Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 ... 25 26 [27] 28 29 ... 89

Auteur Sujet: POLITIQUE et SOCIETE en Thaïlande.  (Lu 672968 fois)

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #650 le: juin 02, 2010, 04:09:55 pm »

Petite parenthèse...

Le sujet "la politique en Thaïlande " est à + de 9200 lectures et à ce rythme la barre des 10  000 sera à coup sûr rapidement pulvérisée !

Je suis impressionné par un tel succés  :clap!

IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14186
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #651 le: juin 02, 2010, 04:28:02 pm »


Petite parenthèse...
Le sujet "la politique en Thaïlande " est à + de 9200 lectures et à ce rythme la barre des 10  000 sera à coup sûr rapidement pulvérisée !
Je suis impressionné par un tel succés
 :clap!



tu as remarqué aussi, knom, le nombre de "vieux messieurs" courageux... qui lisent en catimini le forum...  :huhu

Il n'y a eu que Pierre en fin de compte qui vient d'un autre forum et qui s'est inscrit afin d'émettre ses opinions...

Tu vas me dire, il y en "certains"... qui sont inscrits sur tous les forums avec divers pseudos, dont nous nous passons sans problème...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #652 le: juin 02, 2010, 04:41:23 pm »

Citer

tu as remarqué aussi, knom, le nombre de "vieux messieurs" courageux... qui lisent en catimini le forum...  :huhu

Il n'y a eu que Pierre en fin de compte qui vient d'un autre forum et qui s'est inscrit afin d'émettre ses opinions...

Tu vas me dire, il y en "certains"... qui sont inscrits sur tous les forums avec divers pseudos, dont nous nous passons sans problème...



J'avoue que je ne connais pas cette face cachée des forumeurs Line que je note avec beaucoup d'intérêt.

Dommâge que tous ces "visteurs du soir" ne s'expriment pas ouvertement...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #653 le: juin 02, 2010, 04:56:41 pm »


J'avoue que je ne connais pas cette face cachée des forumeurs Line que je note avec beaucoup d'intérêt.


Tu serais surpris de bien de choses si tu te lançais dans l'étude des forums. Je suis même certain que cela devrait être intéressant de faire une étude sociologique des ces lieux d'expression si cela n'a pas déjà été fait. Entre les webmasters jouant au seigneur tout puissant en passant par la cour des modérateurs courtisans, les mythomanes en puissance, les détracteurs, les provocateurs, les aigris et j'en passe des meilleurs de tous ces acteurs vivant sous le couvert d'un illusoire anonymat, il y aurait de quoi écrire plusieurs bouquins.

Pour en revenir à la politique, le premier ministre et son gouvernement ont passé avec succès la vaine tentative de motion de censure de l'opposition.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Pierre

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #654 le: juin 02, 2010, 06:01:34 pm »

Comme tu le sais Manu, ma femme n'est pas Isan
et après 11 ans en France, elle a plutot l'esprit ouvert
et lis le "thairat" tous les jours.
Cela ne l'empêche pas de dire, mon pays n'est pas
une démocratie mais est proche d'une dictature... :'(

De plus on ne peut dire que je suis anonyme car je connais Manu depuis
9 ans.
Par contre, il est vrai que je ne vis pas à plein temps en Thailande, disons qu'en 12 ans j'y suis resté presque 3 ans et la plus part du temps dans le grand nord, peu ou pas du tout connu par les touristes.
Amicalement
Pierre
IP archivée

Pierre

  • Invité
Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #655 le: juin 02, 2010, 06:15:47 pm »



Un article sur Chiang Mai.
http://www.smh.com.au/world/red-shirt-activists-vow-to-continue-their-fight-by-going-underground-20100528-wlgi.html



Il est non seulement débile de faire apparaître Thaksin aux côtés de Gandhi, de Mandela et du Che mais tout aussi crétin de faire figurer le Che, aux côtés de ces personnages historiques d'exception qu'étaient Gandhi et Mandela.

On est avec ce militant rouge dans la culture politique de caniveau !



