Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...  (Lu 18941 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13517
POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« le: avril 02, 2010, 12:05:02 pm »


Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK   


L'actrice américaine, Gwyneth Paltrow a décidé d'agir pour le développement durable en lançant une ligne de maillots de bains éthiques en peau de poisson...


On savait que l'actrice était une fashionista, elle a déjà cosigné plusieurs lignes de vêtements. Désormais, elle devient une vraie businesswoman, puisqu'elle a racheté la compagnie du créateur thaïlandais Anchali Chatrakul Na Ayudhaya. Cette compagnie qui produit des accessoires s'est  récemment spécialisée dans les maillots de bains en peau de poisson.


L'actrice a découvert le travail de la peau, cette "tradition merveilleuse" lors d'un récent voyage en Thaïlande. Pour Gwyneth, cette démarche correspond tout à fait à ses engagements: ex-végétarienne, elle milite comme son amie Stella McCartney pour le fait de manger moins de viande...donc plus de poisson.


D'autre part, très sensible à la  protection de la planète, elle entend lutter contre le gaspillage et présente l'opération comme un recyclage.


Seules des peaux de poissons bios destinés à être mangés seront utilisées, celle du saumon, "délicatement irisée", en particulier. L'actrice à d'ores et déjà garanti que la peau de thon rouge serait bannie. Pour accompagner le lancement cet automne, elle proposera plusieurs recettes à base de poisson sur son blog.


L'actrice aurait déjà contacté plusieurs nageuses olympiques de l'équipe thaïlandaise de natation synchronysée pour promouvoir la marque.


"Révélez la sirène qui se cache en vous" est le slogan de sa ligne, baptisée Ichthys, "poisson" en latin.


Comptez de 100 euros pour le bikini en peau de saumon à 500 euros pour l'ensemble paréo-deux pièces en peau de raie.


Et ben mazette, bonjour pour les prix...       C'est ce que j'appellerais du n'importe quoi...


http://www.youtube.com/watch?v=CbGFUsbMJtc

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #1 le: avril 02, 2010, 02:14:35 pm »


elle a rien d'autre à foutre celle la   
si les avait pas les amerloques on s'ennuierait   :(
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #2 le: avril 02, 2010, 04:10:40 pm »


Bio, pas bio, dans cette histoire, il y en a toujours un qui passe à la gamelle...
IP archivée

valcourt

  • Newbie
  • *
  • Messages: 30
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #3 le: avril 03, 2010, 03:21:58 am »

 :huhu   developpement  durable  mes fesses!!!!
et la protection des poissons elle s'en moque bien on dirait!!
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #4 le: avril 03, 2010, 08:14:31 am »


D'autant plus qu'avec la surpêche, nous n'aurons bientôt plus de thons rouges, plus de saumons, plus de requins, plus de baleines... et la liste est longue...

Et je n'ose même pas aborder le problème de la polution des océans...
IP archivée

banedon

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 819
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #5 le: avril 03, 2010, 09:34:52 am »


SIRENE d'alarme :C'est vraie que la Gwyneth c'est pas un THON. C'est le genre de nana qui porte des strings. Donc avec ses maillots en peau de poisson, il sera encore plus facile d'apercevoir la RAIE des fesses et le reste...   :What? Ok, je sors!
IP archivée
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort

DocTournesol

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 322
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #6 le: avril 03, 2010, 04:47:56 pm »

Banedon toujours aussi  ;D

J'ai trouvé un article effrayant sur la disparition des poissons, un vrai scénario catastrophe.

2048, l'année du dernier poisson ?

Sans mesures drastiques de protection de la faune, les espèces comestibles auront disparu d’ici quarante ans, selon une étude nord-américaine.

L' offensive en faveur de la défense de l’environnement s'accélère. Pour la seconde fois en une semaine, un rapport scientifique tire un signal d'alarme sur l'avenir de la planète. Des scientifiques américains et canadiens affirme que la pêche excessive et la pollution menacent la sécurité alimentaire de la planète.

Selon leur étude publiée dans la revue américaine Science datée du 3 novembre, la quasi-totalité des espèces de poissons et de crustacés pêchés pour la consommation auront en effet disparu des océans avant 2050. « Sans changement, la situation actuelle laisse présager de sérieuses menaces à la sécurité alimentaire mondiale, la qualité des eaux côtières et la stabilité de l’écosystème qui affecteront les générations actuelles et futures », s’alarment les scientifiques. Déjà, la morue de l’Atlantique nord a atteint le point de non-retour et est considérée comme quasiment éteinte.

