Forum Thailande Info

Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Recherche avancée  

Auteur Sujet: Conduire en Thaïlande... Et en Asie  (Lu 42822 fois)

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5917
Conduire en Thaïlande... Et en Asie
« le: août 31, 2011, 08:18:55 pm »


Conduire en Asie pas toujours évident , voiçi une vidéo pour se faire une idée :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9E4LDUe5K_4#at=27

Par exemple comme anecdote en Thaïlande lorsque une voiture en face de vous fait des appels de phares a un carrefour cela ne veut pas dire du tout qu'il vous laisse passer , c'est tout le contraire cela veut dire attention je passe tout le contraire de chez nous .
IP archivée
@+ Malco

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12738
Re : Conduire en Asie .
« Réponse #1 le: août 31, 2011, 10:32:08 pm »


extra, Malco, cette vidéo... on s'y croirait presque...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

rudy

  • Invité
Re : Conduire en Asie .
« Réponse #2 le: août 31, 2011, 10:57:04 pm »

c'est pas possible ......c'est un gag !!  :wonder :wonder je te la pique celle la  :)
IP archivée

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie .
« Réponse #3 le: septembre 01, 2011, 02:44:53 am »

La même mais surtout avec des motos, en Asie toujours.
http://youtu.be/li0AwoP1c3o

Ca calme.
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Tango974

  • Invité
Re : Conduire en Asie .
« Réponse #4 le: septembre 01, 2011, 09:36:08 am »

ça fait peur !!!!!  :huhu :huhu :huhu :huhu
IP archivée

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie .
« Réponse #5 le: septembre 01, 2011, 04:31:26 pm »

Ca devrait surtout inciter à la prudence et au port du casque... Question de survie pour les motocyclistes.
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Conduire en Asie
« Réponse #6 le: septembre 01, 2011, 05:45:16 pm »


Et encore, cette vidéo est prise en Asie du nord (Japon, Corée, Chine de l'Est) où la situation ressemble à celle que l'on voit en Europe...

C'est bien pire en Asie du Sud-Est où les conducteurs ne respectent presqu'aucune règle de sécurité, où les véhicules ne subissent aucun contrôle obligatoire, etc... C'est dramatique...
IP archivée

stommy

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 290
Re : Conduire en Asie
« Réponse #7 le: septembre 01, 2011, 07:21:34 pm »

le jour où on fera des greffes du cerveau ça changera pas mal de chose  :huhu
IP archivée

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie
« Réponse #8 le: octobre 06, 2011, 08:47:00 pm »

Comme tu dis Stommy. Il suffit de voir le degré d'inconscience...

http://youtu.be/Tp5qUydxapg

Même les tuk tuk peuvent se cracher. Bon là, je crois que c'est un farang qui conduit..

http://youtu.be/yThJrm9_ILw
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5917
Re : Conduire en Asie
« Réponse #9 le: octobre 06, 2011, 08:51:19 pm »

Houlà Casamui un vrai fada le gars en motobyke , et en même temps un artiste . 
IP archivée
@+ Malco

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie
« Réponse #10 le: octobre 06, 2011, 09:04:21 pm »

Et voilà l'exemple même du "chacun se démerde comme il peut "

http://youtu.be/1U5TalJJ_nI
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12738
Re : Re : Conduire en Asie
« Réponse #11 le: octobre 07, 2011, 08:57:17 am »


Et voilà l'exemple même du "chacun se démerde comme il peut "

http://youtu.be/1U5TalJJ_nI




c'est tout à fait çà... çà craint quand même... il fait vraiment avoir des yeux de caméléon dans ce pays...  :D
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie
« Réponse #12 le: octobre 21, 2011, 06:27:11 am »

Et puis en Thaïlande, on se soucie peu du confort des passagers.
Certains passagers sont d'ailleurs surprenant:
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5917
Re : Conduire en Asie
« Réponse #13 le: octobre 21, 2011, 02:34:11 pm »

La fillette percutée par des véhicules dont le sort a indigné la Chine est morte .


La vidéo de l'accident a choqué la Chine. Une enfant de deux ans grièvement blessée après avoir été écrasée par deux véhicules, puis abandonnée un long moment sur la chaussée dans l'indifférence des passants est finalement morte, a annoncé vendredi un porte-parole de l'hôpital général militaire de Canton où elle avait été admise.
La fillette avait été percutée le 13 octobre d'abord par une camionnette puis écrasée par un camion, devant le magasin de sa famille dans la ville de Foshan. Les images enregistrées par les caméras de surveillance, visibles sur l'internet, ont montré ensuite une quinzaine d'habitants et de véhicules qui passaient à côté de l'enfant ensanglantée sans daigner s'arrêter. Une chiffonnière a finalement tiré la fillette sur le bord de la chaussée, mais ses appels au secours ont été ignorés par divers commerçants riverains. Elle a ensuite réussi, seule, à prévenir la mère de la petite fille, avait relaté la presse.

