Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: PAI, c'est comment ?  (Lu 35379 fois)

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
PAI, c'est comment ?
« le: octobre 02, 2009, 05:33:39 pm »


Mon petit compte rendu sur Pai, une des petites villes que j'aime le moins en Thaïlande !... Mais il faut bien en parler vu le taux de fréquentation de cet endroit…

Notons que depuis 2013, cette ville est totalement envahie par les touristes chinois, ce qui est lié à la très large diffusion en Chine du film "Perdus en Thaïlande", long métrage durant lequel les héros (chinois) passaient par Pai lors de leurs pérégrinations...



PAI, c'est comment ?


1/ PRESENTATION:

Pai est une petite bourgade située à mi-chemin entre Chiang Mai et Mae Hong Son… C’était il y a 15-20 ans une halte agréable qui a hélas été victime de son succès… En effet, Pai depuis une décennie attire beaucoup trop de touristes qui, concentrés en un si petit espace, ont totalement transformé l’aspect du village… Les deux rues principales sont ainsi prises d’assaut en soirée par une horde de touristes. On a du coup vraiment plus l’impression d’être en Thaïlande !...
De plus, la réputation que Pai a d’être un endroit où il est facile de se procurer de l'opium ou de la ganja a attiré toute une population de "bag pecker" et autres hippies qui, manifestemen,t ne portent pas un grand intérêt à la culture thaïlandaise…


2/ LES VISITES:

1/ La ville :  Comme je l’ai dis plus haut, la ville de Pai est sans intérêt… Quelques petits temples d’architecture birmane peuvent se visiter en quelques dizaines de minutes et en soirée, les deux seules rues fréquentées se transforment en une véritable cohue de touristes…
Les petites maisons traditionnelles en bois ont toutes été détruites depuis 10 ans et il ne reste plus que des maisons de parpaings et béton sans charme…

2/ La région :  La vallée de Pai est une zone qui n’est pas d’une grande beauté d’autant plus que la majorité des grands arbres ont été abattus il y a 4 ans lors des grandes inondations.

Le seul village Lisu situé à 4 kilomètres n’a plus de Lisu que le nom et est devenu un village de maisons en béton.

Les chutes d’eau situées à 8 kilomètres n’ont rien de vraiment intéressant. Un filet d’eau y coule les trois quarts de l’année.

Quand au village Lahu que l’on traverse pour s’y rendre, il est sur fréquenté par les touristes qui s’y arrêtent sur l’invitation des villageois afin de fumer une bonne pipe d’opium. Evidemment, nos braves touristes ne savent pas qu’à la place d’opium, ils ont droit à une aspirine qui, mélangé à quelques herbes et un peu de terre, tourne la tête comme le ferait la célèbre drogue…



3/ OU DORMIR ?

En général, je recommande une guesthouse et un Resort à Pai :

La Breeze of Pai Guesthouse : tenue par un couple adorable (une jeune anglaise et son époux Thaïlandais), cette ravissante guesthouse propose des chambres confortables dans un gentil jardin (entre 350 et 500 bahts). Pour s’y rendre, continuez après la gare des bus et prendre à gauche avant le temple principal, descendre la rue 50 mètres et vous y êtes.

Pour les budgets supérieurs, la Belle Villa, situé au calme à 10 minutes des rues principales. Ce Resort propose de superbes bungalows sur pilotis en face de la rivière. Vous pouvez le voir ici:

http://www.agvoyage.com/hotel.php?content=hotelDetail&hotel_id=hotel_0119



4/ OU MANGER ?

Plusieurs petits restaurants thaïs sont situés dans les deux rues principales. Tous se valent sur le plan culinaire et sont hélas très touristiques.


5/ ALLER A PAI - PARTIR DE PAI:

On ne peut se rendre à Pai qu’en bus ou en voiture en venant de Chiang Mai ou de Mae Hong Son par la route des 3000 virages… Il faut compter environ 4 heures de trajet en voiture et 5-6 heures en bus (en fonction du nombre d’arrêt qu’il fait).

