Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  
Pages: 1 ... 39 40 [41] 42 43 ... 48

Auteur Sujet: L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.  (Lu 349941 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1000 le: mars 28, 2018, 08:16:03 am »


Les nouveaux billets de banque thaïlandais

Voici les nouveaux billets de banque thaïlandais qui vont entrer en circulation à partir du 6 avril 2018.

1000 bahts, 500 bahts, 100 bahts.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1001 le: mars 28, 2018, 08:18:16 am »


50 bahts, 20 bahts.
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3453
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1002 le: mars 29, 2018, 01:21:27 am »



et pour compléter les posts de manu, voici les nouvelles pièces thaïlandaises fabriquées en France. Elles seront mises en circulation à partir du 6 avril, Chakri Day !
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1003 le: mars 29, 2018, 08:08:00 am »


Hausse des exportations thaïlandaises en février

Le chiffre d’affaires à l’exportation de la Thaïlande a progressé en février de 10,3%  sur un an pour atteindre 20,36 milliards de dollars, marquant le 12e mois consécutif de hausse.

Dans le même laps de temps, les importations thaïlandaises ont augmenté de 16% par rapport à la même période de l'année dernière. Elles se sont chiffrées à 19,6 milliards de dollars, selon le ministère du Commerce de ce pays.

La Thaïlande a ainsi affiché un excédent commercial de 808 millions de dollars en février.

Les exportations de plusieurs marchandises thaïlandaises ont connu une forte croissance en février, notamment automobiles, ordinateurs et pièces détachées, produits de caoutchouc, pierres précieuses, bijoux, produits chimiques, machines, produits agricoles… Les débouchés principaux étaient la Russie, l’Inde, le Japon, l’Australie, le Cambodge, le Laos, le Myanmar et le Vietnam. -VNA

 

https://fr.vietnamplus.vn/hausse-des-exportations-thailandaises-en-fevrier/101265.vnp
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1004 le: mars 30, 2018, 07:51:00 am »


Le gouvernement "offrira" 200 000 thb à tous les villages du pays

Le gouvernement a approuvé un projet «Sustainable Thai Niyom» ou " Thaitude durable" qui permettra d'envoyer 200 000 Bt dans tous les villages du pays avant la fin du mois de juillet.

Les fonds seront dépensés en fonction des propositions de villages, chacun pouvant présenter jusqu'à deux propositions pour le développement économique de base, l'amélioration de la qualité de vie et l'application de la Philosophie de l'économie de suffisance du roi Rama IX.

"Le développement de l'économie locale signifie que les propositions approuvées devraient favoriser des initiatives qui généreront des revenus pour les populations locales", a déclaré hier Nattaporn Jatusripital, conseiller du Premier ministre.

Il a ajouté que le Premier Ministre général, Prayut Chan-o-cha, avait souligné que les fonds du projet ne devaient pas servir à la construction d'infrastructures, car c'était le devoir des agences gouvernementales de fournir des infrastructures.

"Le Premier ministre espère que l'argent sera utilisé pour résoudre les problèmes locaux ou générer plus de revenus pour la population", a déclaré Nattaporn.

Le projet de trois mois, qui a été présenté par le ministère de l'Intérieur, a été approuvé par le Cabinet mardi. Sa mise en œuvre est prévue entre avril et juillet, avec 82 371 villages qui vont en bénéficier.

Le projet fait partie du Niyom Thai Durable, également connu sous le nom de Thai Niyom Yang Yuen, ou «Thaitude durable», un programme qui a reçu un budget de 150 milliards de Bt le mois dernier.

Prayut a dévoilé le programme le 10 février. Les critiques disent que c'est un autre programme populiste conçu pour que le gouvernement actuel gagne le soutien de la population. Un peu comme les actions des gouvernements Taksin que Prayut a juré de ne pas imiter.

M. Nattaporn a indiqué que les villages ne pourraient pas obtenir de l'argent pour l'inclure dans le budget municipal, pour la création d'un fonds renouvelable ou pour des décaissements en espèces distribués aux particuliers.

"Les propositions relatives à des prêts ou des séminaires ne sont pas non plus qualifiées pour recevoir des fonds du projet", a-t-il déclaré. "Les fonds du projet ne peuvent pas non plus être utilisés pour acheter des véhicules, des appareils électriques ou des appareils de communication."

Selon Nattaporn, les propositions approuvées dans le cadre du projet doivent consacrer au moins 30% du budget à l'emploi, seuls les travailleurs thaïlandais étant admissibles.

La semaine dernière, le ministre de l'Agriculture et des Coopératives, Grisada Boonrach, a déclaré que son ministère avait reçu 24 milliards de Bt du programme Sustainable Thai Niyom.

"Ce budget sera utilisé pour mettre en œuvre 20 projets, dont la plupart gérés par le Département Royal de l'irrigation", a déclaré Grisada.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1031218-cabinet-okays-bt200000-‘thai-niyom’-funds-for-every-village/
IP archivée

COCONUT PILOT

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 196
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1005 le: mars 30, 2018, 05:00:23 pm »


Dans mon 'moo', on a déjà été a la réunion en presence des officiels du gouvernement, à main levée pour décider du choix de l'utilisation des fond, l'amelioration de la qualité de l'eau etait en tête.

Ils peuvent recevoir plus, 300 voir 500 000 si la proposition est interessante.

Belle proposition pour faire oublier qui vous savez, mais attention aux poches qui vont se remplir dans certain 'moo'  :juju
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1006 le: mars 31, 2018, 08:22:35 am »


Effectivement, l'intention est bonne mais comme d'habitude, la corruption risque de passer par là et une partie des sommes allouées risquent de se retrouver dans des poches privées !...

Bref, c'est la Thaïlande !
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1007 le: avril 04, 2018, 08:25:18 am »


Inflation toujours à moins de 1 % d'une année sur l'autre

Le ministère du Commerce a déclaré que le taux d'inflation pour Mars est de 0,79% d'une année sur l'autre (et non au cours du mois de mars 2018) mais il s'agit d'une augmentation continuelle sur neuf mois.

Le ministère a attribué l'augmentation à la hausse de la consommation et aux dépenses des ménages pour les produits non frais.

Les prix des légumes et du riz ont augmenté pour la première fois en 30 mois, selon le rapport du ministère.

Cela a conduit l'inflation pour le premier trimestre de cette année à 0,64%, a-t-il déclaré et a prévu que pour le deuxième trimestre, cette hausse se poursuivra et dépassera 1%.

Quoi qu'il en soit, le ministère est d'avis que la hausse du salaire minimum qui est entrée en vigueur le 1er avril n'influera pas trop sur les taux d'inflation et que les fabricants - patrons n'auront pas besoin d'augmenter leurs prix.

Le ministère a indiqué que les industriels ont établi leurs projections d'inflation pour l'année entre 0,7 et 1,7%.

Pendant ce temps, la Banque de Thaïlande a annoncé que l'indice de confiance des entreprises pour mars a atteint 53,3, le plus haut niveau depuis mai 2013.

Cette hausse s'applique à presque tous les secteurs, en raison de la forte croissance des commandes et de la demande.

