Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins  (Lu 459635 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : Les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1125 le: janvier 16, 2018, 09:16:09 am »


Le tigre de Sumatra pourrait bientôt disparaître

Le tigre de Sumatra, dernière espèce de tigres indonésiens encore vivante, voit son habitat détruit jour après jour et les derniers spécimens sont désormais menacés d’extinction.

La survie des tigres de Sumatra (Panthera tigris sumatrae) est de plus en plus menacée par la détérioration de son habitat naturel. Évoluant dans de vastes étendues sauvages, un tigre de Sumatra a besoin d’un espace de vie d’environ 400 km² sur cette île de plus de 473 000 km². Mais ces 27 dernières années ont transformé de l’état naturel de l’île. De 1990 à 2010, Sumatra a perdu environ 40 % de ses forêts, principalement pour faire place à la culture d’huile de palme.

Le recul de ces espaces naturels réduit significativement l’habitat du tigre de Sumatra qui se voit isolé dans des zones de plus en plus petites et divisé en sous-population, un handicap majeur pour la perpétuation de l’espèce. Une étude publiée dans la revue Nature Communications évalue le nombre de spécimens adultes encore vivants à 618 en 2012, soit 124 de moins qu’en 2010, la baisse étant proportionnelle à la destruction de 17 % de son habitat sur ces deux ans. La WWF, elle, évalue le nombre de spécimens restants à seulement 500.

Si ce nombre est déjà très faible, la séparation des groupes a mené à des sous-populations composées de maximum 50 tigres : « Des sous-populations de tigres sont également considérablement plus fragmentées, augmentant de beaucoup la menace d'extinction en tant qu'espèce dans chaque forêt », explique l'auteur principal de l'étude, Matthew Luskin, étudiant en doctorat à l'université de Californie à San Diego. L’étude précise que seuls deux espaces restent assez vastes sur l’île pour accueillir des regroupements de 30 femelles reproductrices, seuil nécessaire à la survie de l’espèce.

Le braconnage est également un obstacle de taille à la conservation de la plus petite espèce de tigres au monde. La Chine est le premier importateur mondiale des différentes parties du corps du tigre, réputées pour leurs bienfaits supposés sur la vitalité et la virilité.

L’enjeu de la protection des tigres de Sumatra est immense. L’espèce est au stade de danger critique d’extinction sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) depuis 2008 ; elle reste la seule espèce de tigres indonésiens encore existante, les tigres de Java et Bali étant déjà complètement éteints. Les autorités indonésiennes s’investissent dans sa préservation grâce à la mise en place de grands parcs nationaux et à des partenariats avec les zoos australiens pour maintenir des spécimens en vie et favoriser la reproduction.


http://www.nationalgeographic.fr/animaux/le-tigre-de-sumatra-pourrait-bientot-disparaitre
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1126 le: janvier 26, 2018, 03:06:54 pm »


Des milliards de déchets entre la Thaïlande et la Grande Barrière de Corail

Des milliards de déchets plastiques sont emmêlés dans les coraux et les récifs maintenant écœurants depuis la Thaïlande jusqu'à la Grande Barrière de Corail en Australie, disent les scientifiques.

Les ordures, c'est une autre attaque contre les coraux, souffrant déjà de la surpêche, de la hausse des températures causée par le changement climatique et d'autres pollutions.

Dans la région Asie-Pacifique, 11,1 milliards d'objets en plastique - sacs à provisions, filets de pêche, même couches et sachets de thé - sont pris au piège dans les récifs, ont écrit jeudi les scientifiques dans la revue Science.

Les plastiques mous comme les sacs à provisions et les paquets de biscuits sont déchiquetés avant d'être transformés en d'autres produits.
Les supermarchés australiens sont exhortés à adopter les mêmes mesures qu'en Europe : plus de sachets plastique dans les magasins.

Les scientifiques prévoient que les chiffres augmenteraient de 40% d'ici 2025, la pollution marine devenant de plus en plus grave.

Le plastique augmente la probabilité de dommages (maladie) aux coraux d'environ 20 fois. 89 pour cent pour les coraux en contact avec les plastiques contre 4 pour cent dans des zones comparables saines.

Les détritus peuvent endommager les minuscules coraux qui construisent des récifs, les rendant plus vulnérables aux maladies. Et des morceaux de plastique peuvent agir comme des radeaux pour les microbes nocifs dans les océans.

"Vous êtes en train de plonger et vous pensez que quelqu'un tape sur votre épaule mais c'est juste une bouteille qui vous bouscule ou un sac poubelle collé dans votre dos", a déclaré à Reuters Joleah Lamb, de l'Université Cornell.

