Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins  (Lu 494928 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1200 le: septembre 30, 2018, 08:25:50 am »


En voilà, une bonne nouvelle !


Le nombre de tigres a doublé au Népal

Le Népal a annoncé qu'en un peu moins d'une décennie, le nombre de tigres avait quasiment doublé sur son territoire. Le WWF et Leonardo DiCaprio, impliqués dans la conservation de ces animaux, se sont félicités de ce résultat.

Les nouvelles concernant la conservation animale ne sont généralement pas bonnes. Le gouvernement népalais a cassé cette triste monotonie en annonçant en septembre 2018 que le nombre de tigres du Bengal (Panthera tigris tigris) sur son territoire a quasiment doublé. Le pays asiatique a mené une campagne de recensement national à l'aide entre autres de pièges photographiques et d'analyses de terrain entre novembre 2017 et avril 2018 dans la région de l'arc du Terai qui comprend plusieurs écosystèmes et est partagée par le Népal et l'Inde voisine.


"Protéger les tigres est une priorité absolue du gouvernement"

"Le Népal a annoncé qu'il compte désormais une population de tigres estimée à 235 individus, soit près du double des 121 individus recensés en 2009", s'est enthousiasmé le WWF (Fonds mondial pour la nature) dans un communiqué. L'objectif pour ce pays comme pour 12 autres représentants de l'aire de répartition naturelle de ces animaux, est de doubler la population sauvage d'ici 2022. Le pays d'Asie du Sud est en bonne voie et pourrait ainsi devenir le premier à respecter l'objectif. "Notre engagement pour le Programme mondial de restauration des populations de tigres gagne du terrain, avec un nombre croissant de tigres au Népal et une mise en oeuvre réussie du Plan d'action népalais pour la sauvegarde du tigre. Protéger les tigres est une priorité absolue du gouvernement et nous sommes reconnaissants du soutien de nos partenaires, des organismes en charge de l'application de la loi et de la communauté internationale, engagés dans un but commun", a déclaré Bishwo Nath Oli, le secrétaire du Ministère des Forêts et de l'Environnement au Népal.

Leonardo DiCaprio, membre du CA du WWF US et Président de la Fondation Leonardo DiCaprio s'est aussi félicité de cette nouvelle : "l'augmentation importante de la population des tigres au Népal est la preuve que lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons sauver la vie sauvage de notre planète – et même des espèces menacées d'extinction". "Je suis fier du partenariat entre ma Fondation et le WWF pour soutenir le Népal et les communautés locales à doubler la population de tigres sauvages" a également tweeté la star américaine.


Une espèce encore fragile

Les tigres (Panthera tigris) souffrent de diverses menaces dont le braconnage qui sert à alimenter un trafic illégal de parties de félins généralement utilisées dans la médecine traditionnelle. En outre, ces animaux ont perdu 93% de leur aire de répartition naturelle en quelques décennies à cause de la destruction et la fragmentation de leur habitat par les activités humaines (exploitation forestière, agriculture ou encore urbanisation). Cette promiscuité entre humains et tigres donne lieu à des conflits. "En effet, le tigre qui n’a pas suffisamment de proies pour se nourrir - soit parce que l’homme chasse les même proies, soit parce que l’habitat est si dégradé que les proies font défaut - doit se tourner vers le bétail domestiqué dont dépend la survie de nombreuses communautés villageoises", explique sur son site le WWF. Souvent, l'animal est tué en représailles. Pour réduire ces conflits, des chercheurs ont détourné un outil de criminologie de son utilité principale afin qu'il permette de connaître les zones où les risques de rencontre entre humains et tigres sont les plus élevés.


https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/biodiversite/le-nombre-de-tigres-a-double-au-nepal_127904?xtor=RSS-26
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3298
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1201 le: octobre 01, 2018, 07:44:57 pm »



Safari animalier en Thaïlande avec AGvoyage

Voici la troisième vidéo réalisée par notre ami Antoine Borzeix lors de notre Safari animalier dans les plus beaux Parcs nationaux de Thaïlande (Khao Yaï, Kuiburi, Khao Sam Roi Yot)... 

Le lien :

https://www.facebook.com/antoineborzeix/videos/532946697119223/UzpfSTc0MTQwNDA2NTozMDYwNjExMjk0OTk0MTQ6NzU6MDoxNTM4Mzc3MTk5OjQyNDE0NjkzNzc0MDkzMzQ0NDU/



Ces photos sont vraiment magnifiques...  :clap :clap



+ 1  bravo superbes !!!   :clap
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1202 le: octobre 03, 2018, 08:55:39 am »


Safari animalier en Thaïlande avec AGvoyage

Pour terminer, voici la vidéo complète réalisée par notre ami Antoine Borzeix lors de notre Safari animalier dans les plus beaux Parcs nationaux de Thaïlande (Khao Yaï, Kuiburi, Khao Sam Roi Yot)... 

Nous étions accompagnés par une équipe de France 2 qui a également réalisé un reportage qui sera diffusé dans quelques temps au Journal de 20H00.


Le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=w8ZQZDBFZ60&feature=youtu.be
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1203 le: octobre 03, 2018, 09:47:11 pm »


Safari animalier en Thaïlande avec AGvoyage

Pour terminer, voici la vidéo complète réalisée par notre ami Antoine Borzeix lors de notre Safari animalier dans les plus beaux Parcs nationaux de Thaïlande (Khao Yaï, Kuiburi, Khao Sam Roi Yot)... 

Nous étions accompagnés par une équipe de France 2 qui a également réalisé un reportage qui sera diffusé dans quelques temps au Journal de 20H00.


Le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=w8ZQZDBFZ60&feature=youtu.be





magnifique... merci Manu   :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1204 le: octobre 07, 2018, 07:22:32 am »


Trafic d'ivoire : la Thaïlande ne fait plus partie de la liste des pays à risque

La Thaïlande a été retirée de la liste de huit pays « particulièrement préoccupants » dans le commerce illégal de l'ivoire.

