Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 ... 24 25 [26] 27 28 ... 89

Auteur Sujet: POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.  (Lu 672959 fois)

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #625 le: mai 27, 2010, 05:01:48 pm »


Ça sent mauvais pour lui .  :-X


C'est vrai mais si Thaksin devait être extradé, et éventuellement passible de la peine capitale, je crains pour la réconciliation et la paix sociale.

Par ailleurs il n'est pas dit que la demande adressée à Interpol soit recevable si cette institution juge, par exemple, que le mandat d'arrêt repose sur une motivation politique. Ce serait alors un revers pour le gouvernement. Mais attendons la suite.
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #626 le: mai 27, 2010, 06:12:46 pm »


Ça sent mauvais pour lui .  :-X


C'est vrai mais si Thaksin devait être extradé, et éventuellement passible de la peine capitale, je crains pour la réconciliation et la paix sociale.

Par ailleurs il n'est pas dit que la demande adressée à Interpol soit recevable si cette institution juge, par exemple, que le mandat d'arrêt repose sur une motivation politique. Ce serait alors un revers pour le gouvernement. Mais attendons la suite.



En effet c'est pas si simple cela pourraït prendre du temps .
IP archivée
@+ Malco

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #627 le: mai 27, 2010, 09:21:08 pm »

On voit mal comment une organistion internationale comme Interpol pourrait accepter de placer un ancien chef de gouvernement dans une situation où il pourrait se retrouver condamné à mort pour terrorisme dans son pays...

Le gouvernement actuel tente de trouver une caution internationale en présentant sa demande à interpol. Celle ci a peu de chance d'aboutir. On ne peut manquer de voir le signe d'un certain amateurisme de sa part.
IP archivée

rudy

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #628 le: mai 27, 2010, 10:20:22 pm »

honnêtement je pense que ce mandat d'arrêt c'est du show et rien de plus ......il suffit de voir le nombre de pays qui n'ont pas de convention d'extradition vers la Thailande pour ce rendre compte qu'il n'aura aucune difficulté à trouver un pays qui le recevra les bras ouverts ....lui et ses dollars !!!
il suffit de voir Polanski ( aucun rapport je sais ...) qui a très bien vécu en exil pendant de nombreuses années malgré un mandat international des states qui ont un peu plus de poids que ceux de la Thailande ......alors je crois que ceux qui rêvent de voir Thaksin jugé peuvent encore rêver longtemps  :huhu 
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14186
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #629 le: mai 28, 2010, 06:53:02 pm »


Réponse  à Line
et pourquoi ? Est-ce de leur faute si leur bâtiment a été incendié ? Où étaient-ils "partie prenante" du mouvement des CR ?"
 
Les chefs de quatre provinces thaïlandaises limogés pour n'avoir pas protégé les hôtels de ville
25/05/2010
Les gouverneurs de quatre provinces thaïlandaises du nord-est du pays ont été limogés mardi et affectés à des fonctions temporaires au ministère de l'Intérieur à Bangkok, la capitale, pour n'avoir pas pu protéger leurs mairies lors de la crise politique du pays.
Le décret d'affectation a été signé par le secrétaire permanent du ministère de l'Intérieur Manit Wattanasen, selon l'Agence de presse thaïlandaise (TNA).
Les mairies de quatre provinces du nord-est, à savoir Khon Kaen, Udon Thani, Mukdaharn et Ubon Ratchathani, ont été incendiés par les manifestants anti-gouvernementaux le 19 mai après deux mois de manifestations à Bangkok achevées par la capitulation de plusieurs principaux leaders des chemises rouges.
Il a été convenu depuis le début que tous les gouverneurs doivent appliquer des mesures pour efficacement protéger les bâtiments publics, a indiqué le vice-gouverneur Supachai Jaisamut.
Puisqu'ils n'ont pas pu le faire, leurs fonctions pour ces quatre provinces mentionnées ont été suspendues, a expliqué Supachai.
D'après les décrets en question, les quatre gouverneurs seront relevés de leurs fonctions pour des postes temporaires au ministère de l'Intérieur pendant une durée maximale de six mois, a précisé Supachai.
Leurs adjoints assureront l'intérim, a ajouté Supachai.



