Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)  (Lu 3646 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #25 le: mai 25, 2019, 07:56:49 am »


La jeunesse thaïlandaise se mobilise contre le dérèglement climatique comme partout dans le monde

La jeunesse thaïlandaise se joint à celle de plus de 100 pays pour lancer une grève mondiale du climat et manifester pour faire pression sur leurs gouvernements respectifs afin qu'ils prennent des mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique.

« Faites l'école buissonnière pour participer à la manifestation» est le message de la jeunesse thaïlandaise sous les bannières «Climate Strike Thailand» et «Too Young to Die ».

Les manifestants ont exhorté les membres du public à se joindre à leur marche de protestation de 2 km allant du stade national à l'intersection de Ratchaprasong en ce moment même (départ à 11h).

Les organisateurs ont déclaré que leur manifestation visait à pousser le gouvernement et le secteur privé à adopter des lois et à prendre des mesures concrètes pour réduire l'utilisation de plastique, augmenter les espaces verts et inciter la population à changer de mode de vie.

L’objectif principal de la grève et de la protestation contre le changement climatique est de réduire les émissions de carbone, de mettre fin à l’énergie produite par le charbon et d’empêcher la hausse des températures mondiales de 1,5 ° C en moyenne.

Les manifestations contre la grève du climat dans le monde ont été inspirées par Greta Thunberg, une écolière suédoise âgée de 16 ans. Sa détermination inébranlable a abouti à un mouvement mondial de jeunes visant à sensibiliser le public au changement climatique et à pousser les gouvernements à agir.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13965-la-jeunesse-tha%C3%AFlandaise-se-mobilise-contre-le-d%C3%A9r%C3%A8glement-climatique-comme-partout-dans-le-monde/


Photo : "Assez de centre commerciaux, plus de parcs" c'est intéressant alors que de nouveaux projets immobiliers démentiels sont en route."
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #26 le: mai 30, 2019, 08:52:35 am »


Démographie thaïlandaise

La population de la Thaïlande devrait diminuer de 39.3% entre 2020 et 2100. Celle du Niger devrait progresser de 761%.

On a enregistré en 1963 la valeur la plus élevée (6,16) du taux de fertilité dans le royaume, et en 2017 la valeur la plus basse (1,47). On peut estimer qu'en 2020 elle devrait osciller autour de 1,43.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #27 le: mai 31, 2019, 08:57:58 am »


Shopping : pas de sacs plastiques le 5 juin !

A l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement du 5 juin, les magasins du groupe Central (Central Department Store, Robinson Department Store, Zen Department Store, Super Sports, B2S, Office Mate, Power Buy, Thai Watsadu, Baan and Beyond, Auto1, Family Mart, Central Food Hall, Tops Market, Tops Superstore, Tops Daily et Matsumoto Kiyoshi drugstore) ont indiqué qu'ils ne distribueront plus de sacs en plastique le mardi et le quatrième jour de chaque mois.

Selon Niccolo Galante, président de Central Retail Corporation, les déchets plastiques sont un problème mondial qui doit être traité immédiatement ... Avec 2 millions de tonnes de déchets plastiques par an, soit 200 milliards de sacs en plastique, la Thaïlande est le sixième producteur mondial de déchets océaniques.
De son coté, Tesco Lotus a annoncé la fin des emballages en mousse de polystyrène dans ses magasins à compter du 1er juillet, et des initiatives à venir pour s'attaquer à la crise des déchets en Thaïlande résultant d'une gestion inappropriée des emballages et des emballages alimentaires à usage unique.
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3464
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #28 le: mai 31, 2019, 11:10:25 pm »


Shopping : pas de sacs plastiques le 5 juin !


+1 parfait !
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3464
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #29 le: juin 02, 2019, 11:10:41 pm »


INFO !

Avec quatre députés transsexuels la cause LGBT avance clairement en Thaïlande. Il ne reste que le changement de sexe sur la carte d'identité et le mariage pour tous pour rejoindre Taïwan comme pays asiatique le plus avancé en la matière.
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #30 le: juin 06, 2019, 08:07:58 am »


IMMIGRATION - Les Thaïlandais dépensent peu pour expulser les étrangers en situation irrégulière. Certains d'entre eux croupissent en prison en attendant de recevoir un billet d'avion. C'est légèrement différent en France !
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3464
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #31 le: juin 10, 2019, 07:17:46 pm »


Le chômage, déjà presque inexistant, baisse encore !   :clap

BANGKOK, 7 juin 2019 (NNT) - En dépit de la guerre commerciale (entre la Chine et les États-Unis), l’emploi des travailleurs thaïlandais a augmenté en raison de l’expansion continue des projets d’investissement du secteur public au cours du premier trimestre de cette année.

Le Secrétaire général du Conseil du développement économique, Thossaphorn Sirisamphan, a déclaré que l’emploi avait augmenté de 0,9% au premier trimestre de cette année par rapport à la même période de l’année dernière.

L'emploi dans le secteur non agricole a augmenté de 3,2%, l'emploi dans le secteur de la construction a augmenté de 10,5% en raison des grands projets d'investissement, tandis que l'emploi dans le secteur industriel a augmenté de 1% face au ralentissement économique mondial.

L'emploi dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration a légèrement diminué en raison d'une baisse du nombre de touristes étrangers. Le taux de chômage est resté faible à 0,9%, ce qui représente environ 350 000 personnes sans emploi. Cependant, les employeurs recherchent deux fois plus d'employés qu'il n'y a de demandeurs d'emploi.

Les Thaïlandais qui ne travaillent pas sont donc inaptes au travail car le pays est obligé d'importer 3 millions de migrants pour faire tourner l'économie.

Dans le même temps, la dette des ménages au quatrième trimestre de l’année dernière a augmenté de 6%, représentant 78,6% du PIB. La dette en crédits individuels fournis par les banques commerciales a augmenté de 10,1%, son niveau le plus élevé en cinq ans, en raison principalement de l’augmentation des achats de logements et d’automobiles.

https://.thaivisa.com/topic/1105335-employment-rises-in-q1/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #32 le: juin 14, 2019, 07:27:55 am »


Les plus riches s'enrichissent à toute vitesse et détiennent 71 % du PIB de la Thaïlande

Les personnes les plus riches de Thaïlande vont encore s’enrichir, avec des projections selon lesquelles leur richesse combinée atteindra 400 milliards de dollars américains en 2020, soit 71% du PIB nominal du pays.

