Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: MEDECINE - SANTE...  (Lu 198612 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #650 le: juillet 23, 2019, 08:25:12 am »


Palu: la résistance aux traitements s'est aggravée en Asie du Sud-Est

Le problème de la résistance multiple aux traitements des parasites responsables du paludisme, source d'inquiétants échecs thérapeutiques, s'est considérablement aggravé dans le Sud-Est asiatique, s'alarment des chercheurs.

Plus de 200 millions de cas de paludisme surviennent chaque année dans le monde, en majorité dus au parasite Plasmodium falciparum, responsable de neuf décès sur dix. Les patients sont généralement traités par des dérivés de l'artémisinine, administrés en combinaison avec d'autres médicaments antipaludéens.

Jusqu'à 80% des parasites les plus courants du nord-est de la Thaïlande et dans d'autres parties de la région sont maintenant résistants à la combinaison de deux médicaments la plus utilisée (l'artémisinine et la pipéraquine), selon deux études, publiées mardi dans la revue spécialisée The Lancet Infectious Diseases.

Cette résistance au traitement avait fait son apparition en 2008 dans l'ouest du Cambodge. Ces parasites (Plasmodium falciparum), qui se propagent rapidement, ont également acquis de nouvelles capacités de résistance aux traitements, par le biais de mutations génétiques.

Ils provoquent ainsi l'échec d'une association médicamenteuse de première ligne contre le paludisme, la "DHA-PPQ" à base d'artémisinine (dihydroartémisinine associée à la pipéraquine), dans la moitié des cas dans le sud-ouest du Vietnam, dans 67% des cas dans l'ouest du Cambodge et 87% des cas dans le nord-est de la Thaïlande.

"Ces résultats inquiétants indiquent que le problème de la multirésistance à Plasmodium falciparum s'est considérablement aggravé en Asie du Sud-Est depuis 2015", déclare le professeur Olivo Miotto du Wellcome Sanger Institute et de l'Université d'Oxford, co-signataire des deux études et qui a codirigé l'étude dite d'épidémiologie génomique.

"Cette souche parasitaire résistante très efficace est capable d'envahir de nouveaux territoires et d'acquérir de nouvelles propriétés génétiques", poursuit-il.

Il évoque "la perspective terrifiante" de la propagation du parasite en Afrique, où la plupart des cas de paludisme surviennent. Une propagation similaire de la résistance à la chloroquine dans les années 1980 a contribué à des millions de décès en Afrique sub-saharienne, notent les chercheurs.

Pour leur part, les auteurs d'un essai comparatif dans trois pays de la région, dirigé par le professeur Arjen Dondorp de l'université Mahidol-Oxford (Bangkok, Thaïlande), appellent à l'abandon de la combinaison thérapeutique de première ligne "DHA-PPQ" couramment utilisée dans la sous-région orientale du Grand Mékong (Cambodge, sud de la Chine, Laos, Birmanie, Thaïlande et Vietnam), même là où la résistance contre ce traitement n'a commencé à se manifester que très récemment.

"L'une des options consiste à remplacer la pipéraquine par un médicament actuellement efficace comme la méfloquine ou la pyronaridine, comme l'ont déjà fait le Cambodge et la Thaïlande", selon l'un des chercheurs, le Pr Tran Tinh Hien (Oxford University Clinical Research Unit, Vietnam).

Une autre option est d'utiliser une trithérapie ("triple ACT") associant l'artémisinine à deux médicaments au lieu d'un, relève-t-il.

Les résultats préliminaires de l'essai d'une triple association (dérivé d'artémisinine DHA, pipéraquine, méfloquine) indiquent qu'elle était "pleinement efficace en Thaïlande, Cambodge et au Vietnam", écrivent-ils dans The Lancet Infectious Diseases.


https://lepetitjournal.com/bangkok/palu-la-resistance-aux-traitements-sest-aggravee-en-asie-du-sud-est-262160?fbclid=IwAR0nHc2ioMYJVqROyykef9I5WVmOmTojd89HY-dFYKMG_H476iI79g3_Yc8
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14366
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #651 le: août 08, 2019, 04:09:22 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/110458-tha-lande-marijuana-c-est-parti-pour-le-medical-weed-dans-l-ex-royaume-de-siam?


