Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...  (Lu 185832 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #250 le: mars 20, 2015, 10:50:27 pm »


HORS SUJET, mais belle plante... :D


Le « hala fruit » du Pandanus tectorius


Pandanus tectorius est une plante du genre Pandanus et de la famille des Pandanaceae, que l'on trouve dans le nord du Queensland en Australie, l'Est de Indonésie et des îles de l'océan Pacifique à Hawaï.

Son aire d'origine n'est pas connue du fait de l'utilisation agricole extensive.

Ce Pandanus est probablement une culture primitive polynésienne et a ainsi été introduit dans les nombreux endroits isolés de l'Océan Pacifique où on le rencontre actuellement.

 C'est un petit arbre d'environ 6 m. Comme les autres Pandanus, il est supporté par ses racines qui ancrent fermement l'arbre dans le sol.

Ces feuilles scillées sont usuellement de 90-150 cm de long et 5-7 cm de large. Il a besoin de grandir sous une chaleur moite, abrité de la lumière, dans un sol humide.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #251 le: mars 21, 2015, 09:08:24 am »


Pour compléter l'article de Line, voici l'arbre du Pandanus et son fruit.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #252 le: juin 28, 2015, 08:46:26 am »


 :clap :clap :clap


Nouvelle unite de lutte contre le traffic de bois précieux

Un nouvelle unité de rangers nommée "Hasadin" (éléphant en sanskrit) a été créée en Thaïlande de l'Est pour lutter contre le trafic de phayung (พะยูง) le bois rose siamois (Dalbergia cochinchinensis), un arbre classé parmi les espèces en danger. Son bois est appelé palissandre siamois en menuiserie et ébénisterie.

Lire ici : http://www.freeland.org/#!thailands-new-forest-ranger-unit-to-ste/c1hp9
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #253 le: juin 28, 2015, 01:44:35 pm »

:clap :clap :clap
Nouvelle unite de lutte contre le traffic de bois précieux

parfait, une très bonne chose...   :D
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #254 le: juillet 29, 2015, 10:19:04 pm »


une photo HORS SUJET mais qui reste dans le SUJET...   :huhu


Concours de sculpture de fruits et de légumes dans un hôtel de Bangkok...


Superbe travail...    :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #255 le: août 11, 2015, 05:04:20 pm »


La Thaïlande s’importe dans le désert de la Arava

Les agriculteurs de la Arava tentent de faire face à la crise en tournant le dos aux poivrons, qui sont pourtant le symbole de la culture dans le désert israélien. Après plusieurs années de crise et une offre qui dépasse largement la demande, les maraîchers d’Ein Yahav et des environs ont décidé de diversifier leurs cultures.

Alors que la nouvelle saison agricole est sur le point de démarrer dans la Arava (partie de la vallée du Grand Rift s’étendant entre la mer Morte et Eilat), 30 % des cultivateurs de poivrons ont décidé de tenter leur chance dans d’autres domaines.

Rami Sadeh, un agriculteur d’Ein Yahav, confie au site d’informations agricoles Agrisupportonline, que ses collègues sont prêts à investir dans des espèces qui mûrissent moins vite que le poivron, quitte à devoir attendre trois mois après les semences pour pouvoir les commercialiser. Cette décision, difficile pour les agriculteurs habitués aux poivrons qui poussent rapidement, est due au fait que trop de maraîchers se sont lancés dans la culture des poivrons et l’offre est devenue telle, qu’ils ne peuvent plus obtenir de prix intéressants pour leurs récoltes.

« Le poivron est une bonne culture qui répond à notre désir de vendre rapidement nos récoltes. C’est pourquoi nous ne souhaitons pas reproduire l’erreur d’une entrée sur des marchés déjà existants et risquer d’augmenter à nouveau l’offre. Nous avons choisi de nouvelles espèces pour lesquelles il n’y a pas de concurrence ou que l’on peut faire pousser hors saison et ainsi obtenir l’exclusivité sur le marché », explique M. Sadeh.

Grâce aux températures douces enregistrées en hiver dans la Arava, les fruits d’été peuvent pousser dès la fin de l’hiver. « Il y a 40 ans, nous avons essayé d’exploiter ce climat pour obtenir une production exclusive des fruits estivaux dès le mois de mars, mais les minéraux se trouvant dans l’eau de la région ont eu raison de la santé des arbres qui ont laissé la place aux poivrons », explique l’agriculteur du moshav dont les légumes se trouvent dans tous les supermarchés israéliens.