ah, bon... pas de pot pour eux...  Merci de ta réponse, Patrick




Le gouvernement thaïlandais appelle Thaksin Shinawatra à rentrer en Thaïlande .
Le gouvernement thaïlandais a appelé jeudi l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, actuellement en exil, à rentrer dans son pays pour répondre aux accusations d'avoir organisé les récents troubles à Bangkok dont il fait l'objet.




Je ne suis pas spécialiste... mais je trouve cette demande étonnante...

Mais, enfin, il n'est pas si "cloche" que ca, Thaksin... Il sait très bien que s'il revenait en Thaïlande, il serait immédiatement incarcéré, puisqu'il a été condamné à 2 ans de prison...
Alors, il ne va sûrement pas risquer une telle démarche...  
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #630 le: mai 29, 2010, 09:32:10 am »


Messieurs-dames, n'oubliez pas que l'on ne vit jamais bien en exil, loin de ces racines et de sa culture !...

Le Monténégro, Les Emirats sont de plus bien loin d'offrir les conditions de vie de la Thaïlande... Et puis, ne négligez le camouflet psychologique terrible pour un homme ayant l'ambition de Thaksin !...

Cet avis de recherche international ve considérablement réduire la liberté de mouvement physique et financière de l'ex-premier ministre et donc ses possibilités d'action... Rien qu'en cela, c'est déjà une victoire pour le gouvernement thaïlandais !
IP archivée

DV8

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 132
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #631 le: mai 29, 2010, 08:49:36 pm »

"de façon évidente, il est désormais beaucoup plus difficile d'organiser des élections avant la fin de l'année"

J'ai pas saisit, elle est ou l'évidence?
C'est parceque les hôtels de ville ont brûlé? :wonder
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #632 le: mai 31, 2010, 03:29:13 pm »


La Thaïlande panse ses plaies, Bangkok renait de ses cendres


Après les violences de la semaine dernière suite à l’offensive de l’armée contre le campement fortifié des « Chemises Rouges », la Thaïlande commence à prendre la mesure des dégâts occasionnés. Le retour à la normale prendra du temps et le gouvernement s’attelle maintenant au nettoyage des rues du centre ville de Bangkok, où sont concentrés l’essentiel des dommages.

Vision hors du commun ce matin: de la station de BTS Sala Daeng, l’entrée du parc Lumpini est maintenant visible, chose qui n’était pas arrivée depuis plus d’un mois. Les « Rouges » y avait en effet installés un camp, fortifié par des barricades de pneus et de bambous, bloquant ainsi l’entrée au parc et la rue adjacente.

La petite place est maintenant propre et la statue du roi Rama IV retrouve sa majesté. Seules preuves des affrontements : les trottoirs défoncés lors de l’attaque du camp par les véhicules de l’armée mercredi dernier.

En longeant le parc en direction de Ratchaprasong, les choses sont bien différentes. Les amas de détritus accumulés par les « Rouges » lors de leur prise de position de la zone s’entassent, attirant des hordes de mouches. Le soleil tape, l’odeur est insupportable. Le long de la rue, des abris bus brulés et des arbres calcinés témoignent des incendies provoqués par les manifestants. De nombreuses personnes travaillent à déblayer les ordures, une tache peu facile au vu de la quantité, qui prendra surement plusieurs jours avant que le quartier ne redevienne comme avant.

La route menant à l’ancien camp des « Rouges » est souvent bloquée par des points de contrôle, gardés par des militaires qui ne laissent passer personne. Le chemin est donc long et épuisant. Les rues sont vides de monde et le trafic ne devrait reprendre que dans le courant de la semaine prochaine.