Somkiat Sunthornpitakkul, directeur général de la Division des espèces menacées d'extinction du Département des parcs nationaux, a annoncé la bonne nouvelle vendredi.

La décision a été prise lors de la 70e réunion du comité permanent de la CITES qui s'est tenue du 1er au 5 octobre en Russie. La CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) est un accord international entre gouvernements dont le but est de garantir que le commerce international d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas leur survie.

La Thaïlande était l’un des huit pays, avec la Chine, le Kenya, la Malaisie, les Philippines, l’Ouganda, la République-Unie de Tanzanie et le Vietnam, que la CITES considérait comme pays source, de transit ou de destination de l’ivoire commercialisé illégalement. Ces pays sont considérés comme «préoccupants» depuis 2013.

Somkiat a déclaré que le succès de la Thaïlande tenait au fait que le gouvernement avait mis en place, ces dernières années, des mesures visant à prévenir et réprimer la contrebande d'ivoire africain en Thaïlande.

Des amendements à la loi sur la conservation de la faune sauvage de 1992 visant à inclure les éléphants d'Afrique en tant qu'espèce protégée ont amélioré la situation. L'adoption de la loi de 2015 sur les défenses de l'ivoire des éléphants, a amené l'amélioration des réglementations et des procédures d'enregistrement des éléphants et à une application plus stricte de la loi contre les commerçants illégaux. Des préoccupations ont également été exprimées au sujet d'un pays voisin de la Thaïlande, toujours actif dans le commerce de la peau d'éléphant (Myanmar ? Laos ?)

La Thaïlande a affirmé qu'elle coopérerait à la répression afin que les peaux d'éléphants ne soient pas introduites en contrebande en Thaïlande, a déclaré Somkiat. Selon un rapport du département des douanes thaïlandais, en 2017, les autorités ont intercepté 16 730 défenses d'éléphant ou produits en ivoire pesant 75 kg et d'une valeur de 7,5 millions de Bt. (peut-être une erreur du Nation : 16 000 objets = 75 kg ?)


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12756-trafic-divoire-la-tha%C3%AFlande-ne-fait-plus-partie-de-la-liste-des-pays-%C3%A0-risque/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1205 le: octobre 09, 2018, 07:52:28 am »


Encore un VIP arrêté pour braconnage présumé d'animaux protégés !

Un haut responsable de district arrêté pour braconnage présumé dans un parc national. Un groupe d'hommes, dont un chef de district adjoint, qui aurait campé toute la nuit et tiré un binturong dans le parc national de Sai Yok dans la province de Kanchaburi au cours du week-end, a été arrêté.

Le binturong (Arctictis binturong) est une espèce de mammifères de la famille des Viverridés (Viverridae). C'est la seule espèce du genre Arctictis. Bien que faisant partie de l'ordre des Carnivores (Carnivora), cet animal arboricole asiatique a un régime alimentaire omnivore, essentiellement frugivore. C'est une espèce menacée, au stade vulnérable, qui vit dans les forêts d'Asie du Sud-Est. Le terme « binturong » peut provenir, selon les sources, du malais ou du tagalog.

Une source bien informée a déclaré que les responsables du parc avaient contrôlé le groupe après avoir découvert qu'ils étaient entrés dans le parc samedi et qu'ils n'étaient pas sortis le même jour.

Le parc n'autorise pas le camping de nuit.

Le groupe aurait utilisé six véhicules et l'un d'entre eux contenait un fusil avec un silencieux, deux autres armes, des munitions et une carcasse de binturong, selon la source.

"Nous avons arrêté le groupe et demandé des renforts alors que l'homme, qui prétend être le chef adjoint du district de Dan Makham Tia, tentait de résister à une arrestation", a déclaré dimanche le chef du parc, Panatchakorn Phothibandhit.

Au début de cette année, le président d'Italthai, Premchai Karnasuta, a également été arrêté à Kanchanaburi pour un braconnage présumé.

Premchai fait face à plusieurs chefs d'accusation après avoir été retrouvé dans la réserve faunique Thung Yai Naresuan, avec les carcasses de trois animaux rares et d'une panthère noire à proximité.

 

Autre source :

Sept motifs d'inculpations contre un groupe de chasseurs présumés dont un chef de district adjoint après que des gardes forestiers du parc national de Saiyok, dans la province de Kanchanaburi, dans l'ouest du pays, ont retrouvé la carcasse d'un ourson / binturong, un fusil, deux armes de poing et des munitions dans des véhicules dimanche.

M. Panatkorn Pothibandit, chef du parc national de Saiyok, a déclaré que les 12 suspects avaient été conduits au poste de police du district de Saiyok, où ils ont été inculpés.

Les accusations incluent la chasse illégale dans un parc national, la possession illégale de carcasses d'espèces sauvages protégées, le port d'armes sans autorisation dans le parc national, la possession illégale d'armes de guerre (cartouches pour fusil d'assaut M16) et les déplacements en véhicules dans des zones non désignées par les autorités.

Le groupe de chasseurs présumés s'est rendu samedi en convoi de cinq 4x4 dans le parc national. Une équipe de 17 gardes forestiers a été dépêchée dans le parc pour enquêter quand ils ont été alertés que le groupe pourrait chasser.

Les gardes forestiers ont trouvé les véhicules sortant d'un chemin de terre à côté de l'unité des gardes forestiers du parc national de Khao Plu et ont arrêté les 4x4 pour effectuer des perquisitions qui ont permis de découvrir deux jambes sectionnées et deux pieds de ce que l'on croit être un ourson, un fusil de calibre .22 monté avec un viseur télescopique et un silencieux, deux pistolets semi-automatiques de 9 mm avec des dizaines de cartouches de 5,56 mm et calibres .22, trois couteaux de cuisine, deux couteaux à découper et une planche à découper.

