Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.  (Lu 337812 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1125 le: mars 28, 2019, 08:06:09 am »


La nouvelle loi sur les taxes foncières adoptée en Thaïlande

La collecte de la taxe foncière devrait commencer en 2020, mais les taux seront très faibles pour ceux dont le patrimoine n'excède pas 50 millions de bahts.

La Thaïlande a finalement adopté la législation instituant une taxe foncière sur les immeubles, terrains et propriétés foncières.

L’Assemblée législative nationale (NLA) a adopté le projet de loi longtemps différé instituant une taxe foncière sur les terrains et les bâtiments, qui prendra effet à partir de l’année prochaine.

La collecte des taxes foncières en vertu de la nouvelle législation commencera le 1er janvier 2020.

En vertu de la nouvelle loi, les particuliers ou les sociétés ayant la propriété et/ou les droits d’utilisation sur les terrains et les immeubles (y compris les unités de copropriété) au 1er Janvier de chaque année devront payer une taxe foncière au mois d’avril de chaque année et selon les taux d’imposition suivants:

Catégorie d’immeuble   Taux plafond légal (%)   Valeur d’évaluation (THB)         Taux applicable (%)

        Résidentiel                        0,3                                     0 – 50 millions                         0,02
                                                                                      > 50 – 75 millions                       0,03
                                                                                      > 75 – 100 millions                     0,05
                                                                                      > 100 millions                            0,1


Concrètement elle ne concernera que les détenteurs d’un patrimoine assez conséquent, puisqu’une maison construite sur un terrain et constituant la résidence principale bénéficie d’une exemption dans la limite de 50 millions de bahts (environ 1.35 million d’euros).

Il existe aussi exonération fiscale pour les propriétaires d’immeubles en copropriété (condominium) d’une valeur de THB 10 millions et si le nom du propriétaire apparaît sur le livre d’enregistrement.



https://www.thailande-fr.com/immobilier-thailande/67400-la-nouvelle-loi-sur-les-taxes-foncieres-adoptee-en-thailande
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1126 le: mars 31, 2019, 08:36:56 am »


Smartphone : pourquoi Sony délocalise sa production de la Chine vers la Thaïlande

Confrontée à l’atonie du marché des smartphones, Sony veut faire des économies.

Pour ce faire, le constructeur nippon a ainsi annoncé son intention de fermer son usine de production basée à Pékin dans les prochains jours et de se rendre en Thaïlande afin de renforcer son unité commerciale en difficulté. Un porte-parole de l’entreprise a fait savoir à Reuters que cette stratégie de délocalisation de sa production, qui devrait permettre une réduction des coûts opérationnels, a pour but de redresser les comptes du constructeur afin de retrouver la rentabilité à l’horizon 2020.

N’y voyez pas pour autant une conséquence des tensions commerciales qui bouleversent actuellement les relations entre les Etats-Unis et la Chine, comme l’a fait savoir un représentant de Sony. Ce dernier a en effet justifié la décision de la firme nippone par les pertes continues subies par son unité de production de smartphones.  Au troisième trimestre de 2018, la division des communications mobiles du géant de la technologie a en effet perdu 126 millions d’euros, conséquence d’une concurrence exacerbée sur le marché du smartphone et la stagnation des renouvellements d’appareils chez le grand public.

Alors que la conjoncture compliquée force les constructeurs à revoir leurs plans, à l’exemple de LG, qui a mis fin à l’activité de sa branche commerciale en France, la firme japonaise a toutefois fait savoir qu’elle n’a pas l’intention de jeter l’éponge. En déplaçant l’unité de production, l’entreprise espère renforcer l’unité et tenir jusqu’à l’arrivée de la 5G, dans laquelle Sony croit qu’il peut y avoir un avenir pour les téléphones mobiles de l’entreprise et la technologie mobile. Plus tôt cette année, le géant japonais de la technologie avait en effet révélé son intention d’embaucher des ingénieurs spécialisés dans la recherche et le développement de capteurs d’images sur l’Internet des objets (IoT) et l’espace automobile intelligent.

