Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.  (Lu 378190 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1175 le: août 17, 2019, 10:46:00 am »


La Thaïlande va injecter 10 milliards de dollars dans l'économie pour tenter de relancer la croissance

Les autorités thaïlandaises vont injecter 10 milliards de dollars dans l'économie pour tenter de faire face au ralentissement causé par la guerre commerciale entre Washington et Pékin et l'appréciation du baht par rapport au dollar.

Quelque 316 milliards de bahts (10,2 milliards de dollars), sous forme de dépenses ou de prêts gouvernementaux, vont être consacrés aux « mesures de relance économique urgentes », a annoncé vendredi le ministère des Finances dans un communiqué.

Ces fonds vont notamment être utilisés pour stimuler le secteur-clé du tourisme, soutenir quelque 900.000 agriculteurs touchés par la sécheresse et aider les petites entreprises, a-t-il ajouté, précisant que ce plan doit encore être approuvé par le gouvernement.

La Thaïlande, deuxième économie d'Asie du Sud-Est après l'Indonésie, a accusé un net ralentissement au premier trimestre: la croissance trimestrielle est passée sous la barre des 3% à 2,8%, pour la première fois depuis mi-2015, d'après la Banque mondiale.

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-thailande-va-injecter-10-milliards-de-dollars-dans-l-economie-pour-tenter-de-relancer-la-croissance-20190816

 

Le premier cadeau : 500 thb offerts à tous les détenteurs de cartes de protection sociale pendant deux mois consécutifs, soit environ 14,6 millions de personnes, a déclaré Uttama.

Le deuxième cadeau visera les personnes de plus de 60 ans, à qui on donnera 500 thb supplémentaires pendant deux mois consécutifs. Environ 5 millions de personnes bénéficieront de cette politique et le budget requis pour cette mesure est de 5 milliards de Bt.

Enfin, les détenteurs de cartes de protection sociale qui élèvent des enfants âgés de 0 à 6 ans recevront 300 thb pendant deux mois consécutifs. Cette mesure profitera à environ 800 000 personnes et nécessitera un budget de 500 millions de Bt.

Une fois ces mesures supplémentaires terminées, les détenteurs de la carte d'assistance sociale recevront à nouveau les subventions habituelles soit 500 thb pour les personnes âgées et 300 thb (7 ou 8 euros par mois ou 10 bahts par jour) par mois d'allocations familiales.

Afin de soutenir les agriculteurs touchés par la sécheresse, les intérêts sur les prêts de la Banque de l'agriculture et des coopératives agricoles seront réduits et la période de remboursement de la dette prolongée à partir du mois d'août.

https://forum.thaivisa.com/topic/1118156-govt-injecting-bt370-bn-to-achieve-3-growth/

Dans le même temps le nombre d'ultra riches thaïlandais augmente.

 

https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14381-la-tha%C3%AFlande-va-injecter-10-milliards-de-dollars-dans-l%C3%A9conomie-pour-tenter-de-relancer-la-croissance/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1176 le: août 23, 2019, 08:43:37 am »


Les exportations thaïlandaises vers les États-Unis en plein boum

La guerre commerciale américano-chinoise est une aubaine pour les exportateurs thaïlandais. Les exportations thaïlandaises vers les États-Unis ont largement augmenté au cours des sept premiers mois de l'année, en partie en raison de la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine, qui contraint les importateurs à se tourner vers la Thaïlande.

Au 30 juillet, les exportations thaïlandaises vers les États-Unis avaient augmenté de 16,4% pour atteindre 18,5 milliards de dollars américains (569,31 milliards de BTH), suivies de près par les exportations thaïlandaises vers la Chine, avec 16,3 milliards de dollars pour la même période. En juillet seulement, les exportations thaïlandaises aux États-Unis ont augmenté de 9,8%, pour atteindre 2,5 milliards de dollars.

Les exportations vers les États-Unis ont représenté 12,8% des exportations totales de la Thaïlande, suivies à 11,3% de celles vers la Chine, de janvier à juillet de cette année, a annoncé le ministère du Commerce.

L'année dernière, les exportations vers les États-Unis ont représenté 11,1% du total des exportations, contre 12% vers la Chine.

« La croissance des exportations thaïlandaises vers les États-Unis au cours des sept premiers mois est forte, en partie à cause de la guerre commerciale en cours et aussi parce que la Thaïlande propose des produits diversifiés pouvant répondre aux demandes du marché », a déclaré Pimchanok Vonkorpon, de "la Politique commerciale".

La Thaïlande exporte de nombreux types de produits aux États-Unis, tels que du caoutchouc, des automobiles et des pièces automobiles, des produits en acier, des appareils électroménagers, des aliments surgelés et de la décoration pour la maison, a-t-elle déclaré, ajoutant que la perspective du marché américain était globalement bonne.

Les exportations thaïlandaises ont rebondi à 4,28% en juillet pour atteindre une valeur totale de 21,2 milliards de dollars (652,3 milliards de Bt), principalement en raison des exportations d'or, a déclaré le ministère du Commerce. Sans l'or ni les produits pétroliers l'augmentation est de 1,6%.

«Ces chiffres nous soulagent. Le secteur des exportations se redresse et nous prévoyons une hausse pour le reste de l'année», a déclaré Pimchanok.

Orapin Sermpraphasilp, de la Fédération des industries thaïlandaises, a précédemment indiqué que de plus en plus d’importateurs américains se tournaient vers la Thaïlande, car les produits chinois sont maintenant soumis à des tarifs douaniers plus élevés.

Le 19 août, le Conseil de développement économique a également annoncé que certains investisseurs étrangers avaient commencé à délocaliser des usines de Chine vers la Thaïlande afin d'éviter des tarifs douaniers élevés.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14416-les-exportations-tha%C3%AFlandaises-vers-les-%C3%A9tats-unis-en-plein-boum/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1177 le: août 24, 2019, 09:10:27 am »


La Thaïlande construira la première bioraffinerie en Asie du Sud-Est

L’Agence nationale pour le développement scientifique et technologique (NSTDA) de la Thaïlande investira plus de 110 millions de dollars dans la construction d'une bioraffinerie dans le Couloir de l’innovation économique de l’Est (ECCi).

Son objectif est d’ajouter la valeur de la recherche biologique à la fabrication industrielle et de créer des produits innovants, tout en faisant de la Thaïlande un centre de la biotechnologie en Asie du Sud-Est.

Citant par la presse locale, le président de la NSTDA, Narong Sirilertworakul, a dit que le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha participerait à une cérémonie de mise en chantier de cette bioraffinerie, le 27 février 2020. En particulier, la phase 1A de ce projet devrait être achevée au premier trimestre de 2021.

Le développement d’une agriculture, d’une industrie et d’une bio-raffinerie ainsi que de la ville de l’innovation constitue un aspect marquant de ce projet.

Selon M. Narong, la Thaïlande va construire une bioraffinerie ayant une échelle similaire à celle de la fabrication industrielle. L'usine pourra traiter de nombreuses matières premières et fabriquer des produits diversifiés. Elle sera certifiée conforme aux normes des bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour la production de biens de consommation, tels que les aliments diététiques, des produits biochimiques et bioplastiques.

Il a ajouté que l'usine contribuerait à l'établissement d'une économie circulaire en Thaïlande et à la réduction des problèmes environnementaux en transformant les déchets en produits utiles.

Toujours selon lui, il s’agira de la première usine à titre expérimentale en Asie du Sud-Est et jouera un rôle crucial dans le développement de la technologie biologique en Thaïlande.

