Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Les films thailandais et les films tournés en Thailande.  (Lu 150588 fois)

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« le: août 26, 2009, 01:31:32 pm »


Ong Back - The Muay Thai Warrior (le guerrier Muay thai).

Synopsis:

Nong Pradu, un village paisible niché dans une vallée boisée de Thaïlande, est en deuil après le vol de son Bouddha sacré : Ong-Bak. Ting, entraîné secrètement au Muay Thai, art ancien de boxe thaï, se désigne pour aller le récupérer dans la fournaise de Bangkok.

Film thaïlandais | Action

Date de sortie française : 7 Avril 2004

Réalisateur : Prachya Pinkaew

Durée : 1h 45 min

Acteurs : Tony Jaa, Petchtai Wongkamlao, Pumwaree Yodkamol, Rungrawee Borrijindakul, Chetwut Waxharakun...

Distribution:
EuropaCorp Distribution, France
Magnolia Pictures, U.S.A.

Disponible en DVD:

Sorti le 27 Août 2008
Blu-ray Disc, PAL, Interdit aux moins de 12 ans

DVD Zone 2
Audio : Thaïlandais Dolby Digital 5.1, Anglais PCM5.1, Français PCM5.1
Vidéo : Format 16/9 compatible 4/3, Format cinéma respecté 1.85, Format BD-50, Film en Couleurs
Sous-Titre : Français




La genèse du projet:

Ong-Bak est né de la rencontre entre Panna Rithikrai, star du film d'action thaï, et Tony Jaa, étoile montante des arts martiaux. Le premier devient rapidement le mentor et le professeur du second. Une collaboration intense qui ne tarde pas à porter ses fuits : ensemble, ils parviennent à créer une nouvelle forme de cinéma d'action basée sur la discipline sportive du Muay Thaï. Lorsqu'en 1999, les deux hommes font la connaissance du réalisateur Prachya Pinkaew, ils décident de mettre en chantier Ong-Bak, avec l'objectif avéré de donner naissance à un film à la gloire des arts martiaux thaïlandais.  

Une préparation épuisante:

L'acteur Tony Jaa s'est préparé durant quatre ans pour les besoins de Ong-Bak. Quatre années durant lesquelles le jeune homme s'est surtout attarder à la pratique du Muay Thaï Boran, une forme ancienne et beaucoup plus violente que le Muay Thaï moderne. Tellement violente qu'il faillit d'ailleurs plusieurs fois abandonner. Mais il persévéra, à raison de huit heures d'entraînement par jour !  

La parole à Tony Jaa:

"L'apprentissage du Muay Thaï est très éprouvant. Il faut savoir tomber, se relever, utiliser ses genoux, ramper, glisser, rouler, savoir enchaîner tous ces mouvements par coeur et pouvoir les appliquer ensuite. (...) L'objectif principal était que la star du film reste le Muay Thaï. Nous voulions un spectacle fort, qui repousse les limites de ce qui a déjà été présenté. C'est pour cela que nous avons tous autant travaillé."

Risque maximum:

Toutes les cascades de Ong-Bak ont été réalisées sans effets spéciaux ni protections, ce qui donne au long-métrage une authenticité rare. Tout ce qui est visible à l'écran est réel. L'acteur Tony Jaa, perfectionniste dans l'âme et décidé à ne pas tricher avec l'art martial qu'il défend et met en valeur, a tenu à faire ses cascades sans la protection de quelque câble qui soit. Résultat : il faillit se noyer dans une rivière (Le  blouson qu'il portait dans la scène de poursuite eu tuk tuk était resté accroché au véhicule au moment ou ce dernier tombait dans la Chao Praya) tuk, se fit une grave entorse au pied et se brula les sourcils, les cils et le nez lors d'une séquence dans une station-service. Ce qui ne l'empêcha pas, dans ce dernier cas, d'enchaîner deux scènes supplémentaires pour boucler la scène !  

Box-office record en Thaïlande:

Ong-Bak, sorti en janvier 2003 en Thaïlande, est le plus gros succès du cinéma thaï. Preuve de ce succès énorme, il a notamment cumulé plus de deux millions d'euros dans la seule ville de Bangkok en seulement deux semaines d'exploitation.