Selon un rapport, les particuliers fortunés du Royaume (ceux qui possèdent un actif supérieur à un million de dollars) devraient effectuer davantage d’investissements à l’étranger, en mettant l’accent sur les actions et les fonds communs de placement au cours des cinq prochaines années.

Le Julius Baer Wealth Report Thailand 2019 de la SCB a déclaré que la valeur combinée de la tranche supérieure de l'économie s'élevait à 341 milliards de dollars US en 2018 et qu'elle enregistrerait un gain appréciable jusqu'à 401 milliards de dollars US en 2020.

Le SCB Julius Baer prévoit d’augmenter son nombre de chargés de clientèle de 14 à 50 au cours des deux prochaines années, a déclaré le président-directeur général de la société, Jiralawan Tangitvet.

Jiralawan s’exprimait hier lors d’une conférence de presse, organisée par le SCB Julius Baer. Elle était accompagnée de Pearlyn Wong, responsable de la publication Asie en investissement chez Julius Baer et de Mark Matthews, responsable de la recherche en Asie chez Julius Baer.

"La richesse des riches de Thaïlande devrait augmenter de 9,9% entre 2015 et 2020, pour atteindre une valeur combinée de 401 milliards de dollars à la fin de l'année prochaine", a déclaré Wong,.

Elle a déclaré qu'en 2010, le ratio Riches / PIB nominal en Thaïlande s'établissait à 62,7%. Ce chiffre devrait atteindre 71% en 2020.

Wong et Matthews prévoient que l'investissement offshore dans les actions, ainsi que dans les fonds communs de placement, seront à la hausse.

Matthews a déclaré que les riches Thaïlandais commençaient à chercher plus d'opportunités pour réaliser des investissements à l'étranger, en particulier sur le marché américain ainsi que sur le marché suisse.

En effet, les États-Unis restent de loin le plus grand marché sur lequel investir, soit plus de deux fois la taille des marchés chinois ou britanniques. En attendant, le marché suisse peut être considéré comme une destination d'investissement attrayante pour les investisseurs en raison de sa stabilité, a déclaré Matthews.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14058-les-plus-riches-senrichissent-%C3%A0-toute-vitesse-et-d%C3%A9tiennent-71-du-pib-de-la-tha%C3%AFlande/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #33 le: juin 18, 2019, 08:24:10 am »


La rock star BodySlam récupère des millions pour les hôpitaux du nord-est

UNE opération de CHARITÉ dirigée par la rock star Artiwara «Toon» Kongmalai -Bodyslam- a connu un nouveau succès: collecter plus de 40 millions de Bt pour huit petits hôpitaux du Nord-Est.

Le dernier marathon a duré deux jours le week-end dernier et a couvert la distance de 187 km entre Nong Khai et Khon Kaen.

Plus de 20 000 personnes ont fait des dons lors du passage des coureurs.

Plusieurs célébrités ont rejoint Artiwara, dont sa petite amie Rachwin Wongviriya, le chanteur et acteur Pakorn Lam, ainsi que les acteurs Pakorn Chatborirak et Somchai «Tao» Khemkad.

Le Dr Bhak Loharjun, un héros du sauvetage de la grotte de Tham Luang, a également rejoint Artiwara à Khon Kaen.

Le gouverneur de Khon Kaen, Somsak Changtragul, a accueilli les coureurs à leur arrivée au hall provincial hier.

La dernière étape de la course s'est terminée au stade de Khon Kaen, où de nombreuses attractions, dont un concert, ont eu lieu.

L’association caritative du Nord-Est, une initiative d’Artiwara a pour but de collecter des fonds pour les petits hôpitaux du pays par le biais de manifestations similaires dans plusieurs régions.

Dans les mois à venir, la rock star animera des courses caritatives dans les régions du Nord, du Sud, de l'Est et du Centre.

Les marathons (sorte de téléthons) ont permis de collecter plus de 1,6 milliard de Bt pour les hôpitaux entre 2016 et 2018.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14073-la-rock-star-bodyslam-r%C3%A9cup%C3%A8re-des-millions-pour-les-h%C3%B4pitaux-du-nord-est/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #34 le: juin 23, 2019, 08:31:17 am »


Dans deux mois, fumer chez vous pourra vous créer des ennuis

On peut considérer que les personnes qui fument à la maison et qui portent atteinte à la santé d'autrui ont enfreint la loi et sont considérées comme coupables de violences domestiques.

Lertpanya Buranabandit, directrice générale du Département de la condition féminine auprès du Ministère du développement social, a confirmé que la loi sur la protection de la famille B.E. 2562, qui entrera en vigueur le 20 août 2019, vise à prévenir les risques graves pour la famille et à promouvoir le bien-être de ses membres. Toute personne considérée comme ayant gravement menacé la santé physique et mentale d'un membre de la famille est passible de sanctions pénales.

Cela peut entraîner une poursuite pénale en cas d'agression physique et une poursuite devant le tribunal central de la famille et des mineurs, qui peut obliger légalement le fumeur à la maison à suivre un cours de rééducation et à cesser de fumer pour le bien des membres de sa famille.

Les nouvelles lois, publiées dans la Gazette royale le 22 mai, visent à réduire l'impact du tabac sur les fumeurs passifs - membres de la famille, en particulier les enfants.

Les personnes qui fument à la maison risquent d'être accusées de violence domestiques si elles sont reconnues coupables d'avoir porté atteinte à la santé de membres de leur famille vivant à la même adresse.

Les plaintes concernant les fumeurs peuvent être déposées dans les centres de la famille, dans toutes les provinces de Thaïlande. Les affaires seront ensuite soumises aux tribunaux de la jeunesse et de la famille.

Si, par exemple, un membre de la famille développe un problème de santé tel que l'asthme, un fumeur qui vit dans la maison peut être accusé de violence conjugale.

Selon la faculté de médecine de l’Université Mahidol, le coût financier du traitement des personnes souffrant de tabagisme lié à des maladies est d’environ 220 milliards de Bt par an.

Toutefois, les recettes fiscales générées par les cigarettes ne représentent que 68,6 milliards de Bt.

 
https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14098-dans-deux-mois-fumer-chez-vous-pourra-vous-cr%C3%A9er-des-ennuis/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #35 le: juin 24, 2019, 08:33:02 am »


Enfants piégés dans une grotte en Thaïlande : un an après, que sont-ils devenus ?

MIRACULÉS - Le 23 juin 2018, douze adolescents et leur entraîneur de football se retrouvaient coincés dans une grotte inondée, en Thaïlande. Mobilisés nuit et jour, les secours avaient pu les sauver après 18 jours sous terre. Un an après, les rescapés sont des stars, mais vivent toujours dans le même village pour la plupart.

