Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.  (Lu 332595 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14689
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1100 le: janvier 27, 2019, 07:56:28 am »


Les producteurs/exportateurs de riz dans le monde

Le riz est une graine cultivée dans les terres innondées. Il est la 2ème graine la plus produite dans le monde après le maïs. Les asiatiques aiment manger du riz quotidiennement avec du poulet, des légumes, etc. Le riz est aussi utilisé par la majorité de la population mondiale. La Chine, le plus grand producteur de riz, produit 33,9% du riz du monde.

Après la Chine, l’Inde est le deuxième producteur mondial avec plus de 152,6 millions de tonnes de riz annuellement qui contribue à près d’ environ 21,6% de la production totale du monde. Le Vietnam se trouve en 4 eme place. Les deltas du fleuve Rouge et du Mekong sont les zones de production pricipales de riz. En voici la liste des 10 premiers producteurs de riz dans le monde


Top 10 des plus grands producteurs de riz dans le monde

Position       Pays                Million de Tonnes
1              Chine                       205.463
2               Inde                      155.682
3            Indonesie                        70.593
4             Vietnam                        44.503
5            Thailande                        37.254
6           Bangladesh                34.683
7            Birmanie                        34.250
8            Philippines                     19.832
9               Bresil                        14.682
10              Japon                        11.573
11            Pakistan                          9.935


Selon un rapport en 2010, en raison de son importance, le riz est considéré comme le deuxième céréale la plus produite dans le monde. Il fournit environ un cinquième des calories qui sont utilisés par tous les êtres humains vivant dans différentes parties du monde.

Il existe de nombreuses variétés de riz et selon un récent rapport; il y a plus de 40.000 types différents de riz et les plus connus sont riz court, riz long, riz brun, riz noir, riz blanc, basmati, riz jasmin rouge. Il est la principale nourriture de différents pays comme la Chine, l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan, etc. Il a plusieurs avantages pour la santé, car il contient de nombreuses vitamines et minéraux essentiels. Il est l’une des grandes sources de protéines, de la vitamine B et de fibres.


Liste de Top 10 Exporteursde riz du monde

Rang      Pays           Milliers de Tonnes

1.          Thailande                    8500
2.           Vietnam                    6500
3.           Pakistan                     3800
4.             Inde                    2200
5.           Cambogde             850
6.            Uruguay                     700
7.              Chine                     600
8.              Egypte                     600
9.             Argentine             500
10.                Bresil                     400



https://www.voyagevietnam.co/vietnam-au-top-10-pays-producteursexportateurs-de-riz-dans-le-monde/
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13778
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1101 le: janvier 29, 2019, 11:40:12 pm »

Français Ensemble dans le Club de Pattaya



Le PIB par habitant de la Thaïlande passera de $US 7,084 à $US 9,400 (+32%) entre 2018 et 2023, selon les prévisions du FMI...

Cela confirme que le royaume, comme les autres pays de l'Asean, ne sera plus un eldorado pour les expatriés payés en euro, confrontés progressivement à un coût de la vie beaucoup plus élevé, notamment en matière de gement... :(
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3320
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1102 le: janvier 30, 2019, 05:10:50 pm »



ÉCONOMIE: En Asie du sud-est, les patrons sont inquiets des tensions régionales !


Publiée à l'issue du Forum économique mondial et relayée par le service économique régional français dans ses «brèves de l'Asean» hebdomadaires, une étude montre le sentiment d'inquiétude parmi les dirigeants d'entreprise en Asie du sud-est.

Une inquiétude surtout motivée par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, et par les risques encourus pour les exportations.

Lire la suite : https://bit.ly/2B4GrA0
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14689
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1103 le: février 03, 2019, 09:28:45 am »


Une croissance à 4,1 % l'année dernière et 4 % cette année

Le Bureau de la politique budgétaire a annoncé que la croissance économique de l’année dernière pourrait atteindre 4,1% et que le PIB de la Thaïlande devrait augmenter de 4% cette année.