  
 
IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13511
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #1 le: août 29, 2009, 06:27:32 pm »

Je suis contente que kabouce se soit réinscrit (et tous les amis bien sûr  :-*) car Lady Bar 2 passe à la télé en septembre mais il  me semblait que le 1 repassait également une semaine avant (à la télé) et j'ai sûrement eu la berlue, je ne le vois plus...  ???


P.S. Je l'ai déjà vu (le 1) mais j'aimerais bien le conserver (mais j'y pense, je crois que Malco l'a également...)
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

kabouce

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 199
Re : Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #2 le: août 29, 2009, 07:11:12 pm »


Je suis contente que kabouce se soit réinscrit (et tous les amis bien sûr  :-*) car Lady Bar 2 passe à la télé en septembre mais il  me semblait que le 1 repassait également une semaine avant (à la télé) et j'ai sûrement eu la berlue, je ne le vois plus...  ???


P.S. Je l'ai déjà vu (le 1) mais j'aimerais bien le conserver (mais j'y pense, je crois que Malco l'a également...)



Salut content aussi de vous retrouver

alors voila en faites je me suis permis d ouvrir un nouveau thread sur les emissions et films thai diffuser en france pour ne pas trop poluer ce trhead ci
ici

IP archivée
C'est s'aimer bien peu que de haïr quelqu'un, Mais c'est haïr tout le monde, que de n'aimer que soi.
Vivement la retraite

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13511
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #3 le: août 30, 2009, 01:13:08 pm »


kabouce, je ne le vois pas le film Lady Bar, c'est où exactement STP ?
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

kabouce

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 199
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #4 le: août 30, 2009, 02:23:55 pm »


kabouce, je ne le vois pas le film Lady Bar, c'est où exactement STP ?


voila c est ici

Cordialement
IP archivée
C'est s'aimer bien peu que de haïr quelqu'un, Mais c'est haïr tout le monde, que de n'aimer que soi.
Vivement la retraite

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #5 le: août 31, 2009, 07:21:56 am »


J'ai regardé hier un film pas tout jeune mais toujours sympa: Air America... Il parle de la fameuse compagnie aérienne montée par la CIA durant la guerre au Laos à la fin des années 60...

Ce film fut tourné dans la région de Mae Hong Son que l'on reconnait bien. Les paysages de la Thaïlande du Nord vus du ciel sont de toute beauté... La fiche...



Air America


- Année : 1990

- Pays : Etats-unis, tournée en Thaïlande.

- Genre : Action/Comédie

- Durée : 1h52  

- Réalisation : Roger Spottiswoode
  
- Auteurs & scénaristes : Christopher Robbins (d'après son livre), John Eskow et Richard Rush  

- Acteurs : Mel Gibson (Gene Ryack), Robert Downey Jr. (Billy Covington), Nancy Travis (Corinne Landreaux), Ken Jenkins (Major Donald Lemond), David Marshall Grant (Rob Diehl), Lane Smith (Senateur Davenport), Art LaFleur (Jack Neely), Ned Eisenberg (Nick Pirelli), Roger Welty (Ambassadeur Barlow), Tim Thomerson (Babo)  

L'histoire de "Air America" : Laos 1969. La CIA crée une compagnie aérienne secrète baptisée Air America et engage des mercenaires chargés d'acheminer armes et ravitaillement aux soldats anti-communistes. Gene Ryack, casse-cou baroudeur, pense effectuer là ses dernières missions avant de se retirer, mais voici qu'on lui adjuge un bleu comme coéquipier...

-"Air America" : tous les titres : Air America  (FRA)

- Distribution France de "Air America": A.M.L.F.

- Sociétés de production de "Air America": Carolco Pictures Inc. [us] - IndieProd - TriStar Pictures [us]
IP archivée

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #6 le: août 31, 2009, 02:30:38 pm »


Miss Suwanna du Siam (Nang Sao Suwan)
film romantique de 1923 écrit et réalisé par Henry MacRae.