Et la disparition des poissons s’accompagne d’un dérèglement de l’ensemble de l’écosystème des océans.

« La bonne nouvelle dans cette étude : c’est qu’il y a une solution », s’est félicité vendredi matin à Londres, Willie Mackenzie de Greenpeace. A savoir : la création de réserves marines protégées et la limitation de la pêche industrielle pour aider les populations de poissons à se reformer.

Encore faut-il convaincre les pêcheurs que le danger est imminent. «Nous ne croyons pas du tout à ce rapport », a ainsi réagi Chris Sparks, patron de James and Son, une entreprise de pêche britannique.

Un avis partagé par l'Organisation mondiale pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) qui juge ce scénario-catastrophe "improbable". Selon Serge Garcia, le directeur de la division halieutique (ressource de pêche), il "implique une conduite irresponsable de toutes les industries et des gouvernements pendant quatre décennies et il faudrait un incroyable niveau d'apathie de tous les citoyens du monde pour que cela survienne".

L’alerte des scientifiques intervient trois jours après la publication au Royaume-Uni d’un rapport sur le coût économique du réchauffement climatique, si rien n’est fait d’ici à dix ans, chiffré à plus de 5.500 milliards d’euros par Nicholas Stern, ancien chef économiste à la Banque mondiale.

IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #7 le: avril 04, 2010, 08:47:12 am »


Certaines personnes contestent le scénario catastrophe présenté par la revue américaine "Science", c'est à dire la disparition d'une majorité des poissons programmée au 21ème siècle... Personnellement, je ne vois pas comment la surpêche effreinée et sa conséquence directe, le déséquilibrage de la chaine alimentaire pourrait ne pas conduire à cette issue fatidique ?!!...

Ensuite, la prise en charge de la production alimentaire par l'aquaculture est un autre problème qui ne fera pas revenir requins, baleines ou autres dauphins dans nos océans...

Voici un article alimentant la controverse:


La disparition des poissons : mythe ou réalité ?

La situation actuelle en matière de conservation des espèces de poisson et crustacés dans le monde "n'est pas acceptable" mais le scénario-catastrophe de la revue américaine Science prévoyant leur disparition avant 2050 est "improbable" a estimé la FAO.

"D'un point de vue scientifique, cette étude demande encore à être examinée et validée par les scientifiques", a déclaré à l'AFP Serge Garcia, le Directeur de la division halieutique (ressource de pêche,ndlr) de l'Organisation mondiale pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO).

L'extrapolation sur 40 ans par les auteurs de l'article des chiffres actuels de baisse des réserves "est statistiquement dangereuse", selon le responsable. "Elle implique une conduite irresponsable de toutes les industries et des gouvernements pendant quatre décennies et il faudrait un incroyable niveau d'apathie de tous les citoyens du monde pour que cela survienne", a-t-il estimé.

"La FAO a sonné l'alarme depuis la moitié des années 80 et estime que la situation actuelle des ressources en poissons montre des signes contradictoires de progrès (dans un petit nombre de pays développés) ou de stagnation (dans les autres pays développés). Le problème le plus grave se trouve dans les pays en voie de développement où les gouvernements n'ont pas les moyens d'appliquer les politiques de conservation nécessaire", a-t-il ajouté.

L'expert de la FAO note parmi les signes positifs de la prise de conscience du problème de la sur-pêche l'adoption, en 2001, par les membres de la FAO d'un "Code de conduite pour une pêche responsable" ainsi que la mise en oeuvre d'un accord, également de 2001, pour "une pêche respectueuse de l'écosystème".

Les restrictions à la pêche, les allocations de quotas, la reconnaissance par un label des conduites responsables font des progrès et le nombre des espèces dont les stocks se régénèrent s'accroit, a indiqué ce spécialiste.(...)

La FAO a chiffré la demande de poissons dans le monde à 180 millions de tonnes en 2030. En admettant que la pêche continue jusqu'à cette date à son niveau actuel soit environ 90 millions de tonnes par an, "il sera nécessaire de doubler la production actuelle de l'aquaculture (produits d'élevage pour 45 millions de tonnes) avec des effets significatifs négatifs sur l'environnement et une pénurie potentielle de la nourriture à base de poisson nécessaire aux besoins mêmes de cette aquaculture", a indiqué M. Garcia.

Actuellement 35 millions de tonnes de poissons sont transformées chaque année en farine de poisson.