L'indice de confiance des entreprises, développé par la Banque de Thaïlande, est composé de six composantes: production, carnet de commandes, investissement, coût de production, performance et emploi. L'indice 50 indique que le climat des affaires demeure stable par rapport au mois précédent; index> 50 indique que le climat des affaires s'est amélioré par rapport au mois précédent.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1031988-inflation-rate-rises-for-ninth-consecutive-month-thai-commerce-min-says/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3453
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1008 le: avril 05, 2018, 10:25:19 pm »


L'ONU attaque des entreprises thaïlandaises qui se comportent mal au Cambodge et au Myanmar !

Les investissements thailandais au Cambodge et au Myanmar ont été critiqués pour des opérations commerciales irresponsables et des violations des droits de l'homme, qui ont également donné lieu au premier recours collectif (class action) intenté contre une société thaïlandaise dans son pays d'origine.

Le Groupe de travail des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l'homme a conclu sa visite en Thaïlande en inspectant la protection des droits de l'homme dans les opérations commerciales, révélant que celles du géant sucrier thaïlandais Mitr Phol et d'une joint venture thaïlandaise Energy Earth PCL impactent négativement l'environnement et les moyens de subsistance des populations locales au Cambodge et au Myanmar.

La Coalition pour la surveillance des obligations extraterritoriales (ETO Watch = ONU et non ONG) a rapporté que plus de 600 familles dans cinq villages de la province d'Oddar Meanchey au nord du Cambodge ont été déplacées de leurs terres et leurs maisons brûlées pour faciliter la concession à Angkor Sugar Co Ltd de Mitr Phol depuis 2008.

ETO Watch a déclaré que les personnes touchées par l'accaparement de terres n'ont reçu aucune compensation de la part de l'entreprise, même après que la société s'est retirée de la concession en 2015. Cela a plongé les habitants dans la pauvreté.

Pendant ce temps, la Fondation du Centre de Ressources Communautaires a décidé d'aborder la question des villageois cambodgiens qui ont souffert en raison de la violation présumée de leurs droits par une société thaïlandaise.

Le coordinateur de la Fondation, Sor Rattanamanee Polkla, a déclaré que pour obtenir un recours approprié, assurer la protection des droits humains contre les investissements transfrontaliers et servir d'exemple à d'autres entreprises, la population locale a décidé de poursuivre Mitr Phol devant un tribunal civil thaïlandais. Bon courage.

Sor Rattanamanee a déclaré que c'était le premier cas de personnes touchées par des investissements thaïlandais à l'étranger réclamant justice pour les impacts négatifs d'un investissement irresponsable. Elle espère que les investisseurs thaïlandais tireront une leçon de ce procès et suivront les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme.

L'avocat en charge de cette affaire, Somchai Ameen, a informé que le tribunal civil thaïlandais avait déjà accepté le dossier comme une action en justice pour toutes les personnes dans les cinq communautés touchées et que la cour a prévu la prochaine audience le 11 juin.

ETO Watch a publié une déclaration exigeant que le géant du sucre consulte immédiatement les communautés touchées et mette en place un mécanisme pour discuter de la compensation pour les communautés directement affectées

Pendant ce temps, Mitr Phol a défendu ses opérations en disant que la compagnie avait reçu légalement la concession foncière du gouvernement cambodgien et avec l'assurance des autorités que tout avait été réalisé de manière transparente.

Dans un autre cas de violation des droits de l'homme par un investisseur thaïlandais, les communautés autochtones de la région de Ban Chaung dans la région de Tanintharyi au Myanmar ont publié une déclaration demandant au Groupe de travail sur les entreprises et les droits humains d'accorder plus d'attention à la situation des violations des droits de l'homme et de l'environnement à la mine de charbon de Ban Chaung.

Il a été souligné dans la déclaration qu'après la mise en exploitation de la mine de charbon début 2012, les opérations minières et l'élimination des déchets ont pollué l'air et l'eau et porté préjudice à 16 000 personnes vivant dans 22 villages de la région de Ban Chaung.

"Les effets sur l'environnement et la santé des gens ont été sévères. De nombreux villageois éprouvent des difficultés respiratoires, une irritation de la peau, des yeux et du nez, des courbatures et des nausées. Certains villageois ont même développé des tumeurs. Il y a également eu une augmentation du taux de fausses couches", écrit le communiqué.

Dante Pesce, vice-président du Groupe de travail sur les entreprises et les droits humains, a reconnu les problèmes et a exhorté le gouvernement thaïlandais à mettre en place des mécanismes plus volontaires pour surveiller et prévenir les violations des droits humains par les investisseurs thaïlandais dans d'autres pays.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1032297-two-thai-companies-face-flak-over-practices-in-cambodia-and-myanmar/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1009 le: avril 06, 2018, 08:09:44 am »


Fibre optique : True Corporation participe à l’installation d’un nouveau câble sous-marin

True Corporation a conclu un investissement conjoint avec NEC Corporation pour installer de nouveaux câbles sous-marins à fibre optique qui relieront les systèmes de communication des pays d’Asie du Sud-Est et d’Asie du Nord.

Les autres pays et territoires qui se connecterons a ce câble sous-marin sont le Cambodge, le Vietnam, Hong Kong, Taiwan, la Chine continentale et la Corée du Sud. Le consortium, dans lequel True est l’un des neuf membres, a signé le mois dernier un accord avec NEC Corporation pour la construction du câble sous-marin. En ce qui concerne l’engagement financier, True consacrera environ 3,6 milliards de Bahts d’investissement dans la création du réseau (93 millions d’euros), a déclaré Supoj Mahapan, directeur général de la gestion internationale des transporteurs et des alliances de True.



https://zonesamui.com/2018/04/fibre-optique-debit-true-corporation-participe-a-linstallation-dun-nouveau-cable-sous-marins/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1010 le: avril 10, 2018, 08:11:01 am »


Thaïlande : Croissance de 4,1 % cette année, d'après la banque mondiale

L'économie thaïlandaise devrait croître de 4,1% cette année, contre 3,6% prévus en août dernier, alors que la reprise s'accélère, a annoncé lundi la Banque mondiale. Cette fois, c'est donc la BM qui l'affirme et non le gouvernement.

Alors que la croissance rapide des exportations continue d'alimenter la deuxième plus grande économie d'Asie du Sud-Est, une accélération des importations de biens d'équipement suggèrent une reprise de la demande intérieure, a indiqué la Banque mondiale dans un communiqué.

"Avec une croissance économique supérieure à 4% cette année, pour la première fois depuis 2012, la Thaïlande a le potentiel, avec l'intensification des réformes structurelles, d'augmenter la productivité et de progresser encore plus rapidement à moyen terme". dixit Ulrich Zachau, Directeur de la Banque mondiale et des partenariats régionaux.

Le différend commercial entre les États-Unis et la Chine n'a pas encore eu d'impact sur les exportations thaïlandaises, qui devraient être soutenues par la demande des autres marchés, tandis que des signes de reprise de la demande domestique seront également utiles, a-t-il ajouté.

La croissance économique en janvier-mars devrait avoir été meilleure que le trimestre précédent, a-t-il dit.