Leur histoire avait tenu en haleine le monde entier pendant plus de deux semaines : douze enfants et leur entraîneur de foot, coincés dans une grotte inondée en Thaïlande, finalement sauvés grâce à une opération de sauvetage internationale. C’était il y a un an jour pour jour, le 23 juin 2018, qu’ils entraient dans la grotte de Tham Luang, avant d’être pris au piège.

Pour le premier anniversaire du drame, une course de charité était organisée près des lieux. Environ 5.000 coureurs et cyclistes y ont participé, parmi lesquels certains des adolescents rescapés, comme Pornchai Kamluang. "Cela a été une telle expérience. J'ai beaucoup appris sur les Thaïlandais, notamment notre unité", témoigne-t-il. Il ne peut en dire plus : comme tous les membres de l’équipe de football des "Sangliers sauvages", il n'a pas le droit de s'exprimer, tenu par une stricte clause de confidentialité avec Netflix. La plateforme prévoit en effet une superproduction sur leur histoire.

D'après la presse américaine, les adolescents âgés de 11 à 16 ans auraient perçu chacun quelque 100.000 dollars, une somme considérable pour ces jeunes issus, pour certains, de minorités ethniques pauvres et marginalisées. Depuis les événements, les rescapés ont acquis un nouveau statut : Adul Samon-On, 14 ans au moment des faits, est aujourd’hui suivi par plus de 100.000 personnes rien que sur Instagram. Apatride, sans statut légal dans le royaume, comme deux de ses coéquipiers, Adul a par ailleurs obtenu la citoyenneté thaïlandaise.

La renommée des "Sangliers sauvages" est mondiale : ils ont voyagé cette année de New York à Londres en passant par Buenos Aires, invités par des clubs de football professionnels et la vedette américaine des talk-shows Ellen DeGeneres.


"Notre famille est restée la même"

Pour autant, la plupart des jeunes footballeurs sont restés vivre dans leur village. Ils arpentent les mêmes cours d’écoles et le terrain de foot de la petite ville de Mae Sai, située à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie, à quelques kilomètres de la grotte. "Notre famille est restée la même", "quand les enfants participent à des événements (...) nous ne recevons pas d'argent", assure la mère de l'un d'entre eux.

L’entraîneur des adolescents, Ekkapol Chantawong, seul adulte du groupe de rescapés, est quant à lui aujourd’hui à la tête de la société "13 Thamluang" créée par le gouvernement pour protéger les intérêts des "Sangliers sauvages". "Ek" s'est engagé à en reverser 20% à des organisations caritatives. Ancien moine apatride, il a lui aussi obtenu la citoyenneté thaïlandaise, et a monté son propre club de foot, l’ "Ekkapol Academy". Le club accueille une trentaine d'enfants de 5 à 15 ans, dont neuf des adolescents piégés à Tham Luang.


Lieu touristique

La grotte, justement, est toujours fermée au public. L’argent récolté lors de la course caritative doit aider à sa réouverture. Mais même fermé, l’endroit s’est transformé en véritable site touristique. Au coeur d'une zone montagneuse et enclavée du nord du pays, la grotte était auparavant un lieu tranquille, loin des circuits touristiques, accueillant 5.000 visiteurs par an. Cette année, "d'octobre à avril, nous avons reçu 1,3 million de touristes", indique le responsable du site. Des Thaïlandais mais aussi des étrangers, avec des pics de 25.000 visiteurs par jour pendant le week-end du jour de l'An.

Les autorités veulent faire de la grotte un pôle touristique majeur pour la région, avec notamment un centre commercial et des campings en projet à quelques kilomètres. Un centre d’information a déjà ouvert ses portes : sa boutique y vend T-shirts, pins ou encore porte-clés à l'effigie des "Sangliers sauvages".

Non loin de l’entrée de Tham Luang, la statue de Saman Gunan, ex-membre des commandos thaïlandais de marine, mort après avoir apporté du matériel dans la grotte, rappelle la difficulté qu’a posé le sauvetage des adolescents.


https://www.lci.fr/international/enfants-pieges-dans-une-grotte-en-thailande-un-an-apres-que-sont-ils-devenus-2124964.html?fbclid=IwAR0qCPpMk6er8joWyNQJRrwuPn73GWSkQcb8aeT-xvhcInHo1bBeg0mq_4U#
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #36 le: juin 29, 2019, 08:52:13 am »


Dans deux mois, fumer chez vous pourra vous créer des ennuis

On peut considérer que les personnes qui fument à la maison et qui portent atteinte à la santé d'autrui ont enfreint la loi et sont considérées comme coupables de violences domestiques.

Lertpanya Buranabandit, directrice générale du Département de la condition féminine auprès du Ministère du développement social, a confirmé que la loi sur la protection de la famille B.E. 2562, qui entrera en vigueur le 20 août 2019, vise à prévenir les risques graves pour la famille et à promouvoir le bien-être de ses membres. Toute personne considérée comme ayant gravement menacé la santé physique et mentale d'un membre de la famille est passible de sanctions pénales.

Cela peut entraîner une poursuite pénale en cas d'agression physique et une poursuite devant le tribunal central de la famille et des mineurs, qui peut obliger légalement le fumeur à la maison à suivre un cours de rééducation et à cesser de fumer pour le bien des membres de sa famille.

Les nouvelles lois, publiées dans la Gazette royale le 22 mai, visent à réduire l'impact du tabac sur les fumeurs passifs - membres de la famille, en particulier les enfants.

Les personnes qui fument à la maison risquent d'être accusées de violence domestiques si elles sont reconnues coupables d'avoir porté atteinte à la santé de membres de leur famille vivant à la même adresse.

Les plaintes concernant les fumeurs peuvent être déposées dans les centres de la famille, dans toutes les provinces de Thaïlande. Les affaires seront ensuite soumises aux tribunaux de la jeunesse et de la famille.

Si, par exemple, un membre de la famille développe un problème de santé tel que l'asthme, un fumeur qui vit dans la maison peut être accusé de violence conjugale.

Selon la faculté de médecine de l’Université Mahidol, le coût financier du traitement des personnes souffrant de tabagisme lié à des maladies est d’environ 220 milliards de Bt par an.