Prés d'un poisson sur deux (43%) consommé dans le monde en 2005 provenait de l'aquaculture contre (9%) en 1980.

Source : AFP, Rome.

IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13517
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #8 le: avril 04, 2010, 02:15:29 pm »


un peu froid dans le dos... mais ces articles sont vraiment très intéressants...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #9 le: avril 05, 2010, 09:20:39 am »


L'Homme a fait disparaitre le gros de la faune terrestre, je ne vois pas pourquoi il n'en serait pas de même avec la faune auquatique, les mêmes causes donnant les mêmes effets !......
IP archivée

Rugby15

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1195
Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #10 le: avril 08, 2010, 10:48:57 am »

J'ai vu une émission sur TV5 qui parlait de la polution au plastique dans la mer, ça fait froid dans le dos. Le truc disparait jamais mais se divise en micro particules que les poissons ingèrent et comme on mange les poissons, ça finit dans notre estomac !
IP archivée
"En avant poussez, poussez, les Avants de Bayonne..."

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Re : Création de maillots de bain BIO en peau de saumon à BANGKOK
« Réponse #11 le: avril 09, 2010, 01:53:32 pm »


J'ai vu une émission sur TV5 qui parlait de la polution au plastique dans la mer, ça fait froid dans le dos. Le truc disparait jamais mais se divise en micro particules que les poissons ingèrent et comme on mange les poissons, ça finit dans notre estomac !


Tout à fait Nono, exemple...


De Hawaï au Japon, l’océan poubelle !


Une vaste étendue du Pacifique, grande comme deux fois les USA, accumule 100 millions de tonnes de débris plastiques flottant entre deux eaux.

Par Kathy Marks et Daniel Howden, The Independent, 5 février 2008

Une « soupe plastique » de déchets flottant dans l’Océan Pacifique prend de l’ampleur à une vitesse alarmante et couvre maintenant une surface représentant le double de celle des Etats Unis, ont déclaré les scientifiques. Ce vaste amas de débris - en fait la plus grande décharge mondiale - est maintenu en place par les courants marins. Cette « soupe » flottante s’étend à travers le Pacifique nord depuis une distance d’à peu près 500 miles nautiques de la côte Californienne, puis dépasse Hawaii et continue de s’étendre pratiquement jusqu’au Japon.

Charles Moore, un océanographe Américain qui a découvert cette « Grande Zone d’Ordures du Pacifique » également nommée « Vortex d’Ordures », estime que près de 100 millions de tonnes de débris flottants circulent dans la région. Marcus Eriksen, l’un des directeurs de recherche de l’Algalita Marine Research Foundation, basée aux Etats Unis, déclarait hier :

« Au début, les gens se sont imaginé que c’était une île de déchets plastiques sur laquelle on aurait pratiquement pu marcher. Ce n’est pas tout à fait ça. C’est pratiquement une soupe plastique. Elle s’étend sur une surface dont la taille équivaut peut-être au double de celle du continent des Etats-Unis. »

Curtis Ebbesmeyer, un océanographe et une autorité reconnue dans le domaine des épaves, a retracé l’accumulation des plastiques dans la mer depuis plus de 15 ans et compare ce Vortex a une entité vivante : « Cela se déplace, tel un grand animal sans laisse. »

« Quand cet animal se rapproche de la terre, comme il le fait sur l’archipel Hawaiien, les résultats sont dramatiques. L’accumulation de déchets se déverse, et vous avez une plage couverte de confettis de plastique », ajoute-t-il.

Cette « soupe » est en fait constituée de deux régions reliées, de chaque coté des îles de Hawaii, connues sous le nom de Ceinture de Déchets du Pacifique Ouest et Est. A peu près un cinquième des débris - des ballons de football aux kayaks en passant par des blocs de Lego et des sacs en plastique - est jeté par dessus bord de bateaux ou de plateformes pétrolières. Le reste vient de la terre ferme.

Mr Moore, un ancien marin, a traversé la mer de déchets par hasard en 1997, en prenant un raccourci durant une régate allant de Los Angeles à Hawaii. Il avait dirigé son navire dans le « Tourbillon du Pacifique Nord » - un vortex où l’océan circule lentement compte tenu du peu de vent et des systèmes atmosphériques de très haute pression. Les marins l’évitent en général.

