Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Le pognon des Thaïlandais !  (Lu 9944 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13784
Re : Le pognon des Thaïlandais !
« Réponse #25 le: février 18, 2019, 08:03:27 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya


ENDETTEMENT...  :hang


Les ménages thaïlandais croulent sous une montagne de dettes qui freine leur consommation, alors qu'ils sont confrontés à l'instabilité économique.

Leur endettement est passé de 77,9% du PIB à la fin de l'année 2017, à 78% au troisième trimestre de l'année dernière. En valeur absolue, cette dette est passée de 12,1 milliards de bahts à 12,56 milliards de bahts, selon la Banque de Thaïlande ... qui est préoccupée.

Les autorités et le grand public ont encore en mémoire les effets de la crise financière asiatique de 1997 provoquée par le fardeau de la dette.

La croissance de la dette des ménages est en partie imputable au financement d'achats d'automobiles, selon Titanun Mallikamas, secrétaire du "Monetary Policy Committee (MPC)" de la banque centrale.

Les prêts immobiliers et personnels ont également progressé, ce qui compromet un peu plus les perspectives de consommation des ménages.

"Le MPC semble préoccupé par le niveau d'endettement des ménages, comme en témoigne la hausse du taux directeur de la BoT qui veut préserver la stabilité financière", selon Amonthep Chawla, responsables des études au sein de CIMB Thai Bank.

"Les banques commerciales n'ont pas encore augmenté leurs taux"

Les concessionnaires ont vendu 1,042 million de véhicules neufs (+19,5% ) en 2018, ce qui constitue en record au cours de cinq dernières années.

Les effets de la prime pouvant atteindre 100 000 bahts offerte par le gouvernement de Yingluck Shinawatra à ceux qui achetaient pour la première fois une automobile avait permis aux constructeurs de vendre 1,436 million de véhicules en 2012.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".