Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Le SUD: la folie des hommes...  (Lu 97529 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #300 le: février 06, 2018, 08:09:16 am »


Dans le Sud de la Thaïllande, la traque des terroristes se poursuit... L'Armée thaïlandaise et les Forces de Police poursuivent leur dur combat contre les extrémistes musulmans et de nombreuses patrouilles sont organisées dans les provinces de Yala et Pattani.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #301 le: mars 27, 2018, 07:49:51 am »


SUD : Deux rangers blessés dans une attaque des insurgés

Deux rangers blessés dans l'attaque des insurgés de Narathiwat

Deux rangers ont été blessés lorsque leur unité de patrouille a été attaquée par un groupe d'insurgés présumés dans le district de Tak Bai, à Narathiwat, vendredi soir, a indiqué la police.

L'unité de la compagnie Ranger 4502 a été attaquée dans l'école de Ban Taliang dans le village de Moo 4 à Tambon Koh Sathon à 23h05.

Les Rangers blessés : Thawat Nasopha, 28 ans, et Waema-assaree Trakulsoranakom 28 ont été transportés à l'hôpital Tak Bai suite à la fusillade.

L'attaque s'est produite alors que l'unité patrouillait sur la route principale dans le village de Moo 4. Au moment de l'attaque, les rangers se reposaient à l'intérieur d'une école. Un groupe d'insurgés a ouvert le feu, entraînant un bref échange de tirs avant que les insurgés ne se retirent.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1030517-two-rangers-injured-in-narathiwat-insurgent-attack/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #302 le: avril 10, 2018, 08:31:29 am »


Dans le sud de la Thaïlande, la police des frontières poursuit ses patrouilles et sa lutte contre les terroristes islamistes.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #303 le: avril 13, 2018, 08:51:32 am »


Un membre important d'un groupe d'insurgés a été abattu lors d'une confrontation avec l'armée

PATTANI: Un membre important du groupe d'insurrection Runda Kumpulan Kecil (RKK) a été abattu lors d'une confrontation avec l'armée dans cette province frontalière située le plus au sud.

La mort de Sobueri Jehe, 36 ans, a été confirmée mercredi par le porte-parole du Commandement des opérations de sécurité intérieure (Isoc), le colonel Thanavee Suvannarat, lors d'un point de presse.

Le colonel Thanavee a indiqué que huit policiers effectuaient une patrouille de routine à Khao Toom, dans le district de Yarang, à Pattani, lorsque trois hommes ayant eu une conversation sur le bord de la route ont éveillé leur suspicion mardi.

Il a dit qu'un policier avait approché les hommes et demandé à vérifier leur identité. Deux d'entre eux ont ouvert le feu et se sont enfuis dans une plantation de caoutchouc tandis que l'autre s'est enfui à moto.

La patrouille a poursuivi des deux à pied qui ont ouvert le feu. La police a répondu, la fusillade s'est terminée avec trois policiers blessés et les deux suspects morts. Deux pistolets de 9 mm et une grenade M-67 ont été trouvés près des corps, a déclaré le Col Thanavee.

Il a déclaré que l'un des hommes décédés a été identifié plus tard comme étant Sobueri, une figure importante du groupe RKK, et recherché par les autorités thaïlandaises.

L'autre suspect, Yusoh Jehlong, 32 ans, avait trois mandats d'arrêt contre lui, a déclaré le Col Thanavee.

"Sur la base de leurs dossiers, il est clair qu'ils ont causé, dans le passé, la perte de la vie des fonctionnaires de l'Etat et de civils", a déclaré le colonel.

Selon lui, la Cour provinciale de Pattani avait approuvé 18 mandats d'arrestation distincts pour Sobueri, qui avait été détenu quatre fois auparavant pour des violences dans la province. Il n'a pas dit pourquoi Sobueri avait été libéré à chaque fois.

Des images de caméras de vidéosurveillance avaient prouvé plus tôt que Sobueri était derrière le meurtre horrible de Sunisa Boonyen, une enseignante qui a été abattu dans sa voiture le 28 octobre 2016.

