Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Des difficultés pour le riz thaï...  (Lu 36190 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #25 le: novembre 14, 2012, 08:45:35 am »


Riz : La Thaïlande revoit ses objectifs d’exportation à la baisse


Engagé depuis un an dans une politique contestée de soutien aux riziculteurs, la Thaïlande diminuera cette année ses exportations de riz. L’an dernier, les exportations s’étaient élevées à 10,6 millions de tonnes, soit le tiers du volume mondial.

Mais en 2012, elles ne devraient pas dépasser 7,5 millions de tonnes, a indiqué le ministre du Commerce, cité par la presse locale. Elles pourraient même s’établir à seulement 6,5 millions de tonnes, selon certains exportateurs.

Cette diminution spectaculaire est liée au renchérissement du coût de la céréale, puisque le gouvernement, conformément à sa promesse de campagne, avait décidé d’acheter la production à un prix près de 50% supérieur à celui du marché. Ainsi, la Thaïlande dispose d’importants stocks, difficile à vendre sur les marchés internationaux.

Cependant, les autorités estiment que la baisse des volumes sera compensée par l’augmentation des prix de vente. Les exportations de riz devraient de nouveau rapporter environ quatre milliards de dollars à l’Etat thaïlandais en 2012.


http://www.zonebourse.com/ROUGH-RICE-FUTURES-ZR-3881394/actualite/Riz-La-Thailande-revoit-ses-objectifs-d-exportation-a-la-baisse-15505092/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #26 le: novembre 16, 2012, 09:22:49 am »


Les Etats-Unis reprochent à la Thaïlande ses subventions sur le riz


Hier, les Etats-Unis ont posé une question à la Thaïlande devant le comité Agriculture de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). En cause : le programme de soutien du gouvernement de Bangkok à ses producteurs de riz.

C'est un peu le monde à l'envers : les Etats-Unis, souvent accusés de subventionner leurs exportations agricoles, du coton au soja, en passant par le blé, soupçonnent à leur tour la Thaïlande de vouloir faire du dumping sur son riz. Car le gouvernement de Bangkok achète très cher le riz aux paysans depuis plus d'un an, c'était une promesse électorale.
 
Le riz thaïlandais jusqu'à présent le plus acheté au monde n'est donc plus du tout compétitif par rapport au riz indien ou vietnamien, qui sont disponibles en abondance. La situation est totalement inédite : le riz thaï est même devenu plus cher que le riz des Etats-Unis ! Les riziculteurs américains ne devraient donc pas trop se plaindre, ils ont profité de l'absence de la Thaïlande du marché mondial, pour reprendre quelques parts de marché mais pas au point où ils auraient pu le faire, au Japon par exemple. L'archipel nippon augmente certes ses importations de riz pour l'agro-alimentaire et la restauration, mais il commence à préférer le riz des autres pays asiatiques au riz californien ! Alors les producteurs aux Etats-Unis tremblent en réalisant les énormes stocks que la Thaïlande pourrait libérer à prix cassé à l'export, ce qui ferait dégringoler encore plus brutalement les cours qu'aujourd'hui.
 
L'administration américaine s'est fait le relais de cette crainte auprès du comité Agriculture de l'OMC. Si la plainte des Etats-Unis contre la Thaïlande n'est pas près de se concrétiser, l'avertissement américain devant l'OMC est peut-être utile quelques jours avant la signature du traité de libre-échange entre les deux pays, qui devrait être signé ce week-end par Barack Obama, lors de son déplacement pour le sommet de l'Asean.


http://www.rfi.fr/emission/20121116-etats-unis-reprochent-thailande-subventions-le-riz
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #27 le: novembre 24, 2012, 09:22:51 am »


Riz : Accord entre la Chine et la Thaïlande sur le riz


Commodesk - La Chine et la Thaïlande ont signé ce mercredi 21 novembre un protocole d’accord au sujet du commerce de riz. Les quantités exportées par la Thaïlande et les prix de vente n’ont cependant pas encore été fixés par les deux pays.

