Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 ... 17 18 [19] 20 21 ... 90

Auteur Sujet: POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.  (Lu 688411 fois)

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #450 le: mai 18, 2010, 07:45:47 pm »


Je me permets de citer le texte précis de Olivier Languepin...


Clair, net et concis, j'aimerais pouvoir écrire comme lui.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

silas

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 85
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #451 le: mai 19, 2010, 02:55:45 am »

Bangkok: le pouvoir exclut toute négociation avant une dispersion des "rouges"

De Anusak KONGLANG (AFP) – Il y a 15 heures

BANGKOK — Le pouvoir thaïlandais a rejeté mardi les appels répétés au cessez-le-feu des "chemises rouges" et exclu toute forme de négociation avant que les manifestants ne quittent Bangkok où les affrontements ont baissé d'intensité après quatre jours de guérilla urbaine.

Des colonnes de fumée noire dans le ciel de la capitale ont témoigné d'une tension persistante. Mais aucune confrontation majeure n'a été constatée autour du quartier contrôlé par les opposants après des violences qui ont fait 39 morts et près de 300 blessés.

Cette accalmie dans la rue n'a pourtant été accompagnée d'aucun apaisement dans les discours du pouvoir.

"La situation pourra être réglée et nous pourrons aboutir à des négociations lorsque les manifestants se disperseront", a prévenu Satit Wonghnongtaey, ministre auprès du Premier ministre.

Les "chemises rouges" avaient auparavant accepté une proposition du président du Sénat thaïlandais, Prasobsuk Boondej, de servir de médiateur en cas de négociations.

"Le Premier ministre (Abhisit Vejjajiva) adhère toujours au principe des négociations mais, par deux fois, elles ont échoué à cause de l'ingérence de personnes à l'étranger", a répondu sèchement Satit, accusant implicitement l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, icône de nombreux manifestants et soupçonné par le pouvoir de mettre de l'huile sur le feu.

Les discussions sont rompues depuis jeudi dernier lorsque le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a annulé sa proposition d'organiser des élections anticipées à la mi-novembre, exaspéré par les exigences sans cesse plus élevées des "rouges".

Les deux camps doivent "mettre de côté leur fierté et la politique pour le bien du peuple thaïlandais", a exhorté Navi Pillay, Haut Commissaire pour les droits de l'Homme de l'ONU.

Le vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban a rejeté l'hypothèse d'un cessez-le-feu réclamé par les "rouges". C'est "un non sens", a-t-il affirmé, ajoutant que "les responsables de la sécurité ne tirent pas sur les civils". "Ceux qui tirent sont des terroristes".

De nombreux incidents ont pourtant opposé des manifestants armés de frondes, de cocktails Molotov et de pétards, à des militaires autorisés à faire usage de balles réelles, a constaté l'AFP.

Amnesty International a d'ailleurs accusé des militaires d'avoir "tiré à balles réelles sur des personnes (...) qui ne représentaient aucun danger pour les soldats ou pour les autres".

Le pouvoir a estimé à plus de 2.000 le nombre de manifestants actifs à l'extérieur du camp, et environ 5.000 ceux qui ont ignoré lundi l'ordre de partir.

Les opérations pour évacuer le quartier "vont continuer" mais "l'opinion doit être patiente car elles prendront du temps", a averti le porte-parole du gouvernement, Panitan Wattanayagorn. "Les autorités vont essayer d'éviter la confrontation" et de "minimiser" d'éventuelles pertes humaines, selon lui.

La police a annoncé son intention d'interpeller cinq chefs "rouges" s'ils sortaient du camp. Le pouvoir a également interdit de transactions financières 37 individus et sociétés, soupçonnés de financer le mouvement.

La crise perturbe de plus en plus la vie quotidienne des 12 millions d'habitants de la capitale, désormais invités à rester chez eux jusqu'à la fin de la semaine, déclarée fériée. Les écoles publiques et les administrations vont rester fermées.

Depuis le début de la crise à la mi-mars, 68 personnes ont été tuées et environ 1.700 blessées.

Tous les morts sont des civils à l'exception d'un soldat et d'un général rebelle, Khattiya Sawasdipol, décédé lundi après avoir reçu une balle en pleine tête.

Les manifestants, qui ont délaissé leurs chemises rouges distinctives pour ne plus être aisément repérés, portent désormais un brassard noir en hommage aux victimes.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés. Plus »
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #452 le: mai 19, 2010, 10:46:14 am »

Les leaders rouges poussent les provocations de plus en plus loin, ils s'entêtent dans leur folie de reconnaissance via un bain de sang.

