Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.  (Lu 683385 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14366
Re : POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.
« Réponse #2225 le: août 17, 2019, 09:04:21 pm »


Quelle classe !... Lorsque l'on voit la porte parole du gouvernement français, il y a de quoi pleurer !


La porte parole du gouvernement thaïlandais



ah oui Manu, complètement d'accord avec toi, la nôtre ici en France est un vrai clown, une horreur... quelle honte...  >:( >:( >:( >:( >:(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16099
Re : POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.
« Réponse #2226 le: septembre 01, 2019, 09:28:44 am »


Thaksin acquitté dans une affaire de prêt lié à la Krungthai

Le 30 août, la division chargée des personnalités politiques à la Cour suprême a acquitté l'ancien chef du gouvernement, Thaksin Shinawatra pour l'une des affaires qui lui sont reprochées. Il était accusé d'avoir influé sur l'approbation d'un important prêt de la Krungthai Bank (KTB) au géant immobilier Krisda Mahanakorn. Le tribunal a également annulé le mandat d'arrêt (lié à cette affaire) visant le fugitif âgé de 70 ans.

Thaksin a été inculpé en 2012 au titre de l'article 157 de la Cour pénale régissant les institutions financières.

Pour ce qui est de l'acquittement de Thaksin, le tribunal cite une absence de preuves, affirmant que deux personnes anonymes ont été vaguement mentionnées, ce qui devint une allusion sans fondement à Thaksin et à son épouse Potjaman dans une affaire déposée à la commission de lutte contre la corruption et au bureau du procureur général.

Le terme «grands patrons» aurait été cité lors d'une réunion de cadres de la KTB. Il aurait été suggéré de donner une somme d'argent au «grand patron» en échange de l'approbation d'un prêt de 99 milliards de Bt à Krisda Mahanakorn , qui n'était déjà pas qualifié pour recevoir une telle somme car emprunteur à haut risque.

Dans cette affaire, 27 personnes, dont Thaksin et Viroj Nualkhair, ancien directeur général de KTB, ont été inculpées et poursuivies. Viroj a brièvement purgé une petite partie de sa peine de 18 ans de prison avant d'être libéré récemment en raison de son mauvais état de santé et de son âge.


https://forum.thaivisa.com/topic/1120866-thaksin-acquitted-in-7-year-old-krungthai-loan-case/


------------------------------


Thaksin est toujours condamné dans d'autres affaires contre lui. Comme il ne veut pas se retrouver en prison, il reste donc en exil volontaire.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16099
Re : POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.
« Réponse #2227 le: septembre 16, 2019, 09:38:32 am »


Un sondage montre que les Thaïlandais sont circonspects vis à vis des députés

La plupart des répondants à un sondage Suan Dusit sont déçus de la performance de leurs députés, en raison de leur façon de faire de la politique à l'ancienne, caractérisés par les disputes, les promesses non tenues et les intérêts personnels.

Le sondage de l'Université Suan Dusit a mesuré les opinions de 1 233 personnes entre le 11 et le 14 septembre sur les performances des députés depuis l'élection générale du 24 mars.

Concernant les points négatifs, le sondage indique que 40,98% considèrent que les députés ne respectent pas leurs promesses électorales, 29,69% sont déçus de leurs disputes constantes, 26,64% trouvent les débats non productifs au Parlement; 14,34% considèrent que des députés se battent pour des postes ou leurs intérêts personnels et 12,21% se plaignent du comportement inapproprié de plusieurs députés.

Interrogés sur leurs attentes vis-à-vis de leurs députés, 39,59% souhaitent que les députés travaillent intensément et réalisent des projets, 30,46% souhaitent les voir contribuer au développement des communautés de province, 22,03% souhaitent qu’ils accordent une attention particulière aux moyens de subsistance des citoyens, 18,75% voudraient qu'ils tiennent leurs promesses et 15,49% souhaitent que les députés parlent au nom de la population.

Concernant les points positifs, 51,48% pour leur enthousiasme au travail, 28,35% pour leurs nouvelles idées, 22,96% pour leur proximité de la population.

À la question de savoir quel message les répondants aimeraient envoyer aux députés, 48,14% ont déclaré s'attendre à ce que leurs députés se dévouent pour la population et pour le pays, 25,45% souhaitaient que les députés travaillent plus étroitement avec la population, 23,45% souhaitaient que les députés soient honnêtes et 19,26 % veulent que les députés cessent de se traîner dans la boue.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14511-un-sondage-montre-que-les-tha%C3%AFlandais-sont-circonspects-vis-%C3%A0-vis-des-d%C3%A9put%C3%A9s/?fbclid=IwAR3EcPwbcmBRzVUm98ynj4mIIzaCcb0huVqjTh7llSd2ZMqxHyPJqvlEXw0
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16099
Re : POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.
« Réponse #2228 le: Aujourd'hui à 08:06:50 am »


Et si on déplaçait la capitale ailleurs qu'à Bangkok ?

Citant la surpopulation à Bangkok, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré que le déplacement de la capitale était une possibilité.

Il a fait cette remarque lors du séminaire "Connecter la Thaïlande au monde", organisé par le Conseil de développement économique à Muang Thong Thani ce mercredi, et s'est également engagé à prolonger la date limite d'inscription au système social pour les personnes à faible revenu.

« Il existe deux approches pour déplacer la capitale », a déclaré Prayut. «Soit trouver une ville qui n’est ni trop loin ni trop chère. Soit décentraliser la zone urbaine vers l’extérieur de Bangkok afin de réduire la surpopulation. ”

La deuxième approche préserverait les points de repère importants de Bangkok, a-t-il déclaré, tandis que les installations gouvernementales et commerciales pourraient être déplacées vers la périphérie, réduisant le nombre de personnes et les déplacements en centre-ville, réduisant ainsi les embouteillages.

Déplacer la capitale n'est qu'une idée et cela nécessiterait des études approfondies sur les impacts économiques et sociaux, a déclaré Prayut, mais c'est une possibilité sous son administration.

« Les gouvernements précédents n'ont jamais réussi à résoudre ce problème, craignant que cela ne provoque des conflits irréparables dans la société », a-t-il déclaré. "La priorité est maintenant d'établir une compréhension mutuelle entre les citoyens afin de s'assurer qu'ils soient sur la même longueur d'ondes que le gouvernement."

Plus tôt cette année, le président indonésien a annoncé que la capitale du quatrième pays le plus peuplé du monde serait déplacée de Jakarta sur l'île principale de Java, vers un nouvel emplacement qui n'a pas encore été choisi.

M. Prayut a également déclaré lors du séminaire que 14,6 millions de citoyens s'étaient inscrits en tant que personnes à faible revenu pouvant prétendre à l'aide sociale, bien que ce nombre devrait être plus élevé.

"Certains ont raté la date limite d'inscription, alors le gouvernement la prolongera indéfiniment pour s'assurer que personne ne soit laissé pour compte", a-t-il déclaré.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14531-et-si-on-d%C3%A9pla%C3%A7ait-la-capitale-ailleurs-qu%C3%A0-bangkok/
IP archivée