La Thaïlande, qui pratique depuis un an une politique de soutien aux producteurs et dispose de stocks gigantesques, souhaitait livrer cinq millions de tonnes durant les deux prochaines années. Mais la Chine n’a pas besoin de telles quantités, et il est plus probable que les quantités soient comprises entre deux et trois millions de tonnes.

Les stocks thaïlandais dépassent actuellement les dix millions de tonnes de riz, et l’annonce de la poursuite de la politique de soutien aux producteurs risque de provoquer des difficultés de stockage dans les mois à venir.


http://www.zonebourse.com/ROUGH-RICE-FUTURES-ZR-3881394/actualite/Riz-Accord-entre-la-Chine-et-la-Thailande-sur-le-riz-15539325/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #28 le: décembre 17, 2012, 04:39:20 pm »


La Thaïlande se débarasse de son vieux riz en Afrique !    :What?

Conséquence de la politique de soutien artificiel des cours du riz que pratique la Thaïlande depuis l’arrivée de la famille Thaksin au pouvoir: le royaume a accumulé de gigantesque stocks de riz acheté par l’Etat à un prix fixé par avance, et supérieur au prix du marché.

Le ministre nigérian de l’Agriculture et du Développement rural, le Dr Akinwumi Adesina, a récemment  tiré la sonnette  d’alarme car certains pays, notamment la Thaïlande et l’Inde, soldent leurs stocks de riz parfois vieux de 15 ans au Nigeria.

Le ministre nigérian de l’Agriculture s’exprimait à la  conférence annuelle de 2012 de la Chartered Institute of Bankers du Nigeria à Lagos, et a précisé que le Nigeria est devenu le plus grand importateur de riz au monde.

« Une grande partie du riz importé au Nigeria, en particulier de la Thaïlande et de l’Inde, provient de stocks vieux de 10 à 15 ans qui sortent de leurs réserves stratégiques. Il est l’objet d’un dumping sur notre marché et c’est pourquoi il est vraiment très peu cher.

Mais cette politique commerciale a des effets désastreux pour les producteurs de riz du Nigeria qui sont proche de la faillite. Le Nigeria est le plus grand importateur de riz au monde avec une demande de riz qui devrait augmenter par rapport au niveau actuel de cinq millions de tonnes à 36 millions de tonnes en 2050.

«À moins que le Nigeria commence un programme de substitution aux importations pour le riz, il dépensera 150 milliards de dollars annuellement importation du riz en 2050.  C’est beaucoup trop»

Avec une population estimée à 162 millions d’habitants en 2011, le Nigeria est le pays le plus peuplé d’Afrique. Il compte pour un sixième de la population du continent sur à peine un trentième de sa surface (environ 3 %). Environ 50 % de la population vit dans des zones urbaines et au moins 24 villes comptent plus de 1 000 000 habitants.

http://thailande-fr.com/actu/22014-la-thailande-se-debarasse-de-son-vieux-riz-en-afrique#axzz2FD4qogL

IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #29 le: décembre 18, 2012, 02:29:45 pm »

La Thaïlande se débarasse de son vieux riz en Afrique !    :What?

sûr que çà rend plus que service, voire même vital... mais tout de même : pas gênés les copains thaïs...  :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #30 le: décembre 19, 2012, 03:36:05 pm »


Peu de gens savent que le riz est une denrée stratégique puisqu'elle nourrit une majorité d'êtres humains... La moindre évolution de ses cours peut mofifier la vie de millions de personnes...
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #31 le: décembre 21, 2012, 03:36:14 pm »



La Thaïlande croit en sa politique sur le riz !

La production thaïlandaise de riz devrait encore augmenter en 2012-2013, par rapport à la campagne précédente, selon l’Office d’économie agricole (OAE). Pour le  riz non concassé, l’organisme gouvernemental table sur une récolte de 37,9 millions de tonnes (+ 9,4%).

Cette augmentation est permise par la hausse des surfaces. En effet, de nombreux agriculteurs se tournent vers le riz du fait de la politique de soutien mise en place l’année dernière par le gouvernement. Ce dernier achète toute la production à prix garanti.

La politique du gouvernement n’aurait qu’un impact limité sur les exportations de riz : à en croire l’OAE, le pays restera le premier exportateur mondial en 2012-2013, avec un volume de huit millions de tonnes (23%).