Le mois dernier, la banque centrale thaïlandaise a relevé ses prévisions de croissance économique pour 2018 à 4,1% contre 3,9% et prévoit une hausse de 7% des exportations, au lieu de 4%.

L'année dernière, l'économie a progressé de 3,9%, le rythme le plus rapide en cinq ans, tandis que les exportations ont augmenté de près de 10%.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1032949-world-bank-raises-thailand-2018-growth-forecast-to-41-pct/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3453
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1011 le: avril 13, 2018, 01:17:21 am »


De nouvelles centrales électriques au charbon seront bien construites !

La Thaïlande devrait accroître la part de l'électricité produite par le charbon afin de diversifier sa gamme de combustibles pour la production d'électricité, a déclaré le ministre de l'Energie.

"La part du charbon dans notre mix énergétique est très faible, à un peu moins de 20%", a déclaré mercredi le ministre de l'Energie, Siri Jirapongphan, en marge du Forum International de l'Energie.

"Nous devons diversifier les sources de carburant pour notre production d'électricité. Avoir un pourcentage raisonnable de charbon dans la production d'électricité est nécéssaire en considérant la sécurité de l'approvisionnement en carburant. "

La Thaïlande utilise principalement du gaz naturel pour produire son électricité ce qui oblige le pays à importer davantage de gaz naturel du Myanmar et plus de gaz naturel liquéfié (GNL).

Un plan de l'Autorité thaïlandaise de production d'électricité (EGAT) visant à construire des centrales au charbon dans les destinations touristiques du sud de la Thaïlande, Krabi et Songkhla, a été retardé pendant des années en raison de l'opposition des villageois et des écologistes.

"Nous devons mener une évaluation environnementale stratégique plus globale pour identifier un endroit plus approprié pour construire une centrale électrique au charbon dont la Thaïlande a besoin",
a déclaré Siri, ajoutant qu'une décision sur les emplacements des centrales pourrait être prise vers la fin de cette année.

"En termes de contribution à la production de dioxyde de carbone, la Thaïlande peut être considérée comme l'un des meilleurs élèves monde", a déclaré Siri.

Il a ajouté que la part de la production d'électricité à partir de sources renouvelables atteignait environ 12%, ce qui est le taux le plus élevé parmi les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est. .

"Mais la production d'électricité à partir de ressources renouvelables coute très cher", a-t-il dit.

Les autorités ont augmenté les prix de détail de l'électricité de 3,5% l'année dernière pour la première fois depuis 2014, citant la hausse des prix du pétrole et du gaz.

 La baisse des coûts des panneaux solaires rend cette alternative compétitive face aux combustibles fossiles.

«Nous avons prouvé dans plusieurs projets pilotes que nous pouvons produire de l'électricité à partir de ressources renouvelables à un prix que nous appelons "la parité réseau" à 8 cents (par kilowatt-heure, soit, 2,50 thb).

Pour l'avenir, Siri a déclaré que la Thaïlande n'accepterait que les prix de "parité réseau" pour l'électricité produite à partir de sources renouvelables.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1033502-thailand-plans-to-increase-coal-use-in-power-generation-minister/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1012 le: avril 21, 2018, 07:36:31 am »


Alibaba rachète la Thaïlande ?

Au vu de la couverture médiatique et de l'affection portée par Chan-o-cha à Jack Ma, il est évident que l’évènement est d'importance.

Le géant chinois (et mondial) du commerce électronique, Alibaba Group, s'est engagé à investir 11 milliards de Bt en Thaïlande, ce qui pourrait être bénéfique pour les petits agriculteurs et les entreprises rurales du pays, selon le Premier ministre Prayut Chan-o-cha.

"Jack Ma [co-fondateur et président exécutif d'Alibaba] m'a dit qu'il ne cherche pas seulement des profits parce que [Alibaba] en a déjà assez", a déclaré Prayut après sa rencontre avec le magnat chinois. "Il vise donc à aider les agriculteurs à faible revenu et d'autres personnes utilisant la technologie numérique pour stimuler leur compétitivité sur les plateformes de marché en ligne."

Ma, qui était à Bangkok hier, a également rencontré le vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak avant de signer quatre protocoles d'accord (MOU), marquant le début de l'investissement important d'Alibaba dans le couloir économique de l'Est (CEE) de la Thaïlande (Chonburi - Rayong) et le projet connexe de "Smart City". D'autres accords signés concernaient la promotion du tourisme, l'économie numérique et les programmes de développement des ressources humaines. Le volet agricole n'est, finalement, pas le plus important.

Ma est venu plusieurs fois en Thaïlande et en 2016, il a également rencontré Prayut lors du sommet du G20 dans la ville chinoise de Hangzhou. Cependant, le géant chinois du commerce électronique a fait son premier investissement au sein de l'Asean en Malaisie, soulevant la question : l'initiative «Thaïlande 4.0» du gouvernement Prayut est-elle suffisamment convaincante pour attirer Alibaba ?

M. Prayut a personnellement demandé à Ma d'aider à promouvoir les produits agricoles thaïlandais, notamment l'huile de palme, le riz et le caoutchouc, ainsi que les coopératives, les entreprises communautaires et l'agriculture moderne en utilisant les technologies numériques.

"[Alibaba] gère également des écoles pour le développement des affaires et du commerce électronique qui peuvent aider les PME et les entrepreneurs ruraux", a déclaré M. Prayut, ajoutant que la coopération avec Alibaba avait des avantages mutuels.

La politique du gouvernement thaïlandais est de faciliter le commerce et l'investissement.

En réponse, Ma a dit qu'Alibaba se concentre beaucoup sur l'Asie et qu'Internet est une grande opportunité en Asie. La collaboration avec la Thaïlande inclue le « Aller en Chine », ce qui signifie amener les produits agricoles thaïlandais, tels que le riz et les fruits, sur l'immense marché chinois et le « Aller en Thaïlande » c'est à dire amener plus de touristes chinois en Thaïlande.

« Les protocoles d'accord d'aujourd'hui constituent la première étape de notre engagement à long terme dans ce pays. Nous avons une vision globale de partenariat avec les pays ayant la même conviction dans le futur, la technologie, le commerce électronique, les PME et les jeunes », a déclaré Ma.

Le ministre du Commerce, Sonthirat Sonthijirawong, a déclaré que le ministère souhaite promouvoir des plateformes de commerce électronique pour permettre aux agriculteurs et autres producteurs thaïlandais de vendre en Chine, citant le Thai Flagship Store sur le site Tmall.com d'Alibaba. D'autres produits thaïlandais seront en vente sur Tmall.com, le plus grand marché en ligne de Chine qui atteint plus de 1,4 milliard de consommateurs.

En outre, le ministère de l'Industrie travaillera avec le géant chinois du commerce électronique pour utiliser l'Alibaba Business School comme plate-forme pour la formation des entrepreneurs thaïlandais.

Saowaruj Rattanakhamfu, chercheur qui a mené une étude sur le projet CEE, a déclaré que l'investissement de Ma dans la CEE pourrait également attirer d'autres investisseurs étrangers dans la région.