"Les coraux sont des animaux comme nous et ont des tissus très minces qui peuvent être coupés et blessés, surtout s'ils sont coupés par un objet recouvert de toutes sortes de micro-organismes", a-t-elle dit.

Les scientifiques des États-Unis, de l'Australie, de la Thaïlande, du Myanmar, du Canada et de l'Indonésie ont sondé 159 récifs de 2011 à 2014 dans la région Asie-Pacifique.

Le rapport arrive quelques jours après que le Premier ministre Malcolm Turnbull a annoncé un plan de 60 millions de dollars pour protéger la Grande Barrière de Corail contre les étoiles de mer et les ruissellements mangeurs de coraux.

Par ailleurs, le gouvernement du Queensland a affecté 256 millions de dollars au cours des cinq prochaines années à l'amélioration de la qualité des eaux de récifs.

Au moins 275 millions de personnes dans le monde vivent près des récifs, qui fournissent de la nourriture, une protection côtière et des revenus du tourisme. La présence de plastiques semble surtout aggraver certaines affections coralliennes communes, telles que la maladie de l'érosion du squelette.

Les scientifiques ont appelé à des restrictions sur les déchets plastiques. En décembre, près de 200 pays ont accepté de limiter la pollution des océans par les plastiques, avertissant qu'il y aura plus de déchets que de poissons d'ici 2030.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1022070-11-billion-pieces-of-plastic-bringing-disease-from-thailand-to-great-barrier-reef/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1127 le: janvier 31, 2018, 04:43:28 pm »


Le Pangolin menacé par le trafic et le réchauffement climatique...  :'(

Ce petit mammifère à l'aspect préhistorique couvert d'écailles est devenu l'espèce la plus chassée au monde par les braconniers : en dix ans, plus d'un million auraient été tués...  :(

Victime de surchasse en Asie du sud-est, les trafiquants internationaux le traquent aujourd'hui dans les forêts tropicales d'Afrique de l'Ouest.

Mais ce mammifère méconnu suscite aussi l'intérêt des scientifiques (vidéo ci-dessous).


https://www.youtube.com/watch?v=1DOnAZBSSz4
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1128 le: février 02, 2018, 08:50:24 am »


Une incroyable scène !

Un cobra royal et un python réticulé viennent de trouver la mort dans un terrible combat.

Le plus long serpent venimeux du monde a mordu le plus long serpent constricteur du monde qui a étouffé son agresseur avant de mourir.
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6038
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1129 le: février 02, 2018, 01:53:41 pm »

Citer
          Un cobra royal et un python réticulé viennent de trouver la mort dans un terrible combat.         

Incroyable .......
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1130 le: février 02, 2018, 05:38:52 pm »


Citer
          Un cobra royal et un python réticulé viennent de trouver la mort dans un terrible combat.         

Incroyable .......



+ 1 stupéfiant...  ::)
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1131 le: février 03, 2018, 07:34:07 am »


Après le Chine, hong Kong...

HONG KONG - Les législateurs de Hong Kong ont approuvé hier une proposition gouvernementale interdisant le commerce local de l'ivoire sur le territoire chinois d'ici 2021, les groupes de conservation le saluant comme une victoire majeure dans la lutte pour sauver les éléphants.

Les législateurs ont massivement soutenu la mesure, votant 49-4 pour amender la loi existante pour interdire les ventes d'ivoire à Hong Kong, qui selon les chercheurs est le plus grand marché au détail de l'ivoire au monde.

La proposition prévoit également des sanctions nettement plus sévères pour dissuader la contrebande d'ivoire et d'autres espèces très menacées.
En vertu de la nouvelle loi, la peine maximale passera à une amende de 10 millions de dollars de Hong Kong (1,3 million de dollars), soit le double du montant actuel, et 10 ans de prison, en hausse par rapport aux deux années actuelles.

Les activistes de la faune ont applaudi le mouvement, même si Hong Kong se déplace plus lentement que Beijing. La Chine continentale, principale source de la demande mondiale d'ivoire, a interdit les ventes au début de l'année après avoir fermé toutes les usines de sculpture et les magasins en mars dernier.
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1132 le: février 07, 2018, 11:41:40 pm »

http://www.europe1.fr/international/les-pandas-roux-nouvelles-cibles-des-braconniers-en-asie-3567509


Les pandas roux, nouvelles cibles des braconniers en Asie...  >:(


Six pandas roux ont été découverts à la frontière entre le Laos et la Chine. Les petits mammifères dont l'espèce est en danger étaient probablement destinés à devenir des animaux de compagnie.

Trois pandas roux, espèce en danger, ont été sauvés des braconniers au Laos le mois dernier, une découverte inhabituelle qui fait craindre aux défenseurs de l'environnement le développement d'un nouveau trafic.