Ce fait divers, qui a suscité des réactions indignées, a aussi été vu comme l'illustration d'une dérive de la société chinoise : beaucoup sont convaincus que le rapide développement économique du pays et l'enrichissement général de la population s'accompagnent d'une montée de l'égoïsme et d'une perte des valeurs collectives d'entraide et de solidarité. Les puissants réseaux sociaux chinois, caisse de résonance de l'opinion publique, se sont aussi emparés de cette triste histoire. "Cette société est gravement malade. Même les chiens et les chats ne devraient pas être traités de façon aussi inhumaine", avait ainsi estimé un internaute sur Sina Weibo, l'équivalent chinois de Twitter. La mort de l'enfant restait vendredi l'un des principaux sujets de débats sur les sites de microblogs chinois. "Adieu petite Yue Yue. Il n'y a pas de voitures au paradis", a écrit un internaute. "Adieu, je te souhaite de ne pas renaître en Chine dans une autre vie", a écrit un autre.

Source : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/10/21/la-fillette-percutee-par-des-vehicules-dont-le-sort-a-indigne-la-chine-est-morte_1591662_3216.html#xtor=AL-32280515
IP archivée
@+ Malco

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie
« Réponse #14 le: octobre 21, 2011, 06:40:42 pm »

Voilà le lien avec les images. Attention, elles sont très dures.

http://youtu.be/f6FCCXMC2qY

Une vraie honte. Incompréhensible, l'attitude des passants, j'ose à peine y croire. Je sais bien que la vie n'a pas le même prix partout, mais là encore, on touche le fond. :o

Repose en paix, petite princesse.
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12738
Re : Re : Conduire en Asie
« Réponse #15 le: octobre 21, 2011, 06:53:07 pm »


Une vraie honte. Incompréhensible, l'attitude des passants, j'ose à peine y croire. Je sais bien que la vie n'a pas le même prix partout, mais là encore, on touche le fond. :o
Repose en paix, petite princesse.



comme tu l'as si bien dit, Christophe, on touche le fond...   >:(

Mais comment des êtres humains peuvent-ils continuer à vivre sereinement et dormir tranquille après de telles saloperies... Nous ne sommes vraiment pas fait tous du même bois...
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12738
Re : Re : Conduire en Asie
« Réponse #16 le: octobre 21, 2011, 07:00:38 pm »


Et puis en Thaïlande, on se soucie peu du confort des passagers.
Certains passagers sont d'ailleurs surprenant:



non mais attend, Christophe, c'est pas pour de vrai, c'est un montage...   :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie
« Réponse #17 le: octobre 21, 2011, 08:57:04 pm »

Non non Line, pas de montage; Ca se passe du côté de Donsak, en face de Samui.

Celle là, peut-être, mais tout reste possible:

IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Line

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 12738
Re : Re : Conduire en Asie
« Réponse #18 le: octobre 22, 2011, 06:16:43 pm »


Non non Line, pas de montage; Ca se passe du côté de Donsak, en face de Samui.

Celle là, peut-être, mais tout reste possible:



il faut le voir pour le croire...  :huhu
IP archivée
" Les compliments, c'est bien beau, c'est bien agréable, mais on ne sait jamais si c'est sincère, tandis que les insultes, ça vient du coeur ".

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Conduire en Asie
« Réponse #19 le: octobre 22, 2011, 08:40:31 pm »


En ce qui concerne leur comportement vis à vis de la mort, les Chinois sont parfois étranges...

Je me balladais un jour à Pékin (c'était il y a une quinzaine d'années)... Un gars était mort sur le trottoir (cela ne faisait aucun doute)... Et bien des foules de gens l'enjambaient sans même se préoccuper de lui !... Je suis resté scotché !...
IP archivée

Malco

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 5917
Re : Re : Conduire en Asie
« Réponse #20 le: octobre 22, 2011, 08:49:22 pm »


En ce qui concerne leur comportement vis à vis de la mort, les Chinois sont parfois étranges...