Elle s'est dite préoccupée par les compétences des Thaïlandais en TIC ( Technologies de l'information et de la communication ). "Il existe environ 170 établissements d'enseignement et 430 programmes d'études liés aux TIC, mais les diplômés ne sont pas suffisamment qualifiés pour les emplois ou ne répondent pas aux exigences de l'industrie", a-t-elle déclaré.

"Jusqu'à présent, nous ne savons pas quelles universités sont bonnes dans le domaine spécifique des TIC", a-t-elle déclaré. D'autant que la technologie évolue rapidement et que les universités ne brillent pas par leur performance.

En s'inspirant de l'expérience d'autres pays, le gouvernement thaïlandais, des universités et des entreprises privées peuvent organiser conjointement six mois de recyclage pour ces diplômés, en particulier dans les technologies telles que l'intelligence artificielle, a-t-elle ajouté. Sous entendu : sinon il faudra faire venir la main d’œuvre de Chine.

En attendant d'avoir des Thaïlandais formés, le gouvernement pourrait assouplir les conditions d'octroi du SMART visas pour les spécialistes qui gagnent un salaire mensuel de 200 000 Bt pour rester quatre ans en Thaïlande. Par exemple, ceux qui ont un revenu de 100 000 Bt pourraient également obtenir un SMART visa, mais seulement pour un séjour de trois ans, a-t-elle dit.

Prinya Hom -anek, président d'ACIS Professional Centre Co, dans le secteur de la sécurité de l'informatique, a déclaré que le gouvernement se soucie  des investisseurs étrangers géants, comme Ma, mais n'a pas encore créé un environnement propice à l'investissement pour les start-ups technologiques locales. De nouvelles réglementations facilitatrices n'ont pas encore été mises en place. Les entrepreneurs informatiques thaïlandais préfèrent toujours enregistrer leurs entreprises à Singapour, où il est beaucoup plus facile de faire des affaires liées à l'informatique, a-t-il déclaré.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1034455-alibaba-group-announces-investment-plans-in-thailand/?tab=comments#comment-12909578
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1013 le: avril 24, 2018, 08:19:12 am »


Prayut assure qu'il faut continuer à donner des fonds aux villages

Le Premier ministre, le général Prayut Chan-o-cha, a déclaré ce week-end que les fonds distribués aux villages et communautés urbaines amélioraient les moyens de subsistance des Thaïlandais dans tous les coins du pays.

Dans son discours télévisé national, le Premier ministre a déclaré que le gouvernement avait alloué 2 milliards de baht pour financer des projets de développement des communautés thaïlandaises. Chaque village recevra un maximum de 300 000 bahts pour poursuivre ses projets existants, dont la plupart visent à créer des emplois, à générer des revenus, à améliorer le système de protection sociale et à développer les compétences des populations locales.

Il a également appelé les gouvernements locaux et le secteur privé à suivre l'initiative de Thai Niyom Yang Yuen (Thaïtude) et la politique gouvernementale Pracharat, dans le but d'autonomiser les communautés locales.

Le concept de fonds villageois a été introduit dans le cadre de la loi sur le fonds communautaire pour les villages et les zones urbaines, promulguée en 2004, donc par Thaksin.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1034907-pm-prayut-stresses-necessity-of-village-funds/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1014 le: avril 25, 2018, 08:15:59 am »


L'économie thaïlandaise présente des signes positifs

Le chiffre d’affaires à l’exportation de la Thaïlande a progressé de 7,1% pour atteindre 22,363 milliards de dollars en mars dernier. Au premier trimestre, les exportations thaïlandaises ont été estimées à 62,829 milliards de dollars, soit un bond de 11,3% en un an – une hausse record de ces sept dernières années. 

Ainsi, la balance commerciale était-elle excédentaire de 1,956 milliard de dollars. Les débouchés principaux étaient les Etats-Unis, l’Inde, les pays d’Asie du Sud-Est.

Le tourisme est demeuré un secteur important. Entre janvier et mars, la Thaïlande a accueilli 10,6 millions d’arrivées internationales (+15,4%) et réalisé un chiffre d’affaires d’environ 18,2 milliards de dollars (+19%).

Selon le ministère thaïlandais du Commerce, le Royaume et la Turquie vont effectuer du 24 au 26 avril à Ankara le 3e cycle de négociation sur un accord de libre-échange (ALE). Ils vont discuter des questions douanières, des normes de qualité des services de soins de santé...

Cet accord aidera les entreprises thaïlandaises spécialisées dans l’automobile, l’électronique, le plastique, le caoutchouc et l’électroménager à augmenter leurs parts de marché en Turquie.

Au cours des deux premiers mois de 2018, le commerce bilatéral entre la Thaïlande et la Turquie a atteint 261 millions de dollars, soit une hausse annuelle de 11,4%. –VNA

 

https://fr.vietnamplus.vn/leconomie-thailandaise-presente-des-signes-positifs/102339.vnp
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1015 le: avril 29, 2018, 10:39:44 am »


Les travailleurs thaïlandais toujours plus endettés

Environ 96% des travailleurs thaïlandais sont endettés, avec une dette moyenne s'élevant à près de 140 000 baht pour un ménage, selon l'enquête de l'Université de la Chambre de commerce thaïlandaise publiée avant la fête du Travail le 1er mai.

Le Centre de prévision économique de l'UTCC a mené une enquête sur le problème de la dette de quelque 1 200 travailleurs dont les gains mensuels sont inférieurs à 15 000 bahts (c'est à dire plus que le salaire minimum).

L'enquête, publiée jeudi 26 avril, a révélé qu'il s'agissait de la dette record depuis 10 ans.

Le directeur du centre, Thanawat Pholvichai, a déclaré que 96% de la main-d'œuvre totale était endettée et que la dette totale moyenne s'élevait à 137 988 baht par ménage, chaque ménage devant remboursé 5 326 bahts par mois.

Bonne nouvelle : 65,4% de leurs prêts sont légitimes ou officiels avec des taux d'intérêt de 10.6% (par an ?).

Le reste 34,6% sont des prêts non organisés dont les prêteurs facturent 20% d'intérêt par mois, soit 240 % par an. Thawanat assure que, dans ce cas-là, les travailleurs ont souvent du mal à rembourser les usuriers.

Ils empruntent pour couvrir les dépenses quotidiennes, acheter des motocyclettes, des voitures et rembourser des dettes dues à des tentatives de création d'entreprises, a-t-il dit.

L'enquête a également révélé que plus de travailleurs rencontrent des problèmes pour faire face aux remboursements mensuels au cours de la dernière année principalement en raison de la baisse des revenus, de l'augmentation des dépenses et du manque d'épargne, a déclaré M. Thanawat.

Il a déclaré que c'était la raison pour laquelle les travailleurs avaient réitéré leurs appels au gouvernement pour qu'il hausse le salaire minimum et impose des contrôles plus stricts sur les prix des biens de consommation.