Toutefois, les recettes fiscales générées par les cigarettes ne représentent que 68,6 milliards de Bt.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14098-dans-deux-mois-fumer-chez-vous-pourra-vous-cr%C3%A9er-des-ennuis/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #37 le: juillet 01, 2019, 08:48:56 am »


Thaïlande : "la loi sur la cybersécurité protège plus l'État que les citoyens ou les entreprises"

En février dernier, le Parlement thaïlandais approuvait la première loi du Royaume sur la cybersécurité. Elle a été votée à l’unanimité avec une loi sur la protection des données personnelles, fortement inspirée du RGDP européen. En préparation depuis 2015, elle a suscité un tollé au sein de la société civile. C’est qu’elle protège davantage les intérêts du gouvernement que les citoyens ou les entreprises.
 
Un précédent juridique. La première loi thaïlandaise sur la cybersécurité ambitionne de protéger les infrastructures numériques du pays en régulant le développement de son économie virtuelle. Le texte prévoit ainsi la création d’une Commission nationale pour la cybersécurité, présidée par le Premier ministre, et de deux comités, composés de représentants de l’armée et des sociétés de télécommunications. Elle liste une série de secteurs considérés comme sensibles pour la sécurité nationale, dont la santé, les transports ou la finance, et recommande des « plans d’actions » en cas de « cybermenace ».
 
Ses détracteurs lui reprochent sa rigidité. Selon Sutee Tuvirat, membre de l’Association thaïlandaise pour la sécurité de l’information et de l’Association thaïlandaise d’informatique médicale, cité par le Bangkok Post, cette loi est nécessaire mais aura des conséquences « tectoniques » sur les télécommunications du pays, faute d’être amendée. Au cœur des préoccupations du secteur privé et de la société civile, l’article 58 de cette loi qui contraint les entreprises et les individus à collaborer avec la Commission (remise de données, de documents ou de matériel). Ces dernière est autorisée à perquisitionner sans contrôle judiciaire en cas d’atteinte à la sécurité nationale.
 
Que faut-il attendre d’une telle loi ? Peut-elle soutenir l’écosystème naissant des start-ups dans le pays, comme elle le prétend ? Ou bien faut-il craindre un nouvel instrument de coercition entre les mains d’un gouvernement accusé de mener à reculons sa transition démocratique ?
 
Lire la suite de long et excellent article sur ASIALYST :

https://asialyst.com/fr/2019/06/29/thailande-loi-cybersecurite-protege-etat-pas-citoyens-entreprises/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #38 le: juillet 05, 2019, 08:23:04 am »


Le nombre de tentatives de suicide en Thaïlande augmente

Le Département thaïlandais de la santé mentale a publié une recherche troublante montrant le taux extrêmement élevé de tentatives de suicide et soulignant la nécessité d'une meilleure sensibilisation à la dépression et à la gestion du stress.

Les recherches indiquent qu'environ 53 000 Thaïlandais tentent de se suicider chaque année. C’est une moyenne de plus de six tentatives par heure. Malheureusement, 4 000 réussiront à se suicider chaque année. En 2018, le taux était de 6,11 tentatives par heure, contre 6,03 l'année précédente.

Les chiffres indiquent également que le taux de suicide chez les hommes est quatre fois supérieur à celui des femmes en Thaïlande et que l'âge le plus vulnérable est de 35 ans pour les hommes et entre 50 et 54 ans pour les femmes.

Le rapport montre que la dépression, les mauvaises relations, les problèmes familiaux et la toxicomanie figurent en bonne place parmi les causes de tentatives de suicide.

Parmi les autres facteurs de risque, on peut citer les problèmes financiers graves, la perte soudaine de proches, les problèmes de santé chroniques, les personnes âgées qui craignent de devenir un fardeau, l’insomnie chronique et les personnes qui ont déjà tenté de se suicider.

À la maison, la violence domestique, la perte de maîtrise de soi (la face) et les excès d'alcool sont également des facteurs susceptibles de conduire à une tentative de suicide.

L'Organisation mondiale de la santé rapporte que près de 800 000 personnes meurent par suicide chaque année, soit une personne toutes les 40 secondes.

« Le suicide est un phénomène mondial qui se produit tout au long de la vie. On estime que pour chaque adulte qui s'est suicidé, il y a plus de 20 tentatives de suicide. ”

Le nombre de suicides en France est deux fois plus élevé qu'en Thaïlande.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14151-le-nombre-de-tentatives-de-suicide-en-tha%C3%AFlande-augmente/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #39 le: juillet 16, 2019, 08:05:33 am »


Les autorités rendent des titres de propriété gagés par de pauvres emprunteurs auprès d'usuriers

Les autorités thaïlandaises vont s'attaquer au problème des dettes hors système contractées auprès d'usuiers. L'ISOC (un organisme chargé de la sécurité intérieure du pays) a renégocié des contrats de prêt plus équitables portant sur des dettes d'une valeur de 7,1 milliards de Bt au nom de 42 097 emprunteurs, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense à Kongcheep Tantravanich jeudi.

Kongcheep a déclaré que le vice-Premier ministre et ministre de la Défense, le général Prawit Wongsuwan, s'est rendu à Lop Buri pour apporter un soutien moral à l'ISOC, à la police militaire et aux responsables administratifs impliqués dans la résolution de ce problème.

Prawit a également présidé jeudi une cérémonie à l'Université Thepsatri Rajabhat pour rendre 1 704 titres de propriété - représentant 2 054 rai de terres d'une valeur supérieure à 2,3 milliards de Bt - aux propriétaires légitimes.

Exprimant ses remerciements à toutes les parties pour l'application de cette politique, qui avait jusqu'à présent abouti à 12 événements de restitution de titres de propriété foncière, Prawit a indiqué que cette dernière avait permis à un total de 25 052 débiteurs de recevoir 21 312 titres de propriété couvrant une valeur de 30,6 milliards de Bt .

https://forum.thaivisa.com/topic/1108701-deputy-pm-praises-isoc-for-helping-to-return-land-title-deeds-used-as-collateral-for-loans/

Les usuriers exigent que les emprunteurs laissent leurs titres de propriété en dépôt et spéculent sur le fait que les emprunteurs ne peuvent pas rembourser, ainsi les usuriers récupèrent des propriétés à moindre coût. La junte a fait un travail impressionnant en se lançant dans la récupération des titres de propriété mais ne poursuit quasiment jamais les usuriers.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #40 le: juillet 22, 2019, 08:41:34 am »


Thaïlande: un an après leur sauvetage, les "Sangliers sauvages" courtisés dans le monde entier

Des enfants défavorisés devenus stars, un entraîneur apatride désormais propriétaire d'un club de foot: un an après son incroyable sauvetage, l'équipe thaïlandaise des "Sangliers sauvages", courtisée dans le monde entier et héroïne d'une prochaine superproduction Netflix, peine à renouer avec une vie normale.