Les fonctionnaires soupçonnent que l'ourson a été mangé. Ne reste que la carcasse.

Les 12 suspects, dont le chef adjoint du district de Dan Makham Tia et des volontaires de défense, ont nié tout lien avec la carcasse d'un animal retrouvé dans l'un des véhicules.

Le chef du parc, M. Panatkorn, a déclaré que des rangers seraient envoyés sur le lieu du camping pour chercher plus de preuves.

Dans le même temps, le gouverneur de Kanchanaburi, Jirakiart Poomsawat, a déclaré avoir reçu un rapport initial sur l'incident. Il a ajouté que si un fonctionnaire était impliqué dans la présumée chasse illégale, un comité disciplinaire serait mis en place pour enquêter et s'il était reconnu coupable, il risquait d'être licencié.

La présumée chasse illégale de Premchai a provoqué un tollé général contre le magnat de la construction en février. Mais finalement, on pense que l'affaire sera enterrée car elle ne progresse plus.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12766-encore-un-vip-arr%C3%AAt%C3%A9-pour-braconnage-pr%C3%A9sum%C3%A9-danimaux-prot%C3%A9g%C3%A9s/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1206 le: octobre 13, 2018, 07:42:27 am »


Loi "enregistrement des animaux domestiques" : le gouvernement recule pour ne pas mécontenter la population

Le gouvernement a annoncé un revirement sur les plans annoncés cette semaine qui ordonnaient aux propriétaires de chiens et de chats d'inscrire leurs animaux domestiques.

Le gouvernement a considéré que le "fardeau" serait trop lourd.

La décision annoncée mercredi aurait obligé les propriétaires d’animaux à payer 450 bahts pour enregistrer leurs animaux. Les récalcitrants encouraient une amende de 25 000 bahts.

Sorawit Thanito - un vétérinaire du département de l'élevage - a déclaré à Thai Rath que le gouvernement avait mis de côté son projet pour ne pas imposer un fardeau à la population.

Une réflexion sur la voie à suivre est en cours.

La nouvelle annoncée de mercredi a suscité une vive réaction chez les propriétaires d’animaux domestiques avec des dizaines de milliers de personnes partageant leur mécontentement et de nombreux autres commentaires négatifs à ce sujet. 


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12789-loi-enregistrement-des-animaux-domestiques-le-gouvernement-recule-pour-ne-pas-m%C3%A9contenter-la-population/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1207 le: octobre 16, 2018, 10:59:46 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Obligation d'enregistrer les chiens et les chats errants en  Thaïlande...

Les chiens et les chats errants doivent être enregistrés et stérilisés, faute de quoi ils seront 2 millions d'ici 10 ans, a mis en garde le "Livestock Development Department".

Le nombre de chats et de chiens errants a été estimé à 820 000 l'année dernière, et le total atteindra 2 millions d'ici 2027 et 5 millions dans 20 ans si rien n'est fait, a déclaré Somchuan Ratanamungklanon, le directeur général adjoint du Département, qui s'exprimait ce mardi dans l'enceinte de la "Chulalongkorn University’s Faculty of Veterinary Science".

"Les chiens errants sont souvent dangereux et peuvent propager des maladies telles que la rage. Leurs excréments peuvent propager des maladies liées à des parasites".

Le forum était consacré au projet de loi très controversé sur l'enregistrement des animaux de compagnie, qui, s'il était adopté, rendrait obligatoire l'enregistrement des chats et des chiens afin de responsabiliser les propriétaires.

Les critiques portent notamment sur le montant des droits d'enregistrement de 450 bahts, beaucoup trop élevé, notamment pour les familles modestes.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1208 le: octobre 18, 2018, 07:32:12 am »


Deux millions de chats et de chiens errants d'ici 2027 si aucune mesure n'est prise

Les chiens et les chats errants doivent être enregistrés et stérilisés, faute de quoi leur population atteindra 2 millions d'ici 10 ans, a annoncé le Département de l'élevage.

Le nombre de chats et de chiens errants a été estimé à 820 000 l'année dernière, et le total atteindra 2 millions d'ici 2027 et 5 millions dans 20 ans si rien n'est fait, a déclaré Somchuan Ratanamungklanon, du Dpt à la Faculté des sciences vétérinaires de l'Université Chulalongkorn mardi.

Le forum avait pour but de discuter du projet de loi très controversé sur l'enregistrement des animaux de compagnie, qui, s'il était adopté, rendrait obligatoire l'enregistrement des chats et des chiens afin d'encourager la responsabilité des propriétaires.

Nombreux sont ceux qui s'opposent au projet de loi et estiment que les droits d'enregistrement de 450 Bt par animal sont trop élevés.

Le Département de l'élevage a promis de réexaminer les frais, voire de les supprimer pendant quelques années après l'adoption de la loi.

"Nous allons également envisager de supprimer les frais pour ceux qui ont stérilisé leurs animaux domestiques", a déclaré Somchuan. Il a promis que les frais d’enregistrement ne seraient pas un fardeau, mais a réitéré l’importance d’enregistrer les animaux de compagnie et de placer les animaux errants dans des refuges au lieu de les laisser dans les rues et se reproduire à leur guise.

"Les chiens errants sont souvent dangereux et peuvent propager des maladies telles que la rage. Leurs déjections propagent des parasites".

Selon le Centre d'information sur les maladies infectieuses de l'Université Chulalongkorn, 40% des chiens errants sont porteurs du virus de la rage.


Les intervenants, des fonctionnaires du Département de l'élevage et de grands professeurs vétérinaires ont convenu que la loi sur l'enregistrement des animaux de compagnie était nécessaire pour réduire la population de chiens et de chats errants.

