Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: NAN, c'est comment ?  (Lu 17007 fois)

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
NAN, c'est comment ?
« le: mars 29, 2011, 10:20:56 am »


Nan est une petite ville du Nord de la Thaïlande que j'aime beaucoup. Située hors des axes touristiques principaux, c'est l'endroit idéal pour ceux qui veulent découvrir une "Thaïlande authentique" et croiser très peu de touristes... Pas de merveille au sens propre du terme, mais une jolie région vallonée couverte de forêts et habitée par plusieurs minorités ethniques qui, hélas, ont vu disparaitre presque la totalité de leur culture ancestrale...


NAN, c'est comment ?


1/ PRESENTATION:

Nan (en thai น่าน - prononer "Nane") est une ville de Thaïlande située à 18° 46' 58.80" N de latitude et à 100° 46' 58.80" E de longitude, à 668 km de Bangkok. Sa population dépasse les 24 000 habitants. Elle se trouve au cœur de la Province de Nan, dont elle est la capitale, sur la rive droite (occidentale) de la Nan.

Nan est une petite ville non dénuée de charme aux activités essentiellement commerciales, administratives, éducatives et hospitalières. Son développement industriel et touristique, jusqu’à présent limité, reste lié à une ouverture complète du poste-frontière de la province de Nan (Ban Huay Kon à 140 km au nord de Nan) vers le Laos et au-delà vers la Chine, ouverture qui est pour le moment remise à plus tard.


2/ LES VISITES:

1/ La ville : Nan "intra muros" se visite en une "grosse" journée (deux pour les flaneurs)...

1/ Les temples les plus marquants sont:

- le wat Ming Muang;
- le Wat Phratat Chiang Kham;
- le Wat Phumin;
- le Wat Phra That Chae Haeng;
- le Wat Khrao Noi, situé en dehors de la ville avec une belle vue sur la vallée.

2/ Un très intéressant musée national d'Histoire installé dans le palais des deux derniers seigneurs féodaux vaut également le détour. Il faut compter entre 1 et 2 heures pour en faire la visite complète.

3/ On peut également visiter la demeure des rois de Nan qui fut construite en teck en 1866 et restauré en 1941. Cette grande maison est à présent la résidence de Chao Sompradhana Na Nan. Elle abrite des objets historiques tels que des armes anciennes, de l'ivoire d'éléphant de guerre et des photographies du roi Rama V.

4/ Enfin, une ballade dans les rues peut s'avérer agréable si le temps s'y prête. Elle vous conduira sur les berges de la rivière Nan ou se déroulent des courses de longues barques en septembre ou octobre (plusieurs barques sont d'ailleurs exposées en plein air), ou le long des murailles (construites en 1885) dont quelques tronçons demeurent visibles.


2/ La région : Sans proposer de réelles merveilles, la province de Nan est intéressante pour ceux qui souhaitent découvrir une région thailandaise très peu touristique. Une voiture (avec ou sans chauffeur) est obligatoire pour la parcourir, les sites les plus intéressants étant assez éloignés les uns des autres.

Plusieurs minorités ethniques sont implantées dans les collines couvertes de forêts et de cultures sur brûlis: les Htin, les Khamu, les Yao, les Hmong et les Thaïs Lu. Néanmoins, ces peuples se sont relativement bien intégrés et ne montrent plus aujourd'hui de réels caractères spécifiques à leurs cultures respectives. Bref, ils ressemblent à Thaïs et la traversée de leurs villages risquera de se montrer décevante pour ceux qui auront déjà visiter des villages tribaux situés dans les régions de Chiang Mai et du Triangle d'Or.

1/ Le village Thaï Lu de Nong Bua, situé sur la route 1080, à 40 kilomètres au Nord de Nan : il représente une halte agréable et nous montre un intéressant temple thaï Lu ainsi que de nombreuses maisons de bois traditionnelles. On peut même y admirer quelques vieilles Thaïes Lu, encore en tenue (pas tous les jours) travaillant sur leurs grands métiers à tisser.

2/ Un des deux seuls villages Mlabri (il n'y en a que deux en Thaïlande, l'autre étant à coté de la ville de Phrae) est également situé dans la région, à 70 kilomètres de Nan. Cette minorité est connue comme le dernier peuple nomade du Royaume (il s'est sédentarisé il y a 10 ans environ). Il y a encore quelques temps, très peu de gens venaient voir les Mlabris. Aux dernières informations, ils seraient devenus une attraction touristique et plusieurs minibus chargés de thaïlandais ou d'asiatiques s'y rendraient quotidiennement depuis deux ou trois ans !