- Les adolescents -

Les images du visage émacié d'Adul et de ses grands yeux, éblouis par la lampe des secouristes, ont fait le tour du monde.

L'adolescent avait été retrouvé au bout de neuf jours au fond de la grotte de Tham Luang, au nord du pays, avec onze autres enfants et leur entraîneur. Ils étaient bloqués dans la grotte depuis le 23 juin, et il aura fallu neuf jours supplémentaires pour les faire sortir.

Né en Birmanie, réfugié en Thaïlande, Adul, 14 ans à l'époque, avait joué un rôle crucial d'interprète auprès des sauveteurs grâce à sa connaissance de l'anglais.

"Il n'a pas changé, il se concentre sur ses études", mais les plus jeunes "le considèrent comme un modèle", raconte à l'AFP son meilleur ami, Aman. "Il veut toujours devenir footballeur", relève son professeur Chukkapan Kanula.

Adul est aujourd'hui suivi par plus de 100.000 personnes rien que sur Instagram.

Mais, comme tous les membres des "Sangliers sauvages", il n'a pas le droit de s'exprimer, tenu par une stricte clause de confidentialité avec Netflix.

Sollicitée, la société n'a pas souhaité s'exprimer sur les détails du contrat. D'après la presse américaine, chaque "Sanglier sauvage" aurait perçu quelque 100.000 dollars, une somme considérable pour ces jeunes issus pour certains de minorités ethniques pauvres et marginalisées.

Les adolescents, âgés de 11 à 16 ans à l'époque, ont acquis une renommée mondiale, voyageant de New York à Londres en passant par Buenos Aires, invités par des clubs de football professionnels et la vedette américaine des talk-shows Ellen DeGeneres. Ils seront aussi les héros d'un documentaire et d'une demi-douzaine de livres.

Trois apatrides, sans statut légal dans le royaume, dont Adul, ont aussi obtenu la citoyenneté thaïlandaise.

Mais la plupart sont restés vivre dans leur village, arpentant les mêmes cours d'écoles et le terrain de foot de la petite ville de Mae Sai, située à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie, à quelques kilomètres de la grotte.

"Notre famille est restée la même", "quand les enfants participent à des évènements (...) nous ne recevons pas d'argent", assure la mère de l'un d'entre eux.


- L'entraîneur -

Ekkapol Chantawong, l'entraîneur des adolescents, l'avait reconnu en octobre à New York: dans ma vie, "des choses ont changé, plus de gens savent qui je suis".

Financièrement aussi. "Ek" est à la tête de la société "13 Thamluang" créée par le gouvernement pour protéger les intérêts des "Sangliers sauvages" et impliquée dans l'accord avec Netflix.

Les revenus qu'elle doit percevoir n'ont pas été dévoilés, mais l'entraîneur s'est engagé à en reverser 20% à des organisations caritatives.

Ek, ancien moine apatride, qui a aussi obtenu la citoyenneté thaïlandaise, a monté son propre club de foot, l'"Ekkapol Academy".

Il réalise "ses rêves pour que la jeunesse de Mae Sai (et) ses nombreux enfants défavorisés puissent jouer au foot", souligne Noppadol, son assistant. Le club accueille une trentaine d'enfants de 5 à 15 ans, dont neuf des adolescents piégés à Tham Luang.


- Les secours -

"Des boyaux étroits et inondés", "un courant très fort", "le manque d'oxygène": "je me suis dis que c'était une mission suicide", se souvient Ben Reymenants.

Ce plongeur belge a participé à l'opération de secours qui a mobilisé jour et nuit près de 10.000 volontaires locaux et étrangers.

Au final, les adolescents avaient été extraits de la grotte, endormis sur des civières de plongée.

Preuve du danger, Saman Gunan, ex-membre des commandos thaïlandais de marine, est décédé après avoir apporté du matériel dans la grotte. Il est devenu un héros dans le royaume et des centaines de personnes viennent prier devant sa statue érigée à Tham Luang.

Sept plongeurs britanniques, dont John Volanthen et Richard Stanton qui ont découvert en premier les enfants, ont été décorés par la reine Elisabeth II.

Mais "les vrais héros restent cette chaîne d'anonymes, sans qui rien n'aurait été possible", estime Ben, décoré parmi d'autres par le roi de Thaïlande.


https://www.medias24.com/filafp/afp-141751-thailande-un-an-apres-leur-sauvetage-les-sangliers-sauvages-courtises-dans-le-monde-entier.html?fbclid=IwAR0lwapBw6ont7crwBxsp_PyIzTQOS9AZOswdB0pSSmd8ne-G-QyUMtAISU
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #41 le: juillet 24, 2019, 09:24:50 am »


Du nouveau au sujet des cigarettes electroniques

Un géant de l'industrie du Tabac géant fait pression sur le gouvernement Thaïlandais pour inverser les lois sur le vapotage.

Philip Morris Trading, l'un des principaux importateurs de cigarettes en Thaïlande, souhaite que le nouveau gouvernement et les décideurs commencent à discuter avec l'industrie du tabac afin de trouver des solutions constructives pour réduire les dommages causés par le tabagisme.

Le géant du tabac espère que le nouveau gouvernement envisagera des “produits sans fumée” (vaping) novateurs pour les fumeurs qui, autrement, continueraient de fumer.

Philip Morris, attaqué par de mauvaises relations publiques et des dizaines d'années de poursuites judiciaires, fait maintenant tourner sa gamme de produits autour de e-cigarettes et vaping, au lieu de cigarettes combustibles

La Thaïlande interdit l'importation, la vente et l'entretien de cigarettes électroniques depuis 2014, les contrevenants risquant d'être arrêtés et condamnés à des peines de prison.

Philip Morris veut que la loi soit changée pour qu'ils puissent faire passer les fumeurs de cigarettes à une habitude de vaporisation à la place.



https://thethaiger.com/uncategorized/tobacco-giant-lobbies-thai-government-to-reverse-vaping-laws?fbclid=IwAR0wfenVn7hJTH29YyEHFv3JuIYEONriUKxOUPUT9pyf92oZFSMMNwhbmhs
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #42 le: août 14, 2019, 08:37:09 am »


La Thaïlande fait la chasse aux fumeurs

Ce 20 août, la loi interdisant de fumer à son domicile prendra effet. Loin d’être une prohibition totale, elle vise avant tout à protéger les personnes plus faibles des fumées de leur entourage et s’aligne à la volonté du gouvernement de lutter contre le tabagisme et reduire l'exposition des non-fumeurs.