Les agriculteurs du désert ont finalement réussi à développer des espèces d’arbres fruitiers capables de s’adapter à la terre riche en minéraux de la Arava. « Nous allons maintenant planter des abricotiers et des pêchers, auxquels nous ajouterons par la suite des pruniers et des nectariniers, qui mûriront avant le reste du pays et seront les seuls fruits d’été sur le marché avant le début de la saison officielle », explique M. Sadeh.

Une autre espèce qui arrivera à Ein Yahav à la place des poivrons : le haricot thaï. « L’exotisme de l’espèce en termes de goût et d’aspect la différenciera des autres haricots qui se trouvent sur le marché. »

Le moshav introduira également la culture de mini-pastèques pesant 3 kg au lieu des 10 kg de leurs grandes sœurs. Ces fruits seront commercialisés quelques semaines après la pastèque traditionnelle. Ils contiennent en outre 12 % de sucre, contre 10 % pour la pastèque classique en pleine saison. Notons également des aubergines sans graines venues d’Espagne et ayant une meilleure durée de vie.

Après avoir fait fleurir le désert, les agriculteurs de la Arava ne manquent pas de ressources pour affronter la crise.


http://www.israpresse.net/la-thailande-simporte-dans-le-desert-de-la-arava/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #256 le: décembre 08, 2015, 02:34:51 pm »


Une intéressante vidéo sur les Hasadin, rangers spécialisés dans la protection des forêts thaïlandaises et tout particulièrement du bois de rose...

https://www.youtube.com/watch?v=o7vSAGxgMKM
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3453
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #257 le: décembre 08, 2015, 07:47:43 pm »


très intéressante cette vidéo Manu !
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #258 le: janvier 13, 2016, 01:46:05 pm »

http://www.ladepeche.fr/article/2016/01/12/2254255-monk-fruit-nouvel-edulcorant-naturel-bientot-mode.html


Le Monk fruit, le nouvel édulcorant naturel bientôt à la mode...


Un petit nouveau dans la catégorie "édulcorant naturel" pourrait bientôt faire son apparition sur le marché des substituts du sucre : le monk fruit appelé aussi "fruit du moine", originaire d'Asie du Sud-Est, détient un pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du sucre.


Ce petit fruit ovale ("Luo Han Guo" en chinois), croisement entre la pomme et le kiwi, promet un goût sucré pour zéro calorie.

Poussant au sud de la Chine et dans le nord de la Thaïlande, il est utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour traiter le diabète et l'obésité ainsi que des pathologies inflammatoires, les coups de froid et le mal de gorge.

Il y a des siècles, des moines bouddhistes le cultivaient pour ses vertus médicinales, d'où son nom "fruit des moines".

Commercialisé pour le moment uniquement aux États-Unis, il a été repéré par de nombreuses marques pour son pouvoir édulcorant 300 fois supérieur au sucre. Cet effet est dû à une molécule antioxydante au goût sucré qui le compose.

En Amérique du Nord, des gammes entières de boissons, jus, desserts, crèmes glacées "healthy" aux multiples parfums ont vu le jour profitent déjà de l'atout naturel et sans calorie du monk fruit.

Pour l'instant, la recherche, dont les résultats ont été publiés dans la revue Nutrition Research, s'est limitée à son application sur les animaux. Un peu prématuré donc pour connaître des potentiels risques pour la santé.

Sur des souris, le petit fruit inhiberait l'hyperglycémie et révélerait des propriétés anti-cancer et anti-diabète. La Food and Drug Administration, l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, n'a émis aucune restriction ou interdiction depuis qu'elle a donné son feu vert en 2009.

Son pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du sucre, est supérieur à celui de célèbre Stevia, issue d'une plante commercialisée sous forme de poudre et de liquide (100 à 300 fois supérieur au pouvoir du sucre blanc et 0 calorie).

Le Monk fruit est aussi bien plus puissant que le xylitol ou sucre de bouleau, au même pouvoir sucrant que le sucre, mais utilisé pour son index glycémique beaucoup plus faible (40 % de calories en moins comparé à du sucre blanc).

Parmi les édulcorants naturels qui détiennent des pouvoirs sucrants aussi élevés que le sucre voire plus, on peut citer :

Le sirop d'agave :

Son pouvoir sucrant est plus important que celui du sucre blanc, et son index glycémique (15), beaucoup plus faible que celui du miel, ce qui permet d'éviter les pics d'insuline.

