Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Les films thailandais et les films tournés en Thailande.  (Lu 158006 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #325 le: septembre 11, 2018, 08:37:37 am »


Un film thaïlandais basé sur le sauvetage des 13 enfants de la grotte de Tham Luang

Le réalisateur Tom Wall a prévu tourner un film basé sur l’histoire de l’opération de sauvetage effectué dans la grotte de Tham Luang, dans le nord de la Thaïlande.

Le réalisateur Tom Wall a prévu de commencer à tourner à partir du mois de novembre un film basé sur l’histoire de l’opération de sauvetage effectué dans la grotte de Tham Luang, dans le nord de la Thaïlande.

Intitulé « Nang Non » en thaï et « The Cave » en anglais, le film sera réalisé par Tom Waller, un réalisateur thaïlandais d’ascendance irlandaise.

Il s’est adressé au Bangkok Post au Festival international du film de Toronto où il a présenté le projet à des producteurs et distributeurs étrangers.

Nang Non, est intitulé d’après le nom de la chaîne de montagnes de Chiang Rai où se situe la grotte de Tham Luang.

Nang Non sera probablement le premier film à être réalisé sur le sauvetage des 12 membres de l’équipe de football des Wild Boars et leur entraîneur. Ils étaient restés prisonniers de la grotte inondée du 23 juin au 10 juillet.

Au moins cinq autres producteurs, principalement étrangers, ont manifesté leur intérêt pour raconter l’histoire qui a retenu tenu en haleine le monde entier pendant plus de deux semaines.

« Le film est en train de se produire », a déclaré M. Waller, qui a dèjà réalisé plusieurs films en Thaïlande dont « The Last Executioner » , sur le dernier bourreau de prison en Thaïlande, et « Mindfulness and Murder » , un film policier dans lequel un moine tente de résoudre un meurtre.

« La première version du script est terminée et en octobre, nous commencerons à construire des sets », a déclaré M. Waller.


Les héros méconnus

Il a déclaré que le film Nang Non se concentrera sur les « principaux personnages » et les « héros méconnus » qui ont participé à la mission. Il y aura quatre ou cinq personnages principaux basés sur de vrais volontaires thaïlandais et internationaux.

M. Waller a récemment interviewé Jim Warny, un plongeur spéléologue basé en Irlande qui était responsable de la sortie d’Ekkapol Chanthawong, ou Coach Ake, le dernier jour de l’opération, et qui a été décrit comme un « héros » par la presse irlandaise. L’expérience de M. Warny constituera une partie importante du film, a déclaré M. Waller.

Bien que le gouvernement ait déclaré que tous les projets de films sur le sauvetage dans la grotte de Tham Luang devaient être approuvés par un panel spécial pour vérification, la règle semble s’appliquer uniquement aux productions cinématographiques étrangères.

M. Waller a déclaré qu’il avait commencé à contacter les autorités pour demander la permission de filmer sur certains endroits, y compris des parties de la grotte de Tham Luang.

Source : Bangkok Post
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #326 le: septembre 24, 2018, 01:22:54 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Si vous avez NETFLIX...  8)


CINEMA - "Une prière avant l’aube" (A Prayer Before Dawn)


L’histoire vraie de Billy Moore tirée d’un ouvrage autobiographique décrit le martyre d’un jeune boxeur toxicomane britannique jeté dans une prison thaïlandaise.

Dans cet enfer, il est rapidement confronté à la violence des gangs et n’a plus que deux choix : mourir ou survivre.

Lorsque l’administration pénitentiaire l'autorise à participer à des tournois de Muay-Thai, Billy donne tout ce qui lui reste.

Film de Jean-Stéphane Sauvaire avec Joe Cole, Vithaya Pansringarm, Panya Yimmumphai ...
Sur Netflix
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #327 le: octobre 24, 2018, 08:06:53 am »


Le cinéma thaïlandais se porte bien. Nakee 2 est déjà un triomphe

La sortie récente de «Nakee 2», a rapporté 50 millions de Bt le premier jour, bien que ce fût un jour de semaine, devenant le premier jour le plus rentable de l'histoire. L'expansion des salles de cinéma Major Cineplex dans la capitale et dans d'autres villes de Thaïlande, ainsi que dans les pays voisins, a également contribué de manière significative au succès des films locaux.