La Thaïlande projette à amener ce projet dans les autres marchés potentiels, tels que les États-Unis, l'Amérique du Sud et l'Afrique, afin de promouvoir le rôle de la Thaïlande dans ce domaine.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14418-la-tha%C3%AFlande-construira-la-premi%C3%A8re-bioraffinerie-en-asie-du-sud-est/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1178 le: août 28, 2019, 11:02:09 am »


Bourse : Les étrangers possèdent 30% des actions thaïlandaises

Le ratio de la participation étrangère sur le marché boursier thaïlandais en juin est estimé à 29,9% selon le Securities Exchange of Thailand (SET).

Sumitra Tangsamavorapong, chercheuse au SET, a déclaré que le ratio de propriété est obtenu à partir du registre des opérations et des informations commerciales du SET.

Elle a déclaré que 50% des actifs concernaient les secteurs des banques, de l'énergie et des services publics, ainsi que des technologies de l'information et des communications.

«Des investisseurs de 114 pays possèdent des actions en Thaïlande, soit quatre pays de plus que l'an dernier», a-t-elle déclaré.

Les principaux investisseurs étrangers se trouvent en Grande-Bretagne, à Singapour et aux États-Unis, suivis de Hong Kong, du Japon, de la Suisse, de Maurice, de la France, des Pays-Bas et du Luxembourg. La Chine n'est pas nommée.

Au total, ils détiennent une valeur cumulée de 4 590 milliards de Bt dans le SET.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14437-bourse-les-%C3%A9trangers-poss%C3%A8dent-30-des-actions-tha%C3%AFlandaises/?fbclid=IwAR1oiUahqT-kiXdePFkKRJZWgQWMD76Bx-BVp32uycQ12JpnwbGcrv1DKfY
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3469
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1179 le: août 30, 2019, 10:18:59 pm »



Le gouvernement dépensera 120 millions de Bahts pour stimuler le tourisme

Le ministre du Tourisme, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré que son ministère dépenserait quelque 120 millions de thb pour promouvoir et stimuler le tourisme, avec pour objectif une croissance d'au moins 7% du nombres d'étrangers cette année, ce qui serait énorme.

M. Phiphat a déclaré que les 120 millions de thb seront consacrés à des projets de relance et s'ajoutent à la distribution de 1 000 thb aux touristes Thaïlandais, qui est une mesure du ministère des Finances.

Phiphat a déclaré que le budget serait consacré à au moins trois mesures.

Une mesure concerne un projet intitulé « Visite toutes les régions de la Thaïlande pour 100 bahts ». Le projet sélectionnera au hasard 10 000 personnes chanceuses les 9 septembre, 10 octobre, 11 novembre et 12 décembre, qui recevront un forfait touristique pour lequel elles ne devront payer que 100 Bt (on imagine que la valeur du forfait se situera à au moins 10 000 bahts). On ne sait pas comment sera assurée l'impartialité de la sélection.

Dans une autre mesure, le ministère du Tourisme développera une application de porte-monnaie électronique. Les touristes qui l'utiliseront pour leurs dépenses lors de leurs voyages recevront une ristourne de 15%. On ne sait pas si tous les commerçants accepteront ce mode de paiement.

Dans la troisième mesure, les touristes seront encouragés à voyager en semaine au lieu des week-ends et des vacances prolongées. Ils recevront alors toute une gamme de privilèges et de réductions, a déclaré Phiphat. Il a précisé que les détails de la troisième mesure n'avaient pas encore été définis.

Le ministre a ajouté qu'il continuerait à réclamer une exemption de visa d'entrée pour les touristes chinois et indiens, bien que le gouvernement l'ait déjà rejetée.

Il a ajouté que son ministère étudie de nouveau la proposition et qu'il la soumettra une seconde fois au Cabinet. Même si le gouvernement rejette à nouveau la proposition, Phiphat est confiant que le tourisme connaîtra une croissance d'au moins 7%, ce qui est inférieur aux prévisions de 9,5% de l'Autorité du tourisme de Thaïlande mais ce qui serait, malgré tout, un grand succès.

Phiphat s'est dit confiant que l'objectif de 40 millions de touristes étrangers visitant le royaume cette année serait atteint. Il a ajouté que les touristes étrangers dépenseraient environ 3 370 milliards de baht dans le royaume.

Dans le cadre des mesures de promotion du tourisme pour les visiteurs étrangers, le gouvernement fera de la Thaïlande une plaque tournante des expositions internationales et s’efforcera de maintenir son statut de première destination touristique de l’Asean.

"Je voudrais dire aux touristes étrangers que la Thaïlande est à nouveau une démocratie et qu'ils ne doivent pas hésiter pas à visiter le pays", a déclaré Phiphat, ajoutant que les "touristes de qualité" originaires des pays occidentaux avaient cessé de visiter le royaume depuis plus de cinq ans.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14448-le-gouvernement-d%C3%A9pensera-120-millions-de-bahts-pour-stimuler-le-tourisme/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1180 le: septembre 04, 2019, 04:34:09 pm »


Le taux de chômage toujours aussi bas mais attention à la crise des exportations et du tourisme

Attendez-vous des pertes d'emplois en raison de la contraction des exportations et du ralentissement du tourisme: NESDC

Le chômage devrait augmenter dans un contexte de contraction des exportations et de ralentissement du tourisme, a averti lundi le Conseil national de développement économique et social (NESDC).


Le groupe de réflexion d’État a déclaré que, malgré un taux de chômage très bas et l’augmentation des revenus, le marché du travail doit être surveillé de près en raison du ralentissement de l’économie.

Au deuxième trimestre de l’année, 37,8 millions de personnes étaient employées, soit une baisse de 0,3% par rapport à la même période de l’année dernière, selon le rapport publié lundi.

L’emploi dans le secteur agricole a diminué de 4,0% en raison des conditions météorologiques défavorables et du manque d’eau pour l’agriculture, tandis que l’emploi dans les secteurs non agricoles a augmenté de 1,5%. Les secteurs qui ont connu une augmentation de l'emploi comprennent le transport et le stockage, la construction, l'éducation et les hôtels et restaurants - une augmentation de 7,2%, 6,2%, 3,1% et 1,1%, respectivement, a déclaré le secrétaire général de la NESDC, Thosaporn Sirisumphand.

Les secteurs de la vente en gros et au détail et de la fabrication ont enregistré une réduction de l’emploi de 0,4% et de 0,5% respectivement, ce qui est conforme au ralentissement des exportations.

Le taux de chômage était de 0,98, en légère hausse par rapport à 0,92 au trimestre précédent, mais il était inférieur au taux de 1,07% enregistré au deuxième trimestre de l’année dernière. Pour mémoire, la Thaïlande attire 5 millions d'étrangers qui font tourner l’économie du pays qui se trouve toujours en situation de plein emploi. On parle de plein emploi lorsque le taux de chômage est compris (suivant les économistes) entre 1 et 5 %.

«Les salaires réels dans le secteur privé ont augmenté de 4,7% et dans le secteur agricole de 5,4%, tandis que les salaires dans le secteur non agricole ont augmenté de 3,7%. La productivité globale du travail a augmenté de 2,6% », a déclaré Thosaporn.

Anusorn Tamajai, économiste à l'Université de Rangsit, a déclaré que le faible taux d'inflation avait contribué à la hausse des revenus. "Nous devrons peut-être revoir la méthode de calcul de l'inflation afin qu'elle reflète fidèlement les conditions économiques, car les gens se plaignent de la hausse du coût de la vie", a-t-il suggéré.

Le groupe de réflexion d'État s'inquiète des perspectives du marché du travail.