Il se compose essentiellement de fructose, un sucre que l'on trouve également dans les fruits. 50g de sirop d'agave = 150g de sucre

Le sirop d'érable :

Ce sirop provient de la sève de l'érable portée à ébullition. Avec un pouvoir sucrant 1,4 fois plus élevé que celui du sucre blanc, il est riche en vitamine B, en protéines et en minéraux comme le zinc, le calcium, le potassium ou le manganèse.

Son index glycémique est plus faible (65) que celui du sucre (70).

Le sukrin :

Utilisé au Japon depuis 1990, aux États-Unis depuis 1997, le sukrin a été autorisé en Europe par une directive datant de 2006.

100 % d'origine naturelle, index glycémique nul, calorie 0, il provient d'un processus de fermentation aboutissant à la cristallisation du glucose lui donnant la même structure et apparence que le sucre. Pas évident de se le procurer en magasins ou dans les boutiques traditionnelles.

La grande distribution en propose en achat en ligne.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #259 le: juin 11, 2016, 08:06:58 am »


Thaïlande: Inspirée par le pape, une paroisse plante 800 arbres

Inspirée par l’encyclique Laudato Si du pape François sur l’écologie humaine, des paroissiens catholiques en Thaïlande ont planté 800 arbres.

“Le pape François nous a éclairés et nous a appelés, dans son encyclique Laudato Si, à l’action collective et à une audacieuse révolution culturelle pour prendre en main la protection de l’environnement”, affirme le 8 juin 2016, le prêtre thaïlandais Daniel Khuan Thinwan à l’agence d’information américaine Catholic News Agency (CNA).

“En tant que pasteurs, il est de notre responsabilité d’amener ces enseignements vers les périphéries, afin que les fidèles puissent comprendre, par la pratique, leur vrai sens”, a-t-il ajouté.

Le prêtre officie dans la paroisse du Mont Carmel, à Paphanawan, au nord-est de la Thaïlande. Le programme de reforestation mené par la communauté catholique a débouché sur la plantation des 800 arbres à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, le 5 juin.


Un petit pas nécessaire

Pour le prêtre thaïlandais, le pape François a ouvert l’écologie à une autre dimension, engageant la question sur un plan spirituel et religieux, alors qu’elle était avant confinée aux domaines de la politique, de l’économie et des sciences.

Dans le cadre du programme de reforestation, les familles de fidèles ont fait pousser à domicile des jeunes plants, qui ont été apportés à l’église après la messe dominicale. Les paroissiens, des plus jeunes aux plus vieux, ont ensuite planté ensemble les arbres dans les collines avoisinant la localité.

Dans cette région, la couverture végétale est très utile pour contenir la pollution de l’air, prévenir l’érosion des sols et assurer la conduction des pluies dans les nappes phréatiques. De nombreuses régions de Thaïlande sont confrontées depuis des années à des sécheresses qui nuisent aux rendements agricoles.

“C’est un petit pas, mais il est nécessaire pour montrer que nous pouvons agir sur le changement climatique, en vue d’un monde meilleur”, souligne le Père Daniel.


https://www.cath.ch/newsf/thailande-inspiree-pape-paroisse-plante-800-arbres/
IP archivée

letirailleur

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1072
  • Mon blog: http://udonthani-en-isan.over-blog.com
    • Le blog de Patrick en Thailande
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #260 le: juillet 03, 2016, 11:11:48 am »

Un ami voudrait connaitre le nom de cette plante (ou fleur)
Le connaissez-vous?
Merci
IP archivée
Il vaux mieux etre vieux et vigoureux que jeune et inactif

http://udonthani-en-isan.over-blog.com

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #261 le: juillet 03, 2016, 10:12:44 pm »


Un ami voudrait connaitre le nom de cette plante (ou fleur)
Le connaissez-vous?
Merci



oh que non pas moi...  :D

par contre, Manu a écrit un superbe livre qui à mon avis va parfaitement faire l'affaire pour répondre à la question de ton ami...  ;)

http://www.forumthailandeinfo.com/index.php?topic=1452.0
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #262 le: août 26, 2016, 04:13:51 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/que-cache-le-dragon-fruit-2229


Nous avons déjà parlé du fruit du dragon dans ce topic mais voici quelques détails supplémentaires... :D


Que cache le dragon fruit ?


