Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande  (Lu 151648 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13784
Re : Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande
« Réponse #475 le: juin 29, 2018, 07:57:09 am »


La police va sévir contre les "mages" !...  :hang

On l'a déjà vu par le passé et cela continue, certains de ces "mages" ou "voyants" ou "médiums" prétendent avoir des liens avec la famille royale. Ce qui représente un crime de lèse majesté.

La police criminelle et les divisions de répression de la criminalité technologique ont reçu l'ordre de lancer une répression à l'échelle nationale contre les mages, en particulier ceux qui prétendent avoir des liens avec les membres de la royauté.

Le commissaire du Bureau central d'enquête, le Pol Thtirat Nongharnpitak, qui supervise le CSD et la police du TCSD, a déclaré que la plupart des médiums cherchent à tromper les crédules en leur demandant de l'argent.

Il a déclaré que la police avait été chargée d'abord d'approcher les médiums et de leur dire d'arrêter leur pratique, mais si l'on découvrait qu'ils avaient escroqué les victimes, des poursuites judiciaires seraient engagées contre eux.

En attendant, il a dit que la population ne devait pas croire aux charlatans et que cette pratique allait clairement à l'encontre du bouddhisme.

Le commissaire de la CIB a révélé qu'au cours des dernières semaines, la police avait intercepté au moins trois médiums qui prétendaient avoir des pouvoirs surnaturels. L'un d'eux prétendait obtenir ses pouvoirs surnaturels de sa coiffure étrange. Aucune de ces trois personnes n'est poursuivie.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12177-la-police-va-s%C3%A9vir-contre-les-mages/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13784
Re : Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande
« Réponse #476 le: juillet 02, 2018, 07:23:57 am »


Les États Unis reconnaissent les efforts de la Thaïlande dans sa lutte contre l'esclavage

Le statut de la Thaïlande dans le rapport sur la traite des êtres humains rédigé par les États-Unis (TIP) a été amélioré -au niveau 2 au lieu de niveau 3- pour ses efforts de lutte contre l'esclavage moderne.

Le rapport TIP 2018, publié jeudi par le Département d'Etat américain à Washington, a révélé que le gouvernement thailandais faisait de plus en plus d'efforts pour poursuivre et condamner davantage de trafiquants et réduire les délais de jugement des affaires de traite des êtres humaines en recourant à des services spécialisés.

L'autorité thaïlandaise a enquêté sur des cas de complicité d'officiels présumée dans des affaires de traite et a condamné 12 agents complices en 2017, dont 11 fonctionnaires impliqués dans le trafic de migrants rohingyas.

Depuis le coup d'État militaire de 2014, la Thaïlande a été rétrogradée au niveau le plus bas pour n'avoir pas respecté les normes minimales américaines pour l'élimination de la traite, notamment chez les Rohingyas qui ont fui la violence et la discrimination dans l'État de Rakhine au Myanmar.

Les efforts du gouvernement militaire ont donné des résultats positifs en 2016 et en 2017, lorsque des officiers supérieurs ont été poursuivis pour leur participation à une mafia de trafiquants.

Ce meilleur classement de la Thaïlande -au niveau- 2 reflète la reconnaissance américaine des efforts sérieux et soutenus du gouvernement thaïlandais ainsi que des progrès significatifs dans la lutte contre toutes les formes de trafic humain au cours de l'année écoulée, a déclaré le ministère thaïlandais des Affaires étrangères.
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : Délinquance, drogues, attentats, terrorisme en Thaïlande
« Réponse #477 le: août 20, 2018, 10:39:33 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Scandale à Kanchanaburi...  :hang

Luangta Supachai Sutthiyano, le moine âgé de 64 ans qui a été défroqué hier à la suite des blessures infligées à un novice âgé de 9 ans, est aujourd'hui confronté au décès de l'enfant. Ce dernier n'est pas sorti du coma... :'(

Pour justifier son attitude, l'ancien moine a indiqué au policier que le jeune garçon était souvent "méchant et désobéissant"...  :What?

Il a admis l'avoir frappé à plusieurs reprises avec un gourdin. Lors de la dernière correction, le novice aurait été projeté contre un pilier qui a heurté son menton. Il a alors perdu connaissance. Suspectant qu'il feignait, le moine souleva le garçon et le plaqua contre le sol, provoquant de graves blessures à la tête.

Le moine a déclaré aux volontaires de la Fondation du Wat Don Khamin qui ont conduit l'enfant à l'hôpital, qu'il souffrait de "crise d'épilepsie".

Les secouristes ont remarqué de multiples ecchymoses, une entaille sur le menton, un bras cassé et une blessure apparente à la tête qui a sans doute provoqué une hémorragie cérébrale.Les médecins de l'hôpital de Makarak l'ont transféré aux soins intensifs de l'hôpital Paholpolpayuhasena, dans le district de Muang.

La police de Look Kae a interpellé Luangta Supachai pour le soumettre à un interrogatoire dimanche. Il aurait avoué ses méfaits. La police attend le rapport du médecin légiste avant de remettre les conclusions de son enquête...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".