Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: MEDECINE - SANTE...  (Lu 172643 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #550 le: mai 14, 2018, 08:27:17 am »

https://www.facebook.com/QuotidiendeThailande/


Effets de la bière sur la santé...   :D ;)

Des chercheurs de l'université de Greenwich se sont penchés sur les effets de la bière sur la sensation de douleur... Ils ont constaté que la consommation de deux pintes de bières pouvait réduire d'un quart la douleur physique. 

Lorsque le taux d'alcoolémie atteint 0.08 gramme par litre de sang, le "seuil" de tolérance" à la douleur est augmenté, ce qui permet de réduire l'intensité du mal ressenti.

"L'alcool est un analgésique efficace qui permet de diminuer efficacement la sensation de douleur, ce qui pourrait expliquer l'abus d'alcool chez les personnes atteintes de douleur persistante, en dépit de ses conséquences potentielles pour la santé à long terme", expliquent les chercheurs.

L'alcool pourrait même avoir un "effet plus puissant que le paracétamol" et pourrait être comparé "aux médicaments opioïdes comme la codéine"...


A boire tout de même avec modération...   :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #551 le: mai 18, 2018, 02:20:33 pm »

https://www.facebook.com/QuotidiendeThailande/


Le sport développe la molécule du plaisir... :D

Les endorphines interviennent dans notre organisme comme des récompenses aux efforts fournis.

Elles sont libérées par l’hypothalamus et l’hypophyse, notamment dans les situations de stress (psychologique ou physique) et de façon plus importante pendant et après l’exercice physique.

La quantité d’endorphines augmente pendant un effort soutenu et prolongé, et est multipliée par cinq dans les 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.

Elles sont aussi stimulées par l’exposition modérée au soleil, par le rire et lorsqu’on mange du chocolat ou des sucreries.

La dopamine, autre hormone du plaisir, peut être stimulée par la vue d’un beau tableau, par le sport, par la nourriture. Mais le plaisir sexuel est probablement son meilleur stimulant.

C'est une précision utile !  ;)
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #552 le: mai 21, 2018, 07:48:51 am »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/consultation-faut-il-legaliser-la-marijuana--5457


Consultation : faut il légaliser la marijuana...?

Mardi le Cabinet a approuvé une proposition de loi soumise par le Bureau du Comité de Contrôle des Narcotiques (ONCB) afin d’autoriser la recherche sur les effets médicinaux du cannabis sur les humains.

Selon la loi thaïe, la marijuana est une drogue et son usage à des fins médicinales demande des mesures de contrôle très strictes.

D’après le Narcotics Act, il est autorisé de cultiver de la marijuana à des fins médicinales mais l’utilisation de la plante ne doit pas s’étendre à de la recherche sur les humains.

Alors que l’ONCB soutient l’usage du cannabis médicinal, sont utilisation à d’autres fins, récréationnelles par exemple, est toujours illégale, explique le secrétaire général de l’ONCB Sirinya Sitdhichai.

Mais l’autorisation du cannabis médicinal à travers le monde à ouvert le débat si oui ou non la marijuana devrait être légalisée, ou simplement décriminalisée.

The Phuket News vous pose cette simple question “Faut il légaliser la marijuana?”

Réponses proposée par la consultation :

Oui, la marijuana sous toutes ses formes devrait être légalisée, que ce soit son utilisation et sa possession, et sa vente et son utilisation devraient être totalement libres.

Oui, mais uniquement pour la recherche médicale.

Oui, mais il faut seulement la ‘décriminaliser’ et strictement contrôler la marijuana comme c’est le cas aux USA ou à Amsterdam.

Non. C’est une drogue et elle doit rester considérée en tant que telle.

Pour voter, cliquez ici : https://www.thephuketnews.com/poll.php#WXwrV2tKIkvbRWj5.97

Si votre réponse ne figure pas parmi nos propositions, n’hésitez pas à la laisser en commentaire.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #553 le: juin 11, 2018, 03:08:46 pm »



à vérifier (pour les courageux) ...   :huhu


SANTE - Rappelons que vous devez dépenser 8000 kcal pour perdre 1 kilogramme de graisse corporelle... ;)

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3263
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #554 le: juin 16, 2018, 10:30:11 pm »

inquiétant !!!


Un Bangkokois sur dix souffrirait de problèmes mentaux..!