Les experts nutritionnistes l’affirment, une bouchée de ce ‘super-fruit’ tropical offre une multitude de bienfaits au corps.

Le dragon fruit, ou kaew mangkon en thaï, est facile à reconnaitre sur les étals des marchés locaux de par sa belle couleur rose et son apparence rustique.

Le dragon fruit est un Pitahaya, fruit de nombreuses espèces de cactus de la famille des Hylocereus que l’on trouvait à l’origine au Mexique.

Le Hylocereus fleurit uniquement de nuit ; ses larges fleurs aromatiques blanches à la forme typique des fleurs de cactus sont aussi vulgairement appelées “fleurs de lune” ou “reines de la nuit”.

Sucre, le Pitahayas a une texture crémeuse et un arôme très doux. On le cultive également comme plante décorative utilisée dans les jardins et a l’intérieur des maisons. Sa fleur est très élégante mais aussi très curieuse à observer.

La texture du fruit peut être comparé à celle du kiwi à cause de ses graines noires et croquantes et pour sa texture douce et juteuse. Sa chaire, consommée crue est faible en calorie et relativement sucrée, et, mélangée aux graines, elle prend une saveur noisetté.

Le dragon fruit peut être utilisé de plein de manières différentes ; jus, vin, ou utilise pour aromatiser d’autres boissons. Les fleurs elles aussi sont comestibles et peuvent être utilisées comme base pour infuser du thé.

Il peut être sucré ou acide selon son espèce. Il est non seulement très riche en vitamines C mais aussi une très bonne source d’acides gras. Donc n’hésitez pas à vous régaler !  ;D

On peut acheter le dragon fruit, qui provident principalement des provinces centrales, dans n’importe quel stand en bord de route, sur les marchés locaux et dans tous les magasins de l’ile.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #263 le: août 27, 2016, 08:21:39 am »


Personnellement, j'adore ce fruit...  ;D
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #264 le: janvier 20, 2017, 02:31:26 am »


ATTENTION


STATISTIQUE - En Thaïlande, ne vous promenez jamais sous les cocotiers. Dans les pays asiatiques, les noix de coco tuent 15 fois plus de gens que les attaques de requins... :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #265 le: février 20, 2017, 03:35:45 pm »


Où voir des cerisiers en fleurs près de Chiang Mai ?

La Thaïlande connaît elle aussi sa saison des cerisiers en fleurs ! Et pas moins de 4 sites se trouvent non loin de Chiang Mai...

Plus d'informations sur les sites ci-dessous (en anglais).

🌸 It’s Cherry Blossom Time in Khun Chang Khian, Chiang mai (Women Learn Thai) : http://womenlearnthai.com/index.php/cherry-blossom-time-khun-chang-khian-chiang-mai/

🌸 Northern Thailand’s Own Sakura Cherry Blossoms (Siam and Beyond) : http://siamandbeyond.com/northern-thailands-sakura-cherry-blossoms/

🌸 Colorful Chiang Mai Cherry Blossoms (LiveCollarFree) : http://www.livecollarfree.com/chiang-mai-cherry-blossoms/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #266 le: février 25, 2017, 12:12:31 am »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Le Kae-Sa-Luk ou sculpture sur fruits et légumes...  :clap


La sculpture sur fruits et légumes est un art traditionnel thaïlandais qui s’appelle le Kae-Sa-Luk. Cet art millénaire est encore pratiqué pour les grands événements en Asie et commence à s’implanter en Amérique.

Bien que traditionnellement les artistes du Kae-Sa-Luk représentent surtout des fleurs et des volutes, quelques artistes se sont approprié cet art pour en faire des œuvres plus contemporaines.

La plupart des sculptures ne tiennent pas plus d'un jour ou deux. Pour éviter qu'ils se décolorent à l'air, certains fruits sont légèrement trempés dans un mélange d'eau et de jus de citron.

L'origine de la sculpture sur fruits est discutée. Pour beaucoup, elle remonterait au royaume de Sukhothaï (1238-1438). D'autres pensent qu'elle est plus ancienne et date des dynasties chinoises Tang (618-906) et Song (960-1279), ou du Japon, où cet art est nommé mukimono (剥き物, littéralement "chose épluchée").

Selon Japanese Garnishes, The Ancient Art of Mukimono, de Yukiko et Bob Haydok, l'apparition du mukimono remonte à l'époque où la poterie alimentaire n'était pas décorée, mais recouverte d'une feuille pour la séparer de la nourriture.

