupe de réflexion ouvert au public afin de discuter des propositions à faire lors des prochaines discussions ministérielles sur le changement des lois relatives à la drogue, a rapporté Workpoint News.

Le BJP a rappelé que la culture (à la maison) de la ganja était l'une de ses principales promesses électorales. Des panneaux électoraux dans tout le pays ont exhorté la population thaïlandaise à voter BJP pour remédier aux difficultés économiques en faisant pousser des plants de ganga.

Lors de la réunion, le Dr Somneuk Siriphan a déclaré que les concentrations de THC dans les plantes devraient être faibles, ce qui permettrait de les utiliser pour le marché de la ganja médicale.

On ne sait pas clairement quelle sera la limite supérieure autorisée du pourcentage de THC. On parle de 0,5 %.

La provenance des graines devra également faire partie de la loi - les gens ne pourront pas cultiver n'importe quel type de cannabis.

Jusqu'à ce que les nouvelles lois entrent en vigueur, la culture de la ganja à la maison reste dans une zone grise.

L'interprétation de la loi par la police et les autorités locales sera un facteur clé, note Thaivisa.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14496-cultiver-de-la-ganja-en-tha%C3%AFlande-est-presque-possible-mais-elle-ne-doit-contenir-que-tr%C3%A8s-peu-de-thc/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14361
Re : Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande
« Réponse #551 le: septembre 14, 2019, 09:08:59 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/ailleurs-en-asie/110621-vietnam-trafics-la-drogue-fleau-commun-aux-trois-pays-de-l-ex-indochine-fran-aise?


VIETNAM - TRAFICS: La drogue, fléau commun aux trois pays de l'ex Indochine Française...

Le Vietnam, le Cambodge et le Laos ont promis de travailler de concert contre les trafics de drogue toujours plus importants entre ces trois pays de l'ex Indochine française. La porosité des frontières entre les trois Etats est le sujet principal de préoccupation. Une réunion ministérielle à Hanoï vient de lui être consacrée.

Le constat est clair et il est énoncé par l'agence vietnamienne de presse: « À l'heure actuelle, les organisations transnationales de lutte contre le trafic de drogue ont tiré parti des caractéristiques géopolitiques, des coutumes, des modes de vie et des activités économiques des trois pays, ainsi que des lacunes en matière d'inspection et de contrôle des frontières pour effectuer des transactions et des transports illégaux à travers les frontières ».

Par conséquent, les pays, en particulier ceux qui partagent des frontières, devraient avoir une responsabilité mutuelle et définir des solutions aux niveaux national et régional afin de renforcer la coopération et de réduire au minimum la production, le commerce et l'utilisation de drogues illicites dans chaque pays.

Cambodge, Laos et Vietnam prévoient donc d’améliorer la coopération dans les bureaux de liaison frontaliers et d'ouvrir des bureaux dans les provinces à haut risque de criminalité liée à la drogue.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3461
Re : Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande
« Réponse #552 le: septembre 16, 2019, 08:24:16 pm »



Six Thaïlandais arrêtés pour avoir échangé de faux dollars américains, valeur de 1,4 million de Bahts !

Quatre femmes et deux hommes ont été arrêtés jeudi pour avoir possiblement échangé de faux billets de dollars américains dans un bureau de change de Nong Khai.

La police a arrêté les six suspects dans un hôtel de Nong Khai jeudi soir et les a emmenés au poste de police de la ville pour un interrogatoire.

Les six suspects ont été identifiés comme étant Ruethai Arkhomkla, 34 ans, de Bangkok, Chananchida Kuawicharn, 48 ans, de Pathum Thani, Kulpassorn Rojanapongsa, 52 ans, de Nakhon Sawan, Kingthong Saithong, 46 ans, d’Ayutthaya, Pichet Kanhasen, 38 ans, de Surat Thani et Surachai. Kitbamroong, 70 ans, de Samut Prakan.

L’arrestation a eu lieu après que Pitchayanan Saenchan, 23 ans, un membre du personnel de la Chang Thai Exchange (Nong Khai) a porté plainte au commissariat de police mercredi à 18 heures, alléguant que la bande avait échangé 477 faux billets de 100 USD dans son magasin situé à Nong Khai à 11h48 pour 1,49 millions de Bahts.

Pitchayanan a déclaré que le magasin avait réalisé que les billets de banque étaient faux en essayant de les échanger dans une succursale de la Kasikorn en ville.

La police a arrêté Ruethai devant un escalator dans l'hôtel et elle a conduit aux cinq autres suspects logés dans quatre chambres.

La police a également trouvé 20 faux billets de 100 dollars.

Les suspects ont affirmé qu'ils ne savaient pas que les billets de américains étaient des faux. Ils ont déclaré avoir mis leur argent en commun pour acheter les billets d'une Laotienne et les avoir ensuite échangés pour réaliser un bénéfice.

Worawut Nualsaritkul, propriétaire du bureau de change, a déclaré que les faux billets semblaient réels et qu'il était difficile de détecter les faux et a incité les bureaux de change à faire preuve de plus de prudence.

Worawut a retiré la plainte pour fraude contre les six personnes après le retour intégral de l'argent, mais les a accusées d'utiliser de fausses devises. Ils ont été libérés sous une caution de 200 000 Bt chacun.

https://forum.thaivisa.com/topic/1123214-nong-khai-six-thais-arrested-for-exchanging-fake-us-dollar-banknotes-worth-bt14m/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)