Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !  (Lu 52171 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #175 le: octobre 27, 2016, 08:31:11 am »


Thaïlande, le roi est mort, le foot avec !

Une année de deuil national a été décrétée suite à la récente disparition du souverain thaïlandais. Et, comme "toutes les activités de divertissement", le championnat national de football a été annulé.

Le décès le 13 octobre dernier à l’âge de 88 ans, de sa Majesté Bhumibol Adulyadej, qui régnait sur la Thaïlande depuis 70 ans, a plongé tout un pays dans le plus noir des chagrins. Une population entière pleure celui qui était bien plus qu’un souverain, presqu’une divinité, véritable père de la Nation. Difficile de prendre la mesure d’un tel deuil, qui va durer un an, et dont les couleurs traditionnelles s’expriment jusque… dans les vitrines des magasins, où les mannequins sont rhabillés de noir et de blanc pour saluer la mémoire du défunt.

Manifestation plus radicale encore de ce deuil national, l’annulation pure et simple de "toutes les activités de divertissement" et donc, par conséquent, de toutes les compétitions de football, dont le championnat national. Une mesure qui gèle le classement à cinq journées du terme de la saison.

Ainsi, le club de Muangthong United, leader avec seulement cinq points d’avance sur le deuxième, est-il sacré champion. Plus brutal encore, les trois derniers du classement sont relégués en Division 2 sans autre forme de procès. Quant aux finales des deux coupes nationales, leur vainqueur respectif sera désigné… par tirage au sort !

Attaquant du Chainat Hornbill, auteur de treize buts en dix matches, l’ancien international Florent Sinama-Pongolle (32 ans, 1 sélection) est le témoin, concerné au premier chef, de cette fin de saison prématurée, où l’arbitraire condamne son club, qui ne pointait pourtant qu’à un seul point du maintien. "Je pense que c’est la première fois que ça arrive dans le monde du football, a confié le Français au micro de RMC Sport. Personnellement, je n’ai jamais entendu ça. Le 18e était déjà condamné, donc ce n’est pas un souci, mais jusqu’à la 11e ou 12e place, les équipes peuvent encore descendre. Aujourd’hui, tout s’arrête comme ça…"


http://www.sports.fr/football/etranger/articles/thailande-le-roi-est-mort-le-foot-avec-1640048/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #176 le: novembre 07, 2016, 04:08:31 pm »


Florent Sinama-Pongolle prolonge son contrat à Chainat, en Thaïlande

Arrivé l'été dernier en Thaïlande, dans le club de Chainat, Florent Sinama-Pongolle va prolonger son aventure asiatique. L'attaquant français (32 ans) a annoncé samedi avoir prolongé son contrat de deux ans.

Très épanoui là-bas, comme il l'expliquait en octobre dans France Football, l'ancien joueur de Liverpool et de l'Atlético de Madrid a maintenant «hâte d'être bon et gagner des superbes choses». C'est en tout cas ce qu'il a écrit sur Twitter.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #177 le: novembre 16, 2016, 08:18:56 am »


La Thaïlande tient contre l'Australie

Après quatre défaites de suite, la Thaïlande a pris son premier point en réussissant un très bon nul contre l'Australie (2-2).

L'Australie pensait sûrement repartir de Thaïlande avec les trois points ce mardi mais elle n'a pu en prendre qu'un. Toujours invaincus après cinq matches, les Socceroos (3es du groupe B) pointent désormais à deux longueurs des leaders (Japon et Arabie saoudite qui se sont affrontés un peu plus tôt). Il faut dire qu'ils restent sur trois nuls de suite !

Face aux Eléphants de Guerre, qui avaient enchaîné quatre défaites en autant de sorties, les Australiens ont pourtant ouvert le score par un nouveau penalty de Jedinak. Celui qui évolue à Aston Villa depuis cet été a a ensuite égalisé à 2-2 puisque les locaux avaient marqué deux buts par l'idole locale Teerasil Dangda (passé par Manchester City et Almeria). En fin de rencontre, les Thaïlandais auraient même pu l'emporter mais ils se sont montrés maladroits devant le but de Ryan. Dépités, les Australiens devront faire mieux lors de leur prochain déplacement, en Irak.


http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/La-thailande-tient-contre-l-australie/749542
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12701
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #178 le: décembre 19, 2016, 09:05:29 am »


Cinquième victoire pour la Thaïlande qui a remporté le match de retour de la finale de l'AFF Suzuki Cup 2016 sur le score de 2-0, après s'être inclinée 2-1 au match aller. Siroch Chattong a inscrit les deux buts... :clap
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #179 le: janvier 24, 2017, 08:28:34 am »


Lokeren prête Jaja Coelho en Thaïlande

Le Sporting Lokeren a trouvé une solution au sujet de son attaquant Jackson "Jaja" Coelho, mécontent de sa situation au Pays de Waes. Il a été prêté jusqu'au 30 novembre au club thaïlandais de Buriram United FC qui dispose d'une option d'achat. Le Sporting Lokeren a annoncé cette décision lundi.