L’enregistrement et le contrôle de la reproduction sont un moyen durable de réduire le nombre de chiens errants, a déclaré le Dr Roongroje Thanawongsuwech, Doyen de la Faculté des sciences vétérinaires de Chulalongkorn.

La stérilisation ne contrôle pas seulement leur population, elle réduit également les risques de cancer du sein et de la prostate chez les animaux domestiques et les rend moins agressifs, a-t-il expliqué.

Le doyen a proposé que le gouvernement supprime les frais d'enregistrement pendant quelques années et contribue à réduire les coûts liés à la stérilisation.

Il a également proposé que les vétérinaires bénéficient d'une réduction d'impôt s'ils aident à la stérilisation.

Cependant, certaines questions subsistent quant à la capacité du gouvernement à abriter un si grand nombre de chats et de chiens non désirés.

Selon Theerawut Suwathanachou, vétérinaire principal au Département, il n'existe actuellement que 10 abris gouvernementaux et 84 abris privés dans le pays. Certains de ses refuges offrent des conditions déplorables aux animaux.

Il y a aussi environ 40 temples enregistrés comme refuges pour chiens.

Le projet de loi sur l’enregistrement des animaux de compagnie est en cours d’examen par le Département du développement de l’élevage et sera transmis au Conseil de l’État, au Cabinet et à l’Assemblée législative nationale avant son application. Le premier ministre Chan-o-cha s'est opposé à ce projet de peur d'être impopulaire car l'annonce de ce projet a suscité de nombreux commentaires négatifs en ligne.

Chalermchai Yodmalai, l'un des intervenants, a déclaré qu'il espérait que la loi serait adoptée avant les élections générales.

"La plupart des gens ne s'opposent pas à l'enregistrement proprement dit, mais ils ne sont pas satisfaits des frais", a-t-il déclaré.

Nombreux sont ceux qui pensent que le montant des frais pourraient amener les propriétaires à abandonner leurs chats et leurs chiens, et que les chiots et chatons indésirables seraient également moins susceptibles de trouver une maison.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12822-deux-millions-de-chats-et-de-chiens-errants-dici-2027-si-aucune-mesure-nest-prise/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1209 le: octobre 20, 2018, 11:30:41 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/livraison-de-fruits-pour-les-macaques-de-koh-payu-6315


Livraison de fruits pour les macaques de Koh Payu...  8)

Une équipe d’officiers du Centre d'Éducation sur la Faune et la Flore s’est rendue à Koh Payu, ou les singes stérilisés de Phuket ont été installés il y a trois mois. Ils leurs ont apporté des fruits et ont vérifié leur situation.

Les singes stérilisés avaient été relâchés sur Koh Payu, au large de Phuket, dans le cadre d’un programme de ‘capture stérilisation déménagement’ avec l’objectif de réduire la population grandissante de singes sauvages de certains secteurs de Phuket ou leur nombre créer des problèmes avec les touristes.

Quelque chose devait être fait et nous avons décidé de les déplacer. Leur nouvelle maison, Koh Payu, s’étend sur une superficie de 26 rais.

Pongchart Chouehorm, le directeur du Centre d'Éducation sur la Faune et la Flore s’est rendu hier sur l'île accompagné de son équipe.

Ils ont apporté avec eux des fruits frais et ont vérifié la situation des singes sur l'île ainsi que le niveau d’eau de leur réservoir d’eau douce.

Ils ont compté 50 macaques. Ils les ont nourri de fruits frais et leurs ont laissé du poisson frais en cadeau.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1210 le: octobre 22, 2018, 07:46:56 am »


Le premier ministre reconnait que les animaux domestiques doivent être enregistrés mais il veut que les couts baissent

Le Premier ministre, le général Prayut Chan-o-cha, a déclaré samedi que les animaux domestiques devront être enregistrés pour contrôler la propagation de la rage, mais que son gouvernement veillera à ce que les propriétaires d'animaux puissent payer les frais.

Prayut s'adressait aux journalistes à l'aéroport militaire Don Mueang à son retour du 12ème sommet Asie-Europe à Bruxelles.

Le Premier ministre a déclaré que le gouvernement examinerait s'il serait suffisant d'enregistrer les animaux domestiques sans intégrer de micropuces. Il a déclaré que le gouvernement trouverait des mesures pour que l'enregistrement des animaux ne cause pas de fardeau financier à leurs propriétaires.

Un peu plus tôt, le gouvernement avait dévoilé un plan demandant aux propriétaires de payer des frais d’enregistrement de 450 Bt par animal, mais le projet de loi avait été retiré à la suite du tollé général.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12845-le-premier-ministre-reconnait-que-les-animaux-domestiques-doivent-%C3%AAtre-enregistr%C3%A9s-mais-il-veut-que-les-couts-baissent/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1211 le: octobre 24, 2018, 05:39:36 pm »


Au Népal, la population de tigres a quasiment doublé en dix ans

Le Népal compterait désormais 235 tigres du Bengale. L'espèce, menacée d'extinction, a vu sa population considérablement augmenter depuis 2009 : à l'époque, le pays abritait seulement 120 félins.

Selon les résultats d'un recensement mené par le Département népalais des parcs nationaux et de conservation des espèces sauvages, ainsi que des organisations de conservation, à l'instar de Panthera et de la Société zoologique de Londres, le nombre de tigres a augmenté de près de 20 % au cours des quatre dernières années au Népal, passant de 198 à 235.

Afin de recenser les tigres vivant dans les cinq parcs nationaux du pays, les organisations ont eu recours à des pièges photographiques et à des modèles statistiques. Les scientifiques espèrent que la réussite du Népal en termes de conservation des tigres inspirera d'autres pays à accroître leurs efforts pour protéger et étudier leurs populations de ce félin iconique et adoré.

