Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: ARMEE THAILANDAISE et Forces de Police  (Lu 160416 fois)

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #50 le: mars 15, 2010, 01:22:20 pm »

Je peux pas croire qu'il y avait pas de complices parmi les militaires !  :What?
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #51 le: avril 06, 2010, 09:37:35 am »

BREVE:

L'armée thaïlandaise a récemment acheté 16 hélicoptères Enstrom 480B qui seront basés dans la province de Lopburi. Ces appareils seront utilisés pour l'entrainement des équipages et remplaceront les Bell TH67 et Schweitzer 300 que posséde déjà l'Armée thaïe. Ils seront livrés par la firme américaine à partir de l'année prochaine.

L'hélicoptères Enstrom 480B peut transporter 5 personnes (pilote inclus) ou 2 personnes + du matériel. L'aviation civile thaïlandaise possédait d'ailleurs déjà 2 appareils Enstrom d'entrainement de modèle plus ancien.
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #52 le: avril 08, 2010, 10:46:02 am »

Ferait mieux d'acheter français, mais c'est plus cher !
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #53 le: mai 24, 2010, 11:24:38 am »

Un vidéo qui montre un super bombardier B 52 US sur la base thailandaise de Utapao pendant la Guerre du Vietnam. Chaud les marrons !

http://www.youtube.com/watch?v=6lNxccqK_GI

une autre vidéo de la base pendant la guerre du Vietnam entre 1967-1972

http://www.youtube.com/watch?v=boozETshI5M
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #54 le: mai 25, 2010, 08:50:51 am »


Il est vrai que l'on oublie souvent de dire que c'est de bases thaïlandaises que partaient les B 52 qui laminaient la piste Ho Chi Min et le nord-Vietnam...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #55 le: juin 07, 2010, 08:18:44 am »


Je viens de m'appercevoir que nous n'avions jamais abordé le cas du M16, ce célébre fusil d'assaut américain qui équipe presque toute l'Armée thaïlandaise... On en a pourtant beaucoup parlé lors des récentes émeutes de Bangkok, puisque quelques manifestants rouges avaient réussi à en voler plusieurs exemplaires à des soldats thaïlandais...


Le M16

Le M16 est le fusil d'assaut standard de l'armée américaine. Il est utilisé dans plus de 80 pays dont la Rhaïlande.


1/ Historique

Issu d'un développement difficile, il s'agit de la version militaire de l'AR-15, un fusil achevé par Armalite en 1958. La fiabilité et la précision de la première version étaient insuffisantes et Armalite revendit les brevets de l'arme à la firme Colt qui reçut une commande de 8 000 armes à livrer aux forces du Strategic Air Command en 1960. Les services de recherche de l'armée américaine en achetèrent 1 000 de plus en 1962 et les distribuèrent à des fins de test aux forces sud vietnamiennes. L'expérience se solda par quelques rapports enthousiastes qui débouchèrent en 1963 sur la commande de 85 000 unités pour équiper l'armée de terre sous la désignation XM16E1 et de 19 000 armes supplémentaires pour l'armée de l'air sous la désignation « M16 ». Le M16 fut officiellement adopté par l'armée de l'air américaine en 1964 puis en 1967 par l'armée de terre. Colt reçut une commande de 850 000 unités en 1966.

L'innovation qu'il a apportée est l'utilisation d'une munition de petit calibre sur une idée des services de recherche de l'armée américaine. Armalite développa une munition puissante de calibre .22, soit 5,6 mm environ. Dérivée des cartouches de chasse .222 Remington et .222 Remington Magnum, elle fut nommée .222 Remington Special puis .223 Remington ou 5,56 × 45 mm en désignation métrique. L'armée américaine adopta finalement cette munition, constituée de plomb chemisé, sous le nom de « M193 ».

