Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Des difficultés pour le riz thaï...  (Lu 36189 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #50 le: juillet 15, 2013, 09:45:02 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10118599-


Diminuer les stocks de riz...


Le Ministère du Commerce a explique qu'il allait organiser une vente aux enchères dans le but de réduire les stocks actuels d'environ 500,000 / 1.000,000 tonnes de riz par mois... 

Suite à une réunion du sous-comité qu'il a présidé aujourd'hui, le Vice Ministre du Commerce a expliqué que ces enchères seraient aussi bien au niveau national que pour l'exportation et qu'elles se dérouleraient 2/3 fois par mois...

Son ministère annoncera les dates dès vendredi afin que les petits et grands entrepreneurs puissent participer aux enchères.

En ce qui concerne les contrats de vente de riz de gouvernement à gouvernement, la Chine aurait accepter d'acheter 5 millions de tonnes de riz thaïlandais.

Au total les ventes de gouvernement à gouvernement devraient permettre de voir les stocks diminuer d'environ 7 millions de tonnes.

Entre Janvier et Juin, la Thaïlande a exporté environ 4,5 millions de tonnes de riz pour une valeur de 60 milliards de baths.

Le ministère va également vendre aux enchères 84.000 tonnes, principalement du riz au jasmin parfumé, à partir d'entrepôts, dans 14 provinces.

Le Rice Department a dit qu'il fallait apporter encore plus d'attention à l'amélioration de la qualité du riz exporte à l'étranger afin de créer plus de revenus pour les agriculteurs thaïlandais.

W.Rattanakorn, vice-ministre de l'Agriculture, a demandé aux responsables du Department d'accélérer son processus de développement et d'améliorer la qualite du riz par tous les moyens, afin que la Thaïlande retrouve sa place de leader au plus vite...


Je ne sais pas vous, mais personnellement, j'ai beaucoup de mal à  suivre ces messieurs du gouvernement, en ce qui concerne le problème du RIZ... 
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #51 le: juillet 22, 2013, 08:07:22 am »


Le riz, richesse et fardeau de la Thaïlande !

Le riz qui a longtemps été la culture emblématique de la Thaïlande, est devenu un enjeu politique pour le gouvernement qui l’utilise pour subventionner sa base électorale dans les régions rurales. Ce qui fût longtemps une source de richesse, est en train de devenir un fardeau pour le royaume.

Le gouvernement thaïlandais a mis en place une politique populiste d’achat du riz aux agriculteurs qu’il semble désormais incapable de contrôler. Cette politique a déjà coûté à la Thaïlande sa première place d’exportateur mondial, et elle est maintenant sur le point de remettre en question la stabilité financière du royaume.

Récemment le gouvernement a cédé aux pressions du lobby des agriculteurs et restauré le prix de soutien pour le riz à 15.000 baht par tonne (484 $ US) peu de temps après l’annonce d’une réduction à 12.000 baht.  Le renversement de politique est survenu après un récent remaniement ministériel, et portait la marque de l’ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra, qui avait encouragé sa sœur à instaurer cette subvention en 2011.

Pourtant la décision de réduire le prix de 15000 à  12000 baht avait été saluée comme une reconnaissance tardive du fardeau que  faisait peser ce système sur ​​le budget du pays, et de la menace à long terme qu’il représente pour les finances publiques.

En effet, la veille de ce soudain revirement, le ministre des Finances, Kittiratt Na-Ranong s’était engagé à limiter le montant de la subvention  à 70 ou 80 milliards de baht par an, le maximum selon lui que le gouvernement pourrait supporter.


Une source de corruption et d’instabilité financière

Le coût pour le gouvernement jusqu’à présent a été évalué à 146 milliards de baht, mais les pertes réelles sont difficiles à calculer en raison du manque d’informations fiables sur la taille réelle et la qualité des stocks, et les prix auxquels le gouvernement a vendu du riz dans les transactions de gouvernement à gouvernement. Le programme est aussi reconnu pour provoquer une corruption massive au niveau des meuniers qui achètent le riz aux agriculteurs pour le revendre ensuite au gouvernement.