John Goodrich, directeur principal du programme Tigre chez Panthera, une organisation internationale de conservation des félins, souligne que si ce chiffre de 235 tigres peut paraître faible, il s'agit tout de même d'un important succès en matière de conservation de l'espèce. Il représente aussi un pourcentage peu négligeable de la population mondiale du fauve, estimée à un peu moins de 4 000 individus.

« Ils font un travail de protection des tigres extraordinaire », confie John Goodrich.

 
LE NÉPAL, TRÈS IMPLIQUÉ DANS LA PROTECTION DES TIGRES

Il suffit de s'intéresser à un seul parc pour constater l'importance d'une hausse de la population de tigres, même faible. Avant 2010, les tigres étaient quasiment absents du parc national de Parsa, situé au Népal. La région, baptisée plaine du Terraï, est composée d'un étroit bassin versant boisé au pied de l'Himalaya, à la fonction entre les prairies et les contreforts. Plusieurs espèces y vivent, à l'instar de l'éléphant d'Asie, de l'ours lippu, du sambar, du calao bicorne et du rhinocéros indien, espèce emblématique du Népal.

En 2010, lors d'une rencontre dans le cadre du Global Tiger Initiative, un programme notamment créé par la Banque Mondiale, le Népal et 12 autres pays abritant des tigres se sont engagés à doubler la population de ces derniers d'ici 2022. « Le Népal a pris cela très au sérieux », a indiqué John Goodrich, et ce, malgré le fait qu'il soit l'un des pays les plus pauvres du programme.

En 2013, le parc national de Parsa comptait sept fauves. Aujourd'hui, la population de tigres est estimée à 18 individus. Cette hausse du nombre de tigres s'explique certainement par les mesures mises en place par le gouvernement : il a notamment fait agrandir le parc national de Parsa et augmenté le nombre de gardes qui patrouillent dans les zones protégées du pays (ils sont aujourd'hui 8 000). Le gouvernement a également proposé aux villageois volontaires de s'installer ailleurs et les a aidé à réduire leur dépendance aux ressources que fournit la forêt en développant d'autres moyens de subsistance. Il a aussi veiller à éviter les conflits Homme-tigre, comme la prédation des fauves sur le bétail des habitants.

« Les tigres et les humains ne font pas bon ménage », a indiqué John Goodrich. « Il y a toujours eu des conflits entre l'Homme et le fauve ici, il était donc très important de créer ces réserves protégées [où] les tigres ne sont plus menacés par l'Homme. »

 
UNE POPULATION EN BONNE SANTÉ

Pour survivre, les tigres ont besoin de « paix et de proies », a ajouté John Goodrich. Comme Parsa offre aux tigres de l'espace et des proies et les protège du braconnage et de la réduction de leur habitat, la population a pu augmenter assez vite. Les tigres du parc national voisin de Chitwan se sont rapidement installés dans la zone. Là-bas, dans un espace protégé, où les proies sont abondantes et l'Homme absent, les adultes vivent plus longtemps et de nombreux tigreaux sont nés. Si les félins du parc voisin ne s'étaient pas aventurés à Parsa, une dizaine d'années, voire plus, auraient été nécessaires avant d'obtenir une telle population.

Le recensement de la population de tigres du Népal a également révélé deux autres signes encourageants : l'augmentation de l'espérance de vie des tigres adultes étudiés année après année, et de la bonne santé apparente des tigreaux plutôt joueurs.

« Chez une population de tigres en bonne santé, vous voulez voir un bon taux de survie chez les adultes », a expliqué John Goodrich. Les tigreaux joueurs, qui crèvent l'écran sur les images des pièges photographiques, constituent également un bon indicateur de l'état de santé de la population.

« Ils jouent, ce qui suggère qu'ils sont bien nourris et ont de l'énergie à dépenser. Lorsque vous voyez cela, vous vous dites : "Voilà, ça c'est une population de tigres qui se porte bien. " ».


https://www.nationalgeographic.fr/animaux/2018/10/au-nepal-la-population-de-tigres-quasiment-double-en-dix-ans?fbclid=IwAR2SC26ERjaQPZ61bR2ijsmsqKlGjfnqOAIChjpQcgSWnjnNxJhHuZGT3AE
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1212 le: novembre 05, 2018, 08:30:29 am »


DRAMATIQUE !  :hang :hang :hang


Le déclin des grands singes sur la planète ces cinquantes dernières années !
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1213 le: novembre 05, 2018, 07:22:03 pm »



G R A N D E   T R I S T ES S E    :'( :'( :'( :'( :'(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3298
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1214 le: novembre 07, 2018, 10:49:47 pm »



G R A N D E   T R I S T ES S E    :'( :'( :'( :'( :'(


+ 1 
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3298
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1215 le: novembre 07, 2018, 11:03:34 pm »


Une tigresse meurtrière abattue en Inde, après une battue d'ampleur !  :What? :hang

Une tigresse à l'origine de la mort d'une douzaine de personnes ces deux dernières années a été abattue en Inde, au grand soulagement des villageois mais suscitant toute une controverse sur les conditions de sa disparition.

L'une des chasses aux tigres les plus impressionnantes de ces dernières décennies a pris fin vendredi soir lorsque l'animal, T1 pour les chasseurs ou Avni pour les défenseurs de la faune sauvage, a été tué par balles dans la jungle de l'Etat de Maharashtra (centre-ouest).

Plus de 150 personnes avaient été mobilisées pendant des mois pour la retrouver et des moyens importants déployés à cet effet, tels que des caméras infrarouges ou des tireurs d'élite juchés sur des éléphants.

La polémique a éclaté rapidement toutefois, des médias indiquant qu'aucun calmant n'avait été utilisé pour tenter de calmer Avni-T1, mère de deux petits tigres de dix mois.