"Ce matin, sur le coup de 7h30, des soldats et des chars blindés sont passés à l'action autour de Silom, juste à l’entrée du camp des Chemises rouges, rapporte notre reporter présent sur les lieux.

Vers 8h05, à trois cents mètres de l’intersection de Rama IV et Silom, un char blindé tente de pénétrer sur le site, alors que deux autres se positionnent en renfort et qu’une barricade de pneus a été incendiée. Les chars ne sont pas suivis par des troupes. L’armée cherche apparemment d'abord à percer le premier rideau des barricades.

Des bruits d’explosions se font entendre en continu mais il est difficile de distinguer les vraies balles des pétards et des grenades. A priori, les Rouges ne pas répliquent pas de manière intensive, peu de tirs se faisant entendre depuis leur camp. Tout autour, des unités spéciales de la police, comme de soldats, sont positionnées.

A dix heures, après une relative accalmie, les Chemise rouges ont riposté à l'angle du soi Sarasin et Ratchadamri, où des soldats sont positionnés. Les journalistes ont été priés de quitter la zone et de se replier vers l'hôpital Chulalongkorn. Au loin, on aperçoit une fumée noire du côté de Ngam Duplee"

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/a-la-une/1116-manifestations-a-bangkok-l-armee-passe-a-l-offensive-a-silom
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #453 le: mai 19, 2010, 11:32:04 am »

D'après des informations locales (à prendre donc au conditionnel surtout compte tenu du flou actuel) Weera Musikapong, un des cinq leaders rouges, aurait déjà quitté le pays via la Malaisie il y a de cela deux jours.
Certains disent que les autres leaders auraient tenté en vain de quitter discrètement la zone encerclée la nuit passée (sans doute pour mieux continuer le combat dans une zone plus calme)
Mais bon je reste clairvoyant et je sais que ces informations peuvent être distillées par le gouvernement afin de déstabiliser les rouges et influer sur leur moral.
Pour l'instant je pense surtout aux centaines d'enfants qui sont les otages de la folie rouge et qui risquent de grave séquelles psychologiques dans le meilleur des cas. Honte à tous ces hommes qui manipulent tous ces innocents et j'espère qu'ils auront à répondre très rapidement de leurs actes devant la justice
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #454 le: mai 19, 2010, 11:48:41 am »

" ici la vie suit son rythme séculaire dicté par les saisons et les récoltes, les fêtes de village, les mariages et les crémations, les festivals divers et les cérémonies religieuses, les emplettes sur le marché, les commérages et les cancans, la comédie burlesque de la 7 et le feuilleton à l'eau de rose de la 3, la préparation des rizières, les jeux clandestins et les paris sur les combats de coq sans oublier au passage les sempiternels rêves d'un gain à la loterie après une étude approfondie des chiffres disponibles en fonctions des rêves prémonitoires de la grand mère ou des signes perçus dans la cire de bougie figée dans l'eau. Alors vous pensez bien, Bangkok, pffffff, c'est un autre monde"

Ca c'est de la belle écriture qui n'a rien a envier à Olivier Languepin, Amjolianne ! Superbe et tellement vrai !

En revanche je suis parfois éloigné de ton analyse politique. Lorsque tu écris par exemple: "Les leaders rouges poussent les provocations de plus en plus loin, ils s'entêtent dans leur folie de reconnaissance via un bain de sang".

Et l'envoi de blindés ce n'est pas de la provoc.? Et le fait de tirer "à balles réelles sur des personnes (...) qui ne représentaient aucun danger pour les soldats ou pour les autres" comme le dénonce Amnesty International est-ce une attitude responsable ? Et le fait de refuser la médiation de l'ONU ce n'est pas implicitement une forme d'entêtement criminel ? Et le fait que le propre camp d'Abhisit réclamait sa démission  lorsque celui-ci proposait une sortie de crise négociée (rejoint en celà il est vrai par les communistes rouges sang) n'était ce pas une volonté délibérée d'aller vers l'affrontement?