Le commandant de la quatrième région de l'armée, le lieutenant-général Piyawat Nakwanich, a par la suite présenté ses condoléances à la famille des deux hommes décédés, affirmant que la police avait réagi de manière appropriée après avoir été la cible des premiers tirs.

"Nous continuerons à être les défenseurs de la loi et à offrir un traitement équitable à tous", a déclaré le lieutenant-général Piyawat.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/11666-un-membre-important-dun-groupe-dinsurg%C3%A9s-a-%C3%A9t%C3%A9-abattu-lors-dune-confrontation-avec-larm%C3%A9e/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #304 le: avril 17, 2018, 07:26:06 am »


Encore une preuve que ces insurgés islamistes sont fous !... >:(


SUD : les insurgés s'attaquent à un "volontaire" mais le ratent et ce sont deux innocents qui meurent !

Un groupe d'insurgés présumés a organisé une embuscade contre la voiture d'un "volontaire de défense" dans le district de Khok Pho, Pattani lundi matin, causant la mort de deux personnes - un passager de la voiture du volontaire et le conducteur d'une autre pris dans les tirs croisés.

Au moins six insurgés présumés, cachés dans des buissons en bord de route, ont lancé l'embuscade à 2h20 contre une berline Honda Civic conduite par le volontaire de la défense Muhamad-roree Jehdeng, 42 ans, sur une route à Ban Kuan Lamae à Tambon Na Ket.

La berline a percuté un songthaew conduit par Sabuding Niheng, 32 ans, qui utilise souvent son véhicule pour ramasser les élèves d'une école Tadika. Sabuding et Abdul-karin Meusa, 30 ans, passager de la berline, ont été grièvement blessés dans l'échange de tirs et ont été déclarés morts à l'hôpital de Khok Pho.

Muhammad-roree - qui avait échappé à trois attaques précédentes - a subi de légères blessures. Il a dit à la police qu'il ne savait pas qui voulait le tuer, mais a assuré qu'il avait fait preuve de prudence quand il a ouvert le feu pour riposter à ses assaillants (sous entendu, il n'a pas tué les deux innocents par accident). Les possibles insurgés se sont repliés dans la forêt.

Muhammad-roree a exhorté ceux qui lui ont tiré dessus à se rendre aux autorités et à "tourner la page".

"Il n'est pas nécessaire de se battre les uns les autres, aidons à rétablir ensemble la paix dans le Sud", a-t-il déclaré.

La police enquête sur le motif de l'attentat, mais s'attend à ce que cela soit lié aux troubles en cours dans la région, a déclaré le capitaine Pol Sukhawat Chaimanee de Khok Pho.

La police a retrouvé 30 cartouches de M16 et HK33, ainsi que des balles de fusil de chasse, a-t-il ajouté.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1033962-insurgents-aim-for-pattani-volunteer-but-kill-two-others-instead/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #305 le: mai 04, 2018, 07:58:55 am »


Attentats à la bombe dans le Grand Sud : 6 condamnations à mort

LA COUR de PATTANI a condamné à mort six hommes pour leurs rôles dans plusieurs attentats à la bombe en 2016 qui ont fait deux morts et plus de 20 blessés, a annoncé hier le Commandement des opérations de sécurité intérieure (Isoc).

Le tribunal a également condamné lundi trois autres accusés à la prison à vie et un autre à une peine de 40 ans d'emprisonnement, a déclaré le porte-parole du commandement de la région Isoc 4, le colonel Pramote Phrom-in lors d'une conférence de presse près de la mosquée centrale de Pattani. .

Les 10 accusés ont été accusés de terrorisme, d'association criminelle pour lancer des attentats à la bombe et d'autres accusations connexes liées à divers incidents violents en 2016 ainsi que des saisies d'armes et de composants pour la fabrication de bombes.

Les incidents violents cités sont : l'attentat à la bombe du 24 octobre contre le restaurant de nouilles "Berm Nakhon Pathom" dans la zone du marché de nuit de Pattani qui a tué une femme de 60 ans et fait 18 blessés; l'attentat à la bombe du 19 juin contre un magasin de meubles JP; l'attentat à la bombe du 18 juin contre deux chalutiers de pêche; et l'attentat à la bombe du 3 juillet devant le magasin Sri Putri près de la mosquée centrale de Pattani qui a blessé deux policiers et un civil.