Avant d’arriver enfin sur les lieux, arrêt au Macdonald du coin qui distribue gratuitement boissons et hamburgers aux piétons, journalistes et employés qui travaillent sur la chaussée.. Initiative plus que bienvenue après une heure de marche sous le soleil de Thaïlande.

A quelques mètres de distance apparaît la façade noircie de « Central World ». L’un des plus grands magasin d’Asie du Sud-Est a en effet fait les frais de la débauche de violence suite a l’arrêt des manifestations. Le bâtiment a brulé la majeure partie de la journée de mercredi avant que l’incendie ne soit maitrisé dans la nuit de jeudi. La carcasse encore fumante est aux mains des pompiers.

Ce bâtiment qui abrite magasins, entreprises et hôtel offre maintenant une plaie béante à la vue des passants. D’après la direction, Central Pattana, il faudrait plus de six mois de rénovation avant d’envisager la réouverture du lieu.

La scène, où se déroulait les interventions des leaders « Rouges » est toujours en place. Tout autour, vêtements et lits de fortunes abandonnés à la hâte sont encore là, la nourriture non consommée attire la vermine. Plusieurs dizaine de personnes s’activent à récupérer ce qui est recyclable, derrière eux camions et militaires nettoient le reste. Quelques pancartes et autocollants sont toujours sur place, témoins d’un mouvement dont l’avenir est bien incertain.

Il faudra surement plusieurs jours, voire une semaine, avant que le centre de Bangkok ne redevienne normal et puisse à nouveau accueillir les hordes de touristes. La vie va reprendre son cours, doucement.


http://www.thailande-fr.com/
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #633 le: mai 31, 2010, 06:25:45 pm »

Thaksin annule son discours en France , personne ne saura réellement pourquoi, cependant les annonces officielles du ministère des affaires étrangères français disent que Thaksin préfère annuler son discours qu'il devait donner aujourd'hui même a Paris en raison des risques potentiels pour sa sécurité .
IP archivée
@+ Malco

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #634 le: mai 31, 2010, 07:53:32 pm »


Thaksin a de la chance que les Thaïlandais soient plus pacifiques que les Israeliens. Ces derniers lui auraient déjà envoyé un commando du MOSAD pour mettre un terme à ses agissements !

 :o
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #635 le: juin 01, 2010, 08:53:22 am »


Baston dans le cyber-espace !

Même si les combats de rues sont maintenant terminés, les Thaïlandais continuent de se défouler sur Internet où débats, photos et vidéos sont postés en grande quantité sur les réseaux sociaux face à une censure de plus en plus présente.

Dans cet affrontement du cyber-espace, le Front uni pour la démocratie contre la dictature vient de mettre en place un dispositif permettant à ses partisans d’accéder aux informations interdites par le gouvernement.

IP archivée
@+ Malco

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #636 le: juin 01, 2010, 10:59:45 am »


Dieu Merci, tous les participants de ce forum sont restés très modérés dans leur propos et ont surtout chercher à comprendre les événements plutôt qu'à polémiquer à leur sujet...

Je les remercie tous !

Manu
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #637 le: juin 01, 2010, 12:58:23 pm »

Ici Manu, c'est pas le forum du Lonely Planet, ya que des gens intelligents et respectueux des autres !  :What?
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Pierre

  • Invité
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #638 le: juin 01, 2010, 01:43:08 pm »


Thaksin annule son discours en France , personne ne saura réellement pourquoi, cependant les annonces officielles du ministère des affaires étrangères français disent que Thaksin préfère annuler son discours qu'il devait donner aujourd'hui même a Paris en raison des risques potentiels pour sa sécurité .


Bonsoir,
Non le Ministère Français lui a demandé fermement de ne faire aucune
réunion politique en France.
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #639 le: juin 01, 2010, 01:48:44 pm »



Thaksin annule son discours en France , personne ne saura réellement pourquoi, cependant les annonces officielles du ministère des affaires étrangères français disent que Thaksin préfère annuler son discours qu'il devait donner aujourd'hui même a Paris en raison des risques potentiels pour sa sécurité.