Six pandas roux découverts à la frontière. Le Laos, frontalier de la Chine et du Vietnam, est une plaque tournante dans le commerce mondial de la faune sauvage, mais la découverte de pandas roux est exceptionnelle, d'après les experts.

C'est lors d'un contrôle de routine de la douane, à la frontière entre la Chine et le Laos, que six pandas roux ont été découverts.

Seuls trois survivants. Mais seuls trois d'entre eux ont survécu et ont été transférés dans un sanctuaire de Luang Prabang géré par l'ONG Free the Bears, dans le nord du Laos, où ils sont soignés.

"Ils ont passé la période de quarantaine initiale de deux semaines, ce qui nous a permis de les déplacer dans des cages plus grandes, où ils ont plus de place pour grimper", a expliqué Rod Mabin, un des responsables de l'ONG Free the Bears.

Le groupe a diffusé des vidéos des trois survivants avec leur longue queue rousse, grignotant des feuilles et mangeant des fruits frais tout en jetant de temps à autre des coups d’œil perplexes à la caméra.

Une espèce en danger. Ces mammifères au pelage roux de la taille d'un chat, originaires de l'Himalaya et du sud-ouest de la Chine, ne doivent pas être confondus avec les pandas géants de Chine.

Cette espèce en danger est sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) depuis 1960, en grande partie en raison de la réduction de son habitat, mais aussi à cause d'un important braconnage.

De futurs animaux de compagnie. "C'est une découverte très inhabituelle. Ils étaient fort probablement destinés à un zoo privé ou au commerce d'animaux exotiques", explique Rod Mabin.

D'après les premiers éléments de l'enquête, ils étaient en route vers la Thaïlande, destinés à devenir des animaux de compagnie, a ajouté Ang Phuri Sherpa, directeur de l'ONG Red Panda Network, qui souligne la nécessité pour les pays de faire "des efforts supplémentaires pour freiner le commerce illégal".

D'après un rapport de l'UICN, l'intérêt pour les pandas roux "en tant qu'animaux de compagnie pourrait avoir augmenté, notamment en raison du nombre croissant "d'images craquantes" de ces animaux partagées sur les réseaux sociaux...

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1133 le: février 09, 2018, 07:45:19 am »


INADMISSIBLE !


Les riches ont le droit de chasser les espèces protégées avec l'aide des autorités

Le magnat de la construction arrêté récemment sur des accusations de braconnage dans une réserve naturelle n'est pas le seul millionnaire à avoir un "style de vie aventureux" incluant la chasse aux animaux sauvages, a déclaré mercredi une source au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement.

Au cours des dernières années, de nombreux groupes de personnes riches se seraient infiltrés dans des forêts protégées - avec l'aide de fonctionnaires - et auraient chassé des animaux sauvages. On ne parle pas de lapins de garenne mais d'espèce RARISSIMES comme la panthère noire.

Cependant, les chiffres ont diminué à mesure que les autorités intensifiaient l'application des lois de conservation, bien que certaines personnes continuaient à mener des activités illégales, a indiqué la source sous couvert d'anonymat.

La source a indiqué que des groupes de riches préféraient chasser le long de la frontière dans la province de Kanchanaburi et dans le parc national de Kangkrajarn dans la province de Phetchburi.

Certains groupes de chasseurs ont également posté des photos d'animaux morts sur leurs pages Facebook.

"Les autorités ont fait de leur mieux pour intenter une action en justice contre [les chasseurs illégaux]", a indiqué la source.

Le patron d'Ital-Thai Premchai Karnasuta et son groupe avait été autorisé à entrer dans la réserve naturel "pour étudier la nature".

L'un des amis de Premchai aurait demandé à un ancien haut fonctionnaire du ministère de l'Agriculture de s'entretenir avec un haut fonctionnaire du ministère des Ressources naturelles pour "faciliter le voyage".

Comme le groupe était l'invité de hauts fonctionnaires, les fonctionnaires subalternes à l'entrée de la réserve faunique ont laissé leur voiture entrer dans l'enceinte sans qu'elle soit fouillée.
 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1024059-many-rich-people-poaching-illegally-despite-better-enforcement/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1134 le: février 09, 2018, 01:23:37 pm »


INADMISSIBLE !

Les riches ont le droit de chasser les espèces protégées avec l'aide des autorités

Le magnat de la construction arrêté récemment sur des accusations de braconnage dans une réserve naturelle n'est pas le seul millionnaire à avoir un "style de vie aventureux" incluant la chasse aux animaux sauvages, a déclaré mercredi une source au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement.