C'est ton avis, d'ailleurs très compréhensible pour un européen,
mais pour les Thais, ceux sont des gens ayant livré bataille pour la liberté
Déjà, ayant vécu 35 ans en NC, j'ai du mal à comprendre les métropolitains.
Donc tu vois , il n'est pas facile de juger...
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #656 le: juin 02, 2010, 06:56:02 pm »

Je crois qu'il faut raison garder. On nous balance de la dictature et de la démocratie à toutes les sauces, on galvaude ces termes qui n'ont aucun rapport avec les faits. Peut on appeler "démocratie" une extrême minorité qui bloque une capitale, qui met sur la paille des dizaines de milliers de personnes du peuple, qui brule, qui incendie, qui appelle au soulèvement et à la révolution, qui parle de combat, de verser son sang, d'exiler, de renverser,...? Est ce une dictature que de rétablir l'ordre après avoir patienté outre toute mesure, bien plus que ne l'aurait fait n'importe quel gouvernement ? Peut on imaginer pareille blocage de la Place de la Concorde par exemple pendant deux mois ?
Il serait temps que beaucoup comprenne que ceux qui tirent les ficelles n'en ont rien à cirer de la justice sociale ou de la pauvreté des gens de l'Issan. On fait des belles promesses à des gens qui représente une masse populaire importante et on les manipule pour en faire de parfaites machines de guerre. Ensuite on joue sur les mots et surtout on lance une bonne guerre des images comme celle très médiatisée (et machiaveliquement orchestrée en vue du futur) des centaines de litres de sang déversés (au lieu de faire des dons de sang aux hôpitaux, les cons). Je parle de cette scène en particulier car dans mon esprit, ceux que je surnomme les "marionnettistes de l'ombre", avaient déjà décidé qu'il fallait pousser le gouvernement aux extrêmes et gagner ainsi les médias mondiaux à la cause des pauvres paysans sans défense massacrés par une junte militaire aux ordres d'une bourgeoisie totalitaire et ans coeur. Je pense que nous sommes dans le scénario typique de guerre des images pour tenter de gagner une cause, un peu comme font les Palestiniens en envoyant des convois humanitaires braver un embargo (justifié ou pas, ici n'est pas la question) sur lequel les Israéliens sont intraitables et qui ne pouvait mener qu'au conflit entre "pauvres victimes " et "méchants militaires".

Je vis en Issan, ma belle famille est de l'Issan et sont des agriculteurs. Les gens de mon bled sont majoritairement des fermiers tout comme les nombreuses personnes que je croise dans ma province d'adoption. J'ai croisé quelques chiffons rouges mais c'était toujours à l'arrière de camions ou de pick up pour signaler des tuyaux ou des tubes métalliques dépassant dangereusement du véhicule. Je dis, je répète, je persiste et signe (je ne peux pas renier mes origines belges une fois), le mouvement des rouges est extrêmement minoritaire pour ne pas dire inexistant si tu ne "sponsorises" pas les supporters. Il faut parfois arrêter de gober tout ce que les médias tentent de vous faire ingurgiter.

Un petit mot en vitesse sur les journalistes qui couvraient les événements à Bangkok. Je regrette que l'on est pas dépêcher des professionnels, des journalistes habitués aux guerres et capables de garder leur sang froid, des journalistes aptes à faire la différence entre des coups de feu et l'explosion de pétards. Comme l'a dit Manu il faut déjà avoir un peu de bouteille pour analyser une situation, comprendre le terrain et ressentir un contexte. De plus je pense que les vrais correspondants de guerre on une formation militaire qui leurs permet d'anticiper les mouvements et de se préserver.

Personnellement, si j'avais été sur place et si j'avais été un pro rouge fanatisé et un tant soit peu bien manipulé j'aurais descendu un ou deux journalistes, un enfant ou une vieille ainsi que quelques manifestants. Facile avec un fusil piqué aux militaires, comment prouver ensuite qu'ils ne sont pas responsables de ces tueries. En plus, vous imaginez, si on me donne une bonne petite prime pour chaque innocent abattu. C'est que je risque ma vie moi à buter des futurs martyrs car il y a des tireurs d'élite militaires. Heureusement qu'il y a la foule et la fumée pour me dissimuler et un temple pour me réfugier. De toute façon les caméras des journalistes sont braquées sur les excités à qui ont à dit de tout bruler, je ne risque pas grand chose.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #657 le: juin 02, 2010, 07:33:26 pm »


Sans vouloir épiloguer trop longtemps, j'ai pu constater, comme Amjo, que beaucoup de Farangs commentaient en ce moment les manifestations du mois derniers avec très peu de connaissances "techniques" (jamais mis les pieds dans une vraie dictature, jamais participé à des combats, jamais tenu une arme, jamais fait de renseignement, jamais participer à une guerrilla, etc...). Du coup, ils ont une facheuse tendance à partir dans des délires totalement opposés à la réalité des faits, délires, qui je peux vous l'assurer, font bondir les "techniciens"...