Des négociants chinois se sont notamment montrés intéressés par le riz thaïlandais. Des ventes aux enchères sont régulièrement organisées depuis novembre pour tenter d’écouler les 570.000 tonnes en stock.

http://www.zonebourse.com/ROUGH-RICE-FUTURES-ZR-3881394/actualite/Riz-La-Thailande-croit-en-sa-politique-sur-le-riz-15658503/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #32 le: février 13, 2013, 08:06:16 am »

http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9758370-


Grande première pour le riz thailandais 


En effet le fameux Hom Mali (riz thaï parfumé au jasmin) va devenir le premier produit "certifié" par l'Union Européenne qui lui estampillera très bientôt et officiellement, son Indication Geographique Protegee (IGP) .

Le fameux IGP couvre l'ensemble des produits agricoles et des denrées alimentaires qui sont étroitement liées a une zone géographique particulière.

La Thaïlande avait présenté sa requête depuis 2008 et a donc obtenu cette reconnaissance au bout de 5 longues années de "bataille" car au début du processus, l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la France s'étaient opposé àce que seule la Thaïlande puisse recevoir cet IGP, en prétextant que ce riz pouvait aussi pousser ailleurs...

Ce n'est donc qu'après de longues explications données par les spécialistes en la matière, qui ont expliqué avec patience que cette qualité de riz ne pouvait pas pousser ailleurs et ne pouvait se développer que sur une zone limitée que le label a été obtenu.



A cette occasion, le Ministère du Commerce organisera une petite fête lors de la prochaine visite de la PM en Belgique au début Mars 2013, date à  partir de laquelle, il sera certainement possible de faire mieux connaitre et promouvoir ce riz sur la scène Internationale, entraînant ainsi une augmentation des exportations vers l'Etranger,  d'autant que les consommateurs europeens seraient nombreux à apporter une importance particulière à cet IGP.

Les principales zones ou sont cultivés ce riz se trouvent dans les provinces du Nord Est du Pays, à savoir Roi-Et, Maha Sarakham, Surin, Si Sa Ket, et Yasothon.

Chaque année, la Thaïlande produit environ trois millions de tonnes de riz Hom Mali, soit 10 % de sa production totale de riz, dont 75 % est destiné à la consommation locale, tandis que 25 % sont destinés à l'exportation vers les pays voisins, et les Etats-Unis principalement, puis l'Europe, l'Afrique et enfin l'Océanie.

Deux autres produits thaïlandais sont désormais en attente de recevoir éventuellement cette distinction dans les 6 mois a venir, il s'agit du café cultivé aux alentours du Doi Tung et du Doi Chang, dans la province de Chiang Rai.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #33 le: février 13, 2013, 08:46:53 am »


Je confirme la fin d'article... Le café du Doi Tung, du Doi Chang et du Doi Suthep est un arabica tout à fait exceptionnel...
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #34 le: mars 06, 2013, 12:19:37 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-9789630-


Les agriculteurs mécontents : soupçon sur le riz ...


Un peu fatigués par les divers rebondissements et changements de cap du gouvernement, qui leur avait promis monts et merveilles,  les agriculteurs ont averti hier qu'ils entendaient bien organiser une manifestation monstre suite à la nouvelles annonce faite par le gouvernement, c'est à dire, son intention de réduire les prix du riz...


En effet, la semaine dernière,  le Ministère du Commerce a déclaré que le gouvernement envisageait de baisser le prix d'achat du riz des producteurs à 13.000 baths / la tonne au lieu des 15.000 baths actuels...

Il est vrai que l'annonce de soutient par les subventions du prix du riz avait séduit des millions de d'électeurs des zones rurales. Ce qui &tait moins annoncé, c'est qu'assez rapidement cela s'arrêterait, faute de moyens... 

La situation a ainsi généré d'énormes stocks (on parle actuellement de 17 millions de tonnes de riz ce qui représente plus du double des exportations d'une année normale), déclenchant d'inévitables soupçons de corruption   >:(   ou encore un envol du marché, etc.