Le riz, le caoutchouc, le manioc et le sucre, les produits en caoutchouc, les pièces de matériel informatique, les circuits intégrés, les pièces de voitures particulières, les machines, les produits chimiques et les produits pétroliers sont les produits exportés qui ont connu une contraction importante au premier semestre. Cette contraction devrait toucher environ 5,1 millions de personnes au total.

Par ailleurs, le nombre de touristes va probablement diminuer, ce qui pourrait affecter le secteur des services et les industries connexes. Le ministre du tourisme continue de prétendre que le nombre de touristes augmente, s'il a raison, il n'y aura pas de licenciement dans ce secteur.

Le gouvernement a déjà approuvé des mesures pour atténuer les effets du ralentissement économique. L'une d'entre elles consiste à soutenir les nouveaux modèles commerciaux en forte croissance (uberisation), par exemple les services de livraison express tels que Lineman, Grab, Foodpanda, etc. qui font partie du secteur du transport / stockage. L'emploi dans ce secteur a augmenté de 7,2% et devrait continuer à croître parallèlement à la croissance du commerce en ligne.

Les agences gouvernementales doivent revoir les réglementations pour protéger les employés des entreprises des plateformes en ligne comme ceux des autres secteurs, a déclaré le NESDC.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14460-le-taux-de-ch%C3%B4mage-toujours-aussi-bas-mais-attention-%C3%A0-la-crise-des-exportations-et-du-tourisme/?fbclid=IwAR1VFDx3z1yMnfr1bbixmqsqfGtSjNo3rWmKGNhtf2vPYaZV327yRXl7QiM
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14439
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1181 le: septembre 04, 2019, 09:20:22 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/110579-tha-lande-france-la-force-du-baht-derriere-le-poisson-surgele-thailandais


La force du baht derrière le poisson surgelé thaïlandais...  :wonder

La monnaie thaïlandaise n'a jamais été aussi forte. L'on sait combien ce sujet fait débat au sein de la communauté des français du Royaume. Mais certains en profitent:les investisseurs étrangers installés en Thaïlande depuis plusieurs années, et les entreprises Thaïlandaises présentes en Europe pour fabriquer sur place.

La Journal du dimanche, sous la plume de son correspondant Loic Grasset, détaille les gains réalisés grâce au baht fort par le roi siamois du poisson surgelé installé en Bretagne: Thai Union.

Le numéro un mondial du poisson en boîte et surgelé vient d'Asie. Thai Union est le numéro un mondial du poisson en boîte et surgelé, et le propriétaire des groupes français Petit Navire et MerAlliance.

Tout le monde l'ignore mais, depuis cinq ans, le baht thaïlandais est la devise la plus puissante du monde. Celle qui s'est le plus appréciée par rapport aux autres (+ 35% face à l'euro, par exemple) devant le franc suisse.

Une aubaine pour les géants industriels et agroalimentaires du royaume, qui ont multiplié les emplettes à l'étranger à prix dégriffés. Et au premier rang d'entre eux, Thai Union, la multinationale du poisson qui produit une boîte de thon sur cinq dans le monde et détient les plus grosses fermes de crevettes de la planète.

Depuis dix ans, ce groupe familial, créé en 1977 à Samut Sakhon, en périphérie de Bangkok, qui a débuté en mettant du thon en boîtes pour les autres marques, a multiplié les acquisitions à l'étranger.…

L'intégralité de l'article est disponible sur le site du Journal du Dimanche, dont nous vous recommandons la lecture ici.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1182 le: septembre 05, 2019, 08:09:19 am »


L'inflation toujours très faible grâce à la baisse des produits pétroliers

L’indice des prix à la consommation, ou inflation, a augmenté de 0,52% en août par rapport au même mois de l’année dernière. C'est inférieur au taux de 0,98% observé en juillet de cette année, a annoncé lundi le ministère du Commerce.

L’inflation au cours des huit premiers mois de cette année atteint 0,87% par rapport à la même période de l’année dernière, a annoncé le ministère.

Une augmentation de 5,15% du prix des produits frais - principalement du riz gluant, du porc, des œufs, des fruits et des légumes - est la principale raison de l'inflation en août.

Cependant, les coûts énergétiques ont diminué de 5,16% à la suite d'une baisse des prix mondiaux, a indiqué le ministère.

Alors que l’économie mondiale, y compris celle du pays, connaît une légère croissance, le ministère affirme que l’inflation sera cette année comprise entre 0,7% et 1,3%.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14459-linflation-toujours-tr%C3%A8s-faible-gr%C3%A2ce-%C3%A0-la-baisse-des-produits-p%C3%A9troliers/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1183 le: septembre 07, 2019, 08:13:45 am »


La Thaïlande porte sa production de véhicules à 2,5 millions d’unités par an

La Thaïlande, l’une des plus importantes plateformes de l’industrie automobile en Asie du Sud-Est, envisage de porter sa production annuelle à 2,5 millions de véhicules à moyen terme, dont 200.000 voitures électriques, a annoncé l’institut thaïlandais de l’industrie automobile le 4 septembre 2019.

La Thaïlande atteindrait à moyen terme une production 2,5 millions de véhicules par an, dont 1,5 million destinés au marché intérieur, a indiqué le président par intérim de l’Institut, Adisak Rohitas, précisant que 15% des véhicules seraient électriques.

Le parc automobile en Thaïlande s’élève aujourd’hui à environ 15 millions de véhicules (moteur à essence) et le ministère de l’Énergie s’attend à porter à 1,2 million le nombre des véhicules électriques et à moteurs hybrides. La production des véhicules électriques ciblera notamment ceux destinés au transport public tels que les bus, les Tuk Tuk et les taxis motos, a-t-il dit.

Le pays compte actuellement moins de 1.500 véhicules électriques, soit à peine 0,004% des véhicules immatriculés.

Cela devrait bientôt changer car le milliardaire thaïlandais et magnat de l’électricité, Somphote Ahunai, a annoncé son intention de mettre plus de 5000 véhicules électriques sur les routes thaïlandaises et déployer 700 stations de recharge d’ici l’an prochain.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14476-la-tha%C3%AFlande-porte-sa-production-de-v%C3%A9hicules-%C3%A0-25-millions-d%E2%80%99unit%C3%A9s-par-an/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14439
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1184 le: septembre 07, 2019, 09:07:11 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/communaute/110587-thailande-france-comment-mieux-se-comprendre-cote-business-entre-fran-ais-et-thailandais


Comment mieux se comprendre, coté business, entre français et thaïlandais ? :wonder

Cette question nous taraude tous. Comment mieux se faire comprendre et comment passer outre nos différences culturelles lorsque français et thaïlandais doivent travailler ensemble au quotidien ? Cette interrogation sera au cœur du séminaire organisé par la Chambre de commerce franco-thaï lors de ses ateliers transculturels du 4 et 11 octobre prochain au Novotel Bangkok Ploenchit-Sukhumvit. Parce que sans compréhension mutuelle, obtenir de bons résultats est juste impossible.

La chambre de commerce franco-thaï n'est pas seulement un aréopage d'hommes et de femmes d'affaires. Il s'agit aussi d'un club préoccupé par une meilleure compréhension mutuelle entre les entrepreneurs français et thaïlandais. Pas besoin de vous faire un dessin: les questions interculturelles sont en effet un facteur important affectant la dynamique de l'équipe en Thaïlande.

Cet atelier interculturel de deux jours, les 4 et 11 octobre, vise à sensibiliser entre les employés thaïlandais et étrangers afin de les aider à mieux travailler ensemble.

