Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !  (Lu 68331 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #200 le: août 11, 2017, 05:06:58 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/phuket-remporte-les-trois-points-dans-sa-course-aux-play-offs-contre-pattani-4139


Phuket remporte les trois points dans sa course aux play-offs contre Pattani

FOOTBALL : Alors que Satun United a quasiment assuré sa place en tête du classement de l’Euro Cake Thai League 4, Phuket est maintenant a la lutte pour la seconde place avec Chumphon FC et Pattani FC.

Considérant les chiffres, le deuxième de la division sud de la Thai League 4 devra affronter le troisième de la division nord est pour une place en play-offs de la ‘Champions League’ pendant lesquelles 12 équipes s’affronteront pour deux places de promus menant a l’Euro Cake Thai League 3.

Et les chances de Phuket de terminer a cette 2eme place, vitale, se sont améliorées après la victoire bien méritée remportée 2-1 contre Pattani.

La dernière victoire est la deuxième de rang après celle difficilement obtenue 3-2 contre Phatthalung FC mercredi dernier.

Dès le coup d’envoi nous avons compris que ce match contre Pattani serait très serré, les deux équipes essayant de maîtriser la possession du ballon et de marquer très tôt dans la rencontre.

Et Pattani a frappé le premier, dès la 11eme minute.

Une longue balle en avant vers Rofeedeen Samae (7) libre sur le flanc gauche, il centre sur le sud coréen Yoon Sug-hee (99) qui la reprend d’un superbe frappe du gauche, du coin de la surface, et trouve les filets de Phuket.

Malgré ce but concédé en début de rencontre, Phuket restait imperturbable et mettait la pression espérant égaliser avant la mi temps.

Malheureusement cette pression n’a rien donné et les deux équipes se sont quittés a la pause sur le score de 0-1.

Au retour des vestiaires, Phuket a clairement montré ne pas vouloir quitter le stade sans point comme ce fut le cas contre Sungaipadee FC, dominateurs dans la possession de balle et se procurant quelques occasions en début de seconde période.

La balle circulait bien, ils se sont créés de belles opportunités, contrôlaient le jeu, mais il a fallu attendre la 80eme minute de jeu pour qu’ils soient récompensés.

Aphichat Denman (10) a centré depuis la droite sur le meilleur buteur de la ligue Nattapoom Maya (7) au niveau des six mètres de Pattani qui a poussé le ballon de la tête dans les filets adverses. 1-1.

Nattappom marque la son 12eme but de la saison.

Cette égalisation a été le tournant du match pour Phuket FC, qui ne pouvait se contenter d’un seul point, il leur fallait les trois points.

La pression sur Pattani s’est intensifiée et toutes les actions se sont déroulées dans la moitié de terrain de Pattani, qui était de plus en plus forcé a l’erreur.

A quelques minutes de la fin Phuket a cru avoir enfin les trois points.

L’attaquant de Phuket Suttipong Yaifai (9) centre de la gauche vers la surface de Pattani, le gardien Sarawut Wae-Asae (29) sort mais ne parvient pas a se saisir de la balle, elle retombe dans les pieds de Nattapoom qui l'envoie dans les cages.

But refusé, le juge de touche indique que le camerounais Yannick Pairice Touguessong (29) était hors jeu quand Nattapoom a frappé au but.

Phuket n’a pas abandonné pour autant, et continuait a mettre la pression sur Pattani, et finit par obtenir les trois points quatre minutes après le début du temps additionnel.

Sur un coup franc a 20 25 mètres de la surface de Pattani, le défenseur Tevarit Junsom (26) centre dans la surface ou la reprise du défenseur Soranan Sataworn (88) est détournée au fond des filets.

Les trois points sont assurés pour Phuket FC.

Après huit matchs en cinq semaines, Phuket profitera de dix jours de pause avant de reprendre la compétition.

Il ne reste plus que cinq rencontres avant la fin de la saison, et le prochain match se jouera contre l’une des équipes en course pour la 2eme place, Chumphon FC actuellement 3eme derrière Phuket avec 35 points. Phuket étant 2eme avec 37.

Le match débutera mercredi 16 Août a 18h au Surakul Stadium.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #201 le: septembre 06, 2017, 07:13:20 am »


L'Australie s'impose à l'arraché face à la Thaïlande

Longtemps tenue en échec par la Thaïlande, l'Australie s'est finalement imposée de justesse (2-1) mardi à domicile mais devra passer par les barrages pour accéder à la Coupe du monde en cas de victoire de l'Arabie Saoudite face au Japon (mardi à 19h30).