Jaja Coelho, 30 ans, est sous contrat avec Lokeren jusqu'au 30 juin 2018. Coelho a débuté la saison comme titulaire. Une blessure au genou et des velléités de transfert à l'automne l'ont écarté des terrains.

Lokeren avait fait revenir Coelho en Belgique en octobre 2015 alors qu'il n'avait plus de contrat. Il avait déjà évolué en Belgique à Westerlo (janvier à décembre 2005 et juillet à décembre 2007) et au Racing Genk (janvier à juin 2007).

Véritable globe-trotter du ballon rond, il a également joué au Brésil, aux Pays-Bas, en Espagne, en Turquie, en Ukraine, aux Emirats Arabes Unis et en Chine.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #180 le: mars 18, 2017, 08:19:21 am »


Champion avec la Suisse, star avec la Thaïlande

Charyl Chappuis est une immense star dans le pays de sa maman. Le Zurichois espère même jouer la Coupe du monde avec sa nouvelle sélection.

Le 15 novembre 2009, devant 60'000 spectateurs à Abuja, l'équipe de Suisse des moins de 17 ans de Seferovic, Ben Khalifa, Kasami et compagnie battait l'hôte nigérian 1-0 et remportait la Coupe du monde de sa catégorie. Charyl Chappuis faisait alors la paire en défense centrale avec Frédéric Veseli. Si ce dernier semble enfin avoir trouvé un club à sa mesure (13 matches de Serie A avec Empoli), le premier a choisi l'exil il y a plus de quatre ans.

Né d'un père suisse et d'une mère thaïlandaise, Chappuis évolue depuis janvier 2015 au Suphanburi FC et est monté de deux crans sur la pelouse. Cette saison, de retour après une grave blessure, il a déjà délivré 4 passes décisives en 6 rencontres de Thai League. Ses performances sur le pré et ses 17 sélections avec son nouveau pays ont fait de lui une authentique star. Sur Instagram, il est suivi par la bagatelle de 1,4 million de personnes! C'est comme si tout le canton de Zurich s'était abonné à son compte...


« Participer à une Coupe du monde »

A l'approche des matches de qualifications pour la Coupe du monde en Russie, le joueur formé à Grasshopper a eu un autre grand honneur: être interviewé par le site internet de la FIFA. La Thaïlande, qui recevra l'Arabie Saoudite jeudi prochain, ne devrait toutefois pas se qualifier cette fois pour le Mondial russe (elle est dernière de sa poule du 3e tour de la Confédération asiatique avec un point en 5 matches). Mais à plus long terme, Chappuis y croit.

«Nous n'avions jamais été aussi loin dans les qualifications pour la Coupe du Monde, s'est félicité le milieu de désormais 25 ans. Il faut reconnaître que certaines équipes sont plus fortes que nous, notamment sur le plan physique. Nos premières sorties ne se sont pas très bien passées. Mon rêve est de voir un jour la Thaïlande participer à une Coupe du Monde. Le pays serait sens dessus dessous! C'est un défi de taille, mais je ne renoncerai jamais à mon rêve.»

Ce grand fan de catch et de John Cena n'a pas de regrets quant à une éventuelle carrière sur les terrains européens. Tout juste concède-t-il qu'il aurait «peut-être dû accepter l'offre de la Juventus au lendemain de notre victoire en Coupe du Monde M17. Mais à l'époque, j'appréhendais de quitter ma famille et mon pays». Il a finalement trouvé son bonheur au sein de sa deuxième nation.


http://www.20min.ch/ro/sports/football/story/Champion-avec-la-Suisse--star-avec-la-Tha-lande-18489257
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #181 le: mars 24, 2017, 10:53:10 am »


C'est mal parti pour la qualif !...


Mondial 2018: l'Arabie Saoudite bat la Thaïlande !

L'Arabie Saoudite s'est promenée en Thaïlande où elle s'est imposée sur le score de 3 à 0.

Le match est comptant pour la 3e journée du groupe B pour les éliminatoires du Mondial 2018 dans la zone Asie.

Le match est joué mercredi à Bangkok au Stade national Rajamangala.

Les deux équipes sont parties aux vestiaires sur le score de 1 à 0, but marqué à la 25e minute par Al-Sahlawi.

Après la mi-temps, le joueur thaïlandais Kesarat a marqué contre son camp à la 84e minute. Le score sera aggravé par Muwashar à la 92e minute dans le temps additionnel.

Toujours dans le groupe B, l'Irak et l'Australie se sont départagé sur le score de 1-1 à Téhéran au Stade Shahid Dastgerdi. Les buts sont marqués par Yasin pour l'Irak à la 76e et Leckie pour l'Australie à la 39e minute.

Dans le groupe A, la Syrie a battu l'Ouzbékistan sur le score de 1 à 0 but marqué par Kharbin à la 91e minute de jeu. Le match s'est joué à Kampung Kerubong, au stade Hang Jebat en Malaisie.


http://www.bbc.com/afrique/sports-39370660
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #182 le: mars 28, 2017, 07:58:37 am »


Je rappelle que pour l'instant, la Thaïlande est dernière de son groupe pour les qualification à la prochaine coupe du Monde de football...