Au total, 40% des nouvelles embauches de Sony en 2019 et 2020 se concentreront sur ces domaines, qui pourraient également bénéficier des technologies sans fil de cinquième génération. Sony prévoit également d’investir 5,3 milliards de dollars dans la production de capteurs d’image au cours des trois prochaines années afin de renforcer sa position dans les secteurs de l’automobile, de l’IdO et de la connectivité. Dans le même ordre d’idées, jeudi, Sony a révélé que Kazuo Hirai, un membre de longue date du conseil d’administration et président de Sony, est sur le point de prendre sa retraite. Hiari travaille chez Sony depuis 35 ans et, après avoir pris le poste de PDG en 2012 et rétabli la rentabilité de l’entreprise, l’exécutif a passé les rênes à Kenichiro Yoshida l’an dernier.

“Depuis que j’ai passé le relais à Yoshida en avril dernier, en tant que président de Sony, j’ai eu l’occasion d’assurer une transition en douceur et de soutenir la direction de Sony “, a déclaré M. Hirai. “Je suis persuadé que tout le personnel de Sony est parfaitement aligné sous la forte direction de Yoshida et qu’il est prêt à bâtir un avenir encore plus prometteur pour Sony”, a fait savoir ce dernier. La route a beau être semée d’embûches pour le constructeur japonais, ce dernier y croit toujours.



https://www.ultimatepocket.com/smartphone-pourquoi-sony-delocalise-sa-production-de-la-chine-vers-la-thailande/?fbclid=IwAR24bWorV8e_std_xU3TlKs6MaCqysdO6rbFmbJO1gBV9nlrbv529ktVHYE
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1127 le: avril 01, 2019, 08:03:19 am »


La Banque de Thaïlande annonce que la croissance se poursuit

La Banque de Thaïlande (BOT) a indiqué que l’ensemble de l’économie de la Thaïlande avait connu une croissance soutenue en février -sans donner de chiffres-, grâce à la consommation privée et à la remontée des prix agricoles.

Le directeur de la BOT, Don Nakornthab, a déclaré que, même si le nouveau gouvernement n'a pas encore été formé, l'administration actuelle est pleinement habilitée à mobiliser de grands projets d'investissement, y compris dans l'est. Il pense que que la situation politique actuelle n'aura pas d'impact économique.

M. Don a déclaré que l'économie thaïlandaise avait progressé dans toutes les secteurs en février, parallèlement à une consommation privée accrue grâce à un pouvoir d'achat des consommateurs et des agriculteurs plus important. Les prix de l'huile de palme, du caoutchouc et du riz blanc ont augmenté. Aucun chiffre n'a été communiqué.

Les dépenses du secteur privé consacrées aux grosses machines et les dépenses publiques ont augmenté en février par rapport au mois précédent, mais les dépenses publiques se sont contractées d'une année sur l'autre.

En ce qui concerne le tourisme, le nombre de visiteurs chinois a légèrement diminué. Cependant, la Thaïlande a enregistré une augmentation du nombre de visiteurs en provenance d'autres régions d'Asie, telles que la Malaisie, la Corée du Sud et le Japon. Don ne donne pas de chiffres.

Don a ajouté que le pays continuait de ressentir les effets du différend commercial entre la Chine et les États-Unis, les exportations thaïlandaises ayant diminué de 1,7% en février par rapport au même mois de l'année dernière, mais prévoit une reprise au second semestre 2019, car on s'attend à ce que la guerre commerciale entre les deux superpuissances s'apaise. Les exportations de cette année devraient augmenter de 3%.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13670-la-banque-de-tha%C3%AFlande-annonce-que-la-croissance-se-poursuit/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1128 le: avril 04, 2019, 08:43:46 am »


L'Asie en développement subirait l'impact du Brexit et du commerce, selon la BAD

La croissance des pays asiatiques en développement risque de ralentir en 2019 et en 2020 comme en 2018, a déclaré la Banque asiatique de développement (BAD), citant une montée des risques économiques liée à la guerre commerciale sino-américaine et au Brexit.

