Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Le riz en Thaïlande  (Lu 19604 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15667
Re : Le riz en Thaïlande
« Réponse #50 le: juin 03, 2019, 07:38:38 am »

HORS SUJET


Du riz contrefait : un truc de dingue !... Même si cela ne se passe pas en Thaïlande, il faut en parler !


Du riz en plastique produit en Chine et vendu en Afrique

La céréale la plus convoitée au monde est en danger.

Vendredi 23 décembre, des policiers du Nigéria ont saisi des tonnes de sacs de riz contrefait à Lagos rapporte le réseau social américain Minds. L’emballage des sacs de riz ne laissent rien entrevoir de la supercherie. Depuis, cette fausse céréale qui vient de la République de Chine inquiète les consommateurs africains et de nombreux sites tentent de leur venir en aide.

C’est le cas du magazine de santé Bella qui tente de livrer des astuces pour différencier le vrai riz du riz en plastique chinois. Le site recommande de brûler des grains de riz ou de vérifier si la céréale moisi après un ou deux jours de cuisson.

Mais la ressemblance est telle qu’il est difficile de démêler le vrai du faux. Les spécialistes de la santé et les associations de défense des consommateurs demandent aux foyers de ne plus manger le riz pour écarter tout risque de problèmes de digestion.

Ce faux riz est apparu tout d’abord en Chine puis au Vietnam, en Inde, dans des régions où l’on consomme le riz en très grande quantité. Pourtant ce n’est pas le cas dans les grands marchés en Malaisie où les contrôles sont très stricts. C’est une vigilance très flexible des petits marchés qui seraient la cause de ces entrées massives de sacs de riz en Afrique, du riz déjà repéré en Haïti dans l’Archipel des Antilles, selon des abonnés des réseaux sociaux. Une vidéo sur YouTube montre comment serait fabriqué ce riz trafiqué.



https://www.people-bokay.com/du-riz-en-plastique-produit-en-chine-et-vendu-en-afrique/?fbclid=IwAR0-YGQJJhBicyC4Db4TQCx_94MLpmmYA6HB-59gkERtvmGPICIspLwY58Y
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15667
Re : Le riz en Thaïlande
« Réponse #51 le: juin 14, 2019, 07:43:34 am »


Le riz bon marché chinois menace les exportations thaïlandaises

Moins cher que le riz thaïlandais, le riz chinois gagne des parts de marché à l'exportation , en particulier en Afrique.

Les exportateurs de riz thaïlandais s’inquiètent de leurs perspectives d’exportation cette année alors que la Chine devrait augmenter ses expéditions de riz, notamment vers l’ Afrique.

Le 12 juin, le Bangkok Post a cité Chookiat Ophaswongse, président d’honneur de la Thai Rice Exporters Association, affirmant que la Chine produirait environ 120 millions de tonnes de riz chaque année et devrait porter ses exportations de 1,5 million de tonnes l’an dernier, à 3 millions de tonnes cette année.

L’Afrique est un marché cible potentiel pour la Chine, maintenant que les consommateurs y ont l’habitude de manger du riz vieilli, a-t-il ajouté.

Le cours du riz blanc de la Chine est estimé à 300 USD la tonne, tandis que le riz thaïlandais est coté à 390 USD, celui du Vietnam à 360 USD et celui de l’Inde à 370 USD.


Le riz en provenance de Chine est très bon marché par rapport à la Thaïlande

Les expéditions de riz thaï représentaient 11,09 millions de tonnes l’an dernier, en baisse de 5 % par rapport aux 11,67 millions de 2017 mais supérieures aux 9,91 millions de 2016.

La valeur des exportations de riz a augmenté de 8,3% l’an dernier, passant de 5,18 milliards USD en 2017 à 5,61 milliards USD.

Les prix moyens à l’exportation du riz se sont établis en moyenne à 507 USD par tonne, soit une hausse de 14,1% par rapport à 2017.

Pour l’ensemble de 2019, les exportateurs de riz prévoient des livraisons thaïlandaises de 9,5 millions de tonnes, soit 500 000 tonnes de moins que les prévisions du ministère du Commerce.

Selon Chookiat, la Chine a continué à développer des variétés de riz offrant des rendements plus élevés, ce qui signifie que le pays pourrait accroître ses exportations de vers d’autres pays asiatiques à des prix relativement bas.

Si la Chine sera capable d’exporter son riz vers l’Asie, en particulier vers Hong Kong, l’Indonésie, la Malaisie et les Philippines, le marché du riz en Thaïlande sera le plus durement impacté, a déclaré M. Chookiat.


Source : Thailand Business News

https://www.thailande-fr.com/economie/85521-le-riz-bon-marche-chinois-menace-les-exportations-thailandaises
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15667
Re : Le riz en Thaïlande
« Réponse #52 le: juillet 03, 2019, 08:31:51 am »


La Thaïlande lance des produits rizicoles thaïlandais, prêts à consommer, offrant aux consommateurs modernes, soucieux de leur santé, un choix pratique santé

Le Département du commerce extérieur, Ministère du Commerce de la Thaïlande, a lancé un projet baptisé « Penser au riz, Penser à la Thaïlande » grande vitrine valorisant le savoir qui entoure le riz thaïlandais, et ce, dans le but d'encourager la communauté internationale à veiller à la santé des consommateurs et à sensibiliser l'opinion à la riziculture nationale.

