Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.  (Lu 343524 fois)

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14069
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1150 le: juin 12, 2019, 04:16:31 pm »


La Thaïlande interdit la pêche en mer pour trois mois

Le gouvernement thaïlandais a interdit la pêche dans ses eaux du golfe de Thaïlande entre juin et septembre pour protéger de la surpêche les organismes aquatiques.



Bravo, très bonne initiative mais il me semble que ce n'est pas beaucpup 3 mois...  :-\
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14069
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1151 le: juin 18, 2019, 11:07:03 pm »

Français Ensemble ans le Club de Pattaya


CHANEL s'envole grâce à l'Asoe - Luxe...

La croissance de la maison non cotée a été principalement tirée par les clients de la région Asie-Pacifique, où les ventes ont atteint 4,21 milliards d'euros, en augmentation de 20% par rapport à la même période de l’année précédente.

L’Asie est désormais la région la plus importante en termes de chiffre d’affaires pour Chanel, éclipsant l’Europe, où les ventes ont atteint 3,81 milliards d'euros, en hausse de 7,8%.

Le déplacement de la demande est confirmé par les résultats des principaux concurrents de Chanel: en 2017, LVMH a réalisé 28% de son chiffre d'affaires global sur le continent asiatique alors que chez Kering, l'Asie pèse 27% des ventes.

Pour ces deux groupes, l'Europe reste toutefois le premier marché.

Au total, le secteur du luxe exporte 35,7 milliards d'euros par an. On considère qu'un quart des ventes réalisées par les entreprises du luxe françaises part à l'étranger.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15424
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1152 le: Aujourd'hui à 08:13:26 am »


84% des Thaïlandais inquiets pour leur pouvoir d’achat

Pour la grande majorité des Thaïlandais, 84,4 %, c’est la question du revenu qui doit être la priorité du gouvernement.

Noppadol Kannikar, directeur de Super Poll, un centre de conseil consultatif dirigé par des professeurs et experts, a évalué (en pourcentage) les priorités du gouvernement grâce à un sondage auprès de 1 094 Thaïlandais du 3 juin au 15 juin.

Pour la grande majorité, 84,4 %, c’est la question du “bread and butter” (sous-entendu leur gagne-pain) qui doit être la priorité du gouvernement.

Les Thaïlandais souhaitent que le gouvernement revoie  à la hausse leur revenus nets et trouve une solution aux nombreux problèmes économiques du pays.
La lutte contre la corruption n’est pas une priorité

Seulement 4,0% estiment que l’injustice politique est une priorité, 3,0% pour le développement national et 2,6% pour les transports, les accidents et la circulation. La lutte contre la corruption est considérée comme une faible priorité.

Bien que les interrogés reconnaissent l’importance des problèmes politiques, ils sont seulement une minorité a estimé qu’il s’agit d’une réelle priorité.

En effet, le sondage montre que « 87% des personnes interrogées estiment qu’il y a très peu ou pas de justice politique dans les circonstances actuelles, contre 13% qui estiment qu’il existe une justice politique. », explique Thai PBS.

Ainsi, d’après les résultats du sondage, Noppadol Kannikar suggère au gouvernement trois mesures immédiates : « atténuer les conflits entre les intérêts acquis, augmenter le salaire net et accélérer les actions en faveur de la justice politique».

L’université de recherche de Bangkok, «Bangkok Poll » complète le sondage de Super Poll: 65,5% des 1 196 personnes interrogées pensent que le nouveau gouvernement manque de stabilité, contre 34,4% qui le considèrent comme stable.

Ainsi pour tenter de résoudre ce problème, 59,6 % des questionnés pensent que les inégalités sociales et aider les pauvres doivent être la priorité du gouvernement.

58,1% pensent que la réforme économique et les investissements devraient être traités rapidement tandis que 44,7% ont évoqué le problème de la corruption. Une grande différence de réponse entre les deux sondages qui amène à se questionner sur les priorités gouvernementales.



https://www.thailande-fr.com/economie/85998-84-des-thailandais-inquiets-pour-leur-pouvoir-dachat
IP archivée