Les habitants de la capitale thaïlandaise ont tendance à souffrir davantage de troubles mentaux qu’ailleurs en Thaïlande. C’est ce que révèle une enquête du ministère de la Santé conduite depuis 2013 : plus d’1 habitant sur 10 âgé de plus de 18 ans est concerné, soit 520 000 personnes environ, et aurait besoin d’une aide psychologique pour des troubles allant des crises d’anxiété à la dépression et la bipolarité.

Ce chiffre, en hausse, inquiète les autorités.

Lors d’un précédent sondage national effectué en 2008, Bangkok s’était déjà remarquée par la forte prévalence de ses habitants à connaître des dépressions — 4,1% de sa population vivait alors un épisode de forte dépression, presque le double de la moyenne nationale (2,4%).

Le chef du département de la Santé mentale a expliqué ce phénomène en insistant sur le fait que « les citadins font face à des défis économiques, mais aussi un stress quotidien avec les embouteillages ou la pollution ».

Pour résoudre ce mal-être croissant des habitants de Bangkok, le ministère mise sur les communautés et leurs réseaux d’information. Depuis un an, plus de deux mille groupes sont ciblés afin que leurs leaders passent le mot et alertent leurs proches sur les différentes formes de problèmes psychologiques.

Des condos d’expatriés aux bidonvilles, tous les responsables communautaires suivent une formation afin de reconnaître les symptômes d’un trouble mental. Ils peuvent ainsi mieux orienter les personnes qui en souffrent.

 Le ministère espère que ce projet servira de modèle national pour d’autres zones urbaines. Les personnes âgées sont particulièrement ciblées. Selon un autre sondage officiel, 61% s’ennuieraient ou déprimeraient à Bangkok.

G.C. (http://www.gavroche-thailande.com)
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13793
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #555 le: juin 29, 2018, 08:48:30 am »


Cinq décès dus à la dengue en quelques jours !

En Thaïlande, le 18 juin 2018, depuis notre dernière mise à jour sur la situation de la dengue (14 973 cas dans 77 provinces au 4 juin 2018), le Bureau d'épidémiologie du Ministère thaïlandais de la Santé publique a signalé cinq décès liés à la dengue, portant le nombre de décès à 24.

Du 1er janvier au 18 juin, un total de 19 804 cas de dengue ont été notifiés dans les 77 provinces. La province insulaire du sud de Phuket reste la province avec le taux de morbidité le plus élevé.

Pendant la saison des pluies, on s'attend à ce qu'une moyenne de 10 000 personnes à travers le pays soit possiblement infectées par la dengue mensuellement.

Les autorités de santé ont lancé une campagne nationale contre la dengue en appelant les gens à détruire tous les sites de reproduction des larves dans et autour de leurs maisons, écoles, hôpitaux, hôtels, usines et temples, entre autres lieux publics.


Rappels sur la dengue

La dengue, maladie virale due au virus de la Dengue (4 sérotypes) de la famille des Flaviviridae, transmise par une piqûre de moustique, se manifeste le plus souvent par un syndrome grippal (fièvre, douleurs musculaires, parfois éruption cutanée).  La dengue peut évoluer en forme grave hémorragique. La prise d'aspirine est formellement déconseillée. Il n'existe pas de traitement médicamenteux préventif disponible contre la dengue.

Il n'existe pas de traitement spécifique contre le virus. Pour les touristes européens, la prévention de la dengue passe donc par la lutte contre son vecteur Aedes albopictus. Le moyen le plus efficace pour combattre ce moustique est d'éliminer ses lieux de ponte (soucoupes, petits récipients, déchets, réservoirs, vases, pneus, etc.).

Il est conseillé aux voyageurs de se protéger des piqûres de moustique. Il convient de respecter les mesures habituelles de lutte anti-vectorielle :

- port de vêtements couvrants ;
- répulsifs anti-moustiques, contenant du DEET, sur la peau découverte ;
- vêtements et moustiquaire imprégnés d'insecticide pour la sieste et la nuit ;
- les personnes qui utilisent un écran solaire doivent appliquer le répulsif 20 minutes après l'écran solaire.

Afin d'éviter au maximum la dissémination du virus de la dengue, devant une fièvre d'apparition brutale et des douleurs articulaires ou musculaires dans les 15 jours qui suivent le retour de voyage en zone inter tropicale, il faut consulter son médecin au plus vite en signalant son voyage.


Source : Outbreak News Today.

https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12166-cinq-d%C3%A9c%C3%A8s-dus-%C3%A0-la-dengue-en-quelques-jours/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3263
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #556 le: juillet 16, 2018, 10:30:56 pm »


Les "acides gras trans" ou insaturés sont hors la loi en Thaïlande...