Pramote a déclaré que neuf accusés avaient initialement reçu des condamnations à mort, mais que trois d'entre eux avaient coopéré et fourni des informations utiles au cours du procès, d'où leur peine commuée en réclusion à perpétuité.

Ibroheng Yusoh, Amree Lueyoh, Santi Chantharakul, Ayoub Poh-lee, Isma-ae Tuyong et Nironing Niday ont été condamnés à mort tandis que Masan ou Hakim Salae, Abdulloh Hayee-uma et Ruslan Waehayee ont été condamnés à la réclusion à perpétuité.

Un autre accusé, Hamit Jehma, a été condamné à 40 ans de prison.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1036435-six-sentenced-to-death-over-series-of-bombings-in-the-south-in-2016/


--------------------------------------

Sans exécution cette année et malgré 500 personnes dans les couloirs de la mort, la Thaïlande sera déclarée de facto abolitionniste l'an prochain. Les condamnés à mort passent finalement environ trois décennies en prison.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #306 le: mai 07, 2018, 08:20:32 am »


Un Braconnier tué par des insurgés présumés à Narathiwat

Un braconnier a été abattu avec un fusil d'assaut M16 qui aurait été utilisé par des insurgés Malay (nationalité thaïlandaise) dans le district de Ra-ngae de Narathiwat dans le sud profond et troublé, samedi matin.

La police a déclaré que Thanom Suksathan, 42 ans, bouddhiste et habitant de Tanyong Limor, a été touché dans la tête et le corps sur une route dans le village Bor Ngor à Ra-ngae vers 10h du matin.

La police a trouvé trois douilles de M16 sur les lieux, ainsi qu'une carcasse de singe dans un sac d'engrais laissé près d'une motocyclette.

Un survivant, Charan Muangmool, 43 ans, a déclaré à la police qu'il revenait de la chasse à moto dans une forêt derrière le village. Thanom était assis derrière lui quand deux hommes sont sortis de la forêt et ont tiré sur eux

Charan a déclaré qu'une balle a atteint Thanom et sa moto est tombée, après quoi Charan a couru pour "sauver sa peau". Il a déclaré que l'un des assaillants a tiré dans la tête de Thanom à bout portant, avant de prendre les fusils des deux braconniers et de fuir les lieux.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1036883-poacher-killed-by-suspected-insurgents-in-narathiwat/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #307 le: mai 18, 2018, 05:54:56 pm »


Les drones seront abattus dans le Sud après des attaques

YALA - Les forces de sécurité dans les provinces frontalières du sud ont reçu pour instruction d'abattre à vue tous les drones non identifiés dans leur voisinage, a déclaré mercredi un porte-parole militaire.

L'ordre a suivi une attaque à la grenade qui a blessé deux membres paramilitaires dans la province de Yala mardi. Un drone a été vu en train de repérer l'avant-poste pendant plusieurs nuits avant l'attaque, selon Thanawee Suwannarat, un porte-parole de l'agence gouvernementale.

"Les militaires peuvent maintenant intervenir immédiatement après avoir vu un drone", a déclaré le colonel Thanawee de l'ISOC. "Ils peuvent tirer sur les drones, parce que ceux qui volent au-dessus des installations militaires montrent clairement leurs intentions."

Des responsables ont déclaré que des assaillants non identifiés ont tiré deux grenades sur un avant-poste de la police dans les premières heures de mardi, blessant deux personnes, et ont fui les lieux après que la police a riposté avec des coups de feu. Des soldats basés au camp ont dit avoir vu un drone survoler le site vers 3 heures du matin pendant plusieurs nuits.

M. Thanawee a indiqué que les autorités rédigent des règlements qui restreindront l'utilisation de véhicules aériens sans pilote dans les trois provinces frontalières du sud, connues sous le nom de Sud Profond.