Bonsoir,
Non le Ministère Français lui a demandé fermement de ne faire aucune
réunion politique en France.



Bonjour ,

En effet mais il ne voulait pas comprendre le Thaksin , voir cet article que j'avais poster en page 44.

-----------------------------------------------------------

Le ministère des affaires étrangères a demandé jeudi 20 mai à l'ex-premier ministre thaïlandais en exil, Thaksin Shinawatra, de s'abstenir de toute prise de position publique en France au cours de son passage à Paris. Mais celui-ci compte passer outre et s'exprimer le 31 mai, selon un institut de recherche.

Suite de l'article dans le journal"" Le Monde"" >> http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2010/05/20/thailande-la-france-demande-le-silence-a-thaksin-lors-de-son-passage-a-paris_1360850_3216.html#xtor=AL-32280184


"Compte tenu du contexte de violences en Thaïlande, que nous avons fermement condamné hier encore, nous avons fait savoir à M. Thaksin, en séjour strictement privé en France, qu'il devait s'abstenir de toute manifestation ou déclaration publiques pendant son séjour sur notre territoire", a déclaré le porte-parole du ministère.
"Ce sont des menaces, assez peu claires, et M. Thaksin n'a pas compris à quel titre on lui interdit de parler", a réagi jeudi soir Fabien Baussart, président du Center of Political and Foreign Affaires, un institut de recherche, qui organise à Paris le 31 mai un dîner-débat entre l'ex-premier ministre et des journalistes. "Cette rencontre est maintenue", a-t-il assuré.


IP archivée
@+ Malco

Pierre

  • Invité
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #640 le: juin 01, 2010, 01:58:02 pm »


Baston dans le cyber-espace !

Même si les combats de rues sont maintenant terminés, les Thaïlandais continuent de se défouler sur Internet où débats, photos et vidéos sont postés en grande quantité sur les réseaux sociaux face à une censure de plus en plus présente.

Dans cet affrontement du cyber-espace, le Front uni pour la démocratie contre la dictature vient de mettre en place un dispositif permettant à ses partisans d’accéder aux informations interdites par le gouvernement.



Oui Malco,
Les rouges réagissent bien en contournant les blocages
du gouvernement sur Internet, comme quoi, mais on le savait depuis longtemps, il n' y a pas que des paysans dans les rouges, mais des étudiants, des universitaires et des ingénieurs...comme par hasard en informatique et en économie.

Mais bon sang
Comment appelle t'on un état qui musele la presse et internet ?
Qu'ont ils à cacher?
Ont 'ils honte de leurs actions ?
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #641 le: juin 01, 2010, 02:33:53 pm »


Mon cher Pierre, il faudrait dépassionner une fois pour toute ce débat... Un gouvernement n'a jamais "honte". Il recherche l'efficacité, et cela est valable pour tous les pays y compris la France (rappelons notre "brave" Mitterrand mettant les gens sur écoute !) !... La cause en est ce que certains appellent la raison d'état.

Ainsi, le gouvernement thaïlandais, lorsqu'il bloque certains sites internet, vise à être efficace dans la lutte qui l'oppose, il faut bien le dire aujourd'hui, à des extrémistes qui depuis le début, n'ont eu de cesse que de rechercher l'affrontement...

Lorsque je vois les âneries qui sont propagées sur certains sites, lorsque je vois la désinformation et la mauvaise foi de certains Rouges qui présentent le premier ministre comme un "monstre" alors que celui a géré la crise avec un grand sang froid, en réussissant le tour de force de relancer son pays qui était en train de sombrer, et de minimiser le nombre de victimes, j'ai envie d'être d'accord avec son action.

Le désordre est ce que la Thaïlande peut subir de pire !...

Si dès le début, les Rouges avaient accepté le processus de paix et la feuille de route du premier ministre au lieu de s'engager sur la voie de la violence, nous n'en serions pas là !