Pour limiter les effets du tabagisme passif, une nouvelle loi interdisant aux Thaïlandais de fumer chez eux entre en vigueur à partir du 20 août. Cette “Loi sur la promotion du développement et de la protection de la famille” vise à protéger la santé des fumeurs passifs, souvent les femmes et les enfants, ainsi qu’à prévenir toute forme d’agression physique ou verbale. L’interdiction considère en effet le tabagisme non pas comme la source directe des violences domestiques, mais comme l’un des stimulants.

Dès lors, s’il peut être prouvé que les problèmes de santé des membres de la famille proviennent du tabagisme passif, il sera possible d’aller porter plainte devant le tribunal pénal ou celui de la jeunesse pour agression domestique causée par la fumée. Bien qu’aucune sanction n’ait encore été fixée, la justice peut ordonner de cesser de fumer chez eux et de se faire sevrer.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la consommation de tabac tue près de 81.000 personnes chaque année en Thaïlande dont 10% seraient victimes du tabagisme passif. Le nombre de fumeurs actifs et passifs atteint 14,6 millions de Thaïlandais, un nombre qui peine à diminuer malgré des campagnes de sensibilisation aux dangers du tabac et des réglementations plus restrictives pour décourager les fumeurs avec des amendes qui peuvent être salées.


Des espaces fumeurs de plus en plus réduits

Depuis le mois de février 2019, les espaces fumeurs intérieurs ont disparu et ceux situés à l’extérieur ont vu leur nombre réduit dans les six aéroports gérés par la société Airport of Thailand (AoT), à savoir ceux de Suvarnabhumi, Don Muang, Chiang Mai, Chiang Rai, Phuket et Hat Yai. L’amende en cas d’infraction s’élève à 5.000 bahts.

Depuis décembre 2018, il faut s’éloigner d’au moins 5 mètres des bâtiments publics pour faire sa pause cigarette sous peine d’une amende de 2.000 bahts. En effet, après les parcs publics et les quais d'embarquement (de gare, de gare routière ou de métro aérien notamment), l’interdiction s’étend aux abords des condominiums, hôtels, restaurants, bars, sites religieux, hôpitaux, écoles, les centres commerciaux…

Pour rappel, depuis 2008, il est interdit de fumer dans les bars, les restaurants et les marchés ainsi que de jeter ses mégots dans la rue, au risque d’une amende de 2.000 bahts.

Une vingtaine de plages situées dans les hauts lieux touristiques de Thaïlande, notamment à Pattaya, Phuket, Hua Hin, Krabi, Koh Samui et Phang-nga sont devenus des zones non-fumeurs depuis décembre 2017. Ici, les raisons invoquées sont surtout écologiques et l’amende en cas d’infraction peut s’élever à 100.000 bahts et/ou d’un an de prison. Pour les accros, des espaces ont été mis en place sur chaque plage avec des cendriers.

Une autre interdiction, parfois méconnue des voyageurs ou laissée à l’appréciation des autorités, est celle qui concerne la cigarette électronique. Depuis 2014, la possession d’une vapoteuse est passible de 5 ans de prison et/ou d’une amende de 4 fois la valeur de l’objet, tandis que son importation, vente ou production peut entraîner jusqu’à 10 ans de prison.

En janvier 2019, une Française de 31 ans a passé 4 jours en détention pour avoir fumé une cigarette électronique.



https://lepetitjournal.com/bangkok/la-thailande-fait-la-chasse-aux-fumeurs-263142?fbclid=IwAR2mWbXz7jCl3k1rcTydRqcn1WUOn-ZautqE8Jw9dq0iXHdDQmBscamN33Q
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #43 le: août 21, 2019, 08:08:23 am »


La Thaïlande propose une initiative pour lutter contre les "fausses informations" en Asie du Sud-Est

La Thaïlande propose aux entreprises de technologies de créer des centres dans chacun des 10 pays de l'Asie du Sud-Est afin de limiter les "fausses informations" et les faux comptes.

Ces centres serviraient également de raccourci pour permettre aux gouvernements de signaler plus facilement les informations erronées aux fournisseurs de services OTT (over-the-top) - tout service numérique fourni via Internet, y compris les médias sociaux - afin qu'ils puissent se conformer en les supprimant plus rapidement.

"La Thaïlande a proposé aux sociétés OTT de créer un centre de vérification des nouvelles", a déclaré Takorn Tantasith, secrétaire général de la Commission de la radiodiffusion et des télécommunications de Thaïlande.

La proposition a été présentée alors que les régulateurs des télécommunications de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) se réunissaient cette semaine à Bangkok dans le but de définir des directives régionales pour réglementer les plates-formes de télévision par seconde, dont les politiques fiscales.

Des géants de la technologie tels que Facebook, l'opérateur d'applications de messagerie Line Corp, Amazon et Netflix, ont également assisté à cette réunion.

La proposition sera discutée plus en détail lors de la réunion du Conseil des régulateurs des télécommunications de l'ASEAN (ATRC) cette semaine, a-t-il ajouté.

Takorn Tantasith a déclaré que les "centres de coordination et de vérification" soutiendraient également le plan du nouveau ministre thaïlandais de l’Economie et de la Société numériques visant à donner la priorité aux efforts contre les fasses informations et à réglementer divers types de contenus sur les sites web et les médias sociaux.

Le ministre thaïlandais de l’Economie et de la Société numériques, Puttipong Punnakanta, a annoncé dans un message publié sur Facebook le mois dernier qu'il créerait un centre pour  lutter contre les fausses informations et les faux comptes.

D'autres gouvernements d'Asie du Sud-Est ont récemment déployé des efforts pour exercer un contrôle accru sur les contenus en ligne et pris une position ferme contre la désinformation.

Singapour a adopté en mai un projet de loi contre les fausses informations, obligeant les plateformes de médias en ligne à corriger ou supprimer les contenus que le gouvernement considère comme étant mensonger.

Le Vietnam a déclaré que sa loi sur la cybersécurité, adoptée l'année dernière, constituait une protection contre les fausses informations.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14399-la-tha%C3%AFlande-propose-une-initiative-pour-lutter-contre-les-fausses-informations-en-asie-du-sud-est/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #44 le: août 21, 2019, 10:48:15 am »


J'ai connu les années où l'on pouvait faire la fête toute la nuit en Thaïlande (avant Thaksin) et franchement, c'était beaucoup mieux !