Estimant les chiffres économiques de l'année dernière avant l'annonce officielle, Lawaron Sangsanit, directeur du Bureau de la politique budgétaire, a déclaré aujourd'hui que la croissance du PIB de la Thaïlande pour 2018 serait d'environ 4,1%, tirée par la consommation intérieure, les dépenses privées, les aides sociales et l’investissement dans les infrastructures.

Le directeur du bureau a prévu que le PIB de cette année augmenterait de 4%, invoquant principalement les dépenses publiques, les projets de partenariat public-privé, le développement des infrastructures et les élections générales.

Malgré l'optimisme, certains facteurs de risque demeurent, tels que le ralentissement économique mondial, le différend commercial entre la Chine et les États-Unis, les fluctuations des devises et le marché boursier mondial.

Lawaron a prédit que le taux d’inflation de cette année serait en moyenne de 1%, ce qui correspond aux prix mondiaux du pétrole brut.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13349-une-croissance-%C3%A0-41-lann%C3%A9e-derni%C3%A8re-et-4-cette-ann%C3%A9e/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14689
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1104 le: février 11, 2019, 08:56:00 am »


Revima lance la construction de son site MRO en Thaïlande

C'est parti. La pose de la "première pierre" du futur atelier MRO pour trains d'atterrissage du français Revima en Thaïlande a été officiellement célébrée ce 8 février à Chonburi en présence de responsables de Revima et des différents représentants des autorités thaïlandaises, partie prenante d'un projet industriel en gestation depuis un certain temps.

Affichant sur une surface totale de 12 000 m2, l'atelier sera dédié à la MRO des trains d'atterrissage qui équipent les familles ATR, Airbus A320 et Boeing 737. L'autre spécialité de Revima sont les APU. Possible que le site de Chonburi étende progressivement ses compétences, à terme, à la MRO des APU.

D'autant que sa vocation est clairement régionale. "En raison de sa position centrale en Asie, nous avons estimé que la Thaïlande était le meilleur choix pour accueillir notre hub régional MRO pour l'Asie-Pacifique", souligne Olivier Legrand, président de Revima. Représentant un investissement de 30 M$ et employant jusqu'à 300 personnes en vitesse de croisière, le site de Chonburi bénéficiera des tous derniers outillages proposés aujourd'hui sur le marché ainsi que d'une numérisation de tous les différents processus requis en terme de documentation technique, de gestion des magasins et du suivi des prestations aux clients. Le site de Revima à Chonburi doit être opérationnel pour le premier trimestre 2020.
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14689
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1105 le: février 17, 2019, 08:52:00 am »


Les smicards voudraient 10 euros par jour

Appel des travailleurs pour un salaire minimum journalier de 360 bahts.

Alors que les ouvriers réclamaient le salaire minimum journalier de 360 bahts au niveau national, le secrétaire permanent du ministère du Travail, Jarin Chakkaphark, a annoncé jeudi que le Comité central des salaires fixerait le nouveau taux avant le 30 mars, avec application le 1er avril.

Tous les comités salariaux provinciaux ont déjà soumis leurs recommandations au Comité central des salaires afin de déterminer l'augmentation la plus appropriée.

Aucune conclusion n’a été atteinte jusqu'à présent, a-t-il déclaré, car il convient d'étudier divers facteurs, tels que le salaire actuel, l'indice du coût de la vie, l'inflation moyenne, le coût moyen de la vie, le coût de production des biens et des services, la capacité de production des entreprises, et le produit intérieur brut (PIB).

Demander un salaire minimum journalier 360 bahts est le droit des travailleurs, mais les autorités examineront soigneusement l'augmentation réelle des salaires sur la base des faits et garantiront l'équité tant pour les employeurs que pour les travailleurs, a déclaré Jarin.

« Le salaire minimum journalier diffère d’une province à l’autre en raison des différences de coût de la vie et de quatre ou cinq facteurs. Nous sommes toujours en train d’examiner les taux appropriés et le Comité central des salaires définira les nouveaux salaires en mars, " il a dit.

L'année dernière, le salaire minimum quotidien a augmenté de 5 à 22 bahts dans 7 provinces. Phuket, Chon Buri et Rayong affichent le salaire le plus élevé, à 330 thb par jour.