Premier distributeur et société de production, M Pictures prévoit également de lancer 13 films originaux l’année prochaine.

Pornchai Wongsriudomporn, de M Pictures, a déclaré qu’au mois de septembre, quatre films thaïlandais avaient généré plus de 100 millions de Bt. Il s’agissait du «Frère de l’année» de GDH, du «Bikeman» de M39, du «Khun Pan 2» de Sahamongkol Film et du «9 Satra» de M Pictures. L’année dernière, trois films seulement ont connu ce succès : «Som Pak Sian» de M Pictures, «Bad Genius» de GDH et «Mr Hurt» de Transformation Film.

Le dernier trimestre de cette année semble être la haute saison pour l’industrie cinématographique locale, avec la sortie de 11 titres, à commencer par « Nakee 2 », qui a explosé sur les grands écrans le 18 octobre. Si vous connaissez des Thaïlandais, vous n'avez pas échappé au phénomène. Nakee 2 raconte une histoire de serpent / naga mythique. Ce jeudi, sortiront «Homestay» de GDH et «Norah» de M Pictures, suivis de «Thai-Baan the Series 2.2» le 22 novembre, «Singsu» et «Gravity of Love» le 29 novembre, «Khun Banlue» et de «Guru Film» Taw-Tak: Hak-Tor-Mai-Ror-Laew-Na »le 27 décembre.

On prévoit que ces titres rapporteront des millions aux producteurs locaux.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12858-le-cin%C3%A9ma-tha%C3%AFlandais-se-porte-bien-nakee-2-est-d%C3%A9j%C3%A0-un-triomphe/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #328 le: novembre 26, 2018, 08:21:17 am »


Un film censuré car on y voit un bonze pleurer

Un moine désespéré lors des funérailles de son ex-petite amie est la scène qui a provoqué la censure d’un film thaïlandais à quelques jours de sa sortie jeudi.

Dans un discours prononcé mercredi au Bangkok Art and Cultural Centre, un groupe de réalisateurs thaïlandais a révélé que ce que les censeurs ont qualifié de "scène sensible" dans "Thi Baan The Series 2.2" décrivait un personnage de moine éclatant en larmes devant le cercueil de son ex-petite amie.

Des représentants de l’Association des réalisateurs de films thaïlandais ont exigé que le comité de censure utilise des normes fiables lors de la projection de films.

"Il existe de nombreux autres films thaïlandais contenant des scènes plus agressives ou des scènes dans lesquelles les moines bouddhistes ne sont pas discrets, mais ils sont approuvés par la censure", a déclaré le cinéaste Bhandit Thongdee.

Thanit Jitnukul, le directeur de l’association, a déclaré que bien que l’équipe derrière le film ait accepté de couper la scène, la décision du conseil compromet la valeur du nouveau montage du film.

"Le travail cinématographique sera ruiné parce que cette scène est si émouvante", a déclaré Thanit. « Si la scène est coupée de manière à pouvoir sortir le film dans les cinémas, c’est encore une fois le public thaïlandais qui devra regarder un film qui n’est pas le meilleur possible. C'est arrivé plusieurs fois auparavant.

A contrario, le groupe a montré des images de la comédie « Luang Pee Jazz 5G » où le moine protagoniste plus grand que nature jette un coup d'œil sur les seins d'une femme et lance une blague. Ce film n'a pas été censuré.

La sortie de « Thi Baan The Series 2.2 » a été reportée indéfiniment.

Ce n’est pas le premier film thaïlandais à ne pas recevoir l’approbation de la censure. En 2015, le conseil a interdit le film d'horreur «Arbat» («Le péché d'un moine») aux scènes mettant en scène un moine novice dont le comportement était, soit disant, inapproprié. Le studio de cinéma a dû remonter le film avant de le soumettre à nouveau au comité.

La liste des films censurés ou interdits comprend également «Insectes dans la cour», «Shakespeare doit mourir» et plus encore.