L'animal est tenu pour responsable de la mort de treize personnes depuis juin 2016. La première victime était une femme dont le corps a été retrouvé dans un champ de coton. Depuis, la plupart d'entre elles étaient des bergers de sexe masculin.

La Cour suprême avait donné son feu vert à une telle opération, le tigre étant un animal en voie de disparition. Mais l'institution avait spécifié que l'animal pouvait être tué si les calmants n'opéraient pas.

Selon un conservateur indien en charge des forêts, A. K. Mishra, interrogé par le Indian Express, un dard de tranquillisant a été administré à la tigresse . "Mais elle a chargé contre l'équipe, forçant Ashgar (Ali Khan, fils d'un chasseur célèbre en Inde, Shafath Ali Khan) à tirer en auto-défense. La tigresse a été tuée net d'une seule balle", a poursuivi le conservateur.

Mais cette version est contestée par plusieurs sources citées par le Times of India selon lesquelles le tranquillisant a été injecté dans le corps de l'animal après sa mort.

Un militant local de la cause animale, Jerryl Banait, considère qu'il s'agit d'un "meurtre de sang froid".

"Avni a été abattue illégalement pour satisfaire le goût du chasseur pour le sang", a accusé la branche indienne du mouvement Le peuple pour le traitement éthique des animaux (PETA, People for the Ethical Treatment of Animals).

Quoi qu'il en soit, les villageois de la région, soulagés, ont fêté la disparition de l'animal.

Les éléphants et les tigres, deux espèces en voie de disparition et menacées par la réduction de leur habitat naturel sous la pression démographique, tuent en moyenne une personne par jour en Inde, selon les chiffres gouvernementaux.

Les autorités ont lancé un programme pour préserver la population des tigres. Leur nombre atteignait plus de 2.200 individus, selon le dernier recensement de 2014, contre un plus bas de 1.500.



https://www.lepoint.fr/insolite/une-tigresse-meurtriere-abattue-en-inde-apres-une-battue-d-ampleur-03-11-2018-2268263_48.php
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1216 le: novembre 11, 2018, 08:13:54 am »


Là, je suis calmé !!!...  :hang :hang :hang


Il recueillait les chiens errants et les prostituait pour des clients zoophiles

Un homme de 52 ans habitant en Thaïlande a été arrêté mercredi après avoir été repéré sur les réseaux sociaux publiant des contenus zoophiles. Il proposait des actes sexuels avec des chiens contre rémunération.

C'est une histoire particulièrement sordide que rapporte la presse locale. Un habitant de la ville thaïlandaise de Chiang Mai (nord du pays) a été arrêté mercredi 31 octobre, suspecté par la police d'actes de zoophilie sur des chiens errants qu'il aurait aussi "mis à disposition" de clients moyennant finance.

L'homme, un certain Damrongpol Sanmuang, âgé de 52 ans a publié sur les réseaux sociaux des images (voir ici, attention les scènes peuvent choquer) montrant des actes sexuels sur au moins un chien. Repéré par un organisme de défense des animaux, il a été identifié et dénoncé aux autorités qui sont venues l'arrêter.

Selon les informations de la télévision indonésienne iNews TV (voir ici), le suspect nourrissait plusieurs chiens errant dans les rues, et abritait certains de ces animaux dans sa maison. Il se serait alors servi de ces malheureux pour son business de prostitution zoophile. Le quinquagénaire nierait cependant avoir abusé lui-même des animaux.

L'homme est également suspecté d'avoir "adopté" des chiens pour se présenter comme attaché à la cause animale, avant de les dresser pour satisfaire les désirs de ses clients.

Avant 2014, la Thaïlande n'avait pas de législation particulière pour protéger les animaux d'actes de cruauté. Le pays a alors introduit une peine de deux mois de prison pour les actes les plus graves. La législation a été durcie en 2016 avec une peine maximale pouvant monter jusqu'à deux ans de détention ferme.


http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/il-recueillait-les-chiens-errants-et-les-prostituait-pour-des-clients-zoophiles
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1217 le: novembre 11, 2018, 09:04:43 pm »


mais j'y crois pas... j'hallucine...  :What?  :hang :What? :What? mais quelle horreur !!!

Il faut non seulement enfermer l'initiateur mais également les clients complètement cinoques....  :What? :What? :What?
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1218 le: novembre 13, 2018, 07:48:48 am »


OUF !...


Tigre et rhinocéros: la Chine maintient l'interdiction du commerce !

Le gouvernement chinois fait machine arrière et atteste que les interdictions de commerce de produits issus du tigre et du rhinocéros continueront à être appliquées.

La Chine va maintenir pour l'instant l'interdiction totale du commerce de produits issus du tigre et du rhinocéros, après le tollé suscité par l'annonce de son assouplissement, a indiqué lundi un haut responsable dans une interview. Le gouvernement avait annoncé fin octobre que la vente de produits tels que l'os de tigre ou la corne de rhinocéros pourra être autorisé dans des conditions "particulières": la recherche scientifique, le commerce d'oeuvres d'art ou encore la recherche et les traitements médicaux. Cette décision avait provoqué la colère d'associations de défense des animaux sauvages, certaines parlant alors "d'arrêt de mort" pour ces espèces en danger.Mais dans une interview publiée lundi par l'agence de presse officielle Chine nouvelle, un haut responsable gouvernemental a indiqué que la nouvelle réglementation n'était pas appliquée.

"Après étude, la publication des règles détaillées a été reportée", a indiqué Ding Xuedong, le secrétaire général adjoint du Conseil des affaires d'Etat -- le cabinet ministériel chinois. Les "interdictions continueront à être appliquées", a-t-il ajouté, en référence à l'importation, à l'exportation, à la vente, au transport ou encore à l'utilisation de produits issus de tigres ou de rhinocéros. Selon le haut responsable, la lutte contre le commerce illégal de ces produits se poursuivra et les actes illégaux seront "traités avec sévérité".


