Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Architecture traditionnelle en Thaïlande  (Lu 39988 fois)

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #100 le: avril 15, 2012, 04:30:19 pm »


Une belle maison paysanne Line...
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1194
Re : Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #101 le: avril 16, 2012, 08:58:42 am »


Une belle maison paysanne Line...


Manu, t'es sympa, un peu pourri cette baraque !  :D
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14277
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #102 le: avril 16, 2012, 12:02:15 pm »


n'exagère pas, Bruno...  :(   C'est vrai qu'elle n'est pas luxueuse, mais au moins authentique...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6064
Re : Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #103 le: avril 16, 2012, 01:45:32 pm »


C'est vrai qu'elle n'est pas luxueuse, mais au moins authentique...


Ça c'est de l'authenticité Line c'est à Paknai's cette maison , regarde bien il y a même une rampe pour monter les escaliers .  8)
.


Uploaded with ImageShack.us
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14277
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #104 le: avril 17, 2012, 10:41:55 am »


ah oui, super cette petite maison... :)  et j'adore l'escalier bien "casse-gueule"... remarque, on peut toujours se tenir à la rampe...   :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14277
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #105 le: avril 23, 2012, 09:50:41 pm »



encore une jolie...    :)
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14277
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #106 le: juillet 10, 2014, 09:10:17 pm »


petite maison en Issan du Sud...   :D

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #107 le: juillet 21, 2015, 08:53:46 am »


Extrait de mon dernier livre "Réponses à toutes vos questions sur la Thaïlande" que vous pouvez commander sur notre site internet,
ici : http://www.livres-sbp.com/livres/detail/56-reponses-a-toutes-vos-questions-sur-la-thailande-edition-2014



Comment est bâtie la maison thaïe traditionnelle ?

Traditionnellement, la maison populaire thaïe est construite sur pilotis (1) afin de protéger ses habitants des inondations ainsi que des animaux sauvages (2) ou nuisibles (serpents et insectes). Sa structure est constituée de piliers d’une hauteur de 2,5 à 3 mètres, taillés dans des troncs d’arbres durs (diptérocarpacées divers, arbres à pain, jacquiers, pins, eucalyptus depuis le début du XXe siècle, palétuviers rouges dans le sud du royaume, etc.) et ses murs sont faits de planches de bois ou de bambou fendu (3). La toiture, fortement pentue afin de faciliter l’écoulement des eaux de pluies lors de la mousson, se compose d’une charpente en bois couverte de tuiles de bois, de feuilles ou de chaume (Imperata cylindrica)(4). De nos jours, la charpente est plus fréquemment métallique et la couverture constituée de plaques de tôle ou de tuiles en terre cuite.

L’intérieur de la maison, auquel on accède par un escalier raide, se compose d’une grande pièce principale où sont pris les repas et accueillis les invités, ainsi que d’une ou plusieurs chambres qui sont progressivement ajoutées à la bâtisse. Les fenêtres se font face, afin de permettre une meilleure circulation de l’air durant la saison chaude.

Dans le passé, les familles siamoises possédaient peu de mobilier : quelques coffres ou paniers pour ranger affaires et ustensiles et des nattes pour dormir. De nos jours, des meubles de bois (lits, armoires, tables basses), un réfrigérateur et presque systématiquement une télévision, sont disposés dans les pièces. Le foyer (un carré de terre placé sur le plancher et délimité par des planches) où la nourriture était auparavant cuite au feu de bois, a presque toujours été remplacé par une plaque chauffante fonctionnant au gaz ou à l’électricité. Celle-ci est généralement installée dans une petite pièce proche de la pièce principale ou dans l’espace situé sous la maison. Ce dernier, qui est d’ailleurs l’endroit le plus frais de la bâtisse, peut servir de cuisine, d’entrepôt, d’atelier (5), de garage à motos ou de lieu de repos.

Aux proches abords de la maison principale sont disposées plusieurs constructions importantes : le grenier à riz (yung khrao - ยุ้งข้าว), petite bâtisse reconnaissable à ses piliers entourés de tôles pour que les rongeurs ne puissent pas y grimper, la maison des esprits protecteurs et la soum mo nam deum (lit. « l’abri des jarres d’eau » - ซุ้มหม้อน้ำดื่ม), une structure couverte où sont disposées, en signe d’hospitalité, des jarres remplies d’eau destinée aux visiteurs.


Les caractéristiques de la maison thaïe peuvent bien sûr varier selon les régions.

Les constructions du nord du pays possèdent souvent une terrasse extérieure (orientée vers le sud) où se déroulent les activités familiales. Elles ont aussi des fenêtres plus petites que dans le reste du pays, afin de conserver la chaleur durant la saison froide, et sont reconnaissables aux décorations de bois en forme de « X » (les kalae - กาแล) qui surmontent leur toiture (6).