Jusqu'alors, la munition utilisée pour ses fusils était la 7,62 OTAN, une munition puissante, à la fois encombrante et produisant un recul trop important pour permettre un tir automatique confortable depuis une arme d'épaule. Le bloc soviétique était alors équipé de l'AK-47, arme d'une puissance moindre mais qui correspondait mieux aux exigences réelles du combat. La nouvelle munition développée pour le M16 permettait aux soldats d'emmener plus de cartouches en opérations et de bénéficier d'une arme polyvalente présentant une portée, une précision et une puissance aussi adéquates que celles de l'AK-47. Cette munition devint rapidement le standard de l'OTAN sous la désignation 5,56 mm OTAN à partir de 1980.

 
2/ Évolution

Si la munition a constitué un indéniable succès, la première version du M16 (M16A1) présentait de nombreux défauts, sa relative complexité constituant sans doute son principal handicap. Les premiers exemplaires envoyés au Viêt Nam possédaient un cache-flammes qui dispersait une partie des gaz directement vers le sol ce qui pouvait soulever un nuage de poussière en tir couché. Celui-ci incommodait le tireur et le rendait plus facilement repérable par l'ennemi. Un autre souci rencontré sur le terrain fut lié à la poudre utilisée dans les cartouches. Lors de la mise au point du fusil, les cartouches utilisées comprenaient une poudre de haute qualité laissant très peu de résidus. Les besoins importants en temps de guerre amenèrent les fabricants à employer une poudre de moindre qualité laissant un résidu qui lubrifiait l'arme quand elle était chaude, celle-ci avait alors tendance à s'emballer et à chauffer jusqu'à rupture d'une pièce. Lors du refroidissement, le résidu durcissait, bloquant complètement le mécanisme. Cette poudre présentait également une courbe de pression plus aiguë que celle de la version initiale, ce qui diminuait la précision et mettait le mécanisme à rude épreuve. Le phénomène fut d'autant plus sensible que Colt présentait le M16 comme une arme ne nécessitant que peu d'entretien et la livrait sans kit de nettoyage.

Entre 1967 et 1970, le M16 fut doté d'un canon et d'une culasse chromés pour faciliter l'entretien. Des kits de nettoyages furent distribués, l'arme fut même modifiée pour permettre de ranger le kit dans sa crosse. Le M16 fut également doté de chargeurs de 30 coups, comme l'AK-47.

À la fin des années 1970 FN Herstal proposa, pour la mitrailleuse légère FN Minimi, une version améliorée de la 5.56 OTAN nommée SS109 (adoptée sous le nom de M855 dans l'armée américaine), qui est aujourd'hui le standard de l'OTAN. En 1981 Colt présenta un fusil adapté à la SS109 et doté d'un canon plus lourd que la première version du M16. Le M16A1 était effectivement un fusil d'assaut très léger comparativement aux autres modèles existants. Avec ses 3,6 kg chargé, il était de 300 grammes plus léger que l'AKM adverse, de 400 grammes plus léger que le Steyr AUG de l'armée autrichienne, de 700 grammes plus léger que le FAMAS français. Le M16A2 qui affiche une masse de 4,47 kg chargé, soit un embonpoint de plus de 800 grammes, montre que cette nouvelle version correspond à un changement doctrinal plus profond que la seule adaptation à un nouveau calibre, favorisant la précision et la portée pratique à la légèreté de l'arme.

L'arme fut adoptée par les Marines en 1983 sous la désignation de « M16A2 » dont le chargeur est devenu le standard STANAG de l'OTAN. L'armée de terre américaine l'adopta à son tour en 1985. FN Herstal obtint le contrat de production des M16 en 1988. En 1994, le M16A3 et le M16A4 furent également adoptés. Le M16A4 est identique au M16A2 à l'exception des organes de visée dont le profil est réduit et qui sont fixés sur un rail standard permettant de le remplacer par diverses lunettes de visée, comme un viseur ACOG. Le M16A3, dispose de ce même rail mais permet un mode de tir automatique au lieu du mode de tir par rafales de 3 coups présent sur les autres versions.