Miss Suwanna du Siam est un des premiers longs métrages tournés en Thaïlande et la première co-production d'Hollywood sur le territoire du siam.


- Synopsis : Suwanna est une jeune femme séduisante et courtisée par beaucoup d'hommes. Dans sa quête de l'amour vrai, elle a de multiples aventures et mésaventures que n’approuve pas son père avec qui elle a de nombreux conflits. Surmontant une vie sentimentale tumultueuse elle garde l’espoir de trouver enfin son âme sœur.

- Acteurs principaux : Sa-ngaim Naveesatien dans le rôle de Suwanna, Ram Projtasart
 
- Réalisateur : Henry Mac Rae

- Assistant réalisateur : Robert Kerr (Il est retourné au Siam en 1928 pour diriger son propre film, La Rose Blanche. Il a été montré à Bangkok en Septembre 1928.)

- Directeur de la photographie: Dal Clawson

Suwanna du Siam estun film sans parole, tourné en 8-bobine.

- Date de Sortie: le 22 Juin 1923 avec une première diffusion au Théâtre Nakhon Si Thammarat (Sud de Bangkok).

- Avis de la presse et témoignages (traduction):

"Samedi soir dernier, il y avait affluence record en salle à la première diffusion du film Suvarna du Siam appuyé par une forte publicité de la Croix-Rouge à qui la direction à décidé de remettre les recettes. En présence du prince de Nakron Ratchasima, la séance a eu beaucoup d’intérêt. Le réalisateur Henry Mac Rae, l’assistant réalisateur Robert Kerr et le directeur de la photographie DalClawson ont permi au personnage principal dans la mise en scène de parcourir un univers naturel ou les effets de caméra permettent aux spectateurs d’apprécier les paysages et les panoramas. Les émotions et les sentiments des personnages à fleur de peau sont très forts et très diverses (amour, haîne, vengeance, innocence, mélodrame) aboutissant sur une scène finale ou les 02 amants s’éloignent main dans la main… Un film que nous vous conseillons pour sa réalisation et ses vues panoramiques." (Bangkok, Daily Mail, le lundi 25 Juin 1923).

La production fut démarré en 1922, à la suite d’une demande d’authaurisation de tournage de Mr Mac Rae auprès de la Cour royale siamois.

"J'ai senti que Sa Majesté, le Roi Rama VI, serait intéressé par des images animées,"

"Après des manœuvres considérables, j'ai finalement obtenu une audience dont l’aboutissement m’a permis l'utilisation gratuite de 52 voitures du Roi, 600 chevaux de sa Majesté, la libre utilisation de la marine, le Palais Royal, les chemins de fer, les moulins à riz, des milliers de miles de rizières, de plantations de noix de coco, le passage par les klongs et des éléphants blancs à cela (Ecrit de Henry Mac Rae dans The Year Book Film - 1924).

Finalement, selon le spécialiste du cinéma thaïlandais Uabumrungjit Chalida, le gouvernement siamois "a permis la réalisation de ce film afin de montrer au monde l'image positive de Siam à l'époque.

Le tournage du fim terminé, MacRae donna une copie de son oeuvre à la Royal State Railway en accord avec le prince Kumbaengbejr. La société ferroviaire a permi la production du film et le développement des relations publiques afin de promouvoir le tourisme sur le royaume. Le réalisateur a également remis une copie au roi Vajiravudh. Il a été montré à Bangkok pendant trois jours et pour anecdote à été perdu et même les négatifs n’ont jamais été retrouvés (Il semblerait qu’un des moment du long métrage ait été mal perçu en raison d’une scène de l’exécution d’un prisonnier.

Le film a été ensuite soumis à la censure (l'on pense que les scènes d'exécution ont été coupés) puis diffusé aux Etats-Unis.

IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #7 le: septembre 01, 2009, 09:45:00 am »


THE BODYGUARD


- Synopsis: Chaichol est très furieux quand il apprend que son père Chot, l'homme le plus riche en Thaïlande, est assassiné. C'est pourquoi il décide de virer Wongkom, qui était le garde du corps de Chot. Mais Chaichol va découvrir qu'il est la cible de plusieurs tueurs ! Il sait très bien qu'il ne peut pas s'en sortir seul. L'unique personne qui peut lui sauver la peau n'est autre que Wongkom, l'ancien garde du corps de son père, qu'il avait virer...