Les acides gras trans font partie des acides gras insaturés (en hydrogène), c'est-à-dire comprenant au moins une double liaison carbone-carbone.

Les acides gras insaturés trans sont d'origine naturelle ou artificielle, dans ce dernier cas produits par l'hydrogénation industrielle partielle des acides gras insaturés contenus dans les huiles végétales. L'hydrogénation totale n'en produit pas (ou très peu), puisqu'elle transforme quasiment toutes les doubles liaisons -C=C- en liaisons simples -C-C-, les acides gras insaturés devenant saturés (en atomes d'hydrogène).

L'utilisation des graisses d'origine artificielle est sérieusement réglementée dans certains pays développés (Danemark, Canada) ou certaines villes (New York). Après les avoir bannis des cantines scolaires, l'État de Californie a programmé en juillet 2008 leur bannissement des restaurants pour 2010 et des préparations à emporter pour 2011. Leur interdiction a été décidée aux États-Unis pour juin 2018. En mai 2018, l'Organisation mondiale de la santé lance un programme ayant pour objectif l'élimination complète des acides gras trans à l'horizon 2023.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_gras_trans


Un arrêté ministériel a été pris par le ministère de la Santé publique interdisant la production, l'importation et la distribution d'aliments contenant des graisses trans.

L'ordonnance qui a été rendue le 13 juin et qui entrera en vigueur 180 jours après sa publication dans la Gazette royale a cité des preuves scientifiques : les acides gras trans provenant d'huiles partiellement hydrogénées augmentent le risque de maladies cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux. Ils sont également associés à un risque plus élevé de développer un diabète de type 2.

Les aliments courants qui contiennent des  acides gras trans comprennent les gâteaux, les tartes et les biscuits, la margarine, les craquelins, le pop corn soufflé au micro-ondes, les bonbons fourrés à la crème, les beignets, les sandwiches pour le petit déjeuner, les fast-foods frits et les pizzas surgelées.

On ne sait pas quand l'arrêté ministériel sera publié dans la Gazette royale. On ne sait pas comment les autorités feront respecter l'interdiction. Les fonctionnaires ne sont pas inquiets car les industriels ont 6 mois pour se mettre en conformité et les consommateurs ne devraient même pas s'en apercevoir.

La Thaïlande rejoindrait le Canada, les USA et le Danemark dans leur lutte contre les acides gras insaturés.

La population thaïlandaise accueille très positivement cette nouvelle réglementation si l'on en croit les commentaires sur Facebook.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1048660-thai-public-health-bans-foods-containing-trans-fats/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #557 le: juillet 23, 2018, 10:14:31 pm »

Français Ensembme dans le Club de Pattaya


Deux nouvelles personnes sont décédées de la rage au cours des quinze derniers jours...  :'(


Deux nouvelles personnes sont décédées de la rage au cours des quinze derniers jours, portant à 14 le nombre de morts en Thaïlande cette année, a déclaré lundi Dr Suwannachai Watanayingcharoen, directeur général du département de contrôle des maladies au sein du ministère de la Santé publique.

Les dernières victimes sont un jeune homme âgé de 19 ans originaire de Buri Ram, mordu en avril à l'épaule et à la poitrine par un chien n'avait pas été vacciné contre la rage, et une femme âgée de 55 ans mordue en janvier par un chien errant dans la province de Rayong, qui n'avait pas été se faire soigner à l'hôpital.

En 2018, deux personnes sont mortes de la rage dans la province de Buri Ram, deux dans celle de Rayong et une celles de Surin, Songkhla, Trang, Nakhon Ratchasima, Prachuap Khiri Khan, Phatthalung, Nong Khai, Yasothon, Kalasin et Mukdahan.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #558 le: août 20, 2018, 10:48:58 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


La noix de coco excellente pour la santé... 8)


 Dans les pays tropicaux, la noix de coco est utilisée pour ses propriétés bactéricides, antioxydantes, antiparasitaires, hypoglycémiantes et immunostimulantes.

Les principaux bienfaits de ce fruit proviennent de ses graines.

Une fois mûres, celles-ci contiennent beaucoup de vitamines, de minéraux et d’oligoéléments, en définitive des nutriments essentiels pour les êtres humains.

Elles nous apportent ainsi du calcium, du magnésium, du phosphore, du fer, du sodium, du sélénium, de l’iode, du zinc, du fluor et du manganèse, entre autres éléments.