MARIJUANA: C'est parti pour le «medical weed» dans l'ex Royaume de Siam...

Le nouveau ministre de la santé thaïlandais Anutin Charnvirakul, allié indispensable des militaires au sein de la coalition gouvernementale issue des élections du 24 mars, est déjà passé à l'acte. Grand partisan de la légalisation de la marijuana à des fins médicales, cet homme d'affaires a présenté le 7 août le premier flacon industriel d'extrait d'huile de cannabis. 4500 flacons produits par l'organisation pharmaceutique nationale (laboratoire public) vont être distribué dans les hôpitaux et dispensaires.

C'est parti pour le cannabis médical en Thaïlande.

La promesse de campagne de l'actuel ministre de la santé Anutin Charnvirakul est en train de devenir réalité.

4500 flacons d'extrait d'huile de cannabis, produit par le laboratoire pharmaceutique public thaïlandais, viennent d'être produits et seront bientôt distribués à des fins thérapeutiques.


12 hôpitaux pionniers recevront rapidement ce précieux « médicament ». 2000 autres flacons seront produits d'ici la fin du mois d'août.

La nouvelle législation va permettre à terme aux thaïlandais titulaires d'une permission médicale de planter jusqu'à six pieds de marijuana chez eux.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #652 le: août 10, 2019, 08:53:04 am »


Un Thaïlandais meurt d'une crise cardiaque toutes les 10 minutes

En Thaïlande, six personnes décèdent d'une crise cardiaque chaque heure. Il est important de connaître la RCP :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Réanimation_cardio-pulmonaire


L'agence de presse nationale a publié de nouvelles données sanitaires. Six Thaïlandais meurent toutes les heures d’un arrêt cardiaque soudain.

Des crises cardiaques inattendues causent la mort de 50 000 Thaïlandais chaque année. 140 000 morts en France par an mais cela englobe toutes les maladies cardiaques pas seulement les crises cardiaques soudaines.

A Bangkok, 47 564 appels d'urgence au 1669 ont été traités (l'an passé ?). 1 197 appels concernaient un arrêt cardiaque soudain qui ont entraîné la mort de 656 personnes (54 %) à la suite d'une RCP incorrecte, de proches ou d'autres personnes ne sachant pas comment faire une RCP.

Il faut faire plus pour former la population à la RCP afin de sauver davantage de vies, ont déclaré les autorités.

Par ailleurs, 300 000 Thaïlandais meurent chaque année de maladies non transmissibles, 6 fois plus que des maladies cardiaques proprement dites. Les maladies cardiaques font partie des maladies non transmissibles comme les affections rénales et le diabète.

L'âge moyen des personnes décédées des maladies non transmissibles est de 60 ans.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14345-un-tha%C3%AFlandais-meurt-dune-crise-cardiaque-toutes-les-10-minutes/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14366
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #653 le: août 21, 2019, 02:52:44 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/festivals-salons/110179-thailande-du-11-au-13-septembre-le-secteur-de-la-sante-s-ouvre-aux-investisseurs-fran-ais


Du 11 au 13 septembre, le secteur de la santé s'ouvre aux investisseurs français...

La santé est l'un des secteurs économiques les plus dynamiques de Thaïlande. Les chaînes d'hôpitaux accumulent les profits. Les compagnies d'assurances proposent sans cesse de nouvelles formules de couverture médicale. Tous ces aspects seront présentés du 11 au 13 septembre, lors de la grande foire médicale de Bangkok (Medical Fair). Nouveauté 2019: un pavillon français accueillera les exposants et investisseurs tricolores.

Depuis 2003, Medical Fair Thailand, organisé par Messe Düsseldorf Asia (MDA), s'est imposé comme l’événement numéro 1 de la médecine et des soins de santé en Thaïlande.

Spécialisé dans les équipements et fournitures pour les secteurs hospitaliers, diagnostic pharmaceutique, médical et de réadaptation, Medical Fair Thailand vous fournit les meilleures opportunités d’affaires pour naviguer sur le marché dynamique de la santé en Thaïlande et en Asie du Sud-est.
.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #654 le: août 22, 2019, 08:57:15 am »


L'INTERDICTION DE VAPOTER MAINTENUE

Le premier ministre Prayut Chan-o-cha s'est engagé à maintenir l'interdiction thaïlandaise des cigarettes électroniques, insistant sur le fait que le nouveau gouvernement ne cédera pas au lobbying d'un groupe d'intérêt qui a travaillé dur pour lever l'interdiction. Les E-cigarettes sont interdites depuis 2014.