- Origine: Thailande
- Genre: Action
- Date de sortie française : 5 Septembre 2007 (DVD)
- Date de sortie thaïlandaise : Janvier 2004
- Réalisateur : Petchtai Wongkamlao (aka Mum Jokmok)
- Durée : 1h 45 min

- Acteurs : Petchtai Wongkamlao, Pumwaree Yodkamol, Piphat Apiraktanakorn, Aranya Namwong... et Tony Jaa (apparition)

Ce film est un mélange d'action et d'humour signé Mum Jokmok (célèbre humoriste et acteur thailandais), la co-vedette de Ong-Bak ! Tony Jaa fait une apparation dans une scène qui se passe dans un supermarché : il doit apporter un coup de main à Mum Jokmok suivit par des tueurs !

Voir la scène ici: http://www.youtube.com/watch?v=Ldf1ZdQSiO0&hl=fr

IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #8 le: septembre 01, 2009, 10:28:05 am »


Merci Banedon, le récit sur Miss Suwanna du Siam, 1er film tourné au Siam est passionant... Je ne connaissais pas... :clap
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #9 le: septembre 01, 2009, 10:37:55 am »


Un très beau film diffusé sur ARTE l'année dernière mais hélas jamais sorti au cinéma...


Lady Bar

- réalisateur : Xavier Durringer

- Pays : France, 2006, 1h36mn

- Acteurs : Éric Savin (Jean), Bruno Lopez (Polo), Dao Paratee (Pat), Tak Bongkoch (Aom), Jean-Pierre Léonardini (Patrick), Margot Abascal (la femme française),

- Image : Guillaume Schiffman,
- Son : Madone Charpail,
- Montage : Laurence Bawedin,
- Musique : Christophe Gerber

- Coproduction : ARTE France, 7e Apache Films, Quasar Pictures, Flash Ciné Services

- Synopsis: En Thaïlande, Jean, quadragénaire esseulé, fait la connaissance de Pat, une belle “lady bar”… Une chronique amoureuse où rire et sérieux s’entremêlent, dans les quartiers chauds de Bangkok et de Pattaya.

Jean s’est mis au golf le jour où sa femme, Caroline, s’est trouvé un amant. Cela fait trois ans qu’il joue et deux ans qu’elle l’a quitté. Il se remet difficilement de cette séparation. Pour lui changer les idées, son ami Polo le traîne en Thaïlande. Mari infidèle rodé au tourisme sexuel, celui-ci pousse Jean à l’accompagner dans un bar à hôtesses de Bangkok. Réticent, Jean trouve dégradant de payer pour faire l’amour. Le lendemain, il s’inscrit dans une agence matrimoniale locale. Sans succès. Les deux amis partent pour Pattaya, une station balnéaire. Là-bas, Jean se laisse entraîner dans un autre bar. Il y fait la connaissance de Pat, une magnifique Thaïlandaise, et passe la nuit avec elle… Love, sex and money C’est lors du tournage de Chok dee, en Thaïlande, que Xavier Durringer a eu l’idée de ce film. Plongeant dans l’univers des ladies bar, des danseuses traditionnelles et
des masseuses, il a cherché à savoir si, au-delà des poncifs qui accolent vacances en Thaïlande et tourisme sexuel, une histoire d’amour entre un Européen et une prostituée était possible. Dans ce film, il met en scène des rapports de couple, où le mercantilisme sert davantage de prétexte que d’obstacle.