L A M E N T A B L E...  >:( >:( >:( >:( >:(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1135 le: février 10, 2018, 07:58:01 am »

 
:clap :clap :clap


La sœur ainée du roi soutient le ranger qui a révélé la chasse à la panthère noire

Le chef du sanctuaire de la faune de Thung Yai Narasuan, Wichien Chinnawong, est rempli de joie après avoir reçu le soutien moral de la princesse Ubolratana.

La princesse, utilisant un compte instagram @nichax, a posté un commentaire sur l'instagram de Thairat news, en disant "Fight on (tiens bon!) Khun Wichien Chinnawong" mercredi 7 février.

Après avoir pris connaissance du message de la princesse, M. Wichien a déclaré qu'il se sentait très reconnaissant, notant que le soutien moral l'inciterait à travailler encore plus dur, rapporte Thairath.

M. Wichien a été convoqué à une réunion avec le général Surasak Kanchanarat, ministre de l'Environnement, pour donner un briefing sur le scandale de la chasse du 3 au 5 février. Si vous regardez les chaines thaïlandaises, vous savez combien cette histoire a choqué dans le pays.

Le ministre a dit qu'il a ordonné aux autorités concernées de trouver plus de preuves pour justifier une action en justice après l'émergence d'un nouveau rapport suggérant que ce n'était pas la première fois que ce genre de chasse interdite avait lieu dans la réserve.

M. Wichien a déclaré aux médias après la réunion que M. Premchai (le patron d'Ital Thai coupable) et son groupe ont essayé de le convaincre de les laisser partir, mais il a catégoriquement refusé.

"je ne veux pas de son argent - pas même un baht", a déclaré le chef du sanctuaire de la faune.


http://englishnews.thaipbs.or.th/wildlife-sanctuary-chief-gets-moral-support-princess-ubolratana/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3133
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1136 le: février 18, 2018, 02:15:32 am »


:clap :clap :clap

La sœur ainée du roi soutient le ranger qui a révélé la chasse à la panthère noire

Le chef du sanctuaire de la faune de Thung Yai Narasuan, Wichien Chinnawong, est rempli de joie après avoir reçu le soutien moral de la princesse Ubolratana.



+ 1
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3133
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1137 le: février 18, 2018, 02:17:22 am »



La vidéo qui a ému les Thaïlandais. Reprise par toutes les chaines de télé. Un bébé éléphant était tombé dans une canalisation. Il a été sauvé. Kaeng Hang Maeo à Chanthaburi..!  :clap


https://www.youtube.com/watch?v=mD53zgb5T_A
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6038
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1138 le: février 18, 2018, 02:41:20 am »

Citer
       

Reprise par toutes les chaines de télé. Un bébé éléphant était tombé dans une canalisation. Il a été sauvé. Kaeng Hang Maeo à Chanthaburi..!           



 :clap   :clap  :clap
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1139 le: février 18, 2018, 03:47:29 pm »


Un beau python de 6 mètres et de 100 kilos vient d'être capturé près de  Nakhon Si Thammarat ...   :What?
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1140 le: février 21, 2018, 08:12:49 am »


Une plage de Thaïlande envahie par des galères portugaises: déjà 23 touristes piqués

Vingt-trois touristes ont été piqués depuis samedi par une méduse vénéneuse sur une plage du sud de la Thaïlande, dans la province de Songkhla, ont indiqué les autorités à l'agence allemande DPA.

Les touristes ont été emmenés dans des hôpitaux dans la région, à 950 km au sud de la capitale Bangkok, après avoir été piqués par une galère portugaise (ou blue bottle jellyfish en anglais), un organisme aquatique des mers tropicales et subtropicales.

La totalité des touristes blessés sont de nationalité thaï. Une partie a ressenti des problèmes de respiration, tandis que d'autres ont souffert de brûlures. La galère portugaise est connue pour ses longues tentacules vénéneuses bleues. Elle vit à la surface de l'eau et se trouve tant dans l'Atlantique que dans le Pacifique ou l'Océan Indien.

 
https://www.rtl.be/info/monde/international/une-plage-de-thailande-envahie-par-des-galeres-portugaises-deja-23-touristes-piques-997493.aspx
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1141 le: février 27, 2018, 09:13:44 am »


La route de la mort -pour les animaux- bientôt fermée

La route 3259 qui traverse le sanctuaire animalier de Khao Ang Rue Nai de Chachoengsao - des véhicules y tuent près de 14 000 animaux sauvages chaque année - sera bientôt fermée de façon permanente.

Le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwan a affirmé lundi qu'une nouvelle route contournant la forêt serait bientôt achevée.

Il a reconnu que cela ajouterait 40 kilomètres à la distance parcourue actuellement, mais, en tant que président de la Fondation pour la préservation des forêts des cinq provinces concernées, il s'est engagé à protéger la faune.