...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #642 le: juin 01, 2010, 03:24:41 pm »

Pas possible de lire autant de mauvaise foi. Ce n'est pas parce qu'une extrême minorité maitrise l'outil informatique que la majorité des rouges ne sont pas des paysans mal instruits. Et ces gens peu instruits ont tente justement de les manipuler à grands coups de propagandes, de désinformations et d'images truquées ou détournées. Ce "bourrage de mou" se fait via des podiums, des chaines de télévision et des sites communautaires. Ce n'est pas de la libre expression mais bien de la propagande digne des plus belles heures du nazisme ou du communisme.
Des commandos israéliens bien préparés interviennent sur un convoi de bateaux et il y a 18 morts. Les militaires thaïlandais interviennent sur une zone sensible et il y a 16 morts dont plusieurs ne leurs sont pas imputables (les 3 cadavres retrouvés dans le bâtiment fumant de "channel 3" ou encore le pilleur qui s'est fait enfumer dans le centre commercial)
Pathétique de lire également tous ces gens bien pensant te faisant la morale sur la liberté d'expression. Je visite pas mal de lieux d'expression francophone où la tolérance est quasi inexistante, où les sujets sont verrouillés ou censurés au gré des humeurs des censeurs et où on éjecte toute personne n'entrant pas dans la ligne de pensée des "habitués".
Concernant le premier ministre il a géré la situation de main de maître même s'il s'est fait dépasser par la situation au début. Il a été très tolérant et a tempéré très longtemps. Le temps de la reconstruction et de la réconciliation est venu. Il est temps de séparer le bon grain de l'ivraie, d'éliminer les éléments perturbateurs et de laisser la vérité émerger des enquêtes. Il est temps de laisser les gens responsables construire l'avenir et de mettre les perturbateurs au pas. A tout choisir, je préfère de loin subir un despotisme éclairé qu'une pseudo démocratie anarchique sans programme.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #643 le: juin 01, 2010, 08:13:06 pm »


Ici Manu, c'est pas le forum du Lonely Planet, ya que des gens intelligents et respectueux des autres !  :What?


Tu viens de taper dans le 1000 rugby 15  :clap (ou tu viens de réussir un super essai comme tu veux).

Il y a une clique d'expats pseudo connaisseurs de la Thaïlande qui s'la jouent grand pontes en prenant des airs autoritaires de D'Artagnan de carnaval... On ne va pas les nommer mais ils se reconnaîtront , ces "expathétiques".

IP archivée

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #644 le: juin 01, 2010, 08:57:51 pm »


Pas possible de lire autant de mauvaise foi. Ce n'est pas parce qu'une extrême minorité maitrise l'outil informatique que la majorité des rouges ne sont pas des paysans mal instruits. Et ces gens peu instruits ont tente justement de les manipuler à grands coups de propagandes, de désinformations et d'images truquées ou détournées. Ce "bourrage de mou" se fait via des podiums, des chaines de télévision et des sites communautaires. Ce n'est pas de la libre expression mais bien de la propagande digne des plus belles heures du nazisme ou du communisme.


Purée tu cognes dûr amjolianne  !! Comme tu nous as expliqué ouvertement que tu pratiquais l'écriture viscérale... je relativise et je prends au second degré... mais tu n'y vas vraiment pas avec le dos de la cuillère. Bon d'un autre côté ton franc parler (ou franc-écrire) fait toujours plaisir à lire...
D'un mot quand même pour tenter de te répondre. C'est un peu gonflant d'entendre la réthorique jaune (je ne pense d'ailleurs pas que tu la cautionnes) consistant à comparer les rouges à une horde de "Kwaï" (de buffles) tandis que ces mêmes jaunes incarneraient l'élite éclairée, la race des seigneurs. Le gros des bataillons des rouges est certes probablement constituée de gens ordinaires qui n'ont pas fait l'université Thamassat ou Chulalongkorn mais sur le fond des revendications (c'est à dire l'aspiration à une société plus juste) je n'ai pas le sentiment qu'ils se trompent de combat et ils ont droit je crois à un certain respect. Sur d'autres points (amnistie de Thaksin, refus du plan Abhisit...), oui, tu as sans doute raison, les manipulateurs s'en sont donnés et s'en donnent à coeur joie.