Pour mémoire, l'économie thaïlandaise se porte bien et génère des milliards de bénéfices ce qui permet aux magnats d'acheter des clubs de football étrangers par exemple. La Thaïlande est le 3e pays le plus inégalitaire du monde selon de nombreuses études. Il n'existe pas de mouvements sociaux.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1035804-labourers-still-in-heavy-debts/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1016 le: avril 30, 2018, 12:46:51 pm »


L'économie en plein boom mais la banque centrale reconnait que les pauvres sont oubliés
 
Le gouverneur de la banque centrale, Veerathai Santiprabhob, a déclaré que l'économie du pays s'était fortement redressée au premier trimestre, mais a averti que les ménages à faible revenu et les agriculteurs sont toujours lourdement endettés et doivent être suivis de près.

M. Veerathai a déclaré que l'économie nationale avait connu une forte reprise au premier trimestre, comme en témoignent les bonnes progressions enregistrées dans le secteur des exportations et du tourisme.

Cependant, a-t-il dit, l'économie en milieu rural est encore fragile et doit être suivie de près.

Il a assuré que le gouvernement n'est pas indifférent au problème et a distribué des allocations budgétaires pour stimuler l'économie en milieu rural et aider les familles. Une part non négligeable de ces allocations a été détournée par des fonctionnaires. Ces allocations sont relativement minimes, environ 3000 thb / an.

Le gouverneur de la banque de Thaïlande a également reconnu que les agriculteurs et les personnes à faible revenu sont toujours accablés par de lourdes dettes.

Il a attribué le problème de l'endettement des ménages à la sécheresse et à la faiblesse des prix des produits agricoles, qui ont freiné la reprise de l'économie rurale dans de nombreuses zones agricoles.

Il ne mentionne pas l'endettement des travailleurs pauvres (ceux qui gagnent le salaire minimum : moins de 10 000 thb par mois).

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1035875-first-quarter-economy-grows-strongly/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1017 le: mai 02, 2018, 08:04:01 am »


1er mai. Les syndicats demandent qu'on améliore la vie misérable des retraités

Les militants du droit du travail revendiquent un meilleur bien-être et une meilleure application de la loi pour les travailleurs, thaïlandais et migrants, à l'occasion de la fête du travail.

Célébrée le 1er mai de chaque année, cette journée importante donne aux travailleurs et aux militants de nombreuses occasions de se faire entendre.

Cette année, les groupes syndicaux et les activistes mettent davantage l'accent sur l'aide sociale, en particulier pour la retraite des travailleurs thaïlandais. Ils ont exprimé leur satisfaction quant aux avantages disponibles pour les travailleurs migrants, mais ont appelé à un processus plus efficace pour que les travailleurs exercent leurs droits.

Le président de la Confédération des travailleurs thaïlandais, Manas Kosol, a déclaré hier que son groupe soulignerait la nécessité d'assurer une meilleure retraite aux travailleurs thaïlandais.

"Par exemple, le droit aux services médicaux ne devrait pas être réduit seulement parce qu'ils ont pris leur retraite", a-t-il dit. D'autant que les personnes âgées ont besoin de soins.

Il a également exhorté le gouvernement à tenir compte des demandes des groupes de travail pour de meilleures prestations de retraite.

Parmi ces demandes : que le fonds de prévoyance soit rendu obligatoire et que les prestations de vieillesse du régime de sécurité sociale pour chaque retraité ne soient pas inférieures à 5 000 Bt par mois. 125 €.

La Thaïlande est maintenant une société vieillissante. Plus de 17% de la population thaïlandaise est âgée. Par conséquent, les parties concernées accordent une attention sérieuse à la nécessité d'aider les gens à se préparer à leur retraite.

Manas a ajouté que le gouvernement devrait également envisager la création d'un fonds pour aider à assumer les risques des employeurs (en faillite) qui cessent leurs activités sans offrir d'indemnité de départ aux employés.

Adisorn Kerdmongkol, expert en droits des travailleurs migrants au sein du Groupe de travail sur les migrants, a déclaré que les lois sur la protection des travailleurs migrants en Thaïlande avaient fait des progrès significatifs.

"Néanmoins, nous devons faire plus pour permettre aux migrants d'exercer efficacement leurs droits", a-t-il déclaré.

Selon lui, les travailleurs migrants ont énormément contribué à "faire tourner" la Thaïlande.

"Nous devrions donc promouvoir une meilleure protection en leur permettant de créer des syndicats", a déclaré M. Adisorn, ajoutant que certains dirigeants syndicaux thaïlandais et de nombreux employeurs thaïlandais se sont opposés au projet de loi qui permettrait aux travailleurs migrants de créer des syndicats.

Adisorn pensent que les travailleurs migrants devraient être autorisés à réclamer une prime de retraite avant de quitter la Thaïlande.

Jeab, un travailleur cambodgien âgé de 30 ans en Thaïlande, a déclaré qu'il était satisfait de ses conditions de travail et de ses salaires ici.

"Je suis payé 480 thb par jour plus un logement gratuit", a-t-il déclaré sur un chantier de construction. Nota : les migrants sont parfois mieux payés que les Thaïlandais car ils travaillent plus et certains prennent des responsabilités que les Thaïlandais refusent ou ne sont pas capables d'assurer.

Jeab a déclaré que ses économies étaient en train de croître et qu'il ne pouvait pas demander plus de la part du gouvernement thaïlandais.

Mai, un autre travailleur de la construction cambodgien, était moins heureux car il était payé seulement 350 thb par jour. "Je n'ai pas d'économies du tout", a déclaré Mai. Il a également déclaré que plusieurs de ses subordonnés recevaient un salaire encore plus bas. "Ils ne gagnent que 250 thb  par jour", a-t-il déclaré.

Selon la Fondation Raks Thai, les travailleurs migrants travaillent généralement dans la construction, la pêche et les industries connexes.

Aujourd'hui, les groupes syndicaux organiseront diverses activités pour marquer la fête du travail.

Cela commencera par des rituels religieux, après quoi les membres de 17 groupes liés au travail marcheront de Nang Loeng jusqu'au siège de l'administration métropolitaine de Bangkok.

Le Premier ministre, Prayut Chan-o-cha, assistera à l'événement pour entendre les revendications des travailleurs.

Chalee Loysoong, vice-président de la Commission thaïlandaise du travail et de la solidarité, a déclaré qu'il espérait que le gouvernement augmenterait davantage le salaire minimum journalier afin de garantir un revenu suffisant pour nourrir au moins trois personnes. Combien faut-il pour subvenir aux besoins d'une famille de 3 personnes ?

À l'heure actuelle, le salaire journalier minimum varie entre 308 Bt et 330 Bt.

Sujin Roongsawang, qui dirige un groupe de coordination des travailleurs non enregistrés, a déclaré qu'environ 26 millions de personnes travaillaient dans le secteur non formel en Thaïlande.

Le secteur comprend des vendeurs, des moto taxi, des domestiques et des agriculteurs, entre autres.

"Nous devrions développer des mécanismes pour les autonomiser et les protéger", a-t-elle déclaré.



https://www.thaivisa.com/forum/topic/1036144-labour-activists-seek-better-retirement-benefits-for-thais/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1018 le: mai 04, 2018, 07:51:53 am »


La situation des milliardaires ne fait que progresser. Ils auraient gagné 33 % en un an à 162 milliards de dollars

Les plus riches d'entre eux ont vu leur richesse cumulée grimper à plus de 162 milliards de dollars, en hausse d'un tiers par rapport à l'année précédente, selon Forbes Thailand Rich List 2018.