Pour ceux que cela intéresse, voir notre sujet sur les Mlabris, ici:

http://www.forumthailandeinfo.com/index.php?topic=7.15

3/ La Réserve forestière de Tham Phah Tup est implantée à 10 km au nord de la ville de Nan. Cet ensemble de galeries calcaires intéressera les amateurs de grottes et de grimpette. Il y à 9 grotes à explorer. Il peut être aussi sympa d'y piqueniquer en famille.

4/ Le parc National de Doi Phu Kha est un peu plus loin, à à 75 km au nord de Nan. le parc offre de superbes randonnées et permet de découvrir des villages de tribus Hmong, Mien et Thaï Lu, qui comme je l'ai déjà dis ne portent plus leur vêtements traditionnels et ne pratiquent plus guère leurs coutumes ancestrales.

* On peut y séjourner dans des bungalows confortables pour 2 personnes (300 bahts) ou des maisons conçues pour 4 (800 bahts).


3/ OU DORMIR ?

- Dhevaraj Hotel :
 
Meilleur hôtels de Nan, il est situé en plein centre ville non loin du marché. Les chambres coûtent 500 à 800 bahts avec le petit déjeuner. Il dispose d'une piscine et d'un salon de massage.

Le site internet:  http://www.dhevarajhotel.com/


- City Park Hotel :

Situé à la sortie de Nan sur la route de Phrae, le City Park Hotel est parfait si l'on dispose d'un véhicule.
Articulés autour d'une superbe piscine, les batiments de 2 étages offrent des chambres confortables et plutôt grandes. Il y a des cours de tennis.

Les chambres coûtent 700 bahts avec le petit déjeuner.

Le site internet:  http://www.thecityparkhotel.com/


il existent également plusieurs petites guesthouses à Nan:

- SP Guesthhouse dans la Thanon Khao Luang qui proposent des chambres relativement confortables et neuves (300 baht/jour) Tel: 05477 489

- Amazing guesthouse dans la Thanon Rat Amnuay donc un peu excentrée. Cahmbres très calmes dans une maison thaie avec parquet en bois (150-200 bahts/jour). Salle de bain commune. Tel: 05471 0893


4/ OU MANGER ?

Nan ne comptent pas énormément de restaurants. Les meilleurs d'entre eux (nourriture thaïlandaise) dont le Goodview, sont installés sur les deux berges de la rivière et très faciles à trouver. Le marché du centre ville dispose également de plusieurs petites cantines thaïes. Tous les hôtels comme le Dhevaraj Hotel proposent des repas-buffets à des prix modiques.


5/ VENIR DE NAN - PARTIR DE NAN:

- En bus ou en voiture : Evidemment, la meilleure solution de visiter la région de Nan est de louer une voiture avec chauffeur, ce qui vous évitera de vous tromper de chemin en permanence (très peu de gens parlent anglais hormis le personnel des hôtels et il y a peu de panneaux routiers !).

Sinon, des bus font la liaisons Chiang Mai - Nan en passant par Phrae tous les jours. Comptez entre 150 et 350 bahts par personne en fonction de la classe du bus. Le trajet dure 7 heures.


Photos:

1/ La carte de la région

2/ La carte de la ville
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #1 le: mars 29, 2011, 11:29:53 am »


Les rues et la muraille de Nan

1/ La muraille de Nan : Construite en 1885 par le seigneur de Nan, Chao Anantavorarittidet, la muraille remplaça un mur-palissade détruit par une inondation en 1817. On en aperçoit les restes à la rencontre de la Th Mahawong et de la Th Rob Muang, au sud-ouest de la ville.

2/ Un des portails qui marquent l'entrée de certains boulevards de Nan.

3/ Les berges de la rivière à Nan.

4/ Le pont de Nan.

5/ Plusieurs très belles maisons en bois bordent encore les rues de la ville.

6/ La demeure des rois de Nan : Construite en teck en 1866 et reconstruite en 1941, cette grande maison est à présent la résidence de Chao Sompradhana Na Nan. Elle abrite des objets historiques tels que des armes anciennes, de l'ivoire d'éléphant de guerre et des photographies du roi Rama V.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #2 le: mars 29, 2011, 11:30:18 am »


Les temples de Nan

1/ 2/ et 3/ Le plus beau temple de la ville est probablement le Wat Ming Muang couvert de sculpture en stuc blanc. C'est aussi un des plus récent (il n'est dailleurs pas achevé !). On peut admirer à l'intérieur du "bot" principal tout une série de fresque représentant la vie des habitants de la région au 18e et 19 siècle (voir plus bas dans le sujet): superbe !