Avec des niveaux de revenu en Thaïlande beaucoup plus élevés que ses concurrents que sont le Vietnam, l’Inde ou le Myanmar; la Thaïlande a davantage besoin d’un coup de pouce pour sa  productivité agricole , plutôt que d’une subvention aveugle qui aboutit à laisser moisir des millions de tonnes de riz dans des hangars.

Augmenter à nouveau les subventions intervient aussi à un moment critique où le gouvernement affiche des plans ambitieux pour engager des dépenses massives dans les transports urbains, et les systèmes de contrôle des inondations, qui risquent d’être des énormes sources de corruption.

Le riz n’est pas non plus la seule mesure populiste coûteuse et d’une efficacité douteuse du gouvernement de Yingluck. Une autre étant la désastreuses subvention pour les premiers acheteurs de voiture qui ne peut qu’exacerber les problèmes de circulation urbaine et la facture des importations de carburant.

Dans le même temps les perspectives économiques mondiales sont moins florissantes pour la Thaïlande :  une croissance plus faible en Chine, la volatilité du taux de change du baht, les inquiétudes sur les augmentations brusques de la dette des entreprises alimentées par les prises de contrôle de grande envergure et à prix élevé  de CP Group (Siam Makro) et Thaibev (Fraser & Neave à Singapour), sont autant de facteurs qui devraient inciter à la prudence.


http://www.thailande-fr.com/economie/25360-le-riz-richesse-et-fardeau-de-la-thailande
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #52 le: juillet 29, 2013, 07:06:31 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/blog/lire-article-92107-10148808-


Compensation mais pas de réparation possible !


Les "traders" impliqués dans la vente du riz viennet d'offrir quelques 20 millions de baths de compensation pour chaque consommateur tué par la bromure de méthyle retrouvé dans de nombreux paquets de riz ... >:(

En réalité, c'est une  tentative pour restaurer la confiance dans les céréales produites localement.

Par ailleurs, la Thai Rice Packer's Association (TRPA) en coopération avec 128 entreprises produisant plus de 800 marques de riz,  doit organiser des tests de laboratoires trimestriels dès le du 1er août et sur une période de 1 an afin de redonner confiance au grand public, qui craint de plus en plus de se faire empoisonner, en raison de l'utilisation excessive de produits chimiques servant principalement à contrôler les infestations d'insectes.

Le Ministère du Commerce qui se heurte en plus au problème de l'offre excédentaire de riz dans ses stocks, a appelé la population à rester calme, et à donné l'assurance que le riz emballé en Thaïlande est sans danger, et qu'ainsi la croissance prévue cette année de 5%, devrait pouvoir être tenue même si le volume des ventes de riz a diminué au cours des deux derniers mois (2 sacs en moyenne par ménage au lieu de 3 à 5 sacs en temps normal...)  :(

A partir du 1er janvier de l'année prochaine, la Food and Drug Administration thaïlandaise exigera des producteurs que leurs produits soient contrôlés dans le cadre du Good Manufacturing Practice (GMP) afin d'être certain de la qualité.

Le président de l'Association - Somkiat.M -  a par ailleurs rapelé que la marque "Coco"  avait ôté ses produits du marché en raison du taux trop important de résidus chimiques... Vraiment sympa.   :o


Même vue de loin, pas cool cette histoire de riz... en général et en particulier...
 
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #53 le: juillet 30, 2013, 03:45:25 pm »


Le marché du riz tributaire des choix du géant exportateur thaïlandais !


La Thaïlande veut réduire des stocks nationaux excessifs. Ces exportations grossiront des réserves mondiales au plus haut sur douze ans.

Sur le marché mondial du riz, atomisé et étroit, les gouvernements tiennent un rôle crucial. Ces dernières semaines, l'attitude de la Thaïlande, le deuxième exportateur, a cristallisé l'attention. Car les stocks nationaux débordent, le riz menace de se gâter et, d'après la FAO (Food and Agriculture Organization des Nations unies), le manque de place se fait criant à l'approche de la récolte d'octobre. Bangkok doit donc agir rapidement.

Le programme de subventions mis en place il y a deux ans par le gouvernement a encouragé les petits agriculteurs à produire davantage. Pour soutenir leurs revenus, l'Etat a payé jusqu'à 50 % de plus que le prix du marché. La facture est élevée, elle frôle 19 milliards de dollars pour 40 millions de tonnes de riz.