Dans le même temps, le salaire de leurs employés passait à 10 $ par jour et n'a augmenté que de 1 à 8 % sur 4 ans.

Parmi les 50 plus riches de la liste, les deux tiers ont vu leur richesse augmenter, les quatre premiers ayant à eux seuls ajouté près de 25 milliards de dollars à leurs fortunes.

La liste peut être consultée sur www.forbes.com/thailand et www.forbesthailand.com ainsi que dans les numéros de mai de Forbes Asia et Forbes Thailand.

Grâce au calme actuel du pays, l'économie thaïlandaise se développe bien, a noté Forbes.

Avec l'augmentation des exportations et le redressement de la demande intérieure, la Banque mondiale prévoit que, pour la première fois depuis 2012, la croissance économique de la Thaïlande dépassera 4% en 2018.

Par rapport à cette reprise modeste, les Thaïlandais les plus riches bénéficient d'un boom d'enrichissement disproportionné, stimulé par des gains boursiers et un baht plus fort, écrit le pro-junte The Nation.

Les quatre premiers de la liste sont les plus gros gagnants de l'année, les frères Chearavanont du groupe Charoen Pokphand conservant la première place avec un record de 30 milliards de dollars (près de 1000 milliards de thb).

Leur richesse a été stimulée par la montée en flèche de leurs principales marques, comme 7-Eleven, dont les ventes explosent, et l'assureur chinois Ping An.

La famille Chirathivat du groupe Central a pris la deuxième place sur la liste. Elle a vu sa richesse augmenter à 21,2 milliards de dollars, contre 15,3 milliards de dollars l'an dernier (sic !).

Le propriétaire de Red Bull, Chalerm Yoovidhya, et son clan ont pris la troisième place, leur richesse ayant augmenté de 8,5 milliards de dollars pour atteindre 21 milliards de dollars cette année.

Charoen Sirivadhanabhakdi (numéro 4, 17,4 milliards de dollars) de Thai Beverage a vu sa fortune augmenter de 2 milliards de dollars par rapport à l'année précédente.

Un autre grand gagnant est Aloke Lohia (n ° 9), dont la richesse a bondi de 89 pour cent à 3,3 milliards de dollars cette année. Depuis 2014, son activité prolifique a permis à Indorama Ventures de réaliser 16 acquisitions à travers le monde, y compris en Europe et en Amérique du Nord. Pour 2017, sa société a annoncé un bond de 17% de son chiffre d'affaires à 8,4 milliards de dollars.

Sarath Ratanavadi (No 7), éduqué aux États-Unis, PDG de Gulf Energy Development, est le nouvel arrivant le plus riche avec 3,4 milliards de dollars.

Prachak Tangkaravakoon (n ° 14) arrive avec ses 2,1 milliards de dollars.

Deux autres petits nouveaux proviennent de l'industrie de la beauté en Thaïlande. Il s'agit de Suwin et Tanyapon Kraibhubes (n ° 40) avec une valeur nette combinée de 715 millions de dollars et Sarawut Pornpatanaruk (n ° 45, 675 millions de dollars), dont Do Day Dream bénéficie de l'engouement de blanchiment de la peau.

Parmi les neuf femmes qui figurent dans le top 50, on remarque la matriarche Somporn Juangroongruangkit (n ° 28, 1,3 milliard de dollars), présidente du groupe de pièces automobiles Thai Summit.

Une autre femme remarquable est Nishita Shah Federbush (n ° 32, 1,06 milliard de dollars), qui pilote le GP Group et a vu la fortune de sa famille dépasser pour la première fois le milliard de dollars. Une grande partie de ce gain est attribuable à la participation de 51 p. 100 de la famille dans l'unité pharmaceutique cotée Mega Lifesciences, fondée par son père Kirit en 1982.

 

LE TOP 10

Frères Chearavanont, 30 milliards de dollars

La famille Chirathivat, 21,2 milliards de dollars

Chalerm Yoovidhya, 21 milliards de dollars

Charoen Sirivadhanabhakdi, 17,4 milliards de dollars

Vichai Srivaddhanaprabha, 5,2 milliards de dollars

Krit Ratanarak, 3,7 milliards de dollars

Sarath Ratanavadi, 3,4 milliards de dollars

Prasert Prasarttong-Osoth, 3,35 milliards de dollars

Aloke Lohia, 3,3 milliards de dollars

Vanich Chaiyawan, 3 milliards de dollars

 Pour savoir quelles marques chaque famille possède, se référer à Wikipedia.

Par exemple pour le premier :

    Ping An Insurance (Largest shareholder, world's largest insurance firm by market capitalization, valued at over US$200 billion as of November, 2017).[5]
    CP All (Second-largest 7-Eleven chain in the world with over 10,000 stores in Thailand)[5]
    C.P. Fresh Mart (Thailand-based chain selling frozen foods and finished products, with over 700 branches)[6]
    Charoen Pokphand (Holding company) [5]
    C.P. Land (Manages several Bangkok properties including C.P. Tower 1 & 2; listed through C.P. Land Infrastructure Fund; market capitalization of over U.S.$300 million)[citation needed]
    CP PC (Major plastic production manufacturer with plants in Thailand, China, and Vietnam).[5]
    C.P. Pokphand (Listed in Hong Kong, one of the world's largest producers of feed and one of China's leading agricultural companies, with factories nationwide)[7]
    Charoen Pokphand Foods (Operations in dozens of countries; world's largest producer of shrimp, animal feed; world's third-largest chicken and pork producer).[5]
    Chester's (Major fast food chain in Thailand).[5]
    Concordian International School (Thailand).
    Lotus Supermarket Chain[8] (China)
    Dayang Motos (China's third-largest motorcycle manufacturer).[5]
    Magnolia Quality Development Corporation Limited (Thailand).
    Siam Makro (Largest Cash & Carry retailer in Thailand).[9]
    Super Brand Mall, Shanghai.[10]
    True Corporation (Largest Internet Service Provider, Cable Television Network, and third largest Wireless Carrier in Thailand).[5]
    True Growth Infrastructure Fund (A $2 billion fund set up to manage True's extensive telecommunication assets including Thailand's largest fibre optic network and largest 3G & 4G cell networks. It became Thailand's second-largest IPO ever in late 2013. True Corp is True GIF's largest shareholder.[citation needed])


La liste a été compilée à l'aide des informations financières obtenues auprès des familles, des bourses et des analystes et des agences de régulation.

La liste englobe les fortunes familiales, y compris celles partagées entre les familles élargies sur plusieurs générations. Les fortunes publiques ont été calculées en fonction des cours boursiers et des taux de change en date du 20 avril.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1036533-chearavanonts-again-top-forbes-list-as-wealth-soars-for-rich-thais/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3453
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1019 le: mai 05, 2018, 04:14:39 pm »


ASEAN+3 devrait enregistrer cette année une croissance de 5,4% !

La région ASEAN 3 (10 pays membres de l’ASEAN, Japon, Chine, République de Corée) devrait enregistrer cette année une croissance de 5,4% et de 5,2% en 2019.