Les demeures de la région centrale où les précipitations sont fortes et les inondations fréquentes (notamment à Ayutthaya et dans le bassin du Chao Phraya) ont, quant à elles, des piliers plus hauts que dans le reste du pays et des toits particulièrement pentus dont les bords se terminent par d’élégantes décorations courbes, les gnao (เหงา)(7).

Dans le sud du royaume, la forme des maisons s’inspire à la fois du style malais et des styles coloniaux batave et britannique. Les pilotis de la structure sont courts et reposent sur des bases en pierre (aujourd’hui en ciment) qui les protègent contre les termites et la moisissure. Les murs sont faits de planches souvent peintes avec une couleur claire (blanc, jaune, etc.) et la toiture se compose de toits pyramidaux multiples nommés panya ou lima. Chez les musulmans, les pièces construites à des niveaux différents sont attribuées en fonction des sexes : la veranda (terrasse couverte) et son escalier sont réservés aux hommes, la cuisine, son escalier et la pièce attenante sont affectés aux femmes.

Sur les berges des fleuves du centre et du nord du pays ainsi que sur les canaux (klong - คลอง) de Bangkok et dans certaines îles du sud du pays, les Thaïlandais ont également pris l’habitude de construire des maisons flottantes nommées ruen pae (เรือนแพ). Ces demeures-radeaux sont constituées d’une à trois petites pièces aux murs faits de planches de bois et sont couvertes d’une toiture en tôle à deux pentes ( 8 ). La salle principale est munie d’une terrasse extérieure donnant sur l’eau qui sert de cuisine, de zone de repos et surtout d’appontement pour les embarcations. Il arrive que certaines maisons, proches des rivières ou de la mer, soient aussi construites sur pilotis. Ces ban rim nam (lit. « maisons près de l’eau » - บ้านริมน้ำ) sont en bois et ressemblent aux maisons rurales du même type. Leurs hauts piliers (parfois plus de 4 mètres) permettent aux pièces de ne pas être inondées lors de la montée des eaux (crues fluviales ou marées hautes).

Depuis quelques décennies cependant, les maisons aux styles architecturaux régionaux marqués cèdent progressivement la place à des constructions d’aspect plus occidental (parfois sans pilotis) et bâties dans des matériaux modernes et durables. À l’exception de certaines régions rurales, le béton, les parpaings, les briques, les tuiles et la tôle ont presque partout remplacé le bois et les végétaux divers.

-----------------------------------

(1) Dans les grandes villes thaïlandaises où les inondations sont peu fréquentes, les maisons traditionnelles sont en général construites à même le sol et ne reposent pas sur des piliers.
(2) Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les tigres, ainsi que plusieurs autres espèces de félins, étaient nombreux dans les provinces rurales du Siam.
(3) Les maisons thaïes construites uniquement en bambou étaient fréquentes dans les régions rurales du Siam et dans le sud du pays au siècle dernier. Aujourd’hui, ce matériau est moins souvent utilisé pour les habitations principales mais demeure fréquent pour les constructions secondaires comme les greniers à céréales, les sala de repos dans les rizières, les barrières, etc.
(4) En règle générale, la maison habitée par une famille financièrement aisée (ou une famille noble dans le passé) ressemble à la maison populaire, mais compte plus de pièces et des décorations plus élaborées. Elle est souvent construite en teck, bois cher mais réputé pour sa résistance et sa longévité.
(5) Les Thaïlandais ou les membres des ethnies minoritaires (Karen, Thaï Lü, Palaung), qui pratiquent encore le tissage dans leur foyer, installent en général leur métier à tisser traditionnel dans l’espace situé entre les pilotis, sous la maison.
(6) D’après certains architectes thaïlandais, les kalae seraient la représentation stylisée des cornes du buffle d’eau.
(7) Les gnao, qui décorent les toits des maisons du centre de la Thaïlande, rappellent les nâga protecteurs des toitures de temples. Ils s’inspirent de l’architecture khmère.
( 8 ) Cette toiture était couverte de chaume dans le passé.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : Architecture traditionnelle en Thaïlande
« Réponse #108 le: juin 28, 2019, 09:11:28 am »


LES MAISONS TRADITIONNELLES THAILANDAISES

L'Architecture thaïlandaise traditionnelle assure un contrôle climatique naturel à l'intérieur de la maison. Il y a un flux d'air de rafraîchissement naturel sous le toit et le plancher.

La forme fondamentale des maisons partout dans le Sud-Est asiatique est une structure pignon - couverte construite sur des poteaux. Comme représenté sur des objets anciens, tels que tambours de bronze gravés déterrés au Vietnam et en Indonésie, cette forme date de la préhistoire de la région. La version Thaïlandaise de la maison est construite en bambous ou en bois non peint, souvent proche de l'eau. Elle utilise des murs préfabriqués qui sont montés sur pilotis, avec un espace polyvalent sous la plate-forme.