Le TAT voudrait qu'on s'amuse à nouveau toute la nuit en Thaïlande

TAT veut que les établissements nocturnes restent ouverts jusqu’à 4 heures du matin pour promouvoir le tourisme.

L’autorité thaïlandaise du tourisme (TAT) doit proposer au ministère du Tourisme d’augmenter de deux heures, passant de 2 heures à 4 heures, les heures d'ouverture des établissements de divertissement nocturne pour promouvoir le tourisme.

TAT Goveror Yutthasak Supasorn a informé les médias de sa proposition avant une réunion avec le ministre du Tourisme, Pipat Ratchakitprakan. Il souhaite prolonger les heures de fonctionnement des lieux de divertissement nocturne tels que les bars et les discothèques, en repoussant les heures de fermeture de 2 heures à 4 heures. Il a déclaré qu'il pensait que cette mesure stimulerait les dépenses des touristes étrangers et favoriserait l'industrie du tourisme.

Le gouverneur de TAT a prévu de se rendre à Pattaya samedi prochain pour rencontrer les opérateurs des établissements de divertissement de nuit afin de connaître leur point de vue sur sa proposition. D'autres visites sur le terrain dans d'autres villes du pays sont en cours de préparation.

M. Yutthasak a précisé que tous les établissements de divertissement nocturnes ne seraient pas autorisés à fonctionner jusqu'à 4 heures du matin, précisant que seuls les lieux de nuit prisés par les touristes seraient concernés.

Selon les estimations initiales, il a affirmé que la prolongation de deux heures encouragerait les touristes à dépenser davantage en boissons, on estime que ces deux heures rapporteraient environ 25% de plus, sur la base de dépenses habituelles de 5 000 à 6 000 bahts par tête.

M. Yutthasak a expliqué que la plupart des touristes commencent généralement à se rendre dans les bars à 21 ou 22 heures, puis restent jusqu'à la fermeture des lieux. Si la fermeture a lieu deux heures plus tard, ils devraient boire et dépenser plus.

La Thaïlande a raté ses prévisions de croissance économique durant les deux derniers trimestres en raison principalement du ralentissement économique mondial, de la poursuite de la guerre commerciale entre deux pays, de la contraction des exportations et de la baisse des arrivées de touristes, en particulier de touristes chinois.

Apparemment, le TAT est sous pression pour stimuler le tourisme afin de générer des recettes supplémentaires en devises afin de stimuler l'économie.



https://forum.thaivisa.com/topic/1118824-tat-wants-night-life-establishments-to-close-at-4-am-to-promote-tourism/


--------------------------------------------


Les villes où l'on peut boire danser et dépenser entre 2 et 4 heures du matin ne sont pas si nombreuses. On dit que Dubaï a pris la place de Bangkok dans le cœur des riches noctambule étrangers. Les sommes dépensées "avant la fermeture" sont souvent importantes. Bien souvent l'heure de fermeture obligatoire en Thaïlande n’est pas 2 heures mais plutôt minuit ou une heure.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #45 le: août 28, 2019, 08:34:16 am »


Un problème qui, héla, devient récurrent dans presque toutes les grandes villes de la planète !


Les pauvres ne peuvent plus se loger à Bangkok

Alors que les prix du logement montent en flèche à Bangkok, les autorités ont du mal à fournir suffisamment de logements sociaux aux pauvres, selon des promoteurs immobiliers et des ONG.

Pornarit Chounchaisit, président de l'Association thaïlandaise de l'immobilier, a indiqué que 300 000 logements sociaux supplémentaires seraient nécessaires à Bangkok, mais seuls 30 000 sont en cours de construction par les autorités.

« Il s'est vendu pour 80 000 milliards de bahts de biens immobiliers l'année dernière, mais seulement 5% de ce montant correspond à des logements à loyer modéré », a déclaré Pornarit lors d'une conférence de presse organisée par Habitat for Humanity, une ONG prônant un logement abordable pour tous.

En dépit du ralentissement économique, Pornarit a déclaré que les prix des terrains à Bangkok continuent de monter. L’absence de logements à prix modique signifie que l’accès à la propriété n’est pas à la portée des pauvres de Bangkok, qui ne disposent pas d'un apport nécessaire pour obtenir un prêt auprès d’une banque.

"Nous pouvons réduire les coûts de construction, mais les prix des terrains ne baissent pas malgré la croissance poussive", a poursuivi Pornarit.

Il a déclaré qu’un de ses employés passait quatre heures par jour dans les transports pour se rendre au travail. «Je lui ai donné une somme d'argent et je l'ai viré. Je lui ai dit de chercher un autre emploi plus près de chez lui », a-t-il déclaré.

Alors que Pornarit parlait de l’exclusion des pauvres du marché du logement à Bangkok, un universitaire lors de la même réunion a déclaré que lui-même avait du mal à trouver un logement abordable. Poon Thiengburanathum, de l’École de politique publique de Chiang Mai, a annoncé avoir contracté une hypothèque de 30 ans sur une modeste maison de 200 mètres carrés à Chiang Mai.

Dans la période qui a précédé les élections de mars, Khaosod English a constaté qu'aucun parti politique ne prônait des actions pour aider les sans-abri. En revanche le logement social a été abordé par les partis. Il s'agit de deux problèmes bien différents.

De même le problème de la location et de l'achat de logement bon marché sont deux problèmes bien différents. Avec 10 000 bahts par mois (salaire minimum), on peut, à la rigueur, louer à plusieurs mais pas acheter.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14434-les-pauvres-ne-peuvent-plus-se-loger-%C3%A0-bangkok/?fbclid=IwAR0V8T0j0ofBU0nN0_Q5kpV8YtbzIpMulandHgChbeSU20aQd4UFbDTYYq0
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #46 le: août 30, 2019, 08:24:43 am »


:wonder :wonder :wonder Je crois qu'un petit rigolo s'est amusé en refaisant la carte d'identité du Monsieur !  :hang :huhu


Vidéo: un média affirme qu'un Thaïlandais a 128 ans, et il a une carte d'identité pour le prouver !

Le média s’est rendu dans un village d’Udon Thani pour rencontrer un homme qui se prétend âgé de 128 ans.

Et il a une carte d'identité thaïlandaise pour le prouver.

Cela ferait facilement de lui la personne la plus âgée du monde.