 :o
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #658 le: juin 02, 2010, 07:51:36 pm »


mais pour les Thais, ceux sont des gens ayant livré bataille pour la liberté


99,99 % des Thaïlandais ne connaissent pas Mandela (en plus ils sont pas trop fana des Africains) ni le Che (si ce n'est la jolie image du tee shirt et les explications version asiatique des groupuscules communistes) ou encore Gandhi (qu'ils doivent imaginer être un moine très important). La grande majorité des Thaïlandais n'ont qu'une connaissance très limitée, pour ne pas dire inexistante, de ce qu'il se passe ou s'est passé de tout temps en dehors des frontières du pays. Bref, pour les Thaïlandais ces figures ne représentent absolument rien tout comme le drapeau nazi que certains arborent de ci de là juste parce que c'est joli.
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

stommy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 290
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #659 le: juin 02, 2010, 08:51:32 pm »

Il y a 2 jours sur France-info un scénariste, soi-disant connu, déclarait que c'était irresponsable de renvoyer chez eux les sans papiers venus manifester à Marseille. Comme le cas de cette Thaïlandaise sans papier qui travaillait à Marseille dans un salon de massage ( :huhu) et que l'on allait envoyer à la mort au vue des évènements qui se passait en Thaïlande  :hang
IP archivée

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : Re : Re : Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #660 le: juin 03, 2010, 08:05:49 am »



J'avoue que je ne connais pas cette face cachée des forumeurs Line que je note avec beaucoup d'intérêt.


Tu serais surpris de bien de choses si tu te lançais dans l'étude des forums. Je suis même certain que cela devrait être intéressant de faire une étude sociologique des ces lieux d'expression si cela n'a pas déjà été fait. Entre les webmasters jouant au seigneur tout puissant en passant par la cour des modérateurs courtisans, les mythomanes en puissance, les détracteurs, les provocateurs, les aigris et j'en passe des meilleurs de tous ces acteurs vivant sous le couvert d'un illusoire anonymat, il y aurait de quoi écrire plusieurs bouquins.
 

Voila un sujet super intéressant qui mériterait d'être développé. Hélas je suis certain qu'on tomberait vite dans la polémique. Mais concernant la faune des forumeurs que tu décris de manière si juste et si pittoresque Amjolianne, j'ai effectivement constaté ce que tu décris sur 2 ou 3 forums. Nous sommes heureusement préservés de ce panier de crabes sur ce forum... savourons notre plaisir.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #661 le: juin 03, 2010, 08:32:33 am »


Attention Line, il y a énormément de touristes qui viennent visiter notre forum pour s'informer... Je donne systématiquement le lien de notre forum à tous les clients qui me contactent par Email (28 000 par an tout de même !)... Il est donc normal que de nombreuses personnes passent ici sans poster !

...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #662 le: juin 04, 2010, 09:51:51 am »


Brève:

Le sénateur Jim Webb a rencontré le premier ministre Abhisit avant hier et lui a renouvelé la confiance de son pays... Il l'a égalemnt entretenu sur les problème du Myanmar avant son départ pour la Corée le 6 juin 2010...
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #663 le: juin 05, 2010, 01:15:39 pm »


En tout cas, Manu, t'as eu raison sur un truc: tous les blaireaux de farangs qui pronostiquaient une guerre civile en Thailande se sont fourrés le doigt dans l'oeil, et profond en plus !
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #664 le: juin 05, 2010, 01:27:13 pm »


En tout cas, Manu, t'as eu raison sur un truc: tous les blaireaux de farangs qui pronostiquaient une guerre civile en Thailande se sont fourrés le doigt dans l'oeil, et profond en plus !


+1 . Comme disait Manu une guérilla urbaine ok mais pas de guerre civil quand même .  8)
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14186
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #665 le: juin 07, 2010, 12:19:43 pm »

 :announce


Huit ministres perdent leur poste après un remaniement ministériel


Le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a annoncé hier un important remaniement ministériel dont l'origine est débat de censure qui s'est tenu au Parlement durant deux jours la semaine dernière.