Vichien Phuanglamjiak, vice président de l'association thaïlandaise des exportateurs de riz qui représente quelques 800 producteurs de riz,  a expliqué qu'il avait envoyé une lettre a la Première Ministre lui disant qu' ils n'étaient pas d'accord avec sa décision et que sans réponse de sa part, une manifestation serait rapidement mise en place !

Le mois dernier, les fonctionnaires et les banquiers déclaraient que le gouvernement avait payé moins d'1/6 de ce qu'il devait...

Avec un espace de stockage trop petit, les exportateurs de riz ont ainsi déclaré que le gouvernement va bientôt être contraint a vendre le riz stocké par manque de place. 

Ill devra le vendre a perte, une perte qu'il faudra couvrir par... les Thaïlandais eux mêmes.

"la verite doit etre revelee un jour ou l'autre, le gouvernement ne peut plus cacher cet etat de fait"

a ainsi déclare V.Sriprasert, President d'honneur des exportateurs de riz. 

Lorsque la Première Ministre a pris le pouvoir en 2011, elle promettait de payer les agriculteurs bien au-dessus ce qui était alors le taux du marché pour le riz, le prix a l'exportation était alors fixe a 565 $ la tonne, ce qui rend le rendait compétitif face au riz vietnamien (390 $/tonne) et au riz indien (410 $/tonne).

Mais le gouvernement a refusé de donner plus de détails sur les stocks d'alors, allant jusqu'à arrêter toute publication des données commerciales... rappelant seulement qu'il avait vendu 7,3 millions de tonnes de riz provenant des stocks et qu'il comptait rembourser progressivement la banque d'Etat a l'origine de la subvention.

Pourtant les exportateurs s'étonnent de n'avoir pas vu de volumes importants chargés sur les bateaux destinés a l'export ... alors qu'en est-il vraiment ?


On dirait que çà sent le roussi...   ???

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #35 le: mars 07, 2013, 09:25:17 am »


Après les belles promesses, les mesures qui font dégringoler les exportations thaïlandaises du riz, le gouvernement va bien être obligé de revenir à des mesures plus conforme à la réalité !...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #36 le: avril 04, 2013, 08:14:23 am »


Retour à la réalité ?!!...


Le programme de soutien au riz thaïlandais revu à la baisse

Le gouvernement thaïlandais va limiter la quantité de riz qu’il achète aux agriculteurs au cours de la prochaine saison de récolte de riz, un changement motivé par le manque d’espace et par une inflation des coûts de stockage.

La Thaïlande a accumulé un énorme stock de riz depuis que le gouvernement a commencé en 2011 son programme de subvention aux prix du riz, mais le ministère du Commerce a réaffirmé sa détermination à mener à bien jusqu’au bout ce programme de plus en plus critiqué par les experts qui craignent des pertes collosalles pour le gouvernement et une dégradation des stocks accumulé depuis deux ans.


Un montant limité à 500.000 baht par agriculteur

Le Secrétaire permanent du Ministère du Commerce a également souligné que chaque agriculteur participant ne sera autorisé qu’ à demander un achat pour une valeur maximale de 500.000 baht (environ 13.500 euros), car le programme est destiné à aider les petits producteurs.

Mme Vatchari a déclaré que, bien que la plupart des agriculteurs participants ont reçu leur argent comme promis, certains retards sont causés par des complications de procédure.

Le gouvernement thaïlandais a accepté de garantir un prêt de 105 000 000 000 baht (US $ 3,59 milliards) à la Banque d’Etat de l’Agriculture et des coopératives agricoles (BAAC) pour lui permettre de continuer à payer aux agriculteurs le prix subventionné de 15.000 bahts par tonne pour le paddy, soit environ 50 % au-dessus du prix du marché.