La semaine dernière, un pick-up a heurté un éléphant dans le sanctuaire, lui fracturant les deux pattes de derrière. L'animal a disparu dans les bois et n'a pas encore été trouvé.

Le chef du sanctuaire Decha Nilwichien a affirmé que près de 14 000 animaux sauvages meurent chaque année sur la route 3259. Il ne dit pas de quel genre d'animaux il s'agit.

Les autorités, en 2008, ont hésité à fermer cette belle route, citant l'inconvénient que cela causerait aux automobilistes, et ont décidé plutôt de fermer la section qui traverse la forêt entre 21h et 5h tous les jours.

Mais une source dans l'administration provinciale a déclaré que la route pourrait être fermée immédiatement si les automobilistes utilisaient plutôt l'un des trois itinéraires plus longs - Chachoengsao-Phanom Sarakham-Khao Hin Son-Sa Kaew; Ban Klong Toramas-Ban Klong Toei-Ban Khlong Charoen; ou Sanam Chai Khet-Ban Khlong Toei-Ban Khlong Charoen.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026721-highway-of-death-for-wildlife-soon-to-close/

---------------------------------

On ne sait donc pas quand / si mesure sera prise.

Les Anglais parlent de "highway", soit autoroute ou route nationale, en tous cas, une belle route où il est difficile de limiter la vitesse à 30 km / h. Si elle n'est pas fermée, il faudrait au moins y poser des chicanes pour qu'on y roule doucement.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1142 le: février 27, 2018, 02:18:59 pm »


Une tonne de serpents vivants saisie à la frontière laotienne !

La police de la province de Bung Karn, à la frontière du Laos, a déclaré avoir arrêté un mari et sa femme qui transportaient des serpents au Laos.
 
Les soupçons des officiers ont été éveillés par un pickup garé avec son moteur allumé. À l'intérieur, ils ont trouvé 1 362 kilogrammes d'espèces de serpents protégés.
 
Il y avait 209 cobras et 162 paniers de serpents à rat «à longue queue» (ptyas mucosa). Il y avait un total de 1 684 serpents.

Ptyas mucosa https://fr.wikipedia.org/wiki/Ptyas_mucosa
 
Les suspects ont dit aux officiers qu'ils avaient été payés 10 000 baht par une femme appelée "Aew" à Chainat pour conduire la cargaison vers le nord.
 
La police a déclaré que les serpents valaient 500 000 baht.
 
Le couple qui est apparu casqué au commissariat Pakkat pour protéger leur identité a été accusé de possession et de transport illégaux d'espèces animales protégées.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1026465-video-snakes-alive-husband-and-wife-arrested-taking-more-than-a-ton-of-serpents-to-laos/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1143 le: mars 05, 2018, 11:45:41 pm »

Français Ensemble dans le club de Pattaya

 :announce  Petit rappel


SECURITE - Quels sont les animaux réellement dangereux en Thaïlande...  :(

1. Le moustique : c’est le plus petit mais c’est le plus dangereux. Vecteur de plusieurs maladies, telles que le paludisme, l’encéphalite japonaise ou la dengue, vous risquez de le croiser tous les jours.

2. Les serpents : la Thaïlande compte dans sa faune plus de 160 espèces de serpents, dont une cinquantaine sont dangereux.

Ces animaux se déplacent essentiellement la nuit bien qu’il soit fréquent d’en voir la journée. On peut les rencontrer principalement en forêt (à terre ou dans les arbres) et en bordure des plages.

Méfiez-vous essentiellement de la vipère de Russell qui est responsable de plus de décès que n’importe quel autre serpent. Son habitat de prédilection est la campagne.

3. Les méduses : plus que le requin ou la rascasse volante, méfiez-vous des cuboméduses (méduses boîte) quand vous irez vous baignez dans les eaux turquoises de la mer d’Andaman ou du Golfe de Thaïlande.

Les études montrent une recrudescence des méduses dans les eaux asiatiques.

Elles tuent en quelques minutes seulement. Elle n’est pas agressive et les piqûres sont provoquées par des contacts involontaires entre le nageur et les filaments.

4. Les rascasses volantes : appelée aussi poisson-lion, poisson-cobra ou encore poisson-scorpion, la rascasse volante est dans l’imaginaire de tous les plongeurs.

Majestueux, cet animal n’est pas présent dans les eaux de baignades mais représentent un risque majeur pour les plongeurs.

Ses épines dorsales injectent un puissant venin dont les effets peuvent causer la mort par noyade.

5. Les scorpions : l’espèce la plus commune de Thaïlande est le scorpion noir.
La piqûre est souvent très douloureuse mais très rarement mortelle.