C’est un aliment que l’on utilise pour les diètes anti-stress, pour soigner l’ostéoporose, pour ses effets salutaires sur le système cardiovasculaire et pour éviter la rétention d’eau.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #559 le: août 27, 2018, 11:58:18 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


 :announce  Il est vivement déconseillé d'acheter un aphrodisiaque baptisé "Girly Sex"...  :(


Surachoke Tangwiwat, secrétaire-général adjoint de la "Food and Drug Administration" déconseille aux consommateurs d'acheter l’aphrodisiaque baptisé "Girly Sex" vendu sur les réseaux sociaux, qui prétend être homologué par ses services. Ce produit ne lui a jamais été soumis.

La FDA a sollicité la coopération du ministère de l’économie numérique pour examiner ces publicités et les retirer des sites, afin de limiter la diffusion de fausses informations.

Cette mise au point intervient après la saisie d'un importante quantité de produits illégaux lors d'une perquisition qui a eu lieu lundi matin dans le quartier de Sukhumvit à Bangkok.

De nombreux vendeurs ambulants proposaient ces produits sur les trottoirs des Soi Sukhumvit 7 à 13, souvent à des adolescents.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3263
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #560 le: septembre 01, 2018, 02:38:33 am »



La nouvelle loi sur les études médicales peut mettre des vies en danger, disent les professionnels !


Cette information illustre l'article de RFI hier qui expliquait que le gouvernement était fort mécontent du niveau médiocre des études en Thaïlande. Tout en oubliant qu'en 4 ans et demi il aurait largement eu le temps d'agir.

Le secteur médical était préservé de cette débandade. Ce n'est plus le cas, disent les médecins et les infirmières. Une nouvelle loi (donc le gouvernement) va permettre qu'arrivent sur le marché des personnels formés à minima.
 
L'ordre des médecins et 10 autres organismes professionnels ont déclaré hier que quatre articles de la loi sur l’enseignement supérieur menaceraient la vie humaine et l’avenir du pays.

Les articles controversés visent à empêcher les organismes professionnels de certifier les cours dans les universités ou de dicter le contenu des cours. Si ces articles entrent en vigueur, les organismes professionnels ne seront pas en mesure d’imposer des règles à la pratique des médecins, des infirmières, des dentistes, des pharmaciens, des techniciens médicaux, des physiothérapeutes. Idem pour les architectes et les ingénieurs.

«Les cours préparant les étudiants à des professions liées aux soins des patients impliquent une prise en charge effective des patients. Sans normes adéquates, la vie des gens pourrait être en danger », ont déclaré les 11 organismes professionnels lors d’une conférence de presse.

Dr Khrieng Ausavarungnirun, de l'ordre des médecins, a déclaré que le public serait affecté si les écoles de médecine produisaient des diplômés non qualifiés.

Siri-orn Sindhu, vice-président du Conseil thaïlandais des soins infirmiers et obstétricaux, a déclaré que le niveau des étudiants serait touché si les établissements d’enseignement n'offraient pas des programmes de qualité (sus entendu certifiés par les médecins eux-mêmes).

«Nous avons constaté que si la plupart des diplômés d’instituts de soins infirmiers bien établis, voire tous, peuvent obtenir une licence d’infirmière, alors que pas plus de 10% des nouveaux instituts (non contrôlés par l'ordre des médecins) mériteraient d'obtenir la moyenne», a-t-elle déclaré.

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1055030-4-clauses-in-new-education-bill-can-endanger-lives-doctors-nurses/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3263
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #561 le: septembre 03, 2018, 06:47:50 pm »


Dengue : 65 morts, 50 000 malades en 2018 !

Les autorités sanitaires thaïlandaises ont déclaré que le pays avait dépassé la barre des 50 000 cas de dengue en 2018.

Selon le Bureau de l’épidémiologie du Ministère de la santé, 50 079 cas au total ont été signalés dans les 77 provinces jusqu’au 27 août. 65 de ces malades sont décédés des suites de complications liées.

Phuket, Nakorn Pathom, Phichit, Maehongsorn et Krabi sont les zones les plus touchées.

La dengue est une maladie infectieuse transmise par les moustiques dans la plupart des zones tropicales du monde.

On contracte le virus de la dengue à la suite de la piqûre d'un moustique Aedes infectieux - vous ne pouvez pas attraper la dengue d'un autre humain.

Le ministère de la Santé indique qu'il existe trois types de dengue : la dengue non compliquée, la dengue hémorragique (DHS) et le syndrome de choc de la dengue (DSS).