Je me balladais un jour à Pékin (c'était il y a une quinzaine d'années)... Un gars était mort sur le trottoir (cela ne faisait aucun doute)... Et bien des foules de gens l'enjambaient sans même se préoccuper de lui !... Je suis resté scotché !...



Je l'ai vécu ça aussi en 1999 à Pékin pas très loin du Palais d'été et c'était une femme , et j'avais du mal en expliquant cela à mes proches a mon retour ils avaient l'air de pas me croire , et pourtant bien vrai .
IP archivée
@+ Malco

cide

  • Newbie
  • *
  • Messages: 6
Re : Conduire en Asie
« Réponse #21 le: octobre 24, 2011, 07:53:35 pm »

Bon donc si je devais faire une synthèse de tout ce que j'ai lu: vous déconseillez, par exemple, de louer un véhicule et de conduire en Thailande, d'autant plus si on arrive avec nos idées et habitudes d'européens? J'ai bien compris???!  :What?
IP archivée

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Conduire en Asie
« Réponse #22 le: octobre 24, 2011, 08:47:21 pm »


Je te conseille de louer un véhicule avec un conducteur thaï... Comme cela, jamais de problème...
IP archivée

casamui

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 1067
Re : Conduire en Asie
« Réponse #23 le: octobre 24, 2011, 10:43:40 pm »

Cide, le conseil de Manu ne t'évitera pas les accidents, il t'évitera les problèmes en cas d'accident.

En 8 ans, je n'ai eu qu'un seul accident, et pourtant je roule beaucoup, en voiture et en moto. Mais j'en ai évité pas mal, et celui-ci a failli me coûter la peau. Ta vigilence devra être maximale et permanente, c'est tout.
En 2004, j'ai fait un périple de 3000 km en Thaïlande, sans le moindre incident.

Et puis Manu a raison de te conseiller un chauffeur, il te permettra de voir les paysages sans te soucier de la route, te permettra de faire connaissance avec un Thaïlandais qui pourra te faire découvrir des tas de choses que tu ne découvrirais pas seul.
IP archivée
Tolérance et respect, humilité et compassion, le combat de toute une vie

Manu (de Chiang Mai)

  • Invité
Re : Conduire en Asie
« Réponse #24 le: mai 09, 2012, 09:19:04 am »


La conduite en Thaïlande : ralentir ? C’est la meilleure !


En Thaïlande, aller du point A au point B tient plus à un exercice de sagesse bouddhique que d’une science exacte. Oui, le passager en particulier devra puiser en sa foi, faire confiance au destin et à sa bonne étoile. Jetez-vous donc à corps perdu dans les bouchons de Bangkok à 17 h 30, n’importe quel jour de la semaine, ou testez un bus non climatisé en Isan au milieu du mois d’avril, vous serez fin prêts à intégrer un bon vieux précepte : la souffrance et le doute font partie de la vie.
 
Les bus de la capitale ne connaissent pas la notion d’horaires. Il n’est donc pas surprenant de voir trois bus de la même ligne qui se suivent fièrement vous filer sous le nez, vous laissant poireauter pendant une heure. Ils avaient jusqu’à peu pour habitude de s’arrêter n’importe où, mais semblent avoir compris l’intérêt des arrêts.
 
Les bus et les songtaew des villes de province, quant à eux, n’ont pas d’arrêts fixes : il suffit de faire un signe. Dans de nombreuses villes comme Chiang Mai et Surat Thani, vous pouvez emprunter un taxi collectif ou songtaew. Ils suivent des itinéraires improvisés, composés à la va-vite selon les destinations de tous les passagers.
 
Loi de Murphy oblige (la tartine qui tombe toujours côté beurre), vos chances de descendre en dernier augmentent si vous grimpez en premier. Les prix sont proportionnels à la distance.
 
 
Un chauffeur de taxi qui se gratte la tête est très souvent perdu.
 
Le taxi à Bangkok est plutôt simple d’utilisation mais il est acquis que certains conducteurs ont une connaissance limitée des rues et ils risquent de confondre Phromphong avec Phatpong. Une solution pour éviter l’hypothermie et la crise cardiaque, consulter la rubrique « Expressions utiles » de ce guide ! Demandez à votre hôtel de vous écrire en thaï le nom de votre destination.

Autre conseil, soyez attentifs au langage corporel : un chauffeur qui se gratte la tête est très souvent perdu.
 
Les bus longue distance au départ de la capitale n’ont aucun intérêt : ils partent à l’heure. Entre provinces ou régions, ils ont en revanche beaucoup à offrir à ceux qui ont des tendances masochistes.
 