Pat, la jeune femme, peine à aimer et à dévoiler ses émotions, rongée par la peur de l’abandon. Se servant de l’argent comme d’une barrière protectrice, elle se prive d’amour par peur d’être déçue. La communication hasardeuse – dans un anglais hésitant – entre les deux protagonistes ajoute à la fragilité et à la complexité de cette relation. Si Xavier Durringer s’attaque à un sujet grave, il le manie toutefois avec humour et dérision, à la manière d’une comédie romantique anglaise. Le personnage de Polo, mari infidèle sans scrupule, amène légèreté et burlesque au film. En arrière-plan, les quartiers chauds de Bangkok et de Pattaya grouillent, bruyants et chaleureux, et la musique traditionnelle thaïe vient envelopper cette idylle fragile de sa force envoûtante.

- Bande annonce du film :    http://www.youtube.com/watch?v=BkxB9tSeYNQ
IP archivée

DocTournesol

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 322
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #10 le: septembre 03, 2009, 09:35:28 pm »

J'avais vu ce film Lady Bar Arte. Ce film est d'une grande sensibilté et d'un réalisme étonnant. Il m'a beaucoup touché. J'aimerais beaucoup voir le deuxième tome de la série.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #11 le: septembre 04, 2009, 08:56:28 am »


Le cinéma thaïlandais produit également de formidables fresques historiques... Je vous présente un de mes préférés (le DVD est vendu en France !):


La Légende de Suriyothai


- Année : 2001

- Pays : Thaïlande

- Genre : aventure

- Durée : 3H05

- Réalisateur : Chatrichalerm Yukol (sous le nom Chatrichalerm Yukol)  
  
- Auteurs & scénaristes : Chatrichalerm Yukol  

- Acteurs : M.L. Piyapas Bhirombhakdi (la Reine Suriyothai), Sarunyu Wongkrachang (le Roi Mahachakrepat (Prince Thienraja)), Chatchai Plengpanich (le Roi Dhammaraja (Lord Piren)), Sorapong Chatree (Baron Rachasineha), Mai Charoenpura (Srisudachan), Johnny Enfone (Lord Worawongsa), Pongpat Wachirabunjong (le Roi Chairacha), Wannasa Thongviset (Akrachaya, Royal Consort), Pisan Akaraseni , Marisa Anita  

- Synopsis : La Thaïlande, au début du XVIème siècle. Le royaume d'Avothaya est menacé de toutes parts: des rebelles provoquent la guerre civile tandis que le roi de Birmanie s'apprête à envahir le pays. Dans ce chaos, Suriyothaî, une jolie princesse, décide d'abandonner l'homme qu'elle aime pour servir son pays...

- La BO du film en thaï:  http://www.youtube.com/watch?v=9EA6s0h0u70

MAGNIFIQUE !

La BO en Anglais:  http://www.youtube.com/watch?v=4hUnZi7ogjM&feature=related

- La vidéo : la mort de Sutyothai (sous titré) :  http://www.youtube.com/watch?v=Tct3ibVb9Qs&feature=related
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #12 le: septembre 04, 2009, 09:40:01 am »


Une autre grandiose fresque historique: Bang Rajan... Le récit est tiré de l'histoire de ce petit village qui résista à plusieurs armées birmanes lors de l'invasion de 1766-67... Le DVD est aussi en vente en France...


Bang Rajan

 
- Année : 2000

- Pays : Thaïlande

- Genre : Action/Guerre/Historique

- Durée : 1h53  

- Réalisation : Tanit Jitnukul  

- Auteurs & scénaristes : Tanit Jitnukul, Kongkiat Khomsiri, Patikarn Phejmunee et Buinthin Thuaykaew  

- Acteurs : : Jaran Ngamdee (Nai Jan), Winai Kraibutr (Nai In), Theerayut Pratyabamrung (Luang Phor Thammachote), Bin Bunluerit (Nai Thongmen), Bongkoj Khongmalai (E Sa), Chumphorn Thepphithak (Nai Than), Suntharee Maila-or (Taeng-Onn), Phisate Sangsuwan (Nemeao Seehabodee) et Theeranit Damrongwinijchai (Mangcha-ngai)  

- Synopsis : des villageois ordinaires qui se battent contre les envahisseurs birmans au 18ème siècle au Siam. Le Roi Mangra est monté le trône de Birmanie. Il envoie une gigantesque armée pour attaquer l'ancienne capitale thaïe d'Ayutthaya, par deux itinéraires différents. Mais le petit village de Bang Rajan a choisi de se sacrifier pour ne pas devenir les esclaves de l'empire de birman...

