Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: FAIT DIVERS en Thaïlande  (Lu 61291 fois)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3347
Re : FAIT DIVERS en Thaïlande
« Réponse #325 le: mars 08, 2019, 10:01:10 pm »

IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3347
Re : FAIT DIVERS en Thaïlande
« Réponse #326 le: mars 08, 2019, 10:06:20 pm »


Journée de la femme : un Thaïlandais met le feu à son épouse "par accident" !   :What? :wonder

Un Thaïlandais jaloux affirme avoir mis le feu à sa femme par accident.

Un Thaïlandais de Phitsanuloke, dans le nord de la Thaïlande, s'est rendu coupable de tentative de meurtre.


Sa femme - et mère de leurs trois enfants - est en réanimation après qu'il lui a mis le feu au corps et au visage.

Il affirme que c'était un accident lors d'une dispute. Il a fait une crise de jalousie à cause du cadeau d'un autre homme (à sa femme). Maman le soutient.

Watchara "Boy" Kluinak, 33 ans, s'est rendu car un mandat d'arrêt a été émis contre lui à la suite du drame survenu en ville.

Une dispute a éclaté devant leur maison. "Boy" était en colère car son épouse Aritsa "Naen" Panprasert, âgée de 27 ans, portait une chemise que lui avait donnée un autre homme.

Boy a dit qu'il avait attrapé une bouteille d'essence et avait allumé un briquet pour menacer sa femme.

Mais il a bougé avec la bouteille dans la main. De l'essence s'est renversée sur sa main gauche qui tenait le briquet et la droite qui tenait la bouteille.

Il a été brûlé aux deux mains.

Conséquence, l’essence a malencontreusement éclaboussé sa femme, qui s’est enflammée (corps et tête), a-t-il déclaré. Il oublie de trouver une excuse pour expliquer comment l'essence s'est enflammée.

Les reporters de Thai Rath ont localisé la mère de Boy, Chawala, qui affirme catégoriquement que les médias sociaux qui osent dire que son fils avait mis le feu à sa femme publient des fake news.

Une amie de Naen, Satijaree Insakorn, avait précédemment mis en ligne un appel à l'aide.

Boy est actuellement en détention et fait face à des accusations de tentative de meurtre.


https://forum.thaivisa.com/topic/1088345-jealous-thai-man-claims-he-set-fire-to-his-wife-by-accident-mummy-backs-him-up/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13854
Re : FAIT DIVERS en Thaïlande
« Réponse #327 le: mars 14, 2019, 11:47:41 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/un-moine-viole-une-femme-de-78-ans-


Un moine viole une femme de 78 ans... >:( >:( >:( >:( >:(


KRABI : Une femme de 78 ans a déposé plainte déclarant qu’elle a été violée par un moine près d’un temple de Krabi. La police est à la recherche du suspect.

La Police de Khlongtom, à Krabi, s’est rendue au temple qui se trouve à 400 metres du domicile de la plaignante. Elle a raconté à la police que le suspect était âgé d’environ une quarantaine d’années.

Elle a expliqué que le moine l’avait menacée d’un couteau avant de la violer près du temple alors qu’elle ramassait des fruits. D’après ses déclarations, le moine lui aurait dit “merci” après l’avoir violée et avant de s’en aller.

La police est à la recherche du suspect et a pu constater qu’un des moines du temple avait disparu.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13854
Re : FAIT DIVERS en Thaïlande
« Réponse #328 le: mars 19, 2019, 11:08:50 pm »

https://www.europe1.fr/international/thailande-condamnation-dun-homme-daffaires-pour-chasse-a-la-panthere-


Thaïlande : condamnation d'un homme d'affaires pour chasse à la panthère !

Au terme d'une affaire devenue emblématique de l'impunité des puissants dans le royaume, un homme d'affaires thaïlandais a été condamné mardi à seize mois de prison pour "soutien au braconnage" mais a été libéré sous caution.

Un important homme d'affaires thaïlandais accusé d'avoir tué une panthère a été condamné à seize mois de prison mardi, mais a été libéré sous caution, au terme d'une affaire devenue emblématique de l'impunité des puissants dans le royaume.

L'affaire piétinait. Premchai Karnasuta est le patron d'un des plus grands groupes de BTP de Thaïlande, Italian-Thai. Il avait été brièvement arrêté en février 2018 pour avoir tué des animaux protégés, dont une panthère noire, dans un parc national de l'ouest du pays, dans la région de Kanchanaburi.

Il avait été mis en examen début 2018, mais l'affaire piétinait depuis, suscitant des accusations de protection, dans un pays où les régimes d'exception pour les élites sont monnaie courante.

Il a été condamné pour simple "soutien au braconnage" et "port d'armes", selon la décision du tribunal de Kanchanaburi, qu'a pu consulter l'AFP.

Un symbole fort. Le fait qu'il ait écopé d'une peine ferme est déjà en soi un symbole fort et "une mise à l'index" public pour l'homme d'affaires, a salué Steve Galster, de l'ONG de défense de l'environnement Freeland Foundation, qui suit l'affaire.

Mais l'homme d'affaires s'est cependant vu accorder une libération sous caution dès mardi et l'affaire pourrait encore traîner des années et tomber dans l'oubli. Steve Galster a confié espérer que la justice "confirme cette condamnation" en appel.

Le ranger érigé en héros. A moins d'un semaine d'élections législatives, les premières depuis le coup d'Etat de 2014, cette affaire suscite un fort intérêt, l'affaire ayant choqué en Thaïlande et ayant été utilisée par les opposants à la junte pour critiquer le climat d'impunité des puissants.

Le ranger du parc national ayant arrêté l'homme d'affaires, Vichaen Chinnawing, érigé en héros national, avait fait le déplacement au tribunal.

"J'ai fait de mon mieux dans cette affaire", a-t-il expliqué devant la presse venue en nombre, assurant que "l'âme de la panthère devrait être satisfaite" de la décision de justice...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".