Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Les HORS SUJETS qui nous intéressent...  (Lu 1154857 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3825 le: novembre 28, 2018, 08:16:58 am »


67 personnes détiennent la richesse de la moitié du globe !

L'ONG Oxfam, à l'origine de l'étude, a appelé le Fonds monétaire international et la Banque mondiale à agir face à ces inégalités alarmantes.

Le chiffre est impressionnant. Sur le globe, 67 personnes possèdent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. C'est ce qu'a estimé mercredi l'ONG Oxfam, appelant du même coup le FMI et la Banque mondiale à agir, sur ces inégalités alarmantes. «Les inégalités extrêmes se sont aggravées», a affirmé l'organisation de lutte contre la pauvreté dans un communiqué, tout en rappelant que ce «club des plus riches» comptait jusque-là 85 membres.


Selon Oxfam, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale qui tiennent leur assemblée générale cette semaine à Washington doivent passer de la «rhétorique» aux actes pour tenter de réduire ce fossé. «Le président de la Banque, Jim Yong Kim, et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, ont abondamment parlé des dangers posés par l'explosion des inégalités. Cette semaine, nous devons voir des actions concrètes pour appuyer cette rhétorique», a plaidé Raymond Offenheiser, président d'Oxfam America, cité dans le communiqué.


Doper les revenus des 40% des plus pauvres

Le FMI a d'ores et déjà publié deux rapports soulignant les méfaits des inégalités sur l'économie. De son côté, la Banque mondiale s'est, elle, fixé l'objectif de doper les revenus des 40% plus pauvres partout sur le globe. Mais, selon Oxfam, ces deux institutions doivent désormais «changer» leurs recommandations et leur politique de prêts à leurs Etats-membres en plaidant pour davantage d'investissements dans la santé et l'éducation.

Gardien de l'orthodoxie budgétaire, le FMI défend traditionnellement les coupes dans les dépenses publiques et la réduction des déficits. «L'austérité aggrave les inégalités, et le FMI et la Banque mondiale le savent bien», assure Oxfam, qui appelle également le Fonds à admettre que les stratégies d'évitement fiscal des multinationales sont un des «moteurs» des inégalités.


http://www.lefigaro.fr/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13625
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3826 le: décembre 01, 2018, 08:36:46 pm »

https://www.lepoint.fr/insolite/griezmann-mbappe-pour-prenom-la-justice-saisie-28-11-2018-2275168_48.php

Griezmann Mbappé pour prénom: la justice saisie...  :What? :huhu


Un couple de Brive, apparemment fan de foot et de l'équipe de France, a décidé de prénommer son fils Griezmann Mbappé, du nom des deux footballeurs champions du monde : la justice a été saisie.

Selon le journal La Montagne, le couple a décidé de donner ces deux prénoms à l'enfant né en novembre à Brive.

L'officier d'Etat civil, estimant que ceux-ci pouvaient être "contraires à l'intérêt de l'enfant", a saisi, comme le lui permet le Code civil, le procureur de la République, a confirmé le cabinet du maire au quotidien.

Si le procureur est du même avis, il saisira le juge aux affaires familiales qui peut exiger le changement du prénom ou sa suppression.

Je crois qu'ils ne sont pas tous enfermés... :hang  :hang
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3827 le: décembre 03, 2018, 06:45:49 pm »


Recettes fiscales en Europe... Ca calme !...  :hang
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13625
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3828 le: décembre 03, 2018, 08:48:17 pm »



QUELLE   HONTE.... :hang :hang :hang :hang :hang


VIVE LES GILETS JAUNES
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3829 le: décembre 04, 2018, 07:49:43 am »


Le gouvernement et les les élites françaises ont oublié de quoi était capable la colère populaire... Lorsque le peuple est opprimé, il se révolte !... Cette règle s'est toujours confirmée dans l'Histoire !
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3830 le: décembre 05, 2018, 07:55:19 am »


C'est la ruée vers la grotte qui avait piégé les ados

Le site où douze enfants et leur entraîneur de foot étaient restés bloqués s’est mué en attraction touristique.

Le parc Nam Nang Non Forest, dans le nord de la Thaïlande, a bien changé en cinq mois. Ce site fait de collines et de denses forêts était quasi inconnu du public avant que douze jeunes footballeurs et leur entraîneur ne restent bloqués durant dix-huit jours dans l’une de ses nombreuses grottes. Depuis sa réouverture, le 16 novembre, les visiteurs y affluent. Ils sont déjà des milliers à être venus déposer des fleurs ou se prendre en photo devant la grotte Tham Luang, pourtant encore close le temps qu’elle soit sécurisée.

Le long de la route menant à la cavité, une centaine de stands vendant souvenirs et nourriture ont fait leur apparition. Un bâtiment destiné à ­accueillir les touristes est en cours de construction. Et le site abritera bientôt un musée. Selon la presse locale, plusieurs films inspirés de ce spectaculaire sauvetage sont en cours de tournage.
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13625
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3831 le: décembre 10, 2018, 09:59:01 pm »

http://www.lalibre.be/economie/libre-entreprise/le-geant-du-nettoyage-iss-prevoit-de-supprimer-100-000-


Le géant du nettoyage ISS prévoit de supprimer 100.000 emplois...