- Sociétés de production de "Bang-Rajan" : BEC-TERO Entertainment - Film Bangkok

- Trailer :   http://www.youtube.com/watch?v=HssqnFZX1yE

- La géniale BO de Carabao :  http://www.flixya.com/video/1452265/Carabao_-_Bangrajan
IP archivée

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #13 le: septembre 06, 2009, 05:13:13 pm »


Bangkok Dangerous (film, 1999)


Titre : Bangkok Dangerous
Genre : Action, policier
Durée : 105 minutes
Réalisation : Oxide Pang et Danny Pang
Scénario : Oxide Pang et Danny Pang
Production : Nonzee Nimibutr, Pracha Maleenont, Brian L. Marcar et Adirek Wattaleela
Musique : Orange Music
Photographie : Decha Srimantra
Montage : Oxide Pang et Danny Pang
Décors : Wut Chaosilp
Costumes : Ekasith Meeprasertsakul
Pays d'origine : Thaïlande
Format : Couleurs - 1,85:1 - Dolby EX 6.1 - 35 mm

Dates de sortie : 1er novembre 1999 (Bangkok, Thaïlande), 24 novembre 2000 (Thaïlande), 16 juillet 2003 (France)
Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en France

Synopsis: Kong est un tueur à gages. Il est sourd-muet depuis un accident d'enfance: d'autres enfants lui avaient jeté des pierres, le blessant gravement. Il souffre depuis d'une réelle incapacité à communiquer et s'est enfermé dans une carapace de dureté. Il vit avec son ami et frère d'arme, Jo. Celui-ci a été contraint d'arrêter cette profession depuis qu'il s'est pris une balle dans la main droite lors de l'exécution d'un contrat. Depuis ce jour, Jo a d'ailleurs rompu avec Aom, la femme qui donne ses contrats à Kong et qui travaille dans une boîte de nuit pour adultes. Incapable de communiquer, Kong voit sa vie bouleversée par l'arrivée de Fon, une jeune pharmacienne dont il tombe amoureux...

Bande annonce :  http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18353806&cfilm=33884.html
IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #14 le: septembre 06, 2009, 05:26:21 pm »

Et voici la 2eme version de Bangkok Dangerous datant de 2008 avec Nicolas Cage.


Bangkok Dangerous (film, 2008)


Pays : USA tourné en Thaïlande
Genre : Action, Policier
Date de sortie : 27 Août 2008   Les films de 2008 ...
Réalisateur : Oxide Pang, Danny Pang
Acteurs : Nicolas Cage, Charlie Yeung, James With
Durée : 1h 38min. Année de production : 2006
Distribution : TFM Distribution

Synopsis : Remake de Bangkok dangerous

Bande annonce :  http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18823425&cfilm=112057.html
IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #15 le: septembre 08, 2009, 09:04:58 am »


J'ai bien aimé les deux versions de Bangkok Dangerous... Une petit préférence pour la deuxième version avec Nicolas Cage... Il est rare que le remake soit mieux que l'original...
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13511
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #16 le: septembre 13, 2009, 08:24:56 pm »

LADY BAR 2


Maintenant que tout le monde ou presque a vu ce film puisqu'il est passé à la télé, je me permets de vous donner mon avis avec mon oeil   de femme...


Et bien, quelle déception par rapport au numéro 1...  

On ne peut pas dire que le metteur en scène ne connaisse pas le pays car il y a beaucoup de "vrai" dans ce qu'il raconte et ce qu'il décrit, mais il y a beaucoup trop de longueurs et une histoire complètement "louf" entre l'unauguration de cette fameuse agence matrimoniale transformée en b....l de campagne et surtout le devenir complètement grotesque de notre ami "le novice"...

J'ai envie de dire pauvre Jean, pauvre moine et pauvres femmes "Isan" et pourtant étant donné que je connais, je donne plein de circonstances atténuantes... mais vraiment non ! c'est râté.