L'atelier se tiendra dans une démarche de coaching de groupe très dynamique par trois formateurs experts français et thaïlandais avec plus de 15 ans de travail en Thaïlande et l'ASEAN.


Sortir de sa zone de confort

Les animateurs aideront les participants se déplaçant hors de leur zone de confort. Les participants examineront de véritables études de cas et de participer à des jeux de rôle.


À la fin de l'atelier, les participants pourront:

Reconnaître l'impact de chaque culture sur des situations pratiques d'affaires.

Développer les compétences spécifiques pour améliorer leur entreprise et de l'efficacité de gestion dans un environnement interculturel.

Développer leur plan d'action personnel pour accroître leurs compétences en leadership mondial.


Cet atelier est conçu pour:

Des professionnels thaïlandais et étrangers qui travaillent actuellement en Thaïlande (depuis 3 mois au moins).

Des membres d'une équipe multi-culturelle et des chefs d'équipe.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14439
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1185 le: septembre 09, 2019, 09:27:16 pm »

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/les-grands-distributeurs-de-thailande-cesseront-de-distribuer-des-sacs-plastiques-des-janvier-2020-8163


Les grands distributeurs de Thaïlande cesseront de distribuer des sacs plastiques dès janvier 2020...  :clap

Le ministre de l’environnement thaï a annoncé un accord important entre les grands distributeurs, les fabricants de plastiques et les grands magasins pour cesser de distribuer des sacs plastiques à usage unique à leurs clients. Ce nouveau programme débutera l’an prochain.

Au cours des dernières années plusieurs grands distributeurs ont fait campagne pour réduire les quantités de sacs plastiques à usage unique, mais elles ont plus été des campagnes de relations publiques que de réelles tentatives de réduire les quantités de déchets plastiques générées par ces compagnies.

Le ministre Varawut Silpa-archa a indiqué que le Ministère de l’Environnement avait invité de nombreux partenaires thaïs à se joindre aux campagnes du ministère contre l’utilisation des sacs plastiques à usage unique.

“Cette coopération pourra aider la Thaïlande à sortir de la liste des principaux pollueurs.”

Parmi ces partenaires se trouvent Central Group, The Mall Group, CP All (propriétaire de 7Eleven), Siam Makro, Robinsons, Bangchak Retail, Big C Supercentre, Index Living Mall et PTT, ainsi que diverses associations telles que Plastic Industry Club ou Thai Retailers Association.

Ces partenaires se sont engagés à cesser de distribuer des sacs plastiques à usage unique à leurs clients dès janvier.

“Ce type de campagne aurait dû être mis en place il y a longtemps. Nous avons perdu tellement de temps à négocier. Mais nous l’avons fait.”

Dès Janvier les clients devront apporter leurs propres sacs.

“Une campagne comme celle là montre que la Thaïlande, sixième pays au monde produisant le plus de déchets, tente de réduire ses déchets plastiques. Les estimations indiquent que les thaïs utilisent 45 milliards de sacs plastiques à usage unique par an.”

En 2022, une interdiction des emballages alimentaires en polystyrène et d’autres plastiques tels que les pailles et les gobelets.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1186 le: septembre 10, 2019, 08:42:00 am »


Les mini-agences bancaires dans les magasins de proximité sont un succès

Les banques commerciales ayant recours à des magasins de proximité comme agents constatent une croissance mensuelle allant jusqu'à 25%, avec 3 millions de transactions et des dépôts d'une valeur de 16 milliards de Bahts (dans ces minis agences).

Preedee Daochai, directeur exécutif de la Kasikorn Bank, a déclaré que le recours aux magasins de proximité pour gérer les transactions financières est devenu très populaire parmi les clients de la banque. "Plus de 80% de nos transactions ont été effectuées dans des "dépanneurs" ouverts 24h / 24 tels que 7-Eleven et Family Mart", a-t-il déclaré. "Depuis le début du deuxième trimestre, ces agents bancaires ont réalisé 3 millions de transactions, pour un dépôt total de 16 milliards de Bt. En août seulement, l'utilisation des magasins de proximité a atteint 1,2 million de transactions, avec des dépôts de 5 milliards de Bt."

Preedee a précisé que les transactions via des agents bancaires avaient augmenté de manière exponentielle depuis le mois de mai, lorsque la banque a commencé à collaborer avec 7-Eleven, la plus grande chaîne de "dépanneurs" de Thaïlande.

"En mai, nous n'avions vu que 300 000 transactions, avant de doubler en juin, d'atteindre 900 000 en juillet et finalement 1,2 million de transactions en août", a-t-il déclaré.

Le directeur a ajouté que la raison en était la commodité de pouvoir effectuer des transactions à toute heure du jour et de la nuit. "Leur disponibilité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, répond aux besoins des marchands ambulants, qui déposent généralement leurs recettes après la fermeture des marchés de nuit", a-t-il déclaré.

«Kasikorn Bank travaille en partenariat avec 7-Eleven, Family Mart, les stations-service Bangchak et Amazon Cafe, créant ainsi plus de 15 000 guichets bancaires dans tout le pays», a ajouté Preedee.

Aphiphan Jaroen-Anusorn, directeur général de Siam Commercial Bank, a déclaré que la banque comptait plus de 20 000 agents proposant "SCB Service" via une collaboration avec 7-Eleven, Thailand Post, Tesco Lotus et The Mall.

"Cette année, la banque a enregistré plus de 3 millions de transactions via des agents bancaires, avec des dépôts s'élevant à 15 milliards de Bt", a-t-elle ajouté. "En moyenne, le nombre de transactions augmente de 25% par mois", a-t-elle déclaré.

Phayong Sriwanich, directeur général de la banque Krungthai, a déclaré que bien que le fait d'encourager les transactions via des agents bancaires ne fasse pas partie des priorités de la banque, Krungthai pourrait suivre cette tendance à l'avenir pour offrir à ses clients un éventail plus large de services.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1187 le: septembre 11, 2019, 08:34:29 am »


Le ministre du Tourisme demande que les fonctionnaires aient deux jours de congé en plus pour qu’ils puissent dépenser davantage

Le ministre du Tourisme, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré qu'il demanderait ce mardi au gouvernement d'accorder deux jours de vacances supplémentaires aux fonctionnaires et aux employés des entreprises d'État pour stimuler le tourisme.

Le ministre a dit qu'il demanderait au Cabinet d'autoriser les fonctionnaires à prendre deux jours de congé en octobre sans que ce soit défalqué de leurs congés payés. Pour mémoire, les congés payés en Thaïlande sont très restreints.

Le ministre s’est dit confiant que ces vacances supplémentaires, si elles étaient approuvées, soutiendraient le projet "Dégustation et shopping" du gouvernement. Cela encouragerait les magasins à s’inscrire auprès du ministère du Tourisme pour participer au projet.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14490-le-ministre-du-tourisme-demande-que-les-fonctionnaires-aient-deux-jours-de-cong%C3%A9-en-plus-pour-qu%E2%80%99ils-puissent-d%C3%A9penser-davantage/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1188 le: septembre 11, 2019, 09:42:08 am »


Le gouvernement demande plus d'argent à Pékin pour trois projets, notamment l'autoroute Bangkok-Kunming

Le vice-Premier ministre Jurin Laksanawisit a dirigé les discussions entre la Chine et la Thaïlande sur le renforcement de leur partenariat commercial, dans le but d'obtenir 130 millions de yuans supplémentaires pour trois projets, dont une autoroute reliant la capitale thaïlandaise à Kunming, dans le Yunnan.