L'entreprise mondiale de nettoyage ISS prévoit de supprimer 100.000 emplois - soit un cinquième de son personnel - alors qu'elle se retire de treize pays, a annoncé lundi le plus grand groupe de son secteur.

La société danoise va arrêter de proposer ses services dans plusieurs contrées asiatiques et d'Europe de l'Est notamment: Thaïlande, Philippines, Malaisie, Brunei, Brésil, Chili, Israël, Estonie, République tchèque, Hongrie, Slovaquie, Slovénie et Roumanie.

Le nombre total de travailleurs du groupe passera ainsi de 490.000 à 390.000, selon ISS, l'un des principaux employeurs en Europe.

ISS dit vouloir davantage travailler avec des clients importants, telles que les grandes banques internationales. Les 13 pays où l'entreprise cessera son activité sont les moins rentables.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Les HORS SUJETS qui nous intéressent...
« Réponse #3832 le: décembre 13, 2018, 09:04:40 am »


100 entreprises responsables de plus de 70 % des émissions mondiales de carbone

Selon un rapport de l'ONG internationale Carbon Disclosure Project, plus de 70 % des émissions de gaz à effet de serre émaneraient de seulement 100 entreprises.

CARBONE. À elles seules, 100 entreprises seraient responsables de 71 % des émissions globales de gaz à effet de serre... et sans surprise, il s'agit principalement d'industries pétrolières : c'est ce que révèle un rapport de l'ONG Carbon Disclosure Project (CDP) réalisé en collaboration avec le Climate Accountability Institute (CAI). Il s'appuie sur des données publiques s'étendant de 1988 à 2015. Une répartition d'autant plus disproportionnée que les 25 premières firmes du classement sont responsables de la moitié des émissions globales. Pour l'ONG, l'enjeu est désormais d'appeler les investisseurs, privés ou publics, à davantage de conscience environnementale en ne finançant pas les entreprises qui misent encore sur l'énergie fossile.


Des émissions estimées à partir de la production

"Agir pour le climat n'est plus uniquement le fait des politiques", affirme Pedro Faria, directeur technique de CDP et auteur du rapport. "C'est aussi un mouvement porté par le public [...], soutenu par les quantités croissantes de données ouvertement accessibles." Car les chiffres officiels des émissions de gaz à effet de serre (GES) sont souvent recensées à large échelle, au niveau national par chaque pays. C'est afin d'offrir une vision différente que le CAI constitue sa propre base de données reliant émissions et sociétés, appelée "Carbon Majors".

CALCUL. Pour son calcul des émissions de GES, l'ONG recourt à une méthode publiée en 2006 par le GIEC. Elle estime ainsi les émissions de chaque société à partir des chiffres de sa production, le plus souvent disponibles publiquement par exemple à travers des rapports annuels. La méthodologie distingue notamment différentes typologies d'hydrocarbures ou de charbons produits, ou encore le type d'application (par exemple, chauffage ou métallurgie).

Les différents types de production (Pp) sont multipliés par un facteur d'émission spécifique EFp


Rediriger les investissements financiers pour décarboner l'économie

"Sur les 635 milliards de tonnes d'équivalent CO2 issues des 100 plus gros producteurs, 32% peuvent être rattachés à des investissements publics, 9% à des investissements privés, et même 59% à des investissements nationaux", alerte le rapport. Parmi les sociétés privées les plus émettrices, on compte sans surprise ExxonMobil, Shell, BP, Chevron, Peabody, Total, ou BHP Billiton. Du côté des entreprises nationalisés, on compte évidemment l'Arabie Saoudite, la Russie, la Chine, ou encore l'Inde, avec Saudi Aramco, Gazprom, National Iranian Oil, Coal India, Pemex, et CNPC (PetroChina). Enfin, la production de charbon en Chine a été agrégée en incluant divers acteurs comme Shenhua Group, Datong Coal Mine Group, ou encore China National Coal Group. Au total, le charbon chinois est responsable de plus de 14% des émissions globales de gaz à effet de serre !

DÉSINVESTISSEMENTS. Une telle initiative s'inscrit dans le sillage du mouvement "Divest-Invest", qui incite les institutions et les personnes à se désengager de leurs investissements dans les combustibles fossiles à haute intensité carbone, afin d'accélérer la transition énergétique vers des énergies propres. Car c'est aussi la quête de rentabilité des investisseurs, publics ou pricés, qui les fait miser sur le fossile... au péril de l'environnement.

Retrouvez le tableau des 100 entreprises les plus émettrices de gaz à effet de serre (équivalent carbone) ci-dessous :

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/100-entreprises-responsables-de-plus-de-70-des-emissions-mondiales-de-carbone_114773?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR3TB5iiPCX5t_49MCJP96pwkpPJBHZvxXdGF4tA_gMYwpos8vwuwqHUoOg#Echobox=1543312742
IP archivée