Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: HORS SUJET : LE CAMBODGE  (Lu 85380 fois)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #50 le: mai 08, 2013, 03:39:59 pm »


Préparation d'une danseuse Apsara...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #51 le: mai 09, 2013, 12:31:07 pm »


Incroyable Bayon... Angkor Thom
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #52 le: mai 09, 2013, 12:32:41 pm »


Le sourire enigmatique du Boddhisatva Avalokiteshvara... Bayon (Angkor Thom).

Certains pensent que le visage du roi Jayavarman VII servit de modèle au 216 visage du Bayon...
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3296
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #53 le: mai 09, 2013, 02:30:49 pm »


superbes ces clichés !  :clap
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #54 le: mai 10, 2013, 07:09:29 am »


Cambodge, le pays de l'eau...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #55 le: mai 15, 2013, 10:12:20 am »


Moins connu à Angkor Tom, le Phimeanakas.
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3296
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #56 le: mai 15, 2013, 04:02:00 pm »

très beau pays aussi le Cambodge  8) très beaux clichés manu et ludo  :clap
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #57 le: mai 15, 2013, 06:06:25 pm »


Un beau pays, mais honnêtement, je n'aimerai pas y habiter... Des gens adorables, mais trop de pauvreté, de saleté, presque aucune infrastructures médicales ou commerciales... Bref, un pays intéressant pour les vacances mais cela s'arrête là !
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #58 le: mai 25, 2013, 09:34:59 pm »


Si je devais donner un nom à cette photo, je l'appelerais "ferveur"... Bonzesse - Siem Reap
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #59 le: mai 26, 2013, 08:27:01 am »


Jeune Khmère - Siem Reap
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #60 le: mai 26, 2013, 09:32:16 pm »


Angkor Vat, la merveille !...
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #61 le: mai 26, 2013, 09:45:00 pm »


Le Ta Prom : quand la magie d'un lieu laisse sans voix !...
IP archivée

SUDOKU

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 3296
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #62 le: mai 27, 2013, 03:33:25 pm »


 au risque de me répéter, le portrait de la bonzesse est superbe !   :clap
IP archivée
Mon Dieu, que votre volonté soit fête !
(Frédéric Dard)

Bip Bip

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 846
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #63 le: mai 27, 2013, 07:46:51 pm »


au risque de me répéter, le portrait de la bonzesse est superbe !   :clap


+1 avec sudoku
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #64 le: juin 08, 2013, 09:00:54 am »


Terrible prison S 21 de Pnomh Penh

Le musée de Tuol Sleng est un ancien lycée (Tuol Svay Prey : la colline du manguier sauvage) situé à Phnom Penh qui a été transformé par les Khmers rouges en centre de détention, de torture et d'exécution entre 1975 et 1979. Le lycée avait alors comme nom secret prison de Sécurité 21 ou S-21.

Actuellement ce lycée peut être visité. Il contient, outre les restes quasi complets des bâtiments de torture et d'emprisonnement, de nombreux objets de torture et de très intéressantes archives. Il est aussi possible de visionner un film, l'histoire de Hout Bophana.



Histoire

On peut traduire Tuol Sleng par « Colline empoisonnée », révélateur du lieu, tandis que l'ancien nom de l'école, Tuol Svay Prey, signifie quelque chose de complètement différent (« Colline des manguiers sauvages »).

Les Khmers rouges enfermaient à S-21 tous les opposants supposés au régime, sur n'importe quel motif. Les personnes enfermées étaient aussi bien des jeunes que des personnes plus âgées. Il y avait des femmes, des enfants, et parfois des familles entières (bébés y compris) d'ouvriers, d'intellectuels, de ministres et de diplomates cambodgiens, mais aussi des étrangers (Indiens, Pakistanais, Anglais, Américains, Canadiens, Australiens...) Le simple fait de porter des lunettes (y compris pour les enfants) était suffisant pour être considéré comme intellectuel et donc « à exterminer ».
Objets utilisés à Tuol Sleng. En bas, les barres auxquelles étaient attachés les pieds des prisonniers.

La cour du lycée fait approximativement 400 m sur 600 m. Les anciennes classes du deuxième étage servaient de salles de détention communes (Chambre D). Les gens y étaient enfermés à environ 50 personnes, allongées par terre en alignements serrés, les familles regroupées. Les pieds des détenus étaient attachés à de longues barres de fer par des anneaux en fonte. Après leur arrivée et la photo, tous les détenus étaient rassemblés là et numérotés.