Evitons d'être manichéens et contrairement à Languepin essayons de faire un peu plus dans la nuance en évitant le parti pris systématique. Il n'y a pas les méchants rouges d'un côté et les gentils jaunes de l'autre ni l'inverse d'ailleurs. Il y a des hystériques, des fous furieux, des types très dangereux de part et d'autre. Mais pour aller au fond des choses , c'est tout le système politique et son fonctionnement qui sont à l'origine de cette terrible situation et qui sont donc à revoir. C’est ce système pervers qui génère des cliques et des clans se comportant en brutes irresponsables mues par un insatiable appétit de pouvoir.
Hélas, comme Manu je suis très dubitatif sur l'instauration rapide d'un  régime démocratique et la Thaïlande naviguera longtemps encore sur le navire brinquebalant de l’instabilité.


IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #455 le: mai 19, 2010, 11:51:09 am »


Je suis en direct les évènements à la télévision thaïlandaise...

Les dirigeants de l'UDD viennent de s'enfuir de l'espace clos où ils étaient cantonnés (annoncé à l'instant - 11H40 !)...

L'armée a commencé le nettoyage de la zone tenue par les Rouges...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #456 le: mai 19, 2010, 12:00:30 pm »




Les dirigeants de l'UDD viennent de s'enfuir de l'espace clos où ils étaient cantonnés (annoncé à l'instant - 11H40 !)...


Et bien je crois que mes sources ne sont pas si mauvaises que cela malgré mon éloignement au bled. Comme quoi la Thaïlande est un grand village où tout se sait
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #457 le: mai 19, 2010, 12:10:36 pm »


La TV thaï suit les opération en direct (je suis dessus)... on voit les chars et l'infanterie qui progressent... 8 manifestants qui tiraient sur la troupe ont été mis hors de combat (un a été tué)...

Je vous tiens au courrant...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #458 le: mai 19, 2010, 12:24:32 pm »

En direct:

Je précise, un des leaders Arissaman s'est enfuit... 2 leaders rouges, Chatuporn et Natthawut sont toujours là (au PC de Ratchaprasong)... Ils ont l'air vachement inquiêts (je le serai aussi à leur place !)...

L'armée est en train de reprendre le control du Rama IV où un gros incendie s'est déclenché...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #459 le: mai 19, 2010, 12:27:24 pm »


En direct:

Les femmes, les enfants, les vieux (rouges) sont en train de se réfugier au Wat Pathum Wanaram ... Les temples sont en effet des zones où les armes ne peuvent pas entrer...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #460 le: mai 19, 2010, 12:32:05 pm »

Merci pour ton sympathique commentaire Knom, cela fait plaisir de voir qu'une part de mes écrits peuvent plaire.

Pour ce qui est de mon analyse il est clair qu'elle n'est probablement pas "paroles d'évangile" et surtout loin d'être impartiale. Je pratique ce que l'on pourrait appeler de l'écriture viscérale. En fait j'exprime ce que je ressent et il serait peut être mal venu de dire qu'il s'agit d'une analyse.
Je n'ai pas supporté le blocage des rouges tout comme j'ai été révolté par les jaunes dans l'aéroport. Je me fous de la couleur politique et même si je peut être d'accord sur le fond je continue à avoir un fameux problème avec la forme employée pour mener le "combat".
Sinon, les rouges ont eu deux occasions en or de mettre en route un processus démocratique pouvant mener à une évolution politique majeure : la négociation télévisée et la feuille de réconciliation. Ils ont refusé ces deux opportunités et imposé de nouveaux camouflets au gouvernement (si on regarde tout ce qui s'est passé depuis le sommet de l'ASEAN qui a du être évacué de Pattaya on peut dire que le gouvernement a été plus que patient, bien au delà de ce qu'aurait accepté d'autres états. J'imagine 5000 manifestants bloquant un quartier stratégique de New York ou de Paris pendant deux mois...)
On ne peut pas nier le fait que les rouges ont eu des revendications stériles pour ne pas dire débiles (des élections en 15 jours, personne n'est dupe). Même une fois que ces dernières ont été aménagées et acceptées par le gouvernement (et ce malgré l'avis contraire de certaines élites politiques), revirement de situation de la part des rouges, comme s'ils s'étaient fait sonner les cloches par des personnes dans l'ombre et que le but final n'est pas la démission du ministre et la conduite de nouvelles élections. Mais alors, quel est le but réel de ceux que je surnomme les marionnettistes de l'ombre ? (terme que j'employais encore dernièrement sur le forum de ft avant de m'en faire de nouveau éjecter sans rapport direct avec mes écrits dans la rubrique 'libre expression"...????) Que cherchent ces gens en poussant la provocation de plus en plus loin dans un pays où il est pourtant primordial de ne pas faire perdre la face ?
Nous sommes en tout cas d'accord sur le fait que d'autres personnes tirent les ficelles et plus principalement du côté des rouges.
Mais pour l'instant je dis avouer que mes pensées vont plutôt vers tous ces enfants qui sont au milieu de ce chaos, tous ces enfants qui auraient du être évacué depuis bien longtemps par ces gens qui se veulent les représentants du peuple mais qui prennent des décisions irresponsables depuis belle lurette, qui exposent inutilement la vie de femmes et d'enfants, qui poussent des gens peu cultivés à combattre jusqu'au sang alors queux même fuient les combats
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #461 le: mai 19, 2010, 12:32:59 pm »