L'Australie a eu chaud. Les partenaires de Tim Cahill se sont imposés mardi dans les dernières minutes à domicile face à la Thaïlande (2-1) lors de la dernière journée du groupe 1 de qualification de la zone Asie.

Juric avait enfin matérialisé au score l'immense domination des Socceroos (69e) mais Anan a égalisé à la surprise générale (82e). Leckie a finalement arraché la victoire dans les dernières minutes (86e) mais l'objectif des siens n'est qu'à moitié atteint.

Au coude à coude à la deuxième place du groupe (directement qualificative pour le mondial 2018) avec l'Arabie Saoudite, qui disposait au coup d'envoi du même nombre de points et d'une différence de buts supérieure (+2), l'Australie avait pour objectif de s'imposer plus largement face au dernier du groupe afin de mettre la pression sur son rival.

En cas de succès des Saoudiens (mardi à 19h30) sur le Japon (déjà qualifié), elle devra passer par un match de barrage face au troisième de l'autre poule de la zone Asie (actuellement la Syrie) avant éventuellement de participer aux barrages intercontinentaux contre une équipe de la CONCACAF.   

 

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/L-australie-s-impose-a-l-arrache-face-a-la-thailande/831784
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #202 le: septembre 26, 2017, 02:07:50 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


Organisation de la Coupe du Monde de football...

La Thaïlande et l'Indonésie sont candidates à l'organisation de la Coupe du Monde de Football qui aura lieu en 2034.

La proposition a été dévoilée par le secrétaire général de la Fédération de football ASEAN, Dato Sri Azzudin bin Ahmad lors de la 12ème réunion du conseil qui a eu lieu à à Nusa Dua (Bali), le samedi 23 septembre 2017.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #203 le: octobre 07, 2017, 02:18:18 am »



Le ministère du tourisme met un frein à la candidature pour l’organisation de la coupe du monde de football 2034 !


Les ministères du tourisme et des sports ont mis en garde les autorités concernant leur empressement au sujet de l’organisation de la coupe du monde de football.
 
 Selon la Ministre cela coûterait beaucoup d’argent, nécessiterait un budget important et pourrait mettre le pays en difficulté au final. Mais elle apprécie particulièrement l’idée et voudrait apporter le support de son ministère.
 
Le président de la ligue de football de la « FAT » a annoncé son intention de faire une réunion à Bali pour organiser conjointement la coupe du monde avec l’Indonésie.
 
La coupe du monde est un évènement sportif majeur, et en Asie, seulement le Japon et la Corée du Sud ont réussi à l’organiser sur le continent en 2002.

Le ministre a commenté à Voice TV :
 
 « Personnellement j’aime l’idée et je pense que c’est une bonne chose pour la Thaïlande. Mais l’organisation de la coupe du monde, sous-entend de gros investissement, avec un budget important donc tout doit être examiné avec grande précaution. »
 
 « Mais mon ministère est prêt à apporter son aide si nécessaire »
 
 Elle a également mis en garde sur l’après coupe du monde concernant la gestion des infrastructures créées pour l’évènnement (stade…)
 
 De nombreux stades devront être créés et cela avec la coopération du secteur privé.
 
 Source: Voice TV
 https://www.thaivisa.com/forum/topic/1005676-tourism-minister-puts-brake-on-thailand-hosting-2034-football-world-cup/

 
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #204 le: novembre 22, 2017, 08:41:47 am »


Matchs truqués en Première Division : 12 mandats d'arrêt  :hang

La fédération thaïlandaise de football (FAT) (21 novembre) a porté plainte contre 12 personnes dans le secteur du football pour les allégations d'arrangement de matchs en Premier League thaïlandaise.

Les coupables supposés sont des joueurs de football, des juges de ligne, des arbitres, des membres du comité exécutif du club de football et de leurs financiers.

L'action a été saluée par le président de la FAT, Pol Gen Somyot Poompunmuang. Le président de la Fédé est un général.

Le Pol Gen Somyot a déclaré qu'une conférence de presse aura lieu à cet après-midi à la police royale thaïlandaise pour révéler les noms de tous les coupables qui font du tort à la réputation de la FAT.

Pol Gen Chakthip Chaijinda, de la police royale thaïlandaise, présidera la conférence de presse à 14h.

L'arrestation de ces personnes est intervenue après une enquête conjointe menée par plus de 30 agents du Bureau de la police métropolitaine, à la demande de la FAT.

Le FAT a fourni à la police des preuves des fraudes dans quatre matchs de la "Toyota Thai League 2017" qui indiquent des matchs truqués.