Un gardien fouillait régulièrement les personnes allongées, pour voir si elles ne disposaient pas d'un stylo pour se suicider en se crevant la gorge (une personne s'est suicidée comme cela), ou bien d'un boulon ou d'une vis pour se suicider aussi en l'avalant. Le réveil était à 4h30 du matin. On donnait aux prisonniers une bouillie de riz le matin à 8h et le soir à 20h, et dans la journée on ne leur donnait pas d'eau. Les gens faisaient leurs besoins dans une boîte militaire en métal qu'un gardien leur apportait.

Les salles de classe du premier étage n'étaient pas reliées entre elles à l'origine, mais les khmers rouges ont cassé les murs pour faire un couloir central, des deux côtés duquel ont été fabriquées de petites cellules sommaires en brique, avec des portes de bois à lucarne carrée, permettant aux gardiens de regarder en permanence ce qui se passait dans les cellules. Les cellules étaient de taille variable, les plus petites d'environ 1 5 m² contenant 3 personnes, parfois plus. Pour certains prisonniers, les gardiens avaient écrit des instructions sur l'intérieur des portes, qui prescrivaient un conseil à respecter pour le détenu. Dans le film S21, l'une de ces instructions est traduite.

Les anciennes classes plus petites, situées dans un bâtiment séparé (bâtiment B), et possédant des fenêtres à barreaux métalliques, servaient de salles de torture individuelles. On y attachait les prisonniers (hommes ou femmes) sur des sommiers en fer et on les torturait afin qu'ils avouent. La plupart avouaient des fautes qu'ils n'avaient pas commises. Ce qu'ils disaient était transcrit sur du papier. Lorsque l'aveu ne plaisait pas, le tortionnaire en faisait une boule qu'il jetait dans un coin de la salle et le prisonnier était à nouveau torturé pour en tirer un nouvel aveu. Les tortionnaires donnaient aux détenus des idées d'aveu : par exemple un lien avec la CIA, le KGB, ou encore un quelconque système démocratique, capitaliste, ou impérialiste.

Les tortionnaires se divisaient en trois groupes : les « Gentils », les « Chauds », et les « Mordants ». Lorsque les prisonniers n'avouaient rien au groupe des Gentils, qui était un groupe politique, ils étaient pris en charge par le groupe des Chauds, et ainsi de suite jusqu'au groupe des Mordants.

Dans le film S21, un ancien gardien décrit l'utilisation d'un sac plastique pour étouffer les détenus, et des pinces pour leur lacérer les chairs.

On voit sur les peintures faites par Vann Nath (peintre ancien prisonnier ayant travaillé de manière forcée pour les dirigeants Khmers rouges) certaines scènes de torture retranscrites, comme le dépôt de scolopendres et autres insectes piqueurs sur le ventre des prisonniers, ou des tortures visant à étouffer les prisonniers à l'aide d'une cuve pleine d'engrais ou d'eau croupie dans laquelle on les pendait par les pieds.


Administration

Kang Kek Ieu (ou Kang Kech Eav), alias Douch ou Duch, était le maître du complexe de Tuol Sleng. Il exerçait, avant de prendre la tête du complexe, le métier d'enseignant. Il sera inculpé en 2007 pour crimes contre l'humanité et le tribunal du génocide cambodgien le condamnera à 35 ans de détention le 26 juillet 2010. Cette peine sera amenée à la réclusion criminelle à perpétuité en appel, le 2 février 2012.
Deux des victimes.

Les gardiens photographiaient soigneusement les prisonniers au moment de leur arrivée, ainsi qu'avant ou au moment de leur mort, alors que leurs gorges étaient tranchées, leurs corps mutilés par les tortures et si décharnés par la faim qu'ils étaient presque méconnaissables. Les photographies faisaient partie d'un système destiné à prouver que les ennemis de l'Etat avaient bien été tués. Les khmers rouges tenaient également des registres d'entrées et sorties des prisonniers (morts ou voués à la mort) de la prison.

Les registres et les photos ont permis de révéler qu'au total environ 10 500 prisonniers y sont restés trois mois en moyenne, en plus des 2 000 enfants qui y ont été tués. Duch assignait même des jours spécifiques pour tuer certains types de prisonniers : un jour les femmes de l'ennemi, un autre jour les enfants, et un autre les travailleurs des usines.