En direct:

Chatuporn aurait contacté la Police afin de se rendre à 15H00 (information venant de la Police) !...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #462 le: mai 19, 2010, 12:35:14 pm »

Arisaman c'est celui là
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #463 le: mai 19, 2010, 12:40:05 pm »


Chatuporn aurait contacté la Police afin de se rendre à 15H00 (information venant de la Police) !...


Avant c'était le 15 mai, maintenant c'est à 15 heure...Les choses se précipitent.

L'attitude la plus responsable serait qu'ils se rendent et demandent aux "sympathisants" de regagner leurs foyers.
Je gage que les milliers de photos et d'heures de vidéo vont être décortiquées et que les arrestations vont suivre une fois que les principaux fauteurs auront été identifiés. La priorité sera d'abord de nettoyer le quartier et de l'ouvrir de nouveau à une vie normale.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #464 le: mai 19, 2010, 12:41:46 pm »


Natthawut c'est lui...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #465 le: mai 19, 2010, 12:44:47 pm »


Et Chatuporn, c'est lui...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #466 le: mai 19, 2010, 12:49:02 pm »


Et Chatuporn, c'est lui...


Purée, l'homme invisible...
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #467 le: mai 19, 2010, 01:43:43 pm »


13H45, c'est la fin des Rouges...

Chatuporn et Nattawut viennent d'être arrêtés par la Police... Je suis les images en direct: on voit les deux leaders escortés par des dizaines de policiers !

...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #468 le: mai 19, 2010, 01:57:41 pm »


Nattawut est en train de tenir une conférence de presse entouré de policiers... En gros, il vient de demander aux rouges "de rentrer chez eux, qu'ils ne veut plus voir mourrir personne et qu'il faut dorénavant respecter la loi et attendre les élections"...

...

Mais pourquoi n'at-il pas dit cela plus tôt ?

 :-\
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #469 le: mai 19, 2010, 02:01:43 pm »

Chatuporn qui porte un tee shirt de Ghandi, on croit rêver. Nattawut est vêtu d'un tee shirt noir et il s'est arrêté et incliné devant un portrait du roi avant d'entrer dans les locaux de la police. Chatuporn est silencieux et avance le sourire en coin. Nattawut parait mener sa propre arrestation, s'arrêtant quelques instants pour répondre à une question ou donner des directives à un homme dans l'attroupement. Aucun des deux n'était menotté
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #470 le: mai 19, 2010, 02:11:15 pm »


En ce moment, à la TV thaï (14H10), on voit des images montrant des buldozers détruisant les barricades érigées par les rouges dans Bangkok (déjà !)...

Je pense que les Thaïlandais vont essayer d'effacer très vite les traces des affrontements...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #471 le: mai 19, 2010, 02:16:20 pm »

Quand on voit les Thaïlandais au boulot, de jour comme de nuit, il y a fort à parier que le quartier sera ré-ouvert dès demain
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #472 le: mai 19, 2010, 02:20:31 pm »


14H20: un reporter thaï vient de dire que le gouvernement avait promis des bus pour rappatrier les Rouges dans leurs régions mais pour l'instant, rien n'arrive, et pas mal de rouges sont encore coincés dans les quartiers chauds de Bangkok...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #473 le: mai 19, 2010, 02:25:55 pm »


Les combats ont presque cessé dans Bangkok... Il ne reste que quelques groupes d'extrèmistes rouges, mis en colère par la rédition de leurs chefs, qui tiennent encore leurs positions dans la capitale... L'Armée continue de réduire les derniers nids de résistance...

Une explosion vient d'être entendu vers Saladaeng...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #474 le: mai 19, 2010, 02:31:40 pm »


Des manifestants viennent de tirer dans des fenêtres de Central World (juste des bris de glace)...
IP archivée
Pages: 1 ... 17 18 [19] 20 21 ... 90