Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: HORS SUJET : LAOS  (Lu 53005 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #25 le: janvier 31, 2013, 02:33:34 pm »


Requiem au Nord Laos

Ils ont massacré la forêt !

Voilà, je suis de retour d’une semaine passée au nord du Laos. Que de changements depuis mon dernier séjour dans la région, il n’y a pourtant que trois ans ! Sur une bande de plus de 100 kilomètres longeant la frontière de Chine, la forêt primaire a presque totalement disparu, remplacée par des plantations d’hévéas, de cannes à sucre et de bananiers. Le gouvernement laotien a en effet décidé de louer la majeure partie des territoires situés dans la région de Muang Sing a de grandes sociétés chinoises qui exploitent cette zone afin d’alimenter une population toujours plus nombreuse et avide de matières premières diverses. Au résultat, les cadres du Pathet Lao (Parti communiste laotien) et les hommes d’affaires locaux s’enrichissent considérablement, les sociétés chinoises font des bénéfices énormes et les cultures vivrières, ainsi que la jungle dont la plupart des populations locales tiraient partie dans le passé, ont presque totalement disparues du paysage. Même la ZNP (Zone Nationale protégée) de Luang Nam Ta a vu sa surface forestière amputée de presque 5000 hectares !

Dans un souci d’uniformisation des citoyens laotiens (cher aux communistes !), la plupart des villages habités par les minorités ethniques vivant en altitude (les Akha, les Yao et les Hmong principalement) ont du déplacer leurs villages dans les vallées. Leurs us et coutumes ancestraux ont été abandonnés et les vêtements traditionnels ne sont plus portés que leur Jour de l’An et lors de quelques rares fêtes ponctuelles (sans mon imprimante portable qui me permet d’offrir des photos, il m’aurait été impossible de convaincre la moindre personne de bien vouloir revêtir son costume de tradition !). Evidement, le gouvernement peut clamer sa victoire dans la lutte contre l’opium (le «papaver somniferum pousse en effet à une altitude de plus de 1000 mètre). En rapprochant les villages, il a pu leur donner aux « Lao sougn » (lit. « les Laos du haut » – C’est le nouveau nom donné aux membres des tribus montagnardes) un accès aux grands axes routiers, à l’électricité et aux écoles primaires, ce qui a considérablement changé leur mode de vie ancestrale. Evidemment, les grandes sociétés laotiennes et chinoises qui exploitent les plantations ont surtout gagné une main d’œuvre très bon marché (les ouvriers agricoles ne touchent jamais plus de 80 euros par mois et dans de nombreux cas, ne sont employés que durant les saisons de récoltes) et disponible presque qu’en permanence, puisque leurs occupations passées en lien directe avec la forêt ombrophile et les champs d’altitude ne sont plus à l’ordre du jour.

En conclusion, je ne conseillerai pas la visite de cette région du nord Laos au voyageur lambda. La monotonie des paysages où s’enchainent les plantations à perte de vue,  risque de rapidement blaser même les plus passionnés (et dieu sait que j’en suis un !) et le contact avec les locaux, à moins de parler le thaï et de bien comprendre la langue laotienne, s’avère des plus difficiles. L’abandon du port de la tenue traditionnelle par les minoritaires ethniques et la standardisation des habitations sur le modèle laotien ont par ailleurs tendance à rendre de moins en moins attractif la visite des villages, ce qui est pourtant le but principal d’un séjour dans cette région.


Et maintenant, quelques photos de la régions de Muang Sing

(Milles excuses, j'ai du les alléger pour le Web. Elles ont donc perdu en qualité !... Vous pouvez voir plusieurs de ces clichés avec une meilleure définition sur ma page Facebook):

1/ Autour de Muang Sing, la forêt primaire a été remplacée par les plantations d'hévéas (arbre à caoutchouc), de bananiers et de cannes à sucre.

2/ et 3/ Plantation d'hévéas.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #26 le: janvier 31, 2013, 02:36:34 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :

4/ Plantation de bananiers

5/ Marche dans les plantations de pastèques
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #27 le: janvier 31, 2013, 02:40:54 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :

6/ Chargement de cannes à sucre dans un camion chinois par la main d'oeuvre Akha.