Le M16A2 est désormais une arme dépourvue de défauts de jeunesse. Elle reste d'une conception classique et a connu de nombreuses adaptations, des versions légères et compactes à canon court et crosse télescopique dénommé M4 sont notamment employées par les forces spéciales. Il existe également, une version à canon lourd munie d'une lunette pour le tir de précision à moyenne portée, le MK12 Mod 0 ou 1, et une version dotée d'un lance-grenade M203.

Plus de 8 millions d'exemplaires des diverses versions ont été produits.

Citer

 Fiche technique: M 16

 - Type : fusil d'assaut semi-automatique et automatique

 - Origine: Etats-Unis d'Amérique
 
 - Fabricant: Armalite
                  Colt
                  FN Herstal

 - Date de création: 1958

 - Munitions: M16/M16A1:.223 Remington (US M1193 Ball)
                   M16A2/A3/A4:5,56 mm OTAN (US M855 Ball)

 - Mode d'action: emprunt de gaz
                          culasse rotative

 - Cadence de tir: 750 à 900 coups/min

 - Vélocité: 975 m/s

 - Portée pratique: 450 m

 - Masse (non chargé) M16: 3,1 kg
                                 M6A1: 3,18 kg
                                 M16A2/A3/A4: 3,77 kg
 - Masse (chargé): M16: 3,42/3,55 kg (suivant chargeur)
                            M6A1: 3,5/3,63 kg (suivant chargeur)
                            M16A2/A3/A4: 4,47 kg

 - Longueur: M16: 986 mm
                    M16A2/A3/A4: 1006 mm

 - Longueur du canon: 508 mm

 - Capacité du magasin: 20-30 coups


IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #56 le: juin 07, 2010, 01:56:55 pm »

J'ai tiré au M16 en Arabie Saoudite, bon fusil mais manque un bipied en position couché, comme sur le Famas. Il est par contre moins cher que la Famas, c'est pour ça que les Ricains le vendent partout!
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #57 le: juin 08, 2010, 06:30:34 pm »


Si je peux me permettre Nono, le bipied (comme sur la Famas français) n'est pas très utile au combat (sauf pour les T.E.)... Il est rarement possible d'avoir le temps de le déplier afin d'effectuer un tir "au posé"... De plus, lors des combats urbains qui, aujourd'hui, représentent la majorité des engagements, les possibilités de trouver des supports (murs, barrières, meubles, voitures, etc...) afin d'effectuer des tirs en "position dite adaptée" sont nombreuses.

Ta réflexion est néanmoins intéressante. On y décéle le dramatique manque d'adaption de l'entrainement des soldats français aux situations réelles. En effet, la pluparts des militaires français effectuent 90 % de leurs tirs d'entrainement "au posé couché" à 200 ou 300 mètres de distance... Or, c'est le type de tir qu'il trouveront le moins fréquement au combat ou les tirs avec fusil d'assaut sont effectués majoritairement à moins de 150 mètres et dans des positions dites "adaptées" debout ou à genoux !

Sinon, le M16 avec lequel j'ai souvent tiré est plutôt un bon fusil, assez précis compte tenu de son âge (ce n'est pourtant pas mon préféré !). Il est néanmoins un peu long pour une utilisation pratique et devient même embarassant dans des milieux confinés genre pièces de maison, couloirs, caves, etc... D'ailleurs les Forces spéciales américaines lui préférent souvent le M 4 colt commando (version courte du M16) ou même le MP5 Heckler und Koch.
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #58 le: juin 19, 2010, 01:34:16 pm »

Manu, t'as entendu parler du fusil RPS1 ?
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #59 le: juin 22, 2010, 12:50:12 pm »

 
Oui, Nono, je n'ai jamais tiré avec cette arme qu'utilisent les Forces Spéciales thaïlandaises (certains disent qu'elle est restée un prototype !) mais il parait qu'elle a de très bonnes performances... Voilà sa fiche technique


RPS1 Rung Paisarn

Le RPS-001 est un Fusil d'assaut fabriqué par la société thaïlandaise « Rung Paisarn Heavy Industries ». C'est une adaptation du fusil d’assaut Tchécoslovaque Vz.58 (genre de Kalashnikov) auquel ont été ajoutés des composants du M16A2. Il a été présenté pendant les exercices « Advanced Combat Rifle” où il a démontré d’excellentes performances de tir et d’utilisation.