Le programme d’achat du riz à des prix supérieur aux cours du marché décidé par le gouvernement en juillet 2011, a propulsé les stocks de riz en Thaïlande à des niveaux records, et poussé les prix à l’exportation à des niveaux qui ne permettent plus à la Thaïlande d’écouler son riz sur le marchés mondiaux. Depuis le démarrage ce programme la Thaïlande a perdu sa place de premier exportateur mondial de riz, une place qu’elle occupait depuis trois décennies jusqu’à l’année dernière.


http://www.thailande-fr.com/economie/23990-le-programme-de-soutien-au-riz-revu-a-la-baisse#axzz2PS1y1gnW
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1211
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #37 le: avril 05, 2013, 06:47:20 pm »

Les rouges du gouvernement ne sont plus en odeur de sainteté. J'ai pas mal de copains thais qui me disent qu'ils se sont bien fait avoir avec toutes leurs promesses et que rien n'a changé. Ils ne revoteront plus pour eux !
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #38 le: avril 06, 2013, 09:02:20 am »


Je confirme tes propos Nono. Mon épouse me disait encore hier que sa coiffeuse (un exemple type de personne de la classe moyenne), qui était une "rouge" convaincue il y a encore quelque temps, lui avait avoué que la prochaine fois, elle voterait "jaune", tant elle se sentait trahie par les promesses non tenues de l'actuel gouvernement...
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #39 le: mai 10, 2013, 01:55:11 pm »


Exportation de riz : la Thaïlande chute à la 3ème place


Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’Inde pourrait exporter 8,3 millions de tonnes de riz d’ici la fin de l’année 2013, ce qui lui permettrait de conserver son titre de premier exportateur dans le monde. La Thaïlande, elle, chuterait à la troisième place.

L’année dernière et pour la première fois depuis trente ans, l’Inde a su détrôner le pays avec quelques 10,3 millions de tonnes de riz exportés contre seulement 7 millions pour la Thaïlande.

« Et nous pensons que d’ici la fin de l’année, l’Inde conservera sa place de leader. Elle sera suivie par le Vietnam et la Thaïlande, au coude à coude, avec respectivement 7,8 et 7,7 millions de tonnes », a déclaré Hiroyuki Konuma, représentant régional de la FAO en Asie.

La Thaïlande, qui offre aux agriculteurs un prix fixe d’environ 500 dollars par tonne de riz, espérait que cela augmenterait les prix internationaux du riz tout en renforçant les revenus des agriculteurs.

Mais ceux-ci ont au contraire baissé de 4% durant les quatre premiers mois de 2013 selon la FAO dont le rapport indique tout de même que la production de riz sur le continent devrait atteindre une croissance de 2,2% en 2013 avec un total de 452 millions de tonnes exportés.

La réserve de l’Inde devrait atteindre 22 millions de tonnes en fin d’année 2013, en baisse de 7,6% par rapport à 2012, tandis que celle de la Thaïlande atteindra 16,3 millions de tonnes, en hausse de 29%.

http://www.thailande-fr.com/actu/24605-exportation-de-riz-la-thailande-chute-a-la-3eme-place#axzz2Srownfq0
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #40 le: mai 12, 2013, 08:00:34 am »


C'était prévisible... Mais la Thaïlande pourrait récupérer assez rapidement sa 1ere place d'exportateur mondial en réajustant ses prix d'achat aux producteurs...
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #41 le: juin 10, 2013, 09:21:05 pm »


La Thaïlande va revoir à la baisse le prix de son riz !


Le gouvernement thaïlandais se démène sans grand succès pour apaiser les inquiétudes concernant les pertes financières provoquées par le programme de subvention du riz : l’agence de notation financière Moody ‘s Investors Servi a fait savoir la semaine dernière qu’elle pourrait revoir à la baisse sa notation de la Thaïlande, en raison des pertes massives que le projet est susceptible d’entraîner au cours de sa troisième année d’existence.

En attendant davantage de clarté sur le montant des pertes, le ministre du Commerce thaïlandais M. Boonsong Teriyapirom va proposer un abaissement du prix subventionné du riz, à 10.000 baht par tonne au lieu de 15.000 à 20.000 baht selon la qualité ou la variété de riz. Lors d’une conférence de presse la semaine dernière, M. Boonsong n’a pas fourni d’explication précises sur les pertes du régime de subvention du riz que l’opposition du Parti Démocrate estime à plus de 200 milliards de baht.