Huit nouveaux ministres ont été approuvés par le roi Bhumibol Adulyadej et prêteront serment aujourd’hui, a annoncé le Premier ministre avant de rejoindre un Forum économique régional au Vietnam. Ce remaniement va permettre au gouvernement de garder son unité et surtout de pouvoir continuer à travailler. Par contre, les ministères clés de la Finance, de la Défense et des Affaires étrangères, eux, ne changeront pas.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #666 le: juin 08, 2010, 09:28:39 pm »


Le roi Bhumipol s'est exprimé hier 7 juin 2010...


Thaïlande: le roi appelle les nouveaux ministres à "travailler avec honnêteté"

Le roi de Thaïlande a appelé lundi le Premier ministre Abhisit Vejjajiva et les ministres de son nouveau gouvernement à "travailler avec honnêteté", dans ses premières déclarations publiques après la fin de deux mois de sanglantes manifestations antigouvernementales.

"Les ministres doivent respecter leurs serments et travailler avec honnêteté et dévouement", a déclaré le roi Bhumibol Adulyadej, alors qu'ils prêtaient serment à l'hôpital où le monarque âgé de 82 ans se trouve depuis le mois de septembre.

"Tout le monde doit avoir la ferme intention de travailler honnêtement pour le bien du pays", a déclaré le roi, dont les propos étaient diffusés à la télévision.

Bhumibol Adulyadej, arrivé sur le trône en 1946, est le plus ancien monarque en exercice dans le monde, et de nombreux Thaïlandais le considèrent comme un demi-dieu. Il est hospitalisé depuis le mois de septembre pour le traitement d'une maladie respiratoire.

Le roi a fait plusieurs apparitions publiques depuis lors, mais n'a jamais commenté de manière explicite les troubles meurtriers qui ont récemment secoué la Thaïlande.

Fin avril, Bhumibol Adulyadej s'était exprimé à la télévision pour la première fois depuis le début des manifestations des "Chemises rouges" contre le gouvernement à la mi-mars, évoquant une paix nécessaire mais évitant toute mention spécifique de la crise, alors qu'il s'adressait à des juges nouvellement nommés.

En Thaïlande, le roi n'a aucun rôle politique mais a été une force de stabilisation pendant les six décennies agitées qu'il a passées sur le trône.

Lors d'un soulèvement en 1992, il avait convoqué les leaders militaires et protestataires qui, suivant le protocole, avaient rampé jusqu'à lui sur les genoux. Ces scènes spectaculaires, relayées par la télévision, avaient effectivement mis fin aux violences.

Le Premier ministre Abhisit a remanié son gouvernement, nommant huit nouveaux ministres, une action considérée comme une consolidation de son pouvoir après les massives manifestations anti-gouvernementales et la division de sa fragile coalition gouvernementale.

Les postes-clés des ministres des Finances, de la Défense et des Affaires étrangères restent inchangés.

La mobilisation du front antigouvernemental, qui a duré deux mois, a engendré des éruptions de violence au cours desquelles 89 personnes, en majorité des civils, ont trouvé la mort. Près de 1.900 personnes ont également été blessées dans ces affrontements entre manifestants et militaires. Les troubles ont pris fin après l'assaut meurtrier de l'armée, le 19 mai.


http://www.romandie.com/
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #667 le: juin 08, 2010, 09:33:12 pm »


Les nouveaux ministres en compagnie du 1er ministre  Abhisit Vejjajiva...


Chaiwut Bannawat, ministre de l’Industrie
Juti Krai-rirk, ministre des Technologies de l’information et de la communication
Chalermchai Sri-on, ministre de l’Agriculture
Nipit Intharasombat, ministre de la Culture
Virachai Wiramethikul, ministre des Sciences
Man Pattanothai, Vice-ministre des Finances
Ong-arj Klampaibul, ministre du Bureau du premier ministre
Chaiyos Jiramethakorn, Vice-ministre de l’Education
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #668 le: juin 09, 2010, 07:08:50 am »


Violences en Thaïlande : polémique sur le chef d'une commission d'enquête !