7/ La coupe de la canne à sucre, un travail d'une grande dureté qui aux Antilles étaient, dans le passé, réservé aux esclaves... Il est vrai que le "Kha" de Akha signifie esclave en ancienne langue taï... Les hommes d'affaire laotien s'en seraient-ils souvenus ?!!...

8/ Une jeune Akha mange un bout de canne à sucre coupé par maman.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #28 le: janvier 31, 2013, 02:41:23 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Le village Akha Puli de Ban Paya Louang

1/ Au premier plan, ne des dernières maisons Akha traditionnelles... Au second, une maison de type laotien qui remplace ces dernières.

2/ Il est devenu presque impossible de croiser une Akha en costume traditionnel.

3/ Quelques vieilles personnes portent encore la coiffe ("ucheu") et le costume traditionnel Akha Puli.

4/ Une jeune fillette Akha.

5/ Nous sommes invités à une cérémonie "d'entrée dans la vie" d'un jeune Akha.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #29 le: janvier 31, 2013, 02:41:32 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Le village Akha Puli de Ban Paa Kha

1/ Au village de Ban Pha Kha, plusieurs Akha Puli nous font la joie de revêtir leur tenue traditionnelle. Notre petite imprimante portable y est pour beaucoup et nous avons la joie de leurs offrir quelques photos.

2/ Jeune femme Akha Puli

3/ Jeune garçon Akha Puli

4/ Fillettes Akha Puli

5/ Sacré frimousse ce petit Akha
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #30 le: janvier 31, 2013, 02:41:39 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Village Yao de Ban Sai Lek

1/ Arrivée au village Yao. là encore, plus beaucoup de maisons traditionnelles.

2/ Une fois de plus, nous sommes invités à la cérémonie d'inauguration d'une maison. Danses des jeunes Yao, repas au gras de porc et liserons d'eau, et surtout, un paquet de verres de Lao Khrao (alcool de riz) à ingurgiter !

3/ 4/ et 5/ De jeunes Yao
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #31 le: janvier 31, 2013, 02:41:46 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :


Le village Lolo de Ban Nang Boua

1/ Les maisons à un étage comme en Chine d'où les Lolo sont arrivés il y a seulement huit ans.

2/ Je commence par une petite blague pour détendre l'atmosphère.

3/ une jeune Lolo.

4/ Des adolescentes Lolo en grande tenue de tradition.

5/ une vieille Lolo en costume traditionnel quotidien.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #32 le: janvier 31, 2013, 02:41:53 pm »


Photos de la région de Muang Sing (Suite) :

Le village Thaï dam (Thaï noir) de Ban Nang Boua (jumelé avec le village Lolo du même nom)

1/ Les Thaï dam de Ban Nang Boua sont les même que l'on trouve au Vietnam, dans la région de Dien Bien Phu. Ils sont de très habiles tisserands.

2/ une vieille Thaï dam.

3/ et 4/ Au repas, ce midi, un beau rat de rizière.

5/ L'adorable famille thaï dam qui a eu la gentillesse de nous accueillir dans sa maison.
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3097
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #33 le: janvier 31, 2013, 07:54:14 pm »


en attendant que l suite arrive bravo Manu photos splendides !  :clap :clap
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 846
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #34 le: janvier 31, 2013, 08:03:47 pm »


très beau clichés manu et les portraits très réalistes bravo bravo bravo  :clap  c'est un beau pays le Laos je l'ai déjà fait deux fois et j'y retlournerai avant qu'il n'y ait plus d'arbres du tout   :hang
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13132
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #35 le: janvier 31, 2013, 11:27:09 pm »



MAGNIFIQUE...    CES PHOTOS, MANU
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #36 le: février 01, 2013, 07:59:43 am »


Le Laos entre dans l’OMC


Le 26 octobre, lors de la réunion du conseil général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), les pays membres ont approuvé l’entrée du Laos en leur sein. Ce pays du Sud-est asiatique devrait ainsi faire son arrivée parmi eux en 2013, après de longues négociations débutées en 2007. L’Union européenne a salué cet évènement.

Longtemps enclavé, le Laos devrait devenir un pays à suivre, ne serait-ce qu’au regard des chiffres qui caractérise son économie. En effet, la croissance de son produit intérieur brut (PIB) devrait être cette année de l’ordre de 8,3 %, (7.9% prévus pour 2013) soit la plus forte de toute l’Asie du Sud-Est.