En conséquence, les prix à l'exportation ont grimpé, le pays a moins vendu à l'international et les réserves nationales se sont accumulées : elles dépassent 17 millions de tonnes, de quoi couvrir la moitié des importations de la planète sur une année entière.


Production record

Le gouvernement thaïlandais cherche un accord avec les fermiers sur leurs rémunérations. Et il y a quelques jours, il s'est dit prêt à vendre à perte.

Demain, l'Etat doit réaliser son premier appel d'offres depuis le mois de septembre ; il envisage d'exporter de 500.000 à 1 million de tonnes de riz chaque mois, principalement vers d'autres pays asiatiques. C'est bien plus que les 280.000 tonnes vendues en moyenne depuis le début de l'année.

Ces volumes annoncés, très importants, sont susceptibles de perturber un marché international excédentaire. Car de l'Inde à la Chine en passant par le Vietnam et la Thaïlande, les récoltes sont abondantes. La FAO attend une production record, proche de 500 millions de tonnes en 2013.

Résultat, les stocks mondiaux devraient augmenter pour la septième année d'affilée et atteindre leur plus haut niveau depuis douze ans. Depuis 2006, ils ont augmenté de 44 % selon le département américain de l'Agriculture. Le riz stocké à travers le monde équivaut à près de trois années d'échanges commerciaux.

En tentant de réduire ses réserves, Bangkok entend aussi augmenter des exportations en forte baisse depuis deux ans. Passées de 10,5 millions en 2011 à 7 millions a priori cette année, elles pourraient remonter à 8,5 millions l'an prochain.

Longtemps leader, la Thaïlande a perdu l'an dernier sa place de premier exportateur mondial, ravie par le Vietnam. La puissante association des exportateurs de riz, elle, semble s'être résignée : elle parie que le pays ne dominera plus le marché international avant longtemps. Le riz du Vietnam est le moins cher au monde, à 400 dollars la tonne, tandis que la Thaïlande vend le sien à l'étranger à 480 dollars la tonne.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202920162556-le-marche-du-riz-tributaire-des-choix-du-geant-exportateur-thailandais-590586.php
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #54 le: juillet 31, 2013, 08:51:34 am »


Juste une remarque de consommateur qui connait parfaitement le Vietnam et la Thaïlande et qui n'a évidemment pas grand chose à voir avec ces considérations économiques...

Je n'ai encore jamais mangé au Vietnam aucun riz aussi bons au gout que certains riz thaïlandais....
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #55 le: août 11, 2013, 08:54:08 am »


Riz, dettes et montagnes sacrées

Chaque pays a ses montagnes sacrées : en Thaïlande c’est une montagne de riz qui menace d’entrainer une nouvelle fois le royaume dans une spirale incontrôlée de pertes financières et de dettes.

Personne n’est d’ailleurs vraiment capable de donner une estimation des pertes qu’a déjà engendré le programme de soutien au riz, ni de l’ampleur de la corruption qu’il a engendré.

Les estimations varient de 160 milliards de baht, à 700 milliards de baht selon l’association des exportateurs thaïlandais de riz, mais cela n’a pas empêché le nouveau gouvernement de maintenir le prix d’achat de la tonne de riz à 15.000 bath, après avoir annoncé une baisse à 12.000 baht il y a à peine un mois.

Ces interventions populistes se concentrent sur les avantages politiques à court terme pour le gouvernement, comme gagner des votes pour les prochaines élections, tout en ignorant la nécessité d’élaborer des solutions à long terme aux problèmes du pays.

explique  pourtant Peter Warr professeur d’économie et spécialiste des économies de l’Asie du sud-est à l’ANU (Austrailan National University)

Mais peu importe : il s’agit de la base électorale du gouvernement qui préfèrera couler la croissance et l’équilibre financier de la Thaïlande, plutôt que de risquer de perdre les prochaines élections.