Vahid Halilhodzic (Japon) : « Il faut faire attention à la Thaïlande »

Le sélectionneur du Japon se veut prudent avant le match face à la Thaïlande, mardi (12h35), qualificatif pour la Coupe du monde 2018.

Vainqueur de l'Arabie saoudite (2-1) et des Émirats arabes unis (2-0), le Japon peut enchaîner un troisième succès de rang, mardi (12h35), face à la Thaïlande, en match qualificatif pour la Coupe du monde 2018. «Beaucoup de monde pense que ce seront des adversaires faciles pour nous mais je pense le contraire, a estimé Vahid Halilhodzic, l'entraîneur nippon. Il faut faire attention. Nous devons nous battre pour gagner et rien d'autre.»

À l'aller, le Japon s'était imposé 2-0. «Le futur de tout le football japonais repose sur nos épaules, a insisté l'ancien entraîneur de Rennes et du PSG. La Coupe du monde est à la porte d'à côté. Nous ne pouvons pas rater cette occasion.»

Avec 13 points, le Japon est pour l'heure deuxième du groupe B, à égalité avec l'Arabie Saoudite.


http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Vahid-halilhodzic-japon-il-faut-faire-attention-a-la-thailande/788641
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5908
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #183 le: mars 28, 2017, 01:06:22 pm »

Citer
           

Je rappelle que pour l'instant, la Thaïlande est dernière de son groupe pour les qualification à la prochaine coupe du Monde de football...                 


Aucune chance d'être qualifié , dommage .
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #184 le: mars 29, 2017, 07:43:43 am »


Voilà, c'est fait !

 
Le Japon de Halilhodzic déroule contre la Thaïlande

Leader du groupe B de la zone Asie des qualifications au Mondial 2018, le Japon a battu la Thaïlande (4-0) et met la pression sur l'Arabie saoudite, qui reçoit l'Irak en soirée.

Battu de manière surprenante par les Emirats arabes unis lors de la première journée de qualifications au Mondial 2018 (1-2), le Japon de Vahid Halilhodzic vient d'enchaîner six matches sans défaite. Avec le Marseillais Sakai sur le terrain, le leader du groupe B s'est largement imposé contre la Thaïlande (4-0). L'Arabie saoudite, qui reçoit l'Irak mardi soir, a la pression.

Néo-international, dernière recrue de La Gantoise, Yuya Kubo (23 ans) a encore été très bon. Buteur et passeur décisif il y a cinq jours contre les Emirats arabes unis (2-0), il a été impliqué sur trois buts ce mardi. Il a d'abord servi Kagawa et Okazaki sur les deux premières réalisations des Samouraï. Le "Messi japonais" a ensuite marqué d'une frappe du gauche de 25 mètres. En fin de rencontre, un corner de Kiyotake a été converti de la tête par Yoshida.


http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-japon-de-halilhodzic-deroule-contre-la-thailande/788855
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #185 le: mars 30, 2017, 08:10:48 am »


Thaïlande : Le superbe but de Sinama-Pongolle

Florent Sinama-Pongolle a inscrit un superbe retournée acrobatique avec son club du Chainat FC (Thaïlande).

Champion du monde des moins de 17 ans avec l'équipe de France en 2001, Florent Sinama-Pongolle n'a pas eu la carrière qui lui était promise. Destiné à un grand avenir, le Réunionnais a finalement passé une partie de sa carrière à végéter dans des équipes obscures au point de désormais évoluer au Chainat FC, club de deuxième division thaïlandaise. Pour autant, l'ancien international français semble se faire plaisir en Asie, à l'image du superbe retourné acrobatique qu'il vient d'inscrire face au Nakhon Pathom. "Le genre de buts que tu rêves de marquer quand tu es enfant. J'apprécie tellement", a savouré Sinama-Pongolle sur son compte Facebook au moment de partager la vidéo de son but.

La vidéo, ici: http://sports.orange.fr/football/autres/article/thailande-le-superbe-but-de-sinama-pongolle-CNT000000FzRxP.html
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #186 le: avril 06, 2017, 08:43:15 am »


Thaïlande. La nouvelle vie d'Adnane

Parti de Brest le 31 janvier, dernier jour du mercato en France, pour une destination alors inconnue du grand public, Youssef Adnane avait finalement atterri en Thaïlande. L'ancien attaquant du Stade Brestois parle de sa nouvelle vie et de son choix.

« Je prends l'avion, je pars visiter des installations à l'étranger. » C'est par ce message énigmatique et sans plus de précisions que Youssef Adnane nous avait confirmé son départ de Brest, le 31 janvier. 48 heures plus tard, son nouveau club dévoilait sa destination : Nakhon Pathom, en Thaïlande ! « Ça se prononce à la française, simplifie l'attaquant de 31 ans, qui dévoile les coulisses d'une mutation alors gardée secrète. L'été dernier, j'avais eu une offre d'un club turc - Malatyaspor (le leader de D2 qui a engagé Jon' Ayité) -, mais une fois arrivé là-bas, il remettait les chiffres en question. C'est pour cette raison qu'avec Brest, on n'a pas communiqué. J'avais résilié avec un avenant sous réserve que je m'engage en Thaïlande. »