Sont concernés quatre joueurs de football professionnels, un arbitre, un juge de ligne, un dirigeant d'un club de football, un président de club et quatre financiers influents.

Les joueurs sont passibles de cinq ans de prison et de 200 000 à 500 000 baht d'amende.

L'arbitre qui accepte les pots-de-vin est passible de 1 à 10 ans de prison, et / ou  de 300 000 à 600 000 baht d'amende.

Plus tôt, le général Gen Somyot a indiqué que certains étrangers étaient également impliqués dans la manipulation des résultats des matchs.
Il souhaite débarrasser le football thaïlandais de tels matchs truqués.

La semaine dernière, lui et le chef de la police nationale Chakthip ont juré que personne ne serait épargné.

 
http://englishnews.thaipbs.or.th/arrest-warrants-sought-12-individuals-match-fixing-thai-league-games/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #205 le: janvier 20, 2018, 08:42:04 am »


Prawit rassure : les 64 matchs de la coupe du monde seront visibles en clair à la télé !

Le vice-Premier ministre, Prawit Wongsuwan, a assuré que les fans de football thaïlandais pourraient regarder gratuitement la retransmission en direct des 64 matches de la Coupe du Monde de la FIFA en Russie du 14 juin au 13 juillet.

En tant que président du Comité olympique thaïlandais (une des casquettes du ministre de la défense), le général Prawit a déclaré mercredi que l'Office de la Loterie Nationale et certaines entreprises privées paieraient conjointement pour les droits de diffusion.

Les agences concernées étaient en pourparlers avec le propriétaire des droits pour l'Asie, Infront Sports & Media (Singapour), pour la retransmission en direct des matchs de la Coupe du Monde en Thaïlande, a déclaré Gen Prawit.

Selon une source informée, les sociétés privées qui ont accepté de se joindre au GLO pour parrainer la diffusion en Thaïlande comprennent le Groupe CP, Gulf Energy Development, King Power, Bangchak Corporation, Thai Beverage, BTS Group Holdings Plc.

La source a déclaré que le parrainage par GLO de la diffusion de la Coupe du Monde devait être approuvé par son conseil d'administration et que le GLO devait être en mesure de répondre à la question de savoir comment le parrainage pourrait contribuer au développement social.

Le gouvernement a sollicité la coopération des compagnies privées pour acheter conjointement la retransmission des matchs de la Coupe du monde après qu'aucun diffuseur professionnel n'a accepté de négocier pour les droits de diffusion en raison de la règle "Must Have" ou "Must Carry"  imposée par la Commission nationale de radiodiffusion. Règle qui existe aussi en France.

Selon la règle "Must Have", sept types de programmes, y compris la Coupe du Monde, doivent être diffusés gratuitement à la population, même si X a payé les droits. Dans ce cas pourquoi X paierait puisqu'il ne peut pas rentabiliser son investissement en faisant payer les téléspectateurs ? Ce problème existe dans tous les pays et pourrait à terme nuire aux compétitions sportives qui demandent des droits télévisuels toujours plus extravagants.

Les droits de diffusion ont fortement augmenté par rapport aux précédents tournois : environ 1,5 milliard de bahts, dont un milliard de baht pour le droit de diffusion plus 15 pour cent de taxes et autres dépenses.

 
https://www.thaivisa.com/forum/topic/1020982-gen-prawit-assures-thai-soccer-fans-will-definitely-be-able-to-watch-world-cup-final-matches/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #206 le: février 18, 2018, 02:29:17 am »


Truvisions diffusera la Coupe du Monde de cette année en résolution 4K !

TrueVisions a annoncé qu’il prévoyait de diffuser cette année la Coupe du monde en résolution 4K en juin, afin de devenir le premier opérateur de télévision payant en Thaïlande.

L’annonce a été faite par Padee Pongpanich, directeur principal de la postproduction chez TrueVisions, qui a déclaré que la société est actuellement en train de mettre à niveau sa technologie de diffusion pour diffuser le contenu de la télévision payante en résolution 4K.

La société a déclaré être confiante dans sa capacité à diffuser en résolution 4K grâce au vaste réseau Internet à fibre optique de True Corporations.

La société a également exprimé son intérêt pour la diffusion de son contenu par satellite via le réseau Thaicom.

En 4K est également appelé Ultra HD, l’image est beaucoup plus nette par rapport à la définition normale.