On repart forcément vers Chiang Mai à l’est ou Mae Hong Son à l’ouest.


LA SOLUTION DE RECHANGE

Pour ceux qui souhaite se rendre à Mae Hong Son en plusieurs étapes mais ne veulent pas s’arrêter à Pai, il y a heureusement une solution de rechange. Il existe à 50 kilomètres de Pai un formidable village nommé Soppong qui lui, est resté très authentique. Peu fréquenté par les touristes, il est entouré d’une centaine de villages habités par les tribus Lahu, Lisu et Karen ainsi que de grottes et de montagnes couverte par la jungle.


AUTRES SUJET DU FORUM SUR PAI:

1/ Histoire: le pont de Pai:  http://www.forumthailandeinfo.com/index.php?topic=932.0


Photo:

1/ La carte de la ville.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #1 le: octobre 02, 2009, 05:38:09 pm »


1/ 2/ et 3/ Les avenues principales de Pai... Rien de bien folichon...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #2 le: octobre 02, 2009, 05:41:10 pm »


1/ et 2/ La vallée de Pai... Plus beaucoup d'arbres depuis les grandes innondations de 2005...

3/ Le village Lisu à 4 kilomètres de Pai... Plus rien d'authentique hélas. Le poid du tourisme à joué...

4/ La chute d'eau à 8 kilomètre de Pai.

5/ La rivière Mae Nam Pai qui coule en ville...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #3 le: octobre 02, 2009, 05:42:56 pm »


Une des guesthouses les plus sympas de Pai: la "Breeze of Pai Guesthouse"...

1/ L'acceuil.

2/ Les bungalows.
IP archivée

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #4 le: octobre 02, 2009, 05:51:18 pm »

Je confirme, Pai c'est pas la joie contrairement à ce que l'on peut lire dans certains guides de voyage !...  :(


Paï : l'invasion barbare

Petite bourgade tranquille il y a encore quelques années, Paï connait désormais des problèmes d’insécurité liés à l’alcool et à un développement incontrôlé.

La première route traversant Paï, qui reliait Chiang Mai à la Birmanie, fut construite par les japonais durant la seconde guerre mondiale. C'était la première fois que cette paisible communauté entourée de montagnes, où se mélangeaient harmonieusement plusieurs groupes ethniques, recevait de si lointains étrangers. Cette même route a depuis été agrandie. Si elle a permis d’apporter le progrès à Paï, la route 1095, en connectant la petite communauté au reste du monde, a aussi été comparée à « la trace d’un énorme serpent affamé venu dévorer la population locale.»

La première vague d'arrivants, vers le milieu des années 80, était surtout composée de hippies, des bohémiens qui ont tout de même eu le bon goût de découvrir Ibiza, Goa ou Marrakech avant que la foule ne s'y précipite. La petite bourgade restait alors très tranquille, les bars fermaient tôt, à quelques rares exceptions. Les visiteurs respectaient les autres et ne cherchaient pas la confrontation. Les Thaïlandais toléraient alors, comme à Koh Samui ou Koh Phangan, un certain degré d'usage de drogue, tant que cela restait un ghetto isolé d'Occidentaux.

Puis vinrent les années Thaksin, les années-fric. Des promoteurs venus de Bangkok ont racheté les terrains, de plus en plus cher, les hôtels et les commerces ont poussé comme des champignons et les investisseurs ont vite fait pression sur la police pour changer l'image de la ville. Place aux directives de Bangkok, aux flics, mais aussi aux bars et à l'alcool.

Aujourd'hui, la consommation d’alcool est devenue à Paï un problème collectif. Le 6 janvier dernier, un sergent de police en civil, réputé pour ses intempérances, a croisé le chemin de deux jeunes Canadiens fortement alcoolisés et agités. Altercation, bagarre, le jeune homme, Leo John del Pinto, reçoit deux balles tirés par le policier avec son arme de service et meurt sur le coup. Son amie, Carly Reisig, est grièvement blessée par une autre balle. Un fait divers tragique et inacceptable, inquiétant, mais pas surprenant.