Pleinement engagé avec le 11e (sur 18 clubs) de D1 thaïlandaise « pour un an mais avec une clause sous conditions pour partir en juin », pleinement désengagé du Stade Brestois où il était au placard depuis six mois, le Franco-Marocain a recouvré sa liberté de parole. Avec un peu de rancoeur mais avec transparence. « J'étais attiré par l'étranger. J'avais eu, en début de mercato, quelques clubs de Ligue 2 (Bourg-en-Bresse et Orléans) qui voulaient un prêt, ça ne m'intéressait pas du tout. Je prospectais large, avec divers agents. L'offre thaïlandaise n'est pas l'offre du siècle, pour ceux qui penseraient que j'ai fait un jackpot. C'est un bon salaire. J'avais une offre supérieure du Kazakhstan, mais bon le Kazakhstan... »


« 40-45º en ressenti... »

Pour rompre son « très bon contrat à Brest où (il était) bien installé », Adnane a choisi un terrain de connaissance. « J'étais venu en vacances, ça me tentait, la qualité de vie. Mais entre passer ses vacances en Thaïlande et y vivre... », sourit celui qui a fréquenté les cinq premières divisions françaises mais franchit pour la première fois les frontières du foot hexagonal. Dépaysement garanti !

La langue (« les Thaïlandais ne parlent pas beaucoup anglais... »), le climat (« 40-45º en ressenti, l'humidité en plus ! »), l'alimentation « à base de riz et un petit repas toutes les trois heures » et la culture. « Les gens sont très accueillants, très tranquilles, ils se prennent moins la tête que nous », explique Adnane, installé à « Bangkok, à 50 kilomètres de Nakhon Pathom ». L'attaquant sera rejoint dans la capitale par sa femme et son fils. « Une ville extraordinaire, géniale, 15 millions d'habitants. Il y a une garderie française, etc. »

Les 10.000 kilomètres sont gommés d'une passerelle technologique. « Les Thaïlandais sont ultra-connectés, ils ont le nez dans la tablette et le téléphone », glisse-t-il, plus dépaysé au moment de chausser les crampons : « Le nombre d'étrangers par club est limité à quatre... »


« Tactiquement, un gouffre ! »

Sur le terrain ? « Ce n'est pas le même football, plaide l'intéressé, trois matchs et aucun but au compteur. On a un bon terrain mais à l'extérieur, les pelouses sont très mauvaises. Sur le plan technique, les joueurs n'ont rien à envier à l'Europe. La différence se situe au niveau tactique, il y a un gouffre. »

L'apprentissage et la découverte continuent. « Je n'ai pas vu le temps passer avec tous les détails administratifs. » Il n'a plus besoin de GPS pour se rendre à l'ambassade de France. Située, ça ne s'invente pas, « rue de Brest »...


http://www.letelegramme.fr/football/thailande-la-nouvelle-vie-d-adnane-05-04-2017-11463594.php
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #187 le: avril 15, 2017, 08:59:42 am »


Christian Kouakou : « Deux ans en Thaïlande, ça m’a fait du bien »

Nîmes a des chances de monter en Ligue 1, et Christian Kouakou, prêté par Caen, se verrait bien prolonger le plaisir dans le Gard. L’attaquant ivoirien de 26 ans, passé par la Belgique, la Thaïlande et Tours, a marqué deux buts lors du succès des Crocos à Clermont le 7 avril (3-2), ses premiers depuis le mois de novembre. Pourvu que ça dure.


Vous aviez inscrit votre sixième et dernier but le 18 novembre à Orléans (1-2), l’équipe que vous recevrez vendredi soir aux Costières. Près de cinq mois sans marquer, c’est long pour un attaquant, même si vous avez été blessé...

Oui, pendant plus de deux mois, à partir de mi-décembre. Il faut le temps de se soigner, de revenir au niveau et de se battre pour rejouer. J’étais opérationnel fin janvier-début février. Le coach (Bernard Blaquart, ndlr) me mettait remplaçant ou titulaire. Il fallait que je retrouve le rythme. Ces deux buts contre Clermont m’ont fait du bien, et surtout à l’équipe. Depuis la blessure de Rachid Alioui il y a un mois, beaucoup pensaient que ce serait difficile sans notre meilleur buteur. Rachid, il nous manque. Nîmes est plus fort quand il est là. Mais on va devoir faire sans lui jusqu’à la fin. Et dans cette équipe, il y a d’autres joueurs qui sont capables de marquer des buts.


Honnêtement, Nîmes qui joue la montée, c’est la grosse sensation de cette fin de saison, non ?

Ah oui, clairement. Nous, on visait d’abord le maintien. Moi, quand je suis arrivé de Caen en prêt, dans les toutes dernières heures du mercato estival, l’équipe était en fin de classement. On était loin de parler de montée... Le problème, c’est que pendant plusieurs mois, on ne gagnait pas chez nous. On a attendu fin novembre pour le faire face à Reims (3-0, le 25 novembre, ndlr). Pourquoi ? On se mettait peut-être trop de pression chez nous, alors que notre formidable public méritait mieux. Mais ce qu’on fait est vraiment extraordinaire. On vient de loin. Et souvenez-vous de ce que Nîmes avait l’an dernier, alors que l’équipe avait débuté la saison avec huit points de pénalité... Nous n’avons pas la pression des clubs à gros budgets comme Lens, Brest, Troyes, Reims, qui ont bâti des équipes pour monter.