Citer

  RPS1 Rung Paisarn
 
  - Type : fusil d’assaut automatique
 - Origine : Thailande

 - Date de création : 1986
 - Fabricant : Rung Paisarn Heavy Industries
 - Variantes : RPS-001, RPS-001S
 - Emploi : utilisé par les Forces Speciales thaïlandaise depuis 1991

 - Caractéristiques:
 - Poids: 3,20 kilogrammes
 - Longueur: 102.37cm
 - Longueur du canon: 49.53cm

 - Calibre: 5.56x45mm NATO
 - Mode d’action: emprunt des gaz
 - Cadence de tir: 650 coups/minute
 - Portée pratique: 400m
 - Magasin: STANAG de 30 coups


IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #60 le: juin 23, 2010, 10:14:13 am »

Drole de flingue: bloc culasse comme un Kalash et canon comme un M16. Ci ça marche, OK !
D'hab, les Forces spéciales utilisent plutot des PM, des fusils courts bull pup et des fusils à pompe.
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #61 le: août 07, 2010, 09:54:41 am »


Une personne me parlait récemment des grades dans l'Armée thaïlandaise... Les voici avec leurs équivalents américains:

Armée de terre thaïlandaise – Royal Thai Army

Phon Thahan (PV1)
Sip Tri Kong Pra Cham Kan (PFC)
Sip Tri (LCP)
Sip Tho (CPL)
Sip Ek (SGT)
Cha Sip Tri (SSG)
Cha Sip Ek Phiset (MSG)
Cha Sip Tho (WO1)
Cha Sip Ek (CW2)
Nak Rian Nai Roi (CAD)
Roi Tri (2LT)
Roi Tho (1LT)
Roi Ek (CPT)
Phan Tri (MAJ)
Phan Tho (LTC)
Phan Ek (COL)
Phan Ek Phiset (BG)
Phon Tri (MG)
Phon Tho (LTG)
Phon Ek (GEN)
Chom Phon (GA)


Armée de l’air thaïlandaise – Royal Thai Air Force

Phon Thahan (PV1)
Cha Akat Tri (PFC)
Cha Akat Tho (CPL)
Cha Akat Ek (SGT)
Phan Cha Akat Tri (SSG)
Phan Cha Akat Tho (SFC)
Phan Cha Akat Ek (MSG)
Phan Cha Akat Ek Phiset (SGM)
Nak Rian Nai Ruea Akat (CAD)
Ruea Akat Tri (2LT)
Ruea Akat Tho (1LT)
Ruea Akat Ek (CPT)
Nawa Akat Tri (MAJ)
Nawa Akat Tho (LTC)
Nawa Akat Ek (COL)
Nawa Akat Ek Phiset (BG)
Phon Akat Tri (MG)
Phon Akat Tho (LTG)
Phon Akat Ek (GEN)
Chom Phon Akat (GA)


Marine thaïlandaise – Royal Thai Navy

Phon Thahan (PV1)
Cha Tri (PFC)
Cha Tho (CPL)
Cha Ek (SGT)
Phan Cha Tri (SSG)
Phan Cha Tho (SFC)
Phan Cha Ek (MSG)
Phan Cha Ek Phiset (SGM)
Nak Rian Nai Ruea (CAD)
Ruea Tri (2LT)
Ruea Tho (1LT)
Ruea Ek (CPT)
Nawa Tri (MAJ)
Nawa Tho (LTC)
Nawa Ek (COL)
Nawa Ek Phiset (BG)
Phon Ruea Tri (MG)
Phon Ruea Tho (LTG)
Phon Ruea Ek (GEN)
Chom Phon Ruea (GA)

...
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #62 le: août 09, 2010, 10:54:28 am »


Il est vrai que l'on oublie souvent de dire que c'est de bases thaïlandaises que partaient les B 52 qui laminaient la piste Ho Chi Min et le nord-Vietnam...