M. Jurin, qui est également ministre du Commerce, a déclaré lundi à Bangkok, à l'issue de la 18e réunion des ministres de l'économie Asie-Chine à Bangkok, que la prochaine étape consistait à améliorer la coopération.

"[Certains membres de] l'Asean et la Chine ont conclu un accord de libre-échange, ou ALE, depuis plus de 15 ans", a-t-il déclaré. Depuis août 2019, tous les membres de l'ASEAN ont signé l’accord de libre-échange Asie-Chine.

Selon le vice-Premier ministre chinois, la Chine a mis en place un fonds de coopération entre le Mékong et le Lanchang doté de 300 millions de yuans.

"Nous avons déjà affecté 50 millions de yuans de ce fonds à la préparation d'une plate-forme en ligne pour le tourisme dans la région et la formation des entrepreneurs à la traçabilité des produits", a déclaré Jurin.

"Après cette réunion, la Thaïlande cherche à obtenir un financement supplémentaire de 130 millions de yuans de la Chine pour soutenir trois projets", a-t-il déclaré. «Ces projets sont l’autoroute R3A reliant Bangkok à Kunming, la formation d’entrepreneurs de nouvelle génération et le développement du commerce en ligne entre le Cambodge, le Laos, le Myanmar, le Vietnam et la Thaïlande.»

Les délégués chinois ont accusé réception de cette demande et vont l'étudier, a déclaré Jurin.

En 2018, les échanges commerciaux entre l’Asean et la Chine ont dépassé 479 milliards de dollars (14 600 milliards de Bt), soit de 17% en part de marché.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14488-le-gouvernement-demande-plus-dargent-%C3%A0-p%C3%A9kin-pour-trois-projets-notamment-lautoroute-bangkok-kunming/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14439
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1189 le: septembre 14, 2019, 08:40:57 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/societe/110622-thailande-pollution-l-abandon-des-emballages-plastiques-se-confirme?


L'abandon des emballages plastiques se confirme...  :clap

Avouons-le: nous avons tous de la peine à y croire. Le jour viendra-t-il où la distribution de sacs plastiques tous azimuts s'achèvera en Thaïlande ? Les autorités tiennent en tout cas parole et les actes législatifs se succèdent dans le sens de l'élimination des plastiques à usage unique. Les «brèves de l'ASEAN» font le point sur les dernières initiatives des pouvoirs publics en la matière.

Avouons-le: nous avons tous de la peine à y croire.

Le jour viendra-t-il où la distribution de sacs plastiques tous azimuts s'achèvera en Thaïlande ?

Les autorités tiennent en tout cas parole et les actes législatifs se succèdent dans le sens de l'élimination des plastiques à usage unique. Les «brèves de l'ASEAN» font le point sur les dernières initiatives des pouvoirs publics en la matière.

Les principaux groupes de la grande distribution en Thaïlande ont signé un accord contre l’usage de sacs plastiques à usage unique dans les magasins dès janvier 2020.

Ils avaient été invités à trouver un accord par le ministère de l’environnement thaïlandais.

À l’heure actuelle la Thaïlande utilise environ 45 milliards de sacs plastique à usage unique par an. Selon les autorités, cet accord dans le secteur de la distribution entraînera une baisse de 30 % de leur utilisation.

Pour mémoire, la Thaïlande est le 6ème contributeur à la pollution des océans par le plastique.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3469
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1190 le: septembre 16, 2019, 07:43:57 pm »

La Thaïlande devient le premier exportateur mondial de caoutchouc !

Le Département des négociations commerciales (DTN) a révélé que la Thaïlande était le premier exportateur mondial de caoutchouc, la Chine étant le plus grand marché. Tout ceci grâce aux accords de libre-échange avec de nombreux pays.

Mme Auramon Sapthaweetham, directrice du DTN, a révélé qu'en 2018, la Thaïlande a exporté pour plus de 4,6 milliards de dollars de caoutchouc, soit 1,82% du total des exportations thaïlandaises.

La Chine était le plus gros marché importateur de caoutchouc thaïlandais, pour une valeur de 1,96 milliard de dollars, soit 43% des exportations totales de caoutchouc thaïlandais. Les autres marchés importants étaient les pays de l'Asie du Sud-Est, les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud.

Les 13 accords de libre-échange conclus par la Thaïlande avec 18 pays ont joué un rôle de premier plan dans l’exportation de caoutchouc grâce à l’élimination des droits de douane et aux opportunités commerciales qu'ils ont générés.


https://forum.thaivisa.com/topic/1123577-dtn-thailand-becomes-world’s-biggest-rubber-exporter/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1191 le: septembre 19, 2019, 08:47:08 am »


La banque centrale assure que les jeunes empruntent trop et que les paysans gagnent en moyenne moins de 5000 bahts par mois

La nouvelle génération dépense trop !... C’est ce que le gouverneur de la Banque de Thaïlande, Veerathai Santiprabhob, a tenté de faire comprendre au séminaire "Initiative royale : une immunité pour la structure économique thaïlandaise", qui s’est tenu lundi à Bangkok.

Veerathai a déclaré que la dette des ménages augmentait considérablement, en partie à cause de la politique de la première voiture et de la concurrence sur les prêts à la consommation à zéro pour cent.

Un examen du comportement des Thaïlandais a révélé qu’ils dépensaient plus d’argent et contractaient des dettes plus lourdes. C'est particulièrement le cas pour la nouvelle génération, qui vient d'obtenir son diplôme et commence à travailler, mais dépense trop et achète en ligne, a-t-il déclaré.

Les taux d'intérêt bas depuis un certain temps n'incitent pas à épargner, a déclaré Veerathai. La banque centrale essaie donc d'encourager davantage d'épargne en prenant des mesures concernant les cartes de crédit personnelles, comme le ratio prêt / valeur et en ouvrant des "cliniques" contre le surendettement.

Par ailleurs (et en écho à l'article d'hier qui disait que les gens, excédés par les inégalités, ne cessent de demander de l'argent au premier ministre) plus de 40% des agriculteurs sont toujours (très) pauvres, avec un revenu mensuel moyen de 4 750 Bt. Ceci les incite à s’installer en ville. Il est temps de croire en l’approche de "l’économie de suffisance", qui doit être suivie immédiatement, a déclaré Veerathai. Il s'agit d'une référence aux idées du roi Rama 9.

La dette des ménages est actuellement élevée à 12,9 milliards de Bt, soit 78,7% du produit intérieur brut, selon la banque centrale.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14527-la-banque-centrale-assure-que-les-jeunes-empruntent-trop-et-que-les-paysans-gagnent-en-moyenne-moins-de-5000-bahts-par-mois/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1192 le: septembre 20, 2019, 04:52:05 pm »


La Thaïlande renforce la promotion du tourisme pour la croissance économique

L'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) a renforcé ses plans de marketing pour le dernier trimestre de cette année dans le but de stimuler le tourisme national et d'atteindre l’objectif de 170 millions de voyages fixé pour 2019.

Le gouverneur de l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), Yuthasak Supasorn, a déclaré que deux nouvelles campagnes seraient mises en œuvre après avoir reçu l'aval du Cabinet la semaine prochaine : "Visit Thailand with 100 Baht" (Visiter la Thaïlande avec 100 bahts) et "Shocking Weekday Travel" (Voyage choquant pendant les jours de la semaine).

Selon lui, les touristes bénéficieraient de rabais importants et d'offres sur les services touristiques dans le cadre de ces campagnes, qui se poursuivront jusqu'à la fin de l’année.