Des cuisiniers inventifs auraient découvert qu'ils pouvaient améliorer cette présentation en coupant ou en pliant cette feuille.

Le mukimono devint populaire et officiellement reconnue au XVIème siècle, durant l'époque d'Edo. Il fait aujourd'hui partie de la formation de tout cuisinier japonais.

En Thaïlande, la sculpture sur fruits remonterait au XIVème siècle et serait associée à Loy Kratong. Durant celle-ci, on lâche de petits radeaux (kratong) décorés de feuilles de bananiers, de fleurs et de menus objets.

En 1364, une des servantes du roi de Sukhothaï Phra Ruang (ou Lithaï), Nang Noppamart, voulut créer une décoration unique pour son kratong : elle sculpta une fleur dans un légume, ainsi qu'un oiseau posé à côté de la fleur. Le roi Phra Ruang fut impressionné par la grâce de sa création et ordonna que toutes ses femmes apprennent ce nouvel art.

L'enthousiasme varia au cours des siècles. En 1808, le roi Rama II écrivit de la poésie à son sujet. Mais après le coup d'État du 24 juin 1932, il cessa d'être apprécié. Il est aujourd'hui enseigné dans les écoles...  :D

 
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #267 le: février 25, 2017, 08:21:14 am »


La sculpture sur fruits, j'adore !...  :clap
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #268 le: mars 23, 2017, 08:42:13 am »


THAILANDE: un rapport détonnant sur la présence de résidus de pesticides chimiques dans les fruits et légumes

Le Thai Pesticide Alert Network vient de publier les résultats chocs du deuxième cycle de tests sur les résidus de pesticides chimiques effectués dans le royaume en août 2016 sur 158 échantillons de fruits et légumes fréquemment consommés. Le résultat est très alarmant: un peu plus de la moitié (56%) présente des taux de résidus de pesticides chimiques au delà de la limite admissible (MRL: Maximum Residue Levels). Plus inquiétant encore, près de 20% des aliments testés présentent des traces de pesticides bannis et interdits en Thaïlande.

Les échantillons ont été collectés dans les rayons de trois chaînes hypermarchés (Tesco Lotus, Bic C et Makro), ainsi que dans trois marchés de grossistes du pays (Thalad Thai, Thalad Pathom Mongkol et Thalad Sri Mueang). D'autres estampillés bio ont également été prélevés dans plusieurs supermarchés tels que Gourmet Market, Top ou Villa Market.

Ce sont les hypermachés et supermarchés les plus réputés qui obtiennent les plus mauvais scores (70,2% des échantillons au-dessus de la limite autorisée), contre 54,2% sur les marchés.

Les légumes les plus contaminés sont le chou kale chinois (10 sur les 11 échantillons), les piments rouges (9/12) et les haricots longs (8/12). Pour les fruits, ce sont les oranges Pueng avec la totalité des échantillons contaminés (8/8), puis le fruit du dragon (7/8) et la goyave (6/7).

Les constats sont d’autant plus alarmants que les produits estampillés du label certifié par le ministère de l’Agriculture et des Coopératives présentent très fréquemment des taux supérieurs à la limite. Les produits labélisés Q-Mark (Quality Mark, label censé certifier la qualité d’un produit) sont au-dessus à 61,5%, un résultat supérieur aux tests réalisés en mars dernier (57%).

Le gouvernement a été sommé de mettre le problème des pesticides chimiques à l’ordre du jour par le Thai Pan. La responsable de la campagne Food For Change, Kingkorn Narintarakul Na Ayudthaya, souligne qu’au Japon et dans l’UE, des résidus excessifs ne sont trouvés que dans 3 à 5% des échantillons.