C’est en suivant le modèle d’« ouverture au marché et contrôle politique par le biais d’un système rigide de parti-Etat », comme ses voisins vietnamiens et chinois que le Laos a assuré son décollage économique.

Dirigé depuis 1975 par le Parti Communiste, des réformes économiques de grande ampleur ont déjà été entamées : introduction en Bourse des entreprises d’Etat, modernisation de l’administration. De plus, le pays a su profiter de ses ressources « humaines » (le tourisme, appuyé par un grand patrimoine architectural et anthropologique) comme de ses ressources naturelles (mines, forêts, eau). Le Monde rapporte ainsi que le barrage de Nam Theun 2, construit par EDF au centre du pays, représenterait 8 % des recettes budgétaires du pays en 2013 et que 90 % de l’énergie générée par le barrage est vendue à la Thaïlande, rapportant 80 millions de dollars par an à l’Etat laotien.

Entre 2001 à 2011, le PIB par habitant (produit intérieur brut) est passé de 1630 à 2700 dollars (1255 à 2078 euros). Le Laos est désormais classé par la Banque mondiale au rang de pays à « revenus intermédiaires de la tranche inférieure » et pourrait accéder, d’ici à 2020, au statut des pays « à revenus intermédiaires ». Toujours selon la Banque mondiale, les investissements étrangers ont grimpé de 300 millions de dollars en 2005 à 1,5 milliard en 2011. 80 % de ces investissements sont néanmoins orientés vers les secteurs hydroélectrique et minier.
Aidé de bailleurs de fonds étrangers, le Laos multiplie les projets d’infrastructures de transports (aéroports, routes, chemins de fer) nécessaires à son développement. Lancé sur de bons rails, il reste encore au régime de Vientiane à garder le rythme de ses efforts pour conserver celui de sa croissance. Un travail qui passera obligatoirement par le développement de l’industrie et des services.

Mais il existe des chevaux de Troie porteurs de risques : « La situation des banques, sous-capitalisées et grevées de créances douteuses, constitue un élément de risque majeur », déclare la Coface, agence spécialisée dans l’assurance-crédit à l’exportation.

Le pays reste marqué par un autoritarisme politique marqué et une opacité prononcée qui caractérise le domaine économique : lois peu ou non appliquées, un manque de personnel qualifié, une gestion opaque des procédures de marchés publics et une préférence nationale implicite.


http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article7285
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13132
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #37 le: février 10, 2013, 11:26:16 am »

http://asie-info.fr/2013/02/09/au-laos-un-festival-de-lelephant-se-prepare-516712.html


Au Laos, un festival de l’éléphant se prépare   


Le célèbre festival de l’éléphant de Sayaboury sera financé par les autorités locales.

Selon des informations du Vientiane Times, écrit TTRWeekly, la prochaine édition du festival de l’éléphant, qui se tiendra du 17 au 19 février dans la province de Sayaboury, dans l’ouest du Laos, non loin de la frontière avec la Thaïlande, ne sera pas organisée cette année par l’association française ElefantAsia mais par les autorités locales.

L’événement sera tiendra dans le district éponyme de Sayaboury, et non plus dans ceux de Hong Sa et Pak Lai. Cette unité de lieu, espèrent les autorités, facilitera l’organisation, et permettra une meilleure information auprès du public.

Les autorités ont alloué pas moins d’un milliard de kips (126.000 dollars) pour le festival, une somme dépensée principalement pour les concours et les spectacles d’éléphants.

Plus d’une soixantaine d’éléphants sont attendus avec leurs cornacs. Les autres attractions comprendront des animations culturelles, ainsi qu’un spectacle son et lumière.

Bounphak Inthapanya, le gouverneur du district de Sayaboury, a indiqué que les hôtels et restaurants s’étaient préparés à l’événement. « Nous avons fourni des formations à leur personnel, donc nous pensons qu’ils seront à même d’offrir de bons services », a-t-elle affirmé.

L’année dernière, l’évènement avait attiré 10.000 visiteurs, pour la plupart des Laotiens, ainsi qu’un millier de touristes venant principalement de Thaïlande...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #38 le: février 11, 2013, 09:13:16 am »


Petit rappel...