L'expression locale la plus raffinée d'une telle architecture a évolué au Siam central pendant la période prospère d'Ayutthaya. Une grande maison de ce type peut avoir jusqu'à trois bâtiments ou plus, groupés autour d'une terrasse qui fonctionne comme une pièce familiale et en plein air. Ce type d'habitation siamoise classique de la maison traditionnelle la plus commune combine avec grâce une excellente adaptation au climat et manière de vivre.

Les semblables structures ont évolué dans le Nord, Nord-Est et Sud de la Thaïlande. La version du Nord est plus carrée et quelque peu plus massive que celle de sa cousine du centre. Les maisons du centre ont les murs légèrement inclinés vers le centre.

Les maisons du Nord-Est sont plus rustiques, tandis que les maisons du Sud se caractérisent souvent par une influence Malaise avec des éléments tels que chantournement peint et des toits un peu en forme de chien assis provenant de l'architecture coloniale.

La plupart des Thaïlandais vivent encore de la terre, et de l'exportation des produits de la ferme. L'architecture spéciale qui convient à la culture du riz inclut des granges pour entreposer le grain qui sont aussi des refuges temporaires que les fermiers utilisent quand ils doivent travailler dans les champs loin du village. Ces structures sont si importantes que quelques fermiers consacrent plus d'attention à leur construction et esthétique que leur propre demeure. Ces granges, comme les maisons, sont construites sur pilotis, avec des toits et pignons. Une grange à riz peut aussi faire partie du groupe de maison avec des arbres autour du périmètre et autres petits abris pour le stockage ou le bétail. Les plantes sont cultivées en pots ou dans une partie du jardin pour l'usage culinaire ou l'embellissement du site.

Aujourd'hui, á la grande consternation de quelques architectes du pays, tous les styles se mélangent : moderne, grec, Bauhaus, sophistication chinoise et origines thaïlandaises se côtoient, donnant ainsi un résultat souvent intéressant et parfois plaisant. Une grande partie de Bangkok ressemble beaucoup aux autres capitales asiatiques de forte expansion, telles que Hong-Kong et Singapour. Les maisons typiques de bois sont rasées au profit des grands ensembles. Les appartements et bureaux situés dans de hauts immeubles modernes hâtivement construis contrastent avec les émouvants trésors architecturaux de la ville, fort heureusement préservés pour les visiteurs amateurs d'arts asiatiques.


LES MAISONS SUR L'EAU

La tradition Thaïlandaise aime les voyages en bateau, la pêche et l'eau en générale. Les thaïs aiment se baigner. La meilleure place pour vivre est donc sur l'eau ou sur un ponton. Ces maisons sont confortables et bien adaptées pour le commerce ainsi que les transports sur l'eau.

Une maison flottante ou « RUEN PAE », peut être construite comme une maison sur terre, avec un toit galbé, les bords de toit bas et panneaux de bois ou de bambou.

Les murs en face de l'eau sont généralement faits de bambous tressés ou tôles ondulées avec charnières, pouvant ainsi être ouverts plus facilement, la plupart du temps pour exposer des marchandises à vendre pour les bateaux qui passent. La maison peut être composée d'une deux ou trois parties, chacune pouvant atteindre 4 mètres sur 6. Les pièces sont utilisées alternativement comme cuisine, dortoir, atelier ou endroit de stockage pour les marchandises. Il n'y a pas de salle de bains, car les environs sont utilisés comme tel.

En dessous du support de la maison, il y avait souvent un ponton flottant fait de bois ou de bambou. Ceci permettait de s'adapter aux inondations et de déplacer la maison. Les poteaux qui soutenaient la maison traditionnelle sur pilotis permettent aussi de construire directement sur l'eau, les rivières, les lacs et ce avec de très légères adaptations. Elle s'appelle alors « BAAN RIM NAAM » ce qui veut dire la maison sur l'eau.

Parfois la maison était construite en partie sur terre et sur l'eau. Positionnée entièrement sur l'eau, elle était reliée à la terre par une passerelle. Dans tous les cas, l'entrée principale se trouve coté eau et est généralement couverte d'une véranda avec des escaliers menant directement à l'eau.
 

LES MAISONS DU NORD

L'architecture des maisons locales du Nord de la Thaïlande est connue sous le nom de « LANNA ». Nom également du royaume localisé dans le nord du 13ème au 18ème siècle. plus grande et la plus fine des sortes de résidences classique maison de style « KALAE », nom de la décoration en V ou en X au sommet du pignon avant, qui symbolise les cornes du buffle d'eau.