Et pour finir, et surtout pour les gens qui n'ont jamais mis les pieds dans le pays et qui pensent sans regarder plus loin que le bout de leur nez Thaïlande = prostitution et rien d'autre, une très mauvaise image de la Thaïlande... quel dommage   :'(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #17 le: septembre 21, 2009, 11:51:41 am »


Avant-première.

Suite à la diffusion du film LARGO WINCH au festival du film français en Thailande au SFWorld Cinema à Bangkok en juin 2009. Le réalisateur Jérome Salle, qui y pensait déjà depuis un moment, a confirmé son intention de tourner en grande partie la suite du premier volet en Thailande. " Cela fait bientôt une semaine que j’arpente le nord de la Thaïlande, et j’envisage d’y tourner les deux tiers de Largo Winch 2. Rien n’est encore assuré au sujet du lieu précis, mais on devrait tourner du côté de Chiang Mai au début de l’année prochaine", à-t'il ajouté. La suite du film, qui sera inspirée du 7ème tome de la BD (La forteresse de Makiling), aurait pourtant dû être tournée en Birmanie, "Je ne pense pas que l’on serait bien accueilli, plaisante le réalisateur, le nord de la Thaïlande a une diversité de paysages intéressante, proches de ceux que l’on retrouve du côté birman", explique-t-il.

Le tournage devrait débuté au printemps 2010.


IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #18 le: septembre 22, 2009, 02:26:52 pm »


D'ailleurs, j'ai été étonné de voir que Largo Winch allait sortir dans les cinémas thaïlandais le 17 Décembre 2009... Plus d'un an après sa sortie en France !!!... Les droits n'ont pas du être négocés facilement...
IP archivée

makrook

  • Newbie
  • *
  • Messages: 42
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #19 le: septembre 22, 2009, 04:11:36 pm »

veux pas jouer les rabat-joies mais, j'ai été longtemps fan de la bd et .. quelqu'un à aimé ce film ??
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #20 le: septembre 25, 2009, 11:32:15 am »


J'ai trouvé cela moyen... mais distrayant tout de même: de belles images, de l'action, une intrigue un peu tiré par les cheveux tout de même...

De toute façon, comment pouvoir évoquer le monde complexe de Largo Winch (une trentaine d'album) en 2 heures de film ?...  :wonder
IP archivée

makrook

  • Newbie
  • *
  • Messages: 42
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #21 le: septembre 25, 2009, 04:43:14 pm »

bah, c'est toujours un problème, non, ça n'est que mon avis, mais ce qui m'a vraiment déçu c'est pas tant le scenario, que les scènes d'action, que j'ai globalement trouvé mauvaises, ça faisait assez petit budget et petit bras, surtout quand on veut faire des scènes de combat, pas vraiment la chorégraphie au rendez-vous j'ai trouvé.
IP archivée

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 846
Re : Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #22 le: septembre 27, 2009, 02:18:43 pm »


bah, c'est toujours un problème, non, ça n'est que mon avis, mais ce qui m'a vraiment déçu c'est pas tant le scenario, que les scènes d'action, que j'ai globalement trouvé mauvaises, ça faisait assez petit budget et petit bras, surtout quand on veut faire des scènes de combat, pas vraiment la chorégraphie au rendez-vous j'ai trouvé.


Ca faisait film français ! :hang
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #23 le: octobre 09, 2009, 10:00:38 pm »


Un film génial tourné juste à coté de chez moi dans un village Palaung où j'ai pas mal de copains... L'affaire se passe durant la guerre au Laos...


Rescue Dawn


Rescue Dawn ou "Secours à l'aube" en France est un film américain réalisé par le cinéaste allemand Werner Herzog, sorti en 2007. Le film est tiré de l'histoire vraie de l'officier américain d'origine allemande Dieter Dengler (interprété par l'acteur gallois Christian Bale), parvenu à s'échapper d'un camp de prisonnier au Laos durant la guerre du Viêt Nam en 1966. En 1997, Werner Herzog avait déjà réalisé un documentaire sur le sujet, intitulé Little Dieter Needs to Fly.