L’offre de 1.000 bahts et le remboursement de l’argent sont parmi des mesures de relance économique, qui pourraient encourager chaque mois au moins 20 millions de Thaïlandais à voyager dans le pays, cela aiderait à atteindre l’objectif de 170 millions de voyages intérieurs, a déclaré Yuthasak Supasorn.

Le tourisme représente environ 20% de l’économie thaïlandaise. Cependant, en raison des tensions géopolitiques et de la stagnation économique, le service tertiaire thaïlandais a connu une croissance lente au cours des huit premiers mois de l'année. En effet, le tourisme intérieur n’a progressé que de 1,3% sur un an, avec 103,53 millions de voyages, tandis que le nombre d'arrivées internationales était estimé à 26,5 millions, en hausse de 2,6%.

Compte tenu de la situation morose, le ministère thaïlandais du Tourisme et des Sports a revu à la baisse ses prévisions concernant les arrivées étrangères. Ces dernières sont estimées pour l'heure à 39-39,8 millions cette année, contre 40,2 millions auparavant.

L'Autorité du tourisme de Thaïlande est convaincue que l'objectif est réalisable, étant donné que la haute saison du tourisme approche et que davantage de campagnes seront lancées pour stimuler le marché.

Auparavant, la Thaïlande a supprimé les frais de visa à l'arrivée de 2.000 bahts pour les citoyens en provenance de 19 pays, dont la Chine et l'Inde, et cette décision est valable jusqu'à la fin d'avril prochain.

Comme la durabilité est devenue une tendance mondiale, Yuthasak Supasorn a déclaré que l'Autorité du tourisme de Thaïlande considérera le tourisme responsable comme un projet phare de la prochaine année fiscale qui commencera le mois prochain. La TAT organisera plusieurs campagnes de sensibilisation auprès des touristes, telles que l'initiative "Upcycling the Oceans" (Recycler les océans) dans le but de réduire l'impact du tourisme sur l'environnement.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14537-la-tha%C3%AFlande-renforce-la-promotion-du-tourisme-pour-la-croissance-%C3%A9conomique/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1193 le: septembre 22, 2019, 11:05:50 am »


Le gouvernement souhaite élever le niveau de vie de 14 millions de pauvres

Le gouvernement souhaite améliorer la qualité de vie de quelque 14 millions de personnes à faible revenu inscrites aux plans de sécurité sociale pour leur accorder des prêts afin de créer des microentreprises, a déclaré le vice-Premier ministre, Somkid Jatusripitak.

Somkid a ouvert samedi un séminaire sur « Unissons nos forces pour conduire le développement économique durable; Pracharat crée la Thaïlande» à Impact Muang Thong Thani.

"Nous organisons cet événement dans le but de forger une collaboration entre les secteurs privé et public afin de trouver des moyens d'améliorer la qualité de vie et les revenus des personnes aux revenus les plus faibles du pays", a déclaré Somkid lors du séminaire.

L'événement a rassemblé 2 400 représentants des secteurs public et privé et des communautés du pays.

Le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré lors de ce même séminaire que le ministère des Finances allait annoncer des mesures pour inciter le secteur privé à participer au développement des communautés.

« Lorsque nous parlons de développement de l'industrie de transformation agricole, le secteur privé doit se joindre à nous pour développer des produits et un marketing. Cela signifie que nous devons forger une coopération entre les secteurs public et privé », a-t-il déclaré.

Le département du Trésor du ministère des Finances doit trouver également des terrains vacants pour les rendre disponibles et en faire des marchés qui permettraient aux communautés locales de vendre leurs produits.

"Nous avons également pour politique d'utiliser des institutions publiques telles que la caisse d'épargne gouvernementale, la Banque pour l'agriculture et les coopératives agricoles, l'autorité thaïlandaise du tourisme et d'autres pour trouver des moyens de créer des emplois pour les personnes à faibles revenus du pays", a-t-il déclaré.

Uttama a déclaré que la politique du gouvernement visant à améliorer la qualité de vie des personnes à faible revenu seraient la base pour améliorer la croissance économique durable du pays.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14550-le-gouvernement-souhaite-%C3%A9lever-le-niveau-de-vie-de-14-millions-de-pauvres/?fbclid=IwAR0Lzbp4PMN2D7kFxPQlN53YGkGWdCCKjgeHfGBll8eq8XA45-wSCekJrOg
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14439
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1194 le: septembre 24, 2019, 10:55:33 pm »

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/economie/110671-cambodge-economie-attention-nuages-europeens-et-opportunites-chinoises-a-l-horizon?


ECONOMIE - Attention, nuages européens et opportunités chinoises à l'horizon...

Exemple de contribution à retenir: l'article récent de Jean Raphaël Chaponnière sur l'économie cambodgienne confrontée selon lui à de sérieux nuages à terme.
Des nuages du côté de l'Union européenne, qui menace de supprimer les avantages tarifaires dont profitent les exportations cambodgiennes. Des opportunités du côté de la Chine, pressée d'exploiter les ressources naturelles du royaume. Retrouvez ici le site d'Asialyst.


Partant d’un niveau de revenu très faible, le Cambodge, avec ses 16 millions d’habitants, est depuis dix ans l’économie la plus dynamique d’Asie. Sa croissance, très inégalement répartie, crée de nombreux emplois salariés. Elle est tirée par l’exportation d’habillement et la construction dopée par la Chine.


Menaces sur l'habillement

Au début de la décennie 1990, l’industrie cambodgienne de l’habillement se résumait à des activités artisanales d’une part et d’autre part, à une dizaine d’entreprises étrangères attirées par un code d’investissement libéral et par l’ouverture des marchés américain et européen aux exportations de ce pays pauvre.

Entre 1990 et 2005, l’emploi dans l’habillement a augmenté de 10 000 à 200 000 salariés et le Cambodge est apparu dans le radar des grandes enseignes. Il n’a pas été marginalisé par la montée spectaculaire des exportations chinoises qui a suivi la libéralisation des échanges mondiaux de produits textiles.

Entre 2005 et 2018, sa part du marché mondial de l’habillement a progressé de 0,6 % à 2,6 %, loin derrière la Chine (30%), le Bangladesh (7,8%) ou le Vietnam (6,4 %).


660 000 emplois

Désormais, le pays se rapproche de l’Inde et exporte plus d’articles d’habillement que le continent africain. L’industrie de l’habillement a créé 660 000 emplois, soit la moitié de l’emploi salarié au Cambodge. Un cinquième des ménages bénéficierait des transferts des jeunes ouvrières.

Sur quoi repose la compétitivité de ce secteur ? Ce n’est pas seulement sur les coûts salariaux : le salaire minimum est deux fois plus élevé qu’au Bangladesh, et il a rejoint celui du Vietnam (180 dollars), alors que la productivité augmente lentement. Le secteur bénéficie en plus des facilités offertes par l’accord Tout Sauf les Armes (TSA). Depuis 2001, le TSA offre un accès libre de droits de douane sur le marché européen aux exportations cambodgiennes.

L’absence d’exigence sur l’origine des entrants – dont les tissus qui représentent près de la moitié du coût d’un article – autorise les entreprises de confection – chinoises, taïwanaises, coréennes – à utiliser des tissus importés de Chine.


Chaussures de sport

L’industrie s’est diversifiée vers les chaussures de sport – le Cambodge est le dixième fournisseur mondial. Chaussures et articles d’habillement représentent les trois-quarts des exportations, dont un peu moins de la moitié vers l’Europe et un cinquième vers les États-Unis où elles sont assujetties à un droit de douane de 14 %.