” Quelqu'un veut que ces produits du marché noir, qui ont une valeur substantielle, soient légalisés", a déclaré le Gén Prayut, répondant aux questions des journalistes mardi.

“Mais en prenant des décisions à ce sujet, le gouvernement ne peut pas simplement tenir compte des répercussions économiques”, a déclaré le premier ministre. “La cigarette électronique aura aussi un impact sur la santé des gens et imposera un fardeau supplémentaire sur le budget des soins de santé du pays”, a-t-il ajouté.

Le Ministère de la santé publique devrait s'efforcer davantage d'éduquer le public sur les effets du vapotage sur la santé, tandis que les fonctionnaires devraient sévir davantage contre la vente illégale de cigarettes électroniques, a-t-il déclaré.

Le Dr Khajorn Kaewjarat, du Département de lutte contre les maladies, a exposé les raisons de santé pour lesquelles les cigarettes électroniques sont interdites à 100% en Thaïlande.

Il s'adressait aux médias après que le DPM et le ministre de la santé publique Anutin Charnvirakul aient parlé des dangers pour la santé publique des dispositifs, en particulier pour les enfants et les jeunes.

Le Dr Khajorn a appuyé la position ferme disant que les saveurs peuvent être agréables et d'odeur douce, mais la vapeur porte un grand risque pour les utilisateurs et les gens à proximité inhalant la fumée secondaire.

Les niveaux de Nicotine augmentent dans le sang et les organes conduisant à une envie accrue pour le médicament et des complications de santé. enfin, cela peut signifier des lésions cérébrales et le cancer, d'autres complications de l'utilisation de la cigarette électronique sont l'augmentation de la pression artérielle, la fréquence cardiaque accrue et des changements indésirables dans les niveaux de sucre dans le sang.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #655 le: août 25, 2019, 08:24:26 am »


Prayut demande aux riches qui ont reçu une carte d'assuré social nécessiteux de la rendre

Prayut appelle les « riches » à abandonner leurs cartes de « pauvres ». Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a ordonné une inspection approfondie des personnes à qui sont délivrées les cartes dites de « pauvres » après que des « riches » ont reçu ces cartes.

Il a déclaré que la délivrance des cartes d’aide sociale de l’État devait désormais être vérifiée chaque année, citant des plaintes selon lesquelles certains propriétaires terriens se seraient vu délivrer ces cartes, qui sont réservées aux personnes inscrites comme "officiellement pauvres".

Prayut a également souligné que le gouvernement déposait de l'argent sur ces cartes en fonction de ses politiques économiques, notamment lors de ralentissement de l'activité économique ou si le produit intérieur brut chute, comme cela a été fait au troisième trimestre de cette année.

Cela signifie que certaines allocations sont régulières et que d'autres sont des coups de pouce ponctuels pour relancer l'économie.

Par conséquent, a-t-il déclaré, les personnes inéligibles à qui ces cartes ont été attribuées devraient "abandonner ce qui appartient à d'autres", afin que "l'argent des impôts puisse être utilisé équitablement par des personnes qui le méritent".

La distribution de ces cartes de nécessiteux a été entachée de nombreux scandales de corruption dénoncés en leur temps puis oubliés.

On ne sait pas précisément comment les riches possédant une carte pourront la rendre. Que risquent ils ? Y aura t il une amnistie ? Devront ils prouver qu'ils sont de bonne foi ?

Certains riches ont obtenu une carte parfois sans le savoir, parfois sans l'avoir demandé. Il s'agissait de manipulation de la part de fonctionnaires corrompus qui empochaient les allocations (tout ou partie).


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14422-prayut-demande-aux-riches-qui-ont-re%C3%A7u-une-carte-dassur%C3%A9-social-n%C3%A9cessiteux-de-la-rendre/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14366
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #656 le: septembre 02, 2019, 10:12:55 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/festivals-salons/110567-tha-lande-sant-le-secteur-medical-fran-ais-veut-conquerir-le-marche-thailandais?