Il a été atterré de se voir entouré de déchets, jour après jour, à des centaines de miles de la terre. « A chaque fois que je montais sur le pont, je voyais des déchets flotter », dit-il lors d’un entretien. « Comment pouvons nous avoir souillé une telle surface ? Comment est-ce possible que cela ait duré toute une semaine ? »

Mr Moore, l’héritier d’une famille dont la fortune provient de l’industrie du pétrole, a par la suite vendu ses actions et est devenu un militant de la cause environnementale. Il a lancé hier un avertissement : à moins que les consommateurs ne diminuent rapidement leur usage de plastiques jetables, la « soupe » pourrait doubler de taille durant la prochaine décennie.

Le professeur David Karl, océanographe à l’Université d’Hawaii, déclare que des recherches supplémentaires étaient nécessaires afin d’établir la taille et la nature de cette soupe de plastique, mais qu’il n’y avait « aucune raison de ne pas croire » les résultats auxquels est arrivé Algalita.

« Après tout, les déchets plastiques vont quelque part, et il est temps que nous ayons une évaluation complète de la dispersion des plastiques dans l’écosystème marin, et plus spécialement leur comportement et leur impact sur ces écosystèmes. »

Le professeur Karl co-ordonne à l’heure actuelle une expédition avec Algalita à la recherche de la ceinture de déchets qui débutera dans le courant de l’année, et pense que cette étendue de déchets a créé de fait un nouveau type d’habitat marin.

En temps normal, les déchets qui finissent dans les tourbillons océaniques étaient biodégradés. Mais les plastiques modernes sont tellement résistants que des objets datant d’un demi-siècle ont été trouvés dans la décharge du Pacifique Nord. « Chaque petit morceau de plastique conçu pendant les 50 dernières années ayant atterri dans l’océan est toujours là dedans, quelque part », déclare Tony Andrady, un chimiste du Research Triangle Institute, basé aux Etats Unis.

Mr Moore précise que, étant donné que la mer de déchets est translucide et se situe juste sous la surface de l’eau, elle n’est pas détectable sur les photographies prises par des satellites.  »Vous pouvez seulement la voir à partir des ponts des bateaux ».

D’après le Programme Environnemental des Nations Unies, les débris de plastique causent la mort de plus d’un million d’oiseaux marins chaque année, ainsi que celle de plus de 100.000 mammifères marins. Des seringues, des briquets et des brosses à dents ont été trouvées à l’intérieur des estomacs de mouettes mortes, qui les ont confondu avec de la nourriture.

On pense que le plastique constitue à 90% de tous les déchets flottants dans les océans. Le Programme Environnemental des Nations Unies a estimé en 2006 que chaque mile carré de l’océan contient 46.000 morceaux de plastique flottant.

Le Dr Eriksen avertit que cette masse d’eau chargée de déchets tourbillonnant lentement constitue également un risque pour la santé humaine. Des centaines de millions de minuscules boulettes de plastiques, ou « granules » - les matières premières de l’industrie plastique - sont perdues ou déversées chaque année, atterrissant au final dans les mers. Ces polluants agissent comme des éponges chimiques attirant des substances crées par l’homme, comme les hydrocarbures et le pesticide DDT.

Ensuite, ils entrent dans la chaîne alimentaire. « Ce qui entre dans les océans entre aussi dans ces animaux et donc dans votre assiette. C’est aussi simple que cela », déclare le Dr Eriksen.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13982
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #12 le: juillet 29, 2013, 08:52:58 am »


Marée noire en Thaïlande

La marine thaïlandaise a été appelée pour contenir des dizaines de milliers de barils de pétrole répandus dans le golfe de Thaïlande à la suite d'une brèche dans un oléoduc.

Quelque 50.000 litres de pétrole brut ont été relâchés en mer samedi, à environ 20 kilomètres au large des côtes de la province de Rayong (sud), selon l'opérateur PTT Global Chemical. La compagnie, filiale du géant public PTT, a précisé que dix navires étaient engagés dans le nettoyage et qu'il était confiant dans sa capacité à maîtriser le sinistre. "Les photos aériennes prises dimanche matin montrent que la marée noire a été réduite", a-t-elle relevé évoquant le chiffre de 20.000 litres déjà nettoyés.

Mais des voix discordantes faisaient état de craintes sur les conséquences à long terme de la catastrophe.  "Nous avons des inquiétudes sur les produits chimiques utilisés même s'il est clair que le pétrole ne touchera pas les plages ni le corail", a déclaré Phuchong Saritsadeechaikol, directeur du Centre de conservation des ressources marines et côtières du gouvernement.