Plus de 6000 tigres en captivité en Chine

Il existe une demande persistante en Chine pour des produits dérivés du tigre et du rhinocéros, parés de pouvoirs très controversés, notamment aphrodisiaques ou contre le cancer. La Chine interdit totalement depuis 1993 le commerce de corne de rhinocéros et d'os de tigre. Mais le marché noir a remplacé dans une certaine mesure le commerce légal.

Le nombre de tigres élevés en captivité dans le pays a fortement augmenté ces dernières années: on en compte aujourd'hui plus de 6.000, alors que la planète n'abriterait plus au total qu'un peu plus de 3.000 individus en liberté. Quant aux différentes espèces de rhinocéros, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) les classe en catégories "vulnérable", "quasi-menacée" ou "en danger critique d'extinction".

La Chine a déjà pris des mesures de protection d'espèces sauvages menacées. Elle a notamment interdit totalement fin 2017 la vente et la transformation de l'ivoire d'éléphant, après avoir déjà banni son importation en 2015.


https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/Tigre-et-rhinoceros-la-Chine-maintient-l-interdiction-du-commerce-1587610?fbclid=IwAR0XkM44i2KIe0m7d0RsRBucxGQRchCP5_sG0e5qajrIjoC_2mcdFSjV54Y#utm_medium=Social&xtor=CS2-8&utm_source=Facebook&Echobox=1542037910
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1219 le: novembre 16, 2018, 05:48:07 pm »


 >:( >:( >:(

Un éléphant abattu par un homme qui portait un uniforme d'une armée d'un pays frontalier

UBON RATCHATHANI: Un éléphant sauvage a été retrouvé mort, blessé par balle, près d'une cascade dans la réserve de Buntharik-Youd Mon. Les photos d'un appareil automatique installé dans la foret montrent un homme armé vêtu de l'uniforme militaire d'un pays voisin. Le lieu se trouve à la frontière du Laos.

Le pachyderme mort, âgé de 25 à 35 ans et pesant de 3,5 à 4,5 tonnes, a été retrouvé à la cascade de Huay Sai Yai mercredi soir par des responsables du sanctuaire.

L'animal avait des blessures par balle à la hanche gauche. Il aurait été abattu il y a 7 à 8 jours a déclaré Chaiwat Limlikhit-aksornn responsable du site.

Les vétérinaires et les responsables de la faune ont examiné la carcasse jeudi soir. Une seule balle AK-47 a été retrouvée logée dans la deuxième côte de la bête.

Les images montrent que l'homme portait un fusil AK-47 et un GPS. Il est très probable qu'il soit impliqué dans la mort de l'éléphant, ont déclaré des responsables.

La carcasse de l'éléphant a été enterrée. De la chaux été étalée pour la désinfection.

La balle utilisée et un rapport sur la mort de l'animal ont été remis à la police pour enquête, afin de retrouver les personnes impliquées.

Le district de Buntharik est situé à la frontière de la province de Champassak au Laos.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1220 le: novembre 22, 2018, 07:54:49 am »


Un procureur et deux femmes condamnés en Thaïlande pour contrebande de cornes de rhinocéros

Un procureur et deux femmes ont été condamnés à quatre ans de prison en Thaïlande pour leur implication dans la contrebande de dizaines de cornes de rhinocéros d'une valeur de plus d'un million d'euros.

Les deux femmes avaient été contrôlées en mars 2017 par des agents des douanes de l'aéroport international de Bangkok.

Vingt-et-une cornes de rhinocéros avaient été retrouvées dans les sacs qu'elles transportaient. Elles s'étaient alors enfuies et avaient été arrêtées ultérieurement.

Quant au procureur, il a été condamné car il avait escorté les deux femmes à la douane, tentant de convaincre les fonctionnaires de ne pas fouiller les sacs. "Il avait indiqué aux agents qu'ils contenaient des bouteilles de vin", a précisé dans un communiqué le tribunal de Samut Prakan, près de Bangkok, qui a jugé l'affaire.

La junte militaire au pouvoir en Thaïlande depuis 2014 s'est engagée à réprimer sévèrement le commerce illégal d'espèces sauvages dans le royaume, qui constitue une voie de transit vers le Vietnam et la Chine où certaines parties de ces animaux sont largement utilisées, principalement pour la médecine traditionnelle.

Mais les associations écologistes estiment que le pays ne fait pas assez pour freiner ce commerce illicite.

La corne de rhinocéros était à l'origine prescrite en médecine traditionnelle contre la fièvre. Mais de prétendues vertus contre le cancer ont provoqué une augmentation de la demande à partir des années 2000.

En 2016, il ne restait que 28.000 rhinocéros toutes espèces confondues en Afrique et en Asie, selon un rapport de l'ONU.

Pékin a annoncé le mois dernier une reprise limitée du commerce de produits issus du tigre et du rhinocéros, provoquant la colère des défenseurs des animaux, qui parlent "d'arrêt de mort" pour ces espèces en danger.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13008-un-procureur-et-deux-femmes-condamn%C3%A9s-en-tha%C3%AFlande-pour-contrebande-de-cornes-de-rhinoc%C3%A9ros/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1221 le: novembre 22, 2018, 02:52:15 pm »


Un procureur et deux femmes condamnés en Thaïlande pour contrebande de cornes de rhinocéros

Un procureur et deux femmes ont été condamnés à quatre ans de prison en Thaïlande pour leur implication dans la contrebande de dizaines de cornes de rhinocéros d'une valeur de plus d'un million d'euros.