200 à 300 milliards de baht de pertes


Le vice-ministre du Commerce Nattawut Saikua lors d’une conférence de presse a aussi été incapable de donner une estimation crédible des pertes financière liées au programme de l’administration de Yingluck Shinawatra, tout en estimant que le chiffre de 260 milliards de baht (8.8 milliards de dollars) divulgué par les  médias locaux était exagéré.

M. Boonsong a déclaré dimanche que le prix de 10.000 baht a été accepté par l’Association des agriculteurs thaïlandais. M.Prasit Booncheuy, le président de l’association, a  déclaré que

«La plupart des agriculteurs seraient prêts à accepter un prix plus bas que le prix actuel. Le gouvernement propose 15.000 à 20.000 baht par tonne de riz, mais les agriculteurs ne touchent pas le montant de ce prix de toute façon en raison de la corruption »

L’agence de notation Moody a averti la semaine dernière que les pertes financières liées à la subvention du riz pourraient menacer la stabilité de la note financière de la Thaïlande

Jusqu’à présent, le gouvernement de coalition dirigé par le Parti Pheu Thai  achète aux agriculteurs leur récolte de riz à un prix garanti de 15.000 baht par tonne, et le riz de qualité supérieure Hom Mali à 20.000 bahts la tonne, soit un prix 40-50% supérieur aux prix du marché mondial.

Le gouvernement thaïlandais a accumulé 17 millions de tonnes de riz dans ses entrepôts

Le ministère de l’Agriculture des États-Unis, estime que le gouvernement thaïlandais détient 17 millions de tonnes de riz dans ses entrepôts pour lequel le gouvernement a payé près de 13 milliards de dollars.

Le Premier ministre Yingluck Shinawatra a introduit le régime de subvention en 2011 pour augmenter les revenus des populations rurales, tout en espérant que le plus grand exportateur de riz au monde, à l’époque la Thaïlande, serait capable pousser les prix mondiaux du riz à la hausse.

Au lieu de cela, les exportateurs rivaux de la Thaïlande tels que le Vietnam et l’Inde ont intensifié leur production et leurs exportations, tandis que les importateurs clés tels que les Philippines ont augmenté leur production locale dans le but d’améliorer leur sécurité alimentaire.

Le Vietnam et l’Inde vendent aujourd’hui leur riz à environ 150 $ à 170 $ en deça des prix partiqués par la Thaïlande,  qui a perdu son rang de premier exportateur mondial.

http://www.thailande-fr.com/economie/25008-riz-populisme-et-dette
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #42 le: juin 11, 2013, 10:20:10 am »


Le subvention pour soutenir le prix d'achat du riz aux producteurs thailandais n'est pas viable à long terme... Le gouvernement va devoir modifier son action s'il souhaite demeurer compétitif sur le plan international...
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #43 le: juin 21, 2013, 01:16:54 pm »



La colère gronde chez les paysans .


"Des agriculteurs furieux", annonce le quotidien le 20 juin.

La veille, le gouvernement a revu à la baisse le montant de ses subventions aux riziculteurs. Désormais il achètera la tonne de riz 12 000 bahts contre 15 000 (291 contre 363 euros), un prix qui demeure malgré tout au-dessus de celui du marché.

Ce programme s’est avéré extrêmement coûteux pour la Thaïlande qui, incapable d’écouler ses stocks, a perdu son rang de premier exportateur mondial de riz. Plusieurs associations paysannes menacent désormais de descendre dans la rue.

Source : http://www.courrierinternational.com/breve/2013/06/20/la-colere-gronde-chez-les-paysans
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #44 le: juin 21, 2013, 08:15:36 pm »


Les paysans ne voient pas plus loin que le bout de leur nez (qu'ils ont court d'ailleurs !)... Si le gouvernement maintient son prix d'achat trop haut, les rizeries ne pourront bientôt plus exporter (déjà que les stocks s'accumulent !) et à moyen terme, elles n'achèteront plus rien... à ces mêmes paysans !
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #45 le: juin 23, 2013, 03:03:56 pm »


"Donner moi vos votes, j'achèterai votre riz plus cher !"...Lorsque l'on a appris cette volonté du nouveau gouvernement il y a deux ans, j'avais hurlé à la mesure populiste, prévoyant d'avance l'effondrement des exportations du riz thaïlandais et ses conséquences à court terme sur les paysans... Et bien voilà, on y est !...