Vous n’allez pas nous faire croire que vous ne parlez pas de Ligue 1 dans le vestiaire ?

Si, bien sûr. Mais pas plus que ça. Le club est maintenu depuis quelques semaines. Si on ne monte pas, personne ne nous en voudra. On regarde devant nous. Il faut d’abord gagner contre Orléans, et ensuite essayer de continuer sur notre lancée. On peut vivre une belle fin de saison. L’ambiance est vraiment bonne, et c’est important. Ce mélange de joueurs expérimentés et de jeunes, ça fonctionne bien. Tous les jours, nous sommes contents de nous retrouver pour les entraînements.

La suite de l'entretien, ici: http://www.sofoot.com/christian-kouakou-deux-ans-en-thailande-ca-m-a-fait-du-bien-441576.html
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #188 le: avril 22, 2017, 09:02:22 am »


Le nouvel entraîneur le l'équipe nationale de Thaïlande : Alain Perrin parmi les trois "finalistes"

Alain Perrin né le 7 octobre 1956 à Lure (Haute-Saône), est un joueur et entraîneur de football français.

Après une carrière de joueur modeste, il entraîne successivement Troyes, Marseille, Sochaux, Lyon et Saint-Étienne, dont il est licencié en décembre 2009. Il quitte alors la France et commence une carrière à l'étranger. En 2014, il est nommé sélectionneur de l'équipe nationale chinoise.

En 2008, il réussit le doublé avec l'Olympique Lyonnais.

Il entraine la Chine à partir de 2014 avec 14 victoires 10 nuls 5 défaites avant d'être licencié en février 2016 car les Chinois espéraient mieux.

Lundi se déroulera une réunion à la Fédération Thaïlandaise où les trois impétrants pourront se présenter.

Les deux autres sélectionnés dans la liste finale sont :

Dragan Talajic, croate qui a déjà entrainé en Thaïlande : le club de Muangthong United

et le Brésilien Marcos Paqueta dont le parcours n'a rien d'impressionnant.

Perrin possède de très loin le CV le plus impressionnant. Reste à savoir s'il ne sera pas trop gourmand financièrement.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #189 le: avril 27, 2017, 07:54:15 am »


Alain Perrin n'a pas été retenu...


Milovan Rajevac nouveau sélectionneur de la Thaïlande

Le technicien serbe Milovan Rajevac est le nouveau sélectionneur de la Thaïlande.

Après avoir démissionné de son poste à la tête de la sélection algérienne en octobre dernier, le technicien serbe Milovan Rajevac a été nommé sélectionneur de la Thaïlande. Il remplace Kiatisuk Senamuang, qui a démissionné le mois dernier après une défaite contre le Japon en match de qualifications pour le Mondial 2018 (0-4). La Thaïlande, dernière de son groupe de qualifications, n'a plus aucune chance de participer à la Coupe du Monde en Russie.


https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Milovan-rajevac-nouveau-selectionneur-de-la-thailande/796350
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #190 le: juin 08, 2017, 09:01:39 am »


Joël Sami quitte Orléans pour la Thaïlande

Le défenseur central Joël Sami a quitté l'US Orléans pour rejoindre la Thaïlande.

Lorsqu'il a pris une part active dans le maintien d'Orléans en Ligue 2, en marquant en barrage aller contre le Paris FC, Joël Sami quitte le club. Alors qu'il s'était engagé pour un an, plus une saison supplémentaire, l'été dernier, le défenseur de 32 ans a décidé de rejoindre la Thaïlande, et le Ratchaburi MFC. Il a joué 31 matches de Ligue 2 cette saison.


https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Joel-sami-quitte-orleans-pour-la-thailande/808471
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #191 le: juin 09, 2017, 08:16:51 am »


En Thaïlande, Buriram, nouveau temple du sport au milieu des rizières

Buriram (Thaïlande) - Après des décennies dans l'arène politique thaïlandaise, Newin Chidchob, dit le "Baron de Buriram", s'est lancé un nouveau défi: transformer son fief rural en un temple national du sport avec un stade de football immense et un circuit pour grand prix de moto.

Il y a dix ans, Buriram n'était que l'une des provinces pauvres, plates et oubliées du nord-est de Thaïlande. Mais aujourd'hui, l'argent y coule à flots grâce à cet homme d'affaires qui a fait sortir une véritable ville au milieu des rizières.

L'ancien député est derrière deux lieux grandioses qui dominent maintenant Buriram: un stade de foot et un circuit de Formule 1. A elles deux, ces deux enceintes sportives peuvent contenir trois fois la population de cette ville de 30.000 habitants, signe de la démesure du projet. 

Le stade de foot, achevé en 2011, a été conçu pour Buriram United, un club de la Premier League thaïlandaise.

Le circuit de formule 1 a coûté plus de 52 millions d'euros. C'est la première piste certifiée de Formule 1 de Thaïlande et elle devrait accueillir en 2018 une étape du prestigieux MotoGP, a annoncé mardi l'Autorité des sports de Thaïlande.