Source: Bangkok Post via LovePattayaThailand
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #207 le: février 19, 2018, 07:55:40 am »


L'ancien chef de la police qui a "emprunté" 300 millions au proxénète est aussi président de la fédération nationale de football

Après avoir été interrogé par le Département des enquêtes spéciales (DSI) sur l'argent qu'il prétend avoir emprunté au présumé propriétaire d'un bordel géant, l'ancien chef de la police nationale, le général Somyot Poompunmuang, s'est déclaré confiant.

L'affaire est survenue à la suite d'une enquête sur le salon de massage de Victoria: The Secret Forever, qui serait la propriété du fugitif Kampol Weerathepsuporn, un homme impliqué dans la prostitution présumée de mineures étrangères et le trafic d'êtres humains.

Somyot, qui dirige maintenant la fédération thaïlandaise de football, a rencontré les enquêteurs du DSI pour leur expliquer comment et pourquoi il a emprunté 300 millions de Bt à un délinquant comme Kampol alors qu'il était encore chef de la police.

Au passage, on notera que l'ancien président de la Fédé avait été limogé pour corruption et que le football est un monde où l'argent circule à flots.

Somyot a refusé de donner des détails sur son explication, disant que l'enquête sur l'affaire était toujours en cours.

Le DSI avait demandé à Somyot de fournir des informations en tant que témoin sur le prêt, qui a été trouvé dans le cadre de l'enquête sur les transactions financières de Kampol, selon le directeur du DSI, Pol Lt-Colonel Supat Thamthanarak.

Le 6 février, Somyot a avoué aux journalistes qu'il avait emprunté 300 millions de Bt à Kampol, qu'il a décrit comme un ami de 20 ans, pour l'aider à résoudre des "problèmes financiers" mais il a dit qu'il avait déjà remboursé le prêt.

Le prêt n'était pas un secret et il l'avait signalé à la Commission nationale anti-corruption il y a trois ans, a-t-il dit.

"C'était une aide financière (à 300 millions quand même) entre 'amis' et l'argent prêté n'a pas disparu mystérieusement. Il a été dûment remboursé, avec des transactions détectables via le système bancaire ", a-t-il déclaré aux journalistes, ajoutant qu'il n'avait pas demandé à Kampol l'origine de l'argent.

Les révélations de Somyot sont survenues à la suite d'un rapport selon lequel un chef de police à la retraite anonyme et cinq autres personnes devaient être convoqués par le DSI pour être interrogés sur l'affaire de trafic d'êtres humains ayant eu lieu dans le salon.

Plus de 100 femmes, dont la plupart étaient des migrantes illégales des pays voisins, ont été trouvées sur les lieux. Les agents ont également découvert un registre énumérant 20 fonctionnaires qui auraient reçu de la nourriture gratuite, de l'alcool et des services sexuels présumés au salon.

Plusieurs personnes qualifiées de cadres du salon ont été appréhendées et des mandats d'arrêt ont été émis contre les présumés propriétaires, notamment l'homme d'affaires Kampol et son épouse Nipa Weerathepsuporn qui ont eu le temps de fuir...


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1025272-somyot-‘confident’-after-questioned-by-dsi-over-bt300m-loan/


Avec un salaire minimum à 300 thb par jour, 300 millions de thb c'est un million de jours de travail d'un Thaïlandais "de base" soit 2700 ans sans congé...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #208 le: avril 15, 2018, 07:55:06 am »


Thaïlande la face sombre du nouvel el dorado du football

En dix ans, la Thaïlande est devenue la nouvelle terre du football. Une grande partie des joueurs qui composent les 130 clubs professionnels que compte le pays sont étrangers. Chaque année, des dizaines de jeunes africains quittent tout  pour tenter leur chance en Thaïlande avec l’espoir de devenir footballeur professionnel. Mais loin de l’eldorado promis, ils sont vite confrontés à la concurrence et doivent faire face aux recruteurs peu scrupuleux, qui n’hésitent pas à les exploiter en profitant de leur statut précaire d’immigré. Un nouvel épisode de notre série « Les dessous de la mondialisation » .

En Thaïlande, le football supplante peu à peu la boxe, sport emblématique du pays. En dix ans le foot s’est professionnalisé grâce aux investissements des nouvelles fortunes thaïlandaises, qui misent sur les jeunes talents étrangers, créant une véritable « machine à rêve mondialisée ».