La Thaïlande étouffée par son riz


Madame Yingluck Shinawatra, première ministre de la Thaïlande, est bien embêtée. En juillet 2011, son gouvernement avait décidé de soutenir le pouvoir d'achat de son électorat rural en surpayant de 50 % la tonne de riz par rapport au prix du marché, soit 500 dollars (380 euros) la tonne. Les agriculteurs ont été ravis. Mais l'heure de l'addition a sonné.

A Bangkok, dans l'opposition, on parle d'une facture à venir de 8 milliards de dollars accumulés d'octobre 2011 à la fin 2013. L'agence Moody's a prévenu, le 3 juin, que cette charge risquait de l'obliger, un jour, à dégrader la note de crédit du pays.

Le frère de Mme Shinawatra, Thaksin, qui avait été déposé par l'armée en 2006, lui a conseillé de publier, au plus vite, le coût réel de ses achats de riz, car les manifestations se multiplient. Le 16 juin, l'opposition a même remporté une circonscription législative qui lui échappait depuis trente-sept ans.

Mais comment sortir du piège où le gouvernement s'est mis ? En 2011,...


http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/06/22/la-thailande-etouffee-par-son-riz_3434859_3234.html
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #46 le: juin 25, 2013, 07:51:12 am »


La Thaïlande réduit son programme de subventionnement du riz


Jusqu’alors acquis à des prix supérieurs de 50 % à ceux du marché, le riz sera désormais payé de manière moins importante aux producteurs.


Le programme thaïlandais de subventionnement du riz va être réduit. Le Comité de la politique nationale du riz a approuvé une baisse de 20 % du prix d’achat de la tonne de riz blanc, qui sera désormais acquise au prix de 12 000 bahts, soit 385,60 dollars. Elle était, depuis 2011, payée à un prix supérieur de moitié aux cours mondiaux. Cette mesure entrera en vigueur le 1er juillet. Le Premier ministre Yingluck Shinawatra a été contraint de revenir sur cette promesse électorale, qui visait notamment à accroître les revenus dans les zones rurales.

Le gouvernement thaïlandais a dépensé 588,7 milliards de bahts au cours de la campagne 2011-2012 pour l’achat de 27 Mt de riz usiné, soit 70 % des importations mondiales annuelles. Il estime avoir perdu, au cours de cette période, 136,9 milliards de bahts. Depuis cette période, les autorités sont partiellement revenues sur la promesse d’acheter l’ensemble de la production : certaines variétés ont été exclues, tandis que les subventions seront à l’avenir plafonnées par famille. « La politique actuelle est insoutenable pour le gouvernement  thaïlandais, qui ne peut continuer à acheter indéfiniment le riz à des prix supérieurs à ceux du marché sans le vendre », expliquait en mars dernier à L’Usine Nouvelle Concepción Calpe, économiste à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Yingluck Shinawatra  s’appuyait, en 2011, sur la puissance de la Thaïlande sur ce marché : le pays était, à cette date, le premier exportateur mondial de riz, avant de se faire doubler par l’Inde et le Vietnam. Ces pays se sont engouffrés dans la brèche ouverte par le gouvernement thaïlandais, qui a accumulé les stocks.  300 millions de bahts (10 millions de dollars) sont consacrés à l’entreposage. Entre 2011 et 2012, les exportations du pays ont reculé de 34 %, à 6,9 millions de tonnes. Les stocks devraient pour leur part atteindre le niveau record de 15,2 Mt en 2014 selon le département américain de l’Agriculture.