Ce qui représenterait une manne exceptionnelle pour l'Issan, région pauvre et délaissée jusqu'ici.

"Nous avons changé cette ville, que les gens ne faisaient que traverser, qui n'avait pas de touristes, en une ville qui reçoit trois millions de visiteurs par an", se félicite Newin Chidchob, installé dans une tribune près de la piste de F1.

Buriram est l'une des rares villes du nord-est de la Thaïlande à connaître une telle transformation.

Cette région, de loin la plus pauvre du pays, reste à la traîne de Bangkok et des zones touristiques du sud.

Mais grâce à ce pari sur le sport, des milliers d'emplois ont été créés à Buriram. Quelque 5.000 nouvelles chambres d'hôtels sont sorties de terre et des centaines de restaurants ont été construits dans leur sillage.


- Homme providentiel -

Un seul bienfaiteur derrière tout cela, Newin, relèvent les habitants.

"Nous n'aurions jamais pu rêver avoir ce genre de stade ici", raconte Janpen Pansri, professeure d'école qui porte comme beaucoup d'habitants la tenue bleue de l'équipe de football de Buriram. "Mais chaque fois que Newin annonce qu'il va faire quelque chose, il le fait", ajoute-t-elle.

La Thaïlande est partagée entre grandes familles influentes qui dominent la vie économique, et Buriram n'échappe pas à la règle. Avant de se passionner pour le sport, Newin a passé près de 20 ans en politique, changeant de camp au gré des vents, soutenant un temps le parti démocrate, puis l'ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, ce qui lui a valu le surnom de "faiseur de roi".

Newin l'opportuniste a finalement été interdit de politique pour achat des voix et a donc choisi de se replier sur Buriram dont il est originaire.

Au départ, il a acheté un petit club de football basé près de Bangkok, l'a installé à Buriram dans son stade dernier cri, à quelques encablures de maisons miteuses.

Sept ans plus tard, Buriram United est l'une des meilleures équipes du royaume, parrainée par des grands noms de Bangkok.

L'équipe a déjà remporté cinq titres nationaux et s'est souvent hissée en Ligue des champions d'Asie.



- Ducati, sponsors et riches amis -

Dans la ville, les habitants ont l'habitude de croiser Newin pilotant sa Ducati ou accompagné de riches amis intrigués par son circuit, également sponsorisé par l'une des plus grosses entreprises thaïlandaises, la bière Chang, propriété d'un milliardaire.

"J'ai été politicien pendant plus de 20 ans, mais je n'aurais jamais pu réussir à rendre les gens de cette ville plus riches ou plus heureux qu'avec ce que j'ai fait au cours des sept dernières années", affirme Newin. "J'espère que ceux qui vivent dans d'autres provinces auront aussi au moins une personne dans leur ville comme moi", ajoute-t-il modestement.

Ses chantiers ont été menés au pas de charge, contrastant avec les retards que prennent souvent les projets d'infrastructure lancés par l'Etat en Thaïlande.

Même s'il n'a aucun mandat officiel, "personne à Buriram n'a plus d'influence que lui", estime Chaiya Chotikavanik, professeur de politique à la retraite de l'Université Buriram Rajabhat.

Une influence que Newin Chidchob a réussi à savamment entretenir par son image policée. Il vient souvent manger dans les simples gargotes que l'on trouve partout en Thaïlande et n'hésite pas à sponsoriser toutes sortes d'événements locaux.

Malgré une popularité au plus haut, Newin promet d'en avoir fini avec la politique qui était pour lui "un enfer".


http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualite-economique/en-thailande-buriram-nouveau-temple-du-sport-au-milieu-des-rizieres_1915691.html
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12701
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #192 le: juillet 13, 2017, 02:47:20 pm »

https://www.facebook.com/amisthailande/


FOOT/ COUPE DU MONDE EN 2034

L'Indonésie va proposer de diriger un consortium de pays de d'Asie du sud-est en vue d'accueillir la Coupe du monde de football dans cette région en 2034, a annoncé mercredi un responsable de la Fédération indonésienne.

"Au cours d'une récente réunion de la Fédération de football d'Asie du Sud-Est (AFF) au Vietnam, l'Indonésie a proposé de diriger un consortium de pays de la région", a déclaré à l'AFP le vice-président de la Fédération indonésienne de football (PSSI), Joko Driyono.

"Ce sera officiellement approuvé au cours d'une réunion du conseil de l'AFF à Bali en septembre", a-t-il affirmé.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #193 le: juillet 16, 2017, 08:14:29 am »


"Seule la victoire finale qui m'intéresse" déclare le sélectionneur de l'équipe de Thaïlande avant la Coupe du Roi !

L'entraîneur de l'équipe de Thaïlande, Milovan Rajevac, veut battre contre la Corée du Nord alors que les deux équipes s'affrontent ce soir lors d'un match de la Coupe du roi au stade national de Rajamangala.