La plupart des petites et moyennes villes possèdent une gare routière qui distille une sympathique ambiance de retard. Parfois les bus sont tellement en retard qu’il est difficile de savoir si le dernier est très en retard ou le premier très en avance. C’est avec une vive émotion que nous vous informons du caractère imprévisible des transports en commun. Un seul mot d’ordre : la flexibilité dans le voyage !
 

L’homme derrière le volant
 
S’il y a une chose à redouter dans les transports en commun, c’est bien le conducteur. Sautez dans un bus à Bangkok ou en province, ce personnage imprévisible fera de vous ce qu’il entend. Il existe deux types de conducteurs, des conducteurs polis, auxquels nous ne donnons pas suffisamment de crédit, et les autres : ils ne sont pas juste mauvais, ils sont terriblement mauvais.

Ils conduisent à toute vitesse, font la course, se doublent en utilisant la file d’en face – vous avez vu une ligne blanche vous ? – puis accélèrent d’un coup avant d’agresser la pédale de freins avec une violence telle que les passagers roulent et boulent sous le siège voisin. Malheureusement, ce type de chauffeurs n’est pas un groupe minoritaire à Bangkok.
 
« Mon cousin doit aller à l’école », nous explique gentiment un chauffeur de province. La conduite « à la thaïlandaise » est une bonne illustration de la zénitude nationale. Les conducteurs s’arrêtent quand bon leur semble, le temps d’une boisson énergisante par exemple, et n’hésitent pas à faire un énorme détour pour récupérer ou déposer des proches.

Ceci peut être charmant si vous êtes de bonne humeur ou que vous avez tout votre temps. Regardez autour : aucun passager ne semble agacé par un tel comportement, de quoi vous demander si vous n’êtes pas un peu bizarre, alors que vous préparez nerveusement vos doléances.
 
Certains conducteurs, scotchés à leur téléphone portable, une main sur le volant et l’esprit ailleurs, semblent tout droit sortis de Wall Street. Parfois les pilotes de moto- taxi se prêtent également au jeu. Glissant le combiné sous leur casque, ils stabilisent le véhicule avec une seule main, ce qui est illégal, mais en même temps… personne semble n’y prêter attention !
 

T’as vu un peu comme il m’a klaxonné ?
 
Les conducteurs thaïlandais s’en donnent à cœur joie niveau klaxon, et leur sym- phonie est la plupart du temps synonyme de salutations. Sur les routes tortueuses du Nord, ils s’en servent pour prévenir les autres automobilistes de leur présence. Mais pas seulement : si vous êtes suffisamment attentifs, vous apercevrez peut- être un des petits autels qui jalonnent le bord de la route.
 
Le klaxon est donc aussi une manière de témoigner leur respect pour le Bouddha sans avoir à lâcher le volant pour effectuer le wai. Quand il n’y a ni temple ni automobiliste, mais que le conducteur fait là encore chanter son véhicule, vous vous trouvez peut-être dans un site dangereux où beaucoup d’accidents ont eu lieu.
 
Dans ce cas, c’est une manière de demander aux esprits de les laisser en vie. Rajoutez une ribambelle d’amulettes représentant le Bouddha dans différentes postures et des guirlandes en veux-tu, en voilà, a priori, il y a de quoi être protégé. En même temps, tous ces grigris ont tendance à obstruer le champ de vision du chauffeur !
 

Et les bons côtés dans tout ça ?
 
Nous n’insisterons jamais assez : il y a tout de même d’excellents conducteurs, à la fois courtois et compétents, et il serait dommage de renier les transports en commun. De petits challenges ne doivent pas vous décourager. C’est un peu comme manger dans la rue, la manière idéale d’approcher la vraie Thaïlande. Le karaoké VCD qui fait trembler les baffles du bus est un moyen idéal pour partager un instant avec les locaux et découvrir la culture thaïlandaise contemporaine. Le conducteur et ses acolytes vendeurs de tickets peuvent être très aimables et sont souvent prêts à aider.
 
Thanutvorn Jaturongkavanich


http://thailande-fr.com/culture/livres/18754-ralentir-cest-la-meilleure#axzz1uKoBW5CE

Cet article a été rédigé à partir d’extraits de « Thaïlande – The Natural Guide », guide pour voyager autrement en Thaïlande, publié sous la direction d’Eléonore Devillers.
 Disponible en librairies, sur viatao.com  ainsi que sur amazon.fr: Thaïlande, Natural Guide
 Lire aussi A chaque jour son Bouddha – thailande-fr.com
IP archivée