Selon le rapport « ASEAN 3 Regional Economic Outlook 2018 » publié par le bureau de recherche macroéconomique ASEAN 3 (AMRO), cette croissance serait soutenue par une demande intérieure résiliente et une hausse plus forte des exportations.

Cependant, selon Dr. Hoe Ee Khor, économiste en chef de l’AMRO (ASEAN 3 Macroeconomic Research Office), vu les risques de durcissement de la situation financière mondiale et le protectionnisme commercial, il serait prudent que les décideurs politiques accordent la priorité à la stabilité financière.

Le rapport de l’AMRO indique que malgré une demande intérieure résiliente et une demande extérieure plus forte pour les exportations, la région est confrontée à deux risques à court terme : un resserrement plus rapide que prévu des conditions financières mondiales en raison de l’augmentation des taux d’intérêt ; et une escalade des tensions commerciales mondiales.

Pour renforcer la résilience, l’AMRO souligne que la politique fiscale peut jouer un rôle plus important dans le soutien de la croissance et que la politique marcroprudentielle peut contribuer à garantir la stabilité financière.

L’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) a été fondée en 1967. Elle comprend 10 pays membres : Indonésie, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Brunei, Philippines, Myanmar, Laos, Vietnam et Cambodge. -VNA
 


https://fr.vietnamplus.vn/asean3-devrait-enregistrer-cette-annee-une-croissance-de-54/102632.vnp
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1020 le: mai 15, 2018, 08:17:37 am »


Mise en place d’une nouvelle réglementation pour les crypto-monnaies

Un nouveau cadre réglementaire pour les monnaies virtuelles est entré en vigueur hier en Thaïlande et définit désormais les crypto-monnaies comme des “actifs et jetons numériques” soumis à la juridiction de la Securities and Exchange Commission Thailand (SEC).

En janvier 2018, le gouvernement thaïlandais montrait son inquiétude concernant les devises digitales. Début février, c’est la Banque Centrale de Thaïlande qui ordonnait aux autres institutions financières du pays à ne pas toucher à la crypto-monnaie avant que des réglementations soient en place.
Aujourd’hui, la Thaïlande semble prête à accueillir les crypto-monnaies et les ICOs.

Comme reporte le BangkokPost, un nouveau cadre réglementaire est entré en vigueur en Thaïlande. Le ministre des Finances, Apisak Tantivorawong, a indiqué que ces nouvelles mesures n’avaient pas pour objectif d’interdire les devises digitales et les ICOs mais plutôt de les soutenir.

La nouvelle réglementation a été publiée dans la Royal Gazette de Thaïlande, le journal public officiel où les lois sont inscrites juste avant d’entrer en vigueur.

Désormais, les bénéfices engendrés par la crypto-monnaie sont taxables à hauteur de 15% (comme avait annoncé le ministère des Finances le mois dernier) et “les vendeurs de crypto-monnaies” doivent s’enregistrer auprès de la SEC dans un délai de 3 mois sous peine de pénalités.

Mr Apisak Tantivorawong déclare :

“Tous les vendeurs sont priés de s’inscrire à la SEC dans les 90 jours sous peine de recevoir de lourdes amendes voire des peines d’emprisonnement dans certains cas.”

On apprend que ces nouvelles mesures visent à protéger les investisseurs mais aussi combattre le financement d’activités criminelles ou encore le blanchiment.

 

https://cryptonaute.fr/thailande-nouvelle-reglementation-crypto-monnaies/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14278
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1021 le: mai 21, 2018, 02:22:45 pm »

https://www.facebook.com/enthailandedepuistroplongemps/photos/


Croissance économique = plus haut des niveaux des cinq dernières années...

La croissance économique thaïlandaise a atteint son plus haut niveau des niveau des cinq dernières années au cours du dernier trimestre. Le chiffre annoncé aujourd'hui est très supérieur aux estimations des analystes. Il prend en compte une amélioration de la production agricole qui a entraîné celle des exportations et de la consommation des ménages.

Le produit intérieur brut a augmenté de 4,8% par rapport à l'année dernière, a annoncé ce lundi le "National Economic and Social Development Board", un rythme jamais atteint depuis 2013. Le consensus des 18 analystes compilé par Bloomberg prévoyait une progression de 4%.

Le PIB a augmenté de 2% par rapport trimestre précédent, corrigé des variations saisonnières, soit plus que l'estimation médiane qui était de 1,2%.

L'économie thaïlandaise enregistre un rebond gâce aux exportations et au tourisme.

Les exportations ont augmenté de 6% par rapport à l'année précédente. La consommation des ménages a progressé de 3,6% tandis que les dépenses publiques ont augmenté de 1,9%.

La banque centrale a maintenu son taux d'intervention à 1.5%, pour encourager les entreprises à investir. Elles hésitent toujours.

L'agence thaïlandaise de statistiques a relevé ses prévisions de croissance pour cette année, qui devrait être comprise entre 4,2% et 4,7% (contre 3,6% à 4,6%)

Selon Wichayayuth Boonchitn, secrétaire général adjoint de l'agence de planification, l'investissement privé devrait rebondir cette année.

Le junte militaire a simplifié les formalités, intensifié ses efforts pour attirer l'investissement étranger direct dans la modernisation industrielle et renforcé les infrastructures du royaume. Le lancement des grands projets est pénalisé par les incertitudes politiques, dans l'attente du résultat des élections repoussée une nouvelle fois de plusieurs mois.

Les réserves de change et l'excédent du compte courant protègent le pays contre les soubresauts liés à la hausse des taux d'intérêt US. Le baht est l'une des rares devises des marchés émergents à avoir progressé face au dollar cette année.

La Banque mondiale a déclaré que le relèvement de la croissance potentielle de la Thaïlande à plus de 4% à 5% reste un défi. Stimuler l'éducation et les services est essentiel pour augmenter la productivité, car la population vieillit rapidement, a-t-elle déclaré.
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1022 le: mai 22, 2018, 02:36:36 pm »


L'augmentation importante et subite du prix des carburants agace la population

Les hausses constantes des prix des carburants ce mois-ci ont inquiété le secteur des transports et les consommateurs sont mécontents de ne plus être avertis à l'avance car le coût par litre a atteint son plus haut niveau en trois ans.

Après que le prix du diesel a augmenté de plus de 2 baht le mois dernier suite à une politique récemment annoncée interdisant la divulgation anticipée des changements de prix pour éviter les ententes entre marques, les gens se plaignent d'être laissé dans l'ignorance.

Les commentaires dans la rue ou sur Facebook sont d'une grande violence contre le gouvernement

L'utilisateur Withun Nakornsingh sur Facebook. "Ils nous volent silencieusement."

"Le gouvernement n'est pas différent d'un voleur, extorquant son propre peuple", écrit Warid Chundee, un autre utilisateur.

Le bureau de l'énergie a déclaré que le changement a été fait pour éviter d'inciter les détaillants à s'entendre sur les prix.

Le gouvernement a également averti le secteur des transports de retarder la hausse des prix en réponse.