La maison « KALAE », comme sa cousine du centre est construite sur base de panneaux préfabriqués, montés sur pilotis avec un espace au dessous à usages multiples. La maison typique est composée d'un double bâtiment rejointoyé au bord du toit par une gouttière avec des tuiles en bois plutôt qu'en céramique. Les murs extérieurs sont droits et non penchés vers l'intérieur de forme trapézoïdale, le toit est plat et non galbé comme dans la version du centre. Les fenêtres sont petites et placées uniquement sur les murs latéraux pour pouvoir mieux retenir la chaleur durant la saison froide, car la température peut descendre proche du zéro degré.

Il y a quatre différents types de maisons «KALAE» qui varie suivant les dimensions, jusqu'à inclure quatre bâtiments ainsi qu'une terrasse secondaire. D'autres types de maisons du Nord sont plus petites et moins luxueuses que la maison «KALAE», mais partagent beaucoup des caractéristiques de base de cette dernière.

La partie la plus importante des maisons du Nord est la terrasse et la véranda ou «TOEN», orientée au Sud pour la chaleur. C'est le centre des activités familiales, l'endroit de réception des invités et parfois aussi un endroit pour dormir. La partie principale n'a qu'une pièce et sert de dortoir pour toute la famille.
 

LES MAISONS DU CENTRE

La maison en bois classique du centre de la Thaïlande se caractérise par une certaine élégance. Elle a un toit de forme galbée, concave avec le bord du pignon qui se termine en forme de serpent, et des murs trapézoïdaux.

L'adaptation de la maison aux fortes pluies et à la chaleur débute avec les fins poteaux sur lesquels la structure est construite. Ceci est impératif car les villages du centre thaïlandais sont principalement bâtis proches de rivières et canaux et donc soumis aux inondations pendant la saison des pluies qui dure de juin à octobre.

Quand la terre est sèche, les familles utilisent la partie abritée sous la maison qui est approximativement 2 m à 2.5 m de haut pour faire des travaux de l'artisanat, entreposer des outils, ou élever des poulets et des canards. La courbe du toit escarpée est mise en évidence par un bord courbé appelé bord de rive, ou "PANLOM", place au bord du pignon pour protéger les tuiles et le toit de chaume du vent. Les finales en bas du pignon sont recourbées comme un crochet et aussi appelées "NGA0".

Les colonnes et les murs sont construits légèrement inclinés vers le centre pour augmenter la solidité. Les fenêtres sont grandes et larges pour optimiser la ventilation; leur structure est trapézoïdale comme le bâtiment et les murs.

Les menuisiers professionnels pré assemblent les murs de telle façon qu'ils puissent être utilisés dans n'importe quelle maison. Les pièces ouvertes sur la véranda couverte ont environ 2 m de large et donnent après une marche sur la terrasse.

Une famille modeste peut commencer avec un seul bâtiment et une terrasse, et utiliser un petit espace couvert sur le côté comme cuisine. Quand la famille s'agrandit on va ajouter deux bâtiments à la fois ou cinq ; un nombre pair de bâtiments est considéré comme portant malheur.
 

LES MAISONS DU SUD

Sur plusieurs styles de maisons dans les 14 provinces du Sud, la plus caractéristique est certainement la maison Thaïe Musulmane. Ce type est surtout plus répandu dans les 4 provinces du Sud profond ou la population est principalement Musulmane ou Malaise, à savoir Pattani, Satun, Yala et Narathiwat.

Les toits de ces maisons prennent une des trois formes suivantes :

- « hipped roof », connu sous le nom de « PANYA », ou « LIMA » sont populaires et influencés par la colonisation Anglaise ou Hollandaise qui s'est propagée de l'Indonésie ou de la péninsule Malaise.
-« hipped roof » au toit galbé appelés « BLANOR ».

Le style Malais avec ses racines dans l'art Islamique est décoré de nombreuses pièces de bois sculpté, de grilles de ventilation, et de fins de panneaux galbés, souvent peints avec des couleurs différentes.
Les poteaux des maisons du Sud appelés «TEEN SAO» sont placés sur le sol plutôt qu'enfoncés dedans. Cela protège contre les termites, les moisissures durant la saison des pluies, et permet un éventuel déplacement.
 

LA MAISON DE MARCEL

Nous finirons cet article par un style de construction sans raffinement et malheureusement devenu courant, la maison stéréotype des années 2000, sans âme aucune mais avec un abri pour le "fortuner"... Ciment, fibro, placo, carrelage, aucun matériau noble, plus de pilotis, aucune décoration traditionnelle mais un air conditionné. Fonctionnelle certes, romantique pas du tout!

Notez que si l'idée de construire votre propre maison en Thaïlande vous tarabiscote, de nombreux constructeurs et architectes locaux privilégient toujours le style traditionnel, vous pouvez facilement les découvrir et les contacter sur place ou sur le net...



https://www.rawai.fr/maisons-traditionnelles-thailandaises.html
IP archivée