Tu ajoutes:
Pathétique de lire également tous ces gens bien pensant te faisant la morale sur la liberté d'expression. Je visite pas mal de lieux d'expression francophone où la tolérance est quasi inexistante, où les sujets sont verrouillés ou censurés au gré des humeurs des censeurs et où on éjecte toute personne n'entrant pas dans la ligne de pensée des "habitués".

C'est vrai que les libres penseurs, dont tu fais partie, n'ont pas vraiment leur place sur ces espaces de "liberté d'expression ", verrouillée et formatée, où règne le panurgisme intellectuel. C'est à mes yeux un signe d'indépendance d'esprit d'en être éjecté. On devrait d'ailleurs créer un prix:  le " Mutton thinking Award" à décerner à certains modérateurs de certains espaces de libre expression...

Terminons sur une pensée: Les gens qui pensent en rond ont les idées courbes... ( Léo Ferré)
IP archivée

Pierre

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #645 le: juin 02, 2010, 08:03:48 am »

Amjo,
Ce n'est pas parce que nous n'avons pas les mêmes idées
que je suis de mauvaise foi.
De plus qu'en je poste je respecte les autres et leurs idées.
Et surtout je reste poli.
Fais en de même.
merci

Un article sur Chiang Mai.
http://www.smh.com.au/world/red-shirt-activists-vow-to-continue-their-fight-by-going-underground-20100528-wlgi.html
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #646 le: juin 02, 2010, 08:29:14 am »


Amjo, garde ton calme s'il te plait...

Même si les Rouges possèdent dans leur rang des gens de toutes classes sociales, on ne peut pas nier que 90 % de leurs forces sont constitués de paysans peu instruits en majorité issue de la région Isan (nord-est)...

D'ailleurs, tout le monde est d'accord pour dire que le problème est justement que ces paysans se disent nourriciers du pays (relativisons tout de même puisque la production de riz ne représente que 6% du PIB en Thaïlande et que d'autres régions que l'Isan produisent aussi !) et demandent donc plus de reconnaissance de la part des élites urbaines...

Et comme chacun sait, les gens peu instruits sont facilement manipulables... On l'a d'ailleurs vu le dernier jour de la crise: lorsque les leaders rouges ont dit à leurs troupes d'incendier les batiments, ces derniers ne se sont pas poser la question de savoir si cette action était incensée ou pas, ils ont brulé et cassé tout ce qu'ils pouvaient !...

 :o

PS: Quand à l'article sur cet illuminé qui mélange Ghandi, Che Guevarra et Taksin, je crois qu'il n'y a aucun commentaire à faire... c'est un nul !
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #647 le: juin 02, 2010, 01:37:50 pm »


Et surtout je reste poli.
Fais en de même.