La France détient le record mondial des dépenses publiques rapportées au PIB avec 57%

En France c’est exactement la même logique qui prévaut : tout le monde sait que le système actuel  est condamné à long terme : la montagne de riz est une montagne de dettes entretenues par des gouvernements de fonctionnaires, qui gouvernent pour les fonctionnaires, les syndicats et leurs intérêts particuliers, entrainant lentement mais surement le pays à la ruine.

Les privilèges insensés dont bénéficient la fonction publique en France (retraite calculée sur les 6 meilleurs mois, supérieure de 50% en moyenne à ceux du privé) ont transformé un pays prospère en une nation de mendiants et d’assistés.

Si on ne veut pas réduire les dépenses c’est parce que l’on se heurte à des intérêts catégoriels mais aussi parce que l’on entretien auprès des électeurs le mythe que l’Etat peut tout  à coup de taxes et subventions.

Mais c’est exactement le contraire  de ce qui se passe en ce moment : l’économie française a basculé de l’autre côté de la courbe de Laffer, et toute nouvelle progression des taux de l’impôt provoque une baisse des recettes fiscales. Même les recettes de la TVA baissent, ce qui indique un repli de la consommation : chacun a bien compris que désormais ce n’est plus la peine de chercher à augmenter ses revenus, les impôts prendront tout.

Incapable de contrôler ses finances et les privilèges de ceux qui les gèrent, la France  a sciemment détruit l’emploi, créant une, deux , puis trois générations de chômeurs professionnels.

Pendant ce temps la noblesse enfonctionnarisée n’en finit plus de  plumer le tiers-état à coup de CSG, CRDS et autres acronymes improbables,  dont la seule raison d’exister est de perpétuer l’indécente gabegie de nos finances publiques.

La France détient le record mondial des dépenses publiques rapportées au PIB avec 57%. Pour relancer l’emploi, tout le monde sait qu’il n’y a qu’une solution : plus de flexibilité pour pouvoir s’adapter à une conjoncture qui peut se retourner à tout moment, alors que la France ne cesse de faire le contraire en complexifiant les règlements et les impôts à l’infini.

Si les énarques qui nous gouvernent avaient passé ne serait-ce qu’une journée à la tête d’une PME,  ils auraient appris qu’on  ne peut pas embaucher en temps de crise sans pouvoir débaucher facilement.


http://www.thailande-fr.com/actu/edito/25335-riz-dettes-et-montagnes-sacrees
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #56 le: août 11, 2013, 01:49:40 pm »


Evidemment, on est obligé de constater que malheureusement, il n'y a pas que du FAUX dans l'article ci-dessus... c'est le moins que l'on puisse dire...   :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #57 le: janvier 26, 2014, 05:28:46 pm »

http://www.lejournaldepattaya.com/INFOS%20THAILANDE.htm


La voie rapide Bangkok-Chiang Mai bloquée ce samedi par 3000 riziculteurs...


C'est à  Nakhon Sawan, à 200km au nord de Bangkok, que le barrage empêche la circulation sur cette route appelée "Route d'Asie" très importante pour les échanges entre le nord et le sud du royaume.

Les riziculteurs veulent faire pression pour le paiement immédiat de leur riz promis au titre du régime de riz du gouvernement.

Environ 150 policiers ont été déployés à proximité du site de rassemblement pour maintenir la paix et l'ordre.


A mon avis, avec le bazar qu'il y a en ce moment dans la capitale, c'est pas gagné...
 
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #58 le: février 04, 2014, 08:18:05 am »


Et oui... Je clame depuis le début que cet politique d'achat du riz est une aberration...


Thaïlande : le scandale du riz

Jusqu'au dernier moment les opposants à la Première ministre thaïlandaise, Yingluck Shinawatra, ont tenté d'empêcher la tenue des élections législatives programmées ce dimanche 2 février. Le vote a finalement bien eu lieu malgré de multiples perturbations et la fermeture forcée de plusieurs bureaux de vote. L'opposition qui réclame depuis des mois la démission de la chef du gouvernement considère ce scrutin comme une mascarade orchestrée par des autorités corrompues. Le verdict des urnes ne tombera pas avant plusieurs semaines, mais on sait déjà que même les habitants des campagnes jusque-là acquis à la cause du parti au pouvoir risquent de ne pas renouveler leur confiance à Yingluck Shinawatra et ses partisans. Les paysans se sentent floués. Le scandale du riz, un reportage signé Sophie Rosenzweig, Jean Will et Isabelle Nommay.

