Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...  (Lu 156745 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13982
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #550 le: février 19, 2019, 06:13:29 pm »


Vu en Thaïlande... Quelques nèpes (punaises aquatiques) et quelques blattes au menu !


bon sang, pire que pire...  :( :( :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15210
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #551 le: mars 15, 2019, 08:50:06 am »


Lorsque tu trouves ce genre de truc dans une charcuterie au Vietnam, tu te poses quand-même quelques questions sur la fraîcheur du produit !...  :hang
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15210
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #552 le: mars 16, 2019, 10:00:14 am »


Ils ont une drôle de tête, ces poulets !
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13982
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #553 le: mars 17, 2019, 09:09:16 pm »


Ils ont une drôle de tête, ces poulets !


étrange...  >:( >:( >:( >:( >:(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15210
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #554 le: mars 25, 2019, 10:13:52 am »


Inde: vous reprendrez bien un peu de rat ?...  :hang

Chaque fin d'année sur un marché du nord-est de l'Inde, le rat constitue un mets de choix, et un complément de revenus pour les membres de communautés tribales employés le reste du temps dans les plantations de thé.

Destiné à être bouilli, dépouillé puis cuisiné avec une sauce épicée, ce rongeur est plus prisé que le poulet et le porc par les clients du marché du dimanche de Kumarikata, un village d'Assam, grand État du nord-est de l'Inde.

Les consommateurs y achètent des centaines de rats fraîchement attrapés et écorchés, une chasse qui permet aussi de protéger les rizières de ces champs situés à proximité du Bhoutan. Le rat déjà rôti est également très demandé.

Durant les mois d'hiver, lorsque le travail est rare dans les plantations de thé de la région, cette activité permet aux communautés tribales pauvres de gagner un peu d'argent.

Un kilogramme de viande de rat, considérée comme un plat raffiné, se vend environ 200 roupies (2,5 euros), soit autant que le poulet et le porc.

Le soir, les tribaux placent des pièges faits de bambou à la sortie des terriers dans les rizières. Les chasseurs travaillent de nuit, pour éviter que des prédateurs ne mangent les proies mortes avant qu'ils puissent les recueillir.

"Nous mettons des pièges dans les champs car les rats mangent les cultures de riz", explique à l'AFP Samba Soren, un vendeur de rats de Kumarikata.

Les agriculteurs estiment que la population de rats a augmenté dans la région ces dernières années. Certains d'entre eux peuvent peser plus d'un kilo, et les commerçants du marché disent en ramener entre 10 et 20 kilogrammes par nuit.



https://www.lepoint.fr/insolite/inde-vous-reprendrez-bien-un-peu-de-rat-26-12-2018-2281868_48.php
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15210
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #555 le: mars 27, 2019, 06:47:48 pm »


Le Bugs Burger de Phnom Penh

À Phnom Penh, le restaurant Friend's propose de goûter un burger... aux insectes. L'expérience est très prisée par les touristes de tout âge qui viennent généralement essayer d'avaler le met, tout en prenant des photos pour leurs réseaux sociaux.

Des cocons de vers à soie, des criquets, et une tarentule. Voilà l'apport original que propose ce restaurant dans son burger végétarien au steak de champignons et d'haricots noirs. « Nous proposons ce plat depuis cinq mois maintenant, lance Chea, chef de salle du restaurant. Au-delà du côté très original qui attire beaucoup les clients, les insectes que nous servont apportent de réelles valeurs nutritives dans les protéines notamment. » Le restaurant vend en moyenne 10 de ces burgers par jour.


Des rappels de l'imaginaire

Ces animaux sont peu communs en bouche. Au moment de les mâcher, l'esprit cherche à rapporter leur goût à d'autres aliments plus connus. Une manière sans doute de se rassurer devant la surprise du festin. Les cocons, très rapeux au premier abord, puis plus lisses et facilement ingérables, font penser, de par leur texture, aux pois chiches. Le goût se rapproche d'escargots des fonds marins. Fris à outrance, les criquets rappellent eux l'appéritif, les antipastis dans l'idée. Leur texture se rapproche des chips et ont une saveur plutôt neutre, terne, celle de l'huile bouillante. « Les pattes et la chair de la tarentule font penser à la viande de poulet », témoigne Chea sourire aux lèvres.


Des valeurs nutritives... et médicales

La tarentule, insecte phare de cette composition, n'a pas été choisie au hasard par le restaurant. Ce dernier l'achète à des chasseurs qui travaillent dans les alentours de Kompong Cham et Kompong Thom. Son prix à l'unité s'élève à 0,5 dollar. Au Cambodge, l'animal est réputé pour avoir des vertus curatives. « Mes grands-parents mangeait l'araginée ou la plaçait dans les bouteilles d'alcool de riz, développe Chea. Cela permet de redonner du peps. Après l'accouchement, certaines femmes se nourissent de cet animal pour retrouver la forme. »

Ces caractéristiques sont principalement centrées sur la glande de l'araignée. Cette partie du corps, qu'on imagine très mal dévalant la trachée, n'est pas la plus appétissante en terme de visuel. Mais cela n'est rien de méchant.



https://www.voyagecambodge.com/bugs-burger-phnom-penh?fbclid=IwAR1fyCBch_pAVBjjQRkls7kzpRuxwMLZIIjG0_5eieOhaJk-IpvgoJyKEmA
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15210
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #556 le: mars 31, 2019, 08:53:56 am »


A Mae Hong Son (Thaïlande du nord-ouest), on récupère les feuilles mortes dans l'estomac des vaches afin de fabriquer des remèdes pour lutter contre les maux articulaires.

 :hang
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13982
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #557 le: mars 31, 2019, 02:10:29 pm »


A Mae Hong Son (Thaïlande du nord-ouest), on récupère les feuilles mortes dans l'estomac des vaches afin de fabriquer des remèdes pour lutter contre les maux articulaires.

 :hang


super...  :( :( :( :( :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13982
Re : CUISINE THAIE et asiatique, les trucs dégueu !...
« Réponse #558 le: mai 23, 2019, 08:25:39 pm »



pizza thaïlandaise...  bon appétit  :D
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".