6. Les araignées : comme les serpents, les araignées jouissent d’une bien triste réputation.

Et comme les scorpions, leurs venins n’est pas mortels hormis des réactions allergiques.

Cependant il convient de faire attention durant vos treks, les araignées dangereuses en Thaïlande sont essentiellement présentes dans la jungle.

7. Les scolopendres : on a souvent tendance à oublier les scolopendres au dépend des araignées, scorpions ou serpents, mais ces charmants 1000 pattes sont à prendre au sérieux, certaines espèces pouvant atteindre 40 cm.

Bien que la morsure ne soit pas mortelle, elle provoque des douleurs très violentes.

C’est un animal nocturne et c’est pendant la nuit qu’il en profite pour pénétrer dans les demeures.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1144 le: mars 06, 2018, 07:59:31 pm »

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/cambodge-la-derniere-population-viable-de-leopards-d-indochine-est-au-bord-de-l-extinction_121740


Cambodge : la dernière population viable de léopards d'Indochine est au bord de l'extinction...  :'(

Au Cambodge, la dernière population viable de léopards d'Indochine est au plus mal, révèle une étude menée par une équipe internationale de biologistes.

Les léopards d'Indochine (Panthera pardus delacouri) ont disparu de Singapour, du Vietnam, du Laos et leur population décline peu à peu en Malaisie, en Thaïlande, en Birmanie, en Chine et au Cambodge.

Les félins de ce dernier pays ont fait l'objet d'une étude publiée le 7 février 2018 dans la revue Royal Society Open Science.

Dans celle-ci, une équipe internationale révèle que le groupe de léopards d'Indochine présent à l'est du Cambodge et qui constitue la dernière population potentiellement viable du pays, est en réalité au bord de l'extinction.


L'une des densités les plus faibles de tout le continent asiatique

Grâce à des analyses ADN menées sur des déjections et des pièges photographiques, les biologistes ont découvert que la sous-espèce de léopard a une densité extrêmement faible : 1 animal pour 100 km2.

Selon l'étude, dans une zone non-protégée et où l'activité humaine est élevée, il est possible généralement d'observer 3 à 5 léopards pour 100 km2.

La densité mesurée à l'est du Cambodge a chuté de 72% en 5 ans (entre 2009 et 2014), devenant ainsi l'une des plus faibles d'Asie pour cette sous-espèce.

"Une étude récente a montré que les léopards d'Indochine n'occupent vraisemblablement plus que 6,2% de leur aire de répartition historique", précisent les chercheurs.

Le déclin rapide de ces animaux depuis 2009 "semble dû à la hausse du braconnage, notamment du piégeage non-sélectif.

A travers l'Asie du Sud-Est, le taux de déforestation a récemment augmenté jusqu'à devenir le plus élevé au monde, ce qui coïncide avec une explosion du commerce illégal d'animaux alimenté par une demande accrue, causant ainsi un déclin important chez beaucoup d'espèces", est-il noté dans l'article.

Pour éviter cela, ils recommandent aux autorités d'augmenter le nombre de rangers, de patrouilles et de checkpoint afin d'éviter l'entrée des braconniers.

Ils conseillent également de parcourir la zone afin de retirer tous les pièges et de mener des campagnes de sensibilisation auprès de la population au sujet de la consommation de viande d'animaux sauvages et de l'achat de morceaux d'animaux.


Les léopards n'occupent plus que 25 à 37% de leur aire de répartition historique

"Les léopards subissent un déclin sévère de leur distribution et de leur nombre, occupant désormais seulement 25 à 37% de leur aire de répartition historique", s'inquiètent les biologistes.

Ils souffrent de la fragmentation de leur habitat, du nombre réduit de proies, des conflits avec les humains et notamment du braconnage.

Désormais, ces animaux ont des populations morcelées et comptant peu de spécimens notamment en Asie où 7 des 8 sous-espèces sont déjà inscrites dans la catégorie "en danger" ou "en danger critique" ou sont proches de l'être...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1145 le: mars 16, 2018, 08:27:46 am »


Changement de mentalité : un être humain en bonne en santé aura la priorité sur un chien enragé !

L'idée de l'élimination des chiens errants et des chats gagne du terrain dans la société thaïlandaise alors que l'épidémie de rage continue.

Les réseaux sociaux locaux sont remplis de commentaires de la part de Thaïs appelant à ce qu'on appelle la solution finale ou "Set Zero" en langue thaïe.

Les gens en ont marre de la philosophie : les animaux d'abord et les humains en second.

Cette opinion s'est répandue sur des sites tels que "Drama-Addict" et "Sombat Bunngam Anong" : l'abattage des animaux enragés devrait se produire.