Suspension possible coté européen. Les jours du TSA sont comptés. D’une part, ce régime est réservé aux pays les moins avancés, une catégorie que le Cambodge va quitter. D’autre part, il peut être suspendu en cas de violations « sérieuses et systématiques » des droits de l’homme. Or en 2018, après avoir interdit le Parti du sauvetage national, principal formation d’opposition, Hun Sen a raflé tous les sièges aux élections.

La Commission européenne a réagi en lançant en mars dernier la procédure d’exclusion temporaire du TSA. L’UE a enquêté auprès de l’administration, la société civile et les représentants des Nations Unies : elle a remis son rapport début septembre sur les atteintes aux droits politiques, les procédures d’acquisition des terres et les droits syndicaux. Le gouvernement cambodgien a un mois pour réagir et la Commission prendra sa décision finale d’ici février 2020.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1195 le: septembre 25, 2019, 08:36:10 am »


La Chine se recentre sur son marché intérieur et cela «portera gravement atteinte aux exportations thaïlandaises» dit l’ambassadeur

Les exportateurs thaïlandais seront confrontés à un grand défi lorsque la Chine se concentrera davantage sur son économie nationale en raison de sa guerre commerciale avec les États-Unis.

Dans une interview accordée à Nationmultimedia, l'ambassadeur de Chine en Thaïlande, Lyu Jian, a confirmé que même si la Chine continuait à soutenir le commerce multilatéral dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce, elle mettrait davantage l'accent sur l'économie nationale.

L’ambassadeur a toutefois indiqué qu’il prévoyait de bonnes relations économiques avec la Thaïlande et l’Asean en liant son initiative « des nouvelles routes de la soie » aux projets « Thaïlande 4.0 » et « Corridor économique de l’Est ».

Cependant, Sompop Manarungsan, président de l’Institut de gestion de Panyapiwat, a déclaré que l’attention de la Chine à sa propre économie nationale, conjuguée au ralentissement de la croissance et au différend commercial en cours, constituerait un sérieux défi pour les exportateurs thaïlandais.

Il a ajouté que la Thaïlande devrait également se concentrer sur son économie nationale et cesser de compter trop sur les exportations. À l'heure actuelle, la valeur annuelle des exportations représente environ 60% du produit intérieur brut, ce qui est trop élevé, a-t-il déclaré, ajoutant que cela devrait être ramené à environ 30%.

Pour sa part, Chao Kengchon, directeur général du Centre de recherche Kasikorn, a déclaré que, bien que la Chine dispose de la marge de manœuvre budgétaire nécessaire pour stimuler son économie nationale, elle devra faire face à l'importante tâche de rendre son développement économique durable. Comme la Thaïlande, la Chine devient une société vieillissante en raison du faible taux de natalité, ce qui conduira à la diminution des forces actives et à la hausse du coût de l'aide sociale.

Pimchanok Vonkorpon, du Bureau de la politique commerciale, reste toutefois optimiste, affirmant que, bien que les produits manufacturés aient été affectés par la guerre commerciale, les importations de fruits frais en Chine ont augmenté ces dernières années. Par exemple, a-t-elle dit, le durian, le mangoustan et le longane restent très populaires parmi les consommateurs chinois.

"Ce qui m'inquiète, c'est leur qualité et leur logistique", a-t-elle déclaré.

Les autorités doivent donc veiller à maintenir la qualité des produits. La Thaïlande doit également améliorer sa logistique, car les marchandises en direction de Chine doivent toujours passer par la route via le Vietnam.

Selon le ministère du Commerce, les exportations thaïlandaises vers la Chine de janvier à août de cette année représentaient 18,9 milliards de dollars américains (576,4 milliards de Bt), soit une baisse de 6,92% sur un an, tandis que les exportations aux États-Unis se chiffraient à 21,1 milliards de dollars, enregistrant un bond de 14,89 pour cent.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14559-la-chine-se-recentre-sur-son-march%C3%A9-int%C3%A9rieur-et-cela-%C2%ABportera-gravement-atteinte-aux-exportations-tha%C3%AFlandaises%C2%BB-dit-l%E2%80%99ambassadeur/?fbclid=IwAR0Po7m5Do_6XsHWVoY2J21nV5CmmaK2n9BSVFXiLeVU0vPFw_2Z0RbxgZY
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1196 le: septembre 26, 2019, 07:58:26 am »


Le budget 2020 affiche une dette publique de 894 milliards de bahts

Le Cabinet approuve une dette publique d'un montant de 894 milliards de Bt pour 2020.

Le Conseil des ministres a approuvé mardi 24 septembre une dette publique planifiée de 894 milliards de Bt pour l'exercice 2020, les sommes les plus importantes étant injectées dans les chemins de fer de Thaïlande, qui recevront 65 milliards de Bt, et 56,8 milliards de Bt seront destinés à Thai Airways International.


Ratchada Thanadirek, porte-parole du gouvernement, a déclaré que le Cabinet avait également approuvé des plans de gestion des dettes existantes d'un montant de 831,2 milliards de Bt et un plan de remboursement de la dette de 398,4 milliards de Bt. Les plans ont été proposés par le ministre des Finances, Uttama Savanayana.

La nouvelle dette publique contribuera à augmenter le ratio dette publique / produit intérieur brut à 42,76%, contre 41,45% pour l'exercice 2019.

Par ailleurs, la dette extérieure représente 2,86% de la dette totale, ce qui est bien en deçà de l'objectif de 10%, grâce à une gestion prudente. En juillet, la dette publique s'élevait à 6 900 milliards de Bt, soit 41,45% du PIB.

Le gouvernement a dû emprunter pour augmenter ses liquidités, financer ses plans de relance économique et couvrir ses investissements dans les infrastructures. Le gouvernement empruntera 570 milliards de Bt sur le marché intérieur pour financer les déficits budgétaires de l'exercice 2020 et empruntera des fonds en devises équivalant à 3,5 milliards de Bt pour financer des projets de développement.

Afin d'aider les entreprises d'État à obtenir un financement peu coûteux, le gouvernement prêtera à des agences d'État importantes. Par exemple, les chemins de fer de Thaïlande obtiendront des prêts du gouvernement pour financer ses neuf projets d'investissement d'une valeur de 65 milliards de Bt, tandis que l'autorité en charge des métros recevra des prêts d'une valeur de 20 milliards de Bt pour financer ses projets de transport en commun à Bangkok.

Sur les 13 entreprises d’Etat qui emprunteront un total de 145,1 milliards de Bt, Thai Airways prend une part importante à 56,8 milliards de Bt pour acheter de nouveaux avions et accroître ses liquidités, tandis que la Provincial Electricity Authority emprunte 20 milliards de Bt , la National Housing Authority aura 4 milliards de Bt et l’Administration provinciale des eaux usées à 6 milliards de Bt.

Le projet de loi budgétaire pour l'exercice 2020 devrait être examiné par le Parlement le 17 octobre en première lecture. Les deuxième et troisième lectures auront lieu entre le 18 et le 29 janvier. Les fonds devraient être versés fin janvier. En Thaïlande, l'exercice commence généralement en octobre.


https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14566-le-budget-2020-affiche-une-dette-publique-de-894-milliards-de-bahts/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1197 le: septembre 27, 2019, 08:34:44 am »


C'est quand même dingue cette religion de la croissance qu'ont tous les Etats !... On dirait qu'il n'y a que cela qui compte !


Prévisions de croissance revues à la baisse pour cette année

La banque centrale thaïlandaise a laissé son taux directeur inchangé mercredi, tout en réduisant ses prévisions de croissance économique pour 2019 et en prévoyant une contraction des exportations cette année, ce qui affecterait la demande intérieure.