QUELLE HONTE...  >:( >:( >:( >:( >:(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13631
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1222 le: novembre 22, 2018, 03:10:01 pm »

https://www.lci.fr/planete/indonesie-une-baleine-morte-decouverte-avec-6-kg-de-plastique-dans-le-ventre-


Un cachalot retrouvé mort avec 6 kg de plastique dans le ventre au large de l'Indonésie... :'(

POLLUTION - Après la découverte d'une baleine morte au sud de la Thaïlande en juin dernier, avec 8 kg de plastique dans le ventre, c'est cette fois au large de l'Indonésie qu'un cachalot avec 6 kg de déchets plastiques dans le corps, a été retrouvé, révèle WWF Indonésie.

Selon une étude de l’Union mondiale pour la nature (UICN) publiée le 14 novembre dernier, la situation des cétacés s’est améliorée ces dernières années, notamment celle du rorqual commun, passant d’espèce "en danger" à "vulnérable", et celle de la baleine grise, passant de la catégorie "en danger critique" à "en danger". Pour autant, le sort de la plupart de ces animaux est loin d’être rose, notamment en raison de la pollution des mers et océans.

Comme le rapporte le site de la BBC, ainsi que l’association WWF Indonésie sur Twitter, un cachalot mort s’est échoué non loin d’un parc national indonésien avec dans son ventre près de 6 kg de déchets plastiques. Ainsi, près de 115 gobelets, 25 sacs plastiques, quatre bouteilles en plastique et deux tongs ont été retrouvés dans le mammifère...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1223 le: novembre 25, 2018, 08:19:19 am »


Un garde forestier reçoit des éloges du monde entier pour son action dans un cas de braconnage d'une « panthère noire »

Un responsable des forêts thaïlandaises a remporté un prix prestigieux décerné par des organisations internationales pour son rôle dans l'affaire du braconnage de la « panthère noire ».

Wichien Chinnawong, connu en Thaïlande pour avoir arrêté le célèbre milliardaire Premchai Karnasuta pour braconnage présumé dans une réserve faunique au début de cette année, a reçu une mention spéciale des Nations Unies, de l'USAID, d'Interpol et de la Freeland Foundation.



Les organisations ont rendu hommage à neuf institutions et individuels asiatiques cette semaine pour leur travail remarquable en matière de prévention de la criminalité environnementale transfrontalière lors d'une cérémonie de remise de prix annuelle à Bangkok.

Les récipiendaires de cet prix sont venus de Thaïlande, de Chine, d'Inde, de Corée du Sud, de Malaisie, du Népal et du Vietnam.

Wichien est le seul Thaïlandais à être honoré.

"Alors que le procès déterminera les responsabilités exactes des braconniers présumés, la détermination et l'intégrité de Wichien et de son équipe restent des faits incontestables", a déclaré l’organisateur au début de la semaine.

En février 2018, Wichien et son équipe ont trouvé le groupe de Premchai dans une zone non autorisée de la réserve Thungyai Naresuan. Des contrôles plus poussés ont révélé la présence d'armes et de carcasses d'animaux, dont celle d'un léopard noir, près du camp du groupe.

L’affaire a fait la une des journaux parce que Premchai figure parmi les hommes les plus riches de Thaïlande et contrôle l’une des plus grandes entreprises de construction du pays.

L’équipe de Wichien n’a montré aucun signe d’intimidation en découvrant qui était Premchai. Au lieu de cela, l’équipe s’est acquittée de ses fonctions en appliquant la loi.

Premchai fait face à plusieurs accusations liées à l'affaire. Certains pensent que Premchai s'en sortira à moindre frais du fait de sa position sociale.

Les crimes environnementaux - qui comprennent le commerce illégal d'espèces sauvages, le commerce illicite de produits forestiers, le déversement illégal de déchets, y compris de produits chimiques, la contrebande de substances appauvrissant la couche d'ozone et l'exploitation minière illégale - coûteraient jusqu'à 258 milliards de dollars (8 500 milliards de Bt) par an (à la planète) . C'est le quatrième crime de la planète en importance après le trafic de drogue, la contrefaçon et le trafic d'êtres humains.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13030-un-garde-forestier-re%C3%A7oit-des-%C3%A9loges-du-monde-entier-pour-son-action-dans-un-cas-de-braconnage-dune-%C2%ABpanth%C3%A8re-noire%C2%BB/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14328
Re : La nature et les Animaux en Thaïlande... et chez ses voisins
« Réponse #1224 le: novembre 26, 2018, 08:28:46 am »


Tout simplement honteux... Et stupide !


Le vin d'os de tigre, "remède" chinois contre les rhumatismes, mais pas contre la cruauté.

On estime qu'entre 5 000 et 6 000 tigres sont aujourd'hui élevés en Chine, leurs os seront ensuite trempés dans l'alcool pour faire du vin d'os de tigre, leur viande vendue, et leur peau transformée en tapis pour " l'élite " chinoise.

La semaine dernière nous vous parlions de cette très bonne nouvelle comme quoi la Chine revenait en arrière quant à sa décision de re-légaliser le commerce d'os de tigres et de cornes de rhinocéros.

Mais si cette décision est positive pour les tigres sauvages... elle ne change malheureusement rien à ceux qui sont élevés en cages au nombre d'environ 6000 à travers 200 " fermes "... alors que la planète ne compte plus que quelques 3000 individus en liberté !

Ce vin soignerait les rhumatismes et l'arthrite. C'est en tout cas ce que prétendent les braconniers chinois qui élèvent des tigres en captivité et les affament, dans le but de fabriquer avec leur os un étrange breuvage.

Ainsi, les félins sont enfermés dans des conditions abominables : cages trop petites, animaux sous-alimentés, battus... et on en passe. Une fois les tigres morts suite à ces mauvais traitements, leurs carcasses sont transformées en vin qui sera vendu à près de 150€ la bouteille !



https://www.ohmymag.com/best-friends/le-vin-d-os-de-tigre-remede-chinois-contre-les-rhumatismes-mais-pas-contre-la-cruaute
IP archivée