L'Organisation mondiale de la santé estime qu'il pourrait y avoir de 50 à 100 millions d'infections de la dengue dans le monde chaque année. Toutefois, de nouvelles recherches de l’Université d’Oxford et du Wellcome Trust suggèrent que le nombre de cas d’infection par la dengue dans le monde est de 390 millions par an.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1055605-dengue-fever-cases-over-50000-in-2018-thai-health-officials-say/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3263
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #562 le: septembre 04, 2018, 01:21:48 pm »


Les tatoueurs dans le collimateur après 4 décès du SIDA !

Le gouverneur de Bangkok, le général Aswin Kwanmuang, a chargé des fonctionnaires d’inspecter les magasins de tatouages sur les marchés, après que 4 femmes qui se sont faites tatouer  ensemble sur le marché de Klong Lot près du Grand Palais en mars, sont mortes.

Les fonctionnaires du Département de la Santé de l’Administration Métropolitaine de Bangkok (BMA) ont contrôlé le stand en question et il n'atteignait pas les normes d’hygiène requises.

Le père de 50 ans d’une des jeunes femmes, Som, âgée de 22 ans, avait auparavant déclaré aux journalistes qu’il soupçonnait sa fille d’avoir contracté le VIH avec une aiguille de tatouage sale. Son histoire est en soi controversée, car le certificat de décès qu’il a montré aux journalistes indique qu’elle était séropositive depuis plus d’un an. Par ailleurs mourir du SIDA en 5 mois est inhabituel.

Le propriétaire du magasin de tatouages, Somchai Ariya, a insisté sur le fait qu’il utilisait une nouvelle aiguille propre pour chaque client. Il a reconnu qu'il était la personne qui avait tatoué les quatre femmes mais a déclaré qu’il n’avait jamais eu de problème avec aucun client au cours de ses 10 années de pratique.

Alisara Tattakorn, chef de la division de lutte contre le SIDA de la BMA, a déclaré qu'un premier contrôle du stand mobile avait révélé que son étal n'était pas sûr et ne répondait pas aux normes d'hygiène.

Elle a dit que Somchai avait reçu l'ordre de suspendre temporairement ses activités et de suivre rapidement une formation pour garder tous ses outils propres avant de reprendre son travail. Surasit Leungrungkiat, chef de la division de la santé, a déclaré que la BMA ne disposait d'aucune information sur ces étals de tatouage qui s'étaient multipliés sur divers marchés.

Il a ajouté que la ville ne disposait que de 50 boutiques de tatouages dûment enregistrées, dont 15 dans le district de Phra Nakhon. Il a ajouté que la BMA devrait confirmer le nombre exact de ces stands de tatouage et convoquer ces tatoueurs pour une formation sur l'hygiène.

Les règlements stipulent que les tatoueurs doivent d’abord obtenir une licence d’établissement affectée à la santé auprès d’un bureau de district.

Les locaux doivent avoir des services premiers soins sur place, la preuve de l'élimination des articles infectés, donc des aiguilles, et la preuve que les encres utilisées sont fabriquées à cette fin et ne sont pas dangereuses pour la santé.

Ils doivent également afficher un panneau clairement visible pour informer les clients, séparer le reste du magasin de la zone de tatouage et de la section de désinfection des outils et obtenir une décharge signée de chaque client avant de subir la procédure de tatouage.

Lors de la crémation de Som, dimanche, dans un temple de Loei, son père a cité Som, qui affirmait qu’elle-même et trois de ses collègues avaient contracté le VIH lors d'un tatouage des jambes en mars, après quoi ses trois amies étaient toutes mortes du sida.

Malgré le rapport de la morgue selon lequel la mort de Som était due à un choc hypovolémique et à une diarrhée aiguë depuis 14 jours et au virus VIH qu’elle avait depuis un an, le père a insisté sur le fait qu’elle n’avait probablement pas le VIH avant de se faire tatouer. Il a déclaré qu'il ne voulait pas porter plainte contre le magasin de tatouage car sa fille repose en paix.

La sœur aînée de Som était d'accord avec leur père, disant que le petit ami de Som n'avait pas le virus et que Som et ses trois amies décédées travaillaient ensemble comme serveuses.