Les gardes avaient entre 10 et 15 ans, et sous l'endoctrinement de leurs aînés, devenaient rapidement beaucoup plus cruels que les adultes. Les règles de l'Angkar (le Parti communiste du Kampuchéa) stipulaient que les relations amoureuses étaient interdites. Mais de nombreux khmers rouges étaient en pleine croissance libidinale, et certains violaient les filles ou les femmes du camp, en faisant cela en cachette, le plus discrètement possible.

Sur les 16 000 à 20 000 prisonniers de Tuol Sleng, personne ne s'est échappé. À la libération du camp, il y avait sept survivants.

Il est aussi possible de visiter le site d'extermination de Choeung Ek, dénommé Killing Fields, lié à la prison et situé à quelques kilomètres dans les champs.


Annexes

Témoignages

    François Bizot, Le Portail, Table ronde, 2000 (ISBN 2-7028-6131-8).
    François Bizot , Le silence du bourreau, Flammarion, 2011, 245 p. (ISBN 9782081243163).
    Marcel Lemonde, Jean Reynaud, Un juge face aux Khmers rouges, Seuil, 2013, 249 p. (ISBN 9782021055740)
    Rithy Panh, Christine Chaumeau, La machine khmère rouge: Monti Santésok S-21, Flammarion, 2003, 307 p. (ISBN 9782080684677).
    Vann Nath, Dans l'enfer de Tuol Sleng: l'inquisition khmère rouge en mots et en tableaux, Calmann-Lévy, 2008, 189 p. (ISBN 9782702138113).

Documentaires

    Jean Baronnet , Derrière le portail, Gloria Films Production, ARTE France, 2004.
    Voir film-documentaire.fr.
    Rithy Panh, S21, la machine de mort Khmère rouge, INA, Arte, 2002.
    Rithy Panh, Duch, le maître des forges de l'enfer , 2011.
    Voir Cécile Campergue, « Rithy Panh, Duch, le maître des forges de l’enfer », Lectures, 2012.
    Adrien Maben, Camarade Duch. Bienvenue en enfer, Arte éditions, coll. « Histoires », 2012.
    Voir Sophie Louey, « Adrian Maben, Rémi Lainé, Jean Reynaud, Cambodge. La dictature des Khmers rouges. 1975-1979 », Lectures, 2012.
    Autobiographie de Hout Bophana, de Rithy Panh (Film diffusé à Tuol Sleng)[Quoi ?]


Photos :

1/ La cour de la prison S 21

2/ La potence ou étaient attachés certains prisonniers et les jarres d'eau où l'on tentait de les noyer

3/ Une grande cellule d'interrogatoire

4/ Les mini-cellules où s'entassaient les prisonniers

5/ Le réglement des prisonniers

6/ S 21 Tuol Sleng, ancien lycée devenu prison
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #65 le: juin 08, 2013, 01:24:02 pm »

Terrible ces prisons , l'horreur totale .
IP archivée
@+ Malco

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #66 le: juin 08, 2013, 01:28:16 pm »


Le poisson globe a encore tué au Cambogde

 
Cette fois ci, acheté sur un étal à Phnom Penh, trois personnes ont été victimes d'une intoxication. Peu de temps après la consommation d'un poisson globe , l'une des personne âgée d'une trentaine d'année et en parfaite forme physique, est décédée alors que les deux autres ont été conduite à l’hôpital. Le poisson était cuit et aurait du perdre sa toxicité. C'est le deuxième accident de ce type en peu de temps, le 23 avril, deux personnes sont mortes suite à la consommation de ce poisson.    R.B

Source : http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2013/06/le-poisson-globe-encore-tue.html

==========================================================================================

Une pêche miraculeuse tourne au drame

L'histoire rapportée par le Cambodge Herald se déroule à kompong chnang , elle a eu lieu Vendredi.


Trois villageois s'en vont à la pèche et prennent une grande quantité de poissons ballons, il y a de quoi nourir plus de vingt personnes! Généreux, nos trois pêcheurs invitent leurs amis. Les poissons sont cuits et ingurgités par l'assemblée. Deux heures après ce n'est pas moins de 15 personnes qui souffrent de maux d'estomac, de douleurs thoraciques, d' étourdissements et de vomissements . Si 13 d'entre elles sont en cours de rétablissement grâce à un transport rapide à l’hôpital, deux décès sont à déplorer, dont celui de l'un des trois pécheurs.