La vidéo : http://www.arte.tv/fr/thailande-le-scandale-du-riz/7780136.html
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #59 le: février 18, 2014, 05:52:31 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-17-au-23-fevrier-2014


Difficile d'y croire pour les agriculteurs...


Yingluck a réitéré aujourd'hui qu'elle n'avait eu recours à aucune forme de corruption dans ce que l'on peut désormais appelé "l'affaire du riz" jurant de sa battre pour les agriculteurs, sans jamais céder à la pression des manifestants anti-gouvernementaux, qui selon elle ne font qu'exploiter la détresse des agriculteurs dans le but de renverser son gouvernement.

C'est en direct à la télévision qu'elle a déclaré que ce "régime" avait depuis deux ans fait le bonheur et le bien être des agriculteurs... expliquant que le pays avec des liquidités élevées et pouvait fournir les prêts nécessaires pour payer les agriculteurs sans risque !

Elle a par ailleurs demandé a l'ensemble des banques d'avoir un peu de sympathie face aux agriculteurs, et d'accorder des prêts afin que ces derniers puissent a nouveau bénéficier de ce régime spécial... et qu'elles n'avaient aucune raison de se faire du soucis, puisqu'en vertu de la loi, il n'y avait aucune raison que les banquiers craignent que leur argent soit dépensé à mauvais escient, alors que le gouvernement assumera l'entière responsabilité de cet argent...


Et bien voilà... tout est dit...
  8)


Yingluck à la télé

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #60 le: février 21, 2014, 04:43:43 pm »


Des milliers d’agriculteurs se dirigent vers Bangkok !


Environ 10.000 riziculteurs devraient arriver dans la capitale aujourd’hui pour faire pression sur le gouvernement et obtenir le paiement de leur récolte de riz

Des milliers d’agriculteurs, à bord de plus de 1000 tracteurs agricoles forment en ce moment un long convoi en provenance des provinces septentrionales et centrales de Thaïlande, arriveront aujourd’hui à Bangkok en passant par l’aéroport de Suvarnabhumi dans un effort concerté pour faire pression sur le gouvernement.

M. Chada Thaiset, qui représente les agriculteurs d’Uthai Thani, a conduit environ 15.000 agriculteurs de Uthai Thani, Ayutthaya, Singburi et Ang Thong à Bangkok.

« J’ai décidé de conduire le convoi parce que  j’en ai marre des mensonges du gouvernement au sujet du paiement de la récolte de riz, qui n’est jamais venu »
a déclaré Chada, dont le parti est un partenaire de coalition du gouvernement de transition Pheu Thai.

Certains agriculteurs se rendront à l’aéroport de Suvarnabhumi sur le chemin de la capitale, dans un but qu’il n’a pas précisé.
Mais ils ont déclaré  qu’ils ne feraient rien pour entraver le fonctionnement de l’aéroport. Ils souhaitent seulement faire une action symbolique. Après cela, ce groupe d’agriculteurs se déplacera vers d’autres endroits de Bangkok.

http://www.thailande-fr.com/actu/28873-10-000-agriculteurs-se-dirigent-vers-bangkok
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #61 le: février 22, 2014, 04:04:41 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-17-au-23-fevrier-2014


Les paysans rentrent chez eux ! A peine arrivés et déjà repartis ...  ???


c'est un peu ce que laisse entrevoir leur action "ratée" ou simplement reportée. On ne sait pas trop, eux non plus d'ailleurs, plutôt désorientés après avoir reçu, en échange de l'abandon de leur "mouvement",  l'assurance d'être payé dàs la semaine prochaine ou d'ici 15 jours au maximum.

Ce sont donc près de 5.000 d'entres eux qui ont pris le chemin du retour sans trop comprendre ce qui leur arrivait en réalité...

Ce changement soudain d'idée semble intervenir après que leur "leader" - Chada Thaiseth - ex.deputé du Chart Thai Pattana Party ai rencontré le Ministre des Transports et que ce dernier ai réussi à le convaincre de la bonne foi du gouvernement en lui passant en direct Yingluck au téléphone !