Une autre filiale de PTT avait été impliquée en 2009 dans une énorme marine noire devenue la pire survenue en mer dans l'histoire de l'Australie, après un accident d'exploration. La fuite dans le puits de Montara s'était répandue jusqu'en Indonésie pour atteindre, selon les sources environnementales, la surface de 90.000 kilomètres carrés. Une enquête du gouvernement australien avait pointé du doigt les responsabilités profondes de la compagnie.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/28/97001-20130728FILWWW00042-maree-noire-en-thailande.php
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #13 le: juillet 30, 2013, 10:12:04 am »

Une vidéo de la marée noire à Koh Samet , bien triste .

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8GcctUv7qmU
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13517
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #14 le: juillet 30, 2013, 01:30:00 pm »


Quoi qu'ils en disent, ils mettront du temps à s'en débarrasser et sûrement pas complètement... On a vu comment cela s'est passé en France avec le pétrolier Prestige en 2002 ou l'Erika en  1999... Il y a toujours des dommages collatéraux et pas des moindres...  :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13517
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #15 le: juillet 31, 2013, 12:26:24 pm »

http://www.lejournaldepattaya.com/INFOS%20PATTAYA.htm


Aujourd'hui, 31 juillet, pas grand changement avec avant-hier... le travail est énorme...



Koh Samet touchée par une marée noire

Malgré les efforts des autorités, la nappe de pétrole provenant de la fuite du pipeline de "PTT chimique mondiale" a gravement souillé la plage de Phrao Bay. Les baigneurs sont sous le choc et déjà les hôtels ont enregistré les premières annulations...




La baie de Rayong également menacée


Cette photo d'écran satellite de la géo-informatique et de l'Agence spatiale de développement technologique (GISTDA) a montré que, le 29 Juillet à 18h23, la nappe de 15 kilomètres² était à seulement 1,5 kilomètres de la côte de Rayong après avoir léché Koh Samet. 31/7/13

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #16 le: juillet 31, 2013, 12:44:31 pm »

En tout cas ils ne vont pas me faire croire qu'il y a eu seulement 50 000 litres de pétrole brut qui c'est déversé , a mon avis c'est bien plus rien qu'à voir les nombreuses photos .
IP archivée
@+ Malco

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3270
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #17 le: juillet 31, 2013, 04:15:42 pm »


En tout cas ils ne vont pas me faire croire qu'il y a eu seulement 50 000 litres de pétrole brut qui c'est déversé , a mon avis c'est bien plus rien qu'à voir les nombreuses photos .


salut malco 
je crois que tu as raison, la quantité à l'air plus importante que signalée !


Polémique après une marée noire !



 Des défenseurs des droits de l'Homme ont accusé mardi une entreprise pétrolière thaïlandaise de minimiser l'ampleur d'une marée noire qui souille une île touristique du Golfe de Thaïlande et pourrait menacer le continent.

Des centaines de personnes en combinaison blanche et masque de protection, dont des militaires de la Marine, étaient toujours à pied d'oeuvre mardi sur l'île de Samet, a constaté l'AFP.

Armés de tuyaux et de pelles, ils tentaient de nettoyer Ao Phrao, plage de carte postale il y a encore quelques jours, remplissant des sacs en plastique de sable noir et de pétrole.

L'opérateur PTT Global Chemical, filiale du géant public PTT, s'est montré optimiste concernant les opérations de nettoyage de l'île, qui fait partie du parc national de Khao Laem Ya, dans la province de Rayong, au sud de Bangkok.

«Les opération de nettoyage sont terminées à 80%», a déclaré à l'AFP son vice-président Porntep Butniphant. «Nous nous attendons à ce que demain (mercredi), tout soit revenu à la normale à Ao Phrao.»

Contestation

Mais Greenpeace a contesté cette version des événements. «Ce n'est pas vrai que 80% du travail a été fait. Il reste beaucoup de pétrole dans la baie», a assuré Ply Pirom, militant de l'organisation.

«Il est décevant que cette entreprise mondiale n'ait aucun plan d'urgence pour faire face à la crise», a-t-il ajouté. L'ONG avait appelé lundi à la fin de l'exploitation pétrolière dans le Golfe.

Vacances écourtées

Certains visiteurs ont déjà écourté leur vacances sur l'île, populaire notamment auprès des résidents de Bangkok qui viennent y passer leurs weekend.

Selon PTT Global Chemical, quelque 50.000 litres de pétrole brut ont été relâchés en mer samedi, à environ 20 kilomètres au large des côtes, lors du transfert de brut depuis un tanker vers l'oléoduc qui alimente une raffinerie de PTT.