Le poisson globe ou ballon, appelé au Cambodge trey kampot est de petite taille mais est connu pour sa toxicité, il est cependant régulièrement péché et consommé sans problème après avoir éte séché au soleil.    R.B


Source + vidéo  : http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2013/04/une-peche-miraculeuse-tourne-au-drame.html
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #67 le: juin 14, 2013, 08:34:47 am »


Cambodge-Thaïlande: réunion sur le développement des zones frontalières


La première réunion du Comité conjoint sur le développement et la connectivité des zones frontalières communes au Cambodge et à la Thaïlande a eu lieu mardi afin de trouver des mécanismes de coopération au développement de leurs frontières communes.

Cette réunion, co-présidée par M. Hor Namhong, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Cambodge, et son homologue thaïlandais, M. Surapong Tovichakchaikul, a réuni les ministres thaïlandais et cambodgiens de l'Agriculture, de la Défense, des Transports, du Commerce, de la Santé, ainsi que les autorités des provinces concernées des deux pays.

M. Hor Namhong a souligné l’importance vitale de cette réunion pour la coopération au développement sous tous ses aspects de ces zones frontalières.

Les deux parties vont discuter du développement d'une connectivité entre leurs infrastructures, de la création de zones économiques spéciales ainsi que de la promotion de leurs échanges commerciaux et de tourisme, a-t-il ajouté.

M. Surapong Tovichakchaikul a rappelé que cette réunion a eu lieu sur une initiative commune du Premier ministre thaïlandais Mme Yingluck Shinawatra et de son homologue cambodgien M. Hun Sen afin de promouvoir les relations et la coopération entre les deux pays, avant de se déclarer convaincu que la frontière se transformera "en une frontière de paix, d'amitié et de prospérité".

Les deux pays s’efforcent de tempérer mais aussi d'améliorer leurs relations après le différend territorial au niveau du temple de Preah Vihear. -VNA


http://fr.vietnamplus.vn/Home/CambodgeTha%C3%AFlande-reunion-sur-le-developpement-des-zones-frontalieres/20136/31678.vnplus
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #68 le: juin 16, 2013, 08:08:00 am »



Le Cambodge et la Thaïlande envisagent d'établir deux zones économiques spéciales dans les régions frontalières


Le Cambodge et la Thaïlande ont convenu de travailler ensemble pour construire deux zones économiques spéciales le long de leur frontière commune afin de promouvoir le commerce et les investissements entre les deux pays.

"Nous avons décidé de construire des zones économiques spéciales, l'une dans la province de Banteay Meanchey limitrophe de la province thaïlandaise de Sa Kaeo, et l'autre dans la province de Koh Kong limitrophe de la province thaïlandaise de Trat", a affirmé Hor Namhong, vice-Premier ministre cambodgien et ministre des Affaires étrangères, à l'occasion d'une conférence de presse tenue au terme de la première session du Comité conjoint sur le développement de la région frontalière entre le Cambodge et la Thaïlande.

"Les zones économiques spéciales seront importantes pour renforcer et élargir les liens économiques et commerciaux entre les deux voisins", a-t-il affirmé.

Les deux parties ont également convenu de construire une centrale électrique au charbon d'une capacité de 1 800 mégawatts dans la province de Koh Kong.


http://french.peopledaily.com.cn/International/8282073.html
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #69 le: juin 16, 2013, 12:37:22 pm »


Découverte d'une cité perdue dans la jungle cambodgienne .  8)




http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2013/06/decouverte-dune-cite-perdue-dans-la.html
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #70 le: juin 16, 2013, 09:21:26 pm »


Angkor Vat
IP archivée

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #71 le: juin 19, 2013, 01:49:31 pm »


Une bonne nouvelle...


Net recul du paludisme et de la dengue

Distribution d'un million de moustiquaires, dans les secteurs concernés,et  campagne d'information selon les officiels, plus déforestation selon les chercheurs induisant une diminution du nombre des moustiques, expliquent la diminution des cas de paludisme.

Concernant le paludisme: de Janvier à Mai on note une baisse de 60 % des cas d'infections (13700), et 4 décès 527 l'an dernier pour la même période). Le Cambodge s'est engagé la maladie d'ici à 2025, les résultats de cette année sont clairement positif mais le paludisme est principalement véhiculé en période de mousson et elle ne fait que commencer.

Au sujet de la dengue : durant les quatre premiers mois de cette année, le nombre de cas de dengue au Cambodge a baissé de 31% par rapport à la même période de l'année dernière, selon le ministère cambodgien de la Santé. Ces chiffres sont à mettre en regard des difficultés des pays voisins sur le front de cette maladie, dont les cas sont en nette augmentation pour la même période. La plus forte prévalence de la dengue est attribuable à des conditions météorologiques fluctuantes, le temps chaud et de fortes pluies. Ces conditions sont propices à un taux de reproduction élevé des moustiques qui propagent le virus.


http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2013/06/net-recul-du-paludisme-et-de-la-dengue.html
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #72 le: juin 21, 2013, 01:43:07 pm »


Les russes se font parler d'eux au Cambodge .