Presque tous les avions américains pendant la guerre du Vietnam étaient basés en Thaïlande.

Force aérienne des États -Unis en Thaïlande

Pendant la guerre du Vietnam, environ 80 % des avions de l'US Air Force allant frapper le Nord-Vietnam provenaient de bases aériennes thaïlandaises .

Voici les principales bases de l'US Air Force qui étaient installées en Thaïlande à cette époque :

Don Muang Royal Thai Air Force Base, 1961-1970
Unité de l'US Air Force Majeur: 631e Groupe de soutien au combat , 1962-1970

Korat base de la Royal Thai Air Force, 1962-1975
Unité de l'US Air Force Majeur: 388e Fighter Wing Tactique, 1965-1975

Nakhon Phanom Royal Thai Navy Base, 1962-1976
Unité de l'US Air Force Majeur: 56e Escadre des opérations spéciales, 1967-1975

Takhli base de la Royal Thai Air Force, 1961-1971 ; 1972-1974
Unité de l'US Air Force Majeur: 355e Fighter Wing Tactique, 1965-1971 ; unités de rotation , 1972-1974

U-Tapao l'aérodrome de la Royal Navy Thai, 1965-1976
Unités de l'US Air Force Majeur: 4258ème Wing stratégique , 1966-1970 ; Escadre 307e stratégique , 1970-1975

Ubon base de la Royal Thai Air Force, 1965-1974
Unité de l'US Air Force Majeur: 8e Escadre d'appui tactique, 1965-1974
 
Udorn base de la Royal Thai Air Force, 1964-1976
Unité de l'US Air Force Majeur: 432d escadre de reconnaissance tactique, 1966-1975

Suite:

http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Air_Force_in_Thailand
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #63 le: août 13, 2010, 10:26:32 am »


Rugby, j'ai un peu modifié ton texte précédent car on ne comprenait rien à ta traduction automatique. Manu
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #64 le: septembre 05, 2010, 08:24:30 am »


Sa majesté le roi Bhumibol Adulyadej vient de nommer officiellement hier 2 Septembre le général Prayut Chan-O-Cha chef d'état major des Armées...
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #65 le: septembre 12, 2010, 01:42:08 pm »

Brève:

La Thaïlande envoie des bâtiments de guerre en Somalie !

La "Royal Thai navy" va prendre part dans les jours prochains à un exercice anti-piraterie maritime dans le Golfe d'Aden aux large des côtes somaliennes.
Hier, 2 bâtiments de guerre, 386 marins et 2 hélicoptères ont quitté Sattahip (Province de Chonburi) afin de se joindre à cette opération de 93 jours qui se déroulera en coopération avec les forces occidentales déjà présente dans la zone.

IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #66 le: septembre 30, 2010, 06:19:23 pm »


On m'a récemment posé une question concernant la budget accordé à l'Armée en Thaïlande... Le site Defenseworld.net y réponde en mettant l'accent sur les coupes budgétaires et la part de plus en plus importante accordée à la Sécurité intérieure. Il parle de l'exercice de cette année (2010) décidé en juillet 2009.

Pour rappel, le Budget du gouvernement thaïlandais 2011 (approuvé par vote du parlement le 27 mai 2010) est de 63,61 milliards de $



La diminution du budget de la défense thaïe de 291 millions de $ met ses plans de rénovation en attente.

Le plan de renouvellement des matériels par l'armée thaïlandaise a été mis en attente après que le budget de l'armée pour 2010 ait été réduit de 10 milliards de baht (291.8 million de $).