4/ 5/ et 6/ le Wat Phra That Chang Kham

C'est le deuxième wat le plus important de la ville après le Wat Phra That Chae Haeng ; la date de sa fondation est inconnue. Le wihàan principal, reconstruit en 1458, a une énorme image de Bouddha assis et des peintures murales dégradées en cours de restauration soigneuse. En outre dans le wihàan se trouve un ensemble de rouleaux manuscrits de la période Lanna (en écriture Lanna) comportant non seulement les écrits bouddhistes habituels mais aussi l'histoire, la loi et l'astrologie du temps. Un thammdat (un « siège de dhamma » employé par des moines en train d’enseigner) est placé à côté.

Le magnifique chedi derrière le wiharn , datant du 14e siècle, remonte probablement au temps de la fondation du temple. À sa base, il est décoré d’une frise formée de 24 trains avant d'éléphant semblables à ceux que l’on peut voir à Sukhothaï et à Si Satchanalai. À côté du se trouve un petit bôt sans grand intérêt datant de la même période. Wat Phra That Chang Kham est également remarquable pour son hàw trai (bibliothèque conservant les Tipitaka), le plus grand de Thaïlande. Il est aussi grand ou même plus grand qu’un wihàan moyen, mais il est à présent vide. Le wat est situé en face du musée national de Nan.
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #3 le: mars 29, 2011, 11:30:53 am »


Les temples de Nan

Sans être exceptionnel, le Wat Phrathat Khao Noi offre l'occasion de faire une belle ballade proche de la ville. Il est situé sur une petite colline (le Khao Noï) à quelques kilomètres seulement de Nan. La vue sur la vallée y superbe !
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #4 le: mars 29, 2011, 11:31:56 am »


Le musée National de Nan

Situé dans le palais daté de 1903 des deux derniers seigneurs féodaux de Nan (Phra lao Suriyapongpalidet et Jao Mahaphrom Surathada), ce musée (Th Pha Kong) a ouvert ses portes en 1973. Les rénovations relativement récentes en ont fait un des musées provinciaux les plus modernes de Thaïlande et, à la différence de la plupart de ceux-ci, il propose également des explications en anglais pour beaucoup des pièces exposées.

Le rez-de-chaussée, divisé en six salles d'exposition est consacré aux objets ethnologiques couvrant les divers groupes ethniques présents dans la province, y compris les Thaïs du Nord, les Thaï Lü, les Htin, les Khamu, les Mabri, les Hmong et les Mien. Parmi les pièces exposées, on trouve de l’argenterie, des textiles, des ustensiles folkloriques et des costumes tribaux. Le 2e étage abrite des pièces illustrant l'histoire de Nan, l'archéologie et l'architecture locales ainsi que des insignes royaux, des armes, de la céramique et de l'art religieux.

La collection d'images de Bouddha du musée inclut quelques rares modèles Lanna aussi bien que des modèles locaux aux oreilles souples. Généralement faites en bois, ces images en position debout dans la posture dite de « l’appel à la pluie » (avec les mains sur les côtés, se dirigeant vers le bas) montrent une influence marquée de Luang Prabang. Selon les conservateurs du musée, il existe un modèle de Bouddha de Nan, unique dans la sculpture bouddhiste ; quelques pièces exposées sont proches d’autres modèles thaïs, alors que d'autres sont tout à fait originaux, avec les oreilles s’affaissant à l'extérieur.

En outre, au 2e étage, est exposée une défense d'éléphant « noire » (en fait brun-rougeâtre) rare : elle aurait été offerte à un seigneur de Nan, il y a environ 300 ans par le seigneur Khün de Chiang Tung (Kengtung). Maintenu en hauteur par un Garuda (oiseau mythique) sculpté en bois, la défense mesure 97 cm de long et a une circonférence de 47 cm. A côté du musée, un bâtiment abrite une boutique où sont vendus des livres sur l'art et l'archéologie thaïs.