Plus de 6 600 personnes sont mortes dans le conflit.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1038652-drone-shoot-down-policy-imposed-in-deep-south/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3298
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #308 le: septembre 14, 2018, 12:46:02 am »


Grand Sud : Deux rangers tués et quatre blessés dans une embuscade à Pattani !  :hang

Deux rangers ont été tués et quatre autres blessés lorsque des militants séparatistes ont tendu une embuscade à leur unité de patrouille sur la route de Pattani mardi soir.

 Le poste de police de Nong Chik a appris qu'une fusillade avait éclaté sur une route dans le village de Ban Don Na à Tambon Bang Khao et avait envoyé des renforts.

Les quatre blessés ont été transportés d'urgence à l'hôpital de l'armée à Fort Ingkhayut Borihan avant d'être transportés à l'hôpital de Pattani.

Les deux rangers tués ont été identifiés comme étant Suchart Kongsuk et Thanadej Chaiyamusik.

La police a déclaré que les six rangers patrouillaient sur trois motos quand ils ont été pris sous le feu d'un groupe d'insurgés.

Les rangers ont riposté et une fusillade de cinq minutes s’en est suivie avant que les insurgés ne battent en retraite et que les rangers puissent appeler à l'aide par radio.

Le commandant de la force opérationnelle de Pattani, le général Jatuporn Klumpasut, a envoyé mercredi matin une centaine de soldats et de policiers dans le village pour pourchasser les assaillants.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1057026-two-rangers-killed-four-injured-in-pattani-ambush/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #309 le: septembre 22, 2018, 08:20:19 am »


Attentat à la bombe contre le Big C de Pattani : deux condamnations à mort

Hier, La cour provinciale de PATTANI a condamné à mort Su-ai-mee Sama-ae et Sama-ae Mamah pour leur rôle dans l'attentat à la bombe du magasin Big C en 2017 qui a blessé 61 personnes, dont des enfants, et causé des millions de dommages matériels.

Les accusés ayant plaidé coupables, la sentence est commuée en prison à perpétuité.

L’attaque du 9 mai 2017 a eu lieu quand un pickup, chargé de bombes artisanales, a explosé près de l’entrée du magasin au centre-ville de Pattani. Une autre bombe, placée sur une moto laissée dans le parking, a également explosé à peu près au même moment, a déclaré le chef de la police de Pattani, le général-major Thanongsak Wangsupa.

Su-ai-mee a été arrêté quelques jours plus tard et a fourni des indices sur d'autres suspects dont le cerveau lors des interrogatoires dans un camp militaire. Un deuxième suspect a été arrêté peu après.

En mai 2017, Les insurgés s'étaient rendus à la mosquée Banmai, où Nuson Kajornkam, originaire de Yala, âgé de 45 ans, a été tué.

Nuson, qui gagnait sa vie en installant des tentes et des auvents, avait été attiré à Pattani par les autonomistes. Sa camionnette a été volée et son corps a été retrouvé dans une plantation de caoutchouc dans le district de Nong Chik le 11 mai. Nuson laisse derrière lui son épouse, qui travaille comme infirmière, et leurs deux enfants.

Le témoignage de Su-ai-mee s’est avéré utile pour les enquêteurs et neuf mandats d’arrêt ont été délivrés pour ses complices.

Les violences secouent les provinces du sud Pattani, Yala, Narathiwat et Songkhla depuis le début de 2004, ayant fait près de 7 000 morts.

Les insurgés orchestrent des attaques presque quotidiennement pour exprimer leurs griefs sur l’incapacité du gouvernement à s’adapter à la culture des Thaïlandais musulmans et malais, explique THE NATION.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12667-attentat-%C3%A0-la-bombe-contre-le-big-c-de-pattani-deux-condamnations-%C3%A0-mort/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #310 le: octobre 06, 2018, 08:43:11 am »


Cela ne finira donc jamais !...  :-X


Une mère bouddhiste et son fils abattus à Pattani

Une mère bouddhiste et son fils ont été abattus jeudi matin dans leur boutique de thé dans le district de Thung Yang Daeng à Pattani, a annoncé la police.

Le général Piyawat Chalermsri, chef de la police de Pattani, a conduit ses hommes sur les lieux.

Arom Jomphet, 46 ans, et Kawin Chawissakul, 19 ans, ont été tués dans leur maison du village de Ban Kuan à Tambon Phithen.