 
Quitter son pays pour réussir en Thaïlande

Ils sont nombreux comme Tassirou Bary à avoir quitté famille et amis pour tenter l’aventure thaïlandaise. Ce Sénégalais de 19 ans, qui n’a jamais été joueur professionnel dans son pays, a dû emprunter 1500 euros pour pouvoir se payer l’aller simple vers la Thaïlande. Il est entré avec un visa touristique, et il lui reste seulement 2 mois pour trouver un club, ou il sera contraint de rentrer chez lui. Une option qui n’est pas envisageable : «  Il faut travailler dur pour avoir quelque chose dans la vie » assure-t-il. De toute façon, il ne pourra pas se payer le billet d’avion de retour, sa famille a déjà tout donné pour lui permettre de venir.


« Quand je serai joueur de haut niveau, je vais rembourser les gens envers lesquels j’ai des dettes »

Plein d'espoir, il loge dans un dortoir, à même le sol, en compagnie d'autres jeunes gens dans sa situation, dans l'attente qu'un recruteur le repère lors d'un tournoi de football.

Ousmane Chérif a lui aussi quitté l’Afrique il y a quelques années pour réaliser son rêve de gloire. Cet ancien joueur de foot guinéen est devenu, après avoir joué à travers toute l’Asie, le premier, et seul entraîneur africain de Thaïlande.

À 37 ans, il entraîne une petite équipe qui a été déclassée en ligue 1, les « Enfants d’Isan », le club fondé par Khun Anucha, l’une des nouvelles fortunes thaïlandaises qui ont permis le développement du football.


Un business sous tension

Après avoir fait fortune en bourse, Khun Anucha se lance le monde impitoyable du football. « Depuis que je suis tout petit, je regarde la Première Ligue anglaise, j’ai toujours rêvé en regardant ce championnat, d’avoir mon propre club de foot qui serait à l’image de ce qu’il se passe là-bas » explique l’entrepreneur.

Mais depuis sa descente en 4ème division l’équipe a perdu tous ses sponsors et la maigre subvention de 25 000 euros de la Fédération thaïlandaise peine à combler les trous. Khun Anucha investit à perte dans son club, et a même vendu voiture et résidence secondaire, décidant de mener un train de vie plus modeste au profit de l’équipe.

Avec seulement 25 joueurs et un budget de 130 000 euros, l’équipe des « enfants d’Isan », nom de sa région d’origine, fait pourtant office de petit joueur. Sa stratégie : profiter du savoir faire étranger. Et lorsqu’il donne sa chance à Ousmane Chérif, on le prend pour un fou.

« Les gens de la Fédération thaïlandaise l’ont appelé pour lui demander s’il n’était pas fou, comment il pouvait donner son équipe à un noir africain ? »


Un chantage au visa

Pour trouver des joueurs bon marché, les recruteurs organisent des tournois de football.  Ici la concurrence est rude, Ivoiriens, Camerounais, Guinéens, et quelques Thaïlandais viennent dans l’espoir de trouver un club. Mais parfois le rêve tourne au cauchemar.

 Loin des promesses de gloire, en réalité, ces jeunes joueurs se retrouvent bien souvent piégés dans le pays. Peter, un Kényan, n’a même pas eu son ticket pour participer au tournoi, arrivé en Thaïlande avec un visa touristique, il s’est fait exploiter par un club amateur qui lui promettait un emploi après une période d’essai. Sans contrat, son visa a expiré : il est désormais à  la merci des recruteurs et des services d’immigration.

« Les joueurs qui n’ont pas leur visa n’ont pas de salaires, et ils ne peuvent rien faire : dès que le joueur part, on le menace d’appeler l’immigration »

« Si tu n’as pas de visa, l’immigration te prend et te met en prison avant de te rapatrier » témoigne un recruteur.  Mais ils ne payent pas le billet : « Tu restes en prison jusqu’à ce que ta famille envoie l’argent pour qu’on paye le billet pour toi » explique-t-il.

 Face à l’afflux des candidats, la Fédération thaïlandaise a diminué le quota des joueurs étrangers autorisés dans les équipes, notamment en ligue 1 où chaque équipe a droit à un maximum de cinq joueurs étrangers dans son effectif. Pas sûr que cela dissuade les candidats au départ.


https://www.publicsenat.fr/article/societe/thailande-la-face-sombre-du-nouvel-eldorado-du-football-84776
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #209 le: avril 29, 2018, 11:26:33 pm »


Les chaines publiques thaïlandaises diffuseront La Coupe Du Monde 2018 !    :clap

Les fans de football en Thaïlande regarderont la Coupe du Monde gratuitement cette année, ont annoncé jeudi des officiels.

La Direction des sports de Thaïlande a annoncé jeudi que les chaînes de télévision publiques diffuseront gratuitement la Coupe du monde de football de 2018 en collaboration avec le secteur, rapporte le journal Khaosodenglish.