Chada s'est dit satisfait de la promesse faite par la PM et s'est engagé à son tour à convaincre les agriculteurs d'abandonner leur manifestation . 

Dans le même temps, un autre groupe d'agriculteurs, emmenés par Rawee Rungruang a lui annoncé que ceux-ci allaient continuer, car leurs objectifs sont différents et ils surtout veulent renverser le gouvernement d'intérim.

Pour sa part,  l'opposition s'interroge sur la sincérité de Chada, qui pourrait avoir été manipulé et aurait alors joué un gros coup de bluff en décidant et annonçant tout d'abord son intention d'aller à Survanabhumi, avant de se retirer brusquement ... Un complot destiné à diviser les les agriculteurs en quelque sorte...  :o
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #62 le: février 22, 2014, 04:22:51 pm »

Bizarre comme décision ?? j'espère qu'ils seront payer , sinon .
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #63 le: février 28, 2014, 08:40:14 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-22-au-29-fevrier-2014


Les enquêteurs cherchent la faille et trouvent...


Depuis quelques jours;  de nombreux entrepôts et stocks de riz sont fouillés et répertoriés par les enquêteurs pour voir dans quel état se trouve les stocks, et force est de constater que n'ombres d'entres eux ne représentent plus du tout la qualité du riz thaïlandais original, pire, de nombreux stocks ont été retrouvés inutilisables, car le riz s'est transformé en ... poudre  !    :(

Ce matin, les inspecteurs qui inspectaient les bâtiments du côté de Phitsanulok, se sont souvent retrouvé devant des sacs (on parle de plus de 20.000 !!!) remplis de tâches de moisissures avec de nombreux champignons ayant infecté le riz...  ???

Pire, des oiseaux morts et des rongeurs (souris) mortes ont aussi été relevés au sol...

Dans tous les cas, les inspecteurs ont deja proposé d'installer des caméras de surveillance CCTV dans les entrepôts, afin de mieux contrôler ce qui s'y passe... 

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #64 le: mars 05, 2014, 04:55:12 pm »


Thaïlande : la CE autorise le paiement des riziculteurs !


La Commission électorale (CE) nationale de Thaïlande a accepté mardi la demande du gouvernement intérimaire de prélever 20 milliards de bahts (615 millions de dollars) du budget central afin de régler les achats de riz réalisés dans le cadre du programme d'aides aux riziculteurs.

Selon le Bangkok Post qui rapportait les déclarations de M. Somchai Srisuthiyakorn, membre de la CE, cette dernière a accepté cette demande sous la condition que le gouvernement intérimaire rende cette somme avant le 31 mai.

Il s'agit de la 2e fois que la CE autorise le gouvernement p.i. à se libérer de partie de sa dette de près de 4 milliards de dollars. Auparavant, il a ainsi permis au gouvernement de prélever 712 millions de bahts (21,9 millions de dollars) du budget central pour payer 3.971 riziculteurs de cinq provinces.

Selon le programme d'aides aux riziculteurs, depuis 2011, le gouvernement thaïlandais achète du riz aux agriculteurs à un prix plus élevé que celui du marché afin d'augmenter leurs revenus. Mais, depuis la fin de l'année dernière, les manifestations anti-gouvernementales ont retardé le paiement des riziculteurs.

http://fr.vietnamplus.vn/Home/Tha%C3%AFlande--la-CE-autorise-le-paiement-des-riziculteurs/20143/39509.vnplus
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #65 le: mars 06, 2014, 02:45:34 am »

Enfin une bonne nouvelle pour les riziculteurs , à condition que la promesse soit tenu car ça presse pour eux . .
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #66 le: mars 06, 2014, 08:29:40 am »


Les riziculteurs vont être payés... C'est bien, promesse tenue... Mais gardons à l'esprit que cette mesure politique (qui visait au départ à s'attirer les voix des paysans aux élections) est une aberration financière... Acheter le riz plus cher qu'il ne coute sur le marché, c'est se tirer une "balle économique" dans la tête pour le gouvernement !...
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #67 le: mars 07, 2014, 12:45:48 am »

http://siamlife.blog4ever.com/du-29-fevrier-au-5-mars-2014


 :announce   Du nouveau dans "l'histoire du riz"... 