1/ Le musée national

2/ Plusieurs scènes évoquent la Préhistoire de la région

3/ Bifaces paléolithiques

4/ Le célèbre Garuda

5/ De nombreux Bouddhas qui raviront les puristes... Ici, un Vouddha du 16e siècle d'influence à la fois Sukhothai et Lan Na

6/ Plusieurs scènettes évoquent également la vie des minorités de la région: ici, les Thaïs Lu
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #5 le: mars 29, 2011, 11:33:44 am »


La région et les minorités ethniques de la province de Nan: les Thaï Lu

1/ Les magnifiques maisons Thaï Lu du village de Nong Bua à 40 kilomètres au nord de Nan

2/ Sous de nombreuses maisons, on peut admirer de vieilles Thaï Lu travaillant sur leur métier à tisser

3/ et 4/ Femmes Thaï Lu portant leurs vêtements traditionnels

5/ et 6/ Le temple Thaï Lu Wat Nong Bua et ses superbes fresques racontant l'Histoire de la région
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #6 le: mars 29, 2011, 11:34:01 am »


La région et les minorités ethniques de la province de Nan: les Mlabris

1/ La région qui s'étend au Nord et à l'Est de Nan est très valonnée... Les Mlabris travaillent sur les cultures sur brûlis appartenant au Hmong et aux Yao.

2/ Hommes Mlabris travaillant dans un champ

3/ Groupes de femmes Mlabri

4/ Maison Mlabri. Longtemps nomade dans la jungle, l'habitat sédentaire des Mlabris demeure précaire.

5/ Mlabri et sa fille

6/ Vieux Mlabri tatoué
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #7 le: mars 29, 2011, 11:34:45 am »


La région et les minorités ethniques de la province de Nan : les Htin et les Kamu

Les Htin et les Khamu d'aujourd'hui vivent comme les Thaïs... Seuls les touristes très intéressés par les minorités ethniques trouveront un intérêt à visiter leurs villages...

1/ Un village Htin

2/ et 3/ Vieilles femmes Htin

4/ village Khamu

5/ et 6/ Femmes Khamu
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #8 le: mars 30, 2011, 09:40:16 am »


Les superbes fresques du Wat Ming Muang de Nan


A l'intérieur du "bot" principal du Wat Ming Muang, il est possible d'admirer toute une série de fresques hautes en couleurs, nous expliquant la vie des Thaïs de la région au 18ème et 19ème siècle... une source d'information incomparable pour ceux qui étudient l'Histoire du Siam...

1/ une famille de paysans se déplaçant avec leur charette et leurs buffles.

2/ De jeunes hommes courtisant des siammoises.

3/ Des Siamois discutant et fumant du tabac produit dans la région.

4/ Une armée en mouvement.

5/ Scène de vie dans un village.

6/ La construction d'une maison.
IP archivée

PHILGOOD

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 545
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #9 le: mars 30, 2011, 03:29:41 pm »

Encore un beau reportage et de bien belles photos ! Merci Manu, ça donne envie d'aller y faire un tour !...
Amicalement,
Philgood ...  :clap :smile :clap :smile
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13379
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #10 le: mars 31, 2011, 07:07:25 pm »


oui, si tu peux faire un tour à Nan, Phil, n'hésite pas... ca vaut vraiment le détour   :smile
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

PHILGOOD

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 545
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #11 le: mars 31, 2011, 09:04:30 pm »

Ok Line, j'essaierai lors d'un prochain séjour ! Au fait, tu es toujours à Chiang Mai en ce moment ? Au cas ou, passes mon bonjour à Manu et Ludo !
Amicalement,
Philgood ...  :smile
IP archivée

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 13379
Re : NAN, c'est comment ?
« Réponse #12 le: septembre 01, 2014, 02:45:38 am »

http://www.lejournaldepattaya.com/INFOS%20THAILANDE.htm

Nan Traditional Long Boat Racing, du 13 au 19 septembre...   


Cette année encore, les courses de bateaux sur la rivière Nan attireront beaucoup de spectateurs venus profiter du spectacle mais aussi de toutes les joyeuses festivités (marchés, expositions...)

Les compétitions de Long Boat sont organisées depuis des siècles dans les provinces du royaume baignées par les plus grands cours d’eau.

Devenues sport national au fil du temps, elles font partie des rites traditionnels qui accompagnent la fin de la Retraite Bouddhiste de la saison des pluies et ont lieu principalement le 10ème et/ou 11ème mois lunaire (autour de septembre/octobre) quand le niveau des eaux est au plus haut.

Les Long Boat sont des sortes de pirogues taillées dans des troncs d'arbres et peuvent accueillir jusqu'à 60 rameurs souvent tous vêtus de la même couleur.

Les courses sur la rivière Nan sont exceptionnelles car les bateaux sont superbement ornés...


Belle petite ville, Nan, il faudra que j'y retourne un de ces jours...    :D

IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".