À l'heure actuelle, la Thaïlande applique sept taux de salaire minimum quotidiens: 308 Bt (dans les trois provinces frontalières les plus au sud, Yala, Pattani et Narathiwat), 315 Bt (dans 22 provinces), 315 Bt (dans 21 provinces), 318 Bt (dans sept provinces) et 320 Bt (dans 14 provinces, dont Khon Kaen et Ubol Ratchathani), 325 Bt (dans sept provinces, Bangkok et Samut Prakan) et 330 thb. Le salaire minimum moyen est de 315,97 thb.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13438-les-smicards-voudraient-10-euros-par-jour/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14689
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1106 le: février 18, 2019, 05:54:40 pm »


La croissance économique thaïlandaise toujours solide au quatrième trimestre mais les élections pourraient avoir un impact en 2019

En 2018, l'économie thaïlandaise a enregistré sa plus forte croissance en six ans, le quatrième trimestre dépassant les prévisions grâce à une demande intérieure plus forte et des arrivées record de touristes.

L’agence de planification de l’Etat a abaissé lundi ses prévisions pour 2019 en matière d'exportation, principal moteur de la croissance, mais a maintenu la prévision de croissance économique entre 3,5 à 4,5%.

Les données publiées lundi sont les dernières avant les élections du 24 mars - les premières depuis un coup d’État militaire de 2014 - qui pourraient créer une incertitude politique.

Kobsidthi Silpachai, responsable de la recherche sur les marchés financiers à Kasikornbank, a déclaré: "Il est trop tôt pour réviser les prévisions étant donné la pléthore de variables pouvant avoir un impact sur les estimations, à savoir les tensions commerciales sino-américaines, les élections générales en Thaïlande ou le Brexit."

En octobre-décembre, l'économie a enregistré une croissance corrigée des variations saisonnières de 0,8% par rapport aux trois mois précédents, selon les données du Conseil national pour le développement économique et social. C'est plus que prévu.

Le Conseil a estimé que la croissance en 2018 a été de 4,1%, son niveau le plus élevé depuis 2012. La croissance pour 2017 a été révisée à 4%, contre 3,9%.

"Le principal risque pour les perspectives est la possibilité de troubles si la population considère que les élections ne sont pas libres et équitables".

Le gouvernement a abaissé ses prévisions de croissance des exportations pour 2019 de 4,6% à 4,1%. Les exportations thaïlandaises, qui représentent environ les deux tiers de l'économie, ont augmenté de 7,7% en 2018, c'est un ralentissement par rapport à la hausse de 10% observée en 2017.

La croissance totale de l'économie thaïlandaise fondée sur le commerce s'est accélérée au cours des dernières années grâce à la reprise économique mondiale. Mais l'économie ne fonctionne toujours pas à plein régime, avec une importante surcapacité industrielle.

La croissance reste fortement tributaire des exportations dans le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, alors que la reprise de la consommation privée a été entravée par l’endettement élevé des ménages.

Au cours des trois derniers mois de 2018, les arrivées de touristes ont augmenté de 4,3% par rapport à l'année précédente, contre 1,9% le trimestre précédent, alors que le nombre de visiteurs chinois - qui avait diminué après un naufrage qui a fait 47 morts - a rebondi.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13449-la-croissance-%C3%A9conomique-tha%C3%AFlandaise-toujours-solide-au-quatri%C3%A8me-trimestre-mais-les-%C3%A9lections-pourraient-avoir-un-impact-en-2019/
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14689
Re : L'ECONOMIE, le business, les grands projets en Thaïlande.
« Réponse #1107 le: février 19, 2019, 08:13:47 am »


L’idylle entre Airbus et la Thaïlande se concrétise

L’INCERTITUDE sur la situation politique en Thaïlande ne semble pas être partagé par les investisseurs français du secteur aéronautique, qui ont exprimé leur confiance dans la volonté du Royaume de devenir une plaque tournante régionale pour la maintenance, la réparation et la révision d’aéronefs (MRO, sigle souvent employé dans cet article).