Equipées de bikers, rallyes de Porsche et de Ferrari venus de Singapour, tournages de séries télé, cohue et embouteillages en haute saison, la «trace du serpent» déverse aujourd'hui à Paï trop de groupes différents qui peinent à se mélanger. « On ne se sent plus en sécurité après une heure du matin », confie Guy, qui vit ici depuis plus de vingt ans.

Les vrais amoureux de Paï, aujourd'hui retranchés dans la campagne environnante, ne fréquentent plus guère la ville, livrée aux hordes barbares.

Source GAVROCHE MAGAZINE - Martine Helen


IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #5 le: octobre 05, 2009, 12:23:22 pm »

je confirme, je l'avais visité y a 10 ans et j'ai refais un coup de caisse avec Moman y a 3 ans. Elle a morflée la bourgade après les grandes inondations et le paysage ne s'en ai pas remis et  bien trop d'english bourrés qui cherchent la frappe, la Thailande sans être la Thailande  :(
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 846
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #6 le: octobre 08, 2009, 08:16:49 pm »

Je suis allé à Pai l'année dernière. je n'ai rien trouvé de spécial à ce village. Comme le dit justement Manu, c'est très fréquenté par les touristes et sans charme affirmé. Je préfère Mae Hong Son de très loin qui elle vaut vraiment le détour.
IP archivée

stommy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 290
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #7 le: octobre 09, 2009, 04:44:18 am »

j'y était allé en '94 puis '97 à chaque fois pour 1 semaine et bien je n'y retournerai sûrement pas, je préfère garder mes souvenirs...
j'avais croisé en tout et pour tout 5 touristes la journée, le soir il y avait eu le marché de nuit avec combat de muay thai, les 3/4 des gens ne regardaient plus le combat mais avaient les yeux braqués sur nous...ça fait bizarre de connaitre ça...  :wonder
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13526
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #8 le: octobre 13, 2009, 04:30:09 pm »

 
idem, j'y suis allée il y a déjà quelques années et très franchement, je n'y remettrai jamais plus les pieds...

S'il y a vraiment un village qui n'est pas authentique, c'est bien celui-ci... aucun intérêt  :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14015
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #9 le: septembre 28, 2012, 08:46:47 am »


Je suis passé par Pai en allant et revenant de Soppong cette semaine. La ville n'a pas changé. Toujours aussi touristique et du coup, peu thaïlandaise. Dommage !

Sinon, la vallée a enfin effacées les traces des grandes innondations de 2006. En sortant de la saison des pluies, le riz est bien vert. Problème, le riz sera coupé le mois prochain et après cela, ce sera à nouveau de vastes espaces de terre battue.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14015
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #10 le: juin 17, 2016, 08:41:35 am »


Comme chacun sait, le nombre de touristes Chinois visitant la Thaïlande est en train d'exploser... 8 millions en 2015, 10 millions prévus en 2016...

On me demandait récemment pourquoi il y avait autant de touristes chinois à Pai depuis quelques années... La raison principale est la très large diffusion en Chine du film "Perdus en Thaïlande" ou les deux héros se retrouvent un moment coincés à Paï...

Cette ville est donc devenue un point de passage obligé pour les Chinois visitant la Thaïlande du nord.

Voici le trailer de "Perdus en Thaïlande"...

https://www.youtube.com/watch?v=oOBeI7CmyWg
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : PAI, c'est comment ?
« Réponse #11 le: juin 17, 2016, 01:04:42 pm »

Citer
         

La raison principale est la très large diffusion en Chine du film "Perdus en Thaïlande" ou les deux héros se retrouvent un moment coincés à Paï...          


C'est fou que un film peut influencer autant de gens , ou plutôt les tours opérators .  8)
IP archivée
@+ Malco