"Tous les projets d'obtention d'armes seront donc mis en suspens à la suite de ces compressions budgétaires importantes et vont inciter aussi les militaires à recourir à la formation sur des simulateurs" a expliqué le chef des armées, le général Anupong Paojinda. "Les réductions de dépenses militaires proposées s'élevaient à 19 milliards de baht, mais le budget de l'armée pour l'exercice 2010 sera finalement réduit de seulement 10 milliards de baht" a ajouté le général Anupong. Ses coupes auront pour principal effet de susprendre momentanément l'achat de 89 véhicules blindés de transports de personnel à l'Ukraine, pour une somme de 3,89 milliards de bahts..

L'armée de l'air quant à elle, a déjà acheté à la Suède, six chasseurs Gripens, pour une valeur 19 milliards de baht avec une livarison prévu en 2010. Elle a néanmoins besoin de six autres Gripens pour compléter son escadrille de 12 aéronefs afin de remplacer ses vieux avions de chasse F5 vieillissement qui devraient normalement être retirés du service en 2011. Il est évident que si les compressions budgétaires s'appliquent à cette commande, la RTAF ne pourra pas remplir ses objectifs.

Des médias locaux, citant des sources intérieures à l'Armée, ont expliqué que l'Etat Major aurait essayé d'obtenir une dotation spéciale de 809 millions de baht afin de se  procurer un nouvel équipement anti-émeutes qui pourrait être distribué à 9000 militaires

Mettant l'accent sur la sécurité intérieure, une partie du budget attribuée à la Défense devrait être réparti comme suit: 67 millions de baht seront affectés à l'achat de  balles en caoutchouc, 74 millions de baht pour les vaporisateurs à gaz nti-émeutes (poivre), 169 millions de baht pour des grenades à gaz lacrymogène et leurs lanceurs, 218 millions de baht pour des masques protecteurs et 174 millions de baht pour des tenues anti-émeute. Le reste sera consacré à l'achat de casques (33 millions de baht), de boucliers de protection transparents (39 millions de baht), de bâtons électriques (92.7 millions de baht), de mtraques en bois (8 millions de baht) et de gants protecteurs (8 millions de baht).

...

Un autre article du bangkok Post en date du 28 mai 2010 explique que le gouvernement pour l'exercice 2011, devrait attribuer 170 milliards de baht au Ministère de la Défense, soit 1.67 % du PIB (contre 1,69 % pour l'année 2010)

En règle générale, le Ministère de Défense attribue 70 à 80 % de son budget aux dépenses régulières comme la formation des personnels et la maintenance des équipements et le reste aux programmes de développement.


Voir l'article (en anglais) ici:

http://www.bangkokpost.com/news/politics/37836/no-defence-reward-for-red-shirt-clean-up
IP archivée

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 846
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #67 le: octobre 01, 2010, 04:25:15 pm »

Et en comparaison, le budget de la défense en France, cela représente quoi ?
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #68 le: octobre 02, 2010, 09:37:46 am »


Et en comparaison, le budget de la défense en France, cela représente quoi ?


Pour 2010, le budget de la Défense française était de 39,3 milliards d’euros...

C’est la fonction stratégique Connaissance et Anticipation qui obtient la plus forte augmentation de moyens, dans la droite ligne des recommandations du Livre blanc en matière de renseignement. Le budget de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) augmente de près de 10%, pour atteindre 525 millions d’euros.

D’autre part, la modernisation de la Défense consacre une bonne part de ce budget. 99 millions d’euros ont été redirigés pour l’amélioration de la condition des personnels militaires, ce qui se traduira notamment par des hausses de salaires.