Pour rappel, la Coupe du monde aura lieu du 14 juin au 15 juillet en Russie.
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #210 le: juin 14, 2018, 08:02:36 am »


Coupe du Monde : la lutte contre les paris clandestins commence !

Premier article sur le sujet mais pas le dernier tant les sommes engagées sont énormes.

Le vice-Premier ministre, le général Prawit Wongsuwan, a demandé à la police de sévir contre les paris clandestins avant et pendant la Coupe du Monde de la FIFA 2018, qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet.

Prawit est le vice-premier ministre, numéro deux de la junte, supervisant les "affaires policières et sportives" selon la jolie formule de The Nation.

Dans le cadre de l'opération - surnommée "Pitakpai Dulaeprachachon 61" (protection et prise en charge de la population en 2018) - le chef de la police Chalermkiat a également proposé de fermer environ 1 000 sites liés aux paris sportifs et d'interpeler environ 1 000 "Net Idol" (célébrités du web). Les célébrités des réseaux sociaux thaïlandais qui apparaissent dans des publicités pour les paris clandestins, devraient faire l'objet d'une enquête.

Il a déclaré que la police était en train de vérifier l'identité des personnes accusées d'être des "Net Idol", en vue de les convoquer.

Si elles sont reconnues coupables, elles seront inculpées en vertu de l'article 12 de la loi sur les jeux, qui stipule que toute personne organisant ou encourageant d'autres personnes à parier sera punie d'une peine d'emprisonnement d'un an et / ou d'une amende de 1000 Bt.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1042764-prawit-orders-serious-police-crackdown-on-world-cup-gambling/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #211 le: juin 28, 2018, 03:20:06 am »


Un terrain flottant pour pouvoir jouer au foot dans un village de pêcheurs !

Le football peut sembler être un sport compliqué dans un village de pêcheurs flottant, mais rien ne pouvait empêcher un groupe d'enfants thaïlandais de pratiquer leur sport favori.

Il y a trente ans, dans un village de pêcheurs flottant près de l'île de Koh Panyee, dans le sud de la Thaïlande, un groupe d'enfants déterminés a décidé de créer un terrain flottant. L'un de ces enfants, Prasit Hemmin, est maintenant adulte. Mais une chose est restée la même, il est toujours un fan de football.

Nous avons été inspirés par les plateformes utilisés dans les piscicultures flottantes, puis nous avons créé un terrain de football en posant des planches de bois sur ces flotteurs: nous avons installé une simple plate-forme sur la mer et l'avons agrandie , a déclaré Hemmin. Plus tard, les enfants ont formé une équipe de football qui est devenue l'une des meilleures équipes de football du sud de la Thaïlande au fil des ans.

Quelque 30 ans plus tard, près de 200 joueurs de football sont originaire du village, qui a une histoire de plus de 200 ans et une population d'environ 1600 habitants. Cependant, il y a eu des hauts et des bas afin d'arriver dans les premières équipes du sud de la Thaïlande.

Nous avons perdu des matches au tout début et le score le plus mauvais était de 0 à 10. Certains doutaient que nous puissions persister et ils se moquaient de nous parce qu'on avait perdu les matches. Mais nous nous sommes entraînés plus durement.

Nous devenions de plus en plus forts et nous avons finalement remporté le championnat », se souvient Hemmin. Hemmin et ses coéquipiers ne quittèrent pas le village mais créèrent le club de football de Koh Panyee. Le club a remporté le championnat de football des jeunes dans le sud de la Thaïlande pendant sept années consécutives de 2004 à 2010.

L'histoire du terrain de football flottant et du club de football de Koh Panyee a été documentée en 2011 et est rapidement devenue virale sur Internet. Le terrain flottant, qui a été refait sept fois, est également devenu une attraction touristique.

 

vidéo dans le lien http://www.cnews.fr/videos/monde/2018-06-26/un-terrain-flottant-pour-pouvoir-jouer-au-foot-dans-un-village-de-pecheurs
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #212 le: juillet 16, 2018, 02:40:21 pm »


LA FRANCE EST CHAMPIONNE DU MONDE DE FOOTBALL !

 :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #213 le: juillet 16, 2018, 02:44:34 pm »

Bravo à cette équipe de France ......  :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #214 le: juillet 16, 2018, 04:25:47 pm »


LA FRANCE EST CHAMPIONNE DU MONDE DE FOOTBALL !