Nouveau coup de bluff du gouvernement ?     


Le ministre du Commerce a affirmé ce matin que les agriculteurs seraient payés dès la semaine prochaine après que le gouvernement ait emprunté quelques 20 milliards au budget de l'Etat (qu'il faudra bien entendu rembourser !), et que l'accord final sera donné demain.

A partir de là, il ne faudrait que 2/3 jours  pour que les banques allouent les fonds à la BAAC qui les reversera à son tour aux agriculteurs.

Pour ce qui concerne le reste des paiements, le Ministre du commerce a déclaré que si la gouvernement actuel devait ne pas être réélu,... les sommes ne seraient alors pas allouées car cela violerait l'article 181 de la Constitution...!  :(

P.S. Par ailleurs, Niwatthamrong Boonsongpaisan a expliqué qu'un premier lot de 400.000 tonnes serait également livré à la Chines dans les 4 mois à venir a raison de 100.000 tonnes par mois.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #68 le: mars 15, 2014, 02:31:56 am »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-10-au-17-mars-2014


Premiers pas vers les agriculteurs "frileux" !


La BAAC (Banque de l'agriculture et des coopératives agricoles) qui aurait selon son président une trésorerie totale de 846 millions de baths, vient d'annoncer aujourd'hui qu'elle ferait un premier paiement de 500 millions de bahts pour 3.000 agriculteurs "enregistrés" dans le programme et n'ayant pas reçu leur argent.

Pour ce qui concerne les 20 milliards de bahts de budget central du gouvernement... et qui devrait être emprunté au Ministère des finances pour accélérer les paiements, le président a dit que cela était en cours de finalisation...  :-[
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #69 le: avril 14, 2014, 02:26:04 pm »



Retour de la Thaïlande sur le marché du riz !


Les prix du riz thaïlandais sont au plus bas depuis quatre ans.

La Thaïlande a fait son retour sur le marché international du riz, et les prix du grain blanc s'en ressentent.

En un mois, ils ont plongé de 8% selon Osiriz. 430 dollars la tonne de riz thaïlandais, on n'avait pas connu un niveau aussi faible depuis août 2010 ! Mais c'est logique : le riz thaïlandais sort à nouveau en abondance des frontières du pays.

Si la demande continue à progresser tous les ans, elle ne peut évidemment pas absorber sans conséquences cette augmentation de l'offre. Les exportations de Bangkok ont progressé de moitié depuis le mois de janvier par rapport à l'an dernier.

Il faut dire que la Thaïlande avait d'énormes stocks sur les bras, tout le riz que le gouvernement avait acheté depuis trois ans aux paysans du pays, sa base électorale.

Aujourd'hui, la Première ministre est cernée par les enquêtes sur ce programme de subventions. Plus globalement, elle a perdu son pari de faire remonter les cours en privant provisoirement le marché mondial du riz thaïlandais. Les concurrents asiatiques ont produit du riz comme jamais ; l'Inde et le Vietnam ont détrôné la Thaïlande sur le podium des exportations.

Pour cesser de perdre de l'argent, il était urgent que le gouvernement thaïlandais commercialise enfin tout ce riz, même si cela passe par une décote sur son prix de vente, qui entraîne à son tour la baisse des prix du riz vietnamien.

En Inde, la demande reste forte et la monnaie s'est reprise. Ce qui soutient les prix du riz indien. Malgré tout, l'Inde devrait rester championne mondiale des exportations de riz en 2014, et le Vietnam numéro deux, malgré le retour du riz thaïlandais.

Au total, la production rizicole mondiale devrait dépasser le demi-milliard de tonnes cette année. Un nouveau record, qui sera cependant moins spectaculaire que prévu, car on anticipe le retour d'El Niño en milieu d'année, avec des dégâts dans les rizières asiatiques.

http://www.rfi.fr/emission/20140414-retour-thailande-le-marche-riz/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #70 le: mai 04, 2014, 08:52:36 am »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-28-avril-au-4-mai-2014


Le riz ou une affaire d'Etat... enfin de "royaume" !