Elle a aussi pointé du doigt l’urgence de réformer le système de certification des normes alimentaires mis en place par le Bureau National des Produits agricoles et des Normes alimentaires puisque les produits certifiés « sans danger » par le gouvernement sont loin d’être plus sains que les autres.


http://www.gavroche-thailande.com/actualites/sante/106656-thailande-un-rapport-detonnant-sur-la-presence-de-residus-de-pesticides-chimiques-dans-les-fruits-et-legumes
IP archivée

COCONUT PILOT

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 196
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #269 le: mars 23, 2017, 09:06:56 pm »


Où voir des cerisiers en fleurs près de Chiang Mai ?



pour phu lom lo (entre petchabun et loei) j y suis passe fin fevrier cette annee a mons avis plus de cent baht. a l arrivee a la base le puyaban obotor office nous a demander 1500 b pour le songtheo ( apparament interdiction de monter par ses propres moyens plus un tarif farang double pour l entree, finalement on n y est pas monte il etait deja tard dans l apres midi ( fallait attendre le lendemain )et de plus ils nous ont dit qu il n y avait plus beaucoup d arbre en fleur, le gros de la floraison etait en janvier autour du nouvel an chinois cette annee

est ce vraiment des cerisier ?????
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #270 le: mars 24, 2017, 10:54:56 am »


Il y en a beaucoup sur la montagne Suthep au dessus de Chiang Mai ou sur le Doi Angkhang après Chiang Dao en janvier...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #271 le: mars 25, 2017, 08:24:02 am »


Thaïlande : un Français veut redonner vie aux forêts

Un Français est en passe de devenir une personnalité clef dans la lutte pour l'environnement. Il s'est donné pour objectif de redonner vie aux forêts. Il a déjà planté plus de sept millions d'arbres sur la planète.

En Thaïlande, c'est la fête du printemps. De nombreux producteurs de riz prient pour de meilleures récoltes. Cette encore, faute au dérèglement climatique et au manque d'arbre, l'année n'a pas été bonne. "J'espère que l'on aura plus d'arbres à l'avenir, car c'est très bénéfique pour notre communauté", explique l'un d'entre eux. Ils ont trouvé leur sauveur. Il s'appelle Tristian Lecomte, 43 ans, il est connu pour sauver les forêts.


Ramener de la matière organique

La région, la plus pauvre du royaume, est en pleine désertification. Sur cette terre où plus rien ne pousse, la solution de Tristian Lecomte, c'est l'arbre. "On est dans un champ qui est extrêmement aride, c'est vraiment du sable. On plante des arbres pour ramener de la matière organique et enrichir les sols", précise-t-il. Mais l'arbre représente aussi un complément de revenu pour les producteurs de riz. L'entreprise de Tristan Lecomte aide des producteurs dans plus de 40 pays.


http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/thailande-un-francais-veut-redonner-vie-aux-forets_2113449.html
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #272 le: mars 25, 2017, 12:58:40 pm »


Thaïlande : un Français veut redonner vie aux forêts

Un Français est en passe de devenir une personnalité clef dans la lutte pour l'environnement. Il s'est donné pour objectif de redonner vie aux forêts. Il a déjà planté plus de sept millions d'arbres sur la planète.
En Thaïlande, c'est la fête du printemps. De nombreux producteurs de riz prient pour de meilleures récoltes. Cette encore, faute au dérèglement climatique et au manque d'arbre, l'année n'a pas été bonne. "J'espère que l'on aura plus d'arbres à l'avenir, car c'est très bénéfique pour notre communauté", explique l'un d'entre eux. Ils ont trouvé leur sauveur. Il s'appelle Tristian Lecomte, 43 ans, il est connu pour sauver les forêts.


Ramener de la matière organique

La région, la plus pauvre du royaume, est en pleine désertification. Sur cette terre où plus rien ne pousse, la solution de Tristian Lecomte, c'est l'arbre. "On est dans un champ qui est extrêmement aride, c'est vraiment du sable. On plante des arbres pour ramener de la matière organique et enrichir les sols", précise-t-il. Mais l'arbre représente aussi un complément de revenu pour les producteurs de riz. L'entreprise de Tristan Lecomte aide des producteurs dans plus de 40 pays.
http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/thailande-un-francais-veut-redonner-vie-aux-forets_2113449.html




et bien bravo Monsieur, çà fait plaisir de lire une telle nouvelle...   :clap    bien difficile de nos jours de sensibiliser l'être humain (heureusement pas tous  :D) sur les beautés et l'importance de la nature dans notre vie...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14281
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #273 le: avril 06, 2017, 01:04:59 am »



DECOUVERTE - Floraison de Tabebuia (chompuu pantip) du 5 au 11 avril dans l'enceinte de la Kasetsart University (Kamphaeng Saen Campus) - Nakhon Pathom...  8)

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15905
Re : ARBRES, PLANTES, FRUITS de THAÏLANDE et d'Asie...
« Réponse #274 le: mai 11, 2017, 09:02:34 am »


Le durian, un fruit exotique, malodorant... et dangereux !