« En fin de compte, c'est au petit bonheur la chance ? » A déclaré Thanit.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #329 le: décembre 28, 2018, 08:02:14 am »


Le premier film sur le sauvetage des petits footballeurs de la grotte est en tournage

Le sauvetage dramatique dans la grotte thaïlandaise s’est déroulé comme un film. On y découvre une recherche désespérée, des volontaires désintéressés, un sauvetage audacieux, ainsi que 12 garçons et un homme déterminés à survivre contre toute attente.

Plusieurs films inspirés du sauvetage sont en cours de planification, mais le premier est The Cave du réalisateur américano-thaïlandais Tom Waller, auquel participent plusieurs des véritables plongeurs.

La BBC a eu un aperçu des premières photos officielles du tournage. Droits des images Fredrik Divall / De Warrenne à découvrir en suivant le lien https://www.bbc.com/news/world-asia-46644840


Le réalisateur et scénariste Tom Waller se dit bien placé pour faire The Cave

Waller dit qu'il a été inspiré pour faire le film alors qu'il regardait les progrès du sauvetage dans la grotte thaïlandaise.

"Comme tout le monde sur la planète, je suivais les nouvelles avec beaucoup d'inquiétude", a-t-il déclaré à la BBC.

"J'ai réalisé qu'en tant que réalisateur thaïlandais, j'étais dans une position unique pour raconter cette histoire."

The Cave se concentre sur "l'esprit bénévole des sauveteurs et les récits personnels inédits des personnes impliquées dans la mission", et est "ancré dans un récit thaï", dit-il.

Waller, dont les œuvres précédents incluent le film primé The Last Executioner, a déclaré que plus d'une douzaine de sauveteurs ont accepté de participer eux-mêmes.

"C'était comme être à nouveau à Tham Luang pour la plupart d'entre eux et revivre les événements."

Parmi les plongeurs impliqués figurent le Belge Jim Warny, le Canadien Erik Brown et le Chinois Tan Xiaolong.

D'autres ont été impliqués en tant que consultants pour aider à assurer l'authenticité du film, dit Waller.

Une grande partie du sauvetage a eu lieu dans des conditions extrêmement difficiles. Cela a également présenté des défis pour l'équipe de tournage.

"Réussir les scènes sous-marines était à la fois un défi technique et logistique", déclare Waller.

Cependant, il était utile que certains des acteurs soient des plongeurs expérimentés.

"Nous avons pu recréer des conditions authentiques grâce à la faible visibilité et à la lumière provenant uniquement de projecteurs. Vous aurez l’impression que vous êtes vraiment plongés dans ces tunnels avec les sauveteurs."

Pendant ce temps, pour certains des sauveteurs, le vrai défi était de se mettre en scène.

Waller a déclaré: "Je pense que les plongeurs ont trouvé le tournage plus difficile que le sauvetage lui-même!"

La majorité du tournage a été réalisé en Thaïlande, y compris dans la province de Chiang Rai, bien qu'il y ait également des scènes tournées en Irlande, au pays de Galles, en Chine, au Japon et à Hawaï.

L’équipe a filmé dans un certain nombre de grottes qu’elles jugeaient appropriées pour représenter la grotte de Tham Luang, dit Waller.

"Nous avons essayé d'impliquer le plus possible la communauté locale et de nombreux figurants ont parcouru de longues distances pour faire partie de la production."

Son équipe a également demandé l’autorisation de faire tourner les 12 garçons dans le film, mais attend une décision du ministère de la Culture, a-t-il déclaré.

Le gouvernement thaïlandais protège les garçons et toutes les interviews avec eux doivent être approuvées par un comité gouvernemental.

Les spectateurs peuvent s'attendre aussi à des visages bien connus du public thaïlandais. Le célèbre acteur Nirut Sirijanya, connu dans le monde entier pour son rôle dans The Hangover Part II, fait partie de la distribution, bien que Waller garde son rôle secret pour le moment.

"Tout le monde a supposé qu'il jouait le rôle du gouverneur Narongsak, mais ce n'est pas le cas - il joue un rôle petit mais important dans le film."