La police soupçonne qu'ils ont été abattus par des insurgés.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1060367-buddhist-mother-son-shot-dead-in-pattani/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #311 le: octobre 26, 2018, 07:43:59 am »


Le premier ministre malaisien Mahathir s'engage à tout faire pour mettre fin à la violence dans le sud de la Thaïlande

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a promis mercredi de faire tout ce qui était en son pouvoir pour rétablir la paix dans le sud de la Thaïlande, en proie à l'insurrection.

Certaines parties du sud de la Thaïlande sont en majorité musulmanes, notamment les trois provinces de Yala, Narathiwat et Pattani, où une insurrection séparatiste larvée a tué plus de 7 000 personnes.

"Nous nous engageons à aider par tous les moyens possibles à mettre fin à la violence dans le sud du pays", a déclaré à la presse Mahathir, 93 ans, après s'être entretenu avec le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha lors de sa première visite en Thaïlande depuis sa victoire impressionnante aux élections législatives de mai.

"Il ne s'agit pas seulement de discuter ou de rédiger des traités, il s'agit en réalité d'une coopération entre deux voisins amis et nous voulons poursuivre cette amitié", a déclaré Mahathir.

La Malaisie à majorité musulmane a aidé à organiser des pourparlers de paix entre les gouvernements thaïlandais successifs et les groupes d'insurgés, mais peu de progrès ont été accomplis jusqu'à présent.

 

https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12867-le-premier-ministre-malaisien-mahathir-sengage-%C3%A0-tout-faire-pour-mettre-fin-%C3%A0-la-violence-dans-le-sud-de-la-tha%C3%AFlande/

photo et article Reuters

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad et le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha assistent à une conférence de presse au siège du gouvernement à Bangkok (Thaïlande) le 24 octobre 2018. REUTERS / Athit Perawongmetha
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #312 le: octobre 28, 2018, 08:06:57 am »


Il est clair que ce conflit prend ses racines dans un réel problème d'indépendantisme (cette région ayant été annexée de force en 1905 par les Siamois). Néanmoins, il ne faut pas négliger le problème religieux qui, depuis quelques décennies, a pris le pas sur les autres questions. L'arrivée des fondamentalistes a durci la guerre en l'orientant vers une lutte qui oppose les membres d'un Islam radical et le monde des "mécréants" (en l'occurence ici les bouddhistes) !


Sud. Pour Mahatir, la religion n'y est pour rien, les injustices sont à la base du conflit !

Le Premier ministre malaisien attribue à « des éléments d’injustice » l’insurrection en cours dans le sud.

La Malaisie est disposée à aider la Thaïlande à mettre un terme aux conflits dans le Sud profond par des moyens pacifiques, a déclaré hier le Premier ministre Mahathir Mohamad, suggérant que la cause du problème n'était pas la religion, mais l'injustice.

Rappelant avec gratitude l'époque où la Thaïlande avait aidé la Malaisie à mettre fin à l'insurrection communiste dans le nord de la Malaisie à la fin des années 80, il a déclaré que son gouvernement aiderait les autorités de Bangkok à résoudre les problèmes dans le sud profond.

La Malaisie a joué un rôle de facilitateur dans les négociations entre le gouvernement thaïlandais et MARA Patani, une soi-disant organisation qui chapeaute des groupes d'insurgés.

Mahathir, qui est arrivé mercredi en Thaïlande pour une visite officielle de deux jours après avoir pris ses fonctions pour la deuxième fois en mai, a présenté le négociateur de la Malaisie, l'ancien chef de la police nationale Abdul Rahim Noor.

La Thaïlande a également présenté son chef des négociations, Udomchai Thamsarorat, ancien commandant de la quatrième armée.

Cependant, lors d'un discours sur les relations entre la Thaïlande et la Malaisie à l'Université Chulalongkorn, Mahathir n'a donné aucun détail sur la manière dont les pourparlers de paix produiraient des résultats productifs.

Une vague de violence secoue la région à majorité musulmane depuis le début de 2004, faisant plus de 7 000 morts jusqu'à présent. Le gouvernement thaïlandais s’est battu depuis lors pour contenir la violence, qu’il croit être orchestrée par les séparatistes.