Le comité de politique monétaire (MPC) de la Banque de Thaïlande (BOT) a voté à l'unanimité de maintenir le taux de rachat à un jour.

La BOT a abaissé sa prévision de croissance du PIB pour 2019 de 3,3% à 2,8% en juin dernier. Elle avait déjà baissé sa prévision de 3,8 / 4 % à 3,3 % il y a quelques mois. Les exportations, principal moteur de la croissance économique, devraient se contracter de 1% cette année.

C'est la quatrième fois en neuf mois que les prévisions économiques ont été réduites.

La Thaïlande est confrontée à un ralentissement de la croissance, à une inflation inférieure à l'objectif, à un baht en hausse, à des risques pour la stabilité financière, à une atonie du tourisme et à une perte de confiance des consommateurs.

Les tristes prévisions de mercredi "ne sont pas une surprise", a déclaré Thammarat Kittisiripat, économiste du groupe Tisco. "Si les risques de dégradation ne se détériorent pas encore davantage, le taux directeur restera probablement inchangé pour le reste de l'année."

Capital Economics, qui s’attendait à une réduction des taux mercredi, a indiqué qu’il en prévoyait toujours une avant la fin de l’année compte tenu de "la piètre perspective de l’économie". Une réduction du taux devrait entraîner une baisse du baht et une relance des exportations et du tourisme.

La BOT s'inquiète de la vigueur du baht, la devise la plus performante de l'Asie cette année, avec une hausse de près de 6,5% par rapport au dollar américain.

Le 19 septembre, l’Indonésie a abaissé les taux pour la troisième fois consécutive afin de favoriser la croissance, tandis que les Philippines devraient procéder à leur troisième réduction cette année jeudi.

En avril-juin, la croissance thaïlandaise était de 2,3%, soit le rythme annuel le plus faible en presque cinq ans, en raison de la chute des exportations.

Pour tenter de relancer l'économie, le gouvernement a annoncé le mois dernier des mesures de relance de 10 milliards de dollars. Le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré que davantage pourrait être fait si nécessaire. La banque centrale a abaissé sa prévision d'inflation globale pour 2019 de 1 % à 0,8 %. Le BOT prévoit désormais 39,7 millions de touristes étrangers cette année, contre 39,9 millions prévus il y a trois mois et plus 40 millions annoncés en janvier 2019.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14570-pr%C3%A9visions-de-croissance-revues-%C3%A0-la-baisse-pour-cette-ann%C3%A9e/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1198 le: septembre 27, 2019, 09:29:29 am »


Le marché automobile en berne le mois dernier

Au total, 80 838 véhicules ont été vendus en août, en baisse de 6,9% par rapport au même mois de l'année dernière, selon les chiffres publiés par Toyota Motor Thailand Co Ltd (TMT).

En août, les ventes comprenaient 33 036 voitures particulières (en baisse de 3,3%) et 47 802 véhicules utilitaires (en baisse de 9,2%), a déclaré la vice-présidente de TMT, Paveena Nantikulvanich, dans son rapport mensuel.

Elle a déclaré que l'économie thaïlandaise connaissait un ralentissement similaire à celui de l'économie mondiale, qui affecte le pouvoir d'achat et la confiance des consommateurs.

Toutefois, les ventes au cours des huit premiers mois sont restées positives, avec 685 652 véhicules vendus, soit une augmentation de 4,2% par rapport à la même période de l’année dernière.

«Le marché des voitures particulières a augmenté de 6%, tandis que celui des véhicules utilitaires a augmenté de 3,1%», a-t-elle ajouté, ajoutant que l'introduction de nouveaux modèles et des promotions attrayantes avaient été particulièrement favorables au premier semestre de 2019.

Paveena a déclaré que les ventes d'automobiles en septembre devraient rester stables.

"Le gouvernement a mis en place des mesures de relance économique tandis que les constructeurs automobiles continuent d'introduire de nouveaux modèles et proposent des promotions attrayantes afin de stimuler le marché de manière continue", a-t-elle déclaré. "Cependant, l'inquiétude suscitée par le ralentissement économique pourrait affecter le pouvoir d'achat et les ventes de septembre 2019 pourraient rester stables par rapport à septembre 2018."

Les marques les plus vendues en août ont été Toyota avec 27 120 unités (comme l’année dernière), Isuzu avec 12 288 unités (baisse de 6,4%) et Honda avec 11 609 unités, en hausse de 2,7%.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14563-le-march%C3%A9-automobile-en-berne-le-mois-dernier/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 17025
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1199 le: septembre 27, 2019, 09:42:27 am »


Baht fort : c'est au tour du tapioca de souffrir

Les produits agricoles ont un avenir prometteur sur le marché chinois, mais le baht fort entraîne d’énormes pertes de revenus, ont déclaré les exportateurs de tapioca.

"L'appréciation du baht par rapport au dollar américain et au yuan chinois nous a fait perdre 10 milliards de Bt", a déclaré Somboon Wattanavanichkul, président de la North Eastern Tapioca Association.

Les exportateurs veulent un baht à 32 Bt pour un dollar afin d'assurer la compétitivité des prix des produits agricoles sur les marchés extérieurs, a-t-il déclaré.

Le baht se négocie actuellement autour de 30 Bt pour un dollar, soit une appréciation de 5% depuis janvier cette année. Si la Réserve fédérale américaine réduisait à nouveau son taux directeur, cela renforcerait encore le baht. Les autorités thaïlandaises devraient donc examiner les taux de change, a-t-il déclaré. Les exportateurs thaïlandais et leurs homologues chinois ont récemment signé un protocole d’accord portant sur 2,68 millions de tonnes de produits à base de tapioca - chips et amidon - d’une valeur de 608 millions de dollars (18,464 milliards de thb).

La signature du protocole d'accord a eu lieu la semaine dernière lors de la visite en Chine d'une délégation thaïlandaise conduite par la ministre du Commerce, Jurin Laksanawisit, dans le but d'exporter davantage de produits agricoles en Chine.

Les commerçants chinois vont importer ce lot de copeaux de tapioca et d'amidon entre octobre de cette année et octobre de l'année prochaine.

Boonchai Srichaiyongpanich, président de l’Association pour le commerce du tapioca thaïlandais, a déclaré que la demande d’exportation était supérieure à celle de la production de tapioca de la Thaïlande, ce qui a entraîné une hausse du prix des racines de manioc. La racine fraîche se vend maintenant entre 2,10 et 2,40 Bt / kg.

La Thaïlande est actuellement en mesure de produire environ 30 millions de tonnes de tapioca. Il a ajouté que la capacité de production devrait atteindre 40 millions de tonnes pour répondre à la forte demande extérieure. La Thaïlande pourrait augmenter les rendements en racines de manioc de 3,6 t à 5 t (le rai ?), a-t-il suggéré. La superficie totale des terres plantées en tapioca en Thaïlande est estimée à 8 millions de rai.

De janvier à juillet, les négociants thaïlandais ont exporté 4,5 millions de tonnes de produits à base de tapioca pour un montant de 1,69 milliard de dollars, en baisse de 11,63%. Toutefois, le marché chinois reste prometteur, car la Chine devrait importer davantage de produits à base de manioc afin de produire de l'éthanol et de la farine fourragère, selon les exportateurs thaïlandais.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/14573-baht-fort-cest-au-tour-du-tapioca-de-souffrir/?fbclid=IwAR0abdWZORWwruZIxf_MCBUul8XLTZAu6aA7dn8dcgOeU_L5Jc_rrEgw2LY
IP archivée