Certains l’apprécient, d’autres l’ont en horreur. Le durian, fruit originaire d'Asie du Sud dont l'odeur évoque le fromage trop fait, causerait la mort de certains de ses consommateurs. Décryptage.

D’apparence, tout porte à croire que le durian est un fruit exotique classique, entre le litchi, la mangue et le pomelo chinois. Que nenni. Il s’agit d’un arbre tropical originaire d’Asie du Sud qui produit des fruits comestibles, eux aussi appelés «durians» et dont la particularité réside dans l’odeur nauséabonde qu’ils dégagent aussitôt découpés. Une émanation répugnante, que certains comparent à celle d’un mélange de fromages trop faits ou à celle d’une poubelle, voire d’un cadavre en décomposition. Si bien que la spécialité a déjà fait l’objet d’un «Durian challenge» sur la Toile, consistant en un concours de celui qui supportera le mieux l’odeur insoutenable de ce fruit roi. Mais pourquoi s’infliger un tel supplice ? D’où vient cette étrangeté culinaire ?


Le durian, fruit défendu ?

Personne ne peut passer à côté du durian (de l’indonésien duri, arbuste épineux), ce fruit ovoïde et graphique, bardé d’épines, dont il existe environ 30 espèces différentes, dont 9 comestibles, et qui peut peser jusqu’à 5 kilos. Ce fruit roi, que l'on trouve sur les marchés de Singapour (40 000 tonnes importées par an, un record mondial), en Thaïlande, en Indonésie, en Chine ou en Malaisie, est tellement malodorant qu’il est séparé des autres produits et même interdit dans les lieux publics, transports en commun, hôtels et autres taxis. Pourtant, selon ses amateurs, son goût vaudrait tout l’or du monde et surtout tous les efforts du monde pour ignorer cette pestilence. Un goût de «noisettes, d’amandes, de fromage et de cognac», une texture « à la fois crémeuse et grasse» décrivent sur leurs blogs de voyages les épicurieux qui l’ont gouté.

Pâtisseries, cocktails, glaces, smoothies ou encore macarons, en Asie, rien n’arrête ses afficionados. Rien, pas même la menace de mourir d’une consommation excessive de ce fruit défendu. En effet, chaque année, plusieurs personnes mourraient d’overdoses de durian. Et pour cause, d’une part, le fruit, très gras et très calorique, peut s’avérer difficile à digérer - il est donc proscrit aux personnes sensibles de l’intestin et aux femmes enceintes - d’autre part, associé à de l’alcool, le durian peut s’avérer très dangereux. Sa haute teneur en soufre inhibe l’enzyme ALDH, qui protège notre foie des toxines de l’alcool. Seulement voilà, les Asiatiques prêtent au durian des vertus incroyables. Le fruit agirait miraculeusement contre les maux de tête et favoriserait le sommeil.


Où en trouver ?

Si en Asie du Sud Est tous les marchés ou presque le proposent sur leurs étals à l’année, en France, le «Roi des fruits», est plus difficile à trouver. À Paris, Tang Frères (1), en propose «entre juin et septembre, entier, en morceaux, mais aussi sous forme de glaces et de gâteaux», précise l'un des vendeurs contactés avant d’ajouter «certes, l’odeur est très forte et embaume tout le magasin mais nous sommes habitués et nos clients aussi». Toujours au cœur de la Capitale, le salon de thé Tang Xuan (2), situé dans le XVIIIe arrondissement le décline en «millefeuille, millecrèpes et panna cotta».

Et pour les gourmands qui n’habitent pas à Paris mais qui souhaiteraient goûter à ce fruit pas comme les autres, pas de panique. Il est possible de l'acheter en ligne sur le site Asian market. Compter tout de même 65 € pour un durian entier. À ce prix-là, peut-être vaudra-t-il mieux économiser un peu et s'envoler vers l’Asie pour y goûter sur place – à moins de 2 € sur les marchés locaux.


(1) Tang Frères, 48 avenue d'Ivry, 75013 Paris. Tél. : 01 45 70 80 00.
(2) Tang Xuan, 56 rue la Fayette, 75009 Paris. Tél. : 06 08 02 60 72.


http://madame.lefigaro.fr/cuisine/le-durian-un-fruit-exotique-malodorant-et-dangereux-090517-132149
IP archivée