Depuis samedi, les prix du diesel à Bangkok atteignaient 29,79 baht par litre, tandis que les prix dans de nombreuses autres provinces dépassaient les 30 bahts: 30,14 à Chiang Mai, 30,2 à Songkhla et 30,22 à Krabi, selon le géant pétrolier public PTT.

Le site web de PTT montre que les prix du diesel à Bangkok ont augmenté trois fois ce mois-ci.

Le Bureau de la politique de l'énergie a déclaré que les prix ont atteint le plus haut niveau depuis le 18 février 2015.

Cela a provoqué une série de plaintes de la part des compagnies de transport, avertissant qu'elles pourraient augmenter leurs prix dans un proche avenir si les prix du carburant continuent d'augmenter.

Le chef du service de bateau de Khlong Saen Saep a déclaré que la compagnie pourrait augmenter les tarifs de 1 baht si les prix ne baissaient pas d'ici la semaine prochaine.

Chirute Visalachitra, directeur général du Département de la Marine, a déclaré que les opérateurs de services de bateau sont libres d'augmenter les frais si les prix du diesel dépassent les 29 baht par litre pendant 15 jours consécutifs.

Le président de la Fédération des transports terrestres de Thaïlande a déclaré que l'organisation pourrait augmenter les tarifs de 5% à l'échelle nationale après une réunion demain, ajoutant que les opérateurs n'avaient pas augmenté leurs tarifs depuis 2013 - les ayant même baissés en 2016.

Le ministre de l'énergie, Siri Jirapongphan, a mis en garde lundi les entreprises de logistique contre l'augmentation des frais de transport, affirmant que ce n'était pas encore le "moment approprié". Il suggère de se rabattre sur les biocarburants.

 

https://www.thaivisa.com/forum/topic/1039239-without-warning-fuel-prices-rise-to-3-year-high/
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3453
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1023 le: mai 25, 2018, 11:45:31 pm »


Le gouvernement cède sur le prix des carburants mais la population s'agace maintenant à cause du prix du gaz !

La Thaïlande utilisera un fonds pétrolier national pour soutenir les prix intérieurs du carburant au détail afin d'aider les consommateurs à faire face à la hausse des prix mondiaux du pétrole, a déclaré mardi le ministre de l'Energie.

Le fonds d'environ 30 milliards de bahts (936,9 millions de dollars) absorbera 50% de toute augmentation des prix de détail, a déclaré aux journalistes lSiri Jirapongphan.

"Si les prix du pétrole au détail augmentent de 1 baht, le fonds participera à hauteur de 50 satangs", a déclaré Siri.

"Cela aidera à atténuer l'impact des prix du pétrole, qui pourraient s'élever à plus de 80 dollars le baril", a-t-il ajouté.

Le gouvernement a l'intention de maintenir le prix du gazole domestique à 30 baht par litre, a indiqué M. Siri, le prix ayant augmenté de 3 baht par litre pour atteindre environ 29,8 baht au cours des deux derniers mois.

Le plan de subvention devra être approuvé par le Bureau de la politique énergétiques, qui se réunira cette semaine. (1 $ = 32,02 baht)


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1039519-thailand-to-use-fuel-subsidy-to-help-consumers-as-global-oil-price-rises/


--------------------------------------

 
Un malheur n'arrivant jamais seul, le gouvernement doit faire face à fronde populaire car le prix du gaz augmente aussi.

Les vendeurs de gaz de cuisson à Phitsanulok sont consternés par la hausse du prix du gaz en sept mois, tout comme les vendeurs de produits alimentaires, bien qu'ils jurent de ne pas augmenter les prix des denrées alimentaires pour l'instant.

La dernière hausse du prix du gaz de cuisson, mise en œuvre mardi, l'amène à 1,60 Bt le kilo, soit une augmentation d'environ 25 Bt sur chaque bouteille. Encore un fois, il faut comprendre que tous les Thaïlandais ne sont pas milliardaires et que pour le peuple, 25 thb, c'est 25 thb.

Boonchom Kankha 3, un magasin vendant du gaz à Muang Phitsanulok, a répondu en augmentant les prix de détail d'une bouteille de 15kg à 400 Bt pour les opérateurs économiques et les vendeurs ambulants (contre Bt375), Bt435 pour les restaurants et les clients réguliers (à partir de Bt410), et Bt455 pour les ménages (à partir de Bt430).

A Bangkok, ce matin 375 thb seulement pour un ménage.

Les ajustements de prix n'apportent au propriétaire de la boutique Jirawadee Wongchai aucun bénéfice supplémentaire, mais couvrent simplement les coûts et les taxes de gros plus élevés.

Jirawadee a déclaré que le prix du gaz de cuisson avait augmenté sept fois depuis Songkran - quatre fois ce mois-ci.

Elle aimerait que les autorités avertissent les détaillants des hausses de prix.


https://www.thaivisa.com/forum/topic/1039535-in-phitsanulok-groans-over-yet-another-rise-in-cost-of-cooking-gas/
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 15878
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1024 le: juin 02, 2018, 08:31:48 am »


40% des foyers ruraux en Thaïlande vivent en dessous du seuil de pauvreté

Environ 40% des ménages ruraux thaïlandais vivent en dessous du seuil de pauvreté, fixé à 32000 bahts (environ 800 euros) par an en Thaïlande.

Le revenu agricole était en moyenne de 57 032 bahts par ménage en 2017, ce qui est inférieur à l’objectif du gouvernement de 60 000 bahts d’ici 2021, a déclaré Witsanu Attavanich, professeur d’économie à l’université Kasetsart, d’après les résultats d’une enquête du département d’économie de l’université sur l’industrie agricole de 2003 à 2013.

Le fardeau de la dette du secteur est un autre défi majeur, avec 30% des ménages agricoles ayant une dette supérieure au revenu agricole annuel moyen par personne et 10% avec une dette supérieure à trois fois ce revenu.

Selon le professeur Witsanu, le vieillissement de la population agricole constitue également un obstacle pour le secteur, car la main-d’œuvre agricole âgée de 40 à 60 ans est passée de 39% en 2003 à 49% en 2013, tandis que les jeunes agriculteurs âgés de 15 à 40 ans ne sont plus que 32% sur la même période.


Une majorité de petites exploitations à faibles rendements

En 2017, la moitié des ménages agricoles possédaient moins de 10 rai de terres agricoles par ménage, avec une moyenne globale de 14,3 rai appartenant à des familles agricoles. Les petites plantations ont partiellement affecté la productivité du secteur, 50% des ménages agricoles ayant des niveaux de productivité inférieurs à la moyenne.

Cependant, les ménages agricoles ont aussi montré des tendances positives en remplaçant le travail humain par des machines, avec 68% du total des ménages agricoles utilisant des machines agricoles modernes.

L’enquête a également révélé que les jeunes agriculteurs pratiquaient une agriculture spécialisée, mais pas suffisamment pour réaliser des économies d’échelle.


https://www.thailande-fr.com/economie/62413-40-des-foyers-ruraux-en-thailande-vivent-en-dessous-du-seuil-de-pauvrete
IP archivée
Pages: 1 ... 39 40 [41] 42 43 ... 48