Beaucoup de gens ne pensent pas que tous les animaux errants devraient être tués - mais d'autres disent l'inverse pour protéger la population de l'infection par la maladie mortelle. Les agences gouvernementales et celles du secteur privé doivent trouver un compromis.

Mais la majorité est d'accord pour dire qu'il est temps de pratiquer une certaine forme d'abattage.

Beaucoup ont juste dit que le travail devait être fait sans cruauté inutile.

Certains internautes demandent aussi à ceux qui nourrissent et abreuvent les animaux errants de rentrer chez eux et d'arrêter de faire ça : on ne gagne pas de mérites (pour sa prochaine vie en nourrissant les chiens errants) mais on exacerbe la situation.

Ces commentaires indiquent une prise de conscience publique "radicale" alors que sévit l'épidémie de rage. Ils contredisent le laissez-faire bouddhiste concernant la situation des animaux errants en Thaïlande.

Plusieurs personnes sont mortes de la rage cette année car des animaux infectés ont été trouvés dans plus de 50 provinces.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1029167-humans-first-soi-dogs-second-thais-now-advocating-the-final-solution/

---------------------------------------------------

Par ailleurs...

Les législateurs proposent un amendement à la Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux qui obligera les propriétaires d'animaux à enregistrer leurs chiens et leurs chats et à implanter des micropuces dans le but de prévenir l'abandon des animaux et la propagation des maladies mortelles.

À défaut de se conformer à la loi, les propriétaires d'animaux de compagnie seront pénalisés. L'amendement doit aider à lutter contre la propagation actuelle de la rage, les chiens et les chats devenant porteurs de maladies potentielles. Plus de 30 provinces sont infectées par la rae.

En vertu de l'amendement, les propriétaires d'animaux domestiques à Bangkok seront tenus d'enregistrer leurs animaux de compagnie auprès de l'Administration métropolitaine de Bangkok tandis que ceux vivant dans les provinces seront enregistrés dans les bureaux administratifs locaux.

L'idée est de lutter contre l'abandon des animaux. Corolaire : tout animal sans micro-puce sera considéré comme errant et enfermé dans un refuge.

Les Thaïlandais semblent agacés par la situation actuelle et veulent aller vite : 21 mars l’amendement devant l’assemblée nationale. Mise en œuvre en juin.

Personne n'évoque la disponibilité et le cout des puces.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1029072-lawmakers-are-proposing-law-to-stop-pet-abandonment-prevent-disease-spreading/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13199
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1146 le: mars 17, 2018, 12:27:25 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/129-oeufs-de-tortue-decouverts-sur-une-ile-au-large-de-phuket-5191


129 oeufs de tortue découverts sur une île au large de Phuket...  ::)

Les officiels du parc national Similan,ont découvert hier à Koh Si 129 oeufs de tortue sur un passage menant à la plage de Nui.

“A 7h30 hier, les officiels du parc national Similan ont découvert 129 oeufs de tortue pondu sur un passage menant à Nui Beach, près de l’endroit ou une tortue de mer ‘épuisée’ avait été aperçue le 12 Mars” indique M. Ruamsilp.

“Nous ne savons pas de quelle espèce de tortue de mer il s’agit, Mais, nous pensons que ces oeufs appartiennent à une espèce différente de la tortue aperçue lundi, les traces laissées près du nid sont plus petites.

“Le personnel a déplacé les 129 oeufs car ils se trouvaient sur un passage menant à la plage” dit il.

“C’est la troisième tortue cette année qui pond sur Koh Si, la deuxième à pondre sur Nui Beach. Les oeufs mettront environ 60 jours avant d’éclore, ensuite les bébés tortues seront envoyés à la base navale de Phang Nga” ajoute t il.

“Ils sont spécialisés dans les tortues. Vers huit mois, elles seront relâchées en mer” dit M. Ruamsilp.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1147 le: mars 19, 2018, 05:11:45 pm »


Petit hors sujet qui calme !

C'est une hécatombe : avec 421 millions d'oiseaux de moins en trente ans, la gestion actuelle de l'environnement en Europe apparaît incapable d'enrayer la disparition de nombreuses espèces.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1148 le: mars 22, 2018, 08:08:48 am »


Entièrement d'accord avec les autorités... On ne va pas encore menacer les tigres sous prétexte qu'ils ont mangé une ou deux vaches... Je rappelle qu'il reste à peine 200 tigres sauvages en Thaïlande...


Des tigres ont mangé des bovins. "Il faut mieux surveiller vos bêtes" disent les autorités

Les responsables du parc national de Phu Suansai dans le district de Nahaew, province de Loei, ont averti les villageois qui laissaient leurs bêtes paître près du parc que des attaques de tigres pouvaient survenir. Trois bêtes ont été découvertes dans le parc.