 :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap :clap


quel match...   :clap   bravo les bleus    :clap  :clap :clap :clap :clap


P.S. A souligner que les Croates ont aussi très bien joué, enfin j'ai trouvé... (un avis qui n'engage que moi)...  :D
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #215 le: juillet 17, 2018, 08:00:58 am »


Les Croates ont bien joué mais après avoir regardé une deuxième fois le match "à froid", j'ai constaté que bien qu'ayant eu la possession du ballon, ils n'ont pratiquement jamais été dangereux !... D'ailleurs, sans les énormes loupés de Pokba er Giroux à bout portant, ils auraient pu prendre six but dans la boite... Ils peuvent également remercier Lloris pour leur second but !... Sinon, c'était 4 - 1...  :)
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #216 le: juillet 17, 2018, 01:45:29 pm »

Exact +1 .
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #217 le: juillet 22, 2018, 09:31:39 am »


Les maillots de l'équipe de France ne seront pas livrés avant août en France.

En Thaïlande, la production de masse du maillot de l'équipe de France à deux étoiles a commencé. Il coûte moins de 3 euros à produire pour l'équipementier américain Nike.

Dimanche dernier, sous le coup de minuit, il ne faisait pas bon être français à Bangkok. Des militaires en armes, positionnés devant le Revolucion, le QG des très nombreux supporters français, avaient décrété une extinction générale des feux quelques minutes à peine après le coup de sifflet final. À Sukhumvit, autre haut lieu de la vie nocturne, les regards étaient carrément mauvais pour tous ceux qui arboraient du bleu, blanc, rouge, de nombreux Thaïlandais ayant parié sur une victoire de la Croatie.

Les premiers lots arriveront en France après trois semaines de bateau
Depuis, le royaume a retrouvé son légendaire sourire. La victoire de l'une ou l'autre des deux équipes profite à l'économie thaïlandaise. Le pays va produire l'essentiel des maillots aux deux étoiles. Très soucieuse de son image et des éventuelles attaques sur le non-respect des conditions élémentaires de travail, Nike a entièrement sous-traité sa production. En Thaïlande, deux ­sociétés, Nanyang Garment et Nice ­Apparel, se partagent la fabrication des maillots de football. Elles ont transféré leurs usines principales dans le nord-est du pays. Les salaires (180 euros par mois) y sont inférieurs à ceux de la capitale (autour de 250 euros). Selon l'ONG Clean Clothes, les méthodes de production sont optimisées en permanence : "Réduction des minutes passées par ouvrier sur chaque maillot, automatisation et flux ultra-tendus", appuie-t‑elle.

Selon nos informations, c'est dans la ville de Khon Kaen, située dans le nord-est du pays, qu'a commencé dès dimanche dernier la production de masse des maillots des Bleus. Il faudra ensuite trois semaines par bateau (pour un coût unitaire de moins de 3 euros, taxes douanières incluses) pour que les premiers lots arrivent en France. En attendant, au MBK ou sur Khao San Road, deux temples du faux de la capitale thaïlandaise, les premières copies frappées des deux étoiles sont en vente depuis mardi pour la modique somme de 8 euros.
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13590
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #218 le: août 26, 2018, 10:21:52 pm »

Français Ensemble dans dans le Club de Pattaya


Arsenal le club le plus populaire en Thaïlande et au Japon...


 Arsenal est le club de football le plus populaire en Thaïlande et au Japon ( Arsène Wenger a entraîné dans ce pays) , si l'on prend en compte les recherches effectuées sur Google.

Manchester United arrive en tête en Birmanie, en Malaisie et à Bornéo. Liverpool est le club préféré des Indonésiens et des Cambodgiens.

On se demande pourquoi l'Ajax est aussi populaire en Corée du Sud et à Taïwan ...

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3291
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #219 le: octobre 08, 2018, 10:11:31 pm »


JOJ: les rescapés de la grotte en Thaïlande disputent un match contre River Plate !

Les joueurs de l'équipe thaïlandaise de football des "Sangliers sauvages", longtemps restés bloqués dans une grotte, ont été invités à assister aux Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires et ont disputé dimanche un match contre une équipe du club de River Plate, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les jeunes joueurs âgés de 11 à 16 ans et leur entraîneur âgé de 25 ans, accompagnés chacun d'un de leur parent, sont arrivés vendredi à Buenos Aires, à l'invitation du CIO.

Ils ont assisté samedi à la cérémonie d'ouverture des JOJ et ont été conviés à disputer dimanche matin un match contre une équipe juniors de River Plate, l'un des plus grands clubs argentins.