En Thaïlande, le gouvernement a nommé un ancien procureur général à la tête d'une commission d'enquête sur les affrontements des derniers mois entre les manifestants antigouvernementaux « chemises rouges » et les militaires. Des affrontements qui ont fait 90 morts et 2 000 blessés. Le parti d'opposition a immédiatement estimé que la nomination de ce magistrat proche du gouvernement montrait que l'enquête ne sera pas impartiale.

Kanit Na Nakhon avait été nommé par le gouvernement mis en place après le coup d'Etat de 2006 pour mener une enquête sur les violations des droits de l'homme commises par le Premier ministre renversé Thaksin Shinawatra. L'homme est un aristocrate connu pour être proche des militaires et du Parti démocrate au pouvoir.

Pour la formation pro-Thaksin d'opposition, le parti Pour les Thaïs, cela témoigne de ce que le gouvernement n'est pas prêt à ouvrir une enquête indépendante sur les affrontements entre manifestants et militaires de ces derniers mois.

De fait, malgré l'appel de la chef de la commission onusienne des droits de l'homme Navy Pillai pour une enquête impartiale, le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a rejeté toute possibilité de participation internationale à l'établissement de la vérité.

Si l'on en juge par la campagne de propagande tous azimuts orchestrée par le gouvernement, il paraît incertain que celui-ci veuille vraiment faire la lumière sur les graves incidents du 10 avril et du 19 mai. La version relayée par la presse pro-gouvernementale est unilatérale : les « chemises rouges » ont été manipulées par des terroristes et les militaires dépêchés pour disperser les manifestants n'ont rien à se reprocher.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #669 le: juin 09, 2010, 07:15:16 am »


Et pendant ce temps là, Jatuporn Prompan, un des leaders rouges, s'est rendu hier à la cours de justice pour répondre des charges qui pèsent contre lui, dont une accusation de terrorisme... Plusieurs de ses suporters l'attendaient à l'entrée pour lui remettre des roses...

IP archivée

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #670 le: juin 09, 2010, 09:34:05 am »


Abhisit propose une commission d'enquête en trompe l'oeil.

Les dés sont pipés.

Une commission d'enquête internationale impartiale aurait du être mise en place.

Pour le gouvernement actuel, c'est l'aveu implicite que la vérité sur les évènements n'est sans doute pas bonne à dire.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #671 le: juin 09, 2010, 06:43:44 pm »


Une commission d'enquête internationale impartiale aurait du être mise en place.


T'en connais, des états souverrains qui accepteraient des enquêteurs venant de l'étranger pour statuer sur une crise intérieure ?!?...

Durant la Guerre d'Algérie, la France n'a jamais voulu entendre parler d'enquêteurs de l'ONU que je sache...

Faut pas déconner quand même !...  ;D
IP archivée

amjolianne

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 571
    • Forum sur l'Issan (ou Isaan)
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #672 le: juin 09, 2010, 09:44:10 pm »

C'est ce que j'allais dire, désolé d'être de nouveau en accord avec Manu. Les rouges (ou plutôt les représentants de l'opposition mais c'est kif kif) savaient parfaitement que c'était de nouveau une demande irrecevable, un nouveau moyen de déjà nier en bloc tout ce que l'enquête révélera. Laisser de plus une commission étrangère enquêter c'est risquer de voir apparaitre des noms que l'on ne doit pas citer dans les pages de conclusion.
Bref les rouges continuent à manipuler l'opinion
IP archivée
Premier forum francophone dédié à l'Issan.
http://www.thai-issan.com/leforum

rudy

  • Invité
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #673 le: juin 09, 2010, 09:56:27 pm »

sans compter qu'une commission étrangère ....ppfffff le temps de savoir qui y va , qui commande , qui .....les choses auront tellement changés que seuls les lampistes paieront ....finalement comme maintenant quoi   :)
IP archivée

knom

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 444
Re : La POLITIQUE en Thaïlande.
« Réponse #674 le: juin 10, 2010, 08:18:41 am »

Des commissions d'enquête internationales sous l'égide de l'ONU  ne sont pas exceptionnelles .

Comment on fait pour aller vers la réconciliation nationale? on regarde froidement la vérité de ce qui s'est passé et on essaie d'aller au delà ou on garde un secret qui sera régulièrement ramené sur la tapis ?
IP archivée
Pages: 1 ... 25 26 [27] 28 29 ... 89