Les 45 pays d’Asie et d’Océanie concernés connaîtraient une croissance commune de 5,7% cette année contre 5,8% projetés pour 2018 et 6,2% observés en 2017, dit la BAD dans son rapport sur les perspectives de développement en Asie publié mercredi.

La BAD projetait en décembre une croissance de 5,8% en 2019. Elle prévoit 5,6% de croissance en 2020; elle serait la plus faible depuis 2001.

“Même si les hausses brutales des taux d’intérêt américains semblent avoir cessé pour le moment, les autorités doivent rester vigilantes en ces temps incertains”, constate Yasuyuki Sawada, chef économiste de la BAD.

L’économie chinoise enregistrera sans doute une croissance de 6,3% cette année, poursuit la BAD, qui projetait le même taux en décembre, après 6,6% en 2018. En 2020, la croissance ralentirait encore plus pour ressortir à 6,1%.

Pékin a établi pour cette année un objectif de croissance de 6,0% à 6,5%.

L’Asie du sud restera la région asiatique jouissant de la plus forte croissance, la BAD projetant 6,8% cette année (7,1% prévus en décembre) et 6,9% en 2020.

Pour l’Inde, dont la croissance de l’an passé est anticipée à 7,0%, la BAD prévoit 7,2% de croissance cette année et 7,3% en 2020, des taux en baisse et une politique de soutien aux revenus agricoles dopant la demande.

En Asie du sud-est, la prévision de croissance de 2019 est ramenée de 5,1% en décembre à 4,9% - la Malaisie, Singapour, les Philippines et la Thaïlande enregistrant des croissances moins développées que la BAD ne le pensait jusqu’à présent - et l’institution basée à Manille prévoit 5,0% de croissance en 2020.

Mettant en avant des prix des matières premières stables, la BAD projette une inflation moyenne de 2,5% dans l’Asie en développement cette année, et non plus de 2,7%, et de 2,5% aussi en 2020.



https://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKCN1RF0KG-OFRBS?fbclid=IwAR0dYM7lB3jWFGxiviQcuPJ5IF9wePwBfvjG7kLgtYiDoV1WqsJJ5nkSHms
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3375
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1129 le: avril 08, 2019, 03:59:06 pm »



La Thaïlande et l'UE discutent de la pêche INN !


Même si l'Union européenne (UE) a levé le "carton jaune" qui met en garde la Thaïlande contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), le gouvernement thaïlandais reste attaché à la cause et a proposé l'idée de créer un groupe de travail de l’ASEAN sur la pêche INN pour traiter le problème au niveau régional.

INN.jpgLe Département thaïlandais de la pêche et l’Union européenne ont récemment organisé une réunion sur la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. Photo: www.pattayamail.com

Selon l’agence de presse NNT, le Département thaïlandais de la pêche et l’UE ont récemment organisé une réunion sur la pêche INN, après que la Thaïlande est devenue le premier pays de la région à se voir retirer un «carton jaune». Des représentants des agences concernées des pays membres de l'UE et de l'ASEAN ont également assisté à la réunion.

La Thaïlande, qui assumera cette année la présidence tournante de l’ASEAN, prévoit de promouvoir la pêche durable, car la région représente 22% du commerce mondial du poisson. La région compte également plus de 800.000 navires de pêche.

La Thaïlande souhaite donc que ses voisins unissent leurs forces pour réformer le secteur de la pêche en élaborant de manière concrète une politique de la pêche au sein de l'ASEAN.

Le docteur Adisorn Promthep, directeur général du Département thaïlandais de la pêche, a déclaré que le succès de la lutte contre la pêche INN avait porté la production à 200.000 tonnes par an.