Le secteur médical français veut conquérir le marché thaïlandais...

Du 11 au 13 septembre se tient à Bangkok le salon « Thailand Medical Fair » au BITEC de Bang Na. Certes, comme nous l'ont plusieurs fois indiqué nos lecteurs, la santé n'est pas un secteur économique, ni un marché comme les autres. Il ne s'agit donc pas ici, pour Gavroche, de faire la promotion des entreprises pharmaceutiques ou autres.

N'empêche: les firmes françaises seront représentées en nombre lors de cet événement, assistées par Business France à Bangkok. Nous publions ici les informations que nous avons reçu.

Nous reproduisons ici le communiqué du collectif des entreprises médicales françaises présentes à Bangkok du 11 au 13 septembre pour le salon « Thailand Medical fair ».

Cette année, onze entreprises françaises innovantes présenteront leurs derniers produits et technologies au salon Thailand Medical Fair 2019, qui se déroulera au BITEC de Bang Na du 11 au 13 septembre 2019.

Cette présence s'inscrit dans le cadre de l'initiative « French Healthcare » visant à rassembler tous les acteurs du monde français écosystème de la santé (entreprises, chercheurs, professionnels français de la santé, etc.) pour promouvoir conjointement leurs activités.

La marque collective française de santé a une ambition: coordonner une approche d'équipe pour stimuler l'influence du savoir-faire et des soins de santé français technologies. La France est le deuxième marché européen des dispositifs médicaux et le cinquième marché mondial monde. Sur les 1 343 entreprises françaises de matériel médical, 92% sont des PME générant un chiffre d'affaires de 28 milliards d'euros en 2017. Le secteur industriel génère 85 000 emplois en France et les exportations du secteur représentent plus de 7 milliards d’euros en 2018, en hausse de 4%.


Les innovations présentées en Thaïlande

Le pavillon français de la santé à Bangkok regroupera onze entreprises françaises dotées des dernières technologies d'innovations médicales françaises de premier plan: sacs hygiéniques, lits médicaux, solutions d’autopsie, matériel chirurgical, les produits médicaux à usage unique, l’air médical et les solutions sous vide, aux solutions novatrices dans le traitement des troubles du sommeil.

Le mobilier médical conçu pour les maisons de retraite et les soins à domicile ainsi que les innovations pour les implants de pointe et solutions de prothèses seront au cœur de cette présence « Made in France ».
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #657 le: septembre 04, 2019, 04:22:49 pm »


Les dépenses de sécurité nationale augmentent dans un budget global de 3200 milliards de Bahts

Mardi 3 septembre, le Cabinet a donné son feu vert à un budget de dépenses de 3 200 milliards de thb pour l'exercice 2020, en hausse de 6,7% par rapport à l'exercice précédent, a déclaré la porte-parole du gouvernement Narumon Pinyosinwat.

Le budget de dépenses est divisé en sept parties conformément aux sept stratégies nationales.

1. 13,4% du budget de dépenses, soit 428 milliards de bahts, sont affectés à la sécurité nationale. Le budget de la sécurité nationale pour l'exercice précédent était de 321,78 milliards de Bt, en augmentation de près d'un tiers.

2. 11,8%, soit 380 milliards de Bt, ont été alloués à l'amélioration de la compétitivité nationale;

3. 17,9%, soit 570 milliards de Bt, sont alloués au développement des ressources humaines;

4. 23,9%, soit 766 milliards de Bt, seront consacrés à la promotion de l'égalité sociale;

5. 3,7%, soit 118 milliards de Bt, favoriseront la qualité de la vie;

6. 15,8%, soit 500 milliards de Bt, sont alloués à l'amélioration de la gestion de l'État;

7. 13,5%, soit 431 milliards de Bt, sont réservés à des dépenses imprévues dans le futur, telles que la gestion des urgences et de la dette.

Le déficit budgétaire a augmenté de 4,2% en un an pour atteindre 469 milliards de Bt.