Le tourisme au Laos

Le tourisme est un enjeu majeur pour le Laos, dont il représente l'une des principales sources de devises1 avec l'hydroélectricité. Il ne s'y est ouvert que depuis 1990, mais celui-ci progresse de plus de 20 % par an : en 2010, le pays a accueilli plus de 2,5 millions de touristes, très majoritairement originaires de la zone Asie-Pacifique, pour un revenu de plus de 380 millions de dollars. L'objectif du gouvernement est de faire du Laos une destination de réputation mondiale en termes de tourisme durable.


Historique

Le Laos ne s'est ouvert au tourisme qu'en 1990, année où il a accueilli 14 400 visiteurs. Ce nombre a atteint 346 460 dès 1995, 1 095 315 en 2005 et 2 513 028 en 2010, soit une augmentation annuelle de 20,67 % sur 20 ans, à peine interrompue par une légère décrue après 20012, conséquence des attentats du 11 septembre 2001. Les revenus du tourisme ont progressé en conséquence, de 2 250 000 dollars en 1991 à 381 669 031 en 2010. Le gouvernement prévoit que le tourisme rapportera en 2020 plus de 620 millions de dollars au pays. Dans le même temps, la durée moyenne de séjour est passée de 3 jours et demi en 1993 à 7 jours en 2010 (12 jours et demi prévus pour 2020).

Ces chiffres traduisent l'amélioration de l'offre touristique, en qualité et en quantité. Le nombre de chambres est passé de 13 666 en 2004 à 30 284 en 2010. 7972 se trouvent à Vientiane et 3314 dans la province de Vientiane, dont plus de la moitié à Vang Vieng.

 
Provenance

Depuis 1990, les touristes en provenance de la zone Asie-Pacifique représentent toujours au moins 80 % des visiteurs (89,93 % en 2010). Les européens ne comptent que pour 7,09 % et les américains au sens large seulement 2,68 % ; la part de ces deux groupes est légèrement décroissante depuis 1999. Celle des visiteurs originaires d'Afrique et du Moyen-Orient n'a dépassé 1 % qu'en 2002, un autre effet des attentats du 11 septembre. En 2010, ils ne représentent que 0,30 % des visiteurs7.

Les touristes les plus nombreux au Laos sont ceux des pays limitrophes : la Thaïlande (1 517 064 visiteurs en 2010), le Viêt Nam (431 011) et la Chine populaire (161 854). Les européens sont 178 140, dont les français, anciens colonisateurs, 44 844 et les britanniques 37 272. Les américains au sens large sont 67 291, dont la majorité provient des États-Unis (49 782).

Ces chiffres se reflètent dans les points d'entrée dans le pays : les plus utilisés sont le pont de l'amitié lao-thaïlandaise (Vientiane, 719 347 touristes en 2010) et le deuxième pont de l'amitié lao-thaïlandaise (Savannakhet, 688 416 touristes)9, empruntés majoritairement par les thaïlandais. Le troisième point d'entrée, avec 182 316 touristes, est Dane Savanh, le poste-frontière de l'Est de la province de Savannakhet, emprunté principalement par les vietnamiens. L'aéroport international de Wattay, à Vientiane, se situe en quatrième position, avec 158 713 arrivées de touristes en 2010.

Ce classement pourrait être modifié par l'ouverture en novembre 2011 du troisième pont de l'amitié lao-thaïlandaise à Thakhek, qui pourrait détourner une partie de la clientèle des 2 autres ponts.

 
Provinces et sites visités

Les provinces les plus visitées sont Vientiane-capitale (995 150 touristes en 2010), suivie par la province de Savannakhet (918 683 touristes). L'importance de cette province, située dans le sud et apparemment moins « touristique », s'explique probablement par la présence de deux points d'entrée faciles, le deuxième pont de l'amitié lao-thaïlandaise et le poste-frontière de Dane Savanh, ainsi que par celle du casino « Savan Vegas » de Savannakhet, construit spécifiquement pour la clientèle thaïlandaise (les jeux d'argent sont interdits en Thaïlande).