Mais certaines ONG craignent que la fuite n'ait été plus importante, de même qu'un député de l'opposition, qui a fait état lundi de ses doutes sur la version de l'entreprise...!!

Menace à l'horizon

Un responsable de la Marine a de son côté souligné la menace pesant sur le continent.

«Une fine pellicule de pétrole pourrait atteindre le continent. Elle commence à aller dans cette direction», a noté le vice-amiral Roongsak Sereeswad. «Il faudrait sans doute une semaine pour prendre le contrôle de la situation.»

Les défenseurs de l'environnement s'inquiètent de l'impact du pétrole mais aussi des produits chimiques utilisés pour le disperser dans une zone très fréquentée par les pêcheurs.

http://fr.canoe.ca/infos/environnement/archives/2013/07/20130730-142553.html
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #18 le: août 01, 2013, 01:00:16 pm »

Bonjour Sodoku ,

Bien sur , 50 000 litres c'est l'équivalent d'une piscine .
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13982
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #19 le: août 01, 2013, 01:59:50 pm »


Je suis vraiment triste... Koh samet est une île que j'aime beaucoup...
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3270
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #20 le: août 02, 2013, 03:07:37 pm »



Marée noire en Thaïlande: la compagnie blâmée !


BANGKOK - La compagnie propriétaire de l'oléoduc à l'origine d'une marée noire qui a pollué une populaire île touristique thaïlandaise s'est attirée les foudres de la population et des élus, qui lui reprochent la lenteur de sa réaction.

Les travaux de nettoyage se poursuivaient pour une sixième journée consécutive sur l'île de Samet, jeudi.

Environ 50 000 litres de pétrole brut se sont déversés dans le golfe de la Thaïlande dimanche à la suite d'une fuite dans un oléoduc exploité par PTT Global Chemicals, une filiale de PTT, une compagnie contrôlée par l'État.

Un législateur de l'opposition, Sathit Pitutecha, a déclaré jeudi que l'entreprise n'était pas prête à faire face à une telle situation, et ce, même si elle avait déjà été impliquée dans quatre déversements.

Le président de PTT Global Chemicals, Boworn Vongsinudom, a défendu la réaction de l'entreprise, plaidant que ses équipes avaient travaillé «jour et nuit» pour compléter les travaux de nettoyage, qu'il espérait cependant terminer au bout de trois jours.

Selon les autorités, le pétrole qui a noirci l'eau entourant l'île située à environ 140 kilomètres au nord-ouest de Bangkok a été retiré en grande partie, mais certaines nappes sont toujours présentes sur le littoral.

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/maree-noire-en-thailande-la-compagnie-blamee-256503.html
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #21 le: août 02, 2013, 03:10:50 pm »

Tiens regarde Sudoku , une image vu du ciel de l'ampleur des dégats .  8)

Et voir ce lien pour des photos de désolation . http://www.thaivisa.com/forum/topic/657157-black-day-for-samet/?utm_source=newsletter-20130730-0811&utm_medium=email&utm_campaign=news
IP archivée
@+ Malco

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #22 le: août 02, 2013, 04:30:28 pm »

De pire en pire voilà des photos de Greenpeace : http://bangkok.coconuts.co/2013/07/31/photos-stunning-images-koh-samets-cleanup-operation-step-step

Après ils veulent nous faire gober seulement 50 000 litres ?? et en plus le PDG ne sait pas d'ou vient le pétrole d'ou il s'échappe voir cet article : http://www.bangkokpost.com/lite/topstories/362637/exclusive-oil-spill-baffled-pttgc-chief
IP archivée
@+ Malco

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3270
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #23 le: août 03, 2013, 03:44:24 am »


décidément toutes les affaires de marée noires se ressemblent, c'est toujours la même merde, c'est à celui qui courra le plus vite pour ne pas prendre ses responsabilités morales et financières ! ils prennent vraiment les gens pour des billes...!!!
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13517
Re : POLLUTION, ENVIRONNEMENT, BIO, etc...
« Réponse #24 le: août 03, 2013, 12:11:22 pm »

Si je comprends bien, ce sont toutes les îles du Golfe de Thaïlande qui vont être touchées un jour ou l'autre car  même si des centaines de personnes essaient d'en venir à bout,  la nappe de pétrole bouge... 

Quelles catastrophe tout de même...  :(


Et bien, prochainement, je crois il va y avoir du monde du côté de Phuket. Le malheur des uns fait le bonheur des autres...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".