Le ministère de l'Éducation obtient l'allocation la plus élevée avec 368 milliards de Bt, le ministère de l'Intérieur, 353 milliards, le ministère des Finances, 249 milliards, le ministère de la Défense, 233 milliards, le ministère de l'Énergie, 2 milliards et le ministère de l'Industrie, 5 milliards.

Sur le budget central, 400 milliards de Bt sont destinés aux retraites et aux frais médicaux des fonctionnaires, a déclaré le directeur général du Bureau du budget, Dechapiwat na Songkhla.

Le budget relevant du Premier ministre a été maintenu à 100 milliards de Bt, soit le même montant que lors de l'exercice précédent, a-t-il ajouté.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14471-les-d%C3%A9penses-de-s%C3%A9curit%C3%A9-nationale-augmentent-dans-un-budget-global-de-3200-milliards-de-bahts/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 16088
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #658 le: septembre 13, 2019, 07:51:29 am »


La Thaïlande, premier pays d'Asie à imposer les paquets de cigarettes neutres

Le tabac est la première cause de mortalité en Thaïlande et fait 70 000 victimes par an. Le Royaume est le premier pays d'Asie à imposer à partir de ce mardi les paquets de cigarettes "neutres", sans logo de marque. 
 
Toutes les cigarettes vendues dans le royaume seront désormais conditionnées dans des emballages standardisés, bardés d'une photo illustrant les dangers du tabac sur la santé, avec le nom de la marque écrite dans une police neutre. 
Jusqu'à 1 200 euros d'amende

Les revendeurs ont jusqu'au 8 décembre pour éliminer leurs stocks. Après, ils s'exposent à des amendes pouvant atteindre 40 000 bahts (1 200 euros).
 
Avec "70 000 morts par an", le tabac est "la première cause de décès pour les Thaïlandais", a déclaré Prakit Vathesatogkit, vice-président de l'Alliance pour le contrôle du tabac en Asie du Sud-Est. 

Le royaume, où la cigarette électronique est interdite par les autorités qui veulent éviter que les mineurs n'y aient recours, compte quelque 11 millions de fumeurs, d'après les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), sur une population de quelque 69 millions d'habitants.

Plus que les paquets "neutres", certains mettent en cause le prix peu élevé du tabac (entre 1 et 3 euros environ pour un paquet) en Asie du Sud-Est, l'une des plus grandes régions consommatrices au monde.
 
Les paquets dits "neutres" ont été introduits en Australie en 2012. Depuis, ils ont été adoptés par plusieurs pays notamment la France, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et l'Irlande. Singapour a programmé leur introduction pour l'année prochaine.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14497-la-tha%C3%AFlande-premier-pays-dasie-%C3%A0-imposer-les-paquets-de-cigarettes-neutres/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14366
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #659 le: septembre 15, 2019, 12:34:26 am »

https://lepetitjournal.com/ho-chi-minh/actualites/resultats-prometteurs-contre-la-dengue-grace-la-bacterie-wolbachia


Résultats prometteurs contre la dengue grâce à la bactérie Wolbachia...

La bactérie Wolbachia, injectée à des moustiques de laboratoires, permettrait de lutter durablement contre la propagation de la dengue. Le Vietnam, inclus dans le projet à l’initiative du World Mosquito Progam, a d’ores-et-déjà constaté un recul de l’épidémie de 86%.

Une bactérie injectée au moustiques qui, par voie de reproduction, les aiderait à combattre la dengue, mais aussi le virus Zika, le Chikungunya et la fièvre jaune, et qui réduirait les risques de transmission à l’homme.

C’est l’essai expérimental mis en place par le World Mosquito Program il y a un an, dans neuf pays d’Asie du Sud-Est en proie à une importante épidémie de dengue, dont le Vietnam.


Une réduction de 86 % des cas

Dans la province de Khanh Hoa à Vinh Luong, où le nombre de cas était le plus élevé, un demi-million de moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia  avaient été relâchés.

L’opération semble être un succès, puisque  le coordinateur du projet Nguyen Binh Nguyen a confirmé une réduction des cas de 86%, soutenu par l’Institut national d'hygiène et d'épidémiologie de Hà Nội.

Endémique au Vietnam, la dengue est surtout présente dans le sud du pays et les cas essaiment principalement lors de la saison des pluies.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".