Cette réduction partielle des subventions constitue, pour le gouvernement thaïlandais, un moyen de réduire son déficit budgétaire. L’agence de notation Moody’s l’a mis en garde contre les conséquences financières des pertes générées par ce système, parmi lesquelles l’augmentation des difficultés qu’il éprouvera pour atteindre l’équilibre en 2017.


http://indices.usinenouvelle.com/produits-agricoles/la-thailande-reduit-son-programme-de-subventionnement-du-riz.4768
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #47 le: juin 28, 2013, 02:13:57 pm »

http://pattayathailande.com/big-c-rassure-sur-les-rumeurs-demballage-de-son-riz/


Encore un "petit" problème de riz...  >:(


Big C rassure sur les rumeurs d’emballage de son riz


Sandee Rice et Big C Supercenter ont rassuré les thaïlandais au début de la semaine, sur la qualité de leurs riz emballés. Les deux sociétés ont insisté sur le fait que leurs produits sont exempts de toute sorte de substance qui peut être dangereuse pour la santé des consommateurs..

Les deux enseignes ont nié les allégations qui circulent dans les médias sociaux concernant du riz pourri qui auraient été retrouvé dans certains hypermarchés en Thaïlande...  :o

Les deux porte-parole ont déclaré que leur emballage de riz est conforme aux normes internationales et que des contrôles de qualité ont été fait par des laboratoires accrédités.

Des rumeurs circulent en effet sur les médias sociaux comme quoi du riz pourri, emballé dans des sacs en plastique, provenant du programme du gouvernement aurait été vendu sur les marchés locaux et les hypermarchés, rapporte mcot.net.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #48 le: juillet 02, 2013, 03:27:23 pm »


Sous la pression, la Thaïlande rétablit ses subventions aux riziculteurs !


Deux semaines après avoir réduit les subventions accordées à ses producteurs de riz et provoqué leur colère, la Thaïlande doit rétablir mardi la tonne à 485 dollars, un prix qui lui a pourtant coûté son statut de premier exportateur mondial de la céréale.

Le gouvernement de Yingluck Shinawatra, dont l'électorat vient principalement des régions pauvres du nord et du nord-est du pays, avait décidé fin 2011 d'acheter le riz aux paysans à un prix 50% plus élevé que les cours mondiaux afin d'augmenter leurs revenus, respectant ainsi une promesse électorale.

Mais Bangkok, qui va acheter cette année au total 22 millions de tonnes de riz, peine depuis à trouver des acheteurs, face à la concurrence de l'Inde et du Vietnam qui se sont engouffrés dans la brèche. Ses pertes sont évaluées à 137 milliards de bahts (4,5 milliards de dollars) en un an.

Mi juin, le gouvernement avait donc annoncé une baisse de 20% du prix de la tonne, à 388 dollars, provoquant la colère des paysans, dont une grande majorité fait partie de l'électorat traditionnel du parti au pouvoir.

Lundi, le comité en charge du programme a finalement décidé de rétablir le prix original pour cette récolte, et de le réexaminer à l'automne. Une décision qui doit être formellement approuvée mardi par le gouvernement.
"Nous avons découvert qu'il restait plus de 200.000 paysans inscrits auprès du gouvernement, avec une production de 2,9 tonnes, alors (le comité) a décidé de maintenir le prix à 15.000 bahts", a indiqué le ministre des Finances Kittiratt Na-Ranong dans un communiqué.

Si la volte-face du gouvernement a réjouit les paysans, qui ont annulé leur menace de manifestations de masse, les exportateurs l'ont en revanche dénoncé.

Les marchés mondiaux du riz "se moquent du gouvernement thaïlandais", a commenté mardi Chookiat Ophaswongse, président de l'Association thaïlandaise des exportateurs de riz.

Baisser le prix à 12.000 bahts, toujours au dessus du prix mondial, était un bon signe, mais "nous sommes de retour à la case départ", a-t-il ajouté, estimant à 17 ou 18 millions de tonnes le stock d'invendus.

La Thaïlande n'a exporté que 6,9 millions de tonnes de riz en 2012, derrière les 9,5 millions de l'Inde et les 7,8 millions du Vietnam. Le pays accusait alors déjà une chute de 35% par rapport aux 10,6 millions de tonnes vendues en 2011, selon l'association des exportateurs.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/afp-00532653-sous-la-pression-la-thailande-retablit-ses-subventions-aux-riziculteurs-581695.php
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #49 le: juillet 03, 2013, 03:41:18 pm »


Ca va, ca vient... Politique sans aucun sens ni suivi... On ne comprend plus rien...
IP archivée