Il a espéré que cette réunion permettrait aux délégués de différents pays de comprendre l’urgence de la création du groupe de travail de l’ASEAN sur la pêche INN, qui deviendra un mécanisme important de supervision du secteur régional de la pêche. -VNA

 
https://fr.vietnamplus.vn/la-thailande-et-lue-discutent-de-la-peche-inn/119206.vnp
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1130 le: avril 09, 2019, 07:39:21 am »


Le ministère du Commerce surveillera les prix pendant Songkran

Le Département du commerce intérieur (DIT) a confirmé que les prix restaient stables.

Le directeur général du DIT, M. Wichai Potchanakij, a déclaré que la hausse des produits alimentaires due au problème de la sécheresse n'était que temporaire et ne devrait pas inquiéter.

Le ministère du Commerce a réglementé les prix des biens de consommation essentiels. Les prix restent généralement stables, en particulier les produits de consommation courante.

Il a demandé aux fabricants de maintenir leurs prix stables pendant la période du Songkran au cours de laquelle les gens devront dépenser plus. De même, lors de la période suivante qui correspond à la rentrée des classes.

Des mesures ont également été prises pour réduire les prix dans plus de 56 000 magasins Pracharat Blue Flag de tout le pays et dans les marchés / foires Blue Flag proposant des produits à des prix inférieurs de 20 à 40% au prix normaux.

Le ministère du Commerce organisera une campagne "rentrée scolaire" du 25 avril au 15 mai 2019, offrant des réductions allant de 20 à 80% sur les uniformes et les fournitures scolaires afin de réduire le fardeau financier des parents.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13709-le-minist%C3%A8re-du-commerce-surveillera-les-prix-pendant-songkran/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1131 le: avril 17, 2019, 07:52:21 am »


La Thaïlande devrait enregistrer une croissance de 3,5% en 2019

La Chambre thaïlandaise de commerce (CCT) a prévu une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,5% en 2019 si le nouveau gouvernement prend ses fonctions en septembre.

Thanawat Phonwichai, directeur du Centre de prévisions économiques et commerciales de la CCT, a déclaré que si la croissance du PIB n'atteignait pas 3,5%, cela pourrait être dû à des troubles politiques et à la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine.

De son côté, le Centre de recherche de Kasikorn a estimé que l'augmentation du nombre de touristes thaïlandais et étrangers lors de la fête de Songkran, qui a lieu du 11 au 17 avril, générerait 28 milliards de bahts (plus de 880 millions de dollars) de recette, en hausse de 2,2% sur un an.

La Chambre thaïlandaise de commerce a prévu une croissance du produit intérieur brut de 3,5% en 2019.

Sur ce total de recettes estimées, 12,2 milliards de bahts devraient provenir des touristes nationaux et 15,8 milliards de touristes étrangers.


Cependant, la pollution dans la région septentrionale devrait affecter le tourisme, ce qui entraînera une baisse de recettes.

Le Centre de recherche de Kasikorn a prédit que le nombre de touristes visitant la Thaïlande en 2019 devrait dépasser les 39 millions.

Le ministère du Tourisme et des Sports a indiqué qu'au cours des deux premiers mois de l'année, le nombre de touristes étrangers en Thaïlande a augmenté de 2,5% en glissement annuel pour atteindre 7,29 millions de personnes.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13735-la-tha%C3%AFlande-devrait-enregistrer-une-croissance-de-35-en-2019/


Carte : richesse des Provinces thaïlandaises - En vert foncé les plus riches, en rouge, les plus pauvres.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15065
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1132 le: avril 22, 2019, 08:05:14 am »


La Thaïlande, une position centrale en Asie

Le Pays du Sourire est un pays qui plaît par sa localisation avantageuse : s’installer en Thaïlande est un choix stratégique pour toute personne souhaitant faire un tour dans les autres pays d’Asie du Sud-Est.