Réalisateur : Werner Herzog
Distribution: Christian Bale, Steve Zahn, Jeremy Davies
Pays producteur : Etats Unis
Pays de tournage : Thaïlande
Genre : Guerre, Historique, Drame, Action
Durée : 2h 6min.
Année de production : 2006


Synopsis :

Pilote dans l'aéronovale américaine, le Lieutenant Dieter Dengler est envoyé en mission secrète au-dessus du Laos au début du mois de février 1966, son objectif étant de bombarder les voies d'approvisionnement de l'armée nord-vietnamienne. Abattu en plein vol, il parvient à se sortir du crash de son avion mais est rapidement capturé par des miliciens du Pathet Lao. Après avoir subi diverses tortures et humiliations, il est emmené dans un camp de prisonniers. Parmi ses cinq compagnons d'infortune, se trouvent deux autres aviateurs américains: le lieutenant Duane W. Martin et le sergent Eugene DeBruin, ce dernier étant captif depuis plus de deux ans.

Très affaiblis par leurs conditions de détention, les prisonniers déjà présents semblent en proie à la résignation, mais Dieter Zengler parvient à les convaincre d'échafauder un plan d'évasion. Grâce à un clou subtilisé à leurs geoliers qui leur permet d'ouvrir les menottes qui entravent leurs mouvements, et profitant d'une période d'inattention de leur part pendant une pause-repas, les prisonniers parviennent à s'emparer des armes à feu des gardiens, à en tuer la plupart, et à s'évader le 29 juin 1966. L'évasion se déroule néanmoins dans une certaine confusion et les six prisonniers se séparent rapidement. Dengler et Martin partent seuls de leur côté, dans l'espoir de rejoindre le Mekong puis d'atteindre la Thaïlande. Après plusieurs jours d'une marche éprouvante dans la jungle et une première tentative infructueuse d'attirer l'attention d'un hélicoptère américain, ils arrivent dans un village où Martin est décapité à la machette par un villageois. Dengler parvient à échapper à ses poursuivants et, le 20 juillet, est enfin repéré et secouru par des hélicoptères américains.


Autour du film :

Pour interpréter le rôle de Dieter Dengler, très affaibli à l'issue de plusieurs mois de détention et de son périple dans la jungle, Christian Bale a du perdre près de 20 kilos avant le tournage, une performance physique néanmoins inférieure à celle rendue nécessaire pour sa prestation dans The Machinist en 2004 qui avait nécessité de sa part de perdre plus de 30 kilos. La perte de poids du personnage de Dengler apparaissant de manière progressive à l'écran, le film a été tourné "à l'envers", au fur et à mesure que Christian Bale reprenait ses kilos.

Le scénario du film a pris plusieurs libertés avec la réalité historique. Ainsi, le personnage de Dieter Dengler apparait comme l'incontestable héros de l'histoire, l'unique maitre d'oeuvre de l'évasion, alors que des plans en ce sens avaient déjà été échafaudés avant son arrivée dans le camp par les autres prisonniers. Inversement, ses compagnons de détention apparaissent sous un jour plus torturé, notamment Gene DeBruin, présenté dans le film comme un peureux à la limite de la folie, prêt à trahir ses compagnons. La famille de Gene DeBruin s'en est émue à la sortie du film et à notamment reçu l'appui de Pisidhi Indradat (capturé en même temps que DeBruin, et qui est avec Diegler l'un des deux seuls à avoir survécu à l'évasion), qui a témoigné du courage et de la loyauté de DeBruin.


la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=2RgCZwJkjtw


Photos:

1/ L'affiche du film

2/ 3/ et 4/ photos du film

5/ Le véritable Dieter Dengler à sa libération en 1966
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : Re : Les films thailandais et tournés en Thailande.
« Réponse #24 le: octobre 11, 2009, 02:57:14 pm »


Un film génial tournée juste à coté de chez moi dans un village Palaung où j'ai pas mal de copains...

 

Où ça Manu, ça m'intéresse.
Sinon super film avec grosse émotion quand Dengler perd son pote décapité par les paysans lao.
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."