Le Ministère du Commerce a pour sa part confirmé que les deux millions de tonnes de riz n'avaient pas disparus des réserves du programme gouvernemental dans les entrepôts...

Selon Yanyong Phuangrach, il est tout a fait déplorable de voir que la Commission Nationale de lutte anti-corruption (NACC) ne veuille pas accepter la demande de la Première ministre Yingluck Shinawatra, de faire pratiquer une enquête plus approfondie, ajoutant que cela ne prendrait pas beaucoup de temps et que cela  permettrait a la Commission d'avoir plus de détails.

Il a cependant précisé que le gouvernement accepterait la décision de la NACC, quel qu'en soit le résultat.

En attendant, avant-hier matin une commission indépendante d'experts a pour autant visité de nouveaux entrepôts du côté de Kamphaeng Phet et une fois encore a découvert des cas de riz contaminés par des champignons et dégageant de fortes odeurs de pourriture...  :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #71 le: mai 29, 2014, 09:03:17 am »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-26-mai-1-juin-2014


La joie des fermiers...
 


La BAAC (banque des agriculteurs) qui a continué ses paiements tout au long de la journee hier a annoncé que la totalité des fermiers (soit encore un milliards de baths) seraient payé avant le 20 juin prochain, alors qu'a Kon Kaen ou du côté de Kalasin, les fermiers continuent d'affluer dans la banque afin de recevoir leur argent sous la protection des soldats.

Dans la province d'Ubon Ratchathani, ils se sont même réuni pour offrir des fleurs (!) aux représentants du NCPO présents à la banque locale et afin de leur exprimer leur gratitude...

Une situation identique dans la province de Pitsanulok ou quelques 500 fermiers se sont réunis devant la mairie en apportant fleurs, riz, boissons et fruits en remerciant chaleureusement les membres du NCPO et pour apporter un soutien moral aux soldats.

Dans la province de Sing Buri et dans le Sud du pays, hier était le premier jour de paiement des fermiers qui étaient tous excités par la nouvelle attendue depuis si longtemps alors que la plupart ont reçus 300.000 baths...   
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5915
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #72 le: mai 29, 2014, 01:53:44 pm »

Ils ont fait un crédit au Crédit Agricole thai pour pouvoir payer .
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12366
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #73 le: mai 30, 2014, 08:02:21 am »


Ils ont fait un crédit au Crédit Agricole thai pour pouvoir payer .


Oui mais eux l'on fait... Bravo les mili !   :clap
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12728
Re : Des difficultés pour le riz thaï...
« Réponse #74 le: juin 07, 2014, 12:12:35 pm »

http://siamlife.blog4ever.com/actualites-du-30-mai-au-8-juin-2014


La Thaïlande retrouve sa place de n°1 !   


Et oui, malgré la crise et malgré les tensions, le pays a repris sa première place en tant que leader mondial d'exportateur de riz grâce a des ventes records (mais souvent à perte...) depuis le début de l'annee 2014 !

C'est Somkiat Makcayathorn, le secrétaire général de l'Association des exportateurs de riz thaïlandais qui l'a annoncé avant hier en expliquant qu'entre le 1° janvier et le 20 mai 2014, la Thaïlande avait exporté un total de 3.93 millions de tonnes de riz, dépassant ainsi l'Inde (3.74 millions de tonnes) et le Vietnam (2.4 millions de tonnes), en particulier en raison de la baisse des prix du riz blanc ce qui représente un bon de 45 % des volumes...

C'est en realite un retour a la normale apres le bon qui eu lieu en octobre 2011 lorsque le gouvernement de Yingluck a commencer a faire des stocks de riz...(il coutait alors plus de 690 $ la tonne et vient de repasser sous la barre des 400 $ contre 420/430 pour le riz Indien !).

Mais Somkiat espère que les exportations de riz atteignent 9 millions de tonnes d'ici la fin de l'année (malgré le ralentissement dont il faudra prendre compte dans les chiffres en raison du coût qui entraîne un ralentissement des ventes), d'autant qu'il existe des perspectives intéressantes en raison des projets d'importation par la Chine qui a connu de gros problèmes d'intempéries au cours de ces mois, compromettant ainsi les récoltes.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".