Quant au coût du retour de la France dans l’OTAN en avril dernier, il est estimé à 60 millions d’euros pour l’année 2010.
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13131
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #69 le: octobre 09, 2010, 08:44:33 am »

(CourrierInternational.com)

L'armée joue la carte de la réconciliation avec les chemises rouges

Avant sa prise de fonctions à la tête de l'armée thaïlandaise, le 1er octobre, on disait le général Prayuth Chan-ocha homme à poigne et ouvertement hostile au mouvement antigouvernemental des "chemises rouges".  Pourtant, comme l'écrit le Bangkok Post, "il a pris tout le monde par surprise en dévoilant un plan de réconciliation".

Les militaires, en particulier ceux stationnés dans le Nord et le Nord-Est d'où est originaire la majorité des opposants, recevront ainsi ordre d'aller à la rencontre des "chemises rouges" pour leur expliquer le rôle de l'armée et les encourager à s'impliquer dans des activités rémunératrices.

Même s'il salue ces bonnes intentions, le quotidien anglophone ne peut s'empêcher de se demander combien de temps "ce faucon de général Prayuth gardera son aspect de colombe de la réconciliation".
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #70 le: octobre 21, 2010, 09:47:53 am »

BREVE:

Les marines chinoise et thaïlandaise effectueront un exercice conjoint en Thaïlande
 
Les forces navales de l'Armée populaire de Libération (APL) de Chine et la marine thaïlandaise mèneront un exercice conjoint du 26 octobre au 14 novembre à Sattahip en Thaïlande, a annoncé mercredi le ministère chinois de la Défense nationale.

Baptisé "Assaut bleu - 2010", l'exercice d'entraînement conjoint sera le premier du genre pour la marine de l'APL, précise le ministère dans un communiqué.

L'exercice se concentrera sur l'anti-terrorisme, ayant pour objectifs d'aider les marines chinoise et thaïlandaise à s'apprendre l'une auprès de l'autre, à renforcer la compréhension mutuelle et à promouvoir leurs échanges et leur coopération amicale, afin d'améliorer la capacité de lutte des deux marines pour faire face ensemble aux nouveaux défis et menaces.
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #71 le: novembre 01, 2010, 12:13:03 pm »

Pas de chance !

Un pilote Thai de chasseur F16 s'est crashé le 18 octobre !

Les Thais ont lancé un big programme pour rénover tous leurs F16 avec des mises des améliorations qui vont inclure un nouvel Ordinateur de Mission Modulaire; Northrop Grumman AN/APG-68V9 , un nouveu système radar; BAE l'Interrogateur IFF AN/APX-113, un Combiné de Systèmes et Transpondeur et AN/ALE-47 Système de Distributeur de Contre-mesures; Terma AN/ALQ-213, un Système de Gestion de Guerre électronique plus plein de pièces détachées, des outils et équipement d'assistance, des publications et données techniques, et une formation des personnels sur ces équipements par les Ricains.

Il était temps !  :What?

IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #72 le: février 12, 2011, 10:59:40 am »


En ce moment, Chiang Mai est envahi de soldats de toutes nationalités en uniforme... L'exercice annuel Cobra Gold vient de commencer...


Cobra Gold commence en Thaïlande


Pendant que les combats font rage à la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge, le coup d’envoi d’un des plus grand exercice militaire au monde a été donné hier a Chiang Mai.

"La cérémonie d’ouverture de l’exercice Cobra Gold 2011 à Chiang Mai, le 7 février 2011, a souligné le caractère multinational de l’exercice ainsi que les nombreux avantages induits lorsque les pays partenaires s’entraînent ensemble pour trouver des solutions efficaces aux défis communs."

écrit le sergent Cindy Fisher dans son article de présentation sur le site officiel des Marines.

Que se serait-il passé si le Cambodge avait fait partie de l’exercice ? Il est assez paradoxal de constater que cet immense exercice va se dérouler à quelques centaines de kilomètres d’une vrai guerre, et qu’aucun lien ne sera fait entre les deux faute d’une initiative diplomatique.