Des journalistes se sont rendus au village de Ban Noon Somboon, Phonsoong, où ils ont rencontré Orn Phanchomphu avec certains de ses nombreux descendants.

Orn est né le 9 avril 1891 sous le règne du roi Chulalongkorn le Grand (Rama V), roi de Siam de 1868 jusqu'à sa mort en 1910.

Orn a survécu à cinq autres règnes : de Rama V à nos jours, Rama X.

Il était agriculteur et a épousé sa femme Song à l'âge de 15 ans. Ils ont eu 7 enfants, 11 petits-enfants et 7 arrière petits-enfants.

Il est toujours en bonne santé et balaie la maison et peut monter les escaliers. Il reste occupé en fabriquant des balais.

Il attribue sa longévité à manger du poisson - en particulier du poisson fermenté avec du riz blanc - et de simples légumes poussant à proximité.

Il a déclaré que tous ses amis étaient décédés et qu'il espérait pouvoir atteindre l'âge de 200 ans.

Certains ont demandé que son âge soit vérifié de manière indépendante par le livre Guinness où Orn ne figure pas.

La personne la plus âgée vivant et vérifiable est une Japonaise âgée de 116 ans, note Thaivisa, mais la Française Jeanne Calment aurait vécu jusqu'à 122 ans avant son décès. Des chercheurs russes doutent du record de Mme Calment.

Le plus vieil homme vivant est un Allemand âgé de 113 ans selon Wikipedia.

La vidéo : https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14440-vid%C3%A9o-un-m%C3%A9dia-affirme-quun-tha%C3%AFlandais-a-128-ans-et-il-a-une-carte-didentit%C3%A9-pour-le-prouver/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16339
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #47 le: août 31, 2019, 09:28:38 am »


 :huhu :huhu :huhu


Le papy n'a pas 128 mais seulement 88 ans. C'était une erreur d'un fonctionnaire.

Juste un malentendu ! Un Thaïlandais de 128 ans s'avère avoir quarante ans de moins !
 
Le Thaïlandais dont la famille assurait qu'il avait 128 ans plus tôt dans la semaine n'a que 88 ans.
 
Des proches avaient déclaré qu'Aon Panchomphu était le plus vieil homme du monde battant tous les records connus.
 
A cause de la similitude de la forme des chiffres thaïlandais trois et sept, on comprend l'erreur et la vérité a été révélée.
 
Aon serait né en 1891, c'est-à-dire 2434 ce qui en thaïlandais s'écrit ๒๔๓๔.
 
En réalité, il est né en 1931, ce qui s'écrit 2474 ๒๔๗๔.
 
Trois en thaï est ๓ et sept en thaï est ๗.
 
Il y a de nombreuses années, quand Aon a déménagé, le fonctionnaire a mal interprété les chiffres manuscrits de son acte de naissance -ne s'est pas posé de question- et les a dactylographiés avec une erreur, ajoutant quarante ans à l'âge.
 
D'autres preuves ont également été révélées en faisant appel à la mémoire collective. Ainsi un contemporain d'Aon qui était avec lui dans l'armée est également en vie (sous entendu : et lui à 88 ans).
 
Une nouvelle carte a été délivrée à Aon par des fonctionnaires d'Udon Thani, dans le nord-est de la Thaïlande, district de Chaiwan.
 
Il y a eu beaucoup de rire parce que cinq dames ont dû tenir le doigt d'Aon pour obtenir son empreinte digitale - la machine a eu du mal à lire, ses empreintes s'étant usées à cause de l'utilisation de la noix de bétel.
 
Warinthorn Silaparaya, maire du village de Non Somboon, a déclaré que tout était réglé maintenant - et que "Poo Aon" avait rajeuni de 40 ans.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14446-le-papy-na-pas-128-mais-seulement-88-ans-c%C3%A9tait-une-erreur-dun-fonctionnaire/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14428
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #48 le: août 31, 2019, 07:32:38 pm »


 :huhu :huhu :huhu


Le papy n'a pas 128 mais seulement 88 ans. C'était une erreur d'un fonctionnaire.




mais quelle histoire...   :huhu :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14428
Re : Re : SOCIETE, VIE SOCIALE DES THAÏLANDAIS(ES)
« Réponse #49 le: août 31, 2019, 07:43:51 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/110557-thailande-femmes-l-heure-de-me-too-a-sonne-au-pays-du-sourire


L'heure de «Me Too» a sonné au pays du sourire...  :)

De plus en plus de femmes thaïlandaises se plaignent ouvertement du harcèlement sexuel dont elles sont victimes sur leurs lieux de travail, ou dans les lieux publics...

Selon un sondage Yougov réalisé récemment dans le royaume, plus de la moitié des femmes interrogées (57%) disent avoir été un jour victimes de harcèlement. Vos témoignages corroborent-ils ces chiffres ? L'heure de « Me Too », le mouvement féministe né de l'affaire Weinstein aux États-Unis, a-t-elle sonné au pays du sourire ?

Un sondage récent mené par YouGov auprès de 1 107 thaïlandais et thaïlandaises a révélé que 21% des répondants ont déclaré avoir été victimes de harcèlement sexuel.

Selon les personnes interrogées, la forme de harcèlement sexuel la plus répandue, soit 42%, consiste en des commentaires verbaux de nature sexuelle, puis par des approches physiques pour 35%.


Harcèlement dans les lieux publics

Selon l'enquête, la plupart des expériences de harcèlement sexuel se produisent dans les lieux publics, les transports en commun (27%), les discothèques (18%) et les écoles et universités (17%).

Un thaïlandais sur cinq a été victime de harcèlement sexuel. Plus de la moitié des femmes (57%) ont déclaré avoir été victimes de harcèlement sexuel.


Mauvais exemple politique

Lors de la fête populaire de Songkran, en avril 2018, le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha - général arrivé au pouvoir après un coup d'état en mai 2014, puis sorti vainqueur des législatives de mars 2019 - avait exhorté les femmes à ne pas s'habiller « sexy » pour se protéger du harcèlement ou des agressions sexuelles.

Un mois plus tard, la célébrité thaïlandaise Cindy Sirinya Bishop a lancé le populaire hashtag «#donttellmehowtodress».

« Notre culture n’est pas aussi conflictuelle et il faudra du temps avant que les femmes ne se manifestent avait-elle déclaré. J'ai vu des femmes en Thaïlande commencer à parler collectivement, à partager leurs histoires et à soulever la chape de plomb qui musèle les victimes »
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".