Ce tournoi qui se déroule sous la forme : demi finale puis petite finale et grande finale ces 3 prochains jours réunit des "petites" nations du football masculin (l'équipe féminine de Thaïlande est bien mieux classée) :

Classement FIFA

n ° 131, Thaïlande

N ° 113 Corée du Nord, (entrainée par un sélectionneur norvégien)

No.44 Burkina Faso

n ° 71 du Biélorussie.

La Thaïlande est la plus faible sur le papier mais elle joue à domicile puisqu'elle organise la Coupe du Roi.

Premier match tout à l'heure contre la Corée du Nord. En cas de victoire, finale contre le vainqueur de Burkina - Biélorussie.

Les Biélorusses ne sont pas  des plaisantins. Ils sont dans le même groupe que la France pour la qualification en Russie 2018. La France a fait match nul l'an passé à Borisov et doit absolument gagner en octobre au Stade de France. La Coupe du Roi sera une excellente préparation pour la Biélorussie.

Concernant l'équipe de Thaïlande, Malgré l'absence de plusieurs joueurs clés, qui sont blessés ou engagés dans leurs clubs, le coach Serbe a confiance et pense à la victoire.

"J'ai eu du mal à rassembler les meilleurs joueurs, mais celui qui entre sur le terrain sait qu'il représente son pays et doit faire de son mieux", a déclaré Rajevac, qui est entré en fonction en mai. Il prépare lui aussi un match de poule qualificative pour la Coupe du monde, contre les Émirats, même si la Thaïlande est déjà éliminée.

La 45ème édition de la Coupe du Roi sera diffusée en direct sur Thai Rath TV 32, premier match entre Biélorussie et le Burkina Faso à 16h30.
Thaïlande - Corée du nord  à 19:30.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/8357-seule-la-victoire-finale-qui-mint%C3%A9resse-d%C3%A9clare-le-s%C3%A9lectionneur-de-l%C3%A9quipe-de-tha%C3%AFlande-avant-la-coupe-du-roi/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #194 le: juillet 17, 2017, 08:35:24 pm »


La Thaïlande conserve la Coupe du Roi en battant la Biélorussie aux tirs aux buts !

Les "éléphants de guerre" surnom des joueurs de l'équipe de Thaïlande sont venus à bout de leurs homologues biélorusses alors que le match s'est terminé sur un score vierge.

On ne joue pas de prolongations lors de la coupe du roi. Si l'on atteint les 90 minutes sur un score de parité, on passe directement à la séance de tirs aux buts.

La séance de tir aux buts a tourné à l'avantage des Thaïlandais (5 à 4).

C'est le premier trophée de l'équipe thaïlandaise sous l'ère Milovan Rajevac, le nouveau sélectionneur de nationalité serbe, en poste depuis 2 mois.

Le milieu de terrain Theerathon Bunmathan a été nommé homme du match après une performance exceptionnelle et une grande dépense d'énergie tout au long du match.

Dans le match pour la troisième place, le Burkina Faso a battu la Corée du Nord aussi après la séance de tirs aux buts (4 à 3) mais le score à l'issue du match était de 3 à 3.

La France devra faire mieux en octobre au Stade France. En effet, la Biélorussie se trouve sur le chemin de la France vers la Coup du Monde en Russie et un match nul serait considéré comme une grave contre performance de la part des Bleus.
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 2877
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #195 le: juillet 27, 2017, 11:49:58 pm »


La Fédération Thaïlandaise de Football veut construire son propre stade !

L'Association de football de Thaïlande (FAT) prévoit de construire un nouveau stade de football d'une capacité de 50 000 personnes.

Le président de la FAT, Pol Gen Somyot Poompanmoung, a déclaré que la construction du nouveau stade de football est l'une des six mesures dans la stratégie de la fédération pour trouver et former l'équipe nationale performante de demain.

Le FAT demanderait la construction sur un terrain appartenant au gouvernement, a-t-il dit, ajoutant que l'emplacement se situerait en banlieue de Bangkok.

Pol Gen Somyot a déclaré que le FAT proposera le projet de stade à la Fédération internationale de football d'association (FIFA) d'ici deux ans.

Pol Gen Somyot a déclaré qu'il ne pouvait pas dire avec certitude quand le stade serait construit ni quand le premier match y aura lieu.

Mais il a déclaré que le nouveau stade ne serait pas du même genre que le stade national Supachalasai dans le quartier Pathumwan de Bangkok ni que le stade Rajamangkla à Hua Mark, car il n'y aurait pas de piste d'athlétisme autour.

Le nouveau stade intégrerait également des installations telle qu'un centre commercial et serait facile d'accès.

Pol Gen Somyos a déclaré que l'association devrait obtenir un soutien du secteur privé pour la construction.

Il a déclaré que le FAT n'avait pas son propre terrain, il fallait donc, à chaque fois, louer des stades pour organiser des matches internationaux.