Acte de barbarie à Sihanoukville

La Cour provinciale de Preah Sihanouk a inculpé jeudi, un Russe et deux Ukrainiens  pour séquestration  et  acte de barbarie sur un homme au Cambodge. Mam Rithy, 28 ans, a été découvert bâillonné, lié et enchaîné par le cou à un bloc de ciment. La torture avait commencée le 17 juin au soir.

Un témoin , alors qu'il traverse une route,  voit une scène étrange: celle d'un homme pendu la tête vers le bas, à l'intérieur d'une maison. Intrigué, il observe de plus près et  constate des traces de sang. Il informe alors la Police.

La Police , c'est déplacé assez rapidement, c'est à dire dés qu'elle a eu les informations le 18 après midi, sur les lieux et a découvert la victime  dans la position décrite ci dessus. Les bourreaux avaient déplacé la victime, probablement pour éviter qu'elle perde tout son sang.

La police a déclaré que l'homme avait été torturé et avait une phalange de son pouce coupé, à l'origine il aurait volé un  mobile (10$) appartenant à l'un des  hommes. 
R.B source : http://lejournalducambodge.blogspot.fr/
IP archivée
@+ Malco

Manu de Chiang Mai

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 14287
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #73 le: juin 24, 2013, 05:58:02 pm »


Cambodge : Le riz en chiffres


Le Cambodge a enregistré la plus forte hausse de la production parmi les nations productrices de riz dans le monde, entre 2000 et 2010.

L'édition 2013 de l'Annuaire statistique de la FAO a montré que le Cambodge a terminé 12e plus grand producteur de riz au monde en 2010 avec une production de 8,25 millions de tonnes. Cela représente un taux de croissance annuel moyen de 7,4 % depuis 2000.

Malgré le boom de la production de riz du Cambodge, le rapport  montre que les rendements  moyens sont de 3,0 tonnes /Ha, en dessous de la moyenne mondiale de 4,3 tonnes et de la moyenne  de 4,1 tonnes à l'hectare en Asie du Sud-Est.

En Thaïlande, sixième plus grand producteur de riz au monde en 2010, le rendement est de 2,9 T/Ha.

Les rendements de la région sont de 5,3 T/Ha au Vietnam, le cinquième plus grand producteur mondial, et 5,0 tonnes en Indonésie, qui a été classé troisième en 2010.  Parmi les autres pays de l'ASEAN, les rendements moyens étaient de 4,1 tonnes au Myanmar, et 3,6 tonnes aux Philippines.

Les rendements en Chine, le plus grand producteur de riz au monde, étaient de 6,5 T/Ha. Les rendements  les plus élevés sont en Australie et en Nouvelle-Zélande (10,4 tonnes), puis en Egypte (9,4 tonnes), en Turquie (8,7 tonnes)  et Espagne (7,6 tonnes), selon le rapport.     


http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2013/06/le-riz-en-chiffres.html
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 6065
Re : HORS SUJET : LE CAMBODGE
« Réponse #74 le: juin 25, 2013, 03:53:29 pm »

Comme quoi il y a encore beaucoup de choses à découvrir aux Temples d'Angkor .

==========================================================================

Des spirales découvertes à Angkor.
 
Voir : Photo Guy Larrat
Les recherches archéologiques récentes ont mis à jour au Sud du site de Siem Reap , des structures en forme de spirales de quelques centimètres de hauteurs mais de longueurs de plusieurs dizaines de kilomètres et couvrant une large superficie.

Cette découverte laisse perplexe les chercheurs.  L'archéologue Dr Damian Evans de l'Université de Sydney a déclaré au Phnom Penh Post :  "Ce que nous avons dans ce cas est un ensemble de caractéristiques qui sont très clairement associés à Angkor Wat. Leur orientation correspond exactement avec l'orientation d'Angkor. Sans aucun doute, ces caractéristiques sont contemporaines ou associée à  Angkor Wat en quelque sorte. Nous n'avons pas d'hypothèses particulières de travail sur ce que ceux-ci pourraient avoir été.  C'est peut-être ce que d'autres fouilles révéleront ultérieurement ".

Source : http://lejournalducambodge.blogspot.fr/2013/06/des-spirales-decouvertes-angkor.html
IP archivée
@+ Malco