En effet, sa situation centrale permet de se rendre partout en Asie en quelques heures.

Cet avantage géographique permet également à la Thaïlande de développer son économie, et d’asseoir son positionnement comme deuxième économie de l’ASEAN.

De plus, sa monnaie, le baht thaïlandais, est une monnaie forte qui l’aide à conserver un avantage sur ses voisins.


Une position géographique idéale

Située au cœur de l’Asie du Sud-Est, il est possible de se déplacer facilement depuis la Thaïlande, notamment vers des pays comme le Cambodge, le Laos, la Birmanie, le Vietnam ou la Malaisie qui sont très proches en avion.

Ses huit aéroports internationaux desservent quasiment le monde entier : depuis ces derniers, des vols intérieurs et extérieurs permettent aux touristes locaux et internationaux de voyager de manière économique et rapide.

En 2018, l’aéroport international de Bangkok a accueilli, à lui seul, 63.3 millions de passagers vers et depuis de nombreuses destinations mondiales.

En Thaïlande, l’avion permet de passer en un clin d’œil des rizières et montagnes du nord aux belles îles aux eaux turquoises du sud.


Une économie attrayante, épaulée par la situation géographique de la Thaïlande

Grâce à sa position idéale au cœur de l’Asie du Sud-Est, à mi-distance entre l’Inde et la Chine, la Thaïlande peut facilement exporter ses produits et services dans la totalité de l’ASEAN, qui représente un marché potentiel de 600 millions de personnes.

Pour cela, le Pays du Sourire s’appuie sur ses infrastructures, notamment ses aéroports et ses huit ports maritimes internationaux en fonctionnement, dont deux sont en expansion pour accueillir un trafic toujours plus dense.

Son économie est ouverte sur le monde : la Thaïlande est l’un des premiers exportateurs de l’ASEAN.

Dans le monde, le Pays du Sourire est le deuxième exportateur de riz, et ses équipements informatiques et électriques représentent 30% des exportations de la Thaïlande, soit 48 milliards de dollars.

Avec deux millions de véhicules produits par an, la Thaïlande est le 12e producteur automobile mondial, juste derrière la France et le Canada.

Le taux de croissance moyen de la Thaïlande se maintient entre 3 et 4% sur la dernière décennie. Son PIB annuel s’élève à 455 milliards de dollars en 2017. Elle est la 25ème économie mondiale, ainsi que la 2ème de l’ASEAN.


La Thaïlande, au centre des savoir-faire

La Thaïlande, pays accueillant et serviable, a su développer le secteur du tourisme en misant sur le développement des services tels que les salons de massages, les services à l’aéroport et hôtellerie, ainsi que les commerces et les transports.

Les hôpitaux sont d’un haut standing avec des médecins thaïs formés aux Etats-Unis. Le tourisme médical se développe de plus en plus, faisant de la Thaïlande un pays reconnu pour la qualité de ses soins et services. Ce tourisme représente 12 à 18% de l’economie et embauche 6,2 millions de personnes.


Une monnaie forte

Le Thai Baht a été désigné comme la monnaie asiatique la plus performante par Commerzbank en 2017. En effet, le baht assure à la Thaïlande une réelle stabilité monétaire.

Le renforcement du baht soutient l’économie attrayante de la Thaïlande, qui lui donne un avantage considérable sur ses voisins avec une monnaie moins forte.

Ce sont tous ces atouts qui conduisent les investisseurs, expatriés et vacanciers à acheter en Thaïlande.

En effet, on peut considérer le Pays du Sourire comme non seulement le centre géographique de l’Asie du Sud-Est, mais également comme un véritable carrefour économique. Ses savoir-faire et sa monnaie soutiennent cette position, ce qui en fait un pays stable et agréable à vivre.



https://www.thailande-fr.com/immobilier-thailande/81143-la-thailande-une-position-centrale-en-asie
IP archivée