De nos jours, tirant parti des technologies modernes et des innovations de pointe, le riz thaïlandais a fait de bonds en avant pour répondre à la demande en constante évolution des consommateurs mondiaux.

Comme l'a expliqué le ministère du Commerce, les technologies modernes et les innovations actuelles peuvent contribuer à transformer le riz thaïlandais en une large gamme de produits alimentaires. Au nombre de ces produits figurent le riz prêt-à-consommer, un choix pratique pour les consommateurs soucieux de leur santé. Lorsqu'on les interroge sur l'excellent éventail de produits prêts-à-consommer, à base de riz thaïlandais, le riz thaïlandais instantané, les céréales de riz thaïlandais et la soupe et la boisson au riz brun germé reviennent souvent dans les bouches.

Le riz thaï instantané est partie intégrante du mode de vie moderne des consommateurs en étant un aliment riche en vitamines, minéraux et nutriments, notamment les glucides et les protéines essentielles à la santé, et riche en fibres.

Les céréales de riz thaïlandais ou le riz croustillant cuit au four constitue un copieux déjeuner plein de bienfaits, ceux du riz thaïlandais, naturellement sans gluten et sans aucun gras trans qu'on associe ordinairement à la grande la friture.

La soupe et la boisson au riz brun germé, nées du concept selon lequel « la nourriture est un médicament », se conjuguent à la sagesse traditionnelle thaïlandaise qui a toujours valorisé ses bienfaits naturels. En effet, les produits alimentaires contenant du germe de riz brun germé sont riches en nutriments, antioxydants, GABA, fibres, vitamines et minéraux.

Penser aux innovations rizicoles, penser au riz thaïlandais.

Penser au riz, Penser à la Thaïlande.


https://www.lelezard.com/communique-18828426.html?fbclid=IwAR3NVv1iAD365Sv5CucyPHBifFFzA9-bjf4Ban8i4R3ru2H2lpKL_7A8OfY
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15667
Re : Le riz en Thaïlande
« Réponse #53 le: juillet 12, 2019, 07:40:02 am »


Le baht trop fort condamne les exportations de riz thaïlandais

Les exportations de riz de la Thaïlande ont diminué de 12% au premier semestre de 2019, pénalisées par un baht fort, et seront probablement inférieures à l'objectif de 9,5 millions de tonnes fixé pour cette année, a déclaré mercredi un groupe d'exportateurs.

Le pays a du mal à exporter du riz à un moment où le baht thaïlandais est la devise la plus performante de l’Asie et se négocie au plus fort de ses six dernières années à 30,81 contre le dollar américain.

La Thaïlande, deuxième exportateur de riz du monde après l'Inde, a expédié 4,2 millions de tonnes de riz entre janvier et juin, les commandes des deux derniers mois ayant chuté à 600 000 tonnes par mois. Ce chiffre était inférieur à la moyenne mensuelle cible de 800 000 tonnes.

"Le riz thaï est très cher à cause de l'échange de devises", a déclaré à Reuters Chookiat Ophaswongse, président de l'Association des exportateurs de riz thaïlandais.

"Si le baht continue de se renforcer jusqu'à moins de 30 pour un dollar, nous aurons perdu la partie." dans un pays où le nombre de riziculteurs est encore très importants.

Le riz thaïlandais coûte 404 dollars par tonne, soit un niveau nettement supérieur à celui des concurrents indiens et vietnamiens, à 372,5 et 332,50 dollars respectivement.

L’association a déclaré plus tôt cette année qu’elle avait pour objectif d’exporter 9,5 millions de tonnes de riz, soit déjà une baisse par rapport aux 11 millions de tonnes en 2018.

Mais à présent, atteindre 9 millions de tonnes sera difficile, a déclaré Chookiat.

"Avec un tel écart de prix, il est évident que les acheteurs choisiront du riz vietnamien", a-t-il déclaré.

 
APPROVISIONNEMENT EN CHINE

La Thaïlande doit également faire face à la concurrence de la Chine. Premier importateur de riz au monde et troisième acheteur de la Thaïlande, la Chine s'est libéré de ses propres stocks l'année dernière.

La Chine a ralenti ses échanges avec ses deux plus grands partenaires, la Thaïlande et le Vietnam, en raison de ses importantes réserves, et vend ses stocks de "vieux riz", qui se sont retrouvés sur les marchés africains jusque-là dominés par la Thaïlande, a déclaré M. Chookiat.

"Parce que la Chine n'achète pas au Vietnam cette année, le Vietnam a beaucoup de riz pour nous faire concurrence sur tous les marchés. Parallèlement, la Chine s'approprie nos marchés africains", a-t-il déclaré.

De janvier à mai, la Thaïlande a exporté pour 3,7 milliards de bahts de riz (120,1 millions de dollars) en Chine, soit une baisse de 45% par rapport à la même période de l'année dernière, selon les données du ministère du Commerce thaïlandais.

L'accord entre gouvernements conclu par la Thaïlande avec COFCO, un négociant en produits alimentaires appartenant à l'État chinois, a également stagné en raison de l'abondante offre de riz chinois.

À la fin de 2018, la Thaïlande avait fourni 700 000 tonnes de riz à la Chine dans le cadre de l'accord annoncé portant sur 1 million de tonnes conclu en 2015.

"Entre-temps, il n'y a pas eu de nouvelles commandes.", a déclaré Chookiat.

On ne sait pas quand prendra fin la politique du baht fort.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14180-le-baht-trop-fort-condamne-les-exportations-de-riz-tha%C3%AFlandais/
IP archivée