Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...  (Lu 48056 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14366
Re : L'HISTOIRE de la Thaïlande et du Siam...
« Réponse #75 le: septembre 09, 2019, 09:51:20 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/histoire/110598-thailande-france-333-ans-apres-l-ambassade-de-kosa-pan-un-heritage-controverse?


333 ans après l'ambassade de Kosa Pan, un héritage controversé...

Mais qui était vraiment Kosa Pan, l'ambassadeur du roi de Siam à la Cour de Versailles où il arriva en 1686, après avoir transité par le port de Brest ? Qui était ce dignitaire plus connu en Thaïlande sous le nom de Ok-phra Wisut Sunthon, que l'on va retrouver tout au long de cette année 2019, pour le 333ème anniversaire de sa mission diplomatique ? Ami des français et du grand roi Louis XIV ? Ou au contraire diplomate inquiet de la convoitise française sur le royaume de Siam ?

C'est un anniversaire symbolique, mais ambivalent, que la France et la Thaïlande entendent commémorer ensemble tout au long de l'année 2019, pour fêter le 333ème anniversaire de l'ambassade siamoise dirigée par Kosa-Pan en 1686. L'homme, c'est une évidence, a joué un rôle clef dans l'établissement des relations diplomatiques entre les deux royaumes. Son ambassade à Versailles fut, à ce titre, la pierre angulaire des liens franco-thaïlandais qui perdurent toujours.


L'histoire et la propagande

Mais attention: l'histoire est une science qui requiert objectivité et attention. Or, à son retour au Siam, Kosa Pan hésita sur la ligne à suivre. Il ne fut pas un ardent partisan de la présence française. Il s'aligne même un temps sur la faction anti-française de la cour du Roi Naraï, dirigée par le prince Petracha. Ce dernier, qui renversa le Roi Naraï, le nomma d'ailleurs ensuite ministre des Affaires étrangères et du Commerce...


Gare aux révélations gênantes

L'autre facette controversée de Kosa Pan est l'avantage qu'il cherche à tirer, de retour au Siam, de ses bonnes relations avec les français. Au point qu'en 1700, le diplomate et ministre fut accusé d’avoir des affinités avec les français et subit l'un des supplices les plus douloureux qui soit: l'ablation du nez à coup de sabre. La version officielle affirme qu'il se suicida ensuite. Une chose est sûre: les historiens qui s'exprimeront sur Kosa Pan, lors du colloque prévue dans le cadre des commémorations, devront faire preuve de précautions sur cet héritage controversé.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".