Le FAT a été très critiqué pour le mauvais état de la pelouse lorsqu'a été loué le stade national Supachalasai pour le Championnat AF-U-23.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/994358-football-association-to-build-its-own-stadium/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

COCONUT PILOT

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 177
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #196 le: août 01, 2017, 06:07:44 pm »

NEYMAR annoncé au PSG , non pas celui de barcelonne , celui de lens JEAN NEYMAR
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5908
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #197 le: août 01, 2017, 07:13:10 pm »


NEYMAR annoncé au PSG , non pas celui de barcelonne , celui de lens JEAN NEYMAR


 :huhu :huhu
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12335
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #198 le: août 01, 2017, 08:26:11 pm »


Désole les amis, mais c'est le Neymar de Barcelone qui doit arriver au PSG. Visite médicale en fin de semaine.  :clap :clap :clap

http://www.leparisien.fr/sports/football/psg/paris-se-prepare-a-accueillir-neymar-31-07-2017-7167075.php
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12701
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #199 le: août 04, 2017, 05:00:46 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/qu-a-t-il-bien-pu-se-passer--phuket-perd-contre-les-derniers-du-classement--sungaipadee-4097


Qu’a t il bien pu se passer? Phuket perd contre les derniers du classement, Sungaipadee...  :(


Après une série de six matchs consécutifs sans défaite, Phuket FC a connu son premier revers depuis début Mai, malheureusement et bizarrement contre les derniers du classement Sungaipadee FC.

Sungaipadee FC, surnommé les “Budo Tiger”, est un club de Narathiwat créé en 2016. Leur succès de samedi est le deuxième de leur saison 2017 de l’Euro Cake Thai League 4.

Les Andaman Dragon abordent cette rencontre depuis la 3eme place du classement avec 31 points, les Budo Tiger étaient 9eme avec seulement  7 points.

Dès le début de la rencontre nous avons pu constater que Phuket s’attendait a une petite promenade de santé, qu’a t il bien pu se passer?

Sungaipadee n’avait visiblement qu’une seule chose en tête samedi, repartir du Surakul Stadium avec les trois points.

A Phuket, cependant, heureux qui pouvait savoir ce a quoi ils pensaient, mais pour les supporters ce n'était surement pas a la victoire.

Pendant les 45 premières minutes, et bien que Phuket se soit procuré des occasions franches, aucune d’entre elles n’a fait trembler les filets de leurs adversaires, pas même celles du meilleur buteur du club et de la lNattapoom Maya (7).

Le ballon est passé largement a côté, au dessus, a peu près partout sauf dans les cages de Sungaipadee.

Oui, Nattapoom a réalisé une belle saison si nous parlons du nombre de buts inscrits, mais c’est un joueur fantasque qui livre des match excellents ou exécrables, c'était le cas samedi.

Admettons que les deux équipes ont produit une première mi temps ‘vide’.

Les supporters de Phuket, dont le nombre s’amenuise au fur a mesure que va la saison et malgré la précédente bonne forme de leur équipe – il n’y avait que 590 spectateurs dans un stade qui contient 15,000 places – s'attendaient a ce que Phuket prenne les choses en mais en seconde période, ce n’a pas été le cas.

Ils ont multiplié les passes, dans leur moitié de terrain. Dans leur surface de réparation pour être vraiment précis.

A la surprise générale c’est pourtant Phuket qui a ouvert le score a la 60eme minute de jeu. Un but plein de réussite.

Un dégagement du milieu du terrain a pris le goal de Sugapipadee, Muhammad Yumree Hayeehama (1), par surprise.

Muhammad était a une dizaine de mètres a l'extérieur de sa surface, iil s’est précipité pour attraper le ballon qui a reboni par dessus sa tete, Porncha Rodnakkaret (25) n’avait plus qu’a rentrer dans le but avec la balle.

Le tournant du match est arrivé 14 minutes plus tard, en tout cas en faveur de Sungaipadee.

Une superbe passe en avant d’Issah Adamu (20) a trouvé Daniel Omaboey (17), qui a effacé deux défenseurs avant de lober le gardien de Phuket Jirasak Kunnapan (69).

Puis le coaching de Phuket en a étonné plus d’un.

Peu après l'égalisation, un joueur de Phuket s’est blessé, et alors qu’il était soigné, un autre joueur de Phuket FC, Tevarit Junsom (26), a également dû être soigné pour une douleur a la cheville.

Les supporters voyaient bien que son état ne s’améiorait pas, mais après avoir été une nouvelle fois soigné il a fait signe qu’il devait être remplacé, faisant un X avec ses bras. Il n’est pas paru évident au staff s’il voulait sortir ou s’il n’avait pas besoin de sortir.

Après cinq minutes a se faire soigner sur le bord du terrain, les fans demandaient son remplacement, l'équipe n'évoluent qu'à 10 contre 11 se retrouvant sous la pression des Budo Tiger.

Mais le staff ne prenait aucune décision. Après près de dix minutes a 10 contre 11, Tevarit se faisant toujours soigner sur le bord du terrain, un mauvais dégagement de Jirasak est arrivé dans les pieds d’un joueur de Sungaipadee. Il a transmis la balle a Omaboey qui s’est excentré le long de la ligne de touche et d’un angle totalement improbable a offert d’une frappe magnifique les trois points a son équipe.

Les résultats de samedi signifient que Phuket, avec 31 points, est maintenant 3eme du classement, après la victoire de Pattani FC (33) face a Yala United 1-0. Huit points séparent Phuket de Satun United (39) après leur victoire 2-0 contre Hat Yai FC.

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".