Le constructeur aéronautique européen Airbus, qui s’est installé pour la première fois en Thaïlande il y a plus de 40 ans, a déclaré que le secteur des MRO offrait un potentiel énorme pour les années à venir.

Airbus et la compagnie nationale thaïlandaise Thai Airways International ont lancé en juin dernier une joint-venture pour les installations de MRO de l'aéroport d'U-tapao, dans le cadre d'un accord signé en France par le chef de la junte Prayut Chan-o-cha.

L’installation de MRO d’U-tapao fait partie de la stratégie du corridor économique de l’Est du gouvernement militaire et bénéficie du ferme soutien du monde des affaires, qui a appelé à sa poursuite après les élections du 24 mars.

« Nous sommes impatients car la Thaïlande a un potentiel important pour le développement de l’industrie aéronautique, compte tenu de sa chaîne d’approvisionnement éprouvée dans les industries automobile et électronique », a déclaré Sihasak Phuangketkeow, ancien ambassadeur de Thaïlande en France, dans un entretien avec The Nation. Sihasak a participé à la conclusion de l’accord l’année dernière et est désormais conseiller du projet CEE.

Le MRO constituera un élément clé de l'industrie aéronautique dans l'Asean, étant donné que de nombreuses compagnies aériennes ont renforcé leur flotte avec de nouveaux avions et que ces avions ont besoin de maintenance, a déclaré Cédric Post, de l'Association française de l'industrie aérospatiale. .

Les compagnies aériennes à croissance rapide comme AirAsia et Vietjet continuent d’acquérir des avions, ce qui nécessitera des travaux de maintenance et des révisions dans les prochaines années, a ajouté Post.

Les flottes en service dans la région Asie-Pacifique passeront de 6 900 avions à plus de 20 000 au cours des 20 prochaines années, selon Airbus.

Alors que d'autres membres de l'Asean, dont Singapour, sont présents sur le marché de la MRO depuis longtemps, la Thaïlande a aussi sa place en raison de son expérience en matière automobile et électronique, a déclaré Post.

Singapour manque de terrain et coûte cher, tandis que l’aéroport thaïlandais U-tapao est suffisamment grand pour desservir les opérations et son agrandissement est en cours, a-t-il déclaré.

Le centre de MRO d'U-tapao sera l'un des plus modernes et des plus étendus de la région, a déclaré Joost van der Heijden, responsable du marketing chez Airbus.

« Nous intégrerons les dernières technologies numériques, des ateliers de réparation spécialisés et un centre de formation à la maintenance », a-t-il ajouté. «Pour Airbus, notre protocole d’entente avec THAI est une occasion d’innover et de montrer la voie dans le secteur de l’aérospatiale.»

Lorsqu'il sera pleinement opérationnel, le centre de MRO d'U-tapao offrira une maintenance lourde et systématique à tous les types d'avions gros-porteurs.

Airbus et THAI travaillent toujours sur les derniers détails de la transaction, tout en s'associant déjà pour répondre aux exigences de la MRO.

En janvier, Airbus et le Centre de formation à l’aviation civile thaïlandaise (CATC) ont signé un protocole d’accord relatif à des projets de développement et de mise en œuvre de formations à la maintenance et de cours de formation de pilotes dans le pays.

L’objectif est de soutenir le développement de l’industrie aéronautique du pays en contribuant à assurer une formation constante de pilotes, ingénieurs et mécaniciens pour les compagnies aériennes et les centres de MRO de Thaïlande.

Airbus a commencé à travailler avec le CATC sur des cours de formation de base à la maintenance, qui pourraient être étendus et inclure également des cours de formation au pilotage.

« Le principal défi [pour le secteur aéronautique] est de faire face à la croissance et de former tous les techniciens et ingénieurs requis. Airbus est convaincu que le CATC, avec l'aide et la coopération d'Airbus, sera en mesure de relever ce défi », a déclaré van der Heijden.



https://fr.thaivisa.com/forum/topic/13447-l%E2%80%99idylle-entre-airbus-et-la-tha%C3%AFlande-se-concr%C3%A9tise/
IP archivée