Il s’agit de la première année de participation pour les troupes malaisiennes qui vont rejoindre les forces armées de la Thaïlande, République de Singapour, Japon, République de l’Indonésie, République de Corée et les États-Unis pour cet exercice, le plus grand exercice militaire multinational dans le monde, a déclaré Judith B. Cefkin, le sous-chef de la mission des États-Unis, l’ambassade américaine à Bangkok, en Thaïlande, au cours de son allocution pour l’ouverture cérémonie.

En plus des pays participants, les nations observatrices comprennent notamment l’Etat du Brunei, la République populaire de Chine, l’Inde, République démocratique populaire du Laos, Royaume des Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, Fédération de Russie et la République d’Afrique du Sud.

Près de 13.000 militaires, dont environ 7.300 d’entre eux appartenant aux troupes américaines, vont participer cette année aux exercices qui devrait durer une dizaine de jours.

Les relations bilatérales de défense entre les États-Unis et la Thaïlande sont formalisées par le traité de 1962 Thanat-Rusk, qui engagent les deux pays à l’assistance mutuelle en cas d’attaque extérieure.

Ce traité a permis aux États-Unis d’utiliser les bases militaires thaïlandaises au cours de la guerre du Vietnam, et plus récemment de la guerre en Irak et en Afghanistan. Bangkok a grandement facilité l’envoi de troupes américaines pour les deux derniers conflits, ce qui a conduit l’ancien président américain George Bush à désigner la Thaïlande comme un allié majeur non-OTAN des États Unis.

En tant que tel, la Thaïlande s’est qualifiée pour le programme de soutien militaire étasunien, qui permet le transfert à des pays alliés de navires et aéronefs américains déclassés, ainsi que le financement des forces étrangères à travers lequel les États-Unis fournissent des fonds pour l’achat d’armes et de matériel à l’armée thaïlandaise.


http://thailande-fr.com/


Photo: Cérémonie d'ouverture de Cobra Gold 2011 a Chiang Mai - photo du Thai Army Master Sgt. 1st Class Nuttrawut Thopradid
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6021
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #73 le: février 15, 2011, 10:13:44 am »


Deux F-16 thaïlandais perdus au cours de l’exercice Cobra Gold
14 février 2011.

Deux avions F-16 de la Royal Thaï Air Force se sont écrasés, ce 14 février, au cours de l’exercice Cobra Gold, alors qu’ils survolaient la province de Chaiyabhum, dans le nord-est de la Thaïlande. Les deux pilotes ont pu être récupérés sains et saufs.

Les deux avions prenaient part à une patrouille formée par 4 appareils, qui avaient décollé un peu plus tôt d’une base aérienne située dans la province de Nakhon Ratchasima.

Selon les médias locaux, les deux F16 seraient entrés en collision. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’accident.

L’exercice Cobra Gold, dont c’est la trentième édition cette année, a commencé le 7 février dernier. Outre la Thaïlande, les Etats-Unis, l’Indonésie, le Japon, la Corée du Sud et Singapour y participent. Près de 13.000 hommes, dont 7.300 militaires américains, sont mobilisés pendant ces manoeuvres prévues pour durer une dizaine de jours.

Les relations militaires entre les Etats-Unis et la Thaïlande sont anciennes. Elles ont été formalisées en 1962 avec les accords de Thanat-Rusk, lesquels lient des deux pays à s’apporter une assistance mutuelle en cas d’agression extérieure.

La tenue de l’exercice Cobra Gold 2011 a lieu au moment où la tension entre le Cambodge et la Thaïlande est monté d’un cran au sujet du temple de Preah Vihear, lequel est revendiqué par les deux pays.

Source : http://www.opex360.com/2011/02/14/deux-f-16-thailandais-perdus-au-cours-de-lexercice-cobra-gold/
IP archivée
@+ Malco

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : ARMEE THAILANDAISE
« Réponse #74 le: février 15, 2011, 02:07:46 pm »

Avec l'accident de novembre, ça fait 3 F16 paumés par les Thailandais en 3 mois. A ce rythme là, va plus leur rester grand chose pour taper sur les Khmers !  :huhu
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."