La troisième province la plus visitée, celle de Vientiane, n'a reçu que 353 874 touristes en 201010. Elle n'est pas frontalière et donc à peu près hors de portée des 70 % de touristes classés par le gouvernement comme touristes régionaux, ou « day-trippers » : ceux-ci ne viennent au Laos que pour une journée et repartent le soir, contrairement aux 30 % de touristes classés comme internationaux, qui viennent de plus loin et restent souvent longtemps.

La province la moins visitée est celle de Sékong, la plus pauvre et enclavée du pays, avec seulement 21 356 touristes en 2010.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Tourisme_au_Laos
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #39 le: mars 19, 2013, 07:56:08 am »


Don de matériels scolaires aux écoliers au Laos

Cela fait des années que mon ami Kéo (Lamphou Keomanivanh) qui servait en ma compagnie à la Légion Etrangère a créé sa propre structure afin d'aider les écoliers du Laos.

Après avoir fondé, plusieurs écoles de toutes pièces dans la région de Vientiane, il continue son action en compagnie de quelques rares bénévoles et était récemment au village de Ban Na Khang Xang (Tha Khèk Laos) où il a organisé une grande distribution de matériel scolaire.

BRAVO KEO !  :clap :clap :clap


PS : pour ceux que cela intéresse, Kéo est joignable sur Facebook :  lamphou.keomanivanh@facebook.com
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #40 le: avril 07, 2013, 08:25:28 am »


Le Laos et la Thaïlande renforcent leur coopération


Le Laos et la Thaïlande ont discuté des mesures destinées à renforcer leur coopération multiforme lors de la 18 e réunion de la Commission mixte pour la coopération lao-thaïlandaise tenue la semaine dernière à Prachuap Khiri Khan, Thaïlande.

L'introduction d'un visa de tourisme à entrée unique et les liaisons ferroviaires entre le Laos et la Thaïlande figuraient parmi les points clés de la discussion lors de cette 18 e réunion. Les deux pays engageront des pourparlers sur les liaisons ferroviaires transfrontalières et l'introduction d'un visa touristique unique au cours d'une réunion de cabinet à Chiang Mai le mois prochain, selon le journal Bangkok Post. Les deux pays coopéreront également sur la délimitation des 14 zones frontalières et ont convenu de mettre en place un nouveau passage frontalier permanent.

Le Laos et la Thaïlande ont installé 204 marqueurs le long de 676 km de frontière terrestre entre les deux pays, soit 93% de leur frontière terrestre commune totale. Si la bordure du fleuve est incluse, la frontière commune est d'environ 1 835 km de long. Jusqu'à présent, environ 37% de la frontière commune totale a été délimitée, a fait savoir l’Agence de presse lao (KPL).

La réunion, à laquelle ont assisté le vice-Premier ministre et ministre laotien des Affaires étrangères Thongloun Sisoulith et son homologue thaïlandais, Surapong Tovijakchaikul, faisait suite à des projets de coopération entre les deux pays dans divers domaines. Les principaux points convenus étaient la démarcation de la frontière et le passage frontalier temporaire utilisé, au lieu-dit Phou Du de la province thaïlandaise d’Utttaradit, en tant que un poste permanent.

Les deux pays ont convenu d'accélérer la construction du 4 e pont de l'amitié lao-thaïlandaise, qui reliera la province de Bokèo au Laos avec la province de Chiang Rai en Thaïlande. Le pont devrait s’ouvrir en septembre de cette année. La réunion a également porté sur les questions relatives à un projet de construction d'un 5 e pont de l'amitié lao-thaïlandaise entre la province lao de Bolikhamxay et celle thaïlandaise de Bung Kan.

En outre, les deux parties ont convenu de promouvoir les investissements mutuels par la tenue de foires commerciales et d'affaires de façon à promouvoir le commerce, les investissements et le tourisme entre les deux pays.

La Thaïlande est le plus grand partenaire commercial du Laos. En 2012, la valeur des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 4,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 26,5% par rapport à 2011, selon un communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères.

En 2012, la Thaïlande a été le troisième plus important investisseur étranger au Laos avec neuf projets d'une valeur de 346 millions de dollars. Les dirigeants des deux pays ont convenu d'encourager les entreprises thaïlandaises à mener davantage d’opérations au Laos dans un proche avenir.