La rencontre amicale, qui s'est terminée sur le score de 3 à 3, s'est disputée sur la pelouse du Stade Monumental qui héberge le club de River Plate et qui a été le théâtre de la victoire de l'Argentine lors de la Coupe du monde 1978.

Vêtus de maillots violets sur lesquels leur nom était floqué, les joueurs thaïlandais accompagnés de leur entraîneur, ont été accueillis par une haie d'honneur par les jeunes joueurs argentins qui les ont longuement applaudis.

"C'est un instant réellement exceptionnel car ces jeunes garçons ont vécu des moments terribles", a déclaré le président de River Plate, Rodolfo D'Onofrio.

"Nous sommes très heureux de les accueillir. Cela montre le pouvoir du football et du sport, qui unit les hommes et les rend plus heureux", a ajouté M. D'Onofrio.

"Les jeunes sont très heureux d'être ici, très excités", a commenté Werachon Sukondhapatipak, chef de la délégation thaïlandaise.


"C'est quelque chose d'important d'être ici pour découvrir les JOJ et de montrer leur reconnaissance au monde. Pendant les opérations de secours, beaucoup de gens du monde entier sont venus en Thaïlande pour sauver (les jeunes). Ils sont reconnaissants à tous ces gens", a-t-il ajouté.

Les jeunes joueurs et leur entraîneur étaient restés bloqués, à partir du 23 juin et pour certains jusqu'au 10 juillet, dans la grotte de Tham Luang, une des plus grandes de Thaïlande, avant d'être évacués sous l’œil des médias du monde entier et conduits à l'hôpital, où ils se sont rapidement remis.

https://www.rtl.be/sport/football/football-etranger/joj-les-rescapes-de-la-grotte-en-thailande-disputent-un-match-contre-river-plate-1066154.aspx
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14161
Re : FOOTBALL en Thaïlande... Et parfois ailleurs !
« Réponse #220 le: novembre 05, 2018, 12:35:38 pm »


Leicester: Les joueurs sont en Thaïlande pour assister aux funérailles de leur ancien président

Les joueurs et le personnel de Leicester sont arrivés à Bangkok dimanche pour assister aux funérailles de leur président, Vichai Srivaddhanaprabha, décédé la semaine dernière dans un accident d’hélicoptère.

Ces funérailles bouddhistes ont débuté samedi et doivent encore se poursuivre toute la semaine, à Wat Thepsirin, l’un des temples les plus célèbres de Bangkok, qui sert généralement de site pour les funérailles de notables thaïlandais.

L’entraîneur de Leicester, Claude Puel, et son directeur, Jon Rudkin sont arrivés au temple, le regard fixe sous les flashs des photographes. Ils étaient suivis de près par le capitaine de l’équipe, Wes Morgan, et le gardien de but, Kasper Schmeichel, considéré comme le joueur le plus proche de Vichai Srivaddhanaprabha.

Étaient également présents Vardy et Okazaki, les défenseurs Harry Maguire, Christian Fuchs et Ben Chiwell, les milieux Wilfred Ndidi, James Maddison, Marc Albrighton et Andy King, tous vêtus de costumes et de cravates noirs, la mine sombre et visiblement émus. Plusieurs personnalités politiques et hommes d’affaires thaïlandais sont attendus dans les prochains jours pour rendre un dernier hommage à Vichai Srivaddhanaprabha.


Un club meurtri

Samedi, alors que Leicester affrontait Cardiff dans le cadre de la 11e journée du championnat anglais, joueurs et supporters anglais avaient fait part de leur émotion. Une minute de silence avait été observée avant le début de la rencontre, remportée 1-0 par Leicester, alors que les joueurs arboraient un T-shirt floqué du visage de leur président, souligné de l’inscription « tu seras toujours dans nos cœurs ».

Les supporters, eux, étaient venus en masse au pays de Galles et ont déployé une bannière sur laquelle était inscrit « RIP Vichai », suivi du logo du club que le milliardaire thaïlandais avait guidé vers un inattendu titre de champion d’Angleterre en 2016.
Vichai Srivaddhanaprabha est décédé le 27 octobre, ainsi que quatre autres personnes, dans un accident d’hélicoptère qui s’est produit aux abords du King Power Stadium, après la rencontre contre West Ham en championnat.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12928-leicester-les-joueurs-sont-en-tha%C3%AFlande-pour-assister-aux-fun%C3%A9railles-de-leur-ancien-pr%C3%A9sident/?fbclid=IwAR1y4pvL7rnKE2G5gxVgE49bYemRgXThwti0utSkFzRWabiGbB8sP_k82WI
IP archivée