Les bovins ont été portés disparus il y a des semaines après que leurs propriétaires les aient amenés à paître dans les prairies près du parc national. Les bêtes ont disparu mais pas pour tout le monde.

Le chef du parc national, Sakhon Nachai, a déclaré que les responsables du parc avaient trouvé les carcasses de trois bêtes dans le parc et qu'il y avait des traces qui montraient qu'elles avaient été attaqués par au moins trois tigres.

Il a dit que les fonctionnaires du parc et les rangers de l'armée sont allés à la recherche des bovins disparus et ont trouvé leurs cadavres près d'un ruisseau.

On pense que les bovins sont allés manger des pousses de bambou près d'une colline, là, ils ont été attaqués par au moins trois tigres et traînés jusqu'à la rivière.

Il y avait plusieurs empreintes des tigres au bord du ruisseau et de plusieurs animaux charognards.

Sakhon a  demandé aux chefs de village dans les environs du parc de conseiller aux villageois de ne pas laisser leurs bêtes paître dans ou près du parc, non seulement c'est interdit par la loi, mais aussi ils risquent de perdre bêtement leur cheptel.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1030047-villagers-in-loei-warned-not-to-leave-cattle-near-national-park-after-3-cows-killed-by-tigers/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13482
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1149 le: avril 01, 2018, 07:04:42 am »


Attention, la limule de mangrove est toxique ces temps-ci !


Les Limules en général

Les limulidés (Limulidae) sont la famille d'arthropodes chélicérates regroupant les limules1 modernes. Ce sont des arthropodes marins ressemblant à des crabes ayant une forme de fer à cheval (d'où le surnom de «crabe fer à cheval»).

Considéré comme des formes panchroniques, les espèces de cette famille ont une forte similitude morphologique avec des espèces fossiles ayant vécu il y a 500 Ma[réf. nécessaire]. La limule est parfois appelée «crabe des Moluques» ou «crabe fer à cheval» ou encore «crabe au sang bleu», bien qu'il ne s'agisse pas d'un crustacé mais d'un chélicérate, comme les araignées et les scorpions. C'est un taxon monophylétique qui fait partie du clade des ecdysozoaires. L'espèce la plus connue est le Limulus polyphemus.

 
Les Lumules de mangrove

Carcinoscorpius rotundicauda, ou limule à queue ronde, est l'une des quatre espèces vivantes et connues de limule. On peut la rencontrer en Indonésie et en Asie du Sud-Est où elle a disparu de l'île de Kinmen à Taïwan. Les quatre espèces de limule vivantes sont similaires du point de vue de leur écologie, de leur morphologie et de leur sérologie. C'est la seule espèce vivante du genre Carcinoscorpius.

La famille Limulidae contient quatre espèces vivantes de limules "crabes fer à cheval":

Carcinoscorpius rotundicauda, la limule mangrove, trouvée en Asie du Sud (Indonésie);

Limulus polyphemus, le crabe fer à cheval de l'Atlantique, a trouvé sur la côte atlantique américaine et dans le golfe du Mexique;

Tachypleus gigas, trouvé en Asie de l'Est, surtout au Japon;

Tachypleus tridentatus, qui se trouve dans le Sud de Asie de l'Est, vers les Philippines.


Attention, la limule de mangrove est toxique ces temps-ci !

Le ministère de la Santé publique a averti que la consommation de limules de mangrove ou de leurs œufs pourrait être mortelle.

Selon le ministère, 33 personnes ont souffert d'intoxication alimentaire et trois autres sont mortes au cours des cinq dernières années après avoir mangé des œufs de limule.

Depuis février de cette année, sept personnes sont tombées malades après avoir confondu les limules mangrove avec les limules du Sud-Est asiatique, qui ne sont pas toxiques. Ils auraient ressenti un engourdissement dans les mains, les pieds et la langue, ainsi que des palpitations cardiaques, des nausées et des vertiges.

Le porte-parole du ministère de la Santé publique, le Dr Opas Karnkawinpong, a déclaré aujourd'hui que les limules de mangrove sont plus petits que les limules comestibles du sud-est de l'Asie. Ils ont aussi des corps orange ou brun foncé.

Dr. Opas a averti que puisque les toxines trouvées dans leurs oeufs ne peuvent pas être neutralisées même à hautes températures, elles sont dangereuses pour la consommation. Les limules de mangrove eux-mêmes sont également particulièrement toxiques de février à juin, car le plancton qu'ils consomment est également toxique.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1031469-public-health-min-warns-against-eating-mangrove-horseshoe-crabs/
IP archivée