Les deux parties se sont également entendues sur la coopération touristique et la nécessité de s'engager dans de nouveaux pourparlers concernant le développement et la promotion de ce secteur. Les deux parties ont décidé de coopérer plus étroitement afin de lutter contre le commerce illégal d'amphétamine, dans le cadre des efforts visant à édifier une ASEAN sans drogue en 2015. - AVI


http://fr.vietnamplus.vn/Home/Le-Laos-et-la-Tha%C3%AFlande-renforcent-leur-cooperation/20134/29507.vnplus
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #41 le: avril 10, 2013, 08:04:25 am »


Une plantation d'hévéas naissante près de Muang Sing, Nord Laos... En face, c'est la Chine...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #42 le: mai 26, 2013, 10:06:09 pm »


Je pense pouvoir humblement dire que durant ces 30 dernières années, il m'a été donné d'accomplir le tour du Monde... Il me faut avouer que peu de pays m'ont ému comme le Laos... Jeune Akha Puli au village - Ban Prabat Noï
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3097
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #43 le: mai 27, 2013, 03:28:33 pm »


émouvante cette fillette ! très beau portrait manu
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #44 le: mai 29, 2013, 09:29:52 pm »


Jeune Akha Jinjo - Ban Prabat Noï (frontière de Chine)
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #45 le: mai 30, 2013, 08:59:06 am »


Un petit petit du Manu en action... J'aime bien la dynamique de cette photo prise par mon épouse...

Village Akha Pouli sur la frontière de Chine (nord Laos)
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #46 le: mai 30, 2013, 09:12:46 pm »


Enfants Yao - Village de Ban Sai Lek (frontière de Chine)
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #47 le: juin 24, 2013, 02:50:38 pm »


Vendeuses de rues à Luang Prabang...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #48 le: juin 25, 2013, 07:48:43 am »


Une Lahu noir (Lahu dam)... Vers Vieng Poukhra (Nord Laos)
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13336
Re : HORS SUJET : LAOS
« Réponse #49 le: juillet 20, 2013, 08:38:48 am »


Laos et Thaïlande s’accordent sur la démarcation frontalière


Le Laos et la Thaïlande viennent de sceller un accord sur l'ordre du jour de la prochaine réunion de la Commission frontalière lao-thailandaise afin de s’entretenir sur la démarcation frontalière entre les deux pays, a rapporté l’Agence de presse lao (KPL).

L'accord a été conclu lors d'une réunion de hauts fonctionnaires travaillant au sein de la Commission de la frontière lao-thailandaise, qui s'est tenue du 1er au 3 mai à Bangkok, durant laquelle les deux parties ont approuvé les principes et l'ordre du jour de la 9 e réunion prévue en août à Bangkok.

L'accord conclu par les hauts fonctionnaires sur le contenu de la prochaine réunion permettra d’ouvrir une nouvelle ère pour les enquêtes frontalières et les activités de démarcation, qui a été inactif pendant six ans, a indiqué le ministère laotien des Affaires étrangères dans un communiqué.

L’enquête sur la frontière lao-thailandaise ainsi que le projet de délimitation, qui a débuté en 1997, ont permis d’installer 204 bornes frontalières sur 676 km, soit une réalisation de 93% des travaux de démarcation.

En ce qui concerne les limites de l'eau, les deux parties mettent en place une nouvelle carte du Mékong pour être utilisée comme référence essentielle pour transférer les lignes frontalières d'une carte créée conjointement par la France et le Siam, sur un nouveau plan établi.

À cet égard, la réunion a convenu que les deux parties vont adhérer à l'accord franco-siamois du 25 août 1926, la carte de l’échelle 1/25 000 des frontières le long du Mékong établi conjointement par la France et le Siam 1929-1931.

Selon le communiqué, l'achèvement de l'enquête sur la frontière lao-thailandaise et du projet de délimitation contribuera à faire de la frontière commune des deux pays celle de paix, d'amitié et de coopération pour la prospérité et la confiance mutuelle, aidera à promouvoir le commerce et l'investissement, et facilitera le transport transfrontalier entre les deux pays.

http://fr.vietnamplus.vn/Home/Laos-et-Tha%C3%AFlande-saccordent-sur-la-demarcation-frontaliere/20135/30542.vnplus
IP archivée