Mais je suis poli Pierre, virulent mais poli, je ne vois aucune impolitesse ou insulte dans mes écrits.
Désolé de m'emporter Manu mais je ne parviens pas à comprendre comment on peut détourner à ce point les évidences, comment on ne peut pas voir qu'une minorité d'intellectuels tentent de "devenir calife à la place du calife" en manipulant les masses rurales.
Que des personnes incultes n'ayant jamais mis les pieds en Thaïlande gobent tout ce que les médias à sensation tentent de vendre, soit. Mais pour des gens qui sont supposés fréquenter et connaître ce pays depuis des années... Un exemple parmi d'autres : on a écrit un peu partout que les "manifestants pacifistes" ont été écrasé par les chars de la junte militaire. Or il fallait vraiment avoir de le la m..... dans les yeux pour ne pas voir que ces quelques véhicules blindés (trois je crois) servaient avant tout à écraser les barricades de bambous imbibes de gasoil. Cela aurait été peut être plus démocratique d'envoyer les militaires escalader les pieux s'élevant à plusieurs mètres; de s'y empaler ou d'y bruler vif une fois que les manifestants y auraient mis le feu. Mais nonnnnnnnn voyons, les manifestants étaient des pacifistes voyons, et surement pas des pyromanes. 1,2 milliards de dollars de dégâts juste par des moyens pacifistes c'est bon pour le "guiness book", le pauvre Gandhi il doit en être vert de jalousie mais surement très fier par contre d'avoir son portrait associé à thaksin ou au révolutionnaire che Guevara.
Ce que je ne comprends pas non plus c'est le fait de nier systématiquement les témoignages et avis des personnes vivant dans le nord du pays et en Issan. On s'est fait traiter de menteurs et d'affabulateurs lorsque l'on disait que la présence des rouges ou de sympathisants était quasiment inexistante dans nos régions et que la plupart des gens n'en avaient rien à secouer. Beaucoup criaient à la guerre civile imminente, craignaient la venue de millions de rouges dans la capitale (pour un mouvement qui a péniblement réussi à rassembler exceptionnellement 100.000 personnes, ne l'oublions pas) et étaient prêt à fuir le pays.
En fait, tout s'est passé comme nous l'avions pressenti. Intervention de l'armée après de vaines négociations, chaos organisé par des groupuscules, révolution inexistante dans l'ensemble du pays mis à part quelques bandes de "guignols" (cela me rappelle "Chiang mai" à feu et à sang" malgré les nombreuses photos éloquentes de Manu sur ce forum). Les manifestants sont repartis dans leurs provinces (sans l'argent promis, adieu les primes ou les 500 et 1000 bahts par jour) et la vie a repris son cours. La police analyse les nombreuses photos et vidéos, les arrestations se succèdent pour les incendiaires et les pillards. L'opposition fait fi des dommages monstrueux occasionnés par les rouges et concentrent leurs argumentaires sur les victimes innocentes qui auraient été tuées par l'armée (ce qu'il reste à prouver pour certains des morts). Le gouvernement va suivre sa politique en tirant les enseignements de cette crise et il est probable qu'il y aura des élections anticipées courant de l'année prochaine. D'ici là Abbasit aura eu l'occasion de faire ses preuves, de travailler à la réconciliation nationale et de gagner de précieux points pour une victoire potentielle aux futures élections. Les rouges n'ayant aucun programme et aucun leader charismatique pourraient faire campagne pour un boycott des élections. Cela leurs permettraient d'éviter une défaite cuisante et de refuser une fois de plus la légitimité du nouveau gouvernement.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #648 le: juin 02, 2010, 02:35:34 pm »


Je donne 100 % raison à Amjolianne...

La majorité des Farangs vivant en Thaïlande étant mariés avec des femmes provenant de l'Isan et foncièrement pro-rouges, ils se montrent du coup très peu objectifs et peu factuels...

Je ne compte plus les exagérations que j'ai pu lire sur les forums ces dernières semaines !... Parfois, j'ai même eu l'impression que certains Farangs auraient été contents que le pays sombre dans la guerre civile !... Dieu merci, il n'en fut rien et n'en sera rien comme je le dis depuis le début de la crise... Les événements actuels me donnent amplement raison !

...
IP archivée

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #649 le: juin 02, 2010, 04:04:18 pm »


Un article sur Chiang Mai.
http://www.smh.com.au/world/red-shirt-activists-vow-to-continue-their-fight-by-going-underground-20100528-wlgi.html



Il est non seulement débile de faire apparaître Thaksin aux côtés de Gandhi, de Mandela et du Che mais tout aussi crétin de faire figurer le Che, aux côtés de ces personnages historiques d'exception qu'étaient Gandhi et Mandela.

On est avec ce militant rouge dans la culture politique de caniveau !
IP archivée
Pages: 1 ... 24 25 [26] 27 28 ... 89