La sortie du film est prévue pour le premier anniversaire du sauvetage, en juillet 2019.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13176-le-premier-film-sur-le-sauvetage-des-petits-footballeurs-de-la-grotte-est-en-tournage/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13976
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #330 le: avril 06, 2019, 10:51:04 pm »



CINEMA

IMP Awards dévoile les posters thaïlandais d’Avengers : Endgame et renforce l’impatience des fans.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15198
Re : Les films thailandais et les films tournés en Thailande.
« Réponse #331 le: mai 18, 2019, 09:13:23 am »


La Thaïlande au Festival de Cannes

Représentée au Festival de Cannes depuis 2001, la Thaïlande présente cette année une dizaine de films dans le cadre de l'initiative "Thai Night".

Le festival international du film de Cannes se tiendra pour sa 72ème édition du 14 au 25 mai 2019. Depuis 2001, la Thaïlande organise une soirée spéciale, « Thai Night », présidée par la princesse Ubolratana, la sœur aînée du roi Maha Vajiralongkorn, qui se déroulera cette année le samedi 18 mai à l’hôtel Carlton.

La soirée est organisée par le Department of International Trade Promotion (DITP) du Ministère du Commerce Royal, dont l’objectif est de soutenir et promouvoir l’industrie thaïlandaise à l’échelle internationale.

Conjointement à la soirée Thai Night, le DITP va faire installer le Pavillon thaï au Marché du Film au Palais où douze sociétés de production, de distribution et de service seront au rendez-vous (au niveau 1, au stand n° 22.01).

Cette année la Thaïlande présente une dizaine de films dont « Pee Nak » un film parodique de fantômes, qui a obtenu un grand succès d’audience en Thaïlande, et « The Cave » inspiré de l’aventure des 12 jeunes footballeurs restés prisonniers d’une grotte inondée.


2001 : première apparition et premier succès à Cannes

La Thaïlande a marqué sa première présence au Festival de Cannes en 2001, dans la catégorie « un certain regard », qui met en perspective un cinéma plus original et audacieux, et récompense des cinéastes encore peu connus.

Le premier film à avoir été sélectionné est « Tears of the Black Tiger », écrit et réalisé en 2000 par Wisit Sasanatieng.

Il retrace une histoire d’amour tragique entre un héros de la classe ouvrière hors-la-loi et une fille issue de la bourgeoisie provinciale.

Le projet du réalisateur étant de porter à l’écran une histoire susceptible d’intéresser le public en présentant une scénario proche de la tradition thaïe, ce qui fait de « Tears of the Black Tiger » à la fois un hommage et une parodie de films d’action thaïlandais et de mélodies romantiques des années 1950 et 1960.

A la suite de sa sélection au Festival de Cannes où il a été salué par la critique, « Tears of the Black Tiger » a été projeté dans d’autres festivals internationaux et a remporté de nombreux prix en Thaïlande.

Depuis, le pays du sourire jouit d’une forte présence lors du Festival, avec la projection d’œuvres par des réalisateurs thaïs tels que Apichatpong Weerasethakul, Pen-ek Ratanaruang, Ekachai Uekrongtham, Aditya Assarat et Wisit Sasanatieng.

La soirée « Thai Night », connue pour son hospitalité, est l’occasion de découvrir les derniers talents thaïlandais émergeant sur la scène cinématographique mondiale, et permet aux invités de rencontrer des cinéastes et des représentants de l’industrie du film thaï.


La princesse Ubolratana, ambassadrice du cinéma thaï

La princesse Ubolratana préside la soirée Thai Night : “Thailand – Where films come alive”, qui soutiendra cette année l’accomplissement des talents de l’industrie cinématographique thaïlandaise sous le thème « Creative Thai ».

La princesse rebelle, sœur aînée du nouveau roi, s’était également essayée à une petite carrière d’actrice. Elle a joué dans les séries télévisées thaïlandaises « Kasattiya » (2003) et « Anantalai » (2006, qu’elle a également écrit).

Elle est par la suite apparue au grand écran, dans les films thaïlandais « Where the miracle happens » (2008, adapté d’un roman qu’elle avait écrit, et présenté à Cannes la même année), « My best bodyguard » (2010) et « Together ».



https://www.thailande-fr.com/culture/82929-la-thailande-au-festival-de-cannes
IP archivée