L'infection par le VIH progresse en trois étapes:

1) infection aiguë par le VIH qui se manifeste principalement par une grippe environ 1 à 4 semaines après l'infection, 2) infection chronique par le VIH pouvant durer jusqu'à 10 ans et 3) syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA), pour lequel il n'y a toujours pas de remède. Ce qui tendrait à considérer le SIDA de ces 4 jeunes femmes comme 4 cas simultanés d'une forme foudroyante et rarissime de la maladie.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1055731-crackdown-on-tattoo-shops-after-death-of-four-women/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13793
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #563 le: septembre 16, 2018, 07:28:38 am »


De retour d'une fish pédicure en Thaïlande, elle se fait amputer les orteils

L'histoire fait froid dans le dos: la jeune femme de 29 ans a perdu cinq orteils après un fish spa en Thaïlande.

Un voyage qui tourne au cauchemar ou, en d'autres mots, l'histoire de Victoria Curthoys, 29 ans, qui a perdu tous les orteils de son pied droit en Thaïlande.

"Quand j’étais en Thaïlande, j’ai décidé de faire un fish spa. J’avais regardé le propriétaire installer le système et il avait l’air très propre", assure-t-elle au Sun.

Pour comprendre ce qu'il s'est passé, il faut remonter un peu le temps: la jeune femme s'est en fait blessée le pied avec un morceau de verre il y a quelques années. Comme la blessure s’était infectée, à l’époque, elle a dû être amputée d’une partie du gros orteil.

Quatre ans plus tard, l'Australienne part en vacances en Thaïlande. Elle décide de se faire plaisir et de tester l'un des spas les plus populaires du pays, qui pratiquait la fish pédicure. Mais à son plus grand malheur, la séance de bien-être va vite tourner au désastre.


Un insecte d'origine hydique

Victoria va ainsi perdre ses cinq orteils suite à une infection causée par un insecte d’origine hydrique présent dans le bassin aux poissons mangeurs de peaux mortes. Cet insecte d’origine hydrique uniquement présent en Thaïlande s’est infiltré dans ses plaies chirurgicales antérieures.

C'est à son retour en Australie que la touriste a dû retourner voir des médecins à cause de fortes fièvres.

Il a fallu plus d’un an aux médecins pour diagnostiquer la maladie de Schwelmenella, une infection qui ronge les os, forçant finalement les médecins à amputer tout le gros orteil en décembre 2012.

"Une année de marche sans gros orteil a causé des ulcères au deuxième orteil, à cause de la pression exercée dessus. Je n’étais pas au courant qu’une autre infection faisait rage. Les médecins ont pris le deuxième orteil et m’ont laissé avec trois orteils", explique-t-elle au quotidien The Sun.

Pendant deux ans, la jeune femme n'a plus eu de problème de santé : "Je pensais avoir beaucoup de chance d’avoir encore mon pied. Mais, quelque temps plus tard, j’ai recommencé à tomber malade."

En novembre 2016, les médecins ont dû amputer son troisième et quatrième orteil, pour une raison quelconque, ils ont aussi finalement enlevé le petit orteil.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12630-de-retour-dune-fish-p%C3%A9dicure-en-tha%C3%AFlande-elle-se-fait-amputer-les-orteils/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13457
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #564 le: septembre 16, 2018, 11:01:49 pm »


De retour d'une fish pédicure en Thaïlande, elle se fait amputer les orteils

L'histoire fait froid dans le dos: la jeune femme de 29 ans a perdu cinq orteils après un fish spa en Thaïlande.



quelle horreur...   :'(   le genre de truc que je n'ai jamais fait de toutes façons et ce pour pas mal de raisons...  :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13793
Re : MEDECINE - SANTE...
« Réponse #565 le: Aujourd'hui à 08:18:18 am »


Soixante morts de la dengue en Thaïlande cette année annonce le Ministère de la santé publique

Soixante personnes sont mortes de la dengue dans le pays cette année, a déclaré mardi Opas Kankawinpong du ministère de la Santé.

Au total, 58 000 personnes sont tombées malades à cause du virus de la dengue depuis le début de l’année, dont 60 sont décédées.

Opas a déclaré que le taux d’infection était de 0,14 pour 100 000 habitants, ce qui est supérieur au taux acceptable de 0,11 à 0,12 pour 100 000 habitants.

La moitié des patients atteints de dengue cette année étaient des adultes, contre seulement 10% les années précédentes, a-t-il ajouté.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12652-soixante-morts-de-la-dengue-en-tha%C3%AFlande-cette-ann%C3%A9e-annonce-le-minist%C3%A8re-de-la-sant%C3%A9-publique/


Carte : Statistiques de 2015 mais les régions les plus "rouges" sont toujours les même dont Bangkok.
IP archivée