Les pourparlers de paix, lancés depuis 2013, n'ont pas encore donné de résultats significatifs. De nombreux analystes ont déclaré que Bangkok n'avait pas réussi à s'attaquer à la base du problème, alors que la plupart des combattants séparatistes ne reconnaissent pas le représentant de MARA Patani.

Quand on lui a demandé si la violence dans le Sud pouvait être attribuée à l’extrémisme religieux, Mahathir a répondu: «Je ne crois pas que le cœur du conflit soit la religion. Si vous regardez la source du terrorisme, vous constaterez que certains éléments d'injustice se sont produits, par exemple si la Thaïlande décidait que Chiang Mai appartenait à quelqu'un d'autre et ne fait plus partie de la Thaïlande, les gens se battraient pour conserver leur territoire. Les gens en colère veulent récupérer leur propre terre."

En tant que voisins immédiats, la Thaïlande et la Malaisie ont également des problèmes de frontière, mais ils discutent pour déterminer qui a le droit de traverser la frontière et qui sera traité comme un ressortissant de la Thaïlande ou de la Malaisie, et qui possède la double nationalité, a-t-il déclaré. On pense que ces binationaux exploitent leur statut pour créer des problèmes des deux côtés.

« Nous voulons résoudre le problème par des négociations. », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les relations bilatérales, Mahathir a déclaré que les relations entre la Thaïlande et la Malaisie vont bien, les dirigeants des deux côtés étant disposés à résoudre toutes les questions en utilisant des moyens pacifiques. Par exemple, a-t-il déclaré, la question du chevauchement du territoire maritime dans le golfe de Thaïlande pourrait être transformée en une zone de développement commun, où le gaz naturel pourrait être exploité et partagé à égalité.

Mahathir, a joué un rôle clé en tant qu’architecte de l’Asean lors de son premier mandat de Premier ministre de 1981 à 2003. Il a ajouté : «Je pense que les pays de l’Asean ont un potentiel énorme. La population compte plus de 600 millions d'habitants et même si [certains d'entre eux] sont pauvres, ils constituent un grand marché. Sur cette base, nous pouvons augmenter notre production, mais maintenant nous achetons tout de l'extérieur. Nous pouvons tout produire nous-mêmes."


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/12875-sud-pour-mahatir-la-religion-ny-est-pour-rien-les-injustices-sont-%C3%A0-la-base-du-conflit/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14304
Re : Le SUD: la folie des hommes...
« Réponse #313 le: décembre 03, 2018, 07:58:01 am »


Un insurgé présumé abattu par la police à Yala

Une équipe de la police des frontières de Yala a abattu samedi l'un des deux insurgés présumés qui auraient tué un kamnan à Yala vendredi.

Abah Disa-ae, 30 ans, a été retrouvé mort dans le fossé d'un potager à Tambon Sa-ae, dans le district de Krong Penang à Yala, à la suite d'une fusillade avec la police, samedi matin.

Un pistolet de 9 mm a été trouvé à côté de lui.

La police a déclaré que les six membres de l'équipe Delta (la police) avaient rencontré les deux suspects alors qu'ils se trouvaient sur la route Tanoh Puteh-Tanoh Puteh Nai à Tambon Tanoh Puteh.
 
Les suspects ont été repérés à environ 3 kilomètres du lieu où Abdullate Yanya, 49 ans, chef de Tambon Tanoh Puteh, a été abattu alors qu'il conduisait sa moto après avoir prié dans une mosquée locale.

La police a déclaré que l'autre suspect s'était enfui avec son fusil d'assaut AK49. La police a trouvé des traces de sang dans la direction où il s'était enfui et a continué à le poursuivre.

La police a déclaré que Abah avait été convoqué en 2017 pour interrogatoire, soupçonné d'avoir pris part à une attaque contre un poste de contrôle de la police à Krong Penang le 30 avril de l'année dernière. Mais il a été relâché faute de preuves.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13066-un-insurg%C3%A9-pr%C3%A9sum%C3%A9-abattu-par-la-police-%C3%A0-yala/
IP archivée